COMPTABILITÉ FINANCIÈRE 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTABILITÉ FINANCIÈRE 1"

Transcription

1 COMPTABILITÉ FINANCIÈRE PRATIQUE DE LA COMPTABILITÉ FINANCIÈRE Franz Carlen Franz Gianini Anton Riniker Edition 0 SOLUTIONS

2 Edition originale en allemand Finanzbuchhaltung Praxis der Finanzbuchhaltung Lösungen e édition 0 Verlag SKV AG, Zurich Franz Carlen Lic. oec. et professeur diplômé, Saint-Gall Franz Gianini Lic. oec. publ. et professeur diplômé, Zurich Anton Riniker Lic. oec. publ. et professeur diplômé, Zurich Traduction Otto Raemy Mise en pages Macgraph, Yves Gabioud, Puidoux Relecture SEC Formation, Fribourg Leroylire, Lausanne Edition 0 LEP Loisirs et Pédagogie SA, 0 Le Mont-sur-Lausanne ISBN LEP 9A I 0 SRO Tous droits réservés. Cet ouvrage ne peut être reproduit, même partiellement et sous quelque forme que ce soit, sans autorisation expresse de l éditeur.

3 Table des matières Bases de la comptabilité financière La comptabilité de l entreprise. Rôles de la comptabilité financière Tenue et présentation des comptes selon le CO. Différence entre tenue et présentation des comptes. Grandes entreprises. Obligation de tenir une comptabilité et de présenter des comptes. Comptabilité tenue conformément au principe de régularité. Bases et les principes de la tenue régulière des comptes Comptes annuels selon le CO 7. Attribution des postes du bilan 7. Structuration du bilan 8. Annexes / Evénements postérieurs à la date du bilan 9. Analyse de déclarations relatives à l annexe 0. Annexe / Opérations hors bilan Plan comptable général et plan comptable. Généralités sur le plan comptable général. Numéros de compte selon le plan comptable général PME. Classes de compte selon le plan comptable général PME. Plan comptable général PME. Faits comptables et leur comptabilisation selon le plan comptable PME. Structure du bilan selon le plan comptable général PME 7.7 Compte de résultat d une entreprise commerciale 8.8 Compte de résultat d une entreprise de transport 9.9 Compte de résultat d une entreprise industrielle.0 Compte de résultat d une entreprise commerciale. Compte de résultat utilisant la méthode de l affectation des charges par nature et par fonction selon CO Normes reconnues pour la présentation des comptes (normes comptables) 7 Vous trouverez des exercices sur ce sujet dans la partie, Passage des comptes annuels selon le CO vers les Swiss GAAP RPC ➀ 7 ➀ Vous trouverez d autres exercices sur les Swiss GAAP RPC dans Carlen / Riniker : Finanzbuchhaltung nach Swiss GAAP FER.

4 Transactions commerciales durant l année Transactions commerciales avec clients et fournisseurs 7. Opérations au comptant et à crédit dans la comptabilité des postes ouverts 7. Clôture de la comptabilité des postes ouverts 8. Pertes définitives et présumées 9. Pertes sur créances, CV Créances L&P et Créances L&P 9. Transactions commerciales avec clients 0. Ecritures et libellés.7 Ajustement du correctif de valeur sur créances L&P.8 Faits comptables typiques.9 Créances L&P.0 Acomptes. Acomptes/deux périodes comptables Comptes dans les entreprises du commerce de marchandises, de fabrication et de prestations de services. Comptes dans le commerce des marchandises. Méthode à trois comptes sans / avec inventaire permanent. Comptes de matières sans / avec inventaire permanent 7. Comptes de matières premières sans / avec inventaire permanent 8. Comptes de matières avec inventaire permanent 8. Groupes de comptes selon le plan comptable général PME 8.7 Produits finis et semi-finis 9.8 Prestations de services non facturées 9.9 Travaux en cours 0 Taxe sur la valeur ajoutée. Comptabilisation au net/contre-prestations convenues. Comparaison des méthodes de comptabilisation au net et au brut/ contre-prestations convenues. Comparaison des méthodes de décompte. Comptabilisation au brut / contre-prestations reçues. Décompte trimestriel ; comptabilisation au net / contre-prestations convenues. Comptabilisation au net / contre-prestations convenues 8.7 Taux de la dette fiscale nette, % 9.8 Taux de la dette fiscale nette,7 % 9.9 Comptes de matières avec inventaire permanent ; comptabilisation au net/ contre-prestations convenues 0.0 Acomptes ; comptabilisation au net/contre-prestations convenues 0. Comptes de marchandises avec inventaire permanent et autres opérations ; comptabilisation au net/contre-prestations convenues

5 Monnaies étrangères. Clôture du compte en monnaie étrangère à quatre colonnes. Compte en monnaie étrangère à quatre colonnes, enregistrement ordinaire et comptabilité des postes ouverts (avoirs sur les clients). Compte en monnaie étrangère à quatre colonnes, enregistrement ordinaire et comptabilité des postes ouverts (dettes envers les fournisseurs). Compte en monnaie étrangère à quatre colonnes (acomptes aux fournisseurs) 9. Compte en monnaie étrangère à quatre colonnes (acomptes des clients) 70. Compte en monnaie étrangère à quatre colonnes (compte bancaire en EUR) 7.7 Compte en monnaie étrangère à quatre colonnes (compte bancaire en GBP) 7.8 Comptabilité des postes ouverts 7.9 Clôture d une entreprise de production 7 Charges de personnel 7 Décompte salaire 7. Transactions de la comptabilité des salaires 77. Décompte salaire du er trimestre et cas particuliers 79 Clôture annuelle Régularisations dans le temps 8. Produit des loyers à percevoir 8. Intérêts échus d un emprunt 8. Régularisation de la consommation de matériel publicitaire 8. Ecritures de régularisation dans une entreprise commerciale 8. Ecritures de régularisation dans une entreprise industrielle 8. Provision pour jubilé 8.7 Provisions pour prestations de garantie 8.8 Comparaison de différents comptes 87.9 Clôture d une entreprise de production 88 7

6 Amortissements 90. Rôles, causes, genres 90. Vente et amortissements 9. Echange et amortissements 9. Démontage et frais d élimination 9. Calcul des montants amortis selon différents procédés d amortissement 9. Comparaison des méthodes et procédés d amortissement 9.7 Adéquation des procédés d amortissement 9.8 Table d amortissement 9.9 Amortissements sur la valeur de remplacement (valeur du jour) 9.0 Traitement des provisions de remplacement à la fin de la durée d utilisation 9. Tableau des immobilisations 9 Evaluation 97. Prescriptions et problèmes d évaluation 97. Evaluation des postes du bilan 99. Diverses méthodes d évaluation des stocks de matières 00 Réserves latentes 0. Postes adéquats du bilan 0. Incidence sur le résultat de l entreprise 0. Réserves latentes dans l actif immobilisé 0. Réserves latentes dans les créances L&P 0. Réserves latentes dans le stock de matières 0. Réserves latentes dans le stock de marchandises 0.7 Vue d ensemble des réserves latentes 0.8 Amélioration du résultat de l exercice 09.9 Détermination des comptes annuels internes à partir des comptes annuels externes 0.0 Détermination des comptes annuels internes et des comptes annuels fiscaux à partir des comptes annuels externes 8

7 Tenue et présentation des comptes pour diverses formes juridiques Vue d ensemble des diverses formes juridiques. Personnes morales. Sociétés commerciales et coopératives. Attribution de comptes Entreprise en raison individuelle. Opérations commerciales typiques. Opérations commerciales choisies 7. Bénéfice, propre salaire et intérêts des fonds propres 8. Calcul du résultat et du revenu 8. Détermination du résultat de l exercice 8 Sociétés de personnes 9. Elargissement d une société de personnes et acceptation d un commanditaire 9. Clôture de l exercice d une société en nom collectif 0. Clôture dans une société en commandite Société anonyme. Utilisation du bénéfice. Comptabilisation du bénéfice. Calcul du bénéfice de l exercice à afficher officiellement. Utilisation du bénéfice et calcul du bénéfice de l exercice à afficher officiellement 7. Utilisation du bénéfice avec capital comportant des actions privilégiées 7. Compensation des pertes 8.7 Compensation de la perte et distribution de réserves facultatives 8.8 Compte Dividendes 8.9 Clôture dans une société anonyme 9.0 Différentes sortes de bilans déficitaires 0 Société à responsabilité limitée (Sàrl). Utilisation du bénéfice dans une Sàrl. Clôture dans une Sàrl. Compensation de la perte et versements supplémentaires dans une Sàrl 9

8 Société coopérative. Utilisation du bénéfice dans une coopérative agricole. Clôture dans une coopérative de produits alimentaires. Clôture d une société coopérative de consommateurs. Utilisation du bénéfice dans une société coopérative d achat 7. Compensation de la perte dans une société coopérative 8 Autres domaines Titres et autres placements financiers 9. Papiers-valeurs, titres et valeurs mobilières 9. Choix des comptes 0. Evaluation selon le droit commercial. Achat de titres selon trois différentes méthodes de comptabilisation. Vente de titres selon trois différentes méthodes de comptabilisation. Clôture des comptes de titres.7 Transactions sur titres selon trois différentes méthodes de comptabilisation.8 Transactions sur titres dans une société anonyme.9 Analyse du résultat sur les cours (actions et obligations) 8.0 Analyse du résultat sur les cours (obligations) 8. Tenue du compte Portefeuille titres à la valeur du cours d achat et présentation du résultat réalisé et non réalisé sur les cours 9. Calcul et comptabilisation du droit de souscription. Achat, vente et destruction ultérieure d actions propres. Participation à une entreprise étrangère. Rendement des actions. Rendement des obligations.7 Rendement des obligations à l échéance 7.8 Rendement à l échéance d obligations en monnaie étrangère 8.9 Rendement moyen pour différents genres de titres 9.0 Rendement moyen pour diverses actions 0

9 Biens immobiliers. Aliénation. Construction d un immeuble. Immeuble d habitation à caractère social. Opérations commerciales typiques. Décompte des frais annexes 7. Rendement brut et net 8.7 Produit des loyers et rendement net 8.8 Financement d un immeuble 8 Passage des comptes annuels selon le CO vers les Swiss GAAP RPC. Passage du CO vers les Swiss GAAP RPC (comptes annuels 0_) 9. Passage du CO vers les Swiss GAAP RPC (comptes annuels 0_) 7

10 Tenue et présentation des comptes selon le CO. Différence entre tenue et présentation des comptes Tenue de la comptabilité :,,,, 9, ➀ Présentation des comptes :,, 7 ➁, 8, 0, ➀,. Grandes entreprises A B Tableau des flux de trésorerie Rapport annuel Indications supplémentaires dans l annexe selon CO 9a Si l entreprise elle-même ou une personne morale qui la contrôle établit des comptes consolidés conformément à une norme reconnue (CO 9d).. Obligation de tenir une comptabilité et de présenter des comptes A :, B :,, ➂, ➂, 0, a, c C : 7, 8 ➃, b D : 9. Comptabilité tenue conformément au principe de régularité Justificatifs comptables, traçabilité (Intégralité et) enregistrement systématique des opérations commerciales Traçabilité Clarté Enregistrement complet et fidèle à la réalité des opérations commerciales Clarté, traçabilité 7 Adaptation à la nature et à la taille de l entreprise 8 Enregistrement systématique des opérations commerciales ➀ CO 98c/. ➁ CO 98c/. ➂ Les entreprises en raison individuelle et les sociétés de personnes ne sont pas soumises au contrôle. ➃ CO 88.

11 . Bases et principes de la tenue régulière des comptes Bases, resp. principes Faits Continuité Rattachement à l exercice Clarté et intelligibilité Intégralité Fiabilité Importance relative Prudence Permanence Interdiction de compensation Justification des montants Regrouper les dettes en compte-courant bancaire et les dettes hypothécaires sous un seul poste «Fonds étrangers portant intérêt» Activer des frais de recherche fondamentale Mention de créances fictives Regrouper des dettes envers des fournisseurs et un prêt passif de quatre ans sous un poste Autres dettes à long terme Aucun correctif de valeur n est constitué pour des créances douteuses. évent. Le compte de résultats contient un poste Résultat des immeubles. 7 Le procédé d amortissement est modifié. Au lieu d amortir sur la valeur d acquisition, on commence à amortir sur la valeur comptable en gardant le même taux d amortissement. évent. évent. 8 Les intérêts hypothécaires ne sont jamais délimités dans le temps lors de la clôture. 9 Le compte de résultats commence avec le poste Bénéfice brut. évent.

12 Bases, resp. principes Faits Continuité Rattachement à l exercice Clarté et intelligibilité Intégralité Fiabilité Importance relative Prudence Permanence Interdiction de compensation Justification des montants 0 Une entreprise commerciale ne dresse aucun inventaire des marchandises. Le même montant approximatif est porté chaque année au bilan, bien que les stocks puissent varier considérablement. Une machine est amortie à Fr.. à la fin de l exercice bien que l on puisse compter sur une durée d utilisation de cinq ans. Le produit d une transaction est comptabilisé dans l exercice en cours, la charge y afférente dans le suivant. Un immeuble est revalorisé de sa valeur d acquisition à sa valeur réelle estimée, avec effet sur le résultat. Les désignations Actif circulant, Actif immobilisé, Fonds étrangers à court terme, Fonds étrangers à long terme et Fonds propres sont absentes du bilan.

13 Comptes annuels selon le CO. Attribution des postes du bilan Immobilisations corporelles Stocks Liquidités et actifs détenus à court terme avec cours boursiers Capital social Participations Autres engagements à court terme 7 Stocks 8 Placements financiers 9 Capital social 0 Stocks Dettes à long terme portant intérêt Autres engagements à court terme Autres créances à court terme Compte de régularisation passif Autres engagements à court terme Valeurs incorporelles 7 Immobilisations corporelles 8 Si avoir bancaire : Liquidités Si dette bancaire : Dettes à court terme portant intérêt 9 Prestations de services non facturées 0 Dettes L&P Créances L&P (poste négatif) Autres dettes à long terme Dettes à long terme portant intérêt Provisions 7

14 Clôture annuelle Régularisations dans le temps. Produits des loyers à percevoir A CRA Produits de la location Sf S Si Sf S Si Sf S B Créances de loyer Produits de la location Si Sf S Sf S Si Sf S

15 . Intérêts courus d un emprunt A CRP Charge d intérêts Sf S Si Sf S Si Sf S B Intérêts dus Charge d intérêts Sf S Si Sf S Si Sf S

16 . Régularisation de la consommation de matériel publicitaire A CRA Charges de publicité Sf 000 S Si Sf 000 S Si Sf S B Stock de matériel publicitaire Charges de publicité Sf 000 S Si Sf 000 S Si Sf S C 0_ Stock de matériel publicitaire / Liquidités _ Charges de matériel publicitaire / Stock de matériel publicitaire _ Charges de matériel publicitaire / Stock de matériel publicitaire _ Charges de matériel publicitaire / Stock de matériel publicitaire

17 . Ecritures de régularisation dans une entreprise commerciale A CRA / Charges de loyer 0 CRA / Achats marchandises 8 Charge d intérêts / CRP Achats marchandises / Dettes L&P Ventes marchandises / CRP B Créance de prestations Avoir en liquidités Dette de prestations Dette en liquidités et. Ecritures de régularisation dans une entreprise industrielle CRA / Charges d assurance, Charge de réparation / CRP Charges de publicité / CRP Produits d immeuble / CRP CRA / Produit des intérêts 0. Provision pour jubilé A 0_ Charges exc. / Provision pour jubilé _ a Provision pour jubilé / Banque b Provision pour jubilé / Produit exc B 0_ a Charges exceptionnelles / Provision pour jubilé 000. b Provision pour jubilé / Banque Provisions pour prestations de garantie A 0_ Charges de garantie / Provisions pour travaux de garantie 0 0_ Charges de garantie / Prest. propres pour travaux de garantie Charges de garantie / Banque Charges de garantie / Provisions pour travaux de garantie 0_ Charges de garantie / Prest. propres pour travaux de garantie 0 Provisions pour travaux de garantie / Charges de garantie Charges exc. / Provisions pour travaux de garantie 0 8

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE 1

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE 1 COMPTABILITÉ FINANCIÈRE PRATIQUE DE LA COMPTABILITÉ FINANCIÈRE Franz Carlen Franz Gianini Anton Riniker Edition 0 Edition originale en allemand Finanzbuchhaltung Praxis der Finanzbuchhaltung e édition

Plus en détail

Comptabilité générale

Comptabilité générale Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Adoc Editions SA Du même auteur En français Comptabilité générale, 8ème édition, 2012. Comptabilité des sociétés, 6ème édition, 2012. Comptabilité des groupes,

Plus en détail

Le nouveau droit comptable

Le nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable Présentation structurée et explication des principales nouveautés pour le 1er janvier 2015 Lausanne, le 1er décembre 2014 Agenda Introduction Comptabilité et présentation des

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PARTIE I : NOTIONS DE BASE SUR LA COMPTABILITÉ ET LE DROIT COMPTABLE SUISSE

TABLE DES MATIÈRES PARTIE I : NOTIONS DE BASE SUR LA COMPTABILITÉ ET LE DROIT COMPTABLE SUISSE TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... VII SOMMAIRE... IX TABLE DES MATIÈRES... XII BIBLIOGRAPHIE... XXXI ABRÉVIATIONS... XXXIV PARTIE I : NOTIONS DE BASE SUR LA COMPTABILITÉ ET LE DROIT COMPTABLE SUISSE I.

Plus en détail

Créances résultant de livraisons et prestations (L+P) Produit (nets) des L+P

Créances résultant de livraisons et prestations (L+P) Produit (nets) des L+P Le rapport de gestion est dorénavant réglementé dans le droit comptable (CO 958 ss.) entré en vigueur le 1.1.2013 et ne fait plus l objet du droit de la société anonyme. Désignations des comptes Contrairement

Plus en détail

Le nouveau droit comptable Comptabilité ordinaire ou «décompte de carnet du lait» pour PME?

Le nouveau droit comptable Comptabilité ordinaire ou «décompte de carnet du lait» pour PME? Le nouveau droit comptable Comptabilité ordinaire ou «décompte de carnet du lait» pour PME? Herbert Schaller Etapes Décision du parlement le 23.12.2011 Délai référendaire échu le 13.04.2012 Première partie

Plus en détail

Société fiduciaire. Lausanne. Le nouveau droit comptable

Société fiduciaire. Lausanne. Le nouveau droit comptable Société fiduciaire Lausanne Le nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable -2- Le nouveau droit comptable -3- Table des matières Petite rétrospective Nouvelle structure au niveau du Code des obligations

Plus en détail

Un plan comptable avec des exigences ambitieuses

Un plan comptable avec des exigences ambitieuses Le nouveau droit comptable est entré en vigueur le 1 er janvier 2013. Les dispositions sont applicables à compter de l exercice 2015 pour les comptes annuels individuels, et de l exercice 2016 pour les

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

Bienvenue. Séminaire sur le Nouveau droit comptable. Le nouveau droit comptable suisse 1

Bienvenue. Séminaire sur le Nouveau droit comptable. Le nouveau droit comptable suisse 1 Bienvenue Séminaire sur le Nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable suisse 1 Intervenants Philippe ISAAZ Administrateur-directeur Hervé PITTET Administrateur-directeur, spécialiste en finance

Plus en détail

AUDIT. Le nouveau droit comptable. Présentation structurée et explication. des principales nouveautés. kpmg.ch

AUDIT. Le nouveau droit comptable. Présentation structurée et explication. des principales nouveautés. kpmg.ch AUDIT Le nouveau droit comptable Présentation structurée et explication des principales nouveautés kpmg.ch 2 Le nouveau droit comptable Audit Table des matières Avant-propos 3 1. Introduction 4 2. Comptabilité

Plus en détail

Chapitre 2 Le régime général des immobilisations...32 Section 1 Définitions...32 Section 2 Au moment de l entrée en comptabilité...

Chapitre 2 Le régime général des immobilisations...32 Section 1 Définitions...32 Section 2 Au moment de l entrée en comptabilité... 3 SOMMAIRE Introduction: Des origines de la comptabilité...17 Partie I Les sources du droit comptable luxembourgeois...19 Chapitre 1 Les sources légales...21 Section 1 Les sources internationales...21

Plus en détail

Chapitre 3 Principes d'évaluation

Chapitre 3 Principes d'évaluation Chapitre 3 Principes d'évaluation I Evaluation des actifs postérieurement à leur date d'entrée (PCG) Introduction : Règles générales concernant les dépréciations A Analyse des actifs autres que les immobilisations

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

Nouvelles exigences en matière de présentation des comptes et de révision

Nouvelles exigences en matière de présentation des comptes et de révision www.pwc.ch Nouvelles exigences en matière de présentation des comptes et de révision Aperçu des modifications du Code des obligations suisse Décembre 2011 Un document PwC destiné aux responsables de la

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 QU EST-CE QUE LA COMPTABILITÉ?... 2 Les grandes fonctions de la comptabilité... 2 La distinction

Plus en détail

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Prof. Jean-Pierre Chardonnens Éléments et processus de la comptabilité sont répertoriées dans Les transactions la comptabilité des rapports et les informations sont résumées dans

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Prof. Jean-Pierre Chardonnens Évaluation des actifs et des passifs Monnaies étrangères Liquidités Titres Débiteurs Stocks Immobilisations Capitaux étrangers Engagements hors bilan

Plus en détail

Nouveau droit comptable (NDC) Principes du NDC et dispositions transitoires

Nouveau droit comptable (NDC) Principes du NDC et dispositions transitoires Nouveau droit comptable (NDC) Principes du NDC et dispositions transitoires 30 janvier 2015 Petit déjeuner des PME et des start-up FER, Genève Audit.Tax.Consulting.Corporate Finance. Agenda Nouveau droit

Plus en détail

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale COURS 470 Série 19 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

PLAN COMPTABLE SUISSE PME

PLAN COMPTABLE SUISSE PME Cet ouvrage sert de référence pour la comptabilité en Suisse depuis près de septante ans. La nouvelle édition 2014 présente un plan comptable entièrement révisé pour répondre aux exigences du nouveau droit

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France Téléphone : +33 (0)4 37 64 78 00 Télécopie : +33 (0)4 37 64 78 78 Site internet : www.kpmg.fr

Plus en détail

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE COMPTABILITÉ GÉNÉRALE VOLUME 2 Michel Calderara Remerciements L auteur tient à remercier très vivement de leur aide et de leur collaboration les personnes et les sociétés suivantes: Ses collègues, enseignant

Plus en détail

www.pwc.ch/banques Circ.-FINMA 15/1 «Comptabilité banques» Check-list pour la publication Etat : Août 2014

www.pwc.ch/banques Circ.-FINMA 15/1 «Comptabilité banques» Check-list pour la publication Etat : Août 2014 www.pwc.ch/banques Circ.-FINMA 15/1 «Comptabilité banques» Check-list pour la publication Etat : Août 2014 Introduction Introduction Norme La Circ.-FINMA 15/1 «Comptabilité banques» constitue, avec les

Plus en détail

AUDIT. Le nouveau droit comptable. Comptes annuels illustratifs. kpmg.ch

AUDIT. Le nouveau droit comptable. Comptes annuels illustratifs. kpmg.ch AUDIT Le nouveau droit comptable Comptes annuels illustratifs kpmg.ch 2 KPMG Le nouveau droit comptable: comptes annuels illustratifs Table des matières Remarques préliminaires et hypothèses 3 Comptes

Plus en détail

Modèle comptable harmonisé pour les structures d accueil extrafamilial de jour MCH-StE

Modèle comptable harmonisé pour les structures d accueil extrafamilial de jour MCH-StE Direktion für Gesundheit und Soziales GSD Route des Cliniques 17, 1701 Fribourg T +41 26 305 29 04, F +41 26 305 29 09 www.fr.ch/dsas Réf: NO Courriel: dsas@fr.ch Fribourg, le 31 octobre 2012 Modèle comptable

Plus en détail

Swiss GAAP RPC. Recommandations relatives à la présentation des comptes. www.pwc.ch

Swiss GAAP RPC. Recommandations relatives à la présentation des comptes. www.pwc.ch www.pwc.ch Swiss Recommandations relatives à la présentation des comptes Check-list relative à la publication des comptes consolidés et des comptes individuels Edition 2013 Introduction En Suisse, les

Plus en détail

Pratique du Droit et du système comptable OHADA

Pratique du Droit et du système comptable OHADA Jacques Njampiep Pratique du Droit et du système comptable OHADA Volume 1 : Solutions aux Exercices & Etudes de cas de Comptabilité générale Editions ECC/RFA Du même auteur Déjà parus : Pratique du Droit

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

IV. comptabilité et révision

IV. comptabilité et révision IV. comptabilité et révision Vous devez tenir la comptabilité de votre entreprise Vous trouverez dans ce chapitre des renseignements sur les règles et usages en vigueur pour la comptabilité et la révision

Plus en détail

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 12981 DIGITECH Société anonyme au capital de 408 000 e. Siège social avenue Fernand Sardou, Z.A.C. de Saumaty, 13016 Marseille. B 384 617 031 R.C.S. Marseille. Passif 2003 Produits constatés d avance..............

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. États financiers condensés consolidés du premier trimestre 2015 Aux 31 mars 2015 et 2014 SRM158-1(15-03) PDF Ces états financiers consolidés

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SCI Bien gérer son patrimoine Huitième édition, 1998, 2001, 2004, 2008, 2010, 2012, 2013, 2014 ISBN : 978-2-212-55995-8

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

Ta b l e d e s m a t i è r e s

Ta b l e d e s m a t i è r e s Ta b l e d e s m a t i è r e s Avant-propos... 11 première partie les Systèmes comptables chapitre I : La préparation des enregistrements... 15 1. La précomptabilisation... 15 1.1. Principe de la précomptabilisation...

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2010 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES

Plus en détail

NOTES ANNEXES AUX COMPTES CONSOLIDES

NOTES ANNEXES AUX COMPTES CONSOLIDES NOTES ANNEXES AUX COMPTES CONSOLIDES Préambule I. Faits marquants Page 6 II. Principes comptables, méthodes d'évaluation et modalités de consolidation II.1. Principes et conventions générales Page 6 II.2.

Plus en détail

Cadre conceptuel des Swiss GAAP RPC. But et contenu du cadre conceptuel. Application du cadre conceptuel. Objectif des états financiers

Cadre conceptuel des Swiss GAAP RPC. But et contenu du cadre conceptuel. Application du cadre conceptuel. Objectif des états financiers Cadre conceptuel des Swiss GAAP RPC Remaniement: 2014 Mise en vigueur: 1er janvier 2016 (Une application anticipée est autorisée) But et contenu du cadre conceptuel 1 Le cadre conceptuel fixe les principes

Plus en détail

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

DCG UE09 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ

DCG UE09 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ DCG UE09 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que ses auteurs. Les réponses sont parfois plus détaillées que ce

Plus en détail

Formation Chef comptable spécialiste PAIE

Formation Chef comptable spécialiste PAIE Formation Chef comptable spécialiste PAIE Comptabilité générale - 100h Mise à niveau / FACULTATIF Les principes fondamentaux de la comptabilité générale Objectif de la comptabilité et exercice de la profession

Plus en détail

La comptabilité comme instrument de gestion Solutions

La comptabilité comme instrument de gestion Solutions La comptabilité comme instrument de gestion Solutions Jürg Leimgruber Urs Prochinig La comptabilité comme instrument de gestion Solutions Jürg Leimgruber et Urs Prochinig ont achevé leurs études à l Université

Plus en détail

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères 11 170.511 Annexe 1: Plan comptable: bilan Les groupes de matières de 1 à 4 chiffres ont une portée obligatoire générale. Les groupes de matières de 5 chiffres indiqués ci-dessous sont obligatoires. 5

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

Une introduction à la comptabilité Bancaire

Une introduction à la comptabilité Bancaire Une introduction à la comptabilité Bancaire Une introduction à la comptabilité bancaire Le Plan I.L organisation du système comptable 1. les techniques et les supports de la comptabilité 2. Le plan comptable

Plus en détail

Actualités du nouveau droit comptable 22 janvier 2015 Groupe Mutuel, Martigny

Actualités du nouveau droit comptable 22 janvier 2015 Groupe Mutuel, Martigny Actualités du nouveau droit comptable 22 janvier 2015 Groupe Mutuel, Martigny 1 Plan de la présentation 1 Qui est soumis? Petit rappel 2 Expérience sur l application du nouveau droit comptable précisions

Plus en détail

Comment rendre des comptes après avoir reçu une subvention

Comment rendre des comptes après avoir reçu une subvention Comment rendre des comptes après avoir reçu une subvention Marie-Anne Falciola - Aldo Maffia OCTOBRE 2011 1 Table des matières Exemple type de documents financiers à remettre avant/après octroi de subvention

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

Loterie Romande. financier

Loterie Romande. financier 2011 Rapport financier Société de la Loterie de la Suisse Romande 13, rue Marterey Case postale 6744 1002 Lausanne CH Tél. + 41 21 348 13 13 Fax + 41 21 348 13 14 info@loro.ch www.loro.ch Sommaire Bilan

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere

CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere AVIS DES SOCIETES Etats Financiers CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere La CITIBANK N.A TUNIS publie ci-dessous, ses états financiers arrêtés au 31 décembre

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE FRANCHE-COMTE 11 Avenue Elisée Cusenier 25 084 BESANCON CEDEX 9 COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015

CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE FRANCHE-COMTE 11 Avenue Elisée Cusenier 25 084 BESANCON CEDEX 9 COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015 CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE FRANCHE-COMTE 11 Avenue Elisée Cusenier 25 084 BESANCON CEDEX 9 COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015 (Ayant fait l objet d un examen limité) Examinés par

Plus en détail

PLAN COMPTABLE POUR LA TECHNIQUE AGRICOLE

PLAN COMPTABLE POUR LA TECHNIQUE AGRICOLE PLAN COMPTABLE POUR LA TECHNIQUE AGRICOLE Avant-propos 3. Remarques d ordre général concernant la comptabilité dans une entreprise de technique agricole 3.1 Exigences imposées à la comptabilité d une entreprise

Plus en détail

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES COURS DE GESTION ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 INTERVENANT : Isabelle Kei Boguinard THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT SENS ET PORTEE DE L ETUDE

Plus en détail

L état des flux de trésorerie

L état des flux de trésorerie CHAPITRE 2 L état des flux de trésorerie 9 RECUEIL DE SOLUTIONS POUR ÉTUDIANTS CHAPITRE 2 LIBRAIRIE LACOSTE INC. chap. 2, n o 1 CHIFFRIER DE L ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE pour l exercice terminé le 31

Plus en détail

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 21 décembre 2007 1, arrête:

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 21 décembre 2007 1, arrête: Délai référendaire: 13 avril 2012 Code des obligations (Droit comptable) Modification du 23 décembre 2011 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 21 décembre

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages ABCD Avenir Agricole et Rural Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31.08.2013 Montants exprimés en Euros Avenir Agricole et Rural Ce rapport contient 12 pages 2014 KPMG S.A., société anonyme

Plus en détail

Chapitre 18. L immeuble

Chapitre 18. L immeuble Chapitre 18 L immeuble - L activité principale de l entreprise commerciale consiste à acheter et à vendre des marchandises, ou à exercer une activité dans le domaine des services. Toutefois, à côté de

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2010 au 30 Juin 2011 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2010 au 30 Juin 2011 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2010 au 30 Juin 2011. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2011 au 30/06/ 2012 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2011 au 30/06/ 2012 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2011 au 30/06/ 2012. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

4.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100. 4.2 Bilan au 31 décembre 2008 101

4.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100. 4.2 Bilan au 31 décembre 2008 101 États Financiers consolidés.1 Compte de résultat de l exercice 2008 100.2 Bilan au 31 décembre 2008 101.3 Tableaux de passage des capitaux propres du 1 er janvier 2007 au 31 décembre 2008 102. Tableau

Plus en détail

Chapitre 1. La mise en œuvre du système d information comptable.

Chapitre 1. La mise en œuvre du système d information comptable. Chapitre 1 La mise en œuvre du système d information comptable. L analyse des opérations économiques Missions et rôle de la comptabilité Le système comptable Droit et comptabilité Une entreprise est une

Plus en détail

RAPPEL : LE PRINCIPE DE PRUDENCE (Article 120-3 du Plan Comptable Général)

RAPPEL : LE PRINCIPE DE PRUDENCE (Article 120-3 du Plan Comptable Général) CHAPITRE8 LE PRINCIPE DE PRUDENCE LES DEPRECIATIONS ET LES PROVISIONS RAPPEL : LE PRINCIPE DE PRUDENCE (Article 120-3 du Plan Comptable Général) «La comptabilité est établie sur la base d appréciations

Plus en détail

Comptabilité générale

Comptabilité générale Mansour Diallo Comptabilité générale Les travaux de fin d exercice suivant les normes du SYSCOHADA Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte

Plus en détail

RÈGLEMENT N 2011-02 DU 9 JUIN 2011. Règlement homologué par arrêté du 27 décembre 2011 publié au journal officiel du 30 décembre 2011

RÈGLEMENT N 2011-02 DU 9 JUIN 2011. Règlement homologué par arrêté du 27 décembre 2011 publié au journal officiel du 30 décembre 2011 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RÈGLEMENT N 2011-02 DU 9 JUIN 2011 Relatif au modèle abrégé d annexe des comptes annuels Règlement homologué par arrêté du 27 décembre 2011 publié au journal officiel du

Plus en détail

Chiffres clés. Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View. Evolution sur 5 ans de l action au porteur

Chiffres clés. Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View. Evolution sur 5 ans de l action au porteur Chiffres clés Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View Structure du capital 2007 2006 2005 Nombre d actions 16 875 000 16 875 000 16 875 000 Valeur nominale par action en CHF

Plus en détail

Empire Company Limited États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août 2014

Empire Company Limited États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août Table des matières Bilans consolidés résumés... 1 États consolidés résumés du résultat net... 2 États consolidés résumés du résultat global...

Plus en détail

C IV 3 Les documents de synthèse (présentation simplifiée)

C IV 3 Les documents de synthèse (présentation simplifiée) C IV 3 Les documents de synthèse (présentation simplifiée) Voici les documents de synthèse conformes au Plan Comptable Général. Pour les rendre accessibles, nous n en avons reproduit que les lignes rencontrées

Plus en détail

LES INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS COMPARES AU 31 MARS 2009 ( Unité=En DT)

LES INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS COMPARES AU 31 MARS 2009 ( Unité=En DT) BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME TUNIS - TUNISIE LES INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS COMPARES AU 31 MARS 2009 ( Unité=En DT) LIBELLES PREMIER TRIMESTRE 2009 PREMIER TRIMESTRE

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Intervenants Janin AUDAS, vice-président de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2003-03 du 2 octobre 2003 relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances (Avis n 2003-09 du 24 juin 2003 du compte rendu CNC)

Plus en détail

La comptabilité d entreprise Deuxième partie: Les notions élémentaires de la comptabilité d entreprise. 17 janvier 2004

La comptabilité d entreprise Deuxième partie: Les notions élémentaires de la comptabilité d entreprise. 17 janvier 2004 La comptabilité d entreprise Deuxième partie: Les notions élémentaires de la comptabilité d entreprise 17 janvier 2004 1. Distinction stocks et flux 2. Une situation financière 3. Le bilan 4. Le compte

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

Imagine Canada États financiers

Imagine Canada États financiers États financiers 31 décembre 2014 Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 État des produits et des charges 3 État de l évolution des actifs nets 4 État de la situation financière

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES 2011

COMPTES CONSOLIDES 2011 COMPTES CONSOLIDES 2011 Les chiffres clés 2011 Développement Patrimoine au 31/12/2011 Livraisons 2011 En cours de construction 2011 Projets en étude au 31/12/2011 59 904 logements 1 198 logements 2 054

Plus en détail

Plan comptable adapté aux organismes de formation professionnelle de droit privé

Plan comptable adapté aux organismes de formation professionnelle de droit privé Plan comptable adapté aux organismes de formation professionnelle de droit privé Conformément à l article Lp. 545-11 du Code du travail de Nouvelle-Calédonie, les organismes de formation professionnelle

Plus en détail

I. Comptabilité générale

I. Comptabilité générale I. Comptabilité générale I.A. Documents de la comptabilité générale : Le bilan Le bilan est un document de synthèse qui récapitule à un moment donné le total des emplois et le total des ressources. Selon

Plus en détail

Relatif aux règles comptables applicables aux organismes de placement collectif immobilier

Relatif aux règles comptables applicables aux organismes de placement collectif immobilier CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION - AVIS N 2007-01 DU 4 MAI 2007 Relatif aux règles comptables applicables aux organismes de placement collectif immobilier Sommaire 1 Caractéristiques

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 2 - ANNEXES

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 2 - ANNEXES 1 INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 2 - ANNEXES Version en vigueur au 1 er janvier 2014. 2 LISTE DES ANNEXES ANNEXE N 1 : Liste des chapitres budgétaires des budgets votés par nature... 3 ANNEXE

Plus en détail

Fiche. Le cadre comptable, la gestion de l entreprise et du système d information comptable et le contrôle interne. 1 Le cadre conceptuel

Fiche. Le cadre comptable, la gestion de l entreprise et du système d information comptable et le contrôle interne. 1 Le cadre conceptuel Le cadre comptable, la gestion de l entreprise et du système d information comptable et le contrôle interne Fiche 1 La connaissance du contenu du référentiel international est exclue de l étude. L étude

Plus en détail

Le nouveau droit comptable. Dispositions transitoires (art. 2 al. 4) AUDIT. Impact sur la présentation des comptes

Le nouveau droit comptable. Dispositions transitoires (art. 2 al. 4) AUDIT. Impact sur la présentation des comptes AUDIT Le nouveau droit comptable Dispositions transitoires (art. 2 al. 4) Impact sur la présentation des comptes annuels lors de la première application kpmg.ch Table des matières 1. Bases légales et remarques

Plus en détail

comptable suisse Le nouveau droit

comptable suisse Le nouveau droit Le nouveau droit comptable suisse 2 ème édition veb.ch, fondée en 1936, est la plus importante organisation professionnelle suisse des experts en finance et en controlling. Le nouveau droit comptable

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE - NORME N 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE NORME

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE09 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ - session 2014 Proposition de corrigé 2014 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION

Plus en détail