La normalisation comptable

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La normalisation comptable"

Transcription

1 La normalisation comptable CHAPITRE 1 L ensemble des règles comptables s applique à toute entité (personne physique ou morale) soumise à l obligation légale d établir des comptes annuels. 1 Sources des règles comptables Les règles comptables proviennent de plusieurs sources : Les sources comptables législatives et réglementaires françaises Articles L à L et R à R du Code de commerce Règlements du Comité de la réglementation comptable (CRC) Plan comptable général (PCG) La doctrine française Avis et recommandations du Conseil national de la comptabilité (CNC) Avis et recommandations de l Ordre des experts-comptables (OEC) Avis et recommandations de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes (CNCC) Recommandations de l Autorité des marchés financiers (AMF) Les sources comptables européennes et internationales Règlements et directives de la Commission européenne et du Conseil de l Union européenne Normes internationales d information financière (IFRS) élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB)

2 G 18 L'ESSENTIEL DES OPÉRATIONS COURANTES EN COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Précisons que les institutions de la normalisation comptable, Comité de la réglementation comptable et Conseil national de la comptabilité, devraient prochainement être remplacées par un seul organisme intitulé Autorité des normes comptables (ANC). D autre part, le droit comptable est étroitement lié au droit commercial, au droit des sociétés, au droit social, au droit bancaire et au droit fiscal. 2 Plan comptable général Le Plan comptable général (PCG) regroupe l ensemble des normes comptables applicables obligatoirement en France à toutes les entreprises industrielles et commerciales ainsi qu aux autres entités tenues d établir des comptes annuels. Le Plan comptable général actuel est issu du Plan comptable général 1999 entièrement refondu et réécrit à droit constant. Il est présenté sous formes d articles et contient exclusivement les dispositions relatives à la comptabilité générale. Le Plan comptable général fait l objet d une mise à jour régulière par les règlements du Comité de la règlementation comptable et intègre les avis, à caractère normatif, du Conseil national de la comptabilité postérieurs à En outre, depuis plusieurs années, les règles comptables françaises contenues dans le Plan comptable général convergent progressivement vers les normes internationales IFRS. Citons à titre d exemple les nouvelles règles comptables sur les actifs applicables depuis le 1 er janvier Cadre comptable La comptabilité générale a pour objet d enregistrer toutes les opérations affectant le patrimoine de l entreprise. Le cadre de la comptabilité générale, fixé par le Plan comptable général, s articule en trois parties et huit classes de comptes :

3 CHAPITRE 1 LA NORMALISATION COMPTABLE Compte s de bilan G 19 Classe 1 : comptes de capitaux Classe 2 : comptes d immobilisations Classe 3 : comptes de stocks et d en-cours Classe 4 : comptes de tiers Classe 5 : comptes financiers Compte s de gestion Classe 6 : comptes de charges Classe 7 : comptes de produits Comptes spéciaux Classe 8 : comptes spéciaux 4 Codification Principe Chaque compte est constitué d un numéro et d un intitulé. Les comptes du Plan comptable général utilisent la structure décimale. Structure décimale Le premier chiffre indique la classe, les comptes comportent au moins deux chiffres. Plus le numéro du compte comporte de chiffres, plus le compte est précis.

4 G 20 Par exemple : L'ESSENTIEL DES OPÉRATIONS COURANTES EN COMPTABILITÉ GÉNÉRALE 6 Comptes de charges 62 Autres services extérieurs 627 Services bancaires et assimilés 6276 Location de coffres Classe Compte principal Compte divisionnaire Sous-compte La subdivision maximale prévue est de six chiffres ; en cas de besoin, l entreprise peut créer des subdivisions supplémentaires à sept, huit chiffres, voire plus. Signification des terminaisons Le tableau ci-dessous résume la signification des différentes terminaisons de comptes : Signification de la terminaison 0 Signification des terminaisons 1 à 8 Signification de la terminaison 9 les comptes ayant un zéro (..0) final au troisième rang ou suivants sont des comptes de regroupement. dans les comptes à deux chiffres, les comptes de terminaison 1 à 8 ont une signification de regroupement. Par dérogation à cette règle, le compte «28 Amortissements des immobilisations» fonctionne comme un compte de sens contraire de celui des comptes de la classe concernée. dans les comptes à trois chiffres, les terminaisons 1 à 8 enregistrent le détail des opérations couvertes par le compte de niveau immédiatement supérieur ou par le compte de même niveau de terminaison zéro. dans les comptes à deux chiffres, les comptes de bilan se terminant par 9 identifient les dépréciations des classes 2 à 5 correspondantes. dans les comptes à trois chiffres et plus, pour les comptes de bilan, la terminaison 9 permet d identifier les opérations de sens contraire à celles normalement couvertes par le compte de niveau immédiatement supérieur et classées dans les subdivisions se terminant par 1 à 8.

5 5 Systèmes CHAPITRE 1 LA NORMALISATION COMPTABLE G 21 Le Plan comptable général prévoit trois systèmes de présentation des comptes qui permettent de détailler plus ou moins les informations : Système de base Système abrégé Système développé c est le système de droit commun comportant les dispositions minimales que doivent tenir les entreprises de moyenne ou grande taille ; les comptes à utiliser dans ce système sont les comptes imprimés en caractères normaux. c est le système comportant les dispositions minimales des entreprises dont la taille ne justifie pas une présentation selon le système de base ; les comptes à utiliser dans ce système sont les comptes imprimés en caractères gras exclusivement. c est le système facultatif qui propose un bilan et un compte de résultat plus détaillés complétés d un tableau des soldes intermédiaires de gestion, d un modèle de la détermination de la capacité d autofinancement et d un tableau de financement ; les comptes à utiliser dans ce système sont les comptes du système de base et les comptes imprimés en caractères italiques. 6 Plan de comptes de l entreprise Le plan de comptes représente le plan comptable de l entreprise. Le plan comptable de l entreprise est établi par rapport au Plan comptable général en tenant compte d un éventuel plan comptable professionnel propre à un secteur d activité (par exemple : plan comptable du bâtiment et des travaux publics).

LE PLAN COMPTABLE GENERAL (PCG) Découvrir les caractéristiques essentielles du plan de comptes du PCG.

LE PLAN COMPTABLE GENERAL (PCG) Découvrir les caractéristiques essentielles du plan de comptes du PCG. LE PLAN COMPTABLE GENERAL (PCG) Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o Découvrir les caractéristiques essentielles du plan de comptes du PCG. Etre capable de distinguer les comptes de bilan et

Plus en détail

Chapitre 1. La mise en œuvre du système d information comptable.

Chapitre 1. La mise en œuvre du système d information comptable. Chapitre 1 La mise en œuvre du système d information comptable. L analyse des opérations économiques Missions et rôle de la comptabilité Le système comptable Droit et comptabilité Une entreprise est une

Plus en détail

1 La fonction comptable dans l entreprise

1 La fonction comptable dans l entreprise 1 La fonction comptable dans l entreprise 1.0. les entreprises sont tenues de tenir une comptabilité: a. pour des raisons fiscales b. dite de gestion c. dite financière d. comme moyen de preuve 1.1. la

Plus en détail

Fiche. Le cadre comptable, la gestion de l entreprise et du système d information comptable et le contrôle interne. 1 Le cadre conceptuel

Fiche. Le cadre comptable, la gestion de l entreprise et du système d information comptable et le contrôle interne. 1 Le cadre conceptuel Le cadre comptable, la gestion de l entreprise et du système d information comptable et le contrôle interne Fiche 1 La connaissance du contenu du référentiel international est exclue de l étude. L étude

Plus en détail

LES FONDEMENTS DE LA COMPTABILITE

LES FONDEMENTS DE LA COMPTABILITE LES FONDEMENTS DE LA COMPTABILITE LES OBJECTIFS D'UNE COMPTABILITE GENERALE - conserver une trace de toutes les opérations commerciales et financières réalisées par l entreprise et de retracer toutes les

Plus en détail

COLLECTION NOTES D INFORMATION LE COMMISSAIRE AUX COMPTES ET LES CHANGEMENTS COMPTABLES DÉPARTEMENT ÉDITION

COLLECTION NOTES D INFORMATION LE COMMISSAIRE AUX COMPTES ET LES CHANGEMENTS COMPTABLES DÉPARTEMENT ÉDITION COLLECTION NOTES D INFORMATION NI X. LE COMMISSAIRE AUX COMPTES ET LES CHANGEMENTS COMPTABLES Juin 2011 SERVICES DÉPARTEMENT ÉDITION Compagnie nationale des commissaires aux comptes 16 avenue de Messine

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

Introduction à la comptabilité financière

Introduction à la comptabilité financière PARTIE 1 Introduction à la comptabilité financière Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 D une approche patrimoniale et juridique à une approche économique et financière... 3 Les tableaux de synthèse

Plus en détail

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Le Petit 2014 Compta Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ABS : Autres biens et services AGO : Assemblée

Plus en détail

THEME 3 : LE COMPTE ET LA PARTIE DOUBLE

THEME 3 : LE COMPTE ET LA PARTIE DOUBLE UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES COURS DE GESTION ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 INTERVENANT : Isabelle Kei Boguinard THEME 3 : LE COMPTE ET LA PARTIE DOUBLE SENS ET PORTEE DE L ETUDE : Assimiler

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

DOCTRINE COMPTABLE. - Gilles Hengoat - Président de la Commission des Etudes Comptables de la Compagnie Nationale des Commissaires aux comptes

DOCTRINE COMPTABLE. - Gilles Hengoat - Président de la Commission des Etudes Comptables de la Compagnie Nationale des Commissaires aux comptes DOCTRINE COMPTABLE - Gilles Hengoat - Président de la Commission des Etudes Comptables de la Compagnie Nationale des Commissaires aux comptes 1 Introduction (1/5) RUPTURE DE COVENANTS BANCAIRES EVENEMENTS

Plus en détail

RÈGLEMENT N 2011-02 DU 9 JUIN 2011. Règlement homologué par arrêté du 27 décembre 2011 publié au journal officiel du 30 décembre 2011

RÈGLEMENT N 2011-02 DU 9 JUIN 2011. Règlement homologué par arrêté du 27 décembre 2011 publié au journal officiel du 30 décembre 2011 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RÈGLEMENT N 2011-02 DU 9 JUIN 2011 Relatif au modèle abrégé d annexe des comptes annuels Règlement homologué par arrêté du 27 décembre 2011 publié au journal officiel du

Plus en détail

LE BILAN D UNE BANQUE

LE BILAN D UNE BANQUE Il est composé de 14 chapitres : Organisation des états financiers IFRS Trésorerie et opérations interbancaires Crédits à la clientèle Dépôts de la clientèle Activités sur titres Dettes représentées par

Plus en détail

Étude particulière. Évaluation, valeur d apport et parité

Étude particulière. Évaluation, valeur d apport et parité Étude particulière Évaluation, valeur d apport et parité Il convient de bien différencier la notion de valeur d apport de la notion de parité d échange. La parité fixe le rapport d échange des titres de

Plus en détail

Nouvelle Directive comptable européenne Quels changements? Quels impacts sur le droit comptable français?

Nouvelle Directive comptable européenne Quels changements? Quels impacts sur le droit comptable français? Nouvelle Directive comptable européenne Quels changements? Quels impacts sur le droit comptable français? La directive européenne relative aux états financiers annuels, aux états financiers consolidés

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

Traitement comptable des logiciels

Traitement comptable des logiciels Traitement comptable des logiciels Sommaire 2 Le traitement comptable des logiciels est précisé par le PCG et l avis CNC n 31. Ils ne traitent que des logiciels dissociés (logiciels d application) et non

Plus en détail

Les bases du modèle comptable

Les bases du modèle comptable Les bases du modèle comptable C H A P I T R E 25 16 SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE Le respect de la normalisation comptable va permettre : une comparaison dans l espace et dans le temps entre entreprises ;

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

CHAPITRE III - L'ORGANISATION COMPTABLE ET LA NORMALISATION... 1

CHAPITRE III - L'ORGANISATION COMPTABLE ET LA NORMALISATION... 1 CHAPITRE III - L'ORGANISATION COMPTABLE ET LA NORMALISATION. CHAPITRE III - L'ORGANISATION COMPTABLE ET LA NORMALISATION... 1 SECTION I - LES SYSTÈMES COMPTABLES :...1 I - Le Système Classique :... 1 A

Plus en détail

Conférence du 16 avril 2013. Les quotas d émission de gaz à effet de serre : Actualité et traitement comptable

Conférence du 16 avril 2013. Les quotas d émission de gaz à effet de serre : Actualité et traitement comptable Conférence du 16 avril 2013 Les quotas d émission de gaz à effet de serre : Actualité et traitement comptable Programme résumé Les quotas en règles françaises Quel est le programme? Historique Le nouveau

Plus en détail

Chapitre I. Introduction L histoire et la normalisation de la comptabilité... 15

Chapitre I. Introduction L histoire et la normalisation de la comptabilité... 15 Sommaire Avertissement au lecteur....................................................... 11 Introduction générale........................................................... 13 Chapitre I. Introduction

Plus en détail

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA FONDS de DOTATION REGIE PAR LA LOI DU 4 AOÛT 2008 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 PATRICIA CHÂTEL COMMISSAIRE AUX

Plus en détail

DCG UE09 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ

DCG UE09 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ DCG UE09 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que ses auteurs. Les réponses sont parfois plus détaillées que ce

Plus en détail

Section 3 : Le journal, Le grand livre, La balance

Section 3 : Le journal, Le grand livre, La balance Section 3 : Le journal, Le grand livre, La balance L organisation comptable varie d une entreprise à l autre. Cependant les principes de bases, les procédures, et les documents comptables sont communs

Plus en détail

Module 1 : Comptabilité Générale

Module 1 : Comptabilité Générale Module 1 : Comptabilité Générale - Découvrir le bilan, le compte de résultat et l'organisation comptable. - Utiliser le plan comptable général et déterminer l'imputation comptable. - Comptabiliser des

Plus en détail

Normes IAS : évaluation des engagements sociaux de l entreprise. Atelier Solution

Normes IAS : évaluation des engagements sociaux de l entreprise. Atelier Solution Normes IAS : évaluation des engagements sociaux de l entreprise Normes IAS : évaluation des engagements sociaux de l entreprise INTERVENANTS : Serge ANOUCHIAN Expert-Comptable et Commissaire aux Comptes

Plus en détail

Chapitre 8 : Les provisions

Chapitre 8 : Les provisions Comptabilité générale IG 3 Cours et TD : Marie Musard Année 2007-2008 Chapitre 8 : Les provisions Cours Les provisions correspondent à des pertes ou des charges simplement prévisibles : la constitution

Plus en détail

COMPTABILISATION DES OPÉRATIONS EN DEVISES

COMPTABILISATION DES OPÉRATIONS EN DEVISES ENCYCLOPEDIE DE COMPTABILITE, CONTROLE DE GESTION ET AUDIT (SOUS LA DIRECTION DE BERNARD COLASSE), EDITIONS ECONOMICA, MARS 2009, P. 331 A 341. COMPTABILISATION DES OPÉRATIONS EN DEVISES Robert OBERT Doit-on

Plus en détail

ACTIVATION DES DÉPENSES DE RECHERCHE ET DE DÉVELOPPEMENT

ACTIVATION DES DÉPENSES DE RECHERCHE ET DE DÉVELOPPEMENT ACTIVATION DES DÉPENSES DE RECHERCHE ET DE Le traitement comptable des dépenses de recherche et de développement est précisé par l article 311-3 du PCG qui prévoit : que les dépenses engagées pour la recherche

Plus en détail

Introduction à la gestion

Introduction à la gestion Introduction à la gestion comptable La comptabilité générale est une technique permettant de codifier et de conserver une trace des opérations réalisées par une entreprise dans le cadre de son activité.

Plus en détail

NOTE DE PRÉSENTATION

NOTE DE PRÉSENTATION AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRÉSENTATION RÈGLEMENT N 2014-02 du 6 février 2014 Relatif aux modalités d établissement des comptes des sociétés de financement L ordonnance n 2013-544 du 27 juin

Plus en détail

COMPTABILITÉ. PCG : provisions pour grosses réparations vs amortissements par composants. Cette étude a pour objet. reflexion. Résumé de l article

COMPTABILITÉ. PCG : provisions pour grosses réparations vs amortissements par composants. Cette étude a pour objet. reflexion. Résumé de l article PCG : provisions pour grosses réparations vs amortissements par composants Eric DELESALLE Expert-comptable, Commissaire aux comptes Professeur agrégé CNAM-INTEC Président de la Commission de droit comptable

Plus en détail

DSCG 4 Fusion Consolidation

DSCG 4 Fusion Consolidation DSCG 4 Fusion Consolidation Robert Obert Agrégé des techniques économiques de gestion Docteur en sciences de gestion Diplômé d'expertise comptable 3 e édition Collection «Express Expertise comptable» DCG

Plus en détail

Ressources APIE. La comptabilisation des frais de R&D. de l immatériel. Pour agir. En bref. Agence du patrimoine immatériel de l État

Ressources APIE. La comptabilisation des frais de R&D. de l immatériel. Pour agir. En bref. Agence du patrimoine immatériel de l État Ressources de l immatériel APIE Agence du patrimoine immatériel de l État La comptabilisation des frais de R&D En bref Des moyens considérables sont alloués par les autorités publiques aux efforts de recherche

Plus en détail

TITRE 2 LE CADRE COMPTABLE

TITRE 2 LE CADRE COMPTABLE TITRE 2 LE CADRE COMPTABLE 10 CHAPITRE 1 LE PLAN DE COMPTES ET LES REGLES D EVALUATION 1. LA CLASSIFICATION DES COMPTES La classification des comptes se caractérise par le choix d un mode de codification

Plus en détail

PCG et IAS/IFRS : Les dépréciations, tout le monde en parle!!!

PCG et IAS/IFRS : Les dépréciations, tout le monde en parle!!! PCG et IAS/IFRS : Les dépréciations, tout le monde en parle!!! Intervenants Eric DELESALLE Expert-comptable, Président de la Commission de droit comptable du Conseil Supérieur Hervé QUERE Chef de section

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE09 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ - session 2014 Proposition de corrigé 2014 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION

Plus en détail

Ville de PONTAULT-COMBAULT

Ville de PONTAULT-COMBAULT Ville de PONTAULT-COMBAULT DEMANDE DE SUBVENTION - EXERCICE 2012-1 - Identification de l'association : Dénomination : Forme juridique : N d'enregistrement en Préfecture : N d'agrémént D.D.J.S. : Adresse

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2008-15 DU 4 DÉCEMBRE 2008

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2008-15 DU 4 DÉCEMBRE 2008 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2008-15 DU 4 DÉCEMBRE 2008 Afférent au traitement comptable des plans d options d achat ou de souscription d actions et des plans d attribution d actions

Plus en détail

PRESENTATION DU CABINET

PRESENTATION DU CABINET PRESENTATION DU CABINET SOMMAIRE PRESENTATION GENERALE Organisation Associés Equipes CLIENTELE DU CABINET Chiffre d affaires par branche Chiffre d affaires par activité Principaux clients OFFRES DE SERVICES

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 1 Objectifs Savoir définir, calculer et interpréter les soldes intermédiaires de gestion. Connaître les principaux retraitements des SIG. Pré-requis Notions sur

Plus en détail

Intervenant. Patrick MORGENSTERN. Expert-comptable, Chargé d enseignement fiscal à l Université de Bourgogne

Intervenant. Patrick MORGENSTERN. Expert-comptable, Chargé d enseignement fiscal à l Université de Bourgogne Les impôts différés Intervenant Patrick MORGENSTERN Expert-comptable, Chargé d enseignement fiscal à l Université de Bourgogne Sommaire Présentation synthétique du mécanisme des impôts différés Impôts

Plus en détail

RECOMMANDATION. Note de présentation

RECOMMANDATION. Note de présentation AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RECOMMANDATION n 2013-02 du 7 novembre 2013 Relative aux règles d évaluation et de comptabilisation des engagements de retraite et avantages similaires pour les comptes annuels

Plus en détail

PROGRAMME. Préambule. Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire. Bibliographie indicative: Plan Comptable Général

PROGRAMME. Préambule. Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire. Bibliographie indicative: Plan Comptable Général Claude Guittard Bureau 153 guittard@unistra.fr LICECE 1 UDS 2012/2013 PROGRAMME Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire Plan Comptable Général Bibliographie indicative:

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

NOTE DE PRÉSENTATION

NOTE DE PRÉSENTATION AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRÉSENTATION RÈGLEMENT N 2014-02 du 6 février 2014 Relatif aux modalités d établissement des comptes des sociétés de financement Abrogé et repris par règlement ANC

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Règlement de la Banque d n 92-08 du 17 novembre 1992 Le Gouverneur de la Banque d, Vu la Loi n 88-01

Plus en détail

Contrats de concession de service public : la comptabilisation chez le concessionnaire et chez le concédant (I)

Contrats de concession de service public : la comptabilisation chez le concessionnaire et chez le concédant (I) Contrats de concession de service public : la comptabilisation chez le concessionnaire et chez le concédant (I) 22 Résumé de l article Pour la comptabilisation chez le concessionnaire, des dispositions

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES I. Les achats d immobilisations Les immobilisations sont des biens matériels et immatériels qui sont achetés par l entreprise afin de servir de façon durable à son exploitation

Plus en détail

TOME I LE CADRE COMPTABLE SOMMAIRE

TOME I LE CADRE COMPTABLE SOMMAIRE 1 TOME I LE CADRE COMPTABLE SOMMAIRE CHAPITRE 1 LA COMPTABILITE HOSPITALIERE... 3 1. OBJET DE LA COMPTABILITE HOSPITALIERE... 3 2. QUALITE COMPTABLE ET PRINCIPES DE LA COMPTABILITE HOSPITALIERE... 3 2.1.

Plus en détail

REGLES D IMPUTATION DES DEPENSES Fiche de gestion financière

REGLES D IMPUTATION DES DEPENSES Fiche de gestion financière REGLES D IMPUTATION DES DEPENSES Fiche de gestion financière Ce document a pour objet de décrire l ensemble des règles d imputation des dépenses et de préciser les biens pouvant être considérés comme des

Plus en détail

INSTRUCTION CODIFICATRICE

INSTRUCTION CODIFICATRICE INSTRUCTION CODIFICATRICE N 10-031-M91 du 21 décembre 2010 NOR : BCR Z 10 00086 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique du mois de décembre 2010 RÉGLEMENTATION FINANCIÈRE ET COMPTABLE

Plus en détail

Plan comptable adapté aux organismes de formation professionnelle de droit privé

Plan comptable adapté aux organismes de formation professionnelle de droit privé Plan comptable adapté aux organismes de formation professionnelle de droit privé Conformément à l article Lp. 545-11 du Code du travail de Nouvelle-Calédonie, les organismes de formation professionnelle

Plus en détail

Norme internationale d information financière 3 (IFRS 3), Regroupements d entreprises

Norme internationale d information financière 3 (IFRS 3), Regroupements d entreprises Norme internationale d information financière 3 (IFRS 3), Regroupements d entreprises Par BRIAN FRIEDRICH, M. Éd., CGA, FCCA (RU), CertIFR et LAURA FRIEDRICH, M. Sc., CGA, FCCA (RU), CertIFR Mis à jour

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE LES MÉCANISMES DE BASE DE LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

PREMIÈRE PARTIE LES MÉCANISMES DE BASE DE LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...5 1. Utilité de la comptabilité : champ d application et objectifs... 5 2. Comptabilité générale et comptabilité de gestion... 7 PREMIÈRE PARTIE LES MÉCANISMES DE BASE

Plus en détail

INSTRUCTION CODIFICATRICE

INSTRUCTION CODIFICATRICE INSTRUCTION CODIFICATRICE N 02-038-M91 du 30 avril 2002 NOR : BUD R 02 00038 J Référence publiée au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique RÉGLEMENTATION FINANCIÈRE ET COMPTABLE DES ÉTABLISSEMENTS

Plus en détail

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction

Plus en détail

PROGRAMME TERMINALE STG CFE COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE

PROGRAMME TERMINALE STG CFE COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE PROGRAMME TERMINALE STG CFE COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE THÈMES 1. L organisation de la comptabilité dans l entreprise 1.1. La fonction comptable dans l entreprise NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE

Plus en détail

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération.

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération. Le Système d Information Comptable 6 Le traitement des informations comptables 6.1 L information comptable L information comptable externe comporte : la date (le jour de l événement comptable) la nature

Plus en détail

Présentation de la consolidation

Présentation de la consolidation Chapitre I Présentation de la consolidation Établir les comptes consolidés d un groupe consiste à présenter son patrimoine, sa situation financière et les résultats de l ensemble des entités qui le constituent

Plus en détail

1. Introduction à la notion de consolidation 2. Procédure de consolidation 3. Opérations de Retraitements 4. Enjeux de la consolidation 5.

1. Introduction à la notion de consolidation 2. Procédure de consolidation 3. Opérations de Retraitements 4. Enjeux de la consolidation 5. 28/05/14 1 1. Introduction à la notion de consolidation 2. Procédure de consolidation 3. Opérations de Retraitements 4. Enjeux de la consolidation 5. Périmètre de consolidation 6. Méthode de consolidation

Plus en détail

Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion publique du 30 novembre 2010

Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion publique du 30 novembre 2010 Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion publique du 30 novembre 2010 Le Groupe de discussion sur les IFRS (GDI) se veut seulement un cadre d échanges. Il a pour vocation d aider le

Plus en détail

DCG 10. Comptabilité approfondie

DCG 10. Comptabilité approfondie DCG 10 Comptabilité approfondie EXPERT SUP L expérience de l expertise Les manuels DCG DCG 1 Introduction au droit, Manuel et Applications corrigées Jean-François Bocquillon, Martine Mariage DCG 2 Droit

Plus en détail

DIFFERENTES FORMES DE LOCATION

DIFFERENTES FORMES DE LOCATION Crédit-bail Hervé Stolowy, Professeur au Groupe HEC, expert comptable diplômé Plan de l article Différentes formes de locations Les textes Crédit-bail Location simple Cession-bail DIFFERENTES FORMES DE

Plus en détail

Comptabilité et comptes annuels des asbl

Comptabilité et comptes annuels des asbl Comptabilité et comptes annuels des asbl Transparence et équivalence F. Khrouz Professeur ordinaire Solvay Business School, ULB Associé Ernst & Young 14/06/07 Loi de réforme du 2 mai 2002, modifiant la

Plus en détail

Chapitre 2 Le régime général des immobilisations...32 Section 1 Définitions...32 Section 2 Au moment de l entrée en comptabilité...

Chapitre 2 Le régime général des immobilisations...32 Section 1 Définitions...32 Section 2 Au moment de l entrée en comptabilité... 3 SOMMAIRE Introduction: Des origines de la comptabilité...17 Partie I Les sources du droit comptable luxembourgeois...19 Chapitre 1 Les sources légales...21 Section 1 Les sources internationales...21

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

Notice commentant l article A.47 A-1 du livre des procédures fiscales

Notice commentant l article A.47 A-1 du livre des procédures fiscales Notice commentant l article A.47 A-1 du livre des procédures fiscales I. Formats de fichiers Pour les fichiers codés en XML, il convient de se reporter à la structure du fichier (fichier de type XSD) définie

Plus en détail

Commission de droit comptable. 7 mai 2010 Présidée par Jérôme DUMONT

Commission de droit comptable. 7 mai 2010 Présidée par Jérôme DUMONT Commission de droit comptable 7 mai 2010 Présidée par Jérôme DUMONT Ordre du jour CDC du 7 mai 2010 > Actualité sur les règles comptables françaises > Simplification des obligations comptables des PME

Plus en détail

TOME I LE CADRE COMPTABLE SOMMAIRE

TOME I LE CADRE COMPTABLE SOMMAIRE 1 TOME I LE CADRE COMPTABLE SOMMAIRE CHAPITRE 1 LA COMPTABILITE HOSPITALIERE... 3 1. OBJET DE LA COMPTABILITE HOSPITALIERE... 3 2. QUALITE COMPTABLE ET PRINCIPES DE LA COMPTABILITE HOSPITALIERE... 3 2.1.

Plus en détail

La comptabilisation des immeubles à partir du 1er janvier 2005 RFC - Réflexion comptabilité - Mars 2006-386, p. 29-33

La comptabilisation des immeubles à partir du 1er janvier 2005 RFC - Réflexion comptabilité - Mars 2006-386, p. 29-33 La comptabilisation des immeubles à partir du 1er janvier 2005 RFC - Réflexion comptabilité - Mars 2006-386, p. 29-33 Résumé de l article La comptabilisation des immeubles est présentée en IFRS par les

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 2007-05 DU 4 MAI 2007

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 2007-05 DU 4 MAI 2007 CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 2007-05 DU 4 MAI 2007 Relatif aux règles comptables applicables aux établissements et services privés sociaux et médico-sociaux relevant de l article R. 314-1

Plus en détail

Comptabilité Générale. 1. Les dépréciations et les ajustements de stocks 2. Les provisions pour risques et les ajustements de charges et de produits

Comptabilité Générale. 1. Les dépréciations et les ajustements de stocks 2. Les provisions pour risques et les ajustements de charges et de produits Comptabilité Générale I Introduction à la Comptabilité Générale 1. Concepts et mécanismes de bases 2. Comptabilité générale et normalisation II Les principales opérations d exploitation 1. Les relations

Plus en détail

PLAN COMPTABLE GENERAL

PLAN COMPTABLE GENERAL R ÉPUBLIQUE F RANÇAISE C OMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION C OMPTABLE PLAN COMPTABLE GENERAL Règlement n 99-03 du 29 avril 1999 du Comité de la réglementation comptable, modifié par les règlements n 99-08 et

Plus en détail

Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location

Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location Juillet 2013 Aperçu En mai 2013, l International Accounting Standards Board (IASB) et le Financial Accounting Standards Board (FASB) des États-Unis

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

Modernisation comptable française Incidences comptes individuels / PME (PME/IAS ) 21 juin 2005

Modernisation comptable française Incidences comptes individuels / PME (PME/IAS ) 21 juin 2005 CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE Modernisation comptable française Incidences comptes individuels / PME (PME/IAS ) 21 juin 2005 Sommaire 1ère partie : État de la convergence...3 1.1 - Définition, comptabilisation,

Plus en détail

26, rue Cambacérès 63, rue de Villiers 75008 Paris 92200 Neuilly-sur-Seine

26, rue Cambacérès 63, rue de Villiers 75008 Paris 92200 Neuilly-sur-Seine 2.5 RAPPORTS DES COMMISSAIRES AUX COMPTES 2.5.1 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES CONSOLIDES (Exercice clos le 31 décembre 2014) 26, rue Cambacérès 63, rue de Villiers 75008 Paris 92200

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

Alerte. «Les Organisations Syndicales doivent établir des comptes annuels pour 2009 ainsi que des comptes consolidés»

Alerte. «Les Organisations Syndicales doivent établir des comptes annuels pour 2009 ainsi que des comptes consolidés» Alerte «Les Organisations Syndicales doivent établir des comptes annuels pour 2009 ainsi que des comptes consolidés» La loi du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps

Plus en détail

Ta b l e d e s m a t i è r e s

Ta b l e d e s m a t i è r e s Ta b l e d e s m a t i è r e s Avant-propos... 19 première partie les techniques comptables de base du système comptable ohada Chapitre I : Généralités sur le système comptable ohada 23 1. Le droit OHADA...

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

Normes professionnelles des experts-comptables : Et vous, où en êtes-vous?

Normes professionnelles des experts-comptables : Et vous, où en êtes-vous? Normes professionnelles des experts-comptables : Et vous, où en êtes-vous? Intervenantes : Florence Hauducœur Expert-comptable et commissaire aux comptes, Présidente de la commission Déontologie et Etudes

Plus en détail

La convergence du PCG avec

La convergence du PCG avec LE PORTEFEUILLE-TITRES EN RÈGLES FRANÇAISES ET EN IFRS DANS LES COMPTES INDIVIDUELS PARTIE 1 La première catégorie est elle-même décomposée en : titres de participation, titres immobilisés de l activité

Plus en détail

PROJET de procès-verbal de la réunion du groupe des Normes comptables. du Centre des professions financières (CPF) Séance du mercredi 21 janvier 2015

PROJET de procès-verbal de la réunion du groupe des Normes comptables. du Centre des professions financières (CPF) Séance du mercredi 21 janvier 2015 PROJET de procès-verbal de la réunion du groupe des Normes comptables du Centre des professions financières (CPF) Séance du mercredi 21 janvier 2015 Présents : Philippe ADHEMAR, Président du groupe des

Plus en détail

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M52

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M52 1 INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M52 TOME 1 + ANNEXES VERSION EN VIGUEUR AU 1 ER JANVIER 2014 2 SOMMAIRE TOME I LE CADRE COMPTABLE...5 TITRE 1 LA NOMENCLATURE PAR NATURE...6 CHAPITRE 1 LE PLAN DES

Plus en détail

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE APPLICABLE AUX ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE APPLICABLE AUX ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE DIRECTION GENERALE DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE 5 EME SOUS-DIRECTION (BUREAU 5C) MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES DIRECTION DE L HOSPITALISATION

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

NOTE DE PRÉSENTATION

NOTE DE PRÉSENTATION AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRÉSENTATION RÈGLEMENT N 2010-02 DU 2 SEPTEMBRE 2010 Relatif aux transactions entre parties liées et aux opérations non inscrites au bilan modifiant le règlement

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Les normes IFRS et PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre de

Plus en détail

Rapport des vérificateurs

Rapport des vérificateurs Rapport des vérificateurs Aux membres de la Caisse d'économie des employés de la S.T.C.U.M., Nous avons vérifié, en vertu de l article 139 de la Loi sur les coopératives de services financiers, le bilan

Plus en détail

Relatif au traitement comptable des obligations imposées par le règlement européen n 1907/2006 REACH

Relatif au traitement comptable des obligations imposées par le règlement européen n 1907/2006 REACH CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION DE L AVIS N 2009-13 DU 1 er OCTOBRE 2009 Relatif au traitement comptable des obligations imposées par le règlement européen n 1907/2006 REACH Sommaire

Plus en détail

Plan comptable applicable aux sociétés civiles de placement immobilier (S.C.P.I.)

Plan comptable applicable aux sociétés civiles de placement immobilier (S.C.P.I.) CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE Plan comptable applicable aux sociétés civiles de placement immobilier (S.C.P.I.) adopté par le CNC le 23 juin 1998 (avis n 98-06) et intégrant les dispositions du règlement

Plus en détail

N o 2009/8 bis Fascicule spécial

N o 2009/8 bis Fascicule spécial MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS INSTRUCTION BUDGÉTAIRE ET COMPTABLE APPLICABLE AUX ÉTABLISSEMENTS PUBLICS

Plus en détail

Comptabilité financière SAP ERP version ECC 6

Comptabilité financière SAP ERP version ECC 6 Démarrer avec le progiciel SAP ECC Introduction 5 Présentation générale 5 Exécuter le progiciel SAP 6 Définir la structure organisationnelle Introduction 53 Entités organisationnelles de la comptabilité

Plus en détail

Conseil des normes comptables 277, rue Wellington Ouest, Toronto (Ontario) Canada M5V 3H2 Tél. : 416-977-3222 Téléc. : 416-204-3412 Page 1 de 27

Conseil des normes comptables 277, rue Wellington Ouest, Toronto (Ontario) Canada M5V 3H2 Tél. : 416-977-3222 Téléc. : 416-204-3412 Page 1 de 27 Version abrégée de la comparaison des PCGR canadiens (Normes comptables pour les entreprises à capital fermé) (Partie II) et des IFRS (Partie I) au 31 décembre 2009 1. La présente analyse comparative a

Plus en détail