Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus de soutien parodontaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus de soutien parodontaux"

Transcription

1 Robert Charland 1, Marie Champagne 2, Paule Salvail 3, Normand Aubre 4, Richard Mercier 5, Sylvain Gagnon 6, Élise Shoghikian 7 et Pierre Mackay 8 Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus de soutien parodontaux Mots clés dent primaire traumatisme dentaire commotion subluxation intrusion extrusion luxation latérale avulsion»résumé Les lésions du système d'attache ligamentaire constituent la règle en denture primaire. Une évaluation des séquelles potentielles au bourgeon de la dent permanente demeure primordial. Le suivi comporte une surveillance clinique et radiologique visant à détecter et à parer à tout développement pathologique de la dent primaire et de la dent permanente. Key Words primary tooth dental trauma commotion subluxation intrusion extrusion lateral luxation avulsion»summary Lesions to the periodontal ligament attachment apparatus dictate the treatment in primary teeth. An evaluation of the potential sequalae to the permanent tooth bud is essential. Follow-up consists of clinical as well as radiographic observation aiming to detect and deal with any pathological developments involving the primary tooth as well as the permanent tooth. 1 Professeur titulaire, département de santé buccale, Faculté de médecine dentaire. Université de Montréal 2 Chargée de clinique, département de santé buccale, Faculté de médecine dentaire. Université de Montréal. Pédodontiste, cabinet privé, ville de Montréal, Québec, Canada 4 Professeur adjoint, résidence multidisciplinaire, hôpital pour enfants de Montréal, Université McGill. Endodontiste, cabinet privé, ville de Laval, Québec, Canada 5 Chargé de formation et direction du programme de résidence multidisciplinaire, Faculté de médecine dentaire, Université de Montréal. Généraliste, cabinet privé, ville de Montréal, Québec, Canada 6 Chargé de cours, département de santé buccale, Faculté de médecine dentaire, Université de Montréal. Orthodontiste, cabinet privé, ville de Montréal, Québec, Canada 7 Chargé de cours, département de santé buccale, Faculté de médecine dentaire, Université de Montréal. Parodontiste, cabinet privé, ville de Montréal, Québec, Canada 8 Chargé de cours, résidence multidisciplinaire, Faculté de médecine dentaire. Université de Montréal. Prosthodontiste, cabinet privé, ville de Montréal, Québec, Canada 211 Journal de l Ordre des dentistes du Québec Volume 43 Mai/Juin 2006

2 Les facteurs suivants prédisposent les jeunes enfants aux luxations : la plasticité de l'os alvéolaire ; la faiblesse relative du ligament parodontal ; l'anatomie des racines (taille et forme des racines des incisives) ; leur résorption physiologique. Figure 1a. Abcès dentaire de la dent 5.1 Commotion et subluxation La commotion et la subluxation ne nécessitent aucune consultation immédiate. Ultérieurement, on pourra observer une dyschromie (transitoire ou permanente), une nécrose pulpaire, un abcès dentaire (fig. 1a et 1b) ou une oblitération canalaire. Les parents doivent être informés de ces développements et sensibilisés à l importance d une surveillance en bouche de leur enfant ainsi qu aux examens de suivi périodiques. Le suivi d une commotion et d une subluxation s effectue de deux à trois mois après le traumatisme, puis aux deux prochains examens de routine de six mois. Figure 1b. Obturation canalaire et fracture du tiers apical de la dent 5.1 Luxation en intrusion L ingression peut être partielle ou totale (fig. 2a, 2b, 2c, 2d, 3a, 3b, 3c, 3d, 4a, 4b, 4c, 4d et 4e). Une jeune dent primaire, peu calcifiée, cause peu ou aucune lésion au germe de la dent permanente de remplacement. Plus la racine et l apex atteignent leur maturité, plus le risque de lésion au germe sousjacent augmente. Vu l'inclinaison vestibulaire des racines des incisives supérieures primaires, la majorité des dents intrudées perforent la plaque osseuse buccale. Le germe des dents permanentes, en position linguale, est ainsi épargné. Examen clinique L examen clinique consiste à palper la dent et l os alvéolaire. Un doigt placé au palatin, un autre, au buccal, permettent de constater une mobilité, s il y a lieu. Examen radiologique L examen radiologique peut renseigner sur la direction du déplacement. Tout particulièrement, le cliché latéral permet d'objectiver une fracture alvéolaire, s il y a lieu. Notons que la lecture du cliché latéral n est pas toujours facile à interpréter. 212 Journal de l Ordre des dentistes du Québec Volume 43 Mai/Juin 2006

3 Figure 2a. Intrusion des dents 5.1 et 6.1 Figure 2b. Radiographie correspondant à la figure 2a Traitement Le choix de traitement varie en fonction du degré d'intrusion et du rapport de la racine de la dent primaire avec le germe sous-jacent. Les traumatismes de type luxation en intrusion de la dent primaire peuvent léser le germe sous-jacent de la dent permanente, entraînant des séquelles importantes sur l odontogenèse et le patron d'éruption de la dent permanente. Dans le cas d un déplacement minime, moins de la moitié de la longueur de la couronne, s abstenir de traitement. Un suivi clinique et radiologique permet d observer la rééruption de la dent et d intervenir en cas de complications. Le patient est invité à souscrire à une diète molle (si possible, à éviter le verre à bec, la sucette et le biberon) et à adhérer à une hygiène buccodentaire assidue. Lorsque l examen clinique confirme la déchirure du ligament parodontal, prescrire des antibiotiques. Dans le cas d un déplacement plus important de la dent, soit plus de la moitié de la longueur de la couronne, évaluer la position de l apex de la dent primaire à l aide d une radiographie latérale ou par palpation. Si la dent luxée affecte le germe de la dent permanente, la dent primaire doit être extraite. Si la dent luxée est conservée, prescrire des antibiotiques 1 et exercer un suivi clinique et radiologique. La dent luxée devra être extraite dès qu elle interférera avec l éruption de la dent de remplacement et/ou si la résorption physiologique ne se manifeste pas 2. Figure 2c. Un mois post-trauma Figure 2d. Radiographie correspondant à la figure 2c 213 Journal de l Ordre des dentistes du Québec Volume 43 Mai/Juin 2006

4 Figure 3a. Intrusion de la dent 5.1 et subluxation de la dent 6.1 Figure 3b. Radiographie correspondant à la figure 3a Le suivi clinique et radiologique d une intrusion demeure essentiel car une infection périapicale est prévisible au cours de la rééruption de la dent. Notons que plusieurs de ces dents subissent un mouvement de rotation lors de l intrusion, de sorte qu au moment de la rééruption, elles émergent en position ectopique 3. Le suivi s effectue de deux à trois mois après le traitement, puis aux deux prochains examens de routine de six mois, aux 12 mois et un an avant l émergence des dents permanentes afin d intercepter l éruption ectopique de celles-ci, s il y a lieu. Technique opératoire de l extraction de la dent intrudée Saisir la dent par les faces proximales, sans l usage au préalable d'élévateur. Après l'extraction, replacer les lames osseuses palatines et vestibulaires par pression digitale. Luxation en extrusion La luxation en extrusion (fig. 5a et 5b), de par sa nature, interfère généralement avec l occlusion. La dent luxée peut être replacée dans son alvéole, délicatement, sans force, afin de ne pas endommager le germe sous-jacent. Prendre une radiographie de contrôle et prescrire des antibiotiques. Figure 3c. Rééruption ectopique de la dent 51 et fistule de la dent 6.1, sept mois post-trauma Figure 3d. Infection périapicale de la dent Journal de l Ordre des dentistes du Québec Volume 43 Mai/Juin 2006

5 Figure 4a. Intrusion des dents 5.1 et 6.1 Figure 4b. Radiographie correspondant à la figure 4a Le suivi d une extrusion s effectue de deux à quatre semaines s il y a eu fixation, sinon de deux à trois mois après le traumatisme, puis aux deux prochains examens de routine de six mois, aux 12 mois et un an avant l émergence des dents permanentes afin d intercepter l éruption ectopique de celles-ci, s il y a lieu. Figure 4c. Rééruption ectopique de la dent 6.1, 18 mois posttrauma Luxation latérale Généralement, la luxation latérale présente une couronne déplacée en direction palatine (fig. 6a, 6b, 6c et 6d), l apex de la dent primaire s éloigne alors du germe de la dent permanente. En l absence d interférence occlusale, selon la gravité du déplacement, laisser la dent reprendre d elle-même sa position ou la replacer délicatement dans son alvéole. Prendre une radiographie de contrôle et prescrire des antibiotiques. Figure 4d. Radiographie correspondant à la figure 4c Figure 4e. Hypoplasie sur les dents 1.1 et 2.1, sept ans posttrauma 215 Journal de l Ordre des dentistes du Québec Volume 43 Mai/Juin 2006

6 Figure 5a. Extrusion et fistule de la dent 5.1 Figure 5b. Infection périapicale de la dent 5.1 Le suivi d une luxation latérale s effectue de deux à quatre semaines s il y a eu fixation, sinon de deux à trois mois après le traumatisme, puis aux deux prochains examens de routine de six mois, aux 12 mois et un an avant l émergence des dents permanentes afin d intercepter l éruption ectopique de celles-ci, s il y a lieu. Figure 6a. Œdème de la lèvre supérieure et inférieure et avulsion de la dent 7.2 Figure 6b. Luxation latérale des dents 6.1 et 6.2 Figure 6c. Radiographie correspondant à la figure 6a Figure 6d. Un mois post-trauma 216 Journal de l Ordre des dentistes du Québec Volume 43 Mai/Juin 2006

7 Figure 7a. Avulsion de la dent 6.2 Figure 7b. Alvéole déshabitée de la dent 6.2 et résorption inflammatoire des dents 5.1 et 6.1 Figure 8a. Avulsion de la dent 6.1 Figure 8b. Alvéole déshabitée de la dent 6.1 Avulsion Dans le cas d avulsion, la prise de radiographies est essentielle afin de s assurer que la dent manquante n a pas été intrudée (fig. 7a, 7b, 8a, 8b, 9a et 9b). Traitement Une dent primaire avulsée ne doit pas être réimplantée 4. La réimplantation est contre-indiquée pour les raisons suivantes : la dent peut être enfoncée dans le follicule de la dent permanente ; le caillot peut être également forcé dans l'alvéole, entraînant une infection ; les conséquences éventuelles d une réimplantation (nécrose pulpaire, abcès dentaire, résorption inflammatoire ou de remplacement) engendreraient plus de séquelles au germe sousjacent que le traumatisme lui-même. Figure 9a. Avulsion de la dent 6.1 Figure 9b. Alvéole déshabitée de la dent 6.1 et fracture au tiers apical de la dent Journal de l Ordre des dentistes du Québec Volume 43 Mai/Juin 2006

8 Le suivi d une avulsion s effectue à quatre semaines si une prothèse doit être confectionnée, sinon trois mois après le traumatisme, puis aux deux prochains examens de routine de six mois, aux 12 mois et un an avant l émergence des dents permanentes afin d intercepter l éruption ectopique de celles-ci, s il y a lieu. Pronostic des luxations L intrusion et l avulsion des incisives primaires constituent les types de luxation les plus dommageables 5,6. Les séquelles du germe de la dent permanente dépendent du stade de développement du germe de la dent permanente, du stade de développement de la dent primaire, de la force d impact et du type de luxation de la dent primaire 7. Bibliographie 1. Jasmin JR. Luxations en denture temporaire : la pulpectomie préventive. Real Clin 1992 ; 3(4) : Ravn JJ. Sequelae of Acute Mechanical Traumata in the Primary Dentition. A Clinical Study. ASDC J Dent Child 1968 ; 35 : Wilson CF. Management of trauma to primary and developing teeth. Dent Clin North Am 1995 ; 39(1) : Themar P, Chauve J, Julhes L, Lelièvre A. Luxations des incisives temporaires : leur gravité potentielle. Actual Odontostomatol (Paris) 1992 ; 178 : von Arx T. Developmental disturbances of permanent teeth following trauma to the primary dentition. Aust Dent J 1993 ; 38(1) : Ravn JJ. Sequelae of Acute Mechanical Traumata in the Primary Dentition. A Clinical Study. ASDC J Dent Child 1968 ; 35 : von Arx T. Developmental disturbances of permanent teeth following trauma to the primary dentition. Aust Dent J 1993 ; 38(1) : Demande de tirés à part Dr Robert Charland Faculté de médecine dentaire, Université de Montréal C.P. 6128, succursale Centre-ville Montréal (Québec) H3C 3J7 218 Journal de l Ordre des dentistes du Québec Volume 43 Mai/Juin 2006

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus durs de la dent et de la pulpe

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement des tissus durs de la dent et de la pulpe Robert Charland 1, Marie Champagne 2, Paule Salvail 3, Normand Aubre 4, Richard Mercier 5, Sylvain Gagnon 6, Élise Shoghikian 7 et Pierre Mackay 8 Traumatismes des dents antérieures primaires : traitement

Plus en détail

Première partie. Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires et permanentes. Classification

Première partie. Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires et permanentes. Classification Robert Charland 1, Paule Salvail 2, Marie Champagne 3, Richard Mercier 4, Sylvain Gagnon 5, Élise Shoghikian 6, Pierre Mackay 7 et Normand Aubre 8 Traumatismes des dents antérieures primaires et permanentes

Plus en détail

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : séquelles

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures primaires : séquelles Robert Charland 1, Paule Salvail 2, Marie Champagne 3, Sylvain Gagnon 4, Élise Shoghikian 5, Pierre Mackay 6, Normand Aubre 7, Richard Mercier 8 Traumatismes des dents antérieures primaires : séquelles

Plus en détail

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures permanentes Douzième partie : luxations dentaires

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures permanentes Douzième partie : luxations dentaires Robert Charland 1, Élise Shoghikian 2, Sylvain Gagnon 3, Normand Aubre 4, Pierre Mackay 5, Paule Salvail 6, Marie Champagne 7 et Richard Mercier 8 Traumatismes des dents antérieures permanentes Douzième

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

Troisième partie : anamnèse

Troisième partie : anamnèse Robert Charland 1, Paule Salvail 2, Marie Champagne 3, Normand Aubre 4, Pierre Mackay 5, Richard Mercier 6, Sylvain Gagnon 7 et Élise Shoghikian 8 Traumatismes des dents antérieures primaires et permanentes

Plus en détail

LES COMPLICATIONS DES TRAUMATISMES DES DENTS TEMPORAIRES

LES COMPLICATIONS DES TRAUMATISMES DES DENTS TEMPORAIRES LES COMPLICATIONS DES TRAUMATISMES DES DENTS TEMPORAIRES Evaluations clinique et radiographique. Perspectives de prise en charge et de prévention A propos de 4 cas AA. YAM, F. DIOP, M. FAYE, A. TAMBA-BA

Plus en détail

Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence.

Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence. La sélection du cas en endodontie Le mythe : on traite tout avec l endodontie. La réalité : certains cas dépassent notre domaine de compétence. 1a 1b Dr David C. BENSOUSSAN n Chirurgien dentiste n CES

Plus en détail

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures permanentes

Article scientifique. Traumatismes des dents antérieures permanentes Robert Charland 1, Pierre Mackay 2, Richard Mercier 3, Élise Shoghikian 4, Normand Aubre 5, Sylvain Gagnon 6, Paule Salvail 7 et Marie Champagne 8 Traumatismes des dents antérieures permanentes Fractures

Plus en détail

Dents de sagesse : quand les enlever?

Dents de sagesse : quand les enlever? 45èmes Journées de Formation Médicale M Continue Jeudi 13 septembre 2007 Dents de sagesse : quand les enlever? Florent Sury Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie Pr D.Goga,, Dr B. Hüttenberger

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décision du 2 juillet 2015 de l Union nationale des caisses d assurance maladie relative

Plus en détail

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Service d Odontologie Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Dr Laurent Nawrocki MCU-PH J.A.M.A. 25 janvier 2014 Aucun conflit d intérêt Rappels anatomiques 10 10 9 9 8 8 7 7 6 6 5 4 5 4 Cellulite

Plus en détail

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime Attestation : Constat des lésions bucco-dentaires résultant d un accident du travail (Veuillez faire remplir ce formulaire par un dentiste de votre choix de la façon la plus complète et correcte possible

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires

Traumatismes alvéolo-dentaires Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d Odontologie, Université de Reims Champagne Ardenne Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive cément Pulpe Dentine

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive Pulpe Dentine cément Email Odonte (dent) 2 Dent immature

Plus en détail

TRAUMATISMES DE LA DENT TEMPORAIRE

TRAUMATISMES DE LA DENT TEMPORAIRE U.E. 4 E.C.1 13 / 01 / 2009 12h 13h Pr FRAYSSE Preneur: Elise D. TRAUMATISMES DE LA DENT TEMPORAIRE EXAMEN DU PATIENT I Anamnèse 11 La date de naissance L âge est essentiel pour savoir si l on a à traiter

Plus en détail

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research S I A O Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research Cycle de formation clinique en implantologie Ce Cycle de formation organisé par Infodental Algérie sous la responsabilité

Plus en détail

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs.

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs. ODF 1) Embryologie dento faciale et croissance crânio faciale. 2) Rythme et direction de croissance. 3) Le modelage osseux. 4) Morphogenèse des arcades dentaires et établissement de l occlusion. 5) Notions

Plus en détail

Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015

Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015 Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015 Promoteurs Société Française de Stomatologie, Chirurgie Maxillo-Faciale et Chirurgie Orale Société Médicale d Orthopédie

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE Dans le cadre d un programme d observation du vivant en Corse (Bioscope Corse-Méditerranée), l INSERM a mené, en

Plus en détail

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2007, 50 113 Commission de l exercice professionnel et Groupe de réflexion Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire.

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire. L'atteinte des gencives et de l'os et est une affection qui évolue à bas bruits et ne se manifeste pour le patient que lorsque le mal est déjà fait. Ces pathologies proviennent de la prolifération bactérienne.

Plus en détail

Programme de 5 ème ANNEE. Médecine Dentaire

Programme de 5 ème ANNEE. Médecine Dentaire Programme de 5 ème ANNEE Médecine Dentaire Matière Volume horaire théorique Volume horaire Travaux cliniques Volume horaire TD/TP coefficient Mode d enseignement annuel/semestriel ODONTOLOGIE CONSERVATRICE/

Plus en détail

DENTURE ET DENTITIONS.

DENTURE ET DENTITIONS. DENTURE ET DENTITIONS. Deux termes souvent confondus. 1. Définitions a. Dentition Terme dynamique Ensemble des phénotypes de développement des arcades (origine, minéralisation, croissance, éruption ) Développement

Plus en détail

Indices en épidémiologie dentaire

Indices en épidémiologie dentaire Indices en épidémiologie dentaire 1. OBJECTIFS DE LA PRISE DES INDICES Lorsqu on veut évaluer l état de santé buccodentaire d une population, d un groupe d individus ou même d individus, il est indispensable

Plus en détail

Urgences Dentaires... sans Dentiste

Urgences Dentaires... sans Dentiste Urgences Dentaires... sans Dentiste Congrès de Médecine de Montagne et d Aventures Jouvence, Orford, Québec Janvier 2011 Olivier Maynard Médecin d urgence CH Régional de Granby Plan 1. Anatomie et principes

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

L'Analyse Critique de Documentation Clinique

L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'analyse critique de la documentation clinique portera sur des patients que le candidat ou la candidate aura traités durant ou après ses études de cycles supérieurs.

Plus en détail

Endodontie et traumatologie dentaire

Endodontie et traumatologie dentaire 22 Endodontie et traumatologie dentaire C. BOURGUIGNON Un choc traumatique peut provoquer des dommages au niveau de plusieurs tissus et structures dentaires et périradiculaires. La gestion des traumatismes

Plus en détail

Modernisation des pratiques professionnelles dans le domaine buccodentaire

Modernisation des pratiques professionnelles dans le domaine buccodentaire Modernisation des pratiques professionnelles dans le domaine buccodentaire Propositions de l Office des professions du Québec Décembre 2014 DENTISTES L exercice de la médecine dentaire consiste à évaluer

Plus en détail

La posture, reflet des interférences d origine buccale

La posture, reflet des interférences d origine buccale Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 101 La posture, reflet des interférences d origine buccale Thierry SANDRETTO * HISTORIQUE Des exemples anciens venant de l antiquité nous interpellent sur l influence

Plus en détail

Urgences dentaires. Diagnostic, cas #1. Plan d action. Faites votre choix. Dre Thérèse Lanthier

Urgences dentaires. Diagnostic, cas #1. Plan d action. Faites votre choix. Dre Thérèse Lanthier Urgences dentaires Dre Thérèse Lanthier Diagnostic, cas #1 1. Avulsion de la gencive et de la muqueuse buccale 2. Avulsion dentaire: incisives 3. Fracture dentaire dent 101: racine retenue Plan d action

Plus en détail

Mots clé : rétention - traumatisme des dents temporaires- incisive centrale supérieure permanente dilacérée-

Mots clé : rétention - traumatisme des dents temporaires- incisive centrale supérieure permanente dilacérée- Résumé Les traumatismes sur les incisives centrales supérieures peuvent avoir des conséquences sévères pour les germes des incisives permanentes. Cet article se propose de décrire deux cas cliniques de

Plus en détail

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, juillet 2001 RECOMMANDATIONS INTRODUCTION Afin de limiter la

Plus en détail

TRAITEMENT D UN PSEUDO-KYSTE INFLAMMATOIRE RADICULAIRE. TREATMENT OF AN INFLAMMATORY ROOT PSEUDO-CYST.

TRAITEMENT D UN PSEUDO-KYSTE INFLAMMATOIRE RADICULAIRE. TREATMENT OF AN INFLAMMATORY ROOT PSEUDO-CYST. TRAITEMENT D UN PSEUDO-KYSTE INFLAMMATOIRE RADICULAIRE. TREATMENT OF AN INFLAMMATORY ROOT PSEUDO-CYST. Auteurs : Rakotoarison RA¹-², Rakotoarivony AE¹, Ralamboson SA 2, Rakoto Alson S 3. 1 Département

Plus en détail

Biodentine TM. Partie 6. Le canal dentaire immature. Nous sommes souvent confrontés à une nécrose pulpaire totale d une jeune incisive

Biodentine TM. Partie 6. Le canal dentaire immature. Nous sommes souvent confrontés à une nécrose pulpaire totale d une jeune incisive Dr Rita Cauwels Prof dr Luc Martens Département de pédodontie - UZGent Biodentine TM Partie 6 Le canal dentaire immature Nous sommes souvent confrontés à une nécrose pulpaire totale d une jeune incisive

Plus en détail

- TD de pathologie et chirurgie buccale -

- TD de pathologie et chirurgie buccale - - TD de pathologie et chirurgie buccale - Définitions : Radiographie: C est l image photographique d un objet obtenu par l emploi de rayon X. Elle donne des renseignements sur les structures internes «invisibles»

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION PARLEMENTAIRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION PARLEMENTAIRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC Projet de loi n 59 Loi concernant le partage de certains renseignements de santé MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION PARLEMENTAIRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC 9

Plus en détail

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL LE RÔLE D UNE PARTIE SECONDAIRE DE CICATRISATION PERSONNALISÉE POUR LA GESTION DES TISSUS MOUS DANS LA ZONE ESTHÉTIQUE IMPLANTATION

Plus en détail

Résorption radiculaire externe après un traumatisme. Diagnostic, conséquences, thérapie

Résorption radiculaire externe après un traumatisme. Diagnostic, conséquences, thérapie Résorption radiculaire externe après un traumatisme dentaire: Diagnostic, conséquences, thérapie Andreas Filippi, Thomas von Arx et Daniel Buser Klinik für Oralchirurgie, Zahnmedizinische Kliniken der

Plus en détail

TABLEAU DES CODES DE PROCÉDÉS SOINS DENTAIRES

TABLEAU DES CODES DE PROCÉDÉS SOINS DENTAIRES Catégorie «A» - de base remboursables à 100% (re : article 26A) 1. Diagnostic Examen complet Examen de rappel ou périodique Examen d urgence Examen d un aspect particulier Examen parodontal complet Examen

Plus en détail

UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE

UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE Année universitaire 2008-2009 1 PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN

Plus en détail

Docteur j ai mal aux dents et mon dentiste ne peut pas me recevoir!

Docteur j ai mal aux dents et mon dentiste ne peut pas me recevoir! Docteur j ai mal aux dents et mon dentiste ne peut pas me recevoir! Que faire? Dr Marc SIMON Chirurgien Dentiste LOUVIERS RAPPELS ANATOMIQUES Origine 1. Traumatique 2. Post chirurgicale 3. Endodontique

Plus en détail

Questions courantes à l orthodontiste?

Questions courantes à l orthodontiste? Questions courantes à l orthodontiste? Qu est ce que L orthodontie? L orthodontie désigne le réalignement de dents et le correction de l occlusion afin de rétablir l harmonie du visage et la fonction dentaire.

Plus en détail

RACINES. (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus)

RACINES. (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus) RACINES (cf ankylose, cf ligament alvéolo dentaire, cf rhizalyse, cf fracture radiculaire, cf extraction dentaire, cf sinus) Les dents sont constituées, comme les plantes, de racines invisibles à l'œil

Plus en détail

5 ème ANNEE DE MEDECINE DENTAIRE EPREUVE ECRITE D'ODONTOLOGIE CONSERVATRICE (DUREE : 1H30) Nom (en caractères d'imprimerie):. Prénom:.

5 ème ANNEE DE MEDECINE DENTAIRE EPREUVE ECRITE D'ODONTOLOGIE CONSERVATRICE (DUREE : 1H30) Nom (en caractères d'imprimerie):. Prénom:. UNIVERSITE DE MONASTIR - FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE. MONASTIR ANNEE UNIVERSITAIRE 2013/2014 SESSION PRINCIPALE- MARS- 2014 5 ème ANNEE DE MEDECINE DENTAIRE EPREUVE ECRITE D'ODONTOLOGIE CONSERVATRICE

Plus en détail

Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic, planification, devis

Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic, planification, devis V S Ausgleichskasse des Kantons Bern Caisse de compensation du canton de Berne www.akbern.ch Chutzenstrasse 10 3007 Bern Formulaire pour médecine dentaire Prestations complémentaires AVS/AI Examens, diagnostic,

Plus en détail

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Dr Philippe POMMAREDE Chirurgien-dentiste conseil, MACSF Les 25 732 chirurgiens-dentistes sociétaires de la MACSF et du contrat groupe CNSD

Plus en détail

La CCAM pour l activité bucco-dentaire. Cahier d exercices. au quotidien, quelques exemples

La CCAM pour l activité bucco-dentaire. Cahier d exercices. au quotidien, quelques exemples La CCAM pour l activité bucco-dentaire Cahier d exercices au quotidien, quelques exemples Obturation 3 faces sur 46 NGAP Cavité composée, traitement global intéressant trois faces et plus SC 17 CCAM HBMD038

Plus en détail

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace.

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace. Odontologie pédiatrique gestion de l espace formation Du maintien à la gestion de l espace Amir CHAFAIE Un mainteneur d espace est un dispositif, souvent prothétique, permettant la conservation de l espace

Plus en détail

Un beau sourire n a pas d âge!

Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Êtes-vous de ceux qui pensent qu à un certain âge, il n est plus nécessaire de prendre soin de ses dents? Si c est le cas, sachez que les soins

Plus en détail

PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE

PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE Immediate removable partial denture: Preparation, rectification and installation Auteurs : E-M. Rahmani*, B. El Mohtarim**,

Plus en détail

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite?

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite? Alain Villette*, Thierry Collier**, Thierry Delannoy*** *DSO **docteur en chirurgie dentaire ***docteur en chirurgie dentaire Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier

Plus en détail

Quand le médecin généraliste joue au dentiste

Quand le médecin généraliste joue au dentiste Quand le médecin généraliste joue au dentiste Mardi 16 Avril 2002 Expert : Patrice BATICLE (Chirurgien-Dentiste à Bray sur Somme) Animateur : Jean-Yves BORGNE Chronologie de la dentition Dents de lait

Plus en détail

Situation Agent Schéma posologique*

Situation Agent Schéma posologique* Le besoin d une antibioprophylaxie pour la prévention d une endocardite infectieuse et d une infection hématogène à la suite d une arthroplastie doit être envisagé sur une base individuelle et en collaboration

Plus en détail

LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE

LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Programme de formation dentaire continue 2011-2012 LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Dre Stéphane R. Schwartz ou Dr Duy-Dat Vu 1 LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Introduction Tous les cours en dentisterie pédiatrique

Plus en détail

Reconstitution tridimensionnelle d un site antérieur fortement résorbé

Reconstitution tridimensionnelle d un site antérieur fortement résorbé PAS À PAS Coordonné par Gérard Zuck pratique Reconstitution tridimensionnelle d un site antérieur fortement résorbé Présentation du cas La mise en place d un implant unitaire dans le secteur antérieur

Plus en détail

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :...

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :... DOSSIER PATIENT Simply with implants INFORMATIONS PATIENT Nom :... Prénom :... Adresse :.........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Plus en détail

1. Contention des dents 33 à 43 (pas de préparation disponible sur le modèle)

1. Contention des dents 33 à 43 (pas de préparation disponible sur le modèle) Kit d essai GrandTEC Chère utilisatrice, Cher utilisateur, Le présent kit d essai vous permet de tester sur un modèle, avant l application clinique, l utilisation des bandes en fibres de verre imprégnées

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE!

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... LA SUSCEPTIBILITÉ... LA MALADIE PARODONTALE... L ATTRITION DENTAIRE... L ÉROSION DENTAIRE... LA CARIE DENTAIRE... LE SOURIRE... STRUCTURE

Plus en détail

Annexe I Conclusion scientifiques et motifs de la modification des termes des autorisations de mise sur le marché

Annexe I Conclusion scientifiques et motifs de la modification des termes des autorisations de mise sur le marché Annexe I Conclusion scientifiques et motifs de la modification des termes des autorisations de mise sur le marché Conclusions scientifiques Compte tenu du rapport d évaluation du PRAC sur les PSUR concernant

Plus en détail

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer?

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Les dents participent au bien être Outil d alimentation fonctionnelle et

Plus en détail

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter?

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Auteurs_ Dr Chonghwa Kim & Sangwoo Lee, Korea La préparation des piliers sur incisives mandi - bulaires

Plus en détail

Trauma de la dent permanente

Trauma de la dent permanente UE2 EC1 Le 20/01/08 Dr Fraysse Preneur: Fabien G Trauma de la dent permanente 60% de la population présente un traumatisme dentaire. Un trauma est toujours une situation d'urgence. Nous sommes généralement

Plus en détail

L interrogatoire. Etat Civil. Documents administratifs 15/01/2013. 1 ère Consultation. Odontologie Pédiatrique. La Première Consultation

L interrogatoire. Etat Civil. Documents administratifs 15/01/2013. 1 ère Consultation. Odontologie Pédiatrique. La Première Consultation Odontologie Pédiatrique La Première Consultation 1 ère Consultation Etape incontournable, Nombreux renseignements Dr MOULIS D2 2011 1 2 1 ère Consultation Motif de consultation : Urgence?? Etat de Santé

Plus en détail

Avulsions traumatiques des dents permanentes

Avulsions traumatiques des dents permanentes ODONTOLOGIE CHIRURGICALE Avulsions traumatiques des dents permanentes Traumatic avulsions of permanent teeth MOTS-CLEFS : Traumatisme dentaire, avulsion, dent permanente, réimplantation, milieu de conservation,

Plus en détail

ANALGESIE EN ODONTOLOGIE

ANALGESIE EN ODONTOLOGIE ANALGESIE EN ODONTOLOGIE GENERALITES SUR L ANESTHESIE L anesthésie est le premier temps de toute intervention odontologique. Elle permet de supprimer la sensibilité. L anesthésie permet une amélioration

Plus en détail

Syllabus de la médecine bucco-dentaire

Syllabus de la médecine bucco-dentaire Syllabus de la médecine bucco-dentaire 37 ème JNS Nantes 2 avril 2015 Isabelle Hyon - PH Chirurgien-Dentiste Centre de Soins Dentaires - CHU hôtel-dieu de Nantes Un peu d histoire Homo habilis, il y a

Plus en détail

DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES

DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES Frais admissibles DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES Les frais admissibles sont les frais raisonnablement engagés, recommandés par une ou un dentiste et justifiés par la pratique courante

Plus en détail

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Bruno Fissore* L extraction, implantation immédiate avec couronne provisoire immédiate présente de nombreux

Plus en détail

Diplôme Universitaire D Odontologie Pédiatrique (DUOP)

Diplôme Universitaire D Odontologie Pédiatrique (DUOP) Diplôme Universitaire D Odontologie Pédiatrique (DUOP) I - ASPECT PEDAGOGIQUE 1- Modalités d admission Diplôme requis : Doctorat en Médecine Dentaire ou équivalent Pré requis pédagogiques : Connaissances

Plus en détail

Résorption. cervicale invasive. Formation l Endodontie. CPEA Rubrique dirigée par Pierre Machtou et Dominique Martin.

Résorption. cervicale invasive. Formation l Endodontie. CPEA Rubrique dirigée par Pierre Machtou et Dominique Martin. 1 Résorption cervicale invasive Grégory Caron CPEA Rubrique dirigée par Pierre Machtou et Dominique Martin Les résorptions cervicales invasives font partie de la famille des résorptions inflammatoires

Plus en détail

Avulsion des. des dents définitives. Diagnostics, aspects cliniques et thérapeutiques

Avulsion des. des dents définitives. Diagnostics, aspects cliniques et thérapeutiques Avulsion des dents définitives: Diagnostics, aspects cliniques et thérapeutiques Thomas von Arx, Andreas Filippi et Daniel Buser Klinik für Oralchirurgie, Zahnmedizinische Kliniken der Universität Bern

Plus en détail

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. 4 ème Année MOBILITE DENTAIRE

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE. 4 ème Année MOBILITE DENTAIRE UNIVERSITE BADJI MOKHTAR - ANNABA FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE DE PARODONTOLOGIE Dr M.ZAGHEZ Polycopie de Parodontologie http://zaghez.net76.net/ 4 ème Année MOBILITE DENTAIRE

Plus en détail

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 L arthrose du genou ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 Définition L arthrose est une maladie dégénérative du cartilage articulaire,

Plus en détail

LES TROUBLES DE L ERUPTION

LES TROUBLES DE L ERUPTION LES TROUBLES DE L ERUPTION On peut distinguer les accidents d éruption (survenant au cours de l éruption physiologique ou pathologique), les éruptions précoces et les retards d éruption. 1. ACCIDENTS D

Plus en détail

ORTHODONTIE VETERINAIRE

ORTHODONTIE VETERINAIRE ORTHODONTIE VETERINAIRE L orthodontie est la branche de la dentisterie qui étudie le diagnostic et les corrections des malpositions dentaires. Comme chez l homme, ces malpositions sont assez fréquentes

Plus en détail

Orthodontie et enfants malades

Orthodontie et enfants malades Orthodontie et enfants malades Atelier Presse du jeudi 25 septembre 2008 Avec la participation des docteurs Brigitte Vi-Fane et Jean-Baptiste Kerbrat Contact presse : BV CONSEiL Santé Alexandra Dufrien

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

Programme DPC des chirurgiens-dentistes

Programme DPC des chirurgiens-dentistes Catalogue de formations de la FNFCEPPCS pour l année 2015 Programme DPC des chirurgiens-dentistes Le catalogue peut évoluer en cours d année ; nous vous en tiendrons informés. 1 PÉDODONTIE Enregistré par

Plus en détail

LA LANGUE est l organe clé de la croissance bucco- dentaire

LA LANGUE est l organe clé de la croissance bucco- dentaire LA LANGUE est l organe clé de la croissance buccodentaire Elle est le plus souvent responsable è de ce qui va bien quand la boite à langue est bien fermée et la langue en position haute (au repos et dans

Plus en détail

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU UE Odontologie Chapitre 3 : Anatomie dentaire Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan A- L organe

Plus en détail

ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE. MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie

ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE. MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie Épidémiologie : TERMINOLOGIE Discipline qui étudie les différents facteurs intervenant dans l apparition des maladies ainsi que

Plus en détail

Classe II sévère. de mini-vis en une séance. extractions et implantation ODF R&S

Classe II sévère. de mini-vis en une séance. extractions et implantation ODF R&S ODF R&S Classe II sévère extractions et implantation de mini-vis en une séance Les mini-vis sont utilisées couramment comme renfort d ancrage au cours des traitements d orthodontie chez l adulte. Elles

Plus en détail

PROGRAMME. d implantologie. du FIDE. fide.fr. Cannes - Le Cannet

PROGRAMME. d implantologie. du FIDE. fide.fr. Cannes - Le Cannet 2016 PROGRAMME d implantologie du FIDE fide.fr Cannes - Le Cannet PROGRAMME 2016 d implantologie du FIDE Pr Paul MARIANI Professeur des Universités Emérite, ancien Chef du service d implantologie de la

Plus en détail

Communiqué à l intention de tous les dentistes généralistes et les spécialistes du Programme des SSNA

Communiqué à l intention de tous les dentistes généralistes et les spécialistes du Programme des SSNA Le 30 juin 2011 Communiqué à l intention de tous les dentistes généralistes et les spécialistes du Programme des SSNA Nous tenons à vous informer que nous avons décelé certaines erreurs dans la Grille

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 3 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,60 = = 37

Plus en détail

MUSÉE DE VAYRAC. Fragments osseux

MUSÉE DE VAYRAC. Fragments osseux 1 PUYd ISSOLUD (Fontaine de Loulié) Étude des dents humaines en provenance des fouilles d Antoine LaurentBruzy aux musées de Vayrac et de Martel par JeanClaude VergerPratoucy (*) Ces restes, assez hétéroclites,

Plus en détail

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique 2 Sommaire Dans ce livret d information à destination des patients, vous pourrez trouver les réponses aux questions que vous vous posez à propos

Plus en détail

Les hypominéralisations molaires incisives (MIH)

Les hypominéralisations molaires incisives (MIH) NEWSLETTER N 3 LE PÉDIATRE AU CŒUR DE L ENVIRONNEMENT BUCCO-DENTAIRE Les hypominéralisations molaires incisives (MIH) ÉDITO Les Hypominéralisations des Molaires et des Incisives (MIH) sont des défauts

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques Dr. W. Jarrouche 1 - Dr. E. Daou 2 INTRODUCTION Les attachements apparus dès le début de ce siècle sont des dispositifs mécaniques

Plus en détail

1. Subventions de recherche régulières FEB et FAC

1. Subventions de recherche régulières FEB et FAC Concours de la recherche 2015-2016 1. Subventions de recherche régulières FEB et FAC Objectifs des subventions Supporter la recherche et la formation en sciences dentaires. Promouvoir le développement

Plus en détail

SOLIDAIRE CÔTÉ social.

SOLIDAIRE CÔTÉ social. L e s G U I d e s P R É V e n t I O n PERFORMANTE CÔTÉ santé SOLIDAIRE CÔTÉ social. Il est actuellement admis que seules 3 % des personnes âgées conservent une denture saine. Il s agit d un véritable constat

Plus en détail

Etude «santé bucco-dentaire»

Etude «santé bucco-dentaire» Etude «santé bucco-dentaire» M.A. Costa 1, M. GIRARD 2, M. HUMEL 3, Dr S. MICHLOVSKY 4 1 Laboratoire hygiène, 2 D.R.D, 3 Diététique, 4 Stomatologie Pourquoi? Santé mentale Nutrition Hygiène corporelle

Plus en détail

Urgences dentaires. Nicolas SIMON DAU Poissy

Urgences dentaires. Nicolas SIMON DAU Poissy Urgences dentaires Nicolas SIMON DAU Poissy Entendu aux urgences Comment ça : il n y a pas de dentiste de garde? Bonjour docteur, je viens pour arracher cette dent. J ai appelé mon dentiste, il n est pas

Plus en détail

Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME. Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV

Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME. Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV Les principales pathologies orales liées à la présence de la plaque

Plus en détail