GÉNÉRALITÉS (1/1) LA REPRESENTATION de l INFORMATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GÉNÉRALITÉS (1/1) LA REPRESENTATION de l INFORMATION"

Transcription

1 GÉNÉRALITÉS (1/1) La couche Présentation : est concernée par LA REPRESENTATION de l INFORMATION = = > Objectif : fournir un service assurant une représentation commune de l information échangée entre systèmes hétérogènes Systèmes informatiques hétérogènes codent les mêmes informations selon des règles différentes (codage des types, longueur, ordre des bits dans un octet, structures de données complexes, jeux d instructions.) = = > TRANSFERT de l INFORMATION MUTUELLEMENT «INTELLIGIBLE» Analogie avec un interprète syntaxique = = > éviter la prolifération de traducteurs spécifiques = = > définir une représentation «de référence» une syntaxe commune, une langue pivot La COUCHE de PRESENTATION doit donc ASSURER une CONVERSION d une SYNTAXE REELLE vers une SYNTAXE COMMUNE et RECIPROQUEMENT = = > permettre une interprétation commune de la sémantique de l information échangée (ex : A-PDUs) EXTENSIONS : COMPRESSION, CRYPTAGE Th. DESPRATS Couche Présentation

2 CONCEPTS utilisés dans l OSI (1/3) SYNTAXE CONCRÈTE : Syntaxe concrète : Syntaxe utilisée par une entité d application dans un environnement matériel et logiciel particulier pour représenter l information. SYNTAXE ABSTRAITE : Syntaxe abstraite : Syntaxe de haut niveau permettant la spécification d information indépendamment de tout contexte de représentation (de codage machine). Exprimée par une grammaire BNF (Backus-Naur Form) selon une notation formelle. (ex : C sans codage) ASN-1 : NOTATION de SYNTAXE ABSTRAITE : Une notation pour écrire des syntaxes abstraites a été spécifiée et normalisée par l ISO : ASN-1 ASN-1 : Abstract Syntax Notation 1 (ISO 8824) ASN-1 est un meta-langage utilisé pour représenter les données et leurs structures. Th. DESPRATS Couche Présentation

3 CONCEPTS utilisés dans l OSI (2/3) APERÇU de ASN-1 : Notation basée sur la notion de Type d information Définition de balises (tag) pour les types de base et constructeurs de structures de données : Balise ASN-1 INTEGER REAL BOOLEAN BIT STRING OCTET STRING ANY NULL OBJECT IDENTIFIER SEQUENCE SEQUENCE OF SET SET OF CHOICE Signification Entier Réel Logique Suite de bits Suite d octets Type quelconque Sans type Nom d objet Suite ordonnée d éléments de divers types Suite ordonnée d éléments de même type Ensemble d éléments de divers types Ensemble d éléments de même type Sélection d un type parmi une liste Exemple : description ASN-1 d une structure C : struct livre { char [50] titre ; int nbauteurs ; unsigned short dispo ; long nbpages ; } livre ::= SEQUENCE { titre OCTET STRING (SIZE (50)), nbauteurs INTEGER, dispo BOLLEAN, nbpages INTEGER } Th. DESPRATS Couche Présentation

4 CONCEPTS utilisés dans l OSI (3/3) SYNTAXE de TRANSFERT : Syntaxe de transfert : Syntaxe qui définit la représentation concrète d une syntaxe abstraite pour la communication entre entités distantes Pouvoir représenter l information sous la forme d une suite de bits d une façon telle que la signification et la structure de l information ne soient pas ambiguës. = = > interprétation identique après le transfert BER : SYNTAXE de TRANSFERT NORMALISÉE : Une syntaxe de transfert a été spécifiée et normalisée par l ISO : pour être utilisée pour des syntaxes abstraites décrites en ASN-1 BER : Basic Encoding Rules (ISO 8825) Règles de codage des structures de données exprimées en ASN-1 en une suite de données binaires. <id type> <longueur en octets> <valeur> CONTEXTE de PRÉSENTATION : Un contexte de présentation est l association d une syntaxe abstraite et d une syntaxe de transfert. Il est négocié entre les deux entités utilisateurs de Présentattion lors de l établissement de la connexion. Il est repéré durant toute la connexion par un identificateur entier. Schéma RECAPITULATIF : Syntaxe concrete A Syntaxe concrete B ENTITE d' Syntaxe Abstraite ENTITE d' Conversion Syntaxe de Transfert Conversion PRESENTATION Th. DESPRATS Couche Présentation

5 SERVICE et PROTOCOLE en mode CONNECTÉ (1/1) Le Service de PRESENTATION propose les mêmes services que SESSION = = > La plupart des primitives de service de présentation «traversent» les entités de présentation vers les entités de session Correspondance Totale (T) ou directe (pas de P-PDU) Correspondance Partielle (P) : Les paramètres de la primitive de présentation : - paramètres de la primitive de session - P-PDU avec paramètres spécifiques de présentation Etablissement de session P-CONNECT P Transfert de données normales P-DATA P Transfert de données express P-EXPEDITED-DATA P Transfert de données typées P-TYPED-DATA P Transfert d informations de capacité P-CAPABILITY-DATA P Cession de jeton P-TOKEN-GIVE T Demande de jeton P-TOKEN-PLEASE T Passation du contrôle P-CONTROL-GIVE T Pose de point de synchro. mineur P-SYNC-MINOR T Pose de point de synchro. majeur P-SYNC-MAJOR T Resynchronisation P-RESYNCHRONIZE P Lancement d activité P-ACTIVITY-START T Reprise d activité P-ACTIVITY-RESUME T Interruption d activité P-ACTIVITY-INTERRUPT T Abandon d activité P-ACTIVITY-DISCARD T Terminaison d activité P-ACTIVITY-END T Signalisation d anomalie par le f/sseur P-P-EXCEPTION-REPORT T Signalisation d anomalie par l utilisateur P-U-EXCEPTION-REPORT T Terminaison de connexion P-RELEASE T Rupture par l utilisateur P-U-ABORT T Rupture par le f/sseur P-P-ABORT T Un service spécifique de GESTION de CONTEXTE de PRESENTATION = = > primitive P-ALTER-CONTEXT (mode confirmé) Protocole simplifié : P-PDUs très simples Th. DESPRATS Couche Présentation

GÉNÉRALITÉS (1/1) ORGANISER et SYNCHRONISER leur DIALOGUE

GÉNÉRALITÉS (1/1) ORGANISER et SYNCHRONISER leur DIALOGUE GÉNÉRALITÉS (1/1) Les couches supérieures du modèle OSI (Session, Présentation et Application) offrent des services orientés «utilisateur». Elles opèrent sur un canal de communication sans erreur fourni

Plus en détail

A.L.S. : Application Layer Structure (ISO 9545)

A.L.S. : Application Layer Structure (ISO 9545) GÉNÉRALITÉS (1/1) Couche «la plus haute» du modèle OSI qui offre divers services à un utilisateur final d un système ouvert (logiciel, humain). SITE A SITE B Système Ouvert A Application Présentation Session

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS UIT-T X.691 SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT Amendement 1 (10/2003) SÉRIE X: RÉSEAUX DE DONNÉES ET COMMUNICATION ENTRE SYSTÈMES OUVERTS

Plus en détail

Réalisation d un serveur CTI-CSTA sur TCP/IP

Réalisation d un serveur CTI-CSTA sur TCP/IP Alcôve http://www.alcove.fr 1/28 Réalisation d un serveur CTI-CSTA sur TCP/IP Julien Gaulmin Cette présentation est librement diffusable sous les termes de la GNU Free Documentation

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

TRANSFERT, ACCES et MANIPULATION de FICHIERS F T A M. if G.Beuchot. Transfert et Manipulation de Fichiers : FTAM

TRANSFERT, ACCES et MANIPULATION de FICHIERS F T A M. if G.Beuchot. Transfert et Manipulation de Fichiers : FTAM TRANSFERT, ACCES et MANIPULATION de FICHIERS F T A M 363 Présentation FTAM : FILE TRANSFER, ACCES and MANIPULATION Référence OSI : IS 8571- [1,2,3,4] RÔLE : PERMETTRE D'ACCEDER Â UN SYSTEME DE FICHIERS

Plus en détail

Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25

Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25 Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25 Les Remote Procedure Calls

Plus en détail

SYNTAXE DE TRANSFERT ASN.1

SYNTAXE DE TRANSFERT ASN.1 Transparence des données transmises SYNTAXE DE TRANSFERT ASN.1 303 Présentation ASN.1 : Abstract Syntax Notation number 1 Standards OSI IS/8824 et IS/8825 Recommendations CCITT version 1988 (livre bleu)

Plus en détail

Eléments de syntaxe du langage Java

Eléments de syntaxe du langage Java c jan. 2014, v3.0 Java Eléments de syntaxe du langage Java Sébastien Jean Le but de ce document est de présenter es éléments de syntaxe du langage Java : les types primitifs, les opérateurs arithmétiques

Plus en détail

Couches Session et Présentation de données

Couches Session et Présentation de données Couches Session et Présentation de données Master Informatique première année Olivier Flauzac olivier.flauzac@univ-reims.fr Olivier Flauzac (URCA) Couches Session et Présentation de données olivier.flauzac@univ-reims.fr

Plus en détail

Chapitre 9 : Le niveau Présentation

Chapitre 9 : Le niveau Présentation Chapitre 9 : Le niveau Présentation Plan - Introduction - La notation de syntaxe abstraite - les règles d encodage - Le protocole - Conclusion /home/kouna/d01/adp/bcousin/repr/cours/9.fm - 16 Janvier 1998

Plus en détail

Bases de la programmation orientée objet en Java

Bases de la programmation orientée objet en Java Bases de la programmation orientée objet en Java Jean-Baptiste Vioix (jean-baptiste.vioix@iut-dijon.u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-33 Avant propos Difficultés...

Plus en détail

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation Université de Savoie Module ETRS711 Travaux pratiques Compression en codage de Huffman 1. Organisation du projet 1.1. Objectifs Le but de ce projet est d'écrire un programme permettant de compresser des

Plus en détail

Administration des réseaux Principes - Modèle ISO - SNMP. François-Xavier Marseille Nicolas Peret Philippe Sidler

Administration des réseaux Principes - Modèle ISO - SNMP. François-Xavier Marseille Nicolas Peret Philippe Sidler Administration des réseaux Principes - Modèle ISO - SNMP François-Xavier Marseille Nicolas Peret Philippe Sidler «Administration?» Petit Larousse illustré : Action de gérer Un double point de vue : Organisation

Plus en détail

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire»

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire» Architectures de communication C. Pham Université de Pau et des Pays de l Adour Département Informatique http://www.univ-pau.fr/~cpham Congduc.Pham@univ-pau.fr «Architecture protocolaire réseau» Architecture

Plus en détail

Cours Visual Basic URCA

Cours Visual Basic URCA Cours Visual Basic URCA Sommaire Introduction à la programmation VBA et VB Syntaxe de base, variables Opérateurs de base, boucles Introduction à la programmation Qu est-ce que la programmation? Séquences

Plus en détail

Rappels Entrées -Sorties

Rappels Entrées -Sorties Fonctions printf et scanf Syntaxe: écriture, organisation Comportement Données hétérogènes? Gestion des erreurs des utilisateurs 17/11/2013 Cours du Langage C ibr_guelzim@yahoo.fr ibrahimguelzim.atspace.co.uk

Plus en détail

Initiation à l informatique - SUJET A

Initiation à l informatique - SUJET A Licence d Informatique L1 Année 2005-2006 Initiation à l informatique - SUJET A Ce sujet est un questionnaire à choix multiples. Chaque question n a pas nécessairement une seule réponse, elle peut en avoir

Plus en détail

Architecture de réseaux. 1. Logiciel de réseau 2. Modèle OSI 3. Architecture TCP/IP

Architecture de réseaux. 1. Logiciel de réseau 2. Modèle OSI 3. Architecture TCP/IP Architecture de réseaux 1. Logiciel de réseau 2. Modèle OSI 3. Architecture TCP/IP 1 Fonctions d'un logiciel de réseau le dialogue entre processus, le choix d'un chemin pour l'acheminement de l'information,

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 PRÉSENTATION DE TSQL... 2 1.1 Historique... 2 1.2 Les différents types d instructions... 2 1.2.1 Langage de Définition des Données... 2 1.2.2 Langage de Manipulation des Données...

Plus en détail

Machines composées de (depuis 1940 env.) : http://cui.unige.ch/isi/cours/std/

Machines composées de (depuis 1940 env.) : http://cui.unige.ch/isi/cours/std/ données pr ogramme 11111101 11001101 01000101 b us disque ma gnétique processeur écran Structures de données et algorithmes Ordinateurs Gilles Falquet, printemps-été 2002 Machines composées de (depuis

Plus en détail

La couche présentation : ASN.1 et BER Abstract Syntax Notation #1 Et Basic Encoding Rules

La couche présentation : ASN.1 et BER Abstract Syntax Notation #1 Et Basic Encoding Rules La couche présentation : ASN.1 et BER Abstract Syntax Notation #1 Et Basic Encoding Rules HEPIA Année académique 2015/2016 1 Contenu Introduction sur la couche présentation Le langage de description de

Plus en détail

Examen de l'unité d enseignement. Technologie pour les applications client-serveur RSX 102

Examen de l'unité d enseignement. Technologie pour les applications client-serveur RSX 102 Examen de l'unité d enseignement Technologie pour les applications client-serveur RSX 102 Durée 3 heures Première session le 28 juin 2010, session normale TOUS DOCUMENTS PAPIERS AUTORISES TOUS SYSTEMES

Plus en détail

Fascicule de Génie Electrique (Terminale S option SI)

Fascicule de Génie Electrique (Terminale S option SI) Le langage C Ressource Centre d intérêt CI10 : Traitement de Thématique I11 - Les systèmes numériques : Mise en œuvre d un microcontrôleur avec des composants logiciels réutilisables. 1 Les constantes

Plus en détail

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com RPC Remote Procedure Call Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com Objectifs Le rôle de RPC comme middleware Positionner RPC dans le modèle OSI Développement d application

Plus en détail

1. Les fondements de l informatique 13

1. Les fondements de l informatique 13 Introduction à l'algorithmique 1. Les fondements de l informatique 13 1.1 Architecture de Von Neumann 13 1.2 La machine de Turing 17 1.3 Représentation interne des instructions et des données 19 1.3.1

Plus en détail

Supervision des réseaux

Supervision des réseaux Supervision des réseaux Thomas Vantroys thomas.vantroys@lifl.fr Université de Lille I Laboratoire d Informatique Fondamentale de Lille Bâtiment M3 - Cité Scientifique 59655 Villeneuve d Ascq 2009-2010

Plus en détail

Algorithmique - Techniques fondamentales de programmation Exemples en Python (nombreux exercices corrigés) - BTS, DUT informatique

Algorithmique - Techniques fondamentales de programmation Exemples en Python (nombreux exercices corrigés) - BTS, DUT informatique Introduction à l'algorithmique 1. Les fondements de l informatique 13 1.1 Architecture de Von Neumann 13 1.2 La machine de Turing 17 1.3 Représentation interne des instructions et des données 19 1.3.1

Plus en détail

Cours Visual Basic pour Application. Par Fabrice Pasquier

Cours Visual Basic pour Application. Par Fabrice Pasquier Cours Visual Basic pour Application Par Fabrice Pasquier Sommaire Introduction à la programmation Motivation - démos VBA et VB Syntaxe de base, variables Opérateurs de base, boucles Intégration à MS Excel

Plus en détail

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION 1. Base d un système de numération 1.1 Système décimal. C est le système de base 10 que nous utilisons tous les jours. Il comprend dix symboles différents :... Exemple du nombre 2356 de ce système : nous

Plus en détail

Représentation des nombres entiers et réels. en binaire en mémoire

Représentation des nombres entiers et réels. en binaire en mémoire L3 Mag1 Phys. fond., cours C 15-16 Rep. des nbs. en binaire 25-09-05 23 :06 :02 page 1 1 Nombres entiers 1.1 Représentation binaire Représentation des nombres entiers et réels Tout entier positif n peut

Plus en détail

Complément à un : addition, signes opposés. Complément à un : addition, signes opposés

Complément à un : addition, signes opposés. Complément à un : addition, signes opposés Complément à un : addition, signes opposés Soient p et q deux entiers de signes opposés. Leur somme est toujours représentable pour la taille de mot mémoire fixée car min(p, q) < p + q < max(p, q) Exemple

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE

NORME INTERNATIONALE NORME INTERNATIONALE ISOKEI 10918-3 Première édition 1997-05-01 Technologies de l information - Compression et codage numériques des images fixes à modelé continu: Extensions Informa thon technology -

Plus en détail

Algorithmique et programmation. Cours d'algorithmique illustré par des exemples pour le picbasic

Algorithmique et programmation. Cours d'algorithmique illustré par des exemples pour le picbasic Algorithmique et programmation Cours d'algorithmique illustré par des exemples pour le picbasic Même s'il est possible d'écrire un programme petit à petit par touches successives, le résultat est souvent

Plus en détail

Couche 1: le niveau physique

Couche 1: le niveau physique Couche 1: le niveau physique 1 Fonction: assurer la transmission physique de trains de bits sur les moyens physiques d interconnexion entre deux entités de liaison adjacentes (support de transmission).

Plus en détail

La Numération. Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB

La Numération. Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB La Numération Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB 1 I. Rappel sur le système décimal Définitions Chiffres décimaux : 0,1,2,3,4,5,6,7,8,9

Plus en détail

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information.

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. L information est traitée par un ordinateur sous forme numérique : ce sont des valeurs discrètes. Cela signifie que,

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

Rappel. Analyse de Données Structurées - Cours 12. Un langage avec des déclaration locales. Exemple d'un programme

Rappel. Analyse de Données Structurées - Cours 12. Un langage avec des déclaration locales. Exemple d'un programme Rappel Ralf Treinen Université Paris Diderot UFR Informatique Laboratoire Preuves, Programmes et Systèmes treinen@pps.univ-paris-diderot.fr 6 mai 2015 Jusqu'à maintenant : un petit langage de programmation

Plus en détail

Approche Contract First

Approche Contract First Exemple HelpDesk Approche Contract First Développement d un premier web service en utilisant l approche contract first (ou WSDL First) Écriture du wsdl avant d écrire le code java Autre possibilité implementation

Plus en détail

L architecture des réseaux

L architecture des réseaux L architecture des réseaux les principes le modèle OSI l'architecture TCP/IP Architecture de réseaux : problèmes Comment concevoir un système complexe comme les réseaux? Établissement/Fermeture des connexions

Plus en détail

Où sommes-nous dans les couches?

Où sommes-nous dans les couches? Couche Session (selon le modèle OSI) M1 Info Cours de Réseaux Z. Mammeri Couche Session M1 Info Z. Mammeri - UPS 1 1. Introduction Où sommes-nous dans les couches? OSI Application Presentation Session

Plus en détail

Protocoles réseaux. Abréviation de Binary Digit. C'est la plus petite unité d'information (0, 1).

Protocoles réseaux. Abréviation de Binary Digit. C'est la plus petite unité d'information (0, 1). Chapitre 5 Protocoles réseaux Durée : 4 Heures Type : Théorique I. Rappel 1. Le bit Abréviation de Binary Digit. C'est la plus petite unité d'information (0, 1). 2. L'octet C'est un ensemble de 8 bits.

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java BARABZAN Jean-René OUAHAB Karim TUCITO David 2A IMA Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java µ Page 1 Introduction Le but de ce projet est d écrire en JAVA un compilateur Micro-Java générant

Plus en détail

Protocole léger d accès à un répertoire (LDAP) : l option de codage binaire

Protocole léger d accès à un répertoire (LDAP) : l option de codage binaire RFC 4522 page - 1 - Traduction Claude Brière de L Isle Groupe de travail Réseau S. Legg, eb2bcom Request for Comments : 4522 Catégorie : Standards Track Traduction Claude Brière de L Isle Juin 2006 mai

Plus en détail

Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle

Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 4 1 D après l en-tête de la couche transport illustré, quelles affirmations parmi les suivantes définissent la session

Plus en détail

Objectifs de ce module

Objectifs de ce module Modèles OSI et TCP/IP Objectifs de ce module En suivant ce module vous allez : Apprendre les différentes couches réseaux Modèles OSI et TCP/IP Objectifs de ce module Voici les parties que nous allons aborder

Plus en détail

Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en

Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en mémoire 2013/2014 Introduction Représentation des données en mémoire naturels signés Nous décrivons les principes de la représentation des nombres

Plus en détail

Les ordinateurs dispositifs électroniques fonctionnant sur la principe de création, transmission et conversion d impulses électriques

Les ordinateurs dispositifs électroniques fonctionnant sur la principe de création, transmission et conversion d impulses électriques Les ordinateurs dispositifs électroniques fonctionnant sur la principe de création, transmission et conversion d impulses électriques Les informations traitées par l ordinateur (nombres, instructions,

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD 1 SQL : Introduction SQL : Structured Query Langage langage de gestion de bases de donn ees relationnelles pour Définir les données (LDD) interroger

Plus en détail

Définition de contraintes. c Olivier Caron

Définition de contraintes. c Olivier Caron Définition de contraintes 1 Normalisation SQL-92 Les types de contraintes 1 Les types de contraintes Normalisation SQL-92 Les contraintes de domaine définissent les valeurs prises par un attribut. 1 Les

Plus en détail

JDBC et objet-relationnel

JDBC et objet-relationnel Types de données de SQL3 JDBC et objet-relationnel Université de Nice - Sophia Antipolis Version 1.6.4 5/11/11 Richard Grin JDBC supporte les types suivants de SQL3 qui sont des ouvertures vers le relationnelobjet

Plus en détail

De l ordinateur au processus : rôle d un système

De l ordinateur au processus : rôle d un système De l ordinateur au processus : rôle d un système Introduction aux systèmes d exploitation Gaël Thomas Présentation du cours Contexte du cours : Introduire notre objet d étude : les systèmes d exploitation

Plus en détail

Concepts de base des réseaux

Concepts de base des réseaux PLAN Introduction Concepts de base des réseaux LRI Laboratoire de Recherche en Informatique Septembre 2003 La connectivité Commutation et multiplexage Architecture de réseaux Modèle OSI Services Protocoles

Plus en détail

C12. Les structures arborescentes. Août 2006

C12. Les structures arborescentes. Août 2006 Les structures arborescentes Août 2006 Objectifs du C12 Connaître le principe de la structure d arbre binaire Connaître les détails d implémentation de la structure d arbre binaire de recherche Les structures

Plus en détail

Sélection du contrôleur

Sélection du contrôleur Démo CoDeSys - 1 - 1. Configuration de l environnement de travail : Lancer le logiciel CoDeSys Fichier Nouveau Lors de la première utilisation, une boîte de dialogue apparaît permettant la sélection du

Plus en détail

Programmation en VBA

Programmation en VBA Programmation en VBA Présentation de Visual Basic Visual Basic : Basic : dérivé du langage Basic (Biginner s All purpose Symbolic Instruction Code) des années 60 Visual : dessin et aperçu de l interface

Plus en détail

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

Manipuler les donne es : XML et CSV

Manipuler les donne es : XML et CSV Open data : séquence n 2 Manipuler les donne es : XML et CSV Conditions Travail en groupe Durée : 2h La diffusion des données doit respecter un certains nombres de règles. Les données doivent être documentées

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE

NORME INTERNATIONALE NORME INTERNATIONALE ISO/CEl 1700 Première édition 1997-06-l 5 Technologies de l information - Interconnexion de systèmes ouverts (OSI) - Protocole de couche réseau ((Fast Byte» Information technology

Plus en détail

Problème : débordement de la représentation ou dépassement

Problème : débordement de la représentation ou dépassement Arithmétique entière des ordinateurs (représentation) Écriture décimale : écriture positionnelle. Ex : 128 = 1 10 2 + 2 10 1 + 8 10 0 Circuit en logique binaire Écriture binaire (base 2) Ex : (101) 2 =

Plus en détail

Réseaux en automatisme industriel

Réseaux en automatisme industriel Réseaux en automatisme industriel IUT-1 département GEii - 1 28/11/2008 1 Les Architectures d automatismes industriel Modèle multicouche Couche liaison Couche application 28/11/2008 2 Approche multicouche

Plus en détail

Master Informatique Fondamentale - M1 Compilation

Master Informatique Fondamentale - M1 Compilation Master Informatique Fondamentale - M1 Compilation Systèmes de types Paul Feautrier ENS de Lyon Paul.Feautrier@ens-lyon.fr perso.ens-lyon.fr/paul.feautrier 8 février 2007 1 / 20 Système de types Un type

Plus en détail

Attention : vous devez faire valider vos montages par un professeur avant une mise sous tension.

Attention : vous devez faire valider vos montages par un professeur avant une mise sous tension. Objectif : transmettre une information par le port d un micro-ordinateur Transmission de l information - TP Matériel disponible : 2 micro-ordinateur ( PC & Mac ) durée : 3 séquences le matériel de test

Plus en détail

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux.

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux. UEO11 COURS/TD 1 Contenu du semestre Cours et TDs sont intégrés L objectif de ce cours équivalent a 6h de cours, 10h de TD et 8h de TP est le suivant : - initiation à l algorithmique - notions de bases

Plus en détail

UE C avancé cours 1: introduction et révisions

UE C avancé cours 1: introduction et révisions Introduction Types Structures de contrôle Exemple UE C avancé cours 1: introduction et révisions Jean-Lou Desbarbieux et Stéphane Doncieux UMPC 2004/2005 Introduction Types Structures de contrôle Exemple

Plus en détail

Modèle Client-Serveur Partage du serveur entre clients

Modèle Client-Serveur Partage du serveur entre clients Modèle Client-Serveur Partage du serveur entre clients Un serveur peut servir plusieurs clients Vu d un client particulier client requête réponse serveur Vu du serveur Gestion des requêtes (priorité) Exécution

Plus en détail

Vulnérabilités logicielles Injection SQL

Vulnérabilités logicielles Injection SQL MGR850 Hiver 2014 Vulnérabilités logicielles Injection SQL Hakima Ould-Slimane Chargée de cours École de technologie supérieure (ÉTS) Département de génie électrique 1 Plan SQL Injection SQL Injections

Plus en détail

GENERALITES SUR LES RESEAUX

GENERALITES SUR LES RESEAUX GENERALITES SUR LES RESEAUX 1. INTERETS DES RESEAUX Les réseaux informatiques permettent essentiellement à des utilisateurs : De trouver une information quelque soit le lieu géographique elle se situe,

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C Introduction au langage C Cours 1: Opérations de base et premier programme Alexis Lechervy Alexis Lechervy (UNICAEN) Introduction au langage C 1 / 23 Les premiers pas Sommaire 1 Les premiers pas 2 Les

Plus en détail

1. Normes et protocoles

1. Normes et protocoles 1. Normes et protocoles 1.1. Protocoles Modèles OSI et TCP/IP La réussite d une communication entre des hôtes sur un réseau requiert l interaction de nombreux protocoles (règles de communication) différents.

Plus en détail

Chapitre. La conversion. des données

Chapitre. La conversion. des données Chapitre La conversion des données - 1 - Introduction à la conversion des données Tout système informatique (processeur + système d'exploitation + langage +...) effectue de nombreux choix relativement

Plus en détail

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Introduction La mémoire des ordinateurs est constituée d une multitude de petits circuits électroniques qui ne peuvent être que dans deux états : sous

Plus en détail

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année Informatique UE 102 Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Modbus 06/05/2013. Version 1.3

Modbus 06/05/2013. Version 1.3 06/05/2013 Version 1.3 Le protocole Modbus TCP, mode «Maître» Table des matières 1 Pré-requis... 3 2 Connecteur Modbus... 3 2.1 Ajout d un connecteur Modbus TCP... 3 2.2 Configuration d un connecteur Modbus

Plus en détail

Langages de haut niveau

Langages de haut niveau Langages de haut niveau Introduction Un assembleur est un programme traduisant en code machine un programme écrit à l'aide des mnémoniques Les langages d'assemblage représentent une deuxième génération

Plus en détail

Informatique / Programmation

Informatique / Programmation Informatique / Programmation Programmation orientée objet avec Java 02 : Expressions et opérateurs Jacques Bapst jacques.bapst@hefr.ch Expressions [1] Les expressions sont des entités composées de littéraux,

Plus en détail

UPMC Master informatique 2 STL NI503 Conception de langages Notes I

UPMC Master informatique 2 STL NI503 Conception de langages Notes I UPMC Master informatique 2 STL NI503 Conception de langages Notes I 2012 1 Évaluer Un langage Le langage Logo est composé commandes permettant de diriger le déplacement d un point sur un plan cartésien

Plus en détail

Informatique Répartie

Informatique Répartie INSA - ASI InfoRep : Client-Serveur 1/36 Informatique Répartie Architectures Client-Serveur Alexandre Pauchet INSA Rouen - Département ASI BO.B.RC.18, pauchet@insa-rouen.fr INSA - ASI InfoRep : Client-Serveur

Plus en détail

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données Instructions SQL Première partie : Langage de description et de gestion des données Quelques instructions et leur syntaxe 1. Introduction Trois principales catégories d instructions. Instructions de création

Plus en détail

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges?

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges? Compétences générales Avoir des piles neuves, ou récentes dans sa machine à calculer. Etre capable de retrouver instantanément une info dans sa machine. Prendre une bouteille d eau. Prendre CNI + convocation.

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données 1/73 Introduction aux bases de données Formation continue Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr École Supérieure d Électricité Département Informatique Gif sur Yvette 2012/2013 2/73 Plan 1 Introduction

Plus en détail

Pérennisation de l information numérique

Pérennisation de l information numérique Pérennisation de l information numérique Evaluation du format TIFF au regard de son aptitude à être pérennisés Version du 31 août 2004 Laurent Duplouy BnF 1. FICHE IDENTITE Nom commun : Nom complet : TIFF

Plus en détail

STS SE. FreeRTOS. Programmation réseau WIFI. Programmation réseau. Socket Tcp. FlyPort smart Wi-Fi 802.11 module

STS SE. FreeRTOS. Programmation réseau WIFI. Programmation réseau. Socket Tcp. FlyPort smart Wi-Fi 802.11 module François SCHNEIDER Lycée Victor-Hugo BESANÇON. STS SE FreeRTOS Programmation réseau WIFI Programmation réseau Socket Tcp FlyPort smart Wi-Fi 802.11 module Prérequis : langage C, connaissance réseau : Ip,

Plus en détail

UML : diagrammes d'activité. Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu. Septembre 2010. Modélisation des processus métiers. Processus métiers : UML

UML : diagrammes d'activité. Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu. Septembre 2010. Modélisation des processus métiers. Processus métiers : UML : UML d'activité Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu Septembre 2010 Plan du cours : UML Dénition d'un modèle Du modèle au méta-modèle Meta-metamodèle Ingénierie dirigée par les Modèles 1 Dénition

Plus en détail

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile Dans ce TP, vous apprendrez à définir le type abstrait Pile, à le programmer en Java à l aide d une interface

Plus en détail

GÉNIE MULTIMÉDIA: XML Schema - Partie II

GÉNIE MULTIMÉDIA: XML Schema - Partie II GÉNIE MULTIMÉDIA: XML Schema - Partie II Définition de types simples Types prédéfinis Types dérivés personnalisés Divers problèmes Outils pour XML Schema Rappel: Types simples Les types simples définissent

Plus en détail

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Cours d introduction à l informatique Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Qu est-ce qu un Une recette de cuisine algorithme? Protocole expérimental

Plus en détail

Cours Réseaux. http ://perso.univ-lr.fr/abouju. Alain Bouju (abouju@univ-lr.fr)

Cours Réseaux. http ://perso.univ-lr.fr/abouju. Alain Bouju (abouju@univ-lr.fr) Cours Réseaux Alain Bouju e-mail : abouju@univ-lr.fr http ://perso.univ-lr.fr/abouju Historique communication 1464 : Poste Royale par Louis XI 1794 : télégraphe optique Chappe 1832 : télégraphe électrique

Plus en détail

Cours No 3 : Identificateurs, Fonctions, Premières Structures de contrôle.

Cours No 3 : Identificateurs, Fonctions, Premières Structures de contrôle. Université Montpellier-II UFR des Sciences - Département Informatique - Licence Informatique UE GLIN302 - Programmation Applicative et Récursive Cours No 3 : Identificateurs, Fonctions, Premières Structures

Plus en détail

Mathématiques mise à niveau - 521

Mathématiques mise à niveau - 521 Mathématiques mise à niveau - 521 Ces trois modules de mathématiques 521 ont été conçus pour préparer le PR1 de l activité SES option Informatique (EV7). Cette formation est néanmoins ouverte aux agents

Plus en détail

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 2012-2013 (2eme session) durée 2h Tous documents et calculatrices autorisés. Le sujet comporte 6 pages Le temps approximatif ainsi que le barème

Plus en détail

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres Logiciel de Base (A1-06/07) Léon Mugwaneza ESIL/Dépt. Informatique (bureau A118) mugwaneza@univmed.fr I. Représentation des nombres Codage et représentation de l'information Information externe formats

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis 2.3 : Apprécier les normes et standards et les technologies permettant l interopérabilité et le travail en réseau Chapitre 2 : Travail collaboratif en santé Normes et technologies de l interopérabilité

Plus en détail

Introduction à l Informatique

Introduction à l Informatique Introduction à l Informatique. Généralités : Etymologiquement, le mot informatique veut dire «traitement d information». Ceci signifie que l ordinateur n est capable de fonctionner que s il y a apport

Plus en détail

Construction d un site WEB

Construction d un site WEB Construction d un site WEB 1 Logique binaire 1: Les systèmes de numération Un ordinateur est un appareil électronique. Deux tensions sont majoritairement présentes dans ses circuits électroniques : 0V

Plus en détail