PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE"

Transcription

1 PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT - A LA REUSSITE SCOLAIRE POUR TOUS - A LA LUTTE CONTRE L EXCLUSION - A L APPRENTISSAGE DU VIVRE ENSEMBLE

2 DES PRINCIPES ET DES VALEURS TRANSVERSALES COHERENCE DES TEMPS DE L ENFANT: donner du sens et du lien aux actes éducatifs des temps scolaires, périscolaires, et extrascolaires CONVERGENCES DES ACTEURS : échanger et articuler des pratiques et des démarches dans le respect des valeurs de laïcité et de solidarité CO-EDUCATION ET PARENTALITE: une mission partagée, un principe à faire vivre entre les parents, les bénévoles et acteurs associatifs, et les professionnels TERRITORIALITE : Ville - Arrondissement - Quartier : des territoires pertinents au regard des problématiques éducatives

3 UNE MISSION ARTICULANT LE PILOTAGE D UN PROJET DE VILLE AVEC UNE DECLINAISON TERRITORIALE Ville comité de pilotage ville - comités techniques Arrondissement 9 comités de pilotage - commissions techniques (offre-demande, accompagnement scolarité, veille éducative, ticket sports-culture, intégration scolaire) Territoires 1 à 3 par arrondissements - groupes techniques

4 Le projet éducatif s adresse aux enfants de 3 à 16 ans résidant à Lyon 2-5 ans 113 écoles maternelles publiques enfants dont 3000 en REP VILLE DE LYON 6-11 ans 97 écoles primaires publiques enfants dont 3500 en REP ans 25 Collèges publics enfants dont 2600 en REP 300 associations intervenant sur tous les temps de l enfant de 3 à 16 ans

5 CINQ CHANTIERS STRUCTURANTS Des structures de loisirs proposant une offre diversifiée, accessible, à contenu éducatif tournée vers la citoyenneté et le vivre ensemble Des projets scolaires et des projets périscolaires cohérents avec les projets d école et les besoins spécifiques des enfants, la prise en compte de chacun favorisant la réussite scolaire et l ouverture culturelle de tous Des outils pédagogiques, informatifs et financiers facilitant l accès de tous les enfants à l ensemble du potentiel éducatif lyonnais Une démarche de veille éducative qui irrigue l ensemble des projets en conjuguant le traitement individualisé et la prévention précoce de l école maternelle au collège Un observatoire mis à disposition des acteurs publics et associatifs pour co-produire les outils d analyse et d évaluation des actions

6 Des structures de loisirs proposant une offre diversifiée, accessible, sible, à contenu éducatif tournée vers la citoyenneté et le vivre ensemble Diversifier et enrichir les offres de loisirs, Les objectifs opérationnels : Mettre en place des outils et/ou des dispositifs qui favorisent l accès à tous, Développer les offres de séjours de vacances financièrement accessibles, Adapter les pratiques tarifaires aux publics, Développer les pratiques qui favorisent la mixité notamment pour le public féminin.

7 Des structures de loisirs proposant une offre diversifiée, accessible, sible, à contenu éducatif tournée vers la citoyenneté et le vivre ensemble Diversifier et enrichir l offre de loisirs Développer l offre de séjours de vacances financièrement accessible Développer les pratiques qui favorisent la mixité notamment en direction du public féminin,

8 Des structures de loisirs proposant une offre diversifiée, accessible, à contenu éducatif tournée vers la citoyenneté et le vivre ensemble Le PEL (extra-scolaire) quelques chiffres : 75 opérateurs : 11 MJC 14 centres sociaux 9 maisons de l enfance 41 associations autres 2 projets municipaux : Les Mercredis de Lyon Les centres Divertisports dépensée par la ville de lyon au titre des projets PEL 237 projets associatifs à dominante sportive, culturelle, environnement, et nouvelles technologies Nos partenaires institutionnels : La CAF de Lyon L Etat Le Département

9 MOBILISER LES RESSOURCES EDUCATIVES AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT DE L ENFANT Lire - Ecrire - Accompagnement à la scolarité Pratiques et parcours sportifs, culturels, artistiques, Technologie de l information et parcours scientifique et technique Santé et Bien-être physique et mental Citoyenneté et environnement

10 Contrat d objectifs et de moyens Accompagner l école primaire dans ses missions fondamentales - lecture écriture, mathématiques : défi lecture, bibliothèques et BCD, - éducation physique et sportive équipements et animateurs sportifs, diététiquel, éducation à la vie, prévention des conduites à risque, lutte contre l obésité - éducation artistique : classes à projet artistique et culturel, éducation musicale, éducation à l image, centre de ressources «artistes à l école maternelle» - découverte du monde : Informatique, classes transplantées, environnement, sciences et techniques, - citoyenneté : conseils d enfants, intégration des enfants porteurs de handicaps, carnets de liaison

11 Accompagner l école primaire dans ses missions fondamentales sur les enfants de 2-11 ans au niveau de la vie quotidienne PERSONNELS Accompagner, Eduquer, Nettoyer, Surveiller, Animer, Soigner BATIMENTS Construire, Adapter, Equiper, Entretenir RESTAURATION SCOLAIRE Nourrir, Eduquer, MERCREDI DE LYON Animer, Distraire, Eduquer

12 Accompagner l école primaire dans ses missions fondamentales sur les enfants de 2-11 ans au niveau des projets d écoles LECTURE - ECRITURE - MATHS Défis lectures,maths, BCD, Bibliothèques SANTE ET BIEN ETRE PHYSIQUE Equipements et animateurs sportifs Diététique, Education à la vie, prévention des conduites à risque DECOUVERTE DUMONDE Informatique, Classes transplantées, Education à l environnement, sciences et techniques EDUCATION ARTISTIQUE Classe à projet artistique et culturel éducation musicale, éducation à l image, artistes à l école maternelle CITOYENNETE Conseils d enfants,intégration des enfants porteurs de handicaps, carnet de liaison,

13 Une démarche de veille éducative qui irrigue l ensemble des projets en conjuguant le traitement individualisé et la prévention précoce de l école maternelle au collège Favoriser les actions dans les temps scolaires, péri et extrascolaires en liaison avec les projets d école et les apprentissages fondamentaux tout en veillant à l implication des enfants les plus en difficultés Développer les outils financiers permettant l accès à ces actions Conforter les dynamiques parentales en développant des lieux d accueil parents dans les écoles, et en favorisant des groupes d accueil et d écoute ouverts aux parents les plus en difficultés Contribuer au traitement des situations des enfants en grande difficultés : exclusion scolaire en facilitant le partenariat entre les services spécialisées, les élus, et le milieu éducatif dans ses dimensions publiques et associatives

14 Une démarche de veille éducative structurant le Projet Educatif Local pour lutter contre l exclusion Favoriser les actions de soutien sur le temps périscolaire Développer les outils financiers permettant l accès de tous au potentiel éducatif Conforter les dynamiques parentales dans l ensemble du champ éducatif Traiter les situations des enfants en exclusion scolaire

15 Favoriser les actions dans les temps périscolaires en liaison avec les projets d école et les apprentissages fondamentaux tout en veillant à l implication des enfants les plus en difficultés Ateliers langage : enfants de 4-5 ans en moyenne et grande section maternelle ayant des difficultés de communication Ateliers d accompagnement à la scolarité : - enfants de 6 ans en cours préparatoire ayant des difficultés d apprentissage de la lecture - enfants de 7 à 12 ans en école élémentaire manifestant des difficultés dans les apprentissages - enfants de 12 à 16 ans en collège ayant besoin d un soutien à l organisation de leur travail Objectifs : - liaison entre l école, l atelier d accompagnement, et les parents - donner envie d apprendre et favoriser l ouverture culturelle - valoriser l effort des enfants par une reconnaissance sociétale Modalités : - Interventions multiformes : école, associations, domicile en individuel ou en groupe - Mise en réseau des Intervenants professionnels et bénévoles, - Liaison avec la recherche pour développer des pédagogies et des formations adaptées

16 CONTRAT EDUCATIF LOCAL ET PROJET PERISCOLAIRE CONTRIBUER A LA REUSSITE SCOLAIRE 250 ateliers 2200 places Maternelle ATELIERS LANGAGE 51 ateliers 300 enfants de 4-5 ans en difficulté de langage et de communication Elémentaire ATELIERS AU CP (6 ans) 30 ateliers 150 enfants en difficulté d apprentissage lecture ATELIERS LECTURE -ECRITURE 64 ateliers 500 enfants de 7-11 ans 50 GROUPES ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE : 600 enfants Collèges 50 GROUPES ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE : 600 enfants de 12 à 16 ans

17 Développer les outils financiers permettant l accès aux ressources éducatives Recours à la dégressivité des participations familiales sur les prestations payantes Restauration scolaire, Classes transplantées, Centres de loisirs Mise en place d une aide financière à l intégration scolaire couvrant l ensemble des prestations payantes centrées sur le réseau de l école ( service social scolaire, directeur d école, centre de loisirs du mercredi intégré.) Ticket sport culture facilitant la pratique en club sportif, ou pratique culturelle et artistique par l application d un ticket modérateur Aide aux vacances complétant les aides familiales

18 Développer les outils financiers permettant l accès aux ressources éducatives Dégressivité des participations familiales sur les prestations payantes dans les associations Aide facultative à l intégration scolaire : restauration, classes transplantées, Centres de loisirs Réflexion sur le quotient municipal au regard du quotient CAF Généralisation et homogénéisation des pratiques sur le ticket sports culture Aide aux vacances Repositionner l aide à la personne dans la réflexion sur les vacances

19 Conforter les dynamiques parentales en développant des lieux d accueil parents dans les écoles, et en favorisant des groupes d accueil et d écoute ouverts aux parents les plus en difficultés Favoriser la place des parents dans les instances partenariales du projet éducatif local dans les conseils d école, et plus généralement dans le suivi des actions qui concernent leurs enfants (Mercredis de lyon, Divertisports, CLSH,..) Développer des lieux d accueil parents dans les écoles élémentaires et maternelles : - locaux à l intérieur de l école - animation par un professionnel avec un projet impliquant les parents Créer et développer des groupes d accueil et d écoute des parents à partir des problématiques et difficultés éducatives

20 Conforter les dynamiques parentales au titre des ressources éducatives Instances Projet Educatif Local Lyon Fédérations de parents d élèves membres des comités de pilotage Ville et Arrondissement Ecoles maternelles et élémentaires Renforcement du rôle des conseils d école dans les projets d écoles Création de lieux d accueil parents Soutien à la fonction parentale Groupes d accueil et d écoute des parents face aux difficultés éducatives

21 Contribuer au traitement des situations des enfants en grande difficultés (exclusion scolaire..) en facilitant le partenariat entre les services spécialisés, les élus, et le milieu éducatif dans ses dimensions publiques et associatives Commission départementale des déscolarisés Education nationale Coordination territoriale veille éducative à l échelle de l arrondissement Elus - Cadres référents des services publics locaux - Education nationale mission PEL Actions mettant en œuvre un établissement scolaire avec un partenariat public et associatif autour d un projet individuel ou collectif

22 Contribuer au traitement des situations des enfants en danger d exclusion scolaire Commission Départementale des enfants déscolarisés Education nationale Institutions, villes Coordination territoriale veille éducative arrondissement Elus- cadres services publics de terrain (Etat, conseil général, Ville) Etablissement ou groupe d établissement scolaire partenariat public et associatif sur projet individuel ou collectif

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

DOCUMENT CADRE PROJET EDUCATIF GLOBAL(PEG) (2013-2017)

DOCUMENT CADRE PROJET EDUCATIF GLOBAL(PEG) (2013-2017) DOCUMENT CADRE PROJET EDUCATIF GLOBAL(PEG) (2013-2017) Sommaire Préalable : Le Projet Educatif Global, un projet éducatif renouvelé au service du développement, de l épanouissement et de la réussite de

Plus en détail

CONTRAT LOCAL D ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE CAHIER DES CHARGES 2015-2016

CONTRAT LOCAL D ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE CAHIER DES CHARGES 2015-2016 CONTRAT LOCAL D ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE CAHIER DES CHARGES 2015-2016 1- Définition Le contrat local d accompagnement à la scolarité (CLAS) regroupe l ensemble des actions visant à offrir, aux côtés

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté 1 - RELATION AU CONTRAT CADRE Afin de préciser les actions qui seront mises en place jusqu en 2003, les partenaires du contrat de ville

Plus en détail

La réforme des 2012-2014

La réforme des 2012-2014 La réforme des 2012-2014 Éditorial p 3 Une réforme au bénéfice des enfants p 4 La méthode nantaise : la concertation et le dialogue p 6 Les nouveaux rythmes de la rentrée 2013 p 8 Évaluation de la réforme

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

Projet d Etablissement 2013-2016

Projet d Etablissement 2013-2016 Projet d Etablissement 2013-2016 L organisation pédagogique d un établissement scolaire doit être conçue en fonction d un projet d établissement. Le dernier projet (2007-2010) est arrivé à son terme. Le

Plus en détail

Fiche projet de réussite Éducative Ville de Grenoble

Fiche projet de réussite Éducative Ville de Grenoble Fiche projet de réussite Éducative Ville de Grenoble CARACTERISTIQUES LOCALES Structure juridique porteuse : GIP niveau Métro Périmètre : Tous quartiers en "REP et ZUS" : c'est à dire les quartiers Mistral,

Plus en détail

Définition des temps périscolaires et extrascolaires

Définition des temps périscolaires et extrascolaires ANNEXE 3 Définition des temps périscolaires et extrascolaires Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants

Plus en détail

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse Projet éducatif Ville de Rungis Service scolaire Service enfance/jeunesse Autonomie RESPONSABILISER VIVRE ENSEMBLE Sensibiliser Epanouissement SOLIDARITE Projets Citoyenneté IMPLICATION Devenir adulte

Plus en détail

APPEL A PROJETS JEUNES 2015

APPEL A PROJETS JEUNES 2015 APPEL A PROJETS JEUNES 2015 La Direction Départementale de la Cohésion Sociale, le Conseil Général, la Mutualité Sociale Agricole et la Caisse d Allocations Familiales du Gard souhaitent promouvoir des

Plus en détail

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Novembre 2013 1. Qu est-ce qu une AEF? Une action éducative familiale est une action menée avec des adultes qui sont aussi parents et pour

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES Service Enfance Jeunesse 01 45 98 66 08 Service.enfance@ville-mandres-les-roses.fr VILLE DE MANDRES LES ROSES SOMMAIRE Inscriptions page 3 Restauration scolaire page 4 Accueils périscolaires page 5 Accueils

Plus en détail

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Association d habitants et d acteurs du territoire (collectivités,

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE 2013 /2014 Préambule La réforme des rythmes scolaires, mise en œuvre par le Gouvernement, doit permettre une meilleure répartition du temps scolaire passant de 4 à 4,5 jours d

Plus en détail

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR Dossier de presse POINT PRESSE Mardi 3 septembre 2013 A 8h45 à l école élémentaire le Bois En présence de Rodolphe THOMAS, Maire d Hérouville Saint-Clair, Conseiller

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Volontaire AFEV mission lycées professionnels

Volontaire AFEV mission lycées professionnels Volontaire AFEV mission lycées professionnels scolarité en liens étroits avec deux lycées professionnels partenaires. o Vous assurerez l animation d un groupe de bénévoles accompagnant des lycéens professionnels.

Plus en détail

NOTE D INFORMATIONS ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS PERISCOLAIRES (A.C.M)

NOTE D INFORMATIONS ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS PERISCOLAIRES (A.C.M) NOTE D INFORMATIONS ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS PERISCOLAIRES (A.C.M) La ville de Lens a mis en place dès la rentrée scolaire 2014-2015 les A.C.M. Périscolaires qui auront lieu les lundi, mardi, mercredi,

Plus en détail

Projet pédagogique de l accueil périscolaire éducatif «activ temps»

Projet pédagogique de l accueil périscolaire éducatif «activ temps» Section 2 Alpes Projet pédagogique de l accueil périscolaire éducatif «activ temps» Année 2014-2015 Elèves scolarisés à : L école maternelle de l Alpe de Venosc Les écoles élémentaires de l Alpe de Venosc

Plus en détail

Enfance, jeunesse, éducation et famille

Enfance, jeunesse, éducation et famille C 4 EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT Enfance, jeunesse, éducation et famille Dotée de nombreuses structures d accueil de la petite enfance, la Ville propose également tout un

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

PROJET D ECOLE Septembre 2013 juin 2016 DOCUMENT DE SYNTHESE

PROJET D ECOLE Septembre 2013 juin 2016 DOCUMENT DE SYNTHESE : PRIMAIRE PROJET D ECOLE Septembre 2013 juin 2016 DOCUMENT DE SYNTHESE Commune : ONNION Nb de classes : dont maternelles élémentaires spécialisées 7 2 5 Direction assurée par : J-M François Problématique

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

Guide méthodologique #TousPrêts

Guide méthodologique #TousPrêts Guide méthodologique pour l animation autour de l Euro 2016 de football et l ensemble des grands événements sportifs internationaux organisés en France #TousPrêts 2 1. Pourquoi l État intervient-il sur

Plus en détail

LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT

LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT AXE 1 DÉVELOPPER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DU LYCÉE Informer sur l'offre de formation de notre établissement Favoriser les rencontres dans les collèges des chefs

Plus en détail

Charte de partenariat «Du sport dès l'école»

Charte de partenariat «Du sport dès l'école» Charte de partenariat «Du sport dès l'école» Etablie entre les soussignés Monsieur Denis Toupry Directeur Académique des services de l Education nationale ou son représentant Monsieur David Thiberge Maire

Plus en détail

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité Congrès de l AEEP Bordeaux 2013- vendredi 29 novembre 2013 Promotion de la santé des élèves : axes de travail actuels dans l académie de Bordeaux Dr Colette Delmas, médecin de santé publique, médecin conseiller

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Parcours de Remobilisation Educatif Personnalisé Autour du Sport

Parcours de Remobilisation Educatif Personnalisé Autour du Sport Parcours de Remobilisation Educatif Personnalisé Autour du Sport PRÉSENTATION UCPA Depuis sa création en 1965, l UCPA porte un projet humaniste et social ouvert à tous. Son engagement dans le champ de

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 2013 2018

PROJET EDUCATIF 2013 2018 COMITE DE GESTION DES CENTRES SOCIAUX DE METZ BORNY PROJET EDUCATIF 2013 2018 Novembre 2012 Comité de Gestion des Centres Sociaux de Metz Borny e mail : centre.sociaux.metzborny@orange.fr 11 rue de Champagne

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

Une association qui entreprend au service de l intérêt général

Une association qui entreprend au service de l intérêt général Une association qui entreprend au service de l intérêt général Des métiers au service du lien social L UFCV, UNE ASSOCIATION QUI ENTREPREND AU SERVICE DE L INTÉRÊT GÉNÉRAL 1907 Naissance de l Union Parisienne

Plus en détail

Département des Pyrénées Atlantiques

Département des Pyrénées Atlantiques Département des Pyrénées Atlantiques Académie de Bordeaux 2009 2013 (Années scolaires 2009/2010 à 2013/2014) 8 écoles 724 élèves 33 classes Enseignants soutien ZEP : 2 Assistantes d éducation : 2 (équivalant

Plus en détail

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice A. PROPOSER, organiser et animer des activités de différentes natures, en tenant compte des besoins, des intérêts, des capacités et des rythmes

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2014/2017

PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2014/2017 PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2014/2017 Édito de la directrice Le Plan d orientation stratégique 2014/2017 de l AEFE est le fruit d une large concertation menée auprès de l ensemble des acteurs et partenaires

Plus en détail

Groupe scolaire Lucie AUBRAC

Groupe scolaire Lucie AUBRAC Demande d'inscription aux écoles et /ou aux activités périscolaires Groupe scolaire Lucie AUBRAC Année scolaire 2014-2015 L'inscription à l'école maternelle des enfants ayant atteint l'âge n'est pas toujours

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs Association départementale des FRANCAS des Bouches du Rhône Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs En partenariat avec Jeudi 6 février 2014 Centre Social Estaque Séon 323, rue Rabelais

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Impacts psychosociaux du dispositif Sac Ados

Impacts psychosociaux du dispositif Sac Ados Impacts psychosociaux du dispositif Sac Ados Aide au départ en autonomie des 16-25 ans Présentation des premiers résultats d étude Bilan Vacances Ouvertes en Aquitaine 19 janvier 2015 Sac Ados Pourquoi

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Contexte et éléments du diagnostic. 3. Les atouts et contraintes du territoire pour la mise en œuvre du projet

SOMMAIRE. 1. Contexte et éléments du diagnostic. 3. Les atouts et contraintes du territoire pour la mise en œuvre du projet PROJET EDUCATIF ACM Périscolaire 2016 SOMMAIRE 1. Contexte et éléments du diagnostic 2. Les nouveaux horaires scolaires 3. Les atouts et contraintes du territoire pour la mise en œuvre du projet 4. le

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail

Présentation et orientations générales du dispositif

Présentation et orientations générales du dispositif Manifestations littéraires Lire et Grandir, Ivre de lire, M'lire Présentation et orientations générales du dispositif A l'initiative de la Médiathèque Intercommunale Ouest Provence, les manifestations

Plus en détail

Dossier d inscription aux services :

Dossier d inscription aux services : Dossier d inscription aux services : Restauration scolaire Accueils périscolaires matin soir TAP 2015 2016 Pour une inscription au restaurant scolaire TAP accueils périscolaires : Dossier d inscription

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015

FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015 FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015 TITRE Créer un café des parents et un blog pour une co-construction d une communauté éducative

Plus en détail

Écoles maternelles et élémentaires

Écoles maternelles et élémentaires Écoles maternelles et élémentaires Instruction pour la promotion de la généralisation des projets éducatifs territoriaux sur l'ensemble du territoire NOR : MENE1430176C circulaire n 2014-184 du 19-12-2014

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION LAETITIA FORME A JOINDRE AU DOSSIER

DOSSIER D INSCRIPTION LAETITIA FORME A JOINDRE AU DOSSIER Centre sportif et Culturel Laetitia SAISON 2015-2016 DOSSIER D INSCRIPTION LAETITIA FORME A JOINDRE AU DOSSIER Un certificat médical à compter du 1 er juillet 2015 Aucune carte ne sera remise sans certificat

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

La politique sportive municipale

La politique sportive municipale Quelques chiffres pour commencer : La politique sportive municipale La Ville consacre 7% de son budget aux Sports 22 salles de sports 7 stades - 20 terrains 1 piscine (Danielle Lesaffre) 150 agents municipaux

Plus en détail

Les Zebulons Horaires : Contact Marianne Chapelon Horaires :

Les Zebulons Horaires : Contact Marianne Chapelon Horaires : t Let motied Lat présidentt Le Centre social Mosaïque vit une nouvelle rentrée porteuse de changements importants : Dans le fonctionnement tout d abord, puisque la conduite de l association sera désormais

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015

ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015 ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015 La note du C.N.D.S. du 9 janvier 2015 précise la mise en application des orientations et

Plus en détail

Livret des aides et subventions publiques aux associations 2012

Livret des aides et subventions publiques aux associations 2012 Vous souhaitez Votre situation Vous structurez votre association sportive Vos outils Vos démarches Votre interlocuteur Déposez votre Acquèrir une capacité juridique Effectuer des opérations bancaires et

Plus en détail

Formations à l animation

Formations à l animation Formations à l animation Avec l Ufcv, formez-vous pour actualiser vos compétences ou en acquérir de nouvelles 2014 2015 Petite enfance Enfance & jeunesse Animation périscolaire Séniors www.ufcv.fr Crédits

Plus en détail

La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE. Organisation de la pause méridienne

La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE. Organisation de la pause méridienne La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE Organisation de la pause méridienne Une réunion a eu lieu en Mairie le 17 octobre 2013 afin de réfléchir à la mise en place de la réforme des rythmes

Plus en détail

la Quinzaine de l école maternelle

la Quinzaine de l école maternelle L école maternelle est à l honneur du 16 au 29 novembre 2015, partout en France! RENCONTRER, PARTAG ER, DECOUVRIR, ECHANG ER. ENFANTS, PARENTS, PARTENAIRES, ELUS, PUBLIC PISTES DE TRAVAIL POUR ORGANISER

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

Guide de la Rentrée 2013/2014

Guide de la Rentrée 2013/2014 Mise en place de la Réforme des nouveaux rythmes scolaires Sommaire LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES...P3 LES JOURNÉES DE VOS ENFANTS A PARTIR DE SEPTEMBRE...P4-5 Les temps d accueil de vos enfants 1- Les

Plus en détail

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 avec le soutien de édito sommaire Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 N Retrouvez au dos les lieux sur le plan Notre ville est riche de sa diversité, qui

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

DISPOSITIFS Objectifs du dispositif Pour qui? Avec qui?

DISPOSITIFS Objectifs du dispositif Pour qui? Avec qui? 39 SAINT CLAUDE Priorité n 1 Faire acquérir les connaissances et les compétences du socle commun Objectif : Renforcer la maîtrise de la langue française Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3 Collège DISPOSITIFS Objectifs

Plus en détail

L attestation de compétences est une démarche qui vise à expliciter, formaliser et valoriser l expérience.

L attestation de compétences est une démarche qui vise à expliciter, formaliser et valoriser l expérience. 1 L attestation de compétences est une démarche qui vise à expliciter, formaliser et valoriser l expérience. Elle constitue un cadre utile pour : la construction d un projet professionnel l accès aux dispositifs

Plus en détail

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école ÉDITO Vous êtes élu au conseil d école et nous vous en félicitons. Les partenaires éducatifs dans leur diversité et au premier plan la famille,

Plus en détail

ANALYSE DONNÉES 2012 DES CENTRES SOCIAUX. senacs SYSTÈME D ÉCHANGES NATIONAL. les centres sociaux. Allier

ANALYSE DONNÉES 2012 DES CENTRES SOCIAUX. senacs SYSTÈME D ÉCHANGES NATIONAL. les centres sociaux. Allier Allier ÉDITO 1 CE QU EST UN CENTRE SOCIAL 2 CARTE DE L ALLIER 3 PROJET 4 DYNAMIQUES LOCALES 10 VITALITÉ DÉMOCRATIQUE ET GOUVERNANCE 11 RESSOURCES HUMAINES 12 FINANCES 14 FICHE DÉPARTEMENTALE 15 Édito C

Plus en détail

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS. MICRO CRECHE - CDAJE 16 mai 2014

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS. MICRO CRECHE - CDAJE 16 mai 2014 CADRE DÉPARTEMENTAL DE RÉFÉRENCE CDAJE À l intention des élus municipaux et leurs représentants, des institutions, de l ensemble des acteurs de la petite enfance et des porteurs de projet. CDAJE 16 mai

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Je déclare avoir pris connaissance des conditions générales d adhésion aux ateliers dispensés par le jardin d anglais et je les accepte.

Je déclare avoir pris connaissance des conditions générales d adhésion aux ateliers dispensés par le jardin d anglais et je les accepte. Ateliers d anglais Fiche d inscription Année 2014-2015 Cadre réservé à l administration : Date de réception : N : Agent : Nom de l enfant : Prénom : Age de l enfant : Date d anniversaire : Classe fréquentée

Plus en détail

ASUR. Action Sociale de l Université de Rennes 1. en faveur des personnels ASUR 1

ASUR. Action Sociale de l Université de Rennes 1. en faveur des personnels ASUR 1 ASUR Action Sociale de l Université de Rennes 1 en faveur des personnels ASUR 1 Qu est ce que l ASUR?. Service Commun d Action Sociale. Conseil de Direction. Élection par les personnels Quels sont les

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue LIAISON CM2 6ème 2013-2014 2014 Rencontre des parents de CM2 Mardi 11 février 2014 Jeudi 13 février 2014 1 Présentation de

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS De quelles poutres, de quelles pierres de béton bâtir les ponts pour qu ils puissent unir des rives différentes? L art des Ponts, Michel Serres, octobre 2006, Edition

Plus en détail

Dossier Unique d inscription aux activités périscolaires et de loisirs Année scolaire 2013-2014

Dossier Unique d inscription aux activités périscolaires et de loisirs Année scolaire 2013-2014 Dossier Unique aux activités péris et de loisirs Année 2013-2014 Ce dossier doit être remis complété au service Espace famille AU PLUS TARD LE 15 JUILLET 2013 ATTENTION : NOMBRE DE PLACES LIMITÉ Si un

Plus en détail

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - er cycle Direction générale de la formation des jeunes Octobre 006 Introduction Dans le

Plus en détail

REGLEMENT DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRA-SCOLAIRES

REGLEMENT DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRA-SCOLAIRES REGLEMENT DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRA-SCOLAIRES Année 2015 / 2016 La ville de Saulxures-lès-Nancy a mis en place des structures d'accueil : Pour les enfants de 3 à 12 ans (ou qui atteindront 3

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail