TITRE II Dispositions applicables aux zones urbaines «industrielles» Zone UI. - Article UI 1 - Occupations et utilisations du sol interdites

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TITRE II Dispositions applicables aux zones urbaines «industrielles» Zone UI. - Article UI 1 - Occupations et utilisations du sol interdites"

Transcription

1 TITRE II Dispositions applicables aux zones urbaines «industrielles» Zone UI Caractère de la zone La zone UI est réservée à l implantation de bureaux ou d activités commerciales, artisanales et industrielles. Les dispositions générales du Titre I (articles généraux A à D) s appliquent en sus des articles 1 à Article UI 1 - Occupations et utilisations du sol interdites Sont interdites les occupations et utilisations des sols suivantes : - les bâtiments agricoles ; - les lotissements à usage d habitation ; - les constructions à usage d habitation non destinées aux personnes dont la présence permanente est nécessaire pour assurer la direction et la surveillance des installations ; - les constructions et installations qui par leur nature, leur importance ou leur aspect altéreraient la qualité architecturale, urbaine ou paysagère du secteur selon les caractères de qualité précisées à l article 11 ; - les dépôts de déchets, ferrailles, véhicules hors état de marche et matériaux de démolition ; - le stationnement de caravanes et maisons mobiles ; - l aménagement de nouveaux terrains de camping ou de caravaning ; - l ouverture et l exploitation de carrières ; - les défrichements dans les espaces boisés classés ; - les coupes et abattages d arbres sans autorisation dans les espaces boisés classés ; - les démolitions sans autorisation ; - les habitations légères de loisirs ; - les exhaussements et affouillements non liés à des travaux de construction, d infrastructures ou d aménagement pour une activité de loisirs. 1/16 Olivet construit son avenir!

2 - Article UI 2 - Occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières I Rappel 1. L édification des clôtures est soumise à la déclaration préalable prévue aux articles R et R du Code de l Urbanisme. 2. Les installations et travaux divers sont soumis la déclaration préalable prévue aux articles R et suivants du Code de l Urbanisme. 3. Les démolitions sont soumises au permis de démolir prévu aux articles R à R du Code de l Urbanisme. 4. Les ravalements sont soumis à la déclaration préalable prévue aux articles R et suivants du Code de l Urbanisme. 5. Les défrichements sont soumis à autorisation dans les espaces boisés non classés suivant les articles L à L du Code Forestier. 6. Les règles d urbanisme définies dans les lotissements existants de moins de 10 ans peuvent être maintenues. 7. Les changements de destination d un bâtiment sont soumis au permis de construire. 8. L implantation d une activité bruyante doit respecter la réglementation en vigueur concernant la lutte contre le bruit, et doit être accompagnée d une notice concernant l insertion de ce projet dans son environnement sonore. 9. Les occupations et utilisations du sol sont soumises dans certaines zones aux prescriptions et servitudes liées aux ZPPAUP, PPRI, PIG, et éléments remarquables. 2/16 Olivet construit son avenir!

3 II - Occupations admises sous conditions Les occupations et utilisations du sol ne pourront être admises que si elles respectent les conditions ci-après : - En cas de sinistre ou de vétusté, pourra être autorisée la reconstruction d une surface de plancher égale à la superficie détruite et affectée à la même occupation. - L agrandissement ou la transformation des établissements industriels ou dépôts existants, classés ou non, peuvent être admis à condition que les travaux n aient pas pour effet d aggraver la gêne ou le danger qui résulte de la présence de ces établissements ou dépôts et que leur importance ne modifie pas le caractère de la zone. - La reconstruction ou l aménagement de bâtiments existants pourraient, pour des motifs d urbanisme ou d architecture, être imposé ou autorisé avec une densité au plus égale à celle qui était initialement bâtie, nonobstant les règles fixées à l article Dans les zones à risque liées aux inondations, les projets d utilisation ou d occupation du sol pourront être refusés ou soumis à l observation de prescriptions spéciales et notamment pour toute construction (se référer au Plan de Prévention des Risques d Inondation approuvé par arrêté préfectoral en date du 2 février 2001 dont les dispositions sont annexées au PLU en tant que servitudes d utilité publique). - Les occupations et utilisations du sol de toute nature à caractère industriel, artisanal, commercial, de bureaux et de services ainsi que les bureaux et équipements nécessaires aux services généraux. - Les lotissements à usage industriel, artisanal ou commercial. - Les constructions et installations à usage de services ou d équipements collectifs. - Les constructions à usage d habitation à condition qu elles soient destinées au logement des personnes dont la présence permanente est nécessaire pour assurer exclusivement la surveillance des installations et que ces dits logements soient incorporés aux bâtiments d activités, voire isolés dans le cas d une activité importante (>2000 m²) et situés à l entrée du terrain, et enfin que leur architecture soit de même nature que le reste de l établissement notamment au niveau des façades (bardages, toitures...). - Les établissements d enseignement et de formation professionnelle et les bâtiments d accueil nécessaires à leur fonctionnement. Les installations classées soumises à autorisation sont autorisées sous les conditions particulières suivantes : - Les dépôts d hydrocarbures doivent être destinés à la distribution de détail de carburants automobiles, à la consommation domestique, ou nécessaires à la consommation domestique, ou nécessaires à l activité de l établissement et les installations doivent être conformes à la réglementation en vigueur. - Les installations génératrices de fumées, poussières, odeurs ou bruits susceptibles de nuire aux zones d habitat doivent être pourvues d installation qui éliminent ces nuisances. 3/16 Olivet construit son avenir!

4 - Article UI 3 - Conditions de desserte des terrains par les voies publiques ou privées et d accès aux voies ouvertes au public DESSERTE Toute construction ou toute installation doit être desservie par une voie publique ou privée dont les caractéristiques techniques, dimensions, formes correspondent à sa destination, aux usages qu elle supporte ou aux opérations qu elle doit desservir, notamment en ce qui concerne la commodité, la sécurité de la circulation et des accès, ainsi que les moyens d approche permettant une lutte efficace contre l incendie. Les équipements techniques liés à la sécurité, à un service public, à la gestion de l eau ou à la distribution d énergie tels que les transformateurs ou les câbles, ne sont pas assujettis à cette règle. Les nouvelles voies en impasse qui desservent plus de deux terrains doivent permettre le demi-tour des véhicules. L aire de demi-tour doit consommer la moindre superficie de terrain tout en permettant une manœuvre simple. Les voies en impasse n ayant pas d aire de retournement, ou inadaptées à la circulation des véhicules de ramassage des ordures ménagères, doivent présenter un aménagement adapté au stockage des ordures ménagères facilement accessible depuis la voie principale. ACCES Les accès doivent être localisés de façon à ne pas compromettre les plantations ou espaces verts publics, les dispositifs de signalisation, d éclairage public, de supports de réseaux ou de tout autre élément de mobilier urbain situé sur l emprise de la voirie. Les garages collectifs et les groupes de garages individuels doivent être disposés de façon à ne présenter que deux accès au plus sur la voie publique. Les sorties de véhicules comportant une rampe doivent disposer d une plateforme d attente ayant moins de 4 % de pente sur une longueur minimum de 5 m à compter de l alignement. 4/16 Olivet construit son avenir!

5 - Article UI 4 - Conditions de desserte des terrains par les réseaux publics Alimentation en eau potable : Toute construction ou installation nouvelle, à usage d habitation ou d activités doit être obligatoirement raccordée au réseau public de distribution d eau potable. Les canalisations doivent être suffisantes pour assurer une défense contre l incendie selon les règles en vigueur. Toute implantation de bâtiment industriel qui génère une consommation exceptionnelle dépassant les normes habituelles relève d un accord préalable avec les services municipaux qui peuvent imposer un maximum. La création de forages particuliers est soumise à l agrément des services compétents. Assainissement : Pour tout assainissement, se référer au règlement d assainissement d Agglomération Orléans Val de Loire. Eaux usées domestiques : Toute construction ou installation nouvelle devra obligatoirement évacuer ses eaux usées par des canalisations souterraines de caractéristiques suffisantes, raccordées au réseau collectif d assainissement et conforme au règlement d assainissement d agglomération Orléans-Val de Loire. En l absence de réseau, les eaux ménagères et les eaux vannes doivent être dirigées par des canalisations souterraines sur des dispositifs de traitement, fosses septiques ou appareils équivalents et évacuées conformément aux règlements en vigueur. Eaux usées non domestiques : Toute construction ou installation nouvelle ou réaménagée ou tout local pouvant servir de jour ou de nuit au travail, au repos ou à l agrément doit obligatoirement être raccordé au réseau public d assainissement après traitement éventuel approprié des rejets. Eaux usées industrielles : L évacuation des eaux résiduaires industrielles dans le réseau public d assainissement est subordonnée, s il y a lieu, à un prétraitement approprié. En cas d implantation d une installation rejetant des quantités d eau dépassant la capacité des canalisations d évacuation, il pourra être imposé un système d épuration avec recyclage ou rejet particulier. Eaux pluviales : Dans le cas général, les constructions ne sont admises que si le constructeur réalise à sa charge et conformément aux avis des services concernés de l Agglomération Orléans-Val de Loire, les aménagements permettant le traitement des eaux pluviales. En présence d un réseau collectif de recueil des eaux pluviales, le raccordement à ce dernier est obligatoire. En l absence d un réseau collectif, les eaux pluviales, y compris celles de la voirie, devront être traitées à même la parcelle. Electricité : Pour toute construction nouvelle, les réseaux de distribution d électricité doivent être prévus et doivent être conçus en souterrain jusqu au point de raccordement avec le réseau public situé en limite de propriété. Ordures ménagères : Les constructions neuves à usage d habitation collective ou d activités, les opérations groupées, auront l obligation d avoir un local d une superficie suffisante pour recevoir les divers conteneurs liés aux collectes des ordures ménagères (déchets ménagers résiduels, sélectifs). 5/16 Olivet construit son avenir!

6 Autres réseaux : Pour toute construction nouvelle, les réseaux de distribution (gaz, télécommunications,...) doivent être conçus en souterrain jusqu au point de raccordement avec le réseau public situé en limite de propriété. Les antennes et paraboles doivent être localisées de façon à être le moins visibles possible depuis l espace public. - Article UI 5 - Superficie minimale des terrains constructibles Néant. - Article UI 6 - Implantation des constructions par rapport aux voies et emprises publiques Les constructions doivent être édifiées (cf. schéma n 1): - au delà des marges de recul indiquées au plan de zonage, - à défaut d indication figurant au plan, au-delà d une marge de recul située à 10m de l axe avec un minimum de 5m par rapport à l alignement des voies ouvertes à la circulation automobile. Des implantations autres que celles prévues au paragraphe ci-dessus peuvent être autorisées en cas de reconstruction sur place, ou lorsque les constructions déjà édifiées sur la parcelle ou sur l une des deux parcelles situées de part et d autre de la parcelle concernée ne sont pas déjà implantées conformément au paragraphe cidessus. Schéma n 1 6/16 Olivet construit son avenir!

7 La distance de tout point d un bâtiment au point le plus proche de l alignement opposé de la marge de recul qui s y substitue, comptée horizontalement, doit être au moins égale à la différence d altitude entre ces deux points (L H) (cf. schéma n 2). Schéma n 2 Lorsque les voies sont en pente, les façades des bâtiments sont divisées pour le calcul de la hauteur en sections dont aucune ne peut excéder 30 mètres de longueur. La cote de hauteur de chaque section est prise au milieu de la section. Les prescriptions du présent article ne s appliquent pas : - aux ouvrages d utilité publique de faible emprise et de grande hauteur tels que château d eau, pylônes, etc.. ; - aux reconstructions à l identique ; - aux équipements publics. 7/16 Olivet construit son avenir!

8 - Article UI 7 - Implantation des constructions par rapport aux limites séparatives Pour les constructions à usage industriel ou commercial, par rapport aux zones d habitation : - tout point du bâtiment doit observer une distance supérieure ou égale à la moitié de la hauteur de ce point avec un minimum de 10 mètres. Dans les autres cas : - la distance de tout point du bâtiment au point le plus proche de la limite séparative doit être au moins égale à 5 mètres. Toutefois, cette règle peut être supprimée lorsque les mesures indispensables sont prises pour éviter la propagation des incendies (notamment murs coupe-feu) Pour les constructions à usage d habitation ou de bureaux : - la distance de tout point du bâtiment au point le plus proche de la limite séparative doit être supérieure ou égale à la moitié de la hauteur de ce point du bâtiment avec un minimum de 5 mètres. Dans tous les cas, une tolérance de 2 mètres supplémentaires pour les murs pignons, cheminées, saillies et autres éléments de la construction reconnus indispensables peut être autorisée (cf. schéma n 1). Schéma n 1 8/16 Olivet construit son avenir!

9 Une implantation différente pourra être admise pour une extension limitée à condition qu elle ne nuise pas à l équilibre général des volumes. Les prescriptions du présent article ne s appliquent pas : - aux ouvrages d utilité publique de faible emprise et de grande hauteur tels que château d eau, pylônes, etc.; - aux reconstructions à l identique ; - aux installations techniques nécessaires aux réseaux de distribution d énergie et de télécommunication ; 9/16 Olivet construit son avenir!

10 - Article UI 8 - Implantation des constructions les unes par rapport aux autres sur une même propriété Néant. - Article UI 9 - Emprise au sol des constructions L emprise au sol des bâtiments y compris les bâtiments de stockage ne peut excéder 50% de la superficie de la parcelle. L imperméabilisation de plus de 90% de la surface du terrain est interdite. Pour les reconstructions de bâtiments existants, l emprise au sol sera au plus égale à celle qui était initialement bâtie. 10/16 Olivet construit son avenir!

11 - Article UI 10 - Hauteur maximale des constructions La hauteur des constructions est mesurée à partir du sol existant non rapporté jusqu au sommet du bâtiment. Aucune construction ne devra dépasser une hauteur maximale autorisée. La hauteur des constructions ne doit pas dépasser 15 mètres. Au dessus de cette limite, seuls peuvent être édifiés des ouvrages indispensables et de faible emprise tels que cheminées, locaux techniques, gardecorps ajourés, lucarnes, frontons, chiens assis et autres éléments de décors architecturaux, ou tout dispositif nécessaire à l utilisation des installations liées à la production d énergie renouvelable, notamment, les capteurs solaires. Les prescriptions du présent article ne s appliquent pas : - aux ouvrages d utilité publique de faible emprise et de grande hauteur tels que château d eau, éoliennes, pylônes, antennes collectives,... ; - aux reconstructions à l identique. 11/16 Olivet construit son avenir!

12 - Article UI 11 - Aspect extérieur des constructions et aménagement de leurs abords GENERALITES : Les constructions doivent éviter toute agressivité en s intégrant dans le paysage naturel ou bâti dans lequel elles s insèrent. Notamment, les constructions ou installations doivent - être adaptées au terrain naturel. Les terrassements devront être évités au maximum. - respecter la végétation et le bâti existants. L autorisation d utilisation du sol, de bâtir, pourra être refusée ou n être accordée que sous réserve de prescriptions particulières, si l opération en cause, par sa situation, ses dimensions, son architecture ou son aspect extérieur, est de nature à porter atteinte : - au caractère ou à l intérêt des lieux avoisinants ; - aux sites ; - aux paysages naturels ou urbains ; - à la conservation des perspectives monumentales et paysagères ; - aux abords des monuments historiques. CLOTURES SUR VOIE La continuité en façade sur rue devra être recherchée dans le traitement des clôtures. Elles devront être constituées, au choix, - de murs pleins en maçonnerie uniquement, d une hauteur maximale de 2 m. - de murs bahut en maçonnerie d une hauteur maximale de 80 cm, surmontés d une grille. - de soubassement en maçonnerie d une hauteur maximale de 20 cm, doublé d une haie vive de 1,80 m et de manière à ce que tout éventuel dispositif de clôture, placé derrière la haie vive, à 80cm en retrait de la bordure du soubassement, soit rendu invisible depuis l espace public. - pour un équipement public ou d intérêt général, une activité industrielle, artisanale, de bureaux, commerciale, d un autre dispositif adapté à l usage des constructions et respectueux du cadre environnant. Les murs en maçonnerie doivent être réalisés en pierre ou en finition enduite. Ils seront toujours surmontés d un chapeau maçonné en pente ou plat. CLOTURES EN LIMITE SEPARATIVE Elles devront être constituées soit - de l un des dispositifs autorisés pour les clôtures sur voie ; - d une haie vive d une hauteur maximale de 2 mètres ; - d un autre dispositif de sécurisation adapté à l usage du terrain et respectueux du cadre environnant. ARCHITECTURE Façades Les matériaux apparents en façade seront choisis et mis en œuvre de sorte qu ils puissent conserver durablement un aspect satisfaisant. Les matériaux et les couleurs employés pour les constructions doivent être choisis pour s intégrer au mieux dans le paysage environnant et en tenant compte de l aspect des constructions avoisinantes. 12/16 Olivet construit son avenir!

13 Dans le cas d utilisation de matériaux ou couleurs non traditionnel, des mesures compensatoires architecturales et/ou paysagères devront en atténuer l impact visuel (volumétrie, plantations formant écran, etc.). - les murs devront recevoir une finition, les matériaux tels que panneaux béton, parpaings ou briques creuses laissées bruts sont prohibés. Les enduits ne pourront être laissés brut de projection (enduits tyroliens, jetés-truelle, etc.), et devront être retravaillés de manière à assurer un grain fin et une surface plane sans aspérités. Toitures Les toitures terrasses seront autorisées à condition que les matériaux d étanchéité ne demeurent pas apparents. Elles seront recouvertes de dalles ou de gravillonnages. COULEURS Les couleurs seront de teintes en harmonie avec les couleurs existantes. Les matériaux aux couleurs, criardes, blanches ou réfléchissantes sont proscrits sur les murs et toitures (à l exception de capteurs solaires). Les peintures des menuiseries ne seront pas de couleurs, criarde ou réfléchissante. DIVERS L implantation de pylônes, paratonnerres, antennes, antennes paraboliques doit être déterminée de manière à être le moins visibles techniquement possible depuis l espace public. Les abris de jardin doivent être en bois de couleur naturelle et s intégrer au mieux à leur environnement. Ils doivent être le moins visibles techniquement possible depuis l espace public. 13/16 Olivet construit son avenir!

14 - Article UI 12 - Obligations imposées aux constructeurs en matière de réalisation d aires de stationnement Le stationnement des véhicules et des deux roues correspondant aux besoins des constructions et installations doit être réalisé en dehors des voies publiques. A ces espaces à aménager pour le stationnement des véhicules de transport de personnes, s ajoutent les espaces à réserver pour le stationnement des camions et divers véhicules utilitaires. Dans le cas de changement d affectation, la règle à prendre en compte est celle de la nouvelle affectation. Un espace suffisant doit être réservé pour permettre le stationnement : a) des véhicules liés à l activité de l entreprise d une part, b) des véhicules individuels des employés d autre part. Pour les bureaux et les habitations, les besoins à prendre en compte sont : - 1 place de stationnement pour 60 m² de surface de plancher. Pour les commerces, les besoins à prendre en compte sont : - une surface affectée au stationnement au moins égale à 50% de la surface de plancher de l établissement avec un minimum de 10 places. Pour les installations industrielles : - 1 place de stationnement pour 100 m² de surface de plancher avec un minimum de 5 places. Pour les restaurants : - minimum 1 place de stationnement par tranche de 8 m² de salle. Pour les professions libérales : - 3 places minimum. Pour les hôtels : - 1 place par chambre Pour les cinémas : - 1 place pour 15m² de salle. Pour les discothèques : - 1 place pour 10 m² de salle. 14/16 Olivet construit son avenir!

15 Rappel de l article L421.3 du Code de l urbanisme «Nonobstant toute disposition contraire des documents d urbanisme, l emprise au sol des surfaces, bâties ou non, affectées aux aires de stationnement annexes d un commerce soumis à l autorisation d exploitation commerciale prévue aux 1o, 6o et 8o du I de l article L du code de commerce et au 1o de l article 36-1 de la loi no du 27 décembre 1973 d orientation du commerce et de l artisanat, ne peut excéder une fois et demie la surface des bâtiments affectés au commerce.» 15/16 Olivet construit son avenir!

16 - Article UI 13 - Obligations imposées aux constructeurs en matière de réalisation d espaces libres, d aires de jeux et de loisirs, et de plantations Les surfaces libres de construction, doivent être plantées à raison d un arbre de haute tige d essence forestière pour 100m² de terrain. Les espaces non affectés au stationnement et aux circulations seront engazonnés et plantés. Pour les aires de stationnement, au minimum un arbre devra être planté toutes les 4 places de manière à produire une ambiance paysagée végétale. Les plantations existantes sont maintenues ou remplacées par des essences de développement équivalent. Les arbres existants doivent être préservés au maximum. Les constructions doivent être implantées de façon à respecter les plus beaux sujets. Il est requis de maintenir ou remplacer les haies et alignements de végétation. La plantation d écrans de verdure est obligatoire en limite séparative, notamment en fond de parcelle. - Article UI 14 - Coefficient d occupation du sol Le coefficient d occupation du sol est fixé à 0,6. Il n est pas fixé de COS pour les équipements publics, parapublics ou d intérêt général. 16/16 Olivet construit son avenir!

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C.

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CARACTERE DE LA ZONE U.C La zone U.C est une zone urbaine de l agglomération où le développement des activités centrales (commerces, bureaux,

Plus en détail

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières.

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières. La zone correspond à une zone d urbanisation future, non équipée, située au nord-est de la commune entre les voies ferrées et les territoires des communes limitrophes de Combs-la-Ville et Moissy- Cramayel.

Plus en détail

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX CARACTERE ET VOCATION DE LA ZONE UX Il s agit d une zone d activité créée à l Est de l agglomération, sous la forme d un lotissement dont les règles

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CARACTERE DE LA ZONE Zone faisant l objet d une protection en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur intérêt notamment du

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

CHAPITRE NCa POS APPROUVE LE 27/09/01 ET MODIFIE LE 29/09/05

CHAPITRE NCa POS APPROUVE LE 27/09/01 ET MODIFIE LE 29/09/05 POS APPROUVE LE 27/09/01 ET MODIFIE LE 29/09/05 CHAPITRE NCa ZONE DE RICHESSES NATURELLES, OU LA POSSIBILITE D'EXPLOITER DES CARRIERES DOIT ETRE PRESERVEE. SECTION 1 - NATURE DE L'OCCUPATION DU SOL ARTICLE

Plus en détail

CARACTERE DE LA ZONE UI SECTION 1 - NATURE DE L'OCCUPATION ET DE L'UTILISATION DU SOL

CARACTERE DE LA ZONE UI SECTION 1 - NATURE DE L'OCCUPATION ET DE L'UTILISATION DU SOL CHAPITRE IV - REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UI CARACTERE DE LA ZONE UI Il s'agit de zones d'activités économiques destinées à accueillir des entreprises industrielles, commerciales, artisanales et d hébergement

Plus en détail

SOMMAIRE. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone UA... 2. Chapitre 2 : Dispositions applicables à la zone UB... 10

SOMMAIRE. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone UA... 2. Chapitre 2 : Dispositions applicables à la zone UB... 10 SOMMAIRE Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone UA... 2 Chapitre 2 : Dispositions applicables à la zone UB... 10 Chapitre 3 : Dispositions applicables à la zone UC... 18 Chapitre 4 : Dispositions

Plus en détail

Département de LA MAYENNE. Commune de LAVAL. «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT. urbane. Aménagement urbain - Conception Réalisation

Département de LA MAYENNE. Commune de LAVAL. «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT. urbane. Aménagement urbain - Conception Réalisation PA10 Département de LA MAYENNE Commune de LAVAL «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT Dossier 252L Dressé le 15/01/2010 Modifié le urbane Aménagement urbain - Conception Réalisation 72 Boulevard

Plus en détail

ZONE UF. Cette zone regroupe les emprises destinées à accueillir principalement des activités économiques.

ZONE UF. Cette zone regroupe les emprises destinées à accueillir principalement des activités économiques. ZONE UF Cette zone regroupe les emprises destinées à accueillir principalement des activités économiques. La zone UF est décomposée en plusieurs secteurs en fonction de la nature des activités admises

Plus en détail

TITRE 3 - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE A URBANISER (zone AU )

TITRE 3 - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE A URBANISER (zone AU ) TITRE 3 - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE A URBANISER (zone AU ) La zone AU couvre les espaces non équipés par les réseaux de viabilisation, que la commune souhaite réserver au développement de l urbanisation

Plus en détail

L objectif est de préserver et valoriser l agriculture tout en luttant contre les phénomènes des friches périurbaines.

L objectif est de préserver et valoriser l agriculture tout en luttant contre les phénomènes des friches périurbaines. Zone A CARACTERE DE LA ZONE Cette zone est à protéger en raison de la valeur agricole des terrains ou de la richesse du sol ou du soussol. Elle comprend les secteurs : Ac correspondant à une zone où les

Plus en détail

CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF*

CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF* CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF* Zone à dominante d activités économiques (PME, services, activités artisanales, activités tertiaires) et d équipements collectifs PLU Champigny-sur-Marne Approuvé

Plus en détail

CHAPITRE VI - ZONE Uza

CHAPITRE VI - ZONE Uza CHAPITRE VI - ZONE Uza Caractère de la zone Cette zone de la ZAC MAYAC a pour vocation la construction de logements collectifs autour d'une place de Quartier, avec possibilité de création de commerces

Plus en détail

Extrait règlement (pièce écrite)

Extrait règlement (pièce écrite) Modification n 2 du Plan Local d Urbanisme de NEUVY-en-MAUGES (PLU approuvé le 5 septembre 2006 Modification n 1 approuvée le 4 mai 2010) PIECE N 4 Extrait règlement (pièce écrite) du MAI 2012 Vu pour

Plus en détail

REGLEMENT DE LA ZONE AGRICOLE «A»

REGLEMENT DE LA ZONE AGRICOLE «A» REGLEMENT DE LA ZONE AGRICOLE «A» Caractère et vocation de la zone La zone agricole est un secteur de la commune, équipé ou non, à protéger en raison du potentiel agronomique, biologique ou économique

Plus en détail

ZAC 51 DE LA ROQUE D ANTHERON REGLEMENT

ZAC 51 DE LA ROQUE D ANTHERON REGLEMENT Modification approuvée par Délibération du Conseil Municipal du 29 septembre 2005 ZAC 51 DE LA ROQUE D ANTHERON REGLEMENT TITRE I DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 OBJET : Le présent règlement a pour objet

Plus en détail

CHAPITRE VIII - ZONE 1 AUE

CHAPITRE VIII - ZONE 1 AUE CHAPITRE VIII - ZONE 1 AUE Vocation de la zone : Zone à urbaniser à vocation d activités économiques où les voies publiques et les réseaux d'eau, d'électricité à la périphérie immédiate ont une capacité

Plus en détail

Strasbourg PLAN D OCCUPATION DES SOLS. Commune de MUNDOLSHEIM Département du Bas-Rhin 2. REGLEMENT. Communauté Urbaine de Strasbourg

Strasbourg PLAN D OCCUPATION DES SOLS. Commune de MUNDOLSHEIM Département du Bas-Rhin 2. REGLEMENT. Communauté Urbaine de Strasbourg Strasbourg Communauté Urbaine Communauté Urbaine de Strasbourg Commune de MUNDOLSHEIM Département du Bas-Rhin PLAN D OCCUPATION DES SOLS 2. REGLEMENT Octobre 1994 I TABLE DES MATIERES TITRE I Dispositions

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N. Caractère de la zone N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N. Caractère de la zone N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N Caractère de la zone N Identification : La zone N, dite zone naturelle est forestière, correspond aux secteurs de la commune à protéger en raison soit de la qualité

Plus en détail

P L A N LOCAL D'URBANISME TITRE I. DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE AGRICOLE

P L A N LOCAL D'URBANISME TITRE I. DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE AGRICOLE TITRE I. DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE AGRICOLE 1 V I L L E D E G U É R A N D E P L A N L O C A L D'URBANISME CHAPITRE I - DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE A CARACTERE DE LA ZONE A Il s'agit d'une

Plus en détail

Zone UF. Les rampes de sortie de garage en sous-sol doivent être aménagées en retrait de 5 mètres par rapport à la bande de roulement.

Zone UF. Les rampes de sortie de garage en sous-sol doivent être aménagées en retrait de 5 mètres par rapport à la bande de roulement. Zone UF Caractéristique de la zone Cette zone concerne les groupes de constructions, à l'écart des bourgs et des hameaux, anciens ou récents, dont l'extension est admise. La zone UF a vocation à accueillir

Plus en détail

VILLE DE COLMAR. Règlement. PLAN D OCCUPATION DES SOLS Modification n 9. Approuvée par délibération du Conseil Municipal du Le Maire

VILLE DE COLMAR. Règlement. PLAN D OCCUPATION DES SOLS Modification n 9. Approuvée par délibération du Conseil Municipal du Le Maire VILLE DE COLMAR PLAN D OCCUPATION DES SOLS n 9 Règlement Approuvée par délibération du Conseil Municipal du Le Maire SOMMAIRE TITRE I : Dispositions générales page 3 TITRE II : Dispositions applicables

Plus en détail

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CARACTERISTIQUES GENERALES La zone N est une zone de protection stricte, motivée par la qualité des sites, espaces ou milieux naturels et les paysages. Toute

Plus en détail

Pour un passage appelé à ne desservir que 2 maisons, une largeur de chaussée de 3,5 m, dans une emprise de 5 m, sera admise.

Pour un passage appelé à ne desservir que 2 maisons, une largeur de chaussée de 3,5 m, dans une emprise de 5 m, sera admise. Zone 1 AUe Caractéristique de la zone Il s agit de secteurs peu ou non urbanisé, peu ou pas équipé, destiné à satisfaire à court et moyen terme les besoins en terrains urbanisables pour l habitat ainsi

Plus en détail

CHAPITRE 1 RÈGLES APPLICABLES À LA ZONE A

CHAPITRE 1 RÈGLES APPLICABLES À LA ZONE A CHAPITRE 1 RÈGLES APPLICABLES À LA ZONE A La zone A correspond aux secteurs de la commune, équipés ou non, à protéger en raison du potentiel agronomique, biologique ou économique des terres agricoles.

Plus en détail

UEq ZONE URBAINE. UEq. Zone Urbanisée «Equipement»

UEq ZONE URBAINE. UEq. Zone Urbanisée «Equipement» ZONE URBAINE UEq Zone Urbanisée «Equipement» ZONE UEq SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL ARTICLE UE.0 CARACTERISTIQUES ET TYPES D OCCUPATION OU D UTILISATION DU SOL La zone UEq

Plus en détail

ZONE 1AUE SECTION I : NATURE DE L'OCCUPATION ET DE L'UTILISATION DU SOL ARTICLE 1AUE 1 - TYPES D'OCCUPATION OU D'UTILISATION DU SOL INTERDITS

ZONE 1AUE SECTION I : NATURE DE L'OCCUPATION ET DE L'UTILISATION DU SOL ARTICLE 1AUE 1 - TYPES D'OCCUPATION OU D'UTILISATION DU SOL INTERDITS ZONE 1AUE Commune de MARCILLE RAOUL/ zone 1AUE La zone 1AUE est une zone naturelle suffisamment équipée en périphérie où est prévue à court terme l'extension de l'agglomération sous forme d'ensembles immobiliers

Plus en détail

Commune de COSNE-COURS-SUR-LOIRE Révision du Plan Local d Urbanisme Règlement d urbanisme BE-AUA 1

Commune de COSNE-COURS-SUR-LOIRE Révision du Plan Local d Urbanisme Règlement d urbanisme BE-AUA 1 BE-AUA 1 SOMMAIRE Titre 1 : Dispositions générales 03 Titre 2 : Dispositions particulières à chacune des zones 10 Dispositions applicables aux zones urbaines Zone Ua : centre ancien 11 Zone Ud : extensions

Plus en détail

VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD

VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD C est une zone à usage dominant d'habitat, peu dense et comportant des constructions en ordre discontinu dans un cadre verdoyant. I - NATURE DE L'OCCUPATION

Plus en détail

Communauté d agglomération de Saint Quentin en Yvelines PLU de Magny-les-Hameaux MODIFICATION Règlement septembre 2010 Page 2 sur 94

Communauté d agglomération de Saint Quentin en Yvelines PLU de Magny-les-Hameaux MODIFICATION Règlement septembre 2010 Page 2 sur 94 PLU de Magny-les-Hameaux MODIFICATION Règlement septembre 2010 Page 2 sur 94 Plan Local d Urbanisme Règlement PLU de Magny-les-Hameaux MODIFICATION Règlement septembre 2010 Page 3 sur 94 Table des matières

Plus en détail

CHAPITRE II - REGLEMENT APPLICABLE À LA ZONE UB

CHAPITRE II - REGLEMENT APPLICABLE À LA ZONE UB CHAPITRE II - REGLEMENT APPLICABLE À LA ZONE UB PRÉAMBULE Il s'agit d'une zone urbaine aérée essentiellement à vocation d habitat dont une partie est soumise au risque d inondation. Elle se caractérise

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME ZONE UB. Chapitre 2 : Règlement applicable à la zone UB

PLAN LOCAL D URBANISME ZONE UB. Chapitre 2 : Règlement applicable à la zone UB Qualification de la zone UB : Chapitre 2 : Règlement applicable à la zone UB La zone UB correspond à l agglomération relativement dense qui s est développée autour du centre ancien dans un ordre centrifuge.

Plus en détail

CHAPITRE UNIQUE ZONE A

CHAPITRE UNIQUE ZONE A ~-~ ' ~ ~ - ~.., ' -..[.,:..._. CHAPITRE UNIQUE ZONE A Il s'agit d'une zone constituée par les parties du territoire communal affectées aux exploitations agricoles. La valeur agronomique et paysagère élevée

Plus en détail

PLU de BONREPOS SUR AUSSONNELLE

PLU de BONREPOS SUR AUSSONNELLE PLU de BONREPOS SUR AUSSONNELLE atelier urbain, Sarl d Architecture Ségui et Colomb 33 rue Paul Dupin 31500 TOULOUSE 05 61 11 88 57 atelierurbain@free.fr Département de la Haute Garonne Commune de BONREPOS

Plus en détail

Définitions DÉFINITIONS

Définitions DÉFINITIONS DÉFINITIONS Accès et voie nouvelle : L accès est constitué par la limite entre le terrain et la voie qui le dessert. La voie nouvelle est une emprise publique ou privée qui permet de desservir plusieurs

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME 4. REGLEMENT

PLAN LOCAL D URBANISME 4. REGLEMENT PLAN LOCAL D URBANISME 4. REGLEMENT SOMMAIRE DISPOSITIONS GENERALES... 3 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES... 8 ZONE UA... 9 ZONE UC... 18 ZONE UD... 28 ZONE UE... 38 ZONE UF... 45 ZONE UL...

Plus en détail

QUELLE AUTORISATION POUR QUELLE NATURE DE TRAVAUX?

QUELLE AUTORISATION POUR QUELLE NATURE DE TRAVAUX? 1 QUELLE AUTORISATION POUR QUELLE NATURE DE TRAVAUX? Principes posés par le code de l urbanisme PRINCIPE EXCEPTIONS Constructions Nouvelles Art. Permis de construire Constructions dispensées de formalités

Plus en détail

REGLEMENT DE L'ECO-HAMEAU-DURABLE. ARTICLE G 1- Désignation des terrains et origine de propriété

REGLEMENT DE L'ECO-HAMEAU-DURABLE. ARTICLE G 1- Désignation des terrains et origine de propriété REGLEMENT DE L'ECO-HAMEAU-DURABLE Chapitre I - DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE G 1- Désignation des terrains et origine de propriété Le présent règlement s applique au lotissement situé sur la commune de

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Fampoux Pièce 3 : Règlement et Emplacements réservés

Plan Local d Urbanisme Fampoux Pièce 3 : Règlement et Emplacements réservés Communauté Urbaine d'arras Plan Local d Urbanisme Fampoux Pièce 3 : Règlement et Emplacements réservés Approbation Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Communautaire en date du 09 novembre

Plus en détail

P.L.U. VILLE DE JUVISY-SUR-ORGE

P.L.U. VILLE DE JUVISY-SUR-ORGE P.L.U. VILLE DE JUVISY-SUR-ORGE Approuvé par délibération en date du 29 avril 2004. Modifié par délibération en date du 18 décembre 2007 Actualisé suite à DUP pris par arrêté préfectoral du 22 février

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous allez construire ou améliorer un habitat : traiter et évacuer vos eaux usées est une obligation. Si votre terrain

Plus en détail

Réforme des permis de construire et des autres autorisations d urbanisme

Réforme des permis de construire et des autres autorisations d urbanisme Réforme des permis de construire et des autres autorisations d urbanisme Travaux et changements de destinations soumis à permis de construire, à permis d aménager ou à déclaration préalable en dehors des

Plus en détail

SOMMAIRE TITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES 2

SOMMAIRE TITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES 2 SOMMAIRE TITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES 2 Article 1 : Champ d application territorial... 3 Article 2 : Portées respectives du règlement à l égard des autres législations relatives à l occupation des

Plus en détail

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME»

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» La lettre d information municipale n 7 de mars 2005 vous a présenté et expliqué le pourquoi du Plan Local d Urbanisme (PLU).

Plus en détail

La zone A correspond aux secteurs de la commune à protéger en raison du potentiel agronomique, biologique ou économique des terres agricoles.

La zone A correspond aux secteurs de la commune à protéger en raison du potentiel agronomique, biologique ou économique des terres agricoles. TITRE IV DISPOSITIONS RELTIVES UX ZONES GRICOLES CHPITRE 1 DISPOSITIONS PPLICBLES L ZONE (GRICOLE) CRCTERE DE L ZONE La zone correspond aux secteurs de la commune à protéger en raison du potentiel agronomique,

Plus en détail

COMMUNE DE SOTTA PLAN LOCAL D'URBANISME RÈGLEMENT

COMMUNE DE SOTTA PLAN LOCAL D'URBANISME RÈGLEMENT COMMUNE DE SOTTA PLAN LOCAL D'URBANISME RÈGLEMENT FEVRIER 2008 SOMMAIRE TITRE 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 3 ARTICLE 1 - PORTEE RESPECTIVE DU RÈGLEMENT A L'ÉGARD DES AUTRES LÉGISLATIONS RELATIVES A L'OCCUPATION

Plus en détail

CHAPITRE III - REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UC

CHAPITRE III - REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UC 23 CHAPITRE III - REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UC SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL Article 1 UC - Occupations et utilisations du sol interdites 1. Sont interdites les installations,

Plus en détail

Commune de Saint-Maximin Plan Local d Urbanisme Modification n 3 1 ZONE UB

Commune de Saint-Maximin Plan Local d Urbanisme Modification n 3 1 ZONE UB Commune de Saint-Maximin Plan Local d Urbanisme Modification n 3 1 ZONE UB Commune de Saint-Maximin Plan Local d Urbanisme Modification n 3 2 CHAPITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UB Caractère

Plus en détail

Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle

Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle ADMINISTRATION COMMUNALE DE Rambrouch Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle Modification de la partie écrite Vol. II Partie Écrite Référence : 79C/007/2011 Avis de la Commission d Aménagement

Plus en détail

GESTION DES AUTORISATIONS D URBANISME EN SITE CLASSE. - les canalisations, lignes ou câbles souterrains

GESTION DES AUTORISATIONS D URBANISME EN SITE CLASSE. - les canalisations, lignes ou câbles souterrains GESTION DES AUTORISATIONS D URBANISME EN SITE CLASSE QUESTIONS Qui est compétent pour autoriser les travaux en site classé? REPONSES - Le préfet, pour des travaux limités, après avis de l architecte des

Plus en détail

P.L.U. de SURESNES approuvé par DCM du 26 septembre 2013 PLAN LOCAL D'URBANISME. Pièce n 4.1 R E G L E M E N T D E Z O N E S

P.L.U. de SURESNES approuvé par DCM du 26 septembre 2013 PLAN LOCAL D'URBANISME. Pièce n 4.1 R E G L E M E N T D E Z O N E S PLAN LOCAL D'URBANISME Pièce n 4.1 R E G L E M E N T D E Z O N E S Approuvé par DCM le 26 septembre 2013 SOMMAIRE TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES 3 TITRE II -DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME BROU-SUR-CHANTEREINE 3.1 REGLEMENT Plan Local d'urbanisme prescrit le : 5 février 2010 Plan Local d'urbanisme arrêté le : 11 juillet 2013 Plan Local d'urbanisme approuvé le : Commune

Plus en détail

II.Réglement modifié. ville de Saint-Malo. 3ème modification simplifiée du P.L.U. Secteur «INTRA MUROS» ZONE UI

II.Réglement modifié. ville de Saint-Malo. 3ème modification simplifiée du P.L.U. Secteur «INTRA MUROS» ZONE UI Dossier n : 671 P37 ville de Saint-Malo département d Ille et Vilaine 3ème modification simplifiée du P.L.U Secteur «INTRA MUROS» ZONE UI II.Réglement modifié DOSSIER DE MISE A DISPOSITION DU PUBLIC Chapitre

Plus en détail

NORMES RELATIVES AU STATIONNEMENT ET AUX ACCÈS À LA PROPRIÉTÉ

NORMES RELATIVES AU STATIONNEMENT ET AUX ACCÈS À LA PROPRIÉTÉ CHAPITRE 11 NORMES RELATIVES AU STATIONNEMENT ET AUX ACCÈS À LA PROPRIÉTÉ 11.1 NORMES RELATIVES AU STATIONNEMENT 11.1.1 Dispositions générales Les exigences relatives au stationnement hors rue s appliquent

Plus en détail

TITRE IV LA ZONE AGRICOLE REVISION DU PLU - LA BRUFFIERE REGLEMENT TITRE IV : ZONE AGRICOLE 91

TITRE IV LA ZONE AGRICOLE REVISION DU PLU - LA BRUFFIERE REGLEMENT TITRE IV : ZONE AGRICOLE 91 TITRE IV L ZONE GRICOLE REVISION DU PLU - L BRUFFIERE REGLEMENT TITRE IV : ZONE GRICOLE 91 REVISION DU PLU - L BRUFFIERE REGLEMENT TITRE IV : ZONE GRICOLE 92 CHPITRE I DISPOSITIONS PPLICBLES L ZONE GENERLITES

Plus en détail

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème PERMIS DE M. X. Plan de situation. Plan de masse 3. Coupe 4. Notice descriptive. Façades et plan de toiture. Insertion graphique 7. Photo dans le paysage proche 8. Photo dans le paysage lointain Mise à

Plus en détail

ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement. FICHE N 3 : Construction en surélévation

ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement. FICHE N 3 : Construction en surélévation ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 3 : Construction en surélévation LES DEROGATIONS AU DOCUMENT D URBANISME Pour permettre la surélévation

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME TITRE V. Chapitre unique : Dispositions applicables à la zone A

PLAN LOCAL D URBANISME TITRE V. Chapitre unique : Dispositions applicables à la zone A Qualification de la zone A : Chapitre unique : Dispositions applicables à la zone A Il s agit d une zone qu il convient de protéger en raison de sa valeur agricole. En conséquence, ne sont admises que

Plus en détail

ZONE UE SECTEUR UE5 ZONE D AMENAGEMENT CONCERTE GRAND SAINT CHARLES - Secteur E

ZONE UE SECTEUR UE5 ZONE D AMENAGEMENT CONCERTE GRAND SAINT CHARLES - Secteur E page 99 ZONE UE SECTEUR UE5 ZONE D AMENAGEMENT CONCERTE GRAND SAINT CHARLES - Secteur E De manière générale, il conviendra de se référer aux pièces constitutives au dossier de réalisation de la ZAC et

Plus en détail

Les règlements municipaux. Urbanisme

Les règlements municipaux. Urbanisme Les règlements municipaux Urbanisme Permis de construction Sur l ensemble du territoire de la Ville, tout projet d installation, de construction, de transformation, d agrandissement, d ajout de bâtiments

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE page 1/8 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PC1. : Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme

L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme Entrée en vigueur le 1 er octobre 2007 Toute demande d autorisation déposée le 1 er octobre sera soumise au nouveau dispositif. Tout dépôt de déclaration

Plus en détail

ZONE UE SECTEUR UE4 ZONE D AMENAGEMENT CONCERTE GRAND SAINT CHARLES - Secteur D

ZONE UE SECTEUR UE4 ZONE D AMENAGEMENT CONCERTE GRAND SAINT CHARLES - Secteur D page 89 ZONE UE SECTEUR UE4 ZONE D AMENAGEMENT CONCERTE GRAND SAINT CHARLES - Secteur D De manière générale, il conviendra de se référer aux pièces constitutives au dossier de réalisation de la ZAC et

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques (P.P.R.) naturels prévisibles commune de Saint-Joseph REGLEMENT

Plan de Prévention des Risques (P.P.R.) naturels prévisibles commune de Saint-Joseph REGLEMENT REGLEMENT Les mesures réglementaires et les recommandations présentées ci-après, sont issues notamment : - des recommandations nationales sur la cartographie réglementaire, - des propositions des géologues

Plus en détail

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Plania Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Chapitre 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones P031607 303-P031607-0932-000-UM-0023-0A Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu 102

Plus en détail

plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux Règles applicables à toutes les zones (chapitres 1 à 6)

plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux Règles applicables à toutes les zones (chapitres 1 à 6) plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux Règlement A. Pièces écrites Règles applicables à toutes les zones (chapitres 1 à 6) Chapitre 1. Règles et définitions communes à toutes les zones

Plus en détail

REGLEMENT PROJET DE MODIFICATION N 1 DU PLAN LOCAL D URBANISME

REGLEMENT PROJET DE MODIFICATION N 1 DU PLAN LOCAL D URBANISME REGLEMENT PROJET DE MODIFICATION N 1 DU PLAN LOCAL D URBANISME Dossier enquête publique GUIDE DE LECTURE En bleu dispositions supprimées En rouge dispositions modifiées ou ajoutées Commune d Orgeval Règlement

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

Plan Local d'urbanisme Modification n 3 (Procédure simplifiée) APPROBATION

Plan Local d'urbanisme Modification n 3 (Procédure simplifiée) APPROBATION commune de BOURGUEBUS DÉPARTEMENT DU CALVADOS POS initial approuvé le... 01.12 /1980 RÉVISION N 1 approuvée le... 04.07 /1996 Modification n 1... 27.03 /2001 Modification n 2... 14.03 /2002 Modification

Plus en détail

ZONES UX À DOMINANTE COMMERCIALE

ZONES UX À DOMINANTE COMMERCIALE ZONES UX À DOMINANTE COMMERCIALE Dans le cadre du schéma directeur, les orientations en matière d urbanisme commercial ont affirmé la nécessité d une meilleure maîtrise du développement commercial en périphérie

Plus en détail

d autorisation d urbanisme

d autorisation d urbanisme Guide des demandes d autorisation d urbanisme Vannes agglo - Pôle Aménagement & Territoires www.vannesagglo.fr Madame, Monsieur, Vous projetez de construire, d agrandir votre logement, de construire un

Plus en détail

Cadre réservé au service Déposé le :

Cadre réservé au service Déposé le : Formulaire de demande D installation d un dispositif d assainissement non collectif Cadre réservé au service Déposé le : N du dossier :. Service Public d Assainissement non Collectif Communauté d Agglomération

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

P.O.S. de BLAYE Règlement d urbanisme. Zone UA

P.O.S. de BLAYE Règlement d urbanisme. Zone UA Zone UA Caractère de la zone Il s'agit du vieux BLAYE, zone d'habitat, de commerces et de services. Elle se caractérise par une forte densité urbaine. Elle est en totalité couverte par le périmètre de

Plus en détail

CHAPITRE 5 Dispositions applicables aux usages habitations

CHAPITRE 5 Dispositions applicables aux usages habitations VILLE DE SAGUENAY CHAPITRE 5 Ville de Saguenay Table des matières Dispositions applicalbles aux usages habitations TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 5 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX USAGES HABITATIONS... 5-1 SECTION

Plus en détail

Chapitre 2 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UB

Chapitre 2 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UB Chapitre 2 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UB Rappels 1. L édification de clôtures est soumise à déclaration, conformément aux dispositions de l article R.421-12 du code de l urbanisme. 2. Les installations

Plus en détail

NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS ET AUX EMPIÈTEMENTS PERMIS

NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS ET AUX EMPIÈTEMENTS PERMIS CHAPITRE 10 NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS ET AUX EMPIÈTEMENTS PERMIS 10.1 CONSTRUCTIONS ET USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS 10.1.1 Cour avant À la condition de

Plus en détail

V - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES ET FORESTIERES

V - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES ET FORESTIERES SOMMAIRE I - DISPOSITIONS GENERALES Article 1. Article 2. Article 3. Article 4. Article 5. Article 6. Champ d'application territorial du plan Portée respective du règlement à l'égard d'autres législations

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ;

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ; Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones. (B.O. n 2739 du 28-4-1965,

Plus en détail

Notice explicative pour les demandes de permis de construire, permis d aménager, permis de démolir et déclaration préalable

Notice explicative pour les demandes de permis de construire, permis d aménager, permis de démolir et déclaration préalable MINISTÈRE CHARGÉ DE L URBANISME Notice explicative pour les demandes de permis de construire, permis d aménager, permis de démolir et déclaration préalable N 51434#04 Articles L.421-1 et suivants ; R.421-1

Plus en détail

101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones;

101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones; CHAPITRE XI : STATIONNEMENT HORS-RUE 101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones; 2 o s appliquent à toute nouvelle construction

Plus en détail

COMMUNE DE CUDREFIN. Règlement communal. sur le plan d extension et. la police des constructions

COMMUNE DE CUDREFIN. Règlement communal. sur le plan d extension et. la police des constructions COMMUNE DE CUDREFIN Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Chapitre I Dispositions générales Art. 1 Le présent règlement fixe les règles destinées à assurer un aménagement

Plus en détail

Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de la Seine-Maritime. Construire sa maison : les clefs du projet

Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de la Seine-Maritime. Construire sa maison : les clefs du projet Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de la Seine-Maritime Construire sa maison : les clefs du projet Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de la Seine-Maritime Construire

Plus en détail

1 DISPOSITIONS GENERALES 3 DISPOSITIONS APPLICABLES DANS LES ZONES URBAINES 18

1 DISPOSITIONS GENERALES 3 DISPOSITIONS APPLICABLES DANS LES ZONES URBAINES 18 SOMMAIRE 1 DISPOSITIONS GENERALES 3 2 DISPOSITIONS APPLICABLES DANS LES ZONES URBAINES 18 ZONE UA ZONE UB ZONE UC ZONE UE ZONE UG ZONE UT 3 DISPOSITIONS APPLICABLES DANS LES ZONES A URBANISER 100 ZONE

Plus en détail

TITRE VI ASPECT EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS (ARTICLE 11)

TITRE VI ASPECT EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS (ARTICLE 11) TITRE VI ASPECT EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS (ARTICLE 11) 11.1 Prescriptions applicables aux constructions inscrites dans les périmètres de protection modifiée Par leur situation, leur architecture, leurs

Plus en détail

63210 ROCHEFORT-MONTAGNE 63400 CHAMALIERES Tél. : 04.73.65.87.63 Tél. : 04.73.36.96.05. Pièces à fournir par le propriétaire

63210 ROCHEFORT-MONTAGNE 63400 CHAMALIERES Tél. : 04.73.65.87.63 Tél. : 04.73.36.96.05. Pièces à fournir par le propriétaire SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (S.P.A.N.C.) Communauté de Communes de Rochefort-Montagne Rte de Clermont BP15 41 avenue des Thermes 63210 ROCHEFORT-MONTAGNE 63400 CHAMALIERES 04.73.65.87.63

Plus en détail

COMMUNE DE SASSENAGE

COMMUNE DE SASSENAGE COMMUNE DE SASSENAGE PLAN LOCAL D URBANISME 3. RÈGLEMENT ------------------------- ------------------------- Direction de l aménagement urbain. Modification n 2 SOMMAIRE TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE,

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE, DECRET N 2-64-445 DU 21 CHAABANE 1384 (26 DECEMBRE 1964) DEFINISSANT LES ZONES D HABITAT ECONOMIQUE ET APPROUVANT LE REGLEMENT GENERAL DE CONSTRUCTION APPLIABLE A CES ZONES (B.O. n 2739 du 28-4-1965, page

Plus en détail

CHAPITRE 12 Dispositions applicables à l architecture

CHAPITRE 12 Dispositions applicables à l architecture VILLE DE SAGUENAY CHAPITRE 12 Ville de Saguenay Table des matières - Chapitre 12 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 12 DISPOSITIONS APPLICABLES À L ARCHITECTURE... 12-1 SECTION 1 ARCHITECTURE D UNE CONSTRUCTION...

Plus en détail

CHAPITRE 4 URBANISME (Extrait du règlement no. 1015-2014 Tarifs 2015)

CHAPITRE 4 URBANISME (Extrait du règlement no. 1015-2014 Tarifs 2015) CHAPITRE 4 URBANISME (Extrait du règlement no. 1015-2014 Tarifs 2015) Les organismes reliés à Ville de Bromont ou à ses bâtiments sont exemptés de la tarification prévue au présent chapitre. 4.1 PERMIS

Plus en détail

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction GENERALITES Maisons de villégiature Maisons de bourg Le centre village s est construit par étapes successives autour de

Plus en détail

Constitution du dossier de demande d installation d un système d assainissement non collectif

Constitution du dossier de demande d installation d un système d assainissement non collectif Constitution du dossier de demande d installation d un système d assainissement non collectif Le présent dossier dûment rempli est à remettre en Mairie du lieu d implantation du dispositif. Se renseigner

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser)

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser) Page : 1/8 COMMUNE DE.. (à préciser) Date de la demande :../../.. Date de demande de permis de construire :../../.. Nom Prénom et adresse du pétitionnaire :.. Numéro de permis de construire si attribué

Plus en détail

MARS 2015. Hauts-de-seine. Modification Simplifiee n 3 REGLEMENT. Pôle Aménagement Urbain

MARS 2015. Hauts-de-seine. Modification Simplifiee n 3 REGLEMENT. Pôle Aménagement Urbain 3 MARS 2015 Hauts-de-seine Modification Simplifiee n 3 PLAN LOCAL D URBANISME REGLEMENT Pôle Aménagement Urbain 3 - REGLEMENT LISTE DES PIECES : TITRE 1 - DISPOSITIONS GENERALES TITRE 2 - DISPOSITIONS

Plus en détail

Guide de la déclaration préalable

Guide de la déclaration préalable Guide de la déclaration préalable www.petit-quevilly.fr MINISTÈRE CHARGÉ DE L URBANISME 1 En cas de besoin, vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie Dpt Commune Année N o de dossier Cachet de la

Plus en détail

Séance de consultation publique

Séance de consultation publique Séance de consultation publique particulier Construction d un bâtiment résidentiel dérogatoire Rue Saint-Dominique 25 février 2014 Autoriser, sur le lot 2 003 130 du cadastre du Québec, la construction

Plus en détail

PARTIE ÉCRITE DU PROJET D AMÉNAGEMENT PARTICULIER

PARTIE ÉCRITE DU PROJET D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ÉCRITE DU PROJET D AMÉNAGEMENT PARTICULIER Le présent projet d aménagement particulier a été élaboré conformément : - à la loi modifiée du 19 juillet 2004 concernant l aménagement communal et le

Plus en détail