DOSSIER D INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER D INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS"

Transcription

1 DOSSIER D INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS Qu est-ce que le DICRIM? Il s agit du Document d information Communal sur les Risques Majeurs. Cet outil de prévention et de secours a pour objectif d informer les citoyens des risques naturels et technologiques de leur commune, ainsi que des mesures de sauvegarde. Pourquoi un DICRIM à Loos? La Ville est concernée pour le plan particulier d intervention de l usine Produits Chimiques de Loos, le plan particulier des risques naturels «inondation» et le plan particulier des risques naturels «mouvement de terrain». Qu est-ce qu un risque majeur? Il s agit d un événement, dont les effets peuvent avoir un impact humain, économique et/ou environnemental. Plusieurs types de risques majeurs sont à distinguer : ~ les risques naturels : inondations, tempêtes, neige, verglas ~ les risques technologiques : industriel, nucléaire, transports de matières dangereuses ~ les autres risques : ERP, pollution atmosphérique, engins de guerre...

2 Les mouvements de terrain Qu est-ce que le risque de mouvement de terrain? Un mouvement de terrain est un déplacement du sol ou du sous-sol. Avec d anciennes exploitations de craie sur son territoire, la Ville de Loos fait partie des 112 communes du Nord concernées par la présence de carrières souterraines naturelles ou artificielles. Quels sont les différents types de mouvement de terrain envisageables à Loos? ~ L effondrement d une voûte de fermeture d une catiche. ~ L effondrement d un ou plusieurs piliers d une carrière. ~ L effondrement d un bouchon instable d une catiche remblayée. ~ L affaissement d un remblai de remplissage d une ou plusieurs catiches. ~ L effondrement progressif du ciel des galeries. Un PER, Plan d Exposition aux Risques naturels, a été approuvé par arrêté préfectoral le 30 décembre Il établit la liste des risques potentiels évoqués ci-dessus, comporte une carte d aléas hiérarchisés et fixe également les mesures de prévention à retenir en cas de construction ou d utilisation du sol pour les biens situés en : ~ Zone bleue : niveaux de vulnérabilité fort et moyen. ~ Zone blanche : niveaux faible et présumé nul. Rappel : Conformément à l article 552 du Code Civil, le propriétaire d un terrain est également propriétaire de son sous-sol, et est donc responsable des incidents pouvant y survenir et des travaux à engager si nécessaires. À faire dans tous les cas ~ Se mettre à l abri. ~ Écouter la radio. ~ Respecter les consignes. En cas d éboulement, de chutes de pierre ou de glissement de terrain ~ S informer en mairie des risques encourus et des consignes de sauvegarde. Pendant : ~ Fuir latéralement. ~ Gagner un point en hauteur, ne pas entrer dans un bâtiment endommagé. ~ Dans un bâtiment, s abriter sous un meuble solide en s éloignant des fenêtres. ~ Évaluer les dégâts. ~ Informer les autorités. En cas d effondrement du sol ~ S informer en mairie des risques encourus et des consignes de sauvegarde. Pendant : ~ En intérieur : évacuer les bâtiments, ne pas prendre l ascenseur. ~ En extérieur : s éloigner de la zone dangereuse, respecter les consignes des autorités, rejoindre le lieu de regroupement.

3 Les inondations Qu est-ce que le risque d inondation? Une inondation est une submersion plus ou moins rapide d une zone avec des hauteurs d eau variable, dont le facteur déclenchant est la pluie ou le débordement d un cours d eau. Ce risque, avec un enjeu plus matériel qu humain dans le département, concerne la quasitotalité des communes du Nord. Quel est le risque d inondation à Loos? La Ville est essentiellement concernée par les inondations dues au ruissellement des eaux de pluie qui peut, parfois, occasionner des écoulements plus ou moins importants et souvent rapides dans les rues. Un PPRI, Plan de Prévention des Risques d Inondation, pour problèmes de remontées de nappes et débordements des réseaux pluviaux a été prescrit en D importants travaux ont été réalisés pour remédier à ces phénomènes : création de bassins de tamponnement, remplacement des collecteurs... D autre part, à Loos, de 2002 à 2007, Lille Métropole Communauté Urbaine, compétente en matière d assainissement, a effectué d importants travaux de lutte contre les inondations. À faire dans tous les cas ~ Se mettre à l abri. ~ Écouter la radio. ~ S informer en mairie des risques encourus, des modalités d alerte et des consignes de sauvegarde. ~ Prévoir les équipements minimum : radio portable avec piles, lampe de poche physique, eau potable, réserve d aliments, papiers personnels, médicaments urgents, couvertures et vêtements. ~ Prendre les dispositions nécessaires pour la mise en sûreté : repérer le disjoncteur électrique et le robinet d arrêt de gaz, aménager les entrées possibles d eau (soupiraux, portes ) et repérer le stationnement hors zone inondable. ~ Mettre hors d atteinte des inondations le mobilier, les objets de valeur, les produits dangereux et polluants. Pendant : ~ Boucher les portes, fenêtres, soupiraux, aérations ~ Se réfugier en un point haut repéré au préalable : étage, colline ~ Ne pas aller chercher les enfants à l école : ils y sont en sécurité. ~ Ne jamais s engager sur une route inondée. ~ Éviter de téléphoner pour laisser les lignes téléphoniques libres pour les secours. ~ N évacuer que sur l ordre des autorités. ~ S informer : écouter la radio et respecter les consignes des autorités. ~ Informer les autorités de tout danger observé. ~ Apporter une première aide aux voisins, personnes âgées et handicapées. ~ Se mettre à disposition des secours. ~ Évaluer les dégâts et les points dangereux, s en éloigner. ~ Nettoyer : aérer et désinfecter à l eau de javel, chauffer dès que possible, ne rétablir le courant électrique que si l installation est sèche.

4 Le risque sismique Quel est le risque sismique à Loos? Qu est-ce que le risque sismique? Le risque sismique résulte de la rupture de roches résistantes provoquée par le brusque glissement de deux compartiments terrestres le long d'un plan de faille. Le département du Nord est classé à risque négligeable. De fait, aucune mesure parasismique n est imposée pour les constructions à risque normal, tels les bâtiments. En revanche, les installations nucléaires et classées répondent à des règles spécifiques. ~ Repérer les points de coupure d électricité. ~ Fixer les appareils et les meubles lourds. ~ Préparer un plan de regroupement familial. Pendant : ~ Si l on est à l intérieur, y rester : se mettre près d un mur, d une colonne porteuse ou sous des meubles solides, et s éloigner des fenêtres. ~ Si l on est à l extérieur, ne pas rester sous des fils électriques ou ce qui peut s effondrer. ~ En voiture, s arrêter et ne pas descendre avant les fins des secousses. ~ Se protéger la tête avec les bras et ne pas allumer de flamme. ~ Se méfier des répliques. ~ Ne pas prendre les ascenseurs. ~ Vérifier l eau, l électricité et le gaz : en cas de fuite, ouvrir les portes et les fenêtres, se sauver et prévenir les autorités. Les phénomènes météorologiques exceptionnels Qu appelle-t-on phénomènes météorologiques exceptionnels? Plusieurs risques sont regroupés sous cette appellation : ~ Les tempêtes : vents violents supérieurs à 89 km/h. ~ Les tornades : mouvement tourbillonnaire de l air très violent, très localisé et bref. ~ Les orages : pendant les phénomènes orageux, des décharges électriques peuvent être engendrées par un nuage électrisé. ~ La neige et le verglas. ~ La canicule et le grand froid. En 2001, un Plan Départemental d Alerte Météorologique a été adopté par arrêté préfectoral. Il permet aux autorités publiques d anticiper une crise majeure avec la mise en place d une carte de vigilance météorologique avec une échelle de couleurs pour les 24 heures à venir : ~ Vert : pas de vigilance particulière. ~ Jaune : soyez attentif. ~ Orange : soyez très vigilant. ~ Rouge : une vigilance absolue s impose. À faire dans tous les cas ~ Se mettre à l abri. ~ Écouter la radio. ~ Respecter les consignes.

5 En cas de vents violents Niveau de vigilance orange ~ Limiter vos déplacements et votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou un attelage sensible aux effets du vent. ~ Ne pas se promener en forêt. ~ En ville, être vigilant face aux chutes possibles d objets divers. ~ Ne pas intervenir sur les toitures et ne toucher en aucun cas à des fils électriques tombés du sol. ~ Ranger ou fixer les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d être endommagés. Niveau de vigilance rouge ~ Dans la mesure du possible : rester chez soi, écouter la radio et prendre contact avec ses voisins afin de s organiser. ~ En cas d obligation de déplacement : se limiter au strict indispensable en évitant les secteurs forestiers et signaler son départ et sa destination à ses proches. ~ Ne pas intervenir sur les toitures et ne toucher en aucun cas à des fils électriques tombés du sol. ~ Ranger ou fixer les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d être endommagés. ~ Prévoir des moyens d éclairage de secours et faire une réserve d eau potable. ~ Si vous utilisez un dispositif d assistance médicale alimenté par électricité, prendre vos précautions en contactant l organisme qui en assure la gestion. En cas de fortes précipitations Niveau de vigilance orange ~ Se renseigner avant d entreprendre des déplacements. ~ Respecter, en particulier, les déviations mises en place. ~ Ne pas s engager, en aucun cas, à pied ou en voiture sur une voie immergée. ~ Dans les zones habituellement inondables, mettre en sécurité vos biens susceptibles d être endommagés et surveiller la montée des eaux. Niveau de vigilance rouge ~ Dans la mesure du possible, rester chez vous ou éviter tout déplacement dans les départements concernés. ~ En cas d obligation de déplacement : respecter les déviations mises en place, ne pas s engager à pied ou en voiture sur une voie immergée et signaler votre départ et votre destination à vos proches. ~ Prévoir des moyens d éclairage de secours et faire une réserve d eau potable. ~ Faciliter le travail des sauveteurs qui vous proposent une évacuation et être attentifs à leurs conseils. ~ Ne pas entreprendre de déplacements avec une embarcation sans avoir pris toutes les mesures de sécurité. ~ Dans les zones inondables ou même rarement touchées par les inondations, prendre toutes les précautions nécessaires à la sauvegarde de vos biens face à la montée des eaux.

6 En cas de canicule En cas de grand froid Avant : ~ Consulter les cartes de vigilance de Météo France. ~ Limiter les exercices physiques. ~ Privilégier les endroits ombragés, se rafraîchir et boire de l eau. ~ Ne pas boire d alcool ou de boisson trop sucrée. Pendant : ~ En cas de sensations de crampe, de faiblesse, de fièvre auxquelles s ajoutent nausées, maux de tête, agressivité, somnolence, soif intense, confusion, convulsions, pertes de connaissance : téléphoner impérativement au Centre 15. ~ Ce qu il faut faire au plus vite : placer la personne dans un endroit froid, la faire boire, lui enlever ses vêtements, l asperger d eau fraîche et lui mettre des linges humides, et faire des courants d air. ~ Ce qu il ne faut jamais faire : ne pas baigner la personne dans une eau trop froide. ~ Consulter un médecin pour la réhydratation et le suivi des fonctions cardiaques et cérébrales supérieures. Avant : ~ Consulter les cartes de vigilance Météo France. Pendant : ~ Pour sortir et se déplacer, veiller à avoir un habillement adéquat. ~ Porter la plus grande attention à l habillement des personnes dépendantes. ~ Se rappeler que l alcool favorise la baisse de température corporelle en atmosphère froide. ~ Éviter les déplacements en voiture en cas de neige et de verglas, sauf nécessité. ~ Ne pas surchauffer les logements et veiller à une aération correcte. ~ Ce qu il ne faut jamais faire : ne pas sortir un nourrisson de moins de trois mois en cas de vigilance de météo de niveau orange, sauf nécessité absolue.

7 En cas de neige ou de verglas Niveau de vigilance orange ~ Être prudent et vigilant en cas d obligation de déplacement. ~ Privilégier les transports en commun. ~ Se renseigner sur les conditions de circulation auprès du Centre Régional d Information et de Coordination Routière au ~ Préparer votre déplacement et votre itinéraire. Respecter les restrictions de circulation et déviations mises en place. ~ Faciliter le passage des engins de dégagement des routes et autoroutes, en particulier en stationnant votre véhicule en dehors des voies de circulation. ~ Se protéger des chutes et protéger les autres en dégageant la neige et en salant les trottoirs devant votre domicile, tout en évitant d obstruer les regards d écoulement des eaux. ~ Ne toucher en aucun cas aux fils électriques tombés au sol. ~ Ne toucher en aucun cas aux fils électriques tombés au sol. ~ Protéger vos canalisations d eau contre le gel. ~ Prévoir des moyens d éclairage de secours et faire une réserve d eau potable. ~ Si vous utilisez un dispositif d assistance médicale alimenté par électricité, prendre vos précautions en contactant l organisme qui en assure la gestion. Niveau de vigilance rouge ~ Dans la mesure du possible, rester chez soi, n entreprendre aucun déplacement autre que ceux absolument indispensables et se mettre à l écoute des radios locales. ~ En cas d obligation de déplacement : se renseigner auprès du CRICR, signaler votre départ et votre lieu de destination à vos proches, se munir d équipements spéciaux, respecter les déviations et consignes de circulation. ~ Se protéger des chutes et protéger les autres en dégageant la neige et en salant les trottoirs devant votre domicile, tout en évitant d obstruer les regards d écoulement des eaux.

8 Le risque industriel Qu appelle-t-on le risque industriel? Un risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates graves pour le personnel, les populations avoisinantes, les biens et/ou l environnement. L établissement «Produits Chimiques de Loos» est considéré comme une installation SEVESO seuil haut. ~ Conformément à la réglementation française et aux directives européennes : réalisation d une étude d impact et d une étude de dangers. ~ Mesures limitant les possibilités d urbanisation : un périmètre de protection destiné à limiter l urbanisation autour de l usine PCL de Loos est inscrit au PLU. ~ Prescription par arrêté préfectoral d un plan de prévention des risques technologiques. ~ Mise en place d un Plan Particulier d Intervention concernant la protection générale des populations, en cas d incident ou d accident. Information auprès des populations riveraines et création d un comité local d information et de consultation. ~ En cas de création ou de modification importante du fonctionnement de l installation, une enquête publique doit être effectuée. ~ S informer sur l existence d un risque. ~ Évaluer sa vulnérabilité par rapport à ce risque : distance par rapport à l installation et nature des risques. ~ Connaître le signal d alerte. ~ Être attentif aux exercices qui pourraient être mis en place.

9 Pendant : ~ En cas d accident, donner l alerte en appelant le 18 (pompiers), le 15 (SAMU) ou le 17 (police) en précisant, si possible, le lieu exact du sinistre, sa nature et le nombre de victimes. ~ S il y a des victimes, ne pas les déplacer sauf en cas d incendie. ~ Si un nuage toxique vient dans votre direction, fuir selon un axe perpendiculaire au vent pour trouver un local où se confiner. ~ Ne pas aller chercher vos enfants à l école : ils y sont en sécurité. ~ Se confiner. ~ S informer : écouter la radio et respecter les consignes des autorités. ~ Informer les autorités de tout danger observé. ~ Apporter une première aide aux voisins, personnes âgées et handicapées. ~ Se mettre à disposition des secours. ~ Évaluer les dégâts et les points dangereux, s en éloigner. Le risque nucléaire Qu appelle-t-on le risque nucléaire? Le risque nucléaire est un événement se produisant sur une installation nucléaire et entraînant des conséquences immédiates et graves pour la population, les biens et l environnement. Sur son territoire, le département du Nord a une centrale nucléaire à Gravelines, ainsi que la SOMANU à Maubeuge, spécialisée dans le traitement des activités d entretien et de réparation nucléaire. La population pouvant être impactée se situe dans un rayon de 10 kilomètres autour de la centrale de Gravelines. Cependant, la prise d iode stable non radioactif étant un moyen efficace de protection contre la contamination radioactive, Loos est dotée d un stock de comprimés d iode stable qui seraient distribués en cas d accident nucléaire, sur ordre du Préfet. À noter que les personnes ayant une allergie connue à l iode doivent prendre conseil auprès d un médecin. ~ S informer sur l existence d un risque. ~ Évaluer sa vulnérabilité par rapport à ce risque : distance par rapport à l installation et nature des risques. ~ Connaître le signal d alerte. ~ Être attentif aux exercices qui pourraient être mis en place. ~ En cas d accident, donner l alerte en appelant le 18 (pompiers), le 15

10 (SAMU) ou le 17 (police) en précisant, si possible, le lieu exact du sinistre, sa nature et le nombre de victimes. sa nature et le nombre de victimes. ~ S il y a des victimes, ne pas les déplacer sauf en cas d incendie. ~ Si un nuage toxique vient dans votre direction, fuir selon un axe perpendiculaire au vent pour trouver un local où se confiner. ~ Ne pas aller chercher vos enfants à l école : ils y sont en sécurité. ~ Se confiner. ~ S informer : écouter la radio et respecter les consignes des autorités. Le transport de matières dangereuses Qu appelle-t-on le risque transport de matières dangereuses? Le risque transport de matières dangereuses (TMD) concerne principalement les voies routières et ferroviaires ; la voie d eau et la voie aérienne participant à moins de 5% du trafic. Par son ancienneté, la diversité et le poids de ses activités économiques, le département du Nord connaît une très forte activité de transport de marchandises, notamment de matières dangereuses (produits inflammables, toxiques, explosifs, corrosifs, radioactifs ). ~ Mise en place d une réglementation rigoureuse concernant : la formation des personnels, les normes de constructions de citernes et de canalisations, les règles de circulation, et l identification et la signalisation des produits dangereux. ~ Réalisation d un Plan spécialisé Transport matières dangereuses pour faire face aux accidents liés aux transports de matières dangereuses. ~ Mise en place de deux cellules mobiles d interventions chimiques, dont l une est basée Lille, par le Service Département d Incendie et de Secours du Nord. ~ S informer sur l existence d un risque. ~ Évaluer sa vulnérabilité par rapport à ce risque : distance par rapport à l installation et nature des risques. ~ Connaître le signal d alerte. ~ Savoir identifier un convoi TMD.

11 ~ Ne pas aller chercher vos enfants à l école : ils y sont en sécurité. ~ Se confiner. ~ S informer : écouter la radio et respecter les consignes des autorités. ~ Informer les autorités de tout danger observé. ~ Apporter une première aide aux voisins, personnes âgées et handicapées. ~ Se mettre à disposition des secours. ~ Évaluer les dégâts et les points dangereux, s en éloigner.

12 L oléoduc TRAPIL Qu est-ce que l oléoduc TRAPIL? L oléoduc TRAPIL est exploité par la société du même nom, pour le compte de l État. 108 communes du département du Nord sont traversées, dont Loos dans le secteur de l Épi de Soil. Toutes sortes d hydrocarbures liquides sont transportées et les risques peuvent être liés aux canalisations, à l environnement et à l activité humaine. ~ Ne pas aller chercher vos enfants à l école : ils y sont en sécurité. ~ Se confiner. ~ S informer : écouter la radio et respecter les consignes des autorités. ~ Informer les autorités de tout danger observé. ~ Apporter une première aide aux voisins, personnes âgées et handicapées. ~ Se mettre à disposition des secours. ~ Évaluer les dégâts et les points dangereux, s en éloigner. Un schéma antipollution a été réalisé. Ainsi, dès réception de l alerte de rupture, des moyens de lutte contre la pollution et de mise en sécurité des personnes sont mis en place. ~ S informer sur l existence d un risque. ~ Évaluer sa vulnérabilité par rapport à ce risque : distance par rapport à l installation et nature des risques. ~ Connaître le signal d alerte. Pendant : ~ En cas d accident, donner l alerte pour éviter un «sur accident» en banalisant les lieux du sinistre et en éloignant les personnes situées à proximité. ~ Ne pas fumer. ~ Appeler le 18 (pompiers), le 15 (SAMU) ou le 17 (police) en précisant, si possible, le lieu exact du sinistre, sa nature et le nombre de victimes. ~ Si un nuage toxique vient dans votre direction, fuir selon un axe perpendiculaire au vent pour trouver un local où se confiner.

13 Les Etablissements Recevant du Public (ERP) Qu est-ce qu un ERP? Le risque ERP concerne les établissements recevant du public. Le département du Nord compte établissements de ce type. À Loos, la Faculté de Médecine et l Hôpital Jeanne de Flandres appartiennent à la catégorie 1 (plus de personnes), et la Tour Kennedy est comptée comme un IGH, Immeuble de Grande Hauteur. Des avis sont donnés par la commission de sécurité qui effectue des visites dans les ERP. Au quotidien : ~ Respecter les règles relatives à la circulation et au stationnement. En cas d accident : ~ Quitter le bâtiment dans le calme. ~ S éloigner à pied, en laissant votre véhicule en stationnement. ~ Faciliter l accès des secours. Les engins de guerre Qu est-ce que le risque engins de guerre? Dans le département du Nord, les vestiges de guerre constituent un risque pour les populations. Il peut s agir d armes conventionnelles ou chimiques. Le secteur Lille Sud est considéré comme sensible. Quelles mesures préventives sont mises en place? Le service de déminage d Arras intervient sur l ensemble de la région Nord Pas-de-Calais. Au quotidien : ~ Toujours observer la plus grande prudence devant un objet inconnu. ~ Avant d allumer un feu, toujours s assurer que le sol ne renferme pas à faible profondeur des munitions enterrées. En cas de découverte : ~ Ne pas toucher, ni déplacer l engin. Si l engin dégage une odeur ou des vapeurs, ne pas inhaler, ni se mettre sous le vent. ~ S il existe un foyer d incendie à proximité, ne pas chercher à l éteindre et s éloigner. ~ Alerter le Service d Incendie et de Secours au 18 ou 112 et la celui de la Sécurité Publique au 17.

14 La pollution atmosphérique Qu est-ce que la pollution atmosphérique? La Ville de Loos est concernée par une pollution aux origines diverses : pollution industrielle, circulation automobile, traitement des déchets et des activités agricoles, et principalement pollution liée aux composés organiques volatils. ~ Existence d un réseau pour Lille Métropole, AREMA, qui intervient dans la surveillance de la qualité de l air. ~ Mise en place d un plan régional pour la qualité de l air. ~ Élaboration en cours de plans de protection de l atmosphère pour les agglomérations de plus de habitants. ~ Diffusion d une alerte auprès des pouvoirs publics et de la population, en cas de dépassement de seuils. ~ Connaître les risques. En cas de niveau de recommandation ou d alerte : ~ Prendre connaissance des messages diffués par les médias et respecter les consignes sanitaires prescrites. ~ Éviter les activités physiques et sportives intensives. ~ Ne pas fumer, ni s exposer à la fumée. ~ Ne pas utiliser de solvants ou de produits irritants. ~ Privilégier les transports en commun. ~ En cas de gêne respiratoire et/ou oculaire, consulter immédiatement un médecin.

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver.

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Sommaire : Editorial de M. Le Maire ; Définition du risque majeur p 2 Contexte local ; Information préventive ; L alerte

Plus en détail

D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATIONS COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS LES BONS REFLEXES EN CAS DE RISQUES MAJEURS

D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATIONS COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS LES BONS REFLEXES EN CAS DE RISQUES MAJEURS D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATIONS COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS LES BONS REFLEXES EN CAS DE RISQUES MAJEURS Les incendies de forêts ou les inondations sont les principaux risques majeurs qui peuvent

Plus en détail

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 GESTION DE CRISE Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 AUTORITES COMPETENTES Le maire sur le territoire de sa commune Le préfet lorsque l'événement dépasse les capacités de la

Plus en détail

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur LES RISQUES MAJEURS Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT Toutes les informations sur Définition des Risques majeurs Quels risques à Niort? Le territoire de la commune se trouve

Plus en détail

n w Document d information communal sur les risques majeurs

n w Document d information communal sur les risques majeurs D I C R I M b n w c i Document d information communal sur les risques majeurs ÉDITO Madame, Monsieur, Notre Ville peut être, un jour, concernée par un risque majeur comme un phénomène météorologique, un

Plus en détail

Document d information communal sur les risques majeurs

Document d information communal sur les risques majeurs Document d information communal sur les risques majeurs Sommaire Prévenir et informer 3 Numéros utiles 4 Qu est-ce qu un risque majeur? 5 L alerte 6 Vigilance météorologique 7 Vigilance crues 8 Les risques

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

LA PREVENTION DES RISQUES MAJEURS LE DICRIM

LA PREVENTION DES RISQUES MAJEURS LE DICRIM LA PREVENTION DES RISQUES MAJEURS LE DICRIM Madame, Monsieur, Les Pianais vivent dans un environnement naturel de qualité qui ne doit pas nous faire oublier les risques auxquels nous pouvons être confrontés.

Plus en détail

DICRIM. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs. Le mot du Maire

DICRIM. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs. Le mot du Maire DICRIM Document d Information Communal sur les Risques Majeurs Le mot du Maire Le Document d Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) est destiné à informer les Longevillaises et Longevillais,

Plus en détail

Sommaire... 2. Le mot du Maire... 3. Glossaire... 4. Pour en savoir plus... 4. Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5

Sommaire... 2. Le mot du Maire... 3. Glossaire... 4. Pour en savoir plus... 4. Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5 Sommaire Sommaire... 2 Le mot du Maire... 3 Glossaire... 4 Pour en savoir plus... 4 Qu'est-ce qu'un risque majeur... 5 Les risques naturels... 6 Les inondations... 6 Les phénomènes météorologiques... 7

Plus en détail

LE RISQUE INDUSTRIEL. Comment se manifeste le risque industriel?

LE RISQUE INDUSTRIEL. Comment se manifeste le risque industriel? LE RISQUE INDUSTRIEL Comment se manifeste le risque industriel? Ce risque majeur est un événement accidentel survenant sur un site industriel. Deux grandes branches industrielles sont concernées, avec

Plus en détail

LES RISQUES MAJEURS POUR LA COMMUNE DE SAINT GERMAIN L HERM

LES RISQUES MAJEURS POUR LA COMMUNE DE SAINT GERMAIN L HERM Document d Information Communal sur les RIsques Majeurs D.I.C.R.I.M Qu est-ce qu un risque majeur? Les différents types de risques majeurs auxquels chacun de nous peut être exposé, sur son lieu de vie,

Plus en détail

Pour le savoir, faites le test et répondez aux 10 questions suivantes, en cochant la case de la bonne réponse.

Pour le savoir, faites le test et répondez aux 10 questions suivantes, en cochant la case de la bonne réponse. CAMPAGNE D INFORMATION ET DE PRÉVENTION SUR LES RISQUES INDUSTRIELS MAJEURS CÔTE D OPALE - FLANDRE 2010 Pour le savoir, faites le test et répondez aux 10 questions suivantes, en cochant la case de la bonne

Plus en détail

GESTION DE TRAFIC GESTION DES CRISES HIVERNALES LE SUIVI ET L ALERTE METEO

GESTION DE TRAFIC GESTION DES CRISES HIVERNALES LE SUIVI ET L ALERTE METEO Gestion de trafic, gestion des crises hivernales : le suivi et l alerte météo M. Guy LEGOFF Directeur Régional Météo Sud-Est 2, bd du château double 13908 Aix-en-Provence Cedex 2 Tél.: 33 (0)4 42 95 90

Plus en détail

Guide de préparation aux situations d urgence

Guide de préparation aux situations d urgence Guide de préparation aux situations d urgence Soyez Prêts! disponible sur le portail interministériel de prévention des risques majeurs http://www.risques.gouv.fr Faire face en attendant les équipes de

Plus en détail

Plan familial de mise en sûreté CONNAÎTRE S ÉQUIPER SE PRÉPARER. Je me protège. en famille. A REMPLIR Ce plan concerne la famille

Plan familial de mise en sûreté CONNAÎTRE S ÉQUIPER SE PRÉPARER. Je me protège. en famille. A REMPLIR Ce plan concerne la famille CONNAÎTRE S ÉQUIPER SE PRÉPARER Plan familial de mise en sûreté Je me protège en famille Ce plan concerne la famille. Connaître 2 Les sirènes du Réseau National d Alerte (RNA) Ces sirènes, situées sur

Plus en détail

Le risque inondation : comment s en protéger?

Le risque inondation : comment s en protéger? Franck Boston PRÉVENTION ET SÉCURITÉ Le risque inondation : comment s en protéger? RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité Le principal risque naturel susceptible d affecter l Île-de-France est

Plus en détail

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU V.2011 Incendie Classes de feu : CLASSE A CLASSE B CLASSE C CLASSE D CLASSE F Signalétique Dénomination Feux de matériaux solides Feux

Plus en détail

D I C R I M LE RISQUE INONDATION. Informations théoriques. En pratique à Vitry. Ville de Vitry-sur-Seine

D I C R I M LE RISQUE INONDATION. Informations théoriques. En pratique à Vitry. Ville de Vitry-sur-Seine LE RISQUE INONDATION Informations théoriques Une inondation peut se présenter sous différentes formes : l inondation de plaine par le débordement d un cours d eau, une remontée de la nappe phréatique,

Plus en détail

DOCUMENT A CONSERVER, A LIRE, A COMMENTER

DOCUMENT A CONSERVER, A LIRE, A COMMENTER COMMUNE DE BAHO DICRIM Chers Concitoyens, Document d information communal sur les risques majeurs PREVENIR POUR MIEUX REAGIR La sécurité des habitants de BAHO est l une des préoccupations majeures de l

Plus en détail

TRANSPORTS DE MATIERES DANGEREUSES

TRANSPORTS DE MATIERES DANGEREUSES TRANSPORTS DE MATIERES DANGEREUSES 87 88 Qu'est ce que le risque Transports de matières dangereuses? Le risque de transports de matières dangereuses, ou risque TMD, est consécutif à un accident se produisant

Plus en détail

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)?

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)? Les plans de secours sont organisés et mis en oeuvre par une direction unique, le directeur des opérations de secours (DOS) qui est le préfet du département concerné. Qu est ce que le plan d organisation

Plus en détail

COMMUNE DE VELET. Dotée d un P.P.R.I (Plan de Prévention des Risques) Plan Communal de Sauvegarde Identification du Risque.

COMMUNE DE VELET. Dotée d un P.P.R.I (Plan de Prévention des Risques) Plan Communal de Sauvegarde Identification du Risque. COMMUNE DE VELET Dotée d un P.P.R.I (Plan de Prévention des Risques) Plan Communal de Sauvegarde Identification du Risque (le D I C R I M) Document d information communal sur les Risques Majeurs Sommaire

Plus en détail

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté PPMS Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement Page 1 1 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Année de réalisation du PPMS Nom de l établissement

Plus en détail

LYCEE MASSENA NICE. Plan Particulier de Mise en Sûreté

LYCEE MASSENA NICE. Plan Particulier de Mise en Sûreté LYCEE MASSENA NICE Plan Particulier de Mise en Sûreté 13/12/2012 P.P.M.S. du Lycée Masséna Préambule : Sur la rive gauche du Paillon, couvert dans cette partie, le lycée Masséna est situé sur une zone

Plus en détail

Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS)...3. La Cellule de Crise Municipale (CCM)...4. Le risque inondation...5

Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS)...3. La Cellule de Crise Municipale (CCM)...4. Le risque inondation...5 Sommaire Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS)....3 La Cellule de Crise Municipale (CCM)...4 Le risque inondation...5 Directeur des opérations de secours (D.O.S.)... 5 Cellule Coordination... 7 Cellule

Plus en détail

Le transport de matières dangereuses

Le transport de matières dangereuses 1/5 Définitions > Une matière dangereuse est une substance qui par ses caractéristiques physicochimiques, toxicologiques, ou bien par la nature des réactions qu elle est susceptible de produire, peut présenter

Plus en détail

Document d'information Communal sur les Risques Majeurs

Document d'information Communal sur les Risques Majeurs Document d'information Communal sur les Risques Majeurs La loi du 22 juillet 1987 a instauré le droit des citoyens à une information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis sur tout ou partie

Plus en détail

LE RISQUE INDUSTRIEL

LE RISQUE INDUSTRIEL LE RISQUE INDUSTRIEL 1. Qu est-ce qu un risque industriel? Le risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates ou différées,

Plus en détail

URGENCE Recommandations en cas d urgence

URGENCE Recommandations en cas d urgence URGENCE Recommandations en cas d urgence EC 5609 144 Accident Malaise déterminer l ampleur et la gravité combien de personnes sont impliquées AGIR PREMIERS SECOURS Identifier les dangers pour soi-même

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

w p LE RISQUE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES LES RISQUES TECHNOLOGIQUES 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE 2- QU EST-CE QU UNE MATIÈRE DANGEREUSE?

w p LE RISQUE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES LES RISQUES TECHNOLOGIQUES 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE 2- QU EST-CE QU UNE MATIÈRE DANGEREUSE? LES RISQUES TECHNOLOGIQUES w p LE RISQUE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES? Le risque de transport de matières dangereuses, ou risque TMD, est

Plus en détail

DICRIM. Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs. Ayons les bons réflexes.. ...

DICRIM. Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs. Ayons les bons réflexes.. ... DICRIM Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs Ayons les bons réflexes..... Les Risques majeurs sur notre commune : Ayons les bons réflexes... Depuis plusieurs années, la Commune de Bassens

Plus en détail

B3 L E R I S Q U E I N D U S T R I E L

B3 L E R I S Q U E I N D U S T R I E L B3 B3 GENERALITES Qu est-ce que le risque industriel? Un risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates graves pour

Plus en détail

PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES

PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL VERSION 1.4 I. POSITIONNEMENT DE LA THEMATIQUE PAR RAPPORT AU SCOT 1. LES RISQUES TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

Information sur le risque. industriel

Information sur le risque. industriel Information sur le risque Les bons réflexes en cas d alerte industriel IMPORTANT Conservez soigneusement ce document Directeur du site : Frédéric PYTHON Date d édition : février 2007 INEOS Enterprises

Plus en détail

Document d Information Communal des Risques Majeurs

Document d Information Communal des Risques Majeurs Document d Information Communal des Risques Majeurs Inondation Mouvement de terrain Tempête Risque technologique Transport de matières dangereuses Document à conserver Introduction Sommaire Pages préventive

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

Attention vague. de très grand froid

Attention vague. de très grand froid Attention vague VAGUE DE TRÈS GRAND FROID COMPRENDRE & AGIR de très grand froid Les conseils du Ministère de la Santé et de l Inpes Comprendre ce qui se passe dans mon corps en cas de vague de très grand

Plus en détail

DICRIM. Document d Information Communale sur les Risques Majeurs. Commune de BEINHEIM

DICRIM. Document d Information Communale sur les Risques Majeurs. Commune de BEINHEIM DICRIM Document d Information Communale sur les Risques Majeurs Commune de BEINHEIM 1 L information préventive : un droit du citoyen Face aux risques recensés sur notre commune et afin d assurer à la population

Plus en détail

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR wizmart Detecteur CO TECHNOLOGIE ELECTRO CHIMIQUE Garantie 5 ANS Le détecteur CO peut vous sauver la vie Le danger : la présence de monoxyde

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

nmwrcvk RISQUES MAJEURS APPRENONS LES BONS RÉFLEXES DUNKERQUE ET LA COMMUNE ASSOCIÉE DE MARDYCK DICRIM

nmwrcvk RISQUES MAJEURS APPRENONS LES BONS RÉFLEXES DUNKERQUE ET LA COMMUNE ASSOCIÉE DE MARDYCK DICRIM DICRIM DOCUMENT D INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS RISQUES MAJEURS APPRENONS LES BONS RÉFLEXES nmwrcvk DUNKERQUE ET LA COMMUNE ASSOCIÉE DE MARDYCK La sécurité est aujourd hui l affaire de tous.

Plus en détail

Henri Garat/Mairie de Paris

Henri Garat/Mairie de Paris www.paris.fr 1 Henri Garat/Mairie de Paris Paris, comme toute collectivité humaine est exposée à des risques naturels comme les inondations ou les intempéries, technologiques liés à l utilisation de matières

Plus en détail

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde de CHINON Sommaire CHAPITRE 1 INTRODUCTION FI 1 Préambule FI 2 Objet du PCS et cadre réglementaire FI 3 Arrêté municipal de réalisation du

Plus en détail

Le RISQUE INDUSTRIEL. dans le Var. industriel QU EST CE QU UN RISQUE TECHNOLOGIQUE?

Le RISQUE INDUSTRIEL. dans le Var. industriel QU EST CE QU UN RISQUE TECHNOLOGIQUE? Exemple de plaquette d information Stogaz (Comimpress) Information des riverains Le RISQUE INDUSTRIEL dans le Var QU EST CE QU UN RISQUE TECHNOLOGIQUE? Un risque est la combinaison de la probabilité d'un

Plus en détail

icrim Document d information communal sur les risques majeurs Document à conserver

icrim Document d information communal sur les risques majeurs Document à conserver icrim Document d information communal sur les risques majeurs Document à conserver Éditorial Éditorial Pour vivre ensemble en toute sécurité La sécurité et surtout la protection des habitants de Dijon

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60)

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60) DE L'ETUDE DES DANGERS BONDUELLE CONSERVE Russy-Bémont (60) 1 Environnement et voisinage... 2 2 Potentiels de dangers... 3 3 Evaluation des risques... 4 4 Evaluation des effets des scénarios retenus...

Plus en détail

Qu est-ce qu un risque majeur? graves dommages grand nombre de personnes

Qu est-ce qu un risque majeur? graves dommages grand nombre de personnes Qu est-ce qu un risque majeur? Un aléa grave d origine naturelle (inondation, tempête, séisme, ) ou technologique (barrage, transport, ) qui peut causer de graves dommages à un grand nombre de personnes,

Plus en détail

Se préparer pour les situations d urgence :

Se préparer pour les situations d urgence : Pour tout renseignement complémentaire : Agence fédérale des situations d urgence (Federal Emergency Management Agency, FEMA) www.ready.gov Croix-Rouge américaine (American Red Cross) www.redcross.org

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie Comportement en cas d incendie Prévention incendie Au feu, que faire? Un incendie peut éclater n importe où et n importe quand. Il est donc important de rapidement localiser et mémoriser les emplacements

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES 7 rue Mercure 94 700 MAISONS-ALFORT RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8,

Plus en détail

PRÊT À PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE

PRÊT À PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE PRÊT À INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE INCENDIE DE FORÊT TORNADE PLAN FAMILIAL D URGENCE Une bonne préparation aux situations d urgence

Plus en détail

Chaque citoyen est un élément essentiel de la gestion de crise. Aussi, soyons responsables et pour être efficaces, tenons-nous prêts.

Chaque citoyen est un élément essentiel de la gestion de crise. Aussi, soyons responsables et pour être efficaces, tenons-nous prêts. Le risque zéro n existe pas. A Orléans, nous ne sommes pas à l abri d une crue majeure de la Loire, d événements naturels et climatiques extrêmes, ou encore d accidents technologiques et industriels. La

Plus en détail

Le RISQUE TECHNOLOGIQUE dans les ALPES DE HAUTE-PROVENCE

Le RISQUE TECHNOLOGIQUE dans les ALPES DE HAUTE-PROVENCE Le RISQUE TECHNOLOGIQUE dans les ALPES DE HAUTE-PROVENCE 04 > Industriel p. 68 > Transport de Matières Dangereuses (TMD) p. 73 > Rupture de barrage p. 82 > Nucléaire p. 89 Dossier Départemental sur les

Plus en détail

DICRIM Mairie de Port-Mort

DICRIM Mairie de Port-Mort 1 Conformément à l article R125-11 du code de l environnement, le maire, dont la commune est concernée par des risques majeurs doit établir un document d'information communal sur les risques majeurs (DICRIM)

Plus en détail

QUE FAIRE EN CAS D URGENCE?

QUE FAIRE EN CAS D URGENCE? QUE FAIRE EN CAS D URGENCE? Des comportements adaptés peuvent sauver votre vie et celle des autres Incendie Inondation Tremblement de terre Le Centre de secours et d incendie intercommunal de Sierre compte

Plus en détail

D I C R I M LE RISQUE INDUSTRIEL. Les établissements à risque industriel à Vitry-sur-Seine. Les établissements SEVESO II à Vitry-sur-Seine

D I C R I M LE RISQUE INDUSTRIEL. Les établissements à risque industriel à Vitry-sur-Seine. Les établissements SEVESO II à Vitry-sur-Seine LE RISQUE INDUSTRIEL Le risque industriel se caractérise par un accident se produisant sur un site industriel et pouvant entraîner des conséquences graves pour le personnel, la population, les biens ou

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Port Haut 78 130 LES MUREAUX RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8, le bourg

Plus en détail

Produits dangereux stockés à l intérieur d un bâtiment

Produits dangereux stockés à l intérieur d un bâtiment Produits dangereux stockés à l intérieur d un bâtiment Respecter les conditions de stockage ok, à faire interdit, à éviter SAUF = exceptions, dérogations informations complémentaires Cliquez sur ces logos

Plus en détail

ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS

ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS Photographie : exercice d entraînement en 2013 Prévention PRÉFET DE LA SOMME 2300 m ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS Le Plan Particulier d Intervention (PPI) La conduite à tenir à proximité de l espace

Plus en détail

La ville d Orléans vous informe sur: TRANSPORTS DE MATIÈRES DANGEREUSES ACCIDENTS INDUSTRIELS ACCIDENTS NUCLÉAIRES

La ville d Orléans vous informe sur: TRANSPORTS DE MATIÈRES DANGEREUSES ACCIDENTS INDUSTRIELS ACCIDENTS NUCLÉAIRES La ville d Orléans vous informe sur: LES RISQUES MAJEURS Les mesures de prévention et de secours INONDATIONS MOUVEMENTS DE TERRAIN TEMPÊTES, CHUTES DE NEIGE TRANSPORTS DE MATIÈRES DANGEREUSES ACCIDENTS

Plus en détail

PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT

PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT -Arrêté du 26 avril 1996 1. OBJECTIF PROTOCOLE DE SÉCURITÉ Adaptation des règles de sécurité prévues par le décret de 1992 (92-158 du 20.02.92) pour les opérations

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail 1- ENTREPRISE D ACCUEIL (E.A.) Entreprise : Adresse postale : GCS Cité Sanitaire Georges Charpak 11 Boulevard Georges Charpak BP 414 44606 SAINT-NAZAIRE CEDEX : 02 72 27 86 40 Fax : 02 72 27 86 41 Référent

Plus en détail

Pas de feu en forêt. Eviter toute imprudence. Se protéger. Les solutions pour éliminer les déchets verts : broyage compostage déchèterie...

Pas de feu en forêt. Eviter toute imprudence. Se protéger. Les solutions pour éliminer les déchets verts : broyage compostage déchèterie... Pas de feu en forêt A l'intérieur et à moins de 200 mètres des bois, forêts, landes et maquis, il est interdit au public, toute l'année, de porter ou d'allumer des feux, de jeter des objets en ignition

Plus en détail

Le risque inondation : comment s en protéger?

Le risque inondation : comment s en protéger? Franck Boston PRÉVENTION ET SÉCURITÉ Le risque inondation : comment s en protéger? 91 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité Le principal risque naturel susceptible d affecter l Île-de-France

Plus en détail

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE.

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. En cas de découverte (feu, fumée suspecte, ) : Quittez le local où il y a le feu Déclenchez l alarme et avertissez l accueil, le secrétariat ou la conciergerie Évacuez le bâtiment

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Document valable jusqu au : 2 octobre 2012 RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE - Déclaration de l état des risques naturels et technologiques

Plus en détail

Etat initial de. Atelier de concertation du 13 juin 2012

Etat initial de. Atelier de concertation du 13 juin 2012 Etat initial de l environnement du PLU Atelier de concertation du 13 juin 2012 Nuisances, pollutions et risques Partenaires Associés Objectifs et méthode de l atelier Améliorer, faire partager, débattre

Plus en détail

Présentation du PC Mobile de la Métropole Nice Côte d Azur

Présentation du PC Mobile de la Métropole Nice Côte d Azur GESTION DE CRISE / RISQUES URBAINS Présentation du PC Mobile de la Métropole Nice Côte d Azur Par Christian Estrosi, Député, Maire de Nice, Président de Nice Côte d Azur, aux Maires des communes Lundi

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières.

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières. La zone correspond à une zone d urbanisation future, non équipée, située au nord-est de la commune entre les voies ferrées et les territoires des communes limitrophes de Combs-la-Ville et Moissy- Cramayel.

Plus en détail

LE RISQUE INDUSTRIEL LES RISQUES TECHNOLOGIQUES 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? 2- COMMENT SE MANIFESTE-T-IL?

LE RISQUE INDUSTRIEL LES RISQUES TECHNOLOGIQUES 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? 2- COMMENT SE MANIFESTE-T-IL? LES RISQUES TECHNOLOGIQUES n LE RISQUE INDUSTRIEL 1- QU EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? Un risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences

Plus en détail

1.1. Réglementation et règles de l art

1.1. Réglementation et règles de l art Afin d assurer la qualité de l assainissement collectif, la loi a donné l obligation aux particuliers de se raccorder au réseau d eaux usées lorsqu il est en place. Pour faciliter en pratique la réalisation

Plus en détail

Info sécurité GAZ. Utilisez le gaz naturel l esprit tranquille. Numéro d urgence : 0 800 47 33 33. (Appel gratuit depuis un poste fixe)

Info sécurité GAZ. Utilisez le gaz naturel l esprit tranquille. Numéro d urgence : 0 800 47 33 33. (Appel gratuit depuis un poste fixe) Info sécurité GAZ Utilisez le gaz naturel l esprit tranquille Numéro d urgence : 0 800 47 33 33 (Appel gratuit depuis un poste fixe) Première sécurité : soyez bien informéa Le gaz est une énergie sûre

Plus en détail

Mesures à prendre en cas d'évènement lors du transport de marchandises dangereuses

Mesures à prendre en cas d'évènement lors du transport de marchandises dangereuses Mesures à prendre en cas d'évènement lors du transport de marchandises dangereuses Document d'exploitation Version 01 du 04-12-2012 Applicable à partir du 01-07-2013 RFF (CG TR 2 E 4 n 1) RFN-CG-TR 02

Plus en détail

Le contrat d assurance

Le contrat d assurance DOSSIER 20 Le contrat d assurance - Identifier les risques les plus courants en hôtellerie-restauration - Maîtriser le vocabulaire spécifique du contrat d'assurance Monsieur Lanson envisage de modifier

Plus en détail

Le feu et ses conséquences

Le feu et ses conséquences Formation SSIAP 1 Le feu et ses conséquences Le triangle du feu Les trois éléments indispensables à l incendie Le Combustible Le Comburant (Solide, liquide, gazeux) l air: L énergie d activation (Thermique,

Plus en détail

industriels majeurs. Que faire en cas d accident?

industriels majeurs. Que faire en cas d accident? Vous habitez dans une zone à risques à conserver! industriels majeurs. Que faire en cas d accident? Etablissement concerné : Groupement Pétrolier de Haute-Savoie /////////////////////////////// Préfecture

Plus en détail

Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org

Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org Une association créée en 2000 entre : Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org Le régime des catastrophes naturelles et technologiques

Plus en détail

Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014)

Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014) Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014) Section première.- Champ d application et définitions Article 1 er.- Le présent arrêté s applique

Plus en détail

Plan Canicule. En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer.

Plan Canicule. En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Plan Canicule Fiche 3.2 : Les travailleurs En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Facteurs environnementaux Ensoleillement

Plus en détail

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL REGLEMENTATION PREVENTION PROTECTION Les sources de dangers : L électricité Le travail en hauteur Le travail en espace confiné

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION SUR L ENTREPRISE 5N PLUS ANCIENNEMENT SIDECH

RÉUNION D INFORMATION SUR L ENTREPRISE 5N PLUS ANCIENNEMENT SIDECH RÉUNION D INFORMATION SUR L ENTREPRISE 5N PLUS ANCIENNEMENT SIDECH Le mercredi 22 mai 2013, une séance d information à la population s est tenue dans la salle du Conseil de l Administration communale.

Plus en détail

REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL. «La sécurité est l affaire de tous»

REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL. «La sécurité est l affaire de tous» REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL «La sécurité est l affaire de tous» Le registre est ouvert en application des dispositions de l article 3-1 du décret 85-603 du 10 juin 1985 modifié relatif

Plus en détail

VHT - 1/16. Mai 2015 GAZ RARES VGX PRESENTATION

VHT - 1/16. Mai 2015 GAZ RARES VGX PRESENTATION VHT - 1/16 PRESENTATION Les différents gaz rares sont fournis sous haute pression (150 bars) dans des bouteilles métalliques. Les gaz les plus généralement utilisés sont le néon pur et l'argon en mélange

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

Le risque d inondation à Paris comment s en protéger?

Le risque d inondation à Paris comment s en protéger? Franck Boston PRÉVENTION ET SÉCURITÉ Le risque d inondation à Paris comment s en protéger? RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité Sans électricité, la vie socio-économique est bouleversée avec

Plus en détail

(r) assurez-vous sur LA PRÉVENTION DES RISQUES EN ENTREPRISE

(r) assurez-vous sur LA PRÉVENTION DES RISQUES EN ENTREPRISE (r) assurez-vous sur LA PRÉVENTION DES RISQUES EN ENTREPRISE LIVRE BLANC «ASSURÉ D ENTREPRENDRE» - N 5 2 INTRODUCTION SOMMAIRE INTRO La prévention des risques est incontournable dans la vie de l entreprise.

Plus en détail

Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours

Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours Objectif Être capable : - d'appliquer la réglementation relative au transport des marchandises dangereuses et au stockage. - de rechercher

Plus en détail

Janvier 2011. Département Formation

Janvier 2011. Département Formation Janvier 2011 Département Formation PLAN D INTERVENTION SST 2 PREVENIR Face à une situation de travail, le SST doit être capable de : Repérer des dangers, des situations dangereuses, des risques. Identifier

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit 2T QUAD R BIODEGRADABLE Page 1/5 Etiquette du produit ETIQUETAGE (d usage ou CE) Phrases de risque Conseils de prudence ETIQUETAGE TRANSPORT Non concerné Néant Néant Non concerné 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

Le risque transport de matières dangereuses

Le risque transport de matières dangereuses Le risque transport de matières dangereuses Les risques technologiques dans les Côtes d Armor - Le risque transport de matières dangeureuses 91 GENERALITES QU EST-CE QUE LE RISQUE TRANSPORT DE MATIERES

Plus en détail

Prévenir le risque d explosion

Prévenir le risque d explosion bouteilles d acétylène, d oxygène & de gaz inflammables : Prévenir le risque d explosion Transport en véhicule léger Stockage hors véhicule Association Française 14, rue de la République 92800 Puteaux

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES ASSURANCES

SEMINAIRE SUR LES ASSURANCES SEMINAIRE SUR LES ASSURANCES L ASSURANCE OBLIGATOIRE DES EFFETS DES CATASTROPHES NATURELLES SEMINAIRE SUR LES ASSURANCES Page 1 I L assurance obligatoire «Catastrophes Naturelles» Introduction L ordonnance

Plus en détail

Ken Bell s Sommaire des Abréviations

Ken Bell s Sommaire des Abréviations Ken Bell s Sommaire des Abréviations AUG: CSAM: DSA: PUI: RCP: RIA: SCR: Arrêt Urgence Général CERN Safety Alarm Monitoring Défibrillateur Semi-Automatique Plan Urgence D Intervention Réanimation Cardio-Pulmonaire

Plus en détail

Recommandations à l'attention des RECOMMANDATIONS A L ATTENTION DES ORGANISATEURS D'ACCUEILS DE LOISIRS ET DE SEJOURS VACANCES EN BASSE-NORMANDIE

Recommandations à l'attention des RECOMMANDATIONS A L ATTENTION DES ORGANISATEURS D'ACCUEILS DE LOISIRS ET DE SEJOURS VACANCES EN BASSE-NORMANDIE Recommandations à l'attention des RECOMMANDATIONS A L ATTENTION DES ORGANISATEURS D'ACCUEILS DE LOISIRS ET DE SEJOURS VACANCES EN BASSE-NORMANDIE La Basse-Normandie est une région qui accueille annuellement

Plus en détail

L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER

L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER Une protection optimale pour vos chantiers 30.34.001/00 08/14 L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER Une protection optimale pour votre chantier La construction d un bâtiment,

Plus en détail