L'Anti-Stress-RHUMART :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'Anti-Stress-RHUMART :"

Transcription

1 L'Anti-Stress-RHUMART La Philosophie RHUMART appliquée 2 L'Anti-Stress-RHUMART : la prévention ou l'abolition des maladies par le Dr Roland A. Drolet, Ph.D.

2 L'Anti-Stress-RHUMART ou L'agent correcteur de la Santé au-delà du Stress et des maladies D-15 par le Dr Roland A. DROLET, Ph. D. Président-Directeur de L'institut RHUMART international

3 L'Anti-Stress-RHUMART Jadis, l'homme a parlé de "maladies" Puis un brillant homme, Hans Selye, a introduit le concept de "stress" qui a permis de mieux comprendre une des causes de plusieurs "maladies", et le jour est désormais venu de parler des Agents Perturbateurs de la Santé au-delà du Stress et des maladies afin de mieux comprendre toutes les causes de toutes les "maladies inventées" par l'homme et de trouver des "agents correcteurs" efficaces pour contrer les "agents destructeurs" de la Santé!...

4 L'Anti-Stress-RHUMART Les 4 phases de perturbation de la Santé: TABLEAU: De l'agent perturbateur à la "maladie chronique"

5 L'Anti-Stress-RHUMART EXEMPLES des 4 PHASES de la Pe rturbation de la santé A) les 4 phases de la "maladie de Lyme": de l'agent perturbateur à la "maladie chronique" Conclusion A: Il ne faut pas seulement "traiter la maladie", laquelle n'est pas une entité physique. Il est PLUS INTELLIGENT d'utiliser l'anti-stress-rhumart pour contrer l'inflammation avant même que la "maladie de Lyme" n'existe!

6 L'Anti-Stress-RHUMART B) Les 4 phases d'un accident: (de la route, chirurgical, du sport ou du travail), de l'agent perturbateur aux problèmes chroniques. Conclusion B Il ne faut pas "traiter la maladie", laquelle n'est pas une entité physique. Il est PLUS INTELLIGENT et EFFICACE d'utiliser l'anti-stress- RHUMART pour contrer l'inflammation et le STRESS avant même que la "maladie" ou le problème de Santé n'existe!

7 L'Anti-Stress-RHUMART C ) Les 4 phases de perturbation de la pensée: de l'agent perturbateur aux problèmes chroniques Conclusion C Il ne faut pas seulement "traiter la maladie" qui n'est même pas une entité physique. Il est plus INTELLIGENT et EFFICACE d'utiliser l'anti-stress-rhumart pour contrer le STRESS et l'hypertension avant même que les "maladies" ou problèmes de Santé n'existent!

8 L'Anti-Stress-RHUMART exemples de causes ou agents négatifs de la santé 1) Le parasite de la maladie de Lyme (de la famille de la Syphilis) 2) Choc ou accident physique ou mécanique tels: accident de la route, opération chirurgicale, blessure sportive ou du travail. 3) Esprit négatif ou suppressif 4) Accident cardio-vasculaire 5) Les ondes EM à haute fréquence (ex: UV, UHF, RX) 6) Les virus en général 7) Les médicaments nocifs exemples de causes ou agents positifs de la santé 1) Bon code génétique (ADN) 2) Nutrition adéquate de qualité 3) Bioélectricité régénératrice naturelle et de type RHUMART (favorisant la guérison des tissus et plaies en général) 4) Bioélectricité des contrôles moteurs et sensoriels ou le système nerveux central et périphérique (SNC et SNP) 5) La force de gravité terrestre 6) Exercice physique musculaire et cellulaire (ou par l'activité physique de type RHUMART ) 7) La pensée positive, constructive 8) Certains antibiotiques bien utilisés 9) Le Soleil (spectre visible) 10) L'eau pure (purifiée ou distillée) 11) L'air pur (ou dépollué) 12) La terre et le feu bien utilisés

9 L'Anti-Stress-RHUMART PHASE - I : Le paramètre perturbé Définition: Le paramètre perturbé, c'est la variable ou l'élément perturbé. Exemples de paramètre perturbé: 1) Température intra et/ou extra-cellulaire et facteurs d'assimilation et de dissimilation 2) Température et bris mécanique 3) La Pensée 4) Mort de cellules du SNC PHASE - II: Le Stress physiologique Définition: Les conséquences de la perturbation sur l'homéostasie constituent le Stress physiologique Exemples de stress physiologique 1) Inflammation 2) Inflammation et déséquilibre de la démarche 3) Douleur psychologique entraînant: - diminution de l'activité physique - augmentation du poids corporel (embonpoint) - et hypertension systémique 4) Paralysie partielle du corps

10 L'Anti-Stress-RHUMART PHASE - III: "Maladies", Affections ou Problèmes de Santé Définition: La Phase-III de la perturbation de la Santé, c'est le "problème" de santé qui se développe dû au stress prolongé engendré par la perturbation homéostatique. Exemples de "problèmes de santé" ou "maladies développées" 1) "Maladie de Lyme" entraînant: -arthrite -diarrhée -problèmes cardiaques -méningite 2) Arthrite, lombalgie, sciatalgie, migraines et/ou dépression nerveuse 3) Migraines, hypertension systémique et/ou problèmes cardiovasculaires 4) Paralysie, par exemple: a) du "contrôle cardiaque" b) de la vessie c) de la voix d) des jambes e) autres paralysies partielles

11 L'Anti-Stress-RHUMART PHASE - IV: Perturbations ou "Maladies chroniques" développées Définition: Une "maladie chronique", c'est une "condition" ou un "état" chronique qui résulte de l'ensemble des pert u r b a t i o n s homéostatiques prolongées Exemples de "Perturbations chroniques" 1) État débilitant chronique engendré par: - arthrite - problèmes cardiaques et/ou - diarrhées - méningite 2) Polyarthrite chronique: - arthrose - problèmes respiratoires chroniques - migraines chroniques - problèmes rénaux chroniques - arthrite rhumatoïde - problèmes vésicaux chroniques - scoliose - infections vésicales et rénales et/ou - la mort de la personne 3) Migraines chroniques, psychose, ulcères variqueux et/ou thrombose cérébrale avec embolie ( CAUSE) 4) a) Décès par arrêt cardiaque b) Infections urinaires et rénales chroniques pouvant entraîner la mort par intoxication de l'organisme c) Hémiplégie pouvant entraîner la mort suite aux conséquences d'infection urinaire ou la survie à l'état de "quasi-légume".

12

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

Effets de quelques Asanas

Effets de quelques Asanas Effets de quelques Asanas Loïc Le Toumelin Sources: B.K.S Iyengar et Leslie Kaminoff Les effets des Asana Les effets des asanas sont d ordre anatomique (souplesse, musculation), d ordre psychologique (nervosité,

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Statistiques sur les assurances collectives de l Université du Québec

Statistiques sur les assurances collectives de l Université du Québec Statistiques sur les assurances collectives de l Université du Québec 2012 Direction des relations du travail et de la rémunération globale Novembre 2013 Table des matières 1.0 Assurance accident maladie...

Plus en détail

Communiqué de presse. Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation

Communiqué de presse. Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation Communiqué de presse Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation Boehringer Ingelheim France inaugure son nouveau siège social à Paris Boehringer Ingelheim s engage en oncologie et annonce

Plus en détail

Faire du sport. Les bienfaits du sport...2. L appareil locomoteur...2. Le système cardio-vasculaire...3. La silhouette...3. La psychologie...

Faire du sport. Les bienfaits du sport...2. L appareil locomoteur...2. Le système cardio-vasculaire...3. La silhouette...3. La psychologie... Les bienfaits du sport...2 L appareil locomoteur...2 Le système cardio-vasculaire...3 La silhouette...3 La psychologie...3 Les dangers du sport...5 L appareil locomoteur...5 Les courbatures :...5 Les contractures

Plus en détail

La maladie de Lyme mars 2014

La maladie de Lyme mars 2014 La maladie de Lyme mars 2014 Il y a sur l internet beaucoup d information erronée et soi disant scientifique concernant la maladie de Lyme. Efforcons nous de mettre les choses au clair. Résumé La maladie

Plus en détail

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT QUELS RÉSULTATS POUR LE RECEVEUR? QUELS RISQUES POUR LE DONNEUR? DONNER UN REIN DE SON VIVANT PEUT CONCERNER CHACUN /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

lu ~~ FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 25 juin 2009 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Référence: DB

lu ~~ FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 25 juin 2009 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Référence: DB FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 25 juin 2009 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE lu ~~ Référence: DB Objet: Nouvelles fiches de saisine du Comité Technique Paritaire Circulaire sur le stress

Plus en détail

La déshydratation. Eau est indispensable à la vie, est le principal constituant de notre organisme

La déshydratation. Eau est indispensable à la vie, est le principal constituant de notre organisme La déshydratation 1. définition Perte excessive de la teneur en eau de l organisme Déficit du volume liquidien par déséquilibre du bilan hydrosodé 2. mécanismes et causes a. mécanisme Eau est indispensable

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES

CONDITIONS GÉNÉRALES Assurance mieux-être CONDITIONS GÉNÉRALES L Assurance mieux-être est une assurance offerte sur une base individuelle. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance

Plus en détail

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com HUILE ESSENTIELLE DE BASILIC TROPICAL Revigorante et vitalisante, tonique puissante du système nerveux. Digestive, antispasmodique. Stress, fatigue, dépression, insomnie Flatulence, indigestion, nausée,

Plus en détail

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne FORMULAIRE D INSCRIPTION AU GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE CLIENTÈLE VULNÉRABLE ET ORPHELINE SANS MÉDECIN DE FAMILLE Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne Nom

Plus en détail

Item 180 : Prescription d'une cure thermale

Item 180 : Prescription d'une cure thermale Item 180 : Prescription d'une cure thermale COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Définition et

Plus en détail

OPTIMISATION SOMMEIL

OPTIMISATION SOMMEIL OPTIMISATION DU SOMMEIL Copyright 2009 Bio.Form.Gym Tout droits réservés pour tous pays Table des matières Introduction...3 Les 8 bénéfices du sommeil...3 Objectifs...3 Possibilités...4 Résultats...4 Explications...4

Plus en détail

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue?

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue? Association Française des Polyarthritiques & des Rhumatismes Inflammatoires Chroniques 9, rue de Nemours - 75011 Paris E-mail : afp@nerim.net - www.polyarthrite.org Tél. : 01 400 30 200 - Fax : 01 400

Plus en détail

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET Le médecin de prévention face aux RPS Docteur Isabelle THOMINET 1. Définition des RPS Les risques psychosociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de «stress». En réalité, ils recouvrent

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

Les effets nocifs du bruit sur l'homme

Les effets nocifs du bruit sur l'homme La santé n'est pas seulement l'absence de maladie mais un état de complet bien être physique, mental et social (OMS) Le bruit est un ensemble confus de sons non désirés (Littré) ou un ensemble de sons

Plus en détail

Programme de Formation

Programme de Formation Programme de Formation à la Yogathérapie 2015-2017 Application du yoga à la médecine Année 1: Yoga et Psychopathologie Année 2: Yoga et Médecine Formation sous la direction du Docteur Lionel Coudron à

Plus en détail

Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation

Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation Atelier : Perles cliniques en dermatologie chez l adulte 1. reconnaître les différents types de lésions cutanées; 2. utiliser le diagnostic

Plus en détail

Douleurs des mains. Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements. C.Zenklusen septembre 2013

Douleurs des mains. Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements. C.Zenklusen septembre 2013 Douleurs des mains Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements C.Zenklusen septembre 2013 Causes de douleurs aux mains Articulations (origine articulaire) Nerfs (origine nerveuse)

Plus en détail

LES ACCIDENTS DUS A L ELECTRICITE. Comité pédagogique SAP SDIS 43

LES ACCIDENTS DUS A L ELECTRICITE. Comité pédagogique SAP SDIS 43 LES ACCIDENTS DUS A L ELECTRICITE Comité pédagogique SAP SDIS 43 DEFINITIONS Electrisation: manifestations physiopathologiques liées au passage du courant dans l organisme Electrocution: décès par électrisation

Plus en détail

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus Module 2 Exercice 1: Cellules souches hématopoïétiques 1. Causes de décès en Suisse (2010) La figure suivante montre les causes de décès les plus fréquentes en Suisse en 2010, telles qu elles ont été relevées

Plus en détail

QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale?

QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale? QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale? La «sténose» ou diminution du diamètre de l artère ( d au moins 50% ) peut

Plus en détail

FORMULAIRE MÉDICAL POUR LA DISTRIBUTION

FORMULAIRE MÉDICAL POUR LA DISTRIBUTION FORMULAIRE MÉDICAL POUR LA DISTRIBUTION Nota : La présente proposition est soumise à La Compagnie d Assurance Travelers du Canada («CATC») et à La Compagnie d Assurance Saint-Paul («CASP»). En cas d émission

Plus en détail

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ MESURE DE LA FORCE, DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP003 Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP001 NOVEMBRE 2006 Service

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

La prise en charge des lombalgiques

La prise en charge des lombalgiques La prise en charge des lombalgiques Approche au Grand-Duché de Luxembourg Dr Nicole Majery Service de Santé au Travail Multisectoriel FMP, Bruxelles,17.4.08 Plan: Projet STM: 2001-2007: Financement Contenu

Plus en détail

Comment ça va? Quand ça ne va pas. 4 comment ça va?

Comment ça va? Quand ça ne va pas. 4 comment ça va? Comment ça va? 1 Voici quatre dialogues. Dites à quelle situation de communication correspond chacun d eux. Situation a) : consultation chez un médecin. Situation b) : salutations dans la rue, par simple

Plus en détail

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective Les forces du changement en assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective La pénurie de main-d œuvre ralentira la croissance D ici 2030, il manquera 363 000 travailleurs

Plus en détail

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Divorcer ou conduire, il faut choisir Le risque de subir un accident de voiture est multiplié par quatre pendant les périodes de divorce

Plus en détail

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il?

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il? Psoriasis, let s sport together! Psoriasis & Sport Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives Qui le psoriasis touche-t-il? On estime que 2 à 3 % de la population belge est

Plus en détail

LA MALADIE PROFESSIONNELLE

LA MALADIE PROFESSIONNELLE LA MALADIE PROFESSIONNELLE Une maladie est dite "professionnelle" si elle est la conséquence directe de l'exposition d'un travailleur à un risque physique, chimique, biologique, ou résulte des conditions

Plus en détail

Quand le stress nous rend malade

Quand le stress nous rend malade Yuri Arcurs Quand le stress nous rend malade Tous concernés! De quoi s agit-il? Le stress stimule notre organisme pour qu'il s'adapte à une nouvelle situation, bonne ou mauvaise. Deux hormones sont alors

Plus en détail

Votre passeport vers une meilleure prévention des infections Pour vous, pour la vie

Votre passeport vers une meilleure prévention des infections Pour vous, pour la vie LA VACCINATION POST-GREFFE DE CELLULES HÉMATO-POÏÉTIQUES Votre passeport vers une meilleure prévention des infections Pour vous, pour la vie Pourquoi me faire vacciner suite à une greffe de cellules hématopoïétiques

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

Compatibilité électromagnétique (environnementale)

Compatibilité électromagnétique (environnementale) Compatibilité électromagnétique (environnementale) Contenu Toute tension électrique génère des champs électriques - tout courant électrique génère des champs magnétiques. Comme toutes les fonctions du

Plus en détail

Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux

Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux Quel est l enjeu «Les maladies chroniques constituent le principal problème de morbidité à l échelle mondiale et un obstacle majeur au

Plus en détail

Définitions. PrioritéVie MC. Votre assurance contre le risque de maladie grave

Définitions. PrioritéVie MC. Votre assurance contre le risque de maladie grave Définitions PrioritéVie MC Votre assurance contre le risque de maladie grave Le présent document ne constitue qu un exemple de libellé et n a aucune force exécutoire. En cas de divergence entre les renseignements

Plus en détail

Diabète sucré. Document de travail à l intention du. Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents du travail

Diabète sucré. Document de travail à l intention du. Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents du travail Document de travail à l intention du Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents du travail Mars 2003 préparé par : le D r Nicholas Forbath Médecine interne Addenda

Plus en détail

Développement d un système de monitoring du bien-être des veaux en élevage

Développement d un système de monitoring du bien-être des veaux en élevage Développement d un système de monitoring du bien-être des veaux en élevage Joop LENSINK 1, Kees VAN REENEN 2, Hélène LERUSTE 1 1 Institut Supérieur d Agriculture (ISA) Lille, France 2 Animal Science Group,

Plus en détail

Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés»

Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés» Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés» Texte introductif, à lire à haute voix par l enquêteur : «La question qui suit concerne les problèmes

Plus en détail

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus.

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus. AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne Les dons de cellules & de tissus. Introduction : Une greffe (don) de cellules consiste à administrer à un patient dont un organe vital ne fonctionne plus correctement, une

Plus en détail

TRAVAIL S.V.T : LES EFFETS DU DOPAGE :

TRAVAIL S.V.T : LES EFFETS DU DOPAGE : 22/04/2010 Classe : 2 nd B Jean Paul Dot Dario Tambone Manuel Oliveros TRAVAIL S.V.T : LES EFFETS DU DOPAGE : Introduction Le dopage reste aujourd hui un des thèmes les plus controversables et plus médiatisées

Plus en détail

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se Le psoriasis est une maladie fréquente Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se traduit le plus souvent par des plaques rouges sur la peau, légèrement surélevées

Plus en détail

Le don de moelle osseuse :

Le don de moelle osseuse : DON DE MOELLE OSSEUSE Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps LA MOELLE OSSEUSE ET SA GREFFE La moelle osseuse C est le tissu mou dans le centre du corps des os qui

Plus en détail

Assurance maladies graves temporaire

Assurance maladies graves temporaire Assurance maladies graves temporaire GUIDE DU PRODUIT 5367-01F-JUI14 ASSOMPTION VIE Le présent document a pour objet de résumer les caractéristiques des produits d'assomption Vie. Il ne s'agit ni d'un

Plus en détail

Maladies neuromusculaires

Maladies neuromusculaires Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Maladies neuromusculaires Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de

Plus en détail

Institut de santé globale Claude Hamel Formation professionnelle En santé digestive et hygiène intestinale

Institut de santé globale Claude Hamel Formation professionnelle En santé digestive et hygiène intestinale Institut de santé globale Claude Hamel Formation professionnelle En santé digestive et hygiène intestinale Plan de cours Fondement et historique Histoire et grands courants de la pensée digestive. Impact

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

LED & nouvelles technologies. En Institut et Spa

LED & nouvelles technologies. En Institut et Spa LED & nouvelles technologies En Institut et Spa 29 novembre 2011 Centre de formation depuis 1990 Beauté, esthétique, cosmétique Diplômantes (Bac Pro, BP, CAP) Qualifiantes (sanitaire & social, spa manager,

Plus en détail

Actualisation de la prescription en biologie rhumatologie

Actualisation de la prescription en biologie rhumatologie Actualisation de la prescription en biologie rhumatologie Pathologies inflammatoires et connectivites Pathologies dégénératives Exclusion du métabolisme phosphocalcique et des marqueurs du remodelage osseux

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE DÉCLARATION D'ASSURABILITÉ

ASSURANCE COLLECTIVE DÉCLARATION D'ASSURABILITÉ ASSURANCE COLLECTIVE DÉCLARATION D'ASSURABILITÉ Déclaration d'assurabilité (Assurance collective) Partie 1 - Identification N o de police : N o de sous-groupe : N o du certifi cat : Nom de l'employeur

Plus en détail

Infections sur matériel d assistance circulatoire

Infections sur matériel d assistance circulatoire Symposium Novartis Pharma «De battre mon cœur s est infecté!» 14 JNI - 12 juin 2013 Clermont Ferrand Infections sur matériel d assistance circulatoire Dr Philippe GAUDARD DAR Arnaud de Villeneuve Pôle

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE PERTE DE PROFESSION INSTRUMENTISTE ARTISTE LYRIQUE LUTHIER

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE PERTE DE PROFESSION INSTRUMENTISTE ARTISTE LYRIQUE LUTHIER FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE PERTE DE PROFESSION INSTRUMENTISTE ARTISTE LYRIQUE LUTHIER Date d'effet : Échéance Annuelle : Périodicité : Annuelle Semestrielle Durée : 1. LE PROPOSANT (sera le preneur

Plus en détail

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014 Psoriasis Rapport du Secrétariat 1. Le Conseil exécutif, à sa cent trente-troisième session,

Plus en détail

Sexualité, addiction et genre: aspects médicobiologiques

Sexualité, addiction et genre: aspects médicobiologiques Sexualité, addiction et genre: aspects médicobiologiques Barbara Broers Département de Médecine Communautaire Rencontre réseau genre, Infodrog 13/11/07 Plan de la présentation Concepts généraux Sexualité

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

ÉLECTRISATION, ÉLECTROCUTION ET FOUDROIEMENT

ÉLECTRISATION, ÉLECTROCUTION ET FOUDROIEMENT ÉLECTRISATION, ÉLECTROCUTION ET FOUDROIEMENT Marc Bertin-Maghit Centre des Brûlés, Hôpital Édouard Herriot Hospices Civils de Lyon Journée de formation en réanimation et urgences vitales S.R.L.F. Paris,

Plus en détail

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot Plan du cours Phlébite Définition Rappel anatomique Physiopathologie de la thrombose veineuse Diagnostic Complications des phlébites Embolie pulmonaire Maladie veineuse post-phlébitique Traitement Traitement

Plus en détail

L étiopathie. Soins et santé UNE DISCIPLINE MÉDICALE EN PLEIN ESSOR

L étiopathie. Soins et santé UNE DISCIPLINE MÉDICALE EN PLEIN ESSOR Soins et santé UNE DISCIPLINE MÉDICALE EN PLEIN ESSOR L étiopathie Discipline médicale à part entière, l étiopathie, par sa méthode et ses gestes habiles, permet de soigner de façon naturelle de nombreux

Plus en détail

La surcompensation et le surentraînement

La surcompensation et le surentraînement La surcompensation et le surentraînement Définition de la surcompensation : Réaction de compensation à la fatigue due à un effort ciblé pour améliorer le potentiel futur d une charge musculaire et du volume

Plus en détail

Amoxiclav Sandoz 500 mg comprimés pelliculés

Amoxiclav Sandoz 500 mg comprimés pelliculés Notice 1/5 Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Si vous avez d autres questions, si vous

Plus en détail

Annexe 3. Classification des INTERVENTIONS de soins infirmiers

Annexe 3. Classification des INTERVENTIONS de soins infirmiers Annexe 3 Classification des INTERVENTIONS de soins infirmiers Juin 2006 Table des matières Table des matières... 2 Glossaire... 9 1.1. Evaluer/surveiller l'état neurologique... 10 1.2. Enseigner/conseiller

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

FISTULA CARE. Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12

FISTULA CARE. Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12 FISTULA CARE Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12 EngenderHealth, 440 Ninth Avenue, New York, NY 10001, USA Téléphone: 212-561-8000; Fax: 212-561-8067;

Plus en détail

Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE

Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE Définitions Electrisation : Différentes manifestations physiopathologiques dues au passage du courant électrique à travers le corps Electrocution

Plus en détail

AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE DEAVS CORRIGÉES ANNALES. session 2014. 3 e édition. Monique Forn Marie Rolland

AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE DEAVS CORRIGÉES ANNALES. session 2014. 3 e édition. Monique Forn Marie Rolland AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CORRIGÉES ANNALES DEAVS session 2014 3 e édition Monique Forn Marie Rolland AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CORRIGÉES ANNALES DEAVS session 2014 3 e édition Monique Forn Assistante

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

Déclaration du candidat-assuré

Déclaration du candidat-assuré Déclaration du candidat-assuré Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Les données communiquées ci-après seront nécessaires pour pouvoir formuler une offre d assurance. Important Le

Plus en détail

La prise en charge des personnes atteintes d une

La prise en charge des personnes atteintes d une Les affections de longue durée Les aspects économiques des affections de longue durée Les dépenses de soins des 12 % d assurés bénéficiant de la prise en charge en ALD représentent 60 % des remboursements

Plus en détail

PROBLEMES ARTICULAIRES, MUSCULAIRES OU OSSEUX AU NIVEAU DU DOS

PROBLEMES ARTICULAIRES, MUSCULAIRES OU OSSEUX AU NIVEAU DU DOS CARTE CODE N 1 PROBLEMES ARTICULAIRES, MUSCULAIRES OU OSSEUX AU NIVEAU DU DOS Exemples Scoliose Sciatique Lumbago Hernie discale Arthrose vertébrale Ostéoporose vertébrale Cruralgie Maladies rhumatismales

Plus en détail

M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT

M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT Maladie inflammatoire, chronique, «démyélinisante» du système nerveux central. Décrite pour la première fois par Charcot en 1866. Apparition «successive

Plus en détail

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro INNOVATION De la rééducation au sport santé LPG crée le Neuro Physical Training! Bouger pour sa santé, une évidence pour les français? Bien que Faire du sport soit, chaque année, une des résolutions prioritaires

Plus en détail

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 L arthrose de la Hanche Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 Définition L arthrose est une maladie

Plus en détail

Assurance maladies graves

Assurance maladies graves Assurance maladies graves Second souffle enrichi 25 maladies et chirurgies couvertes Second souffle enrichi Donnez-vous les moyens de payer les dépenses supplémentaires liées à une maladie grave Être atteint

Plus en détail

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20 RÉVISION DE SURPRIME Nom : Prénom : Date de naissance : - - Année Mois Jour N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à

Plus en détail

déclarations d assurabilité en cas d accident (invalidité ou soins hospitaliers)

déclarations d assurabilité en cas d accident (invalidité ou soins hospitaliers) 1 Nom Prénom Date de naissance (AAAA/MM/JJ) N o de proposition ou de contrat 1. renseignements médicaux Renseignements Oui Non médicaux 1. Prenez-vous des médicaments? Cocher OUI ou NON. 2. Au cours des

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme sur 5 après 65 ans 1 femme sur 4 après 85 ans 1 / 2 à 2 / 3 en institution

Plus en détail

LES VAISSEAUX LYMPHATIQUES COMME CIBLE THERAPEUTIQUE

LES VAISSEAUX LYMPHATIQUES COMME CIBLE THERAPEUTIQUE PRIX LEENAARDS 2011 POUR LA PROMOTION DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE LES VAISSEAUX LYMPHATIQUES COMME CIBLE THERAPEUTIQUE Le système vasculaire lymphatique joue un rôle physiologique majeur dans le transport

Plus en détail

Déclaration médicale. Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur.

Déclaration médicale. Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Déclaration médicale Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Les données communiquées ci-après seront nécessaires pour pouvoir formuler une offre d assurance. Important Le candidat

Plus en détail

Proposition d Assurance santé et soins dentaires ScotiaVie MD

Proposition d Assurance santé et soins dentaires ScotiaVie MD Proposition d Assurance santé et soins dentaires ScotiaVie MD Contrat collectif numéro 50183 C. P. 215, succ. Waterloo, Waterloo (Ontario) N2J 3Z9 Il vous suffit de remplir, de signer et d envoyer la présente

Plus en détail

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE Le présent livret a été rédigé à l attention des patients et de leurs familles. Il ne doit pas remplacer les conseils d un spécialiste en immunologie. 1 Egalement Disponible

Plus en détail

En souvenir du P r Olivier Dizien, décédé le 1 er juillet 2007

En souvenir du P r Olivier Dizien, décédé le 1 er juillet 2007 En hommage au D r Marc Maury, ancien médecin chef du CRM de Fontainebleau et ancien vice-président de l APF, pour son œuvre sur la paraplégie et son action au service du rapprochement associations / médecine

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Le budget santé d une entreprise Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Notre mission Faire de l assurance collective un outil de gestion de la santé Objectif: Outiller

Plus en détail

L INSUFFISANCE CARDIAQUE

L INSUFFISANCE CARDIAQUE L INSUFFISANCE CARDIAQUE EXISTE-T-IL DES TRAITEMENTS À BASE DE CELLULES SOUCHES POUR L INSUFFISANCE CARDIAQUE? Bien qu aucun traitement à base de cellules souches pour l insuffisance cardiaque n ait encore

Plus en détail

En quoi consistera ce jeu?

En quoi consistera ce jeu? 1 Projet Comité d Education à la Santé et à la Citoyenneté inter degré Création jeu par les élèves de l école du Gliesberg, de l école Martin Schongauer et du collège Hans Arp de Strasbourg Création d

Plus en détail

Global Training. Conférences et Bilan prévention santé en entreprise

Global Training. Conférences et Bilan prévention santé en entreprise Global Training Conférences et Bilan prévention santé en entreprise W Sommaire l entreprise 3 Les troubles psychosociaux, Une sédentarité croissante Nos services et tarifs 4, 5 6 Les témoignages 7 Jean-François

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

TRAITEMENT DES MAUX DE TÊTE PAR EMDR INTÉGRÉ

TRAITEMENT DES MAUX DE TÊTE PAR EMDR INTÉGRÉ TRAITEMENT DES MAUX DE TÊTE PAR EMDR INTÉGRÉ «Un atelier de deux jours en spécialité EMDR» Présenté par Dr Steven MARCUS,, Ph.D 30 AVRIL & 1er MAI 2011 A PARIS SAMEDI 30 AVRIL : 9H - 16H30 - DIMANCHE 1ER

Plus en détail

Les 15 ans du régime d assurance médicaments. Le régime privé. Denis Gobeille, M.Sc. R.I.

Les 15 ans du régime d assurance médicaments. Le régime privé. Denis Gobeille, M.Sc. R.I. Les 15 ans du régime d assurance médicaments Le régime privé Denis Gobeille, M.Sc. R.I. Historique : Avant 1997 Seuls certains travailleurs québécois et leur famille avaient accès à une assurance médicaments

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral Vivre avec un accident vasculaire cérébral Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Faculté de Médecine - Nice Sophia Antipolis - UFR de Médecine Centre Hospitalier Universitaire de Nice

Faculté de Médecine - Nice Sophia Antipolis - UFR de Médecine Centre Hospitalier Universitaire de Nice DIPLOME UNIVERSITAIRE DE SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION Faculté de Médecine - Nice Sophia Antipolis - UFR de Médecine Centre Hospitalier Universitaire de Nice Comité pédagogique : Pr C Ichai, Dr JC Orban,

Plus en détail

charge de la douleur

charge de la douleur Les Antiinflammatoires nonsétoïdiens dans la prise en charge de la douleur Prof. P.M. Tulkens Phien A. Spinewine (M. Clin. Pharm.) Unité de pharmacologie cellulaire et moléculaire Université catholique

Plus en détail

Compagnie d Assurance AIG du Canada a souscrit la POLICE N o SRG 902 9942-A

Compagnie d Assurance AIG du Canada a souscrit la POLICE N o SRG 902 9942-A BUREAU PRINCIPAL : TORONTO SUCCURSALES : MONTRÉAL, VANCOUVER GARANTIE EN CAS D ACCIDENT Compagnie d Assurance AIG du Canada a souscrit la POLICE N o SRG 902 9942-A Généralités Le régime d assurance décès

Plus en détail

RAID PIEGES ANTI-FOURMIS x 2 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE

RAID PIEGES ANTI-FOURMIS x 2 1/5 Date de création/révision: 25/10/1998 FICHE DE DONNEES DE SECURITE NON CLASSE RAID PIEGES ANTI-FOURMIS x 2 1/5 RAISON SOCIALE JOHNSONDIVERSEY FICHE DE DONNEES DE SECURITE RISQUES SPECIFIQUES NON CLASSE 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE - NOM DU PRODUIT RAID PIEGES ANTI-FOURMIS

Plus en détail

DÉCLARATIONS D ASSURABILITÉ EN CAS D ACCIDENT ET DE MALADIE (invalidité ou soins hospitaliers)

DÉCLARATIONS D ASSURABILITÉ EN CAS D ACCIDENT ET DE MALADIE (invalidité ou soins hospitaliers) 1 Nom Prénom Date de naissance (AAAA/MM/JJ) N o de proposition ou de contrat 1. RENSEIGNEMENTS MÉDICAUX Âge à Prestation mensuelle l émission 500 $ 2 000 $ 2 100 $ 3 000 $ 3 100 $ 4 000 $ 18-45 Aucune

Plus en détail