DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES"

Transcription

1 DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES COGESTEN 63 rue Castellion OYONNAX Mis à jour le 30/06/ / 13

2 FEUILLE D'EMARGEMENT NOM PRENOM FONCTION DATE SIGNATURE 2 / 13

3 LES NIVEAUX DE RISQUES Le niveau de risque est apprécié par la combinaison de deux facteurs : la gravité : elle correspond à l'importance des conséquences que peut engendrer le risque ; la probabilité : il s'agit de la probabilité que le risque se réalise. Ces facteurs sont évalués de la manière suivante : GRAVITE DU RISQUE Description Note (blessure légère sans arrêt de travail) Moyenne (peut nécessiter un arrêt de travail) Très grave (décès) 1,00 2,00 3,00 4,00 PROBABILITE DU RISQUE Moyen Significatif Description Note 1,00 2,00 3,00 4,00 Le niveau de risque s'obtient par la produits des deux facteurs précédents : Risque = Gravité x Probabilité Entre et Niveau de risque Code couleur Aucun risque Risque très faible Risque faible Risque important Risque très important 3 / 13

4 LES RISQUES DE L'ENTREPRISE Nom Entreprises extérieures Violence, agression Trouble musculo squelettique Déplacements extérieurs Circulation interne Electricité Ecrans Produits chimiques Manutention Eclairage Assainissement des locaux Conséquences possibles Risques supplémentaires d'accidents du fait de la méconnaissance, par les intervenants extérieurs, des locaux, de l'organisation, des règles de sécurité. Risque de retentissement sur l'état physique et mental du salarié (stress ) Périarthrites, cervicalgies, dorsalgies, lombalgies... Troubles du sommeil, de l'appétit, sueurs inhabituelles nervosité, angoisse, excitation, tristesse, sensation de mal être, comportement violent, agressif, isolement, inhibition perte du sens de l'humour, difficulté à se concentrer, à prendre des décisions, dépressions, burnout, suicide Accidents de la route, à l origine de plus de 20 % des accidents mortels du travail. Heurts entre piéton et véhicule, collisions entre véhicules, chutes Electrisations, électrocutions Fatigue visuelle et posturale, stress, troubles musculo squelettiques (TMS) Irritation des voies respiratoires, intoxication aiguëe, atteintes hépatiques ou rénales, atteintes pulmonaires, atteintes du système nerveux, irritations cutanées, cancers, décès Lombalgies, lumbagos, lombosciatiques Fatigue visuelle, erreurs, signaux occultés, chutes, heurts, chocs Inconfort, maux de tête 4 / 13

5 UNITES DE TRAVAIL L'entreprise se compose des unités de travail suivantes : Itinérants Effectif concerné : 6,00 L'unité de travail "Itinérants" concerne le personnel qui se déplace pour le besoin de son activité. Il peut s'agir notamment de commerciaux, de personnel de affectés au transport de marchandises ou de personnes ou de techniciens intervenant directement chez le client. Cette unité de travail est essentiellement caractérisée par l'utilisation d'un véhicule en dehors de l'entreprise. Le personnel de cette unité est particulièrement exposé au risque d'accident de la route. Bureau Effectif concerné : 12,00 L'unité de travail "Bureau" regroupe essentiellement le personnel administratif. Les personnes concernées travaillent assises et sont amenées à se déplacer dans les locaux administratifs. Elle concerne également les autres salariés amenés, ponctuellement, à travailler sur un poste informatique. Le personnel de cet unité de travail est particulièrement exposé au risque de troubles musculosquelettiques. Nombre d'unités de travail composant l'entreprise : 2 5 / 13

6 ANALYSE DES RISQUES Unité de travail : Bureau Effectif concerné : 12,00 Déplacement en véhicule Déplacements extérieurs Très grave (décès) Risque faible (8) Tout type de blessures pouvant entraîner la mort, contusions, fractures, plaies des parties molles, traumatismes crânien, sections médullaires, stress, traumatisme psychologique Organisation des déplacements (plan d'accès, itinéraire, horaires ) Accidents sur la voie publique lors des déplacements Déplacements extérieurs Très grave (décès) Risque faible (8) Tout type de blessures pouvant entraîner la mort, contusions, fractures, plaies des parties molles, traumatismes crânien, sections médullaires, stress, traumatisme psychologique Utilisation d'équipements électriques Electricité Contractions musculaires, perte de connaissance, brûlures électriques, intoxications par électrolyse, ozonisation, induction, blessures par incendie des locaux, explosions, complications oculaires, complications cardiovasculaires, accidents neurologiques, accident rénaux, cicatrices vicieuses, rétractions tendineuses, séquelles Travail devant un écran Ecrans Fatigue visuelle et posturale, stress, troubles musculo squelettiques (TMS) Aménagement des rythmes de travail (pauses, alternance des tâches ) Paramètres de l'écran et du logiciel réglables Siège ergonomique Position assise prolongée Trouble musculo squelettique Douleur, raideur, de perte de mobilité et de force, incapacités fonctionnelles permanentes. 6 / 13

7 Mise à disposition de sièges adaptés Aménagement des rythmes de travail (pauses, alternance des tâches ) Position articulaire forcée Trouble musculo squelettique Douleur, raideur, de perte de mobilité et de force, incapacités fonctionnelles permanentes. Aménagement des rythmes de travail (pauses, alternance des tâches ) Objectifs disproportionnés ou mal définis TMS, troubles cardio et cérébrovasculaire, Bonne communication à tous les niveaux (collectif de travail, entreaide ) Mauvaise adéquation du travail et des moyens TMS, troubles cardio et cérébrovasculaire, Surcharge ou souscharge de travail TMS, troubles cardio et cérébrovasculaire, Bonne communication à tous les niveaux (collectif de travail, entreaide ) Organigramme clair et connu de tous Planning connu tardivement TMS, troubles cardio et cérébrovasculaire, 7 / 13

8 Escaliers Circulation interne Chutes pouvant entraîner : décès, traumatismes crâniens, fractures, contusions, plaies, écrasements Rampe d'escalier Déplacement à pied Circulation interne Chutes pouvant entraîner : décès, traumatismes crâniens, fractures, contusions, plaies, écrasements Chute sur sol glissant Circulation interne Chutes pouvant entraîner : décès, traumatismes crâniens, fractures, contusions, plaies, écrasements Nettoyage des sols Dépassement excessif des horaires de travail TMS, troubles cardio et cérébrovasculaire, Chargement, déchargement Manutention Lombosciatiques, entorses, luxations, fractures, contusions, plaies, lésions chroniques du ménisque, affections périarticulaires, affections chroniques du rachis lombaire, fatigue, douleurs musculaires, douleurs articulaires Manutention à deux Contact avec le public, avec des personnes en difficultés Violence, agression Moyenne (peut nécessiter un arrêt de travail) Risque très faible (2) Violences physiques, menaces ou insultes Violences dites de prédation (cambriolages, vols, rackets, homicides) Produits de maintenance et de nettoyage 8 / 13

9 Produits chimiques Moyenne (peut nécessiter un arrêt de travail) Affections cutanées et respiratoires, rhinites, asthmes et syndromes asthmatiforme Risque très faible (2) Intervention extérieure d'entreprise de nettoyage Entreprises extérieures Moyenne (peut nécessiter un arrêt de travail) Risque très faible (2) Tout type d'accident lié au travail dans les locaux de l'entreprise dans lequel est assuré la prestation de nettoyage. Locaux fermés mal ventilés Assainissement des locaux (blessure légère sans arrêt de travail) Concentration des polluants responsables de l apparition de symptômes tels que maux de tête, dif?cultés de concentration, troubles du sommeil, irritabilité, troubles digestifs, dif?cultés respiratoires, fatigue... Renouvellement de l'air (ventilation mécanique ou naturelle permanente) Zone d'éblouissement Eclairage (blessure légère sans arrêt de travail) Chutes, brûlures oculaires, céphalées, fatigue, cancer de la peau Moyens d'occultation (store, rideau, grille de défilement) Zone mal éclairée Eclairage (blessure légère sans arrêt de travail) Chutes, céphalées, fatigue 9 / 13

10 Unité de travail : Itinérants Effectif concerné : 6,00 Surcharge ou souscharge de travail TMS, troubles cardio et cérébrovasculaire, Bonne communication à tous les niveaux (collectif de travail, entreaide ) Organigramme clair et connu de tous Planning connu tardivement TMS, troubles cardio et cérébrovasculaire, Adéquation hommetravail maintenue (formations, respect des horaires de travail ) Objectifs disproportionnés ou mal définis TMS, troubles cardio et cérébrovasculaire, Bonne communication à tous les niveaux (collectif de travail, entreaide ) Mauvaise adéquation du travail et des moyens TMS, troubles cardio et cérébrovasculaire, Adéquation hommetravail maintenue (formations, respect des horaires de travail ) Horaires fractionnés ou décalés TMS, troubles cardio et cérébrovasculaire, 10 / 13

11 Adéquation hommetravail maintenue (formations, respect des horaires de travail ) Dépassement excessif des horaires de travail TMS, troubles cardio et cérébrovasculaire, Adéquation hommetravail maintenue (formations, respect des horaires de travail ) Déplacement en véhicule Déplacements extérieurs Très grave (décès) Risque très faible (4) Tout type de blessures pouvant entraîner la mort, contusions, fractures, plaies des parties molles, traumatismes crânien, sections médullaires, stress, traumatisme psychologique Organisation des déplacements (plan d'accès, itinéraire, horaires ) Contact avec le public, avec des personnes en difficultés Violence, agression Violences physiques, menaces ou insultes Violences dites de prédation (cambriolages, vols, rackets, homicides) Position assise prolongée Trouble musculo squelettique Douleur, raideur, de perte de mobilité et de force, incapacités fonctionnelles permanentes. Aménagement des rythmes de travail (pauses, alternance des tâches ) Position articulaire forcée Trouble musculo squelettique (blessure légère sans arrêt de travail) Douleur, raideur, de perte de mobilité et de force, incapacités fonctionnelles permanentes. Aménagement des rythmes de travail (pauses, alternance des tâches ) 11 / 13

12 Intervention extérieure d'entreprise de nettoyage Entreprises extérieures (blessure légère sans arrêt de travail) Tout type d'accident lié au travail dans les locaux de l'entreprise dans lequel est assuré la prestation de nettoyage. Intervention extérieure d'entreprise de maintenance Entreprises extérieures (blessure légère sans arrêt de travail) Tout type d'accident lié à l'utilisation de locaux, de machines, de règles de sécurités mal connues. Intervention extérieure d'entreprise de gardiennage Entreprises extérieures (blessure légère sans arrêt de travail) Risque d'agression et plus généralement tout risque inhérent à l'entreprise surveillée. Accidents sur la voie publique lors des déplacements Déplacements extérieurs (blessure légère sans arrêt de travail) Tout type de blessures pouvant entraîner la mort, contusions, fractures, plaies des parties molles, traumatismes crânien, sections médullaires, stress, traumatisme psychologique Escaliers Circulation interne (blessure légère sans arrêt de travail) Chutes pouvant entraîner : décès, traumatismes crâniens, fractures, contusions, plaies, écrasements Rampe d'escalier Déplacement à pied Circulation interne (blessure légère sans arrêt de travail) Chutes pouvant entraîner : décès, traumatismes crâniens, fractures, contusions, plaies, écrasements 12 / 13

13 Unité de travail : Bureau PLAN D'ACTION Danger Mesure Date Niveau de risque Position assise prolongée Mise à disposition de repose pieds 30/06/ / 13

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

les CABINETS COMPTABLES 25 octobre 2012

les CABINETS COMPTABLES 25 octobre 2012 PAUSE-CAFE les CABINETS COMPTABLES 25 octobre 2012 Plan de la réunion Missions de votre service de santé au travail L élaboration du Document Unique Les risques du métier de comptable Conclusion et échanges

Plus en détail

Des gestes simples pour vous protéger

Des gestes simples pour vous protéger M É T I E R S D U B O I S Des gestes simples pour vous protéger www.rsi.fr/prevention Des gestes simples pour vous protéger Mal de dos et tendinites.............. 2 Blessures et accidents.................

Plus en détail

lu ~~ FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 25 juin 2009 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Référence: DB

lu ~~ FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 25 juin 2009 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Référence: DB FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 25 juin 2009 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE lu ~~ Référence: DB Objet: Nouvelles fiches de saisine du Comité Technique Paritaire Circulaire sur le stress

Plus en détail

Coiffeur. Les métiers toxiques pour la reproduction :

Coiffeur. Les métiers toxiques pour la reproduction : COIFFEUR Coiffeur Asthme, allergies respiratoires ou cutanées voire cancers et troubles de la reproduction imputables à la manipulation des produits chimiques, troubles musculo-squelettiques, stress dû

Plus en détail

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage?

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Déroulé de la réunion Introduction - Mme Carole Chion Directrice d Alpes Santé Travail Contexte

Plus en détail

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET Le médecin de prévention face aux RPS Docteur Isabelle THOMINET 1. Définition des RPS Les risques psychosociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de «stress». En réalité, ils recouvrent

Plus en détail

Le risque TMS chez les intervenants à domicile

Le risque TMS chez les intervenants à domicile Le risque TMS chez les intervenants à domicile Quelques chiffres accident est dû aux manutentions manuelles Quelques chiffres + de 85% des maladies professionnelles sont des T.M.S. 5 tableaux de maladies

Plus en détail

Les risques professionnels dans les CAFES - HOTELS - RESTAURANTS - DISCOTHEQUES

Les risques professionnels dans les CAFES - HOTELS - RESTAURANTS - DISCOTHEQUES Personnel concerné Chef de bar, man (restaurant, hôtel, café, brasserie, discothèque) Propose à la clientèle les consommations Confectionne les cocktails commandés en salle Gère l approvisionnement de

Plus en détail

Fiche résumée : AIDE À DOMICILE

Fiche résumée : AIDE À DOMICILE Fiche résumée : AIDE À DOMICILE Aide ménagère Auxiliaire de vie Auxiliaire de vie sociale Auxiliaire familiale Employé familial Assistant de vie aux familles Assistant de vie dépendance Aide aux personnes

Plus en détail

LES ACCIDENTS DUS A L ELECTRICITE. Comité pédagogique SAP SDIS 43

LES ACCIDENTS DUS A L ELECTRICITE. Comité pédagogique SAP SDIS 43 LES ACCIDENTS DUS A L ELECTRICITE Comité pédagogique SAP SDIS 43 DEFINITIONS Electrisation: manifestations physiopathologiques liées au passage du courant dans l organisme Electrocution: décès par électrisation

Plus en détail

LA MALADIE PROFESSIONNELLE

LA MALADIE PROFESSIONNELLE LA MALADIE PROFESSIONNELLE Une maladie est dite "professionnelle" si elle est la conséquence directe de l'exposition d'un travailleur à un risque physique, chimique, biologique, ou résulte des conditions

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau Risques liés à l'activité physique au travail Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Activité physique 2 Définition Quotidien Travail Loisirs Sports... Définition Organisation Mondiale

Plus en détail

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION Septembre 2013 ÉDITO Accident du travail : les indicateurs d absence s aggravent dans les conseils généraux et régionaux Depuis 2006, près de 130 00 agents (1) TOS* et personnels DDE** ont intégré les

Plus en détail

Les risques professionnels en EHPAD Carsat-am, juin 2013

Les risques professionnels en EHPAD Carsat-am, juin 2013 Les risques professionnels en EHPAD Carsat-am, juin 2013 Principaux risques professionnels Risques liés aux manutentions /mobilisation de personnes, lombalgie, TMS Déplacements, mobilisation de personnes

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

Mission : POSTE D HOTE(SSE) DE CAISSE

Mission : POSTE D HOTE(SSE) DE CAISSE Mission : POSTE D HOTE(SSE) DE CAISSE 1. Principale activité : - Scanner automatiquement le prix des produits au passage en caisse. -Gérer sa caisse : -Encaisser les paiements effectués par les clients

Plus en détail

FICHE D'ENTREPRISE N 1 DE BOSSONS FUTE FICHE D'ENTREPRISE. Raison sociale de l'entreprise CENTRE D'APPEL PLATE-FORME TELEPHONIQUE

FICHE D'ENTREPRISE N 1 DE BOSSONS FUTE FICHE D'ENTREPRISE. Raison sociale de l'entreprise CENTRE D'APPEL PLATE-FORME TELEPHONIQUE 1 sur 6 06/03/2007 15:51 FICHE D'ENTREPRISE N 1 DE BOSSONS FUTE FICHE D'ENTREPRISE Raison sociale de l'entreprise CENTRE D'APPEL PLATE-FORME TELEPHONIQUE Etablie en application de l'article R. 241-41-3

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie TMS et travail sur écran : Que faire? Sommaire Les TMS : définition p 3 Les facteurs de risque des TMS p 4 Les enjeux des TMS p 5 Les obligations des employeurs p 6 Législation : quelques textes p 7 Les

Plus en détail

Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE

Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE Définitions Electrisation : Différentes manifestations physiopathologiques dues au passage du courant électrique à travers le corps Electrocution

Plus en détail

Fiche résumée : EQUIPIER RESTAURATION RAPIDE HAMBURGER

Fiche résumée : EQUIPIER RESTAURATION RAPIDE HAMBURGER Fiche résumée : EQUIPIER RESTAURATION RAPIDE HAMBURGER Equipier polyvalent Employé de restauration rapide Employé de fast food Equipier hôte/ hôtesse CITP 88 : 5122 PCS 2003 : 561d ROME 1999 : 13221 CITP

Plus en détail

L encadrement et la prévention dans l entreprise

L encadrement et la prévention dans l entreprise L encadrement et la prévention dans l entreprise Cette formation s adresse aux chefs d entreprise, cadres dirigeants, salariés en charge ou impliqués dans les questions de prévention des risques professionnels

Plus en détail

Banque Nationale de Données. Rapport statistique Fonction publique territoriale

Banque Nationale de Données. Rapport statistique Fonction publique territoriale Banque Nationale de Données Rapport statistique Fonction publique territoriale 2013 Les Chiffres clés 2013 Flux BND Fonction publique territorial Caisse des dépôts Etablissement de Bordeaux PPGS 2 LES

Plus en détail

COMMENT EVALUER UN RISQUE

COMMENT EVALUER UN RISQUE COMMENT EVALUER UN RISQUE Rappel : danger et risque Le danger est la propriété ou capacité intrinsèque d un équipement, d une substance, d une méthode de travail, d un environnement à causer un dommage

Plus en détail

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Le budget santé d une entreprise Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Notre mission Faire de l assurance collective un outil de gestion de la santé Objectif: Outiller

Plus en détail

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures,

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures, Copyright Leem 2011 L'emploi des seniors en France est un véritable défi que l ensemble des acteurs concernés doit relever. Pour se faire, les partenaires sociaux des entreprises du médicament ont signé,

Plus en détail

Fiche résumée : PEINTRE EN CARROSSERIE

Fiche résumée : PEINTRE EN CARROSSERIE Fiche résumée : PEINTRE EN CARROSSERIE Peintre en carrosserie, peintre en réparation automobile, tolier peintre, mécanicien tolier peintre. CITP 88 : 7142 PCS 2003 : 634a ROME 1999 : 44142 Le peintre intervient

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Fiche résumée : TECHNICIEN DE MAINTENANCE EN CENTRALE DE COGÉNÉRATION

Fiche résumée : TECHNICIEN DE MAINTENANCE EN CENTRALE DE COGÉNÉRATION Fiche résumée : TECHNICIEN DE MAINTENANCE EN CENTRALE DE COGÉNÉRATION CITP 88 : 3115 PCS 2003 : 473b ROME 1999 : 44212 CITP 2008 : 3115 Le principe de la cogénération est d'utiliser le cycle de génération

Plus en détail

La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais

La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais La grande distribution : santé des travailleurs, risques professionnels et actions de prévention direccte Nord - Pas-de-Calais 1 sommaire La grande distribution

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

Règlements sur les premiers soins. Jean- Claude Babineau

Règlements sur les premiers soins. Jean- Claude Babineau Règlements sur les premiers soins Jean- Claude Babineau Objectif Se familiariser avec l historique, les exigences aux lieux de travail, les règlements, l évaluation des risques et les codes de directives

Plus en détail

REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL. «La sécurité est l affaire de tous»

REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL. «La sécurité est l affaire de tous» REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL «La sécurité est l affaire de tous» Le registre est ouvert en application des dispositions de l article 3-1 du décret 85-603 du 10 juin 1985 modifié relatif

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

Statistiques des risques professionnels des non-salariés et des chefs d exploitation agricole

Statistiques des risques professionnels des non-salariés et des chefs d exploitation agricole Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques ETUDE janvier 2015 Statistiques des risques professionnels des non-salariés et des chefs d exploitation agricole Données nationales 2013 www.msa.fr

Plus en détail

Document unique d évaluation des risques professionnels

Document unique d évaluation des risques professionnels Document unique d évaluation des risques professionnels La loi n 91-1414 du 31 décembre 1991 (article L.230-2 du Code du travail), demande au chef d établissement de prendre toutes les mesures nécessaires

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

Janvier 2011. Département Formation

Janvier 2011. Département Formation Janvier 2011 Département Formation PLAN D INTERVENTION SST 2 PREVENIR Face à une situation de travail, le SST doit être capable de : Repérer des dangers, des situations dangereuses, des risques. Identifier

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

Enquête "Vous et votre santé"

Enquête Vous et votre santé Enquête "Vous et votre santé" Le questionnaire qui avait pour objectif de faire le point sur les rapports entre travail et santé des enseignants d'eps, diffusé dans le bulletin n 690 du 19 avril 2003 a

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

SYNTHESE SUR L ETUDE DES METIERS DU PRESSING - Janvier 2008 -

SYNTHESE SUR L ETUDE DES METIERS DU PRESSING - Janvier 2008 - SYNTHESE SUR L ETUDE DES METIERS DU PRESSING - Janvier 2008 - OBJECTIF DE L ETUDE L objectif de cette étude est de répertorier tous les risques professionnels dans un pressing (base de l évaluation des

Plus en détail

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective Les forces du changement en assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective La pénurie de main-d œuvre ralentira la croissance D ici 2030, il manquera 363 000 travailleurs

Plus en détail

Lignes directrices concernant le recours B la physiothérapie en vue de la récupération fonctionnelle des tissus mous de la colonne vertébrale

Lignes directrices concernant le recours B la physiothérapie en vue de la récupération fonctionnelle des tissus mous de la colonne vertébrale Lignes directrices concernant le recours B la physiothérapie en vue de la récupération fonctionnelle des tissus mous de la colonne vertébrale Lignes directrices concernant le recours B la physiothérapie

Plus en détail

MÉDECIN DU TRAVAIL EN SERVICE

MÉDECIN DU TRAVAIL EN SERVICE MÉDECIN DU TRAVAIL EN SERVICE INTERENTREPRISE ET TIERS TEMPS RETOUR SUR 34 ANS D EXERCICE DE 1980 À 2014 SUR LE MÊME TERRITOIRE Annie DEVEAUX, médecin du travail L exercice du métier de médecin du travail

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

Prise en charge infirmière D un polytraumatisé

Prise en charge infirmière D un polytraumatisé D un polytraumatisé v Pose d un collier cervical v Déshabillage avec découpage des vêtements si nécessaire v Pose de l 02 au masque v Prise des constantes (TA, pls, saturation, score de glasgow) v Evaluation

Plus en détail

Attention danger Canicule!!

Attention danger Canicule!! Attention danger Canicule!! Le «temps qu il fait» est l un des premiers facteurs à prendre en considération. Il faut être vigilant dès que la température ambiante (à l ombre) dépasse dans la journée 30

Plus en détail

L ergonomie, une véritable préoccupation de santé au travail. L ergonome : un métier. Définition de l ergonomie

L ergonomie, une véritable préoccupation de santé au travail. L ergonome : un métier. Définition de l ergonomie Prévention des maux de dos et des Troubles Musculo- Squelettiques (T.M.S) 1 Le secteur de la santé Secteur à risques Positions pénibles liées à la taille des personnes soignées et aux soins apportés, Évolution

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL

RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL La FGTB a mené une enquête auprès de 4947 personnes (réponses valides) entre le 10 mars et le 3 avril sur la base d un questionnaire établi

Plus en détail

UNITE DE VALEUR DE FORMATION SECOURS A PERSONNE SAP 1 EMPLOI EQUIPIER

UNITE DE VALEUR DE FORMATION SECOURS A PERSONNE SAP 1 EMPLOI EQUIPIER SCHEMA NATIONAL DES FORMATIONS DES SAPEURS-POMPIERS UNITE DE VALEUR DE FORMATION SECOURS A PERSONNE SAP 1 EMPLOI EQUIPIER ADRESSE POSTALE : PLACE BEAUVAU 75800 PARIS CEDEX 08 STANDARD 01 49 27 49 27-01

Plus en détail

LES FORMATIONS CONTINUéES

LES FORMATIONS CONTINUéES 8.1. Hygiène dans les cuisines collectives Module I : Formation de base reprenant la réglementation et les exigences légales dans le secteur alimentaire ainsi que les bonnes pratiques d hygiène Economes,

Plus en détail

INFIRMITÉS MULTIPLES

INFIRMITÉS MULTIPLES INFIRMITÉS MULTIPLES Lésions multiples sur des organes d'un même membre associés à une même fonction Lésions intéressant des organes différents mais ayant les mêmes fonctions Lésions intéressant des organes

Plus en détail

Quand le stress nous rend malade

Quand le stress nous rend malade Yuri Arcurs Quand le stress nous rend malade Tous concernés! De quoi s agit-il? Le stress stimule notre organisme pour qu'il s'adapte à une nouvelle situation, bonne ou mauvaise. Deux hormones sont alors

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

DECRIRE une situ t ati t on de t r t ava v il

DECRIRE une situ t ati t on de t r t ava v il PREALABLES à L APPROCHE par les RISQUES (progression) 1 Décrire une situation de travail 2 Définition d une situation de travail selon I.T.MA.MI. (Introduction de la notion de multicausalité des Accidents

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIERE DE SANTE SECURITE AU TRAVAIL (SST)

POLITIQUE EN MATIERE DE SANTE SECURITE AU TRAVAIL (SST) POLITIQUE EN MATIERE DE SANTE SECURITE AU TRAVAIL (SST) Etapes Actions Pilote de l action Description et type de documents 1 Définition d une politique Santé Sécurité au Travail Top Management + externe

Plus en détail

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Chariots élévateurs

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Chariots élévateurs Identification de l équipement: Date: Chariots élévateurs 3 Éléments du chariot 1 Mât d élévation 2 Vérin 3 Fourches 4 Tablier du porte-fourches 5 Roues motrices 6 Roues de direction 7 Châssis 8 Frein

Plus en détail

Pour tester vos connaissances, répondez correctement aux questions suivantes. Bonne chance!

Pour tester vos connaissances, répondez correctement aux questions suivantes. Bonne chance! NOM durée contexte contenu objectif cibles: QUIZZ 5 à 15 minutes formation / mise à disposition des artisans de passage à la CMAR / entreprise 8 quizz thématiques tester la connaissance des participants

Plus en détail

Rééducation Posturale Globale

Rééducation Posturale Globale Rééducation Posturale Globale R.P.G. Créateur de la méthode : Philippe E. SOUCHARD France Petit guide à l attention de nos patients La Rééducation Posturale Globale est apparue en 1980 à la suite de plus

Plus en détail

Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné!

Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné! 0 Vous utilisez des produits chimiques? Vous êtes concerné! À votre travail, vous utilisez des peintures, colles, graisses, encres, solvants, désherbants, ce sont des produits chimiques. Ils se présentent

Plus en détail

Sensibilisation Prévention des Risques Psychosociaux. Melle MARTIN Psychologue du travail

Sensibilisation Prévention des Risques Psychosociaux. Melle MARTIN Psychologue du travail Sensibilisation Prévention des Risques Psychosociaux Missions du psychologue du travail à ADESTI Conseils sur des signes d alertes collectifs: Audit d évaluation, accompagnement au changement, formations,

Plus en détail

1- LES CHUTES DE PERSONNES...

1- LES CHUTES DE PERSONNES... 7 1-1- LES CHUTES DE PERSONNES... sont la cause de plusieurs accidents de travail Les chutes n ont pas de cible. Qui n est pas tombé dans un stationnement, en sortant de sa voiture, en se rendant à sa

Plus en détail

Des gestes simples pour vous protéger

Des gestes simples pour vous protéger SERRURIERS-MÉTALLIERS Des gestes simples pour vous protéger www.rsi.fr/prevention-pro Des gestes simples pour vous protéger Les risques liés à la manutention et aux postures de travail... 2 Les risques

Plus en détail

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ MESURE DE LA FORCE, DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP003 Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP001 NOVEMBRE 2006 Service

Plus en détail

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL Les accidents strictement de nature «ergonomique» coûtent une fortune aux entreprises canadiennes. En effet, Statistique Canada évaluait en 1996 à 1,5 milliards de dollars les coûts annuels associés aux

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

Economie des conditions de travail Chapitre 3: Travail et Santé

Economie des conditions de travail Chapitre 3: Travail et Santé Chapitre 3: Travail et Santé Master 2 ERGOMOT 1 1 Remi.Bazillier@univ-orleans.fr http://remi.bazillier.free.fr Université d Orléans Introduction La place des conditions de travail est modeste dans les

Plus en détail

Traumatisme crânien ou traumatisme cranio-cérébral Trouble de santé neurologique Aide-mémoire

Traumatisme crânien ou traumatisme cranio-cérébral Trouble de santé neurologique Aide-mémoire Définition La notion de traumatisme crânien ou traumatisme crânio-cérébral (TCC) couvre les traumatismes du neurocrâne (partie haute du crâne contenant le cerveau) et du cerveau. La Société de l'assurance

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Mesurer et prévenir les risques professionnels Liés aux conditions générales de travail, les risques professionnels font peser sur les salariés la menace d une altération de

Plus en détail

Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées

Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées OUTIL D ÉVALUATION DES PRATIQUES Avril 2009 Avec le partenariat méthodologique et le concours

Plus en détail

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Divorcer ou conduire, il faut choisir Le risque de subir un accident de voiture est multiplié par quatre pendant les périodes de divorce

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ELABORATION DU DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS F G FICHE A

GUIDE PRATIQUE ELABORATION DU DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS F G FICHE A GUIDE PRATIQUE ELABORATION DU DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS FICHE A FICHE B FICHE C FICHE D FICHE E FICHE F FICHE G GUIDE PRATIQUE FICHE H 1 Le Document Unique d évaluation des

Plus en détail

COMMENTAIRES DU Exercez-vous votre activité : Combien de temps vous faut-il par jour pour vous rendre à votre travail?...

COMMENTAIRES DU Exercez-vous votre activité : Combien de temps vous faut-il par jour pour vous rendre à votre travail?... COIFFEURS Cet AUTO-QUESTIONNAIRE a pour but d aider votre médecin traitant à identifier d éventuels risques ou problèmes de santé liés à votre activité professionnelle. Il est donc essentiel de le remplir

Plus en détail

Livret d accueil du nouveau salarié et de l apprenti. 2 ème transformation du bois

Livret d accueil du nouveau salarié et de l apprenti. 2 ème transformation du bois Prévention des risques professionnels les métiers de la filière bois à la Réunion Livret d accueil du nouveau salarié et de l apprenti 2 ème transformation du bois Metrag Ce livret m est offert par la

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME Dispositions générales Risque chimique Dans tous les cas, se reporter à la Fiche de Données de Sécurité de chaque produit (fournie à l utilisateur par le fabricant

Plus en détail

LA TEMPORAIRE EMPRUNTEUR - LA TEMPORAIRE DEGRESSIVE

LA TEMPORAIRE EMPRUNTEUR - LA TEMPORAIRE DEGRESSIVE LA TEMPORAIRE EMPRUNTEUR - LA TEMPORAIRE DEGRESSIVE PROPOSITION D ASSURANCE SUR LA VIE CODES : Formalités médicales déclenchées? OUI NON PREMIÈRE PERSONNE À ASSURER Nom : Date de naissance : Profession

Plus en détail

Mieux vivre avec votre écran

Mieux vivre avec votre écran Mieux vivre avec votre écran Ajustez le poste de travail La position la plus confortable pour la lecture de l écran et la frappe sur clavier est celle qui permet le respect des principes suivants : A.

Plus en détail

Objectifs et Modalités. Présentation : Dr M. Hours, INRETS

Objectifs et Modalités. Présentation : Dr M. Hours, INRETS Objectifs et Modalités Présentation : Dr M. Hours, INRETS Objectifs du projet Identifier les facteurs pronostiques de handicap et/ou de mauvaise réinsertion des victimes d accidents de la circulation Sous-

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Syndrome de Déficience Posturale Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Définitions : Posture : position particulière du corps et son maintien (se tenir debout par exemple). Proprioception

Plus en détail

DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT

DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT Emmanuelle Lagrue Neuropédiatrie Clocheville FMC Pédiatrie Clocheville Tours Espace Malraux 25 octobre 2012 LES QUESTIONS A SE POSER Quelles sont les grandes étapes

Plus en détail

LE «DOCUMENT UNIQUE»: DU

LE «DOCUMENT UNIQUE»: DU LE «DOCUMENT UNIQUE»: DU 1 BUT 2 ENVIRONNEMENT REGLEMENTAIRE 3 FICHES METIERS 4 FICHES DANGERS ET RISQUES 5 METHODOLOGIE 6 RAPPORT 7 BILAN BUT Mise en œuvre dans toutes les entreprises d une politique

Plus en détail

Institut WanXiang Historique de santé du patient

Institut WanXiang Historique de santé du patient Institut WanXiang Historique de santé du patient Merci de remplir ce questionnaire aussi complètement que possible et d indiquer les zones d incompréhension avec un point d'interrogation. En plus de toutes

Plus en détail

SUIVI MEDICAL DU POLE FRANCE DE LUTTE

SUIVI MEDICAL DU POLE FRANCE DE LUTTE SUIVI MEDICAL DU POLE FRANCE DE LUTTE Évaluation de la demande de soins et des conséquences médicales/sportives I. TAVERNIER COMPOSITION DU POLE METHODE D ENTRAÎNEMENT SUIVI MEDICAL - analyse des motifs

Plus en détail

GUIDE POUR L ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS ET LE PLAN D ACTION DE PRÉVENTION

GUIDE POUR L ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS ET LE PLAN D ACTION DE PRÉVENTION GUIDE POUR L ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS ET LE PLAN D ACTION DE PRÉVENTION Une aide pour le document unique et le plan d action Préambule e présent guide a pour objectif d aider l entreprise

Plus en détail

Livret métier Postes administratifs. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis

Livret métier Postes administratifs. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Livret métier Postes administratifs Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis 1 Sommaire Pourquoi ce livret?...p 3 Quels sont les risques?...p 4 Risques liés à la posture de travail...p

Plus en détail

PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE

PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE PREVENTION DU RISQUE CHIMIQUE PLAN I- Réglementation II- Les voies de pénétration des produits III- Les risques pour la santé selon l activité IV- Les principes généraux de prévention V- La classification

Plus en détail

La prévention dans les collectivités territoriales

La prévention dans les collectivités territoriales Note HYGIENE & SECURITE 002 2007 La prévention dans les collectivités territoriales L autorité territoriale a dans l obligation d organiser la prévention en matière d Hygiène et de Sécurité, afin que dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 LE PLAN NATIONAL D ACTIONS COORDONNEES DE PREVENTION de la branche Risques professionnels de l Assurance Maladie 2009 -> 2012 Fiche 1 : Une politique de prévention renforcée

Plus en détail

Travail Protégez votre dos!

Travail Protégez votre dos! Créer des milieux de travail équitables et productifs Travail Protégez votre dos! LT-006-07-07 Aussi disponibles : Protégez vos poumons! / Protect Your Lungs! LT-168-10-05 Protégez votre peau! / Protect

Plus en détail