ASSISTANCE À L IMPLANTATION DU BIM DANS LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSISTANCE À L IMPLANTATION DU BIM DANS LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION"

Transcription

1 ASSISTANCE À L IMPLANTATION DU BIM DANS LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION Colloque sur les enjeux et outils modernes de gestion de projet 19 août 2014 Romain Morlhon, étudiant chercheur Contact : Robert Pellerin, directeur de recherche Mario Bourgault, codirecteur de recherche École Polytechnique de Montréal

2 Plan de la présentation 1 Problématique et objectifs de recherche 2 Méthodologie de recherche 3 Modèle d assistance à l implantation du BIM 4 Validation du modèle et résultats 2

3 Plan de la présentation 1 Problématique et objectifs de recherche 3

4 1 Mise en contexte Qu est-ce que le Building Information Modeling (ou MNB)? Quels intérêts le BIM présente t-il par rapport aux difficultés de l industrie de la construction? 4

5 1 Revue de la littérature scientifique Constat régulier fait par les chercheurs sur le manque de procédures complètes et documentées d implantation du BIM Identification de plusieurs types de travaux sur le BIM : Approches ciblées sur un aspect spécifique du BIM Généralisation à partir d études de cas Revue critique : Pas d approche adaptative Pas de méthodologie d implantation exhaustive, d après sa définition scientifique et selon les enjeux d une implantation 5

6 1 Sujets et travaux d intérêts Facteurs critiques de succès : Peu de travaux directement liés au BIM Considération des facteurs pour les ERP Modèle pertinent pour les ERP liant facteurs et actions Maturité du BIM dans les organisations : Élément incontournable dans la littérature 6

7 1 Objectifs de recherche Rationaliser et structurer les multiples données récoltées sur l implantation, autour d un outil formalisé. Fournir une assistance aux entreprises souhaitant implanter ou évoluer vers une meilleure utilisation du BIM. Établir une liste de facteurs de succès aux impacts majeurs sur la réussite d un projet d implantation BIM, ainsi qu une liste d actions pratiques et concrètes. Élaborer un modèle d assistance à l implantation du BIM, regroupant facteurs, actions et maturité du BIM dans une organisation, permettant la progression dans son utilisation. 7

8 Plan de la présentation 2 Méthodologie de recherche 8

9 2 Méthodologie 9

10 2 Méthode DELPHI Méthode d interrogation réputée pour tirer des consensus d un groupe de personnes, sans subir les inconvénients d une réflexion commune. Rencontres possibles avec des professionnels chevronnés dans le BIM. Définie par plusieurs caractéristiques, sujettes à adaptation: Échantillon d experts et anonymat Basée sur un questionnaire, pour analyse statistique Plusieurs tours, avec rétroaction entre les tours 10

11 Plan de la présentation 3 Modèle d assistance à l implantation du BIM 11

12 3 Modèle Capability Maturity Model 1 Index développé par le National BIM Standard (NBIMS): Source: National Institute of Building Science (NIBS),

13 3 Modèle Capability Maturity Model 3 Exemple de catégorie du CMM: Richesse des données (Data Richness) Identifie le degré auquel un modèle du bâtiment intègre l information disponible sur celui-ci. Exemple de niveaux pour la catégorie Richesse des données: Niveaux Descriptions 1 Le BIM a été introduit, mais il n y pas ou très peu de données à y entrer. 2 Quelques données peuvent être entrées, mais l outil est encore peu mature La gestion de la connaissance complète implique maintenant un environnement robuste et riche en information, faisant autorité. Source: Smith et Tardif,

14 3 Modèle Diagramme 1 Evaluation de la maturité avec le CMM Critère 1 Critère 2 Critère 10 Facteur 1 Facteur 2 Facteur 3 Facteur 4 Facteur 5 Facteur 6 14

15 3 Modèle - Facteurs de succès Facteurs de succès mis en avant par la littérature, retenus pour leur impact sur le court et long terme: Facteurs de succès intégrés au modèle Réingénierie des processus d affaires et flux d information Standardisation Implication des parties prenantes extérieures Education à la gestion de l information Education technique Sélection des outils formant le BIM 15

16 3 Modèle Diagramme 2 Evaluation de la maturité avec le CMM Critère 1 Critère 2 Critère 10 Facteur 1 Facteur 2 Facteur 3 Facteur 4 Facteur 5 Facteur 6 16

17 3 Modèle - Actions Sélectionner ses partenaires 1. Inclure comme prérequis et exigences nécessaires des compétences et une expertise BIM pour devenir un partenaire d'affaires. 2. Modifier les livrables à rendre par les parties prenantes extérieures au projet afin d orienter le travail selon des pratiques BIM. 3. Définir le format de la documentation associée au projet, l étendue et la précision des modèles, les analyses devant être effectuées à partir des modèles, pour en faire des impératifs à savoir fournir. 4. Evaluer le niveau de sensiblisation aux pratiques BIM des partenaires avant leur implication dans un projet. 5. Lister les modèles allant être intégrés comme livrables à des contrats décernés à des parties prenantes externes. 3. Définir le format de la documentation associée au projet, l étendue et la précision des modèles, les analyses devant être effectuées à partir des modèles, pour en faire des impératifs à savoir fournir. Entretenir son réseau 6. Structurer des canaux de communication fonctionnels et efficaces avec les acteurs extérieurs des projets. 7. Inviter les partenaires à participer à des réunions formelles ou informelles sur les concepts lean dans l industrie du bâtiment, l interopérabilité et la mise en application de ces principes. 8. Mettre en place des procédures de contrôle de la qualité des informations provenant de l extérieur de l entreprise. 9. Sensibiliser sur le principe d' «information stewardship», à savoir que celle-ci circule à titre de propriété du projet, et doit être maintenue intacte. 17

18 3 Modèle Fonctionnement attendu Evaluation de la maturité avec le CMM Critère 1 Critère 2 Critère 10 Facteur 1 Facteur 2 Facteur 3 Facteur 4 Facteur 5 Facteur 6 18

19 Plan de la présentation 4 Validation du modèle et résultats 19

20 4 Validation Questionnaires DELPHI Questionnaire premier tour: 1=aucun intérêt 5=primordial Lister les modèles allant être intégrés comme livrables à des contrats décernés à des parties prenantes externes. Questionnaire second tour: Votre note ronde 1 5. Lister les modèles allant être intégrés comme livrables à des contrats décernés à des parties prenantes externes. Moyenne ronde 1 x 4,6 Votre note ronde 2 20

21 4 Validation Résultats 1 Résultats du premier tour : ajout d actions Résultats du second tour : évaluation finale de la pertinence des facteurs et actions du modèle Items à évaluer Implication des extérieurs 1. Inclure comme prérequis et exigences nécessaires des compétences et une expertise BIM pour devenir un partenaire d'affaires. 2. Modifier les livrables à rendre par les parties prenantes extérieures au projet afin d orienter le travail selon des pratiques BIM. 3. Définir le format de la documentation associée au projet, l étendue et la précision des modèles, les analyses devant être effectuées à partir des modèles, pour en faire des impératifs à savoir fournir. 4. Evaluer le niveau de sensiblisation aux pratiques BIM des partenaires avant leur implication dans un projet. 5. Lister les modèles allant être intégrés comme livrables à des contrats décernés à des parties prenantes externes. 6. Structurer des canaux de communication fonctionnels et efficaces avec les acteurs extérieurs des projets. 7. Inviter les partenaires à participer à des réunions formelles ou informelles sur les concepts lean dans l industrie du bâtiment, l interopérabilité et la mise en application de ces principes. 8. Mettre en place des procédures de contrôle de la qualité des informations provenant de l extérieur de l entreprise. 9. Sensibiliser sur le principe d' «information stewardship», à savoir que celle-ci circule à titre de propriété du projet, et doit être maintenue intacte. Moyenne Evaluation du panel A B C D E ,00 0,80 0, ,20 2,56 1, ,00 0,00 0, ,60 0,24 0, ,60 0,24 0, ,60 0,24 0, ,40 0,24 0, ,00 0,00 0, ,00 0,00 0,00 4,6667 4,4444 4, ,5556 4,60 0,05 0,23 Moyenne Variance Ecart type 21

22 4 Validation - Résultats 2 Par rapport au modèle: Ajout/Suppression d actions Ajustement de certains énoncés pour maximiser la pertinence et l applicabilité au sens des experts Validation du modèle Par rapport aux objectifs de recherche: Élaboration d un modèle rassemblant de manière structurée de l information sur le BIM et son implantation. Implication et apport de professionnels pour la validation permettant d entrevoir des opportunités d application pour l industrie AIC. 22

23 Merci de votre attention. Avez-vous des question? Romain Morlhon École Polytechnique de Montréal

DEVELOPPEMENT ET MAINTENANCE DE LOGICIEL: OUTIL DE PILOTAGE

DEVELOPPEMENT ET MAINTENANCE DE LOGICIEL: OUTIL DE PILOTAGE DEVELOPPEMENT ET MAINTENANCE DE LOGICIEL: OUTIL DE PILOTAGE Développement et maintenance de logiciel Automne 2006 François-Xavier RIU Thomas POUPART Seng LAO Zhe WU SOMMAIRE Introduction Introduction INTRODUCTION

Plus en détail

Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société

Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société Contexte et historique du projet S. Chambost Demain Planning Conférence - Bélier Associés

Plus en détail

QUALITE LOGICIELLE. 1- Norme NF ISO/CEI 9126 2-6 sigma (6 σ) 3- CMMI. UV IF 05 - printemps 08 - M4

QUALITE LOGICIELLE. 1- Norme NF ISO/CEI 9126 2-6 sigma (6 σ) 3- CMMI. UV IF 05 - printemps 08 - M4 QUALITE LOGICIELLE 1- Norme NF ISO/CEI 9126 2-6 sigma (6 σ) 3- CMMI QUALITE LOGICIELLE : Norme NF ISO/CEI 9126 Qualité logicielle : Définition Identifier les forces et les faiblesses d un produit logiciel

Plus en détail

Ingénierie, design et communication COM-21573

Ingénierie, design et communication COM-21573 Notes de cours Module 1 La gestion de projets d ingénierie Édition Hiver07 FSG 2007 Ingénierie, design et communication Daniel Dupuis Faculté des sciences et de génie Université Laval Faculté des sciences

Plus en détail

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) A Introduction Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie et tous sont organisés selon le même

Plus en détail

Gestion de projet agile

Gestion de projet agile Véronique M e s s a g e r R o t a Préface de Jean T a b a k a Gestion de projet agile 3 e édition Groupe Eyrolles, 2007, 2009, 2010, ISBN : 978-2-212-12750-8 C Glossaire Backlog (product ou iteration ou

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Identification des incontournables à la démarche Lean

Identification des incontournables à la démarche Lean Identification des incontournables à la démarche Lean Analyse des résultats 7/09/2010 Barbara Lyonnet, Laboratoire SYMME, Université de Savoie barbara.lyonnet@univ-savoie.fr 1. Introduction Toute entreprise

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

Compte-rendu. Partenaires : Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste Ecole des sciences de l information de Rabat- Maroc.

Compte-rendu. Partenaires : Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste Ecole des sciences de l information de Rabat- Maroc. Compte-rendu Colloque organisé à l EBSI de Montréal sous le thème : «Marketing et médiation numérique en Bibliothèques» 2-11 Juillet 2014 Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste

Plus en détail

L adoption du BIM et des approches intégrées au Québec Sondage janvier/février 2015

L adoption du BIM et des approches intégrées au Québec Sondage janvier/février 2015 L adoption du BIM et des approches intégrées au Québec Sondage janvier/février 2015 26 mai 2015- Grande rencontre BIM Souha Tahrani I Daniel Forgues I Erik Poirier I GRIDD, Chaire Pomerleau École de technologie

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Comment réaliser votre étude de marché Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Sommaire Objectifs de la conférence Préambule Méthode pour organiser votre réflexion Quelques conseils Partie

Plus en détail

QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 INTEGRATION DE L OFFRE PROFECI DANS LE CADRE DE LA MISE EN PLACE D UNE RELATION D OUTSOURCING 6

QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 INTEGRATION DE L OFFRE PROFECI DANS LE CADRE DE LA MISE EN PLACE D UNE RELATION D OUTSOURCING 6 QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 DEFINIR VOS REGLES DU JEU 3 CONTROLER L APPLICATION DES REGLES 3 VOUS OBLIGER A JOUER LE JEU : «RECONNAITRE ET ACCEPTER LES CONTRAINTES S IMPOSANT A VOUS» 4 CONCLUSION

Plus en détail

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia L Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique ODESIA 1155 University suite 800 Montreal, Qc, Canada H3B 3A7 Phone: (514) 876-1155 Fax: (514) 876-1153 www.odesia.com Guillaume Bédard,

Plus en détail

Séance 4: Modélisation et diagnostic des processus (actuel)

Séance 4: Modélisation et diagnostic des processus (actuel) Séance 4: Modélisation et diagnostic des processus (actuel) 2 Une méthode de réingénierie Gestion de projet Leadership Ajout de valeur (évaluation des bénéfices) Mise en place du nouveau PA et du SI Développement

Plus en détail

> innovation. Action «Normalisation» descriptif

> innovation. Action «Normalisation» descriptif Action «Normalisation» descriptif > Pour répondre aux questionnements des entreprises, la CCI Paris Ile-de-France et AFNOR Normalisation proposent aux entreprises de réaliser un pré-diagnostic normalisation

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Comment réussir son projet de Master Data Management?

Comment réussir son projet de Master Data Management? Comment réussir son projet MDM? Table des matières Comment réussir son projet de Master Data Management?...... 2 Un marché en croissance..... 2 Les démarches qui réussissent... 2 A quels projets métiers

Plus en détail

Certification Lean Master

Certification Lean Master Certification Lean Master Devenez un agent d'influence à valeur ajoutée! Aucun préalable En dix ans, les entreprises québécoises ont fait des pas de géant en intégrant l amélioration continue dans leurs

Plus en détail

Analyse des stratégies de post-implantation des systèmes ERP. Luc Cassivi et Sylvain Goyette. 9 avril 2015

Analyse des stratégies de post-implantation des systèmes ERP. Luc Cassivi et Sylvain Goyette. 9 avril 2015 Analyse des stratégies de post-implantation des systèmes ERP Luc Cassivi et Sylvain Goyette 9 avril 2015 Historique du projet Historique Intérêt de la part des partenaires de la Chaire de gestion de projet

Plus en détail

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification Reconnaissance de la professionnalité de stagiaires en enseignement au secondaire et rôles des superviseurs Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation

Plus en détail

"Evolution des SI : acceptabilités s et usages"

Evolution des SI : acceptabilités s et usages Telecom Bretagne et Ecole des Mines de Nantes François Deltour et Bénédicte B Geffroy Chercheurs en management des SI "Evolution des SI : acceptabilités s et usages" Contacts : benedicte.geffroy@mines-nantes.fr

Plus en détail

SATISFACTION SERVICES SOLVAXIS. Synthèse de l enquête de satisfaction de Janv 2010

SATISFACTION SERVICES SOLVAXIS. Synthèse de l enquête de satisfaction de Janv 2010 SATISFACTION SERVICES SOLVAXIS Synthèse de l enquête de satisfaction de Janv 2010 1 CONTENU Principes de l enquête et de l analyse Résultats généraux Support contrat de maintenance Prestations de service

Plus en détail

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire Recommandations organisationnelles Outils et guides Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Mai 2013 Le document source est téléchargeable

Plus en détail

Les outils de veille sur Internet Panorama, évolutions, nouveautés. Myriel Brouland SCIP France -10 Mai 2006

Les outils de veille sur Internet Panorama, évolutions, nouveautés. Myriel Brouland SCIP France -10 Mai 2006 Les outils de veille sur Internet Panorama, évolutions, nouveautés Myriel Brouland SCIP France -10 Mai 2006 1 La veille en France: une situation paradoxale Une situation contrastée Une prise de conscience

Plus en détail

Cours Gestion de projet

Cours Gestion de projet Cours Gestion de projet Version Date Auteur V1.6 Septembre 2007 Pascal HEYER 1 Ce document est publié sous la licence libre Creative Commons-BY-NC-SA http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

ESTIMATIONS DES CHARGES D UN PROJET DE SYSTEME D INFORMATIONS. 05/09/2007 V1.0 Gestion projets - Estimation charges 1

ESTIMATIONS DES CHARGES D UN PROJET DE SYSTEME D INFORMATIONS. 05/09/2007 V1.0 Gestion projets - Estimation charges 1 ESTIMATIONS DES CHARGES D UN PROJET DE SYSTEME D INFORMATIONS 05/09/2007 V1.0 Gestion projets - Estimation charges 1 - Risques projets Sommaire: - Estimation des charges - Méthodes d Estimation 05/09/2007

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 3 : le e-commerce. Baromètre Akio

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 3 : le e-commerce. Baromètre Akio EXPÉRIENCE CLIENT Baromètre Akio Saison 3 : le e-commerce Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en juillet 2014 sur un échantillon représentatif de la population française de 1001 panélistes

Plus en détail

Modeli catalogue de formation intra-entreprise 2012

Modeli catalogue de formation intra-entreprise 2012 catalogue de formation intra-entreprise 2012 2 - catalogue de formations Fondé en 2008, le cabinet de conseil accompagne ses clients dans les projets de transformation de leurs organisations. La complémentarité

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d'information

Urbanisation des Systèmes d'information Urbanisation des Systèmes d'information Les Audits de Systèmes d Information et leurs méthodes 1 Gouvernance de Système d Information Trois standards de référence pour trois processus du Système d Information

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

Découvrez la gestion collaborative multi-projet grâce à la. solution Project EPM

Découvrez la gestion collaborative multi-projet grâce à la. solution Project EPM Découvrez la gestion collaborative multi-projet grâce à la solution Project EPM Project EPM 2007 est la solution de gestion de projets collaborative de Microsoft. Issue d une longue expérience dans le

Plus en détail

Les entreprises et le big data

Les entreprises et le big data Les entreprises et le big data Méthodologie Interrogation réalisée du 9 au 24 avril 2015. Un échantillon de 500 dirigeants et managers d entreprises, membres du comité de direction, représentatif des entreprises

Plus en détail

Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires

Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires 2955, boulevard de l Université, Sherbrooke (Québec) J1K 2Y3 Téléphone : 819 822-5540 Télécopieur : 819 822-5286 Le concept de besoin Dans

Plus en détail

1. Étude réalisée par l AFOPE en 2005. 2. Hellriegel D., Slocum J. W., Woodman R. W., Management des organisations, Bruxelles, De Boeck, 1992.

1. Étude réalisée par l AFOPE en 2005. 2. Hellriegel D., Slocum J. W., Woodman R. W., Management des organisations, Bruxelles, De Boeck, 1992. Introduction 1 I n t r o d u c t i o n Créer des usines, des entreprises, des organisations, des méthodes, des produits, des services nouveaux suppose d avoir des équipes motivées, obéissant à un calendrier

Plus en détail

Gestion et réingénierie des processus (GPA) Tirez le maximum de vos systèmes d informations

Gestion et réingénierie des processus (GPA) Tirez le maximum de vos systèmes d informations Gestion et réingénierie des processus (GPA) Tirez le maximum de vos systèmes d informations Objectifs de la formation Se familiariser avec: Comment une meilleure gestion de vos processus d affaires est

Plus en détail

Appel à candidatures. Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information

Appel à candidatures. Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information Appel à candidatures Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information Version 0.6 20 mars 2015 Statut Validé 1 Introduction 1.1 Présentation de l Agence universitaire

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Business Process Change:

Business Process Change: Business Process Change: A Study of Methodologies, Techniques, and Tools par: W. Kettinger, J. Teng & S. Guha 1 Plan de la présentation Situer l article Relever son contenu Apprécier l article Appliquer

Plus en détail

Démarche d amélioration par l automatisation : le chemin le plus court pour des processus productifs, conformes et constants

Démarche d amélioration par l automatisation : le chemin le plus court pour des processus productifs, conformes et constants Démarche d amélioration par l automatisation : le chemin le plus court pour des processus productifs, conformes et constants Déjeuner conférence 12 Mai 2011 Bienvenue Alpha Diallo 514.712.9025 alpha@tmqgroup.com

Plus en détail

L optimisation de la gestion des prêts d équipements. Comment s y. pour mieux les retrouver! Présenté par:

L optimisation de la gestion des prêts d équipements. Comment s y. pour mieux les retrouver! Présenté par: L optimisation de la gestion des prêts d équipements Comment s y retrouver pour mieux les retrouver! Présenté par: Julie Duguay, chef du programme Adultes Centre de réadaptation Estrie Plan de présentation

Plus en détail

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, mercredi 25 juin 2014

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, mercredi 25 juin 2014 Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014 Paris, mercredi Enquête 2014 Les Entreprises M. Lionel MOURER Administrateur Président Mme Annie BUTEL Responsable Continuité d'activité

Plus en détail

Processus et services pour le développement du BIM au sein des petites collectivités territoriales. Espelette

Processus et services pour le développement du BIM au sein des petites collectivités territoriales. Espelette Processus et services pour le développement du BIM au sein des petites collectivités territoriales Sommaire Description du projet Contexte Objectifs du projet Scenarii retenus pour le travail collaboratif

Plus en détail

CERTIFICATION LA CERTIFICATION

CERTIFICATION LA CERTIFICATION LA CERTIFICATION Normes ISO 9001 CMMI ITIL Validation par rapport à la norme Norme Ensemble d exigences qui concourent à définir une organisation pour une activité spécifique ou générique. S intéresse

Plus en détail

L architecture d entreprise

L architecture d entreprise BABoK Business Analyst Body of Knowledge «Référentiel d architecture d entreprise» L architecture d entreprise Introduction à l architecture d entreprise Référentiel ou méthodologie? Historique La base

Plus en détail

Examen de gestion de projet SOLUTIONNAIRE

Examen de gestion de projet SOLUTIONNAIRE NOM : MATRICULE : École Polytechnique de Montréal Département de génie informatique et génie logiciel INF2990 : Projet de logiciel graphique interactif Examen de gestion de projet SOLUTIONNAIRE Vendredi

Plus en détail

Performance 2010. Eléments clés de l étude

Performance 2010. Eléments clés de l étude Advisory, le conseil durable Consulting / Operations Performance 2010 Eléments clés de l étude Ces entreprises qui réalisent deux fois plus de croissance. Une enquête sur les fonctions ventes et marketing.

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Juin 2009. Gérer avec succès les risques des contrats pour établir une relation «gagnant-gagnant»

Livre Blanc Oracle Juin 2009. Gérer avec succès les risques des contrats pour établir une relation «gagnant-gagnant» Livre Blanc Oracle Juin 2009 Gérer avec succès les risques des contrats pour établir une relation «gagnant-gagnant» Préambule Ce livre blanc met en avant certains risques impliqués dans les travaux liés

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL INTERNATIONAL SOUS LE THÈME. «Management stratégique dans les banques centrales» ALLOCUTION DE Monsieur le Directeur Général

GROUPE DE TRAVAIL INTERNATIONAL SOUS LE THÈME. «Management stratégique dans les banques centrales» ALLOCUTION DE Monsieur le Directeur Général GROUPE DE TRAVAIL INTERNATIONAL SOUS LE THÈME «Management stratégique dans les banques centrales» ALLOCUTION DE Monsieur le Directeur Général Rabat Lundi 4 mai 2015 Mesdames, Messieurs, C est pour moi

Plus en détail

Enseignement recherche ED N 2

Enseignement recherche ED N 2 Enseignement recherche h ED N 2 Les Techniques de recueil de données 1 DMG de Paris 7 Le but de la recherche générer une hypothèse, développer une théorie Tester une hypothèse Mesurer - des questions différentes!

Plus en détail

L accompagnement professionnel par le mentorat, le coaching et le codéveloppement Ginette Bégin M. A.

L accompagnement professionnel par le mentorat, le coaching et le codéveloppement Ginette Bégin M. A. L accompagnement professionnel par le mentorat, le coaching et le codéveloppement Ginette Bégin M. A. Consultante, 10 mai 2012, ginettebegin10@videotron.ca 1 Intention de l 'atelier: Susciter la réflexion

Plus en détail

Quelques conseils pour le choix des indicateurs

Quelques conseils pour le choix des indicateurs IDENTIFIER LES INDICATEURS ET LES CIBLES Pourquoi se doter d indicateurs de suivi Étant donné l aspect dynamique du contexte dans lequel s inscrit votre projet, il est important de mesurer de façon continue

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli

Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli Intervention lors des Rencontres IST 2014 - Montpellier Alexandra Coppolino 16/12/2014 Sommaire Présentation

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

FICHE 9 TECHNIQUE DU CHANGEMENT LE PLUS SIGNIFICATIF

FICHE 9 TECHNIQUE DU CHANGEMENT LE PLUS SIGNIFICATIF FICHE 9 TECHNIQUE DU CHANGEMENT LE PLUS SIGNIFICATIF COTA asbl 7, rue de la révolution 1000 Bruxelles www.cota.be COTA asbl Fiche 9 - Technique du changement le plus significatif Cette fiche s inscrit

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Présentation Etude CC 360

Présentation Etude CC 360 Présentation Etude CC 360 «Quels modèles d organisation des centres de compétences SAP : quelles sont les nouvelles tendances?» Atelier du 8 Octobre 2014 M. Bernard Cottinaud Président de la Commission

Plus en détail

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 Réflexions méthodologiques Depuis des années,

Plus en détail

Expertises Marketing et Communication en Assurance

Expertises Marketing et Communication en Assurance Expertises Marketing et Communication en Assurance LE DEPARTEMENT ETUDES CONTACT: etudes@molitorconsult.com Document totalement confidentiel Droits de reproduction interdits Page - 1 Qui sommes nous? Spécialistes

Plus en détail

L essentiel de la finance

L essentiel de la finance Pierre Cabane L essentiel de la finance à l usage des managers Préface de Gilles Weil Vice-président de L Oréal Éditions d Organisation, 2004 ISBN: 2-7081-3019-6 Introduction L objectif de cet ouvrage

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIFS... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 PRE-REQUIS... 2 ACTIVITES ET

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA SUPERVISION BASEE SUR LES RISQUES

MISE EN PLACE DE LA SUPERVISION BASEE SUR LES RISQUES 1 BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI SERVICE SBS MISE EN PLACE DE LA SUPERVISION BASEE SUR LES RISQUES I. INTRODUCTION La supervision bancaire évolue de façon dynamique. La récente crise financière internationale

Plus en détail

Qu Qu est- est ce que c est?? Conférence Atelier de leadership

Qu Qu est- est ce que c est?? Conférence Atelier de leadership Atelier de leadership Présentation du concept Présentation du concept Montréal - Juin 2008 Qu est-ce que c est?? Conférence Élaborée par une équipe de planification Centrée sur les individus Résultat:

Plus en détail

Enquête APM sur le Gouvernement d entreprise dans les PME-PMI : quelques résultats et commentaires

Enquête APM sur le Gouvernement d entreprise dans les PME-PMI : quelques résultats et commentaires Enquête APM sur le Gouvernement d entreprise dans les PME-PMI : quelques résultats et commentaires Pierre-Yves GOMEZ Professeur EMLYON Directeur de l Institut Français de Gouvernement des Entreprises (IFGE)

Plus en détail

Product Life-Cycle Management

Product Life-Cycle Management Offre de prestations en Product Life-Cycle Management Contact : Pascal MORENTON CentraleSupélec 1, campus de Chatenay-Malabry 06 13 71 18 51 pascal.morenton@centralesupelec.fr http://plm.ecp.fr Nos formations

Plus en détail

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Les enjeux du numérique pour les Bâtiments connectés Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Les enjeux du numérique pour les Bâtiments connectés Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Les enjeux du numérique pour les Bâtiments connectés Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA Les nouveaux acteurs, les nouveaux enjeux Un manifeste

Plus en détail

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Romain Guignard, Jean-Louis Wilquin, Jean-Baptiste Richard,

Plus en détail

Rédaction du Document de Spécifications Logiciel

Rédaction du Document de Spécifications Logiciel Rédaction du Document de Spécifications Logiciel Instruction Générale Qualité Version : 1.1 Nombre de pages : 12 Référence : referentiel_qualite/dsl.plan_type.doc UV UMLP Département ASI INSA-ROUEN BP

Plus en détail

Le partenariat technologique

Le partenariat technologique Fiche conseil Le partenariat technologique Préambule A l heure ou l innovation fait partie ou doit faire partie intégrante de la stratégie de développement de nos entreprises, toute entreprise grande ou

Plus en détail

Vers une automatisation. des processus métiers

Vers une automatisation. des processus métiers DEPLOIEMENT MOBILITE Vers une automatisation des processus métiers Le déploiement des solutions mobiles ne connaît plus d entrave. La maturité de tous les éléments de la chaîne de valeur mobile se révèle

Plus en détail

uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Qu est-ce qu une rétroaction à 360º

uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Qu est-ce qu une rétroaction à 360º uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Dans un contexte de travail qui reconnaît la valeur stratégique des employés de l entreprise, les services des ressources humaines ont de plus

Plus en détail

OBSAqim médias. Fréquence d utilisation, intérêt et qualité perçus par les médecins des différents canaux d information sur les médicaments

OBSAqim médias. Fréquence d utilisation, intérêt et qualité perçus par les médecins des différents canaux d information sur les médicaments par les médecins des différents canaux d information sur les médicaments Découvrez comment s informent les médecins sur les médicaments : quels médias utilisent-ils, comment les jugent-ils, quel est le

Plus en détail

La gestion de projets. Data & Information System

La gestion de projets. Data & Information System La gestion de projets Data & Information System SOMMAIRE Rédacteurs : Réf.: D. Blondel / F. Barthelemy AXIO_POLARIS_V1 NOTRE VISION DE LA GESTION DE PROJETS LES POINTS DE FONCTION LA SOLUTION POLARIS LE

Plus en détail

1 L adéquation des systèmes d information actuels

1 L adéquation des systèmes d information actuels 1 L adéquation des systèmes d information actuels 1.1 Le contexte de la question 1.1.1 La tendance à l omniprésence informatique LG : Les «objets communicants» vont générer énormément d informations de

Plus en détail

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 PRE-REQUIS... 2 ACTIVITES ET LIVRABLES...

Plus en détail

Transformer le travail : que prendre en compte pour que le travail garde son sens

Transformer le travail : que prendre en compte pour que le travail garde son sens Transformer le travail : que prendre en compte pour que le travail garde son sens Estelle M. Morin Psychologue et professeure titulaire HEC Montréal Professeure associée, Département de psychologie, U

Plus en détail

Technologie. Présentateurs Michel Fortin et Luc Moisan. Le mercredi 30 septembre 2009 Québec

Technologie. Présentateurs Michel Fortin et Luc Moisan. Le mercredi 30 septembre 2009 Québec État d avancement des travaux du MSSS en regard de la gouvernance des ressources informationnelles volet gestion de portefeuilles et de projets TI au sein du réseau sociosanitaire Présentateurs Michel

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON Consultants. Maîtriser la gestion du parc automobile

Dossiers méthodologiques DURANTON Consultants. Maîtriser la gestion du parc automobile Dossiers méthodologiques DURANTON Consultants Maîtriser la gestion du parc automobile Version actualisée le 17 octobre 2013 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance

Plus en détail

Chapitre IV: Méthodologie de la recherche

Chapitre IV: Méthodologie de la recherche 4.1) Sources d information Chapitre IV: Méthodologie de la recherche 4.1.1) Sources d information première : Pour cette étude nous avons utilisé essentiellement des sources empiriques, à savoir : Brochures

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans le cadre de la gestion d un projet informatique

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Lorraine Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans

Plus en détail

ENSIT Mars 2013. Initiation à la GESTION des RESSOURCES HUMAINES. Pr. Omar BELKHEIRI Professeur à l ENCGT - Consultant omar.belkheiri@gmail.

ENSIT Mars 2013. Initiation à la GESTION des RESSOURCES HUMAINES. Pr. Omar BELKHEIRI Professeur à l ENCGT - Consultant omar.belkheiri@gmail. ENSIT Mars 2013 Initiation à la GESTION des RESSOURCES HUMAINES Pr. Omar BELKHEIRI Professeur à l ENCGT - Consultant omar.belkheiri@gmail.com Présentation : Contenu et Méthodologie Quid de l entreprise

Plus en détail

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES DE CONGÉS INDIVIDUELS DE FORMATION ÉTAT DES LIEUX DE LA SATISFACTION ET DES ATTENTES DES BÉNÉFICIAIRES DE CIF Une enquête du Fongecif Rhône-Alpes Pourquoi

Plus en détail

Comment concevoir efficacement. mardi 15 mai 2012 Complexité, Architecture et Lean Software Development

Comment concevoir efficacement. mardi 15 mai 2012 Complexité, Architecture et Lean Software Development Comment concevoir efficacement des systèmes Atelier-débat d information du? mardi 15 mai 2012 Complexité, Architecture et Lean Software Development Mieux comprendre le rôle de la modélisation des systèmes

Plus en détail

Manager un système d information

Manager un système d information C O L L E C T I O N D O S S I E R D E X P E R T S Manager un système d information Guide pratique du DSI Par Claudine CHASSAGNE Référence DE 553 Janvier 2009 Prix : 70 Groupe Territorial BP 215-38506 Voiron

Plus en détail

Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté

Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté 25/07/06 JJ Mois Année Présentation générale & Présentation

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : Poste de travail et gestion de production TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : Poste de travail et gestion de production TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : Poste de travail et gestion de production TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTAT... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 3 PRE-REQUIS... 3

Plus en détail

Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique

Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique Amélioration des performances de l entreprise : Piloter les systèmes de production (de biens et de services), Optimiser les flux (stock, délai, matière

Plus en détail

Des processus métier et exigences aux tests pour les grands systèmes complexes

Des processus métier et exigences aux tests pour les grands systèmes complexes Des processus métier et exigences aux tests pour les grands systèmes complexes ------ Etude de cas écomouv Séminaire In'Tech INRIA Grenoble Validation formelle de systèmes industriels critiques 18 avril

Plus en détail

EXPERIMENTATION D UNE MÉTHODE LEAN POUR L AMELIORATION DES PROCESSUS MÉTIERS

EXPERIMENTATION D UNE MÉTHODE LEAN POUR L AMELIORATION DES PROCESSUS MÉTIERS EXPERIMENTATION D UNE MÉTHODE LEAN POUR L AMELIORATION DES PROCESSUS MÉTIERS Application à l amélioration de la prise en charge médicamenteuse dans un hôpital Niccolo Curatolo Mardi 26 décembre 2014 1

Plus en détail

La pratique de l ITSM. Définir un plan d'améliorations ITSM à partir de la situation actuelle

La pratique de l ITSM. Définir un plan d'améliorations ITSM à partir de la situation actuelle La pratique de l ITSM Définir un plan d'améliorations ITSM à partir de la situation actuelle Création : avril 2012 Mise à jour : avril 2012 A propos A propos du document Ce document pratique est le résultat

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION DES UTILISATEURS DU POUVOIR JUDICIAIRE DE GENEVE

ENQUETE DE SATISFACTION DES UTILISATEURS DU POUVOIR JUDICIAIRE DE GENEVE Quality Improvements ENQUETE DE SATISFACTION DES UTILISATEURS DU POUVOIR JUDICIAIRE DE GENEVE Présentation des résultats NOTAIRES Février 2002 2 TABLE DES MATIERES BUTS ET OBJECTIFS DE L ENQUETE...3 METHODOLOGIE...3

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Enquête Épargne Salariale et Actionnariat Salarié. Marco Caramelli INSEEC Business School

Enquête Épargne Salariale et Actionnariat Salarié. Marco Caramelli INSEEC Business School Enquête Épargne Salariale et Actionnariat Salarié Marco Caramelli INSEEC Business School Colloque FAS, Sénat, 4 avril 2013 Les Objectifs de l Enquête 1 Quels sont les déterminants des investissements en

Plus en détail