3.2. Les risques et assurances... ADM/ L assurance fédérale : questions/réponses... ADM/11

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3.2. Les risques et assurances... ADM/9 3.3. L assurance fédérale : questions/réponses... ADM/11"

Transcription

1 1. Le club de tennis, association loi ADM/ Le club sportif, au centre d un dispositif... ADM/ L association loi ADM/1 2. Obligations légales et réglementaires... ADM/ Les statuts du club... ADM/ Le règlement intérieur... ADM/ Le registre administratif... ADM/ L Assemblée Générale et les instances dirigeantes... ADM/ L affiliation FFT... ADM/ L agrément ministériel... ADM/ Les obligations légales et réglementaires des associations sportives... ADM/ Les obligations liées à la gouvernance... ADM/ L agrément sport... ADM/8 3. Risques et assurances... ADM/ La double obligation des associations sportives... ADM/ Les risques et assurances... ADM/ L assurance fédérale : questions/réponses... ADM/11 4. Fonctionnement du club... ADM/ L organisation du club... ADM/ La maîtrise de la gestion... ADM/ La tenue d une Assemblée générale... ADM/ La convention club / propriétaire des installations... ADM/16 5. Gestion comptable, fiscale et sociale... ADM/ La comptabilité du club... ADM/ La fiscalité du club... ADM/ La gestion du personnel et contrats de travail... ADM/25 6. Groupement et mutualisation de clubs... ADM/ Le club à sections... ADM/ Le groupement d employeurs... ADM/ Le groupement de moyens... ADM/ La fusion de clubs... ADM/32

2 I/Le Club de Tennis, Association Loi Le Club sportif au Centre d un Dispositif L association sportive est au centre d un dispositif institutionnel complexe qu il convient pour chaque dirigeant de bien appréhender afin de situer les responsabilités de chacune des parties prenantes L association Loi de 1901 Une association est la convention par laquelle deux personnes au moins mettent en commun, d une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de partager des bénéfices (interdiction formelle). Cette définition est tirée de la loi Waldeck Rousseau du 1 er juillet 1901 qui régit en France le «contrat d association». Une association est donc une personne morale de droit privé, indépendante de la personnalité de ses membres, et elle-même titulaire de droits et obligations. Les buts des associations sont très variables : il peut s agir de pratiquer un sport, une activité culturelle, de défendre ses propres intérêts, de venir en aide aux plus démunis ADM/1

3 Concernant les associations sportives, elles doivent obligatoirement être déclarées. Le principe est posé par l article L du code du sport, qui prévoit que les groupements sportifs sont constitués sous forme d association. Pour déclarer votre association, vous devez vous rendre à la préfecture du département dans lequel l association établit son siège. Cette procédure n impose pas un cadre très strict. Vous devez simplement déposer vos statuts, matérialiser le «contrat d association», et suivre un minimum de règles juridiques. II/Obligations Légales et Réglementaires 2.1. Les Statuts du Club Ils constituent la pièce maîtresse du dossier du club. Les statuts déterminent à la fois la création d une association, son fonctionnement, les droits et obligations de ses membres et aussi les conditions de sa dissolution éventuelle. Les associations sont régies par la loi de 1901 (à l exception des départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle). Une remarque s impose. La loi de 1901 ne contient pratiquement aucune disposition quant au fonctionnement juridique des associations. Sachez qu il ne s agit pas d un oubli de la part du législateur qui a tenu à ce que les membres fondateurs prévoient librement et souverainement la «règle du jeu» du fonctionnement interne de l association. Cette absence de contraintes légales, qui constitue la force et la grande originalité de la loi de 1901, a-telle été bien utilisée par les membres fondateurs de votre association? La vérité d aujourd hui n étant pas celle d hier, vos statuts sont-ils toujours adaptés aux circonstances? «Mieux vaut prévenir que guérir», aussi nous vous engageons à analyser le contenu de vos statuts 2.2. Le Règlement Intérieur C est un document à usage purement interne pour faciliter le fonctionnement du club. Bien entendu, les points détaillés dans le règlement intérieur ne doivent pas être en contradiction avec les dispositions statutaires. Cela est une évidence, mais sait-on jamais! Le règlement intérieur n a pas à être porté à la connaissance des services préfectoraux. Ses modifications relèvent normalement de la compétence de l Assemblée générale ordinaire sur proposition du Comité de direction. Exemples de statuts et de règlements intérieurs disponibles au Comité Le Registre Administratif Le registre administratif est-il à jour? Le registre administratif est obligatoire et doit être conservé au siège social. Comment se présente-t-il? Ce registre se présente sous la forme d un cahier spécial à pages numérotées et non détachables (pas de registres à spirale). Ce registre doit être numéroté de la première à la dernière page. Au fur et à mesure de son utilisation, il doit être paraphé sur chaque feuille par la personne habilitée à représenter l association (généralement le Président). ADM/2

4 Que doit-on y trouver? Les premières indications qui y figureront seront évidemment les premiers statuts de l association, l indication de la date de dépôt de la déclaration d existence, la date et le numéro du récépissé délivré par la préfecture ou la sous-préfecture, la date d insertion au Journal Officiel et enfin la liste complète du premier Comité de direction. Par la suite, toutes les modifications statutaires ou les changements survenant à la direction de l association y seront reportés dans l ordre chronologique, sans blancs ni ratures, bien entendu. Devront également y figurer les dates et numéros des récépissés relatifs auxdites modifications ou changements. Conclusion Ce registre constituera le «livret de famille» de l association que les autorités administratives ou judiciaires pourront se faire présenter, à tout moment, au siège social de l association (articles 6 et 31 du décret du 16 août 1901) L Assemblée Générale et les instances dirigeantes Les membres du bureau doivent obligatoirement être issus du Comité de direction. Le Bureau doit être composé au minimum d un Président, d un Secrétaire général et d un Trésorier : Le Président est le responsable moral et juridique de l association. Il anime et dirige les activités de l association ; il peut être assisté d un certain nombre de Vice-Présidents à qui il délègue certaines responsabilités ; il est responsable des salariés. Le Secrétaire général est le collaborateur principal du Président. Il assure le fonctionnement quotidien du club, notamment du point de vue administratif ; Le Trésorier propose au Comité de direction le budget de l association qui le fait voter par l Assemblée générale. Il en assure l exécution L affiliation à la FFT Extraits de «statuts et règlements RA Article 51 Affiliation» A 1 / a. Toute association sportive qui désire s affilier à la Fédération doit faire parvenir sa demande à la ligue à laquelle elle sera rattachée. b. En principe, cette ligue est celle qui correspond au siège social de l association. c. Toutefois, dans le cas où l implantation des installations principales de tennis se trouve sur le territoire d une autre ligue, ladite association peut demander son affiliation à cette ligue, à la condition que celleci relève de la même direction régionale de la Jeunesse et des Sports que celle qui correspond au siège social. Dans ce cas, la décision est prise par le Comité de direction de la FFT après consultation des ligues concernées. 2 / À cette demande, l association doit joindre : a. Ses Statuts rédigés conformément aux dispositions de la Loi du 1er juillet 1901 et de l ar ticle 56 des présents règlements et conformément au droit local dans les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle, en mentionnant qu elle adhère aux Statuts et règlements de la Fédération et que son objet est purement sportif. b. Une attestation de son Président certifiant qu elle a effectué la déclaration prescrite par la Loi du 1 er juillet 1901 et de sa publication au Journal Officiel sous son titre actuel. c. La composition de son comité et l attestation de son Président que les membres dudit comité ne perçoivent aucune rétribution de l association, en raison des fonctions qu ils y exercent. d. Le nombre de ses courts, leur emplacement, l original ou une copie certifiée conforme, par le Président, du titre d occupation desdits courts. e. Une attestation du Président de la ligue certifiant que la liste des futurs licenciés de l association lui a été remise. ADM/3

5 B 1/ Pour être affiliée, une association doit avoir la jouissance de ses installations : - soit, quel que soit le propriétaire, d une façon permanente et exclusive, et elle ne peut en concéder la jouissance précaire ou permanente, ni en transférer la propriété à une autre association en instance d affiliation ; - soit le propriétaire, étant une collectivité locale ou un établissement public de coopération intercommunale auquel celle-ci est adhérente, en partage l utilisation avec les établissements scolaires locaux, pendant le temps scolaire, avec les associations scolaires, dans le cadre de leur activité organisée, à l exception de toute autre, à la condition que l utilisation par ces établissements ou associations soit strictement limitée dans le temps et soit compatible avec le développement, par l association affiliée, d une politique sportive et de l organisation de l accessibilité à la pratique du tennis par le plus grand nombre. 2/ Mais, par dérogation à cette règle, une affiliation peut être admise : a. En faveur d une association d entreprise publique ou privée occupant un terrain mis à sa disposition par l employeur à condition que soit fournie une attestation de l entreprise justifiant son droit d occupation. b. En faveur d une association disposant des installations d un stade appartenant à une collectivité publique ou désirant construire un ou plusieurs courts sur un terrain dépendant du domaine public. Dans l une et l autre hypothèse, l association doit fournir le texte de la convention en bonne et due forme par laquelle la collectivité publique lui reconnaît un droit de location onéreux ou symbolique sur les installations ou les terrains en cause. Cette convention devra avoir reçu l agrément du Président de la ligue. Si l association veut édifier des constructions sur les terrains de la collectivité, elle devra faire la preuve d un bail d au moins douze ans. c. En faveur d une association justifiant d un acte de propriété, d une convention dûment approuvée ou d un engagement de location portant sur un terrain sur lequel existe un projet de construction d un ou plusieurs courts de tennis et prévoyant son mode de financement. d. En faveur d une association sportive d un établissement scolaire qui peut être affiliée même si elle ne possède pas de courts ou n en a pas la jouissance. 3/ Tout club multisports affilié à la FFT ou sollicitant son affiliation doit constituer une section de tennis répondant aux conditions suivantes : a. Son règlement intérieur doit être approuvé par le Comité de direction du club multisports et mentionner obligatoirement que l organisme de direction de la section de tennis est élu par l Assemblée générale des membres actifs de la section, étant entendu que : - tout joueur qui paie une cotisation pour pratiquer le tennis est considéré comme membre actif ; - pour voter, il faut être âgé de seize ans au moins et être membre de la section depuis plus de six mois ; - le quorum doit être égal au moins au tiers des membres actifs de la section régulièrement convoquée au moins quinze jours à l avance, le vote par procuration étant autorisé. b. Le Président de la section de tennis doit être mandaté par le Comité de direction de l association multisports pour : - donner valablement l adhésion de l association aux Statuts et règlements de la FFT ; - être habilité à engager la responsabilité de l association devant les autorités fédérales. C 1/L affiliation de toute association est prononcée à titre provisoire après enquête par le Comité de direction de la ligue concernée. L association affiliée à titre provisoire a les mêmes obligations et jouit des mêmes droits que l association affiliée à titre définitif. 2/Passé le délai d une année sportive complète à compter de l affiliation à titre provisoire et, sur rapport de la ligue, le Comité de direction de la FFT est tenu de prononcer ou l affiliation à titre définitif ou le maintien de l affiliation à titre provisoire ou le rejet. 3/ Dans tous les cas, sa décision est sans appel. En cas de rejet, sa décision est notifiée par lettre recommandée avec avis de réception. 4/ Le rejet de l affiliation à titre définitif n a aucun effet rétroactif. Il prend effet au jour de la décision de rejet. ADM/4

6 2.6. L agrément ministériel L agrément ministériel (décret n du 9 avril 2002) présente beaucoup d intérêt pour une association sportive, et ceci pour plusieurs raisons : C est une reconnaissance officielle du caractère éducatif de l activité du club ; C est une condition nécessaire pour que le club puisse bénéficier de l aide de l État, sous forme de subventions par exemple (CNDS). Il convient de préciser toutefois que l agrément est une condition nécessaire pour la perception de subventions, mais non pas une condition suffisante. Cette demande d agrément peut être faite à la fin de la première année d existence du club. Contact : DDCS 76 - Tél. : Les obligations légales et réglementaires des associations sportives Obligation de déclaration d établissement Dispositions législatives : Articles L et L du Code du sport Déclaration de l activité à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) du siège de l établissement afin d identifier (Fiche type) - Tél. : : l exploitant ou son représentant légal la nature des disciplines pratiquées et le lieu où elles sont pratiquées. les personnes qui enseignent, encadrent ou animent contre rémunération APS Sanction : 1 an d emprisonnement et de d amende. Déclaration d équipement Dispositions législatives : Articles L du Code du sport Tout propriétaire doit déclarer son équipement sportif à la DDCS en vue de l établissement d un recensement des équipements (dans les 3 mois de la mise en service) + Signalement de toute modification, changement d affectation ou suppression Avant si subvention ou 3 mois après si aucune subvention. Déclaration fortement encouragée Obligation d honorabilité Dispositions législatives : Articles L du Code du sport Nul ne peut exploiter (directement ou indirectement) un établissement s il a fait l objet de certaines condamnations pénales Sanction : Fermeture temporaire ou définitive de l établissement Obligation de qualification Dispositions législatives : Articles L et L du Code du sport Objectif : S assurer que les personnes que les associations sportives emploient ont la qualification requise et qu elles ont déclaré leurs activités à la DDCS = carte professionnelle Le recours à du personnel rémunéré non qualifié est constitutif d un délit. Sanction : 1 an d emprisonnement et euros d amende Obligation d assurance Dispositions législatives : Articles L.321-1et suivants du Code du sport Objectif : Les associations sportives ont l obligation de souscrire des garanties d assurance couvrant leur responsabilité civile ainsi que celle de leurs préposés et des pratiquants. Obligation d information des adhérents de leur intérêt à souscrire un contrat d assurance de personnes («individuelle accident»). Exemple : notes d information à mettre sur les fiches d inscription. Sanction : 6 mois d emprisonnement et euros d amende ADM/5

7 Obligation générale de sécurité Objectif : Assurer la sécurité à laquelle les adhérents puissent légitimement s attendre et ne pas porter atteinte à la sécurité des personnes Cela concerne notamment : l entretien régulier des locaux et des équipements sportifs Réglementation ERP l achat d équipements marquée «CE» la constitution d une trousse de secours (1ers soins) les moyens de communication pour alerter les secours Extension de responsabilité en cas d accident Hygiène et sécurité Dispositions législatives : Articles L et R du Code du sport L exploitant APS doit respecter les dispositions et/ou arrêtés spécifiques liés à sa discipline. Accueil des personnes handicapées Dispositions législatives : R et s. du Code de la construction et de l habitation Important : Un diagnostic d accessibilité de certains établissements existants doit être réalisé avant 2011 pour une mise en conformité avant le 1 er janvier 2015 Accessibilité pour tous, des parties extérieurs et intérieures : Places de stationnement automobiles Ascenseurs Vestiaires Obligation d information Dispositions législatives : Articles R et R du Code du sport Affichage : Photocopies des diplômes des éducateurs Photocopies des cartes professionnelles Récépissé de déclaration APS Attestant d assurance RC Règles d hygiène et de sécurité Numéros d appel d urgence Descriptif des prestations proposées/tarifs Déclaration des accidents graves Dispositions législatives : Article R du Code du Sport Information obligatoire du Préfet (via DDCS) de tout accident grave survenu dans un établissement APS à travers une fiche-type. But : Recenser les causes fréquentes d accident, adapter la réglementation existante 2.8. Les obligations liées à la gouvernance Statuts Objet : Fixer les spécificités de l association et établir les règles d organisation et de fonctionnement Le contenu est libre ( si affiliation ou demande d agrément) mais respect des mentions obligatoires : la dénomination sociale (Titre exact et complet de l association) l objet, le siège social, les noms, professions, domicile et nationalité des personnes qui à un titre quelconque sont chargées de son administration ADM/6

8 Obligations statutaires liées à l agrément sport Dispositions législatives : Article R du Code du Sport Doivent obligatoirement apparaître dans vos Statuts : Des dispositions relatives au fonctionnement démocratique de l association Des dispositions relatives à la transparence de la gestion Des dispositions relatives à l égal accès des femmes et des hommes aux instances dirigeantes Les Statuts doivent prévoir que la composition du CA doit refléter la composition de l AG Fonctionnement démocratique Les Statuts doivent prévoir : La participation de chaque adhérent à l AG La désignation du Conseil d Administration par l AG au scrutin secret et pour une durée limitée Un nombre minimum, par an, de réunions de l AG et du CA Les conditions de convocation de l AG et du CA à l initiative d un certain nombre de leurs membres Dispositions garantissant les droits de la défense en cas de procédure disciplinaire Aucune discrimination dans l organisation et la vie de l association Transparence de la gestion Les Statuts doivent prévoir : Qu il est tenu une comptabilité complète de toutes les recettes et de toutes les dépenses Que le budget annuel est adopté par le CA avant le début de l exercice Que les comptes sont soumis à l AG dans un délai inférieur à 6 mois à compter de la clôture de l exercice Que tout contrat ou convention passé entre l association, d une part, et un administrateur, son conjoint ou un proche, d autre part, est soumis pour autorisation au CA et présenté à l AG la + proche Publication des comptes ( de subventions) Règlement intérieur Objet : Complète et précise les points techniques des Statuts Ex : Règles de convocation, montant cotisation, Important : Aucune obligation de rédaction Valeur : uniquement en interne, aucune opposabilité aux tiers Facilement modifiable Le RI doit toujours être compatible avec les Statuts Voir chapitre II Registre spécial Obligation pour toute association, il permet d apprécier la régularité du fonctionnement juridique de l association. Cahier simple avec feuilles paraphées et signées par le représentant légal Important : Toujours présent au siège social de l association Contenu : modifications statutaires changement de siège social changement d administrateurs ou de membres du bureau dates de récépissés par les préfectures des déclarations modificatives Sanctions Civiles (dissolution judiciaire) ou administratives (suppression de subventions) ADM/7

9 Registre des délibérations et PV Registre des délibérations : facultatif (mais conseillé) car aucune obligation légale d établir des PV des AG, CA ou bureau. Mais peut être imposé par des Statuts types Utilité pour : justifier des décisions prises par les organes collégiaux de l association prouver la réalité du fonctionnement statutaire de l association Aucune sanction Conservation des documents Documents juridiques (Statuts, Déclarations, Registre spécial, PV, contrats d assurance ) + baux et contrats d assurance = > Durée illimitée Contrats (Prestataires, EDF, ) => 10 ans Documents comptables (comptes annuels, pièces justificatives, quittances) = > 10 ans (art L du Code du Commerce) Déclarations fiscales (contrôle) = > 6 ans (art L.102B du livre de procédure fiscale) Documents relatifs au personnel (bulletins de salaire) = > 5 ans Déclaration sociales = > 3 ans (Urssaf et Assedic) ou 10 ans (Retraite complémentaire) 2.9. Agrément Sport Obtention Pièces administratives à joindre lors des demandes d agrément : Statuts et règlement intérieur de l association conforme au Code du Sport PV des 3 dernières AG Bilans et comptes d exploitation des 3 derniers exercices Récépissé de déclaration à la Préfecture ou Sous-préfecture Attestation d affiliation à une fédération sportive Si l association qui sollicite l agrément 3 ans, produire les documents mentionnés pour la période correspondant à sa durée d exercice. Dossier complet à adresser à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) Contact : Françoise HOCHE (Tél. : ) Effets L agrément peut vous permettre : de prétendre à une aide financière éventuelle de l Etat de bénéficier de taux avantageux pour le paiement de certaines cotisations sociales (URSSAF) d obtenir une dérogation permettant l ouverture d une buvette à l occasion d une manifestation sportive, dans un établissement d APS de demander des subventions aux collectivités territoriales ADM/8

10 III/Risques et Assurances 3.1. La double obligation des associations sportives 1 re obligation : Assurance Responsabilité Civile du fait de l activité Base minimum d assurance Les associations doivent souscrire pour l exercice de leur activité des garanties d assurance couvrant leur respon sabilité civile, celle de leurs préposés salariés ou bénévoles et celles des pratiquants du sport. Sanction = 6 mois de prison d amende Risque : Paiement d indemnités relatives à des dommages corporels et/ou matériels causés aux tiers à l occasion des activités garanties et provenant du fait : de l association elle-même, des personnes physiques assurées, des biens ou animaux utilisés pour l exercice des activités, des activités permanentes et occasionnelles. Personnes physiques : Dirigeants, membres, salariés, bénévoles, usagers Activités : entraînements, manifestations occasionnelles, transports, compétitions, Adjonction, selon la demande, de différentes garanties selon les demandes ou les besoins de l association 2 de obligation : Information des adhérents Les associations sont tenues d informer leurs adhérents de l intérêt que présente la souscription d un contrat d assurance de personnes couvrant les dommages corporels auxquels leur pratique sportive peut les exposer. Responsabilité civile contractuelle engagée Risque : Accidents liés à la pratique sportive des adhérents quand aucun tiers ne peut être reconnu responsable Assurer la meilleure indemnisation à ses adhérents pour éviter une perte de chance Assurance complémentaire individuelle souscrite par l adhérent La charge de la preuve de cette information appartient à l association 3.2. Les risques et assurances Autres garanties facultatives liées au contrat d assurance Assurance RC des mandataires sociaux Risque : Garantir les conséquences pécuniaires des fautes commises par les dirigeants dans l exercice de leurs fonctions, à l égard des tiers : Faute de gestion caractérisée Violation des statuts, des lois et des règlements A savoir : Elle est associée une garantie défense qui permet la prise en charge des frais de défense consécutifs aux actions judiciaires intentées à l encontre de l assuré Assurance RC «individuelle-accidents» Risque : Accidents corporels des collaborateurs de l association But : Apporter un complément d indemnisation possible pour les salariés et une indemnisation pour les bénévoles. Importance de la souscription de cette garantie car elle permet : la prise en charge des frais médicaux, chirurgicaux, de transport, en complément des prestations versées par les organismes sociaux, la prise en charge des pertes de revenus des personnes actives pendant la période d incapacité de travail résultant de l accident, le versement d un capital décès aux ayants droit, le versement d un capital contractuel en cas d incapacité permanente partielle ADM/9

11 Assurance RC du fait des locaux Risque : Dégâts collatéraux produits par le local de l association, Incendie, explosion, dégât des eaux, inondations Cette responsabilité peut se trouver être engagée : envers le propriétaire des locaux, que l association soit locataire ou occupant à titre gratuit vis-à-vis des voisins et des tiers L association est responsable des dégâts causés au local (risque locatif) et doit donc faire garantir cette responsabilité dans toutes les circonstances. Conseil : Inclure une clause de renonciation à recours contre les dirigeants, les bénévoles et les participants aux activités susceptibles d être responsables du sinistre. Assurance des locaux Risque : Le local de l association subit un évènement à caractère accidentel : incendie, action des eaux, vol, bris de glace, vandalisme, tempête, grêle, neige, catastrophe naturelle, Cela concerne les bâtiments ou parties de bâtiments, dépendances et garages, destinés à l activité de l association, les installations qui y sont rattachés (électrique, sanitaire, de chauffage, ) ainsi que les revêtements de sol, plafonds et murs, Si l association est propriétaire, il s agira d une assurance en valeur de reconstruction Si l association est locataire, il s agira d une assurance responsabilité locative Assurance mobilier et matériel Risque : Destruction ou disparition du matériel de l association Cela peut concerner le matériel basique (bureau, informatique, fournitures, outillages) ou bien tout le matériel spécifique (matériel sportif, éducatif, audiovisuel, ) Assurance : Remplacement en valeur d usage (vétusté déduite) ou remplacement à neuf. Assurance Véhicules Assurance obligatoire : RC Automobile En option : Garanties facultatives pour le véhicule : incendie, dommages tous accidents ou collision, vol, bris de glace) Garanties facultatives pour le conducteur : individuelle conducteur Important pour les véhicules du personnel ou des aides bénévoles utilisés pour les besoins de l association Possibilité de demander une extension de garantie RC pour couvrir leurs véhicules et les éventuels dommages lors de leurs missions pour le compte de l association : Assurance mission Assurance des bénévoles Risque : Un bénévole se blesse dans le cadre de ses activités Aucune application de la législation sur les accidents de travail Mais les associations sportives peuvent souscrire une assurance pour ce risque. Assurance protection juridique Risque : L association est partie à un litige juridique Assurance : Faciliter le règlement des litiges en apportant une assistance technique et financière à l association Prestations : Mettre à disposition de l assuré une information et une assistance juridique Défendre les intérêts de l assuré à l amiable et/ou devant les tribunaux Prendre en charge les frais honoraires nécessaires au règlement du litige ADM/10

12 D autres garanties peuvent également être intéressantes pour une association sportive en matière d assurance : Assurance perte des recettes/assurances Annulation Assurance pertes d exploitation Assurance contre le risque de victoire (qui peut amener le club à des dépenses plus importantes que les produits) Démarche liée à l assurance Etape n 1 : Evaluer les risques Inventorier les risques auxquels l association est exposée : Définir les responsabilités et les obligations qui pèsent sur l association Dénombrer les différents acteurs liés aux activités de l association Recenser les équipements utilisés en propriété ou location Envisager les différents événements qui peuvent perturber l activité de l association Etablir une politique de prévention visant à restreindre ou à écarter les risques potentiels et à limiter le plus possible les effets et le coût d un sinistre Prévoir les moyens de financer les risques Conserver ceux dont les conséquences peuvent être couvertes par l association Transférer les autres à l assureur Etape n 2 : Choisir le contrat adapté Différentes formules d assurance peuvent être proposées aux associations : Des formules multirisques regroupant en un seul contrat les garanties des biens (locaux, matériel ), les responsabilités de l association et les garanties pour couvrir les personnes. Exception : Contrat d assurance auto toujours séparé Plusieurs contrats séparés pour couvrir chaque type de risques Le contrat collectif souscrit par la Fédération Etape n 3 : Suivre le contrat d assurance Quels que soient les contrats d assurance souscrits par l association, il est important de vérifier : les risques couverts, les garanties en option, les exclusions l adaptation des montants de garantie aux risques encourus le montant des franchises En cas de modification des données initiales (nouveaux locaux, nouvelles activités, nouveaux matériels, nouveaux véhicules ), l assureur doit être prévenu. Il est très important que tous les renseignements fournis soient à jour pendant toute la durée du contrat. Pour toute question : Charlotte HEROUARD, APSJ76 Tél. : Mail : 3.3. L assurance fédérale : Questions/Réponses Les biens dont un club est propriétaire ou locataire (y compris à titre gratuit) de manière permanente sont-ils couverts? Non, ces biens ne sont pas assurés par l assurance licence. Il est donc impératif de souscrire une assurance «multirisques» pour ces biens (sauf si la convention passée avec la mairie prévoit le contraire). En revanche, il n est pas nécessaire d inclure dans cette assurance une garantie RC : celle-ci ferait doublon avec la RC de l assurance licence (et générerait forcément une surprime inutile). Generali en tant qu assureur de la licence propose un contrat multirisque évitant ces doublons et s engage à pratiquer des prix intéressants. ADM/11

13 Les joueurs (exemple des locations horaires l été) non licenciés sont-ils assurés par l assurance licence? Non, ces personnes ne sont pas assurées par l assurance licence. Autrement dit, elles ne bénéficient ni de la garantie IA ni de la RC! Si l absence de RC est moins gênante pour une personne habitant en France (les contrats d habitations contiennent une garantie RC), cela peut être plus problématique pour un étranger car il sera plus dur de faire jouer sa responsabilité ou de faire appel à son assureur local. Pour ce qui concerne les IA, la personne pourrait reprocher au club l absence de couverture et la croyance qu elle avait d être couverte par une assurance du fait qu elle jouait sur des installations FFT. Que doit faire le licencié lorsqu il est victime d un accident? Il doit - dans un premier temps - remplir un formulaire de déclaration d accident et l adresser à l AIAC (14, rue de Clichy, Paris CEDEX 09). Ce formulaire est téléchargeable sur le site internet de la FFT à la rubrique «La licence/devenir licencié». Cette déclaration d accident sera complétée ultérieurement par l envoi des pièces justificatives (copie de feuille de soins ). Le licencié a-t-il la possibilité de souscrire des garanties plus importantes? En complément du régime de base, le licencié à la possibilité de souscrire une option complémentaire qui lui offrira des garanties plus importantes en cas de sinistres. Deux options ont été mises en place : l option 1 au prix de 45 euros ; et l option «1 +» au prix de 75 euros. L option «1 +» offre non seulement les mêmes garanties que l option 1 mais en plus ouvre droit, en cas de décès ou d invalidité grave (c est-à-dire dont le taux serait supérieur à 60 %), à une indemnisation de droit commun (c est-à-dire que l indemnisation sera calculée suivant les règles du droit commun du préjudice économique). Cette indemnisation sera néanmoins plafonnée aux limites suivantes : 2 millions d euros en cas de d invalidité ; 1 million d euros en cas de décès. Pour souscrire l une de ces deux options, le licencié doit envoyer sa demande, sur papier libre, en indiquant le numéro du contrat (à savoir n AL ), son numéro de licence, ses coordonnées téléphoniques et joindre son chèque. Les présidents de club ont-ils une couverture particulière? Cela a été l une des principales préoccupations de la FFT lors de l appel d offres qui a mis en concurrence plusieurs courtiers et assureurs! La couverture des dirigeants est multiple. D une part, en matière de responsabilité civile, l ensemble des dirigeants (y compris ceux qui se verraient qualifiés de dirigeants de fait) bénéficient d une assurance étendue comparable à une assurance responsabilité des mandataires sociaux. Cette couverture comprend une garantie «dépense pénale/recours» (qui prendra en charge les frais de défense d un dirigeant si sa responsabilité était mise en cause en tant que dirigeant). D autre part, en cas de dommages corporels, les dirigeants bénéficient de garanties plus importantes que les licenciés. Attention, cette meilleure indemnisation ne concerne que les accidents survenus lors de la pratique du mandat, et non du tennis (dans cette hypothèse le dirigeant est indemnisé de la même façon qu un licencié). Où peut-on obtenir des informations complémentaires? Une affiche résumant les dispositions du contrat est envoyée à chaque club. Cette affiche est également consultable sur le site internet de la FFT (rubrique licence). En outre, notre courtier, l AIAC, a mis en place un numéro vert (appel gratuit) : Quelles sont les obligations du club en matière d assurance licence? Il est important que les clubs intègrent dans leur fiche d inscription les informations relatives à l assurance. ADM/12

14 L assurance FFT est-elle obligatoire pour les licenciés? La loi impose aux fédérations de souscrire une garantie RC pour ses licenciés. Concernant l assurance dommages corporels incluse dans la licence de base, celle-ci est facultative et remboursable sur simple demande (adressée par courrier à l AIAC) : son prix est de 0,62 centimes d euros TTC. Pour information, l AIAC au titre du contrat FFT enregistre et traite dossiers par an et verse euros d indemnisation par année. Que prévoit le contrat? Le contrat comprend deux volets : la responsabilité civile (RC) et les indemnités corporelles (IC). La RC, c est l obligation pour un individu d indemniser le dommage qu il cause à autrui. Les indemnités corporelles sont les sommes versées par l assureur à la victime d un accident. En revanche, le contrat ne couvre pas les biens, que ce soient ceux des licenciés (raquettes ) ou ceux du club (voitures, terrains, club-house ). Qui est assuré en indemnités corporelles? Le contrat couvre : les licenciés, les dirigeants, les bénévoles (même non licenciés) et les participants à des «journées portes ouvertes». Ainsi, un bénévole non licencié, qui se blesse à l occasion d une mission confiée par un club, sera couvert de la même façon qu un licencié accidenté au cours d une partie de tennis. Qui est assuré en RC? Bénéficient de cette garantie, outre les personnes couvertes en IC, les personnes morales de la pyramide fédérale (clubs, comités, ligues et la FFT) et les salariés des clubs. Par conséquent, le BE lorsqu il a une activité libérale (même accessoire) est tenu de souscrire une assurance RC professionnelle. Sources : Tennis Info octobre 2008 n 406 Pour toute question : service juridique de la FFT - Tél. : IV/Fonctionnement du Club 4.1. L organisation du Club Le Correspondant de Club Ce n est manifestement pas par hasard que la ligue ou le comité vous demande annuellement la mise à jour de votre équipe. Les responsables changent et beaucoup de clubs (mais pas tous, hélas!) les lui font connaître. Parmi tous les dirigeants, il en est un (pas toujours le Président d ailleurs) qui joue un rôle primordial dans les relations fédérales, c est le «correspondant du club». C est la plaque tournante de la communication FFT - ligue - comité - club - dirigeant du club - adhérents». Dans tous les clubs où cette fonction n est pas parfaitement remplie, les problèmes se multiplient Le correspondant du club est l animateur de la communication, c est la personne qui fait en sorte qu aucun document ne reste bloqué désespérément dans une boîte aux lettres ou dans un tiroir. Ce premier principe d organisation étant établi, restent à assurer les autres fonctions : secrétariat, comptabilité, trésorerie, gestion sportive. Les Clés d une Bonne Organisation L organisation à mettre en place est évidemment fonction de la taille du club. On ne gère pas un club de adhérents comme un club qui n en compte qu une centaine mais un certain nombre de tâches sont à assumer, des renseignements sont à collecter pour en disposer aisément. Peu importent les moyens : des fiches, des cahiers, l informatique l essentiel est de faire et de bien faire. ADM/13

15 Quelle que soit la taille du club, les noms (bien orthographiés), les prénoms, les dates de naissance, les adresses, les numéros de téléphone (domicile, bureau, fax et portables, avec un soin particulier pour les numéros rouges à considérer bien évidemment comme confidentiels), le montant de la cotisation à percevoir, le montant perçu, le numéro de licence sont autant d informations incontournables. Qui est responsable de la gestion des courts? La question n est pas sans intérêt, les tableaux de réservation aussi sophistiqués soient-ils posent encore problème certains jours! Qui est responsable de l entretien courant, la serrure cassée, le grillage d un court qui commence à se détériorer? Qui est responsable de la buvette? Qui est responsable de l engagement des équipes? Qui est responsable de l école de tennis (dans l hypothèse où il n y a pas d enseignant breveté d État attaché au club)? Qui est responsable de la tenue à jour des licences? S il est une question fastidieuse à résoudre, c est bien celle-ci. Plus tôt dans la saison on la résoudra, plus aisée sera la solution! Il n est sans doute pas inutile de rappeler de manière directe que tous les adhérents du club doivent être licenciés à la FFT (les seules licences que vous n avez pas à établir sont celles de vos adhérents qui ont opté pour une licence dans un autre club ; le cas existe, mais il se fait rare!), y compris la totalité des enfants qui sont inscrits à l école de tennis. Faire partie de la famille fédérale implique que cette obligation soit remplie, cette disposition statutaire ne souffrant aucune discussion! 4.2. La maîtrise de la gestion Le club ne saurait être dirigé par une seule personne (Présidente ou Président), aussi dévouée et compétente soit-elle, voire par un Bureau restreint : Président, Secrétaire général et Trésorier général. La direction d un club doit être impérativement assurée par un Comité de direction, seul habilité à «élaborer la politique du club» à soumettre à l Assemblée générale. Le Bureau, émanation du Comité de direction, est appelé à gérer le quotidien et à rendre compte de manière détaillée à son Comité de direction. Dans l hypothèse des grands clubs dotés de permanents, ceux-ci travaillent à l application de la politique (dont ils sont d ailleurs très souvent les initiateurs) arrêtée par les élus. Dans le domaine de la gestion financière, la responsabilité repose sur le Trésorier du club ; il importe que dans son mode de fonctionnement le Comité de direction ait soigneusement étudié et défini les limites de responsabilité en matière d engagement des dépenses par le Président ou par le Trésorier, notamment en excluant la possibilité d engager des dépenses au-delà du montant fixé et des domaines déterminés (ex : frais de représentation, de réception) sans l accord du Comité de direction (ou du Bureau lorsqu il existe). Tous les accords doivent évidemment être pris en réunion officielle et figurer sur les comptes-rendus de réunion et non pris à la sauvette entre deux portes Dans le domaine de la gestion sportive, le responsable sportif peut, en toute rigueur, être un élu, même dans l hypothèse où il y a un enseignant diplômé d État. Le domaine de la gestion sportive est extrêmement vaste, et il peut y avoir partage, la responsabilité technique (formation des équipes) et pédagogique étant attribuée à l enseignant breveté, la responsabilité en matière d organisation (équipes, déplacements, tournois) étant du ressort de l élu, ce dernier étant par ailleurs partie prenante dans l élaboration de la politique sportive. ADM/14

16 Il ne faut jamais perdre de vue qu en matière sportive comme en toute autre matière, il faut faire la politique avec les moyens dont on dispose. Et si on veut faire davantage, c est alors du domaine de responsabilité du responsable du développement qui a pour mission avec tous les membres du club d ailleurs, de promouvoir l image du club pour obtenir des aides : subventions municipales ou participation de sponsors aux «événements» créés par le club. Conclusion On a pu lire que l affiliation à la FFT était la reconnaissance de l appartenance à la grande famille fédérale. Un club à son tour doit être la grande famille de tous les adhérents. Les anciens formant les plus jeunes à l exercice des responsabilités, ils doivent être attentifs aux vocations qu ils suscitent et avoir la force de caractère de passer le témoin aux plus jeunes et aux moins expérimentés, et avoir le panache d aider, le temps qu il faudra, à mettre aux plus jeunes le pied à l étrier. Sans doute la plus grande satisfaction pour un Président sortant serait de constater que l élève a dépassé le maître 4.3. La Tenue d une Assemblée Générale L Assemblée Générale Ordinaire C est le moment fort, un moment privilégié de la vie d un club (sans doute dans bien des cas faudrait-il mieux dire «devrait être»). Elle est convoquée dans les cas prévus par les statuts et au moins une fois par an. L objet de l Assemblée générale ordinaire annuelle est d entendre les rapports d activités et les comptes financiers de son Comité de direction pour l exercice écoulé afin de lui donner quitus pour sa gestion. L Assemblée générale ordinaire annuelle est souveraine dans les limites fixées par les statuts. Pas plus, pas moins! L ordre du jour classique d une telle Assemblée est généralement le suivant : Rapport moral du Président ou du Secrétaire général. Rapport financier du Trésorier. Rapport des commissaires aux comptes s il y en a (attention, il s agit là de personnes inscrites à l ordre des experts comptables et habilités par la Compagnie des commissaires aux comptes, à ne pas confondre avec des prestations de bénévoles qu il ne faut en aucun cas qualifier de «commissaires aux comptes» mais plutôt de «contrôleurs de gestion»). Décharge du Conseil d Administration (quitus) sur les comptes de l exercice. Budget prévisionnel et vote de celui-ci. Élection du Comité de direction (éventuellement). Divers. Les membres du Comité de direction et les adhérents se retrouvent ainsi réunis pour discuter ensemble du fonctionnement et de la bonne marche des activités du club. Les membres présents trouvent là l occasion de poser des questions, d avancer des suggestions pour l avenir, et parfois, d exprimer leurs désaccords. En résumé : «L Assemblée générale doit permettre de juger le passé, d évoquer le présent et de préparer l avenir». L Assemblée Générale Extraordinaire C est l Assemblée qui a pour seule compétence d apporter des modifications aux statuts ou qui est éventuellement appelée à se prononcer sur une dissolution anticipée de l association. Règle impérative : «toute modification statutaire, même minime, est de la seule compétence d une Assemblée générale extraordinaire» (quorums et majorités requis étant dans la quasi-totalité des cas différents de ceux requis pour la tenue d une Assemblée générale ordinaire). ADM/15

17 Convocation aux Assemblées Générales Les convocations doivent absolument mentionner les différents points prévus à l ordre du jour. Les convocations sont faites par lettre individuelle adressée à chacun des membres du club. L annonce par presse locale n est pas obligatoire, elle peut cependant être utile pour rafraîchir les mémoires Lorsqu une question présente un caractère de gravité (différend entre membres, appel d une décision de caractère disciplinaire prise par le Comité de direction), il est fortement conseillé d user de la lettre recommandée avec accusé de réception. Il est recommandé de joindre à la convocation : Le rapport moral du Président ou du Secrétaire général ; Le rapport financier du Trésorier accompagné du compte de résultats ; Le budget prévisionnel de l exercice à venir. Moyens à mettre en Œuvre N hésitez pas à présenter quelques tableaux de synthèse et surtout, ne projetez pas le compte de résultat détaillé. Faites au contraire apparaître les grandes familles de recettes et de dépenses. Présentez quelques graphiques : Adhérents (adultes et jeunes ; femmes et hommes) : graphiques en barres ; Compétiteurs et adhérents loisir : graphiques en barres ; Historique des adhérents : courbes linéaires ; Recettes par nature : camembert avec montants et % ; Dépenses par nature : camembert avec montants et %. Procès-verbal de L Assemblée Générale L article 56 des règlements administratifs fédéraux indique que les procès-verbaux des Assemblées générales des clubs doivent être adressés à la ligue sur sa demande. Statuts et Règlements RA article 56 al. c (rubrique FFT/missions/docs à téléchager) 4.4. La Convention Club/Propriétaires des Installations Nous touchons là un domaine «sensible», l histoire locale étant omniprésente, aussi, prudence! Constater l absence de toute convention «écrite» n implique pas qu il faille en rester aux accords verbaux pris par vos prédécesseurs avec des responsables municipaux qui d ailleurs ne sont peut-être plus aux affaires! Néanmoins, il faut agir avec doigté, les susceptibilités sont parfois à fleur de peau ; il faut savoir attendre le moment propice! Si vous voulez vous attaquer à ce problème, surtout n hésitez pas, contactez votre ligue. L organisation en place permettra de vous apporter un soutien efficace. Demander un exemple de convention à votre Conseiller en Développement (Convention validée par l ANDES, «Association Nationale Des Elus en charge du Sport»), réprésentant les collectivités dans le domaine du sport. ADM/16

18 V/Gestion Comptable, Fiscale et Sociale 5.1. La comptabilité du club Généralités La loi du 1 er juillet 1901 ne prévoit aucune disposition particulière en matière comptable, les statuts des associations constituant la seule source réglementaire. Ils peuvent prévoir toute disposition non contraire à la loi de même que la comptabilité sera tenue conformément aux règles légales régissant les entreprises adaptées au fonctionnement de la dite association. Il faut noter que la loi relative au règlement et à la liquidation judiciaire s applique aux associations. Il y a donc une nécessité de déterminer avec certitude l actif et le passif d une association car en cas d impossibilité de faire face au passif avec l actif, la responsabilité des dirigeants de droit ou de fait, rémunérés ou non, serait engagée. Le redressement peut leur être étendu notamment s ils se sont abstenus de tenir une comptabilité ou s ils ont tenu une comptabilité fictive. Des comptes, pour quoi faire? Ils sont obligatoires si votre association est : agréée ou intervient dans les secteurs de la jeunesse, du sport et du loisir, subventionnée par l État ou une collectivité locale (commune, conseil général ). Ils sont indispensables pour : rendre compte du fonctionnement de l association auprès des adhérents lors de l Assemblée générale, justifier les demandes de subventions ou formuler une demande d embauche, présenter la gestion lors des contrôles fiscaux, justifier le cas échéant du caractère non lucratif auprès des services fiscaux, connaître en permanence les moyens financiers de l association, savoir équilibrer un budget, développer une activité, financer un achat, demander un prêt, vérifier l exécution des budgets Le contrôleur de gestion des comptes Quel que soit le cadre comptable de l association, il est toujours bon de prévoir le contrôle des comptes. Il s agira le plus souvent d un membre de l association. Il aura pour missions de vérifier les comptes, et de voir si le budget est bien appliqué. Il ne peut en aucun cas être membre du Comité directeur. Les associations peuvent faire appel à des commissaires aux comptes moyennant des honoraires. Le rôle du trésorier? Il est bénévole, élu à ce poste. Il est responsable du budget et assure son suivi. Il propose au Comité de Direction le budget de l association qui le fait voter par l Assemblée Générale (bilan et prévisionnel). Il en assure l exécution. Il peut être aidé par un salarié : le comptable. Le trésorier ou le comptable enregistre les recettes et dépenses et détaille chaque opération. Enregistrement des charges et des produits Il peut être manuel ou informatisé, les logiciels comptables pour associations, simples et performants, sont aujourd hui en vente à des prix tout à fait abordables. Comment tenir une comptabilité de trésorerie? La tenue d une comptabilité de trésorerie est très simple. En calculant chaque mois le solde entre les recettes et les dépenses, vous disposez d un résultat simplifié reflétant la situation financière de l association. Les écritures sont passées dans l ordre chronologique. En début d année, on reprend les soldes des comptes bancaires et de la caisse. Les dépenses et les recettes sont d une part comptabilisées dans les comptes financiers puis ventilées dans les divers comptes de recettes et de dépenses. ADM/17

19 On ouvrira autant de comptes que l on voudra, selon la nature des recettes et des dépenses (loyers, assurances, frais de transport, téléphone, frais financiers, etc.). On peut tout faire tenir sur un seul registre ou sur deux registres distincts. Le numéro d opération sera reporté sur la facture correspondante. Ce journal vous permettra, en fin d exercice, de dresser un tableau récapitulatif des recettes et des dépenses. Le rapprochement bancaire C est le contrôle régulier des comptes bancaires, puisqu il y a normalement une discordance entre le solde en comptabilité et le solde figurant sur le relevé bancaire. Les chèques de dépenses et de recettes sont comptabilisés au fur et à mesure de leur émission ou de leur réception par l association ; ils ne figureront sur le relevé qu avec un certain délai. Il s agit donc d un pointage manuel (assisté d un logiciel, c est mieux) de toutes les opérations de banque ou CCP figurant sur le livre-journal d un mois déterminé avec les opérations figurants sur le relevé de banque ou de CCP du même mois. Solde en banque Solde = solde du journal de banque + chèques de dépenses non portés sur le relevé bancaire - chèques de recettes non crédités sur le relevé bancaire Cette opération permet de constater, que non seulement les soldes de fin de mois sont différents, que des écritures enregistrées dans le livre-journal ne figurent pas sur le relevé de compte et que des écritures inscrites sur le relevé bancaire ont été omises dans l enregistrement sur le livre-journal. La technique de l état de rapprochement permet d isoler ces sommes et éventuellement de corriger les écritures comptables. Le budget prévisionnel Il permet de déterminer les objectifs chiffrés pour une année ou à plus long terme. Le budget de fonctionnement Il est établi en fin d exercice et concerne l année à venir. Il permet de répondre à des questions telles que : à quel niveau fixer les cotisations? de quels financements extérieurs dépend l équilibre financier de l association? Chaque poste comptable (achat, personnel, déplacements, recettes) doit être étudié. Pour chiffrer les prévisions : se reporter aux chiffres de l année en cours en prenant soin d évaluer les différents facteurs d évolution possibles (prix, salaires, etc.), établir des budgets propres à chaque secteur (frais de personnel, fournitures, déplacement, cotisations, subventions), regrouper les différents budgets sur un même budget global avec une colonne charges et une colonne produits. Attention! Le budget prévisionnel d une association ou d une action doit toujours être équilibré! Budget d investissement Investir pour quoi faire? L investissement n est pas un but en soi. S il peut être considéré comme un enrichissement pour l association, il est souvent une source de charges supplémentaires. Chiffrer l ensemble des dépenses Un investissement peut se réaliser sur plusieurs années sans oublier les frais annexes. Prévoir des recettes adaptées Ne surestimez pas votre autofinancement : gardez une marge de sécurité, n oubliez pas non plus que vous devez prévoir des dotations aux amortissements dans vos comptes ultérieurs. Attention! N engagez jamais un investissement avant de vous être assuré de son financement et d avoir un plan de financement équilibré. N oubliez pas que l imprudence en ce domaine peut parfois mettre en cause l existence même de l association. ADM/18

20 Les documents de synthèse Le Compte de Résultat : Principes Le compte de résultat est un document légal de synthèse qui récapitule tous les produits et les charges au cours d une période donnée («exercice»), sans qu il soit tenu compte de leur date d encaissement ou de paiement. Il fait apparaitre par différence le résultat de l exercice, à savoir un bénéfice ou un déficit. Les produits et les charges sont classés en trois catégories : - Niveau d exploitation : ce sont tous les produits et les charges correspondants à l activité normale et à la gestion courante de l association, - Niveau financier : ce sont les choix liés à l investissement ou à la situation de trésorerie de l association - Niveau exceptionnel : ce sont tous les événements exceptionnels survenus au cours de l exercice (les plus ou moins values, les redressements) Par référence au plan comptable, les principaux comptes de charges (classe 6) sont : - 60 achats et variation de stocks - 61 services extérieurs - 62 autres services extérieurs - 63 impôts, taxes et versements assimilées - 64 charges du personnel - 65 autres charges de gestion courante - 6 charges financières - 67 charges exceptionnelles - 68 dotations aux amortissements et aux provisions - 69 impôts sur les bénéfices et assimilés Les principaux comptes de produits (classe 7) sont : 70 ventes de produits finis 74 subventions d exploitation 75 autres produits de gestion courante 76 produits financiers 77 produits exceptionnels 78 reprises sur amortissements et provisions 79 transferts de charges Modèle de plan comptable associatif disponible sur Remarques sur les produits Les subventions De fonctionnement ou d équilibre. Ce sont des produits de l exercice d octroi, à enregistrer en compte 74 Subventions d exploitation pour les subventions de fonctionnement et en compte Subventions d équilibre (celles affectées à une opération particulière en vue d équilibrer le budget de l opération.) Les cotisations reçues Elles constituent des produits à inscrire dans le compte 756 Cotisations. Elles doivent être, dans le cadre de l indépendance des exercices, rattachées à l exercice qui les concerne. Elles seront distinguées des autres produits dans le compte de résultat afin de bien faire apparaître les ressources non lucratives. Les contributions volontaires à titre gratuit Ce sont des actes par lesquels une personne morale ou physique apporte à une autre un travail, un bien ou un service à titre gratuit. Depuis 1999, il est possible de mettre en valeur le bénévolat dans les comptes annuels (Ce mode d enregistrement en comptes de «charges» et de «produits» de classe 8 n a pas d incidence sur le résultat (excédent/insuffisance ; bénéfice/perte). Pour en savoir plus sur ces dispositions, télécharger sur le site internet le «Guide pratique BENEVOLAT : valorisation comptable» ADM/19

CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF

CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF LA CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE Une association est définie

Plus en détail

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? L association peut, dans l exercice de ses activités, causer des dommages, porter atteinte aux intérêts des tiers. L'association est

Plus en détail

Statuts : Etoile Saint Amandoise.

Statuts : Etoile Saint Amandoise. Statuts : Etoile Saint Amandoise. Sommaire : Présentation But et composition Affiliation Ressources Administration et fonctionnement o Comité de direction o Le bureau o Assemblée générale Ordinaire o Assemblée

Plus en détail

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome.

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome. INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON LA FORME JURIDIQUE (Circ. n 2008-095 du 23/07/2008) Association : ce que dit la loi 1901 La Constitution

Plus en détail

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE Article 1 - Constitution La présente association est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Plus en détail

STATUTS TITRE I OBJET DÉNOMINATION SIÈGE DURÉE ARTICLE 1

STATUTS TITRE I OBJET DÉNOMINATION SIÈGE DURÉE ARTICLE 1 STATUTS Edition 03 du 13 décembre 2009 _ Assemblée générale extraordinaire du 16 janvier 2010 ayant pour objet le changement des statuts et règlement intérieur. Titre de l Association : TENNIS CLUB DU

Plus en détail

Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations

Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations Centre de Ressources et d Information des Bénévoles Ce que l on va aborder Propos introductifs : l esprit

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY

STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY Article 1 : Constitution et siège social Il est fondé, le 12 mai 1998, entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet

Plus en détail

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV)

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) I. But et composition de l Association Article 1 : Nom Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Statuts. «Centre d Enseignement Sur les Arts et la Musique» CESAM : l ouverture culturelle en Avant Pays Savoyard. Statuts

Statuts. «Centre d Enseignement Sur les Arts et la Musique» CESAM : l ouverture culturelle en Avant Pays Savoyard. Statuts «Centre d Enseignement Sur les Arts et la Musique» CESAM : l ouverture culturelle en Avant Pays Savoyard Statuts 1 Article 1 er : Constitution Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Association SYNADEC Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, le décret du 16

Plus en détail

Assurance des associations départementales OCCE, des coopératives et des foyers coopératifs affiliés

Assurance des associations départementales OCCE, des coopératives et des foyers coopératifs affiliés Assurance des associations départementales OCCE, des coopératives et des foyers coopératifs affiliés Multirisque Notice d information 2010/2011 Le contrat multirisque a été conçu conjointement par la MAIF

Plus en détail

COUDEKERQUE-BRANCHE STATUTS

COUDEKERQUE-BRANCHE STATUTS COUDEKERQUE-BRANCHE Siége administratif : 33 rue Arago, 59210 Coudekerque branche Association loi 1901 n 6356 Affiliation Fédération Française de Triathlon n 02021 Agrée Jeunesse et Sports n 59S1875 N

Plus en détail

UC1 Cadre Réglementaire

UC1 Cadre Réglementaire Stage Initial MF1 Commission Technique Régionale EST Septembre 2011 UC1 Cadre Réglementaire - La Loi de 1901 - Organisation du Sport en France - Établissements d'aps Principes généraux - La vie associative

Plus en détail

Formation ALS AGEE 2014

Formation ALS AGEE 2014 Formation ALS AGEE 2014 Programme : Repérer les comportements à risques et veiller à l intégrité physique et psychologique des participants Assurer la protection des participants et des tiers 03/04/2014

Plus en détail

LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE

LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE Version Validé par le Comité Directeur du 22/05/2015 Applicable dès le 23/05/2015. Annule et remplace toute version antérieure. Table des matières TITRE I : PREAMBULE...

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX. ARTICLE 1 er DEFINITION

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX. ARTICLE 1 er DEFINITION ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX ARTICLE 1 er DEFINITION L'association dite Comité Départemental de Golf de est une association Loi 1901

Plus en détail

FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA. Statuts

FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA. Statuts AGE du 23 janvier 2014 FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA Statuts Titre 1 : dénomination, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution Il est fondé entre les organisations professionnelles

Plus en détail

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE Chapitre 1 - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives?

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? La pratique sportive est génératrice de risque et d accident matériel ou corporel. C est pourquoi il existe de nombreuses

Plus en détail

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès Nom de l association Sigle Numéro SIRET APE DEMANDE DE SUBVENTION ORDINAIRE ANNEE 2016 Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports Service des Sports Bâtiment Pyrène 1,

Plus en détail

Responsabilité pénale de l association

Responsabilité pénale de l association Responsabilité pénale de l association Infractions limitativement définies : Le code pénal prévoit la responsabilité pénale des personnes morales à raison des infractions réalisées pour leur compte et

Plus en détail

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 2015 STATUTS RÈGLEMENTS M E RMutuelle Retraite Européenne Statuts MRE applicables à compter du 01/01/2015 Titre I ER - Formation, Objet et composition

Plus en détail

MUTUELLE DENTAIRE RENAULT

MUTUELLE DENTAIRE RENAULT MUTUELLE DENTAIRE RENAULT 9, rue de Clamart 92772 Boulogne Billancourt Cedex Tél. : 01.46.94.29.50 CHAPITRE 1 FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE DENTAIRE RENAULT Article 1 Dénomination... 3

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Responsabilités et assurances dans le domaine du sport Présentation de la maïf La Maïf est le 1 er assurées. assureur des

Plus en détail

Pour faire vos demandes d assurances ce dossier est composé :

Pour faire vos demandes d assurances ce dossier est composé : Toute manifestation sportive (Pédestre, cycliste, cyclotourisme, VTT, cyclo-cross) organisée sur la voie publique doit obligatoirement être assurée. La FSGT par l intermédiaire de la Mutuelle des Sportifs

Plus en détail

Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35

Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35 Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35 (Assemblée Générale Extraordinaire du 19 Juin 2014) Objet et composition de l association Article 1 : L association dite «Union Sportive Grégorienne

Plus en détail

ASSOCIATION AXIVA STATUTS

ASSOCIATION AXIVA STATUTS ASSOCIATION AXIVA Association déclarée, régie par la loi du 1 er juillet 1901 103-105, rue des Trois Fontanot 92000 Nanterre STATUTS mis à jour au 7 juin 2012 Copie certifiée conforme Le président 1 ARTICLE

Plus en détail

ENTENTE SPORTIVE GATINAISE

ENTENTE SPORTIVE GATINAISE ENTENTE SPORTIVE GATINAISE STATUTS Février 2011 1 Article 1 er CONSTITUTION Il a été fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Pour faire vos demandes d assurances ce dossier est composé :

Pour faire vos demandes d assurances ce dossier est composé : Toute manifestation sportive (Pédestre, cycliste, cyclotourisme, VTT, cyclo-cross) organisée sur la voie publique doit obligatoirement être assurée. La FSGT, par l intermédiaire de la Mutuelle des Sportifs,

Plus en détail

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003 DEP 302 - JUIN 2003 Copropriété et assurances Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax DEP : 01 465

Plus en détail

1 Nom association : ------------------------------------ Discipline : ------------------------------- Page N Nous sommes là pour vous aider

1 Nom association : ------------------------------------ Discipline : ------------------------------- Page N Nous sommes là pour vous aider 1 Nom association : ------------------------------------ Discipline : ------------------------------- Page N Nous sommes là pour vous aider A ssociation Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur de la Croix-Rouge française adopté par l assemblée générale extraordinaire du 20 janvier 2012 et approuvé par le ministre de l Intérieur RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA

Plus en détail

FICHE REPERE Fédération Française des Sociétés d Assurances

FICHE REPERE Fédération Française des Sociétés d Assurances FICHE REPERE Fédération Française des Sociétés d Assurances Associations : risques et assurances Fiche pratique, 1/02/2010 A l occasion de leurs activités, les associations sont exposées à des risques

Plus en détail

N O T E. (1er septembre 2014 au 31 août 2015)

N O T E. (1er septembre 2014 au 31 août 2015) 1 er août 2014 N 3001/FCD/Assurances/12.53 N O T E RELATIVE AUX ASSURANCES SOUSCRITES AU PROFIT DE LA FEDERATION, DES SECTIONS IMPLANTEES A L ETRANGER ET DES ADHERENTS AU TITRE DE LA SAISON 2014/2015 (1er

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale des associations

Responsabilité civile et pénale des associations Responsabilité civile et pénale des associations En engageant une action associative, sachez que le fait de déposer des statuts et donc d adapter les règles de la loi 1901 vous obligent à appliquer la

Plus en détail

Règlement financier et de Gestion de la F.F.S.B.

Règlement financier et de Gestion de la F.F.S.B. Règlement financier et de Gestion de la F.F.S.B. du 26/02/2005 modifié les 15/03/2008, 21/04/2012 et 22/02/2014 I.REGLEMENT FINANCIER PREAMBULE La Fédération Française du Sport Boules, bénéficiant d une

Plus en détail

CONTRATS RAQVAM COLLECTIVITés

CONTRATS RAQVAM COLLECTIVITés Prévenir Assurer une collectivité les risques... CONTRATS RAQVAM COLLECTIVITés et AUTO-MISSION Résumé du contrat d assurance de la FFCO > Les garanties de la licence assurance de la fédération et les garanties

Plus en détail

L ASSURANCE FÉDÉRALE

L ASSURANCE FÉDÉRALE L ASSURANCE FÉDÉRALE SOMMAIRE I. L assurance en responsabilité civile II. Les garanties protection pénale et recours III. L assurance accidents corporels I. L ASSURANCE EN RESPONSABILITÉ CIVILE LE CADRE

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS

FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS 1 IMPORTANT A L APPROCHE DE VOS ASSEMBLEES GENERALES PENSEZ A METTRE A JOUR VOS STATUTS OU REGLEMENT INTERIEUR SELON LE CAS Les fondateurs d'une association peuvent avoir

Plus en détail

CHAMBRE PROFESSIONNELLE DU CONSEIL DE LA RÉGION CENTRE

CHAMBRE PROFESSIONNELLE DU CONSEIL DE LA RÉGION CENTRE CHAMBRE PROFESSIONNELLE DU CONSEIL DE LA RÉGION CENTRE ARTICLE 1 : CONSTITUTION ET DÉSIGNATION L Association «Chambre Professionnelle du Conseil de la région centre» (C.P.C Région Centre.) a décidé en

Plus en détail

ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS

ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS 1 ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS ARTICLE 1 - DENOMINATION La présente Association a pour dénomination : «Habiter Enfin!». ARTICLE 2 - SIEGE Le siège de l association est fixé au : 14

Plus en détail

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la Loi 1901, ayant pour titre :...

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la Loi 1901, ayant pour titre :... Statuts d'association : exemple de statuts type Si l'on s'en tient strictement aux termes de la loi 1901, il n'y a pas de statuts modèles. Cependant,l'utilisation de statuts-type facilite la création d'une

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE Montpellier - 13 novembre 2012 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques La nature de l activité L âge des participants à l activité Le lieu de l activité

Plus en détail

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 Article 1 : Dénomination. Il est fondé, entre les personnes morales adhérentes aux présents statuts,

Plus en détail

Statuts. Les soussignés :

Statuts. Les soussignés : Statuts Les soussignés : APICIL PRÉVOYANCE, institution de prévoyance régie par le titre III du livre IX du Code de la Sécurité sociale, dont le siège social est situé 38 rue François Peissel 69300 Caluire

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES : L ASSOCIATION ET SON FONCTIONNEMENT

QUESTIONS/REPONSES : L ASSOCIATION ET SON FONCTIONNEMENT QUESTIONS/REPONSES : L ASSOCIATION ET SON FONCTIONNEMENT Bureau 1. Une association peut-elle ne comporter qu un seul organe dirigeant, par exemple un conseil d administration et pas un bureau? 2. L ancien

Plus en détail

S I E T SYNDICAT DES INDUSTRIELS DES EQUIPEMENTS DU TRAITEMENT DE L EAU S T A T U T S C H A P I T R E P R E M I E R

S I E T SYNDICAT DES INDUSTRIELS DES EQUIPEMENTS DU TRAITEMENT DE L EAU S T A T U T S C H A P I T R E P R E M I E R S I E T SYNDICAT DES INDUSTRIELS DES EQUIPEMENTS DU TRAITEMENT DE L EAU S T A T U T S C H A P I T R E P R E M I E R ARTICLE PREMIER CONSTITUTION Conformément au chapitre premier du titre premier du Livre

Plus en détail

BULLETIN D ADHESION SLA SL00 SMART LIGHITING ALLIANCE. Association Loi 1901 30, place Antigone, Parc de la BAOU 83 110 SANARY / MER

BULLETIN D ADHESION SLA SL00 SMART LIGHITING ALLIANCE. Association Loi 1901 30, place Antigone, Parc de la BAOU 83 110 SANARY / MER BULLETIN D ADHESION SLA SL00 SMART LIGHITING ALLIANCE Association Loi 1901 30, place Antigone, Parc de la BAOU 83 110 SANARY / MER contact@smartlightingalliance.org www.smartlightingalliance.org [Texte]

Plus en détail

LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT

LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT Me TEISSEDRE - Administrateur ACDA La pratique d un sport automobile n est pas sans risque, tant au niveau physique que pécuniaire, et ses conséquences

Plus en détail

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances.

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances. Expert-Comptable 2015 Risques. Réassurance. Ressources Humaines. Notice d information Responsabilité Civile Professionnelle des Experts-Comptables Un seul et même contrat pour : Contrat cadre d assurance

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATION UFOLEP

QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATION UFOLEP QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATION UFOLEP 1. EN QUOI CONSISTE L ASSURANCE DE RESPONSABILITE CIVILE? L assurance de responsabilité civile couvre les dommages matériels ou corporels causés aux tiers lorsque

Plus en détail

L assurance de la FFE et de ses pratiquants. Présentation du 20 septembre 2014

L assurance de la FFE et de ses pratiquants. Présentation du 20 septembre 2014 L assurance de la FFE et de ses pratiquants Présentation du 20 septembre 2014 1 Vos interlocuteurs Courtier gestionnaire: Aiac courtage Assureur: La Sauvegarde GMF 2 Deux idées fortes : Se protéger Les

Plus en détail

INGENIEURS SANS FRONTIERES (ISF)

INGENIEURS SANS FRONTIERES (ISF) INGENIEURS SANS FRONTIERES (ISF) STATUTS I - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 L'association de solidarité internationale, INGENIEURS SANS FRONTIERES ("ISF" en sigle), fondée en janvier 1982,

Plus en détail

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS Article préliminaire Il est rappelé que l association «Les Hippocampes de Paris» a été créée le 25 mai 1934 sous la dénomination «Les Hippocampes». Elle a été déclarée

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «NOUVEL HORIZON»

STATUTS DE L ASSOCIATION «NOUVEL HORIZON» STATUTS DE L ASSOCIATION «NOUVEL HORIZON» TITRE 1 : DEFINITION DE L ASSOCIATION Article 1 : Dénomination Il est fondé entre toutes les personnes morales ou physiques qui adhèrent aux présents statuts une

Plus en détail

STATUTS - Association loi 1901 -

STATUTS - Association loi 1901 - STATUTS - Association loi 1901 - ARTICLE 1 : CONSTITUTION Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS Article 1 Constitution Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Règlement Intérieur du TCGA

Règlement Intérieur du TCGA Règlement Intérieur du TCGA Version 1 juin 2014 CLUB HOUSE DU TENNIS Stade Jean Rives 15 route de Ia Garenne 27600 GAILLON Association Sportive Loi 1901 Le règlement intérieur du Tennis Club GAILLON AUBEVOYE

Plus en détail

ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS. Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE

ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS. Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS Les soussignés Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE Membres ayant adhéré aux présents statuts de l association

Plus en détail

STATUTS. Adoptés Modifiés - par l'assemblée Générale extraordinaire du... OBJET ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION

STATUTS. Adoptés Modifiés - par l'assemblée Générale extraordinaire du... OBJET ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION STATUTS Adoptés Modifiés - par l'assemblée Générale extraordinaire du... Article 1 : constitution, dénomination, objet OBJET ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D ASSOCIATION ---- ----

MODELE DE STATUTS D ASSOCIATION ---- ---- MODELE DE STATUTS D ASSOCIATION ---- ---- NOTICE EXPLICATIVE Ce document comporte deux parties : La présente notice explicative (4 pages) qui vous aidera à rédiger des statuts adaptés à votre association,

Plus en détail

Comité des Fêtes d Oulins

Comité des Fêtes d Oulins Comité des Fêtes d Oulins Association loi 1901- Statuts du COMITE DES FETES D OULINS ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par

Plus en détail

CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI

CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI Selon l'article 2 de la loi de 1901, les associations peuvent «se former librement sans autorisation ni déclaration». Pour exister officiellement, il convient néanmoins

Plus en détail

SKI - CLUB - EST STATUTS

SKI - CLUB - EST STATUTS SKI - CLUB - EST STATUTS TITRE I : Intitulé - Objet social - Siège social - Durée - Affiliation Article 1 : Intitulé L association ayant pour titre «SKI-CLUB-EST» (abréviation de SKI CLUB des Cheminots

Plus en détail

Mais il est fortement conseillé de s'assurer

Mais il est fortement conseillé de s'assurer LES ASSOCIATIONS ET L'ASSURANCE Grand principe Pas d'assurance obligatoire sauf pour : les centres de vacances, les centres de loisirs sans hébergement, les établissements ayant la garde de mineurs, handicapés

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Le siège social est fixé à LA ROCHELLE 11 bis, rue des Augustin. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d'administration.

Le siège social est fixé à LA ROCHELLE 11 bis, rue des Augustin. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d'administration. ARTICLE 1 : DENOMINATION Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une Association régie par la Loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : JAZZ ENTRE LES DEUX

Plus en détail

STATUTS-TYPES D ASSOCIATION DEPARTEMENTALE ENFANCE & FAMILLES D ADOPTION. Titre I - BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS-TYPES D ASSOCIATION DEPARTEMENTALE ENFANCE & FAMILLES D ADOPTION. Titre I - BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION STATUTS-TYPES D ASSOCIATION DEPARTEMENTALE ENFANCE & FAMILLES D ADOPTION Titre I - BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article Premier : 1.1. Titre : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

ASSURANCES DE LA FEDERATION SPEED BADMINTON CLUB DE FRANCE. RC/individuelle accidents/assistance/rc Mandataires

ASSURANCES DE LA FEDERATION SPEED BADMINTON CLUB DE FRANCE. RC/individuelle accidents/assistance/rc Mandataires Votre Agent Général M DAVID DEGROISE 26 RUE DE LA PETITE BILANGE 49400 SAUMUR Tél : 02 41 51 19 32 Fax : 02 41 50 73 56 N ORIAS : 07020714 ASSURANCES DE LA FEDERATION SPEED BADMINTON CLUB DE FRANCE RC/individuelle

Plus en détail

Rédiger le Projet Associatif avec les Membres Fondateurs

Rédiger le Projet Associatif avec les Membres Fondateurs Rédiger le Projet Associatif avec les Membres Fondateurs Il est vivement conseillé d avoir un Projet Associatif Ecrit et Partagé par les membres fondateurs de l Association. En effet, il permet de structurer

Plus en détail

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION ARTICLE 1 er : L arrondissement, constituée sous le régime de la Loi du 1 er juillet 1901 et en conformité avec le Code de la Famille et de l Aide Sociale, groupe

Plus en détail

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution.

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution. ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. STATUTS DE L ASSOCIATION Titre 1 Constitution. ARTICLE PREMIER : DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux

Plus en détail

Tableau de tri des archives des associations

Tableau de tri des archives des associations Tableau de tri des archives des associations *Durée d utilité l association : la durée de conservation de documents dans les locaux de l association avant sort final. La durée d utilité commence à la clôture

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION loi 1901 France Douleurs

STATUTS ASSOCIATION loi 1901 France Douleurs 1 STATUTS ASSOCIATION loi 1901 France Douleurs ARTICLE 1 : Titre de l association Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901, ayant pour

Plus en détail

STATUTS «ATELIER THEATRE DE L EVEIL»

STATUTS «ATELIER THEATRE DE L EVEIL» 1 STATUTS Association «ATELIER THEATRE DE L EVEIL» Logo 2 I. CONSTITUTION OBJET SIEGE SOCIAL DUREE Article 1 : Constitution et Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

Marché à procédure adaptée. Cahier des charges. Assurances

Marché à procédure adaptée. Cahier des charges. Assurances Marché à procédure adaptée Passé en application de l article 28 du code des marchés publics Cahier des charges Assurances Date limite de réception des offres Le 28 octobre 2011 à 12h00 Syndicat Mixte Interrégional

Plus en détail

Associations : risques et assurances

Associations : risques et assurances DA 318 AVRIL 2005 Centre de documentation et d information de l assurance Associations : risques et assurances Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de

Plus en détail

Association loi 1901 - BP 82056-25402 AUDINCOURT CEDEX // 06.13.81.96.71 - www.crmfc.fr

Association loi 1901 - BP 82056-25402 AUDINCOURT CEDEX // 06.13.81.96.71 - www.crmfc.fr 1 TITRE I CONSTITUTION, OBJET, SIEGE SOCIAL, DUREE Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les personnes physiques ou morales qui adhérent ou adhéreront aux présents statuts, une association

Plus en détail

ASSOCIATION HISTORIQUE DU TEMPLE DE PARIS. www.templedeparis.fr

ASSOCIATION HISTORIQUE DU TEMPLE DE PARIS. www.templedeparis.fr ASSOCIATION HISTORIQUE DU TEMPLE DE PARIS 40 rue des Blancs Manteaux - 75004 Paris www.templedeparis.fr STATUTS DE L ASSOCIATION Article 1 Titre Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

CREATION & FONCTIONNEMENT D UNE ASSOCIATION

CREATION & FONCTIONNEMENT D UNE ASSOCIATION CREATION & FONCTIONNEMENT D UNE ASSOCIATION La Loi 1901 GENERALITES LE REGIME JURIDIQUE LES CATEGORIES D ASSOCIATIONS La Loi 1901 Généralités Une association loi 1901 est une association à but non lucratif,

Plus en détail

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal RAPPELS : La comptabilité permet : - d enregistrer les entrées et sorties d argent - d informer les adhérents du club et ses partenaires (institutionnels et autres) - de contrôler et de prouver - de prévoir.

Plus en détail

Statuts de Open Data France

Statuts de Open Data France Statuts de Open Data France Association des Collectivités engagées dans l Open Data I - Constitution, but, composition, siège Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

L ASSOCIATION LOI 1901

L ASSOCIATION LOI 1901 ANIMATION SPORT EMPLOI 66 Centre de Ressource et d Information pour les Bénévoles L ASSOCIATION LOI 1901 Création, fonctionnement et administration Samedi 22 octobre 2011 9 h 00 Maison des Sports de Perpignan

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT CONSTITUTION Article 1 er Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES STATUTS

SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES STATUTS SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES ARTICLE 1 : STATUTS CONSTITUTION Il est crée sous la dénomination sociale : SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS

Plus en détail

Règlementation sportive

Règlementation sportive Règlementation sportive Le code du sport crée en 2006 regroupe des textes législatifs (lois) et règlementaires (décrets et arrêtés) qui encadrent la pratique sportive. Etablissement d activités physiques

Plus en détail

ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER

ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER AUTOMOBILE CLUB D AIX-EN-PROVENCE ET DU PAYS D AIX MODIFICATION DES STATUTS ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER 2015 ART. 1 : Il est fondé entre les personnes qui ont adhéré ou

Plus en détail

LE MÉMENTO POUR LES DIRIGEANTS D ASSOCIATIONS SPORTIVES

LE MÉMENTO POUR LES DIRIGEANTS D ASSOCIATIONS SPORTIVES LE MÉMENTO POUR LES DIRIGEANTS D ASSOCIATIONS SPORTIVES LES RESSOURCES HUMAINES DE L ASSOCIATION SPORTIVE F1 LE STATUT DE L INTERVENANT : SALARIÉ OU TRAVAILLEUR INDÉPENDANT? F2 L ASSOCIATION SPORTIVE

Plus en détail

Année 2016. Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle

Année 2016. Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle Année 2016 Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle Pour les subventions de fonctionnement : date limite de dépôt : 31 Octobre 2015 Pour les subventions exceptionnelles :

Plus en détail

Telle est, Monsieur le Président de la République, l économie du présent projet de décret que j ai l honneur de soumettre à votre signature.

Telle est, Monsieur le Président de la République, l économie du présent projet de décret que j ai l honneur de soumettre à votre signature. REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un but - Une Foi ----------------- DECRET N 83-423 du 21 AVRIL 1983 RELATIF AUX ACTIVITES DE TRANSACTION ET DE GESTION IMMOBILIERES RAPPORT DE PRESENTATION La loi n 82-07

Plus en détail

S T A T U T S LA QUADRATURE DU NET

S T A T U T S LA QUADRATURE DU NET S T A T U T S LA QUADRATURE DU NET Association loi 1901 Article 1 - Constitution I DENOMINATION OBJET - SIEGE Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une Association régie par la loi du 1er

Plus en détail

Multigaranties Vie Associative

Multigaranties Vie Associative Multigaranties Vie Associative Demande d assurance - Demande de modification L association est déjà assurée à La Sauvegarde, indiquer le numéro du contrat : Le souscripteur JOindre impérativement LeS StatutS

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Dossier à renvoyer complet avant le 30 septembre 2015 à Mairie de Chassieu Monsieur le Maire 60 rue de la République 69680 CHASSIEU NOM DE L'ASSOCIATION q Première

Plus en détail

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration.

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration. Association loi 1901 ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant pour

Plus en détail

LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012

LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012 LA CAUTION SOLIDAIRE ASSOCIATION DE CAUTIONNEMENT MUTUEL Autorisée par arrêtés ministériels du 1 er mai 1931 et du 25 octobre 1937 STATUTS 2012 Chapitre 1 - OBJET DE L ASSOCIATION ADHÉSIONS DÉMISSIONS

Plus en détail

Statuts du Collectif des Plateformes d Affiliation

Statuts du Collectif des Plateformes d Affiliation I - BUT ET COMPOSITION Art. 1 : DENOMINATION Il est fondé un syndicat régi par les présents statuts, sous la dénomination de : Collectif des Plateformes d Affiliation (CPA). Art. 2 : OBJET Ce syndicat

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION LOI 1901

STATUTS ASSOCIATION LOI 1901 STATUTS ASSOCIATION LOI 1901 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE SOCIAL DUREE Article 1 : CONSTITUTION ET DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi

Plus en détail