Observatoire du marché du logement neuf

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Observatoire du marché du logement neuf"

Transcription

1 Région Nord - Pas de Calais Observatoire du marché du logement neuf Édition 2015

2 Sommaire et Lexique n Pages t 5 Région Nord - Pas de Calais : les ventes de logements neufs n Pages 6 et 7 Région Nord - Pas de Calais : répartition des logements par arrondissement (collectifs - individuel groupé - résidence - compris vente en bloc) n Pages 8 et 9 SCOT de Lille : 124 communes pour habitants n Pages 10 et 11 SCOT de Lille : état des ventes : mises en vente, réservations et offre disponible (hors vente en bloc et hors résidence) n Pages 1t 13 SCOT de Lille : répartition des ventes suivant les catégories de logements et types d acheteurs n Pages 1t 15 SCOT de Lille : répartition suivant la typologie de logement (hors vente en bloc et hors résidence) n Pages 16 et 17 SCOT de LILLE : analyse sectorielle et granulométrie n Pages 18 Synthèse et perspectives Lexique Attention : les chiffres sont revus chaque année en fonction du nombre d adhérents Nos résultats tiennent toujours compte des dernières mises à jour éventuelles (suppression et/ou réintégration de programme, de réservations, nouveau promoteur ). n Les programmes sont répertoriés selon 3 natures distinctes : - Collectif, - Individuel groupé (différent de l individuel pur), - Résidence Service (seniors, étudiants, tourisme). n Réservations nettes : réservations brutes - désistements. n Mises en Vente : nombre de logements commercialisés et offerts à la vente. n Logements disponibles en fin de période : nombre de logements disponibles fin de période précédente + Mises en vente période - Réservations Nettes période. n Utilisateurs : propriétaire occupant. n Investisseurs particuliers : acquéreur d un bien destiné à la location. n Vente en bloc : vente groupée de lots en grande majorité destinés à des bailleurs sociaux. n Dans nos résultats les logements (réservés et disponibles) sont déclinés aussi selon l avancement du programme : - Avant travaux (sur plan), - En cours de construction (début à fin des travaux), - Terminés (livrés). 2 << Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015

3 En 2014, le CECIM Nord a continué à développer la qualité de sa base de données en élargissant le nombre de ses adhérents. L arrivée du Conseil Régional des Notaires dans notre association contribuera également à compléter notre capacité d expertise des différents marchés. Car en effet, plus que jamais, dans un contexte économique général incertain et une confiance pas encore retrouvée, il s avère nécessaire de mesurer les évolutions de marché et les effets des politiques menées. À ce titre, l année 2014 fut marquée pour le secteur du logement par une forte activité législative : Approbation de la loi ALUR, ordonnances pour le logement, refonte du zonage A/B/C, loi de finances rectificative 201t loi de finances Dans cet ensemble législatif, certaines mesures ont pu ou pourront avoir des impacts directs sur le comportement des acquéreurs de logements : - refonte du dispositif d aide à l investissement locatif (Loi PINEL) - exonération de droit en cas de donation pour l acquisition d un logement neuf - confirmation du dispositif du PTZ jusqu au 31 décembre 2017 et évolution des conditions d attribution (élargissement à l ancien sous certaines conditions) C est donc dans ce contexte un peu agité que les producteurs de logements neufs, ainsi que leurs clients, ont dû évoluer. Nous avons essayé de retranscrire dans le présent document les résultats de cette activité. Bonne lecture donc. Bien cordialement. Jean-Michel SEDE Président CECIM NORD Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015 >> 3

4 Région Nord - Pas de Calais n Commentaires Après 2 années de baisse, l activité s est redressée en 2014 avec une augmentation globale de plus de 25 %. Il convient en revanche de noter la part importante des ventes en bloc (27 % du total des ventes) et une augmentation de 77 %. Les ventes aux particuliers progressent mais plus faiblement : +13,7 %. À la différence de l année dernière, cette progression s effectue uniquement sur le quatrième trimestre. L augmentation sur ce seul trimestre étant de plus de 46 %. On retrouve ainsi l effet accélérateur du dispositif fiscal PINEL qui a visiblement répondu aux attentes des investisseurs. Nord - Pas de Calais : carte administrative (arrondissements) Calais Dunkerque n Les chiffres clefs Saint-Omer Boulogne-sur-Mer Lille Béthune +13,7 % Nombre de ventes aux particuliers Montreuil Arras Lens Valenciennes Douai Cambrai Avesnes-sur-Helpe Les ventes en bloc représentent 27 % de l activité n Nord n Pas-de-calais 4 << Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015

5 Les ventes de logements neufs n Ventes de logements - Découpage par trimestre Évolution sur 5 ans de 2010 à trimestre trimestre trimestre trimestre Total hors ventes en bloc Résidences Ventes en bloc Total n Ventes de logements - Découpage par trimestre Évolution sur 5 ans de 2010 à trimestre trimestre trimestre trimestre n Ventes de logements - Comparaison trimestre par trimestre Évolution sur 5 ans de 2010 à trimestre trimestre trimestre trimestre Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015 >> 5

6 Région Nord - Pas de Calais n Commentaires Le département du Nord représente près de 95 % des réservations. L arrondissement de Lille augmente encore sa prépondérance puisqu à lui seul il représente 86 % de l activité. Le logement collectif progresse de 20,8 % et représente plus de 78 % des ventes, alors que l individuel baisse de 6 %. Les prix sont stables pour le logement individuel et connaissent une légère baisse pour le collectif (-1,3 %). L offre disponible continue d augmenter (+15 %). n Les chiffres clefs L arrondissement de Lille représente 86 % de la production Offre disponible : +15 % n Ventes de logements : global* (hors blocs, hors résidences) Évolution sur trois ans : de 2012 À 2014 n Ventes de logements : collectif* (hors blocs, hors résidences) Évolution sur trois ans : de 2012 à 2014 Collectif Nord Évol. en Nb. 2013/ Évol. en Nb. 2014/2013 Arr. d Avesnes-sur-Helpe Arr. de Douai Arr. de Dunkerque Arr. de Valenciennes SCOT Lille Total Nord Pas-de-Calais Global Nord Arr. d Avesnes-sur-Helpe Arr. de Cambrai 2 2 Arr. de Douai Arr. de Dunkerque Arr. de Valenciennes SCOT Lille Total Nord Pas-de-Calais Arr. d Arras Arr. de Béthune Arr. de Boulogne Arr. de Calais Arr. de Lens Arr. Montreuil Arr. de Saint-Omer 7 4 Total Pas-de-Calais *Collectif + individuel Total général Évolution en % -0,15 % +13,76 % Arr. d Arras Arr. de Béthune Arr. de Boulogne Arr. de Calais Arr. de Montreuil Total Pas-de-Calais Total général Évolution en % +5,91 % +20,85 % *Collectif + résidence 6 << Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015

7 Répartition des ventes de logements par arrondissement n Ventes de logements : individuel groupé (hors blocs, hors résidences) Évolution sur trois ans : de 2012 à 2014 Individuels groupés Nord n Récapitulatif du prix moyen au mètre carré dans le Nord - Pas de Calais (en euros/m 2 de surface habitable, TVA normale) 2013 Hors Stat Évol. en Nb. 2013/ Hors Stat 2013 Avec Stat Évol. en Nb. 2014/2013 Arr. d Avesnes-sur-Helpe Arr. de Cambrai Arr. de Douai Arr. de Dunkerque Arr. de Valenciennes SCOT Lille Total Nord Pas-de-Calais Arr. d Arras Arr. de Béthune Arr. de Boulogne Arr. de Calais Arr. de Lens Arr. de Montreuil Arr. de Saint-Omer Total Pas-de-Calais Total général Évolution en % -13,89 % -6 % 2014 Avec Stat Nord Collectif Individuel groupé Arr. de Lille Arr. de Dunkerque Arr. de Douai Arr. de Valenciennes Arr. de Cambrai Total Nord Pas-de-Calais Collectif Individuel groupé Arr. de lens Arr. de Boulogne Arr. de Béthune Arr. de Montreuil Arr. de Calais Total Pas-de-Calais Total général Évolution en % -1,34 % -0,73 % n Ventes logements collectifs + individuels + en résidence Évolution totale sur 3 ans : de 2012 à n Global n Collectif n Individuel Focus sur l offre disponible n Offre disponible (collectif + individuel - hors résidence - hors vente en bloc) T T T T T T T T4 Sur plan En cours Livrés Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015 >> 7

8 SCOT de Lille L arrondissement de Lille étant prépondérant dans l ensemble de la production, l étude se concentre sur ce périmètre. Pour faciliter l analyse nous retenons le découpage défini dans le cadre du SCOT de Lille, à savoir les différentes communautés de communes et au sein de la MEL, Métropole Européenne de Lille (anciennement Communauté Urbaine de Lille), les différents territoires. Le SCOT de Lille est formé par 6 intercommunalités et une commune : la MEL, les 5 communautés de communes du Pays du Pévèle, de la Haute Deûle, du Carembault, du Sud Pévélois, de Weppes, et la commune de Pont à Marcq, soit au total 124 communes, un bassin de vie de habitants et une surface de hectares. Le SCOT de Lille à la loupe 8 << Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015

9 communes pour habitants N WARNETON DEÛLÉMONT LA LYS COMINES WERVICQ- SUD BOUSBECQUE NEUVILLE- RONCQ EN-FERRAIN TERRITOIRE TOURQUENNOIS TOURCOING QUESNOY -SUR-DEULE BONDUES MOUVAUX FRELINGHIEN WATTRELOS WAMBRECHIES ARMENTIÈRES ROUBAIX TERRITOIRE VERLINGHEMCOURONNE NORD WASQUEHAL HOUPLINES LEERS ROUBAISIEN MARQUETTE- CROIX LYS-LEZ-LANNOY LEZ-LILLE MARCQ- ERQUINGHEM- LA CHAPELLE PÉRENCHIES LYS EN-BARŒUL LANNOY D'ARMENTIÈRES PRÉMESQUES LOMPRET TOUFFLERS ST-ANDRÉ LA HEM MADELEINE LAMBERSART SAILLY-LEZ- BOIS-GRENIER CAPINGHEM MONS LANNOY ENNETIÈRES-EN-WEPPES EN LOMME BAROEUL TERRITOIRE LILLOIS VILLENEUVE FOREST-SUR- RADINGHEM- D ASCQ MARQUE WILLEMS ENGLOS HELLEMMES EN-WEPPES SEQUEDIN LILLE ESCOBECQUES LE HALLENNES- TRESSIN MAISNIL ERQUINGHEM- LEZ- LEZENNES CHERENG BAISIEUX FROMELLES TERRITOIRE EST LE-SEC HAUBOURDIN LOOS HAUBOURDIN RONCHIN ANSTAING BEAUCAMPS- AUBERS LIGNY FACHES- GRUSON CAMPHIN- FOURNES- THUMESNIL SANTES EMMERIN SAINGHIN EN-PEVELE EN-WEPPES WATTIGNIES LESQUIN EN-MÉLANTOIS COURONNE SUD BOUVINES HERLIES LES WEPPES NOYELLES- WAVRIN HOUPLIN- LES-SECLIN VENDEVILLE WANNEHAIN WICRES ANCOISNE TEMPLEMARS FRETIN PERONNE- SAINGHIN- ILLIES EN-MÉLANTOIS EN-WEPPES CYSOING BOURGHELLES LOUVIL MARQUILLIES HERRIN SECLIN GONDECOURT ALLENNES- DON LA BASSÉE HANTAY LES-MARAIS AVELIN ENNEVELIN LA PÉVÈLE COBRIEUX BACHY SALOMÉ CHEMY TEMPLEUVE ANNOEULLIN LE SUD INTERURBAIN GENECH PONT-A-MARCQ BAUVIN CARNIN MOUCHIN ATTICHES CAMPHIN-EN- PHALEMPIN PROVIN CAREMBAULT MÉRIGNIES TOURMIGNIES CAPPELLE-EN-PÉVÈLE Km Communauté de communes de Weppes 5 communes LA NEUVILLE WAHAGNIES OSTRICOURT LINSELLES THUMERIES MONCHEAUX HALLUIN MONS-EN-PÉVÈLE BERSÉE MEL 85 communes Communauté de communes de la Haute-Deûle 5 communes Population 2010 MEL Communauté de communes du Pays de Pévèle Communauté de communes de la Haute-Deûle Communauté de communes du Carembault Communauté de communes du Sud Pévélois Communauté de communes de Weppes Commune de Pont-à-Marcq Arrondissement de Lille Communauté de communes du Carembault 6 communes Communauté de communes du Sud Pévèlois 3 communes habitants Superficie (ha) ha Commune de Pont-à-Marcq Limites administratives Communauté de communes du Pays de Pévèle 19 communes Frontière Limite de l'arrondissement Limite de territoire Source : ADULM - INSEE - Recensement de la population 2010 Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015 >> 9

10 SCOT de Lille n Commentaires Même si elles augmentent faiblement (+4,2 %), les mises en vente demeurent supérieures aux ventes, malgré un rebond de 23 % du volume des réservations. L offre disponible continue donc de progresser +17 %. C est le secteur du collectif qui tire le marché. Ses ventes progressent de 26 %, les mises en vente de 18,7 % et l offre progresse de 23 % (2521 logements). Le secteur de l individuel sur le SCOT de Lille est toujours à la peine. Ses mises en vente baissent de plus de 47 %, ses réservations sont stables (-1,2 %) et l offre disponible baisse de 7,8 %. n SCOT de Lille : état des ventes : collectif et individuel groupé Évolution sur trois ans : de 2012 à n SCOT de Lille : état des ventes : collectif Évolution sur trois ans : de 2012 à n Mises en vente n Réservations nettes n Offre disponible 3000 n Les chiffres clefs Mises en ventes +4,2 % Réservations +23 % n SCOT de Lille : état des ventes : individuel groupé Évolution sur trois ans : de 2012 à Offre disponible +17 % << Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015

11 État des ventes : mises en vente, réservations et offre disponible (hors vente en bloc et hors résidence) n SCOT de Lille : état des ventes : collectif et individuel groupé - Évolution sur trois ans : de 2012 à 2014 Collectif et indiv. groupé Total 2012 Total 2013 Évolution 2013/2012 en % Total 2014 Évolution 2014/2013 en % Mises en vente ,6% ,2% Réservations brutes ,9% ,3% Désistements ,5% ,3% Réservations nettes ,6% ,0% Offre disponible ,3% ,9% n SCOT de Lille : état des ventes : collectif - Évolution sur trois ans : de 2012 à 2014 Collectif Total 2012 Total 2013 Évolution 2013/2012 en % Total 2014 Évolution 2014/2013 en % Mises en vente ,6% ,7% Réservations brutes ,8% ,3% Désistements ,6% ,7% Réservations nettes ,9% ,7% Offre disponible ,3% ,3% n SCOT de Lille : état des ventes : individuel groupé - Évolution sur trois ans : de 2012 à 2014 Individuel groupé Total 2012 Total 2013 Évolution 2013/2012 en % Total 2014 Évolution 2014/2013 en % Mises en vente ,1% ,3% Réservations brutes ,0% ,6% Désistements ,9% ,4% Réservations nettes ,8% ,2% Offre disponible ,0% ,8% Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015 >> 11

12 SCOT de Lille n Commentaires En 2014, le dispositif DUFLOT est abandonné au profit de la Loi PINEL. Cela a eu un effet certain sur les ventes de logements en investissement locatif (+46,5 %) qui représentent cette année 59 % des ventes globales. Le rebond s est surtout manifesté au cours du dernier trimestre (36 % des ventes annuelles). Le marché de la maison individuelle groupée reste stable en volume et demeure un marché d acquéreur occupant (87 % des ventes). n SCOT de Lille : répartition par type d acheteur : collectif Évolution sur trois ans : de 2012 à n Investisseurs privés n Propriétaires occupants n Les chiffres clefs n SCOT de Lille : répartition par type d acheteur : individuel groupé Évolution sur trois ans : de 2012 à Ventes à investisseurs +46 % Vente aux propriétaires occupants -3 % n Nouvelle tendance à la hausse de la part des investisseurs Évolution sur trois ans : de 2012 à % % % 12 << Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015

13 Répartition des ventes suivant les catégories de logement et type d acheteur n SCOT de Lille : répartition des ventes de logements par type d acheteur Évolution sur trois ans : de 2012 à 2014 Collectif Total 2012 Investisseurs privés Propriétaires occupants Total Collectif Évolution en % 2,9 % 26,7 % Total 2013 Variation 2013/201n Nb. Total 2014 Variation 2014/201n Nb. Individuel groupé* Investisseurs privés Propriétaires occupants Total Individuels groupés Évolution en % -7,8 % -1,2 % Collectif + ind. groupé Investisseurs privés Propriétaires occupants Total Général Évolution en % 0,6 % 21 % Focus sur les ventes en bloc Collectifs Individuels groupés Résidences service Total 2012 Collectifs Individuels groupés Résidences service Total 2013 Évolution 2013/2012 Collectifs Individuels groupés Résidences service Total 2014 Évolution 2014/2013 SCOT Lille Total Nord - Pas de Calais Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015 >> 13

14 SCOT de Lille n Commentaires Les caractéristiques constatées les années précédentes s accentuent. Une certaine inadéquation entre l offre et la demande de grandes typologies se confirme. Ainsi, alors que l offre de logements représente environ 18 mois d activité, celle-ci est de 12.6 mois pour les logements T1 et T2, mais de 23 mois pour les Tt 25 mois pour les T4. Ces logements de grande taille (Tt T4) représentent près de 76 % de l offre livrée de logements collectifs. Ce phénomène est constatée également dans le secteur de la maison individuelle où les logements 5 pièces s écoulent beaucoup moins bien (23 mois d offre) que les 4 pièces (15 mois). n SCOT de Lille : répartition par typologie de logement : collectif - Pour T1 T2 T3 T4 T5 et + n SCOT de Lille : répartition par typologie de logement : individuel groupé Pour n Mises en vente n Réservations nettes n Offre disponible n Les chiffres clefs 0 T3 T4 T5 et + Les Tt + représentent 76 % de l offre de logements achevés Près de 50 % de l offre «sur plan» n SCOT de Lille : état de l offre disponible : collectif et individuel groupé Évolution sur deux ans : 201t n Sur plan n En cours de construction n Livrés 14 << Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015

15 Répartition suivant la typologie de logement (hors vente en bloc et hors résidence) n SCOT de Lille : répartition par typologie de logement : collectif - Pour 2014 T1 T2 T3 T4 T5 et + Total Mise en vente En % 4 % 43 % 39 % 12 % 2 % Réservations nettes En % 4 % 46 % 38 % 10 % 2 % Offre disponible En % 2% 33 % 49 % 14 % 2 % n SCOT de Lille : répartition par typologie de logement : individuel groupé - Pour 2014 T3 T4 T5 et + Total Mise en vente En % 7 % 74 % 19 % Réservations nettes En % 7 % 67 % 26 % Offre disponible En % 5 % 64 % 31 % n SCOT de Lille : analyse de l offre disponible : collectif et individuel groupé - Évolution sur 2 ans : 201t Évolution trimestre 2014/201n % Sur plan % En cours de construction % Livrés % Total % Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015 >> 15

16 SCOT de Lille n SCOT de Lille : Analyse sectorielle de l activité : collectif (hors vente en bloc et hors résidence) Secteurs Réservations nettes % TOTAL TVA réduite Propriétaires occupants Investisseurs privés Mise en vente (hors bloc) Offre disponible (hors bloc) Prix (hors stat - hors VB - ttes TVA) Prix TVA réduite (total hors stationnement) TOTAL sp ec liv GLOBAL Propriétaires occupants Investisseurs privés Bois blancs % C.H.R % Faubourg de Béthune Fives % Hellemmes Lille Centre % Lille Sud % Lomme % Moulins % Saint-Maurice Pellevoisin % Vauban Esquermes % Vieux Lille Wazemmes % Lille ville % Territoires des Weppes % Territoire Tourquennois % Territoire Roubaisien % Territoire de la Lys % Territoire Est de Lille % Territoire Nord de Lille % Territoire Sud de Lille % LMCU (Hors Lille) % Lille Métropole CU % Com. Communes Weppes Com. Communes Haute-Deule % Com. Communes Carembault Com. Communes Sud Pévèlois Com. Communes Pays de Pévèle % Commune de Pont-à-Marcq % Extérieurs LMCU % TOTAL AIRE URBAINE DE LILLE % n Commentaires Le volume global de réservations de logements collectifs sur le périmètre du SCOT est en nette augmentation (+34 %) porté par le dynamisme du marché lillois en nette hausse (+70 %), grâce aux lancements de nouveaux programmes notamment sur Moulins, Centre et Lomme. La ville de Lille voit son prix de vente moyen baisser de 9 % à euros T.T.C/ m² habitable, phénomène qui s explique par le développement d opérations dans des quartiers où le prix au m² est inférieur à cette moyenne. La part des investisseurs dans les réservations est de 70 % en hausse de 10 % par rapport à L offre commerciale représente 16 mois d activité commerciale. Le territoire MEL hors Lille connaît également une progression des réservations (+22 %) grâce aux territoires Nord et Sud de Lille qui représentent 74 % des réservations. La première couronne Lilloise, bien desservie et présentant une offre de qualité à des prix attractifs a connu un réel succès commercial tant auprès des investisseurs (66 % des réservations) que des utilisateurs. Les prix sont restés relativement stables en 2014 (-2 %). Les mises en ventes ayant augmenté de 35 %, l offre commerciale représente 21 mois de commercialisation, avec une difficulté marquée sur les territoires de Roubaix et de Tourcoing. L activité de la maison individuelle demeure stable sur un volume faible qui représente 16,5% de l activité. Les acquéreurs occupants sont largement majoritaires (87% des ventes).le prix moyen baisse légèrement (-4,6 %), les acquéreurs «primo- accédant» étant nombreux, aidés par des dispositifs de TVA réduite (34 % des réservations), ce qui favorise également l écoulement des typologies 4 pièces au détriment des 5 pièces. n Les chiffres clefs Prix de vente moyen collectif 3066 e/m2 habitable Réservations +36 % 68 % des ventes de collectifs à investisseurs 16 << Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015

17 Analyse sectorielle et granulométrie n SCOT de Lille : Analyse sectorielle de l activité : individuel groupé (hors vente en bloc et hors résidence) Secteurs Réservations nettes % TOTAL TVA réduite Propriétaires occupants Investisseurs privés Mise en vente (hors bloc) Offre disponible (hors bloc) Prix (hors stat - hors VB - ttes TVA) Prix TVA réduite (total hors stationnement) TOTAL sp ec liv GLOBAL Propriétaires occupants Investisseurs privés Lille ville % Territoires des Weppes % Territoire Tourquennois % Territoire Roubaisien % Territoire de la Lys % Territoire Est de Lille % Territoire Nord de Lille % Territoire Sud de Lille % LMCU (Hors Lille) % Lille Métropole CU Com. Communes Weppes Com. Communes Haute-Deule Com. Communes Carembault Com. Communes Sud Pévèlois Com. Communes Pays de Pévèle % Commune de Pont-à-Marcq Extérieurs LMCU TOTAL AIRE URBAINE DE LILLE % n Granulométrie comparée des ventes : collectif (hors vente en bloc, prix au m 2, surface habitable, TVA 20 %) Représente 34% de la totalité Représente 53% de la totalité Représente 13% de la totalité 19% 21% 19% 13% 9% 6% 4% 1% 1% 2% 2% 2% 1% 0% - de 2000 de 2001 à 2250 de 2051 à 2500 de 2501 à 2750 de 2751 à 3000 de 3001 à 3250 de 3251 à 3500 de 3501 à 3750 de 3751 à 4000 de 4001 à 4250 de 4251 à 4500 de 4501 à 4750 de 4751 à de 5000 Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015 >> 17

18 Synthèse et perspectives Après une année 2013 parmi les plus basses en termes de volume de production de logements, les opérateurs ne se faisaient pas beaucoup d illusion début 2014 sur les perspectives de l année à venir. Le début d année leur donna raison et les chiffres à la fin du troisième trimestre confirmaient ceux de l année précédente. C est le dernier trimestre et l impact sur les ventes du nouveau dispositif d aide à l investissement locatif (dit «Pinel») qui permet d afficher une progression significative des ventes aux particuliers (+13.7 %). Le volume global des ventes a également été fortement impacté par les ventes aux bailleurs qui retrouvent leur niveau de 2012 (27 % de la production). Le marché régional, tiré par le territoire du SCOT de Lille (85 % des ventes, en progression de 23 %) est majoritairement composé de vente de logements collectifs (78 %). De fait, la part de l acquéreur investisseur est redevenue majoritaire dans la production (59 % sur le SCOT de Lille). Le marché de la maison individuelle, très majoritairement constitué d acquéreurs occupants (87 % des ventes), est toujours aussi atone, tant en offre de nouveaux logements qu en nombre de réservations. Malgré ce sursaut de fin d année et la faible augmentation annuelle des mises en ventes (+4.2 %), l offre disponible continue de progresser (+15 %) et représente désormais logements dont sur le seul territoire du SCOT de Lille. Cette orientation, à savoir, dynamisme sur le marché de l investisseur et difficulté sur celui de l acquéreur occupant, semble se confirmer en ce début d année Pour autant l un des enjeux des mois à venir sera l évolution du volume de l offre disponible et notamment la part de logements achevés. Il conviendra de surveiller en particulier la proportion dans cette offre des logements de grandes typologies dont les rythmes d écoulement pèsent sur les encours des opérateurs. Une nouvelle progression de l offre disponible, qui représente actuellement environ 18 mois d activité, pourrait avoir des conséquences sur le comportement des opérateurs dans le développement de nouveaux dossiers et dans la sélectivité de leurs engagements au regard des situations de certains territoires. 18 << Observatoire régional du logement neuf // Cecim Nord // Édition 2015

19

20 251, avenue du Bois Parc du Pont Royal Bâtiment A Lambersart n Liste des sociétés adhérentes du CECIM Nord n Membres actifs ASTRID PROMOTION BOUYGUES IMMOBILIER BPD MARIGNAN NORD CHACUN CHEZ SOI COPRONORD - HABITAT 69/52 COTTAGE SOCIAL DES FLANDRES CREER PROMOTION DEMATHIEU ET BARD IMMOBILIER DUBOIS PROMOTION EDOUARD DENIS PROMOTION EIFFAGE IMMOBILIER NORD PAS DE CALAIS ESCAUT HABITAT HABITAT DU NORD ICADE PROMOTION LOGEMENT K.I.C. KAUFMAN ET BROAD FLANDRES LE BLAN PROMOTION LILLE METROPOLE HABITAT LOGER HABITAT LOGINOR MAISONS & CITES MON ABRI MAISON FLAMANDE NACARAT NEXITY NOTRE LOGIS -NOTRE FOYER ORIA PROMOTION PASCAL BOULANGER RÉALISATIONS PIERRES & TERRITOIRES DE FRANCE NORD PREAM PROJECTIM PROMOCIL PROMOGIM SRCJ VILOGIA VINCI IMMOBILIER PROMOTION Membres partenaires MEL CU ARRAS BANQUE CIC NORD-OUEST CRÉDIT AGRICOLE NORD DE FRANCE CRÉDIT FONCIER EXPERTISE CAISSE ÉPARGNE NORD FRANCE EUROPE CONSEIL RÉGIONAL DES NOTAIRES NORD PDC VERSPIEREN W «double v» Tél Crédit photos Istockphoto, CECIM Nord

21 W «double v» Tél Crédit photos Istockphoto, CECIM Nord

Observatoire du marché du logement neuf

Observatoire du marché du logement neuf Région Nord - Pas de Calais Observatoire du marché du logement neuf Édition 2014 Sommaire et Lexique n Pages t 5 Région Nord - Pas de Calais : les ventes de logements neufs n Pages 6 et 7 Région Nord -

Plus en détail

Annexe Informations et liens internet devant intégrer le portail

Annexe Informations et liens internet devant intégrer le portail Annexe Informations et liens internet devant intégrer le portail A. Chapitrage des contenus du portail Les contenus à intégrer dans le portail (cf. ci-après dans la partie C) sont organisés selon le chapitrage

Plus en détail

L insertion sur le territoire hors PLIE de l arrondissement de Lille

L insertion sur le territoire hors PLIE de l arrondissement de Lille L insertion sur le territoire hors PLIE de l arrondissement de Lille CBE de Lille CBE Mars 2005 L INSERTION SUR LE TERRITOIRE HORS PLIE DE L ARRONDISSEMENT DE LILLE Mars 2005 SOMMAIRE 1. LES PLANS LOCAUX

Plus en détail

Article 3 - Personnes pouvant participer Le Concours est réservé aux associations (loi de 1901) dûment déclarées en préfecture ou sous-préfecture.

Article 3 - Personnes pouvant participer Le Concours est réservé aux associations (loi de 1901) dûment déclarées en préfecture ou sous-préfecture. Article 1 - Société organisatrice La MACIF, Mutuelle Assurance des Commerçants et Industriels de France et des cadres et salariés de l Industrie et du Commerce, société d assurance mutuelle à cotisations

Plus en détail

Les établissements de transport routier dans l arrondissement de Lille en 2010

Les établissements de transport routier dans l arrondissement de Lille en 2010 Service Connaissance et Évaluation Division Applications statistiques Juillet 2010 Les établissements de transport routier dans l arrondissement de Lille en 2010 En mars 2010, l arrondissement de Lille

Plus en détail

1.2 - Documents administratifs reproduits sur d'autres supports :

1.2 - Documents administratifs reproduits sur d'autres supports : Annexe : Tarifs de reproduction des documents administratifs Le support de reproduction du document administratif mis à disposition du demandeur sera identique au support d'édition utilisé par la Communauté

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL Mé tropolé Lilloisé

DIAGNOSTIC TERRITORIAL Mé tropolé Lilloisé DIAGNOSTIC TERRITORIAL Mé tropolé Lilloisé Président du comité : Vice-Président : Animateur du comité : Laëtitia ROSSEEL Juillet 2015 1 Le comité de l échelon local de la Métropole Lilloise, ses cantons

Plus en détail

Liste des communes de l'arrondissement de Lille concernées par l'expérimentation

Liste des communes de l'arrondissement de Lille concernées par l'expérimentation N 00000#00 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES Notice de la demande de certificat d'acquisition d un véhicule en provenance de l Union Européenne ("quitus fiscal") par un particulier (ou son mandataire)

Plus en détail

7, rue de Tenremonde 59000 Lille 03 20 63 40 40 www.ptf-nord.com

7, rue de Tenremonde 59000 Lille 03 20 63 40 40 www.ptf-nord.com Pierres & Territoires de France Nord Promotion Immobilière. SA au capital de 6 858 000. RCS LILLE : 306 854 779. Lotissement - SAS au capital de 152 400 - RCS Lille 384 770 954 - Siège social : 7, rue

Plus en détail

Mieux vivre ensemble. Les copropriétés sur le territoire de Lille Métropole

Mieux vivre ensemble. Les copropriétés sur le territoire de Lille Métropole Mieux vivre ensemble Les copropriétés sur le territoire de Lille Métropole Synthèse de l étude et du plan d actions/mars2013 sommaire La carte des territoires Une étude 15 de Lille Métropole sur les copropriétés

Plus en détail

Accompagnement du dispositif PASS FONCIER BILAN. (octobre 2010)

Accompagnement du dispositif PASS FONCIER BILAN. (octobre 2010) Accompagnement du dispositif PASS FONCIER par Lille Métropole BILAN (octobre 2010) Le Pass Foncier : les grands principes Dispositif redéfini dans le cadre de la loi MOLLE Concerne les logements individuels

Plus en détail

les chiffres clés édition 2013 tourcoing

les chiffres clés édition 2013 tourcoing les chiffres clés édition 2013 LILLE-roubaix tourcoing les habitants 124 communes, 5 communautés de communes, 1 communauté urbaine 879,6 km² 1203666 habitants, soit 29,8 % de la population régionale Répartition

Plus en détail

PROCES VERBAL DE CONSTAT DE DEPOT DE REGLEMENT DE JEU CONCOURS CPAM DE ROUBAIX TOURCOING

PROCES VERBAL DE CONSTAT DE DEPOT DE REGLEMENT DE JEU CONCOURS CPAM DE ROUBAIX TOURCOING Société Civile Professionnelle Jean-Marie WARLOP Jean-Charles MILLOIS Emile SPATARI Huissiers de Justice Associés 6 rue Faidherbe B.P.335 59336 TOURCOING Cedex Tél. : 03.20.68.97.30 - Fax : 03.20.68.97.39

Plus en détail

PERIODE LIEU DESIGNATION MAITRE D'OUVRAGE. RONCHIN rue Charles St Venant Construction de trottoirs L.M.C.U.

PERIODE LIEU DESIGNATION MAITRE D'OUVRAGE. RONCHIN rue Charles St Venant Construction de trottoirs L.M.C.U. PERIODE LIEU DESIGNATION MAITRE D'OUVRAGE 10/2006 à Place de la République Aménagement ligne Haut niveau de service et de pavage 09/2006 à 11/2006 RONCHIN rue Charles St Venant Construction de trottoirs

Plus en détail

secteur Weppes transpole.fr Horaires HIVER 2013/2014 229-232 À PARTIR DU 1 ER SEPTEMBRE 2013 LIGNES

secteur Weppes transpole.fr Horaires HIVER 2013/2014 229-232 À PARTIR DU 1 ER SEPTEMBRE 2013 LIGNES secteur US Weppes Horaires HIVER 2013/2014 À PARTIR DU 1 ER SEPTEMBRE 2013 LIGNES 229-232 230 231 235 236 transpole.fr Limite CUDL Blum Pharmacie Salengro Poste Pasteur Houplin-Ancoisne Le Bac Résistance

Plus en détail

Le marché théorique et les chiffres d affaires commerciaux dans la métropole lilloise Guide méthodologique Février 2008

Le marché théorique et les chiffres d affaires commerciaux dans la métropole lilloise Guide méthodologique Février 2008 Le marché théorique et les chiffres d affaires commerciaux dans la métropole lilloise Guide méthodologique Février 2008 Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole S O M M A I R E Contexte

Plus en détail

CHAPITRE II LES ZONES D AMÉNAGEMENT DIFFÉRÉ (ZAD) I - Le plan local d'urbanisme et zones d'aménagement différé

CHAPITRE II LES ZONES D AMÉNAGEMENT DIFFÉRÉ (ZAD) I - Le plan local d'urbanisme et zones d'aménagement différé modifié le 7 décembre 2011 CHAPITRE II LES ZONES D AMÉNAGEMENT DIFFÉRÉ (ZAD) I - Le plan local d'urbanisme et zones d'aménagement différé Les Z.A.D. peuvent être créées dans n'importe quelle zone du P.L.U.,

Plus en détail

BATISSEUR de vies... BILAN D ACTIVITÉ 2015

BATISSEUR de vies... BILAN D ACTIVITÉ 2015 BATISSEUR de vies... BILAN D ACTIVITÉ 2015 FAVORISER LES parcours résidentiels - NOS CHIFFRES CLÉS 2015 STRUCTURE DU PATRIMOINE Collectifs 48,6% Individuels 51,4% ÉVOLUTION DU CHIFFRE D AFFAIRES (EN K

Plus en détail

Weppes. secteur 229-232 LIGNES. transpole.fr. Horaires HIVER 2014/2015 À PARTIR DU 1 ER SEPTEMBRE 2014

Weppes. secteur 229-232 LIGNES. transpole.fr. Horaires HIVER 2014/2015 À PARTIR DU 1 ER SEPTEMBRE 2014 US secteur Weppes transpole.fr Horaires HIVER 2014/2015 À PARTIR DU 1 ER SEPTEMBRE 2014 LIGNES 229-232 230 231 235 236 Blum Pharmacie Salengro Poste Pasteur Houplin-Ancoisne Résistance Le Bac D Endrumetz

Plus en détail

Diagnostic. La couronne nord

Diagnostic. La couronne nord Diagnostic La couronne nord Evolutions démographiques et profil des ménages Une densité de population moyenne (1 700 hab/km 2 ), 10% des habitants et 10% des ménages de LMCU Plus d un tiers des ménages

Plus en détail

Fonctionnement des marchés de l habitat et mixité sociale dans l aire urbaine de Lille et sa zone d influence

Fonctionnement des marchés de l habitat et mixité sociale dans l aire urbaine de Lille et sa zone d influence Fonctionnement des marchés de l habitat et mixité sociale dans l aire urbaine de Lille et sa zone d influence Préambule Le Programme Local de l Habitat de Lille Métropole (PLH) a été approuvé en décembre

Plus en détail

REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS EMPLOI 2017 «LA QUALITE DE L EMPLOI DANS LES TPE»

REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS EMPLOI 2017 «LA QUALITE DE L EMPLOI DANS LES TPE» REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS EMPLOI 2017 «LA QUALITE DE L EMPLOI DANS LES TPE» SOMMAIRE Article 1. PREAMBULE... 2 Article 2. PUBLIC ELIGIBLE... 2 Article 3. ACTIONS ELIGIBLES... 2 Article 4. CRITERES

Plus en détail

UNE SEULE CARTE POUR TOUS VOS DEPLACEMENTS EN REGION NORD-PAS DE CALAIS!

UNE SEULE CARTE POUR TOUS VOS DEPLACEMENTS EN REGION NORD-PAS DE CALAIS! DOCUMENTS D ADHESION A LA CARTE PASS PASS UNE SEULE CARTE POUR TOUS VOS DEPLACEMENTS EN REGION NORD-PAS DE CALAIS! La carte Pass Pass est le support unique régional. Elle est mise en place progressivement

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

Demande de logement. Demande de mutation. N de contrat SRCJ : L / (si vous êtes déja locataire à la SRCJ) Dossier arrivé le : CADRE RÉSERVÉ À LA SRCJ

Demande de logement. Demande de mutation. N de contrat SRCJ : L / (si vous êtes déja locataire à la SRCJ) Dossier arrivé le : CADRE RÉSERVÉ À LA SRCJ Demande de logement Demande de mutation N de contrat SRCJ : L / (si vous êtes déja locataire à la SRCJ) CADRE RÉSERVÉ À LA SRCJ N Dossier :... Date d enregistrement :... Nom :... Prénom :... Communes demandées

Plus en détail

Annuaire des CMP Centres médico-psychologiques du Nord Pas-de-Calais

Annuaire des CMP Centres médico-psychologiques du Nord Pas-de-Calais Centres médico-psychologiques du Nord Pas-de-Calais http://www.santementale5962.com/ressources-et-outils/annuaire-des-centres-medico/ En plus du service public hospitalier, des soins psychiatriques sont

Plus en détail

LE COMMERCE. La présente fiche traite de ce sujet sous les rubriques successives :

LE COMMERCE. La présente fiche traite de ce sujet sous les rubriques successives : LE COMMERCE La présente fiche traite de ce sujet sous les rubriques successives : A) points 1 et 2 : les nouvelles zones UX à dominante commerciale (voir aussi et surtout la fiche ad hoc), B) points 3

Plus en détail

,, AMENAGEMENT NUMERlQUE GUlDE POUR L ELU

,, AMENAGEMENT NUMERlQUE GUlDE POUR L ELU AMENAGEMENT NUMERlQUE GUlDE POUR L ELU 2 p.5 EDlTO p.6 et 7 LE TRES HAUT DEBlT p.8 à 11 LE SCHEMA METROPOLlTAlN D AMENAGEMENT NUMERlQUE SOMMAlRE p.12 à 13 LA ZONE DE DEPLOlEMENT p.14 à 17 L lnstallatlon

Plus en détail

Diagnostic. Le territoire lillois

Diagnostic. Le territoire lillois Diagnostic Le territoire lillois Evolutions démographiques et profil des ménages Le territoire le plus dense (6 600 hab/km 2 ), 22% des habitants et 27% des ménages de LMCU 20% et 25% pour Lille seule

Plus en détail

Un nouveau numéro d appel pour notre Centre Relation Clients PAGES 5 > 8 : TOUTE L ACTUALITÉ DE VOTRE QUARTIER!

Un nouveau numéro d appel pour notre Centre Relation Clients PAGES 5 > 8 : TOUTE L ACTUALITÉ DE VOTRE QUARTIER! PAGES 5 > 8 : TOUTE L ACTUALITÉ DE VOTRE QUARTIER! Un nouveau numéro d appel pour notre Centre Relation Clients N 46 - DÉCEMBRE 2015 VIE PRATIQUE : Avis d échéance : des changements dans le mode de paiement

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Commerce emplois salariés 20,9% des emplois salariés privés -0,1% entre 2009 et 2010 (-81 salariés)

Commerce emplois salariés 20,9% des emplois salariés privés -0,1% entre 2009 et 2010 (-81 salariés) Au 31 décembre 2010, l arrondissement de Lille recense 375 190 salariés, soit 38,3% des emplois salariés privés de la région Nord - Pas de Calais*. Tous secteurs d activité confondus, l arrondissement

Plus en détail

MODIFICATION SIMPLIFIÉE DU P.L.U

MODIFICATION SIMPLIFIÉE DU P.L.U PLAN LOCAL D URBANISME DÉCEMBRE 2014 MODIFICATION SIMPLIFIÉE DU P.L.U ANSTAING, ARMENTIERES, BAISIEUX, LA BASSEE, BEAUCAMPS LIGNY, BONDUES, BOUSBECQUE, BOUVINES, CAPINGHEM, LA CHAPELLE, D'ARMENTIERES,

Plus en détail

Introduction. René Vandierendonck 1 er Vice-Président

Introduction. René Vandierendonck 1 er Vice-Président Introduction La loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003, a introduit dans le code de l urbanisme l Article L.123-3-1 qui dispose que : «dans les zones agricoles, le règlement peut désigner les bâtiments

Plus en détail

Le Préfet de la Région Nord-Pas-de-Calais Préfet du Nord Commandeur de la Légion d Honneur

Le Préfet de la Région Nord-Pas-de-Calais Préfet du Nord Commandeur de la Légion d Honneur PREFECTURE DU NORD Direction des moyens et de la coordination REPUBLIQUE FRANCAISE Bureau de la coordination et des affaires immobilières de l'etat Arrêté portant sur le classement des infrastructures

Plus en détail

LA MÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLE AU QUOTIDIEN

LA MÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLE AU QUOTIDIEN LA MÉTROPOLE EUROPÉENNE DE LILLE AU QUOTIDIEN AU QUOTIDIEN 3 La Métropole Européenne de Lille agit pour les habitants et les acteurs de son territoire : transports urbains, logement, voirie, politique

Plus en détail

Résultats annuels 2012 25 janvier 2013

Résultats annuels 2012 25 janvier 2013 Résultats annuels 2012 25 janvier 2013 Sommaire Introduction Résultats financiers annuels 2012 Marché et perspectives Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

TITRE I : DÉMOGRAPHIE

TITRE I : DÉMOGRAPHIE TITRE I : DÉMOGRAPHIE Les dynamiques démographiques Lille Métropole Communauté Urbaine : une métropole de plus d un million d habitants Une population accrue avec les communes transfrontalières : En 1999,

Plus en détail

Conférence intercommunale de peuplement

Conférence intercommunale de peuplement Conférence intercommunale de peuplement Programme local de l habitat et politique de peuplement Séance plénière du 18 janvier 2012 1 ère partie : Le projet de PLH2 2012-2018 : Avancement et grandes orientations

Plus en détail

La Demande d emploi. 11,7% +0,1 point par rapport au 2 ème trimestre ,2% au 31 Décembre 2016

La Demande d emploi. 11,7% +0,1 point par rapport au 2 ème trimestre ,2% au 31 Décembre 2016 La Demande d emploi au 31 Décembre 2016 Ensemble pour l emploi sur la Métropole Européenne de Lille Fév. 2017 - N 35 SITUATION de la demande d emploi Pour la deuxième fois consécutive depuis 2008, au 31

Plus en détail

DISPOSITIONS GENERALES

DISPOSITIONS GENERALES 8 octobre 2004 DISPOSITIONS modifié le 21 février 2014 DISPOSITIONS ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION TERRITORIAL DU REGLEMENT 1) Le présent règlement s'applique au territoire des 85 communes actuelles composant

Plus en détail

En un an, leur nombre a augmenté de 10% (soit ).

En un an, leur nombre a augmenté de 10% (soit ). Au 30 juin 2010, l arrondissement de Lille compte 96 672 demandeurs d emploi inscrits en fin de mois à Pôle Emploi de catégorie A,B,C*. En un an, leur nombre a augmenté de 10% (soit +8 799). * La catégorie

Plus en détail

Bonjour à tous. Cordt, Paul Povoas. Communiqué de Frédéric Faucon, Président

Bonjour à tous. Cordt, Paul Povoas. Communiqué de Frédéric Faucon, Président Bonjour à tous A une semaine de l'échéance du dimanche 15 novembre, le comité d'organisation est heureux de vous présenter le communiqué de presse pour le grand événement culturel, historique et généalogique

Plus en détail

Ville de Rennes. Quartier «Gare» n 8

Ville de Rennes. Quartier «Gare» n 8 Ville de Rennes Quartier «Gare» n 8 Le quartier 8 : Gare est composé de 2 secteurs : le secteur Albert de Mun - Coutenceau Gaétan Hervé Jean Baptiste Barré Haut Quineleu et le secteur Margueritte Villeneuve

Plus en détail

BOIS GRENIER Mr BOO Henry 484 rue Pourtales BOIS GRENIER

BOIS GRENIER Mr BOO Henry 484 rue Pourtales BOIS GRENIER Liste des délégués de l administration de l arrondissement de Lille, nommés au sein des commissions administratives chargées de procéder à la révision des listes électorales pour l année 2018 ALLENNES

Plus en détail

Cahier des charges Marché 5 lots POLE CONNAISSANCE DU TERRITOIRE ET RESSOURCES SERVICE SUPPORT - GRAPHIQUE

Cahier des charges Marché 5 lots POLE CONNAISSANCE DU TERRITOIRE ET RESSOURCES SERVICE SUPPORT - GRAPHIQUE Cahier des charges Marché 5 lots POLE CONNAISSANCE DU TERRITOIRE ET RESSOURCES SERVICE SUPPORT - GRAPHIQUE Mise à jour d une base de données cartographique d occupation du sol pour l année 2015 sur le

Plus en détail

A T E M H A Atelier d Etude des Marchés de l Habitat

A T E M H A Atelier d Etude des Marchés de l Habitat A T E M H A Atelier d Etude des Marchés de l Habitat Analyse économétrique combinée des loyers privés et valeurs immobilières à l échelle de l aire urbaine de Lille et construction d un tableau de bord

Plus en détail

La ressource humaine dans l arrondissement de Lille

La ressource humaine dans l arrondissement de Lille COMITÉ DE BASSIN D'EMPLOI LILLE MÉTROPOLE Ensemble pour l emploi sur Lille Métropole dans l arrondissement de Lille Septembre 2012 Tome III : Les Métiers exercés sur les territoires des Maisons de l Emploi

Plus en détail

UNE SEULE CARTE POUR TOUS VOS DEPLACEMENTS EN REGION NORD-PAS DE CALAIS!

UNE SEULE CARTE POUR TOUS VOS DEPLACEMENTS EN REGION NORD-PAS DE CALAIS! DEMANDE DE RATTACHEMENT D UNE CARTE PASS PASS UNE SEULE CARTE POUR TOUS VOS DEPLACEMENTS EN REGION NORD-PAS DE CALAIS! La carte Pass Pass est le support unique régional. Elle est mise en place progressivement

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF 1 643 1 848 12% 1 090 1 285 18% 218 172 21% 210 214 2% 831 1 031 24% 514 644 25% 211 208 1% 419 452 8%

LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF 1 643 1 848 12% 1 090 1 285 18% 218 172 21% 210 214 2% 831 1 031 24% 514 644 25% 211 208 1% 419 452 8% LE MARCHE DU LOGEMENT NEUF Bilan 215 22 janvier 216 ZONES D OBSERVATION SECTEUR MARCHAND Cumul 214 Cumul 215 % évolution SCOT DE LILLE 1 643 1 848 12% STRASBOURG EUROMETROPOLE 1 9 1 285 18% METZ THIONVILLE

Plus en détail

L hébergement touristique dans l arrondissement de Lille

L hébergement touristique dans l arrondissement de Lille septembre 2011 L hébergement touristique dans l arrondissement de Lille état des lieux de l offre 2010 évolution 2005-2010 septembre 2011 L hébergement touristique dans l arrondissement de Lille état

Plus en détail

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Le Prisme, Lyon Jeudi 9 février 2012 Siège (Lyon) Agence de Montpellier Agence de Nantes Agence de Nice Espace Eiffel -

Plus en détail

L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007

L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007 L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007 SOMMAIRE Introduction... 5 Méthodologie... 6 Le paysage associatif dans l arrondissement de Lille... 7 Le secteur «Santé et action sociale»...

Plus en détail

Les 87 communes de Lille Métropole (dont 2 associées)

Les 87 communes de Lille Métropole (dont 2 associées) Lille Métropole Communauté urbaine Rapport annuel développement durable 2012 1 Les 87 communes de Lille Métropole (dont 2 associées) ANSTAING ARMENTIERES BAISIEUX BEAUCAMPS-LIGNY BONDUES BOUSBECQUE BOUVINES

Plus en détail

LES BUREAUX EN COMPTE PROPRE DANS LA METROPOLE LILLOISE

LES BUREAUX EN COMPTE PROPRE DANS LA METROPOLE LILLOISE LES BUREAUX EN COMPTE PROPRE DANS LA METROPOLE LILLOISE BILAN DE L ANNEE 2014 L Observatoire des Bureaux de Lille Métropole L Observatoire des Bureaux existe depuis 1975. Il fut créé à l initiative de

Plus en détail

URFA Lille - du mercredi 5 juillet au dimanche 23 juillet 2017

URFA Lille - du mercredi 5 juillet au dimanche 23 juillet 2017 URFA Lille - du mercredi 5 juillet au dimanche 23 juillet 2017 mer. 5 juil. R C 8h30 LAVENTIE 2 58 L 14h LESTREM 80 LILLE jeu. 6 juil. 18-19h - M.R.E.S. sam. 8 juil. L 14h LE DOULIEU 70 dim. 9 juil. mer.

Plus en détail

Mi-2004, les résidences principales représentent

Mi-2004, les résidences principales représentent 5 LOGEMENT PRÉSENTATION Mi-2004, les résidences principales représentent près de 83 % des logements bourguignons et parmi elles, près des deux tiers sont des maisons individuelles. En proportion, ces dernières

Plus en détail

- UNE DÉMOGRAPHIE STABLE, UN MARCHÉ DE L HABITAT TENDU, DES INÉGALITÉS SOCIALES QUI S ACCENTUENT

- UNE DÉMOGRAPHIE STABLE, UN MARCHÉ DE L HABITAT TENDU, DES INÉGALITÉS SOCIALES QUI S ACCENTUENT - UNE DÉMOGRAPHIE STABLE, UN MARCHÉ DE L HABITAT TENDU, DES INÉGALITÉS SOCIALES QUI S ACCENTUENT La croissance démographique de la métropole est de plus en plus faible ; son solde migratoire négatif continue

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

L UFF & l investissement locatif Octobre 2013

L UFF & l investissement locatif Octobre 2013 L UFF & l investissement locatif Octobre 2013 CONTACTS : UFF DIRECTION COMMUNICATION CAROLE DE CARVALHO Tél : 01 40 69 64 57 email : carole_de_carvalho@uff.net Relations Presse GOLINHARRIS CORALIE MENARD

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

SYNTHÈSE DE LA RÈGLEMENTATION NATIONALE DE L AFFICHAGE

SYNTHÈSE DE LA RÈGLEMENTATION NATIONALE DE L AFFICHAGE 1 SYNTHÈSE DE LA RÈGLEMENTATION NATIONALE DE L AFFICHAGE 24 juin 2016 synthèse de la règlementation nationale de l affichage.indd 1 16/06/2016 14:38:18 La règlementation de l affichage : º º Contexte :

Plus en détail

Observatoire du marché du logement neuf

Observatoire du marché du logement neuf Région Nord - Pas de Calais Observatoire du marché du logement neuf Édition 216 Sommaire et Lexique n Pages t 5 Région Nord - Pas de Calais : les ventes de logements neufs n Pages 6 et 7 Région Nord -

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général Le contexte économique général La confiance des consommateurs à nouveau au rendez-vous. En France, au 2 ème trimestre 2015, le PIB, la confiance des ménages et le taux de chômage se stabilisent : - Le

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

Partenarial de l Économie de Lille Métropole

Partenarial de l Économie de Lille Métropole Observatoire Partenarial de l Économie de Lille Métropole Mai 2012 L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DANS L ARRONDISSEMENT DE LILLE LES OBJECTIFS DE L OPE Travailler à la définition des enjeux du territoire

Plus en détail

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005 Les parcs de logements et leur occupation dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence Situation 2005 et évolution 1999-2005 Décembre 2008 Le territoire d étude 2 Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

guide tarifs à compter du 1 er septembre 2013 Une nouvelle gamme de tarifs élargie pour faciliter votre mobilité!

guide tarifs à compter du 1 er septembre 2013 Une nouvelle gamme de tarifs élargie pour faciliter votre mobilité! guide tarifs à compter du 1 er septembre 2013 Une nouvelle gamme de tarifs élargie pour faciliter votre mobilité! à chaque profil, LES SUPPORTS des titres aux tarifs adaptés Que vous soyez usager régulier

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION Mai 2008 Hélène Fouquet ADIL 75 Etude réalisée par l ADIL 75 pour la DRE. Mieux connaître l investissement locatif

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

02 l 03 l 04 OCTOBRE LA ROCHELLE

02 l 03 l 04 OCTOBRE LA ROCHELLE 02 l 03 l 04 OCTOBRE LA ROCHELLE DOSSIER DE PRESSE Septembre 2015 [ En Charente-Maritime, la courbe de répartition entre primo-accédants et investisseurs s'est totalement inversée. Singulièrement, dans

Plus en détail

Les pratiques culturelles dans la communauté urbaine de Lille : la métropolisation en marche

Les pratiques culturelles dans la communauté urbaine de Lille : la métropolisation en marche SYNTHÈSE D ÉTUDE Les pratiques culturelles dans la communauté urbaine de Lille : la métropolisation en marche Pierre Le Quéau, Vincent Guillon L organisation de l événement Lille 2004 Capitale européenne

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au deuxième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au deuxième

Plus en détail

LES AGGLOMERATIONS D ASSAINISSEMENT

LES AGGLOMERATIONS D ASSAINISSEMENT LES AGGLOMERATIONS D ASSAINISSEMENT Malgré son faible relief, le territoire de la communauté urbaine présente un certain nombre de bassins versants ou «agglomérations d assainissement» dont l écoulement

Plus en détail

UNE SEULE CARTE POUR TOUS VOS DEPLACEMENTS EN REGION NORD-PAS DE CALAIS!

UNE SEULE CARTE POUR TOUS VOS DEPLACEMENTS EN REGION NORD-PAS DE CALAIS! DOCUMENTS D ADHESION A LA CARTE PASS PASS UNE SEULE CARTE POUR TOUS VOS DEPLACEMENTS EN REGION NORD-PAS DE CALAIS! La carte Pass Pass est le support unique régional. Elle est mise en place progressivement

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L OCCUPATION

ENQUÊTE SUR L OCCUPATION ENQUÊTE SUR L OCCUPATION DU PARC SOCIAL EN RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS 15 octobre 2015 Le cadre réglementaire Une enquête triennale rendue obligatoire en 1996 Les renseignements doivent être transmis pour

Plus en détail

Héritage et Modernité

Héritage et Modernité Héritage et Modernité 1 SOMMAIRE Le mot du directeur p. 3 Fonctionnement Calendrier de la rentrée p. 4 Horaires p. 4 Fournitures scolaires p. 4 Ouvrages scolaires p. 5 Administration Tarifs de scolarité

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 CGDD / MEDDE / SOeS Chiffres et Statistiques NUMÉRO 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 Au deuxième trimestre 2015, 26 500 logements neufs ont été

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

LE MARCHÉ DES LOGEMENTS NEUFS

LE MARCHÉ DES LOGEMENTS NEUFS LE MARCHÉ DES LOGEMENTS NEUFS Conférence de presse du 29 janvier 2013 MARCHÉ ANNÉE 2012 ANALYSE GENERALE DU MARCHE 2012 8 000 7 342 6 922 7 000 6 183 6 000 6 476 5 569 5 000 4 000 3 000 4 730 3 291 3 594

Plus en détail

L UFF & l INVESTISSEMENT LOCATIF Février 2012

L UFF & l INVESTISSEMENT LOCATIF Février 2012 L UFF & l INVESTISSEMENT LOCATIF Février 2012 Contacts : UFF DIRECTION COMMUNICATION HÉLÈNE SADA-SULIM Tél : 01 40 69 64 77 email : helene_sada-sulim@unionfinancieredefrance.fr Relations Presse Golin Harris

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Lille Métropole Communauté urbaine Dépenses par territoires

Lille Métropole Communauté urbaine Dépenses par territoires Lille Métropole Communauté urbaine Dépenses par territoires 2011 Sommaire 1. Fondements et méthode... P3 2. Synthèse globale... P4 3. Synthèse des dépenses réalisées à l échelle communautaire... P5 4.

Plus en détail

Les marchés immobiliers

Les marchés immobiliers Éditorial de Me ROBIN Laurent Les marchés immobiliers Président de la Chambre interdépartementale des notaires des, des et des Comme chaque année, la Chambre des Notaires de PAU présente une analyse du

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX CONSEIL MÉTROPOLE CHIFFRES CLÉS BUREAUX ème TRIMESTRE 015 ARTEPARC - Lesquin - 1 er bâtiment inauguré en juillet Parc tertiaire 3 ème génération qui proposera à termes bâtiments et 44 000 m de bureaux

Plus en détail

3 ème CHIFFRES CLÉS BUREAUX LILLE MÉTROPOLE 1 ER RÉSEAU PARTENAIRE ARTHUR-LOYD-LILLE.COM TRIMESTRE

3 ème CHIFFRES CLÉS BUREAUX LILLE MÉTROPOLE 1 ER RÉSEAU PARTENAIRE ARTHUR-LOYD-LILLE.COM TRIMESTRE CONSEIL LILLE MÉTROPOLE CHIFFRES CLÉS BUREAUX 3 ème TRIMESTRE 015 GRAND ANGLE 6 450 m divisibles à l entrée d Euralille 1 ER RÉSEAU PARTENAIRE ARTHURLOYDLILLE.COM A R THUR LOY D 1ER RÉSEAU NATIONAL L analyse

Plus en détail

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Juin 2004 L Observatoire porte un regard attentif sur les SARL constituées avec

Plus en détail

Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013

Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013 Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013 Jeudi 20 Février 2014 - Orléans Raymond Le Roy Liberge, président de l Association OCELOR Benoît Aiglon, président

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ÉLIMINATION DES DÉCHETS. ANNEE 2012 Direction Des résidus urbains.

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ÉLIMINATION DES DÉCHETS. ANNEE 2012 Direction Des résidus urbains. RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ÉLIMINATION DES DÉCHETS ANNEE 2012 Direction Des résidus urbains les éditions La contribution de Lille Métropole aux objectifs européens et

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? 09/02/2015 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe pas, il est

Plus en détail

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Dossier de presse 28 mai 2015 Sommaire Communiqué de presse 3 Les chiffres en Ile-de-France 5 Paris 7 Petite Couronne 12 Grande Couronne 15 Synthèse

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 730 Février 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au quatrième

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail