DGO Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 ans" Période d'étude : Septembre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DGO 2013-2017. Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 ans" Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014"

Transcription

1 SERVICE EXPERTISE TERRITORIALE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 2014 DGO Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 " Période d'étude : Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Manche

2 Sur la période , on compte 1280 accidents impliquant au moins un jeune de moins de 25, dont 74 mortels, soit 53% de l'accidentologie globale du département. Ces accidents ont fait globalement 77 tués et 1852 blessés (49 tués et 1297 blessés avaient moins de 25 ). 1. LES MOINS DE 25 ANS PAR RAPPORT AUX AUTRES CLASSES D'AGE ET A LA DÉMOGRAPHIE ÉVOLUTION Le graphique qui suit montre l'évolution du nombre de victimes (blessés + tués) par classes d'âge, ainsi que la courbe de démographie d la Manche (source INSEE 2007). 16% 5% 7% 10% 13% 14% 14% 9% 11% % victimes % démographie 6% 13% 22% 16% 12% 12% 8% 5% 7% et + L'évolution du nombre de victimes est globalement en baisse sur la période , notamment chez les plus jeunes, mais les et les restent sur-représentés. Par rapport à la démographie du département, ils représentent respectivement 5% et 7% de la population mais 13% et 22% des victimes d'accidents de la route. Concernant les plus jeunes (moins de 14 ), ils ne sont pas sur-exposés au risque routier. RELATION ENTRE VICTIMES ET DÉMOGRAPHIE Pour chaque classe d'age, on détermine le taux de victimes (nombre de victimes/population de la classe d'age - source INSEE 2010) que l'on divise ensuite par le taux moyen de victimes toutes classes confondues. On estime qu'il y a un sur-risque lorsque le quotient est supérieur à un. Le tableau ci-contre reprend l'exposition de chaque classe d'age au risque routier : Les catégories et présentent un sur-risque important, en augmentation notamment chez les filles, par rapport aux années précédentes. Classes Hommes Femmes d'age ,37 0, ,30 1, ,87 2, ,99 1, ,11 0, ,93 0, ,74 0, ,61 0,46 75 et + 0,63 0,61 Ensemble 1,24 0,77 Malgré une baisse du nombre de jeunes victimes, le risque augmente pour les 14-24, hausse plus importante chez les filles.

3 2. LE MODE DE DÉPLACEMENT DES MOINS DE 25 ANS IMPLIQUÉS DANS UN ACCIDENT Les graphiques ci-après montrent la répartition des usagers de moins de 25 impliqués d un accident selon le mode de déplacement et la position de ce jeune d le véhicule lors de l'accident (conducteur ou passager). Piéton vélo 7% 3% autres 3% conducteur passager cyclo 23% m oto 8% vl 56% Piéton vélo cyclo moto vl autres D'une manière générale, les jeunes impliqués d un accident circulent en voiture (56%) ou à cyclomoteur (23%). Concernant les deux-roues, les jeunes impliqués sont très majoritairement conducteurs. En revanche, lors d'un accident en voiture, ils sont pratiquement à parts égales conducteur ou passager de la voiture. A noter que la catégorie "autres" regroupe les voiturettes, autocars et poids-lourds. Parmi les 52 personnes recensées d les passagers "autres", 40 étaient des élèves d un accident de car scolaire (pour la plupart indemnes). Evolution du nom bre des victim es selon l'age et le vehicule utilisé Nombre de victimes Piéton velo cyclo moto vl autres âge des victimes Le nombre de jeunes victimes évolue très nettement en fonction de l'âge et du véhicule : Jusqu'à 13, les victimes sont majoritairement des passagers de VL et leur nombre reste inférieur à 20 ; on enregistre au maximum 7 victimes à pied en cinq ; à partir de 14, on note une progression très marquée du nombre de victimes à cyclo ; chez les jeunes de 17, le nombre de victimes à cyclo diminue mais reste très supérieur aux autres moyens de déplacement ; à partir de 18, le nombre de jeunes en cyclomoteur accidentés devient inférieur à celui des jeunes en VL. Concernant l'age et le mode de déplacement des jeunes accidentés, on enregistre peu de victimes jusqu'à 13, une forte augmentation à partir de 14 chez les usagers de cyclomoteur, puis une baisse à partir de 20, avec des victimes circulant majoritairement en VL. Le nombre de victimes est particulièrement élevé entre 15 et 19.

4 3. LOCALISATION DES ACCIDENTS IMPLIQUANT UN JEUNE DE MOINS DE 25 ANS La carte ci-contre montre les communes où l'accidentologie des jeunes est supérieure à la moyenne départementale (53%). Seules les communes ayant enregistré au moins dix accidents en cinq sont étudiées, soit 25 communes. Elle indique également le nombre de tués de moins de 25 pour chaque commune. Les communes présentant les taux les plus élevés sont de petites communes où l'accidentologie est faible (moins de 3 accidents par an en 5 ) ce qui n'en fait pas un enjeu significatif. Pour les autres communes, seules Coutances et les communes de la CUC présentent un nombre plus important d'accidents où l'enjeu "jeunes" est significatif. Concernant le nombre de tués par communes, là encore, il n'est pas significatif à l'échelle d'une commune. L'enjeu "jeunes de moins de 25 " n'est pas un enjeu de territoire à l'échelle du département.

5 4. RÉPARTITION DES ACCIDENTS SELON LE JOUR ET L'HEURE nombre d'accidents 5 0 lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche 0h-1h 2h-3h 4h-5h 6h-7h 8h-9h 10h-11h 12h-13h 14h-15h 16h-17h 18h-19h 20h-21h 22h-23h 1h-2h 3h-4h 5h-6h 7h-8h 9h-10h 11h-12h 13h-14h 15h-16h 17h-18h 19h-20h 21h-22h 23h-0h La répartition de l'accidentologie des jeunes de moins de 25 montre : un nombre faible d'accidents le matin jusqu'à 7h, tous les jours de la semaine, mais qui augmente sensiblement les samedis et dimanche. un nombre plus élevé d'accidents entre 7 et 9 heures les matins en semaine, mais bien plus faible le week-end ; un autre pic atteint entre 16 et 20 heures notamment les mercredis ; enfin une baisse progressive du nombre d'accidents à partir de 20h, sauf les vendredis. On note toutefois, tout comme pour les horaires de fin de nuit, une disparité importante entre les accidents se produisant le week-end, plus nombreux que ceux se produisant en semaine. Il y a peu d'évolution par rapport à l'étude précédente quant au moment où se produisent les accidents impliquant des jeunes gens : des pics observés en semaine entre 7 et 9h, puis entre 16 et 20h et une augmentation des accidents en pleine nuit le week-end. 5. LES JEUNES CONDUCTEURS (14 / 24 ANS) Les principaux items développés précédemment montrent que le risque routier chez les jeunes est très marqué chez les plus de 13, âge à partir duquel ils peuvent circuler seul sur un cyclo. L'analyse suivante va donc porter sur les accidents (et/ou victimes) impliquant de jeunes conducteurs (à cyclo, moto et VL principalement) en essayant de dégager des tendances quant à leur responsabilités d les accidents, les causes d'accidents ainsi que les éventuels facteurs aggravants. RESPONSABILITÉ DES JEUNES CONDUCTEURS (14 / 24 ANS) DANS LES ACCIDENTS CORPORELS 3936 conducteurs ont été impliqués d les 2421 accidents survenus entre 2009 et Parmi eux, 286 avaient entre 14 et 17 (26 à vélo, 246 en cyclo, 7 à moto, 5 en VL et 2 d un autre véhicule), 822 avaient entre 18 et 24 (16 à vélo, 134 à cyclo, 110 à moto, 550 en VL et 12 d un autre véhicule).

6 Comme le montre le graphique ci-dessous, les jeunes conducteurs sont majoritairement responsables des accidents d lesquels ils sont impliqués, tendance plus marquée chez les (63%) que chez les (58%). Présumé responsable Présumé non responsable Nombre de conducteurs % % % % % 77% 17 71% et % % RESPONSABILITÉ DES JEUNES CONDUCTEURS (14 / 24 ANS) DANS LES ACCIDENTS MORTELS Entre 2009 et 2013, 57 conducteurs de 14 et 24 ont été impliqué d un accident mortel. Parmi ces 57 conducteurs, 36 étaient à l'origine de l'accident, soit 63% d'entre eux. 63% 55% 62% 55% nombre de conducteurs responsables nombre de conducteurs non responsables 31% 60% 55% 95% ANS ANS ANS ANS ANS +DE 74 ANS A l'intérieur de cette catégorie des jeunes de 14-24, on note une grande disparité quant à la responsabilité des conducteurs, à relativiser en raison du nombre d'accidents mortels les impliquant très différents : chez les 14-17, 3 conducteurs sur 5 étaient responsables de l'accident, soit 60% d'entre eux (pourcentage effectué sur des chiffres faibles) ; chez les 18-24, 33 conducteurs sur 52 étaient responsables de l'accident, soit 63% d'entre eux. D'une manière générale, on observe que les jeunes conducteurs impliqués d des accidents de la circulation sont majoritairement responsables de l'accident, qu'ils soient corporels ou mortels).

7 CAUSES D'ACCIDENTS MORTELS AYANT IMPLIQUÉ LE DÉCÈS D'UN JEUNE DE MOINS DE 25 ANS L'analyse des accidents mortels sur la période , reprise par le graphique ci-dessous, montre que : lorsqu'un jeune de moins de 25 est tué d un accident de la route, il est à l'origine de l'accident d 64% des cas. D le cas contraire, le jeune tué était soit passager (13%), soit conducteur non responsable (21%). la cause principale est la perte de contrôle s autre véhicule impliqué, la deuxième, le déport du véhicule sur la chaussée opposée provoquant un choc avec un autre usager. 21% 13% 25% 19% passager non responsable conducteur non responsable 2% perte de contrôle d'un véhicule seul déport sur chaussée opposée dépassement dangereux 21% imprudence FACTEURS AGGRAVANTS ENREGISTRÉS LORS D'ACCIDENTS AYANT IMPLIQUÉ UN JEUNE DE ANS Alcool Entre 2009 et 2013, on enregistre 111 accidents et 17 accidents mortels avec au moins un jeune de présentant une alcoolémie positive, soit 10% des accidents corporels et 26 % des accidents mortels. 10% accidents corporels 1% avec une alcoolém ie négativ e positiv e, seuil inf raction positive, seuil délit 26% 2% accidents m ortels avec une alcoolém ie négativ e positiv e, seuil inf raction positive, seuil délit 89% 72% Usage de stupéfiants Le dépistage de présence de produits stupéfiants n'est pas fait pour l'ensemble des usagers victimes d'un accident de la route. Il est réalisé lors d'un accident mortel et lors de certains accidents corporels. A titre indicatif, 946 personnes ont fait l'objet d'un dépistage de drogue suite à un accident de la route sur les cinq années d études. Parmi elles, 42 personnes ont été contrôlées positif à au moins une drogue, 21 avaient moins de 25. La part d'accidents impliquant des jeunes conducteurs alcoolisés est stable par rapport aux études précédentes. Elle reste inférieure à celle de l'ensemble des conducteurs, toutes catégories d'âge confondues (16% des accidents corporels et 35% des accidents mortels).

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail

Bilan 2010 des accidents corporels en Alsace

Bilan 2010 des accidents corporels en Alsace RAPPORT Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Service Transports Février 22 Bilan 2 des accidents corporels en Avis aux lecteurs Définitions Accident corporel : accident

Plus en détail

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24 Accidents de la route dans le département de la Marne Bilan et évolution 202 20 DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE /24 2/24 Quelques données sur les radars dans le département En 202,

Plus en détail

Bilan sécurité routière 2014

Bilan sécurité routière 2014 CABINET DU PREFET BUREAU DE LA COMMUNICATION INTERMINISTERIELLE PREFECTURE DE L'AUDE Bilan sécurité routière 2014 Conférence de presse du 6 février 2015 Sommaire 1) L'accidentalité en 2014 2) Les actions

Plus en détail

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE PRÉFET DE LA LOIRE PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE Année 2015 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION...3 1. BILAN 2014...4 1.1. Accidentologie dans le département de la Loire

Plus en détail

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Direction des Services du Cabinet de la Préfecture Direction Départementale de l Équipement et de l Agriculture Aveyron P Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Bilan décembre

Plus en détail

DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ

DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ PARTIE 6 # DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ / LES ACCIDENTS ET LES USAGERS Les accidents et les usagers Selon les modes de déplacement 161 DONNÉES GÉNÉRALES D

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Avril 2014 Le nombre d'accidents corporels survenus en avril 2014 ainsi que le nombre de personnes blessées ont baissé par rapport à la même période de l année 2013.

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

Bilan et évolution 2014

Bilan et évolution 2014 Accidents de la route dans le département de la Marne Bilan et évolution 014 Direction départementale des territoires de la Marne Observatoire départemental de la sécurité routière Sommaire Note liminaire...5

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

Janvier 2015 11 2 16 7

Janvier 2015 11 2 16 7 TABLEAU DE BORD DE LA SECURITE ROUTIERE DANS L YONNE - JANVIER Accidents Corporels Tués Blessés dont Hospitalisés Janvier 6 7 Janvier 4 6 6 Evolution Janvier / 4 YONNE - 4 % - 66,7 % % - 4,7 % Évolution

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière Le ministère de l Intérieur organise, du mercredi 8 au samedi 11 octobre 2014 inclus, les deuxièmes Rencontres de la sécurité sur l ensemble du territoire, en métropole

Plus en détail

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Les accidents de la route en lien avec le travail Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Sources de données pour l étude des accidents de la route liés au travail Régimes

Plus en détail

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance Définition Un accident corporel (mortel ou non mortel) de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 24 DOSSIER DE PRESSE Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction Lundi 2 octobre 24 à 5h Sur la RD

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE DOCUMENT GENERAL D ORIENTATION 2013-2017

SECURITE ROUTIERE DOCUMENT GENERAL D ORIENTATION 2013-2017 SECURITE ROUTIERE DOCUMENT GENERAL D ORIENTATION 2013-2017 18 avril 2013 2 SOMMAIRE INTRODUCTION...4 DEMARCHE...5 LES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L ACCIDENTALITE...6 LES ENJEUX...7 LES JEUNES... 7 LES

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. J u i n2 0 1 2 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013

Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013 Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 213 www.haute-savoie.gouv.fr Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Bilan

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnateur et rédacteur

Plus en détail

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière 1 Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière Introduction L Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)

Plus en détail

Les grandes données de l accidentologie. Caractéristiques et causes des accidents de la route

Les grandes données de l accidentologie. Caractéristiques et causes des accidents de la route Les grandes données de l accidentologie Caractéristiques et causes des accidents de la route Mai 24 SÉCURITÉ ROUTIÈRE - LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE Préambule Ce document d information conçu

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Durant l'année scolaire, l'éducation routière cycliste Dans les écoles : Chaque année, le comité intervient auprès des élèves de CM des écoles

Plus en détail

Les journées "Trajectoires" au service des motards

Les journées Trajectoires au service des motards PRÉFET DE LA HAUTE-SAVOIE Point presse Les journées "Trajectoires" au service des motards 19 avril 2015 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie www.haute-savoie.gouv.fr Les journées

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Juin 2015 Dans le Bas-Rhin, le nombre de personnes décédées et le nombre de personnes blessées dans un accident de la route en juin 2015 ont baissé, par rapport à

Plus en détail

La sécurité routière en Ille-et-Vilaine Bilan 2014 et évolutions

La sécurité routière en Ille-et-Vilaine Bilan 2014 et évolutions La sécurité routière en Ille-et-Vilaine Bilan 201 et évolutions Observatoire Départemental de la Sécurité Routière d Ille-et-Vilaine Sommaire, indicateurs et définitions Sommaire Les définitions Page

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

Dossier de presse. Sécurité routière en Martinique Bilan 2014 et plan 2015. Conférence de presse Vendredi 13 février 2015 à 11h30

Dossier de presse. Sécurité routière en Martinique Bilan 2014 et plan 2015. Conférence de presse Vendredi 13 février 2015 à 11h30 Cabinet du préfet Bureau de la communication interministérielle Fort-de-France, le 2015 Dossier de presse Sécurité routière en Martinique Bilan 2014 et plan 2015 Conférence de presse Vendredi 13 février

Plus en détail

PREFECTURE DE VAUCLUSE

PREFECTURE DE VAUCLUSE 1 PREFECTURE DE VAUCLUSE DGO rédigé en décembre 2008 par la coordination sécurité routière de Vaucluse 2 Page 3 : Préambule Page 5 : Les caractéristiques de l'insécurité routière du département de Vaucluse

Plus en détail

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012 Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau Paris, le 24 janvier 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Manuel VALLS, ministre de l'intérieur, annonce un bilan de l accidentalité routière

Plus en détail

Bilan des accidents de la route 2013

Bilan des accidents de la route 2013 1. Accidents corporels et victimes - principales tendances Comparaison 2012 / 2013 2012 2013 Diff. en % Accidents corporels 1019 949-7 dont mortels 34 41 +21 Victimes tuées 34 45 +32 Blessés graves 339

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail

La perte de vigilance ou l'attention perturbée

La perte de vigilance ou l'attention perturbée ANNEXE F La perte de vigilance ou l'attention perturbée I Perte de vigilance II Attention perturbée ou «distraction» DGO / étude des accidents corporels 2007-2011 1 DGO / étude des accidents corporels

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INSTALLATION DU «VILLAGE SÉCURITE ROUTIÈRE» A PRIVAS. Du 8 au 12 juin 2015 CONTACTS PRESSE :

DOSSIER DE PRESSE INSTALLATION DU «VILLAGE SÉCURITE ROUTIÈRE» A PRIVAS. Du 8 au 12 juin 2015 CONTACTS PRESSE : DOSSIER DE PRESSE INSTALLATION DU «VILLAGE SÉCURITE ROUTIÈRE» A PRIVAS Du 8 au 12 juin 2015 CONTACTS PRESSE : Préfecture de l Ardèche : Cabinet - Service départemental de la communication interministérielle

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Accidents à un seul véhicule sans piéton

Accidents à un seul véhicule sans piéton Accidents à un seul véhicule sans piéton Synthèse Les données utilisées pour cette fiche sont plus particulièrement issues de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) dont

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Conseil national de la sécurité routière Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Sommaire 27 novembre 2012 : Manuel Valls, ministre de l Intérieur, relance le Conseil national de la sécurité routière (CNSR)

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

Avant-propos... 5 SYNTHÈSE GÉNÉRALE... 7 CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE... 15

Avant-propos... 5 SYNTHÈSE GÉNÉRALE... 7 CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE... 15 Avant-propos.................................... 5 SYNTHÈSE GÉNÉRALE......................................... 7 CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE......................... 15 QUELQUES DONNÉES SUR LES POIDS LOURDS

Plus en détail

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Mercredi 1er juillet 2015 Bilan de l accidentologie en Saône-et-Loire Évolution des ATBH 2015/2014 pour la période du 1er janvier au 28 juin Période

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

PRÉFET DE SAÔNE-ET-LOIRE

PRÉFET DE SAÔNE-ET-LOIRE PRÉFET DE SAÔNE-ET-LOIRE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Mâcon, le 17 octobre 2012 Service Circulation et Sécurité Routières affaire suivie par : JJ Franc Tél. : 03 85 21 29 51 Fax : 03 85 38

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

«Je roule cyclo, je roule réglo!»

«Je roule cyclo, je roule réglo!» Communiqué de presse Dunkerque, le mercredi 4 juin 2003 «Je roule cyclo, je roule réglo!» Du lundi 2 juin au vendredi 6 juin 2003, se déroule à Dunkerque et dans toute la communauté urbaine, une grande

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

Le printemps de la sécurité routière dans la Somme

Le printemps de la sécurité routière dans la Somme Invitation presse Amiens, le 5 avril 2013 Le printemps de la sécurité routière dans la Somme Du samedi 6 au samedi 13 avril 2013 Conférence de presse du préfet le mardi 9 avril à Amiens M. Jean-François

Plus en détail

BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS

BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS C-4052 DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS Service des

Plus en détail

Statistique vaudoise des accidents

Statistique vaudoise des accidents Statistique vaudoise des accidents 2013 Table des matières Page Page 1 Table des matières Influence de l'alcool 2 Légendes et abréviations 18 Ivresse et circulation Accidentologie dans le temps 19 Ivresses

Plus en détail

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux COTITA Centre Est 29 mai 2012 Évolution de l accidentalité et futurs enjeux Christian Machu Secrétaire général-adjoint Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) Sommaire 1.

Plus en détail

PLAN DEPARTEMENTAL D ACTIONS DE SECURITE ROUTIERE 2015

PLAN DEPARTEMENTAL D ACTIONS DE SECURITE ROUTIERE 2015 PLAN DEPARTEMENTAL D ACTIONS DE SECURITE ROUTIERE 2015 INTRODUCTION : Comme chaque année, l ensemble des acteurs locaux et des citoyens du département est sollicité afin de se mobiliser autour de la formation

Plus en détail

Connaissances à retenir

Connaissances à retenir Connaissances à retenir Le cyclomoteur et sa réglementation : Le cyclomoteur est un véhicule à deux roues équipé d'un moteur ne dépassant pas cm3. La vitesse maximale autorisée est 45 Km/h. Les cyclomoteurs

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Département d'ille-et-vilaine Observatoire Départemental de Sécurité Routière Statistiques d'accidentologie en Ille-et-Vilaine au 31/10/2014

Département d'ille-et-vilaine Observatoire Départemental de Sécurité Routière Statistiques d'accidentologie en Ille-et-Vilaine au 31/10/2014 Département d'ille-et-vilaine Observatoire Départemental de Sécurité Routière Statistiques d'accidentologie en Ille-et-Vilaine au 1/10/01 Cette plaquette présente un suivi mensuel de l'évolution des accidents

Plus en détail

Jeunes adultes (18 à 24 ans)

Jeunes adultes (18 à 24 ans) Jeunes adultes (18 à 24 ans) Synthèse Les données utilisées pour cette fiche sont plus particulièrement issues de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) dont le fichier

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème Au collège, les élèves doivent obtenir La partie théorique du BSR (Brevet de Sécurité Routière). Il est important de bien préparer cet

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2004-2013 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2004-2013 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2004-2013 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

CONTEXTE ET OBJECTIFS GENERAUX

CONTEXTE ET OBJECTIFS GENERAUX DGO 2013 2017 1/17 CONTEXTE ET OBJECTIFS GENERAUX Le document général d'orientations (DGO) pour la sécurité routière constitue l'outil qui doit permettre de définir et d'afficher les axes prioritaires

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Jui l l et2014 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

Les risques au volant: une réalité à tout âge

Les risques au volant: une réalité à tout âge Données et faits Les risques au volant: une réalité à tout âge Table des matières 1 Ventilation par tranches d'âge des personnes coresponsables d'un accident, 2012... 2 2 Principales causes d'accidents...

Plus en détail

Les produits psychoactifs. Prev. Prévention des. 2 r Risques Routiers. Modèle déposé Prev2r Copyrigth 2014 - reproduction interdite

Les produits psychoactifs. Prev. Prévention des. 2 r Risques Routiers. Modèle déposé Prev2r Copyrigth 2014 - reproduction interdite Les produits psychoactifs Prev Prévention des 2 r Risques Routiers Les produits psychoactifs L alcool Les contrôles préventifs, Les contrôles lors des accidents corporels, Les contrôles lors des accidents

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES. Réunion PDASR. Mardi 3 février 2015

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES. Réunion PDASR. Mardi 3 février 2015 Réunion PDASR Mardi 3 février 2015 1 Accidentologie Données 2014 et évolutions 2010/2014 (source ODSR de la Meuse, données consolidées) 2 3 Département de la Meuse Direction Départementale des Territoires

Plus en détail

Baromètre mensuel avril 2014

Baromètre mensuel avril 2014 Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel avril 214 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de l accidentologie par mois (provisoire)

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR Piétons Les causes possibles d'accidents impliquant des piétons et des véhicules sont bien connues. La négligence, l'inattention

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

Dossier de presse. La non-assurance routière en France en 2013

Dossier de presse. La non-assurance routière en France en 2013 Dossier de presse La non-assurance routière en France en 2013 Dossier de presse Sommaire Le communiqué de presse Page 3 Quelle ampleur et quelle évolution? Page 5 Quel est le profil des non-assurés? Page

Plus en détail

Sécurité publique et sécurité routière :

Sécurité publique et sécurité routière : Sécurité publique et sécurité routière : le Préfet dresse le bilan 2011 et présente les perspectives 2012 Dossier de presse le vendredi 27 janvier 2012 Contacts presse : Préfecture : Service Départemental

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

Conférence de presse «les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie 2012»

Conférence de presse «les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie 2012» Conférence de presse «les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie 2012» Contact : Service interministériel de la communication (SICOM) Hélène FOREAU : 04 50 33 61 82 ou 06 78 05 98 53 pref-communication@haute-savoie.gouv.fr

Plus en détail

PLAN DÉPARTEMENTAL DE CONTRÔLES ROUTIERS DU CANTAL

PLAN DÉPARTEMENTAL DE CONTRÔLES ROUTIERS DU CANTAL PRÉFET DU CANTAL PLAN DÉPARTEMENTAL DE CONTRÔLES ROUTIERS DU CANTAL ANNÉE 2012 Le préfet du Cantal Marc-René BAYLE SOMMAIRE Préambule 1 - La situation départementale 1.1 Rappel des objectifs antérieurs

Plus en détail

8.4. Les accidents. La santé observée dans les régions de France

8.4. Les accidents. La santé observée dans les régions de France La santé observée dans les régions de France Les accidents 8.4 Le contexte Les accidents, souvent générateurs de handicaps sévères et de décès ont un coût à la fois humain, économique et social très lourd.

Plus en détail

LE POINT SUR La législation routière

LE POINT SUR La législation routière LE POINT SUR La législation routière Contenu de votre guide Les règles à appliquer et leurs sanctions sur l alcool sur les infractions liées aux excès de vitesse sur les infractions liées à la circulation

Plus en détail

La Celle-Saint-Cloud Gare L é Versailles Gare Rive Gauche

La Celle-Saint-Cloud Gare L é Versailles Gare Rive Gauche Gare L é Gare Rive Gauche Lundi au vendredi en période scolaire 6.16 6.33 6.44 6.53 7.01 7.08 7.15 7.21 7.28 7.34 7.41 7.47 7.54 8.01 8.06 8.14 8.22 8.30 8.37 8.44 5.55 6.24 6.41 6.52 7.01 7.09 7.16 7.23

Plus en détail

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contrôle routier du 26 juin 2015 Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contacts presse : Préfecture de région : 04 67 61 61 25 pref-communication@herault.gouv.fr Facebook : facebook.com/prefet34lr

Plus en détail

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels Les informations qui suivent sont extraites des bilans établis par : la Gendarmerie Nationale, Groupement de Nouvelle-Calédonie, la Police Nationale,

Plus en détail

Dans l Aude, 27 usagers de deux roues motorisées ont été tués depuis le 1 er janvier 2007.

Dans l Aude, 27 usagers de deux roues motorisées ont été tués depuis le 1 er janvier 2007. LA SEMAINE EUROPEENNE de la SECURITE ROUTIERE et de la MOBILITE En 2010 comme en 2009, la semaine nationale de la sécurité routière s associe avec la semaine européenne de la mobilité et devient ainsi

Plus en détail

Facilitez vos démarches,

Facilitez vos démarches, Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer CIRCULER EN TOUTE SÉCURITÉ Conducteurs de deux-roues motorisés Pour obtenir une information ou connaître l adresse du point d accueil le

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et GMF ASSURANCES

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et GMF ASSURANCES CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et GMF ASSURANCES en vue de participer à l'amélioration du risque routier dans le département des Alpes- Maritimes. Entre l'etat, représenté

Plus en détail

DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012

DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 Accidents Parc automobile Permis de conduire DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 ACCIDENTS PARC AUTOMOBILE PERMIS DE CONDUIRE Direction des études et des stratégies en sécurité

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

Flottes automobiles de la cartographie des risques au plan de prévention

Flottes automobiles de la cartographie des risques au plan de prévention Sommaire Flottes automobiles de la cartographie des risques au plan de prévention Quelques chiffres Les enjeux du risque routier pour l entreprise La charge des sinistres Cartographie des risques routiers

Plus en détail

Les grandes dates. de la sécurité routière. Annexes

Les grandes dates. de la sécurité routière. Annexes Les grandes dates de la sécurité routière 1893 Circulaire ministérielle du 14 août défi nissant le certifi cat de capacité valable pour la conduite des véhicules. 1899 Décret du 10 mars réglementant la

Plus en détail

Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie.

Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie. Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie. Fatima ABADLIA Médecin conseil, Caisse Nationale des Assurances Sociales (CNAS) 1. Définition Est considéré comme accident

Plus en détail

REGIE DU PORT DE PLAISANCE DE LA ROCHELLE

REGIE DU PORT DE PLAISANCE DE LA ROCHELLE REGIE DU PORT DE PLAISANCE DE LA ROCHELLE Fonctionnement des écluses et passerelles des bassins Bassin des Yachts Bassin des Chalutiers Portes Passerelles Portes Passerelles - 3H30 Arrivée de l'agent de

Plus en détail

Un parc automobile une seule police/

Un parc automobile une seule police/ Assurance Flotte de véhicules Un parc automobile une seule police/ L assurance Flotte de véhicules d AXA vous offre une couverture étendue pour les risques les plus divers. Assurez l intégralité de votre

Plus en détail

CE QUI A CHANGÉ DANS LE CODE DE LA ROUTE DEPUIS 5 ANS

CE QUI A CHANGÉ DANS LE CODE DE LA ROUTE DEPUIS 5 ANS Association reconnue d utilité publique, La Prévention Routière a pour mission de réduire le nombre et la gravité des accidents de la route. Grâce au soutien de 200 000 adhérents et donateurs (particuliers

Plus en détail

Mercredi 26 janvier 2010

Mercredi 26 janvier 2010 [ Bilan de la sécurité en 2010 ] Mercredi 26 janvier 2010 D é l i n q u a n c e S é c u r i t é r o u t i è r e L u t t e c o n t r e l a c l a n d e s t i n i t é Délinquance générale Délinquance Activité

Plus en détail

Quelles sources de progrès pour la réduction des risques dans le transport routier?

Quelles sources de progrès pour la réduction des risques dans le transport routier? Quelles sources de progrès pour la réduction des risques dans le transport routier? En conclusion- Pour avancer il faudrait Réglementation Implication prioritaire des entreprises organisations professionnelles

Plus en détail

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 9h45 10h00 Les «alcohol interlocks» dans le contexte de la lutte contre l insécurité routière au Luxembourg François BAUSCH Ministre du Développement

Plus en détail

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités La sécurité du passager dépend pour une grande part du conducteur, mais il a aussi sa part de responsabilité. Des règles spécifiques en fonction du

Plus en détail

Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne

Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne PREFET DE L AISNE Laon, le 24 janvier 2014 Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne Contact presse : Service départemental de la

Plus en détail

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 3-6 Septembre 2015 Vienne, Autriche 1. Objectifs et but du Concours Les dispositions juridiques et techniques touchant à la circulation routière,

Plus en détail

Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière

Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière Période 2012-2014 Direction Principale des Routes Sous Direction des Politiques de l Entretien et de la Sécurité Routière CG 77 - SDPESR -SCSR Service

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie En 2009, 1 200 vies auraient pu être sauvées si tous les conducteurs avaient respecté la limite légale

Plus en détail