Introduction. A quelles conditions les scenarios proposés sont-ils possibles? Seul le scenario 1 semble acceptable Conditions pointées par L.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction. A quelles conditions les scenarios proposés sont-ils possibles? Seul le scenario 1 semble acceptable Conditions pointées par L."

Transcription

1 31 Janvier- MAAPRAT Centre d Etude et de Prospective Paris Obstacles à la mise en culture générale des terres disponibles à partir d exemples Ouest-Africains Contributions au séminaire "Terres cultivées, terres cultivables : quelles disponibilités foncières à l'échelle mondiale"

2 2 Introduction A quelles conditions les scenarios proposés sont-ils possibles? Seul le scenario 1 semble acceptable Conditions pointées par L. Roudard > Des prix rémunérateurs > Recherche participative sur les systèmes paysans doublements verts > Cadres juridiques de sécurisation foncière pour les petits producteurs Nécessaires, mais pas suffisantes : 3 points d attention, à partir de l exemple de l Afrique de l Ouest) L élevage à base de pâturages naturels Les conditions de changement des systèmes de production Les défis posés par la question foncière

3 3 L élevage à base de pâturages naturels Une production importante 60 M. de bovins, 160 M. de petits ruminants, 1,5 MT de viande, 2,5 MT lait Elevage total : 50%, du PIB agricole en Afrique de l Ouest (estim: CSAO) Elevage pastoral et agropastoral : 2/3 de ce total? Comment cette production sera-t-elle substituée dans un modèle «sans prairies»? La base de la survie des sociétés pastorales Des populations traditionnelles fragilisées par l accroissement actuel des surfaces cultivées Des droits d accès et d usage encore non systématiquement reconnus et non sécurisés Des conflits de plus en plus importants (Sénégal/ Mauritanie, Tchad, Niger ) Quel avenir pour ces populations?

4 Les conditions de changement des systèmes de production 4 3 révolutions agricoles à franchir en quelques années (2000 ans en Europe) Le passage de la défriche brulis manuelle à l agriculture à tradition animale avec jachère (pour 2/3 des agriculteurs) La suppression des jachères grâce à la fumure organique (mais avec des surfaces en pâtures qui restent nécessaires) La «chimisation» et la motorisation Ou la révolution doublement verte (mais qui reste à mettre en place..)

5 Les conditions de changement des systèmes de production 5 Des investissements très importants à réaliser Niveau capital d exploitation (ordres de grandeur) > Exploitation manuelle : 30 euros (revenu annuel : y compris autoconsommation = 100 euros, revenu monétaire 20 euros) > Culture attelée : 800 Euros (revenu annuel 300 euros, rev monétaire 200 euros) > Petit tracteur : Euros (revenu annuel 4000 euros) > Plantation s agro-forestières : 800 euros/ ha > Terrasses : 1000 Euros/ ha Non finançables sur l épargne paysanne, même avec des prix élevés : quels systèmes de crédit / Subventions?

6 Les conditions de changement des systèmes de production 6 Des investissements très importants à réaliser Niveau infrastructures collectives > Routes > Stockage > Electricité Réorganisation de l occupation de l espace? Des densités d occupation très variables Des villages et terroirs parfois très éloignés les uns des autres Migrations ou créations de nouveaux villages?

7 Les défis posés par la question foncière 7 La révolution agricole suppose une révolution agraire : passage de propriétés collectives (souvent objet de droits multiples) très vastes à des droits individualisés (familles, individus) Risques de la privatisation/ accaparement de terres par modèle agro-industriel Quid des plus pauvres (même dans un modèle paysan) Pb des pasteurs Risque de conflits très importants

8 Les défis posés par la question foncière 8 La promotion de cadres juridiques et législatifs alternatifs à la pleine propriété, oui mais : A coupler avec des expérimentations locales Des risques de blocage de la part de certains acteurs (administrations, secteurs privés, etc.) Les pré-requis à un travail sur le foncier Une nécessaire évolution des idées Un dialogue pluri-acteurs inclusif et démocratique Un travail sur le long terme

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Marcel MAZOYER professeur à La Paz juillet 2 007 Contenu 1. Une situation agricole et alimentaire mondiale inacceptable 2. Développement

Plus en détail

Pétrole et changement social dans le Logone Oriental au sud du Tchad Dr Hoinathy Remadji

Pétrole et changement social dans le Logone Oriental au sud du Tchad Dr Hoinathy Remadji Pétrole et changement social dans le Logone Oriental au sud du Tchad Dr Hoinathy Remadji Centre de Recherches en Anthropologie et Sciences Sociales N Djaména-Tchad Contenu Le Tchad et son or noir La construction

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Irish Farmers Association catherinelascurettes@ifa ifa.ieie

Plus en détail

Thème: Gestion foncière au Tchad, stratégies des acteurs locaux. Etude appliquée au canton Bédogo, Département du Lac-Wey.

Thème: Gestion foncière au Tchad, stratégies des acteurs locaux. Etude appliquée au canton Bédogo, Département du Lac-Wey. ÉCOLE D ÉTÉ DE L IEPF ET DU SIFEE ET COLLOQUE INTERNATIONAL DU SIFEE, CAMEROUN DU 05 AU 15 SEPTEMBRE 2011 Thème: Gestion foncière au Tchad, stratégies des acteurs locaux. Etude appliquée au canton Bédogo,

Plus en détail

Liste des Tableaux Tableau

Liste des Tableaux Tableau Liste des Tableaux Tableau 1 Dynamique entrepreneuriale des acteurs d un système privé de 37 distribution d engrais dans le processus de marché 2 Relations entre fonctions/flux de marketing, contraintes

Plus en détail

Le Plan Maroc Vert CONTINUITÉS ET RUPTURES

Le Plan Maroc Vert CONTINUITÉS ET RUPTURES Le Plan Maroc Vert CONTINUITÉS ET RUPTURES Hassan Benabderrazik Paris, 17-19 décembre 2009 (séminaire IPEMED-CIHEAM «La sécurité alimentaire en Méditerranée») Les points traités I. Le Plan Maroc Vert :

Plus en détail

Pastoralisme dans la région du Tadress et le Sud du Ténéré en zone sahélo - saharienne

Pastoralisme dans la région du Tadress et le Sud du Ténéré en zone sahélo - saharienne Réflexion sur les problématiques de l hydraulique pastorale Exemple de la Commune rurale d Aderbissanat au Niger ONG Tidène (Niger) Association Les Puits Du Désert (France) Régie des Eaux de Grenoble (France)

Plus en détail

FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE

FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE La fracture agricole mondiale : «Ouvrir des perspectives pour les espaces en développement» 4 et 5 février 2005 Rapport - ATELIER 2A Thème : Les modèles économiques

Plus en détail

de la production agricole Groupe 2

de la production agricole Groupe 2 Appui à l amélioration de la production agricole Groupe 2 Plan de présentation Introduction Objectifs Méthodologie Description de la zone d étude Les grandes périodes de changement Les Changements dans

Plus en détail

Atelier régional de réflexion sur les PNIA et le PRIA Niamey, les 27, 28 et 29 Avril 2011. Dr Bio Goura SOULE Soule_goura@yahoo.fr

Atelier régional de réflexion sur les PNIA et le PRIA Niamey, les 27, 28 et 29 Avril 2011. Dr Bio Goura SOULE Soule_goura@yahoo.fr Revue analytique des stratégies nationales d investissement et de politiques agricoles en vue de la promotion des filières de base en Afrique de l Ouest Atelier régional de réflexion sur les PNIA et le

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES. Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR

EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES. Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES AGRICULTEURS MALGACHES? Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR Madagascar en chiffres 19 millions d habitants 587 000 km2 Un PIB de 250 $ US par habitant

Plus en détail

Evolution récente de l agriculture des DOM et des aides publiques dont elle bénéficie : comparaison avec la métropole 1

Evolution récente de l agriculture des DOM et des aides publiques dont elle bénéficie : comparaison avec la métropole 1 Evolution récente de l agriculture des DOM et des aides publiques dont elle bénéficie : comparaison avec la métropole 1 Jean-François BASCHET, Ministère de l agriculture et de la pêche, Direction des affaires

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

FORUM REGIONAL DE GOGOUNOU (BENIN) SUR LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE

FORUM REGIONAL DE GOGOUNOU (BENIN) SUR LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE 1 FORUM REGIONAL DE GOGOUNOU (BENIN) SUR LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN PLACE D UN CADRE DE CONCERTATION ENTRE LE BENIN, LE BURKINA FASO, LE MALI, LE NIGER, LE NIGERIA

Plus en détail

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois *

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * Dans 50 ans, le secteur agricole restera stratégique même dans nos pays développés et il faudra toujours autant de

Plus en détail

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes Fédération des ONG du Sénégal FONGS Action Paysanne Quel rôle des organisations professionnelles agricoles dans la finance rurale : Expérience de la FONGS Paris, 05 décembre 2007 Nadjirou SALL (Secrétaire

Plus en détail

Régularisation actif 1,3 Régularisation passif 0,1. Total actif 368,7 Total passif 368,7 Source : RICA 2009

Régularisation actif 1,3 Régularisation passif 0,1. Total actif 368,7 Total passif 368,7 Source : RICA 2009 1 Structure du bilan Le bilan décrit la situation patrimoniale de l exploitation à la clôture de l exercice. Il présente en regard l actif à gauche et le passif à droite, dont les cumuls sont par définition

Plus en détail

La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France

La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France Gilles Bazin, Professeur AgroParisTech UFR Agriculture comparée et Développement agricole Académie d Agriculture de France 6 novembre

Plus en détail

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central»

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» La terre est une ressource essentielle pour la vie des populations

Plus en détail

SOUS-SECTEURS ÉLEVAGE & PÊCHE

SOUS-SECTEURS ÉLEVAGE & PÊCHE SOUS-SECTEURS ÉLEVAGE & PÊCHE PRÉSENTATION Le Ministère de l Élevage et de la Pêche, crée en 2004, exprime la volonté politique des plus hautes autorités du Mali de donner une plus grande importance à

Plus en détail

Innovation technologique dans l agriculture en Arabie Saoudite: enjeux et stratégies pour une sécurisation alimentaire durable

Innovation technologique dans l agriculture en Arabie Saoudite: enjeux et stratégies pour une sécurisation alimentaire durable Innovation technologique dans l agriculture en Arabie Saoudite: enjeux et stratégies pour une sécurisation durable Présenté par : CHALHOUB Habib Directeur de thèse : P. BELOT Robert Co-encadrante : Mme

Plus en détail

Sécuriser la mobilité du pastoralisme dans les zones. Bertrand Guibert (IRAM)

Sécuriser la mobilité du pastoralisme dans les zones. Bertrand Guibert (IRAM) Sécuriser la mobilité du pastoralisme dans les zones fragiles en temps de crise Bertrand Guibert (IRAM) Contexte du Pastoralisme Le pastoralisme : un mode de vie et de production Phénomène mondial et sahélien

Plus en détail

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale Le développement du semis-direct sous couverture végétale pour les agriculteurs des exploitations familiales des biomes Cerrados (2005-2009) et Amazonia (2008-2013) Un expérience pluridisciplinaire de

Plus en détail

ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO

ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO Chambre de Commerce et d Industrie Avril 2015 1 BURKINA FASO Votre porte d accès au marché ouest africain 2 AGENDA Contexte géographique

Plus en détail

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO INADES-Formation Togo B.P. 12 472 Lomé TEL. (228) 225-92-16 FAX : (228) 225-92-17 inadesformation@if-togo.net EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO Présentée par N Key Kwami AMONA Directeur

Plus en détail

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------ MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L HYDRAULIQUE RURALE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE ------------ NOUVELLE ORIENTATION DE LA POLITIQUE AGRICOLE

Plus en détail

Fête des Vendanges à Montmartre Édition 2010

Fête des Vendanges à Montmartre Édition 2010 Fête des Vendanges à Montmartre Édition 2010 1 er octobre 2010 Dossier de Presse Direction de la Communication du Conseil Général - courriel : presse@cg974.fr - Tél. : 0262 21 86 30 - Fax : 0262 21 39

Plus en détail

La Reid 22 février 2008 Journée d étude Accueil à la ferme : un choix judicieux? Maryvonne Carlier Coordinatrice Accueil Champêtre en Wallonie

La Reid 22 février 2008 Journée d étude Accueil à la ferme : un choix judicieux? Maryvonne Carlier Coordinatrice Accueil Champêtre en Wallonie La Reid 22 février 2008 Journée d étude Accueil à la ferme : un choix judicieux? Maryvonne Carlier Coordinatrice Accueil Champêtre en Wallonie Qu appelle-t-on «Ferme Pédagogique?» La ferme pédagogique

Plus en détail

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre COMMISSION DE LA CEDEAO Note méthodologique Task Force «Instrument de financement des intrants» Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plus en détail

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à :

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à : [ 257] [258] L Investissement Le Soudan a beaucoup d avantages qui attirent l investissement étranger. Le Soudan est classifié comme numéro deux des pays les plus attrayants pour l investissement en Afrique

Plus en détail

EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST

EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST REGIONAL CAPACITY BUILDING WORKSHOP ENHANCING THE FUNCTIONING OF CEREALS MARKETS IN WEST AFRICA 9-11 December, 2010 Accra, Ghana EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT

Plus en détail

Les acquisitions internationales à grande échelle de terres agricoles.

Les acquisitions internationales à grande échelle de terres agricoles. Les acquisitions internationales à grande échelle de terres agricoles. Enjeux, perspectives, risques et opportunités Montpellier, 3 septembre 2009 Remerciements à : H. Liversage- FIDA Paul Mathieu, Service

Plus en détail

La Maison du Fromage - Vallée de Munster, Un espace vivant, authentique, ludique, ouvert à tous

La Maison du Fromage - Vallée de Munster, Un espace vivant, authentique, ludique, ouvert à tous 1 2 La Maison du Fromage - Vallée de Munster, Un espace vivant, authentique, ludique, ouvert à tous Connue au-delà des frontières pour son illustre fromage, la vallée de Munster entend bien le mettre à

Plus en détail

FUCOPRI. Séminaire «Filières Céréalières Ouaga 23 25 novembre 2010. III. Place du riz dans la sécurité alimentaire

FUCOPRI. Séminaire «Filières Céréalières Ouaga 23 25 novembre 2010. III. Place du riz dans la sécurité alimentaire FUCOPRI M. Ayouba HASSANE, Directeur Séminaire «Filières Céréalières Ouaga 23 25 novembre 2010 I. Présentation de la FUCOPRI II. Présentation très rapide de la zone de production rizicole III. Place du

Plus en détail

Projet de Croissance Agricole et de Sécurisation Foncière. Conférence-débat sur les investissements nécessitant de grandes superficies foncières,

Projet de Croissance Agricole et de Sécurisation Foncière. Conférence-débat sur les investissements nécessitant de grandes superficies foncières, Projet de Croissance Agricole et de Sécurisation Foncière Conférence-débat sur les investissements nécessitant de grandes superficies foncières, Objectifs et bénéficiaires Objectifs: 1. Accroître les revenus

Plus en détail

Financements des installations hors DJA : Etude dans le Gard et les Côtes d Armor

Financements des installations hors DJA : Etude dans le Gard et les Côtes d Armor Financements des installations hors DJA : Etude dans le Gard et les Côtes d Armor Anaïs KERNALEGUEN anais.kernaleguen@wanadoo.fr Plan de la présentation : 1. Les besoins à l'installation 2. Le dispositif

Plus en détail

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 36 98 21; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavs_mail@yaho.fr; iavs.refer.ne http:// iavs.6mablog.com Agreement n 2001-1080/MESSR/AG/SG/DGESRS Rapport

Plus en détail

SEMINAIRE RAPAC. leçons apprises, expériences et perspectives en Afrique Centrale»

SEMINAIRE RAPAC. leçons apprises, expériences et perspectives en Afrique Centrale» SEMINAIRE RAPAC «Concilier les priorités s de conservation des aires protégées et de développement d local : leçons apprises, expériences et perspectives en Afrique Centrale» Sao-Tomé, Octobre 2008 Compte-rendu

Plus en détail

C ntex e t x e D u e x x h ist s oire r s e Les e s a r a b r re r s e s et e la a PA P C S at a ut f isc s a c l a et e juri r dique

C ntex e t x e D u e x x h ist s oire r s e Les e s a r a b r re r s e s et e la a PA P C S at a ut f isc s a c l a et e juri r dique REGLEMENTATIONS Contexte Deux histoires Les arbres et la PAC Statut fiscal et juridique Une perte de paysages arborés en Europe Des arbres considérés comme des «aliens» REGLEMENTATIONS Contexte Deux histoires

Plus en détail

La crise mondiale des revenus agricoles

La crise mondiale des revenus agricoles Le marché a perdu la clé des champs André D Beaudoin Secrétaire Général UPA DI La crise mondiale des revenus agricoles Forum Souveraineté alimentaire Niamey/ novembre 2006 Depuis plus de quatre décennies:

Plus en détail

Note de synthèse de l étude «Peuplement, marché et sécurité alimentaire»

Note de synthèse de l étude «Peuplement, marché et sécurité alimentaire» Note de synthèse de l étude «Peuplement, marché et sécurité alimentaire» L étude «Peuplement, marché et sécurité alimentaire» a été publiée en avril 2013 dans les Cahiers de l Afrique de l Ouest de l OCDE/CSAO.

Plus en détail

Evolution des lois et règlements, des droits coutumiers et du processus de décentralisation: Evolution des lois et règlements

Evolution des lois et règlements, des droits coutumiers et du processus de décentralisation: Evolution des lois et règlements Evolution des lois et règlements, des droits coutumiers et du processus de décentralisation: BAMAKO, le 10 juin 2013 Cheick Oumar Diarrah Evolution des lois et règlements Droits coutumiers Droits modernes

Plus en détail

P L A N D A C T I O N N A T I O N A L

P L A N D A C T I O N N A T I O N A L REPUBLIQUE DU BENIN =-=-=-=-=-=-=-=-= MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE =-=-=-=-=-=-=-=-= P L A N D A C T I O N N A T I O N A L «LEGISLATION RURALE» AVRIL 2004 2 I- Contexte et justification

Plus en détail

Porteurs de projet : auto diagnostic, préalable au positionnement

Porteurs de projet : auto diagnostic, préalable au positionnement Porteurs de projet : auto diagnostic, préalable au positionnement Date de réception POINT INFO :. Ce document est destiné à vous présenter et à organiser votre réflexion autour du projet d installation.

Plus en détail

PAC. ce qui change. vraiment

PAC. ce qui change. vraiment PAC 2014 2020 ce qui change vraiment Dotée d un budget préservé de l ordre de 9,1 milliards par an, la nouvelle pac entrera pleinement en application en 2015 et sera le cadre commun de l agriculture européenne

Plus en détail

CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES SECTION I : DE L OBJET ET DU CHAMP D APPLICATION

CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES SECTION I : DE L OBJET ET DU CHAMP D APPLICATION PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE GABONAISE Union-Travail-Justice Loi n 022/2008 Portant Code Agricole en République Gabonaise. L Assemblée Nationale et le Sénat ont délibéré et adopté ; Le Président

Plus en détail

Solutions existantes pour la lutte contre la dégradation des terres et leur restauration

Solutions existantes pour la lutte contre la dégradation des terres et leur restauration Session 2 : Solutions existantes pour la lutte contre la dégradation des terres et leur restauration Points de vue de la société civile Atelier régional Sahel / 18 19 décembre 2014 Tunis ReSaD : la société

Plus en détail

QUELLE REGULATION DU PARTAGE D INFRASTRUCTURES CAS DU MALI

QUELLE REGULATION DU PARTAGE D INFRASTRUCTURES CAS DU MALI République du Mali Ministère de la Communication et des Nouvelles Technologies ---------------------------- COMITE DE REGULATION DES TELECOMMUNICATIONS QUELLE REGULATION DU PARTAGE D INFRASTRUCTURES CAS

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

République du Niger. Croix-Rouge Nigérienne

République du Niger. Croix-Rouge Nigérienne République du Niger Croix-Rouge Nigérienne Thème présenté: La promotion des cultures maraîchères à travers des petits périmètres irrigués collectifs féminins ou mixtes Yayé Mounkaïla Coordonnateur Sécurité

Plus en détail

Les paysages agraires dans les pays du Sud

Les paysages agraires dans les pays du Sud Les paysages agraires dans les pays du Sud Diversités et complexité d un monde sous influences Lætitia Perrier Bruslé U102 Paysages agraires dans les pays du Sud 2009-2010 Introduction 3 séances pour 3

Plus en détail

Activités de la Composante 3. Accès au financement- Investissements

Activités de la Composante 3. Accès au financement- Investissements Gouvernement du Mali Banque Mondiale PROGRAMME COMPETITIVITE ET DIVERSIFICATION AGRICOLES (PCDA) Financé par la Banque Mondiale Mis en œuvre par SOFRECO- HND Activités de la Composante 3 Accès au financement-

Plus en détail

Vololomihaja Rasamimanana ONE, Office National pour l Environnement

Vololomihaja Rasamimanana ONE, Office National pour l Environnement Vololomihaja Rasamimanana ONE, Office National pour l Environnement madagascar Dimitra Vololomihaja Rasamimanana est Point focal genre et Responsable de communication et d information dans le Département

Plus en détail

Des semences produites par les agriculteurs pour les agriculteurs

Des semences produites par les agriculteurs pour les agriculteurs apport annuel O 1998 es semences produites par les agriculteurs pour les agriculteurs L POUCTIO et la distribution de semences sont de véritables contraintes pour la diffusion de nouvelles variétés culturales.

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

Nouveau portrait de l agriculture québécoise?

Nouveau portrait de l agriculture québécoise? Nouveau portrait de l agriculture québécoise? Colloque Établissement et retrait de l agriculture Comment s établir autrement Jean Philippe Perrier Traget Laval Université laval Drummondville 8 mai 2013

Plus en détail

Contraintes actuelles Formation Diversiferm Horaires très soutenus Savoir réagir à court terme. Améliorations

Contraintes actuelles Formation Diversiferm Horaires très soutenus Savoir réagir à court terme. Améliorations Contraintes de départ Se faire connaître Pas d aide ISA, ni pour la ferme Vie de famille mise de côté Savoir tenir un horaire Savoir se poser les bonnes questions au bon moment (remise en question) Coût

Plus en détail

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

POTENTENTIEL SOCIO-ECONOMIQUE ET DEFIS MAJEURS POUR LES I G NON AGRICOLES: UNE PERSPECTIVE MONDIALE

POTENTENTIEL SOCIO-ECONOMIQUE ET DEFIS MAJEURS POUR LES I G NON AGRICOLES: UNE PERSPECTIVE MONDIALE POTENTENTIEL SOCIO-ECONOMIQUE ET DEFIS MAJEURS POUR LES I G NON AGRICOLES: UNE PERSPECTIVE MONDIALE (Genève, le 5 décembre 2013) LES IG NON AGRICOLES DANS LE ETATS MEMBRES DE L ORGANISATION AFRICAINE DE

Plus en détail

Table des matières. Partie I : Introduction et méthodologie 1

Table des matières. Partie I : Introduction et méthodologie 1 Table des matières Partie I : Introduction et méthodologie 1 1. Introduction générale et portée de l étude 1 2. Hypothèses de base 3 3. Objectif de l étude 5 4. Le processus de recherche 6 4.1. Sélection

Plus en détail

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA ********************************* Fédération des Caisses Populaires du Burkina (F.C.P.B.) Tél.: 50.30.48.41, Fax : 50.30.49.10 ; E-mail : fcpb@fasonet.bf ; Adresse

Plus en détail

Dynamiques paysannes 36

Dynamiques paysannes 36 paysannes 36 Les défis des éleveurs : le cas du Bénin en Afrique de l Ouest Le contexte général de l élevage en Afrique de l Ouest I Le cas du Bénin un état des lieux I Et l avenir dans ces conditions?

Plus en détail

Monitoring des AEP et maîtrise d ouvrage communale en milieu rural : quelles leçons pour une mise en œuvre efficace?

Monitoring des AEP et maîtrise d ouvrage communale en milieu rural : quelles leçons pour une mise en œuvre efficace? Monitoring des AEP et maîtrise d ouvrage communale en milieu rural : quelles leçons pour une mise en œuvre efficace? Mardi 20 mai, Hôtel KING FAHD PALACE - Dakar Présenté par Sylvette Milin, ps-eau Disposer

Plus en détail

Contexte. par Garba Hamissou Ingénieur des Eaux et Forêts, Niger

Contexte. par Garba Hamissou Ingénieur des Eaux et Forêts, Niger Evaluation de l incidence de la foresterie participative sur les moyens d existence durables, le comportement des utilisateurs, leur situation socio-économique et l administration forestière au Niger par

Plus en détail

AGRICULTURE. Note technique thématique

AGRICULTURE. Note technique thématique AGRICULTURE Note technique thématique CONTEXTE DE L AGRICULTURE SENEGALAISE La pauvreté rurale, la sécurité alimentaire et l'agriculture durable constituent des défis pressants au Sénégal. Les trois problèmes

Plus en détail

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre Perspectives des marchés des matières premières de l alimentation animale Analyse prospective des écarts de prix de l aliment porcin dans l UE, aux Etats-Unis et au Les variations des prix des matières

Plus en détail

FORUM AGRIBUSINESS 2012

FORUM AGRIBUSINESS 2012 FORUM AGRIBUSINESS 2012 «Partenariat Investissement Technologie pour relancer l Agriculture africaine» CREDIT MUTUEL DU SENEGAL THEME : FINANCER L AGRICULTURE AFRICAINE : MECANISMES STRATEGIES MODELES

Plus en détail

WT54 La gestion des sols et politiques foncières

WT54 La gestion des sols et politiques foncières Session 1 La vision chinoise Différence fondamentale entre foncier urbain (propriété de l Etat, pouvant être soumis aux lois du marché) et foncier rural (de propriété collective, sur lequel les paysans

Plus en détail

Note de travail avril 2012 Coopération agricole de production

Note de travail avril 2012 Coopération agricole de production Note de travail avril 2012 Coopération agricole de production Volatilité des prix agricoles, nécessité d innover en mutualisant les risques, volonté de mieux organiser le temps de travail, recherche de

Plus en détail

Assurance Récolte Sahel EXPERIENCE AU MALI ET BURKINA FASO 29 JANVIER 2014

Assurance Récolte Sahel EXPERIENCE AU MALI ET BURKINA FASO 29 JANVIER 2014 Assurance Récolte Sahel EXPERIENCE AU MALI ET BURKINA FASO 29 JANVIER 2014 Contents I. Présentation d ARS II. Approche I. Produits II. Distribution III. Marketing III. Performances IV. Principaux challenges

Plus en détail

ETUDE DE CAS FACILITATION POUR LA MISE EN PLACE D UNE FAITIERE DE MARAICHAGE A VOCATION ECONOMIQUE DANS LA REGION DE KOLDA/SENEGAL

ETUDE DE CAS FACILITATION POUR LA MISE EN PLACE D UNE FAITIERE DE MARAICHAGE A VOCATION ECONOMIQUE DANS LA REGION DE KOLDA/SENEGAL Séminaire de partage "Nourrir les villes par une agriculture familiale durable" du samedi 7 au lundi 9 décembre 2013 à Dakar, Sénégal ETUDE DE CAS FACILITATION POUR LA MISE EN PLACE D UNE FAITIERE DE MARAICHAGE

Plus en détail

PLACE DES ÉQUINS DANS LES TERRITOIRES

PLACE DES ÉQUINS DANS LES TERRITOIRES PLACE DES ÉQUINS DANS LES TERRITOIRES PASTORAUX Exemple du Parc national des Cévennes Céline VIAL (IFCE INRA) Magali JOUVEN (Supagro Montpellier) Marion ANDREAU (stagiaire VetAgroSup Clermont Ferrand)

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Mitigation and adaptation options for rain fed Agriculture sector in West Africa

Mitigation and adaptation options for rain fed Agriculture sector in West Africa Mitigation and adaptation options for rain fed Agriculture sector in West Africa Rain fed Agriculture sector in West Africa Emploie plus de 70% de la population active Essentiellement a base de cereales

Plus en détail

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Février 1996

Plus en détail

Les paysages agricoles des pays du Sud Séance 3

Les paysages agricoles des pays du Sud Séance 3 Les paysages agricoles des pays du Sud Séance 3 Deux exemples de développement agricole : le Brésil vs l Inde Lætitia Perrier Bruslé U102 Paysages agraires dans les pays du Sud 2009-2010 Introduction Deux

Plus en détail

Acquisitions foncières à grande échelle dans le secteur agricole : une montée en puissance de (nouvelles) firmes agricoles?

Acquisitions foncières à grande échelle dans le secteur agricole : une montée en puissance de (nouvelles) firmes agricoles? Acquisitions foncières à grande échelle dans le secteur agricole : une montée en puissance de (nouvelles) firmes agricoles? Perrine Burnod CIRAD UMR TETIS Observatoire du foncier à Madagascar Ward Anseeuw

Plus en détail

FMB Forum 2012 sur le financement de l agriculture (Du 28 au 30 mars 2012) Kampala - Ouganda

FMB Forum 2012 sur le financement de l agriculture (Du 28 au 30 mars 2012) Kampala - Ouganda FMB Forum 2012 sur le financement de l agriculture (Du 28 au 30 mars 2012) Kampala - Ouganda Plan 1. À propos de la FMB 2. Évolution de la FMB 3. Présentation et caractéristiques des produits 4. Facteurs

Plus en détail

EDIC MALI. Volet Agriculture

EDIC MALI. Volet Agriculture Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement Division de l'afrique, des pays les moins avancés et des programmes spéciaux ( ALDC ) EDIC MALI Volet Agriculture Moctar BOUKENEM Consultant

Plus en détail

«Développement de l assurance agraire en Russie»

«Développement de l assurance agraire en Russie» «Développement de l assurance agraire en Russie» Conférence Internationale «Gestion des risques et des crises dans l assurance agraire» 15,16 et 17 mars 2010 Liudmila Kosholkina Directrice du Département

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

Assurance Récolte Sahel

Assurance Récolte Sahel Assurance Récolte Sahel L ASSURANCE INDICIELLE EN AFRIQUE DE L OUEST EXPÉRIENCE DU BURKINA Conference FARM - Pluriagri 18 décembre 2012 Contents I. Contexte II. Eléments clés d ARS III. L Expérience au

Plus en détail

Rôle des migrations saisonnières et pluriannuelles dans la réduction de la vulnérabilité dans les communes de Hombori et Djougou

Rôle des migrations saisonnières et pluriannuelles dans la réduction de la vulnérabilité dans les communes de Hombori et Djougou ESCAPE Colloque Paris 29-30 janvier 2015 Rôle des migrations saisonnières et pluriannuelles dans la réduction de la vulnérabilité dans les communes de Hombori et Djougou Bonnassieux A., Dynamiques Rurales,

Plus en détail

Projet pilote de développement local communautaire durable

Projet pilote de développement local communautaire durable - 1 - Projet pilote de développement local communautaire durable Projet «Avenir de Nkounda» Zone rurale périurbaine de la Rivière Rouge et de ses environs (Naissance du 5 ème arrondissement de Pointe-Noire)

Plus en détail

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural ETAT MEMBRE : FRANCE REGION : Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Fonds Départemental de Gestion de

Plus en détail

Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale

Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale 3 Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale er novembre au plus tard de l année qui précède l engagement, engagement qui porte sur cinq périodes annuelles comprises entre le 1 er janvier et

Plus en détail

Comment conduire le diagnostic préalable à la mise en place d un Centre de Prestations de Services?

Comment conduire le diagnostic préalable à la mise en place d un Centre de Prestations de Services? Comment conduire le diagnostic préalable à la mise en place d un Centre de prestations de services? 1 Note technique Comment conduire le diagnostic préalable à la mise en place d un Centre de Prestations

Plus en détail

Enquêtes de structure des exploitations agricoles de la zone pilote de la petite agriculture à caractère familial et social (PACFS)

Enquêtes de structure des exploitations agricoles de la zone pilote de la petite agriculture à caractère familial et social (PACFS) Institut de recherche pour le développement Enquêtes de structure des exploitations agricoles de la zone pilote de la petite agriculture à caractère familial et social (PACFS) Cas de la délégation de Haffouz

Plus en détail

Toute la journée sur les deux jours : de 10 h 00 à 19 h 00 :

Toute la journée sur les deux jours : de 10 h 00 à 19 h 00 : Dans le cadre de la Campagne «Envie de Paysans», la et les associations partenaires vous invitent à partager deux jours festifs et informatifs autour de l agriculture paysanne et de l alimentation. De

Plus en détail

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF ATELIER DE FORMATION EN AFRIQUE CEMTRALE Assemblée Nationale du Cameroun 11 13 Mars 2015 ---------------------------------- Promouvoir des Investissements Agricoles Durables: Les Options Juridiques et

Plus en détail

Définition de la souveraineté alimentaire par La Via Campesina

Définition de la souveraineté alimentaire par La Via Campesina Définition de la souveraineté alimentaire par La Via Campesina Forum suisse souveraineté alimentaire Berne, 3 novembre 2009 Valentina Hemmeler Maïga, Uniterre 1 La Via Campesina La Via Campesina est un

Plus en détail

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome Pour la mise en œuvre des projets : «Renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Plus en détail

Quelle microfinance pour le développement de l agriculture dans les pays en développement? Nelly-Françoise TSASA KHINI Décembre 2007 microfinance 07 1 Contexte du Congo Brazzaville Défis et opportunités

Plus en détail

Evaluation des Volumes et de la Valeur des Echanges Agro- Alimentaires Régionaux

Evaluation des Volumes et de la Valeur des Echanges Agro- Alimentaires Régionaux Evaluation des Volumes et de la Valeur des Echanges Agro- Alimentaires Régionaux Henri P. Josserand, PhD, Consultant Conférence Libre Circulation des Produits Alimentaires, Accra. Janvier 2013 Commerce

Plus en détail

Socialisation de la valeur et démocratisation de l entreprise

Socialisation de la valeur et démocratisation de l entreprise AFEP Lyon 1-3 juillet 2015 Socialisation de la valeur et démocratisation de l entreprise Bernard Friot IDHES Paris Ouest Nanterre La démocratisation de l entreprise suppose que les salariés soient libérés

Plus en détail

Constat de départ. Le «magasinage et warrantage» s inscrit dans une politique plus large

Constat de départ. Le «magasinage et warrantage» s inscrit dans une politique plus large Les services de magasinage et warrantage ; que peuvent-ils faire pour mitiger la volatilité des cours des produits vivriers en Afrique (version provisoire) Jonathan Coulter Spécialiste en marchés agricoles

Plus en détail

FACTEURS AFFECTANT LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET L ÉTAT NUTRITIONNEL DES MÉNAGES

FACTEURS AFFECTANT LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET L ÉTAT NUTRITIONNEL DES MÉNAGES Améliorer la nutrition grâce aux jardins potagers 45 FACTEURS AFFECTANT LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET L ÉTAT NUTRITIONNEL DES MÉNAGES OBJECTIF A la fin de cette session, les agents de terrain devront être

Plus en détail