Le journal des entreprises de pratique commerciale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le journal des entreprises de pratique commerciale"

Transcription

1 Le journal des entreprises de pratique commerciale echo Les standards qualité en entreprise de pratique commerciale: un outil imparable pour dynamiser les structures. Grand angle 3 Interview 4-6 Regards croisés 7 Meeting 8 No 19 - Avril 2012

2 E d i t o Open Spaces: peut-on parler d ouverture, vraiment? Annick Weber Richard Responsable presse & communication Helvartis Par définition, un open space est un anglicisme qui désigne un bureau sans cloisons. La belle affaire pour un nombre croissant d entreprises qui parviennent ainsi à réduire drastiquement les charges liées à l occupation de surfaces souvent aussi onéreuses qu elles sont rares! Sous prétexte que leurs employés travaillent de plus en plus en mode projet, de nombreuses firmes privilégient l open space et choisissent d installer leurs collaborateurs dans de grands espaces décloisonnés. Et ils sont à la mode ces bureaux géants et lumineux, mais où l absence de véritables cloisons peut néanmoins être ressentie comme stressante. I m p r e s s u m Editeur : Helvartis CH La Chaux-de-Fonds Tél. +41 (0) Rédactrice en chef : Annick Weber Richard Textes : Leïla Weber, Annick Weber Richard Traduction : Brigitte Piel, Reto Ruetsch Photographie : Helvartis Logistique : Laurence Chételat, Marie-Claire Gigon Mise en page : Imprimerie Rapidoffset Impression : Imprimerie Rapidoffset Photolithographie : Imprimerie Rapidoffset Tirage : exemplaires, en français et en allemand. «ECHO» paraît deux fois par an. Si la méthode prend tout son sens lorsqu il s agit de structurer un espace à des fins de séances ou de conférences, voire de détente, en termes de qualité de vie sur le lieu de travail, en revanche, occuper un poste dans un open space s avère être une véritable source de mal-être pour certaines personnes. Cette forme de promiscuité contraint les gens à se voir et à s entendre toute la journée. Mais la question n est pas de se supporter les uns les autres, elle réside essentiellement dans la capacité de tout un chacun à s accommoder d un environnement qui fait fi de toute intimité, où la moindre irruption de la sphère privée peut être prise en faute, telle une communication personnelle qui surgit de manière intempestive sur votre lieu de travail, durant votre activité professionnelle. Ceci alors qu aujourd hui, nous sommes reliés les uns aux autres en tout temps, par toutes sortes de canaux de communication synchrones et autres messageries instantanées. Et voilà que ces communications personnelles prennent des allures d infiltrations dérangeantes. Du point de vue de l entreprise, on peut le comprendre si l on considère que répondre à un appel sur son téléphone portable implique de donner instantanément toute son attention à un interlocuteur donné et extérieur à l entreprise Mais d un autre côté, si l on se place du point de vue du collaborateur, l on constate forcément qu en même temps que s ouvrent les champs de la communication, les espaces de travail s élargissent, les liens entre les personnes se distendent et se complexifient. Et l on se demande si, sous prétexte d améliorer les flux de communication interne, ces espaces ouverts ne seraient pas finalement des espaces clos, décourageant toute pénétration de la vie personnelle des gens à l intérieur de la sphère professionnelle? Annick Weber Richard Helvartis est une entreprise de la SEC La Chaux-de-Fonds. Neuchâtel.

3 G r a n d a n g l e Espace entreprise genève; un espace pour apprendre à travailler Implanté à Genève depuis fin octobre 2011, Espace Entreprise offre aux étudiants en commerce de la place un environnement où l on découvre non seulement le travail, huit heures par jour, cinq jours par semaine, et le métier d employé de commerce, mais aussi tous les codes qui l accompagnent. Espace Entreprise comprend six entreprises de pratique commerciale (epco) affiliées au réseau Helvartis. Initié en 2008 afin de répondre aux exigences de la nouvelle ordonnance fédérale sur la formation professionnelle, le projet Espace Entreprise a entamé une fringante jeunesse dès octobre de l année dernière. Provisoirement installées au 16 de l Avenue du Bouchet à Genève, les six entreprises de pratique commerciale accueillent en permanence quelque cent cinquante étudiants émanant des écoles de commerce, filières CFC intégré (ancien diplôme) et Maturité professionnelle confondues. La pratique professionnelle intégrée, basée sur le concept d entreprise de pratique commerciale, s effectue durant la 2 e année du cursus de formation, à raison de quatre stages de deux semaines en epco pour les étudiants en CFC intégré et un stage de deux semaines pour les étudiants en filière Maturité professionnelle. Durant les périodes de stages, les jeunes sortent du cadre scolaire pour se transposer dans le monde du travail via l entreprise de pratique commerciale. Dès les premières esquisses du projet, Alexandre Kovacs, directeur d Espace Entreprise ne pouvait concevoir l idée d apporter une véritable expérience professionnelle aux étudiants en les maintenant à l école. Une vision pas facile à faire passer. Qui a nécessité non seulement de soumettre au vote du grand conseil un Projet de Loi cantonale au printemps 2011, mais également de constituer un véritable réseau autour du projet, incluant les autorités, des représentants du corps enseignant, les organisations du monde du travail, les patronats, auxquels se sont joints les représentants de Helvartis. Le projet était ambitieux, et il est évident qu Alexandre Kovacs, pugnace, a su convaincre et gagner la confiance des plus sceptiques. engins assimilés à la notion de mobilité douce: Au service des RH, l on s attelle déjà - toujours avec style - à créer les badges qui seront attribués à chaque collaborateur. Timbreuse oblige! Tandis que le service comptabilité ordonnance les comptes et le passage des écritures, les achats et ventes s organisent. Quelques bureaux plus loin, le département marketing met sur pied une veille de la concurrence et planche sur les aspects de la politique des prix appliquée par l entreprise Mobicool. Au travers de ce flux d activités simplement ordonnées, les jeunes engrangent non seulement des compétences professionnelles et méthodologiques, mais ils appréhendent également le fonctionnement logique et global de l entreprise, percevant les interdépendances qui lient entre eux les départements. Si, comme le confie Alexandre Kovacs, les semaines de quarante heures peuvent se révéler harassantes pour les étudiants, il n en demeure pas moins que les jeunes se sentent à la fois valorisés et motivés par cette expérience de la pratique professionnelle qui donne un sens aux objectifs futurs et laisse entrevoir une entrée réussie sur le marché du travail. Des jeunes qui ont du style Bien loin des cours où l on se vautre en toute nonchalance, les étudiants genevois en epco renvoient une image de sérieux et de détermination. Ils apprennent le travail, quarante heures par semaine. Les acquisitions des savoir-faire ont lieu dans un environnement où l on considère son voisin comme un collègue, et les formateurs, tous au bénéfice d une longue expérience professionnelle dans les métiers du commerce, sont pleinement respectés. Sans chichis, mais sur leur trente et un quand même, les garçons portent la cravate et les jeunes filles présentent une tenue soignée. Bien obligés, car à peine le stage entamé, un est envoyé par le service administratif de chaque epco, enjoignant les étudiants-collaborateurs à adopter une tenue vestimentaire appropriée! Ainsi briefé, l on adapte rapidement son attitude face au travail et, dans la foulée, l on se fond dans la peau d un employé de commerce. Au sein d Espace Entreprise, c est dans cet environnement à l image du monde du travail et au travers de tâches concrètes que l on acquiert les savoir-faire de futurs vrais professionnels. Premier matin de stage chez Mobicool, entreprise de pratique commerciale spécialisée dans la distribution de cycles et autres Apprendre le métier au plus près de la réalité. Un projet qui va plus loin Tendus vers ce qui fera d eux des professionnels compétents, les étudiants-collaborateurs des epco intégrées à Espace Entreprise sont également sensibilisés à la notion d employabilité. Dans cet esprit, l équipe de formation a prévu que leur soit mis à disposition un espace dans lequel les jeunes sont invités à apprendre à se connaître, à gagner en confiance, à savoir se vendre. Mais pas seulement. Dans cet interstice où l on n est plus vraiment au travail et pas non plus à l école, les jeunes sont aiguillés par Erika Wiget et Miguel Fernandez, tous deux issus du monde du théâtre. Au travers d exercices pratiques, les deux formateurs invitent les étudiants à être curieux d eux-mêmes d une part, à être capables de poser des objectifs à court terme, d autre part, et enfin, à devenir des êtres qui savent de quoi le monde est fait. Annick Weber Richard 3

4 I n t e r v i e w Une écriture décomplexée Certains, en particulier les jeunes, notent le français en toute indépendance de l orthographe traditionnelle et adoptent de nouvelles façons d écrire, ceci essentiellement dans les SMS et sur les réseaux sociaux. Pour Marie-José Béguelin, professeur de linguistique française à l Université de Neuchâtel et Directrice de l Institut des Sciences du langage et de la communication, ce constat n a rien d alarmant. Au contraire. Dans son usage populaire, l écriture SMS utilise notamment trois procédés: la phonétisation de chiffres et de lettres, le rébus typographique et l abréviation. Ces procédés sont-ils tous pertinents? Le SMS est un type de texte particulier, soumis à certaines contraintes, notamment à une contrainte de longueur. Cela étant, il est normal que les SMS exploitent les procédés d écriture que vous venez de mentionner, cela n a rien de choquant: pensez aux formules abrégées des télégrammes d autrefois, qui eux aussi devaient coûter le moins cher possible... Cependant, contrairement à ce que l on imagine parfois, le «style SMS» est loin d être généralisé, bien au contraire. Les corpus de SMS dont nous disposons en Suisse nous enseignent ainsi qu une bonne partie des gens écrivent leurs mini-messages plutôt normalement, en orthographe standard: beaucoup d auteurs de SMS utilisent d ailleurs la touche T9 qui donne accès au dictionnaire intégré dans l appareil, garantissant des graphies conformes à la norme. Ce procédé est même généralisé dans les smartphones de génération récente qui, dès que vous rédigez un texte, proposent automatiquement des corrections qu il vous revient de valider ou non. Cela n exclut évidemment pas, au bout du compte, la présence de quelques «fautes d orthographe» dans les messages... Mais il y a aussi des auteurs, notamment chez les jeunes, qui choisissent de se passer du dictionnaire, et qui, grâce à des procédés qui ne sont pas forcément tous de nature abréviative, ré-inventent en quelque sorte la façon d écrire le français... Dans cette frange d utilisateurs, il n y a pas une seule façon d écrire mais au contraire une grande diversité, chacun y allant de sa trouvaille, avec pour effet que certains messages peuvent être difficiles à décoder, par exemple pour les apprenants du français ou tout simplement pour ceux qui n ont pas l habitude de ces nouvelles façons d écrire. Cependant, avec un peu d expérience, on s y accoutume vite et la lecture devient aisée. Avec le rébus et la phonétisation des chiffres, on va par exemple utiliser le chiffre 2 dans sa valeur phonétique approximative pour noter la préposition de. Et l on fait de même avec les lettres. Ainsi les trois lettres NRV, dans leur valeur d épellation, permettent de noter l adjectif énervé. Autre cas souvent cité: l utilisation du chiffre 4, pris dans sa valeur phonétique anglaise, pour écrire la syllabe for... Ce procédé, employé pour écrire plus bref, relève du rébus: il est attesté à date très ancienne déjà, ainsi dans l écriture sumérienne. Cependant l on utilise dans les textos des abréviations nettement plus banales, js pour «jamais» ou ac pour «avec»: on se contente ici d écrire la première et la dernière lettre d un mot. Ce sont là des manières de raccourcir qui apparaissent également dans n importe quel type de prise de note ou de style sténographique. Connus depuis longtemps et en partie conventionnels, ces procédés abréviatifs se retrouvent en grand nombre dans les SMS d aujourd hui. La linguistique est-elle intéressée par l écriture SMS? Certainement, car pour nous il est passionnant d étudier comment les gens s y prennent pour noter le français en toute indépendance de l orthographe traditionnelle... On sait en effet que le français est une langue dont l orthographe est complexe et difficile à apprendre. Jusqu à l adolescence et au-delà, les francophones font beaucoup d erreurs en écrivant, et les tâches de rédaction demeurent souvent un boulet pour eux. Or on voit donc aujourd hui les jeunes s affranchir, d une certaine manière, de cette pesanteur, en adoptant sans Mme Marie-José Béguelin complexes de nouvelles façons d écrire. Souvent d ailleurs, on les voit maîtriser plusieurs registres, c est-à-dire qu ils écrivent en style SMS à leurs copains, mais très normalement lorsqu il s agit d envoyer un message à leurs parents. Selon moi, ce constat peut nous donner une certaine confiance, contrairement à la vision plutôt catastrophiste ou décadentiste de certaines personnes qui voient dans les SMS une véritable menace pour la langue. L écriture sms est donc étudiée dans un contexte scientifique C est le cas en effet. Nous avons participé à la collecte de sms dans le cadre d un projet national intitulé «SMS for Science». Et suite à la campagne que nous avions lancée conjointement avec l Université de Zurich en 2008, nous disposons aujourd hui d un corpus de plus de sms recueillis en Suisse, dans toutes les langues. Il ne s agit donc pas uniquement des langues officielles de la Suisse, mais aussi de celles de la migration. Ce projet, qui bénéficie du soutien du fonds national, est piloté depuis l Université de Zurich où le corpus de sms est stocké sur un serveur. Les chercheurs travaillent aujourd hui sur ces données, et nous collectons une foison d informations extrêmement intéressantes. Que répondez-vous à un jeune qui vous dit qu il ne sait plus écrire? Evidemment que si la personne a l essentiel de sa pratique d écriture sur des réseaux sociaux, où elle ne contrôle pas du tout son orthographe, il peut effectivement surgir certaines difficultés. Toutefois, il faut dire qu actuellement nous avons quand même des outils qui permettent de remédier aux problèmes d orthographe. Prenez par exemple les correcteurs orthographiques que l on trouve sur n importe quel logiciel de traitement de texte, qui non seulement, corrigent, mais indiquent les erreurs. Ce qui, à mon sens, peut permettre de retrouver une graphie normale lorsque, pour certains textes, la personne a absolument besoin d avoir 4

5 une orthographe correcte. Cette même personne peut aussi se faire relire par des gens dont elle sait que l orthographe est bonne et pour conserver une compétence orthographique normative, regarder où se situent ses erreurs. A l école, c est aussi cela que l on apprend aux jeunes, soit d écrire selon la norme du français. Et on ne leur apprend pas, en tout cas pour le moment, à écrire façon «chat» ou forum de discussion. Je pense donc globalement qu aujourd hui l on met moins l accent sur l orthographe qu il y a quelques décennies en arrière, où on attendait d une personne de ans qu elle écrive presque sans faute. On entraînait les règles des participes passés durant des heures et des heures. Aujourd hui, nous savons que ces règles sont impossibles à maîtriser, même par les enseignants. Les jeunes font dès lors peut-être plus d erreurs, mais ils sont moins bloqués par la page blanche. A l Université, les étudiants développent plus le contenu; il est ensuite toujours possible de revenir sur la forme. Il est vrai que certains professeurs se plaignent parfois de la qualité d écriture, mais il est assez connu que de génération en génération, on se plaint. Déjà sur des hiéroglyphes, on a pu lire qu un scribe se plaignait du fait que les jeunes ne sachent plus écrire Ce discours se renouvelle donc et on a tendance à penser que la génération qui vient après fait moins bien, mais on ne voit pas toujours tout ce qu ils savent en plus de ce que nous savions à l époque. Pensez-vous qu un jour l enseignement des graphies abrégées pourrait arriver jusque dans les programmes scolaires? Je ne saurais pas répondre à cette question. Mais je constate par rapport à ma génération qu il existait à mon époque une très forte pression pour l orthographe, avec par exemple cette épreuve terrible qu était la dictée, en particulier pour un certain nombre d élèves qui rencontraient des difficultés. Ces élèves étaient totalement inhibés par l écriture. Or, je constate qu aujourd hui, grâce aux possibilités de communication électronique, les gens sont décomplexés. Ils se lancent, ils écrivent beaucoup et ils ont peut-être jamais autant écrit, alors qu il y a encore trente ans, on pronostiquait la disparition de l écriture, mettant en cause les nouveaux médias, la télévision, etc. De ce point de vue-là, on s est trompé. Les gens écrivent en réalité plus que jamais grâce à Internet et grâce au téléphone portable. Et c est plutôt une bonne chose pour l écrit qui reste vivant. Mais dans l affaire, il est vrai que la norme est égratignée. Pour autant, cette situation ne me catastrophe pas, car les linguistes - qui connaissent aussi l histoire des langues - savent que cette histoire est intimement liée aux évolutions technologiques. Apparemment, on a inventé l écriture il y a 5000 ans, ce n est pas si long si l on considère que l on parle depuis des millions d années! Il y a déjà eu une immense révolution lors de l invention de l imprimerie qui a totalement changé le statut de l écrit par rapport aux temps où l écrit était transmis par des scribes qui devaient recopier. Et Internet, c est une nouvelle révolution du même type qui a des incidences sur le produit. Par exemple, l invention de l imprimerie a eu des effets sur la codification: On a commencé à ponctuer ; les typographes ont commencé à avoir leur mot à dire ; ils ont standardisé les textes qui connaissaient jusque-là énormément de variation au niveau de l orthographe. Aujourd hui, nous sommes à nouveau dans une période où il y a de la variation dans l orthographe. Mais ce n est pas dramatique. Le français a survécu. Tout le Moyen-Age, le français s est développé avec beaucoup de variation dans l orthographe. Et vraiment, on peut vivre avec de la variation dans l orthographe. Ce que l on appelle communément erreurs, nous, linguistes, appelons cela de la variation. C est de pouvoir écrire le mot «jamais», jamais, jms en abrégé, js si l on veut abréger encore plus, ou encore jamai, sans écrire le s qui est une lettre muette. Ce serait aussi de la variation de l écrire jamet, mais effectivement, certaines de ces variations, plus elles s écartent du standard, seront considérées comme des fautes plus ou moins graves. Toutefois, l on constate, notamment sur les forums de discussion, que lorsque l écart avec la norme devient trop important, une autorégulation naturelle de l écriture se met en place. C est-à-dire que les gens protestent au moment où les messages deviennent trop difficiles à décrypter. Je pense aussi que pour l instant il n est absolument pas question que ces nouvelles graphies pénètrent n importe où. Nous conservons par exemple une écriture normative lorsque l on ouvre son journal le matin, ou alors lorsque l on rédige une lettre de candidature. Evidemment que le dossier risque d être écarté si la lettre contient quatre fautes Donc, l écriture normative joue encore un grand rôle dans certains domaines où les personnes sont appelées à savoir rédiger, et je pense que l on a encore besoin de personnes qui connaissent l orthographe, laquelle reste un outil de sélection dans certaines professions, et il est évident que les gens ont quand même intérêt à veiller à leur orthographe. Peut-on imaginer arriver à une internationalisation de l écriture sms? L on constate déjà les bribes d une internationalisation lorsque l on rencontre le chiffre 8 utilisé pour souhaiter une bonne nuit. On écrit nuit n8. Et ceci aussi bien en français qu en allemand ou en anglais ou encore en romanche. J ajouterai que la valeur anglaise pour les chiffres est utilisée moins fréquemment que ce que l on pourrait croire, à l exception du 4 (four, phonétiquement for). Par contre il y a beaucoup de phénomènes d alternance codique dans les sms, à savoir le passage d une langue à une autre, et cela fait aussi partie du style sms. On a une quantité d exemples assez amusants avec des messages qui commencent par Caramba et qui se terminent par I love you avec, entre deux de l allemand et du français ou de l italien. Les gens aujourd hui s amusent avec ce plurilinguisme ambiant. Ce qui va être universel par contre dans le langage sms, ce sont les émoticônes qui indiquent l humeur de celui qui écrit. Ils peuvent bien entendu être utilisés dans toutes les langues, parce que ce sont des idéogrammes. En revanche, nous constatons une tendance inverse à cette internationalisation qui revient à beaucoup utiliser le dialecte et les variantes régionales. Dans le corpus de sms que nous avons recueillis en Suisse, nous constatons en Suisse alémanique que 80% des sms sont écrits en dialecte. Du côté romand, nous observons l équivalent avec les gens qui écrivent phonétiquement certaines variantes de prononciation. Par exemple, pour déjà, on trouvera dja. Ce sont des prononciations familières qui vont être écrites telles qu elles. Ces façons de parler locales sont des signes de proximité. Et il est 5

6 en fait très intéressant de noter cette tension qui existe entre l universel et le très local. Il est vrai que l on vit une période de changements. C est ce que l on appelle la mondialisation, où l on constate à la fois cette sorte de tension entre la globalisation des échanges, la migration de populations et le besoin de nous identifier à ce qui nous est proche. C est à tel point d ailleurs que si je me réfère au corpus de sms dont nous disposons, certains messages sont écrits dans des langues que nos spécialistes ne sont pas encore parvenus à identifier. Il y a des langues, probablement africaines, que nous n avons pas encore identifiées. Ceci indique que beaucoup de langues se côtoient sur notre territoire, et ce phénomène est nouveau par rapport à il y a trente ou quarante ans, où le sommet de l exotisme concernait l immigration italienne Et cette mutation se traduit dans le type textuel qu est le sms. Il y a aussi le fait que les gens voyagent beaucoup aujourd hui ; quelqu un en vacances à l Ile Maurice, vous enverra un message «couleur locale» avec deux ou trois mots de créole. Ces interférences culturelles et linguistiques confèrent ainsi au sms ce style si particulier. Apparemment, certaines franges de la population, aujourd hui, ont besoin de communiquer brièvement et différemment. Selon vous, qu est-ce que cela signifie? Ce sont souvent des collégiens, des jeunes qui cherchent à développer un langage quelque part un peu secret. Le style sms est donc aussi un marqueur d appartenance à un groupe. Au même titre que le verlan ou l argot qui sont des marqueurs d identité sociale. C est donc aussi un facteur de socialisation très intéressant et très positif. On peut également parler d un facteur d intégration, et si l on considère la frange des adolescents de 14 à 18 ans, y voir des aspects utilitaires, notamment dans le travail scolaire. On aurait souvent la tentation de traiter l écriture sms avec dédain, comme un sujet anecdotique, voire superficiel. Or, je pense qu elle permet au contraire de rapprocher les gens. Certains courants de pensée prétendent qu un jour, il ne sera plus nécessaire de savoir écrire. Nous pourrons utiliser des phrases toutes faites, sous forme de choix multiples. Qu en pensez-vous? J ai franchement des doutes, d autant plus que l on s est déjà trompé sur cette question en pensant que l écrit allait disparaître. Aujourd hui, avec tous les nouveaux instruments électroniques qui émergent, au contraire, on écrit de plus en plus. Le sms est même un système d écriture déjà périmé par les nouveaux appareils, style iphone, où l on n est plus limité par le nombre de caractères. On écrit donc plus et je pense que l écrit a encore de belles années devant lui, avec notamment des possibilités de traduction automatique et avec probablement toutes sortes de nouvelles fonctions à venir. Propos recueillis par Annick Weber Richard Variations orthographiques 6

7 R e g a r d s c r o i s é s Burn-out responsabilité individuelle ou collective? A l ère du multimédia, nous assistons à des modifications profondes des exigences liées à notre milieu professionnel. La redéfinition du statut de l employé figure parmi les concepts subissant les modifications constantes d un environnement socio-économique et culturel changeant. La Révolution Industrielle du 19 ème siècle en est sans doute l exemple le plus éloquent: avec l avènement de l industrialisation, le rôle du travailleur au sein de certaines manufactures est progressivement annihilé par l apparition des machines. Ces transformations majeures, portées par l émergence de techniques nouvelles, influencent considérablement les structures sociales inhérentes. Notre société reflète ce processus: les progrès techniques et informatiques, les crises économiques récentes et leurs répercussions, l évolution des dispositifs sociaux sont autant de facteurs qui le caractérisent. Ce climat engendre des pressions difficilement quantifiables auprès des entreprises, qui résistent et font face par la mise en place de structures adaptées. En outre, conséquemment à ces développements et en regard des pressions que peut subir une entreprise, la compétitivité est également un facteur socio-économique non négligeable. Dans de telles conditions, le monde du travail peut parfois basculer vers un univers impitoyable pour les employeurs et pour les employés, et, sous le poids de la pression et des responsabilités, certains craquent. Ce phénomène, observé plus attentivement depuis les années 70-80, est mieux connu sous le nom de burn-out ou «épuisement professionnel», conformément au terme dont le qualifia Herbert Freudenberger, premier psychologue a en diagnostiquer les symptômes. Mais à qui revient la responsabilité en cas de burn-out? De nombreux exemples tendent à démontrer que si un employé cède sous la pression, la faute sera plus facilement imputable à l employeur qu à l employé lui-même. Est-ce réellement le cas...? A dire vrai, il appartient à l individu d appréhender l environnement dans lequel il évolue en restant au plus près de ses aspirations et en accord avec ses besoins. Face aux exigences du monde du travail, nous oublions trop souvent nos ambitions personnelles; or, c est d elles que dépend fondamentalement notre réussite professionnelle. A nos capacités réelles se substitue une image biaisée de la réalité dont le trop haut standing ne correspond pas à ce que l on attend vraiment de nous. Les efforts fournis en vain en découlant poussent l employé à l épuisement, au burnout. Il existe évidemment de réels cas de stress, de mobbing ou de harcèlement dont l employeur est parfaitement responsable et qui rendent néfaste l environnement professionnel; cependant, il appartient là aussi à l individu de ne pas se laisser consumer et de réagir en conséquence. Il arrive que, pour des raisons personnelles telles qu une situation financière précaire, nous acceptions pour un temps une situation de pression; ici encore nous revient la responsabilité d y mettre un terme avant que la maîtrise ne nous échappe. De plus, selon cet exemple, les raisons qui nous amènent à accepter un climat professionnel délétère sont personnelles, ce qui démontre bien que les motivations intrinsèques réelles ne sont pas le fait de l employeur, bien que ce dernier n améliore en l occurrence en rien les circonstances. Pour la psychologue Christina Maslach, également l un des précurseurs de cet objet d étude, il ne fait aucun doute: «quel que soit le diagnostic, il porte toujours sur l individu». Car, bien qu intimement liés aux facteurs environnementaux, le stress et sa gestion restent du domaine de l individu et non du ressort de l entreprise. D autre part, toujours selon Christina Maslach, il y a une forte conjonction dans la notion de responsabilité: si nous nous attribuons les mérites de nos réussites, nous devons également reconnaître nos échecs sans en faire porter la responsabilité à un tiers; «cette philosophie célèbre également le triomphe de l individualité sur tout obstacle susceptible de se mettre en travers du chemin. Les gens doivent faire face aux défis, surmonter les obstacles et non les supprimer. Pour le burn-out cela signifie: apprendre à gérer les causes de stress sur le lieu professionnel et non s en débarrasser pour créer un environnement dépourvu de stress». Palier la pression n est donc pas non plus une solution viable: il vaut mieux apprendre à composer avec elle et être préparé à chaque fois qu elle se présente. Il semblerait donc que blâmer sans relâche les employeurs soit plus souvent une manière qu a l individu de se voiler la face plutôt qu une accusation justifiée, et que la réelle solution au problème du burn-out se trouve dans nos ressources personnelles. Mais c est là toute la complexité du syndrome d épuisement professionnel: dans les cas limites, nos ressources personnelles sont taries. Il existe cependant de nombreuses solutions lorsqu il s agit de se faire aider: les groupes de soutien, les cours de gestion du stress, le développement personnel et les thérapies en sont de parfaits exemples. Et, à l instar des structures sociales qu offre notre société moderne, bon nombre d entreprises s alignent sur la tendance et proposent d elles-mêmes des solutions probantes pour améliorer la qualité du bien-être de l individu sur son lieu de travail. Il s agit dès lors de ne plus se laisser envahir par les pressions extérieures et d apprendre à se recentrer sur soi-même, au plus près de nos vraies aspirations. Les dictats imposés par la société quant à la nécessité d un rendement toujours plus important mènent vers un effritement de l individualité au sein des grandes entreprises, ce qui fragilise l employé; lorsque l intérêt pour les résultats se fait au détriment de l intérêt pour le travail fourni, difficile de trouver sa place. Nous allons donc chercher ailleurs cette reconnaissance qui fait défaut en nous conformant auxdites exigences de la société : les signes extérieurs d accomplissement et de réussite en sont le résultat, mais nous nous sommes perdus en route. Ainsi, paradoxalement, en nous poussant à performer sur la base de telles valeurs, on nous mène inexorablement vers le burnout. C est pourquoi il est essentiel de ne pas s oublier, afin que l impact de notre travail soit favorable à notre accomplissement personnel et non l inverse. Leïla Weber 7

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques Employé/employée de commerce CFC Branche logistique et transports internationaux Le livre de travail Le livre de travail est un classeur avec les registres suivants (proposition): 1. Base de la logistique

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus CHAPITRE UN EXEMPLES DE FORMATIONS EN LIGNE En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus pratique que les autres méthodes, l apprentissage en ligne est aujourd hui en train de transformer

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Learning by doing. Les entreprises de pratique commerciale. L efficacité d un réseau.

Learning by doing. Les entreprises de pratique commerciale. L efficacité d un réseau. Learning by doing Les entreprises de pratique commerciale L efficacité d un réseau. Une epco c est quoi? L entreprise de pratique commerciale (epco) permet la formation par la pratique dans les domaines

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II:

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: Thème: Le Coaching Sommaire: Introduction général Partie I: 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: 1.Caractéristiques du coaching 2.Rôle et mission du coach 3.La

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme?

Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme? Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme? Je m appelle Julie Remfort et je travaille au Ministère des Finances à Paris. Quel métier faites-vous

Plus en détail

Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant

Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant WEKA Business Dossier Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances IT & Office Avantages immédiats

Plus en détail

Qu est-ce que le management de transition?

Qu est-ce que le management de transition? Qu est-ce que le management de transition? Selon : Grégoire Cabri-Wiltzer, Président de NIM Europe Président de la Fédération nationale du management de transition (FNMT) Pour faire simple : une entreprise

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

OUTILS. Postuler par. télécandidature

OUTILS. Postuler par. télécandidature OUTILS Postuler par Conception Pôle emploi Bretagne Utilisation interne & externe - 02/04/2008 1 La est un service par pole-emploi.fr, qui permet au candidat de se positionner de façon active et rapide

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Forum de l association des Comptables généraux associés Montréal L allocution prononcée

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

Les Français et le développement durable

Les Français et le développement durable Les Français et le développement durable Baromètre Louis-Harris Club RmD2 CLUB R m D 2 Luc BALLEROY DGA 01 55 33 20 54 luc.balleroy@lharris.fr NOTE TECHNIQUE Étude réalisée par l Institut Louis-Harris

Plus en détail

Enfin une alternative à l alternance, Enfin une expérience professionnelle concrète tout en poursuivant ses études,

Enfin une alternative à l alternance, Enfin une expérience professionnelle concrète tout en poursuivant ses études, Communiqué de presse Enfin une alternative à l alternance, Enfin une expérience professionnelle concrète tout en poursuivant ses études, Enfin une école où l on peut s inscrire tout au long de l année

Plus en détail

Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009

Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009 Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009 Emploi privé- âge- procédure de recrutement-rejet de la candidature sans entretien profil surdimensionné- diplôme- compétences managériales expérience professionnelle

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

Elle permet de connaître le nombre de messages qui ont été ouverts ;

Elle permet de connaître le nombre de messages qui ont été ouverts ; Chap 16 : L élaboration des plans de prospection et de fidélisation I. Le plan de prospection A. Les outils de prospection 1. Le fichier client Le fichier clients est la base de toute prospection réussie.

Plus en détail

Les objectifs du bilan de compétences.

Les objectifs du bilan de compétences. Les objectifs du bilan de compétences. Qu est ce qu un bilan de compétences? Pourquoi faire un bilan de compétences? Comment se déroule un bilan de compétences? Quelle est la méthodologie utilisée? Le

Plus en détail

Préface de la première édition

Préface de la première édition Préface de la première édition AU détour d une phrase ou d un mot, un livre choisi sait toujours vous apporter ce que vous attendez, ici et maintenant. La lecture de ce livre n est pas linéaire, elle s

Plus en détail

La gestion de projet

La gestion de projet K E K σ C D C C O N S U L T A N T S rue Hugi 3 CH 2502 Biel Bienne Tél: +41 32 325 19 25 Fax: +41 32 325 19 29 e-mail: kessler@kek.ch www.kek.ch La gestion de projet Sommaire 1 Le concept de «projet» 1

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

Connecte-toi aux nouvelles technologies

Connecte-toi aux nouvelles technologies Connecte-toi aux nouvelles technologies Les métiers des TIC des métiers branchés Bien choisir Toutes les informations utiles. Cette brochure doit t orienter dans tes choix de formation. Choisir n est pas

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Intitulé du projet : Porteur du projet : Professeur Georges Michaïlesco NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010

Intitulé du projet : Porteur du projet : Professeur Georges Michaïlesco NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR UNIVERSITE PARIS SUD DOSSIER : AP1_n 486 Intitulé du projet : Accompagnement Bilan Réorientation Insertion Porteur du projet : Université Versailles

Plus en détail

Vécu, perceptions & attentes Regards croisés RH opérationnels. Janvier 2015. Transformation digitale TNS 2014 48UN76

Vécu, perceptions & attentes Regards croisés RH opérationnels. Janvier 2015. Transformation digitale TNS 2014 48UN76 Vécu, perceptions & attentes Regards croisés RH opérationnels Janvier 2015 La en entreprise Fiche technique Enquête réalisée pour : ABILWAYS Dates de terrain Du 25 novembre au 7 décembre 2014 Echantillon

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Pour vous donner une vision la plus complète possible de la démarche, le contenu qui vous est présenté ici a été élaboré pour correspondre à une personne

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Curriculum vitae (CV) Informations destinées aux enseignants

Curriculum vitae (CV) Informations destinées aux enseignants 1/6 Enoncé Véritable carte de visite au sein du dossier de candidature, le CV revêt une importance cruciale. Comme les responsables des ressources humaines doivent souvent prendre une décision rapidement,

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010)

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Les associations, souvent financées par des fonds publics doivent aujourd hui faire face à une diminution

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail

Gagner en assurance et en confiance en soi

Gagner en assurance et en confiance en soi D après le site CIDJ.com Durant vos 3 ans de formation de BAC PRO, vous allez devoir effectuer au total 22 semaines de stage, généralement réparties en 6 + 16, c est-à-dire 6 semaines en classe de seconde

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES implication résultats Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ EN PREAMBULE C est une épreuve de concours à part entière. C est le résultat d un vrai travail personnel. C est la pièce principale du dossier d inscription

Plus en détail

TACTIQUE PRO Serious Game

TACTIQUE PRO Serious Game TACTIQUE PRO Serious Game Choisir et construire IFMV-VALDOCCO 102, rue Henri Barbusse 95100 Argenteuil 09.61.28.12.57 Responsable du projet : Christine MARY projet.valdocco@gmail.com Le Valdocco est une

Plus en détail

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl)

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Introduction Plan Introduction Définition de la PNL Que veut dire la programmation neuro

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION - 1 - LA LETTRE DE MOTIVATION Il s agit de convaincre l employeur que votre candidature est pertinente et qu elle mérite une attention particulière. Le but est de décrocher un entretien LETTRE TYPE EN

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE 8 questions à M. Vola Responsable administratif et financier de la société cd-sud

RETOUR D EXPÉRIENCE 8 questions à M. Vola Responsable administratif et financier de la société cd-sud RETOUR D EXPÉRIENCE 8 questions à M. Vola Responsable administratif et financier de la société cd-sud «Pour changer les choses, il faut avant tout changer le regard sur les choses : c est une fonction

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT

Plus en détail

M IMPROVING YOUR BUSINESS MOBILITY Mobistar Juin 1 2013. Comment choisir le bon gsm pour votre entreprise? VOTRE ENTREPRISE la convergence des talents

M IMPROVING YOUR BUSINESS MOBILITY Mobistar Juin 1 2013. Comment choisir le bon gsm pour votre entreprise? VOTRE ENTREPRISE la convergence des talents M IMPROVING YOUR BUSINESS MOBILITY Mobistar Juin 1 2013 Comment choisir le bon gsm pour votre entreprise? VOTRE ENTREPRISE la convergence des talents 2 Les tendances mobiles : un univers en pleine évolution

Plus en détail

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe difficultés journal de classe inscription école gratuiteactivités en dehors de l école école obligatoire école maternelle associations de parents Enseignement En Belgique, les enfants sont obligés d aller

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

Dissertation. Introduction. I - Les relations de sous-traitance traditionnelles

Dissertation. Introduction. I - Les relations de sous-traitance traditionnelles Dissertation Introduction Les différents liens que les entreprises peuvent établir entre elles sont indispensables pour leur expansion et leur compétitivité. L organisation de tels liens est capitale et

Plus en détail

www.tackwin.fr TackWin Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de formations professionnelles

www.tackwin.fr TackWin Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de formations professionnelles TackWin Dossier de Presse septembre 2012 Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de s professionnelles TackWin est la 1ère plateforme WEB d achat mutualisé de s professionnelles. Grâce à

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Conseil RH Coaching Formation

Conseil RH Coaching Formation 30 ans d'expérience Management, conseil RH, développement des compétences, relation avec les IRP, recrutement Coaching individuel - Accompagnement en développement personnel et professionnel Conseil RH

Plus en détail

L estime de soi. A) La différence entre confiance et estime

L estime de soi. A) La différence entre confiance et estime L estime de soi La période des études universitaires coïncide souvent avec une période de changements et de remises en question très intenses où l estime de soi peut être particulièrement mise à l épreuve.

Plus en détail

Bienvenue dans un nouvel univers!

Bienvenue dans un nouvel univers! 2790, St-Martin Est Suite 5 LAVAL (QC) H7E 5A1 450 661-2473 ou 514 519-1966 http://www.iboom.ca - infos@iboom.ca Bienvenue dans un nouvel univers! Boomerang multimédia est le prolongement d'une agence

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document Leçon 7... Facebook, le réseau social sur internet Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations de base pour l enseignant Pourquoi?

Plus en détail

Programme d optimisation. L image de votre entreprise

Programme d optimisation. L image de votre entreprise Programme d optimisation L image de votre entreprise SOMMAIRE L image joue un rôle pondérable dans les pratiques commerciales et est dédiée exclusivement à assurer une représentativité corporative de l

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé rue de Kerichen - BP 62506-29225 Brest Cedex 02 - Tél 02 98 80 88 00 - Fax 02 98 80 88 07 www.lycee-vauban-brest.ac-rennes.fr Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Plus en détail

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Après dix ans de recherche, huit docteurs en Sciences Humaines ont conçu une méthode innovante au service du savoir-être et

Plus en détail

Cours SPIP pour administrateur (contenu) 1. Introduction. 2. Hiérarchie des utilisateurs d un site SPIP

Cours SPIP pour administrateur (contenu) 1. Introduction. 2. Hiérarchie des utilisateurs d un site SPIP Cours SPIP pour administrateur (contenu) 1. Introduction L objectif de ce cours est d apprendre à utiliser le logiciel SPIP en tant qu administrateur et savoir gérer et animer la partie rédactionnelle

Plus en détail

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement?

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Lumesse Avis d expert Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Dans l univers sans cesse mouvant de la Gestion des Talents, nous observons un nouveau changement fondamental en matière de développement

Plus en détail

Une lettre de motivation efficace en 10 points

Une lettre de motivation efficace en 10 points Une lettre de motivation efficace en 10 points Exercice de style aussi difficile qu indispensable, la lettre de motivation réclame des qualités que tout le monde ne peut maîtriser : esprit synthétique,

Plus en détail