4ème Assises de la Solidarité Internationale 15 et 14 octobre 2011, Rennes - Triangle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4ème Assises de la Solidarité Internationale 15 et 14 octobre 2011, Rennes - Triangle"

Transcription

1 4èm Assss Sé I b 2011, Rs - Tg Cmm sé s s s à-bs? A L Déégé Géé ss TER_RES (BEIRA.CFP)

2 QUE NOUS DISENT LES DÉFINITIONS? QUE NOUS DIT LE TERRAIN? QUE NOUS DISENT LES RÉFÉRENCES INTERNATIONALES? QUE NOUS DIT L APPROCHE TERRITORIALE DU DÉVELOPPEMENT?

3 QUE NOUS DISENT LES DÉFINITIONS? COOPÉRATION INTERNATIONALE «Q s ps pé, s ps q g q éf à, s ss s pss q s» U pé M. Ds vs U vsé s Ds s à éh Ds s q s ss à («C s x ff, q ê ss ss évé psé»)

4 QUE NOUS DISENT LES DÉFINITIONS? COOPÉRATION INTERNATIONALE «Q s ps pé, s ps q g q éf à, s ss s pss q s» U pé M. U «fmb» p s pp hq s mssg pq mé gv ém. MAEE. Ds vs U vsé s Ds s à éh Ds s q s ss à («C s x ff, q ê ss ss évé psé») U fm ô s ARL Imp gv Rs g m vés Ds s pp (CNCD) COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE

5 QUE NOUS DISENT LES DÉFINITIONS? SOLIDARITÉ INTERNATIONALE U m pss ssmés A q vv s s bvs Rhsss mpés p 8 40 s D gs égés Défs s s fmx U p U é évppm

6 QUE NOUS DISENT LES DÉFINITIONS? SOLIDARITÉ INTERNATIONALE U m pss ssmés A q vv s s bvs Rhsss mpés p 8 40 s D gs égés I xs éfs é évppm q y vss s x s mpxs é évppm! (Q, ASBL) EDUCATION AU DÉVELOPPEMENT Défs s s fmx U p U é évppm Chg s més s mpms P m js, s b Ifm s s ss (pvé, mévppm) Démh svs mfm

7 QUE NOUS DISENT LES DÉFINITIONS? EN COMMUN 5 fs à v : 1. T m s é : s és, s A/OSC, s vs m- 2. Ls qss, mpxs, s és à ys sysémq s éps s sés 3. Ds vs (ès) ss- : épé,, sé, éqé égm mmé 4. L gs p ê q p f smb/v 5. Ls séqs s/v ê : (b) gv, ém p, s éhgs, ffé fé s ffs psfs (OMD) mé s s v

8 QUE NOUS DIT LE TERRAIN? BRETAGNE MADAGASCAR Cpé ésé Rég Asy - Rég Bg Pgmm p évppm s vés hqs s ég Asy A s s pms éss ég Asy (5/11/2010) Z ôè pss vv fè pêh. Ds sss m s vs fbs és Ds ms : 1.Mf s ésysèms ôs s s hgms mqs (sbm) 2.Imps égqs p xp mè +/- msés (s, és, qé ) 3.Pêh xgè ém s pêhs s fs sgs ôs 4.Déséqb m ém és (hb, hébgm ss, sm bé) s ém pv (p pêh, s ms, g.) 5.Pvs géésé ég, ém s pps s 6.Avé pêh s égè bs sv, ô sv

9 QUE NOUS DIT LE TERRAIN? BRETAGNE MADAGASCAR. Rég Asy Ajf - Rég Bg L qs mhé Ps mb més s mp, ms v jé bééf x pêhs. F- sppm s més? L qs s fss P- f b ss fss (ég,, éémms sps)? L qs vsf N ps m s ss œfs s mêm p E Ajf, bs fss ès éé s ps ss ébqm, «pfms» m xpé zs smm s ps pêh. Ls séqs : s ps ps-p mps ppvssm p émq ss ssb. Ls s égs hmgs s és (pss mp?) : E ég Ajf : g (mîhg, ps, fè è) ésm E ég Asy : pgs pêhs méés, vé évg sé, fm méq m f s bss mè sé (Uvsé Bg S).

10 QUE NOUS DIT LE TERRAIN? BRETAGNE ABCIS. pg «Rj s s» COMMENT FAIRE PROGRESSER LA QUALITÉ D UN PARTENARIAT? (s ééms p év qé) U f m If mpémé Isp s é p : Hms s ps p S m ' (yps 's, méhs, fç éps s fs ) Cmp s ffés h Cî ss pés ss ms.

11 QUE NOUS DIT LE TERRAIN? DJIBOUTI F ONGs DECAN, EVA ET TER_RES U m à sm- U vé U év pf m v U s mq gü U p, éb s s é (EVA) U pé mbs U gs pgé U p pgé Ds ffés pévsbs à pg

12 QUE NOUS DIT LE TERRAIN? DJIBOUTI F ONGs DECAN, EVA ET TER_RES L v : U s, s gqs pssb p m gs égé é sp s éps s yhms ffés. PICODE «EFFORTS» ***

13 QUE NOUS DIT LE TERRAIN? EN COMMUN 5 fs à v : 1. T m s é : s és, s A/OSC, s vs m- é, mé é 2. Ls qss, mpxs, s és à ys sysémq s éps s sés, s ffés, s pés s ms 3. Ds vs (ès) ss- : épé,, sé, éqé égm mmé fé s f m p p hmsé 4. L gs p ê q p f smb/v : mpq s é 5. Ls séqs s/v ê : (b) gv, ém p, s éhgs, ffé fé s ffs psfs (OMD) mé s s v

14 QUE NOUS DISENT LES RÉFÉRENCES INTERNATIONALES? LE SOMMET DE LA PLANÈTE TERRE (RIO 92) U éf U é 3 vs : bvsé, hgms mq ésf 1 g (A) 21 : 2500 mms, 40 hps, 4 ss 1 s (s 4) éé fm ô s ppx gps : «L' s ppx ééms spsbs à és évppm b s g pp pb à ps éss.» Pémb s 3 1.fmms, 2.fs js, 3.pps mmés hs, 4.gss gvms, 5.vés s, 6.vs sys, 7.(pss ) mm 's, mmé sfq hq, 8.gs

15 QUE NOUS DISENT LES RÉFÉRENCES INTERNATIONALES? LE SOMMET DE LA PLANÈTE TERRE (RIO 92) L g 21 L DD ppqé : g 21 (UQAC) U émh v gsé é à éh «p». U AL21 pm, p p : é pp -s yms vs pspv ms hé à éh émé fm és gm s pés s s-és v s qé (més, fès, spsfs)

16 QUE NOUS DISENT LES RÉFÉRENCES INTERNATIONALES? LE PARLEMENT EUROPÉEN (1999 M pé pé sv s s s psss évppm») Gv : à pvég s jx s gs ô sfm s fs à mp ss ggmm mps s ègs s ôs p bjf T é é y ps 10 s < Dg : L é, s é g : à s s éhs s s pbs pvés à é s pys ACP à xé s pbs s pvés fç s Es séé v Psss : «P s ' 'sss, f «bé s vs», s shéms xgès péébs, pss ' gq «pj» émé s mps s g à gq 'pp à psss pé p s s s sv s bs s ' «pj»».

17 QUE NOUS DISENT LES RÉFÉRENCES INTERNATIONALES? P s s : L MANIFESTE POUR LE DIALOGUE DES TERRITOIRES (2008, GLOBAL LOCAL FORUM) P s s séé v : Ls RECOMMANDATIONS DE LA COALITION FRANÇAISE DE L ACTION MONDIALE CONTRE LA PAUVRETÉ - OMD 2015 (2010) L DÉCLARATION DE LIMA (2008) CHARTE DE COORDINATION SUD (2007) P s Cvés s : L g méhgq ADF F3E s QUALITÉ D UNE POLITIQUE PUBLIQUE DE COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE (2008) Ls s s 2s Assss Epés pé ésé (29 ms 2011, Bxs) P s émq : L DOCUMENT D ORIENTATION STRATÉGIQUE «TOURISME ET TERRITOIRE» DU MAEE (2008) P s s APD : L CHARTE DE LA COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE D APPUI À LA GOUVERNANCE LOCALE (2008) P E fçs : L CHANTIER «P gg-gg à vs s ps ffs v s pys émgs» (2010, MAEE, AFD, CNCD, ARF)

18 QUE NOUS DISENT LES RÉFÉRENCES INTERNATIONALES? DIAGNOSTIC Exès pés mpsés (gs, ô, ègs) «Ob» s vés ps Mq hé (s) Mq g méhgq

19 QUE NOUS DISENT LES RÉFÉRENCES INTERNATIONALES? LOGIQUES Lgq m P s pss (s pvs) pp sbsé Lgq g p s pbs pvés Lgq pp à psss pé p s s L pj v, p s pss (s pvs) Lgq g pp (SC) Cs Dés Rés Pp spsbé m Lgq pp à v Dévppm s xp, vé, hh, mpgm s pss Lgq évppm b Eqb évppm émq, éqé s vm, évppm hé DIAGNOSTIC Exès pés mpsés (gs, ô, ègs) «Ob» s vés ps Mq hé (s) Mq g méhgq

20 QUE NOUS DISENT LES RÉFÉRENCES INTERNATIONALES? MODALITÉS LOGIQUES Lgq m P s pss (s pvs) pp sbsé Lgq g p s pbs pvés Cpé x F vg :, hé, gs égé Ségs sé éqé Vs s sss s s s Rf ms s s Ogs és Lgq pp à psss pé p s s L pj v, p s pss (s pvs) Lgq g pp (SC) Cs Dés Rés Pp spsbé m Lgq pp à v Dévppm s xp, vé, hh, mpgm s pss Lgq évppm b Eqb évppm émq, éqé s vm, évppm hé DIAGNOSTIC Exès pés mpsés (gs, ô, ègs) «Ob» s vés ps Mq hé (s) Mq g méhgq

21 QUE NOUS DIT L APPROCHE TERRITORIALE DU DÉVELOPPEMENT? A éh sysèms més ms vs (s s pjs s sps msvs), pph évppm : 1.é- s fs s gqs sjs, 2.é-sè s xés vms, ss s, 3.é-pè éé évé s ysfms s ps, 4.é-év s ss p ys s sysèms sx, 5.é-hb s pphs m- més-émqs, 6.é-g m ffé s spsfs : gs sémq s, pqs pbqs, ymqs s-s vms.

22 QUE NOUS DIT L APPROCHE TERRITORIALE DU DÉVELOPPEMENT? A éh sysèms més ms vs (s s pjs s sps msvs), pph évppm : 1.é- s fs s gqs sjs, 2.é-sè s xés vms, ss s, 3.é-pè éé évé s ysfms s ps, 4.é-év s ss p ys s sysèms sx, 5.é-hb s pphs m- més-émqs, 6.é-g m ffé s spsfs : gs sémq s, pqs pbqs, ymqs s-s vms. Ds séqs ssbs s : s gqs évppm s pqs pbqs gs s vés mbs s vs s vx héh s spsbés yp pg s s pqs pé évppm s ps p fm ' évppm s més.

23 QUE NOUS DIT L APPROCHE TERRITORIALE DU DÉVELOPPEMENT? LOGIQUES MODALITÉS Ps P Ps Dg,, pg, ps, ffs Gv G. m-s,, émq, à ffés vx, sygq AL SC, hé v s pqs s Cmpés Cs, gv, pqs pbqs, fms s spéfés s, g : pévs, sv, év DIAGNOSTIC

24 QUE NOUS DIT L APPROCHE TERRITORIALE DU DÉVELOPPEMENT? MODALITÉS LOGIQUES Ps P ss ss pp f f 44.. QQ Ps Dg,, pg, ps, ffs Gv G. m-s,, émq, à ffés vx, sygq AL SC, hé v s pqs s Cmpés Cs, gv, pqs pbqs, fms s spéfés s, g : pévs, sv, év DIAGNOSTIC

25 QUE NOUS DIT L APPROCHE TERRITORIALE DU DÉVELOPPEMENT? MODALITÉS LOGIQUES Ps P ss ss pp f f 44.. QQ ss s hh s ppp 33.. RRp DIAGNOSTIC Ps Dg,, pg, ps, ffs Gv G. m-s,, émq, à ffés vx, sygq AL SC, hé v s pqs s Cmpés Cs, gv, pqs pbqs, fms s spéfés s, g : pévs, sv, év

26 QUE NOUS DIT L APPROCHE TERRITORIALE DU DÉVELOPPEMENT? MODALITÉS LOGIQUES Ps P ss ss pp f f 44.. QQ ss s hh s ppp 33.. RRp DIAGNOSTIC Ps Dg,, pg, ps, ffs Gv G. m-s,, émq, à ffés vx, sygq AL SC, hé v s pqs s m m p p p éévvp qq E 22.. E Cmpés Cs, gv, pqs pbqs, fms s spéfés s, g : pévs, sv, év

27 QUE NOUS DIT L APPROCHE TERRITORIALE DU DÉVELOPPEMENT? MODALITÉS LOGIQUES Ps P ss ss pp f f 44.. QQ ss s hh s ppp 33.. RRp DIAGNOSTIC Ps Dg,, pg, ps, ffs Gv G. m-s,, émq, à ffés vx, sygq AL SC, hé v s pqs s Cmpés Cs, gv, pqs pbqs, fms s spéfés s, g : pévs, sv, év m m p p p éévvp qq E 22.. E éé ss ss v v m m 11.. PP é ppé

28 QUE NOUS DIT L APPROCHE TERRITORIALE DU DÉVELOPPEMENT? MODALITÉS LOGIQUES Ps P ss ss pp f f 44.. QQ ss s hh s ppp 33.. RRp DIAGNOSTIC Ps Dg,, pg, ps, ffs Gv G. m-s,, émq, à ffés vx, sygq AL SC, hé v s pqs s Cmpés Cs, gv, pqs pbqs, fms s spéfés s, g : pévs, sv, év m m p p p éévvp EFFETS qq E 22.. E Psss ph s ys é é Rfm ém ss s s Rfm s Es vv m m 11.. PP é Rfm séé v ppé Effé APD

29 QUE NOUS DIT L APPROCHE TERRITORIALE DU DÉVELOPPEMENT? MODALITÉS LOGIQUES Lgq m P s pss (s pvs) pp sbsé Lgq g p s pbs pvés Cpé x F vg :, hé, gs égé Ségs sé éqé Vs s sss s s s Rf ms s s Ogs és Lgq pp à psss pé p s s Ps P L pj v, p s pss (s pvs) Lgq g pp (SC) Cs Dés Rés Pp spsbé m Lgq pp à v Dévppm s xp, vé, hh, mpgm s pss ss ss pp f f 44.. QQ ss s Lgq évppm b hh s ppp Eqb évppm émq, 33.. RRp éqé s vm, évppm hé Ps Dg,, pg, ps, ffs Gv G. m-s,, émq, à ffés vx, sygq AL SC, hé v s pqs s Cmpés Cs, gv, pqs pbqs, fms s spéfés s, g : pévs, sv, év m m p p p éévvp DIAGNOSTIC EFFETS qq E. E 2. 2 Exès pés mpsés Psss ph s ys é (gs, ô, ègs) é Rfm ém ss s s «Ob» s vés ps Rfm s Es vv m m 11.. PP é Mq hé (s) Rfm séé v ppé Effé APD Mq g méhgq

30 MERCI DE VOTRE ATTENTION

DOSSIER DE PRESSE. Cinq Mars la P. Groove Catch DEM jazz à To. Le Hot Club des Frères An. Duo Sepchat/Detr

DOSSIER DE PRESSE. Cinq Mars la P. Groove Catch DEM jazz à To. Le Hot Club des Frères An. Duo Sepchat/Detr OSSIER E RESSE 51 q G E g H b Bg Sp S Rgm - Ré fzz37@gm.m bk : f zz 2017 SOIRE OUNIQUE p. 02 ROGRE p. 03 JEUNESSE p. 10 HISORIQUE p. 11 ORGNISEURSRENIRES p. 12 15 q OUNIQUÉ G Jzz 2017 13 mé E g 13m é f

Plus en détail

UNE HISTOIRE PARISIENNE. de la démocratie participative

UNE HISTOIRE PARISIENNE. de la démocratie participative UNE HISTOIE PISIENNE m ppv U xp mg p 13 p vppm mgm 13 m P Cm Dm, Bg Eh, J-L Fv, D Fm, Jq G, x Gph, Emm Lg, -Dp, J S, Dè Nv, Dmq P, Jq m, g,, Fç Sm, G Th Cp gphq L Vg P Imp p Phgph : Jq G f g p v mb D Bp,

Plus en détail

2 Cinéma ABC ( ) / Place de la Fusterie

2 Cinéma ABC ( ) / Place de la Fusterie 2 ém (1940 197) / P F, mmç p, f, è éb XX è, p éppm b y b P mpé j p x, p Hyw, éém x éé é, mm fç, à fm pp ém, f 50 p, ff pgmm è p éé 193, pé m pgmm éb, 1951 à 191, g è ém fm p 1981, pf mm P x p,, ém é pg

Plus en détail

e d t n a s m e c o n o a i n o s d et le e m e t n e r Q ue Comment agir, comment s impliquer? ée son Avec le soutien de on au

e d t n a s m e c o n o a i n o s d et le e m e t n e r Q ue Comment agir, comment s impliquer? ée son Avec le soutien de on au C g, pq? Iv q L hg p C P v F b b p?, C j Cb CO2 é-j? F hb pp à y Réz v B Cb.g b hp://www. Cv pg Ppz à éb C P ég x. L P C Eg T. gé b é p 35 v. v z h î pè Cz- p v D- p é égè. hg q? g Q, fî q v fî éjà...

Plus en détail

Voici des réponses aux questions que vous nous avez posées sur l assurance maladie de voyage

Voici des réponses aux questions que vous nous avez posées sur l assurance maladie de voyage Cg v à mp q m v y g q p p p é m m q f f àv q v v y g z h v p v é C. V p v z b p mp g m p è v m v é g m v g x, p v ( g v y g, p. x. ) ùv v z v. Bà v À V ép x q q v vz pé m vyg N g gp ép x mb q v m vyg

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie?

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie? THENwk #12 - J 2013 Ejx méq Nmé pé x UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! 14 Ivw d xp : Mï M 11 Déb : L dé v dém? L AGENCE E-REPUTATION www.pqd.m Th Nwk mg bm édé p éé Rp Sqd. P v b gm, d-v hp://www.h-wk. «T pd pé

Plus en détail

Noël : un cadeau pour votre e-réputation?

Noël : un cadeau pour votre e-réputation? Nmé5 N 2011 Th Nwk Nmé 5 - Nmb 2011 Th Nwk by Në : d p -ép? 1 Th Nwk Nmé 5 - Nmb 2011 Th Nwk Nmé 5 - Nmb 2011 Éd Në p -mm, péd m qé? P Abé Gg L péd d Fê égq p bp d d é d ê dédé à Mxm, é mkg d, g d d mp,

Plus en détail

ÉCOUTER CONSEILLER AGIR SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

ÉCOUTER CONSEILLER AGIR SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉCOUTER CONSEILLER R G E É É R R C E R R E T N INVE METTR E EN SC ÈNE AGIR SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Cvy L'p f d fm d vg d péfé (, fm d m, v ). E q'p f d è mp q f d é. S 'p ' p à 'é d p p v q' v vm

Plus en détail

Ecole de Saint-Jean Ecole de Saint-Jean Hôtel des Postes

Ecole de Saint-Jean Ecole de Saint-Jean Hôtel des Postes J J ô 2 É J / 12 J f v x m, 1914 J, g mp à hg, p œ q q pm b XX è b pmb hô p v p v gymq v g gm phyq J v à xm mm x, è pq gb q v h à ù v è b mêm y pq 3 ô / 12 q m, 1910 à gm p v hg mm, p v p xgë m f, hg,

Plus en détail

Dispositifs Habitat en faveur des ménages

Dispositifs Habitat en faveur des ménages Dpf Hb fv mg (Sbv) D Hb T. : 0262 23 56 00 Dpf Hb Fh N 1 : A Dpm à Am Hb Fh N 2 : A Dpm à Rg S Op (S v) Fh N 3 : A M : Chèq E Fh N 4 : F S p Lgm (F.S.L.) Fh N 5 : A Dpm à A à Pp L P Lf S Fh 1 A Dpm à Am

Plus en détail

Avril Soraya D'EDUCATION

Avril Soraya D'EDUCATION 2 E q èg? Sy : "J'x, j'pp p b, j b m x éè " Ahf : "J h 'é, é, mm p." Rh : "J gè b éè." M : "J f pg à, j pm." M O : "J m'p éè p h 'é épm. L'pè m, j' éè à f P3." Dp mb mp z? Fk : "J èg p 14 m." Sy : "J p

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT DES TUIC AU SERVICE DE L ADAPTATION SCOLAIRE CARTE HEURISTIQUE - TABLETTE - TABLEAU BLANC INTERACTIF - VIDEO PROJECTEUR INTERACTIF

L ENSEIGNEMENT DES TUIC AU SERVICE DE L ADAPTATION SCOLAIRE CARTE HEURISTIQUE - TABLETTE - TABLEAU BLANC INTERACTIF - VIDEO PROJECTEUR INTERACTIF L ENSEIGNEMENT DES TUIC AU SERVICE DE L ADAPTATION SCOLAIRE CARTE HEURISTIQUE - TABLETTE - TABLEAU BLANC INTERACTIF - VIDEO PROJECTEUR INTERACTIF FORMATION CONTINUE ARRAS ASH DAVID RATAJ INSPECTEUR DE

Plus en détail

Un dossier du magazine

Un dossier du magazine v T P - é T E A Y O V E D T CARNE U gz Pbg jv-fév 2018 S é féé é v T T ô ô gé g q éb g v é œ b é b h g v ég è D é q é v v gé é é f b é v q v g v é q fé I f é v é bâ q q é é g v g q C q x éf b v h j h y

Plus en détail

, : h.h@h.q. Evé: 3 b 2012 17:30 À:, :.P@h.q.; g.@h.q.;..2@h.q.;.n@h.q.;.x@h.q. Obj: E: Q vé ' PE (Pj éég Jq-) S, v pé 'f: E z b H-Qéb 'p é v q bâ. N xg q p à 'xé. f p, à bî g, à b j à 'b p q à p ' è,

Plus en détail

Villes et Pays d art et d histoire au fil de la ville. conter. Amiens. laissez-vous

Villes et Pays d art et d histoire au fil de la ville. conter. Amiens. laissez-vous V h f v z-v Am è fé à pg, è pè J. Mé,.. M (M 88 396) hé, b b, X è. bhèq Am (M 2 f 167 v) hé, ég -Fm f, mp Am, é Vg pm, 1520. Mé,.. --, é p p vx éf 1815. Ahv épm mm (1f 360) Mz- vêq, hv hé, pè m p v...

Plus en détail

10ème. édition. Centre Culturel de Léon. Saison 2013/2014

10ème. édition. Centre Culturel de Léon. Saison 2013/2014 10èm é Lé S 2013/2014 pg 02 M v pp m L q mmvé. 14. M SUBSOL M Lé Géé 3 20 10 v é 201 f, m m p g m bh p q v mp Géé V p p m. x p m é Gâ Lé. 10è q m m m pg è v à p v q v L éqp N v v é à v m. xèm,, ém x f,

Plus en détail

Nous vous souhaitons un bon colloque! - Le comité organisateur

Nous vous souhaitons un bon colloque! - Le comité organisateur v è q p c x c m f j 3 1 bk 0 2 h S b é 17 c Uv g mp L c p z q c v cq v cx c pè j fm v, p, à cmmq c é chch c yp v cè q bééfc, p, à pm x v x g mpqé c pgmm éféch c pbémq féqmm cé pq cq égè. cq, gé p j Qébc-

Plus en détail

Les marchés de l avenir

Les marchés de l avenir 8 èm Jé Cmm xé Am 2009 G N p L mé v Av F mm py p Cè péé 24 25 vm 2009 C Cè Bêm Om p Bv D xp S F H Bêm 02 03 1600-1800 P S K CCB 8 èm Jé Cmm xé Am 2009 M 24 vm 2009 S p à vx é P m à é v émq mè pmè évppm

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

mars Rouergue Vacances Loisirs. anniversaire. Numéro spécial. Frédéric CHARLES. Régine GALTIER. Fabrice ZAMUNER. Marie-Hélène VAUTHIER

mars Rouergue Vacances Loisirs. anniversaire. Numéro spécial. Frédéric CHARLES. Régine GALTIER. Fabrice ZAMUNER. Marie-Hélène VAUTHIER Né pé v 2-27-28 201 Rg V L L éqp L éqp é M-Héè VAUTHIER Féé CHARLES v-pé Rég GALTIER B FERNANDEZ J-M BOUBY é P CLOT é-j M PUNTONET é Jë BOU é-j J-C BOU M CENSI P DAGUT Ny FERNANDEZ Mh GAILLAC M GINISTY

Plus en détail

Filtre à sable vertical non drainé

Filtre à sable vertical non drainé P13-0 - D é. : 20/07/04 Rb L égé é p b f f xp éé x g è. C éé p h géx. L b g ffé b égé. L pg à p. Dp C yè é éx bx (b é) ff péé. L ép éé p b -g fxé g. L é é p p. D F à b é Cp g Nb hb f 2 20 2 3 2 2 P pè

Plus en détail

Le magazine des clubs Minifs

Le magazine des clubs Minifs L mz b f Smm E p 2 BOUGES 97 p 2 L p 3 v-! p 6 F mp - SAUU 996 N - Spmb à Dmb 997 p : F AEAU - : L OSY, F ESELLON V 3/05/03 p.oelue E E pm m v mz v à p B 97. E ff, y 3, 2 f pô p b Fx -m p -f. E f ç? L

Plus en détail

Guide. petite enfance. juillet 2015

Guide. petite enfance. juillet 2015 p f j 2015 L g L L x pf SOIE Qq f g p v f 3 L x f 4-5 L - 6-8 L -è 9 L -g 10 L 11 L x p-f 12 13 L ffé 14-15 qq f g p v f E > f v? v : v b, ggé g pq p f, vé gè p x p f E ég p g v ( x f) pp f pg pj V vz

Plus en détail

Jan. 2012. The Networker Numéro 6 - Janvier 2012. Les bonnes résolutions 2012 pour votre image en ligne!

Jan. 2012. The Networker Numéro 6 - Janvier 2012. Les bonnes résolutions 2012 pour votre image en ligne! Nmé6 J. 2012 Th Nwk Nmé 6 - Jv 2012 Th Nwk by L b é 2012 p v mg g! 1 Th Nwk Nmé 6 - Jv 2012 Éd P Abé Gg Ê-v é Yh dèm? Pbbm p. E b -y m bvm q v dè é. J pé p q hb q v v y d à p d v PC p d v mph d v b. N

Plus en détail

Commune de VAIGES PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL

Commune de VAIGES PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL PDT 47 VIGS x II à b 463 C VIGS PROJT ÉDUCTIF TRRITORIL 4 7 Db ê C Mp Vg 6 j 4 (b 463) S I : 'xp 34 p vx y... pg I Pè, pb PDT... pg 3 II C pg... pg 3 4 III L " ' p... pg 5 IV L Tp ' P... pg 6 7 V L p '

Plus en détail

MATIÈRE CULTURELLE DE BRETAGNE ET DIVERSITÉ CULTURELLE

MATIÈRE CULTURELLE DE BRETAGNE ET DIVERSITÉ CULTURELLE Sb - Pé - Décv MATIÈRE CULTURELLE DE BRETAGNE ET DIVERSITÉ CULTURELLE f Lv ' Pf 9 1 0 2 8 1 20 1 M éc ) q Ec h c g (Pég c é v 2...) g, M ch g, B Jx, Mz (! v F g Bg C Dvé - 02 97 35 48 77 - cc@bc.bzh Rvz

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

CLUB D AVIRON SAINTAIS

CLUB D AVIRON SAINTAIS N fm f q d é dm m m dmd. CLUB D AVIRON SAINTAIS DOSSIER DE PARRAINAGE ET MÉCÉNAT é é P S d d d d Méd Rég d S d 1863. LE CLUB D AVIRON SAINTAIS 150 ANS D HISTOIRE 150 L d S d d fç. I f éé 1863 à d f d S.

Plus en détail

Chapitre 2: Les sources du droit objectif

Chapitre 2: Les sources du droit objectif Chp 2: L c d d bjcf Déf : - mb d èg d d ppcb d é dé à mm dé ( p d d pf) L c d d cé : -Sc (ébé p pq ) c (ébé p mm pé) -Sc dc (èg q mp jg :, é, d pé, cm g) c dc (èg ccè géé bg : jpdc dc) -Sc éc (ém d pbq,

Plus en détail

Annexe C Règlement de contrôle intérimaire 02-07, MRC de Témiscouata

Annexe C Règlement de contrôle intérimaire 02-07, MRC de Témiscouata BALEX T II É p v : v 3 A è ô 02-07, T EA Ev 13 2013 VIE DE QUÉBE DE TÉIUATA è ô 02-07 p T HAITE 1. DIITI ITEÉTATIVE ATILE 1 : b. L pb p è ô f p -. ATILE 2 : T è. L p è ' «è ô 02-07 p T». ATILE 3 : T j.

Plus en détail

Les affaires à la hauteur!

Les affaires à la hauteur! D v pb z b L à h! QUALIÉ AXIAL - IX INIAL z è p v éqp! Dp bv é à q éqp p é v. U pg % h p à - - bv x. L p FAL é : I - IL - q hgéhg péé p g A Fè Spé Ag (AFSA) à h % x v pé à : éhg -h FAL péé p g Dp p p B

Plus en détail

f,m SEMINAIRE AMURE SEQUEDEM Propriété p N e,i

f,m SEMINAIRE AMURE SEQUEDEM Propriété p N e,i mé més M,, 9 à h 5 9 1 é b j é é é C, 4) ) 1 6 h F ( b M b à bé éy E,f,m, f, é m m I. «q é F q m v,f,m, q q mêm E f,m v é é m,f,mq,, x b é mb- w6c3),, é x (, w m D» m v, è I A Sé q. «). èm D, 62 XX é m

Plus en détail

«Namur à la carte» Programme des activités. Boulevard du Nord. Passage de la Gare Rue de l'inquiétude. Le Flandre. Rue Godefroid.

«Namur à la carte» Programme des activités. Boulevard du Nord. Passage de la Gare Rue de l'inquiétude. Le Flandre. Rue Godefroid. «à c» Pg cv q À p cb... vx p h D S T f 4 Pkg P c L èg Pkg cv / Sh Pkg P+ f Pc H J. p v v v h E EPS c D P g F p Dcf cgq H Pc J h Sv USÉES / USEUS D g J f D 5 v D F P J / C g p P jx / Pg O I g C J b J b

Plus en détail

livret d accueil Retrouvez FO Énergie et Mines sur

livret d accueil Retrouvez FO Énergie et Mines sur v Rvz FO Ég M www.-.g Sy FORC OUVRIR p Iq T DF Ib P B B279 32 Av Pb P 92016 N Cx S : Ch C Sy g-forc OUVRIR CSP-IT DF SA B B 279 32 v Pb P 92016 N Cx T :01 78 66 88 31 06 88 05 60 41 / Fx : 01 78 66 99

Plus en détail

Volet 1. DREAL Grand Est / Olivier Van Poucke - Paysagiste Conseil de l Etat

Volet 1. DREAL Grand Est / Olivier Van Poucke - Paysagiste Conseil de l Etat Dvm R E G ION GRAND EST Gd mhdgq h y g è d q V 1 QUELLE APPROCHE PAYSAGÈRE DANS LA CONCEPTION DES PROJETS ÉOLIENS? DREAL Gd E / Ov V Pk - Pyg C d E - 27 11 2017 - Smm INTRODUCTION QUELLE APPROCHE PAYSAGÈRE

Plus en détail

Des milieux utiles. Réservoirs de biodiversité Faciles à créer... et à entretenir

Des milieux utiles. Réservoirs de biodiversité Faciles à créer... et à entretenir m Q -c q m? C é g q ê m. S fc è b ( 1 à 5000 m2) f xcè m 2m. U h é à Hmm : m éé cé g (mq, gc, c c...) é cé hm (xc, bmb...). c c m éhq! D mx U ô écgq m : B q é fc fm à éch, m c à ég b à mb èc, jq cœ! Ré

Plus en détail

EXPOSITION AU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PARIS. DU 14 SEPTEMBRE 2016 AU 12 FÉVRIER 2017

EXPOSITION AU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PARIS. DU 14 SEPTEMBRE 2016 AU 12 FÉVRIER 2017 XPOSITION U MUSÉ DU UXMOURG, PRIS. DU 14 SPTMR 2016 U 12 FÉVRIR 2017 U P R D U F À b é x œ q y. 19 Vg 75006 P P Fm FURS, PORTRITS, ŒUVRS TRÈS RÉISTS OU PUPÉS D RÉTURS IMGINIRS : FNTIN-TOUR ST UN TOUH-À-TOUT,

Plus en détail

Le nucléaire, pourquoi il faut en sortir

Le nucléaire, pourquoi il faut en sortir L, pq f Av 58 v, F py p md p hb pèd dxèm p d pè É-U. L pd 75 % d, m m 17 % d g. A v md, pd à p 2,4 % d g mm... Dp mq L mm q pèm mp F : mg fç mm 34 % d p q mg md! Mg px d kwh fm b, f q d p v q d pp d p.

Plus en détail

que chacune des couleurs est associée à un continent précis!

que chacune des couleurs est associée à un continent précis! I : FRANKY SNOW p Bh Gé E, L b y L éé v Jx Oypq Ahè 2004 (GRE), Nk Kkk, p fl ypq vq ypq. Cz-v x, v fl ypq? C yb véh v Oyp. I è é x Jx Mv ypq. L p L q x pé q. I é p q vé Oyp hè Jx Oypq. S p ypq, x pp b. Cbé

Plus en détail

et si ois f u ne vr it a y '

et si ois f u ne vr it a y ' f? y ' L f x b ç 'y... M yz f! - f 2009 - P ygh! Ph-z g. C : []hbf[]g ' Df I y ù f f g. S. Aê. Aê. U â ' q? U â ' q f q. U â ' q f ç. U â ' q yq. U â ' q INES q. U â ' q h. U â ' q x. U â ' q 'ê q. U â

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

NUMERO 02 - HIVER NUMERO 02 - HIVER

NUMERO 02 - HIVER NUMERO 02 - HIVER T R P P pp W L b, b. p fb p é p : é f 1, x p 0 F v 50 U û f E b V é v, è f R k b b UF1. RGXOH. p p fè HV P EQ b p Vµ F f 3 UH W2 b ÀOW b b Q LR HOODW vé C, fé V O D w X V VR QGX b ê f XH YH T vè v fp b

Plus en détail

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3.

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3. é g ' à I v 0.6 û 2013 Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ Ag Puqu? Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ 64% d fé dévppé PAS ué u m... h p dh gup 2001 Pb P 2013

Plus en détail

eille s f oncen t à 30k m / h en vo

eille s f oncen t à 30k m / h en vo I x 20.000 è à, A f. L é gê v x, ffé, q hyéè. 15 P v, hh q,. C à gê, é éj v é! LES ABEILLES x ÉQUIPEEN hx fé hé. A é g. 2 yx é 3 2 é Lg g L ESSAGE L h h à xé h. L é à hh v v q g év. L g v q v, fé, g. L

Plus en détail

Cynthia Latendresse et Julie Riendeau

Cynthia Latendresse et Julie Riendeau Cyh L J R Thè: Dév x Sj: L (4 é) Réféc Pé vé Cc Gh 'c If géé R Cyh L J R Thè: Dév x Sj: L (4 é) Réféc Pé vé Cc Gh 'c Pé cq R Cè N c é ' à éèv xè cyc cè qè é. C éèv 9 10. N j bâ cè g fç. Céc vé *C c v à

Plus en détail

terry fox Un seul rêve. Un monde d espoir.

terry fox Un seul rêve. Un monde d espoir. Fd y fx êv. md d p. y Fx v d fm d y dmd d p d p H b d p mp d v d ég d y ég d y Fx jyfx.g 888 836986 Y H pécéd m mp, m c î d bkb m pp mgz cmp c j d mpé q v c d w Yk. à c mm q j décdé d v v déf q pé à m

Plus en détail

LISTE DES ARTISTES. Dessin / illustration...

LISTE DES ARTISTES. Dessin / illustration... T TT 001 Y + v 0 1 71 17 7 7 21 mm - mb (m b pv) 002 T h «hm» 0 81 03 23 01 11 - () - v 003 0 03 9 7 82 130 v -b - è-- 00 K x 07 55 2 5 32 1 - v 005 0 3 98 93 15 J9 - g - è-- 00 0 0 8 3 2 J8 -p (ph) -

Plus en détail

les 20 et 21 septembre 2014 dans le cadre des

les 20 et 21 septembre 2014 dans le cadre des 20 21 pmb 2014 PARCOURS FAMILLE c Ch Phpp, Vc pv q c ch b b éé gé. J cy q m Rf S é p j, m mp xhm g j. E c à q j ff c v c cv pè, vé myè. J q pg qq-. M, j c q pv à f mè q m c à f f pjc p mb. O, c ch, j pm.

Plus en détail

JULIEN Nicolas Secrétaire-adjoint du CSE. Centre de Loisirs. Augmentation de l aide centre de loisirs

JULIEN Nicolas Secrétaire-adjoint du CSE. Centre de Loisirs. Augmentation de l aide centre de loisirs 17// D 156 B fm.s.. R-é - S I.f Ov v, 10h à 11h30 1h30 à 17h Pm m 5 h 30 à 6 h 30. «T b j à v h à è b é, q p é, bh b mm pgé v vô. Av é q 8 Nvmb 8, vx é().g.t p hg g v S(v hq). vx é() p p 4 ph é. D mp,

Plus en détail

L attestation de salaire en ligne. Le guide pratique pour l accident de travail, la maladie professionnelle. Un service gratuit de net-entreprises.

L attestation de salaire en ligne. Le guide pratique pour l accident de travail, la maladie professionnelle. Un service gratuit de net-entreprises. L g L g pq p cc v, pf» U vc g -p.f Ic C g v ccpg p -p.f v c cc v pf. I p chq ép é p é v. S Accè à éc E. 1 : M pf E. 2 : Chx yp E. : Rg é E. : E E. : S éféc 1/ S éféc 2/ S éféc / E. : L bg E. 7 : Sg E.

Plus en détail

Prends l air! En Bourgogne- Franche-Comté. Document pédagogique. à destination des collègiens. Fiches thématiques

Prends l air! En Bourgogne- Franche-Comté. Document pédagogique. à destination des collègiens. Fiches thématiques Bgg- F-é P! D éggq à èg Pg b à qé F éq S 0 L L Bgg-F-é L è : b Q qé? A 6 L, Bgg-F-é 7 L x, j f q? 8 D f é à b éég wwwbg www-f-g wwwbgg-f--bgf D éggq éé ç éfq b ég Rég Bgg-F -é f qé b éè g x jx éq é x éggq

Plus en détail

SPEAK STYLING. Maison suisse de la beauté DOBI-INTER SA Tél +41 (0) Fax +41 (0)

SPEAK STYLING.  Maison suisse de la beauté DOBI-INTER SA Tél +41 (0) Fax +41 (0) M b B- +41 (0) 21 808 Fx +41 (0) 62 855 22 00 f@b wwwb F 8048 Zü B 569 F 1163 y 10 W wwww K YG è 54 B W 64 f f à y j f f x k ç y f M è q è M x à q ù q : j b ff y q x x y f ç G b W wwwb f@b 1 808 Fx 062

Plus en détail

Journal Octobre n 41. Hommage à Pierre Tournier P4/5

Journal Octobre n 41. Hommage à Pierre Tournier P4/5 w w w. z g - b. f @ z g - b. f J Ob 2009 41 Hg à P T P4/5 É P2 V y P3 Hg à P T P4/5 Eg P6 É/Séé P7 Tvx P8/9 Ev P10/11 Sv pb P12 Ef/J P13 Sp P14 A v P15 V/C/T P16/17 Né P18 Exp Lb P19 Pg V P P20 D pb :

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

E xtrait des Dispositions Générales GA3G21E et du contrat AG C ontrat souscrit auprès de G énérali Iard, Société Anonyme au capital de

E xtrait des Dispositions Générales GA3G21E et du contrat AG C ontrat souscrit auprès de G énérali Iard, Société Anonyme au capital de E x Géé G3G2E G353206 è G éé I, éé y 59 493 775 E E ég 552062663 R èg 7 b v H 75009 RI 40 000 R bv 393 688 502 N TV FR 7 393 658 502 O 07 022 50 wwwf èg é G œ B B 298 v Méh 73700 B g M Rbé f G Fè f hé

Plus en détail

Pourquoi emballer s il faut déballer après? Page 4. Dans la nature rien ne se perd Page 8. Les secrets de l emballage. Page 12.

Pourquoi emballer s il faut déballer après? Page 4. Dans la nature rien ne se perd Page 8. Les secrets de l emballage. Page 12. 14 ACTUALITES AGRICOLES POUR L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Pq f é è? Pg 4 D Pg 8 L g Pg 12 L J h. Ph: Ag Mh Dv, Mg gf.! x é è U véè,, v q! T? P à v J x ê. J éy- J èg. v. g y J v. éh 2 J éé. J é é. f E è hé

Plus en détail

Une nouvelle avenue Clotis #145. enquête P.10 /// Le magazine d informations de la ville d hyères-les-palmiers

Une nouvelle avenue Clotis #145. enquête P.10 /// Le magazine d informations de la ville d hyères-les-palmiers #145 L mgz fm hyè--pm www.hy.f /// Spmb - Ob 2012 qê U C P.10 /// pm P.4 /// f : C'! P.7 /// NOTA BENE P.14 /// A : Q p 'hôp? P.16 /// GRAND ANGLE : Hyè, P.17 /// ENSEMBLE : Pm mm b P.22 /// BUZZ P.23

Plus en détail

L'ACCOMPAGNEMENT DES FORMATEURS

L'ACCOMPAGNEMENT DES FORMATEURS 2016 L'ACCOMPAGM DS FOMAUS CFP - PAYS D LA LO QUAD LS ALS GADSS LS COLLCVS POGSS SOMMA Lff d d mpgm d fm p3 Cî m d d CFP p 4 Mî b d pdgg p5 Dpp mp m dm p7 F pq d fm p8 m dd x p10 Md dp x fm d fm p11 C

Plus en détail

Méthodologie pour le suivi des recommandations résultant des évaluations de politiques publiques

Méthodologie pour le suivi des recommandations résultant des évaluations de politiques publiques P Ch N 004723-01 v 2006 h v v q bq b B ÉGET, hf h è T Éq T CONSEIL GÉNÉL DES PONTS ET CHUSSÉES 004723-01 h v v q bq b B ÉGET, hf h D S è, 'q, D D è T Éq T à S è, 'q, D D P Ch L Df, 21 VIL 2006 004723-01

Plus en détail

Palaiseau mag. Numéro 195 Mai FOCUS Les associations, cœur battant de la ville

Palaiseau mag. Numéro 195 Mai FOCUS Les associations, cœur battant de la ville g 195 2015, œ b À b j f 2015 p6, j p p14 J x pj p j p16 qgy : g p p p19 zè p22 p : 3 è -b p33 pô j pp p35 xp pp j p36 g ppx p3 2015 p42 Z p p -pp p47 11 b x x è gè () 12 30 Q ê q,, œ b p ppf 23 g gz p

Plus en détail

aïe! N 2 DIALOGUE AUTOUR DE LA DOULEUR NOVEMBRE 2013

aïe! N 2 DIALOGUE AUTOUR DE LA DOULEUR NOVEMBRE 2013 ï NOVEBE 2013 ILOGUE N 2 UTOU E L OULEU 2 N f yx, B C 3 01 E2 B VE NO C 4 P g É 6 z à 8 - z v N 4 V b z B? v ff v O É ➊ q 10 9 b? v S SO k ê F ➋ 2 k 1 O b k g f 5 CP x 14 ➊ S ➌ k G w? P C ➋ N -C ➌ ô k

Plus en détail

La Closerie. La Closerie. Une situation idéale, Bienvenue LONGJUMEAU LONGJUMEAU PARIS. facilement accessible en voiture et en transports en commun

La Closerie. La Closerie. Une situation idéale, Bienvenue LONGJUMEAU LONGJUMEAU PARIS. facilement accessible en voiture et en transports en commun PAI 9 Vè U é, E A é v œ (, A0 20), bééf è «ééq f» : F (A 04) à 8 k à 5 k L E è à Az 38 E ( P à 5 Lj) j P é V F L J P é é A f é H Yv U P V V P V L A v H v ê J P P V A P F L é é O P V V P f www H H É L v

Plus en détail

e c Comment classer les fruit couleur! Histoire Activité

e c Comment classer les fruit couleur! Histoire Activité ! 15 Mé q : P é 1 Qq f x f P é 2 1 v 60 (1/4 ) 60 (1/4 ) é éé P é 3 1 v 60 (1/4 ) y 60 (1/4 ) é éé P é 2 3 2 è 1 q! É 1 À v, - q? S v, f v v. E? S! I, v é. M ù é? Th x q v. R. D q -? R! É 2 É. Aè q è,!

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

La vie de votre Église

La vie de votre Église L v v Égl 26.8.2018 Bv à à l N Sg Jé-Ch! Egz v GSM è l vé! SVP! MERCI! CHAQUE DIMANCHE N cç l cl à 10h péc. Pè l ll.1, -l, 9h30 à 9h50. L 27 20h Ré cj Cllèg Pl l Égl Pv Og l écl «L Pl» J 30 16h Ré à l

Plus en détail

VERS UNE MIXITÉ DE FONCTIONS

VERS UNE MIXITÉ DE FONCTIONS Rémégm î Jff à Rch LE QUARTIER DU CANAL Sé à fc c-v c é Rmy, î Jff j h héégè vé. U mégm b qé m y cé v fc, q f f yg c. L ÎLOT JOFFRE DANS SON CONTEXTE URBAIN Vx Q Jff Rmy G G M T L HÔPITAL, UNE CONTINUITÉ

Plus en détail

u p i a s s q u r t é t v i l o

u p i a s s q u r t é t v i l o 2 é v U S S E H E d D P q g b P. G y, 1941 & C f d m d M K v, 1933, L mb mé g qdm g g k. A v d d m p g p qd' E dr q 2 1 0 2 31m 9- é g, é x p g d X X è mé d g Ad Pq, Uvé P Dd, ICT, L Péz, Uvé P Dd, ICT,

Plus en détail

Notre modèle est la nature

Notre modèle est la nature S M N è QS 7/ Câ H A DS 3 Og P é SOMSO évé g, SOMSO-P. C QS 21/1 g è q q â éb, C véb x é v b g, vé b. Déb 3. H: 17,5, g, q h qé. SOMSO-P. bg : 14,1, éè: 51,2, : 0,8 kg b. S. P, P: 2,3 kg zg bq 1000 è é

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME ép A LY LOAL A é pb (cb p ê xé êé - // ch g qê pbq pj Lc b O ppvé pb fé j cp L j L éé p T, G AOT / Té Fx ppcv@ppcv-bc ' pb Ac (A ' pb A (A ' pb F ( ' pb ' pb ' pb c O / / / F /, / A b ³/h ³/h ( b /h (

Plus en détail

de JeanV ordonne la destruction pclisson. à Champtoceaux ou ilgéfut Le chanoine Dutemple,

de JeanV ordonne la destruction pclisson. à Champtoceaux ou ilgéfut Le chanoine Dutemple, L 20 g M L. L E f «f q j B M à M g è L L». vx q M B q CL27 fv 1420 L. à M Fq f f vx S-Lz f j 3 4. è 2 v A 5 M L L Mg E q àl f f A. J V L. L L M E. â 4 j «C. DE BATAILLE RvCHAMP LE C».L 43 èg vè - V g C

Plus en détail

N 10 SAISON IV. Film, groupes de musique, livres : nos coup de cœur!

N 10 SAISON IV. Film, groupes de musique, livres : nos coup de cœur! N 0 SAISON IV P éé é, Cè A.BOUTRY, Ly-Lév 0 : 00 x é L é Ré vy z v v x y q f h y f x q v z h x A fé x fé é x q v v v v v fé v v v Béè L P By N 0 F, q, v : œ! Av è f, v é vy A, A, A Dh U ô é : é à q é è

Plus en détail

Audit des systèmes d information Travail de recherche

Audit des systèmes d information Travail de recherche A yè f Tv hh Pj yè f ERP EL OILLAF b q q v b h yè. P : NABIL HAFSSI E : D. ELHASSAN MEGDER I g v hh, q è yè f. q f v g g q ff ê q v v g v yè f y ff f x h f ff f q ê yè f. E y q ff q q v ff b h yè f g.

Plus en détail

PARCOURS GRENOBLE : À LA DÉCOUVERTE DES ŒUVRES D ART GRENOBLE

PARCOURS GRENOBLE : À LA DÉCOUVERTE DES ŒUVRES D ART GRENOBLE PAROURS GRENOLE : À LA DÉOUVERTE DES ŒUVRES D ART GRENOLE DES SULPTURES DANS LA VILLE GRENOLE VILLE D ART ET D HISTOIRE Av p 000 h œ pg xp, Gb ff x g hb v «à v» b pè q œv p p pb. DES PAROURS-DÉOUVERTE

Plus en détail

La Loire à Vélo. Tout pour organiser votre séjour. Des séjours clés en main. Des topo-guides et des cartes

La Loire à Vélo. Tout pour organiser votre séjour.  Des séjours clés en main. Des topo-guides et des cartes vg P q', " à ", ' v p x à v. " à " à px ' p : D g (ô, pg, gî...) q 'p à pq q v vp B 20 www.v.f D pg g p g v p Dx pg à à, p v à q q v q. À, vz v qp p q f pq q p pp x v j à v. www.v.f p g v j pvg x à v (pj

Plus en détail

L Italie dans votre assiette! R I S T O R A N T E - P I Z Z E R I A. Carnet de voyage!

L Italie dans votre assiette! R I S T O R A N T E - P I Z Z E R I A. Carnet de voyage! L I v! R I S T O R A N T E - P I Z Z E R I A C vyg! é Q h C L S L hq j à v I g g v N éq v-f à v v éé ébé zz. N zz fg 100% fç v éé. z z à ég f...) f N â v é x v N bg hg f (g * à b îh v f f. - é é - " f

Plus en détail

Préfecture du Val-de-Marne

Préfecture du Val-de-Marne 1. x à êé péfco Péfc V-- mm Vv-S-og Ifomo q choogq po ppco I, II, III 'c L 125-5 co 'vom N 2015/2405 31 j 2015 m à jo 2. So comm g o p p pévo q pévb [ PP ] L comm é pémè PP o X o ppové 12 ovmb 2007 é Ioo

Plus en détail

Class UB, Park Hill School, Coventry, United Kingdom CE2/ CM1 Ecole de Sainte-Anastasie, France 2006/2007

Class UB, Park Hill School, Coventry, United Kingdom CE2/ CM1 Ecole de Sainte-Anastasie, France 2006/2007 P G U f-bq, jm p èv x A f-b y, w jy by pp fm w C UB, Pk H S, Cvy, U Kgm CE2/ CM1 E S-A, F 2006/2007 V p j b v x p,b q f ç g : C UB, Pk H Pmy S, Cvy, UK M Rb B, g p://wwwpkvyk/fmp C CE2/CM1, E pbq S-A,

Plus en détail

1. 3 FRAIS D E RE H C ER H

1. 3 FRAIS D E RE H C ER H N 'If 7906083 G B M g f N 'If M PFR SSISTN G B M ONTGN bj bg q M PFR SSISTN f I M v f q v v S g I www FINITIONS T HMP PPITION g v v v x gv q êh q v v T q v v bf g R 6 F M OM R OM OM y b U RyU g g q h g

Plus en détail

LE JOURNAL. Un nouveau pas pour le T Zen 4! Un nouveau mode de transport entre Viry-Chatillon et Corbeil-Essonnes.

LE JOURNAL. Un nouveau pas pour le T Zen 4! Un nouveau mode de transport entre Viry-Chatillon et Corbeil-Essonnes. E JOURNA U v y-h b-e Né 3 Sb 2015 www.z4. À U ZA b-e U v T Z 4! 15 j 2015, STI é hé qê bq T Z 4. é q v é j. fé x v 2012, STI b é é v vé, f v T Z, j v. j T Z 4 év q f bj éh v x. j v é f h é j. j T Z 4 bf

Plus en détail

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009)

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009) Ob dépm d cc d j f V Ed 2010 (dé 2008/2009) 2 Smm déq d ff d dmd c dmcé 6 f d m d 6..8 ff d cc d c...9 ép d cc d f d m d 3 d V. 15 ccbé d c fm d.18 f p d hdcp d md chq.. 19 mpc fc fc d chx d md d cc....21

Plus en détail

La Légende Noire du Soldat O

La Légende Noire du Soldat O L Lég N Sl O U è Aé NEYTON 2014 C l g 1 9 1 4-1 9 1 8 l 914-1918, 1 g l é l q l è x à E éléb g v h lé l l F l' q v ff l h C. é g l, g l g f, l à ll l éq l f f l l'ff jè l. bl l l l x l, llé P l M f C,

Plus en détail

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier.

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier. L x g éq M M PP Ex EXPOSAT P q v é, v é gf. E UMÉRIC R O L. TOPCO 'Ex j, é g é q v P P x évè L g h è v.! L é à é P : v E q é bg v à. v! h à v x q x T h g, f U H é, ' U S 04). (g hz T U q B v ég é b ô À

Plus en détail

L E M A G A Z I N E. 1 er semestre Brochet Teambuilding DIVERTIR MENER ACTIVER IMAGINER MODERNISER HARMONISER RAPPROCHER CRÉER

L E M A G A Z I N E. 1 er semestre Brochet Teambuilding DIVERTIR MENER ACTIVER IMAGINER MODERNISER HARMONISER RAPPROCHER CRÉER 1 m 2017 L E M A G A Z I N E Bh Tmbg CRÉER DIVERTIR EXPLORER RASSEMBLER CHALLENGER ACCOMPAGNER MENER ACTIVER IMAGINER MODERNISER HARMONISER RAPPROCHER E D I T O R I A L D m b 2 0 1 6 2 L h vyg h b : vv

Plus en détail

LAUSANNE ESTIVALE COURS DE VACANCES ENTRÉE LIBRE 450 SPECTACLES ET ACTIVITÉS À DÉCOUVRIR TOUT L ÉTÉ.

LAUSANNE ESTIVALE COURS DE VACANCES ENTRÉE LIBRE 450 SPECTACLES ET ACTIVITÉS À DÉCOUVRIR TOUT L ÉTÉ. ENTÉE LIBE 450 SPETLES ET TIVITÉS À DÉOUVI TOUT L ÉTÉ THÉÂTE LUSNNE ESTIVLE DNSE SPETLES POU ENFNTS INÉM VISITES ULTUELLES BLDES INSOLITES LETUES + PEFOMNES Svz- #v1 www/v OUS DE VNES SEIE DU 507 U 10801

Plus en détail

LOUEUR meublé bouvard censi Logements étudiants à Mulhouse

LOUEUR meublé bouvard censi Logements étudiants à Mulhouse LOUEUR mbé bv Lm é à M MULHOUSE p Ré, Tmp S-E M HAUT RHIN (68) œ é x Am A : A36 (E/O) A35 (N/S) FRANCE Sb Cm Fb (Am) Bâ (S) 55 m 20 m 30 m 20 m SUISSE Aép + 100 G TGV TGV E TGV R Rô Ré B/Tmwy Vé «b v»

Plus en détail

Sommaire. Page 1: Édito et une rencontre pour préparer un menu équilibré. Page 2: Les boules de poilus et les correspondants.

Sommaire. Page 1: Édito et une rencontre pour préparer un menu équilibré. Page 2: Les boules de poilus et les correspondants. Né 3 L é V l sè xpl «Mll flls 2 Chês», jl él. Cl f qlqs s q s l péps. Ns vs fqé l jl ls vs s s l sll fq v M F s l ps l é. T l l é, ls lsss f s ss s pjs. L pps s éjà là, pfz s ls js slllés. L é é, sé Ah,

Plus en détail

L excellence et le respect, deux des trois valeurs essentielles de l Olympisme.

L excellence et le respect, deux des trois valeurs essentielles de l Olympisme. I : FRANKY SNOW Bch Gé E L ù ç v «P» é è vc cvé hq «w» ég c. Gb Oz Gb Oz L g -P : chvq. L xcc c x v O. Og : «F-» x g géé cé. E é cx x bc x. M q v gfic q fl-- v vc F- v : A 19 èc c c chv c g q v q vc c ê

Plus en détail

Guide Rochelais. Transports & sites à prix réduits. w w w.passpartout17.org

Guide Rochelais. Transports & sites à prix réduits. w w w.passpartout17.org 2014 p & à px w w wpp17g L p p : v : g Off - p V, 17000 L N z 0 8 1 0 17 18 17 IX D'UN L LOL DUI UN O FIX D v 830 à 1230 14 à 1730 @y-f wwwy-f p gg L b, b, p v j (3 / j) p 1, 2, 3 7 j f v v v f v gp y

Plus en détail

Journal d informations de la ville de Huningue n 22 - avril 2013

Journal d informations de la ville de Huningue n 22 - avril 2013 J f v g - v 03 v v Bg qv à g î b.. 7 ] [ v œ ] ff P b v v g h:!. 4 b b [ D g g k g â g []. - ê P b ] j g q g [ à î x g. v f à v g î S à ù. f f f f ç 5 6 à à v b v g. q vg è x b g ë x h g q b f ê f q à

Plus en détail

LE MAGAZINE. 1, 2, 3, soleil! LA GOULE. Les différentes facettes de l énergie solaire. De nombreux prix à gagner! Photovoltaïque ou solaire thermique?

LE MAGAZINE. 1, 2, 3, soleil! LA GOULE. Les différentes facettes de l énergie solaire. De nombreux prix à gagner! Photovoltaïque ou solaire thermique? 2/ 201 BKW MGZ 2/1 L GP BKW V FM L MGZ L GL 1, 2, 3,! Dg C L ff f g Phïq hq? D bx x à gg! MGZ L GL 2/1 MGZ L GL 2/1 P-D J, F q G Chè, h, : y, q f h è,. L h ' jà à. f h, h bô hh à f è g. L x : hyhè hè b

Plus en détail

NOS ORIGINES... À LA RECHERCHE DE. Nous vous souhaitons une bonne visite. POURQUOI CETTE EXPOSITION?

NOS ORIGINES... À LA RECHERCHE DE. Nous vous souhaitons une bonne visite. POURQUOI CETTE EXPOSITION? À É É ÉX ËX X? b è 0-05 j q 5 è q É BJF J É? q q fq É VÉ É J? : f b à f ff b f f ë y y» j «j q à y J B J b q B q ë y y f - : Bq - : q : / www V V q b è ë q f X V À É ÉÈV É Ê - É? è è q q è f q : j f q

Plus en détail

collection courses et relais À ciel ouvert r e anné FRA-001-L6C ISBN Fascicule 3

collection courses et relais À ciel ouvert r e anné FRA-001-L6C ISBN Fascicule 3 F ç À v 6 1 F F 2 4 F! z h d U v À C! G Em 3 F 5 F 6 FRA-001-L6C Fç ISBN 978-2-89581-625-6 F 3 N à m g g d d g fç d O q à d f q à m à d. S q d x, h (1) Eg/Dmm.m; (2) A/Dmm.m; (3) Rd-Cd., 2007; (4) Rjmz/Dmm.m;

Plus en détail

DP3 NEWS. Le journal le plus fun du collège Jean Moulin

DP3 NEWS. Le journal le plus fun du collège Jean Moulin ' j d DP3 j f d èg J M N J 2013 d P DP3, ' q?????? è d 3, q g d. Cî dff fè (g, gq, f) d ; v xq à d v. èv v g DP3 b U dv f d èg,, q, A x d v f î q f à v «P j» M T DP3(Dv Pf 3 ) fv q d dv dff f. A d ', v

Plus en détail

DOSSIER. Le BIM, ses apports, ses enjeux, ses potentiels : ils nous en parlent!

DOSSIER. Le BIM, ses apports, ses enjeux, ses potentiels : ils nous en parlent! 18-23 J 20 m f B F x Pb Tv R --F DOSSR BM,, jx, :! SOMMAR 03 DOSSR BM,, jx, 07 S ACTUATÉS D A FRTP 10 A V DS SYNDCATS AGNDA Mf FRTP --F 2 m 2018 - Amb G FRTP --F (vmb) - J m- v C -F ( m) Mf Sy M 10 b 2018

Plus en détail

Qu est ce que Display?

Qu est ce que Display? Q q Dpy? 1 C g Ep pg Dpy. P v Ep y pp. Dpy g v ffhg. L pg pp pp q g bâ p ffh. 2 bâ 3 C f : P bâ. P pph A, p bâ. 9 Ev g, Gz à ff è. 10 : L bâ g. S g î gz à ff ( CO2 f p) phè. L gz à ff v f g bâ q. 4 C p

Plus en détail

Dimanche 20 Juillet 2014

Dimanche 20 Juillet 2014 M Dm 2 J 24 Myè My-Ag à Bg-Ag Df, f, m g R, jx q, f, jg, fq,, mb,,... /B g «L M» Rk q z S M TABA MAZET 4, 4222 BOURG-ARGENTAL T. 4 77 39 5 52 L A D 934 34 S, 7 ANNONAY T : 4 75 33 5 3 - Fx : 4 75 67 5

Plus en détail

90 JOURS D ACTUALITÉ. Le magazine d Esquibien - Automne N 18

90 JOURS D ACTUALITÉ. Le magazine d Esquibien - Automne N 18 g A G 90 JOURS DACTUAITÉ INE AGAZ 012 NE 2 UM NA UIBIE Q DES 1 N 18 E M S» y x E A J, Y j, K N q û f A q - j g x J b,,, Y q h g g «b b C b q RIA O T N g ; EDI f j Gqb, b z f D E N f 8 q P g q g, q k C

Plus en détail

Diversité des espèces

Diversité des espèces L bé "T " plè V bé? Dp pp l é l y pè 38 ll é l D pè p ll! L H H p T ll pè 18 ll pè éé é à j. S PEQENIVITEVXMIHIWZIVXqFVqWIXHIWTPERXIWk¾IVW E qxq MHIRXM½qI GIVXEMRW KVSTIW FEGXqVMIW EPKIW...) p. D pl l

Plus en détail