Mitraillage publicitaire Séance 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mitraillage publicitaire Séance 1"

Transcription

1 Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM 1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire Séance 1 Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur de : Français, histoire-géo, éducation civique, sciences économiques et familiale, SVT et mathématiques, enseignements artistiques l Référence au socle commun des connaissances et des compétences Pilier 1 : La maîtrise de la Langue française, Pilier 3 : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique, Pilier 6 : Les compétences sociales et civiques, Pilier 7 : L autonomie et l initiative. l Objectif général : Renforcer les capacités de l élève à identifier l impact des publicités sur ses choix, notamment ceux ayant un lien avec la santé. l Objectifs spécifiques : A la fin de l activité le jeune sera capable de : Lister différents types de supports publicitaires, Exprimer son point de vue sur la présence des publicités dans une journée, Définir les objectifs publicitaires, Identifier les publics ciblés par les publicités, Lister des leviers publicitaires utilisés, Expliquer en quoi les publicités peuvent influencer nos choix et nos comportements de santé, Repérer les liens entre ces influences et son comportement l Matériel Un ordinateur et un vidéo projecteur Le Clip «Une journée avec». Disponible auprès de l équipe d Epidaure sur simple demande Des extraits de publicités télévisées, à récupérer soit : - à l aide d enregistrements à partir de la TV, - à l aide de liens internet (attention au droit d auteurs non acquis sur certains sites) l Organisation de l activité Cette fiche synthétise l atelier mis en place à Epidaure, auprès d un groupe de élèves. Pour mettre en place cette activité auprès d un groupe classe (25-30 élèves), vous pouvez vous référez aux fiches pédagogiques spécifiques «Mitraillage publicitaire : séance 1» et «Mitraillage publicitaire : séance 2». Mise à jour le 27/08/13

2 Un tableau synthétique est proposé en annexe 1. Les questions proposées sont à adapter et compléter en fonction des réponses des élèves. Il s agit de favoriser la prise de parole et les interactions dans le groupe. 1. Lister différents type de supports publicitaires (5 min) Faire visionner le clip «Une journée avec» Demander aux élèves : Que nous raconte ce clip? Qu est-ce qui est mis en avant? Les marques/publicités sont présentes sur quoi? Discuter pour chaque question des réponses à l oral. 2. Exprimer son point de vue sur la présence des publicités et définir les objectifs publicitaires (5 min) Demander aux élèves : Que pensez-vous de la présence des publicités dans ce clip? Que pensez-vous de la présence des publicités dans la réalité (votre vie de tous les jours)? Qu est-ce qu une publicité? (Cf. annexe 2) A quoi sert une publicité? Discuter pour chaque question des réponses à l oral. 3. Identifier les publics ciblés et les leviers utilisés dans les publicités, (15 min) Faire visionner 3 ou 4 extraits de publicités télévisées pour voir quels «trucs et astuces» les publicitaires utilisent pour répondre à leurs objectifs Demander à chaque extrait Cette publicité cible quel public en particulier? Quels «trucs et astuces» sont utilisés pour donner envie d acheter? (Cf. annexe 3) Qu en pensez-vous? Discuter pour chaque question des réponses à l oral. 4. Expliquer en quoi les publicités peuvent influencer nos choix et nos comportements de santé et repérer les liens entre ces influences et son propre comportement (12 min) Mener un débat à partir du principe de l abaque de Regnier (+Utilisation de l hyperpoint) : Sélectionner 3 à 4 affirmations à aborder avec le groupe pour laisser place à la discussion parmi celles proposées (Cf. annexe 4). Distribuer aux élèves deux cartons de couleurs (ex : orange = pas d accord ; vert = d accord). Demander aux élèves de donner leur avis en levant, au signal, le carton. Noter au tableau le nombre de réponses par couleur à chaque item. Cela permet de visualiser très rapidement l opinion générale du groupe. Débattre autour de chaque item en donnant d abord la parole aux personnes s étant positionnées avec le carton vert. Cela permet de mettre le groupe en confiance. 5. Faire réaliser aux élèves une synthèse de l activité : (3 min) Demander aux élèves : Si vous deviez raconter à un ami ce qu on a vu ensemble que diriez-vous? Selon vous, pourquoi nous avons fait ensemble cet atelier? l Prolongement Ce travail est complémentaire du module «Epidaure Market» et peut-être intégré dans tout programme d éducation à la santé, à la citoyenneté et à la consommation. D autres activités peuvent être mises en place pour aborder différentes forme de publicités Etude sur le placement de produits (films, séries, jeux vidéos), Travail sur les publicités véhiculées par internet et le rôle actif des publics cibles, Travail sur l influence des pairs dans nos choix de consommation (tabac, alcool ) Réalisation par les élèves d affiche publicitaire ou de scénario de publicité

3 Dissertation : Décrire une publicité à laquelle j ai été sensible en expliquant pourquoi Note : Pour le cycle 3, vous pouvez consulter, télécharger ou commander le kit «Comment être pubmalin», regroupant de nombreuses activités accompagnées de fiches enseignants et de fiches élèves (

4 - Organisation de l activité (50 min) - ANNEXE 1 Phase Objectif pédagogique Ce que fait l animateur Ce que dit l animateur Objectifs généraux Phase 1 : A la fin de l activité, Introduction l élève sera capable de : 3 minutes Phase 2 : Observation 3minutes Phase 3 : échanges et construction 5 minutes Phase 4 : Approfondissement 7 minutes Phase 5 : Observation 2 minutes Phase 6 : échanges et construction 15 minutes Phase 7 : réinvestissement 12 minutes Phase 8 : Synthèse 3 minutes - Susciter l intérêt, la curiosité, - Associer le sujet à son apprentissage. - Mobiliser l attention. - Rendre le spectateur critique par rapport au visionnage du clip - Différencier les différentes sources de message - Développer les capacités d argumentation. - Organiser les messages en fonction de la source, du support, du contenu - Aborder la notion de «publicité» - Susciter l intérêt, la curiosité, - Renforcer les capacités des individus à mieux lire les publicités - Renforcer les capacités d analyse et d interprétation - Aborder les notions de «cible» et de «leviers» publicitaires. - Travailler sur les codes formels. - Permettre de se positionner individuellement - Apprendre à décrypter son environnement pour faire des choix éclairés - Développer les capacités d argumentation, - Renforcer l esprit de synthèse Précise le déroulement de l activité Fait visionner le montage «Mitraillage publicitaire : une journée ordinaire» Bonjour, pouvez- vous me dire pourquoi vous êtes venus aujourd hui ici? Voici un petit clip de 3 minutes, regardez attentivement, puis nous en parlerons. Mène un échange avec les élèves 1. Que nous raconte ce clip? 2. Qu est-ce qui est mis en avant? 3. Les marques/publicités sont présentées sur quoi? Mène un échange avec les élèves 4. Que pensez-vous de la présence des publicités dans ce clip? 5. Que pensez-vous de la présence des publicités dans la réalité (votre vie de tous les jours)? 6. Qu est-ce qu une publicité? (Cf. annexe 2) 7. A quoi sert une publicité? Fait visionner des extraits de pub TV A chaque extrait, pose ces deux questions et mène une discussion avec les élèves Mène un débat à partir du principe de l abaque de Regnier ** (Cf. annexe 4) Mène un échange, une discussion entre les élèves Nous allons visionner des extraits de publicités et allons voir quels «trucs et astuces» les publicitaires utilisent pour répondre à leurs objectifs 8. Cette publicité cible quel public en particulier? 9. Quels «trucs et astuces» sont utilisés pour donner envie d acheter? 10. Qu en pensez-vous? Je vais vous donner un ensemble de phrases, et vous allez me dire si vous êtes : «d accord» ou «pas d accord». 11. Si vous deviez raconter à un ami ce qu on a vu ensemble que diriez-vous? 12. Selon vous, pourquoi nous avons fait ensemble cet atelier? Lister différents type de supports publicitaires Exprimer son point de vue sur la présence des publicités Définir les objectifs publicitaires Identifier les publics ciblés par les publicités Lister des leviers publicitaires utilisés Expliquer en quoi les publicités peuvent influencer nos choix et nos comportements de santé Repérer les liens entre ces influences et son comportement

5 Qu est-ce qu une publicité? ANNEXE 2 Les réponses des élèves aux questions : «Qu est-ce qu une publicité?» et «à quoi sert une publicité?» peuvent être classées selon la grille suivante. Des exemples de réponses sont annotés dans le tableau ci-après. Contenu Moyen/support Finalités Des gros plans Des slogans De la musique Des informations Des exagérations Etc TV Ordinateur Internet Téléphone Radio Magazine Panneaux publicitaires Affiches Etc Faire connaitre un produit Donner envie d acheter Avoir de l argent Donner une information Inciter à acheter Favoriser la mémorisation Faire une coupure entre les films Etc

6 Exemples de leviers publicitaires ciblés «jeunes» ANNEXE 3 Cette liste n est pas exhaustive Bonheur, convivialité, Enfant, famille, Tendresse, affection Authenticité, simplicité Santé, sécurité Identification, cool, à la mode, style 11 Stars, Héros, Personnage animé, dessin 12 Spectacle visuel, magie, acrobatie, 13 Situation : maison, grande surface, en cours, sitcom, série de pubs, 14 Fidélité, confiance 15 Dynamisme, vitalité Défi, aventure, Liberté, évasion, exotisme Symbole, rêve Luxe, confort Plaisir Séduction, sensualité Musique, slogan, couleurs, Produit visible/entendu Cadeau et prime Humour Nouveauté, originalité Peur, crainte Interdit Violence, rébellion Egocentrisme

7 Proposition d items pour l abaque de Regnier ANNEXE 4 Les items à aborder seront choisis en fonction du niveau des élèves et des sujets abordés précédemment. Cette liste n est pas exhaustive, d autres items peuvent être ajoutés. Il est important de préciser aux élèves qu il n y a pas de mauvaise réponse et que chacun peut avoir son avis et l exprimer librement. Une grille de lecture sur les thèmes pouvant être abordés pour chaque item vous est proposée page suivante. 1. Je peux décider ne pas regarder ou entendre les publicités. 2. Je suis libre d acheter quand une publicité me donne envie. 3. Je peux faire de la publicité pour un produit. 4. Des publicités m ont déjà donné envie d acheter. 5. La publicité créée de nouvelles envies. 6. La publicité répond à mes besoins. 7. Quand une publicité me donne envie, je réfléchis si j en ai réellement besoin. 8. La publicité nous ment. 9. La publicité utilise des clichés. 10. La publicité est faite pour m apporter une information. 11. Les publicitaires pensent à ma santé lorsqu ils créent une publicité. 12. La publicité peut avoir des conséquences sur ma santé. D accord Pas d accord

8 ANNEXE 5 Exemples de thématiques pouvant être abordées en fonction des énoncés et des réponses des élèves 1. Je peux décider ne pas regarder ou entendre les publicités. 2. Je suis libre d acheter quand une publicité me donne envie. Présence accrue des publicités dans la vie de tous les jours : «Mitraillage publicitaire» Des milieux sont plus protégés que d autres des publicités (campagne, internat ). Chacun a la possibilité de limiter les publicités (éteindre la TV, couper la radio) mais il est impossible de les supprimer complètement. Les publicités marquent notre mémoire même inconsciemment. Chacun de nous peut faire appel à son libre arbitre pour faire des choix éclairés /au produit qu il achète. 3. Je peux faire de la publicité pour un produit. Une personne peut être un support/relais de publicités car ce qu elle porte, consomme Nos pairs (amis, famille, etc ) peuvent jouer un rôle dans nos choix de consommation. Les publicités participent aux phénomènes de : socialisation, mode, identification et appartenance à un groupe, c est ce qu on appelle le «street marketing» (marketing de rue). 4. Des publicités m ont déjà donné envie d acheter. Chaque élève peut faire appel à son expérience personnelle vis-à vis de l impact des publicités sur ses envies. Il peut donner des exemples de publicités à catégoriser (jeu, alimentation, boisson, parfum.). A partir des exemples du groupe, il est possible de réfléchir aux comportements mis en place quand une publicité donne envie, soit un comportement d achat, soit un comportement de non achat. Il est possible de lister les éléments qui permettent de résister quand une publicité donne envie (ex : le prix, utilité ). La notion de «prescripteur d achat» (enfant et jeune oriente les achats des parents) peut être abordée. 5. La publicité crée de nouvelles envies. 6. La publicité répond à mes besoins. 7. Quand une publicité me donne envie, je réfléchis si j en ai réellement besoin. Il est possible de mener une réflexion sur nos besoins pour vivre et la différence entre besoin et envie. Amener les élèves à différencier un achat impulsif (envie) d un achat réfléchi (besoin). Les publicités pour les enfants et jeunes portent généralement sur des produits qui ne sont pas utiles/nécessaires pour vivre mais sur des produits liés à la gourmandise, la mode, les loisirs, les jeux. La publicité participe au phénomène de surconsommation (avoir toujours plus ). 8. La publicité nous ment. 9. La publicité utilise des clichés. Aborder les leviers publicitaires (Cf. annexes 2) utilisés dans les publicités. Ces leviers sont différents en fonction des publics cibles (enfant, adulte, personnes âgées, femmes, hommes). Comprendre l impact de ces leviers sur nos envies et besoins. L utilisation de clichés ou d astuces pour tromper le consommateur (texte écrit en bas en petit, «à partir de») permettent d idéaliser le produit et son effet. 10. La publicité est faite pour m apporter une information. Différencier les enjeux d une publicité commerciale (Industrie) vs publicité de prévention santé (Etat). Comparer les finalités des industries et de l Etat. Réfléchir sur l intérêt des avertissements sanitaires («bougez-mangez» «à consommer avec modération») et repérer les incohérences entre ces avertissements et le contenu de la publicité/produit.

9 11. Les publicitaires pensent à ma santé lorsqu ils créent une publicité. 12. La publicité peut avoir des conséquences sur ma santé. Comparer les enjeux des publicitaires (financiers) et les enjeux de santé publique (santé de la population). Les produits présentés dans les publicités peuvent être éloignés de nos besoins vitaux (de santé). Chacun peut réfléchir à l impact du produit mis en avant dans la publicité sur sa santé.

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

l Objectif général : Analyser les principales stratégies marketing utilisées par les cigarettiers.

l Objectif général : Analyser les principales stratégies marketing utilisées par les cigarettiers. Fiche pédagogique Thème : Tabac Niveau : CM2, collège, lycée Durée : 30 Tabac et manipulation : quand les industries mettent le paquet Personnes ressources : Enseignants, Infirmier scolaire, CESC l Référence

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

ANALYSER LA PUBLICITÉ

ANALYSER LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans ANALYSER LA PUBLICITÉ NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ L élève apprend à reconnaître une publicité et à

Plus en détail

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes Niveau 9 Dans la présente leçon, les élèves seront amenés à mieux comprendre les rôles des institutions financières au moyen de l analyse de publicités bancaires. Après avoir effectué une recherche sur

Plus en détail

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois?

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Étape 1 Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Découvrir la philanthropie peut se faire de différentes façons : par le français, l art, la musique, le sport, ce thème touchant transversalement

Plus en détail

Guide du centre de ressources

Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Nous avons établi ce guide à l intention des enseignants qui souhaitent aborder les thèmes de la sécurité routière et de la mobilité durable

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE fait son cinéma Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention «Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention Journées de la prévention 5 juin 2013 Julie-Mattéa Fourès Inpes julie-mattea.foures@inpes.sante.fr La prévention du tabagisme

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE aime la langue française Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

CO-INTERVENTION. Deux situations pour provoquer le débat: la co-intervention dans le cadre de la prévention. Ex: langage en GS

CO-INTERVENTION. Deux situations pour provoquer le débat: la co-intervention dans le cadre de la prévention. Ex: langage en GS CO-INTERVENTION Deux situations pour provoquer le débat: la co-intervention dans le cadre de la prévention. Ex: langage en GS la co-intervention dans le cadre de la remédiation: ex mathématique en CE2

Plus en détail

Langue, culture et société

Langue, culture et société UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Langue, culture et société Actualiser votre compétence en communication et votre connaissance de la culture et de la société

Plus en détail

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE Activités éducatives pour les élèves de 6 à 7 ans ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 6 À 7 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ À la suite d une réflexion faite en classe

Plus en détail

DROITS ET RESPONSABILITES. On a tous des droits en ligne. Respect!

DROITS ET RESPONSABILITES. On a tous des droits en ligne. Respect! Fiche atelier DROITS ET RESPONSABILITES On a tous des droits en ligne. Respect! Objectif Que peut-on faire, que doit-on faire, que devrait-on faire en ligne? En quoi suis-je protégé, responsable? Que dit

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

La vidéo en France en 2016

La vidéo en France en 2016 La vidéo en France en 2016 Pratiques et enjeux 23/05/16 ! Méthodologie Population de référence Internautes de 15 ans et plus Mode de recueil Administration d un questionnaire sur Internet Taille de l échantillon

Plus en détail

Défi lecture 2011-12

Défi lecture 2011-12 Défi lecture 201112 Contexte : Travail à partir des sélections du prix des incorruptibles 20062011.. Historique : Créé en 1988 par des libraires avec la collaboration de Françoise Xenakis, présidente d'honneur,

Plus en détail

Fiches Connaissances et compétences Prolongements possibles

Fiches Connaissances et compétences Prolongements possibles Fiches Connaissances et compétences Prolongements possibles Le droit à l éducation Connaître les droits de l'enfant et une organisation internationale Dégager l'idée essentielle d'un texte S'exprimer à

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE accompagne les voyageurs Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias

Plus en détail

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en Introduction Programme d éducation pour la santé, de prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Programme destiné à développer la prévention auprès des jeunes scolarisées, réduire les

Plus en détail

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée Pédagogie inversée 35 Pédagogie inversée 36 Pédagogie inversée «Le numérique nous recentre sur les apprentissages.» Ces derniers temps, on voit (re)fleurir la pédagogie inversée ou Flip Classroom, une

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet»

Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet» Temps estimé: 20 min Intégré à la séance d entraînement GUIDE PRATIQUE POUR LES EDUCATEURS Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet» 1 ATELIER D ANIMATION ENGAGEMENT CITOYEN Cet atelier

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE joue la diversité Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

ET les «amis»? le TEmps passé sur facebook? pour y faire quoi?

ET les «amis»? le TEmps passé sur facebook? pour y faire quoi? Internet et nous Le projet, mené avec des élèves de 4 ème A du collège François Mitterrand de Créon, a pour but d aborder la question de la prévention des comportements à risques sur internet par le biais

Plus en détail

PREPARER DES SEANCES DE RECHERCHES POUR LES ELEVES METTANT EN ŒUVRE LES TICE

PREPARER DES SEANCES DE RECHERCHES POUR LES ELEVES METTANT EN ŒUVRE LES TICE PREPARER DES SEANCES DE RECHERCHES POUR LES ELEVES METTANT EN ŒUVRE LES TICE REFLEXIONS PREALABLES - Définir un ou des sujet (s) o En relation avec les programmes Recherche en amont ou en aval du cours

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Séquence : «Manger pour vivre» : l importance d un petit déjeuner équilibré

Séquence : «Manger pour vivre» : l importance d un petit déjeuner équilibré Domaine : découvrir le monde Discipline : Le monde du vivant Niveau : CP Séquence : «Manger pour vivre» : l importance d un petit déjeuner équilibré Références au programme : Faire prendre conscience à

Plus en détail

COMMENT RÉALISER UN BRIEF?

COMMENT RÉALISER UN BRIEF? COMMENT RÉALISER UN BRIEF? Un projet de communication démarre de la rencontre que l agence de communication fait avec un annonceur. Celui-ci formulera un besoin qu il conviendra de faire préciser afin

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi.

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Définissez votre «vrai problème» Mettez du sens Et passez à l action sereinement Ce livret vous a été remis en complément de la formation vidéo «Confiance

Plus en détail

AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE

AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE Activités éducatives pour les élèves de 12 à 17 ans AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE NIVEAU : SECONDAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 12 À 17 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre par la pratique permet d accroître

Plus en détail

INSTITUT POUR L'ÉDUCATION FINANCIÈRE DU PUBLIC. Étude sur l'argent et les problématiques financières auprès des jeunes 15-20 ans

INSTITUT POUR L'ÉDUCATION FINANCIÈRE DU PUBLIC. Étude sur l'argent et les problématiques financières auprès des jeunes 15-20 ans INSTITUT POUR L'ÉDUCATION FINANCIÈRE DU PUBLIC Étude sur l'argent et les problématiques financières auprès des jeunes 15-20 ans - Présentation du 26 juin 2007 - une étude Données techniques Etude réalisée

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

L alcomobile à Epidaure

L alcomobile à Epidaure Fiche pédagogique Thème : Alcool Niveau : Collège (4 ème, 3 ème ), lycée Durée : 50 L alcomobile à Epidaure Personnes ressources : Enseignant, Infirmier scolaire, CESC l Référence au socle commun des connaissances

Plus en détail

Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce?

Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce? Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce? Présentation du 24 janvier 2013 Une étude qui a pour but de mesurer l achat sur Internet en 2013 et comprendre l usage du Smartphone dans les achats (on-line

Plus en détail

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche.

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. N ayant pas ce jeu dans ma classe, j avais décidé d en créer un en

Plus en détail

Démarche d investigation en classe de cinquième. Visualiser le trajet de la lumière

Démarche d investigation en classe de cinquième. Visualiser le trajet de la lumière Démarche d investigation en classe de cinquième Visualiser le trajet de la lumière Pré requis : Savoir que pour voir un objet, il faut que l œil reçoive de la lumière Compétences du programme : Connaissances

Plus en détail

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION Des outils pour la réflexion INTRODUCTION Les politiques d austérité du gouvernement ont des effets importants sur les groupes et sur les gens avec qui nous travaillons.

Plus en détail

Qu est-ce qui influence nos dépenses?

Qu est-ce qui influence nos dépenses? Qu est-ce qui influence nos dépenses? NIVEAU 6 Dans la présente leçon, les élèves analyseront les facteurs qui ont une influence sur les produits qu ils aiment acheter. Cette leçon encourage les élèves

Plus en détail

Grilles d évaluations

Grilles d évaluations Grilles d évaluations 1) Quelques définitions Evaluer (De Ketele 1 ) signifie : Recueillir un ensemble d informations suffisamment pertinentes, valides et fiables Et examiner le degré d adéquation entre

Plus en détail

Blog de classe - Twitter. Des outils pour communiquer

Blog de classe - Twitter. Des outils pour communiquer Blog de classe - Twitter Des outils pour communiquer Créer, utiliser des Blogs et Twitter : pourquoi? Intérêts? Outils de travail au service des apprentissages Outils motivants et tenant compte de chacun

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année ER Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante La Création Tâche d évaluation sommative Enseignement religieux 1 re année Introduction Tâche d évaluation sommative en enseignement religieux

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

Les médias décortiquer la construction de l information et sa diffusion dans notre monde contemporain.

Les médias décortiquer la construction de l information et sa diffusion dans notre monde contemporain. Classes de seconde Année scolaire 2010/2011 Accompagnement personnalisé Les médias décortiquer la construction de l information et sa diffusion dans notre monde contemporain. Récupérer les fiches métiers

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Scénario pédagogique :

Scénario pédagogique : Scénario pédagogique : Titre du scénario : Lecture découverte au CP Domaine des programmes : Lire Objectifs pédagogiques : favoriser la découverte de textes en autonomie en privilégiant la différenciation;

Plus en détail

Ranger et classer Ses documents avec XP

Ranger et classer Ses documents avec XP Ranger et classer ses documents Pourquoi faire? Lorsque nous «travaillons» sur nos ordinateurs personnels, nous avons souvent l impression de ne plus savoir où sont stockés ceux-ci. Dans un premier temps,

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14 Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA12S009 02/06/14 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Manque de sommeil chez les jeunes

Manque de sommeil chez les jeunes Nicolas Kurek 1 Février 2016 Manque de sommeil chez les jeunes Dangers, conséquences et prévention Nicolas Kurek 2 Février 2016 Table des matières: P.3 Introduction, Idée P.4 But P.6 Planning P.7 Moyens

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Objectif : Comprendre le principe de détection et de correction d erreurs lors de la transmission d une information numérique. Compétences : Utiliser

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2011/2016

PROJET D ECOLE 2011/2016 PROJET D ECOLE 2011/2016 Analyse des données au niveau de 3 axes : Axe pédagogique : ce que nous aimerions : - des projets communs entre les classes, qui soient fédérateurs - faire une répartition des

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE EVALUATION PARTICIPATIVE DU PROJET DE SERVICE QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES USAGERS Nous vous proposons de participer à l évaluation du projet de service. Votre participation

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario.

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario. À TITRE D INFORMATION : Le présent document vous est fourni à seul titre d information. Un lien URL unique utilisable une seule fois sera fourni aux directions des écoles élémentaires financées par les

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

Indications pédagogiques D2/12

Indications pédagogiques D2/12 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2/12 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 1 : Produire un message à l écrit Objectif opérationnel

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

PROJET PREVENTION DES RISQUES MAJEURS. Classes maternelles Petite et moyenne section, moyenne et grande section 2 classes. Phase 1

PROJET PREVENTION DES RISQUES MAJEURS. Classes maternelles Petite et moyenne section, moyenne et grande section 2 classes. Phase 1 PROJET PREVENTION DES RISQUES MAJEURS Classes maternelles Petite et moyenne section, moyenne et grande section 2 classes Réalisation d un jeu sur la base du trivial pursuit. Objectifs généraux: Faire prendre

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

L image corporelle : Influence des médias

L image corporelle : Influence des médias L image corporelle : Influence des médias Alberta Education, Santé et préparation pour la vie, Programmes d études, Résultats d apprentissage L élève pourra: B 7.2 examiner les aspects de la propreté et

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

Études sociales M-3. Guide de mise en œuvre. Francophone

Études sociales M-3. Guide de mise en œuvre. Francophone Études sociales M-3 Guide de mise en œuvre Francophone Version provisoire 2005 Remarque. Dans cette publication, les termes de genre masculin utilisés pour désigner des personnes englobent à la fois les

Plus en détail

La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice?

La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice? La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice? Type d'activité : Démarche d investigation 1) Compétences En réponse à une situation-problème (le problème

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL Ouverts d esprit Ouverts d esprit Nous portons un regard critique sur

Plus en détail

Les actualités au CEPPIC de Rouen

Les actualités au CEPPIC de Rouen Photos et mise en page : Flora DAVOULT Les actualités au CEPPIC de Rouen Mardi 19 mai 2015, le CEPPIC de Rouen a organisé un petit-déjeuner sous la forme d un atelier interactif sur le thème des innovations

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

Introduction à la philosophie

Introduction à la philosophie Introduction à la philosophie Votre professeur : Cédric Eyssette http://eyssette.net 2010-2011 Un petit exercice avant de commencer! La philosophie en Terminale est une matière nouvelle, mais vous avez

Plus en détail

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Article 1 Le jeu-concours Odyssée Sauvage est une opération nationale du ministère de l Éducation nationale, pilotée par le CNDP, opérateur du ministère,

Plus en détail

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui «Permettre aux élèves d accéder à des notions scientifiques et technologiques en acquérant des compétences transversales notamment dans les domaines... De l autonomie, De l apprentissage de la vie sociale

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Qu est-ce que les ateliers du coaching? L ambition des ateliers du coaching est de faciliter l émergence d un leadership réticulaire pour accompagner

Plus en détail

ATELIER PHILO ANIMATION STIB TRAVAIL DE CRÉATION MOMENT DE CLÔTURE SENSIBILISATION A UNE MOBILITE CITOYENNE COMPRENDRE LES ENJEUX

ATELIER PHILO ANIMATION STIB TRAVAIL DE CRÉATION MOMENT DE CLÔTURE SENSIBILISATION A UNE MOBILITE CITOYENNE COMPRENDRE LES ENJEUX SENSIBILISATION A UNE MOBILITE CITOYENNE ATELIER PHILO COMPRENDRE LES ENJEUX ANIMATION STIB APPRÉHENDER LA RÉALITÉ DE TERRAIN TRAVAIL DE CRÉATION FIXER LES NOTIONS ACQUISES MOMENT DE CLÔTURE SE RETROUVER

Plus en détail

Projet album a compter ms

Projet album a compter ms MS Montlivault 2010 2011 Benoit Bourdillon Projet album a compter ms Projet : Création d un album à compter en s appuyant sur l album «l Afrique de Zigomar» de Corentin. On refait le voyage de Zigomar

Plus en détail

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ En tenant compte des préférences de

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402 RUBRIQUE TobDOC : Bienvenue à Versailles! (P. 8 à 13) DOMAINES D ACTIVITÉ Lecture Découverte du monde : structuration du temps Langue orale Compréhension Vocabulaire Pratiques artistiques et histoire des

Plus en détail

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE CONTEXTE PÉDAGOGIQUE Le principe L Isoloir est un dispositif participatif en ligne innovant, ludique et interactif, simple à mettre en œuvre et qui ménage une véritable place aux enseignants. Face à la

Plus en détail

Initiation à l informatique. Module 6 : La navigation Internet basique

Initiation à l informatique. Module 6 : La navigation Internet basique Initiation à l informatique. Module 6 : La navigation Internet basique Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page

Plus en détail

PUB TOFFIFEE Avril 2012

PUB TOFFIFEE Avril 2012 PUB TOFFIFEE Avril 2012 Formation Générale 21 Education aux médias Apprentissages à favoriser Exploration des principaux éléments qui composent une image fixe ou animée (cadrage, couleur, lumière, profondeur

Plus en détail

Le blog pédagogique. Domaine 1 S'approprier un environnement informatique de travail

Le blog pédagogique. Domaine 1 S'approprier un environnement informatique de travail Le blog pédagogique Un professeur de français, seul ou dans une logique interdisciplinaire, peut se lancer, même s'il est peu expérimenté en matière de TICE dans la création d'un blog avec sa classe. Sont

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

Mise en place d une action de prévention Lutte contre le harcèlement entre élèves

Mise en place d une action de prévention Lutte contre le harcèlement entre élèves Mise en place d une action de prévention Lutte contre le harcèlement entre élèves Objectif général : Dans cette séance de prévention, il s agit de sensibiliser les élèves au harcèlement afin d'éviter la

Plus en détail

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde )

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Introduction Quel constat : Les devoirs à la maison permettent de soutenir les apprentissages des élèves et prennent en compte la diversité des aptitudes des

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail