ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE"

Transcription

1 FP1 : ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE Durée : 18H00 Objectif spécifique : l'élève devra être capable de... Décrire le principe de fonctionnement de la carte à puce. Afficher plusieurs trames après avoir modifié une partie du programme. Effectuer des mesures et juger de la validité des résultats obtenus et des méthodes employées. Compétences évaluées : C : D analyser le processus de fonctionnement du système et/ou de l objet technique. F : Rechercher l adéquation entre les solutions technologiques structurelles et les segments de programme associés. H : Produire un dispositif de mesurage et/ou de test. Pré-requis : Dossier : Présentation et analyse fonctionnelle. Electronique : Savoir utiliser l outil de développement 68HC11 Connaissance du langage assembleur Utilisation de l oscilloscope à mémoire Propositions d'activités : Activité A : Analyse du fonctionnement de la carte à puce. Rappeler le nom et le rôle de chaque contact de la carte à puce. Indiquer par quels bits sont interfacés les contacts de la puce avec le kit de développement 68HC11. A l aide de la documentation technique, identifier les différentes mémoires présentes sur la carte à puce. Pour chaque mémoire, indiquer son type, sa capacité (et/ou son organisation), son rôle. Sur le plan mémoire partiel, repérer la zone ou est identifiée : Le type de carte (jeton ou crédit). Le nombre d unités disponibles. L identifiant de l industriel réalisant le système «Station de lavage pour Automobile». Document Professeur page 1/5

2 On souhaite que l identifiant de l industriel ne puisse pas être modifié, quelle action faut-il appliquer sur la mémoire? Faire apparaître ce changement sur le plan mémoire partiel. Identifier sur le plan mémoire partiel le contenu de la mémoire de sécurité La communication avec la carte à puce est cadencée par l horloge issue du Kit 68HC11. D après la documentation technique de la carte à puce, quel est la gamme de fréquence autorisée pour l horloge? On va vérifier que le programme assembleur respecte cette contrainte. Voici la partie du programme qui permet de créer l horloge : bset jsr bclr jsr portc,y clk temp portc,y clk temp Sous-Programme «temp» : temp ldx #8 tp dex bne tp rts Calculer à l aide des instructions du 68HC11 et de son temps de cycle, la durée d une période d horloge et conclure sur le respect des contraintes de fréquence. (On rappelle que la fréquence du quartz est de 7,3732 MHz) Activité B : Lecture du mode de lavage programmé sur une carte jeton. Pour cette activité il est nécessaire de comprendre comment se font les échanges avec la carte à puce : - Mode de transmission - Protocole d envoi des instructions - Les différentes instructions existantes. La carte utilisée est une carte jeton. Le nombre d unités présentes sur la carte permet d identifier le programme de lavage requis. (programmer plusieurs cartes jetons avec un nombre d unités différents correspondant à des programmes de lavage spécifiques). Compléter le programme "Lecture_eleve.s" pour que soit demandée une lecture des unités présentes sur la carte. Document Professeur page 2/5

3 * Operation - Lecture nombre d'unites sur la carte * * * * Entree: sortie: modif: * prog_unites jsr startifd ldab... ; instruction 1er octet ldab... ; instruction 2e octet ldab... ; instruction 3e octet jsr stopifd Attention : Il faut d abord lancer le programme sur le Kit de Développement 68HC11 avant d alimenter le lecteur de carte. Lancer le programme et relever les trames émises sur les signaux CLK (PC3) et I/O (PC4) lors de la demande d appui sur le bouton poussoir (Relever l oscillogramme correspondant à l envoi de la commande et l oscillogramme correspondant à la réponse de la carte). Régler le déclenchement de l oscilloscope sur le front montant du signal CLK (PC3). Repérer et décrire sur le 1 er oscillogramme les paramètres envoyées à la carte à puce (Commande START, commande STOP, repérage et valeur des bits A0..A7, B0..B7, D0..D7), et sur le 2 e oscillogramme la réponse de celle-ci (repérage et valeur des bits D0..D7). Remarque : Lorsqu on lit sur l afficheur la demande «Appuyer sur le BP VALID» (pour l envoi de la trame), on dispose d un délai maximum de 3 à 4 secondes pour appuyer sinon une temporisation de protection provoquera la levée l électroaimant ; I/O sera alors en état Haute Impédance. D après le 2 e oscillogramme (réponse de la carte), indiquer en vous aidant du dossier technique le nombre d unités écrites sur la carte jeton et par conséquent le programme de lavage qui correspond à cette carte. Activité C : Modification du nombre d unités d une carte crédit après un lavage. La carte utilisée est une carte crédit. Avant lavage, le client dispose sur sa carte d un certain nombre d unités. Le choix d un programme de lavage et l application de celui-ci entraîne une modification du nombre d unités sur la carte après la prestation. Quelle opération préalable est il nécessaire d effectuer sur la carte afin de modifier les données sur celle-ci? A partir des éléments contenus dans le dossier et dans la documentation constructeur de la carte ; compléter l algorigramme de cette procédure. Document Professeur page 3/5

4 Le deuxième algorithme incomplet fait apparaître les codes de chaque commande. Compléter le 2 e algorigramme qui, cette fois, fait apparaître les codes de chaque commande On souhaite demander une modification du nombre de crédits présents sur la carte, compléter alors le programme "Ecriture_eleve.s" pour modifier le nombre d unités de celle-ci. Exemple de situation (à modifier pour chaque poste élève) : Le client dispose avant lavage de 54 unités. Il choisit de laver sa voiture en utilisant le programme «TRIO». Après lavage, on va créditer la carte du nombre d unités restantes. * Operation - Modification credits sur la carte * * * * Entree: sortie: modif: * prog_credit jsr clr_aff ; effacement de l'afficheur ldx #txtinst0 ; Pointage vers le texte appui BP1 jsr aff_txt ; affichage du texte appui BP1 jsr appui_bp2 envoi_trame jsr clr_aff ; effacement de l'afficheur ldx #txttrame ; Pointage vers le texte Envoi trame jsr aff_txt ; affichage du texte Envoi trame jsr temp1s jsr startifd ldab... ; instruction 1er octet ldab... ; instruction 2e octet ldab... ; instruction 3e octet jsr stopifd Lancer le programme et relever les trames émises sur les signaux CLK (PC3) et I/O (PC4) lors de la demande d appui sur le bouton poussoir. Régler le déclenchement de l oscilloscope sur le front montant du signal CLK (PC3). Repérer et décrire sur votre oscillogramme les paramètres envoyées à la carte à puce (Commande START, commande STOP, repérage et valeur des bits A0..A7, B0..B7, D0..D7). On souhaite vérifier que la carte à puce est bien créditée. A l aide du programme Lecture_eleve.s modifié précédemment, relever : L oscillogramme des signaux CLK (PC3) et I/O PC4) : Envoi de la commande pour vérification. L oscillogramme CLK (PC3) et I/O (PC4) : Réponse de la carte. Reporter sur les deux oscillogrammes les valeurs de commande, d adresse, de donnée, ainsi que la donnée restituée par la carte. Document Professeur page 4/5

5 Moyens mis en œuvre : Dossier ressource élève Documentation de la carte à puce Carte interface, carte afficheur - clavier, kit 68HC11 Appareillage : alimentation +5V, +24V, oscilloscope à mémoire. Programmes assembleurs : " Lecture_eleve.s " et "Ecriture_eleve.s" à compléter Eléments attendus dans le dossier de l'élève : Activité A : Présentation du principe et du fonctionnement de la carte à puce. Schéma fonctionnel de la carte à puce Plan mémoire partiel complété Calculs de la fréquence d horloge Activité B : Programme " Lecture_eleve.s " complété. Relevés des signaux I/O et CLK commentés et justifiés. Activité C : Algorigramme 1 et 2 de la procédure d initialisation de la carte à puce autorisant l accès à l écriture Programme "Ecriture_eleve.s" complété. Relevés des signaux I/O et CLK commentés et justifiés. Document Professeur page 5/5

CORRIGE ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE FP1 : Propositions d'activités : Activité A : Analyse du fonctionnement de la carte à puce.

CORRIGE ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE FP1 : Propositions d'activités : Activité A : Analyse du fonctionnement de la carte à puce. FP1 : ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE Durée : 18H00 CORRIGE Propositions d'activités : Activité A : Analyse du fonctionnement de la carte à puce. Durée de cette activité : 6h00 Rappeler

Plus en détail

FP1 : étude de la communication avec la carte a puce

FP1 : étude de la communication avec la carte a puce FP1 : étude de la communication avec la carte a puce I/ Analyse du fonctionnement de la carte a puce I.1/ Cette fonction réalise : -La lecture des données stockées dans la carte à puce -L écriture de données

Plus en détail

COMMANDER A DISTANCE LE ROBOT-PONG ETUDE DE LA TELECOMMANDE (2 nde PARTIE)

COMMANDER A DISTANCE LE ROBOT-PONG ETUDE DE LA TELECOMMANDE (2 nde PARTIE) SIN STI2D - Système d'information et Numérique TD TP Cours Synthèse Devoir Evaluation Projet Document ressource COMMANDER A DISTANCE LE ROBOT-PONG ETUDE DE LA TELECOMMANDE (2 nde PARTIE) 1 GESTION DES

Plus en détail

FP1 : GESTION DU CYCLE DE FONCTIONNEMENT

FP1 : GESTION DU CYCLE DE FONCTIONNEMENT Tle Bac Pro SEN septembre 2010 Séquence n 1 : Etude de la fonction principale FP1 SYSTEME DE SOUDAGE ET D'IMPRESSION PROBLEMATIQUE Comment le microcontrôleur communique-t-il avec les composants? OBJECTIFS

Plus en détail

Etude de FP3 commande moteur et électroaimant. Déplacement carte et connexion

Etude de FP3 commande moteur et électroaimant. Déplacement carte et connexion Etude de FP3 commande moteur et électroaimant Déplacement carte et connexion Décomposition fonctionnelle. - Définir le rôle et caractériser les entrées-sorties de FP3 permettant la commande du moteur et

Plus en détail

AMELIORATION DE L INTERFACE HOMME MACHINE DE LA MACHINE A CAFE TALEA GIRO LIAISON SPI

AMELIORATION DE L INTERFACE HOMME MACHINE DE LA MACHINE A CAFE TALEA GIRO LIAISON SPI SIN STI2D - Système d'information et Numérique TD TP Cours Synthèse Devoir Evaluation Projet Document ressource AMELIORATION DE L INTERFACE HOMME MACHINE DE LA MACHINE A CAFE TALEA GIRO LIAISON SPI 1 EXPOSÉ

Plus en détail

ÉTAPE FP3B : ÉTUDE DETECTION CARTE ET POSITIONNEMENT AUTOMATIQUE Durée : 7H max. I. Activité E : Rappel fonctionnel

ÉTAPE FP3B : ÉTUDE DETECTION CARTE ET POSITIONNEMENT AUTOMATIQUE Durée : 7H max. I. Activité E : Rappel fonctionnel BAC 2007 CONSTRUCTION ELECTRONIQUE ÉTAPE FP3B CORRIGE PAGE 1 / 8 ÉTAPE FP3B : ÉTUDE DETECTION CARTE ET POSITIONNEMENT AUTOMATIQUE Durée : 7H max. Avertissement : Ce document comporte des réponses du corrigé

Plus en détail

Programmation sous QT

Programmation sous QT SN IR 1 2014-2015 Développement logiciel Programmation Objet Programmation sous QT Projet Alarme Domestique ~ TD n 6~ Conception et Tests Unitaires Date : mars 2015 Version : 3.2 Référence : TD6 Conception

Plus en détail

CARTE A PUCE SLE 4432

CARTE A PUCE SLE 4432 Présentation générale : CARTE A PUCE SLE 4432 La carte SLE4442 est composée de 256 octets d EEPROM constituant la mémoire et de 32 bits (4 octets) de mémoire protégée de type PROM. La mémoire est effacée

Plus en détail

Attention : vous devez faire valider vos montages par un professeur avant une mise sous tension.

Attention : vous devez faire valider vos montages par un professeur avant une mise sous tension. Objectif : transmettre une information par le port d un micro-ordinateur Transmission de l information - TP Matériel disponible : 2 micro-ordinateur ( PC & Mac ) durée : 3 séquences le matériel de test

Plus en détail

PARTIE GENIE ELECTRONIQUE

PARTIE GENIE ELECTRONIQUE PARTIE GENIE ELECTRONIQUE Projet bac GE 2007 1/26 SOMMAIRE 1. Etude fonctionnelle de premier degré... 3 1.1 Schéma fonctionnel de premier degré... 3 2. Etude de la fonction Lecture, Ecriture Gestion et

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Topologie Objectifs 1re partie : Enregistrer les informations de configuration IP d un ordinateur 2e partie : Utiliser Wireshark

Plus en détail

TP_Codeur_Incrémental

TP_Codeur_Incrémental Lycée Lislet Geoffroy BTS MAI TP2 - Codeur incrémental Cod-2 Etre capable de : Décrire l allure des signaux délivrés par un codeur incrémental. Enoncer les caractéristiques principales d un codeur incrémental.

Plus en détail

TPS 5 : Prise en main du système de Développement IMAP137L. Préparation. Objectifs : Manipulation :

TPS 5 : Prise en main du système de Développement IMAP137L. Préparation. Objectifs : Manipulation : TPS 5 : Prise en main du système de Développement IMAP137L Préparation 1. Prendre connaissance de l annexe de ce TP et revoir les pages 110-126 du cours. 2. Quels sont les principaux constituants du Système

Plus en détail

Travaux Dirigés Microprocesseur et Microcontrôleur

Travaux Dirigés Microprocesseur et Microcontrôleur Université de Savoie Travaux Dirigés Microprocesseur et Microcontrôleur Sylvain MONTAGNY sylvain.montagny@univ-savoie.fr Bâtiment chablais, bureau 13 04 79 75 86 86 TD1 : Rappels et jeu d instruction TD2

Plus en détail

ANALYSE TRAMEs LIAISON SERIE

ANALYSE TRAMEs LIAISON SERIE ANALYSE TRAMEs LIAISON SERIE 1 Objectifs de ce travail Nous allons étudier dynamiquement la liaison série en utilisant la simulation. La mise en œuvre des liaisons séries simulées et de TestCom est expliquée

Plus en détail

Ecolpap FICHE TRAVAIL. Nom : Prénom : MSMA. Support d activité :

Ecolpap FICHE TRAVAIL. Nom : Prénom : MSMA. Support d activité : Nom : Prénom : FICHE TRAVAIL Support d activité : Objectif du TP : L élève sera capable : - De mettre en service le système et de choisir un mode de marche approprié à une situation de production, de réglage

Plus en détail

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur)

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur) Activité FlowCode I. Objectif Découvrir les éléments simples d une structure programmée. Simuler un programme de MicroContrôleur. II. Présentation du Microcontrôleur Microcontrôleur PIC 16F84 1. Qu est-ce

Plus en détail

Manuel Utilisateur. de l application CLEO. Outil de gestion de demandes & réponses de certificats avec le serveur d inscription.

Manuel Utilisateur. de l application CLEO. Outil de gestion de demandes & réponses de certificats avec le serveur d inscription. Référence : Manuel-CLEO-V01.03.doc G R O U PEM EN T PU BLIC D IN TER ET Manuel Utilisateur de l application CLEO Outil de gestion de demandes & réponses de certificats avec le serveur d inscription 22

Plus en détail

régulation, programmation Série TF logiciel d application régulateur de température ambiante option climatisation TF 313 environnement

régulation, programmation Série TF logiciel d application régulateur de température ambiante option climatisation TF 313 environnement 2 2 3 3 régulation, programmation Série TF logiciel d application régulateur de température ambiante option climatisation famille : Heating type : Regulator TF 313 environnement TF 313 1 0 1 sélection

Plus en détail

Notice d utilisation INTRATONE Platines à défilement de noms

Notice d utilisation INTRATONE Platines à défilement de noms Notice d utilisation INTRATONE Platines à défilement de noms Présentation générale L interface INTRATONE est un système d interphonie sur le réseau téléphonique (interne PABX ou réseau téléphonique). Ce

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET

CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET Nom de l entreprise : Adresse : Tel : Fax : Email : Personne à contacter dans l entreprise : 1 SOMMAIRE 1 PRESENTATION DE L ENTREPRISE...3 2 PRESENTATION

Plus en détail

Installation d un serveur de messagerie en local. Télécommunications & réseaux. Nom-prénom: Fiche contrat

Installation d un serveur de messagerie en local. Télécommunications & réseaux. Nom-prénom: Fiche contrat Installation d un serveur de messagerie en local. BAC PRO SEN Télécommunications & réseaux Nom-prénom: Date : 03/09/2012 Durée: 9 heures Fiche contrat OBJECTIF : Installation et utilisation d un serveur

Plus en détail

TOUT PILOTER AVEC UNE TELECOMMANDE

TOUT PILOTER AVEC UNE TELECOMMANDE Connaissance(s) : Représentation fonctionnelle. Adaptation aux besoins et à la société. Transport du signal : - lumière, infrarouge ; - ondes : hertziennes, ultrasons ;- électrique Capacité(s) : (1) Décrire

Plus en détail

Notice de programmation des récepteurs POCSAG BIRDY II 8 adresses - USB

Notice de programmation des récepteurs POCSAG BIRDY II 8 adresses - USB Notice de programmation des récepteurs POCSAG BIRDY II 8 adresses - USB Version V1.03 Novembre 2008 - DV Page 1/12 SOMMAIRE 1. AIDE POUR LA PROGRAMMATION DE BIRDY II 3 1.1. METHODES DE PROGRAMMATION...

Plus en détail

LPC 100 LECTEUR DES BADGES AVEC CLAVIER CODE 100 BADGES ET/OU 100 CODES

LPC 100 LECTEUR DES BADGES AVEC CLAVIER CODE 100 BADGES ET/OU 100 CODES LPC 100 NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION Branchements (exemple) LECTEUR DES BADGES AVEC CLAVIER CODE 100 BADGES ET/OU 100 CODES R contact repos du relais P1 bouton poussoir relais 1 C contact commun

Plus en détail

La platine IntraCode sans abonnement

La platine IntraCode sans abonnement La platine IntraCode sans abonnement Fonction clavier codé : jusqu à 30 codes claviers différents gérables directement depuis le clavier de la platine. Fonction Vigik : jusqu à 30 services Vigik gérables

Plus en détail

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel fait partie intégrante de la formation et de l examen du BTS Electrotechnique par apprentissage. Il consiste, en 192

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE. Partie abordée ou système support: Axe(s) mis en œuvre par le TP : DONNEES PEDAGOGIQUES

PRESENTATION GENERALE. Partie abordée ou système support: Axe(s) mis en œuvre par le TP : DONNEES PEDAGOGIQUES SERIE N 4 (TS) TP2 PRESENTATION GENERALE Partie abordée ou système support: Axe(s) mis en œuvre par le TP : OUVRE PORTAIL FAAC Intitulé du TP CONTROLE D'ACCES AU PARKING (GRAFCET) Durée du TP 2h Chaîne

Plus en détail

AMELIORATION DE L INTERFACE HOMME MACHINE DE LA MACHINE A CAFE TALEA GIRO ETUDE DE LA PROBLEMATIQUE

AMELIORATION DE L INTERFACE HOMME MACHINE DE LA MACHINE A CAFE TALEA GIRO ETUDE DE LA PROBLEMATIQUE SIN STI2D - Système d'information et Numérique TD TP Cours Synthèse Devoir Evaluation Projet Document ressource AMELIORATION DE L INTERFACE HOMME MACHINE DE LA MACHINE A CAFE TALEA GIRO ETUDE DE LA PROBLEMATIQUE

Plus en détail

sommaire Archives... Archiver votre messagerie... Les notes... Les règles de messagerie... Les calendriers partagés... 15 Les listes de diffusions...

sommaire Archives... Archiver votre messagerie... Les notes... Les règles de messagerie... Les calendriers partagés... 15 Les listes de diffusions... sommaire Votre solution de messagerie Futur Office évolue. Pour préparer au mieux la migration qui aura lieu le week-end du 23-24 Juin, nous vous conseillons de réaliser les actions préalables décrites

Plus en détail

guide Audio Conférence Automatisée

guide Audio Conférence Automatisée guide Audio Conférence Automatisée Audio and Web Conferencing ce guide vous aidera à programmer et lancer une réunion téléphonique à partir du portail https://www.orangebusinessconferencing.com/, en toute

Plus en détail

ETUDE DU LEVE VITRE ELECTRIQUE

ETUDE DU LEVE VITRE ELECTRIQUE Partie D ETUDE DU LEVE VITE ELECTIQUE Etude du fonctionnement du système d anti-pincement Etude du bus CAN Temps conseillé : 1h00. Ce dossier est constitué de : - 11 pages numérotées de D1 à D11 (Questionnement

Plus en détail

TF 312. hager TF 306. Valeurs de consignes. Commande sortie , ECO,,

TF 312. hager TF 306. Valeurs de consignes. Commande sortie , ECO,, régulation, programmation série F logiciel d application régulateur de température ambiante famille : Heating type : Regulator F 312 environnement hager Dérogations manuelles ou automatiques sélection

Plus en détail

Découverte du four micro-ondes. Electrodomestique. Nom-prénom: Fiche contrat ON DONNE ON DEMANDE ON EXIGE

Découverte du four micro-ondes. Electrodomestique. Nom-prénom: Fiche contrat ON DONNE ON DEMANDE ON EXIGE Découverte du four micro-ondes. Electrodomestique. Date: Nom-prénom: BAC PRO SEN Durée: 3 heures Fiche contrat OBJECTIF:.Découverte du four micro-ondes. Thème support: four micro-ondes Conditions: Travail

Plus en détail

LES OUTILS EN ELECTRONIQUE

LES OUTILS EN ELECTRONIQUE LES OUTILS EN ELECTRONIQUE Toute activité, dans le secteur industriel génie électrique, a pour but de contribuer à produire des objets ou des sous-ensembles électroniques. Afin d avoir une activité efficace

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP Université de Strasbourg Licence Pro ARS UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010 1 Adressage IP 1.1 Limites du nombre d adresses IP 1.1.1 Adresses de réseaux valides Réseaux Locaux TP 04 :

Plus en détail

TD : LIAISON SERIE. PARTIE 1 : Q1- Expliquez la différence entre une liaison série et une liaison parallèle.

TD : LIAISON SERIE. PARTIE 1 : Q1- Expliquez la différence entre une liaison série et une liaison parallèle. TD : LIAISON SERIE A partir du cours «généralités sur la transmission des données» et des annexes situées en fin de TD, répondre aux questions suivantes : PARTIE 1 : Q1- Expliquez la différence entre une

Plus en détail

Système de gestion d intrusion. Installation d un détecteur de mouvement.

Système de gestion d intrusion. Installation d un détecteur de mouvement. TP3 Système de gestion d intrusion. Installation d un détecteur de mouvement. Votre nom : Date : Nom de votre binôme : Note : /30 Objectifs : Câbler un détecteur de mouvement. Paramétrer l entrée à laquelle

Plus en détail

MISE EN SERVICE DE L ALARME BOSCH EASY SERIES

MISE EN SERVICE DE L ALARME BOSCH EASY SERIES ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : MISE EN SERVICE DE L ALARME BOSCH EASY SERIES CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels ON DEMANDE

Plus en détail

Avenir Concept Monaco

Avenir Concept Monaco Avenir Concept Monaco WIN GSM version 16 Envoi direct des factures par email Application : WIN GSM Module : Caisse et facturation Fonction : Envoi direct de la facture au client par email au lieu de l

Plus en détail

PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE

PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE Table des matières 1) Un serveur TSE, c est quoi?... 1 2) Prérequis technique... 1 3) Comment louer un serveur?... 1 4) Ou acheter des licences?...

Plus en détail

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 - Sujet G345-01 Page de garde BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Épreuve scientifique et technique Sous- Épreuve de SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SUJET GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 Le dossier-sujet

Plus en détail

SYSTEME D INFORMATIONS METEOROLOGIQUES DE LA STATION DE SKI BLANI 2000

SYSTEME D INFORMATIONS METEOROLOGIQUES DE LA STATION DE SKI BLANI 2000 Baccalauréat technologique STI2D BLANI 2000 EN DIRECT Acceuil>Blani 2000 En direct BLANI 2000 EN DIRECT Saint Martin Station Haut des pistes SYSTEME D INFORMATIONS METEOROLOGIQUES DE LA STATION DE SKI

Plus en détail

Manuel d utilisation du Guichet électronique V2

Manuel d utilisation du Guichet électronique V2 Service Informatique (D443) Equipe du Guichet Manuel d utilisation du Guichet Version 1.0 Alpha 0 du 18/02/2011 Classification : Peu sensible Objet : Ce document est un manuel d utilisation du portail

Plus en détail

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT Prérequis : Classe : Terminale Compétence(s) : Connaitre les caractéristiques des systèmes pneumatiques Raccorder les systèmes programmables à leurs périphériques Réaliser des modifications simples sur

Plus en détail

ASSISTANCE PAIE 0810 84 32 08

ASSISTANCE PAIE 0810 84 32 08 ASSISTANCE PAIE 0810 84 32 08 - Page - 1 - Sommaire 1. Accès au logiciel pages 3 à 6 2. Saisie des éléments de paie pages 7 à 18 3. Gestion des rubriques de paie pages 20 à 23 4. Gestion des salariés pages

Plus en détail

THEME 7 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN HALL D IMMEUBLE.

THEME 7 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN HALL D IMMEUBLE. THEME 7 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN HALL D IMMEUBLE. OPERATIONS DE MAINTENANCE SUITE A UNE DEFAILLANCE REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers

Plus en détail

Notice d utilisation INTRATONE Platines 8 boutons avec clavier 12 touches

Notice d utilisation INTRATONE Platines 8 boutons avec clavier 12 touches Notice d utilisation INTRATONE Platines 8 boutons avec clavier 12 touches Présentation générale L interface INTRATONE est un système d interphonie sur le réseau téléphonique (interne PABX ou réseau téléphonique).

Plus en détail

domovea alarme tebis

domovea alarme tebis domovea alarme tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. INTRODUCTION... 2 1.1 OBJET DU DOCUMENT... 2 2. L'ARCHITECTURE... 3 3. CONFIGURATION DES FONCTIONS DE SECURITE... 4 3.1 CHOIX DES FONCTIONS DE SECURITE...

Plus en détail

Contrôle Architecture des microprocesseurs Durée 2 heures

Contrôle Architecture des microprocesseurs Durée 2 heures Contrôle Architecture des microprocesseurs Durée 2 heures Tous les documents personnels (cours, TD, TP) sont autorisés. La machine à calculer est autorisée. La qualité de la présentation sera prise en

Plus en détail

L espace de données dispose d une longueur de 5 mots et a la structure suivante :

L espace de données dispose d une longueur de 5 mots et a la structure suivante : 9. RECETTES On peut mettre en place des recettes pour les différents comportements de mélange dans le projet d agitateur. Il est possible de transmettre plusieurs variables simultanément à la commande.

Plus en détail

Manuel utilisateur de l outil DIPISI ; Projets Système d Information. Phase d instruction du dossier hôpital numérique : p2 à p16

Manuel utilisateur de l outil DIPISI ; Projets Système d Information. Phase d instruction du dossier hôpital numérique : p2 à p16 Manuel utilisateur de l outil DIPISI ; Projets Système d Information Phase d instruction du dossier hôpital numérique : p2 à p16 Phase de suivi du dossier hôpital numérique : p17 à p26 1/26 Phase Instruction

Plus en détail

TP Réseaux informatique Configuration

TP Réseaux informatique Configuration RESEAU INFORMATIQUE Problématique Comment organiser et paramétrer l échange entre systèmes de traitements des informations (ordinateurs)? Centres d intérêt Savoirs 9 0 A B C D Thèmes associés A B C D AF

Plus en détail

Contenu de l atelier. Internet Androïd

Contenu de l atelier. Internet Androïd Contenu de l atelier Internet...1 Adresse Web...1 Les navigateurs web...2 Ouvrir le navigateur Chrome...2 Fermer le navigateur Chrome...2 Fonctionnement du navigateur Chrome...2 Description des icônes...2

Plus en détail

Guide de développement de «WorkFLows» avec SharePoint Designer 2013

Guide de développement de «WorkFLows» avec SharePoint Designer 2013 Guide de développement de «WorkFLows» avec SharePoint Designer 2013 Ce document décrit les étapes nécessaires à la création de flux de travail appelé «WorkFlow». (Référence DSI-DT-Guide-Développement-Workflows-V2

Plus en détail

Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration

Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration Votre nom : Date : Nom de votre binôme : Objectifs : Réaliser l installation du guide d entrée. Etudier la montée en température. Modifier la base

Plus en détail

SIN : Maquettage d une solution en réponse à un cahier des charges

SIN : Maquettage d une solution en réponse à un cahier des charges SIN : Maquettage d une solution en réponse à un cahier des charges Module SIN 1.1 : Concevoir un système local et permettre le dialogue entre l homme et la machine Activité : TP2 IOWarrior - Commande de

Plus en détail

Procédure de réservation par le web pour l agent de réservation PROCÉDURE DE RÉSERVATION PAR LE WEB POUR LA VISIOCONFÉRENCE

Procédure de réservation par le web pour l agent de réservation PROCÉDURE DE RÉSERVATION PAR LE WEB POUR LA VISIOCONFÉRENCE Procédure de réservation par le web pour l agent de réservation PROCÉDURE DE RÉSERVATION PAR LE WEB POUR LA VISIOCONFÉRENCE TABLE DES MATIÈRES ÉTAPES À SUIVRE POUR ACCÉDER AU TMS LORS D UNE RÉSERVATION...

Plus en détail

NOM 1: Note: /20. NOM 2: Note: /40

NOM 1: Note: /20. NOM 2: Note: /40 Système d'alarme sans fil. Date: NOM 1: Note: /20 NOM 2: Note: /40 Définition des tâches Pré-requis Appropriation du système Déroulement 3h par binôme en autonomie partielle ou complète Matériel Ce document

Plus en détail

Manuel de Formation. Apisanté Infirmière. Formation Apisanté Document de Formation. Télévitale Formation Apisanté Infirmier 1 / 20

Manuel de Formation. Apisanté Infirmière. Formation Apisanté Document de Formation. Télévitale Formation Apisanté Infirmier 1 / 20 Manuel de Formation Apisanté Infirmière Télévitale Formation Apisanté Infirmier 1 / 20 Formation Apisanté Document de Formation Sommaire Introduction et rappel des notions...3 Dossier patient, pointage

Plus en détail

Nom : TP alarme intrusion Marmitek Bac pro SEN

Nom : TP alarme intrusion Marmitek Bac pro SEN Lycée de l Aa 1 Mise en situation Vous êtes technicien de l entreprise SENINSTAL, on vous demande d installer chez M r X, une alarme intrusion sans fil de la marque Marmitek. Le client n ayant pas fait

Plus en détail

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de règles à appliquer dans un ordre déterminé à un nombre

Plus en détail

3. RÉALISATION ET QUALIFICATION D UN PROTOTYPE 3.1 Réalisation d un prototype

3. RÉALISATION ET QUALIFICATION D UN PROTOTYPE 3.1 Réalisation d un prototype 3. RÉALISATION ET QUALIFICATION D UN PROTOTYPE 3.1 Réalisation d un prototype Page:1/8 LA FAMILLE DES PICmicro AVEC FLOWCODE (SORTIE TOR-ITÉRATION- Objectifs de l activité pratique : Décrire quelques spécificités

Plus en détail

Interface ERNMT Distotablet Préventimmo

Interface ERNMT Distotablet Préventimmo Interface ERNMT Distotablet Préventimmo Version du document : 1.1 du 25-05-2015 Rédaction : Stéphane Gressani 1 - Description Le but de l interface est d automatiser la liaison entre le dossier client

Plus en détail

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes Alarme et sécurité Sous Epreuve E12 Travaux pratiques scientifiques sur systèmes 1 ACADEMIE DE REIMS Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques C.C.F. de Mathématiques et Sciences Physiques

Plus en détail

GESTION DES FACTURES ET AVOIRS

GESTION DES FACTURES ET AVOIRS FACTURATION P1 P2 Table des Matières GESTION DES FACTURES ET AVOIRS 4 PREMIERE EXECUTION DU LOGICIEL 5 DEFINITION DES PARAMETRES 8 Comptes Utilisateurs 9 Préfixes de numérotation 11 Options 12 Liste des

Plus en détail

Achat Windows GUIDE D ACCOMPAGNEMENT

Achat Windows GUIDE D ACCOMPAGNEMENT Achat Windows GUIDE D ACCOMPAGNEMENT FORMATRICE : RINA GAGNÉ JUIN 2003 TABLE DES MATIÈRES Fenêtre d accès à Achat Windows... Page 1 Fenêtre à l ouverture d Achat Windows... Page 2 Ouvrir une commande

Plus en détail

GUIDE D ACCÈS AU SITE WEB (Version apprenant)

GUIDE D ACCÈS AU SITE WEB (Version apprenant) 103 GUIDE D ACCÈS AU SITE WEB (Version apprenant) Premier accès au site Web du Programme d éducation à la sécurité routière S inscrire au site Remplir le formulaire Choisir son nom d utilisateur et son

Plus en détail

ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : CISCO PACKET TRACER : SIMULATION DU FONCTIONNEMENT D UN RESEAU INFORMATIQUE

ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : CISCO PACKET TRACER : SIMULATION DU FONCTIONNEMENT D UN RESEAU INFORMATIQUE ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : CISCO PACKET TRACER : SIMULATION DU FONCTIONNEMENT D UN RESEAU INFORMATIQUE @ CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages

Plus en détail

IPMailSMS Module d envoi d E-MAIL & SMS pour CITECT

IPMailSMS Module d envoi d E-MAIL & SMS pour CITECT IPMailSMS Module d envoi d E-MAIL & SMS pour CITECT Le module d envoi d e-mail & sms permet d envoyer depuis CITECT, sur l apparition d une alarme, un message électronique et/ou un message court. Il s

Plus en détail

COMMUNICATION LOCALE ENTRE UN PC SOUS WINDOWS 8.1 ET CPL+

COMMUNICATION LOCALE ENTRE UN PC SOUS WINDOWS 8.1 ET CPL+ FICHE D APPLICATION Constructeur français COMMUNICATION LOCALE ENTRE UN PC SOUS WINDOWS 8.1 ET CPL+ Sommaire 1 PRESENTATION... 2 2 PREALABLES... 2 2.1 VERIFICATION DE LA PRESENCE DU PORT DE COMMUNICATION...

Plus en détail

PROGRAMMATION SUR AUTOMATE TSX17 en PL7-2 1 / 6. Utilisation du logiciel PL72 par l exemple MI IV 61B ANNEXES

PROGRAMMATION SUR AUTOMATE TSX17 en PL7-2 1 / 6. Utilisation du logiciel PL72 par l exemple MI IV 61B ANNEXES PROGRAMMATION SUR AUTOMATE TSX17 en PL7-2 1 / 6 Utilisation du logiciel PL72 par l exemple I) Lancement et Initialisation Lancer le logiciel PL-2 Le menu principal du PL72 apparaît après un instant. Il

Plus en détail

Mode d emploi. via CMNE Direct pro / ASSO. Crédit Mutuel Nord Europe - Assistance Réseau Monétique et Services Distants

Mode d emploi. via CMNE Direct pro / ASSO. Crédit Mutuel Nord Europe - Assistance Réseau Monétique et Services Distants Mode d emploi de la saisie des EFFETS via CMNE Direct pro / ASSO Crédit Mutuel Nord Europe - Assistance Réseau Monétique et Services Distants Savez-vous qu il existe un moyen simple de vous faire gagner

Plus en détail

Service intervenant. Version 6.3

Service intervenant. Version 6.3 Service intervenant Version 6.3 Guide intervenant Mai 2013 Sommaire 1. PRESENTATION GENERALE... 3 1.1. OBJECTIFS... 3 1.2. PRECONISATIONS... 3 1.3. PRINCIPES GENERAUX... 4 2. PRESENTATION DETAILLEE...

Plus en détail

Utilisation et programmation en C des microcontrôleurs PIC

Utilisation et programmation en C des microcontrôleurs PIC Utilisation et programmation en C des microcontrôleurs PIC 16F876-16F877 Projet tutoré 2 ème année GTR, 2004/2005 Tuteur de projet : M. Millet Xavier Frachebois, Mathieu Coin Table des matières Introduction...1

Plus en détail

Manuel de transmission des rapports des établissements de paiement

Manuel de transmission des rapports des établissements de paiement Rapports réglementaires Manuel de transmission des rapports des établissements de paiement Version 1.1 Ne pas communiquer ou reproduire sans autorisation de la Bourse de Luxembourg Référence : ManuUtil_EFile_Transmission_ReportingEDP_FR.doc

Plus en détail

Un système automatisé 2 ACTIVITE 1 3 ACTIVITE 2 4 ACTIVITE 3 5 ACTIVITE 4 7 ACTIVITE 5 8. Désignation des éléments 9. Je retiens l essentiel 10

Un système automatisé 2 ACTIVITE 1 3 ACTIVITE 2 4 ACTIVITE 3 5 ACTIVITE 4 7 ACTIVITE 5 8. Désignation des éléments 9. Je retiens l essentiel 10 1/12 SOMMAIRE Un système automatisé 2 ACTIVITE 1 3 ACTIVITE 2 4 ACTIVITE 3 5 ACTIVITE 4 7 ACTIVITE 5 8 Désignation des éléments 9 Je retiens l essentiel 10 Glossaire 12 2/12 UN SYSTEME AUTOMATISE Nous

Plus en détail

Pas à pas BOB 50 Campagne de rappels de paiement

Pas à pas BOB 50 Campagne de rappels de paiement Pas à pas BOB 50 Campagne de rappels de paiement Table des matières I. Introduction... 3 II. Présentation générale... 4 III. Modalités générales de rappel de paiement... 5 IV. Catégories de rappel de paiement...

Plus en détail

Reconnaissance faciale par vision sur RASPBERRY PI 2

Reconnaissance faciale par vision sur RASPBERRY PI 2 RASPBERRY PI 2 Problématique : La carte Raspberry PI2 est un nano-ordinateur sous LINUX embarqué. Elle intègre un processeur ARM cortex A9 1.2GHz (quadricoeur). L application doit nous permettre de mettre

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

Atelier C : TIA Portal CTIA10 : Introduction à la programmation Grafcet sous Siemens TIA Portal

Atelier C : TIA Portal CTIA10 : Introduction à la programmation Grafcet sous Siemens TIA Portal Atelier C : TIA Portal CTIA10 : Introduction à la programmation Grafcet sous Siemens TIA Portal ² CTIA10 : Introduction à la programmation Grafcet sous Siemens TIA Portal Page 1 Table des matières 1 Buts

Plus en détail

- Cours sur la conversion analogique numérique

- Cours sur la conversion analogique numérique Acquisition de température d une rampe I. Présentation On souhaite étudier en manipulation la chaîne d acquisition de la température issue de la rampe) voir dossier technique. A notre disposition nous

Plus en détail

Mode FAST Installation sur Windows de lecteur bi-fente CNOP (Conseil National de l Ordre des Pharmaciens)

Mode FAST Installation sur Windows de lecteur bi-fente CNOP (Conseil National de l Ordre des Pharmaciens) Mode FAST Installation sur Windows de lecteur bi-fente (Conseil National de l Ordre des Pharmaciens) Référence : DP_Mode_FAST_Installation_Lecteur_Bi-fente_V0 Date : 6/05/2013 Version : 1.0 Sommaire 1

Plus en détail

Pensez à télécharger les autres outils gratuits disponibles dans votre espace client http://vip.bugboot.fr

Pensez à télécharger les autres outils gratuits disponibles dans votre espace client http://vip.bugboot.fr http://bugboot.fr Tél : 01 34 08 09 52 email http://contact.bugboot.fr INSTALLATION Lancez l installation de NiouzeFire en cliquant sur : http://bugboot.fr/vip/niouzefire.exe Pensez à télécharger les autres

Plus en détail

Le panneau de commande

Le panneau de commande Le panneau de commande La centrale peut être commandée par 300 utilisateurs. La centrale est de commande peut etre un simple lecteur RFID, un lecteur + clavier, un lecteur+ clavier+ afficheur LCD. Aux

Plus en détail

Terminale TP série 4 Lycée M. M. FOURCADE.

Terminale TP série 4 Lycée M. M. FOURCADE. Terminale TP série 4 Lycée M. M. FOURCADE. Support : Fonctions étudiées : palan automatisé Traiter les données Communiquer en Modbus Fonctions abordées: TRAITER LES DONNEES, COMMANDER la puissance par

Plus en détail

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE CONTRAT : 6 heures Professeur : Travail en binôme NOM : Prénom : Classe : Ter BEP Date : Four radiant OBJECTIF: L élève doit être capable de valider

Plus en détail

TP Initiation langage C avec un microcontrôleur PIC

TP Initiation langage C avec un microcontrôleur PIC NOM : classe : TP Initiation langage C avec un microcontrôleur PIC Activités (surlignée) Acquis En cours d acquisition (aide du professeur) Préparation A1-1 Préparer, intégrer et assembler le matériel

Plus en détail

Projet Pratique de INF241 Parcours de Tableaux

Projet Pratique de INF241 Parcours de Tableaux Projet Pratique de INF241 Parcours de Tableaux L objectif de ce projet est de travailler sur les tableaux en langage d assemblage ARM. Vous devez réaliser votre projet en partie lors des séances encadrées

Plus en détail

Les Réseaux Informatiques Réseau Poste à Poste sous XP

Les Réseaux Informatiques Réseau Poste à Poste sous XP Les Réseaux Informatiques Réseau Poste à Poste sous XP Objectifs : Réaliser le câblage de deux postes sous windows XP afin de les mettre en réseau. Configurer chacun des postes (Groupe de travail et @IP).

Plus en détail

La platine téléphonique IntraCode avec abonnement

La platine téléphonique IntraCode avec abonnement La platine téléphonique IntraCode avec abonnement Avec le contrat GSM Intratone Télécom, la platine IntraCode devient une platine téléphonique qui permet aux visiteurs d appeler les résidants sur leurs

Plus en détail

Guide de développement de «workflow» avec SharePointDesigner 2013

Guide de développement de «workflow» avec SharePointDesigner 2013 Guide de développement de «workflow» avec SharePointDesigner 2013 1 Sommaire I Ouverture du site sous SharePoint Designer page 6 II Création du workflow page 9 III Paramétrage du workflow (spécifique à

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes

Plus en détail

MISE EN SERVICE DE L ALARME BOSCH EASY SERIES

MISE EN SERVICE DE L ALARME BOSCH EASY SERIES ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : MISE EN SERVICE DE L ALARME BOSCH EASY SERIES CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels ON DEMANDE

Plus en détail

Convient au petites et moyennes entreprises. Utilisation façile et souple pour mes collaborateurs.

Convient au petites et moyennes entreprises. Utilisation façile et souple pour mes collaborateurs. Les enfants représentent pour nous une grande joie et inspiration. En même temps, nous nous soucions de leur sécurité. L environnement, dans lequel nous vivons ensemble, doit être sûr au maximum. L alarme

Plus en détail

Logiciel d envois de E-Mailing

Logiciel d envois de E-Mailing Logiciel d envois de E-Mailing Présentation GoEmailing2015 vous permettra de gérer l envois de vos e-mailings en toute simplicité, en vous proposant certaines fonctions très utiles telles que: L enregistrement

Plus en détail

Corrigé Syndic De Coproprietele Syndic Traditionnel

Corrigé Syndic De Coproprietele Syndic Traditionnel Corrigé Syndic De Coproprietele Syndic Traditionnel Listes des dossiers Barème indicatif Dossier 1 : Le système d information du syndic 38 Dossier 2 : L évolution du système d information 33 Dossier 3

Plus en détail

Information numérique Analyse de trafic TP Page 1 / 1

Information numérique Analyse de trafic TP Page 1 / 1 1 / 1 Lorsqu un ordinateur se connecte à Internet, il émet des in formations et en reçoit d autres. Ces informations sont organisées en blocs de quelques centaines d octets. On appelle ces blocs des «trames».

Plus en détail

Description du travail à effectuer

Description du travail à effectuer THEME : L ENTRETIEN D UN VEHICULE CENTRE D INTERET : la vidange moteur d un véhicule Description du travail à effectuer Lors d une opération périodique d entretien de station service d un véhicule, effectuer

Plus en détail