L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité?"

Transcription

1 1 L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? Prof. Gérard CLIQUET Président de la CIDEGEF IGR-IAE, Université de Rennes 1, FRANCE L année 2012 restera celle du basculement: pour la première fois, et dans la mesure où ces chiffres sont fiables, les pays développés auront formé 69 millions de diplômés contre 73 millions de diplômés dans les pays émergents. L Université avait déjà subi, en moins de 30 ans, trois révolutions: - la démocratisation qui s est souvent traduite par un phénomène de massification auquel n ont pas échappé des pays développés comme la France, l Allemagne ou l Italie ; - l internationalisation à travers la normalisation des diplômes avec, d une part, la diffusion du modèle américain (bachelor, master of sciences, of arts ou MBA pour Master of Business Administration), et d autre part, la mise en place du modèle européen issu de l accord de Bologne en 1998 à savoir le programme LMD (Licence- Master-Doctorat) ; - et donc la mondialisation avec l arrivée des pays émergents Etant donné la situation économique actuelle et les nécessités auxquelles se trouvent confrontés la plupart des pays de réduire leurs dépenses publiques, on peut se demander légitimement si une quatrième révolution ne pointe pas à l horizon à savoir une révolution de l efficience par le développement de l employabilité de ses étudiants? En effet, il n est plus admissible pour les gouvernements de dépenser sans compter pour des universités qui forment des étudiants qui restent ensuite au chômage. Face à cette évolution qui touche et touchera tous les pays, le métier d enseignant-chercheur, que ce soit en sciences de gestion ou dans n importe quelle autre discipline, va devoir s adapter tant en ce qui concerne la pédagogie que la recherche. Nous comparerons d abord les systèmes français et américain pour montrer qu aucun des deux n est satisfaisant pour les sociétés qu ils sont censés bâtir et sans doute pas pour des pays en développement comme Haïti. Nous poserons alors quelques questions avant de décrire le contexte. Puis, Nous tenterons de définir «l étudiant employable» puis le rôle de l enseignant-chercheur (E-C) face au défi de l employabilité avant d évoquer le rôle de l université face à l employabilité. Enfin, nous ne pourrons pas oublier les MOOC avant de tenter de définir le métier d enseignant-chercheur pour Haïti.

2 2 Comparaison théorique France-Etats-Unis La situation en France Les droits d inscription des étudiants sont quasiment gratuits comme dans beaucoup de pays européens Les salaires des enseignantschercheurs sont assez faibles et ils sont fonctionnaires La pédagogie est encore plutôt traditionnelle La recherche: se fait sans assistant et avec peu de moyens financiers même si des progrès ont été enregistrés depuis la création de l Agence Nationale pour la recherche (ANR) Les relations avec les employeurs se sont renforcées ces dernières années avec un mécénat qui se développe La situation aux Etats-Unis Les étudiants paient des droits d inscription très élevés (jusqu à US$50000 par an) Les enseignants-chercheurs ont des salaires élevés (surtout en sciences de gestion comme la comptabilité et la finance) avec une possibilité de «tenure» autrement dit de possibilité d obtenir un emploi à vie La pédagogie est le plus souvent inversée ce qui contraint l étudiant à préparer le cours avec un manuel imposé et cher La recherche se pratique avec un assistant de recherche et d assez gros moyens financiers Les relations employeurs sont fréquentes avec un mécénat fort

3 3 Comparaison empirique France-Etats-Unis La situation en France Les étudiants ont de plus en plus de mal à (sur)vivre Les enseignants-chercheurs redoutent de perdre leur liberté dans une autonomie des universités qui serait pilotée par les régions et les universitaires en gestion préfèrent désormais passer en écoles de commerce La pédagogie y reste assez traditionnelle même si les Mooc arrivent La recherche s y pratique sans assistant sauf en cas de contrat de l Agence Nationale pour la recherche (ANR) dont les budgets subissent une baisse inquiétante Les relations avec les employeurs se développent et des fondations permettent aux entreprises de financer certaines activités d enseignement et de recherche Les résultats sont très mauvais car on observe 46% d échec en 1 ère année et seulement 38% de réussite en licence 3 La situation aux Etats-Unis On constate un retrait des étudiants de la classe moyenne américaine Il y a de moins en moins de professeurs américains d origine dans les universités américaines et celles-ci offrent de moins en moins de «tenure» La pédagogie pratiquée est en général dite inversée autrement dit l étudiant travaille le cours avant la session et on essaie d y implanter les Mooc La recherche se pratique avec de moins en moins de doctorants américains d origine et on met en œuvre le principe «Publish or perish» Les relations avec les employeurs ne sont pas toujours aussi simples qu on le croit avec un mécénat parfois un peu encombrant Les résultats ne sont pas non plus aussi bons car les étudiants doivent travailler pour payer les droits: 31% de «dropouts» autrement dit d étudiants n ayant pas terminé leurs études avec succès au bout de 6 ans de bachelor! Questions liées à l employabilité A ce stade de l étude, on peut se poser les questions suivantes : - Les systèmes français et américains sont-ils des modèles d employabilité? - Qu est-ce qu un étudiant employable? - Qu est-ce qu un enseignant-chercheur (en sciences de gestion) qui met l employabilité de ses étudiants au centre de sa pédagogie et de sa recherche? - Qu est-ce qu une université dans laquelle l employabilité des étudiants est au centre de son projet? - Les systèmes français et américains sont-ils des modèles pour Haïti? Toutes ces questions dans un contexte général un peu particulier

4 4 Le contexte Ce contexte général est à la fois sociologique car les comportements des étudiants changent vite et il en est de même de celui des enseignants-chercheurs avec l apparition de véritables «mercenaires» en particulier en matière de recherche en sciences de gestion. Il est aussi technologique avec la diffusion très intensive des ordinateurs, des tablettes et des smartphones et le développement des MOOC (Massive Open Online Courses) ou CLOM (Cours en ligne ouverts et massifs) qui permettent à n importe qui dans le monde d avoir accès aux meilleurs de Harvard ou de Stanford. Mais il est aussi budgétaire car la croissance ralentit et les budgets sont de plus en plus contraints, d où la nécessaire révolution de l efficience! L étudiant employable Cette question de l employabilité des étudiants ne peut obtenir de réponse sans en référer aux attentes des employeurs concernant leur vision de l employabilité? Si on en croit Müller et Djuatio 1, ces derniers attendent: De la création de valeur Des avantages distinctifs pour l entreprise De la compétitivité Des performances De la productivité Des résultats financiers rapides De la flexibilité L article cité ci-dessus a aussi montré les liens qui existent entre employabilité, justice et engagement, mais ceci est l affaire des employeurs une fois l employé(e) recruté(e). On peut se demander alors quel peut être le rôle des universités et des enseignants-chercheurs dans la formation à l employabilité? L employabilité des étudiants se mesure en général en taux d insertion et surtout en qualité de l insertion ce qui nécessite une mesure dans le temps de type «longitudinal». Cette dernière mesure ne peut se faire que si l université a développé une association d anciens (appelée aux Etats-Unis alumni). Les qualités attendues liées à l employabilité des étudiants peuvent être ainsi résumées: Les connaissances ou savoir à l aide d une pédagogie inversée qui impose à l étudiant de préparer son cours avant d arriver dans ce qui est appelée aux Etats-Unis des «flipped classrooms» où les étudiants peuvent poser des questions, participer à des jeux d entreprises, mettre au point des projets, Le savoir-faire peut être appris lors de stages dans les organisations L autonomie peut se développer à l aide de mises en situation grâce par exemple à des études de cas même s il convient de savoir que l impact de ces études est limité par le fait que l étudiant ne se trouve pas vraiment en situation dans la mesure où ses décisions n ont aucune influence financière et professionnelle personnelle. Le sens de la responsabilité peut s acquérir à travers une plus forte implication dans l université ce qui est assez peu développée en Europe. 1 Müller J., Djuatio E. (2011) Les relations entre la justice organisationnelle, l employabilité, la satisfaction et l engagement organisationnel des salariés, Revue de Gestion des Ressources Humaines, 82,

5 5 L enseignant-chercheur et l employabilité L enseignant-chercheur a en fait deux cibles : Les futurs «employés» des organisations extérieures à l université (employabilité externe) Les futurs enseignants-chercheurs des universités (employabilité interne) L employabilité externe doit l inciter à préparer la «préparation» au cours dans les «flipped classrooms», à assurer le suivi des stages, à concevoir les cas. L employabilité interne se conçoit à travers la participation aux parcours «recherche» des masters, aux séminaires de recherche, au suivi des mémoires de recherche et des thèses de doctorats. Et cela fait beaucoup pour une seule personne!!! Il en ressort que l enseignant-chercheur exerce en fait deux métiers: celui de formateur pour les activités professionnelles forme les futurs cadres et celui de formateur à la recherche forme les futurs enseignants-chercheurs. Le formateur professionnel doit, dans sa relation avec l étudiant, chercher à connaître l étudiant et son projet (fait aux USA par des tuteurs), transmettre à la fois les connaissances livresques et celles acquises sur le terrain, proposer à l étudiant des démarches de projets individuels et collectifs, lui apprendre à écrire des rapports et des notes, évaluer son travail à chaque étape en lui expliquant l évaluation. Il n est pas certain que la transmission des connaissances livresques et l apprentissage des rapports et des notes puissent être encore très longtemps assurés par l enseignant-chercheur car les MOOC pourraient prendre facilement le relais. Le formateur à la recherche doit, dans sa relation avec le doctorant, chercher à connaître l étudiant qui peut devenir doctorant, l intéresser puis l attirer vers la recherche, lui présenter les domaines que le formateur maîtrise en tant que chercheur confirmé, lui expliquer les méthodes de recherche et la démarche méthodologique, lui apprendre à écrire des articles scientifiques, le suivre dans sa recherche, évaluer son travail à chaque étape en lui expliquant l évaluation. L université et l employabilité L Université a été longtemps dans la tradition française sous statut d administration. La loi LRU (Liberté et Responsabilité des Universités) de juillet 2007 a conféré à ces vieilles institutions un statut d organisation autonome avec la possibilité de définir des stratégies propres et donc des objectifs et des moyens. En termes d employabilité, ces objectifs et ces moyens doivent tendre concrètement vers le développement des stages donc des relations avec les organisations extérieures à commencer par les entreprises. Mais cela implique aussi de repenser avec précision les missions des enseignants-chercheurs pour un temps donné, ces missions pouvant varier suivant les enseignants-chercheurs et avec le temps. Et les MOOC sont là! Les MOOC (Massive Open Online Courses) ou CLOM (Cours en Ligne Ouverts et Massifs) se sont implantés en trois temps: Temps 1: Mise en ligne des cours des meilleurs professeurs des meilleures universités (MIT, Standford, Harvard, )

6 6 Temps 2: Organisation de cursus complets et validation sur Internet (à des prix encore élevés) Temps 3: Création d universités privées en ligne: Coursera: 3,8 millions d étudiants dans 196 pays avec 380 cours issus de 80 universités edx: 50 cours et 28 institutions d excellence Udacity + Khan Academy (L Education Réinventée, Lattès, 04/09) avec ses 6 millions d étudiants dans le monde! Les MOOC de ces universités privées fonctionnent de la manière suivante. Les étudiants s inscrivent gratuitement aux cours mais paient leur inscription aux examens de US$ 30 à US$ 50. Les cours organisés en modules produits devant les caméras par les meilleurs professeurs. Les étudiants apprennent les connaissances avant la classe virtuelle qui se trouve être un lieu de tutorat et d échange professeur-étudiant. L enseignant-chercheur a un nombre d étudiants sous sa responsabilité ce qui peut signifier à terme que le service d enseignement ne sera sans doute plus fonction d un nombre d heures mais d un nombre d étudiants (ayant réussi? donc employable?) y compris dans les universités traditionnelles! En fait, dans la réalité, les MOOC actuellement aux Etats-Unis sont un modèle économique non rentable sachant que la plupart des inscrits sont déjà diplômés autrement dit les MOOC servent surtout à la formation continue tout au long de la vie. Néanmoins, et compte tenu des difficultés de transport et des coûts, on peut se poser la question de savoir si les MOOC et les «flipped classrooms» ne serait pas un modèle intéressant pour Haïti au moins partiellement. Evolution du métier d enseignant-chercheur La connaissance est désormais à portée de clavier ou d écran: et cela oblige le monde universitaire et le monde enseignant en général à s interroger sur l utilité des cours magistraux. Ils sont sans doute encore nécessaires au début d un «cours» ou dans certaines disciplines, mais quid des MOOC? Ne faut-il pas mieux développer : La pédagogie inversée: «flipped classroom» avec débat au sein du cours et travaux de groupe L action à travers des projets individuels et collectifs La collaboration avec les organisations La formation à l entrepreneuriat: créer son propre emploi L apprentissage de la recherche pour l innovation: pourquoi la production de la connaissance serait-elle réservée à certains? Mais il se pose encore des questions : Quid des stages? qui parfois se terminent mal faute d un réel suivi par le maître de stage ou l enseignant-chercheur! Quid des études de cas qui ressemblent souvent plus à une partie de poker avec des pions donc sans véritable enjeu? Tous les étudiants doivent-ils «subir» les mêmes méthodes? Chaque individu a sa propre personnalité et toutes les pédagogies ne lui conviennent pas forcément. Le rôle du tutorat apparaît alors vite comme essentiel

7 7 Conclusion Le métier d enseignant-chercheur évolue sous la pression des «missions» que la société veut leur confier: La réussite des étudiants pour une meilleure employabilité. La visibilité des travaux de recherche pour une meilleure innovation dans le pays mais aussi pour une meilleure visibilité du pays! Le lien avec les organisations pour une meilleure crédibilité. Les moyens ne pourront pas continuer de croître, et les Nouvelles Technologies de l Information et de Communication (NTIC + MOOC) seront sans doute les clés de la croissance de la productivité dans les métiers de l éducation. Cette croissance de la productivité sera d autant plus nécessaire que les budgets publics seront contraints. Mais personne ne sait dans quelles conditions devront être remplies ces «missions»!!! Les systèmes universitaires actuels (France ou USA) ne sont-ils pas en situation de crise (pour des raisons opposées )? Comment alors les considérer comme des modèles pour Haïti?

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France Stages de recherche dans les formations d'ingénieur Víctor Gómez Frías École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France victor.gomez-frias@enpc.fr Résumé Les méthodes de l ingénierie ont été généralement

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION VO SANG Xuan Hoang 1 Introduction Du moment où une personne se décide de choisir une carrière d enseignant,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo. Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.org I- PRESENTATION DU CRADAT A- Création - Siège Le Centre Régional

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION ISEM 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION ISEM 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION ISEM 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / ISEM Sous réserve d accréditation LA LICENCE GESTION Certification de niveau II (Bac+3) : 6 Semestres - 180 crédits (ECTS) Conditions

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE :

LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE : LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE : Mise en œuvre et enjeux Pr Viviane KROU ADOHI Directeur Général de l Enseignement Supérieur Abidjan, février 2012 1 Définition LICENCE (bac +3) INTRODUCTION MASTER (bac+5)

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle?

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012 Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? Martine Azuelos, responsable du Master Langues et Affaires Economiques

Plus en détail

CAMPUS NUMERIQUE La contribution du CNED àla formation àla pédagogie 2.0

CAMPUS NUMERIQUE La contribution du CNED àla formation àla pédagogie 2.0 Ministère de l'éducation nationale Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Séminaire «Formation au et par le numérique dans les masters MEEF» CAMPUS NUMERIQUE La contribution du CNED àla

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Développement compétences Apprentissage Programmes «executive» Chaires d entreprise VAE Partenariats Stages International Intra-entreprise

Plus en détail

Master Droit international, européen et comparé

Master Droit international, européen et comparé Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit international, européen et comparé Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance et banque de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour le management de la qualité (SIDMQ)

Licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour le management de la qualité (SIDMQ) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour le management de la qualité (SIDMQ) Université de Pau et des Pays de l Adour - UPPA Campagne

Plus en détail

Appel à projets. Numérique éducatif DOSSIER DE CANDIDATURE. Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC)

Appel à projets. Numérique éducatif DOSSIER DE CANDIDATURE. Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC) Appel à projets Numérique éducatif 2014 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC) 1. CONTEXTE Les cours en ligne ouverts et massifs (CLOMs, en anglais

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques) 202-206 0Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

Plus en détail

DOCUMENT DE PRÉSENTATION

DOCUMENT DE PRÉSENTATION DEMANDE D ADMISSION Institut de la Francophonie pour la gestion dans la Caraïbe (IFGCar) Environnement et développement durable solidaire AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Master en management DOCUMENT

Plus en détail

MOOCs: une innovation de rupture?

MOOCs: une innovation de rupture? Congrès des milieux documentaires du Québec MOOCs: une innovation de rupture? Jean Talbot Professeur titulaire, Département des technologies de l information Directeur, Apprentissage et innovation pédagogique

Plus en détail

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt?

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt? Y : Cette année, je suis le cours ETIC de sujet MOOC, donc mon prof m a recommandé de vous contacter pour une interview, parce que vous avez fait beaucoup de MOOCs. R : Oui, j ai un peu d expérience. Y

Plus en détail

N 107. Le dandysme. 31 Finance L'immobilier dos au mur. 55 STRATéGIES La formation continue. économie. 84 INVITé DU MOIS Yvan arpa.

N 107. Le dandysme. 31 Finance L'immobilier dos au mur. 55 STRATéGIES La formation continue. économie. 84 INVITé DU MOIS Yvan arpa. mars 2013 N 107 31 Finance L'immobilier dos au mur 75 culture(s) Le dandysme 55 STRATéGIES La formation continue 84 INVITé DU MOIS Yvan arpa économie sport : du business à la performance 8 CHf SOMMAIRE

Plus en détail

Les usages intelligents des technologies de l information et de la communication dans la réorganisation universitaire

Les usages intelligents des technologies de l information et de la communication dans la réorganisation universitaire Les usages intelligents des technologies de l information et de la communication dans la réorganisation universitaire Maîtres de Conférences Ouagadougou, 2IE,26 et 27 février 2015 Les dynamiques d appropriation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Colloque International, Liège - 22, 23 et 24 octobre 2014 La professionnalisation

Plus en détail

Quand le bâtiment va, tout va

Quand le bâtiment va, tout va Quand le bâtiment va, tout va Citation de Martin Nadeau en 1849 à l Assemblée législative de la France Martin Nadeau Ancien ouvrier maçon Député à l Assemblée législative Les sots font bâtir les maisons

Plus en détail

Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant

Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Traitement et contrôle des opérations bancaires en services (pôles) d'appui technique et commercial en réseau de

Plus en détail

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M Spécialité: ADMINISTRATION DES ENTREPRISES 120 ECTS Volume horaire étudiant : 362 h 90 h h h h h cours magistraux

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

MOOC Initiation à la e-santé

MOOC Initiation à la e-santé MOOC Initiation à la e-santé Association FORMATICSanté Dispositif de formation de Formateurs Tuteurs relais Option 1 Option 2 Pour tous renseignements : contact@formaticsante.com Tél : 06 86 17 08 72 Dispositif

Plus en détail

DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET. 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 :

DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET. 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 : DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET http://ecole-superieure-du-numerique.fr http://dix-rambouillet.fr 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 : 3 formations de Bac+1 à Bac+3 aux métiers du

Plus en détail

UN MBA POUR QUI, POURQUOI?

UN MBA POUR QUI, POURQUOI? PARTIE 1 UN MBA POUR QUI, POURQUOI? L e MBA est une formation connue et reconnue dans le monde entier. Cependant, l appellation MBA n est pas un label déposé. Conséquence : l univers des MBA est un monde

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul. Université de Carthage. Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul. Université de Carthage. Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul Université de Carthage Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés Le mot du responsable Le master de recherche «Finance des Entreprises

Plus en détail

LES ECOLES DE COMMERCE. Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015

LES ECOLES DE COMMERCE. Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015 LES ECOLES DE COMMERCE Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015 Une école de commerce : pour quels métiers? Les diplômés d écoles de commerce sont amenés à occuper des postes et fonctions

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2012 Public Cible N d agrément formation Diplômés de niveau Bac

Plus en détail

La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives

La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives Forum UNESCO Online, Open and Flexible Higher Education for the future we want, 9-11 juin 2015, Paris Catherine Mongenet, Chargée de mission FUN, MENESR

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Compte- rendu de la table ronde 2 «L autonomie des universités au Vietnam» 1. Introduction

Compte- rendu de la table ronde 2 «L autonomie des universités au Vietnam» 1. Introduction ASSOCIATION OF VIETNAMESE SCIENTISTS AND EXPERTS Hội Khoa học và Chuyên gia Việt Nam 60 rue Saint-André des Arts, 75006 Paris, France Email : contact@a-vse.org Web : www.a-vse.org Compte- rendu de la table

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes d information, méthodes et outils

Licence professionnelle Systèmes d information, méthodes et outils Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Systèmes d information, méthodes et outils Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Licence professionnelle Etudes statistiques, sondages et marketing

Licence professionnelle Etudes statistiques, sondages et marketing Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Etudes statistiques, sondages et marketing Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management et organisation de l Université Paris-Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» 1- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS :

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU CERTIFICATS POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU :: CERTIFICATS 4 dispositifs pour accompagner les sportifs de haut niveau dans leurs projets de vie : sport, étude, emploi & développement des compétences En

Plus en détail

I/ENSEIGNEMENT GENERAL : 200 H

I/ENSEIGNEMENT GENERAL : 200 H Cycle Mastère 1 Européen de la FEDE en Communication Spécialité Stratégies Publicitaires et Communication numérique Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles 2 ; www.fede.org NIVEAU

Plus en détail

Institut de FORMATION

Institut de FORMATION Institut de FORMATION plaquette.indd 1 28/11/2012 20:52:47 edito L INSTITUT DE FORMATION J.LEPERCQ Fondé en 1946, l institut de formation est un établissement situé dans le centre ville, à taille humaine

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : GESTION DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX www.managementpublic.univ-cezanne.fr Aix-en-Provence : 21,

Plus en détail

Marketing - Managem ent Gestion - Comptabilité Banque - Assurance Santé Social Internatio nal Immobilier Tourisme Design.

Marketing - Managem ent Gestion - Comptabilité Banque - Assurance Santé Social Internatio nal Immobilier Tourisme Design. Nos métiers Formations initiale et en alternance Formation Professionnelle Continue Conceptio n pé dagogique E-Learning Nos Domaines de compétences Marketing - Managem ent Gestion - Comptabilité Banque

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION

DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION (BAC+6, +7, +8 480 ECTS) IEAM PARIS - Institut des Études d'administration et de Management de Paris & SCIENCES PO AIX - Institut d Etudes Politiques d Aix-en-Provence ou

Plus en détail

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation Mastère Spécialisé Économie circulaire : les outils de l Écologie industrielle et de l Éco-conception Bac +6 Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Plus en détail

L enseignement supérieur français

L enseignement supérieur français «Destination France» L enseignement supérieur français Université Catholique de Louvain, le 01 mars 2012 1 Le système français, quelques chiffres Quelques chiffres: La France compte 2,3 millions d étudiants

Plus en détail

Programme. Scénariser un MOOC. Intitulé de l'atelier : Formateurs : Christine VAUFREY Thomas Laigle. Programme atelier Scénariser un MOOC Page 1 sur 7

Programme. Scénariser un MOOC. Intitulé de l'atelier : Formateurs : Christine VAUFREY Thomas Laigle. Programme atelier Scénariser un MOOC Page 1 sur 7 Programme Intitulé de l'atelier : Scénariser un MOOC Formateurs : Christine VAUFREY Thomas Laigle Programme atelier Scénariser un MOOC Page 1 sur 7 Intitulé de l'atelier : Scénariser un MOOC Formateurs

Plus en détail

Classement des 10 enjeux majeurs des technologies de l information en 2014 : incarnez le changement

Classement des 10 enjeux majeurs des technologies de l information en 2014 : incarnez le changement Classement des 10 enjeux majeurs des technologies de l information en 2014 : incarnez le changement Auteur : Susan Grajek, pour EDUCAUSE Publié le 24 mars 2014, traduction AMUE septembre 2014 NDLR : -

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

PROGRAMME BACHELOR BANQUE / FINANCE / ASSURANCE en 3 ans

PROGRAMME BACHELOR BANQUE / FINANCE / ASSURANCE en 3 ans PROGRAMME BACHELOR BANQUE / FINANCE / ASSURANCE en 3 ans DESCRIPTION Faire le choix d un cursus en 3 ans c est opter pour une formation qui permet à l étudiant de découvrir le monde de l entreprise afin

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

BACHELOR - MBA. Sciences de l Entreprise Sciences de l Information et de la Communication. Enseignements Supérieurs Personnalisés

BACHELOR - MBA. Sciences de l Entreprise Sciences de l Information et de la Communication. Enseignements Supérieurs Personnalisés E n s e i g n e m e n t s S u p é r i e u r s P r i v é s Enseignements Supérieurs Personnalisés BACHELOR - MBA Sciences de l Entreprise Sciences de l Information et de la Communication sous convention

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT CYCLE BACHELOR PROFESSIONNEL Accès à Bac, Bac+1, Bac+2/Prépa CYCLE MASTÈRE PROFESSIONNEL ** Accès à Bac+3, Bac+4 Titre certifié par l État niveau II Bac+3

Plus en détail

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local DELTA-C Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local FORMATION UNIVERSITAIRE ETABLI EN 2009 PROGRAMMES DE LMD (LICENCES-MASTERS-DOCTORATS) Fiche Scientifique et Pédagogique DOMAINE

Plus en détail

Master Management stratégique

Master Management stratégique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management stratégique Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Distribution et marketing de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Décision et traitement de l'information - Data mining de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Droit de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes Le

Plus en détail

SOMMAIRE ENSEIGNER : UNE AMBITION POUR SOI, UNE AMBITION POUR LA FRANCE CONCOURS DE RECRUTEMENT 2014 : LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS

SOMMAIRE ENSEIGNER : UNE AMBITION POUR SOI, UNE AMBITION POUR LA FRANCE CONCOURS DE RECRUTEMENT 2014 : LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS SOMMAIRE ENSEIGNER : UNE AMBITION POUR SOI, UNE AMBITION POUR LA FRANCE DEVENIR ENSEIGNANT : LES NOUVEAUTÉS ENQUÊTE : LES FRANÇAIS ET LE MÉTIER D ENSEIGNANT CONCOURS DE RECRUTEMENT 2014 : LES RÉPONSES

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES LICENCE Psychologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco DOSSIER DE PRESSE ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB ESCEN.fr Préambule 140 étudiants en 2013 1 secteur d activité

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : Seconde année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources

Plus en détail

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Dossier de presse Remise de diplômes EGC Réunion et Ecole d Ingénieurs BTP Vendredi 28 novembre 2014, Pôle Formation Nord de la CCI Réunion Les

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

ANNEXES POUR LES PARTICIPANTS FRANÇAIS

ANNEXES POUR LES PARTICIPANTS FRANÇAIS ANNEXES POUR LES PARTICIPANTS FRANÇAIS 1. CRITERES D ELIGIBILITE POUR LES PARTENAIRES FRANÇAIS 1) Les dossiers de soumission (voir texte de l appel à projet), doivent être déposés dans les délais, au format

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE 2014

TAXE D APPRENTISSAGE 2014 TAXE D APPRENTISSAGE 2014 3 ÉCOLES POUR ACCOMPAGNER Investissez dans les cursus de nos trois écoles et apportez ainsi votre d un vivier de 2 700 étudiants à fort potentiel." En alliant formation opérationnelle,

Plus en détail

School of Health Management

School of Health Management Health Management School of Health Management Bachelor of Science in Health Management (BSHM) Management de la Santé Face aux enjeux actuels et à la reforme du secteur de la Santé, il est devenu nécessaire

Plus en détail

MASTER RECHERCHE CINEMA : APPROCHES INTERCULTURELLES

MASTER RECHERCHE CINEMA : APPROCHES INTERCULTURELLES MASTER RECHERCHE CINEMA : APPROCHES INTERCULTURELLES Mention : Arts Spécialité : Cinéma et audiovisuel, approches interculturelles du cinéma Contacts Composante : UFR Humanités Contact(s) administratif(s)

Plus en détail

LICENCE. Mathématiques

LICENCE. Mathématiques LICENCE Mathématiques Que sont les mathématiques? Les mathématiques, par l étude d objets abstraits (nombres, figures géométriques...) et le recours au raisonnement logique, permettent de décrire et de

Plus en détail

Les usages pédagogiques du numérique

Les usages pédagogiques du numérique Les usages pédagogiques du numérique Septembre 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de 1004 étudiants

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

Qu est-ce qu apprendre à l époque digitale?

Qu est-ce qu apprendre à l époque digitale? Qu est-ce qu apprendre à l époque digitale? Amodsen Chotia, Centre de recherche interdisciplinaire, Université Paris Descartes Quels sont les grands changements attendus? Les changements qui se sont opérés

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE

MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention :

Plus en détail

OBTENEZ VOTRE DIPLÔME D UNE DES MEILLEURES UNIVERSITÉS AMÉRICAINES DÉBUTEZ EN FRANCE, POURSUIVEZ AUX ETATS-UNIS.

OBTENEZ VOTRE DIPLÔME D UNE DES MEILLEURES UNIVERSITÉS AMÉRICAINES DÉBUTEZ EN FRANCE, POURSUIVEZ AUX ETATS-UNIS. OBTENEZ VOTRE DIPLÔME D UNE DES MEILLEURES UNIVERSITÉS AMÉRICAINES DÉBUTEZ EN FRANCE, POURSUIVEZ AUX ETATS-UNIS. Angers, France 1 VOTRE VOYAGE AUX ÉTATS-UNIS COMMENCE EN FRANCE. ANGERS, FRANCE Faire le

Plus en détail

Le DUT est un diplôme professionnel qui permet une entrée directe sur le marché du travail ou une poursuite d études.

Le DUT est un diplôme professionnel qui permet une entrée directe sur le marché du travail ou une poursuite d études. GENERALITES Le DUT est un diplôme professionnel qui permet une entrée directe sur le marché du travail ou une poursuite d études. Des poursuites d études peuvent être envisagées dans différents types de

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Licence professionnelle Marketing digital : gestion de contenus et stratégies numériques

Licence professionnelle Marketing digital : gestion de contenus et stratégies numériques Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Marketing digital : gestion de contenus et stratégies numériques Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail