L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité?"

Transcription

1 1 L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? Prof. Gérard CLIQUET Président de la CIDEGEF IGR-IAE, Université de Rennes 1, FRANCE L année 2012 restera celle du basculement: pour la première fois, et dans la mesure où ces chiffres sont fiables, les pays développés auront formé 69 millions de diplômés contre 73 millions de diplômés dans les pays émergents. L Université avait déjà subi, en moins de 30 ans, trois révolutions: - la démocratisation qui s est souvent traduite par un phénomène de massification auquel n ont pas échappé des pays développés comme la France, l Allemagne ou l Italie ; - l internationalisation à travers la normalisation des diplômes avec, d une part, la diffusion du modèle américain (bachelor, master of sciences, of arts ou MBA pour Master of Business Administration), et d autre part, la mise en place du modèle européen issu de l accord de Bologne en 1998 à savoir le programme LMD (Licence- Master-Doctorat) ; - et donc la mondialisation avec l arrivée des pays émergents Etant donné la situation économique actuelle et les nécessités auxquelles se trouvent confrontés la plupart des pays de réduire leurs dépenses publiques, on peut se demander légitimement si une quatrième révolution ne pointe pas à l horizon à savoir une révolution de l efficience par le développement de l employabilité de ses étudiants? En effet, il n est plus admissible pour les gouvernements de dépenser sans compter pour des universités qui forment des étudiants qui restent ensuite au chômage. Face à cette évolution qui touche et touchera tous les pays, le métier d enseignant-chercheur, que ce soit en sciences de gestion ou dans n importe quelle autre discipline, va devoir s adapter tant en ce qui concerne la pédagogie que la recherche. Nous comparerons d abord les systèmes français et américain pour montrer qu aucun des deux n est satisfaisant pour les sociétés qu ils sont censés bâtir et sans doute pas pour des pays en développement comme Haïti. Nous poserons alors quelques questions avant de décrire le contexte. Puis, Nous tenterons de définir «l étudiant employable» puis le rôle de l enseignant-chercheur (E-C) face au défi de l employabilité avant d évoquer le rôle de l université face à l employabilité. Enfin, nous ne pourrons pas oublier les MOOC avant de tenter de définir le métier d enseignant-chercheur pour Haïti.

2 2 Comparaison théorique France-Etats-Unis La situation en France Les droits d inscription des étudiants sont quasiment gratuits comme dans beaucoup de pays européens Les salaires des enseignantschercheurs sont assez faibles et ils sont fonctionnaires La pédagogie est encore plutôt traditionnelle La recherche: se fait sans assistant et avec peu de moyens financiers même si des progrès ont été enregistrés depuis la création de l Agence Nationale pour la recherche (ANR) Les relations avec les employeurs se sont renforcées ces dernières années avec un mécénat qui se développe La situation aux Etats-Unis Les étudiants paient des droits d inscription très élevés (jusqu à US$50000 par an) Les enseignants-chercheurs ont des salaires élevés (surtout en sciences de gestion comme la comptabilité et la finance) avec une possibilité de «tenure» autrement dit de possibilité d obtenir un emploi à vie La pédagogie est le plus souvent inversée ce qui contraint l étudiant à préparer le cours avec un manuel imposé et cher La recherche se pratique avec un assistant de recherche et d assez gros moyens financiers Les relations employeurs sont fréquentes avec un mécénat fort

3 3 Comparaison empirique France-Etats-Unis La situation en France Les étudiants ont de plus en plus de mal à (sur)vivre Les enseignants-chercheurs redoutent de perdre leur liberté dans une autonomie des universités qui serait pilotée par les régions et les universitaires en gestion préfèrent désormais passer en écoles de commerce La pédagogie y reste assez traditionnelle même si les Mooc arrivent La recherche s y pratique sans assistant sauf en cas de contrat de l Agence Nationale pour la recherche (ANR) dont les budgets subissent une baisse inquiétante Les relations avec les employeurs se développent et des fondations permettent aux entreprises de financer certaines activités d enseignement et de recherche Les résultats sont très mauvais car on observe 46% d échec en 1 ère année et seulement 38% de réussite en licence 3 La situation aux Etats-Unis On constate un retrait des étudiants de la classe moyenne américaine Il y a de moins en moins de professeurs américains d origine dans les universités américaines et celles-ci offrent de moins en moins de «tenure» La pédagogie pratiquée est en général dite inversée autrement dit l étudiant travaille le cours avant la session et on essaie d y implanter les Mooc La recherche se pratique avec de moins en moins de doctorants américains d origine et on met en œuvre le principe «Publish or perish» Les relations avec les employeurs ne sont pas toujours aussi simples qu on le croit avec un mécénat parfois un peu encombrant Les résultats ne sont pas non plus aussi bons car les étudiants doivent travailler pour payer les droits: 31% de «dropouts» autrement dit d étudiants n ayant pas terminé leurs études avec succès au bout de 6 ans de bachelor! Questions liées à l employabilité A ce stade de l étude, on peut se poser les questions suivantes : - Les systèmes français et américains sont-ils des modèles d employabilité? - Qu est-ce qu un étudiant employable? - Qu est-ce qu un enseignant-chercheur (en sciences de gestion) qui met l employabilité de ses étudiants au centre de sa pédagogie et de sa recherche? - Qu est-ce qu une université dans laquelle l employabilité des étudiants est au centre de son projet? - Les systèmes français et américains sont-ils des modèles pour Haïti? Toutes ces questions dans un contexte général un peu particulier

4 4 Le contexte Ce contexte général est à la fois sociologique car les comportements des étudiants changent vite et il en est de même de celui des enseignants-chercheurs avec l apparition de véritables «mercenaires» en particulier en matière de recherche en sciences de gestion. Il est aussi technologique avec la diffusion très intensive des ordinateurs, des tablettes et des smartphones et le développement des MOOC (Massive Open Online Courses) ou CLOM (Cours en ligne ouverts et massifs) qui permettent à n importe qui dans le monde d avoir accès aux meilleurs de Harvard ou de Stanford. Mais il est aussi budgétaire car la croissance ralentit et les budgets sont de plus en plus contraints, d où la nécessaire révolution de l efficience! L étudiant employable Cette question de l employabilité des étudiants ne peut obtenir de réponse sans en référer aux attentes des employeurs concernant leur vision de l employabilité? Si on en croit Müller et Djuatio 1, ces derniers attendent: De la création de valeur Des avantages distinctifs pour l entreprise De la compétitivité Des performances De la productivité Des résultats financiers rapides De la flexibilité L article cité ci-dessus a aussi montré les liens qui existent entre employabilité, justice et engagement, mais ceci est l affaire des employeurs une fois l employé(e) recruté(e). On peut se demander alors quel peut être le rôle des universités et des enseignants-chercheurs dans la formation à l employabilité? L employabilité des étudiants se mesure en général en taux d insertion et surtout en qualité de l insertion ce qui nécessite une mesure dans le temps de type «longitudinal». Cette dernière mesure ne peut se faire que si l université a développé une association d anciens (appelée aux Etats-Unis alumni). Les qualités attendues liées à l employabilité des étudiants peuvent être ainsi résumées: Les connaissances ou savoir à l aide d une pédagogie inversée qui impose à l étudiant de préparer son cours avant d arriver dans ce qui est appelée aux Etats-Unis des «flipped classrooms» où les étudiants peuvent poser des questions, participer à des jeux d entreprises, mettre au point des projets, Le savoir-faire peut être appris lors de stages dans les organisations L autonomie peut se développer à l aide de mises en situation grâce par exemple à des études de cas même s il convient de savoir que l impact de ces études est limité par le fait que l étudiant ne se trouve pas vraiment en situation dans la mesure où ses décisions n ont aucune influence financière et professionnelle personnelle. Le sens de la responsabilité peut s acquérir à travers une plus forte implication dans l université ce qui est assez peu développée en Europe. 1 Müller J., Djuatio E. (2011) Les relations entre la justice organisationnelle, l employabilité, la satisfaction et l engagement organisationnel des salariés, Revue de Gestion des Ressources Humaines, 82,

5 5 L enseignant-chercheur et l employabilité L enseignant-chercheur a en fait deux cibles : Les futurs «employés» des organisations extérieures à l université (employabilité externe) Les futurs enseignants-chercheurs des universités (employabilité interne) L employabilité externe doit l inciter à préparer la «préparation» au cours dans les «flipped classrooms», à assurer le suivi des stages, à concevoir les cas. L employabilité interne se conçoit à travers la participation aux parcours «recherche» des masters, aux séminaires de recherche, au suivi des mémoires de recherche et des thèses de doctorats. Et cela fait beaucoup pour une seule personne!!! Il en ressort que l enseignant-chercheur exerce en fait deux métiers: celui de formateur pour les activités professionnelles forme les futurs cadres et celui de formateur à la recherche forme les futurs enseignants-chercheurs. Le formateur professionnel doit, dans sa relation avec l étudiant, chercher à connaître l étudiant et son projet (fait aux USA par des tuteurs), transmettre à la fois les connaissances livresques et celles acquises sur le terrain, proposer à l étudiant des démarches de projets individuels et collectifs, lui apprendre à écrire des rapports et des notes, évaluer son travail à chaque étape en lui expliquant l évaluation. Il n est pas certain que la transmission des connaissances livresques et l apprentissage des rapports et des notes puissent être encore très longtemps assurés par l enseignant-chercheur car les MOOC pourraient prendre facilement le relais. Le formateur à la recherche doit, dans sa relation avec le doctorant, chercher à connaître l étudiant qui peut devenir doctorant, l intéresser puis l attirer vers la recherche, lui présenter les domaines que le formateur maîtrise en tant que chercheur confirmé, lui expliquer les méthodes de recherche et la démarche méthodologique, lui apprendre à écrire des articles scientifiques, le suivre dans sa recherche, évaluer son travail à chaque étape en lui expliquant l évaluation. L université et l employabilité L Université a été longtemps dans la tradition française sous statut d administration. La loi LRU (Liberté et Responsabilité des Universités) de juillet 2007 a conféré à ces vieilles institutions un statut d organisation autonome avec la possibilité de définir des stratégies propres et donc des objectifs et des moyens. En termes d employabilité, ces objectifs et ces moyens doivent tendre concrètement vers le développement des stages donc des relations avec les organisations extérieures à commencer par les entreprises. Mais cela implique aussi de repenser avec précision les missions des enseignants-chercheurs pour un temps donné, ces missions pouvant varier suivant les enseignants-chercheurs et avec le temps. Et les MOOC sont là! Les MOOC (Massive Open Online Courses) ou CLOM (Cours en Ligne Ouverts et Massifs) se sont implantés en trois temps: Temps 1: Mise en ligne des cours des meilleurs professeurs des meilleures universités (MIT, Standford, Harvard, )

6 6 Temps 2: Organisation de cursus complets et validation sur Internet (à des prix encore élevés) Temps 3: Création d universités privées en ligne: Coursera: 3,8 millions d étudiants dans 196 pays avec 380 cours issus de 80 universités edx: 50 cours et 28 institutions d excellence Udacity + Khan Academy (L Education Réinventée, Lattès, 04/09) avec ses 6 millions d étudiants dans le monde! Les MOOC de ces universités privées fonctionnent de la manière suivante. Les étudiants s inscrivent gratuitement aux cours mais paient leur inscription aux examens de US$ 30 à US$ 50. Les cours organisés en modules produits devant les caméras par les meilleurs professeurs. Les étudiants apprennent les connaissances avant la classe virtuelle qui se trouve être un lieu de tutorat et d échange professeur-étudiant. L enseignant-chercheur a un nombre d étudiants sous sa responsabilité ce qui peut signifier à terme que le service d enseignement ne sera sans doute plus fonction d un nombre d heures mais d un nombre d étudiants (ayant réussi? donc employable?) y compris dans les universités traditionnelles! En fait, dans la réalité, les MOOC actuellement aux Etats-Unis sont un modèle économique non rentable sachant que la plupart des inscrits sont déjà diplômés autrement dit les MOOC servent surtout à la formation continue tout au long de la vie. Néanmoins, et compte tenu des difficultés de transport et des coûts, on peut se poser la question de savoir si les MOOC et les «flipped classrooms» ne serait pas un modèle intéressant pour Haïti au moins partiellement. Evolution du métier d enseignant-chercheur La connaissance est désormais à portée de clavier ou d écran: et cela oblige le monde universitaire et le monde enseignant en général à s interroger sur l utilité des cours magistraux. Ils sont sans doute encore nécessaires au début d un «cours» ou dans certaines disciplines, mais quid des MOOC? Ne faut-il pas mieux développer : La pédagogie inversée: «flipped classroom» avec débat au sein du cours et travaux de groupe L action à travers des projets individuels et collectifs La collaboration avec les organisations La formation à l entrepreneuriat: créer son propre emploi L apprentissage de la recherche pour l innovation: pourquoi la production de la connaissance serait-elle réservée à certains? Mais il se pose encore des questions : Quid des stages? qui parfois se terminent mal faute d un réel suivi par le maître de stage ou l enseignant-chercheur! Quid des études de cas qui ressemblent souvent plus à une partie de poker avec des pions donc sans véritable enjeu? Tous les étudiants doivent-ils «subir» les mêmes méthodes? Chaque individu a sa propre personnalité et toutes les pédagogies ne lui conviennent pas forcément. Le rôle du tutorat apparaît alors vite comme essentiel

7 7 Conclusion Le métier d enseignant-chercheur évolue sous la pression des «missions» que la société veut leur confier: La réussite des étudiants pour une meilleure employabilité. La visibilité des travaux de recherche pour une meilleure innovation dans le pays mais aussi pour une meilleure visibilité du pays! Le lien avec les organisations pour une meilleure crédibilité. Les moyens ne pourront pas continuer de croître, et les Nouvelles Technologies de l Information et de Communication (NTIC + MOOC) seront sans doute les clés de la croissance de la productivité dans les métiers de l éducation. Cette croissance de la productivité sera d autant plus nécessaire que les budgets publics seront contraints. Mais personne ne sait dans quelles conditions devront être remplies ces «missions»!!! Les systèmes universitaires actuels (France ou USA) ne sont-ils pas en situation de crise (pour des raisons opposées )? Comment alors les considérer comme des modèles pour Haïti?

Le rôle de la recherche dans les formations initiale et continue

Le rôle de la recherche dans les formations initiale et continue Le rôle de la recherche dans les formations initiale et continue Gérard Cliquet Professeur à l IGR-IAE, Université de Rennes 1 Directeur général du CREM UMR CNRS 6211 Colloque international: Innovations

Plus en détail

Rapport final d'évaluation Fernstudien Schweiz FS-CH Avril 2004, Annexe 1, page 1/5

Rapport final d'évaluation Fernstudien Schweiz FS-CH Avril 2004, Annexe 1, page 1/5 $QQH[H,QIRUPDWLRQVFRQFHUQDQWO pydoxdwlrqgho HQVHLJQHPHQWXQLYHUVLWDLUHj GLVWDQFH,QWURGXFWLRQ L enseignement à distance de niveau universitaire est d apparition récente en Suisse, où il est soutenu par des

Plus en détail

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION VO SANG Xuan Hoang 1 Introduction Du moment où une personne se décide de choisir une carrière d enseignant,

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Institut des sciences sociales du politique (ISP), UMR 8166 de l'université Paris 10 mars 2008 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Consolider le doctorat

Consolider le doctorat Consolider le doctorat Éléments de travail pour l élaboration de positions sur le système doctoral Texte adopté par le Conseil d Administration de l ANDèS en mai 2007 Les recommandations qui suivent s

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Congrès AGRH 2013. Conférences sur le thème de la connaissance praticable. Nature du document

Congrès AGRH 2013. Conférences sur le thème de la connaissance praticable. Nature du document Congrès AGRH 2013 Conférences sur le thème de la connaissance praticable Nature du document Paris, le 28 novembre 2013 Document3/fmr Congrès AGRH 2013 Catherine VOYNNET FOURBOUL Directrice Master Executive

Plus en détail

Licence professionnelle Logistique globale

Licence professionnelle Logistique globale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Logistique globale Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international et européen de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Licence Arts plastiques - arts appliqués

Licence Arts plastiques - arts appliqués Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Arts plastiques - arts appliqués Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole»

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» La Formation des Enseignants Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» 1 Avant-propos Le président de la République a fait de la refondation de l Ecole une priorité de son action.

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE BORDEAUX - AQUITAINE. Le contrat de professionnalisation LA SOLUTION

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE BORDEAUX - AQUITAINE. Le contrat de professionnalisation LA SOLUTION ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE BORDEAUX - AQUITAINE Le contrat de professionnalisation LA SOLUTION pour recruter un ingénieur agronome RENTREE 2015 L ingénieur agronome : Son profil

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France Stages de recherche dans les formations d'ingénieur Víctor Gómez Frías École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France victor.gomez-frias@enpc.fr Résumé Les méthodes de l ingénierie ont été généralement

Plus en détail

CYCLE MASTÈRE* Manager de la Stratégie et de la Politique Commerciale (NIVEAU NIVEAU BAC+5)

CYCLE MASTÈRE* Manager de la Stratégie et de la Politique Commerciale (NIVEAU NIVEAU BAC+5) CYCLE MASTÈRE* Manager de la Stratégie et de la Politique Commerciale (NIVEAU NIVEAU BAC+5) Titre de niveau I, enregistré au RNCP par arrêté du 17/06/11 publié au JO du 10/08/11 code NSF 312, titre délivré

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

L ALTERNANCE DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

L ALTERNANCE DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR JUILLET 2012 L ALTERNANCE DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR MÉTHODOLOGIE Les résultats présentés dans cette étude sont le fruit d une enquête qualitative réalisée en mai-juin 2011 pour mieux cerner la pratique

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Islam et droit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Atelier de l information n 115

Atelier de l information n 115 Atelier de l information n 115 Massive Open Online Course Richard Grenier, bibliothécaire SICD1 Sommaire 1 Définitions 2 Où accéder à des MOOC? 3 Retours d expériences 4 Choisir son MOOC 5 Références 23

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Contribution aux Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche

Contribution aux Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche L Union Nationale des Etudiants en Gestion, créée en 2003 est une organisation étudiante ayant vocation à représenter les étudiants de la filière Gestion, en fédérant les BDE des IAE, IUT, UFR et Instituts

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

MOOC, COOC, SPOC Effet de mode ou véritable révolution?

MOOC, COOC, SPOC Effet de mode ou véritable révolution? MOOC, COOC, SPOC Effet de mode ou véritable révolution? LE POINT SUR LA QUESTION CIFRH 25 et 26 juin 2015 Les intervenants Marc Dennery est co-fondateur de C- Campus. Il a plus de 25 ans d expérience dans

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

MoOC Une révolution pour l Enseignement?

MoOC Une révolution pour l Enseignement? MoOC Une révolution pour l Enseignement? Université Pierre et Marie Curie Yves Epelboin Directeur du SG TICE Yves.Epelboin@upmc.fr www.upmc.fr Préliminaire Les MOOC sont un sujet en évolution constante

Plus en détail

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Communiqué de presse Enquête 2011 Apec / Université Paris-Dauphine sur l insertion professionnelle Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Paris, le 12 mai 2011 Pour la

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Bastien, ingénieur R&D en électronique diplômé d un Master Electronique et automatique et d un Doctorat en Electronique Les métiers de l Electronique Le domaine Sciences, Technologies,

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

"Sous réserve de validation des modifications"

Sous réserve de validation des modifications "Sous réserve de validation des modifications" Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : CONTROLE DE GESTION 120 ES Volume horaire étudiant

Plus en détail

Licence professionnelle Entrepreneuriat

Licence professionnelle Entrepreneuriat Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Entrepreneuriat Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION ISEM 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION ISEM 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION ISEM 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / ISEM Sous réserve d accréditation LA LICENCE GESTION Certification de niveau II (Bac+3) : 6 Semestres - 180 crédits (ECTS) Conditions

Plus en détail

CAMPUS NUMERIQUE La contribution du CNED àla formation àla pédagogie 2.0

CAMPUS NUMERIQUE La contribution du CNED àla formation àla pédagogie 2.0 Ministère de l'éducation nationale Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Séminaire «Formation au et par le numérique dans les masters MEEF» CAMPUS NUMERIQUE La contribution du CNED àla

Plus en détail

les différentes filières

les différentes filières Les classes préparatoires littéraires offrent les débouchés suivants : les écoles normales supérieures (voir pages 2 et 3) les instituts d études politiques (I.E.P. ou " Sciences Politiques ") (voir page

Plus en détail

L orientation à l université Les étudiants face au processus d orientation

L orientation à l université Les étudiants face au processus d orientation CHOUARRA NOURA (6502) UFR SCIENCES DE L EDUCATION ATER, Sociologie de l éducation EQUIPE PROFEOR UNIVERSITE LIILE 3 L orientation à l université Les étudiants face au processus d orientation Dans une réflexion

Plus en détail

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE A PROPOS D HEC PARIS Créée en 1881 par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, HEC Paris est une business school française de renommée internationale. Elle se distingue par la qualité de sa pédagogie

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Audit, contrôle, finance de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

Master Gestion patrimoniale et financière

Master Gestion patrimoniale et financière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Gestion patrimoniale et financière Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence Administration publique

Licence Administration publique Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence Administration publique Université Toulouse 1 Capitole - UT1 (déposant) Institut d'études politiques de Toulouse Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Université Bordeaux Montaigne (déposant) Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques - Economie de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilite - Contrôle - Audit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI

Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI Languedoc-Roussillon Pour des jeunes compétents et des entreprises compétitives Octobre 2012 Préambule : La Contribution des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des connaissances et innovation de l Université Paris 6 Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

N 107. Le dandysme. 31 Finance L'immobilier dos au mur. 55 STRATéGIES La formation continue. économie. 84 INVITé DU MOIS Yvan arpa.

N 107. Le dandysme. 31 Finance L'immobilier dos au mur. 55 STRATéGIES La formation continue. économie. 84 INVITé DU MOIS Yvan arpa. mars 2013 N 107 31 Finance L'immobilier dos au mur 75 culture(s) Le dandysme 55 STRATéGIES La formation continue 84 INVITé DU MOIS Yvan arpa économie sport : du business à la performance 8 CHf SOMMAIRE

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

NOVEMBRE 2011 11_INT_524 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT

NOVEMBRE 2011 11_INT_524 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT NOVEMBRE 2011 11_INT_524 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l'interpellation Bernard Borel et consort - l'etat profite-t-il du nombre élevé de psychologues pour sous-payer les stages post master? Rappel de l'interpellation

Plus en détail

Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique

Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 1 Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique 1 RÔLES DE LA COMPTABILITÉ DE GESTION INFORMER

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Management des systèmes d information Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences

kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences UN OUTIL PROMOTIONNEL IDÉAL EMEA Améliorer ses connaissances et son savoir-faire participent aux nombreuses possibilités d évolution

Plus en détail

Compte- rendu de la table ronde 2 «L autonomie des universités au Vietnam» 1. Introduction

Compte- rendu de la table ronde 2 «L autonomie des universités au Vietnam» 1. Introduction ASSOCIATION OF VIETNAMESE SCIENTISTS AND EXPERTS Hội Khoa học và Chuyên gia Việt Nam 60 rue Saint-André des Arts, 75006 Paris, France Email : contact@a-vse.org Web : www.a-vse.org Compte- rendu de la table

Plus en détail

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N E T D AP P U I C O N S E I L P O U R L E D E V E L O P P E M E N T L O C A L F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I

Plus en détail

Ecole Supérieure Privée. DOSSIER DE PRESSE Rentrée 2012/2013. Contact : Hélène Bordes -Tel : 02 41 79 64 68 -communication@ircom.

Ecole Supérieure Privée. DOSSIER DE PRESSE Rentrée 2012/2013. Contact : Hélène Bordes -Tel : 02 41 79 64 68 -communication@ircom. Ecole Supérieure Privée DOSSIER DE PRESSE Rentrée 2012/2013 La rentrée 2012 de l Ircom est un tournant dans l histoire de l Ircom : pour la première fois, l Ircom n est plus locataire du Conseil Général

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS

LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS Master Langue Française Appliquée Finalité : Professionnelle et Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés

Plus en détail

Programme et informations du Master 2 (Professionnel) - Gouvernance Européenne

Programme et informations du Master 2 (Professionnel) - Gouvernance Européenne Ecole de Gouvernance Européenne Programme et informations du Master 2 (Professionnel) - Gouvernance Européenne Enseignement à distance Responsable (Enseignement à distance) : Yann Echinard, Maître de conférences,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences du management de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Les métiers de l Informatique Le domaine Sciences, Technologies, Santé Eric, analyste programmeur diplômé d un Master Informatique et aide à la décision Ce fascicule est centré

Plus en détail

Licence Information et communication

Licence Information et communication Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Information et communication Université Stendhal - Grenoble 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

PROGRAMME BACHELOR BANQUE / FINANCE / ASSURANCE en 3 ans

PROGRAMME BACHELOR BANQUE / FINANCE / ASSURANCE en 3 ans PROGRAMME BACHELOR BANQUE / FINANCE / ASSURANCE en 3 ans DESCRIPTION Faire le choix d un cursus en 3 ans c est opter pour une formation qui permet à l étudiant de découvrir le monde de l entreprise afin

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant comptable et financier de PME-PMI

Licence professionnelle Assistant comptable et financier de PME-PMI Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant comptable et financier de PME-PMI Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Et si demain Harvard venait offrir à vos étudiants un cours au moins aussi bon que le vôtre mais encore moins cher?

Et si demain Harvard venait offrir à vos étudiants un cours au moins aussi bon que le vôtre mais encore moins cher? Et si demain Harvard venait offrir à vos étudiants un cours au moins aussi bon que le vôtre mais encore moins cher? Jacques Nantel, Ph.D Professeur titulaire Département de marketing HEC Montréal Journée

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION. METIERS DE L'ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION 1 er DEGRE (MEEF 1 er DEGRE)

SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION. METIERS DE L'ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION 1 er DEGRE (MEEF 1 er DEGRE) Niveau : MASTER année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention : Parcours : SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION M METIERS DE L'ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION

Plus en détail

École doctorale n 478 Sciences de Gestion

École doctorale n 478 Sciences de Gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation École doctorale n 478 Sciences de Gestion Université Toulouse 1 Capitole Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Histoire. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Histoire. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Histoire Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En

Plus en détail

LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE :

LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE : LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE : Mise en œuvre et enjeux Pr Viviane KROU ADOHI Directeur Général de l Enseignement Supérieur Abidjan, février 2012 1 Définition LICENCE (bac +3) INTRODUCTION MASTER (bac+5)

Plus en détail

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M Spécialité: ADMINISTRATION DES ENTREPRISES 120 ECTS Volume horaire étudiant : 362 h 90 h h h h h cours magistraux

Plus en détail

Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance

Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance INTRODUCTION À L HISTOIRE POLITIQUE DU QUÉBEC (PROFESSEUR

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie SYNTHÈSE Trois grandes tendances mondiales Transnationalisation La géographie de l économie mondiale du savoir connaît de profonds bouleversements depuis plusieurs décennies. L innovation et la recherche

Plus en détail

Enquête Apec - Université Paris-Dauphine

Enquête Apec - Université Paris-Dauphine Enquête Apec - Université Paris-Dauphine L insertion professionnelle des diplômés de la Promotion 2008 de Masters 2 et Licence Professionnelle Jeudi 12 mai 2011 Pierre LAMBLIN - Directeur du Département

Plus en détail

Lyon 3 lance son premier MOOC le 23 février 2015

Lyon 3 lance son premier MOOC le 23 février 2015 Lyon 3 lance son premier MOOC le 23 février 2015 Six semaines pour s initier gratuitement à la cartographie des processus métiers DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2015 CONTACTS PRESSE Marion MOREL Melior & Maximus

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour le management de la qualité (SIDMQ)

Licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour le management de la qualité (SIDMQ) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour le management de la qualité (SIDMQ) Université de Pau et des Pays de l Adour - UPPA Campagne

Plus en détail

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo. Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.org I- PRESENTATION DU CRADAT A- Création - Siège Le Centre Régional

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Licence professionnelle Management de l évènementiel

Licence professionnelle Management de l évènementiel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management de l évènementiel Université de Pau et des Pays de l Adour (UPPA) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE MASTERE et 3 CYCLE SPECIALISE EN ENTREPRENEURIAT SYLLABUS Année 2013/2014 Responsables : Olivier IGON Secrétaire : Zohra BA ( : (33) 05.61.29.48.80 Bâtiment Le Bosco Bureau

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION PUBLIQUE ET POLITIQUE

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION PUBLIQUE ET POLITIQUE M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION PUBLIQUE ET POLITIQUE Nourdine Cherkaoui Partner HAVAS PARIS Les raisons de votre collaboration avec L ECS? L ECS répond, pour moi, à des critères précis pour être l établissement

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Marketing opérationnel de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des systèmes d information Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2012 Public Cible N d agrément formation Diplômés de niveau Bac

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Administration publique de l Université de la Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Eléments sur la stratégie d application des réformes des enseignements supérieurs basées. sur LMD

Eléments sur la stratégie d application des réformes des enseignements supérieurs basées. sur LMD Eléments sur la stratégie d application des réformes des enseignements supérieurs basées sur le dispositif «Licence/Master/Doctorat» au sein des facultés des sciences exactes et technologie 32 Mr M. D.

Plus en détail

Évaluation de la formation conduisant au diplôme d Etat d infirmier anesthésiste, en vue de la délivrance du grade de master

Évaluation de la formation conduisant au diplôme d Etat d infirmier anesthésiste, en vue de la délivrance du grade de master Section des Formations et des diplômes Évaluation de la formation conduisant au diplôme d Etat d infirmier anesthésiste, en vue de la délivrance du grade de master 2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Etudes statistiques, sondages et marketing

Licence professionnelle Etudes statistiques, sondages et marketing Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Etudes statistiques, sondages et marketing Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant

Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne

Plus en détail