Le SMS fait entendre sa voix... Énergie solaire, énergie du futur? Recherche et développement technologique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le SMS fait entendre sa voix... Énergie solaire, énergie du futur? Recherche et développement technologique"

Transcription

1 Recherche et développement technologique Bureau de dépôt Bruxelles X - Mensuel ne paraissant pas en juillet et août Juin 2010 Le SMS fait entendre sa voix... Énergie solaire, énergie du futur?

2 Le SMS fait entendre sa voix... Photo: Image Source / Reporters Le Centre de traitement automatique du langage de l Université catholique de Louvain (UCL) a mis au point un logiciel capable de transposer les messages SMS de manière vocale. Alors que des centaines de milliers de branchés à travers le monde déballent leur nouvel ipad, un autre avenir s annonce peut-être grâce au téléphone portable. Des États-Unis à la Corée du Sud, de la Finlande à l Espagne, on recherche un emploi par texto, on prélève de l argent sur son compte bancaire et on effectue des paiements avec ce grand absent du battage médiatique. Il sert de caméra, de téléviseur, de radio et tout simplement, à se parler S elon l International Telecommuni - cation Union, le nombre total de lignes mobiles dans le monde devrait dépasser les cinq milliards cette année. Cela signifie que, selon l ONU, plus d êtres humains ont aujourd hui accès à un téléphone portable qu à des toilettes propres! Et, parce qu il permet de communiquer avec autant de gens, qu il est toujours disponible, bon marché et facile à partager, ce petit appareil a ouvert une nouvelle frontière de l information mondiale. Au Centre de traitement automatique du langage (Cental) de l Université catholique de Louvain, les travaux du professeur Cédrick Fairon et de son équipe d une quinzaine de chercheurs portent, depuis une dizaine d années, sur une discipline souvent mystérieuse pour le grand public alors qu elle trouve largement sa place dans la vie quotidienne: l ingénierie linguistique, c est-à-dire le traitement automatique du langage (TAL) oral ou écrit et que l on retrouve dans le téléphone portable, le GPS de sa voiture - lorsqu une voix de synthèse indique la route à suivre - ou encore en introduisant un mot-clé sur Google. Le TAL s est fait récemment connaître du grand public au travers d applications commerciales à succès comme la correction orthographique automatique, la reconnaissance de la parole, la traduction automatique, la recherche d informations, la gestion documentaire, etc. On utilise parfois, à la place de l intitulé «TAL», des appellations plus ou moins synonymes comme ingénierie linguistique, linguistique informatique ou encore linguistique computationnelle. Les acteurs de ce domaine sont des «linguistes-informaticiens», c est-à-dire des linguistes ou des informaticiens qui ont acquis une double compétence en complétant leur formation de base, selon le cas, par l étude des langues ou des technologies. Des formations spécialisées existent, comme le Master en linguistique spécialisé en «Trai-tement automatique du langage» à l UCL, accessible aux étudiants ayant une formation de base en linguistique ou en informatique (www.taln.be). Deux spécialités Le Cental, explique son directeur, a deux spécialités. La première consiste dans le traitement de l information. Nous vivons actuel - lement dans une société de l information, poursuit le professeur Fairon, et même à l aire du multimédia, l information textuelle (que le texte Le professeur Cédrick Fairon, directeur du Cental au sein de la Faculté de philosophie, arts et lettres de l UCL, est docteur en informatique fondamentale et applications de l Université de Paris 7 (France). Il est également membre du Conseil de la langue et de la politique linguistique. Il a déposé, en collaboration avec Richard Beaufort, une demande de brevet le 21 avril 2010 auprès de l Office européen des brevets. uclouvain.be 33

3 Photo: photl.com Étant donné que les chercheurs ont travaillé sur l étude et la normalisation des messages SMS, la traduction vocale des SMS est logiquement rattachée au pôle «normes». Le langage Short Message Service (SMS) est un langage écrit qui modifie les caractéristiques orthographiques voire grammaticales de la langue afin d en réduire la longueur ou d'en accélérer la saisie sur le clavier numérique des téléphones portables. Ce type de langage est utilisé lors d'échanges d informations par messagerie ou courrier électronique, sur les forums Internet, les chats et les blogs. Le message écrit sur un téléphone portable (SMS) est couramment appelé «texto» en France et au Québec. Le langage SMS, apparu avec la banalisation des techno logies de l'information et de la communication au cours des années 1990, combine plusieurs procédés: l'abréviation (ludique, comique ou expressive), la phonétique ou le rébus typographique. Le SMS, typiquement limité à 160 caractères (le dépassesoit parlé ou écrit) en demeure une des sources principales. Par conséquent, le texte reste le support essentiel de l information, que ce soit dans les entreprises (sous forme de procèsverbaux, de documentations techniques, de rapports, etc.) ou dans le monde scientifique, dans la presse et même sur Internet. Du fait de cette dominante incontestée et essentielle du texte, il est très important de pouvoir analyser le langage car il constitue une porte d entrée pour atteindre l information. Et lorsqu on voudra répondre à des questions, sélectionner ou trier des textes, manipuler une information textuelle, il faudra nécessairement faire appel à des logiciels intelligents, capables de comprendre les textes afin de pouvoir les traiter. Le travail du linguiste au Cental consiste à faire la description des mécanismes de la langue (syntaxe, lexique) de manière formalisée (c està-dire utilisable par l ordinateur) pour réaliser des analyses qui vont ensuite permettre de «comprendre» l information contenue dans le texte. C est ainsi que nous filtrons les nouvelles produites par l agence Belga afin d en extraire toutes les informations concernant les personnes citées (âge, nationalité, profession, etc.) et nous les mémorisons. Nous créons ainsi une sorte de «Who is who», un outil qui permet de faire de l indexation intelligente de textes et que les journalistes pourront consulter et utiliser ultérieurement. Notre seconde activité, poursuit le professeur Fairon, relève de tout ce qui concerne la norme linguistique, fixant, dans la langue, ce qui est considéré comme acceptable et grammatical. La norme est donc le «sous-ensemble autorisé» de la langue. Par exemple, «si j aurais su» n appartient pas à la norme, alors que la langue française peut le produire. Au sein du pôle «norme» du Cental, on traite donc la langue pour elle-même et non parce qu elle véhicule de l information: on réalise des applications qui vont corriger l orthographe et la grammaire, réparer des textes scannés et détériorés par l âge, ou encore retranscrire, en orthographe conventionnelle, le contenu des messages SMS. Autour de ces deux activités gravitent toute une série de projets de recherche fondamentale et de recherche appliquée Qu est-ce qu un SMS? 34

4 ment du nombre autorisé de caractères rend l envoi du message plus cher), est en outre difficile à saisir, au vu des contraintes ergonomiques imposées par les claviers alpha numériques des téléphones portables. On a parfois exagéré le caractère novateur du langage SMS, explique le professeur Fairon, parce qu il est mis en œuvre par des jeunes et des adolescents: 80% du trafic SMS serait le fait d utilisateurs ayant entre 12 et 25 ans (selon le quotidien Le Soir du 17 avril 2010). En réalité, ce genre de message concerne aujourd hui tous les âges. On a toujours envisagé le traitement automatique du langage à partir d un texte «normal» et on concevait des logiciels capables de traiter des textes «standards». Par conséquent, confrontés aux nouvelles formes de l écrit (SMS, chat, forum, etc.), ces logiciels se sont retrouvés désorientés (comme beaucoup d humains d ailleurs), explique le professeur Fairon. Face à cette situation, nous avons proposé de retranscrire les messages SMS en un français normalisé, de manière à pouvoir ensuite le traiter automa - tiquement. Dans le cadre du projet de recherche Vocalise, soutenu par la Région wallonne (First Post-Doc) et parrainé par le centre de recherche Multitel de Mons, nous avons mené un certain nombre de recherches qui ont abouti à la mise au point d une application de normalisation des SMS. Intégrée au sein d un système complet de synthèse de la parole à partir de SMS, cette application de normalisation prend un SMS et le retranscrit en français standard, avant de le transmettre à un module de synthèse qui produit la parole correspondante. Un «corpus» de taille Pour concevoir un outil capable d effectuer cette transposition il faut disposer d un corpus énorme sur lequel apprendre les règles de fonction nement de ce langage. En 2004, l UCL a donc lancé, avec le soutien de trois partenaires privés (Proximus, Ogilvy et NEWAy) et des médias belges, une opération intitulée «Faites don de vos SMS à la science». Cette expérience, limitée à la Belgique francophone, a permis de définir une méthodologie pour la collecte des messages et des protocoles pour la préparation des corpus avant leur utilisation pour la recherche (anonymisation, transcription, annotations). Les partenaires privés ont pris en charge les aspects techniques de la collecte et les médias ont largement diffusé l annonce de cette enquête, ce qui a permis d atteindre une large partie de la population. La couverture médiatique a dépassé nos attentes, ce qui atteste de l intérêt porté par les médias (et la société) envers ce sujet, explique le professeur Fairon. Un corpus est un ensemble de documents (textes, images, vidéos, etc.), regroupés dans une optique précise et utilisable dans plusieurs domaines: études littéraires, linguistiques, scientifiques, etc. La branche de la linguistique qui s en préoccupe plus spécifiquement s'appelle logiquement la linguistique de corpus. Elle est liée au développement des systèmes informatiques, en particulier à la constitution de bases de données textuelles. En littérature, le corpus regroupe un ensemble de textes ayant une visée commune. Il peut être constitué de documents différents (tableau, extrait de texte...) mais ceux-ci ont en général un point en commun: le thème. Il faut avoir une technique particulière pour le déchiffrer. Les corpus sont des outils indispensables et précieux en traitement automatique du langage naturel. Ils permettent en effet d'extraire un ensemble d'informations utiles pour des traitements statistiques. D'un point de vue informatif, ils permettent de détecter des tendances et d'un point de vue méthodologique, ils apportent l objectivité nécessaire à la validation scientifique. L'information n'est plus empirique, elle est vérifiée par le corpus. Il est donc possible de s'appuyer dessus (à condition qu'il soit bien formé) pour formuler et vérifier des hypothèses scientifiques. Une étude participative «Nous nous étions rendus compte que dans la communauté scientifique, personne ne disposait de suffisamment de SMS pour réaliser des études linguistiques du genre de celle que nous projetions», explique le professeur Fairon. Le centre a donc fait appel au grand public en demandant de donner des SMS. Le succès a dépassé leurs espérances puisqu ils ont reçu pas moins de messages venant de personnes en deux mois ont finalement été retenus, anonymisés puis retranscrits en français normalisé selon un protocole très particulier. Ce corpus répondait donc à un réel besoin et l on peut dire que cet appel a atteint non seulement toutes les régions francophones du pays, mais aussi toutes les tranches d âge puisqu il se situe entre 12 et 73 ans (dont 76% ont moins de 25 ans) et toutes les couches de la population. Aujourd hui, la méthodologie du Cental constitue une véritable référence. Avec l accord de l UCL, elle s est exportée vers différents pays: la France, le Québec, l Espagne, l Italie, la Suisse, l Allemagne, la Grande- Bretagne, etc. Certains résultats sont assez Le docteur de Sciences (orientation informatique) Richard Beaufort est passionné de linguistique (spécialement en médiévistique). Il a mis au point un logiciel, qui traite depuis plus d'un an les articles de trois journaux en ligne: Le Soir, La Libre Belgique et La Dernière Heure. Ce logiciel, appelé Recto/Verso, applique les règles de la réforme de l'orthographe de 1990 sur des textes écrits en orthographe conventionnelle. Le logiciel traite environ un million de pages par semaine, soit 52 millions sur une année! tél.: 010/ uclouvain.be 35

5 Photo: Pascal Broze / Reporters Pour en savoir plus: /centa, et curieux, notamment pour l Île de la Réunion où l on retrouve un mélange de créole, de français et de langage SMS. Actuellement des contacts ont été pris avec l Université de New-York mais un sponsor est encore nécessaire ppour avancer. Les messages du corpus «SMS pour la science» avaient été retranscrits à la main par des linguistes mais, dans le cadre du projet Vocalise, le docteur en informatique et romaniste Richard Beaufort a construit un programme capable de réaliser cette tâche automatiquement; programme désormais capable de prendre n importe quel message et de le retranscrire dans un français normalisé. Pour illustrer l efficacité de cette technique, il a conçu une application de vocalisation automatique de SMS. Il a bénéficié, dans sa tâche, de l aide du centre de recherche Multitel, qui a prêté le logiciel de synthèse (c est-à-dire la voix que l on entend) pour réaliser les expérimentations. C est ainsi qu aujourd hui, très schématiquement, la technique mise au point par le Cental peut se résumer de la manière suivante: une personne reçoit un SMS, qui est retranscrit en français «standardisé» avant d être envoyé dans le synthétiseur vocal pour être écouté par le destinataire. Tout ceci en quelques millisecondes! Un outil utile pour tous Pour en savoir plus: ouvrage: Étude d'un corpus informatisé à partir de l enquête «Faites don de vos L sms à la science» par Cédrick Fairon, Jean René KLEIN, Sébastien PAUMIER aux Presses universitaires de Louvain Cahiers du CENTAL. Ce livre entraîne le lecteur dans les coulisses du projet scientifique «Faites don de vos SMS à la science» avant de lui faire découvrir les trésors d inventivité linguistique dont font preuve les usagers du SMS. (ISBN , ISBN , Année de publication: janvier 2007, 136 pages, format 160 x 240 cm), Prix: 16,40 euros. (www.i6doc.com/doc/sms). Un exemple concret? S ur le site www. uclouvain.be/316175, une première démonstration dévoile la vocalisation d un SMS sans traduction (incompréhensible). Une deuxième fait entendre le SMS, après passage du logiciel, en français standardisé. Une prouesse réalisée avec l aide d un synthétiseur vocal mis à la disposition du Cental par le centre de recherche Multitel et grâce à un budget de la Région wallonne. L utilité de cette technologie est évidente puisqu elle s adresse à tous ceux dont les deux mains sont occupées et qui reçoivent des instructions par SMS: l ouvrier devant sa machine-outil, le cuistot au fourneau ou le délégué commercial au volant de sa voiture. Elle vient aussi au secours de ceux qui ne peuvent pas lire un message SMS (les personnes aveugles ou malvoyantes par exemple) ou à ceux qui ne parviennent pas à se faire à ce langage et donc incapables de déchiffrer le message reçu (les personnes du troisième âge notamment). En ce qui concerne l avenir, l UCL est en train de mettre sur pied une spinoff baptisée Normalis, histoire de valoriser au mieux cette nouvelle technologie du langage. Tout ceci suggère une approche nouvelle de l innovation dans la société, non pas dans la conception du matériel mais dans son utilisation et on peut souhaiter, qu à côté de la révolution d Internet, les consommateurs qui privilégient la simplicité puissent bientôt entendre une voix leur prononcer le SMS qu ils ne peuvent lire eux-mêmes directement. Paul DEVUYST 36

Scénario n 24 : QUOI FAIRE AVEC MON BAC PRO TRANSPORT /LOGISTIQUE?

Scénario n 24 : QUOI FAIRE AVEC MON BAC PRO TRANSPORT /LOGISTIQUE? Scénario n 24 : QUOI FAIRE AVEC MON BAC PRO TRANSPORT /LOGISTIQUE? SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de l information / Collaborer avec

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

CRÉER UN COURS EN LIGNE

CRÉER UN COURS EN LIGNE Anne DELABY CRÉER UN COURS EN LIGNE Deuxième édition, 2006, 2008 ISBN : 978-2-212-54153-3 2 Que recouvre le concept d interactivité? Dans une perspective de cours en ligne, une activité interactive est

Plus en détail

Elle s adresse à un public francophone amené à produire régulièrement des documents techniques.

Elle s adresse à un public francophone amené à produire régulièrement des documents techniques. Titre du Mooc : Améliorez vos écrits techniques Licence attribuée : licence Creative Commons : CC BY ND NC Date de première diffusion : 25 novembre 2014 Nom des auteurs : Marie Cerezo Brocart Livrable

Plus en détail

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers PVP «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers Frédéric BADAWI Professeur des Universités Directeur du CIES Centre Chargé de mission 1 Projet Mise en place d un

Plus en détail

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire Formation continue des personnels URCA Offre de la Bibliothèque Universitaire Année 2012-2013 Bibliothèque Universitaire Formation continue pour le personnel de l URCA Modalités o Public : personnels de

Plus en détail

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Rédaction de messages et de courriers professionnels simples, liés à l activité courante de la structure - Identifier l'objet, les destinataires et le contexte

Plus en détail

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ;

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; Disciplines qui vont évaluer LIRE Compétence 1 La maîtrise de la langue française Français Lire à haute voix, de façon expressive, un texte en prose ou en vers

Plus en détail

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Plan La première partie : L intelligence artificielle (IA) Définition de l intelligence artificielle (IA) Domaines

Plus en détail

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P)

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : LITTERATURE, PHILOLOGIE, LINGUISTIQUE Spécialité : LANGUE ET INFORMATIQUE

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO)

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO) INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE Degré 9 (1CO) DECS SE, mai 2011 PREAMBULE L ordinateur et les moyens multimédias en général font partie du quotidien des élèves. Ils sont utilisés comme instruments de

Plus en détail

PROJET MULTIMEDIA 2005/2006

PROJET MULTIMEDIA 2005/2006 PROJET MULTIMEDIA 2005/2006 Projet : Mise en page d affiches clôturant ou annonçant une activité (sortie, visite ) Structure : accueil périscolaire / accueil quartier / local jeune Secteur enfance et jeunesse

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TPE

CARACTERISTIQUES DES TPE Une démarche inscrite dans la durée... CARACTERISTIQUES DES TPE Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée.

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux :

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux : Traduction spécialisée vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie de la traduction de textes techniques dans divers domaines de spécialité : recherche documentaire, élaboration

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS TRONC COMMUN MASTER 1 LEA

ENSEIGNEMENTS TRONC COMMUN MASTER 1 LEA Langues Etrangères Appliquées LEA NIVEAU : Master 1 semestre 1 Tous parcours INTITULE DE L UF : INTITULE DU COURS : TRANSVERSALE GESTION DE PROJET RESPONSABLE : ERIC DURAND- CARRIER FONCTION : PRAG VOLUME

Plus en détail

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences eduscol Physique-chimie Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Grilles de compétences Mai 2010 mise à jour le 29 juin 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/pc FORMER

Plus en détail

MEDIAPPRO Jeunes et médias numériques en Europe

MEDIAPPRO Jeunes et médias numériques en Europe MEDIAPPRO Jeunes et médias numériques en Europe Poitiers, 17/9/07 CARACTÉRISTIQUES DE LA RECHERCHE Mieux connaître la manière dont les 12-18 s approprient les médias électroniques et identifier les axes

Plus en détail

THEME : LA COMMUNICATION ORALE ET ECRITE AU CABINET MEDICAL. Module 1 : Les généralités sur la communication écrite

THEME : LA COMMUNICATION ORALE ET ECRITE AU CABINET MEDICAL. Module 1 : Les généralités sur la communication écrite THEME : LA COMMUNICATION ORALE ET ECRITE AU CABINET MEDICAL Sous thème : La communication écrite au cabinet médical : les écrits professionnels Module 1 : Les généralités sur la communication écrite Le

Plus en détail

L alphabétisation après le livre

L alphabétisation après le livre Edito L alphabétisation après le livre Dans le cadre de l étude sur l impact de l alphabétisation que nous avons menée en 2010 1, nous avions par Catherine STERCQ notamment questionné les apprenants sur

Plus en détail

Qu est-ce que le TCF?

Qu est-ce que le TCF? Qu est-ce que le TCF? Le Test de Connaissance du Français (TCF ) est un test de niveau linguistique en français, conçu à la demande du ministère de l Éducation nationale, de l Enseignement supérieur et

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. La mesure du chômage par l Insee. N 4 Septembre 2012. Combien y a t il de chômeurs en France?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. La mesure du chômage par l Insee. N 4 Septembre 2012. Combien y a t il de chômeurs en France? L INSEE EN BREF L Insee en bref N 4 Septembre 2012 La mesure du chômage par l Insee Combien y a t il de chômeurs en France? Quelle définition des chômeurs retient l Insee? Comment l Insee mesure t il le

Plus en détail

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Rappel Le «Prix Recherche» a pour objectif de créer et de diffuser des «supports d application 1» à destination des acteurs de terrain 2 pour que

Plus en détail

Centre de Formation Juridique

Centre de Formation Juridique Centre de Formation Juridique Etablissement d enseignement supérieur privé 98 % de réussite* STAGE DE PRÉ-RENTRÉE NANTES Réservé aux étudiants de 1 ère année de Nantes Découvrez notre offre de Formation

Plus en détail

STAGES PÉDAGOGIQUES D ÉTÉ juillet & août 2015

STAGES PÉDAGOGIQUES D ÉTÉ juillet & août 2015 Formation Continue Les stages pédagogiques s adressent à tous les professeurs de Français Langue Etrangère souhaitant approfondir leur formation, actualiser leurs connaissances et renouveler leurs méthodes

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Catalogue de formations. Un programme de

Catalogue de formations. Un programme de Catalogue de formations 2015 Un programme de Présentation des formations d Emmaüs Connect Une expertise capitalisée depuis 5 ans par un travail de terrain Emmaüs Connect est une association du Mouvement

Plus en détail

Cartographie de mots : application à la visualisation de noms de marque

Cartographie de mots : application à la visualisation de noms de marque Université Montpellier II UFR Fac des Sciences Master 1 Informatique Université Montpellier II UFR Fac des Sciences Master 1 Informatique Cartographie de mots : application à la visualisation de noms de

Plus en détail

N 50729#02. L invention. REPèREs. de salarié. Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié

N 50729#02. L invention. REPèREs. de salarié. Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié N 50729#02 L invention de salarié REPèREs Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié titre chapitre L invention de salarié Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de

Plus en détail

EUROV, conception collaborative d'un ROVer Européen

EUROV, conception collaborative d'un ROVer Européen ² Résumé du projet EUROV, conception collaborative d'un ROVer Européen Le projet avait pour but de faire travailler ensemble plusieurs équipes d élèves de différentes écoles techniques européennes (France,

Plus en détail

B2i Brevet Informatique. Internet. Livret de l enseignant

B2i Brevet Informatique. Internet. Livret de l enseignant B2i Brevet Informatique et Internet Ecole Livret de l enseignant 1. Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. Toutes les activités nécessitant l utilisation de l ordinateur concourent

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

Description des cours TBU

Description des cours TBU des cours TBU 201-213-RO - Mathématiques appliquées au travail de bureau Le cours Mathématiques appliquées au travail de bureau (201-213-RO) permet de développer les habiletés requises pour résoudre des

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

ELAO. Efficient Language Assessment Online E L A O DESCRIPTION GENERALE

ELAO. Efficient Language Assessment Online E L A O DESCRIPTION GENERALE ELAO E L A O Efficient Language Assessment Online DESCRIPTION GENERALE ELAO est un logiciel d'évaluation linguistique dont la particularité est d'être à la fois précis, rapide et objectif, disponible sur

Plus en détail

Résultats de l enquête EPCI

Résultats de l enquête EPCI Sondage Résultats de l enquête EPCI Intitulé du sondage : Les EPCI françaises et Internet Intranet, Extranet Référence : 02SD421 Destinataire(s) : Répondants à l enquête Version : 1.0 Date : Octobre 2002

Plus en détail

Tout ton profil pro. [e-portfolio] Crée ton e-portfolio! sur ton. > Compétences > Projets > Réseau social > Blog professionnel.

Tout ton profil pro. [e-portfolio] Crée ton e-portfolio! sur ton. > Compétences > Projets > Réseau social > Blog professionnel. Crée ton e-portfolio! Guide utilisateur Blog, professionnel Réseau social Photos, vidéos Compétences professionnelles Connaissances, expériences Promotion personnelle Centres d intérêt CV Lettre de motivation

Plus en détail

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/ Offre de service! Les médias sociaux Facebook attire plus de clics que Google. Facebook a attiré plus de 200 millions de nouveaux usagers l an passé. 80% des compagnies utilisent Facebook. Source : http://www.clickz.com/

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE Utiliser un espace de stockage en ligne avec des élèves en situation de handicap.

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS Décembre 2013 Pourquoi un observatoire sur la maltraitance? Sérieux problème Multitude d acteurs Fragmentation Besoin de convergence La maltraitance

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Concevoir sa stratégie de recherche d information

Concevoir sa stratégie de recherche d information Concevoir sa stratégie de recherche d information Réalisé : mars 2007 Dernière mise à jour : mars 2011 Bibliothèque HEC Paris Contact : biblio@hec.fr 01 39 67 94 78 Cette création est mise à disposition

Plus en détail

V 1 Février Mars Avril

V 1 Février Mars Avril Brevet de Technicien Supérieur Assistant de gestion PME-PMI A1.1 Recherche de clientèle et contacts Définir et mettre en place une méthode de prospection Repérer et qualifier les prospects Veiller à la

Plus en détail

Quelques conseils pour bien réaliser son année de Master 2 Recherche

Quelques conseils pour bien réaliser son année de Master 2 Recherche http://adstic.free.fr adstic@gmail.com Quelques conseils pour bien réaliser son année de Master 2 Recherche Qu est ce que l Adstic? L Adstic est l association des doctorants du campus sciences et techniques

Plus en détail

HYPRA PROGRESSONS ENSEMBLE

HYPRA PROGRESSONS ENSEMBLE HYPRA PROGRESSONS ENSEMBLE LIBERTÉ ACCESSIBILITÉ UNIVERSALITÉ QU EST CE QU HYPRA? Hypra est une entreprise née en janvier 2015 et qui poursuit trois buts Accompagner les évolutions du numérique vers le

Plus en détail

1 -Présentation générale

1 -Présentation générale NOMS, Prénoms : Classe : Recherche documentaire (SVT-Documentation) Classes de 3ème 1 -Présentation générale Présentation et objectifs de l'épreuve : Réaliser une production écrite et orale sur un sujet

Plus en détail

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES 1. TEXTE DE REFERENCE Bulletin officiel du 17 février 2005 définissant les deux formes de validation (l épreuve ponctuelle et

Plus en détail

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS 1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS Parallèlement aux activités d échange et d organisation des rencontres et du séminaire thématique, nous avons réalisé durant les premières phases

Plus en détail

RÉSEAU MONDIAL DES ÉCOLES INTELLIGENTES. Alphabétisation & lettrisme numérique suivant des modules d insertion professionnelle

RÉSEAU MONDIAL DES ÉCOLES INTELLIGENTES. Alphabétisation & lettrisme numérique suivant des modules d insertion professionnelle RÉSEAU MONDIAL DES ÉCOLES INTELLIGENTES Alphabétisation & lettrisme numérique suivant des modules d insertion professionnelle 1 L internet de l éducation : Nouvelle réalité mondiale et Africaine. Changement

Plus en détail

IDD Classe de 4ème : Création d un journal scolaire en ligne.

IDD Classe de 4ème : Création d un journal scolaire en ligne. IDD Classe de 4ème : Création d un journal scolaire en ligne. Disciplines impliquées : Lettres et Documentation Professeurs : Bénédicte Herrgott. Corinne Voisin. Année : 2006-2007 Domaines du programme

Plus en détail

PROJET D EXPERIMENTATION DE CORRECTION DE COPIES D EXAMEN PAR INTERNET

PROJET D EXPERIMENTATION DE CORRECTION DE COPIES D EXAMEN PAR INTERNET PROJET D EXPERIMENTATION DE CORRECTION DE COPIES D EXAMEN PAR INTERNET Application de correction VIATIQUE Ce document décrit le projet d expérimentation que je souhaiterais mener dans le cadre de la constitution

Plus en détail

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master domaine Sciences humaines et sociales, mention Sciences Du Langage, spécialité Didactique des langues et des cultures

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Les élèves sont amenés à se questionner sur l interaction homme/machine à travers l histoire, les apports ainsi que les limites des machines.

Les élèves sont amenés à se questionner sur l interaction homme/machine à travers l histoire, les apports ainsi que les limites des machines. ductionintro Fiche 1 Les élèves sont amenés à se questionner sur l interaction homme/machine à travers l histoire, les apports ainsi que les limites des machines. Suggestions: Comment les technologies

Plus en détail

REMISE A NIVEAU DES SAVOIRS DE BASE INFORMATIQUE

REMISE A NIVEAU DES SAVOIRS DE BASE INFORMATIQUE REMISE A NIVEAU DES SAVOIRS DE BASE INFORMATIQUE FINALITE Découverte de l outil informatique et des différents éléments qui le compose Utilisation de la souris et du clavier Découverte de l environnement

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI AGENCE TUNISIENNE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif Livret

Plus en détail

Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité

Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité 21 r ue Cr ou le bar be 7 50 13 P ARI S 01 4 3 3 7 6 1 3 0 01 4 3 3 1 6 6 8 2 accueil@union-prof.asso.fr

Plus en détail

METHODOLOGIE DE PROJET

METHODOLOGIE DE PROJET Séquence METHODOLOGIE DE PROJET Objectifs: Préparer et mettre en œuvre un projet d action, d activités Identifier la demande analy ser le besoin, le contexte établir un diagnostic concev oir réaliser évaluer

Plus en détail

Brevet informatique et internet : domaine 1

Brevet informatique et internet : domaine 1 Brevet informatique et internet : domaine 1 Gérer son espace travail dans un environnement en réseau utiliser, gérer s espaces stockage à dis être autonome dans l usage s services et s outils être responsable

Plus en détail

«Bienvenue en Europe» : fiche Apprenant Thème : technologies, innovations et médias

«Bienvenue en Europe» : fiche Apprenant Thème : technologies, innovations et médias 1 «Bienvenue en Europe» : fiche Apprenant Thème : technologies, innovations et médias Contenu Cet ensemble thématique présente des innovations pratiquées dans 4 nouveaux Etats de l Union européenne : -

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

La Vérité sur la Reconnaissance Vocale.

La Vérité sur la Reconnaissance Vocale. La Vérité sur la Reconnaissance Vocale. Halte aux idées reçues Copyright 2007 Nuance Communications, Inc. Tous droits réservés. Nuance et FormTyper sont des marques commerciales et/ou des marques commerciales

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

MODALITES DE SELECTION 2011

MODALITES DE SELECTION 2011 MODALITES DE SELECTION 2011 LICENCE PROFESSIONNELLE CREATIONS ET DEVELOPPEMENTS NUMERIQUES EN LIGNE GOBELINS, l'école de l'image Site Paris - 73 boulevard Saint Marcel - 75013 PARIS tél. 01 40 79 92 12

Plus en détail

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Nouveauté Méthodes quantitatives et qualitatives Prix : 81,95 $ Auteurs : Marie-Fabienne Fortin, Johanne Gagnon ISBN13 : 9782765050063 Nombre

Plus en détail

Par alliance : Armando Perez

Par alliance : Armando Perez Par alliance : Armando Perez Thèmes France, francophonie et langue française Concept D origine cubaine, Armando Perez nous emmène dans les lieux qu il fréquente à Miami pour nous parler de lui-même, de

Plus en détail

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE STAF 2001-2002 STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE Présentation du cours Responsable : Daniel Peraya Assistante : Nathalie Deschryver TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Un corpus longitudinal de SMS d adolescents : de la constitution du corpus à l analyse de l écriture SMS

Un corpus longitudinal de SMS d adolescents : de la constitution du corpus à l analyse de l écriture SMS Un corpus longitudinal de SMS d adolescents : de la constitution du corpus à l analyse de l écriture SMS Olga Volckaert-Legrier volckaer@univ-tlse2.fr Université Toulouse Jean Jaurès Recueil mené en collaboration

Plus en détail

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015 CPNE EDITION DU LIVRE CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE A JOUR DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE Octobre 2015 OBJET DE L APPEL D OFFRE Le présent appel d offre est lancé par l Afdas pour

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

Etude empirique de la valeur d utilité de l immobilier des entreprises : un actif associé à la gestion du risque des sociétés

Etude empirique de la valeur d utilité de l immobilier des entreprises : un actif associé à la gestion du risque des sociétés Les nouveaux enjeux et défis du marché immobilier : comment y contribuer? Chaire Ivanhoé Cambridge ESG UQÀM Etude empirique de la valeur d utilité de l immobilier des entreprises : un actif associé à la

Plus en détail

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH».

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Compte Rendu Café RH Dauphine du 7 avril 2014 «Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Ce compte rendu vise à faire une synthèse des différents points abordés

Plus en détail

à destination de lecteurs de 10 ans et + souffrant de troubles cognitifs

à destination de lecteurs de 10 ans et + souffrant de troubles cognitifs Une nouvelle collection de livres faciles à lire et à comprendre à destination de lecteurs de 10 ans et + souffrant de troubles cognitifs Les éditions François Baudez ont créé une collection «facile à

Plus en détail

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré!

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! Avec le Défi de la Nuit de l Eau, contribuez à améliorer l accès à l eau potable aux enfants du Togo! Le Défi est une nouvelle approche

Plus en détail

FORMATIONS 2012-2013 Nouvelles technologies éducatives

FORMATIONS 2012-2013 Nouvelles technologies éducatives FORMATIONS 2012-2013 Nouvelles technologies éducatives Unité des nouvelles technologies éducatives Faculté des sciences de l éducation Université Saint-Joseph de Beyrouth Les formations UNTE 2012-2013

Plus en détail

Envoyez de vraies cartes postales personnalisées

Envoyez de vraies cartes postales personnalisées La Poste, http://www.laposte.fr/, aime les nouvelles technologies et offre de plus en plus de nouveaux services en ligne afin de faciliter les démarches de ses clients. C est ainsi que la lettre recommandée

Plus en détail

Pourquoi avons-nous choisi de participer au 4L Trophy?

Pourquoi avons-nous choisi de participer au 4L Trophy? Le 4L Trophy En février 2011 s élancera un raid étudiant hors du commun. Les 1200 équipages européens tenteront de parcourir les 6000kms de la 14ème édition du 4L Trophy. A l arrivée, plus de 78 tonnes

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU CD ROM

MODE D EMPLOI DU CD ROM MODE D EMPLOI DU CD ROM Ce CD Rom est conçu sous la forme d un site Web, sauf que les pages ont été débarrassées de leurs boutons habituels, leurs barres d outils et de titre. Vous pourrez ainsi bénéficier

Plus en détail

Guide de l étudiant Mon cours en ligne. 27 juin 2015 Institut Français d Espagne Innovation pédagogique et multimédia Institut français de Madrid

Guide de l étudiant Mon cours en ligne. 27 juin 2015 Institut Français d Espagne Innovation pédagogique et multimédia Institut français de Madrid Guide de l étudiant Mon cours en ligne 27 juin 2015 Institut Français d Espagne Innovation pédagogique et multimédia Institut français de Madrid Ce guide vous accompagnera tout au long de votre formation.

Plus en détail

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande PROCEDURE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE pour l obtention d un Doctorat à l Université SHS Lille 3, au sein de l Ecole doctorale SHS Lille Nord de France (adoptée au Conseil Scientifique du10

Plus en détail

E-Learning / Ergonomie :

E-Learning / Ergonomie : BARRAU Mathieu Licence Pro Communication Electronique GRUFFAZ Loic Université Lyon 2 E-Learning / Ergonomie : Cahier des charges, contenu et organisation du support de cours pour le programme de formation

Plus en détail

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A)

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A) 13 Communication Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de renforcer la notoriété de l entreprise, de mettre en valeur ses produits, d améliorer la qualité de ses échanges d informations

Plus en détail

Activité 1. Temps 1 Lectures. Objectifs. Modalités de fonctionnement. Modalités d encadrement

Activité 1. Temps 1 Lectures. Objectifs. Modalités de fonctionnement. Modalités d encadrement Temps 1 Lectures Activité 1 Objectifs Lors de cette première activité, nous vous demandons de prendre connaissance des textes que nous avons sélectionnés et qui constituent le cadre de référence de ce

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

Pourquoi créer un site Web?

Pourquoi créer un site Web? Créer mon site Web Vous avez une passion, un centre d'intérêt, un "hobbie", et vous souhaitez en parler, partager autour de ce sujet. Vous avez bien pensé à utiliser l'espace web pour faire connaître votre

Plus en détail

5212 Secrétariat. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences. FP2006-05 Version révisée

5212 Secrétariat. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences. FP2006-05 Version révisée Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 5212 Secrétariat Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences FP2006-05

Plus en détail

C1.1 Utiliser, gérer des espaces de stockage à disposition

C1.1 Utiliser, gérer des espaces de stockage à disposition Domaine 1 S'approprier un environnement numérique de travail C1.1 Utiliser, gérer des espaces de stockage à disposition AC.1.1.1 : Je différencie les espaces de stockage locaux de ceux accessibles via

Plus en détail

Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire.

Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire. CAHIER DES CHARGES - ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION Territoire concerné : Grand Villeneuvois Fumélois Lémance Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire.

Plus en détail

MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE. Des précautions essentielles

MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE. Des précautions essentielles MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE Des précautions essentielles Internet, c est un outil indispensable mais Les réseaux sociaux ne sont pas des espaces privés Vos propos peuvent avoir des répercussions

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

Outils permettant la diffusion de l information. Un point sur le droit numérique

Outils permettant la diffusion de l information. Un point sur le droit numérique Technologies de l Information et de la Communication Introduction aux NTE/TICE Présentation des UNR UNT Outils permettant la diffusion de l information L apprentissage à partir de ces technologies numériques

Plus en détail