Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2012-12"

Transcription

1 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel

2 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent les délais de transmission des statistiques du commerce extérieur à Eurostat, l Office statistique de l Union européenne. Pour les statistiques extracommunautaires, ce délai est de 6 semaines après le mois de référence. Pour les statistiques intracommunautaires, il est de 10 semaines. Ce dernier délai détermine la date de publication du Bulletin mensuel du commerce extérieur. Le calendrier de publication est le suivant: avril mai juin julliet août septembre octobre novembre décembre 2013 E Institut des comptes nationaux - Banque nationale de Belgique, Bruxelles Tous droits réservés. La reproduction de cette publication, en tout ou en partie, à des fins éducatives et non commerciales est autorisée avec mention de la source. ISSN (print) ISSN X (online) Vol. 16 numéro 12 - Données traitées jusqu au 1 mars 2013

3 Table des matières Commentaire - Concept national 5 1. Évolution du commerce extérieur belge 7 2. Évolution des exportations, des importations et de la balance commerciale 9 3. Résultats de janvier à décembre Résultats par pays partenaires Résultats par division du système harmonisé 11 Tableaux Concept national Commerce extérieur de la Belgique selon le concept national: évolution mensuelle Commerce extérieur de la Belgique selon le concept national: évolution cumulée Commerce extérieur de la Belgique selon le concept national: indices mensuels Commerce extérieur de la Belgique selon le concept national: pourcentages de variation, données cumulées Commerce extérieur de la Belgique selon le concept national par pays partenaire: chiffres mensuels Commerce extérieur de la Belgique selon le concept national par pays partenaire: chiffres cumulés Commerce extérieur de la Belgique selon le concept national par section du Système Harmonisé: chiffres mensuels Commerce extérieur de la Belgique selon le concept national par section du Système Harmonisé: chiffres cumulés Concept communautaire Commerce extérieur de la Belgique selon le concept communautaire: évolution mensuelle Commerce extérieur de la Belgique selon le concept communautaire: évolution cumulée 26 Notice méthodologique 27 Remarques générales 35 Signes conventionnels 37 Liste des abréviations 39 3

4

5 Commentaire - Concept national

6

7 1. Évolution du commerce extérieur belge Au mois de décembre 2012, les montants des exportations et des importations (tableau 1) s élèvent respectivement à 18,0 et à 19,1 milliards d euros. Par rapport au mois de décembre 2011, cela correspond à une diminution de 1,4% pour les exportations et de 6,1% pour les importations. Pour l ensemble de l année 2012, la valeur des exportations s élève à 239,0 milliards d euros et celle des importations à 247,0 milliards d euros, en augmentation de 0,3 % pour les exportations et un montant inchangé pour les importations par rapport à l année La balance commerciale de l année se solde par un déficit de 8,1 milliards d euros. C est une amélioration de 0,9 milliard d euros par rapport à l année En 2012, le solde de la balance commerciale du commerce intracommunautaire s est élevé à -16,9 milliards d euros contre -14,0 milliards d euros en Le commerce extracommunautaire pour sa part, se solde par un excédent de 8,8 milliards d euros en 2012, par rapport à un surplus de 5,1 milliards en Les soldes du commerce intracommunautaire et extracommunautaire divergent pour la troisième année consécutive, le commerce intracommunautaire présentant des déficits sans cesse croissants et le commerce extracommunautaire des excédents de plus en plus importants. Ce sont principalement les exportations vers la Corée du Sud (+18,5 %, principalement: cuivre et ouvrage en cuivre, machines, appareils et engins mécaniques) les Etats-Unis (+17,5 %, principalement: produits pharmaceutiques, machines, appareils et engins mécaniques), Singapour (+16,3 %, principalement: navigation maritime, cuivre et ouvrage en cuivre) et le Canada (+10,3 %, principalement: produits chimiques organiques, machines, appareils et engins mécaniques) qui ont fortement progressé, tandis que les exportations vers les pays de l UE comme la Grèce (-14,1 %, principalement: combustibles minéraux, produits chimiques organiques), le Portugal (-9,2 %, principalement: automobiles, cuivre et ouvrage en cuivre), l Espagne (-7,7%, principalement: automobiles, machines, appareils et engins mécaniques) ont diminué. Le recul économique dans ces pays affecte les exportations intracommunautaires de la Belgique. Au cours de l année 2012, le volume des exportations a diminué de 2,8 % et celui des importations de 4,8%. Dès lors, le taux de couverture progresse de 2,1 % par rapport à celui de l année Les termes de l échange ont diminué de 1,7 % suite d une augmentation des valeurs unitaires de 5,0 % à l importation et de 3,2 % à l exportation par rapport à l année Les estimations rapides pour le mois de janvier 2013 de la balance commerciale (tableau 2) affichent un déficit de 1,2 milliard d euros. Les exportations sont estimées à 19,6 milliards d euros et les importations à 20,9 milliards d euros. Cela correspond à une augmentation de 2,8% du montant des exportations et de 0,8% de celui des importations par rapport à janvier

8 TABLEAU 1 INDICATEURS DU COMMERCE EXTÉRIEUR En milliards d euros Exportations Importations Soldes (en milliards d euros) Pourcentages de variation 1 En milliards d euros Pourcentages de variation 1 Décembre 2012 Décembre 2012 p.m. Décembre 2011 Commerce intracommunautaire (UE) 11,9-4,3 14,2-5,9-2,3-2,7 Commerce extracommunautaire (extra UE) 6,1 5,0 4,9-6,4 1,2 0,6 Total 18,0-1,4 19,1-6,1-1,1-2,1 p.m. Année Année Année Commerce intracommunautaire (UE) 165,1-0,7 182,0 1,0-16,9-14,0 Commerce extracommunautaire (extra UE) 73,8 2,7 65,0-2,7 8,8 5,0 Total 239,0 0,3 247,0 0,0-8,1-9,0 MOYENNE DE 2012 (Variation en pourcentage par rapport à la moyenne de la période correspondante de l année précédente) Exportations Importations Evolution des termes de l échange Evolution du taux de couverture Valeurs unitaires 3,2 5,0-1,7 Volumes - 2,8-4,8 2,1 Source: ICN N.B.: Ces chiffres, établis selon le concept national, sont provisoires et donc susceptibles d être revus. Le concept national s appuie sur le transfert de propriété entre un résident et un non-résident, tandis que le concept communautaire est fondé sur le franchissement de la frontière nationale par les marchandises. Les totaux pour l intra-ue comprennent le commerce avec les 26 autres Etats membres. Les termes de l échange mesurent la relation entre les valeurs unitaires des exportations et celles des importations. Une évolution des termes de l échange positive indique une hausse plus forte des valeurs unitaires des exportations que celles des imporatations ou une baisse moins rapide des valeurs d unité des exportations que celles des importations. Le taux de couverture est la relation entre les volumes d exportations et les volumes d importations. Une évolution du taux de couverture positive indique une croissance plus rapide des volumes d exportations par rapport aux volumes d importations ou une baisse moins rapide des volumes d exportations par rapport à la diminution des volumes d importations. 1 Par rapport à la période correspondante de l année précédente. TABLEAU 2 ESTIMATION RAPIDE DES RÉSULTATS DU MOIS DE JANVIER 2013 (milliards d euros, variation en pourcentage par rapport à la moyenne de la période correspondante de l année précédente) En milliards d euros Exportations Importations Soldes (en milliards d euros) Pourcentages de variation 1 En milliards d euros Pourcentages de variation 1 Commerce intracommunautaire (UE) 14,1 4,4 15,0-0,6-0,9-1,6 Commerce extracommunautaire (extra UE) 5,5-0,9 5,8 4,5-0,3 0,0 Total 19,6 2,8 20,9 0,8-1,2-1,6 Janvier 2013 p.m. Janvier 2012 Source: ICN N.B.: Ces chiffres, établis selon le concept national, sont provisoires et donc susceptibles d être revus. Le concept national s appuie sur le transfert de propriété entre un résident et un non-résident, tandis que le concept communautaire est fondé sur le franchissement de la frontière nationale par les marchandises. Voir point 2 de la notice méthodologique disponible dans le bulletin mensuel de la statistique du commerce extérieur. Les totaux pour l intra-ue comprennent le commerce avec les 26 autres Etats membres. 1 Par rapport à la période correspondante de l année précédente. 8

9 2. Évolution des exportations, des importations et de la balance commerciale GRAPHIQUE 1 EXPORTATIONS (variation en pourcentage par rapport au mois correspondant de l année précédente) Source: ICN GRAPHIQUE 2 IMPORTATIONS (variation en pourcentage par rapport au mois correspondant de l année précédente) Source: ICN 9

10 GRAPHIQUE 3 BALANCE COMMERCIALE () Source: ICN 3. Résultats de janvier à décembre Résultats par pays partenaires GRAPHIQUE 4 EXPORTATIONS PAR PAYS ET PAR ZONE (pourcentages de variation par rapport à la moyenne de la période correspondante de l année précédente) Source: ICN 10

11 GRAPHIQUE 5 IMPORTATIONS PAR PAYS ET PAR ZONE (pourcentages de variation par rapport à la moyenne de la période correspondante de l année précédente) Source: ICN 3.2 Résultats par division du système harmonisé GRAPHIQUE 6 EXPORTATIONS DE CERTAINES DIVISIONS DU SYSTÈME HARMONISÉ (pourcentages de variation par rapport à la moyenne de la période correspondante de l année précédente) Source: ICN 11

12 GRAPHIQUE 7 IMPORTATIONS DE CERTAINES DIVISIONS DU SYSTÈME HARMONISÉ (pourcentages de variation par rapport à la moyenne de la période correspondante de l année précédente) Source: ICN 12

13 Tableaux

14 Remarque importante Des différences temporaires peuvent apparaître entre les chiffres de la statistique du commerce extérieur et les données utilisées dans le Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique suite à un calendrier de révision différent.

15 1. CONCEPT NATIONAL 1.1 COMMERCE EXTÉRIEUR DE LA BELGIQUE SELON LE CONCEPT NATIONAL: ÉVOLUTION MENSUELLE () Exportations Importations Balance commerciale Total Intra-UE 1 Extra-UE Total Intra-UE 1 Extra-UE Total Intra-UE 1 Extra-UE 2008 jan , , , , , , ,8-192, ,7 fév , , , , , ,4-2,1-205,1 203,0 mars , , , , , ,6-938,6-565,3-373,3 avril , , , , , ,0-839,9-322,9-517,1 mai , , , , , ,8-297,6-226,0-71,6 juin , , , , , ,3-376,3-160,1-216,2 juill , , , , , ,3-79,4-227,7 148,3 août , , , , , , , , ,0 sep , , , , , , ,0-493,2-529,7 oct , , , , , ,9-765,6-220,6-545,0 nov , , , , , , ,3-840,5-751,8 déc , , , , , , ,8-937,4-651, jan , , , , , , ,0 201, ,5 fév , , , , , ,7-402,4 27,1-429,4 mars , , , , , ,5-814,5-84,0-730,5 avril , , , , , ,3-98,4-7,2-91,2 mai , , , , , ,1-305,9-178,8-127,1 juin , , , , , ,0-18,4-255,7 237,4 juill , , , , , ,0 610,3 442,0 168,4 août , , , , , ,4-917,3-241,0-676,3 sep , , , , , ,2 88,4 15,4 73,1 oct , , , , , ,9-740,2-190,5-549,6 nov , , , , , ,4 29,3-131,0 160,3 déc , , , , , ,0-893, ,8 372, jan , , , , , , ,2-885,6-144,6 fév , , , , , ,1-403,4-819,3 415,9 mars , , , , , ,2-46,9-102,6 55,7 avril , , , , , ,6-321,2-377,2 56,0 mai , , , , , ,0-239,9-89,4-150,6 juin , , , , , ,6 640,9-91,7 732,5 juill , , , , , ,7 511,6-325,6 837,2 août , , , , , ,3-665,1-513,5-151,6 sep , , , , , ,3 657,7 71,9 585,8 oct , , , , , ,6-207,7-537,5 329,8 nov , , , , , ,8-885,2-711,9-173,3 déc , , , , , , , ,7 333, jan , , , , , , ,9-887,3-487,6 fév , , , , , ,1-316, ,7 964,0 mars , , , , , ,8-283,4-931,5 648,0 avril , , , , , ,8-175,8-754,1 578,3 mai , , , , , ,9-694,2-986,6 292,5 juin , , , , , ,0-249,9-753,1 503,1 juill , , , , , ,0 268,2-808, ,1 août , , , , , , , ,5-696,6 sep , , , , , ,3-762, ,9 422,1 oct , , , , , ,5-117,1-872,7 755,7 nov , , , , , , , ,4 409,9 déc , , , , , , , ,8 581, jan. p , , , , , , , ,8 8,1 fév. p , , , , , ,4-528, , ,0 mars p , , , , , ,8-324, , ,5 avril p , , , , , ,3-436, ,9 974,3 mai p , , , , , ,0-642, ,7 597,1 juin p , , , , , ,5-185, , ,2 juill. p , , , , , ,6 121, , ,1 août p , , , , , , , ,3-141,2 sep. p , , , , , ,2-299,3-903,3 604,1 oct. p , , , , , ,6-346, ,9 656,0 nov. p , , , , , , , ,9 601,3 déc. p , , , , , , , , ,4 1 Résultats ajustés - voir point 6.2 de la notice méthodologique en fin du Bulletin mensuel - Statistique du commerce extérieur. 15

16 1.2 COMMERCE EXTÉRIEUR DE LA BELGIQUE SELON LE CONCEPT NATIONAL: ÉVOLUTION CUMULÉE () Exportations Importations Balance commerciale Total Intra-UE 1 Extra-UE Total Intra-UE 1 Extra-UE Total Intra-UE 1 Extra-UE 2008 jan , , , , , , ,8-192, ,7 jan.-fév , , , , , , ,9-397,2-994,7 jan.-mars , , , , , , ,5-962, ,0 jan.-avril , , , , , , , , ,1 jan.-mai , , , , , , , , ,7 jan.-juin , , , , , , , , ,9 jan.-juill , , , , , , , , ,6 jan.-août , , , , , , , , ,6 jan.-sep , , , , , , , , ,3 jan.-oct , , , , , , , , ,3 jan.-nov , , , , , , , , ,1 jan.-déc , , , , , , , , , jan , , , , , , ,0 201, ,5 jan.-fév , , , , , , ,4 228, ,9 jan.-mars , , , , , , ,9 144, ,4 jan.-avril , , , , , , ,3 137, ,6 jan.-mai , , , , , , ,2-41, ,7 jan.-juin , , , , , , ,6-297, ,3 jan.-juill , , , , , , ,3 145, ,9 jan.-août , , , , , , ,6-96, ,2 jan.-sep , , , , , , ,2-80, ,1 jan.-oct , , , , , , ,4-271, ,7 jan.-nov , , , , , , ,1-402, ,4 jan.-déc , , , , , , , , , jan , , , , , , ,2-885,6-144,6 jan.-fév , , , , , , , ,9 271,3 jan.-mars , , , , , , , ,5 327,0 jan.-avril , , , , , , , ,7 383,0 jan.-mai , , , , , , , ,1 232,4 jan.-juin , , , , , , , ,8 964,9 jan.-juill , , , , , ,0-889, , ,1 jan.-août , , , , , , , , ,5 jan.-sep , , , , , ,6-896, , ,3 jan.-oct , , , , , , , , ,1 jan.-nov , , , , , , , , ,8 jan.-déc , , , , , , , , , jan , , , , , , ,9-887,3-487,6 jan.-fév , , , , , , , ,0 476,4 jan.-mars , , , , , , , , ,4 jan.-avril , , , , , , , , ,7 jan.-mai , , , , , , , , ,2 jan.-juin , , , , , , , , ,3 jan.-juill , , , , , , , , ,4 jan.-août , , , , , , , , ,8 jan.-sep , , , , , , , , ,9 jan.-oct , , , , , , , , ,6 jan.-nov , , , , , , , , ,5 jan.-déc , , , , , , , , , jan. p , , , , , , , ,8 8,1 jan.-fév. p , , , , , , , , ,1 jan.-mars p , , , , , , , , ,6 jan.-avril p , , , , , , , , ,9 jan.-mai p , , , , , , , , ,0 jan.-juin p , , , , , , , , ,2 jan.-juill. p , , , , , , , , ,3 jan.-août p , , , , , , , , ,1 jan.-sep. p , , , , , , , , ,2 jan.-oct. p , , , , , , , , ,2 jan.-nov. p , , , , , , , , ,5 jan.-déc. p , , , , , , , , ,9 1 Résultats ajustés - voir point 6.2 de la notice méthodologique en fin de Bulletin mensuel - Statistique du commerce extérieur. 16

17 1.3 COMMERCE EXTÉRIEUR DE LA BELGIQUE SELON LE CONCEPT NATIONAL: INDICES MENSUELS (indices année 2000 = 100) Valeurs 1 Quantités 2 Valeurs unitaires Termes de l échange 3 Exportations Importations Exportations Importations Exportations Importations 2008 jan. 140,3 155,8 116,6 127,3 120,3 122,3 98,3 fév. 142,4 147,2 117,0 118,5 121,7 124,1 98,0 mars 143,8 156,0 117,9 123,7 121,9 126,1 96,7 avril 153,6 165,3 125,2 132,7 122,6 124,6 98,4 mai 144,7 151,9 117,4 119,7 123,3 126,8 97,2 juin 153,8 161,9 122,5 124,4 125,6 130,2 96,5 juill. 151,3 157,0 119,0 119,2 127,1 131,7 96,5 août 121,9 142,4 96,1 108,7 126,9 131,0 96,9 sep. 153,1 166,2 121,1 127,4 126,4 130,4 96,9 oct. 149,3 160,3 118,9 125,6 125,5 127,6 98,4 nov. 118,8 135,3 97,0 108,0 122,5 125,2 97,8 déc. 109,2 125,3 91,5 103,8 119,4 120,7 98, jan. 103,7 117,5 88,2 100,0 117,5 117,4 100,0 fév. 106,9 113,7 91,7 99,4 116,6 114,3 102,0 mars 114,4 124,6 98,9 107,7 115,7 115,7 100,0 avril 107,9 112,2 95,0 100,0 113,6 112,2 101,2 mai 103,1 109,0 90,9 96,5 113,5 112,9 100,5 juin 117,0 121,1 102,8 107,2 113,8 112,9 100,8 juill. 112,4 111,4 98,6 98,6 114,1 113,0 101,0 août 95,8 106,2 84,4 93,9 113,5 113,2 100,3 sep. 123,9 127,3 107,3 112,7 115,4 112,9 102,2 oct. 121,8 131,7 104,6 116,7 116,5 112,9 103,2 nov. 121,9 125,8 106,6 111,2 114,5 113,1 101,2 déc. 120,3 131,4 105,3 114,6 114,3 114,6 99, jan. 113,3 125,2 93,4 104,7 121,3 119,5 101,5 fév. 117,3 124,4 98,3 103,8 119,3 119,8 99,5 mars 141,7 146,8 119,3 121,7 118,8 120,5 98,6 avril 130,3 137,2 106,4 112,1 122,5 122,4 100,0 mai 127,3 133,4 103,6 107,3 122,9 124,2 98,9 juin 148,1 148,0 119,1 117,4 124,3 126,0 98,7 juill. 131,2 131,6 106,5 105,0 123,2 125,3 98,3 août 120,4 129,6 97,7 103,8 123,2 124,8 98,7 sep. 146,9 146,6 117,8 116,2 124,7 126,1 98,9 oct. 144,0 150,4 115,2 118,7 125,1 126,7 98,7 nov. 141,8 153,4 112,2 119,0 126,4 128,9 98,1 déc. 132,2 149,1 102,5 112,8 128,9 132,2 97, jan. 142,0 157,6 107,8 116,7 131,7 134,9 97,6 fév. 149,8 157,2 112,1 116,4 133,6 135,1 98,9 mars 172,3 180,3 127,3 131,4 135,3 137,2 98,7 avril 150,2 156,6 111,0 113,3 135,4 138,2 97,9 mai 163,2 174,1 119,8 125,3 136,3 138,9 98,1 juin 155,9 163,1 115,1 117,2 135,5 139,2 97,4 juill. 147,0 149,7 108,1 106,8 135,9 140,1 97,0 août 134,5 155,5 98,5 110,3 136,6 140,9 96,9 sep. 152,8 163,9 112,0 116,4 136,5 140,8 97,0 oct. 150,5 156,5 109,5 110,7 137,5 141,4 97,2 nov. 151,0 164,6 108,6 115,7 139,1 142,3 97,7 déc. 138,8 159,9 101,8 112,3 136,4 142,4 95, jan. p 145,9 163,8 105,3 114,0 138,5 143,6 96,5 fév. p 157,7 167,7 111,0 113,7 142,1 147,4 96,4 mars p 172,2 181,0 122,1 122,3 141,0 148,0 95,3 avril p 152,9 161,9 108,0 110,0 141,5 147,2 96,2 mai p 154,3 165,0 110,6 113,5 139,5 145,4 96,0 juin p 156,5 163,7 112,6 114,0 139,0 143,5 96,8 juill. p 150,5 155,0 107,6 105,9 139,8 146,4 95,5 août p 137,6 153,4 98,9 103,5 139,1 148,2 93,8 sep. p 147,6 155,3 104,8 106,3 140,8 146,1 96,3 oct. p 159,3 167,9 113,2 115,2 140,8 145,7 96,6 nov. p 152,6 169,1 109,4 115,4 139,5 146,4 95,2 déc. p 137,7 151,5 97,8 103,4 140,8 146,5 96,1 1 Résultats ajustés - voir point 6.2 de la notice méthodologique en fin du Bulletin mensuel - Statistique du commerce extérieur. 2 Indice des quantités = (indice des valeurs /indices des valeurs unitaires I) x Indice des termes de l échange = (indice des valeurs unitaires à l exportation/indice des valeurs unitaires à l importation)x100 17

18 1.4 COMMERCE EXTÉRIEUR DE LA BELGIQUE SELON LE CONCEPT NATIONAL: POURCENTAGES DE VARIATION, DONNÉES CUMULÉES (pourcentages de variation par rapport à la période correspondante de l année précédente) Valeurs 1 Quantités Valeurs unitaires Exportations Importations Exportations Importations Exportations Importations 2008 jan. 6,0 14,0 1,8 5,5 4,1 8,1 jan.-fév. 7,4 12,8 2,7 3,5 4,6 9,0 jan.-mars 3,4 9,5-1,1 0,5 4,6 9,0 jan.-avril 6,8 13,3 2,0 3,9 4,7 9,1 jan.-mai 6,2 12,0 1,4 2,5 4,8 9,3 jan.-juin 6,0 11,9 0,9 2,0 5,0 9,7 jan.-juill. 6,6 12,1 1,2 2,0 5,3 10,0 jan.-août 5,8 12,0 0,2 1,7 5,5 10,2 jan.-sep. 6,3 12,7 0,6 2,3 5,7 10,2 jan.-oct. 5,2 11,5-0,4 1,5 5,6 9,9 jan.-nov. 3,1 9,3-2,2 0,0 5,4 9,3 jan.-déc. 2,0 7,7-2,9-0,8 5,0 8, jan. -26,1-24,6-24,3-21,5-2,4-4,0 jan.-fév. -25,5-23,7-23,0-18,9-3,3-6,0 jan.-mars -23,8-22,5-20,7-16,9-3,9-6,8 jan.-avril -25,4-25,0-21,6-18,9-4,8-7,5 jan.-mai -26,0-25,7-21,8-19,0-5,4-8,2 jan.-juin -25,7-25,6-20,8-18,1-6,1-9,1 jan.-juill. -25,7-26,1-20,3-18,0-6,7-9,8 jan.-août -25,2-26,0-19,4-17,5-7,2-10,3 jan.-sep. -24,5-25,7-18,5-16,8-7,3-10,7 jan.-oct. -23,9-24,9-17,9-15,8-7,3-10,7 jan.-nov. -21,9-23,5-15,7-14,3-7,3-10,7 jan.-déc. -19,8-21,5-13,7-12,6-7,0-10, jan. 9,3 6,6 5,9 4,8 3,3 1,7 jan.-fév. 9,5 8,0 6,5 4,5 2,8 3,3 jan.-mars 14,6 11,4 11,5 7,5 2,7 3,6 jan.-avril 16,1 14,0 11,7 8,6 4,0 4,9 jan.-mai 17,5 15,6 12,1 9,1 4,8 5,9 jan.-juin 19,1 16,8 12,8 9,2 5,6 6,9 jan.-juill. 18,8 16,9 12,1 8,8 5,9 7,4 jan.-août 19,5 17,5 12,5 9,0 6,2 7,8 jan.-sep. 19,4 17,2 12,2 8,3 6,4 8,2 jan.-oct. 19,3 16,9 12,0 7,6 6,6 8,6 jan.-nov. 19,0 17,4 11,3 7,6 6,9 9,1 jan.-déc. 18,2 17,0 10,0 6,7 7,4 9, jan. 25,3 25,9 15,4 11,4 8,6 12,9 jan.-fév. 26,5 26,1 14,7 11,8 10,3 12,8 jan.-mars 24,7 24,9 11,7 10,4 11,6 13,2 jan.-avril 22,2 22,1 9,8 8,0 11,3 13,1 jan.-mai 23,4 23,8 11,0 9,7 11,2 12,8 jan.-juin 20,0 21,4 8,3 7,9 10,8 12,4 jan.-juill. 18,8 20,3 7,3 7,1 10,7 12,3 jan.-août 18,0 20,3 6,5 7,0 10,8 12,4 jan.-sep. 16,3 19,2 5,1 6,2 10,6 12,3 jan.-oct. 15,0 17,6 4,0 4,8 10,5 12,2 jan.-nov. 14,2 16,5 3,4 4,0 10,5 12,0 jan.-déc. 13,4 15,7 3,0 3,7 10,1 11, jan. p 2,7 4,0-2,4-2,3 5,2 6,4 jan.-fév. p 4,1 5,3-1,6-2,3 5,8 7,8 jan.-mars p 2,5 3,5-2,6-4,0 5,2 7,8 jan.-avril p 2,3 3,5-2,6-3,7 5,1 7,5 jan.-mai p 0,7 1,7-3,6-4,9 4,5 6,9 jan.-juin p 0,6 1,4-3,4-4,5 4,2 6,3 jan.-juill. p 0,9 1,7-3,0-4,1 4,0 6,0 jan.-août p 1,0 1,4-2,6-4,3 3,7 5,9 jan.-sep. p 0,5 0,6-3,0-4,8 3,7 5,7 jan.-oct. p 1,1 1,3-2,4-4,0 3,5 5,4 jan.-nov. p 1,1 1,4-2,1-3,6 3,3 5,2 jan.-déc. p 0,9 0,9-2,3-4,0 3,3 5,0 1 Résultats ajustés - voir point 6.2 de la notice méthodologique en fin de volume. 18

19 1.5 COMMERCE EXTÉRIEUR DE LA BELGIQUE SELON LE CONCEPT NATIONAL PAR PAYS PARTENAIRES: CHIFFRES MENSUELS (chiffres provisoires) 2012 déc. Total 1 Exportations Importations Balance commerciale Variations par rapport à la période correspondante de l année précédente en p.c. Total 1 Variations par rapport à la période correspondante de l année précédente en p.c. Total Total général ,8-1,4-250, ,2-6, , ,4 Europe ,9-4,0-540, ,6-5,4-897, ,7 Union européenne ,5-4,3-540, ,2-5,9-900, ,7 Union Economique et Monétaire 9.812,1-4,9-505, ,6-3,7-478, ,5 France 2.771,3-4,5-129, ,0-8,7-213,6 538,3 Luxembourg 406,4-11,3-51,7 191,7-8,6-18,1 214,7 Pays-Bas 2.490,6 1,2 30, ,2 2,6 133, ,6 Allemagne 2.559,7-10,7-307, ,2-8,2-264,9-394,5 Italie 598,7 2,5 14,8 658,5 12,0 70,7-59,8 Irlande 95,0 5,2 4,7 191,0-7,1-14,7-96,0 Grèce 62,0 4,7 2,8 16,6-63,5-28,9 45,4 Portugal 79,4 0,3 0,2 105,8-3,9-4,3-26,4 Espagne 401,2-7,1-30,9 371,6-20,4-95,2 29,6 Finlande 90,9-15,1-16,2 79,9-8,2-7,1 11,0 Autriche 146,6-15,5-26,9 109,1-21,2-29,3 37,5 Slovénie 23,1 3,6 0,8 10,9-23,2-3,3 12,2 Malte 4,2-37,3-2,5 4,3-17,3-0,9-0,1 Chypre 11,8-10,6-1,4 10,0 35,1 2,6 1,8 Slovaquie 47,2-5,4-2,7 51,0-13,1-7,7-3,8 Estonie 24,0 80,4 10,7 12,9 51,8 4,4 11,1 Autres pays de l Union Européenne 2.104,4-1,6-35, ,6-18,2-422,3 208,8 Royaume-Uni 1.117,3 3,9 42,0 906,3-24,3-291,2 211,0 Danemark 128,4-4,0-5,3 65,7-16,8-13,3 62,7 Suède 252,3-4,9-13,0 299,9-22,0-84,4-47,6 Lettonie 13,0 18,2 2,0 20,1 55,8 7,2-7,1 Lituanie 45,9 6,5 2,8 16,9-15,9-3,2 29,0 Pologne 280,1-5,3-15,8 184,9-13,2-28,1 95,2 Tchéquie 124,4-21,3-33,7 191,4-12,0-26,0-67,0 Hongrie 72,5 4,3 3,0 72,1-14,2-11,9 0,4 Bulgarie 22,8-23,2-6,9 103,6 47,0 33,1-80,8 Roumanie 47,6-17,9-10,4 34,8-11,2-4,4 12,8 Autres pays européens 913,4 0,1 0, ,4 0,2 2,7-613,0 Norvège 74,2-7,5-6,0 457,3-6,7-32,8-383,1 Suisse 264,6-13,7-42,1 192,8-9,1-19,2 71,8 Turquie 241,1 7,6 17,1 123,0-22,1-35,0 118,1 Russie 210,9 4,1 8,3 667,4 6,8 42,2-456,5 Autres pays d Europe 122,6 23,8 23,6 85,8 122,9 47,3 36,8 Afrique 589,4 1,8 10,3 454,2 53,5 158,3 135,2 Algérie 65,8 53,7 23,0 90, ,2 83,5-24,3 Tunisie 20,7-32,1-9,8 16,9-18,0-3,7 3,8 Congo (Rép.Dém.) 20,4-11,3-2,6 15,3 30,8 3,6 5,1 Rwanda 2,0-9,1-0,2 1,0-9,1-0,1 1,0 Angola 34,7 49,6 11,5 37,0 46,8 11,8-2,3 Afrique du Sud 80,2-20,8-21,1 110,5 20,5 18,8-30,3 Autres pays d Afrique 365,6 2,7 9,5 183,3 32,0 44,4 182,3 Amérique 1.373,6 6,8 87, ,1-7,6-100,4 145,5 Etats-Unis 936,7 11,8 98,8 802,1-0,4-3,2 134,6 Canada 139,5 18,7 22,0 65,8-19,1-15,5 73,7 Mexique 50,1-28,2-19,7 66,6 24,0 12,9-16,5 Colombie 26,7-2,5-0,7 38,3-6,1-2,5-11,6 Brésil 113,2-10,1-12,7 100,2-8,2-9,0 13,0 Argentine 21,4-11,9-2,9 13,1-52,0-14,2 8,3 Autres pays d Amérique 86,0 3,0 2,5 142,1-32,6-68,9-56,1 Asie 2.684,5 4,5 116, ,4-17,9-360, ,1 Iran 12,7-51,7-13,6 0,2-71,4-0,5 12,5 Israël 190,3-7,0-14,4 50,6 57,6 18,5 139,7 Arabie saoudite 98,8-8,2-8,8 78,7 25,1 15,8 20,1 Emirats arabes unis 227,1-3,6-8,6 99,4-37,5-59,7 127,7 Inde 760,5 20,9 131,6 139,1-40,4-94,2 621,4 Thaïlande 61,1 18,6 9,6 71,0 29,3 16,1-9,9 19

20 1.5 COMMERCE EXTÉRIEUR DE LA BELGIQUE SELON LE CONCEPT NATIONAL PAR PAYS PARTENAIRES: CHIFFRES MENSUELS (SUITE) (chiffres provisoires) 2012 déc. Exportations Importations Balance commerciale Total Variations par rapport à la période correspondante de l année précédente Total Variations par rapport à la période correspondante de l année précédente Total 1 en p.c. 1 en p.c. Singapour 57,4-6,4-3,9 19,8-11,6-2,6 37,6 Chine 504,5 4,5 21,5 445,0-14,2-73,8 59,5 CoréeduSud 141,0 78,0 61,8 114,7 28,6 25,5 26,3 Japon 123,7-30,0-53,1 303,4-18,1-67,3-179,7 Taiwan 36,1-29,2-14,9 28,9-1,7-0,5 7,2 Hong-Kong 203,6 6,7 12,8 88,2-5,2-4,8 115,4 Autres pays d Asie 267,7-1,4-3,8 210,6-38,7-133,1 57,1 Australie et Océanie 93,3-24,0-29,5 52,2-37,9-31,8 41,1 Australie 79,3-25,2-26,7 42,0-41,3-29,6 37,3 Nouvelle-Zélande 10,7-22,5-3,1 7,3 7,4 0,5 3,4 Autres pays d Océanie 3,2 3,2 0,1 3,0-46,4-2,6 0,2 Divers 462,1 29,0 103,8 0,7-76,7-2,3 461,4 1 Résultats ajustés - voir point 6.2 de la notice méthodologique en fin de volume. 20

Notice méthodologique

Notice méthodologique Version intégrale Notice méthodologique 1. Base 1.1 Publications La Banque nationale de Belgique (BNB) publie, pour le compte de l Institut des comptes nationaux (ICN), les statistiques du commerce extérieur

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2015-01

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2015-01 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2015-01 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2013-04

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2013-04 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2013-04 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le

GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le Les relations commerciales de la Belgique avec le GHANA Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1 La

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun)

LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun) LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun) Afin de faciliter l application du tarif extérieur commun (application des mêmes droits de douane quelque soit le point d entrée de la marchandise sur

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin trimestriel 2012-I

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin trimestriel 2012-I Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin trimestriel 2012-I E Institut des comptes nationaux Banque nationale de Belgique, Bruxelles Tous droits réservés. La reproduction

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne Renseignez-vous auprès de votre conseiller commercial habituel et sur le site Internet : www.colissimo.fr/entreprises* *Consultation gratuite hors coûts de connexion et de communication selon l opérateur

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Les comptes nationaux et le SEC 2010

Les comptes nationaux et le SEC 2010 Les comptes nationaux et le SEC 2010 7 ème séminaire de la Banque nationale de Belgique pour enseignants en économie du secondaire Bruxelles, le 22 octobre 2014 Catherine RIGO Plan de l exposé Introduction

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI»

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» La SOPARFI n'est pas régie par une loi spécifique, mais se définit comme une société de capitaux luxembourgeoise soumise à une fiscalité tant directe

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juin 2014 Page 1 898 SYNTHESE En 2013, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse ; il est

Plus en détail

VAIO en toute sérénité

VAIO en toute sérénité VAIO en toute sérénité Les garanties VAIO et leurs Extensions Modèles VAIO grand public Garantie standard 1 an* Extensions de Garantie Modèles VAIO Professionnels Garantie standard 2 ans* internationale

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail

FORMALITES DOUANIERES

FORMALITES DOUANIERES FORMALITES DOUANIERES En France métropolitaine, pour les envois intra-métropole et vers les pays de l Union Européenne, toute vente de marchandise est soumise à la TVA. En revanche, les marchandises exportées

Plus en détail

Tourisme en Flandre. Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010)

Tourisme en Flandre. Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010) Les chiffres clés du tourisme 2010 Tourisme en Flandre Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010) nuitées % arrivées % Durée moyenne du séjour (nuits) Région Flamande 23.087.944 66% 7.660.540 57%

Plus en détail

LUXGSM. Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du temps

LUXGSM. Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du temps T/L-1a Généralités Les plages de tarifs (si pas indiqué autrement) Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M Catalogue Tarifaire 2010 Les Solutions M2M 60 3 Les Solutions M2M E changer entre objets communicants, c est établir à distance un contact permanent et interactif entre un parc de machines et un serveur

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

Logement aux frais du membre du personnel 3,82 EUR 19,22 EUR 43,78 EUR 23,04 EUR

Logement aux frais du membre du personnel 3,82 EUR 19,22 EUR 43,78 EUR 23,04 EUR boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Les frais de séjour (missions) en Belgique et à l étranger

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * avec l étranger * Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2012 Opérations à destination de l étranger Virements émis vers l étranger : virements en euros (4) vers l Espace économique européen

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

12. Le système monétaire

12. Le système monétaire 12. Le système monétaire Le rôle de la monnaie est fondamental. Imaginez une situation où aucun moyen de paiement ne ferait l unanimité : - Economie de «troc». - On échange des biens et services contre

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2009-11

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2009-11 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2009-11 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 249 Septembre 2011 Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2010, le prix du gaz a diminué dans l Union européenne

Plus en détail

TARIFICATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS AU 01 JANVIER 2015

TARIFICATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS AU 01 JANVIER 2015 TARIFICATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS AU 01 JANVIER 2015 I. Organismes de Placements Collectifs 1. SICAV émises par la BCEE Sous réserve d exceptions éventuelles prévues dans le prospectus d émission,

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur 632.14 du 12 octobre 2011 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 15, al. 1, de la loi du 9 octobre 1986 sur le tarif des douanes

Plus en détail

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES Demande d admission en 1 ère année de Master Le dossier est à envoyer à : Master Sciences Humaines & Sociales, mention GEOGRAPHIE ou HISTOIRE Secrétariat Master

Plus en détail

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document.

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES - Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. - Pour une demande d admission

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

Activités et résultats 2011

Activités et résultats 2011 Activités et résultats rci en bref RCI Banque est la captive financière de l Alliance Renault Nissan et assure à ce titre le financement des ventes des marques Renault, Renault Samsung Motors (RSM), Dacia,

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Tableau de bord Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Septembre 2009 Sommaire Introduction...4 1 Marché du travail et emploi...7 1-1 Emploi...8 1-2 Coût du travail...14

Plus en détail

Table des matières. Préambule 7. I. Le cadre légal 9

Table des matières. Préambule 7. I. Le cadre légal 9 Table des matières Préambule 7 I. Le cadre légal 9 1. Le cadre législatif européen et belge 11 1.1. Le contenu de la directive européenne 2010/45/UE du 13 juillet 2010 11 1.1.1. Modifications en matière

Plus en détail

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan 82/2015-12 mai 2015 Décisions sur les demandes d asile dans l UE Les États membres de l UE ont accordé la protection à plus de 185 000 demandeurs d asile en 2014 Les Syriens demeurent les premiers bénéficiaires

Plus en détail

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance Bien que les difficultés relatives à la conformité puissent souvent être résolues au niveau local, la ligne d assistance de RPM International

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque maif.fr Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015 intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque Services financiers et bancaires La MAIF a fondé

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION

REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION Regards sur l éducation Rapport intermédiaire Mise à jour des indicateurs relatifs

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas

Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas Sommaire Qu est-ce que la pension AOW? 2 A qui est destinée la pension AOW? 2 Quand aurez-vous droit à la pension AOW? 4 Résider dans un pays et travailler

Plus en détail

VI. TENDANCES DE L INVESTISSEMENT DIRECT ÉTRANGER DANS LES PAYS DE L OCDE

VI. TENDANCES DE L INVESTISSEMENT DIRECT ÉTRANGER DANS LES PAYS DE L OCDE VI. TENDANCES DE L INVESTISSEMENT DIRECT ÉTRANGER DANS LES PAYS DE L OCDE Introduction L investissement direct étranger a des effets bénéfiques sur l économie L investissement direct étranger (encadré

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

NERIM VoIP Centrex Avril 2011

NERIM VoIP Centrex Avril 2011 NERIM VoIP Centrex Avril 2011 :// Sommaire Caractéristiques de la solution Destinations internationales incluses Fonctionnement Téléphones IP Informations à fournir Tarification Modalités contractuelles

Plus en détail

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général L atome pour la paix Conseil des gouverneurs Conférence générale GOV/2015/46-GC(59)/16 19 août 2015 Réservé à l usage officiel Point 8 b) i) de l ordre du jour provisoire du Conseil des gouverneurs (GOV/2015/43)

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE NILE Clothing AG accepte uniquement les commandes passées dans sa boutique en ligne depuis la Suisse, Liechtenstein, Canada, Israel ou un

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

Service de Messagerie Evoluée. Option Mail to Fax. Guide Utilisateur

Service de Messagerie Evoluée. Option Mail to Fax. Guide Utilisateur Service de Messagerie Evoluée Option Mail to Fax Guide Utilisateur Mars 2004 Mail to Fax Guide utilisateur 1 SOMMAIRE 1. ENVOI DE FAX DEPUIS VOTRE BOITE AUX LETTRES EVOLUEE... 3 1.1. CREATION/PREPARATION

Plus en détail

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Table des matières Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell...

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

telecomnews Votre internet professionnel dans un Bizz Pack! gratuites - 12 pendant 6 mois pour indépendants et petites entreprises Voir p.

telecomnews Votre internet professionnel dans un Bizz Pack! gratuites - 12 pendant 6 mois pour indépendants et petites entreprises Voir p. telecomnews pour indépendants et petites entreprises Janvier 2015 Votre internet professionnel dans un Bizz Pack! - 12 Installation et activation gratuites Voir p. 6 * * Offre uniquement valable pour les

Plus en détail

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires Vous trouverez dans cette brochure un aperçu des tarifs concernant: 1. Paiements internationaux 2 2. Opérations

Plus en détail

Chapitre 1. Les tendances du tourisme dans la zone OCDE et ailleurs

Chapitre 1. Les tendances du tourisme dans la zone OCDE et ailleurs Les tendances et politiques du tourisme de l'ocde 2010 @ OCDE 2010 Chapitre 1. Les tendances du tourisme dans la zone OCDE et ailleurs Depuis 20 ans, le tourisme a contribué de façon significative à la

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS CAAMI Service Relations internationales (iri.enquete@caami.be) www.caami.be Introduction La Caisse Auxiliaire d Assurance Maladie-Invalidité

Plus en détail

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION Philippe Montigny, Président, ETHIC Intelligence EIFR Paris, le 3 juillet 2013 1 Le monde a changé La responsabilité d une entreprise peut être engagée

Plus en détail

Anciens plans tarifaires

Anciens plans tarifaires Anciens plans tarifaires Bizz Flex et Bizz Flex+ Bizz Fusion Bizz Happy Work en Max Bizz Mobile et Bizz Mobile+ Bizz Mobile No Limit Bizz Mobile Team et Bizz Mobile Team+ Bizz Pack Fusion Bizz Smart, Bizz

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Centre de recherches conjoncturelles ETH Zurich LEE G 116 Leonhardstrasse 21 892 Zurich Tél. +41 44 632 8 3 Fax +41 44 632 12 18 www.kof.ethz.ch globalization@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich,

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone FAITS ESSENTIELS La présente édition du Tableau de bord de la science, de la technologie et de l industrie indique que l intensité du savoir des économies de la zone OCDE a poursuivi sa progression ces

Plus en détail

La domiciliation européenne SEPA

La domiciliation européenne SEPA _ FR La domiciliation européenne SEPA Une solution de prélèvement optimisée La zone SEPA compte 32 pays : les 27 États membres de l Union européenne + l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail