Energie et construction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Energie et construction"

Transcription

1 Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Vincent Jadinon, ing. Conseiller Principal Division "Avis Techniques" Isolation thermique des toitures plates Les Isnes 25 février 2014 Isolation E. Noirfalisse 25/02/ Page 1 Cycle Energie & Construction Isolation thermique des toitures plates Le Pare-Vapeur V. Jadinon, CSTC Pare-vapeur 25/02/ Page 2 1

2 Structure Le pare-vapeur 1. La condensation: rappel 2. Fonction du pare-vapeur 3.1. Classes de climat intérieur 3.2. Caractéristiques physiques des matériaux 3.3 Tableau : choix du pare-vapeur Pare-vapeur 25/02/ Page 3 0. Références NIT 215 Pare-vapeur 25/02/ Page 4 2

3 0. Références Manuel pour NIT 229 l étancheur Toitures vertes de toitures NIT 239 Fixations mécaniques NIT 244 Détails Handboek daken BDA Dakboekje Pare-vapeur 25/02/ Page 5 0. Références Pare-vapeur 25/02/ Page 6 3

4 Structure Le pare-vapeur 1. La condensation: rappel 2. Fonction du pare-vapeur 3.1. Classes de climat intérieur 3.2. Caractéristiques physiques des matériaux 3.3 Tableau : choix du pare-vapeur Pare-vapeur 25/02/ Page 7 1. La condensation Pare-vapeur 25/02/ Page 8 4

5 1. La condensation Air humide = air sec + vapeur (invisible) A température égale, la quantité d eau contenue dans l air peut varier 20 C Condensation = transformation vapeur eau liquide (visible) A une température correspond une quantité maximale de vapeur 100% humidité relative Saturation toute quantité supplémentaire de vapeur se condense Pare-vapeur 25/02/ Page 9 1. La condensation 90 % HR 3 C 20 C 4 g 14 g Pare-vapeur 25/02/ Page 10 5

6 1. La condensation Quantité de vapeur présente dans l air: pression de vapeur p [Pa] Diagramme de MOLLIER Pare-vapeur 25/02/ Page La condensation Condensation superficielle: = sur une partie de la construction lorsque la température superficielle de cette partie de construction est inférieure au point de rosée de l air ambiant. Condensation interne: = dans une construction lorsqu à un endroit quelconque de la construction la vapeur d eau se transforme en eau - Par diffusion: Transport de vapeur suite à une différence de pression de vapeur entre l intérieur et l extérieur pose d un pare-vapeur - Par convection: Transport de vapeur suite à une différence de pression d air et/ou de température entre l intérieur et l extérieur étanchéité à l air Pare-vapeur 25/02/ Page 12 6

7 1. La condensation P vapeur ext. P vapeur int. Pare-vapeur 25/02/ Page 13 Structure Le pare-vapeur 1. La condensation: rappel 2. Fonction du pare-vapeur 3.1. Classes de climat intérieur 3.2. Caractéristiques physiques des matériaux 3.3 Tableau : choix du pare-vapeur Pare-vapeur 25/02/ Page 14 7

8 2. Fonction du pare-vapeur Fonction principale: éviter que la quantité de condensation interne devienne inadmissible suite à la convection / diffusion de vapeur d eau Nécessité de poser un pare-vapeur à déterminer par l auteur de projet par calculs / données précalculées (tableau, cfr. +loin) Autres fonctions : Si étanchéité fixée mécaniquement sur support perméable à l air: améliore la résistance au vent Si joints étanches: peut servir d étanchéité provisoire (! vérifier non endommagement après travaux) Si plancher et isolant perméables à l air: empêche la pénétration d odeurs à l intérieur (solvants, bitume ) Pare-vapeur 25/02/ Page Fonction du pare-vapeur Appliqué du côté chaud (généralement intérieur) de l isolation - caractéristiques (étanchéité à la vapeur) - réalisation (recouvrements, raccordements) déterminent la performance µ d équivalent [m] Toiture chaude: Toiture inversée: l étanchéité sous l isolant joue le rôle de pare-vapeur Pare-vapeur 25/02/ Page 16 8

9 Structure Le pare-vapeur 1. La condensation: rappel 2. Fonction du pare-vapeur 3.1. Classes de climat intérieur 3.2. Caractéristiques physiques des matériaux 3.3 Tableau : choix du pare-vapeur Pare-vapeur 25/02/ Page 17 Un pare-vapeur est-il nécessaire? Quel type? Dépend de plusieurs paramètres: Climat extérieur et intérieur Présence d humidité de construction (dans la structure) Caractéristiques des matériaux composant la toiture Comportement en présence d humidité Ensoleillement de la toiture Facteur d absorption de la couche d étanchéité / protection Pare-vapeur 25/02/ Page 18 9

10 Structure Le pare-vapeur 1. La condensation: rappel 2. Fonction du pare-vapeur 3.1. Classes de climat intérieur 3.2. Caractéristiques physiques des matériaux 3.3 Tableau : choix du pare-vapeur Pare-vapeur 25/02/ Page Classes de climat intérieur Dépend de la pression de vapeur à l intérieur [Pa] Dépend de la production d humidité dans le bâtiment Pare-vapeur 25/02/ Page 20 10

11 3.1. Classes de climat intérieur Pare-vapeur 25/02/ Page Classes de climat intérieur Fig. 33 Classes de climat intérieur (moyennes annuelles) Abscisse: θ = température moy. à l intérieur du bâtiment ( C) Ordonnée: HR = humidité relative moy. à l intérieur du bât. (%) pi = pression de la vapeur à l intérieur du bâtiment (Pa) Fig. 34 Limites des classes de climat intérieur en fonction de la température extérieure et de la différence de pression de vapeur entre intérieur et extérieur mesurée pendant 4 semaines. Pare-vapeur 25/02/ Page 22 11

12 Structure Le pare-vapeur 1. La condensation: rappel 2. Fonction du pare-vapeur 3.1. Classes de climat intérieur 3.2. Caractéristiques physiques des matériaux 3.3 Tableau : choix du pare-vapeur Pare-vapeur 25/02/ Page Caractérisiques physiques des matériaux µ [-] facteur de résistance à la vapeur d eau; pour l air: µ = 1 S d ou µ d [m] épaisseur de couche d air équivalente pour la diffusion de vapeur d eau Valeurs tabulées: NBN EN Pare-vapeur 25/02/ Page 24 12

13 3.2. Caractérisiques physiques des matériaux Valeurs tabulées: NBN EN Matériau µ Air 1 Béton sec 100 Béton humide 60 Bitume CG Mousse PUR 60 MW 1 EPS 60 XPS 150 Cellulose 2 Pare-vapeur 25/02/ Page Caractérisiques physiques des matériaux Classes de parevapeur Pare-vapeur 25/02/ Page 26 13

14 3.2. Caractérisiques physiques des matériaux Autres caractéristiques: Résistance en traction [N/50mm] et allongement à la rupture [%] Résistance à la déchirure au clou [N] Stabilité dimensionnelle (retrait) [%] Souplesse à basse température [ C] Résistance au pelage des joints / sur support [N/50mm] Résistance au vent (essai au caisson) [Pa] Résistance au choc Pare-vapeur 25/02/ Page 27 Structure Le pare-vapeur 1. La condensation: rappel 2. Fonction du pare-vapeur 3.1. Classes de climat intérieur 3.2. Caractéristiques physiques des matériaux 3.3 Tableau : choix du pare-vapeur Pare-vapeur 25/02/ Page 28 14

15 3.3. Tableau : choix du parevapeur Tableau 14 : Données moyennes pour les types de pare-vapeur (E1, E2, E3, E4) en fonction des caractéristiques du plancher, de l isolation, de la fixation de l étanchéité et de la classe de climat intérieur Évite calculs détaillés Classe IV: étude détaillée conseillée Tableau 14 Classes de pare-vapeur pour les toitures chaudes. Les valeurs du tableau constituent des données de conception moyennes; elles peuvent servir de solutions alternatives aux calculs plus détaillés. Pare-vapeur 25/02/ Page 29 Structure Le pare-vapeur 1. La condensation: rappel 2. Fonction du pare-vapeur 3.1. Classes de climat intérieur 3.2. Caractéristiques physiques des matériaux 3.3 Tableau : choix du pare-vapeur Pare-vapeur 25/02/ Page 30 15

16 La technique de pose dépend 1. du type de pare-vapeur 2. du type de support 3. du mode de pose de l isolation et l étanchéité 4. des raccordements Pare-vapeur 25/02/ Page 31 Type de pare-vapeur Pare-vapeur 25/02/ Page 32 16

17 Type de pare-vapeur Abréviations membranes bitumineuses Membrane Armature Type kg/m² Ép. (mm) Type g/m² V50/ Voile verre 50 V3 3 Voile verre 50 V4 4 Voile verre 50 ALU3 3 Aluminium 250 P150/ Voile polyester 150 EP2 2 Voile polyester 150 P3 3 Voile polyester 150 P4 4 Voile polyester 150 Pare-vapeur 25/02/ Page 33 Type de support plancher de toiture Tous supports (sauf tôles profilées et bois): Indépendance: uniquement si étanchéité ou isolation lestée ou fixée mécaniquement Adhérence totale/partielle (chaud/froid): admises dans tous les cas Pare-vapeur bitumineux: primer d adhérence Eléments fractionnés: bandes en indépendance sur les joints Attention si support (en béton) humide risque de cloquage collage partiel Pare-vapeur 25/02/ Page 34 17

18 Type de support plancher de toiture Planchers en bois: Pare-vapeur bitumineux: Indépendance, collage, bitume chaud, fixation mécanique Collage au bitume chaud rendre joints du support étanches (éviter écoulement bitume) Classe I, II et III: peut être cloué ou fixé mécaniquement (via isolation et/ou étanchéité); classe IV: ne peut être perforé alternative: sous-couche clouée, pare-vapeur collé ou soudé E2: joints collés ou soudés Pare-vapeur synthétique: Généralement en indépendance, avec étanchéité ou isolation lestée ou fixée mécaniquement Pare-vapeur 25/02/ Page 35 Type de support plancher de toiture Tôles profilées en acier: E1-E3: Indépendance, collage, soudage, fixation mécanique // ondes des tôles (joints longitudinaux sur nervures sup.) E2: joints entre lés ou avec autres éléments de construction collés ou soudés Classe de climat intérieur IV: perforations non autorisées pare-vapeur collé sur support continu Pare-vapeur 25/02/ Page 36 18

19 Type de support plancher de toiture Tôles profilées en acier: Endommagement entre les nervures Bonne résistance à la déchirure PE 0,2 mm ou armature polyester Pare-vapeur 25/02/ Page 37 Pose de l'isolation et de l'étanchéité Etanchéité lestée (en indépendance): Pare-vapeur peut également être en indépendance Soulèvement par le vent lors de la pose collage partiel Isolation et/ou étanchéité fixée(s) mécaniquement: Pare-vapeur peut être posé en indépendance Isolation et étanchéité collées à froid /posées au bitume chaud: Pare-vapeur également collé Doit pouvoir reprendre les dépressions du vent Pare-vapeur 25/02/ Page 38 19

20 Raccords Rives, relevés, pénétrations de toiture: Raccordement étanchéité et pare-vapeur Isolation enfermée entre étanchéité et pare-vapeur Plus d infos et détails Voir NIT 244! Pare-vapeur 25/02/ Page 39 Raccords : continuité de l'étanchéité à l'air Supports en béton: L'étanchéité à l'air de la toiture est garantie par le support en béton Plus d info : CSTC-Contact N 2012/1 Pare-vapeur 25/02/ Page 40 20

21 Raccords : continuité de l'étanchéité à l'air Supports en bois: L'étanchéité à l'air doit être assurée par le pare-vapeur/étanchéité de toiture Étanchéité à l air de la toiture (pare-vapeur) La continuité de l étanchéité à l air doit être réalisée en prévoyant une membrane de raccord Étanchéité à l air du mur (enduit intérieur / feuille d étanchéité à l air) Pare-vapeur 25/02/ Page 41 Raccords : continuité de l'étanchéité à l'air Pare-vapeur 25/02/ Page 42 21

22 Raccords : continuité de l'étanchéité à l'air Supports en bois: Solution alternative Pare-vapeur 25/02/ Page 43 Raccords : continuité de l'étanchéité à l'air Supports en bois: Solution alternative Pare-vapeur 25/02/ Page 44 22

23 Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Merci pour votre attention. Vincent Jadinon, ing. Conseiller Principal Division "Avis Techniques" Isolation thermique des toitures plates Les Isnes 25 février 2014 Pare-vapeur 25/02/ Page 45 23

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects:

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects: Les toitures plates 1. Introduction aux toitures plates Les toitures plates peuvent être constituer d'une charpente traditionnelle en acier jouant le rôle de support, composée de poutres et de pannes surmontées

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

MISE EN OEUVRE. UTHERM ROOF B UTHERM ROOF B est une plaque isolante PUR revêtue sur les deux faces d un voile de verre bitumineux.

MISE EN OEUVRE. UTHERM ROOF B UTHERM ROOF B est une plaque isolante PUR revêtue sur les deux faces d un voile de verre bitumineux. SE EN OEUVRE uther roof UTHER ROOF UTHER ROOF est une plaque isolante PUR revêtue sur les deux faces d un voile de verre bitumineux. UTHER ROOF PR UTHER ROOF PR est une plaque isolante PR revêtue sur les

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Edwige Noirfalisse ir. Chef-Adjoint du laboratoire Matériaux d isolation et d étanchéité Isolation thermique des toitures

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

Parois à ossature bois et transferts de vapeur

Parois à ossature bois et transferts de vapeur Parois à ossature bois et transferts de vapeur Julien Lamoulie 28 novembre 2013 Un peu de physique L air a une capacité limitée à retenir la vapeur d eau la capacité maximale décroît considérablement à

Plus en détail

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle Les enduits Unité de Formation Professionnelle Les différents enduits Les finitions en isolations extérieure Migration de vapeur d eau Gestions des désordres Une protection contre les intempéries 1 Certains

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION PAR L INTERIEUR : LES TOITS Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Les barrières-vapeur

Les barrières-vapeur Les barrières-vapeur 01_Montage d une barrière-vapeur et d une couche d étanchéité à l air Sisalex 518 dans une piscine intérieure Outre la thématique de l étanchéité à l air, la protection des bâtiments

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie PARTIE 1 D.Langendries Division Energie et Bâtiment CSTC Isolation thermique des toitures inclinées Les Isnes 18 mars

Plus en détail

LES TOITURES. Les toitures plates. Les toitures plates Les toitures inclinées. Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée

LES TOITURES. Les toitures plates. Les toitures plates Les toitures inclinées. Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée LES TOITURES Les toitures plates Les toitures inclinées Les toitures plates Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée 1 Toiture chaude 1 Protection 2 Etanchéité 3 Isolant 4 Pare-vapeur 5 Support

Plus en détail

D E S C R I P T I O N

D E S C R I P T I O N UBAtc 02/2206 Valable du 19.12.2002 au 18.12.2004 Union belge pour l Agrément technique dans la construction c/o Service public fédéral Economie, PME, Classes moyennes & Energie, Qualité de la Construction,

Plus en détail

HiCompact PLUS Panneau superisolant à haute densité

HiCompact PLUS Panneau superisolant à haute densité Panneau superisolant à haute densité Un produit de l'entreprise Européen des brevets EP 2 111 962 A2 Juin 2011 1680 Romont FR Nouveauté 2011 Résolution jusqu à ce jour: Application d une isolation intérieure

Plus en détail

Les toitures inclinées

Les toitures inclinées Les toitures inclinées 1. Introduction Les toitures inclinées sont aussi appelées : toitures sèches : c'est à dire qu'elles comportent un espace de ventilation toitures froides : c'est à dire qu'elles

Plus en détail

Physique du Bâtiment Caractéristiques hygrothermiques

Physique du Bâtiment Caractéristiques hygrothermiques Risque de condensation superficielle et dans la masse Définitions > Point de rosée : Point à partir duquel la vapeur d'eau contenue dans l'air devient liquide. > Condensation dans la masse : Passage de

Plus en détail

Séminaire Rénovation des toitures plate

Séminaire Rénovation des toitures plate Séminaire Rénovation des toitures plate CCBC 5 décembre 2013 Rénovation et isolation des toitures plates en béton Stéphanie DEMEULEMEESTER FACILITATEUR BATIMENT DURABLE Spécialiste ENVIRONNEMENT 1. Introduction

Plus en détail

APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite

APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite AR-09 APPLICATION RULES 1.1 GENERALITES Avec un complexe d étanchéité fixé mécaniquement, on peut considérer trois familles de techniques : A. Les panneaux

Plus en détail

Isolation des toitures terrasses en bois

Isolation des toitures terrasses en bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Isolation des toitures terrasses en bois J. Lamoulie 1 Isolation des toitures terrasses en bois Julien Lamoulie Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux

Plus en détail

Rhinoxx D Isolation de toitures plates

Rhinoxx D Isolation de toitures plates Rhinoxx D Isolation de toitures plates Description du produit Panneau isolant particulièrement incompressible en laine de roche pour toiture plate ayant de très bonnes prestations au niveau de la praticabilité

Plus en détail

Etanchéité à l air Elément déterminant

Etanchéité à l air Elément déterminant Etanchéité à l air Elément déterminant Comment assurer la continuité lors de la pose de châssis Confédération Construction Bruxelles -Capitale 28 avril 2011 André BAIVIER ISOPROC le principe de l isolation

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi

Plus en détail

Rhinoxx Isolation de toitures plates

Rhinoxx Isolation de toitures plates Rhinoxx Isolation de toitures plates Description du produit Panneau isolant incompressible en laine de roche pour toiture plate, ayant de très bonnes prestations au niveau de la praticabilité et pourvu

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE EQUERRE TOP 0,25 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES (2)

FICHE TECHNIQUE EQUERRE TOP 0,25 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES (2) EQUERRE TOP 0,25 Feuille constituée d'une armature non tissée de polyester et d'un mélange en bitume polymère SBS Equerre de renfort pour relevé Dimensions 18481 m 10 x 0,25 Epaisseur 18491 mm 3,5 3,32

Plus en détail

more than plastics Starvap TM Système d étanchéité à la vapeur et à l air

more than plastics Starvap TM Système d étanchéité à la vapeur et à l air more than plastics Starvap TM Système d étanchéité à la vapeur et à l air Starvap TM D2 Le Starvap TM D2 est un pare-vapeur étanche à l air, autorisant une excellente ouverture à la diffusion et très robuste

Plus en détail

LA MÉTHODOLOGIE DE CONCEPTION DES TOITURES PLATES

LA MÉTHODOLOGIE DE CONCEPTION DES TOITURES PLATES LA MÉTHODOLOGIE DE CONCEPTION DES TOITURES PLATES LES CHOIX DE L AUTEUR DE PROJET ILLUSTRATION PAR UN EXEMPLE : AU STADE DE L ESQUISSE LE PARTI ARCHITECTURAL LES CHOIX DES SYSTÈMES DE TOITURE ILLUSTRATION

Plus en détail

Transformation de couverture sèche en toiture-terrrasse

Transformation de couverture sèche en toiture-terrrasse F-c1 2 e édition Janvier 2006 Cahier de Prescriptions de Pose Transformation de couverture sèche en toiture-terrrasse Travaux de rénovation 1 - Objet Le présent Cahier concerne la mise en œuvre de panneaux

Plus en détail

La protection des parois enterrées

La protection des parois enterrées La protection des parois enterrées Les produits pour traiter les remontées capillaires ou l action des eaux de ruissellement ou d infiltration : parce que les parois enterrées se doivent d être protégées

Plus en détail

RECTICEL INSULATION BÂTIMENT EUROWALL

RECTICEL INSULATION BÂTIMENT EUROWALL BÂTIMENT EUROWALL Panneau d isolation thermique en mousse de polyuréthane rigide, revêtu d une multicouche composée de papier de Kraft et feuilles métalliques et étanche au gaz, une face est de couleur

Plus en détail

Les parois de chambres froides

Les parois de chambres froides Les parois de chambres froides présentation de : Illustrations de sources diverses. 1 Objectifs du cours Identifier les modes de transferts Réaliser un bilan thermique pour un échangeur un mur un container

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est?

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide 11 La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? 11 1. Définition 12 2. Composition 13 La fonction des éléments constitutifs de la toiture-terrasse

Plus en détail

isoler de façon étanche au vent et à l air, et pourtant ouverte à la diffusion

isoler de façon étanche au vent et à l air, et pourtant ouverte à la diffusion isoler de façon étanche au vent et à l air, et pourtant ouverte à la diffusion les règles de base pour isoler d une façon durable et efficace, Bois et Habitat Namur Mars 2011 André BAIVIER isoproc le principe

Plus en détail

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover Performances énergétiques Diagnostiquer avant de rénover Claude CRABBÉ PRINCIPES DE BASE DE LA PHYSIQUE DU BATIMENT Architecture & Climat UCL IA concept Les phénomènes physiques concernés. La transmission

Plus en détail

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F 31 61 Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes 1 PROFIL 6 50 PROFIL 5 BRUCHAPaneel PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL Panneau de bardage laine de roche WP-F FIXATION VISIBLE bonnes

Plus en détail

LES TECHNOLOGIES DES TOITURES

LES TECHNOLOGIES DES TOITURES LES TECHNOLOGIES DES TOITURES PLATES LE SUPPORT DU COMPLEXE ISOLANT - ÉTANCHÉITÉ LA PENTE LES FORMES DE PENTE L ÉLÉMENT PORTANT Les dalles monolithiques ou les éléments préfabriqués rendus monolithiques

Plus en détail

La combinaison parfaite de la sécurité et de l écologie

La combinaison parfaite de la sécurité et de l écologie La combinaison parfaite de la sécurité et de l écologie DB+ protège des dégâts au bâtiment et des moisissures DB+ frein-vapeur en carton Intelligent et écologique SYSTÈME DB+ Le système frein-vapeur et

Plus en détail

DÉTAILS DE CONSTRUCTION

DÉTAILS DE CONSTRUCTION PROFESSIONNE DES CHOIX LLE GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR DÉTAILS DE CONSTRUCTION 3 ET DIVERS TRAVAUX Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs preuves. La gamnme de produits

Plus en détail

Transfert d humidité, migration de la vapeur d eau

Transfert d humidité, migration de la vapeur d eau Transfert d humidité, migration de la vapeur d eau 1)L air avec le diagramme de Mollier. 2)Le point de rosée. 3)La valeur Sd. 4)Etude d une paroi verticale avec le diagramme de Glaser Juillet 2013 Le diagramme

Plus en détail

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010 Fire Safety Day 2010 28 octobre 2010 - Leuven Note d information technique NIT 238 L application de systèmes de peinture intumescente sur structures en acier Source: Leighs Paints ir. Y. Martin CSTC/WTCB

Plus en détail

Réno2020. Étude de la nouvelle façade. Projet de la rue du Molinay. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS

Réno2020. Étude de la nouvelle façade. Projet de la rue du Molinay. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS Prof. dr. Ir. Ar. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Energy & Sustainable Development Réno2020 Projet de la rue du Molinay Étude de la nouvelle façade 09 03 2012 Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS Sommaire

Plus en détail

Toitures plates. Rhinox. Fiche technique DESCRIPTION DU PRODUIT APPLICATION

Toitures plates. Rhinox. Fiche technique DESCRIPTION DU PRODUIT APPLICATION DESCRIPTION DU PRODUIT APPLICATION Panneau isolant en laine de roche particulièrement praticable pour toiture plate, intégrant une couche supérieure extra dure, une couche intermédiaire rigide et une sous

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée Composition

Plus en détail

Sécurité maximale. INTELLO protège des moisissures de manière intelligente et écologique! Système validé. testé par CSTB

Sécurité maximale. INTELLO protège des moisissures de manière intelligente et écologique! Système validé. testé par CSTB Sécurité maximale pour petits et grands INTELLO protège des moisissures de manière intelligente et écologique! Système validé AVIS TECHNIQUE testé par CSTB hygrovariable Frein-vapeur et membrane d étanchéité

Plus en détail

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T.

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T. L énergie la moins chère est celle non consommée Plan de la présentation L isolation toiture Soirée d information 23 avril 2013 Guides Énergie Neupré Le pourquoi. Quelques notions techniques. La prime

Plus en détail

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement SEMIN TECHNIC, étanchéité à l air ] Étanchéité à l air Les murs extérieurs, plancher, toiture, portes et fenêtres constituent l enveloppe d un bâtiment. C est elle qui sépare le milieu intérieur du milieu

Plus en détail

RENOLIT ALKORTOP EXCELLENCE IN ROOFING

RENOLIT ALKORTOP EXCELLENCE IN ROOFING RENOLIT ALKORTOP EXCELLENCE IN ROOFING 2 RENOLIT WATERPROOFING RENOLIT WATERPROOFING 3 RENOLIT ALKORTOP: Une membrane synthétique de haute qualité à base de TPO Une nouvelle membrane RENOLIT ALKORTOP à

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES TOITS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

LA PROPAGATION DE LA CHALEUR A TRAVERS UNE PAROI. 1 - La résistance thermique d'échange superficiel (Rsi et Rse)

LA PROPAGATION DE LA CHALEUR A TRAVERS UNE PAROI. 1 - La résistance thermique d'échange superficiel (Rsi et Rse) LA POPAGATION DE LA HALE A TAVES NE PAOI ne paroi séparant deux ambiances de températures différentes, constitue un obstacle plus ou moins efficace, au flux de chaleur qui va s'établir de la chaude vers

Plus en détail

La toiture compacte. Problématique des toitures plates

La toiture compacte. Problématique des toitures plates La toiture compacte Problématique des toitures plates Les toitures plates sont, du côté extérieur, toujours munies d une membrane souple d étanchéité à l eau (plus souple) qui agit fortement comme freine-vapeur

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

Gestion de l humidité dans la rénovation. www.tyeco2.com

Gestion de l humidité dans la rénovation. www.tyeco2.com Gestion de l humidité dans la rénovation 1 Une réhabilitation thermique implique le renforcement de l isolation Les travaux d isolation peuvent modifier le comportement hygrothermique des parois Les maîtres

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage V. Detremmerie Laboratoire Eléments de Toiture et de

Plus en détail

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C.

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C. Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations Xavier Kuborn, C.S.T.C. La production d énergie est un rôle supplémentaire Les capteurs

Plus en détail

Membrane synthétique d étanchéité pour toitures

Membrane synthétique d étanchéité pour toitures EN 13956 Membrane synthétique d étanchéité pour toitures DESCRIPTION Mapeplan T B est un membrane synthétique en FPO obtenue par le procédé de fabrication multi-extrusion coating, avec des matières premières

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Exemples de solutions de raccord et de terminaison selon la Norm SIA 271 avec description détaillée des différentes couches.

FICHE TECHNIQUE. Exemples de solutions de raccord et de terminaison selon la Norm SIA 271 avec description détaillée des différentes couches. FICHE TECHNIQUE CO M M I S S I O N T E C H N I Q U E TO I T P L AT 00 SVD. W 0 D E TA I L S D D E S Y S T E M E S D E TO I T P L AT E N B I T U M I N E Exemples de solutions de raccord et de terminaison

Plus en détail

www.alkorproof.com Détails

www.alkorproof.com Détails www.alkorproof.com Détails 35171/35271 Information Produit D 35171 Membrane homogène en chlorure de polyvinyle souple, non renforcée, destinée à l étanchéité des détails. Type 35171: gris clair/gris non-résistant

Plus en détail

Toitures plates Partie 2

Toitures plates Partie 2 Toitures plates Partie 2 Les ouvrages de raccord des toitures plates (NIT 244) : éléments importants pour l étancheur Vincent Jadinon Avec le support de la guidance technologique écoconstruction et développement

Plus en détail

Directives d application isolation

Directives d application isolation 1. GÉNÉRALITÉS Le revêtement de façade et l isolation de façade sont normalement fournis par des producteurs différents. Les deu matériau ont des fonctionnalités clairement séparées. Pourtant ils doivent

Plus en détail

Caractéristiques techniques. Recommandations d emploi

Caractéristiques techniques. Recommandations d emploi Caractéristiques techniques Recommandations d emploi L isolant vert de BASF, depuis 1964 Le Styrodur est l isolant vert en poly styrène extrudé (XPS), conçu par BASF en 1964. Avec plus de 25 millions de

Plus en détail

HYPERFLEX HYPERFLEX FM

HYPERFLEX HYPERFLEX FM HYPERFLEX HYPERFLEX FM Procédés d étanchéité monocouches en PVC GAMME PVC HYPERFLEX / HYPERFLEX FM Procédés d étanchéité monocouches en PVC La gamme PVC HYPERFLEX s utilise en travaux neufs ou de réfection

Plus en détail

Mise en œuvre du freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) & lattes de montage

Mise en œuvre du freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) & lattes de montage Cahier des charges Mise en œuvre du freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) & lattes de montage 1 Etanchéité a l air / freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) Programme Le freine-vapeur pro clima INTELLO

Plus en détail

LE CONFORT D UN SOL ISOLE

LE CONFORT D UN SOL ISOLE l isolation de sol la plus mince pour chaque niveau d isolation un format pratique de 1200 x 2500 mm une haute résistance mécanique une pose rapide et efficace LE CONFORT D UN SOL ISOLE Des sols au-dessus

Plus en détail

Montage du chauffage au sol

Montage du chauffage au sol Montage du chauffage au sol Principes de projet et d installation des feuilles chauffantes ECOFILM F les feuilles ECOFILM sont destinées uniquement aux constructions sèches elles ne peuvent pas être installées

Plus en détail

CLAUSES TECHNIQUES. Cahier spécial des charges. Marché de Fournitures Fourniture de matériaux de construction à destination de la régie interne

CLAUSES TECHNIQUES. Cahier spécial des charges. Marché de Fournitures Fourniture de matériaux de construction à destination de la régie interne Cahier spécial des charges Marché de Fournitures Fourniture de matériaux de construction à destination de la régie interne Réf.F/ 16/287 Procédure ouverte Date d ouverture : 15 décembre 2015 CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Sous-couche bitumineuse qui entre dans la conception de toitures écologiques NT.

Sous-couche bitumineuse qui entre dans la conception de toitures écologiques NT. SOUS - COUCHES DERBICOAT S Sous-couche composée d un bitumen modifié par des polyoléfines atactiques thermoplastiques nobles. Pourvu en face supérieure d une armature en voile de verre renforcée. DERBICOATS25

Plus en détail

Mousse polyuréthane. Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) EUROTHANE BR-BIO EUROTHANE AUTOPRO-SI EUROTHANE BI-3 EUROTHANE BI-3A POWERDECK

Mousse polyuréthane. Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) EUROTHANE BR-BIO EUROTHANE AUTOPRO-SI EUROTHANE BI-3 EUROTHANE BI-3A POWERDECK Mousse polyuréthane EUROTHANE BR-BIO 10 EUROTHANE AUTOPRO-SI 10 EUROTHANE BI-3 12 EUROTHANE BI-3A 12 POWERDECK 14 KNAUF THANE ET 16 KNAUF THANE MULTTI 16 9 Mousse polyuréthane EUROTHANE BR-BIO et AUTOPRO-SI

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines.

GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines. GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines. Introduction L étanchéité à l air d une paroi à ossature bois ou d une toiture isolée en pente est une notion primordiale

Plus en détail

Isolation par l intérieur des murs en briques: Analyse des risques et définitions de critères

Isolation par l intérieur des murs en briques: Analyse des risques et définitions de critères Isolation par l intérieur des murs en briques: Analyse des risques et définitions de critères Contact : arnaud.evrard@uclouvain.be Architecture et climat : http://www-climat.arch.ucl.ac.be 1 > Plan de

Plus en détail

GYSO-Feuilles pare-vapeur

GYSO-Feuilles pare-vapeur GYSO-Feuilles pare-vapeur gyso.ch gyso.ch GYSO-Feuilles pare-vapeur GYSO-Flexivap Pare-vapeur pour rénovation à Sd variable de 0,2 à 20 m Membrane spéciale à plusieurs couches, revêtue de non-tissé, avec

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES MURS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Vario Xtra Xtra simple Xtra fiable

Vario Xtra Xtra simple Xtra fiable Vario Xtra Xtra simple Xtra fiable Vario Xtra. Xtra simple. Xtra fiable. La solution parfaite Xtra simple. Xtra fiable. Vario Xtra. Ce qui était bien est devenu meilleur! Avec son nouveau système d étanchéité

Plus en détail

Technique d étanchéité

Technique d étanchéité ISO-CONNECT Vario SD ISO-CONNECT Vario SD facilite la vie sur le chantier. Les confusions entre les films à l intérieur (pare-vapeur) et à l extérieur (par-pluie) appartiennent au passé. La membrane multifonction

Plus en détail

ECRANS ET MEMBRANES CATALOGUE. www.fakro.fr

ECRANS ET MEMBRANES CATALOGUE. www.fakro.fr ECRANS ET MEMBRANES CATALGUE 01 1 H VTRE TIT, ESTIL BIEN VENTILE? LES MEMBRANES LE MYEN D AVIR UN TIT ETANCHE ET ISLE H H H H H ETANCHEITE A L EAU H PERMEABILITE A LA VAPEUR La Société FAKR détient une

Plus en détail

Les secrets d une bonne étanchéité à l air

Les secrets d une bonne étanchéité à l air Les secrets d une bonne étanchéité à l air 18/03/2014 Cycle énergie CCW-CSTC 18/03/2014 - Page 1 Partie 1: Généralités - Qu est-ce que l étanchéité à l air? - Intérêts à rendre un bâtiment étanche à l

Plus en détail

ISOLATION THERMIQUE DE LA TOITURE PLATE

ISOLATION THERMIQUE DE LA TOITURE PLATE 1 9 9 8 ISOLATION THERMIQUE DE LA TOITURE PLATE I S O L A T I O N THERMIQUE DE LA TOITURE PLATE Edition 1998 Table des matières 1. Introduction 5 2. Evolution de la conception 6 2.1. Définition 6 2.2.

Plus en détail

Transfert de vapeur d eau

Transfert de vapeur d eau S8-Transfert Hygrothermique 1. Problématique Humidité dans les logements L air contenu dans les logements contient toujours de la vapeur d eau. A l intérieur ceci est dû en partie par l activité humaine

Plus en détail

Thermique des bâtiments Généralités

Thermique des bâtiments Généralités Thermique des bâtiments Généralités Si initialement, l étude du bilan thermique des bâtiments est effectuée afin d économiser les combustibles de chauffage (fuel, gaz, charbon ou électricité), elle est

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE MISE EN ŒUVRE - ISOLATION POUR TOITURE PLATE IKO ENERTHERM ALU/MG/BGF/BM

INSTRUCTIONS DE MISE EN ŒUVRE - ISOLATION POUR TOITURE PLATE IKO ENERTHERM ALU/MG/BGF/BM INSTRUCTIONS DE MISE EN ŒUVRE - ISOLATION POUR TOITURE PLATE IKO ENERTHERM ALU/MG/BGF/BM Instructions de mise en œuvre générales Stockage Les panneaux d isolation doivent être stockés de manière à éviter

Plus en détail

Eléments de structure et détails de construction

Eléments de structure et détails de construction Eléments de structure et détails de construction Partie 2: Toitures plates et toitures inclinées O. Vandooren CSTC Isolation thermique Etanchéité à l air 1 Contenu Isolation thermique 1. Evolution réglementaire

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 12 juin 2012 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une partie

Plus en détail

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg Toitures Fiche technique Édition 03.2011 Identificatie no. 02 09 45 05 100 0 000006 Version no. 4 Sarnavap 500E Pare-vapeur Description de produit Sarnavap 500E est un pare-vapeur sans trame à base de

Plus en détail

Conservation et stockage Les rouleaux SP4GRANICOLOR doivent être impérativement transportés et stockés debout sur deux hauteurs maximum.

Conservation et stockage Les rouleaux SP4GRANICOLOR doivent être impérativement transportés et stockés debout sur deux hauteurs maximum. Présentation SP4GRANICOLOR est un revêtement d étanchéité monocouche, autoprotégé, biarmé, bénéficiant de la garantie de 10 ans. L autoprotection de cette membrane est assurée par une couche de paillettes

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 57 P.2.0.8 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

swisspor Support de planification Toiture plate Produits et services du groupe swisspor

swisspor Support de planification Toiture plate Produits et services du groupe swisspor swisspor Support de planification Toiture plate Produits et services du groupe swisspor Toiture plate Support de planification swisspor Sommaire toiture plate Système swisspor pour constructions neuves

Plus en détail

La thermique dans le bâtiment

La thermique dans le bâtiment La thermique dans le bâtiment I] Les modes de propagation de la chaleur : La conduction : La transmission de chaleur par conduction se fait à travers un ou plusieurs éléments en contact direct. Le flux

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 Etanchéité à l air RT 2012 rappel Objectif de la RT 2012 Réduire les consommations d énergie et les émissions de gaz à effet de serre Cep < 50 kwh/m 2 /an

Plus en détail

Isolation Thermique par l Extérieur. Cahier des charges du système «Revitherm.IsoEnt»

Isolation Thermique par l Extérieur. Cahier des charges du système «Revitherm.IsoEnt» Isolation Thermique par l Extérieur Cahier des charges du système «Revitherm.IsoEnt» Conditions particulières de mise en œuvre d une isolation en partie enterrée, procédé dénommé «Revitherm.IsoEnt» Sommaire

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 6 décembre 2011 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une

Plus en détail

UBAtc FEUILLET D'INFORMATION COMPORTEMENT AU FEU DES TOITURES PLATES L APPROCHE ATG. Union belge pour l Agrément technique dans la construction 98/1

UBAtc FEUILLET D'INFORMATION COMPORTEMENT AU FEU DES TOITURES PLATES L APPROCHE ATG. Union belge pour l Agrément technique dans la construction 98/1 FEUILLET D'INFORMATION Union belge pour l Agrément technique dans la construction 98/1 COMPORTEMENT AU FEU DES TOITURES PLATES L APPROCHE ATG Dans l AR du 19.12.1997 fixant les normes de base auxquelles

Plus en détail

Nouveautés 2010. Les innovations de Ampack. ISO 9001:2008 Swiss Research. Jahre Garantie Ans Garantie Anni Garanzia Years Warranty

Nouveautés 2010. Les innovations de Ampack. ISO 9001:2008 Swiss Research. Jahre Garantie Ans Garantie Anni Garanzia Years Warranty Nouveautés 2010 Les innovations de Ampack Jahre Garantie Ans Garantie Anni Garanzia Years Warranty ISO 9001:2008 Swiss Research Table des matières Ampacoll XT 60, ruban adhésif à double rainure 4 Ampatex

Plus en détail

SYSTEME DE PENTE ISOLANTE POUR TOITS PLATS DONNE AU TOIT PLAT, LA PENTE ET L ISOLATION AUXQUELLES IL A DROIT

SYSTEME DE PENTE ISOLANTE POUR TOITS PLATS DONNE AU TOIT PLAT, LA PENTE ET L ISOLATION AUXQUELLES IL A DROIT SYSTEME DE PENTE ISOLANTE POUR TOITS PLATS DONNE AU TOIT PLAT, LA PENTE ET L ISOLATION AUXUELLES IL A DROIT D un côté, il y a les toits plats avec problèmes... De l autre côté, il y a les toits plats avec

Plus en détail

La toiture compacte. Problématique des toitures plates

La toiture compacte. Problématique des toitures plates La toiture compacte Problématique des toitures plates Les toitures plates sont, du côté extérieur, toujours munies d une membrane souple d étanchéité à l eau (plus souple) qui agit fortement comme freine-vapeur

Plus en détail

Le secteur de la construction face aux défis climatiques

Le secteur de la construction face aux défis climatiques Isolation thermique: étape préliminaire dans tout projet de production de chaleur Agenda O. Vandooren (CSTC) Le secteur de la construction face aux défis climatiques Isolation renforcée des bâtiments:

Plus en détail

Profilitec Tapis d isolation, de drainage et de dilatation. Liste de prix 2011

Profilitec Tapis d isolation, de drainage et de dilatation. Liste de prix 2011 Profilitec Tapis d isolation, de drainage et de dilatation Liste de prix 2011 Natte d étanchéité, de desolidarisation et de drainage Nattes d étanchéité et desolidarisation en polyéthylène pour la pose

Plus en détail

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1 ONDUTISS Ecrans souples de sous-toiture CE Norme NF EN 13859-1 Imperméables souples et légers www.onduline.com ONDUTISS Ondutiss : les écrans souples de sous-toiture pour une meilleure protection de l

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée Composition

Plus en détail