Défi «Familles à énergie positive» Édition

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Défi «Familles à énergie positive» Édition 2012-2013"

Transcription

1 Défi «Familles à énergie positive» Édition

2 Les organisateurs du défi : l ASDER Espace Info Énergie de Savoie 20 salariés Basée à la Maison des Énergies à Chambéry, bâtiment de Haute Qualité Environnementale à visée démonstrative Plus de personnes sensibilisées et conseillées par an

3 Les missions de l ASDER : Informer les savoyards Conseiller Former Foires, salons, conférences, visites de sites, animations scolaires Vos correspondants pendant le défi : Jean-Luc DOL, Sabine POUCHELLE, Marie-Hélène FAURE

4 FAEP : L union fait la force Le défi Familles à énergie positive

5 Le Défi en bref Votre mission : réaliser au moins 8% d économies d énergie en 5 mois (du 1 er décembre 2012 au 30 avril 2013), comme énoncé par le protocole de Kyoto. Objectifs : réduire vos émissions de CO2 : impact environnemental diminuer le montant de vos factures : impact économique démontrer que c est possible d agir concrètement à l échelle d une famille : impact social Comment? En adoptant au quotidien des gestes simples (sans investissement)

6 L effet de serre : un phénomène naturel mais accentué par les pollutions

7 Sur le territoire de Chambéry métropole Actions des collectivités agenda 21, plan climat, etc.

8 GES et réchauffement du climat Exemple d impacts sur la culture du café En Ouganda, avec +2 C seulement 03/04/2012

9 Le bâtiment, 1 er consommateur d énergie Consommation annuelle moyenne 240 kwhep/m² 70 millions de tep (tonnes équivalent pétrole) 1,1 tep par personne Emissions annuelles -120 millions de t de CO2-33 millions de t de carbone -0,55 t de carbone par personne

10 La démarche «négawatt» = énergie non consommée Pour en savoir plus :

11 Origines du concours La Belgique : 7 ans d expérience participants et 76 communes Hiver : Prioriterre s engage en Haute-Savoie Hiver : 1er concours en Savoie organisé par Chambéry métropole et l ASDER Hiver : 2eme édition organisée par Chambéry métropole et l ASDER avec le soutien de la Région Rhône Alpes + dans 5 autres départements (74, 38, 42, 69, 01) Hiver : L ensemble de la Région Rhône Alpes participe et en Savoie le défi est élargi à tout le département

12 47 Tonnes de CO2 évitées 15% d économies kwh économisés en Savoie 125 familles

13 kwh économisés en Savoie c est presque 3 centrales photovoltaïques des Monts à Chambéry environ m2 capteurs C est aussi 2267 kwh par foyer Soit 270 euros d économies au prix moyen de 12c du kwh d électricité

14 Organisation Un défi qui se joue par équipe de 6 à 10 familles Chaque équipe est accompagnée par un capitaine de l énergie formé par l ASDER (samedi 24 novembre) il motive son équipe, la conseille, organise des rencontres il aide les autres membres de l équipe à rentrer leurs données en ligne si besoin

15 Des outils à votre disposition Manuel des familles / tableaux de relevés Guide des 100 écogestes / quiz énergie Un logiciel accessible sur internet pour saisir vos relevés de consommation et faire un suivi en ligne : calcul basé sur une comparaison entre les factures de l année dernière et les relevés de cet hiver :

16

17 Toutes les situations sont étudiées Vous vous chauffez au bois.. Vous avez une cuve de fuel Vous êtes en logement avec chauffage collectif : l énergie «chauffage» sera déconnectée, vous pouvez participer sur l électricité spécifique (éclairage, équipements ménagers, ordinateurs..)

18 Exemple d aide avec le logiciel ou le manuel

19 Guide des 100 écogestes

20 Exemple d éco-geste/électricité:

21 Exemple d éco-geste/chauffage: 22. Placer des panneaux réfléchissants derrière les radiateurs sur les murs non isolés. En installant des panneaux réfléchissant derrière les radiateurs placés sur des murs non isolés, vous pouvez améliorer la performance de vos radiateurs de 5 à 10 %. Ces panneaux permettent de renvoyer la chaleur émise dans la pièce au lieu qu elle ne se dissipe dans le mur froid. Attention, ces panneaux ne sont pas utiles sur des murs isolés, ils peuvent même créer des problèmes de condensation entre le mur et le panneau.

22 Qu avez-vous à gagner? Vous profitez des outils et de l accompagnement de l ASDER pour vous former sur les gestes économes. A plusieurs, c est convivial et c est plus facile de changer ses habitudes! Vous aurez réduit durablement vos factures d énergie et démontré qu il est possible d agir concrètement à l échelle d une famille.

23 Distribution de lots lors des événements de clôture passés

24 Clôture en mai 2012 Souriez! Vous êtes photographiés

25 Quiz ENERGIE à résoudre ensemble Souriez! Vous êtes photographiés

26 1) En France, les rejets de dioxyde de Carbone (CO2) ont diminué dans tous les secteurs d activités entre 1990 et 2005, sauf dans : l industrie l agriculture le résidentiel et les transports le résidentiel et les transports

27 2) La température recommandée en saison de chauffe à l intérieur d un logement est de : - 21 C le jour et 19 C la nuit - 19 C le jour et 16 C la nuit - 17 C le jour et 15 C la nuit 19 C le jour et 16 C la nuit

28 3) En hiver, si on augmente de 1 C la température de son logement, on augmente sa facture énergétique d environ : 1% 7% 20% on augmente de 7%

29 Souvenez-vous : C est la somme de tous les petits gestes qui fera la différence Le concours Familles à Energie Positive démontre qu il est possible de participer à une action concrète, mesurable, massive et conviviale Souriez de lutte! Vous contre êtes les photographiés émissions de gaz à effet de serre.

30 Dates à retenir : Souriez! Vous êtes photographiés

31 1er RdV Evenement de lancement mercredi 14 novembre (Albertville) ou vendredi 16 novembre (Chambéry) 18h00-20h00 -Témoignages de familles et capitaines d équipe - Rencontre des équipes qui peuvent encore être complétées - Animation : spectacle de magie sur l énergie! - Distribution des livrets : guide des 100 écogestes, carnet de bord.. - Echanges avec les conseillers de l ASDER

32 A vous de jouer! Et de constituer une équipe RdV sur le site pour vous inscrire

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

«Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» -

«Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» - «Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» - Service énergie de la Chambre de Commerce et d Industrie du Lot Elodie FLEURAT-LESSARD 05 65 53 26 82 e.fleurat@ldi46.fr Le 10 mai 2011 - SRCAE

Plus en détail

EVENEMENT DE LANCEMENT DÉFI FAMILLES À ÉNERGIE POSITIVE SAISON 2014 / 2015. www.familles-a-energie-positive.fr

EVENEMENT DE LANCEMENT DÉFI FAMILLES À ÉNERGIE POSITIVE SAISON 2014 / 2015. www.familles-a-energie-positive.fr EVENEMENT DE LANCEMENT DÉFI FAMILLES À ÉNERGIE POSITIVE SAISON 2014 / 2015 www.familles-a-energie-positive.fr L Agence de l énergie du Val- de- Marne L Agence de l énergie du Val- de- Marne : Est portée

Plus en détail

Objectifs Bâtiments 2012-2020. Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009

Objectifs Bâtiments 2012-2020. Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009 Objectifs Bâtiments 2012-2020 Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009 Sommaire Rappel des parcs et consommations Performance énergétique des bâtiments dans le Grenelle Solutions bâtiments neufs et bâtiments

Plus en détail

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Présentation FRCE BATIBOUW Le 2 mars 2009 Union Européenne 2007-2020 Rappel des objectifs - 20 % 20 % +20 % Co2 Energies renouvelables Efficacité énergétique

Plus en détail

solaire en énergie thermique qui

solaire en énergie thermique qui Élé Des capteurs thermiques sur votre maison? Quelques explications! Le solaire thermique, qu est-ce? C est la transformation de l énergie solaire en énergie thermique qui servira au chauffage de votre

Plus en détail

Questionnaire aux acteurs du

Questionnaire aux acteurs du : Questionnaire aux acteurs du La CIREST et la commune de Saint-André mettent en place un Plan Climat Energie Territorial. Nous vous remercions de prendre le temps de remplir ce questionnaire. Qu est ce

Plus en détail

Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie?

Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie? Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie? Durée Matériel Objectifs Compétenc es Lexique 1 heure Pour chaque groupe : - un ordinateur connecté à Internet (si cela n est pas possible, distribuer

Plus en détail

Audit Energétique des Bâtiments

Audit Energétique des Bâtiments Audit Energétique des Bâtiments Introduction Le Grenelle Environnement La règlementation L Audit Energétique Exemples de rénovation Conclusion 2 Le Grenelle Environnement 3 Le Grenelle Environnement 2009

Plus en détail

DOSSIER P RESSE. Et c'est reparti!

DOSSIER P RESSE. Et c'est reparti! DOSSIER P RESSE 2015 Depuis 2008, ce sont plus de 23 000 familles en France, qui ont réussi à réduire de 12 % en moyenne leurs consommations d'énergie. Et c'est reparti! projet conçu par Sommaire 1 2 3

Plus en détail

FAMILLES À ÉNERGIE POSITIVE À PARIS

FAMILLES À ÉNERGIE POSITIVE À PARIS FAMILLES À ÉNERGIE POSITIVE À PARIS LE PROGRAMME EN DÉTAIL 12/03/2015 1 AU PROGRAMME Présentation du dispositif Quelques résultats Fonctionnement sur Paris 12/03/2015 2 L AGENCE PARISIENNE DU CLIMAT Une

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Une énergie de plus en plus chère

Une énergie de plus en plus chère Ça chauffe?! Une énergie de plus en plus chère Fragilité d'approvisionnement électrique de la Bretagne Seule 9,5 % de l'électricité consommée est produite en Bretagne. Bout de ligne. Le Val d'ille : territoire

Plus en détail

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote CC du Pays des Herbiers 43 r du 11 Novembre 85504 LES HERBIERS Tél. 02 51 66

Plus en détail

Chauffage au mazout et au gaz

Chauffage au mazout et au gaz Chauffage au mazout et au gaz Les objectifs d'apprentissage : Comprendre la différence entre un générateur d air chaud (fournaise) et une chaudière et savoir comment fonctionnent ces deux types d appareils,

Plus en détail

Aide à l utilisation de GEPweb360

Aide à l utilisation de GEPweb360 Aide à l utilisation de GEPweb360 Contact : Service CEP Agence Locale de l Energie 14 bis rue de Gouédic 02.96.52.15.70 contact@ale-saint-brieuc.org 1. Introduction Ce logiciel est mis à disposition par

Plus en détail

JE CHOISIS. Radiateurs électriques

JE CHOISIS. Radiateurs électriques JE CHOISIS Radiateurs électriques JE CHOISIS Un radiateur électrique En matière de radiateurs électriques, trois technologies différentes s offrent à vous : l inertie, le panneau rayonnant et le convecteur.

Plus en détail

26 novembre 2014. www.familles-a-energie-positive.fr. www.familles-a-energie-positive.fr

26 novembre 2014. www.familles-a-energie-positive.fr. www.familles-a-energie-positive.fr 26 novembre 2014 Le rôle du capitaine Utiliser le guide et le quiz 100 écogestes L utilisation du site Internet Lire ses factures d énergie Évaluer ses consommations Utilisation du wattmètre Comment faire

Plus en détail

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire PROJET EUROPEEN ECO N HOME ACCOMPAGNEMENT SPECIFIQUE DES PARTICULIERS RETOUR D EXPERIENCE DANS LA LOIRE 27 Février 2009 Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire 36 groupements

Plus en détail

De l accompagnement des ménages fragiles à la transition énergétique des quartiers. Jeudi 20 septembre 2012

De l accompagnement des ménages fragiles à la transition énergétique des quartiers. Jeudi 20 septembre 2012 De l accompagnement des ménages fragiles à la transition énergétique des quartiers. Jeudi 20 septembre 2012 Journée sur la vulnérabilité énergétique organisée par le CR DSU Intervention de l ADIL Présentation

Plus en détail

Quand Chauffage rime avec Calfeutrage

Quand Chauffage rime avec Calfeutrage No 3 Février 2013 Quand Chauffage rime avec Calfeutrage Le chauffage est le poste le plus gourmand en énergie de la maison. Quelques trucs simples pour économiser l énergie de chauffage, et faire du bien

Plus en détail

ACTIVITÉ Domaines Sciences Lecture de tableaux informatifs Maîtrise de la langue

ACTIVITÉ Domaines Sciences Lecture de tableaux informatifs Maîtrise de la langue 1 ACTIVITÉ Domaines Sciences Lecture de tableaux informatifs Maîtrise de la langue Objectif général Sensibiliser l élève à la consommation d énergie au quotidien et aux économies d énergie possibles. Objectif

Plus en détail

Thermographie infra-rouge des bâtiments

Thermographie infra-rouge des bâtiments Espace Centre & Ouest Vosges Thermographie infra-rouge des bâtiments Pierre Pellégrini Conseiller énergie Avec les soutiens de : 1 Au programme Energies et bâtiments Principes de la thermique du bâtiment

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

Le Plan Climat Energie de Paris en marche :

Le Plan Climat Energie de Paris en marche : DOSSIER DE PRESSE 05 décembre 2012 Le Plan Climat Energie de Paris en marche : Rénovation énergétique globale d une copropriété parisienne : la Fontaine d Aligre (12 ème arrondissement) Sommaire 1_ La

Plus en détail

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010 Plan climat de la ville de Lille Objectifs & résultats 2010 EDITORIAL Martine Aubry Maire de Lille Philippe Tostain Conseiller municipal délégué à l énergie et à la gestion des bâtiments municipaux 2 En

Plus en détail

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE JORF n 0301 du 28 décembre 2007 texte n 5 ARRETE Arrêté du 21 septembre 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments neufs en France métropolitaine NOR: DEVU0763823A Le ministre

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Consommation d énergie et production d énergie renouvelables. Vers un Territoire à Energie Positive?

Consommation d énergie et production d énergie renouvelables. Vers un Territoire à Energie Positive? Consommation d énergie et production d énergie renouvelables Vers un Territoire à Energie Positive? Scénario souhaitable Biovallée 2040 Etat des lieux 2010 1 400 000 000 kwh PRODUIRE CONSOMMER & ACCEDER

Plus en détail

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Etat des lieux Enjeux et objectifs Avantages techniques Avantages financiers CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE

Plus en détail

Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique

Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique Les objectifs d'apprentissage : Être familiarisés avec les différents types de systèmes de chauffage à l électricité, Comprendre le fonctionnement

Plus en détail

Panneaux solaires thermiques

Panneaux solaires thermiques NOUVEAU Panneaux solaires thermiques Une solution chauffage 100 % fiable pour économiser l énergie. Ne choisissez plus entre confort et performance énergétique. Avec les solutions de capteurs solaires

Plus en détail

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Christophe Bresson, CLCV Emilie Oddos, CNL 38 David Gonnelaz, ALE Christophe Weber, Maison de l Habitant Maison de l Habitant AU PROGRAMME

Plus en détail

Améliorez votre confort grâce au film polyvalent.

Améliorez votre confort grâce au film polyvalent. Sentez-vous bien. Améliorez votre confort grâce au film polyvalent. Profitez de températures confortables, faites des économies d énergie, bénéficiez de la lumière naturelle et augmentez jusqu à 41% le

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

FACTURES D ENERGIE A LA HAUSSE? FAITES UN CHECK-UP!

FACTURES D ENERGIE A LA HAUSSE? FAITES UN CHECK-UP! FACTURES D ENERGIE A LA HAUSSE? FAITES UN CHECK-UP! Factures Électricité Eau chaude Chauffage AVEZ-VOUS DES CONSOMMATIONS NORMALES? Version pour factures d énergie collectives* (*) une version pour une

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Connectez- vous sur votre compte : inscrivez votre adresse électronique puis votre mot de passe. «Clic» sur Connectez- vous

Connectez- vous sur votre compte : inscrivez votre adresse électronique puis votre mot de passe. «Clic» sur Connectez- vous Défi Familles à Energie positive Toulouse Métropole : 2 édition 2014-2015 Guide pratique d'utilisation du site Internet http://toulouse- metropole.familles- a- energie- positive.fr Connectez- vous sur

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

Dossier de Presse. Avril 2012. Mars 2012. Le MAT ELECTRIQUE vous emmène en voyage!

Dossier de Presse. Avril 2012. Mars 2012. Le MAT ELECTRIQUE vous emmène en voyage! !!!! Dossier de Presse Mars 2012 Avril 2012 Le MAT ELECTRIQUE vous emmène en voyage! RIQUE ainsi que le jeu vous emmène en voyage! qui se tient du lundi 26 Mars au samedi 30 Juin 2012. texte peuvent ê

Plus en détail

Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI.

Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI. Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI Philippe Guigon 1 Qui sommes nous Un réseau d experts spécialisés en optimisation

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Signature «Contrat Objectif Territorial»

Signature «Contrat Objectif Territorial» Dossier de presse 19 novembre 2015 Signature «Contrat Objectif Territorial» Limoges Métropole s engage avec l ADEME CONTACTS PRESSE Hélène VALLEIX Communauté d agglomération Limoges Métropole helene_valleix@agglo-limoges.fr

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC 24 Juin 2015 TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC Afin de répondre aux attentes des locataires et aux enjeux de l environnement, en collaboration avec les membres du Conseil de Concertation

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail.

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. www.nlazur-hlm.fr Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. 1 - Objectif du DPE Ce document

Plus en détail

Ce tableau de bord a pour objectifs de présenter le bilan annuel

Ce tableau de bord a pour objectifs de présenter le bilan annuel TABLEAU DE BORD 2014 De la labellisation BBC-Effinergie Ce tableau de bord a pour objectifs de présenter le bilan annuel - de la certification BBC-Effinergie dans le neuf et la rénovation - de la certification

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable.

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable. Les enquêtes de noel d EDD Education au Développement Durable Le chauffage Eléments de réponse et compléments D i r e c t i o n d e s S e r v i c e s D é p a r t e m e n t a u x d e l E d u c a t i o n

Plus en détail

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Franck ROTURIER Directeur de l Environnement, du Développement Durable et des Risques Majeurs de la Ville de Narbonne à Narbonne, vers

Plus en détail

Bilan carbone complet et plan climat de l école Gutenberg d Orléans pour la période 2008/2011

Bilan carbone complet et plan climat de l école Gutenberg d Orléans pour la période 2008/2011 Bilan carbone complet et plan climat de l école Gutenberg d Orléans pour la période 2008/2011 Notions importantes : Dans les bilans présentés ci-dessous, les consommations d énergie (électricité et chauffage)

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment

DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment Objectif : Découvrir les enjeux sociaux liés à l amélioration de l habitat 1. Questionnaire

Plus en détail

GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE-

GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE- GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE- Adoptez notre Technologie Rendez vos bâtiments et sites techniques Intelligents Réduisez votre consommation d électricité Réduisez votre facture de

Plus en détail

Océane : Fruit et Légume nantais

Océane : Fruit et Légume nantais Page1 Océane : Fruit et Légume nantais Date de création : 16/01/2010 Date de mise à jour : 02/03/2010 Rédacteur : Inès Dassonville Alice Lemasson Contact :Chantemerle 44118LA CHEVROLIERE : 02 51 72 93

Plus en détail

Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura. Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1

Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura. Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1 Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1 RAPPEL DES PRÉCÉDENTES PHASES 2 Juin 2010 Démarrage / Prédiagnostic Plan Climat Octobre

Plus en détail

Lycées de la Région Rhône-Alpes :

Lycées de la Région Rhône-Alpes : Lycées de la Région Rhône-Alpes : Elaboration et mise en oeuvre d un plan de maîtrise de l énergie Véronique RICHALET Direction de l Immobilier des Lycées Service Ressources Développement GSM : 06 70 81

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAG AZUR PERICHAULT 6 impasse Lou Pénéqué 13950 CADOLIVE Tél : 04 42 32 46 39 Cel : 06 20 76 89 36 EMAIL : jean-louis.perichaut@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du * de l Angoumois Avril 2013 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire Nombre d habitants

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation.

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. L énergie de créer EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. Votre projet grandit avec notre énergie EDF Entreprises vous accompagne

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 105.867.371 Valable jusqu au : 20/05/2021 Type de bâtiment : Bâtiment Type d activités: Autres Année de construction : 1989-2000 Surface utile

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Les GPL & Les enjeux dans le bâti existant

Les GPL & Les enjeux dans le bâti existant Les & Les enjeux dans le bâti existant L efficacité énergétique par l exemple Convention AFG 20 mars 2013 Joel PEDESSAC Directeur Général du CFBP 1 Les, une à re-découvrir 2 Les : une à re-découvrir 40

Plus en détail

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE 36% DE CRÉDIT D'IMPÔTS Loi de finance 2011 T.Flow Un système révolutionnaire 2 en 1 Seul

Plus en détail

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau)

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau) Objectif 1.1 Diminuer les consommations énergétiques de la commune et des services municipaux Services partenaires Tous les services Lutte contre le changement climatique et protection Partenaires à associer

Plus en détail

L énergie dans les établissements scolaires. Des marges de progrès réelles pour les lycées

L énergie dans les établissements scolaires. Des marges de progrès réelles pour les lycées L énergie dans les établissements scolaires Des marges de progrès réelles pour les lycées L énergie dans les établissements scolaires L énergie dans les établissements scolaires Éteignez votre ordinateur

Plus en détail

Faire réaliser des travaux chez soi

Faire réaliser des travaux chez soi Faire réaliser des travaux chez soi Agence Locale de l Energie et du Climat SQY rue Haroun Tazieff, 78 11 Magny-les-Hameaux 01 0 7 98 90 - alec@energie-sqy.com du lundi au vendredi de 9h à 1h et de 1h0

Plus en détail

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique Ségolène Royal soutient la rénovation énergétique des logements et la création d emplois pour la croissance verte en permettant le cumul de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et du crédit d impôt transition

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie Joël Lazarus L association energo Les grandes lignes Association des institutions publiques

Plus en détail

La Rétroaction en temps réel Votre clé pour réaliser des économies d électricité Les Canadiens dépensent des centaines de dollars

La Rétroaction en temps réel Votre clé pour réaliser des économies d électricité Les Canadiens dépensent des centaines de dollars La Rétroaction en temps réel Votre clé pour réaliser des économies d électricité Les Canadiens dépensent des centaines de dollars par année en électricité pour éclairer leur maison, alimenter les appareils

Plus en détail

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Commission Climat - Energie Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Ordre du jour Présentation des membres : tour de table Rôle et du fonctionnement de la commission Plan Climat Energie Territorial

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 Lectra S.A. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 World Headquarters & siège social : 16-18, rue Chalgrin 75016 Paris France

Plus en détail

Révision de la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments

Révision de la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments Comité consultatif sur la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments Révision de la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments Colloque BOMA Québec présenté par Mario Canuel, TP

Plus en détail

Carnet de bord des capitaines

Carnet de bord des capitaines Carnet de bord des capitaines Bienvenue! Le principe de Familles à Energie Positive est simple : des équipes d une dizaine de foyers se regroupent pour représenter leur village, leur quartier ou leur entreprise

Plus en détail

ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois

ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois DR1 Fiche chauffer bois Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois 1. Première activité : Mise en évidence

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Forum d ouverture du Plan Climat 4 décembre 2012 Enjeux Climat Energie La demande mondiale en énergie ne cesse d augmenter pas de solution «miracle»

Plus en détail

La pompe à chaleur : comment ça marche?

La pompe à chaleur : comment ça marche? La pompe à chaleur : comment ça marche? Le principe d une pompe à chaleur est relativement simple : une pompe à chaleur, composée d un évaporateur, d un générateur à compresseur et d un condensateur, remplace

Plus en détail

l évaluation de la consommation d énergie à l école

l évaluation de la consommation d énergie à l école l évaluation de la consommation comprendre la consommation d énergie de notre école Adapté de EcoSpark, Wattwize: Teacher Guide, document 1, accessible sous ecospark.ca. L évaluation de la consommation

Plus en détail

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Dossier de presse 26 janvier 2008 Contact : Corinne IBARRA Communauté de communes du pays de Murat 04 71 20 22 62 / cibarra@paysdemurat.fr SOMMAIRE I. Rappel

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Plan de présentation

Plan de présentation Réunion de sensibilisation des Copropriétés Cran Gevrier 1 Plan de présentation Bilan national La thermographie infrarouge Présentation de la thermographie IR Limites de la thermographie IR Présentation

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE Ce Bilan thermique simplifié a été réalisé à l aide du logiciel DIALOGIE Il a permis d estimer, à partir des informations recueillies lors d une visite d un technicien

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

INCITATIFS FINANCIERS POUR DES AMÉLIORATIONS ÉCONERGÉTIQUES mercredi le 23 Mai, 2012

INCITATIFS FINANCIERS POUR DES AMÉLIORATIONS ÉCONERGÉTIQUES mercredi le 23 Mai, 2012 INCITATIFS FINANCIERS POUR DES AMÉLIORATIONS ÉCONERGÉTIQUES mercredi le 23 Mai, 2012 Aujourd hui Introduction À propos d Efficacité NB Conseils Survol du centre de ressources en ligne Incitatifs financiers

Plus en détail

Conférence AFG Centre Est, Foire de Lyon, 26 mars 2014 COMMENT FINANCER SON PROJET DE RÉNOVATION THERMIQUE? Sylvain GODINOT, Directeur de l ALE

Conférence AFG Centre Est, Foire de Lyon, 26 mars 2014 COMMENT FINANCER SON PROJET DE RÉNOVATION THERMIQUE? Sylvain GODINOT, Directeur de l ALE Conférence AFG Centre Est, Foire de Lyon, 26 mars 2014 COMMENT FINANCER SON PROJET Sylvain GODINOT, Directeur de l ALE DE RÉNOVATION THERMIQUE? Les Espaces INFO ENERGIE Un réseau national et régional,

Plus en détail

DialogIE. Rapport d'étude thermique simplifiée

DialogIE. Rapport d'étude thermique simplifiée DialogIE Rapport d'étude thermique simplifiée Jean DUPONT 1 rue du souvenir 88190 Golbey Rapport du : jeudi 1 octobre 2015 Espace INFO ÉNERGIE Centre & Ouest Vosges mission de l'agence Locale de l'energie

Plus en détail

Les énergies renouvelables. Mardi 27 septembre 2011

Les énergies renouvelables. Mardi 27 septembre 2011 Les énergies renouvelables Mardi 27 septembre 2011 Introduction La climatisation aujourd hui implique : une surconsommation énergétique des problèmes de production et d acheminement de l énergie électrique

Plus en détail

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements 14 / 34 Comment fonctionne l éco-prêt à taux zéro? Le programme de réduction des consommations énergétiques et des émissions de gaz à

Plus en détail

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions!

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions! 1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil Energie : état de la situation et quelques solutions! 12 décembre 2012 Jean-Marc Zgraggen Responsable unité Maîtrise de l énergie 26

Plus en détail

Wiser. La gestion de l énergie : les solutions concrètes de Schneider Electric

Wiser. La gestion de l énergie : les solutions concrètes de Schneider Electric Wiser La gestion de l énergie : les solutions concrètes de Schneider Electric Le marché de la gestion de l énergie en France 2 Le marché de la gestion de l énergie Des logements construits avant 1975 19

Plus en détail

Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM

Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM ORDRE DU JOUR 1. Rappel des missions et du rôle du Pays 2. Désignation d un secrétaire de séance 3. Mobilité électrique Qu est-ce que la mobilité électrique

Plus en détail

Pourquoi vous ruiner en frais d énergie?

Pourquoi vous ruiner en frais d énergie? Pourquoi vous ruiner en frais d énergie? Prix de l'énergie Avantage des installations écologiques Revenus générés par le livret d épargne Profitez vous aussi des solutions écologiques pour l eau et la

Plus en détail

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus.

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus. les chaudières performantes Depuis 20 ans... hier... ++ Des chiffres révélateurs Le chauffage et la production d eau chaude représentent les deux tiers de la facture d énergie des ménages. Par ailleurs,

Plus en détail