Profil statistique drummondvillois démographie et économie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie"

Transcription

1 -- Profil statistique drummondvillois démographie et économie 0

2 Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce a colligé les données relatives à la démographie et au développement économique. Il a réalisé le traitement, la présentation sommaire et l'illustration sous forme de graphiques et de tableaux, de l'ensemble des données des recensements de Statistiques Canada de 1996, 2001et Édition Guy Drouin Rédaction Véronique Larose Graphisme François Beaulieu Véronique Larose Traitement et analyse des données Véronique Larose Impression et reliure Buropro Cette publication est offerte sur le site Internet du Commissariat au commerce à l adresse suivante: Pour plus de renseignements concernant les données statistiques démographiques et économiques, prière de s'adresser au Commissariat au commerce. Commissariat au commerce 415, rue Lindsay Drummondville (Québec) J2B 1G8 Téléphone : (819) Commissariat au commerce,

3 Tables des matières Présentation générale 3 Situation géographique de la ville 4 Éléments distinctifs 5 Évolution de Drummondville de 2001 à 2006 (quelques références à 1996) 6 Population 6 Ménages 7 Scolarité 9 Immigration 13 Emploi 15 Revenu 19 Revenu d emploi 22 Catégories de travailleurs 24 Modes de transport 25 Comparaison : Drummondville, MRC Drummond, province de Québec 27 Population 27 Ménages 28 Scolarité 30 Immigration 36 Emploi 38 Revenu 40 Revenu d emploi 42 Catégories de travailleurs 43 Modes de transport 44 Comparaison avec trois autres villes :(Repentigny, Saint-Hyacinthe et Saint-Jérôme et Brossard) 47 Population 47 Ménage 48 Scolarité 50 Immigration 60 Emploi 62 Revenu 64 Revenu d emploi 67 Catégories de travailleurs 69 Modes de transport 70 Emploi Centre-du-Québec/MRC Drummond 72 Profil économique 77 Valeurs des permis 77 Profil économique commercial 83 Pôles commerciaux 83 Types de commerces 84 Types de commerces et leurs nombres 86 Investissements commerciaux 87 Emplois créés et perdus 88 Profil économique industriel 89 Pôles industriels 89 Secteurs manufacturiers 90 Investissements manufacturiers 91 Investissements et emplois créés 92 Conclusion 93 Lexique 94 Bibliographie 97 2

4 Présentation générale Profil statistique drummondvillois démographie et économie Le Commissariat au commerce a conçu et réalisé en 2005, à l aide des recensements de 1996 et 2001 produits par Statistiques Canada un premier profil statistique de Drummondville. Pour faire suite à cette réalisation et afin d actualiser les données pour Drummondville, nous avons établi et évalué les changements de l évolution démographique et économique à l aide du recensement effectuée en 2006 par Statistiques Canada. Dans le présent dossier, comme pour le précédent, les mêmes profils statistiques ont été retenus : le profil général de Drummondville et le profil économique. Les thèmes suivants seront abordés pour le profil général Drummondville : la démographie, les ménages, l immigration, la scolarité, l emploi, le revenu, les catégories de travailleurs et le mode de transport. Ces différents thèmes, encore une fois, sont présentés pour la Ville de Drummondville, la MRC Drummond et la province du Québec. Quant aux données comparatives avec d autres municipalités du Québec, nous avons modifié le choix des villes afin que les comparaisons reflètent, le plus possible, un niveau de population comparable à Drummondville en Les données ont été colligées et comparées aux quatre villes suivantes : Saint-Hyacinthe, Repentigny, Saint-Jérôme et Brossard. Le profil économique et le profil commercial ont été étudiés ainsi que la valeur de permis émis, pour l année En ce qui concerne le portrait industriel, les investissements, les emplois ainsi que les secteurs manufacturiers, les données traitées proviennent de la Société économique de Drummondville (SDED -- CLD). Les données sont présentées sous forme de tableaux, de graphiques et de cartes, accompagnées de textes afin d en faciliter la compréhension. Nous vous souhaitons une bonne lecture et espérons que ce document vous renseignera sur Drummondville et sa population. 3

5 Situation géographique Depuis plus d'une vingtaine d'années, la ville de Drummondville n'a cessé de croître tant au plan démographique qu'économique. Drummondville se situe sur la Rive-Sud du fleuve Saint-Laurent et est traversée par la rivière Saint-François. Au carrefour de deux grandes autoroutes importantes, soit la Transcanadienne (autoroute 20) et la transquébécoise (autoroute 55), elle jouit d'un emplacement géographique stratégique. Elle est également située au centre du Québec, à mi-chemin entre Québec et Montréal, dans son axe nord-sud et entre Sherbrooke et Trois-Rivières, dans son axe est-ouest. 4

6 Éléments distinctifs Son emplacement stratégique comporte de nombreux avantages. D une superficie de 249,96 kilomètres carrés et à proximité de la rivière Saint-François, on y trouve également à l ouest, le fleuve Saint-Laurent et plus au nord du territoire, la rivière Nicolet ainsi que plusieurs autres petites rivières et ruisseaux sillonnant la région 1. Avantagée géographiquement et étant située au centre du Québec, Drummondville a su profiter des opportunités économiques, principalement au cours des dernières années. Par exemple, elle se situe à courte distance des plus grands centres économiques et institutionnels les plus convoités tels que l'île de Montréal et ses environs. Accessible facilement par ses axes routiers (la Transcanadienne et la Transquébécoise), elle est également bien desservie par de nombreux services et d'excellentes infrastructures (aqueduc, épuration des eaux usées, électricité, gaz naturel). La ville de Drummondville se distingue aussi par son importante croissance économique. Une bonne visibilité au plan du développement industriel existe grâce à sa vitrine industrielle (où l on retrouve son Incubateur industriel et son Centre de la nouvelle économie) située en bordure de l'autoroute Jean-Lesage (autoroute 20). Près de 100 millions de consommateurs peuvent être rejoints en moins d'une journée de route, lui permettant de desservir une immense population 2. Ville centre de la MRC Drummond, Drummondville possède également une fonction commerciale de biens et services diversifiés, soit quelque 2500 commerces, entreprises de services, professionnels, institutions financières et services de restauration et divertissements procurant de l'emploi à plus de personnes en Il y a six zones commerciales importantes : le boulevard Saint-Joseph, les Promenades/Galeries, le centre-ville, le quartier Saint-Joseph, le boulevard Lemire et le secteur Saint-Nicéphore. L intégration du développement commercial dans les projets et stratégies de territoire a été prise en compte par la Ville de Drummondville. Son approche aujourd hui est d envisager les interactions existant entre le développement commercial et les transports des biens, les déplacements des personnes, le développement résidentiel et la politique de l habitat, le paysage, la gestion de l eau, l environnement. 1 Société de développement économique de Drummondville, Société de développement économique de Drummondville, ProfilCité, Commissariat au Commerce, Drummondville,

7 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 (QUELQUES RÉFÉRENCES À 1996) Population La population de Drummondville augmente et est toujours en croissance. Le groupe d âge des 0-19 ans est en progression de 1,2 %, passant de 21,5 % à 22,7 % en En 1996, il faut mentionner qu il constituait 24,3 % de la population totale. Nous ne sommes pas revenus à ce pourcentage en 2006, toutefois, nous constatons une tendance à la hausse pour les deux derniers recensements Évolution de la population totale par tranche d'âge, L'évolution de la population totale par tranche d'âge à Drummondville Années 1996 Nouvelle ville, Population totale Statistiques Canada, recensement *Fusion des municipalités de Saint-Charles-de-Drummond, de Saint-Joachim-de-Courval et de la ville de Saint-Nicéphore Les ans font partie du groupe d âge le plus nombreux. La population âgée de 40 ans et plus tend à croître en 2006, avec un taux de 52 %, en comparaison avec 2001, où elle formait 51,1 %. En résumé, un peu plus de la moitié de la population est âgée de plus de 40 ans en Bref, la population drummondvilloise est de plus en plus vieillissante. Il y a plus du tiers de la population de l agglomération qui prendra sa retraite entre 2011 et

8 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 (QUELQUES RÉFÉRENCES À 1996) Ménages Les ménages de trois personnes et plus ont tendance à diminuer de 2001 à La majorité des ménages, c'est-à-dire 69 %, sont composés d une ou deux personnes et 31 % sont plus de trois par ménage en L'évolution du nombre total de ménages privé selon la taille du ménage à Drummondville, Année Nombre total de ménages privés selon la taille du ménage personne 33 % 32 % 34 % 2 personnes 34 % 34 % 35 % 3 personnes 16 % 16 % 14 % 4-5 personnes 16 % 17 % 16 % 6 personnes ou plus 1 % 1 % 1 % Statistiques Canada, recensement Évolution du nombre total de ménages privés selon la taille du ménage pour les années 1996, 2001 et personnes ou plus 4-5 personnes 3 personnes 2 personnes 1 personne 16% 17% 16% 14% 16% 16% 35% 34% 34% 34% 32% 33%

9 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 (QUELQUES RÉFÉRENCES À 1996) Ménages Le nombre de personnes par ménage est stable de 1996 à Une forte proportion des ménages est unifamiliale en Toutefois, on constate une légère baisse des ménages unifamiliaux de 2001 (65 %) à 2006 (63 %). L'Évolution du nombre total de ménages privé selon la taille du ménage à Drummondville, Année Nombre total de ménages privés selon le genre de ménage Ménages unifamiliaux 63 % 65 % 63 % Ménages multifamiliaux 0 % 0 % 1 % Ménages non familiaux 37 % 35 % 36 % Statistique Canada, recensement 2006 Évolution du nombre total de ménages privés selon la taille du ménage pour les années et Ménages non familiaux 36% 35% 37% Ménages multifamiliaux Ménages unifamiliaux 63% 65% 63%

10 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE 2006 Scolarité Il faut spécifier que les données ne sont pas colligées comme les années antérieures, étant donné que les comparables ont été modifiées par Statistiques Canada, d où, les tableaux uniquement pour l année La population totale de 15 à 24 ans selon la présence d'un certificat, diplôme ou grade à Drummondville, Les types de certificats Près de 82 % de la population âgée de 25 à 64 ans ont un «certificat, diplôme ou grade». Chez les 15 à 24 ans, le taux est de 59 %. 59% 4 Aucun certificat, diplôme ou grade Certificat, diplôme ou grade Population totale de 15 à 24 ans selon le plus haut certificat, diplôme ou grade 8425 Aucun certificat, diplôme ou grade 3480 Certificat, diplôme ou grade 4940 Statistiques Canada, recensement 2006 Population totale de 25 à 64 ans selon le plus haut certificat, diplôme ou grade Aucun certificat, diplôme ou grade 6890 Certificat, diplôme ou grade Statistiques Canada, recensement 2006 La population totale de 25 à 64 ans selon la présence d'un certificat, diplôme ou grade à Drummondville, % 82% Aucun certificat, diplôme ou grade Certificat, diplôme ou grade 9

11 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE 2006 Scolarité (suite) Les types de certificats, diplômes ou grades Parmi les 25 à 64 ans, la majorité détient un «diplôme d études secondaires ou l équivalent», avec 28 %. Toutefois, le pourcentage de gens pour chaque type de certificat, diplôme ou grade est semblable. Chez les 15 à 24 ans, près de 51 % ont un «diplôme d études secondaires ou l équivalent». 27% Les types de certificat, diplôme ou grade pour la population totale de 15 à 24 ans à Drummondville, % 5 Diplôme d'études secondaires ou l'équivalent Certificat ou diplôme d'apprenti ou d'une école de métiers Certificat, diplôme ou grade pour la population de 15 à 24 ans 4940 Diplôme d'études secondaires ou l'équivalent 2505 Certificat ou diplôme d'apprenti ou d'une école de métiers 745 Certificat ou diplôme d'un collège, d'un cégep, d'un autre 1345 établissement d'enseignement non universitaire Certificat, diplôme ou grade universitaire 340 Statistiques Canada, recensement Certificat, diplôme ou grade pour la population de 25 à 64 ans Diplôme d'études secondaires ou l'équivalent 8670 Certificat ou diplôme d'apprenti ou d'une école de métiers 7925 Certificat ou diplôme d'un collège, d'un cégep, d'un autre 7165 établissement d'enseignement non universitaire Certificat, diplôme ou grade universitaire 6620 Statistiques Canada, recensement % 15% 22% Certificat ou diplôme d'un collège, d'un cégep, d'un autre établissement d'enseignement non universitaire Certificat, diplôme ou grade universitaire Les types de certificat, diplôme ou grade pour la population totale de 25 à 64 ans à Drummondville, % 28% Diplôme d'études secondaires ou l'équivalent Certificat ou diplôme d'apprenti ou d'une école de métiers Certificat ou diplôme d'un collège, d'un cégep, d'un autre établissement d'enseignement non universitaire Certificat, diplôme ou grade universitaire 10

12 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE 2006 Scolarité Domaine d étude Le domaine d étude dominant chez les hommes de 25 à 64 ans en , est «l architecture, génie et services connexes», avec 48 %. Il est suivi de très loin avec le domaine «commerce, gestion et administration publique». Chez les femmes, le domaine prédominant est celui du «commerce, gestion et administration publique», avec 33 %. Il est suivi par le domaine «santé, parcs récréatifs et conditionnement physique», avec 20 %. Population totale des hommes de 25 à 64 ans avec titres scolaires du niveau postsecondaire selon le principal domaine d'études Éducation 375 Arts visuels et d'interprétation, et technologie des communications 355 Sciences humaines 385 Sciences sociales et de comportements, et droit 480 Commerce, gestion et administration publique 1735 Sciences physiques et de la vie, et technologies 195 Mathématiques, informatique et sciences de l'information 315 Architecture, génie et services connexes 5295 Agriculture, ressources naturelles et conservation 410 Santé, parcs, récréation et conditionnement physique 590 Services personnels, de protection et de transport 830 Autres domaines d'études 0 Population totale des femmes de 25 à 64 ans avec titres scolaires du niveau postsecondaire selon le principal domaine d'études Éducation 1360 Arts visuels et d'interprétation, et technologie des communications 325 Sciences humaines 470 Sciences sociales et de comportements, et droit 1025 Commerce, gestion et administration publique 3635 Sciences physiques et de la vie, et technologies 155 Mathématiques, informatique et sciences de l'information 165 Architecture, génie et services connexes 340 Agriculture, ressources naturelles et conservation 115 Santé, parcs, récréation et conditionnement physique 2130 Services personnels, de protection et de transport 1025 Autres domaines d'études 0 4 Les données de 1996 et 2001 ne sont pas comparables avec celle de 2006, Statistiques Canada ayant modifié ses critères. 11

13 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE 2006 Scolarité (suite) Population totale des hommes de 25 ans à 64 ans avec titres scolaires du niveau postsecondaire selon le principal domaine d'études à Drummondville, 2006 Éducation Population totale des femmes de 25 à 64 ans avec titres scolaires du niveau postsecondaire selon le principal domaine d'études à Drummondville, Éducation 3% 3%4%4% 5% 8% 4% 48% 16% 2% 3% Arts visuels et d'interprétation, et technologie des communications Sciences humaines Sciences sociales et de comportements, et droit Commerce, gestion et administration publique Sciences physiques et de la vie, et technologies Mathématiques, informatique et sciences de l'information Architecture, génie et services connexes Agriculture, ressources naturelles et conservation Santé, parcs, récréation et conditionnement physique Services personnels, de protection et de transport Autres domaines d'études 2 3% 2% 1 33% 13% 3% 4% 1 Arts visuels et d'interprétation, et technologie des communications Sciences humaines Sciences sociales et de comportements, et droit Commerce, gestion et administration publique Sciences physiques et de la vie, et technologies Mathématiques, informatique et sciences de l'information Architecture, génie et services connexes Agriculture, ressources naturelles et conservation Santé, parcs, récréation et conditionnement physique Services personnels, de protection et de transport Autres domaines d'études 12

14 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 (QUELQUES RÉFÉRENCES À 1961) Immigration La population totale des immigrants selon la période d'immigration depuis 1961 est de Depuis 1971, Drummondville a eu une augmentation constante de l immigration sur son territoire. Elle est passée de 830 entre 1971 et 2000, pour franchir le cap des 1000 c est-à-dire 1145 entre 2001 et Évolution de la population totale des immigrants selon la période d'immigration à Drummondville, Avant à à à à à 2006 Immigrants Population totale des immigrants selon la période d'immigration 2180 Avant à à à à à Statistiques Canada, recensement 2006 Plus de la moitié de l immigration des 45 dernières années est survenue depuis Elle représente 53 % de l immigration totale. 13

15 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE 2006 Immigration (suite) Les groupe s d âge de 0 à 24 ans totalisant 56 % des immigrants (pour l ensemble des immigrants recensés) à la ville de Drummondville 5 Le groupe d âge comptant le moins d immigrants, pour sa part, est celui des 45 ans et plus. Les immigrants proviennent en grande majorité de l Amérique du Sud, suivi de près par l Europe. Population totale des immigrants selon l'âge à l'immigration 2175 Moins de 5 ans à 14 ans à 24 ans à 44 ans ans et plus 130 Statistiques Canada, recensement 2006 La population totale des immigrants selon l'âge à l'immigration à Drummondville, Provenance des Immigrants 2175 États-Unis d'amérique 215 Amérique centrale et Antilles 65 Amérique du Sud 895 Europe 675 Asie et Moyen-Orient 155 Afrique 160 Océanie 10 La provenance des immigrants d'avant 1961 à 2006 à Drummondville 6% 15% Moins de 5 ans 5 à 14 ans 7% 7% 1 3% États-Unis d'amérique Amérique cemtrale et Antilles Amérique du Sud 38% 25% 15 à 24 ans 25 à 44 ans 45 ans et plus 3 42% Europe Asie et Moyen-Orient Afrique 16% Océanie 5 Les données de 1996 et 2001 ne sont pas comparables avec celles de 2006, Statistiques Canada ayant modifié ses critères. 14

16 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 (QUELQUES RÉFÉRENCES À 1996) Emploi Population de 15 à 24 ans La population active âgée de 15 à 24 ans est passée de 69 % à 65 % entre 2001 et 2006 et celle inactive de 31 % à 35 %, donnant une variation négative dans les deux cas de 4 %. Évolution de la population totale de 15 à 24 ans selon l'activité à Drummondville, 1996, 2001, Évolution de la population totale à Drummondville. Années Population totale de ans selon l activité Population active Inactif (ve)s Années Population active Personnes occupées Chômeur (euse)s % 62% 65% Population active 38% 3 35% Inactif(ve)s Années Taux d activité % 60,8 68,9 65,3 Taux d'emploi % 50,4 60,1 57,3 Taux de chômage % 17, ,2 Statistiques Canada, recensements 1996, 2001 et Les personnes occupées quant à elle sont en constante augmentation de 1996 à 2006, pour une variation positive de 4 %. Les chômeurs, eux, sont en constante diminution, une variation positive également de 4 %. 15

17 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 (QUELQUES RÉFÉRENCES À 1996) Emploi (suite) Population de 15 à 24 ans Évolution de la population totale de 15 à 24 ans selon l'occupation à Drummondville, 1996, 2001, Évolution de la population totale de 15 à 24 ans selon les taux à Drummondville, 1996, 2001, % 87% 88% Personnes occupées 16% 13% 12% Chômeur(euse)s ,9% 60,8% 65,3% 60, 57,3% 50,4% Taux d activité Taux d'emploi , 17, 12,2% Taux de chômage

18 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 (QUELQUES RÉFÉRENCES À 1996) Emploi Population de 25 ans et plus La population active de 25 ans et plus est demeurée stable de 1996 à 2001 et a fait un bond de 3 % en On constate la même tendance pour la population inactive, celle-ci ayant diminué de 3 %. Évolution de la population total de 25 ans et plus selon l'activité à Drummondville, 1996, 2001, Évolution de la population totale à Drummondville. Années Population totale de 25 ans et plus selon l activité Population active Inactif (ve)s Années Population active Personnes occupées Chômeur (euse)s % Population active 39% 39% 36% Inactif(ve)s Années Taux d activité % 58,8 61,1 64,2 Taux d'emploi % 53,2 56,5 60 Taux de chômage % 9,7 7,6 6,5 Statistiques Canada, recensements 1996, 2001 et Les personnes occupées, quant à elles, ont connu une croissance de 1996 à 2001, passant de 91 % à 94 %. Nous constatons également une diminution des chômeurs, passant de 9 % en 1996 à 6 % en 2006, une diminution totalisant 3 % en 10 ans. 17

19 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 (QUELQUES RÉFÉRENCES À 1996) Emploi (suite) Population de 25 ans et plus Évolution de la population total de 25 ans et plus selon l'occupation à Drummondville, 1996, 2001, Évolution de la population totale de 25 ans et plus selon les taux à Drummondville, 1996, 2001, % 94% Personnes occupées 9% 8% 6% Chômeur(euse)s ,2% 58,8% 61, Taux d activité 60, 53,2% 56,5% Taux d'emploi 7,6% 9,7% 6,5% Taux de chômage

20 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 (QUELQUES RÉFÉRENCES À 1996) Revenu Revenu total La population totale âgée de 15 ans et plus ayant un revenu est passée de 93 % en 1995 à 96 % en 2000, pour ensuite diminuer en 2005 à 95 %. C est donc en 2000 que la ville de Drummondville a connu le pourcentage le plus élevé quant au revenu. Évolution de la population de 15 ans et plus selon le revenu total Revenu total en 2005 de la population de 15 ans et plus Sans revenu Avec un revenu Statistiques Canada, recensements 1996, 2001 et Population de 15 ans et plus selon le revenu total de 1995, Drummondville. Population de 15 ans et plus selon le revenu total de 2000, Drummondville. Population de 15 ans et plus selon le revenu total de 2005, Drummondville. 7% Sans revenu Avec un revenu 4% Sans revenu Avec un revenu 5% Sans revenu Avec un revenu 93% 96% 95% 19

21 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 Revenu Revenu total moyen et médian Le revenu moyen est passé de $ en 2000 à % en 2005, une augmentation de 21 %. Le revenu médian pour Drummondville s est également intensifié de 24 % en cinq ans. Population de 15 ans et plus selon le revenu total moyen et médian Revenu médian $ Revenu moyen $ Erreur type de revenu moyen $ Statistiques Canada, recensement 2006 Population de 15 ans et plus selon l'évolution du revenu médian et moyen à Drummondville, Revenu médian $ Revenu moyen $ 20

22 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 Revenu Revenu total moyen et médian des hommes et des femmes Le revenu moyen des hommes et des femmes a augmenté de 2000 à Toutefois, les hommes ont un revenu moyen et médian plus élevé que les femmes ( $ de plus pour le revenu moyen et $ pour le revenu médian). Hommes de 15 ans et plus selon le revenu total médian et moyen Revenu médian $ Revenu moyen $ Erreur type de revenu moyen $ Femmes de 15 ans et plus selon le revenu total médian et moyen Revenu médian $ Revenu moyen $ Erreur type de revenu moyen $ Statistiques Canada, recensement Hommes de 15 ans et plus selon l'évolution du revenu total médian et moyen à Drummondville, Femmes de 15 ans et plus selon l'évolution du revenu total médian et moyen à Drummondville, Revenu médian $ Revenu moyen $ 0 Revenu médian $ Revenu moyen $ 21

23 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 Revenu d emploi Revenu d emploi moyen et médian Le revenu moyen d emploi a augmenté d environ 15 % en 5 ans, soit de 3754 $ à Drummondville. Le revenu médian pour sa part, est passé de $ en 2000 à $ en 2005, totalisant une hausse de 11 %. Population totale de 15 ans et plus avec un revenu d'emploi Revenu d'emploi médian $ Revenu d'emploi moyen $ Erreur type de revenu d'emploi moyen $ Statistiques Canada, recensement 2006 Population totale de 15 ans et plus selon l'évolution du revenu moyen et médian à Drummondville, Revenu d'emploi médian $ Revenu d'emploi moyen $

24 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 Revenu d emploi Revenu d emploi moyen et médian des hommes et des femmes On constate de l année 2000 à 2005 une variation positive et ce, autant chez les hommes que chez les femmes pour le revenu d emploi moyen : 13,5 % pour les hommes et 18 % pour les femmes. Hommes de 15 ans et plus avec un revenu d'emploi Revenu d'emploi médian $ Revenu d'emploi moyen $ Erreur type de revenu d'emploi moyen $ Femmes de 15 ans et plus avec un revenu d'emploi Revenu d'emploi médian $ Revenu d'emploi moyen $ Erreur type de revenu d'emploi moyen $ Statistiques Canada, recensement 2006 Hommes de 15 ans et plus selon l'évolution du revenu moyen et médian à Drummondville, Femmes de 15 ans et plus selon l'évolution du revenu moyen et médian d'emploi à Drummondville, Revenu d'emploi médian $ Revenu d'emploi moyen $ Revenu d'emploi médian $ Revenu d'emploi moyen $ 23

25 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 (QUELQUES RÉFÉRENCES À 1996) Catégorie de travailleurs On observe une légère augmentation des travailleurs dans toutes les catégories. La grande majorité des travailleurs sont rémunérés. L augmentation est plus importante de 1996 à 2001, due en grande partie à la fusion des municipalités de Saint-Charles-de-Drummond, de Saint-Joachim-de-Courval et de la ville de Saint-Nicéphore. Toutefois, en 1996, les travailleurs rémunérés représentent 91 % de la population, en 2001, 92 % et en 2006, 92 %. Évolution de la population active totale de 15 ans et plus selon la catégorie de travailleurs de Travailleurs rémunérés Travailleurs autonomes (entreprise constituée en société) Travailleurs autonomes (entreprise non constituée en société) Travailleurs familiaux non rémunérés Années 1996 * Population active totale de 15 ans et plus selon la catégorie de travailleurs Travailleurs rémunérés Travailleurs autonomes (entreprise constituée en société) Travailleurs autonomes (entreprise non constituée en société) Travailleurs familiaux non rémunérés Statistiques Canada, recensement *Fusion des municipalités de Saint-Charles-de-Drummond, de Saint-Joachim-de-Courval et de la ville de Saint-Nicéphore. 24

26 ÉVOLUTION DE DRUMMONDVILLE DE 2001 À 2006 (QUELQUES RÉFÉRENCES À 1996) Mode de transport Le moyen de transport privilégié par la population est la catégorie «automobiles, camions ou fourgonnettes en tant que conducteur». De 1996 à 2006, cette catégorie est toujours favorisée autant par les hommes que par les femmes. Toutefois, les femmes utilisent un peu plus les catégories suivantes : «automobiles, camions ou fourgonnettes en tant que passager» et «à pied» que les hommes pour 2001 et Il y a aussi un peu plus de femmes qui prennent les transports en commun de 1996 à Pour les hommes, le nombre de personnes prenant le transport en commun a diminué de 2001à Évolution de la population des hommes selon leur mode de transport à Drummondville. Années 1996 * Hommes ayant un lieu habituel de travail ou sans adresse de travail fixe Automobile, camion ou fourgonnette, en tant que conducteur Automobile, camion ou fourgonnette, en tant que passager Transport en commun À pied Bicyclette Motocyclette Taxi Autre moyen Évolution de la population des femmes selon leur mode de transport à Drummondville. Années 1996 * Femmes ayant un lieu habituel de travail ou sans adresse de travail fixe Automobile, camion ou fourgonnette, en tant que conducteur Automobile, camion ou fourgonnette, en tant que passager Transport en commun À pied Bicyclette Motocyclette Taxi Autre moyen Statistiques Canada, recensements 1996, 2001 et *Fusion des municipalités de Saint-Charles-de-Drummond, de Saint-Joachim-de-Courval et de la ville de Saint-Nicéphore 25

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE DRUMMONDVILLE Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce a colligé les données relatives au développement économique

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL. Édition 2008. Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale

COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL. Édition 2008. Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale avec la collaboration de Marie-Ève Simoneau Agente de planification, de programmation et de recherche Direction

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010 Province de Québec Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Premier ralentissement des ventes en cinq trimestres Seuls quelques centres urbains sont parvenus à être dynamiques Remontée dans

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension Villeray Saint-Michel Parc-Extension Présentation Villeray Saint-Michel Parc-Extension est l un des arrondissements centraux de la ville de Montréal. Bordés au nord par Ahunstic-Cartierville et Montréal-Nord,

Plus en détail

L obtention d un diplôme au Canada : profil, situation sur le marché du travail et endettement des diplômés de la promotion de 2005

L obtention d un diplôme au Canada : profil, situation sur le marché du travail et endettement des diplômés de la promotion de 2005 N o 81-595-M au catalogue N o 074 ISSN : 1711-8328 ISBN : 978-1-100-91284-4 Documents de recherche Culture, tourisme et Centre de la statistique de l éducation L obtention d un diplôme au Canada : profil,

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173)

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Description de la profession Les ingénieurs et les concepteurs en logiciel sont regroupés sous le code 2173 de la Classification nationale des professions

Plus en détail

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT 2011-2012 Symboles % : pourcentage $ : dollars M$ : millions de dollars Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

Rapport sur les droits à l égalité des. Autochtones

Rapport sur les droits à l égalité des. Autochtones Rapport sur les droits à l égalité des Autochtones Les symboles suivants sont utilisés dans le présent document : Symbole E F ** Définition Donnée à utiliser avec prudence; coefficient de variation entre

Plus en détail

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 Lemarché du travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 600, boul. Casavant Est, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 7T2 450 773-7463 Plan de la présentation

Plus en détail

Société de transport de l Outaouais. Mise à jour du plan intégré des réseaux routier et de transport en commun. Rapport synthèse final

Société de transport de l Outaouais. Mise à jour du plan intégré des réseaux routier et de transport en commun. Rapport synthèse final Société de transport de l Outaouais Mise à jour du plan intégré des réseaux routier et de transport en commun 01249-303 Table des matières Sommaire exécutif...1 1. Contexte...4 2. Évaluation de la situation

Plus en détail

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle S appuyant sur une étude récente 1 réalisée par l économiste Pierre Bélanger, expert-conseil en habitation et développement socio-urbain,

Plus en détail

COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS Compilation de statistiques et résultats de sondage

COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS Compilation de statistiques et résultats de sondage Vision Durable COMPORTEMENTS DES QUÉBÉCOIS EN MATIÈRE DE TRANSPORTS de statistiques et résultats de sondage Dernière révision : Mars 2010 TABLE DES MATIÈRES Parc automobile du... 1 Distance pacourue pour

Plus en détail

Recueil statistique des principaux indicateurs de l Enquête nationale auprès des ménages (ENM) 2011

Recueil statistique des principaux indicateurs de l Enquête nationale auprès des ménages (ENM) 2011 Recueil statistique des principaux indicateurs de l Enquête nationale auprès des ménages (ENM) 2011 Région de Lanaudière et ses territoires Mars 2015 Geneviève Marquis Service de surveillance, recherche

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPLOYEURS DE BLIND RIVER

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPLOYEURS DE BLIND RIVER ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPLOYEURS DE BLIND RIVER 2 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPLOYEURS DE BLIND RIVER Un groupe d'entreprises locales prospère apporte non seulement un avantage économique à une communauté, mais

Plus en détail

LISTE DES INDICATEURS DE LAEKEN

LISTE DES INDICATEURS DE LAEKEN ANNEXE LISTE DES INDICATEURS DE LAEKEN Dans le cadre de son mandat pour 2001, le Comité de protection social (CPS) a présenté un rapport recommandant une série initiale de dix indicateurs primaires et

Plus en détail

Portrait du. hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité MRC DE BROME-MISSISQUOI

Portrait du. hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité MRC DE BROME-MISSISQUOI Portrait du ographie Revenu d'emploi marché Professions du Scolarité travail Secteurs d'activité evenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

Note informative Commission de coopération dans le domaine du travail juillet 2004

Note informative Commission de coopération dans le domaine du travail juillet 2004 Note informative Commission de coopération dans le domaine du travail juillet 2004 HAUSSE DU NIVEAU DE SCOLARITÉ DE LA POPULATION ACTIVE EN AMÉRIQUE DU NORD Selon des statistiques récentes, la population

Plus en détail

PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI

PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC DE BROME-MISSISQUOI Publication réalisée par la Direction de la planification, du partenariat et de l'information

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

Portrait du marché du travail du secteur de la production agricole Région du Bas-Saint-Laurent

Portrait du marché du travail du secteur de la production agricole Région du Bas-Saint-Laurent Portrait du marché du travail du secteur de la production agricole Région du Bas-Saint-Laurent Le 15 août 2013 ISBN : 978-2-922731-61-3 (imprimé) ISBN : 978-2-911731-62-0 (PDF) Dépôt légal, 3 e trimestre

Plus en détail

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET Dans une société de l information, l accès à un ordinateur et à une connexion Internet à faible coût apparaît de première importance pour toutes les couches de

Plus en détail

Électriciens industriels (CNP 7242)

Électriciens industriels (CNP 7242) Électriciens industriels (CNP 7242) Description de la profession Les électriciens industriels sont regroupés sous le code 7242 de la Classification nationale des professions (CNP). Cette profession correspond

Plus en détail

Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée!

Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée! 1 Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! La région de la Montérégie Est est bordée au nord par le fleuve St-Laurent, au sud par les États de New York et du Vermont, à l est par

Plus en détail

Un milieu de vie à définir > imaginer

Un milieu de vie à définir > imaginer Programme particulier d urbanisme Secteur Henri-Bourassa Ouest Un milieu de vie à définir > imaginer > intégrer > partager > créer Cahier du participant ateliers de réflexion mai 2013 Introduction Le Plan

Plus en détail

C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3

C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3 C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3 Les dépenses nous renseignent sur les goûts, les besoins, les habitudes de consommation, mais aussi sur le niveau de vie. Ce sont d

Plus en détail

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi Portrait régional de l emploi (*) (*) (en milliers) Bas Saint-Laurent 200 756 habitants % du Québec 2,6 % Agriculture 3,1 Services publics 0,0 Construction 4,9 Emploi par groupe d âge (*) Bas Saint-Laurent

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Cité dans : Profil socio-économique MRC Asbestos, par Développement des ressources humaines Canada, mise à jour décembre 1998, site Internet.

Cité dans : Profil socio-économique MRC Asbestos, par Développement des ressources humaines Canada, mise à jour décembre 1998, site Internet. Bibliographie 1 Les municipalités et les familles, par le Service de la formation municipale du ministère des Affaires municipales, p.13, et, Penser et agir famille, Guide à l'intention des intervenants

Plus en détail

PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS

PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS 2012 Indice BDC de la nouvelle activité entrepreneuriale PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS Résumé --------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation

Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation Commentaires du Conseil du patronat du Québec dans le cadre de la consultation sur l accessibilité

Plus en détail

CONNAISSANCE COLLABORATION IMPACTS EXCELLENCE FORMATION REVITALISATION RETOMBÉES DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUVEAUTÉS ORGANISATION

CONNAISSANCE COLLABORATION IMPACTS EXCELLENCE FORMATION REVITALISATION RETOMBÉES DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUVEAUTÉS ORGANISATION CONNAISSANCE COLLABORATION IMPACTS EXCELLENCE FORMATION REVITALISATION RETOMBÉES DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUVEAUTÉS ORGANISATION RAPPORT IMPACTS PARTENARIATS CONNAISSANCE ANNUEL COLLABORATION EXCELLENCE

Plus en détail

Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement

Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement Document de travail Décembre 2010 Diagnostic et enjeux page 2 Table des matières

Plus en détail

BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS

BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS C-4052 DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS Service des

Plus en détail

Impôt des particuliers 2014 1

Impôt des particuliers 2014 1 Impôt des particuliers 0 Impôt des particuliers 0 TABLEAU P QUÉBEC (0) TABLE D IMPÔT Revenu Impôt Taux Taux marginal imposable Fédéral Québec Total effectif Fédéral Québec Total $ $ $ $ 0 000 - - - 0,0

Plus en détail

en Mauricie Transport et entreposage Répartition des établissements du secteur du transport et de l entreposage (LIC 2005)

en Mauricie Transport et entreposage Répartition des établissements du secteur du transport et de l entreposage (LIC 2005) Ce secteur comprend les établissements dont l activité principale consiste à fournir des services de transport de personnes et de marchandises, des services d entreposage des marchandises et des services

Plus en détail

le système universitaire québécois : données et indicateurs

le système universitaire québécois : données et indicateurs le système universitaire québécois : données et indicateurs No de publication : 2006.04 Dépôt légal 3 e trimestre 2006 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada ISBN

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Rapport final 29 juillet 2015 1 Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Sommaire

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. J u i n2 0 1 2 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

N o 71-211-X au catalogue. Taux d absence du travail

N o 71-211-X au catalogue. Taux d absence du travail N o 71-211-X au catalogue Taux d absence du travail 2011 Comment obtenir d autres renseignements Pr tte demande de renseignements au sujet de ce produit sur l ensemble des données et des services de Statistique

Plus en détail

Analyse géostratégique g des vols d automobiles: l expérience du Service de police de Sherbrooke

Analyse géostratégique g des vols d automobiles: l expérience du Service de police de Sherbrooke Analyse géostratégique g des vols d automobiles: l expérience du Service de police de Sherbrooke Groupe de consultation en statistique - IPPM Jean-François Allaire, Statisticien senior Jfallaire@ssss.gouv.qc.ca

Plus en détail

Sommaire public. Édition 2014

Sommaire public. Édition 2014 Sommaire public Édition 2014 Enquête TECHNOCompétences de rémunération globale sur les emplois en technologies de l information et des communications (TIC) L ENQUÊTE EN BREF L enquête TECHNOCompétences

Plus en détail

Encadré 3 : L ENDETTEMENT DES MÉNAGES AU LUXEMBOURG

Encadré 3 : L ENDETTEMENT DES MÉNAGES AU LUXEMBOURG Encadré 3 : L ENDETTEMENT DES MÉNAGES AU LUXEMBOURG Au Luxembourg, deux associations (la Ligue médico-sociale et Inter-Actions ) fournissent des informations et conseils financiers aux ménages en matière

Plus en détail

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DU PROJET PLAN D AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT MÉTROPOLITAIN PMAD 13 OCTOBRE 2011 1 INTRODUCTION La communauté

Plus en détail

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 Ce document se veut une analyse succincte des indicateurs se rapportant à

Plus en détail

La révolution de l'activité féminine. Hervé Le Bras EHESS

La révolution de l'activité féminine. Hervé Le Bras EHESS La révolution de l'activité féminine Hervé Le Bras EHESS En cinquante années, d'un point de vue démographique, le travail a changé de nature. On pouvait craindre que l'allongement de la vie et celui des

Plus en détail

La dette des particuliers

La dette des particuliers L EMPLOI ET LE REVENU EN La dette des particuliers Si l économie et la population des États-Unis sont presque dix fois supérieures à celles du, les deux pays comportent plusieurs similitudes. Les deux

Plus en détail

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté 18 ans après le référendum de 1995 Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté présenté par Marcel Leblanc, économiste pour le comité de travail sur la souveraineté

Plus en détail

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil Sommaire Introduction... 3 1. Evolution du nombre de travailleurs à temps partiel volontaire au chômage selon le sexe... 5. Evolution

Plus en détail

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»?

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Neuf questions pour les partis politiques : les réponses du Parti Québécois QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Depuis 2009, l immense majorité des contribuables québécois doivent

Plus en détail

Accès à l éducation postsecondaire : Comparaison entre l Ontario et d autres régions

Accès à l éducation postsecondaire : Comparaison entre l Ontario et d autres régions Accès à l éducation postsecondaire : Comparaison entre l Ontario et d autres régions Rapport préparé par Ross Finnie, Stephen Childs et Andrew Wismer pour le Conseil ontarien de la qualité de l enseignement

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnateur et rédacteur

Plus en détail

Notes de recherche de l

Notes de recherche de l Notes de recherche de l DÉCEMBRE 2009 Portrait général des régimes complémentaires de retraite au Canada Mathieu St-Onge, Étudiant, Département de sociologie, Université du Québec à Montréal décembre 2009

Plus en détail

Vers une réduction de notre dépendance au pétrole. Portrait énergétique de la Montérégie

Vers une réduction de notre dépendance au pétrole. Portrait énergétique de la Montérégie Vers une réduction de notre dépendance au pétrole Portrait énergétique de la Montérégie Mars 2013 Recherche, analyse et rédaction : Fanny Déléris et Benoît Péran Révision : Vincent Moreau PARTENAIRES PRINCIPAUX

Plus en détail

SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ

SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ RÉSULTATS DE L ÉTÉ 2008 JUMELÉS À CEUX DE L HIVER 2008 RAPPORT VERSION FINALE Daniel

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal Logement Perspective Grand Montréal 26 n o JUIN 2014 Bulletin de la Communauté métropolitaine de Montréal Stabilité du taux d inoccupation des logements locatifs entre et à l échelle de l ensemble du Grand

Plus en détail

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps. Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.be Des informations communales sont également disponibles sur le

Plus en détail

Qui sont les enseignants?

Qui sont les enseignants? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Qui sont les enseignants? Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009),

Plus en détail

COLLÈGE O'SULLIVAN GUIDE POUR ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX

COLLÈGE O'SULLIVAN GUIDE POUR ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX COLLÈGE O'SULLIVAN DE MONTRÉAL INC. GUIDE POUR ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX COLLÈGE O'SULLIVAN VOTRE PREMIER CHOIX QUAND VOUS ÉTUDIEZ À L ÉTRANGER Le Collège O Sullivan est une institution privée d enseignement

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC Pierre-Carl Michaud, ESG UQAM, CIRPÉE, CIRANO et Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux

Plus en détail

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires 1 Volet 4 : Ainé-e-s Table des matières À retenir... 1 Ce qu en disent les acteurs communautaires... 1 1. Un portrait des aîné e s du quartier... 2 1.1 Répartition des personnes âgées de 65 ans et plus...

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Mise en contexte... 3 1. PORTRAIT DE SITUATION... 4. 1.1 Le territoire... 4

TABLE DES MATIÈRES. Mise en contexte... 3 1. PORTRAIT DE SITUATION... 4. 1.1 Le territoire... 4 ALLIANCE POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE DE L AGGLOMÉRATION DE LONGUEUIL 2012-2015 Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale de l agglomération de Longueuil TABLE DES MATIÈRES Mise en

Plus en détail

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 Paris, le 24 janvier 2011 - NOTE OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 L enquête réalisée sur l insertion des diplômés 2009 de Sciences Po a permis de recueillir des

Plus en détail

Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE

Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE Préparé pour la Conférence économique 2005, Ottawa 10 mai 2005 Colleen Dempsey Recherche et statistiques stratégiques Citoyenneté et

Plus en détail

LA PLANIFICATION DE L IMMIGRATION AU QUÉBEC POUR LA PÉRIODE 2012-2015. Mémoire présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

LA PLANIFICATION DE L IMMIGRATION AU QUÉBEC POUR LA PÉRIODE 2012-2015. Mémoire présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain LA PLANIFICATION DE L IMMIGRATION AU QUÉBEC POUR LA PÉRIODE 2012-2015 Mémoire présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain 18 mai 2011 INTRODUCTION La communauté d affaires de la région

Plus en détail

Plan directeur des parcs Version finale

Plan directeur des parcs Version finale Plan directeur des parcs Version finale Piuze et associés consultants Juin 2012 ÉQUIPE DE TRAVAIL VILLE DE SHERBROOKE Chargé de projet Martial Larose, Chef, Division des parcs et des espaces verts Comité

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

LES BESOINS EN LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

LES BESOINS EN LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST LES BESOINS EN LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST ) LES BESOINS EN LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST RAPPORT FINAL OCTOBRE 2014 302-P-0003306-900-UM-0001-0A

Plus en détail

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi Thème : Société de la connaissance et développement socio-économique Orientation : S adapter aux changements structurels de l économie et répondre aux défis de la mondialisation Le taux de création et

Plus en détail

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE Venise-en-Québec. Édition 2010

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE Venise-en-Québec. Édition 2010 PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE Venise-en-Québec Édition 2010 Table des matières LISTE DES TABLEAUX... 3 AVANT-PROPOS... 4 AVIS AUX LECTEURS... 5 PORTRAIT GÉNÉRAL DE LA MRC DU HAUT-RICHELIEU... 6 PORTRAIT TERRITORIAL

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

La contribution des sociétés de transport en commun. au développement durable des villes du Québec

La contribution des sociétés de transport en commun. au développement durable des villes du Québec 2009 La contribution des sociétés de transport en commun au développement durable des villes du Québec 2 Table des matières Portée du document et note méthodologique------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Bilan de la campagne publicitaire 2013

Bilan de la campagne publicitaire 2013 Bilan de la campagne publicitaire 2013 Campagne qui s est déroulée du 4 juin au 15 septembre 2013 Cette grande campagne aura permis de réaliser cette année, une offensive publicitaire majeure totalisant

Plus en détail

Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y

Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y Attestation d études collégiales Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y Le programme d attestation d études collégiales (AEC) Courtage immobilier résidentiel est d une durée de 570 heures L'objectif

Plus en détail

International Credential Assessment Service of Canada Service canadien d'évaluation de documents scolaires internationaux

International Credential Assessment Service of Canada Service canadien d'évaluation de documents scolaires internationaux Rév. 1101 International Credential Assessment Service of Canada Service canadien d'évaluation de documents scolaires internationaux Demande de mise à jour le rapport d'évaluation / ajouter des services

Plus en détail

Qui fait quoi sur internet?

Qui fait quoi sur internet? Ans Note d éducation permanente de l ASBL Fondation Travail-Université (FTU) N 2015 8, avril 2015 www.ftu.be/ep Qui fait quoi sur internet? Analyse des inégalités sociales dans l utilisation d internet

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

Les femmes et le marché du travail au Québec : portrait statistique

Les femmes et le marché du travail au Québec : portrait statistique Les femmes et le marché du travail au Québec : portrait statistique Ruth Rose, économiste Comité consultatif Femmes en développement de la main-d œuvre Les femmes et le marché du travail au Québec : portrait

Plus en détail

Guide des cours d été 2015

Guide des cours d été 2015 Guide des cours d été 2015 PARTIE I : MODALITÉS D INSCRIPTION Le Guide des cours d été partie II sera disponible sur Omnivox dès la première journée des cours. Vous êtes lié par les procédures et les politiques

Plus en détail

Étude : Épargne nationale au Canada et aux États-Unis, 1926 à 2011 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le jeudi 26 juin 2014

Étude : Épargne nationale au Canada et aux États-Unis, 1926 à 2011 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le jeudi 26 juin 2014 Étude : Épargne nationale au Canada et aux États-Unis, 1926 à 11 Diffusé à 8 h 3, heure de l'est dans Le Quotidien, le jeudi 26 juin 14 Le taux d'épargne s'entend du rapport entre l'épargne brute et le

Plus en détail

Rapport sur. La situation financière de l ensemble des retraités Québécois et des secteurs public et parapublic du Québec

Rapport sur. La situation financière de l ensemble des retraités Québécois et des secteurs public et parapublic du Québec Rapport sur La situation financière de l ensemble des retraités Québécois et des secteurs public et parapublic du Québec François Vaillancourt CIRANO et Université de Montréal et Viorela Diaconu Université

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail