LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS"

Transcription

1 LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS Assurance vieillesse de la Sécurité sociale Régimes complémentaires Agirc / Arrco "La réglementation étant susceptible d'évoluer, les données contenues dans le présent document ne sont pas contractuelles et ne sauraient engager la responsabilité des caisses de retraite de Klesia." ASSURANCE VIEILLESSE SÉCURITÉ SOCIALE "La réglementation étant susceptible d'évoluer, les données contenues dans le présent document ne sont pas contractuelles et ne sauraient engager la responsabilité des caisses de retraite de Klesia."

2 COMMENT ACQUIERT-ON DES DROITS? Le régime de base de la Sécurité sociale repose sur la validité de trimestres 3 COMMENT ACQUIERT-ON DES DROITS? Un salarié acquiert un trimestre chaque fois qu il a un gain égal à 200 fois le SMIC horaire * (depuis le 1 er janvier 1972) Un salarié ne peut acquérir que 4 trimestres par année! * En, un salaire brut de valide un trimestre. Il faut donc pour valider 4 trimestres. 4

3 LES TRIMESTRES ASSIMILÉS Certaines périodes non travaillées sont assimilées à des trimestres cotisés Maladie, accident du travail 60 jours = 1 trim. Maternité Invalidité Chômage 3 versements au cours d 1 trim. = 1 trim. 50 jours = 1 trim. Service militaire et période de guerre 90 jours = 1 trim. 5 INFORMATION DES ACTIFS La loi du portant réforme des retraites a posé le principe du droit à une information personnelle et détaillée des assurés sur leurs droits à la retraite Année Génération ans 63 ans 65 ans ans 63 ans 65 ans ans 60 ans 65 ans ans 60 ans ans 60 ans ans 57 ans 60 ans ans 56 ans 60 ans ans 60 ans ans 55 ans ans 55 ans ans 55 ans ans 55 ans ans 55 ans ans ans 50 ans ans 50 ans ans 50 ans RIS : relevé de situation individuelle EIG : estimation indicative globale 6

4 INFORMATION DES ACTIFS Année Génération ans 50 ans ans ans ans 45 ans ans 45 ans ans 45 ans ans ans ans ans 40 ans ans 40 ans ans ans ans ans ans RIS : relevé de situation individuelle Nouveauté : votre relevé de situation individuelle est en ligne 7 8

5 9 AGE LÉGAL Age d ouverture du droit à la retraite 60 ans 62 ans Age de la retraite à taux plein 65 ans 67 ans 10

6 ÂGE POUR BÉNÉFICIER D UNE RETRAITE En 2010, la loi sur la réforme des retraites a prévu le relèvement de l âge légal de départ à la retraite, afin qu il passe de 60 à 62 ans de manière progressive. Chaque année, l âge légal devait augmenter de 4 mois par génération pour atteindre 62 ans en Les nouvelles mesures visent à accélérer le rythme de la transition. Ainsi, l âge légal de départ à la retraite pour les assurés nés à partir de 1952 est relevé de 5 mois par génération au lieu de 4. Dès 2017, l âge légal de départ à la retraite atteindra alors 62 ans pour les personnes nées à partir de L âge d obtention du taux plein évolue selon les mêmes modalités. 11 LE TAUX Le taux est le pourcentage appliqué au SAM* pour le calcul de votre retraite. Pour obtenir le taux plein : 50 %, vous devez justifier d une durée d assurance fixée en fonction de votre année de naissance. Certaines situation vous permettent d obtenir le taux plein même si vous n avez pas la durée d assurance exigée : A partir de 55 ans assurés handicapés A partir de 56 ans carrières longues A partir de 60 ans pénibilité Entre l âge légal de départ à la retraite et l âge d obtention du taux plein À partir de l âge d obtention du taux plein (65 à 67 ans) *Salaire Annuel Moyen 12

7 ÂGE POUR BÉNÉFICIER D UNE RETRAITE À TAUX PLEIN 67 ans 65 ans Âge légal 4 dérogations Sans condition, sans abattement, quel que soit le nombre de trimestres acquis Aidants familiaux Assuré handicapé Parent d enfant handicapé Parent d au moins 3 enfants (sous conditions) Sous 62 ans Trimestres acquis conditions Avant 62 ans Retraite anticipée Carrière longue Assuré handicapé Pénibilité Inapte au travail, invalide Ouvrière, mère de 3 enfants Ancien combattant, prisonnier de guerre, déporté 13 LA RETRAITE À TAUX PLEIN À QUEL ÂGE? 67 ans à compter de 2022 Période transitoire entre 2016 et 2021 Date de naissance à partir du Décalage de l âge Age de départ à partir de 1er juillet mois 65 ans et 4 mois 1er janvier mois 65 ans et 9 mois 1er janvier an et 2 mois 66 ans et 2 mois 1er janvier an et 7 mois 66 ans et 7 mois 1er janvier 1955 et après 2 ans 67 ans 14

8 A QUEL ÂGE PARTIR À LA RETRAITE? Date de naissance Âge légal de départ à la retraite Âge légal du taux plein Avant ans 65 ans Du 1/1 au 30/ ans 65 ans Du 1/7 au 31/ ans et 4mois 65 ans et 4mois ans et 9 mois 65 ans et 9 mois ans et 2 mois 66 ans et 2 mois ans et 7 mois 66 ans et 7 mois 1955 et après 62 ans 67 ans 15 DURÉE D ASSURANCE EXIGÉE POUR LE TAUX PLEIN Le nombre de trimestre nécessaires pour bénéficier d une pension maximale de retraite dépend de l année de naissance. À compter de la génération 1955 la durée d assurance est fixée chaque année par décret, 4 ans avant que la génération n atteigne 60 ans. Ex : en décision pour les assurés nés après le 1er janvier 1956 qui auront 60 ans en

9 LA RETRAITE À TAUX PLEIN À QUEL ÂGE? 65 ans Pour les parents d un enfant handicapé qui justifient d un nombre minimum de trimestre au titre de la majoration de durée d assurance «enfant handicapé» (à définir par décret) qui ont apporté une aide effective à leur enfant (durée et conditions à définir par décret) Pour les aidant familiaux (art L du code action sociale et des familles) Pour les assurés nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1955 inclus ayant eu ou élevé au moins 3 enfants ayant interrompu ou réduit leur activité professionnelle (conditions et délai à déterminer) ayant validé, avant cette interruption ou réduction, un nombre de trimestre (à déterminer) Pour les assurés handicapés, taux d'incapacité permanente supérieur à 50 % 17 LA RETRAITE À TAUX PLEIN À QUEL ÂGE? 62 ans (quelle que soit leur durée d assurance) Pour les assurés handicapés (ne remplissant pas les conditions pour 1 retraite anticipée), Pour les assurés inaptes au travail (art L 351-7) incapacité de travail 50 %, Pour les anciens déportés ou internés, prisonniers de guerre Pour les mères de famille, ouvrières salariées (art L342-4) 30 ans d assurance y compris majoration enfant, 3 enfants, travail manuel ouvrier 5 ans dans les 15 dernières années 18

10 LA RETRAITE ANTICIPÉE POUR «CARRIÈRE LONGUE» Conditions pour un départ anticipé à partir de 60 ans valider au moins 5 trimestres à la fin de l année civile de votre 20 e anniversaire, ou au moins 4 trimestres si vous êtes né au cours du dernier trimestre justifier de la durée d assurance cotisée nécessaire pour votre génération, soit 41 ans (164 trimestres) pour les assurés nés en 1952 (qui atteignent 60 ans en ) 19 LA RETRAITE ANTICIPÉE POUR «CARRIÈRE LONGUE» Conditions pour un départ anticipé avant 60 ans valider au moins 5 trimestres à la fin de l année civile de votre 16 ou 17e anniversaire, ou au moins 4 trimestres si vous êtes né au cours du dernier trimestre la condition de durée d assurance validée est également supprimée. Seule la condition de durée d assurance cotisée sera exigée les assurés nés en 1957 et souhaitant partir à la retraite à 59 ans et 8 mois doivent justifier de 166 trimestres cotisés, au lieu de 170 auparavant 20

11 CARRIÈRE LONGUE (POUR LES PENSIONS PRENANT EFFET À PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE ) Année de naissance Départ possible à Vous justifiez de 5* trimestres avant la fin de l année civile** de vos Durée cotisée ans et 4 mois 17 ans ans 20 ans ans et 4 mois 16 ans ans et 8 mois 17 ans ans 20 ans ans 16 ans ans et 8 mois 16 ans ans 20 ans 165 * Ou 4 trimestres si vous êtes né au dernier trimestre civil. ** Du 1er janvier au 31 décembre *** Cette durée est susceptible d évoluer. Elle est fixée par décret l année du 56e anniversaire de l assuré. 21 CARRIÈRE LONGUE (POUR LES PENSIONS PRENANT EFFET À PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE ) Année de naissance Départ possible à Vous justifiez de 5* trimestres avant la fin de l année civile** de vos Durée cotisée ans et 4 mois 16 ans ans 16 ans ans 20 ans ans et 8 mois 16 ans ans et 4 mois 16 ans ans 20 ans ans 16 ans 174*** 59 ans et 8 mois 16 ans 166*** 60 ans 20 ans 166*** * Ou 4 trimestres si vous êtes né au dernier trimestre civil. ** Du 1er janvier au 31 décembre *** Cette durée est susceptible d évoluer. Elle est fixée par décret l année du 56e anniversaire de l assuré. 22

12 CARRIÈRE LONGUE (POUR LES PENSIONS PRENANT EFFET À PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE ) Année de naissance Départ possible à Vous justifiez de 5* trimestres avant la fin de l année civile** de vos Durée cotisée 57 ans et 4 mois 16 ans 174*** 60 ans 20 ans 166*** 57 ans et 8 mois 16 ans 174*** 60 ans 20 ans 166*** 58 ans 16 ans 174*** 60 ans 20 ans 166*** * Ou 4 trimestres si vous êtes né au dernier trimestre civil. ** Du 1er janvier au 31 décembre *** Cette durée est susceptible d évoluer. Elle est fixée par décret l année du 56e anniversaire de l assuré. 23 CARRIÈRE LONGUE Avant la réforme, étaient considérées comme "réputés cotisés" : service national, dans la limite de 4 trimestres maladie ; maternité ; accidents du travail ; le total toutes périodes confondues ne pouvaient excéder 4 trimestres Désormais : + 2 trimestres chômage indemnisé + 2 trimestres maternité Il ne sera pas validé plus de 4 trimestres par an Les trimestres de maternité pris en compte, sont des trimestres liés à l accouchement. Un trimestre par enfant est retenu. Les trimestres de majoration de durée d assurance (MDA) pour enfant, les trimestres d'affiliation à l'assurance Vieillesse des Parents au Foyer (AVPF) et les trimestres de MDA au titre d un congé parental n entrent pas dans le champ des trimestres "réputés cotisés". 24

13 CARRIÈRE LONGUE EXEMPLES Exemple n 1 Une assurée mère de 2 enfants nés en 1973 et Une seule interruption pour cause de maladie en Sur son relevé de carrière sont comptabilisés : 1973 : 3 trimestres cotisés + 1 trimestre "maternité" 1976 : 3 trimestres cotisés + 1 trimestre "maternité" 1980 : 4 trimestres maladie. Avant la réforme : 4 trimestres "réputés cotisés". Après : 6 trimestres seront "réputées cotisées". Exemple n 2 Une assurée a eu 5 enfants nés en 1972, 1974, 1977, 1980 et Pas de période de maladie. Sur son relevé de carrière sont comptabilisés : 1972 = 3 trimestres cotisés + 1 trimestre "maternité" 1974 = 3 trimestres cotisés + 1 trimestre "maternité" 1977 = 3 trimestres cotisés + 1 trimestre "maternité" 1980 = 3 trimestres cotisés + 1 trimestre "maternité" 1982 = 3 trimestres cotisés + 1 trimestre "maternité" Avant la réforme : 4 trimestres auraient été "réputés cotisés". Après : 5 trimestres seront "réputés cotisés", soit un trimestre par enfant 25 CARRIÈRE LONGUE Type de période Prise en compte pour la durée d assurance totale Prise en compte pour la durée cotisée Cotisation à un régime de retraite obligatoire OUI OUI Assurance volontaire vieillesse OUI OUI Rachat de cotisations OUI OUI Congé de formation OUI OUI Formation professionnelle OUI OUI Cotisations arriérées OUI OUI Périodes validées par présomption OUI OUI Service national OUI Oui dans la limite de 4 trimestres Maladie / Maternité / Accident du travail OUI Oui dans la limite de 6 trimestres dont 4 maladie / AT Chômage indemnisé OUI Oui dans la limite de 2 trimestres Versement pour la retraite OUI Oui si versement < 01,01,2006 période < 17 ans Oui si versement entre le et le Période. assurance vieillesse des parents au foyer OUI NON 26

14 CARRIÈRE LONGUE Carrière longue / Inaptitude au travail / Invalidité / Chômage La retraite anticipée est attribuée à titre normal. Pour préserver les droits à certains avantages Pas de retraite pour inaptitude avant 60 ans => retraite carrière longue possible avant 60 ans Invalidité, information vers la caisse qui sert la pension d'invalidité, la pension d invalidité cesse Chômage information de Pôle emploi 27 PÉNIBILITÉ Départ anticipé à 60 ans au taux plein Incapacité physique permanente taux (fixé par décret) due à une maladie professionnelle ou à un accident du travail Taux entre 10 et 20 %, applicable aux pensions prenant effet au

15 PÉNIBILITÉ Incapacité physique permanente taux (fixé par décret) Due à une maladie professionnelle ou à un accident du travail Départ anticipé à 60 ans au taux plein Taux IPP 20 % Départ anticipé automatiquement acquis Taux IPP entre 10 et 20% Départ soumis à l avis de la Carsat (contrôle par une commission pluridisciplinaire) Exposition au moins 17 ans à 1 ou plusieurs facteurs de risques professionnels 29 PÉNIBILITÉ Entreprises d au moins 50 salariés employant un % de personnel exposé à des risques professionnels Si pas d accord ou de plan d action prévention Pénalité à/c du 1er janvier 1 % maxi des rémunérations (PSS) des travailleurs concernés au cours de la période sans accord L entreprise est responsable de la sécurité 30

16 LA RETRAITE À TAUX PLEIN À QUEL ÂGE? A partir de 55 ans Pour les salariés lourdement handicapés (80 %) ayant accompli une durée d assurance définie. Pour les travailleurs handicapés Si l'assuré part à la retraite avant l âge de la retraite à taux plein (65 67 ans) sans remplir une de ces conditions la pension subit un abattement définitif 31 LES RACHATS Si votre carrière comporte des périodes pour lesquelles vous n avez pas ou peu cotisé au régime SS, différents dispositifs de rachat permettent éventuellement, de compléter votre carrière. Rachats classiques activité salariée à l étranger et dans les TOM, activité salariée en France et dans les DOM, tierce personne auprès d un invalide, bénéficiaire de l indemnité de soins aux tuberculeux Versements pour la retraite vos années d'études supérieures validées par un diplôme ; vos années d'activité pour lesquelles votre revenu n'est pas suffisant pour valider 4 trimestres. Salariat en Algérie vos périodes d activité salariée en Algérie avant le 01/07/1962 peuvent être validées gratuitement si vous étiez affilié à un régime de Sécurité sociale algérien. 32

17 RACHATS Vos années d études (supérieures sanctionnées par un diplôme) Vos années d activité n ayant pas validé 4 trimestres. rachat limité à 12 trimestres 33 RACHATS Demandes déposées en Assurés âgés en, de 20 à 66 ans 34

18 RACHATS 35 RACHATS (*) en euros P = plafond de la Sécurité sociale (**) en % du salaire ou revenu annuel 36

19 RACHATS Remboursement de vos rachats de trimestres Si vous avez racheté des années d études supérieures (ou des années civiles incomplètes) pour pouvoir partir dès 60 ans, ce rachat risque de ne plus être intéressant si vous êtes né à compter du 1er juillet 1951 Vous pouvez demander le remboursement des sommes versées, si vous avez effectué votre rachat avant le 13 juillet 2010 Les sommes remboursées seront revalorisées par le coefficient applicable aux retraites Attention la demande doit être faite dans les 3 ans 37 LA RETRAITE SÉCURITÉ SOCIALE Liquidation de la retraite

20 QUAND DOIT-ON FAIRE LA DEMANDE? Il est souhaitable d adresser sa demande entre 3 et 4 mois avant la date souhaitée La retraite partira obligatoirement du premier jour d un mois civil Aucune retraite n est accordée automatiquement. Il faut donc en faire la demande officielle 39 LE CALCUL DE LA RETRAITE DE BASE Retraite de base = Salaire x Taux x Durée d assurance (nbre de trimestres au régime général) Durée de référence Salaire : moyenne des salaires plafonnés et revalorisés Taux : entre 25 et 50 % - varie selon l âge de départ à la retraite, le nombre de trimestres acquis et la situation Durée d assurance : nombre de trimestres cotisés (+ assimilés et majoration) dans le régime Durée de référence : elle est fixée selon l année de naissance 40

21 SALAIRE MOYEN Année de naissance Nbre d années retenues Avant Année de naissance Nbre d années retenues et après SALAIRE MOYEN - REVALORISATION Coefficients applicables aux salaires et aux cotisations À compter du 1.4. circulaire Cnav /35 cotisations de 1930 à 1946, salaires depuis

22 SALAIRE MOYEN Si vous avez cotisé à plusieurs régimes, le nombre d'années retenu est égal à : nombre d' années retenu x durée d' assurance au régime général durée d' assurance tous régimes Dans le calcul de votre salaire de base, sont exclues : les années pour lesquelles le salaire ne valide pas de trimestres, les années qui comportent un versement pour la retraite (rachat) Pour les congés débutant à/c du 1er janvier prise en compte des indemnités journalières maternité. 43 TAUX PLEIN 50 % Taux réduit de 25 à 50 % Calcul décote nombre de trimestre manquant pour atteindre : nombre de trimestres nécessaires (162 en 2010) ou 65 ans (67 ans en 2023) x coefficient de minoration Année de naissance Coefficient de minoration Année de naissance Coefficient de minoration Année de naissance Coefficient de minoration Avant % % % % % % % % Après % % % Le taux de décote dépend de votre année de naissance 44

23 DURÉE D ASSURANCE AU RÉGIME GÉNÉRAL Périodes d activité salariée Périodes assimilées (maladie, chômage ) Périodes de rachats de cotisations Périodes validées par présomption Majorations de trimestres La durée d'assurance est arrêtée au dernier jour du trimestre civil qui précède le point de départ de la retraite. 45 MAJORATIONS DE LA DURÉE D ASSURANCE Avant la réforme les femmes assurées bénéficient d une majoration de leur durée d assurance d un trimestre pour toute année durant laquelle elles ont élevé un enfant : 8 trimestres au plus. A compter du 1er avril 2010 nouvelles majorations majoration pour la mère au titre de la grossesse et de l accouchement : 4 trimestres pour chaque enfant, majoration en cas d adoption pour l accueil de l enfant et les démarches, majoration pour la mère ou au père ou répartie entre les deux. 46

24 MAJORATION ENFANT Pour chaque enfant 4 trimestres au titre de la maternité ou de l adoption À la mère biologique ou aux parents adoptifs : 100 % à la mère ou au père ou 50 % à la mère et 50 % au père 4 trimestres au titre de l éducation Choix dans les 6 mois qui suivent le 4 e anniversaire ou l adoption À la mère (enfant né avant le ) ou au père ou aux personnes adoptant ou aux personnes qui ont la garde 47 MAJORATION ENFANT TRIMESTRES AU TITRE DE L ÉDUCATION Enfants nés ou adoptés avant le 1 er janvier 2010 : à la mère au père s il apporte la preuve qu il a élevé seul l enfant pendant 1 ou plusieurs années au cours des 4 premières (ou des 4 ans qui suivent l adoption). Majoration : 1 trimestre par an Enfants nés ou adoptés depuis le 1 er janvier 2010 Désignation conjointe du bénéficiaire à la mère ou au père ou répartition choisie choix dans les 6 mois à/c du 4e anniversaire de la naissance ou de l adoption. pas de choix : attribuée à la mère Arbitrage de la caisse vieillesse en cas de désaccord 48

25 MAJORATIONS DE LA DURÉE D ASSURANCE Congé parental : majoration de la durée d assurance égale à la durée effective du congé (si plus favorable pour les femmes) Bénéficiaire de l allocation spéciale d éducation : 1 trimestre par tranche de 30 mois par enfant handicapé (limité à 8 trimestres) Possibilité de cumul pour les femmes 49 MAJORATIONS DE LA DURÉE D ASSURANCE Pour tous Demande de liquidation retraite après l âge de la retraite à taux plein (67 ans) majoration de 2,5 % par trimestre, dans la limite de la durée de référence, tous régimes confondus L attribution de cette majoration est indépendante du fait d avoir exercé ou non une activité professionnelle entre le 65e anniversaire et le point de départ de la pension 50

26 EXEMPLE Un salarié totalise 140 trimestres. En travaillant 2 trimestres de + il aura 150 trimestres. Il va acquérir, hors majoration, 142 trimestres. Grâce aux 2 trimestres supplémentaires ces 142 trimestres seront majorés de 5 % (2 x 2,5%) 142 x 5 % = 7,1 trimestres Donc au total ,1 = 149,1 trimestres arrondis à 150 La majoration peut être répartie entre plusieurs régimes 51 DURÉE DE RÉFÉRENCE Année de naissance Nombre de trimestres applicables Avant

27 LA RETRAITE SÉCURITÉ SOCIALE Allocation de retraite MONTANT DE LA PENSION Le montant ne peut pas être : supérieur à 50 % du plafond Sécurité sociale 1 inférieur au minimum contributif 2 (pour une retraite à taux plein) ,50 /mois au 1 er janvier (hors surcote) 2 678,50 /mois au 1 er avril (majoré) 54

28 COMPLÉMENT DE LA PENSION Majoration pour enfant (10 % pour 3 enfants élevés) Majoration pour conjoint à charge (50,81 par mois au maximum) supprimé au 1er janvier 2011 Majoration pour tierce personne (1 082,43 / mois) Majoration en cas de poursuite de l activité 55 COMPLÉMENT DE LA PENSION : LA SURCOTE Majoration pour activité après l âge légal de départ (60 à 62 ans) : la surcote Conditions : Si l assuré travaille après l âge légal de départ S il dispose du nombre de trimestres nécessaires à l obtention d une retraite à taux plein Le taux de majoration est fixé à 1,25 % pour chaque trimestre accompli depuis le 1er janvier 2009 (exclusion des périodes assimilées) La surcote peut conduire à verser une pension supérieure au maximum (50% PSS). Le montant annuel majoré par la surcote n'est pas ramené au maximum des pensions de vieillesse 56

29 LES RETRAITES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS DU SECTEUR PRIVÉ "La réglementation étant "La susceptible réglementation d'évoluer, étant susceptible les données d'évoluer, contenues dans le présent document les données ne contenues sont pas dans contractuelles le présent document et ne sauraient ne sont engager pas contractuelles la responsabilité et ne sauraient des caisses engager de retraite la responsabilité du Groupe des Mornay." caisses de retraite de Klesia." COMMENT ACQUIERT-ON DES DROITS? Les retraites complémentaires sont des systèmes de retraite par acquisition de POINTS. La retraite complémentaire 58

30 COMMENT SONT CALCULÉS LES POINTS? Points cotisés Le nombre de points inscrits à votre compte dépendra directement de quatre éléments clés : le niveau de vos rémunérations le taux de cotisation adopté dans vos entreprises successives la durée de votre activité professionnelle le prix d achat d un point fixé par l Arrco et l Agirc La retraite complémentaire 59 COMMENT SONT CALCULÉS LES POINTS? Points cotisés Nombre de points = Salaire brut x taux prix d achat d' un point (appelé salaire de référence) Les cotisations sont transformées en unités de compte appelées «points de retraite» qui sont déterminés annuellement en divisant l ensemble des cotisations versées par le prix d achat d un point. La retraite complémentaire 60

31 COMMENT SONT CALCULÉS LES POINTS? Points cotisés Nombre de points = Salaire brut x taux prix d achat d' un point (appelé salaire de référence) Les cotisations sont transformées en unités de compte appelées «points de retraite» qui sont déterminés annuellement en divisant l ensemble des cotisations versées par le prix d achat d un point. La retraite complémentaire 61 COMMENT SONT CALCULÉS LES POINTS? Points cotisés Exemple x 6 % (salaire brut) (taux contractuel) 12,0852 (salaire de référence) = 139,01 points Arrco pour 2003 La retraite complémentaire 62

32 COMMENT SONT CALCULÉES LES COTISATIONS? Le salaire est découpé en tranches 8 plafond SS TC 4 plafond SS 3 plafond SS 1 plafond SS T2 T1 TB TA Agirc Arrco non-cadres cadres La retraite complémentaire 63 COMMENT SONT CALCULÉES LES COTISATIONS? Taux de cotisation Non-cadres Cadres Rémunération plafond Sécurité sociale > plafond Sécurité sociale plafond Sécurité sociale > plafond Sécurité sociale Arrco Agirc Taux contractuel 6 % 16 % 6 % 16 % 16,24 % Taux appelé 7,5 % 20 % 7,5 % 20 % 20,30 % La retraite complémentaire 64

33 QUELQUES VALEURS Une seule valeur de point de retraite dans chacun des régimes Arrco : 1,2414 au Agirc : 0,4330 Un seul salaire de référence (permet la détermination du nombre de points, soit : Arrco : 15,0528 salaire cotisé salaire au taux contractuel de référence) au Rendement régimes Agirc et Arrco = 6,56 % Agirc : 5,2509 La retraite complémentaire 65 QUI COTISE? Le salarié ne finance pas seul sa retraite, l entreprise y contribue pour une part importante. Les cotisations se répartissent en général à raison de 60 % pour l employeur et 40 % pour le salarié. La retraite complémentaire 66

34 DROITS ATTRIBUÉS SANS COTISATION (AGIRC / ARRCO) Des points sont alloués, sous certaines conditions : Maladie de plus de 60 jours ou invalidité Chômage (calcul sur le salaire journalier de référence communiqué par les Assedic) En l absence de versement de cotisations (vos salaires ont subi des prélèvements de cotisations et la période a été validée par la Sécurité sociale) Vous avez travaillé dans une entreprise avant l obligation de cotiser en retraite complémentaire La retraite complémentaire 67 À QUOI SERVENT VOS POINTS DE RETRAITE? Le montant de votre retraite complémentaire dépendra du nombre de points acquis tout au long de votre vie professionnelle. Vous pouvez acquérir des points jusqu à la fin de votre activité professionnelle, même au-delà de 65 ans. La retraite complémentaire 68

35 RACHAT DE POINTS Années d études Nombre de points x valeur du point x coefficient 70 points par année d étude par régime si rachat auprès du régime de Sécurité sociale. Limité à 3 ans Années incomplètes Pas de rachat possible La retraite complémentaire 69 LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Liquidation de la retraite

36 La retraite complémentaire est un droit. Elle n est pas attribuée automatiquement, il faut la demander. La retraite complémentaire 71 À QUEL ÂGE? La réforme des retraites 2010 a aussi changé la donne pour les régimes complémentaires. L accord du 18 mars 2011 reconduit les dispositions de l AGFF jusqu à fin Les retraites Agirc Arrco seront liquidées au taux plein dans les conditions du régime de base à la date de l accord La retraite complémentaire 72

37 À QUEL ÂGE? Situation Assuré handicapé ayant une durée minimum de cotisations. Carrière longue et début d activité à 16 ou 17 ans Pénibilité Salarié atteint d une incapacité au moins égale à 20 % consécutive à un accident du travail ou à une maladie professionnelle Salarié atteint d une incapacité comprise entre 10 et 20 % consécutive une exposition pendant au moins 17 ans à un ou des facteurs de risques professionnels Bénéficiaire de l allocation amiante Mineur de fond Age minimum 55 ans 56 ans 60 ans 60 ans 60 ans Ancien déporté ou interné, anciens combattant ou prisonnier de guerre 60/62 ans * Mère de famille ouvrière 60/62 ans * Inapte au travail 60/62 ans * Aidant familial Assuré handicapé Assuré bénéficiant de la majoration de durée d assurance pour enfant handicapé Assuré ayant apporté une aide effective à leur enfant bénéficiaire d une prestation de compensation du handicap Assuré né entre le 1/7/1951 et le 31/12/55 ayant eu ou élevé 3 enfants et ayant interrompu son activité pour les éduquer 65 ans 65 ans 65 ans 65 ans 65 ans * en fonction de la date de naissance La retraite complémentaire 73 À QUEL ÂGE? Pas avant 65 ans, pour les droits acquis sur la tranche C (sauf inapte, ancien combattant, déporté, prisonnier de guerre) La retraite complémentaire 74

38 LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Combien allez-vous toucher? LE CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Retraite* complémentaire = Nombre de points Valeur du point x Points cotisés Points non cotisés * Sans tenir compte des majorations éventuelles et/ou des coefficients d abattement La retraite complémentaire 76

39 COEFFICIENTS D ANTICIPATION L âge de la retraite sans abattement est fixé à 65 ans (pour les participants nés avant le ) puis progressivement repoussé à 67 ans (en fonction de la date de naissance) Toutefois, les participants peuvent demander une liquidation anticipée de leurs droits à compter de leur 55 e anniversaire ( 57ans), le montant de la retraite étant alors affecté d un coefficient d anticipation. La retraite complémentaire 77 TABLEAU DES COEFFICIENTS D ANTICIPATION La retraite complémentaire 78

40 TABLEAU DES COEFFICIENTS D ANTICIPATION La retraite complémentaire 79 MAJORATIONS DE LA PENSION DISPOSITION JUSQU À FIN 2011 Arrco (à compter du 1er janvier 1999) Enfants à charge 5 % par enfant Enfants élevés Enfant de 18 ans, ou de 25 ans s ils sont étudiants, apprentis ou demandeurs d emploi non indemnisés, quel que soit l age si enfant invalide 5 % pour 3 enfants et plus Agirc 3 enfants : 8 % 4 enfants : 12 % 5 enfants : 16 % 6 enfants : 20 % 7 enfants et plus : 24 % La retraite complémentaire 80

41 MAJORATIONS DE LA PENSION DISPOSITION À COMPTER DE Arrco-Agirc Enfants à charge 5 % par enfant Enfants élevés 10 % pour 3 enfants et plus Majoration plafonnée, par an, à : 1 022,92 * en Agirc et 1 022,99 * en Arrco Valeur au 1.4., ce montant évolue comme la valeur du point La retraite complémentaire 81 MAJORATIONS FAMILIALES Carrière antérieure à 1999 Carrière comprise entre 1999 et 2011 Carrière postérieure à 2011 Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière Plafonnement - ARRCO Majoration pour enfants nés ou élevés Plafond de 1000 * Selon anciens règlements de certains régimes 5 % si 3 enfants 10 % si 3 enfants /an (revalorisé comme le point retraite) Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière - AGIRC Majoration pour enfants nés ou élevés Plafond de 1000 * 8 % pou 3 enfants, 12 % pour 4, 16 % pour 5, 20 % pour 6 et 24 % pour 7 et plus 10 % si 3 enfants /an (revalorisé comme le point retraite) * Valeur au 1.1. La retraite complémentaire 82

42 MERCI DE VOTRE ATTENTION 83

Social RETRAITE ANTICIPÉE A 60 ANS. n 946-1 Octobre 2012. Numéro spécial DICTIONNAIRE PERMANENT. Bulletin. Sommaire général p. 2

Social RETRAITE ANTICIPÉE A 60 ANS. n 946-1 Octobre 2012. Numéro spécial DICTIONNAIRE PERMANENT. Bulletin. Sommaire général p. 2 DICTIONNAIRE PERMANENT Bulletin n 946-1 Social Numéro spécial RETRAITE ANTICIPÉE A 60 ANS Sommaire général p. 2 Consulter aussi : www.editions-legislatives.fr Éditions Législatives ISSN 1760-9526 - Publication

Plus en détail

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Claude-Annie Duplat Votre retraite Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Chapitre 4 Le nouveau calcul de la retraite de base La loi d août 2003 portant réforme des retraites

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

La durée d assurance (nombre de trimestres)

La durée d assurance (nombre de trimestres) RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE La durée d assurance (nombre de trimestres) Attention! Le Code de la Sécurité sociale emploie le terme «durée d assurance» pour le calcul du taux et pour le calcul

Plus en détail

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Unité Retraites CDG76 Janvier 2012 La CNRACL Les principaux textes 1 1945 : ordonnance 45-993 du 17 mai 1947 : décret 47-1846 du 19 septembre 1949 : décret 49-1416

Plus en détail

CONNAISSANCES STATUTAIRES LA REFORME DE LA RETRAITE

CONNAISSANCES STATUTAIRES LA REFORME DE LA RETRAITE CONNAISSANCES STATUTAIRES LA REFORME DE LA RETRAITE La dernière loi portant réforme des retraites est la loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites. Deux

Plus en détail

CALCUL ET OPTIMISATION DE VOTRE RETRAITE

CALCUL ET OPTIMISATION DE VOTRE RETRAITE CALCUL ET OPTIMISATION DE VOTRE RETRAITE RETRAITE EXEMPLE Etude réalisée le 05/02/2014 1 AVANT-PROPOS Les règles régissant le système de retraite sont complexes et les différentes modifications les affectant

Plus en détail

[2010] La rubrique pour les Seniors

[2010] La rubrique pour les Seniors [2010] a rubrique pour les Seniors a retraite en quelques chiffres: 1,8 cotisant pour un retraité aujourd'hui face à 1,2 cotisant pour un retraité en 2050. a pension moyenne d'un retraité est de 1 400

Plus en détail

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse A10 A10 FINANCEMENT DE L ASSURANCE

Plus en détail

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. 01 44 90 13 25 Fax 01 44 90 21 81 contact@crpcen.fr PENSION PERSONNELLE CETTE NOTICE N'INTÈGRE PAS LES MODIFICATIONS ISSUES DE LA RÉFORME

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? Salariés NOVEMBRE 2012 nouveauté Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? 2012 etraite anticipée rretraite anticipée Conditions Trimestres retenus Démarches B Les conditions Le décret du 2

Plus en détail

La prise en compte pour la retraite des périodes d interruption d emploi involontaire : évolutions législatives et réglementaires récentes

La prise en compte pour la retraite des périodes d interruption d emploi involontaire : évolutions législatives et réglementaires récentes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 4 Vos cotisations

Plus en détail

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER www.assemblee-afe.fr FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS Claudine SCHMID Zurich, septembre 2010 Rapporteur général de la Commission de l Union européenne Conseiller

Plus en détail

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti...

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... FONCTIONNAIRES : FICHE 44 44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... Le principe de calcul de la pension de retraite repose sur trois éléments principaux : le nombre

Plus en détail

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite sa retraite pour comprendre Ma retraite mode d'emploi et préparer Le guide Avant-propos Sommaire 1. MA RETRAITE SELON MON STATUT p. 10 Mes droits en fonction de mon statut professionnel 2. MA RETRAITE

Plus en détail

CE QUE ÇA CHANGE POUR LES FRANÇAIS

CE QUE ÇA CHANGE POUR LES FRANÇAIS CE QUE ÇA CHANGE POUR LES FRANÇAIS POUR CEUX AYANT EXERCE UN METIER PENIBLE A partir du 1er janvier 2015, le compte personnel de prévention de la pénibilité permettra à près de 5 millions de salariés de

Plus en détail

Aléas de carrière et validation de durée d assurance : règles de validation. de périodes spécifiques au régime général et modalités de financement

Aléas de carrière et validation de durée d assurance : règles de validation. de périodes spécifiques au régime général et modalités de financement CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 13 mai 2009 à 9 h 30 «Solidarité et contributivité dans les systèmes de retraite français et étrangers» Document N 2 Document de travail, n engage

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012 France France : le système de retraite en 212 Dans le secteur privé, le système de retraite repose sur deux piliers obligatoires : un régime général lié à la rémunération et des dispositifs professionnels

Plus en détail

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Décembre 00 Ce document est proposé à titre d information. En effet, certaines dispositions de la loi portant réforme des retraites,

Plus en détail

N 851. Nantes, le 19 juillet 2012. Département des retraites et de l accueil Bureaux 1A et 1B

N 851. Nantes, le 19 juillet 2012. Département des retraites et de l accueil Bureaux 1A et 1B DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE DES RETRAITES DE L'ETAT 10, BOULEVARD GASTON-DOUMERGUE 44964 NANTES CEDEX 9 www.pensions.bercy.gouv.fr Nantes, le 19 juillet 2012 Département des retraites

Plus en détail

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret.

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret. MESURE PRÉVOYANT L'ÉLARGISSEMENT DES POSSIBILITÉS DE DÉPART À LA RETRAITE À 60 ANS Questions-Réponses Décret n 2012-847 du 2 juillet 2012 1 A qui la mesure bénéficiera-t-elle? Cette mesure concerne l ensemble

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Les droits non contributifs. dans les régimes complémentaires ARRCO-AGIRC. Tableau comparatif régime de base / régimes complémentaires

Les droits non contributifs. dans les régimes complémentaires ARRCO-AGIRC. Tableau comparatif régime de base / régimes complémentaires CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 mai 2011 à 9 h 30 «Les redistributions au sein du système de retraite» Document N 7 Document de travail, n engage pas le Conseil Les droits non

Plus en détail

Les paramètres appliqués pour le calcul de la retraite sont ceux en vigueur au 60 ème anniversaire de l assuré.

Les paramètres appliqués pour le calcul de la retraite sont ceux en vigueur au 60 ème anniversaire de l assuré. CIRCULAIRE COMMUNE 2008-7 -DRE Paris, le 20/10/2008 Objet : Évolution de la durée d'assurance à compter du 1 er janvier 2009 Madame, Monsieur le directeur, La loi n 2003-775 du 21 août 2003 a prévu, en

Plus en détail

Que retenir de la réforme des retraites 2010?

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion cabinet Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion SOGEX 23 JUIN 2011 Pôle Conseils 25/02/2011 INTRODUCTION Pôle Conseils 25/02/2011 2 Présentation du cabinet SOGEX: Cabinet d expertise

Plus en détail

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013

L assurance retraite en France. Armand LOTZER 14/10/2013 L assurance retraite en France Armand LOTZER 14/10/2013 La CARSAT d Alsace Moselle : la gestion des prestations d assurance vieillesse près de 5 milliards versés à 685.000 retraités en 2012, dont 22.400

Plus en détail

La retraite et l inaptitude au travail

La retraite et l inaptitude au travail La retraite et l inaptitude au travail 1 Le calcul de la retraite Salaire annuel moyen X Taux X Trimestres du RG Calculé sur les 25 meilleures années Varie entre 160 25% minimum et 50% maximum 2 Le taux

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

La retraite du régime spécial CNRACL

La retraite du régime spécial CNRACL La retraite du régime spécial CNRACL Loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites. Loi n 2011-1906 du 21 décembre 2011, de financement de la sécurité sociale

Plus en détail

La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC Denis Desanges A - Introduction I - La retraite du régime général Différentes

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? Salariés SEPTEMBRE 2014 nouveauté 2014 Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? etraite anticipée anticipée rretraite B Conditions B Trimestres retenus B Démarches 1 B Les conditions Si vous

Plus en détail

Comprendre. & préparer ma retraite. Ce qu il faut absolument savoir quand on est salarié GRAS SAVOYE PROTECTION SOCIALE & AVANTAGES SOCIAUX

Comprendre. & préparer ma retraite. Ce qu il faut absolument savoir quand on est salarié GRAS SAVOYE PROTECTION SOCIALE & AVANTAGES SOCIAUX GRAS SAVOYE PROTECTION SOCIALE & AVANTAGES SOCIAUX GRAS SAVOYE Assurances de Personnes Comprendre & préparer ma retraite Ce qu il faut absolument savoir quand on est salarié AVERTISSEMENT Document à caractère

Plus en détail

L évolution des paramètres du régime de la CNAV. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

L évolution des paramètres du régime de la CNAV. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différents modes d acquisition des droits à la retraite en répartition : description et analyse comparative des techniques

Plus en détail

1. L'AFFILIATION 2. LES COTISATIONS. Le commerçant. 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès

1. L'AFFILIATION 2. LES COTISATIONS. Le commerçant. 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès Page 1 sur 7 Fiches pratiques > fiches métier > les ressortissants du RSI Le commerçant 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès 1. L'AFFILIATION Les

Plus en détail

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E4 La retraite IRCANTEC A. La retraite complémentaire IRCANTEC I. Acquisition des droits II. Montant de la retraite IRCANTEC III. En cas de décès IV.

Plus en détail

LE PROGRAMME SENIORS DE CARREFOUR MARKET

LE PROGRAMME SENIORS DE CARREFOUR MARKET LE PROGRAMME SENIORS DE CARREFOUR MARKET Les principes de fonctionnement Une retraite à 4 nieaux Assurance retraite indiiduelle Retraite supplémentaire conentionnelle ou contractuelle Facultatif Retraite

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? t n a t i c e t Salariés SEPTEMBRE 2014 E R a t r i no uveau té e pé i i c 20 14 Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? a n p i é e e r e t r a i t B Conditions B Trimestres retenus B Démarches

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

REUNION D INFORMATION AFFILIES

REUNION D INFORMATION AFFILIES BENEFICIAIRES NON SALARIES NON SALARIES TYPES DE REGIMES Obligatoires et légaux REGIME DE BASE REGIME DE BASE Régimes complémentaires Salariés + Régime Général de de Régimes la la Sécurité Sociale complémentaires

Plus en détail

PRESENTATION DU LOGICIEL

PRESENTATION DU LOGICIEL PRESENTATION DU LOGICIEL Le logiciel permet de réaliser des études précises, claires, accompagnées d un rapport détaillé à remettre à votre client dans les domaines suivants : Choix du statut social du

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES sur la REFORME

QUESTIONS REPONSES sur la REFORME QUESTIONS REPONSES sur la REFORME Age de départ à la retraite Je suis à la retraite. Est ce que je suis concerné par la réforme? Si vous êtes déjà à la retraite. Vous n êtes pas concerné par la réforme.

Plus en détail

SOMMAIRE. Qui est concerné? Comment préparer sa retraite? Comment obtenir sa retraite? A quel âge? Et si je pars plus tôt? Quel montant?

SOMMAIRE. Qui est concerné? Comment préparer sa retraite? Comment obtenir sa retraite? A quel âge? Et si je pars plus tôt? Quel montant? SOMMAIRE Qui est concerné? Comment préparer sa retraite? Comment obtenir sa retraite? A quel âge? Et si je pars plus tôt? Quel montant? Quelles démarches? A quelle date d'effet? QUI EST CONCERNÉ? Vous

Plus en détail

Comparaison des règles de calcul des pensions entre régimes. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Comparaison des règles de calcul des pensions entre régimes. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 juin 2009 9 h 30 «Les règles des différents régimes : points de convergence, spécificités et conséquences pour les assurés» Document N 2 Document

Plus en détail

LA LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES

LA LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES Conseil - Experts Pack n N 52 Infodoc Régions LA LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES Document réalisé par le service de consultation téléphonique du Conseil supérieur de l Ordre

Plus en détail

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE La Sécurité sociale française, créée en 1945, repose sur le principe de la solidarité nationale où chacun est aidé pour faire face aux aléas de la vie. Ainsi, elle couvre

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

PRIMAVITA Organisme de formation N : 11754166975

PRIMAVITA Organisme de formation N : 11754166975 PRIMAVITA Organisme de formation N : 11754166975 LES RESSOURCES À LA RETRAITE Historique : les dates importantes 2013? 2010 : report progressif de l âge requis pour le départ en retraite 2009 : Nouvelle

Plus en détail

Le minimum contributif : réglementation et évolutions récentes. Sylvie Chaslot-Robinet

Le minimum contributif : réglementation et évolutions récentes. Sylvie Chaslot-Robinet CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 mai 2011 à 9 h 30 «Les redistributions au sein du système de retraite» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil Le minimum contributif

Plus en détail

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite Ma retraite mode d'emploi Le guide pour comprendre et préparer sa retraite Avant-propos Sommaire Retraite à la française Le panorama des régimes de retraite Principes communs de fonctionnement Mots-clés

Plus en détail

Retraite. Principales mesures du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF (applicables jusqu au 31/12/2016)

Retraite. Principales mesures du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF (applicables jusqu au 31/12/2016) Retraite Principales mesures du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF (applicables jusqu au 31/12/2016) Depuis le 1 er juillet 2008, le règlement du régime spécial de retraite du personnel

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Vous préparez votre départ à la retraite

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

Votre future retraite Mode d emploi

Votre future retraite Mode d emploi Votre future retraite Mode d emploi Comprendre votre retraite Organiser votre départ en retraite Vous assurer une belle retraite Vous aider dans les moments difficiles Le Groupe AGRICA c ʻest : Comprendre

Plus en détail

1 sur 6 26/01/2012 15:08

1 sur 6 26/01/2012 15:08 Circulaire Cnav 2012/6 25/01/2012 1 sur 6 26/01/2012 15:08 Circulaire n 2012/6 25 janvier 2012 Caisse nationale d'assurance vieillesse Annule et remplace les circulaires 2011-24 17 mars 2011 et 2011-60

Plus en détail

L évolution des paramètres des régimes ARRCO et AGIRC. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

L évolution des paramètres des régimes ARRCO et AGIRC. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différents modes d acquisition des droits à la retraite en répartition : description et analyse comparative des techniques

Plus en détail

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ Circulaire n 24/2006 Cl. C 477 Colmar, le 29 juin 2006 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68000 COLMAR 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

A) Dispositions applicables à tous les salariés

A) Dispositions applicables à tous les salariés par François Boissarie et Jean Paul Garnier DROIT DU TRAVAIL LES RÉGIMES DE RETRAITE Le dispositif des retraites, souvent au premier plan du calendrier social, se caractérise en France par la diversité

Plus en détail

RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées

RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées Fiche n 10 RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées Les personnes handicapées issues du secteur privé et du secteur public depuis la loi du 11 février 2005, peuvent bénéficier de la retraite anticipée

Plus en détail

Le guide pratique de la retraite

Le guide pratique de la retraite Le guide pratique de la retraite après la réforme du 9 novembre 2010 (à jour de tous les textes au 31 décembre 2011) Edition 2011-2012 Imprimé sur les presses de l imprimerie Expressions 2 à Paris janvier

Plus en détail

Préparer sa retraite Régimes Sécu, complémentaires et fonctions publiques. 27 fiches pratiques. Édition 2012. Numéro spécial 2012-10 bis - 3 e

Préparer sa retraite Régimes Sécu, complémentaires et fonctions publiques. 27 fiches pratiques. Édition 2012. Numéro spécial 2012-10 bis - 3 e Guide des DROITS Numéro spécial 2012-10 bis - 3 e Préparer sa retraite Régimes Sécu, complémentaires et fonctions publiques Édition 2012 27 fiches pratiques éditorial Bien préparer sa retraite pour bien

Plus en détail

les dossiers Retraite des fonctionnaires RETRAITES www.sup-recherche.org GUIDE PRATIQUE

les dossiers Retraite des fonctionnaires RETRAITES www.sup-recherche.org GUIDE PRATIQUE les dossiers RETRAITES 3 Retraite des fonctionnaires GUIDE PRATIQUE www.sup-recherche.org Retraite des fonctionnaires Ce guide pratique est conçu pour répondre aux principales questions que se pose tout

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points Guide salariés n o 9 avril 2014 Majorations pour enfants et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Guide du futur retraité

Guide du futur retraité Guide du futur retraité 2013 Sommaire L âge de la retraite page 04 Le droit à pension page 09 Les avantages liés aux enfants et les bonifications page 10 Le calcul de la pension page 12 Les prélèvements

Plus en détail

Les rachats de trimestres : une opportunité de conseil?

Les rachats de trimestres : une opportunité de conseil? Les rachats de trimestres : une opportunité de conseil? AG2R LA MONDIALE : 1 er Groupe de protection sociale en 2011 04/12/2012 Direction des Opérations Commerciales-Pôle Conseils 2/total Le représentant

Plus en détail

LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE

LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE Fiche n 6 LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE Le montant d une pension dépend : - du nombre de trimestres liquidables, - de la durée de services et bonifications nécessaire pour obtenir une pension

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 Contact presse Éva Quickert-Menzel 01 44 38 22 03 Sommaire Chiffres-clés des retraites...

Plus en détail

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Avenant n 51 du 22 juin 2010 portant modification de l article 11.1 «Prévoyance» du Chapitre 11 «Prévoyance Mutuelle Retraite» de la Convention Collective

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION CONVENTION COLLECTIVE UNIQUE annexe Maisons de Retraites CCN 3132 CCU du 18-04-2002 non étendue, applicable à compter du 1-5-2002. Pour les Etablissements accueillant des

Plus en détail

Le salaire annuel moyen : règles de calcul applicables. aux polypensionnés du régime général. Sylvie Chaslot-Robinet

Le salaire annuel moyen : règles de calcul applicables. aux polypensionnés du régime général. Sylvie Chaslot-Robinet CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 22 juin 2011 à 9 h 30 «La situation des polypensionnés» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Le salaire annuel moyen : règles

Plus en détail

Le mode de décompte des durées dans la fonction publique. Secrétariat Général du Conseil d orientation des retraites*

Le mode de décompte des durées dans la fonction publique. Secrétariat Général du Conseil d orientation des retraites* CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 13 mai 2009 à 9 h 30 «Solidarité et contributivité dans les systèmes de retraite français et étrangers» Document N 4 Document de travail, n engage

Plus en détail

les retraites collectives

les retraites collectives Edition 2010 n 4 - Avril 2010 Pour comprendre les retraites collectives PERE, Article 83, Article 39,... Le sixième et le septième rapport du Conseil d Orientation des Retraites Depuis 2000, la mission

Plus en détail

Lexique : Les termes à connaître

Lexique : Les termes à connaître D O S S I E R R E T R A I T E N PAGES I - GLOSSAIRE A) Lexique : Les termes à connaître (par ordre alphabétique)... 2 II - ÉLÉMENTS QUI SONT À PRENDRE EN COMPTE B) Âge d ouverture des droits... 9 C) Carrières...

Plus en détail

AVENANT DU 2 MARS 2011 À L ACCORD DU 10 DÉCEMBRE 1990 RELATIF À LA PRÉVOYANCE

AVENANT DU 2 MARS 2011 À L ACCORD DU 10 DÉCEMBRE 1990 RELATIF À LA PRÉVOYANCE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3252 Convention collective nationale IDCC : 1539. COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, DE BUREAUTIQUE

Plus en détail

La réforme des retraites

La réforme des retraites Corporation des Métiers du Métal Etablissement public de droit local 6 rue Georges Cuvier BP 1 67610 LA WANTZENAU Tél. : 03 88 10 37 07 Fax : 03 88 10 37 00 La Wantzenau, juin 2011 Domaine : SOCIAL Secteur

Plus en détail

Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations.

Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations. 27 août 2013 Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations. Il est aujourd hui confronté à la fois au départ en retraite des générations

Plus en détail

Modification des conditions d'accès à la retraite anticipée au titre des "carrières longues"

Modification des conditions d'accès à la retraite anticipée au titre des carrières longues Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction de l'économie RH et des Ressources Destinataires DIFFUSION NATIONALE Tous services Contact LEMAIRE François Tél : 01.55.44.23.96 Fax

Plus en détail

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO MATERNITÉ, MALADIE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 6 JUIN 2015 Maternité, maladie et points de retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

La retraite du fonctionnaire

La retraite du fonctionnaire La retraite du fonctionnaire Réglementation en vigueur au 1 er mai 2012 Cette brochure rassemble l essentiel des informations relatives au régime des pensions civiles et militaires de retraite applicable

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale FICHE THÉMATIQUE Protection sociale C Ce document vous apporte des informations utiles sur vos droits en matière de protection sociale et sur vos régimes de retraite obligatoires dans le cadre du plan

Plus en détail

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 mars 2011 à 9 h 30 «Inaptitude, incapacité, invalidité, pénibilité et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Invalidité

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 7. Chômage et points de retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 7. Chômage et points de retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 7 Chômage et points de retraite complémentaire La retraite, en bref Le principe En France, comme tous les salariés

Plus en détail

LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES

LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES La loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, parue au JO du 10 novembre 2010 introduit de nouvelles dispositions. Le décret n 2003-1306 du 26 décembre 2003 relatif au régime

Plus en détail

CONSEILS -EN- PATRIMOINE. Étude réalisée le : XXXXXX

CONSEILS -EN- PATRIMOINE. Étude réalisée le : XXXXXX CONSEILS -EN- PATRIMOINE ETUDE RETRAITE Étude réalisée le : XXXXXX Vous avez souhaité des éléments de réflexion concernant la préparation de votre retraite. La présente étude a été établie sur la base

Plus en détail

DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP

DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP Service des Politiques de l Autonomie des Personnes Agées REVALORISATION des tarifs Au 1 er septembre 2014 - DES PRESTATIONS ET AVANTAGES SOCIAUX DESTINES AUX PERSONNES

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

Ma retraite. Mode d emploi. Le guide pour comprendre et préparer sa retraite

Ma retraite. Mode d emploi. Le guide pour comprendre et préparer sa retraite Ma retraite Mode d emploi Le guide pour comprendre et préparer sa retraite 1 1/ MA RETRAITE SELON MON STATUT page 8 Mes droits en fonction de mon statut professionnel 2/ MA RETRAITE AU CAS PAR CAS page

Plus en détail