Mon auto-bilan. Sommaire. Rapport de synthèse des consommations énergétiques. Code postal Code NAF de l établissement 1039B

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mon auto-bilan. Sommaire. Rapport de synthèse des consommations énergétiques. Code postal 83300 Code NAF de l établissement 1039B"

Transcription

1 Mon auto-bilan Rapport de synthèse des consommations énergétiques Entreprise Confitures du Var Code postal Code NAF de l établissement 1039B Contrats analysés Contrat élec: Jaune Base Contrat Gaz: Gaz B2I période étudié du 19/12/2010 au 21/12/2013 m² totaux de l établissement Unité d'activité pertinente tonne de confiture Sommaire 1. Consommation globale Répartition des consommations entre les énergies Classe énergétique Emissions de CO Répartition dans le temps de vos consommations d'électricitité Consommation d'électricité par tranche tarifaire Répartition dans le temps de vos consommations de gaz Consommation électrique par année Consommation gaz par année Projection de l évolution des coûts Tendances de consommation annuelle Votre consommation d'énergie rapportée par tonne de confiture Votre consommation d'énergie rapportée aux m² de vos locaux Conclusion

2 1. Consommation globale Pour l'année 2013, vous avez consommé : kwh d'électricité et kwh de gaz, soit kwh. 2. Répartition des consommations entre les énergies Dans le graphe ci-dessous, le cœur est constitué par la répartition des énergies électricité et gaz. Le cercle extérieur détaille les parts de consommation de chaque compteur, en respectant les codes couleur de chaque énergie. 2

3 3. Classe énergétique En 2013 vous avez consommé kwh EP, soit 146 kwh EP par m² EP signifie Energie Primaire : c'est-à-dire l unité qui permet de comparer des énergies de types et sources différentes, comme le gaz et l électricité. Le graphe ci-dessous fournit une indication de la situation de vos locaux en termes de consommation d énergie, positionnée sur l échelle empruntée à l étiquette énergétique. Il ne s agit pas du résultat d un DPE (Diagnostic de Performance Energétique), qui doit être effectué sur site, dans le cadre d un audit, par un professionnel agréé, et qui tient compte de divers facteurs. 4. Emissions de CO2 En 2013 vous avez consommé kwh EP, Vos émissions de CO2 se sont élevées à 8 kgco2 par m² Le résultat varie en fonction des énergies utilisées : ainsi, les émissions sont plus élevées en cas d utilisation de gaz. Comme pour le graphe des consommations, les émissions ne sont pas calculées ici selon la méthodologie du DPE, mais rapportent simplement les émissions de toute l énergie consommée aux m2 de vos locaux. 3

4 5. Répartition dans le temps de vos consommations d'électricitité Voici la représentation de votre consommation d électricité dans le temps. Elle affiche les consommations saisies sur les derniers mois (36 au maximum). L outil auto-bilan fait une répartition de la consommation sur la période située entre deux dates d index saisis. Plus les index sont fréquents, plus la répartition de la consommation sera proche de la réalité. 4

5 6. Consommation d'électricité par tranche tarifaire Nom du compteur: Jaune 180 Contrat: Jaune Base Le contrat Jaune Base se caractérise par un prix de consommation composé de cinq prix du kwh. En fonction de la période de l année et l heure de la journée. Les cinq différents prix du kwh sont répartis comme ceci : Une division en deux périodes de l année, une période hiver (plus chère), pour les mois de novembre à mars, et une période été (moins chère), qui court d avril à octobre. Une division en deux types d heures de la journée, Le prix bas du kwh qui intervient durant 8h par jour appelé Heures Creuses (HC) qui dépendent de la commune où vous êtes situé (majoritairement répartie la nuit, vous pouvez consultez votre horaire sur le site (http://observatoires.net/heures-creuses), et un prix haut intervenant le reste du temps, appelé Heures pleines (HP, 16 heures par jour). Un terme d effacement (ajout d'un niveau tarifaire visant à contraindre l'utilisateur à drastiquement diminuer sa consommation durant les heures de pointes). Pour résumer on a donc : Heures Pleines Hiver de Pointe (Pointe) : 4 heures par jour de novembre à mars. Heures Pleines Hiver hors Pointe (HPH) : 12 heures par jour de novembre à mars. Heures Creuses Hiver (HCH) : 8 heures par jour de novembre à mars. Heures Pleines été (HPE) : 16 heures par jour de avril à octobre. Heures Creuses été (HCE) : 8 heures par de avril à octobre. Au niveau des prix on a donc dans l ordre décroissant Pointe>HPH>HCH>HPE>HCE 5

6 7. Répartition dans le temps de vos consommations de gaz Voici la représentation de votre consommation de gaz dans le temps. Elle affiche les consommations saisies sur les derniers mois (36 au maximum). L outil auto-bilan fait une répartition de la consommation sur la période située entre deux dates d index saisis. Plus les index sont fréquents, plus la répartition de la consommation sera proche de la réalité. 6

7 8. Consommation électrique par année Le graphe ci-dessous vous permet de comparer la consommation électrique globale annuelle pour toutes les années complètes saisies. L augmentation de la consommation peut avoir de multiples causes : production croissante, effectif en augmentation, m² supplémentaires, hiver plus rigoureux, heures d ouverture modifiées etc. 7

8 9. Consommation gaz par année Le graphe ci-dessous vous permet de comparer la consommation de gaz globale annuelle pour toutes les années complètes saisies. L augmentation de la consommation peut avoir de multiples causes : production croissante, effectif en augmentation, m² supplémentaires, hiver plus rigoureux, heures d ouverture modifiées etc. 8

9 10. Projection de l évolution des coûts L'ensemble de vos factures énergétiques s élève en 2013 à Avec une hausse des tarifs de l énergie de 5% par an, votre facture s élèvera en 2020 à , à consommation égale. 9

10 11. Tendances de consommation annuelle Les graphiques ci-dessous montrent l évolution mois après mois de la consommation annuelle (12 derniers mois glissants) de chacune des énergies. Cela permet de détecter une tendance à la hausse ou à la baisse de la consommation annuelle sans influence de la saison dans laquelle on se trouve. En revanche, une météo annuelle plus ou moins clémente peut être une des origines d une tendance à la hausse ou à la baisse. Nom du compteur: Jaune 180 Nom du compteur: Chauffage bureaux Direction 10

11 12. Votre consommation d'énergie rapportée par tonne de confiture Ci-dessous sont présentées les consommations d'énergies annuelles par unité de production pour les dernières années (maximum 3 années affichées): Si votre consommation d énergie par unité a augmenté, il convient de regarder différents points : l augmentation provient-elle de l énergie liée à la production? Y a-t-il eu un changement d équipements? Ou bien le besoin de chauffage a-t-il pesé sur la consommation, suite à une année plus froide? 11

12 13. Votre consommation d'énergie rapportée aux m² de vos locaux La surface de votre bâtiment est de m². Votre consommation d'énergie par m² est donc : La surface des locaux est souvent un élément très stable dans la vie d une entreprise. Une variation des consommations rapportée aux m² est donc rarement liée à une variation des m². Travaux, remplacement d équipements, variation de la production, ou météo peuvent être la cause de l évolution. 12

13 14. Conclusion Trois facteurs principaux influent généralement sur la consommation énergétique : La production, c'est-àdire le métier proprement dit de l entreprise, les rythmes de l activité, donc les horaires d ouverture / de présence, ainsi que la météo. Pour comprendre une hausse comme une baisse des consommations, il convient d en trouver les principales causes, afin de maîtriser ses consommations futures, et par là, ses coûts. Au-delà des trois facteurs principaux, d autres causes comme des travaux, le remplacement d équipements, la variation de l effectif etc. peuvent peser sur la consommation. Une saisie mensuelle des index et coûts dans l outil auto-bilan permet de suivre l évolution au plus près. 13

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

ATELIER Fin des TRV Gaz et électricité: «Faire parler une facture» 8 octobre 2014 -Vannes

ATELIER Fin des TRV Gaz et électricité: «Faire parler une facture» 8 octobre 2014 -Vannes ATELIER Fin des TRV Gaz et électricité: «Faire parler une facture» 8 octobre 2014 -Vannes 1 SOMMAIRE 1. QUE PAYONS-NOUS? 2. LES TYPES DE TARIFICATION 3. LES ÉLÉMENTS D UNE FACTURE 4. POURQUOI ANALYSER

Plus en détail

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Textes réglementaires concernés : Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

TARIF A5 OPTION BASE RECTO

TARIF A5 OPTION BASE RECTO TARIF A5 OPTION BASE RECTO 1- Numéro de facture : Mention du numéro de la présente facture (nécessaire pour toute demande d'explication) et de sa date d'édition. 2- Pour tout renseignement contacter :

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Bien connaître le TARIF JAUNE

Bien connaître le TARIF JAUNE Bien connaître le TARIF JAUNE REGIE DU SYNDICAT D ELECTRICITE B1 AMBERIEUX EN DOMBES 01 330 VILLARS LES DOMBES TEL 04 74 08 07 07 FAX 04 74 08 07 00 contact@rse01.com rse01.com Comment se présente ce tarif?

Plus en détail

Comptabilité énergétique

Comptabilité énergétique Opération groupée de Conseil d Orientation Energétique Comptabilité énergétique Module 1 Saisie de données 26 juin 2009 Amélie les bains Bertrand DENIS 2 rue du niveau - 66200 ELNE Tél : 04 68 56 43 95

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du * de l Angoumois Avril 2013 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire Nombre d habitants

Plus en détail

Restitution étude énergétique BRETEIL 13 mars 2011

Restitution étude énergétique BRETEIL 13 mars 2011 Restitution étude énergétique BRETEIL 13 mars 2011 Evolution des consommations et du budget énergétique Année Consommation globale en kwh Dépense globale en Consommation en kwh / hab. Dépenses en / hab.

Plus en détail

E.D.I. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix. Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers.

E.D.I. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix. Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers. 1 Le DPE 2011, comment ça marche? 2 Un DPE à quoi ça sert? Un

Plus en détail

Fin des Tarifs Réglementés de Vente d'énergie

Fin des Tarifs Réglementés de Vente d'énergie Fin des Tarifs Réglementés de Vente d'énergie mai 2015 Fin des tarifs réglementés de vente d'énergie Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite

Plus en détail

Exercices et corrections

Exercices et corrections Exercices et corrections Apprenez avec vos élèves à réaliser un Diagnostic de Performance Energétique. A utiliser avec les exemples d'ecoville ou avec un cas réel. Exercices L'énergie primaire est une

Plus en détail

SOPRA & SOPRA BANKING SOFTWARE BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE (BEGES) Etude menée en juin et juillet 2014

SOPRA & SOPRA BANKING SOFTWARE BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE (BEGES) Etude menée en juin et juillet 2014 Talented Together SOPRA & SOPRA BANKING SOFTWARE BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE (BEGES) Etude menée en juin et juillet 2014 1 Bilan GES Sopra et Sopra Banking Software2014 SOMMAIRE 1. Synthèse

Plus en détail

Reconstitution de la facture d énergie électrique

Reconstitution de la facture d énergie électrique Reconstitution de la facture d énergie électrique. Niveau : Terminale STI Génie électrotechnique Référence au programme d'enseignement : 1 - Système de production, de transport et de distribution 1-2 Livraison

Plus en détail

Bilan carbone complet et plan climat de l école Gutenberg d Orléans pour la période 2008/2011

Bilan carbone complet et plan climat de l école Gutenberg d Orléans pour la période 2008/2011 Bilan carbone complet et plan climat de l école Gutenberg d Orléans pour la période 2008/2011 Notions importantes : Dans les bilans présentés ci-dessous, les consommations d énergie (électricité et chauffage)

Plus en détail

Bilan carbone complet et plan climat de l école Montesquieu de Boigny-sur-Bionne pour la période 2008/2011

Bilan carbone complet et plan climat de l école Montesquieu de Boigny-sur-Bionne pour la période 2008/2011 Bilan carbone complet et plan climat de l école Montesquieu de Boigny-sur-Bionne pour la période 2008/2011 Notions importantes : Dans les bilans présentés ci-dessous, les consommations d énergie (électricité

Plus en détail

Aide à l utilisation de GEPweb360

Aide à l utilisation de GEPweb360 Aide à l utilisation de GEPweb360 Contact : Service CEP Agence Locale de l Energie 14 bis rue de Gouédic 02.96.52.15.70 contact@ale-saint-brieuc.org 1. Introduction Ce logiciel est mis à disposition par

Plus en détail

I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés

I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés Mécanique Générale Les activités de la Mécanique Générale utilisent une quantité d'énergie non négligeable qui représente en moyenne 1,2 % du chiffre d'affaires. C'est aussi 22 000 kwh ou 1 200 HT par

Plus en détail

L optimisation des factures d électricité

L optimisation des factures d électricité L optimisation des factures d électricité 22 novembre 2011 CCI Essonne 1 Document confidentiel CONSEIL INGENIERIE ENERGIE Sommaire 1. Généralités 2. Facturation : Comment ça marche? 3. Présentation des

Plus en détail

Christophe GRANGER G2E Sud-Est Tel 06.76.61.41.47 Email c.granger@g2e-sudest.fr

Christophe GRANGER G2E Sud-Est Tel 06.76.61.41.47 Email c.granger@g2e-sudest.fr ATELIER L op$misa$on de l abonnement et des factures d électricité, ce qu il faut savoir pour un tarif adapté à votre consomma$on. Christophe GRANGER G2E Sud-Est Tel 06.76.61.41.47 Email c.granger@g2e-sudest.fr

Plus en détail

«Accompagner les entreprises pour la maîtrise des consommations et coûts énergétiques»

«Accompagner les entreprises pour la maîtrise des consommations et coûts énergétiques» Opération EDEL Energie Durable dans les Entreprises de la Loire «Accompagner les entreprises pour la maîtrise des consommations et coûts énergétiques» Un partenariat sur l ensemble du département 42 Soutenu

Plus en détail

SUIVI DES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES

SUIVI DES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES SUIVI DES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES Comment respecter les conditions de suivi des consommations énergétiques reprises dans votre permis d environnement? POURQUOI? Vous êtes gestionnaire d un bâtiment

Plus en détail

1. Numéro de client Si vous contactez Luminus, veillez toujours à avoir ce numéro sous la main. Ainsi, nous pourrons vous aider plus rapidement.

1. Numéro de client Si vous contactez Luminus, veillez toujours à avoir ce numéro sous la main. Ainsi, nous pourrons vous aider plus rapidement. . Numéro de client Si vous contactez Luminus, veillez toujours à avoir ce numéro sous la main. Ainsi, nous pourrons vous aider plus rapidement.. Service clientèle Vous souhaitez contacter notre service

Plus en détail

Pré-diagnostic énergétique communal

Pré-diagnostic énergétique communal Alexis NOIROT Conseiller Energie Partagé Tél. : 6.48.41.33.82 Mail : alexis.noirot@scot-vosges-centrales.fr Pré-diagnostic énergétique communal Personnes référents : Elu : Administratif : Technique : Contact

Plus en détail

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Direction des bâtiments 24 mars 2009 Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Présentation de l'analyse énergétique du patrimoine de la Ville de Villeurbanne

Plus en détail

- Bilan énergie 2013-

- Bilan énergie 2013- Conseil en Energie Partagé Commune de SEYSSINS - Bilan énergie 2013- Bilan annuel 2013 réalisé par Frédéric LAGUT Action soutenue par: Dans le cadre du Version 4 du 16/02/2015 PREAMBULE L ALEC accompagne

Plus en détail

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer F a i t s e t c h i f f r e s p o u r 2 0 0 3 L électricité par Sylvie Scherrer Observatoire de l Energie, DGEMP, Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie La consommation La consommation

Plus en détail

Bilan carbone complet et plan climat de l école Alain Fournier de Chevilly pour la période 2008/2011

Bilan carbone complet et plan climat de l école Alain Fournier de Chevilly pour la période 2008/2011 Bilan carbone complet et plan climat de l école Alain Fournier de Chevilly pour la période 2008/2011 Notions importantes : Dans les bilans présentés ci-dessous, les consommations d énergie (électricité

Plus en détail

Le portail Web Eco Vision b.eco-manager UN ACCES PERSONNALISÉ

Le portail Web Eco Vision b.eco-manager UN ACCES PERSONNALISÉ UN ACCES PERSONNALISÉ Identifiants et mots de passe personnalisés et paramétrables différents niveaux d accès en fonction des besoins (Gestionnaire, Responsable technique d un ou plusieurs bâtiments, technicien

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique - tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique - tertiaire (6.3) Diagnostic de performance énergétique - tertiaire (6.3) N : 7861 S.D.A.P. 33 A FONTAINIERS 04 DIGNE Date : 22/09/2014 SARL FANCOIS CAVALIÉ LES PRAYES 04300 DAUPHIN 06.80.60.41.96. ASSURANCE RCP POLICE

Plus en détail

GÉNIE CLIMATIQUE ET ENERGÉTIQUE FICHE DE LECTURE MISE EN PLACE D UNE METHODOLOGIE D AUDIT ENERGETIQUE

GÉNIE CLIMATIQUE ET ENERGÉTIQUE FICHE DE LECTURE MISE EN PLACE D UNE METHODOLOGIE D AUDIT ENERGETIQUE GÉNIE CLIMATIQUE ET ENERGÉTIQUE FICHE DE LECTURE MISE EN PLACE D UNE METHODOLOGIE D AUDIT ENERGETIQUE Projet de Fin d Etudes réalisé à Apave Liban Par Corentin Demolder Encadré par Bassam Habre Tuteur

Plus en détail

RÉDUISEZ VOS CONSOMMATIONS ALLÉGEZ VOS FACTURES ÉNERGÉTIQUES

RÉDUISEZ VOS CONSOMMATIONS ALLÉGEZ VOS FACTURES ÉNERGÉTIQUES RÉDUISEZ VOS CONSOMMATIONS ALLÉGEZ VOS FACTURES ÉNERGÉTIQUES «Lean Energy Analysis» : une étude de 3e-performance pour traquer vos gaspillages et bâtir une stratégie d action 1 LEAN ENERGY ANALYSIS: DISTINGUER

Plus en détail

Linke, mon habitat intelligent

Linke, mon habitat intelligent Dossier presse 2015 Linke, mon habitat intelligent Une application mobile pour maîtriser les consommations d'énergie et d'eau 02 Entièrement gratuite, Linke est une application pour mobile qui aide les

Plus en détail

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission AG spéciales des immeubles Rappel des objectifs et méthodes Pour les immeubles Faire un point du potentiel des techniques

Plus en détail

Bois-énergie. Suivi des prix des combustibles bois. Juin 2015. Pierre MARTIN

Bois-énergie. Suivi des prix des combustibles bois. Juin 2015. Pierre MARTIN Juin 2015 Bois-énergie Suivi des prix des combustibles bois Pierre MARTIN Facilitateur Bois-énergie Entreprises & Particuliers t 081 62 71 88 @ p.martin@valbiom.be Prix moyen derniers 12 mois /unité c

Plus en détail

Les tarifs d électricité. Tarif bleu: 3 à 36 kva exclu Tarif jaune: 36 à 250 kva exclu Tarif vert: 250 kva

Les tarifs d électricité. Tarif bleu: 3 à 36 kva exclu Tarif jaune: 36 à 250 kva exclu Tarif vert: 250 kva Les tarifs d électricité Tarif bleu: 3 à 36 kva exclu Tarif jaune: 36 à 250 kva exclu Tarif vert: 250 kva Comment choisir son tarif? en fonction du réseau d alimentation en fonction de la puissance en

Plus en détail

Le BERIM a pour mission de contrôler l exploitation du réseau de chaleur de la Ville de Vénissieux : - Vérification des paramètres techniques ; -

Le BERIM a pour mission de contrôler l exploitation du réseau de chaleur de la Ville de Vénissieux : - Vérification des paramètres techniques ; - 1 2 3 Le BERIM a pour mission de contrôler l exploitation du réseau de chaleur de la Ville de Vénissieux : - Vérification des paramètres techniques ; - Veille réglementaire ; - Vérification du respect

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 20111012-01 / DPE Valable jusqu au : 11/10/2021 Type de bâtiment : Bureaux Type d activités: Bureaux Année de construction : Partiellement < 1948 et > 1975 Surface utile : 1755 m² Adresse : 73 chemin

Plus en détail

STBRCSS. Quoi? Un récupérateur de chaleur pour salles serveur

STBRCSS. Quoi? Un récupérateur de chaleur pour salles serveur Quoi? Un récupérateur de chaleur pour salles serveur OUI MAIS : Complexifier un système c est augmenter sa probabilité de panne. Le système ne doit pas interférer avec les systèmes existants => totale

Plus en détail

Politique énergétique et gestion durable au Sénat rapport global

Politique énergétique et gestion durable au Sénat rapport global Questure Politique énergétique et gestion durable au Sénat rapport global 1. État des lieux : consommations totales en 2013 - non normalisées Électricité Gaz Eau kwh EURO kwh EURO m 3 EURO 2009 932 272

Plus en détail

Formation Comptabilité énergétique

Formation Comptabilité énergétique Opération groupée de Conseil d Orientation Energétique Formation Comptabilité énergétique 11 / 18 avril 2011 Bertrand DENIS 2 rue du niveau 66200 ELNE Tél : 04 68 56 43 95 Courriel : contact@definergie.fr

Plus en détail

Ma consommation de référence... 7 Qu appelle-t-on "consommation de référence"?... 7 Notez ci-dessous vos consommations de référence :...

Ma consommation de référence... 7 Qu appelle-t-on consommation de référence?... 7 Notez ci-dessous vos consommations de référence :... Le tableau des relevés Sommaire Mes données personnelles... 3 Quelques informations sur mon logement... 4 Quelles sources d énergie utilisez-vous?... 5 Ma consommation de référence... 7 Qu appelle-t-on

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Vestiaire stade des Gripôts

AUDIT ENERGETIQUE. Vestiaire stade des Gripôts DELTAWATT AUDIT ENERGETIQUE Vestiaire stade des Gripôts DELTAWATT Audit Energétique Saint Sebastien sur Loire - Janvier 2007 Vestiaires stade des Gripôts - 1/11 503 - VESTIAIRES DES GRIPOTS copyright IGN

Plus en détail

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS La Région a fait de l'excellence environnementale sa priorité. Elle se traduit concrètement au travers du Plan Initiatives

Plus en détail

Economies d énergies dans le milieu SANITAIRE Jeudi 31 mai 2012. 31 Mai 2012

Economies d énergies dans le milieu SANITAIRE Jeudi 31 mai 2012. 31 Mai 2012 Economies d énergies dans le milieu SANITAIRE Jeudi 31 mai 2012 31 Mai 2012 Plan Présentation d Ad3e Présentation de la mission d audit énergétique Présentation des résultats Présentation d Ad3e Qui sommes

Plus en détail

Suivi des Consommations d énergie en Provence Alpes Côte d Azur. Rendu Maisons de Retraite

Suivi des Consommations d énergie en Provence Alpes Côte d Azur. Rendu Maisons de Retraite Suivi des Consommations d énergie en Provence Alpes Côte d Azur Rendu Maisons de Retraite Maître d Ouvrage : Région Provence Alpes Côte d Azur et Observatoire Régional de l Énergie Date : mardi 26 avril

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

Bien utiliser le site energychallenge.be

Bien utiliser le site energychallenge.be Cher participant à l Energy Challenge, Ce manuel a pour but de vous expliquer pas à pas l inscription et l utilisation du site www.energychallenge.be. Ce site vous permet de suivre de près votre consommation

Plus en détail

Utilisation du site www.energychallenge.be

Utilisation du site www.energychallenge.be Cher participant à l Energy Challenge, Ce manuel à pour but de vous expliquer pas à pas l inscription et l utilisation du site www.energychallenge.be. Ce site vous permet de suivre de près votre consommation

Plus en détail

Evaluation des émissions

Evaluation des émissions Evaluation des émissions de gaz à effet de serre générées par les activités de la Bourse de l Immobilier 28 Avenue thiers 33100 BORDEAUX Tél : 05 57 77 17 77 - Fax : 05 56 40 58 63 www.bourse-immobilier.fr

Plus en détail

l évaluation de la consommation d énergie à l école

l évaluation de la consommation d énergie à l école l évaluation de la consommation comprendre la consommation d énergie de notre école Adapté de EcoSpark, Wattwize: Teacher Guide, document 1, accessible sous ecospark.ca. L évaluation de la consommation

Plus en détail

Pointe et chauffage électrique

Pointe et chauffage électrique Pointe et chauffage électrique Enquête et décryptage sur une bien curieuse singularité française Association négawatt 1 er déc 2009 011209e Pour commencer, un petit lexique Pour caractériser la puissance,

Plus en détail

Tarifs de vente du gaz TTC(*) au 01 novembre 2015

Tarifs de vente du gaz TTC(*) au 01 novembre 2015 s de vente du gaz TTC(*) au 01 novembre 2015 Base B0 B1 B2I B2S Exemples d usages Cuisine Cuisine et Eau chaude Chauffage et eau chaude et/ou cuisine individuelle Chauffage et/ou eau chaude dans les chaufferies

Plus en détail

CROUS DE LIMOGES Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

CROUS DE LIMOGES Synthèse des données. Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises CROUS DE LIMOGES Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne de collecte.

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 105.867.371 Valable jusqu au : 20/05/2021 Type de bâtiment : Bâtiment Type d activités: Autres Année de construction : 1989-2000 Surface utile

Plus en détail

R-3492-2002 Réponses aux demandes d'informations de l'acef de Québec suite à la 4 e rencontre technique sur les structures tarifaires

R-3492-2002 Réponses aux demandes d'informations de l'acef de Québec suite à la 4 e rencontre technique sur les structures tarifaires A R-3492-2002 Réponses aux demandes d'informations de l'acef de Québec suite à la 4 e rencontre technique sur les structures tarifaires 1) Nous aimerions avoir des explications sur vos affirmations en

Plus en détail

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 4 rue Voltaire, 38000 Grenoble 04 76 00 19 09 www.alec-grenoble.org Postulat Volonté des organismes sociaux

Plus en détail

Bien connaître le tarif Vert

Bien connaître le tarif Vert Bien connaître le tarif Vert http://corse.edf.com Comment se présente le tarif vert A5 1 Plusieurs versions tarifaires Courtes utilisations Moyennes utilisations Longues utilisations mais une structure

Plus en détail

Aménagement responsable et performance énergétique : la distribution, un acteur engagé.

Aménagement responsable et performance énergétique : la distribution, un acteur engagé. Aménagement responsable et performance énergétique : la distribution, un acteur engagé. Mercredi 14 octobre 2015, 13 h 35 14 h 20 Espace Congrès: Rio de Janeiro 3 +11 TWh cumac générés depuis 2013 +100

Plus en détail

11_ Coût global. Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel.

11_ Coût global. Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel. 11_ Coût global Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel. P A N O P T I Q U E P o r t e r u n r e g a r d g l o b a l s u r l E d

Plus en détail

Le tableau des relevés

Le tableau des relevés Le tableau des relevés Sommaire Mes données personnelles... 3 Quelques informations sur mon logement... 4 Quelles sources d énergie utilisez-vous?... 5 Ma consommation de référence... 7 Qu appelle-t-on

Plus en détail

Etude de la consommation électrique du lycée en vue de la réduction de la facture

Etude de la consommation électrique du lycée en vue de la réduction de la facture Lycée N.APPERT 44700 ORVAULT Essais de systèmes Etude de la consommation électrique du lycée en vue de la réduction de la facture Nom rédacteur : Observations : Date : Nom trinôme 2 : Prépa /5 CR /15 Déroul.

Plus en détail

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés L isolation des bâtiments RT 2012 Support : «maison» Manipulations TD Evaluation Durée : 2h Compétences à acquérir A- Analyser B- Modéliser C- Expérimenter D- Communiquer A1 A2 A3 B1 B2 B3 B4 C1 C2 D1

Plus en détail

Notice d utilisation du logiciel: Consult_teleinfo document révision 1.04

Notice d utilisation du logiciel: Consult_teleinfo document révision 1.04 Notice d utilisation du logiciel: Consult_teleinfo document révision 1.04 Lisez et analysez vos fichiers de relevé de téléinfo, tracez les courbes des journées, des mois ou de l'année... et tout cela sans

Plus en détail

Université MICHEL MONTAIGNE BORDEAUX III Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

Université MICHEL MONTAIGNE BORDEAUX III Synthèse des données. Avertissement - Légende des données Cartographie Energie CO 2 des Universités françaises Université MICHEL MONTAIGNE BORDEAUX III Synthèse des données Avertissement Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une

Plus en détail

SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant

SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant N/Ref Audit : Date de l audit : SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant Bilan économique de l'existant Facture "eau énergie" actuelle 1 : 2 669 2 500 Budget par ressources 2 000 1 500

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS Bâtiments communaux de la commune d ALLAIRE 56 350 ALLAIRE Ref : 12-012_ND 12/03/2013 1/18 Mise à Jour du 12/03/2013 Prise en compte d un nouveau bâtiment «Pôle

Plus en détail

zoom sur votre facture intermédiaire consultez les détails de votre facture ci-dessous

zoom sur votre facture intermédiaire consultez les détails de votre facture ci-dessous zoom sur votre facture intermédiaire consultez les détails de votre facture ci-dessous gaz, électricité, simplicité eni.be Rue AT5150000000 5451648316 Cour 4020 Chaumont Petit Bruno 4020 LIEGE 1 0Y 2 Votre

Plus en détail

Tarifs gaz & électricité

Tarifs gaz & électricité Tarifs gaz & électricité Ouverture du marché et enjeux CIMI 2015 1 Le marché de l électricité (source CRE) Le contrat au tarif réglementé de vente de l électricité que vous aviez avec votre fournisseur

Plus en détail

Evolution des réglementations et contribution de l offre Facility Insights. Schneider Electric

Evolution des réglementations et contribution de l offre Facility Insights. Schneider Electric Evolution des réglementations et contribution de l offre Facility Insights Evolution des réglementations Directive européenne : European Energy Directive (EED) Loi DDADUE Audit ISO50001 RT2012 Un environnement

Plus en détail

VOS CONTACTS. G Par Internet Pour gérer votre contrat et retrouver vos factures sur votre espace Client 24h/24 et 7j/7 : espaceclient.edf.

VOS CONTACTS. G Par Internet Pour gérer votre contrat et retrouver vos factures sur votre espace Client 24h/24 et 7j/7 : espaceclient.edf. VOS CONTACTS 20150218_234140_00002_HP0_PAR911_72 G Par Internet Pour gérer votre contrat et retrouver vos factures sur votre espace Client 24h/24 et 7j/7 : espaceclient.edf.com Identifiant Internet : OLXF6UU3G1

Plus en détail

zoom sur votre facture intermédiaire consultez les détails de votre facture ci-dessous

zoom sur votre facture intermédiaire consultez les détails de votre facture ci-dessous zoom sur votre facture intermédiaire consultez les détails de votre facture ci-dessous gaz, électricité, simplicité.be Votre facture vous permet de savoir, en un clin d œil et avec précision, ce que vous

Plus en détail

ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE LYON Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE LYON Synthèse des données. Avertissement - Légende des données des Universités françaises ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE LYON Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne de collecte. Pour les moyennes

Plus en détail

Plan Stratégique Energétique

Plan Stratégique Energétique Plan Stratégique Energétique I Contexte général 1 Part de l énergie du logement dans la consommation globale Le bâtiment, premier consommateur d énergie en France. 2 2 Enjeux internationaux L Union Européenne

Plus en détail

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES. PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES. PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire Rappel du contexte Adoption d un Plan Climat Energie Territorial en Conseil municipal

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Longueur : 12,10 m Largeur : 6,10 m Surface Shon : 109,00 m² Surface hab.

Plus en détail

des ménages en 2012 Montant moyen dépensé (en euros)

des ménages en 2012 Montant moyen dépensé (en euros) COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 645 Juin 2015 Consommations énergétiques des ménages en 2012 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION En 2012, la dépense moyenne annuelle en

Plus en détail

CROUS DE LILLE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

CROUS DE LILLE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises CROUS DE LILLE Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne de collecte.

Plus en détail

Université d'avignon ET DES PAYS DU VAUCLUSE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

Université d'avignon ET DES PAYS DU VAUCLUSE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données Cartographie Energie CO 2 des Universités françaises Université d'avignon ET DES PAYS DU VAUCLUSE Synthèse des données Avertissement Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d

Plus en détail

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura 19-06-2015 Approche Bilan Carbone Réf Date Auteur V1 04/06/15 ELAN V2 15/06/15 ELAN V3 19/06/15 ELAN ELAN 1, avenue Eugène Freyssinet 78061 SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES

Plus en détail

Avertissement - Légende des données

Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises Université du MAINE - LE MANS Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE Ce Bilan thermique simplifié a été réalisé à l aide du logiciel DIALOGIE Il a permis d estimer, à partir des informations recueillies lors d une visite d un technicien

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

Nom de la commune. Bilan annuel. Consommations et dépenses énergétiques 2012

Nom de la commune. Bilan annuel. Consommations et dépenses énergétiques 2012 Nom de la commune Bilan annuel Consommations et dépenses énergétiques 212 1 Rédacteur : Sylvain GUINEBERTEAU tel. 2 47 6 9 7 - sylvain.guineberteau@ale37.org 2 Sommaire Bilan Global depuis 28 4 Par types

Plus en détail

électronique du tarif bleu

électronique du tarif bleu Le compteur MONOphasé électronique du tarif bleu Qu est- ce que le compteur Electrique? Destiné à mesurer les consommations, il possède quelques avantages : Il vous précise le tarif choisi et la tarification

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

Prix des énergies. & Compétitivité du gaz naturel. 17 septembre 2013. Actualités & Graphiques

Prix des énergies. & Compétitivité du gaz naturel. 17 septembre 2013. Actualités & Graphiques Prix des énergies & Compétitivité du gaz naturel Septembre 2013 Actualités & Graphiques DELEGATION DEVELOPPEMENT Pôle Produits Offres Professionnalisation Prix des énergies & Compétitivité du gaz Contexte

Plus en détail

Audit-diagnostic de l'asa de Matufle. Action financée par l'agence de l'eau Adour Garonne et la région Midi- Pyrénées

Audit-diagnostic de l'asa de Matufle. Action financée par l'agence de l'eau Adour Garonne et la région Midi- Pyrénées Audit-diagnostic de l'asa de Matufle Action financée par l'agence de l'eau Adour Garonne et la région Midi- Pyrénées I) Présentation de la démarche Qu'est-ce qu'un audit-diagnostic? Point complet sur le

Plus en détail

L électricité à Genève

L électricité à Genève Les tarifs au er janvier 0 Les prix de l'électricité augmentent en moyenne de 0 % au er janvier 0, essentiellement en raison de la répercussion de la hausse du prix du transport à très haute tension (Swissgrid),

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel Fiche pratique /Mes démarches L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel L'ouverture à la concurrence des marchés de l électricité et du gaz naturel est effective depuis le 1er juillet

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION GEDATEL-Meter

NOTICE D UTILISATION GEDATEL-Meter NOTICE D UTILISATION GEDATEL-Meter GEDATEL Conseil Energies ZI Les Fontaine 26120 Chabeuil 04 75 42 95 72 gedatel@gedatel.fr GENTIANE INFORMATIQUE Syalles 07570 Desaignes 04 75 07 73 27 contact@gentiane.fr

Plus en détail

Commune de Milvignes - Réseau électrique Auvernier

Commune de Milvignes - Réseau électrique Auvernier Commune de Milvignes - Réseau électrique Auvernier RESUME DES TARIFS D'ELECTRICITE 2015, hors TVA Tarifs intégrés comprenant l'utilisation du réseau, la fourniture d'énergie et les taxes (Energie Double)

Plus en détail

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie Liberté Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE DES FINANCES ET DE L'INDUSTRIE 600 550 500 450 400 350 300 En euros constants indice base 100 en 1973 PRIX DES ÉNERGIES Prix du pétrole

Plus en détail

TP MPI N 109: FEUILLE DE CALCUL / EDF

TP MPI N 109: FEUILLE DE CALCUL / EDF TP MPI N 109: FEUILLE DE CALCUL / EDF Niveau: Thème: Objectifs: 2 nde STI Informatique Effectuer une recherche sur Internet Mettre en œuvre une feuille de calcul pour le calcul d'une facture EDF Conditions

Plus en détail

Lycées de la Région Rhône-Alpes :

Lycées de la Région Rhône-Alpes : Lycées de la Région Rhône-Alpes : Elaboration et mise en oeuvre d un plan de maîtrise de l énergie Véronique RICHALET Direction de l Immobilier des Lycées Service Ressources Développement GSM : 06 70 81

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE :

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : DOSSIER THÉMATIQUE Mars 2015 TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : Quelles conséquences sur les consommations énergétiques et les caractéristiques bioclimatiques? Le renforcement

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA, commissaires

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA, commissaires Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 17 février 2016 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz en distribution publique

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS SIREN : 706 580 149

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS SIREN : 706 580 149 Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS Décembre 2012 Table des matières I. DESCRIPTION GÉNÉRALE... 3 I.1 Contexte et objectif... 3 I.2 Année de reporting de l exercice et de

Plus en détail