Par : S / Abdessemed

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Par : S / Abdessemed"

Transcription

1 Par : S / Abdessemed

2 Cette méthode de prélèvement est facile et rapide et fournit du sang en quantité suffisante pour permettre de répéter un test en cas d erreur ou de résultats douteux, cependant, elle doit être effectuée avec beaucoup de soins.

3 Alcool isopropylique à 70% Coton hydrophile ou compresses de gaze Garrot Tubes appropriés aux tests à effectuer Aiguilles Sparadrap

4 Vérifier l identité du malade et identifier les tubes Le patient doit être installé confortablement, le bras appuyé sur une surface plane Il doit fermer la main pour faire gonfler les veines, qui seront ainsi plus facilement palpable

5

6

7 Choisir le point de ponction, généralement sont les veines superficielles du pli du coude et de l avant bras (veines céphalique, médiane céphalique et médiane basilique) Ce sont de grosses veines superficielles qui ne glissent pas et ne roulent pas

8 1=veine radiale superficielle 2=veine médiane 3=veine ulnaire superficielle 4=veine médiane céphalique 5=veine médiane basilique 6=veine céphalique 7=veine basilique

9 on n utilise les veines de la main qu en cas d échecs répètes de ponctions dans des régions plus hautes, car ces veines ont tendance à rouler, d autres part, l innervation assez riche de la face dorsale de la main rend la ponction très douloureuse.

10 1=veine ulnaire superficielle 2=veine ulnaire accessoire 3=veine radiale superficielle 4=arcade palmaire

11 Palper le trajet de la veine avec l index, nettoyer la région avec l alcool, essuyer ensuite pour prévenir l hémolyse du spécimen et éviter une sensation de brûlure au moment de la ponction

12 Saisir le bras du patient au niveau du coude et tendre légèrement la peau sur la veine. Traverser la peau dans le sens de la circulation veineuse en dirigeant la pointe de l aiguille au centre de la veine.

13

14 Relâcher le garrot des l apparition du sang dans le tube et demander au malade d ouvrir la main, un certain degré d hémoconcentration se produit après une minute de stase

15

16 Remplir les tubes jusqu'à ce que la proportion anticoagulant / sang est adéquate. Mélanger immédiatement chaque tube contenant un anticoagulant en renversant complètement les tubes 5à6 fois. Ne pas agiter trop fortement pour éviter l hémolyse.

17

18 Comprimer fermement la veine ponctionnée avec une gaze stérile et essuyer avec une gaze sèche, placer un sparadrap. Vérifier de nouveau l identification des tubes, Si le malade souffre d hépatite, l inscrire sur chaque tube et placer les échantillons dans un sac en plastique

19

20

21

22 Le prélèvement de microéchantillons sanguins est particulièrement utilisé en pédiatrie pour obtenir de petites quantités de sang pour les analyses de laboratoire

23 Chez les adultes, cette méthode est employée lors des brûlures étendus,en cas d extrême obésité, chez les sujets âgés (gériatrie) ou chez des malades dont la ponction veineuse est réservée à des fins thérapeutiques

24 Le sang prélevé par ponction cutanée est un mélange provenant des artérioles des veinules et des capillaires

25 Il existe différents points pour la ponction cutanée : La surface plantaire du talon (nouveau né) surface plantaire du gros orteil (brûlures étendues) face palmaire d un doigt (jeune enfant, adulte) le lobule de l oreille (rarement utilisé).

26 Alcool isopropylique à 70% coton hydrophile ou compresses de gaze vaccinostyles stériles

27 Pipettes appropriées auxquelles on adapte un tube de caoutchouc avec embout buccal. Liquide de dilution selon les analyses demandées. Capillaires et tubes selon les analyses demandées

28 Choisir le point de ponction qui ne doit pas être oedématie. Réchauffer le point de ponction, cela va permettre une augmentation de l écoulement sanguin (couvrir le point de ponction d une serviette humide réchauffe à 40 c pendant 3à5 minutes ou d immerger le doigt ou le talon dans de l eau à 40 c pendant 5 minutes et de sécher rapidement avec une serviette chaude.

29 Nettoyer avec de l alcool, essuyer ensuite avec un tampon stérile. Faire une piqûre nette de 2à3 mm de profondeur avec un vaccinostyle stérile jetable (car une simple immersion dans l alcool ne détruit pas le virus de l hépatite B et le virus de L hépatite C).

30 Essuyer la 1 goutte de sang pour éviter une contamination avec le liquide tissulaire (lymphe). Si la ponction est correcte, il est possible prélever de 0,5 à 1 ml de sang, laisser le sang venir naturellement et ne pas presser si ce n est que très doucement, car une pression trop grande peut provoquer une hémolyse ou une contamination avec du liquide tissulaire

31

32 Les spécimens hématologiques sont prélevés dans des micropipettes calibrées qu on adapte à un tube de caoutchouc de 20 cm environ avec embout buccal, d autres peuvent être prélèves dans des tubes contenant de l EDTA et dilué plus tard,.dans ce cas, il est important de prélever une quantité adéquate de sang

33 Si l on veut étudier la morphologie des cellules ou établir la formule leucocytaire, une petite goutte de sang est déposée directement sur une lame propre, le sang doit être étale aussitôt et le frottis séché rapidement par agitation à l air pour prévenir la déformation des cellules

34 Les valeurs obtenues lors de la numération des globules rouges, de la détermination de l hématocrite et du dosage de l hémoglobine sont plus basses lorsque le prélèvement est effectué par ponction cutanée

35 la numération des plaquettes est également moindre cependant, les différences entre les résultats obtenus d un échantillon de sang veineux et de sang périphérique sont moins marquées si le point de ponction est le doigt que le lobule de l oreille.

36

Étapes préexécutoires

Étapes préexécutoires Ponction veineuse Rassembler le matériel: Aiguille à prélèvements multiples ou microperfuseur à ailette (calibre 20 ou 21) Barillet Tubes de prélèvement Gants non stériles Garrot Tampons d alcool Ruban

Plus en détail

Installation d un cathéter veineux court périphérique

Installation d un cathéter veineux court périphérique Installation d un cathéter veineux court périphérique Étapes préexécutoires Un garrot Tampons d alcool Cathéters veineux de différents calibres Piqué jetable Gants non stériles Pellicules transparentes

Plus en détail

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Théorie et Rôle Infirmier Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Plan Définition Objectifs Lieux de ponction Quand effectuer une prise de sang Matériel nécessaire Rôle Infirmier / prélèvement sanguin

Plus en détail

NOUVEL IMPREGNATEUR AUTOMATIQUE

NOUVEL IMPREGNATEUR AUTOMATIQUE NOUVEL IMPREGNATEUR AUTOMATIQUE VANDA FRANCE Téléphone : 0033 2 47 59 13 35 Courriel : info@vanda-france.fr Site internet : www.vanda-france.fr Le nouvel imprégnateur monoposte VANDA FRANCE permet l'imprégnation

Plus en détail

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage.

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage. 1- OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Cette procédure vise à garantir la bonne réalisation de prélèvements qui seront analysés au sein du groupe ALPHABIO, ils peuvent être effectués dans différents lieux :

Plus en détail

Laboratoire d analyses médicales

Laboratoire d analyses médicales Le prélèvement de sang veineux Laboratoire d analyses médicales Guide de recommandations spécifique à l utilisation des produits VACUTAINER Becton Dickinson BECTON Troisième édition DICKINSON Vacutainer

Plus en détail

Bayer facilite la vie du diabètique

Bayer facilite la vie du diabètique Bayer facilite la vie du diabètique Lecteurs de glycémie de Bayer Conseils pour un prélèvement sanguin simple et tout en douceur Dispositif de prélèvement et lancettes de Bayer Avez-vous des questions

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

Destinataires. Sommaire

Destinataires. Sommaire Destinataires Pour application : préleveurs Pour information : tout le personnel du laboratoire Mode de diffusion Papier Informatique Modalité de diffusion Messagerie Classeur dans les box de prélèvements

Plus en détail

LES DIFFÉRENTES INJECTIONS

LES DIFFÉRENTES INJECTIONS 17.03.09 Mme Dicchi Soins Infirmiers II I)Les incontournables pour toute injection A)La seringue : schéma B)Désinfection du point d injection C)Pansement à la fin de l injection D)La position du patient

Plus en détail

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes LES INJECTIONS DEFNINTION Une injection parentérale est l introduction dans l organisme de substances médicamenteuses par une autre voie que le tube digestif au moyen d une seringue et d une aiguille.

Plus en détail

Lire attentivement les instructions avant de procéder au prélèvement de votre échantillon sanguin.

Lire attentivement les instructions avant de procéder au prélèvement de votre échantillon sanguin. Lire attentivement les instructions avant de procéder au prélèvement de votre échantillon sanguin. Précautions et Restrictions Ne pas suivre toutes les instructions peut fortement affecter l exactitude

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 17 juin 2015 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

Réalisation d'un myélogramme. VERSION COMMENTAIRE DATE 02 mise à jour 25/09/2013 03 Révision annuelle 09/10/2014 04 Aucune modification 07/01/2016

Réalisation d'un myélogramme. VERSION COMMENTAIRE DATE 02 mise à jour 25/09/2013 03 Révision annuelle 09/10/2014 04 Aucune modification 07/01/2016 HIA Clermont-Tonnerre Brest Laboratoire de Biologie Médicale Mode opératoire Réalisation d'un myélogramme Code : PRA-MO-PRLTMYELO Version n 04 Date d'application : 07/01/2016 Page : 1 / 7 VERSION COMMENTAIRE

Plus en détail

ÉTAPES PRÉEXÉCUTOIRES. Désinfecter le sthétoscope avec un tampon d alcool

ÉTAPES PRÉEXÉCUTOIRES. Désinfecter le sthétoscope avec un tampon d alcool SIGNES VITAUX INTRODUCTION Les signes vitaux sont la température, le pouls, la respiration et la pression artérielle. Ils sont des indicateurs de la santé du client. La mesure des signes vitaux constitue

Plus en détail

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour test diagnostique in vitro PI-TT.610-FR-V5 Instructions Utilisation visée

Plus en détail

Protocole Hémoculture

Protocole Hémoculture Hôpital Local Intercommunal Soultz-Issenheim N : S.PT.S.042.1 Protocole Hémoculture SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 11 : SERVICE DE SOINS

Plus en détail

Tableau récapitulatif

Tableau récapitulatif Tableau récapitulatif Définition spécifique Injection intra dermique Injection sous cutanée Injection intra musculaire Injection intra veineuse Introduction d une solution concentrée Introduction d une

Plus en détail

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire.

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire. Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament CINRYZE de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION OBJECTIFS SPECIFIQUES : ENUMERER SANS ERREUR LES ELEMENTS QUI COMPOSENT LE MATERIEL COURANT DE SOINS EXPLIQUER CHACUNE DES TECHNIQUES

Plus en détail

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Étapes pré-éxécutoires Mesurer la glycémie capillaire Étapes pré-éxécutoires Retirer l insuline du congélateur Comparer l étiquette avec

Plus en détail

NE JAMAIS TRANSVASER D UN TUBE A L AUTRE!

NE JAMAIS TRANSVASER D UN TUBE A L AUTRE! Auteur : TOITOT Geraldine Validateur : EL HAMRI Mohamed Page 1 sur 5 Vérificateur(s) : Marine HERPSON Approbateur : EL HAMRI Mohamed 1. 1 I. LE PRELEVEMENT SANGUIN L ordre de remplissage des tubes lors

Plus en détail

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements pour Hémoculture C2MOHEMOC

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements pour Hémoculture C2MOHEMOC Les modifications apportées à la version précédente apparaissent en rouge. 1. Objet et domaine d application Ce mode opératoire décrit les différentes étapes pour réaliser les prélèvements pour hémoculture.

Plus en détail

PRÉLÈVEMENT DE SANG PAR PONCTION CAPILLAIRE AUX FINS D ANALYSE

PRÉLÈVEMENT DE SANG PAR PONCTION CAPILLAIRE AUX FINS D ANALYSE PRÉLÈVEMENT DE SANG PAR PONCTION CAPILLAIRE AUX FINS D ANALYSE Troisième édition RÈGLES DE PRATIQUE PRÉLÈVEMENT DE SANG PAR PONCTION CAPILLAIRE AUX FINS D ANALYSE - RÈGLES DE PRATIQUE - Troisième édition

Plus en détail

EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Service : Microbiologie Méthode technique Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Rédaction : BLETTNER.C

Plus en détail

Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00. Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75

Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00. Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75 INSTRUCTIONS GENERALES Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00 Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75 Aucun prélèvement ne doit être

Plus en détail

Description du dispositif et des accessoires spécifiques

Description du dispositif et des accessoires spécifiques Description du dispositif et des accessoires spécifiques Le PICC est un cathéter en silicone ou en polyuréthane mesurant entre 30 et 60 cm, il est radio-opaque. Les cathéters posés au DEA sont en général

Plus en détail

PRELEVEMENT ET CONSERVATION DES ECHANTILLONS INDEX

PRELEVEMENT ET CONSERVATION DES ECHANTILLONS INDEX v5 1 PRELEVEMENT ET CONSERVATION DES ECHANTILLONS INDEX 1. Bonne pratique de prélèvements...2 1.1 Avantages des prélèvements sous vides par rapport à la seringue...2 1.2 Préparation du patient:...2 1.3

Plus en détail

UN ACCÈS VASCULAIRE POUR

UN ACCÈS VASCULAIRE POUR UN ACCÈS VASCULAIRE POUR L HÉMODIALYSE Qu est-ce que c est? Pour vous, pour la vie Madame, monsieur, Votre médecin vous a informé de la nécessité de recevoir des traitements d hémodialyse pour remplacer

Plus en détail

Comptage de Cellules avec une Hémacytomètre Utilisation élémentaire de lê hémacytomètre Introduction Malgré les développements technologiques qui ont eu lieu dans les laboratoires scientifiques durant

Plus en détail

Section 5 : Guide pour les mesures biochimiques (Step 3) Présentation générale

Section 5 : Guide pour les mesures biochimiques (Step 3) Présentation générale Présentation générale Cette section donne des informations concernant les mesures biochimiques qui doivent être faites dans le cadre de Step 3 de l'instrument STEPS. A qui s'adresset-il? Ce guide est destiné

Plus en détail

Généralités sur les injections

Généralités sur les injections Généralités sur les injections UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX Promotion 2014-2017 1 Plan 1- Principes à

Plus en détail

L administration du facteur de coagulation à domicile

L administration du facteur de coagulation à domicile L administration du facteur de coagulation à domicile la voie périphérique Guide à l usage des patients et des parents d enfants hémophiles Sommaire Introduction : Qu est-ce que l abord veineux périphérique?

Plus en détail

ASSURANCE-QUALITÉ LABORATOIRES Chapitre 2 : Documentation Section : Prélèvements

ASSURANCE-QUALITÉ LABORATOIRES Chapitre 2 : Documentation Section : Prélèvements Ponction capillaire Matériel Chaise à prélèvement Manuel des prélèvements du service de biologie médicale Plateau à prélèvement contenant : Lancettes stériles ou dispositif semi-automatique à ponction

Plus en détail

Date : 08 juillet 2013. Date : 1 octobre 2015. Date : 2 octobre 2015. Version 3. Généralités

Date : 08 juillet 2013. Date : 1 octobre 2015. Date : 2 octobre 2015. Version 3. Généralités Direction des services vétérinaires Procédure normalisée de fonctionnement Objet : Administrations et injections chez le chien Numéro : AD-7 Portée : Ceci est une directive de la Direction des services

Plus en détail

I. Exercices pour l entorse de la cheville. Traitement initial de l entorse, conseils pour réduire le gonflement. Exercice 1 : Étirement des mollets

I. Exercices pour l entorse de la cheville. Traitement initial de l entorse, conseils pour réduire le gonflement. Exercice 1 : Étirement des mollets 236 l examen musculosquelettique I. Exercices pour l entorse de la cheville Initialement, l objectif du traitement est de limiter l enflure et la douleur. Lorsque la cheville n est plus douloureuse et

Plus en détail

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Document destiné aux sauveteurs et aux moniteurs Édition septembre 2006 Table des matières Recueil de techniques de bandages et d immobilisations...4

Plus en détail

DIRECTIVES POUR L AGENT A SON DOMICILE OU SUR SON LIEU DE TRAVAIL

DIRECTIVES POUR L AGENT A SON DOMICILE OU SUR SON LIEU DE TRAVAIL CHU DE LIEGE Direction Médicale Sites : Sart-Tilman N.-D. des Bruyères Ourthe-Amblève Brull Aywaille Titre : Procédure de prise en charge des membres du personnel du CHU suspects de grippe A H1N1v2009.

Plus en détail

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme République Démocratique du Congo Ministère de la Santé Programme National de Lutte Contre le Paludisme Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme Ces planches visent à améliorer le diagnostic

Plus en détail

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène Mesures d hygiène générales Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène vis-à-vis

Plus en détail

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD.

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD. DOMAINE : SOINS N version : 1 PROTOCOLE PLEURX : SURVEILLANCE ET DRAINAGE Rédaction / date Validation / date Approbation / date Diffusion / date Actualisation / date 20/03/09 CLIN 26/03/10 Dr Le Moulec

Plus en détail

Formation sur le glucomètre Accu-Chek Inform II

Formation sur le glucomètre Accu-Chek Inform II Formation sur le glucomètre Accu-Chek Inform II 1 Introduction Lorsque vous aurez complété les 3 modules de formation (durée de 20 minutes), vous devrez faire l examen. Une fois débuté, l examen doit être

Plus en détail

ENFANTS > 1 mois jusqu à 13 ans 1 SEULE HEMOCULTURE 1 FICHE D ENQUETE

ENFANTS > 1 mois jusqu à 13 ans 1 SEULE HEMOCULTURE 1 FICHE D ENQUETE PROCEDURE DE PRELEVEMENT DES HEMOCULTURES Réseau de surveillance des bactériémies en RDC Service de Microbiologie INRB Contacts : Dr.Lunguya 081 51 81 121 ou Biol. Bonebe 099 827 80 18 Préparation du matériel

Plus en détail

Lames préparées (pancréas) Indicateur de glycémie et bandelette d analyse Dispositif de prélèvement sanguin

Lames préparées (pancréas) Indicateur de glycémie et bandelette d analyse Dispositif de prélèvement sanguin LA GLYCÉMIE But Comprendre l histologie du pancréas. Établir des liens entre l histologie et la physiologie glandulaire. Observer les effets de l insuline sur le contrôle du sucre sanguin. Expliquer les

Plus en détail

Systèmes de Prélèvement Sanguin Référencement

Systèmes de Prélèvement Sanguin Référencement Systèmes de Prélèvement Sanguin Référencement S-Monovette Préparation Référence Volume Longueur / Ø Conditionnement / Sous-condt S-Monovette Préparation Référence Volume Longueur / Ø Conditionnement /

Plus en détail

Étude d un tensioactif

Étude d un tensioactif TP N 20 Étude d un tensioactif - page 116 - Édition 2006 - T.P. N 20 - ÉTUDE D UN TENSIOACTIF UTILISATION DU TENSIOMETRE LAUDA TD 1 1. Généralités sur l appareil utilisé Le tensiomètre est constitué de

Plus en détail

CONFORMITÉ DES SPÉCIMENS-INFORMATION OBLIGATOIRE. MPQ-LIS-GEV-001- V006 Page 1 sur 6 Section : Gestion des évènements Statut : APPROUVÉ

CONFORMITÉ DES SPÉCIMENS-INFORMATION OBLIGATOIRE. MPQ-LIS-GEV-001- V006 Page 1 sur 6 Section : Gestion des évènements Statut : APPROUVÉ V006 Page 1 sur 6 Préparé par : Luce Valois Approuvé par : Dre Danielle Talbot En vigueur le 2014-03-28 1. IDENTIFICATION DE LA REQUÊTE 1.1 Spécimens informatisés Double identification Nom, prénom, sexe

Plus en détail

COMMENT SOIGNER UNE PLAIE?

COMMENT SOIGNER UNE PLAIE? COMMENT SOIGNER UNE PLAIE? Attention! Ne frottez pas la plaie, tamponnez-la le plus possible. Le frottement est douloureux et peut aussi endommager encore plus les tissus. N utilisez jamais un tampon d

Plus en détail

ANNEXE 3 : Mesure de la pression intraoculaire

ANNEXE 3 : Mesure de la pression intraoculaire ANNEXE 3 : Mesure de la pression intraoculaire MESURE DE LA PRESSION INTRAOCULAIRE La mesure de la pression intraoculaire s'appelle la tonométrie. Bien que la tonométrie soit une procédure simple, il

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang Transport des gaz dans le sang A Introduction : La fonction respiratoire du sang représente le transport des gaz respiratoires: du poumon aux tissus pour l oxygène, en sens inverse pour le dioxyde de carbone.

Plus en détail

Soins d hygiène et de confort / H - Soins des yeux - 1 -

Soins d hygiène et de confort / H - Soins des yeux - 1 - Soins d hygiène et de confort / H - Soins des yeux - 1 - H SOINS DES YEUX H 1 SOINS D HYGIENE FREQUENCE Soin journalier effectué lors de la toilette et plus souvent, si nécessaire BUTS - Maintenir propres

Plus en détail

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE L ABC DE L HÉPATITE B LES GESTES À FAIRE S informer, se protéger et protéger ses proches Direction de santé publique de Laval www.santepubliquelaval.qc.ca Je m informe QU EST-CE QUE L HÉPATITE B? 1 C est

Plus en détail

Les injections - 1 - DEFINITION Fait d'introduire une substance médicamenteuse dans l'organisme, au moyen d'une seringue munie d'une aiguille creuse.

Les injections - 1 - DEFINITION Fait d'introduire une substance médicamenteuse dans l'organisme, au moyen d'une seringue munie d'une aiguille creuse. Les injections - 1 - LES INJECTIONS GENERALITES DEFINITION Fait d'introduire une substance médicamenteuse dans l'organisme, au moyen d'une seringue munie d'une aiguille creuse. VOIES D'INTRODUCTION POUR

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions TRANSFUSION SANGUINE Des réponses à vos questions Des réponses à vos questions La présente brochure s adresse aux personnes qui pourraient avoir besoin d une transfusion de sang ou de produits sanguins

Plus en détail

ICPR-212 Manuel d instruction.

ICPR-212 Manuel d instruction. ICPR-212 Manuel d instruction. M/A/AUTO ALARME 2. ECRAN LED 3. INDICATEUR AUTO 4. REPORT D ALARME/ARRET MINUTEUR DE MIS EN VEILLE 5. REGLAGE D ALARME 6. REGLAGE DE L HEURE 7. MINUTEUR DE MISE EN VEILLE

Plus en détail

GENERALITES SUR LES INJECTIONS

GENERALITES SUR LES INJECTIONS GENERALITES SUR LES INJECTIONS D.GATIPON IFSI CHARLES FOIX PROMOTION 2010-2013 UE 4.4 C.4 S2 PLAN 1/ OBJECTIFS 2/ PRE REQUIS 3/ CADRE LEGISLATIF 4/ DEFINITION D UNE INJECTION 5/ LES DIFFERENTES VOIES D

Plus en détail

Série 0, 2012 ... Signatures des experts : Points obtenus : Note* : ... *La note est à reporter sur la feuille d'évaluation finale.

Série 0, 2012 ... Signatures des experts : Points obtenus : Note* : ... *La note est à reporter sur la feuille d'évaluation finale. Procédure de qualification Assistant médical CFC / Assistante médicale CFC Connaissances professionnelles écrites DIAGNOSTIC AU LABORATOIRE Série 0, 2012 No de candidat : Date d'examen :...... Durée de

Plus en détail

LASER DOPPLER. Cependant elle n est pas encore utilisée en routine mais reste du domaine de la recherche et de l évaluation.

LASER DOPPLER. Cependant elle n est pas encore utilisée en routine mais reste du domaine de la recherche et de l évaluation. LASER DOPPLER INTRODUCTION La technique qui utilise l effet Doppler à partir d un faisceau laser est l une des seules qui permette d enregistrer en continu le reflet de la perfusion superficielle de tissus

Plus en détail

Health & beauty Network ltd Cellu Smooth. Notice d utilisation

Health & beauty Network ltd Cellu Smooth. Notice d utilisation Health & beauty Network ltd Cellu Smooth Notice d utilisation 1 Le Cellu Smooth est un appareil thérapeutique qui utilise des ultrasons. Il aide à traiter les migraines, l arthrite, les rhumatismes, les

Plus en détail

SURVEILLANCE ET SOINS DE VOTRE FISTULE ARTÉRIOVEINEUSE

SURVEILLANCE ET SOINS DE VOTRE FISTULE ARTÉRIOVEINEUSE SURVEILLANCE ET SOINS DE VOTRE FISTULE ARTÉRIOVEINEUSE Unité de dialyse Pour vous, pour la vie Madame, monsieur, Votre fistule artérioveineuse relie une artère à une veine superficielle de votre bras.

Plus en détail

Liste des moyens et appareils (LiMA) Modification au 1er janvier 2011

Liste des moyens et appareils (LiMA) Modification au 1er janvier 2011 Ordonnance du DFI du 29 septembre 1995 sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie (Ordonnance sur les prestations de l assurance des soins, OPAS) 832.112.31 Liste des

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION STARFLOOR CLICK 30 & 50

NOTICE D INSTALLATION STARFLOOR CLICK 30 & 50 UTILISATION DOMAINE D USAGE Les lames de revêtements de sols Starfloor Click sont uniquement destinées à un usage résidentiel et en intérieur. * * *suivre nos recommandations spécifiques pour la pose dans

Plus en détail

MÉTHODE DE SOINS Rasage préchirurgical et préprocédure. Émise le : 19 décembre 2006 Révisée le : 10 octobre 2012 PRÉAMBULE

MÉTHODE DE SOINS Rasage préchirurgical et préprocédure. Émise le : 19 décembre 2006 Révisée le : 10 octobre 2012 PRÉAMBULE MÉTHODE DE SOINS Rasage préchirurgical et préprocédure Émise le : 19 décembre 2006 Révisée le : 10 octobre 2012 PRÉAMBULE Les poils ne devraient pas être enlevés avant une intervention chirurgicale ou

Plus en détail

Dans ce document, vous trouverez de l information concernant :

Dans ce document, vous trouverez de l information concernant : Information aux patients SOINS DE LA PEAU PENDANT LA RADIOTHÉRAPIE EXTERNE Oncologie Vitalité Zone : 1B 4 5 6 Établissement : Centre d oncologie Dr-Léon-Richard Dans ce document, vous trouverez de l information

Plus en détail

Formation super utilisateurs sur le lecteur de glycémie Accu-Chek Inform II

Formation super utilisateurs sur le lecteur de glycémie Accu-Chek Inform II Formation super utilisateurs sur le lecteur de glycémie Accu-Chek Inform II Vue d ensemble du système Le système Accu-Chek Inform II est composé des éléments suivants : - Lecteur de glycémie Accu-Chek

Plus en détail

QCM : Hygiène et sécurité des enfants

QCM : Hygiène et sécurité des enfants QCM : Hygiène et sécurité des enfants 1. En jouant dans la cour, un enfant est tombé et son genou saigne. Quelques gravillons adhèrent à la plaie. Que faites-vous en premier? a. Vous appelez les parents.

Plus en détail

SERVICE DE BIOLOGIE MÉDICALE

SERVICE DE BIOLOGIE MÉDICALE Page 1 sur 15 1. BUT S'assurer que la procédure pour la collecte de sang par ponction capillaire soit effectuée selon les normes afin d'éliminer les erreurs précédant l'analyse des échantillons pouvant

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Les Massages Ayurvédiques de Pierre et de Véronique 6/8 - Les Massages du Visage * * Le Massage du Nez à l huile de Moutarde. Durée totale : 15 mn

Les Massages Ayurvédiques de Pierre et de Véronique 6/8 - Les Massages du Visage * * Le Massage du Nez à l huile de Moutarde. Durée totale : 15 mn Les Massages Ayurvédiques de Pierre et de Véronique 6/8 - Les Massages du Visage * * Le Massage du Nez à l huile de Moutarde. Durée totale : 15 mn Position : Le patient est allongé sur le dos, les bras

Plus en détail

Système de surveillance du cholestérol Mission

Système de surveillance du cholestérol Mission Système de surveillance du cholestérol Mission Instructions de sécurité importantes Si l appareil est alimenté par un adaptateur secteur, le débrancher immédiatement après usage. Le mauvais usage d équipements

Plus en détail

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit.

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit. Pour plus d information, je contacte : Dr 1 Mon médecin : 2 Le service Info-Santé : 811 3 La Fondation canadienne du foie : www.liver.ca ou 514 876-4170 www.lavalensante.com MA LISTE D ACTIONS Je visite

Plus en détail

BIOPSIE de MOELLE OSSEUSE

BIOPSIE de MOELLE OSSEUSE BIOPSIE de MOELLE OSSEUSE Le prélèvement de moelle osseuse? La moelle osseuse, tissu hématopoïétique situé dans la cavité centrale des os, peut être prélevée de deux façons : -par ponction sternale -par

Plus en détail

E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES

E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES 1. Objet Cette procédure a pour objet d expliciter les modalités

Plus en détail

A QUOI SERT LE NIVEAU DE CUVE?

A QUOI SERT LE NIVEAU DE CUVE? LE NIVEAU DE CUVE Les explications et les schémas qui suivent correspondent à ce que j ai compris du fonctionnement du carburateur MIKUNI qui équipe les BETA trial. Elles sont aussi valables pour les autres

Plus en détail

DIVERSES PATHOLOGIES CHEZ LE CYCLISTE

DIVERSES PATHOLOGIES CHEZ LE CYCLISTE DIVERSES PATHOLOGIES CHEZ LE CYCLISTE TENDINITE ROTULIENNE Manivelles trop longues, selle trop basse, utilisation de trop grands braquets, position en " bec de selle ". La " bonne longueur de manivelles"

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

Les lignes noires représentent le résultat obtenu. Les lignes noires représentent le résultat obtenu

Les lignes noires représentent le résultat obtenu. Les lignes noires représentent le résultat obtenu simple ligne F-8 3,96 mm F-10 F-24 F-29 F-55 0,39 mm Rubans à filets double ligne F-0 F-2 3,96 mm F-4 F-6 L impression de cette page donne une épreuve à l échelle 1:1, toutefois en fonction de l imprimante

Plus en détail

INTRODUCTION 1. AVANT-PROPOS... 2 2. COMPOSITION DU MANUEL DU LABORATOIRE... 2 3. STATUT D'ANALYSE... 2 4. IDENTIFICATION DES FORMULAIRES...

INTRODUCTION 1. AVANT-PROPOS... 2 2. COMPOSITION DU MANUEL DU LABORATOIRE... 2 3. STATUT D'ANALYSE... 2 4. IDENTIFICATION DES FORMULAIRES... INTRODUCTION 1. AVANT-PROPOS... 2 2. COMPOSITION DU MANUEL DU LABORATOIRE... 2 3. STATUT D'ANALYSE... 2 4. IDENTIFICATION DES FORMULAIRES... 3 5. CONDITIONS SPÉCIALES À RESPECTER... 3 5.1 RESTRICTIONS

Plus en détail

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE DEFINITION La ponction pleurale est un acte médicochirurgical consistant à introduire une aiguille dans la cavité pleurale,

Plus en détail

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA)

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) SOMMAIRE Points essentiels...3 Pose du KTA, contexte urgent...4 Pose du KTA, contexte non urgent...7 Pansement du

Plus en détail

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions TRANSFUSION SANGUINE Des réponses à vos questions Des réponses à vos questions La présente brochure s adresse aux personnes qui pourraient avoir besoin d une transfusion de sang ou de produits sanguins

Plus en détail

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix Perfusion Bonnes pratiques IFSI - CH Roubaix Marion Coussemacq - 2012 Généralités Définition : Acte infirmier sur prescription médicale consistant à administrer par voie parentérale une préparation injectable

Plus en détail

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL Ecs 300LT CAPTEUR SoL 1 Pose du Capteur Manuel d installation et utilisation Le capteur se pose à 80 cm de profondeur, il doit être installé dans le sol et sera recouvert de terre.(tolérance du terrassement

Plus en détail

D après vous, à qui pourraient appartenir ce(s) sang(s)? Comment pourrait-on le(s) identifier?

D après vous, à qui pourraient appartenir ce(s) sang(s)? Comment pourrait-on le(s) identifier? TP Etude du sang Sur la scène de crime, nous avons retrouvé différents échantillons de sang (sur la victime, à côté d elle, sur la lame de scie, dans des tubes à essai). On se propose de déterminer la

Plus en détail

LES SOINS À APPORTER À SON DRAIN À LA SUITE D UNE CHIRURGIE MAMMAIRE

LES SOINS À APPORTER À SON DRAIN À LA SUITE D UNE CHIRURGIE MAMMAIRE LES SOINS À APPORTER À SON DRAIN À LA SUITE D UNE CHIRURGIE MAMMAIRE Informations générales Pour vous, pour la vie Suite à une intervention chirurgicale au niveau du sein, il est possible que l on vous

Plus en détail

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux Situation sur le terrain Comment procéder sans risque à des écouvillonnages oraux (prélèvements de salive) chez des patients décédés, que l on suspecte d être infectés par le virus Ebola Étape 1: Rassembler

Plus en détail

À RETENIR ÉCHANTILLONNAGE À L AIDE D UNE TARIÈRE/CAROTTIER. Méthode

À RETENIR ÉCHANTILLONNAGE À L AIDE D UNE TARIÈRE/CAROTTIER. Méthode Échantillonnage de sol pour la recherche de résidus vierge, crayons taillés, stylos, étiquettes, gomme, feutres marqueurs indélébiles, chaîne d arpenteur, règle de 25 cm, canif, bocaux propres en verre

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES)

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Pour la santé au travail CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Risques d AES Piqûre Coupure Projection sur visage yeux peau lésée Avec l aimable autorisation des sociétés SITA

Plus en détail

LES MASSAGES POUR BÉBÉ

LES MASSAGES POUR BÉBÉ LES MASSAGES POUR BÉBÉ La philosophie et les engagements du LABORATOIRE HÉVÉA Des produits 100% naturels élaborés exclusivement à partir de plantes en provenance des cinq continents et récoltées dans le

Plus en détail

D I A B ÈTE D I A B E T E S

D I A B ÈTE D I A B E T E S D I A B ÈTE D I A B E T E S Diabète 1 de 10 06/2011 DIABÈTE Essais & Diagnostic Appareils de mesure de la glycémie 3 Bande de test 4 Solution de contrôle 5 Stylo autopiqueur 5 Lancette stérile à usage

Plus en détail

Nouvelle procédure pour l analyse de la Chlamydia et Gonorrhée par PCR

Nouvelle procédure pour l analyse de la Chlamydia et Gonorrhée par PCR 5990 Côte-des-Neiges, Montréal, (Québec) H3S 1Z5 Tél. : (514) 344-8022 Fax : (514) 344-8024 Courriel : service@laboratoirescdl.com Lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 Dimanche de 10h00 à 14h00 MEMORANDUM

Plus en détail

Précautions «Standard»

Précautions «Standard» Précautions «Standard» Relais Régional d Hygiène Hospitalière du Centre RHC Précautions «Standard» Définition : Précautions «Standard» : 7 recommandations générales d hygiène à appliquer pour tout patient

Plus en détail

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE CHAPITRE 4 - PRATIQUES DE BASE ESPACE RÉSERVÉ AU L espace réservé au changement de couche comprend : Une table à langer dédiée au changement de couche. Les surfaces qui servent à d autres usages sont à

Plus en détail

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE I - PRINCIPE La chromatographie est une méthode physique de séparation de mélanges en leurs constituants; elle est basée sur les différences d affinité des substances à

Plus en détail

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010 Soins de bouche Assurer l hygiène bucco-dentaire en favorisant bien-être et confort Eviter la mauvaise haleine Prévenir et traiter l infection

Plus en détail

En cas d urgence. Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence

En cas d urgence. Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence 1 En cas d urgence Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence Quel que soit la situation d urgence _ Sécurisez le lieu de l accident ainsi que la victime. Vérifiez qu il

Plus en détail

NOTICE D EMPLOI. BD VACUTAINER Systèmes pour prélèvement veineux INS-MU

NOTICE D EMPLOI. BD VACUTAINER Systèmes pour prélèvement veineux INS-MU BD VACUTAINER Systèmes pour prélèvement veineux NOTICE D EMPLOI Laboratoire Lefaure-Petit, Epinal Laboratoire Culard, Epinal Laboratoire Sudour, Golbey Laboratoire Vicarini-Giretti, Remiremont Laboratoire

Plus en détail

Soins à domicile en cas de risque de contagion

Soins à domicile en cas de risque de contagion Lavage des mains Désinfection des mains Mettre un masque de protection Moyens auxiliaires Changer les draps du patient alité Retirer des gants Bandage des jambes d un patient qui doit garder le lit Lavage

Plus en détail

Guide de préparation de biberons de lait en poudre

Guide de préparation de biberons de lait en poudre Guide de préparation de biberons de lait en poudre Méthodes de stérilisation et accessoires La stérilisation à froid Quel objectif? Ce guide complète l information qui vous a été donnée par les infirmières

Plus en détail