Les métiers. Les métiers liés à la terre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les métiers. Les métiers liés à la terre"

Transcription

1 Les métiers Nous retrouvons nos ancêtres dans de nombreux départements, surtout du nord de la France. Ils vivaient majoritairement à la campagne mais certains avaient rejoint les cœurs des villages ou le cœur des grandes villes. Ils appartenaient à toutes les couches de la population ce qui nous permet d avoir un éventail étendu des métiers qui se pratiquaient dans la France des 17ème au 20ème siècle. Les métiers liés à la terre La majorité de nos ancêtres était des ruraux et leur métier lié à la terre. Cependant, à la campagne, ils n étaient pas tous au même niveau : une importante hiérarchie organisait la société rurale. Ainsi, la classe supérieure était constituée par les propriétaires terriens. La classe moyenne, par les laboureurs possédant quelques bêtes et du matériel de labour. Les plus pauvres étaient les journaliers ou manouvriers, qui ne possédaient quasiment rien et qui vivaient dans une «masure». Le terme de «laboureur» est cependant très vague. En effet, il n avait, pourtant, pas le même sens dans le fond de la baie de Saint-Brieuc qu en région parisienne ou entre le 16ème siècle et le 19ème siècle. Les Closiers : Les closiers étaient en Touraine et en Anjou des fermiers qui exploitaient des petites fermes entourées de murs ou de haies, les closeries. Pépiniériste : Germain Aubin ROUSSEAU (Sosa : 574) était pépiniériste au début du 19 ème siècle. Les métiers dans le domaine du vin Les régions viticoles n étaient pas les mêmes qu aujourd hui. La région parisienne était jusqu au 19 ème siècle la première région productrice de vin en France. Sur les coteaux de la Seine, les vignerons étaient nombreux et toute la famille était mise à contribution pour réaliser les gestes séculiers auprès des vignes. La qualité était plutôt mauvaise. Les cépages cultivés étaient le Bourguignon blanc et noir, le Dannerie, le Goix et le Vezay Certaines années étaient fastes comme 1781 et d autres catastrophiques comme en 1709 où l hiver rigoureux décima les plants. Le milieu du dix-neuvième siècle fut marqué par le pic de production et par le début de la fin avec l arrivée de l'oïdium, un champignon importé par des plants américains. 1

2 Le développement du chemin de fer (en 1858 Paris est relié à toutes les capitales du vin) donne un coup brutal aux vignerons parisiens, avec l arrivée rapide des productions des autres régions viticoles de France. En région parisienne, nous trouvons de nombreux vignerons : Jean GUILLERME (Sosa : 136), Etienne ROUSSEAU (Sosa : 512). Ce dernier était vigneron à Seine- Port au 18ème siècle. Les artisans On retrouve ce type d organisation hiérarchique dans le milieu des artisans. En effet le meunier, le maréchal-ferrant avaient une meilleure position que le tisserand, le sabotier ou le vannier. Dans les villes on retrouve des artisans plus spécialisés : serruriers, barbiers, aubergistes, vinaigriers L artisan le plus réputé est celui qui avait effectué le tour de France en tant que compagnon. Dans la branche maternelle, Victor GUAIS (Sosa : 60), a été compagnon du tour de France en tant qu ébéniste. Boucher : Jean Baptiste MONT (Sosa : 132) était boucher dans la Somme au début du 19 ème siècle comme son père Jean Charles Ambroise MONT (Sosa : 264). Bucheron : Jean Baptiste MARIETTE (Sosa : 288) était bucheron. Charpentier : Jacques BONAMY (Sosa : 1942) était charpentier Chaufournier : Raphaël RENARD (Sosa : 140) était chaufournier à Limoges Fourches (77). Il s occupait de fours à chaux de la commune. Maçon : André MARIETTE (Sosa : 18) et son père Julien MARIETTE (Sosa : 36) étaient maçons à Cesson (77). Ce dernier a notamment monté le monument aux morts de la commune de Cesson (77) en novembre Paul HELLIO lui était Manœuvre à Saint-Brieuc (22) au milieu du 20 ème siècle. 2

3 André Mariette au travail Maréchal Ferrant: Jacques PINCEMIN (Sosa : 1446) et Jean Verdier (sosa : 426) étaient maréchaux ferrant au 18 ème siècle, le premier à Plédran et le second dans le Beaujolais. Menuisier : Adrien GUAIS (Sosa : 30) avait une petite fabrique de meubles, à Congrier (53) employant quelques ouvriers. Le week-end, il devait faire le tour des fermes pour obtenir le paiement des factures (Agent de recouvrement avant l heure ).Il avait du mal à se faire payer par les agriculteurs. Souvent lorsqu il fallait monter un meuble pour un mariage, les agriculteurs donnaient un arbre et ne comprenait pas qu il fallait payer en plus pour obtenir le meuble fini. Dans les années 1930, les affaires devenaient moins florissantes avec l arrivée des meubles en kit. C est à cette époque qu il a choisi de reprendre la saboterie de son beau frère à Pouancé (49). Meunier : Le meunier fabriquait avec son moulin (à eau ou à vent) la farine qui était un élément essentiel dans la nourriture des siècles passés. Nous retrouvons plusieurs meuniers dans nos ancêtres que ce soit en Lorraine, en région Parisienne ou en Bretagne : Pierre CHASLE (Sosa : 634) : Meunier en Lorraine. Louis Pierre GARNIER (Sosa : 138) : Lors de son mariage en 1822 il était garde moulin à Savigny sur Orge. Lors de son décès, il était meunier au Moulin Pessard à Seine-Port (77). Le Moulin Pessard : «Ce moulin est les premier en amont des quatre moulins qui participaient à la richesse de Seine Port. On l appelait aussi moulin Collemart. Il date de la fin du XIVème siècle ; le premier possesseur connu étant un certain Philippe 3

4 Lemaire en 1380 ( ). Peu après, Pierre-Denis Mortemart en était devenu propriétaire. En 1832, Dominique Estienne, gendre de Mortemart, avait installé une féculerie. L avocat Jeannotte Bozerian en fut ensuite propriétaire avant qu il ne reste longtemps dans la famille Legrand. Le moulin fut toujours régulièrement exploité par les meuniers et ne cessa ses activités qu en 1876» Seine Port son histoire ses vieilles maisons de Dominique PALADILHE Jean LE MOINE (Sosa : 700) : Lors de la naissance de ses enfants entre 1758 et 1773 il était domicilié au Moulin Vieulou. Ce moulin situé sur l Urne, une rivière qui coulait à Yffiniac (22), appartenait à la famille Visdeloup. Tailleur de pierres : Jacques GUAIS (Sosa : 240) était tailleur de pierres. Les métiers dans le domaine des vêtements Canabassier (marchand canabassier) : Pierre SAINT LAGIER (Sosa : 6862) est né en 1624 à Amplepuis (69), il était marchand Canabassier. Ce terme désigne dans la région du Beaujolais, les marchands d articles en chanvre confectionnés par les lingères (articles de lingerie, serviettes, nappes ) Cordonnier : Firmin MONT (Sosa : 66) était cordonnier. Mathurin MARTIN (Sosa : 1006) quant à lui était cordonnier à la Chapelle Hullin (49). Couturière : Alexandrine BOITEL (Sosa : 67) était couturière en robe dans la Somme dans la deuxième partie du 19ème siècle. Filassier : Jean GUILLIER (Sosa : 246) était filassier au début du 19 ème siècle. Le filassier était celui qui lavait blanchissait le fil avec de l eau et du charbon. Fileuse : Avant de tisser, la laine, le coton, le chanvre devaient être filés par les fileuses. Marie Anne MINOT (Sosa : 105) était fileuse de coton dans la région lyonnaise, réputée pour ses tissages. Dans le Maine et Loire Françoise HEVIN (Sosa : 241) était également fileuse. Sabotier : François RAIMBAULT (Sosa : 62) qui avait appris le métier auprès d un de ses oncles, a ouvert un commerce de fabricant et marchand de sabots en Il a cédé le fond de commerce à son fils Louis en En 1938, Adrien GUAIS (Sosa : 30) a 4

5 pris le relais. Dans un coin de l établissement, il y avait un café. La fabrication des sabots a été très rentable jusqu à la fin du deuxième conflit mondial. La saboterie Raimbault : «Dans la boutique, deux machines retenaient principalement mon attention. L une, toute en longueur, servait à la taille des sabots : un bloc de bois y était fixé, des outils de coupe dessinaient sur ce bloc la forme extérieure du sabot et la copiaient sur celle d un modèle adjacent. Les copeaux volaient dans l air en tout sens ; à la fin de l opération, le sabot ressemblait au modèle mais le travail n était qu à moitié fait : il restait à évider l intérieur, opération plus délicate. Ce travail se faisait sur une deuxième machine, la «creuseuse» qui travaillait quatre sabots à la fois. Une cuiller tranchante en acier tournant à grande vitesse commandée par un levier pénétrait dans le bois et la sabotier, par une série de réglages et de manœuvres, donnait sa forme intérieure au sabot tandis qu une gerbe de copeaux emplissait la boutique.» «Bien sûr les sabots étaient faits à la machine mais il fallait les finir à la main : aussi y avait-il toujours un homme souvent notre ouvrier Ricou qui assurait la finition des sabots. La plupart du temps, les clients qui essayaient et achetaient des sabots disaient : Eh bien, ils me blessent ici et là encore au talon, voyez vous. Alors c était tout le savoir-faire du sabotier qui entrait en jeu : il fallait quelquefois un rien pour assurer le confort relatif d un sabot fait à son pied.» Louis Raimbault les culottes courtes 5

6 La Saboterie à Pouancé Tailleur d habits : Jean Alexandre GOUSSARD (Sosa : 38) exerçait son activité en Seine et Marne dans la seconde moitié du 19 ème siècle. Nicolas NICAISE (Sosa : 1026) quant à lui exerçait le métier de maître Tailleur d habits à Verrière le Buisson (91). Tisserand (Tissier) : Jean Nicolas BARTHELEMY (Sosa : 158) était tisserand à Brehain la Ville (54). Jean François GUAIS (Sosa : 120) exerçait ce même métier à Pouancé (53). On peut également retrouver le terme de Tissier. C est le cas pour Joseph Lièvre (Sosa : 838) dans la région du Beaujolais. Les artisans d art Outre, Victor GUAIS (Sosa : 60) qui a effectué un tour de France avec les compagnons du Tour de France, nous avons retrouvé une branche liée aux métiers de l artisanat d art : François CUPERLY (Sosa : 24) fabricant de meubles et Etienne GIRAULT (Sosa : 110) miroitier et lithographe. 6

7 Les ouvriers Parmi les ouvriers, Louis AUPLAT (Sosa : 26) travaillait à l usine WETER, à Lamure sur Azergue (69) au début du 20ème siècle. Il s agissait d une scierie. Raymond ROUSSEAU (Sosa : 8) a commencé sa carrière à la SNCF sur les voies juste avant la seconde guerre mondiale. Raymond Rousseau : atelier de la SNCF juste avant la guerre Les commerçants Les bars étaient nombreux et ils étaient souvent les lieux où se retrouvaient les hommes du village ou des villes à la fin des journées de travail. Firmin MONT (Sosa : 66) et sa femme Alexandrine BOITEL (Sosa : 67) tenaient un bar sur les quais d Abbeville. Julien MARIETTE (Sosa : 36) et sa femme tenaient le café de la Gaieté à Cesson (77) au début du vingtième siècle. Ils ont ouvert ce bar en

8 Le café de la Gaieté à Cesson (77) Marcel CUPERLY (Sosa : 12) lui était représentant entre 1930 et Les domestiques Les riches familles des villes, faisaient appel à de nombreux domestiques, ainsi, à Paris en 1881, 6,5% de la population était composée de ce type de personnel. Dans nos familles on retrouve quelques personnes ayant exercé ces activités surtout dans la branche paternelle. Marguerite BARTHELEMY (Sosa : 79) a quitté sa Lorraine natale pour la région parisienne afin d exercer le métier de cuisinière. Les métiers administratifs Dans la branche DESTRE, nous retrouvons plusieurs notaires entre le dix-septième siècle et le dix-huitième siècle : Claude DESTRE (Sosa : 1714) était notaire royal et juriste, François BOYSSON (Sosa : 3430) était notaire royal à Belmont et juge de Chauffailles et Arcinges, Claude DESTRE (Sosa : 3428) : était notaire royal à à Arcinges et Henri D ESTRE (Sosa : 6856) était notaire royal à d'arcinges en 1620 et juge d'arcinges et d'ecoche. Le rôle des notaires royaux, étaient rattachés auprès des justices royales dans le ressort desquelles, ils étaient seuls compétents. Armand Pierre MERCIER (Sosa : 844) qui vivait à Saint-Bonet de Troncy a commencé sa carrière comme marchand. Puis il est devenu : Arpenteur en la maitrise des eaux et forêts en la province du Beaujolais. L arpenteur des eaux et forêts était chargé de surveiller les forêts royales et de marquer les coupes. Ils devaient bien connaitre le monde rural car il leur revenait de «dire la terre». Ils pouvaient exercer ce métier qu après un stage de 8 mois chez un maître expert et 8

9 aux conditions de connaitre les ordonnances, d être de bonnes vies et mœurs et d avoir versé une caution de 1000 livres. Il avait de bonnes relations, son oncle Benoit MERCIER était procureur auprès de la cour de Lyon et don beau père Michel PERRAUD (Sosa : 1690) était avocat au parlement. Les métiers liés à la santé Paul HELLIO (Sosa : 10), grâce à une connaissance de ses parents, il avait été embauché par un pharmacien en Normandie (famille Benoit). A la suite de la maladie de ses parents, Paul est revenu dans sa Bretagne natale. Avait-il la nostalgie? Une de ses sœurs lui a t-elle demandé de revenir? Il a quitté les métiers pharmaceutiques pour s orienter dans la maçonnerie. Quelques années plus tard, ce pharmacien est venu s installer à Yffiniac et il a toujours veillé sur la famille de Paul. Jacques BELLET (Sosa : 8206) était «maître chirurgien». Au 17 ème et au 18 ème siècles, les artisans barbiers avaient le titre de «maître chirurgien». A cette époque, les médecins, n assuraient pas le côté pratique du travail médical. C est le chirurgien qui effectue les saignées, incise les abcès, aide les sages femmes lors des accouchements difficiles. Les médecins effectuaient jusqu à 7 ans d études et appartenaient à la Bourgeoisie. Alors que les «maîtres chirurgiens» apprenaient leur métier sur le terrain et qu ils appartenaient à la classe des artisans. Les militaires et la sécurité Certains ont aussi occupé une activité au sein de l armée. C est le cas pour Ernest ROUSSEAU (Sosa : 32) qui était cuisinier militaire et Firmin MONT (Sosa : 66) qui était soldat au 17 ème de ligne avant de rejoindre la vie civile (il était inscrit dans la réserve N 266 en 1863) et de monter un commerce de boissons avec sa femme. En Seine et Marne, nous avons retrouvé deux gardes champêtres : Jean Baptiste MARIETTE (Sosa : 288) est mentionné sur l acte de décès de son père comme garde champêtre en René ROUSSEAU (Sosa : 16) a été grade champêtre près de Melun dans la première partie du 20 ème siècle. Dans le Beaujolais, Antoine POLOCE (Sosa : ) était soldat de Milice lors de la naissance de sa fille Agathe en 1697 à Lamure-sur-Azergues. 9

10 Les milices ou soldats de milice ont été créés en 1688 au commencement de la guerre de la Ligue d Augsbourg. Il s agit d une sorte de conscription dont la troupe devait seconder les troupes régulières. Chaque paroisse devait fournir un nombre de miliciens parmi les jeunes aptes physiquement. Très vite un tirage au sort désignait les hommes qui devaient intégrer ce corps. Les troupes de milice vont exister de 1688 à 1697, puis de 1701 à 1714, en 1719 avant de devenir permanentes en Elles seront totalement dissoutes en En février 1697, Alors qu Antoine Poloce est mentionné comme soldat de milice, la guerre de la Ligue d Augsbourg va prendre fin quelques mois plus tard en septembre. Beaucoup plus loin dans l arbre généalogique, Claude et Pierre DESTRE (Sosa : et ) étaient capitaines de Cavalerie. Ils étaient originaires de Provence. 10

1836 1841 1846 Aubergiste 2 Aubergiste 1 Apprenti menuisier 1 Bordier 30 Bordier 36 Apprentie Couturiere 1 Boucher 1 Boucher 1 Aubergiste 3 Boulanger

1836 1841 1846 Aubergiste 2 Aubergiste 1 Apprenti menuisier 1 Bordier 30 Bordier 36 Apprentie Couturiere 1 Boucher 1 Boucher 1 Aubergiste 3 Boulanger 1836 1841 1846 Aubergiste 2 Aubergiste 1 Apprenti menuisier 1 Bordier 30 Bordier 36 Apprentie Couturiere 1 Boucher 1 Boucher 1 Aubergiste 3 Boulanger 5 Boulanger 2 Bordier 47 Bourlier 2 Bourlier 2 Boucher

Plus en détail

La Grand Place de Bruxelles.

La Grand Place de Bruxelles. Origine du nom. La Grand Place de Bruxelles. A l'origine, la Grand Place était le lieu d'un grand marché. Grote Markt, en néerlandais, se traduit par "Grand Marché". On peut constater cela par les noms

Plus en détail

5 TABLEAUX ET STATISTIQUES. Table des tableaux statistiques

5 TABLEAUX ET STATISTIQUES. Table des tableaux statistiques 5 TABLEAUX ET STATISTIQUES Table des tableaux statistiques Professions des époux p. 191 Professions des pères p. 192 Distribution mensuelle des naissances par vingt ans p. 193 Distribution journalière

Plus en détail

CIRCULATION DE L ARGENT

CIRCULATION DE L ARGENT PARS DE LA VIE RURALE EN 1900 À TRAVERS LA VIE. VISITE LE DICTIONNAIRE BIOGRAPHIQUE DU CANADA. RECHERCHE LA FICHE ET RÉPONDS AUX QUESTIONS. 1. Quel âge avait Alphonse Desjardins en 1900? 2. Que veut dire

Plus en détail

«N d'ordre dans le tableau

«N d'ordre dans le tableau AD78 Q 354 «N d'ordre dans le tableau Date du procès-verbal de vente 23 13 janvier Désignation des biens Un corps de ferme appelé le Château de, composé d'un corps de logis, écurie, vacherie et un jardin

Plus en détail

SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait. Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny

SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait. Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny En janvier dernier, Louise Lecarpentier soufflait ses 100 bougies. Elle vit encore dans sa maison

Plus en détail

Groupe Folklorique" Mon Pays "de Maisons-Alfort - 11

Groupe Folklorique Mon Pays de Maisons-Alfort - 11 L'Homme du Marché L'Homme du Marché L'Homme des Champs L'Homme des Champs - 11 Le meunier et les moulins à eau étaient toujours situés au bord d'une rivière, parce que s'était la force des eaux courantes

Plus en détail

31 mars 2015 Capsule #0-D. Le premier recensement en Amérique du Nord

31 mars 2015 Capsule #0-D. Le premier recensement en Amérique du Nord Note: Ce document se réfère principalement au tome IV, chapitre IV du livre HISTOIRE DES CANADIENS- FRANÇAIS de Benjamin Sulte, édition 1977. Je décline toute responsabilité quant à son exactitude. J'apprécierai

Plus en détail

Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912

Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912 Elections municipales remarques Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912 Version mars 2010 A faire vérifier les nominations de maire avant 1871 (nomination par préfet ou

Plus en détail

«Menuiserie Charpente»

«Menuiserie Charpente» «Menuiserie Charpente» Présentation sommaire Identification : Entreprise de charpente, menuiserie, escalier et spécialisée dans la restauration du bâti ancien. Egalement ouverts à la création contemporaine.

Plus en détail

La maison de ma grand-mère

La maison de ma grand-mère La maison de ma grand-mère Voici une belle histoire de recherches survenue dernièrement concernant des gens qui ont vécu à Ste-Marie. Cette petite aventure a débuté sur le site Facebook dans le Groupe

Plus en détail

Historique de l'hôtel Mauroy

Historique de l'hôtel Mauroy Dossier-enseignants Historique l'hôtel I ) De l'hôtel l'aigle à l'hôtel II ) L'orphelinat et la spécialisation dans le textile III ) L'hôtel aux XIXè et XXè siècles IV ) Transcription d'une partie du testament

Plus en détail

Propriétés lyonnaises

Propriétés lyonnaises Propriétés lyonnaises Le domaine de Champvert (Lyon 5 ème ) Ce domaine était situé à Lyon vers la basilique de Fourvière. Propriété d une famille Marduel originaire de Theizé, elle fut vendue le 21 décembre

Plus en détail

SAINT MÊME LES CARRIERES

SAINT MÊME LES CARRIERES SAINT MÊME LES CARRIERES Jeudi 5 décembre 2013 Aujourd hui nous avons rendez-vous à Saint Même les Carrières avec Madame Carbonel, guide de l association «Saint Même Patrimoine». Et nous voici partis pour

Plus en détail

ORGANISATION POLITIQUE: LE RÉGIME PARLEMENTAIRE

ORGANISATION POLITIQUE: LE RÉGIME PARLEMENTAIRE ORGANISATION POLITIQUE: LE RÉGIME PARLEMENTAIRE La création du Bas- Canada et du Haut- Canada, suite à l Acte constitutionnel de 1791, entraîne la mise en place d une nouvelle structure politique. les

Plus en détail

Série J Archives d'origine privée. 94J Fonds Armand Groz, notaire à Poligny

Série J Archives d'origine privée. 94J Fonds Armand Groz, notaire à Poligny Série J Archives d'origine privée 94J Fonds Armand Groz, notaire à Poligny Les documents qui constituent ce fonds ont été déposés aux Archives départementales du Jura, en 1982, en même temps que les minutes

Plus en détail

Histoire d'une ferme en Flandre. A. L'histoire L'histoire de la maison et de ses occupants est en bleu et les éléments d'histoire locale en rouge.

Histoire d'une ferme en Flandre. A. L'histoire L'histoire de la maison et de ses occupants est en bleu et les éléments d'histoire locale en rouge. Histoire d'une ferme en Flandre A. L'histoire L'histoire de la maison et de ses occupants est en bleu et les éléments d'histoire locale en rouge. La construction Quand débute la construction de la ferme,

Plus en détail

D Amboise, Marius Filles du roi 2

D Amboise, Marius Filles du roi 2 Les filles du roi N ous avons tous, un jour ou l autre entendu parler des filles du roi. La connaissance qu en a la plupart de nous est cependant très approximative et souvent, erronée. Qui étaient ces

Plus en détail

De Brouage à Québec, en passant par La Rochelle : Le parcours d une famille de marchands Samantha Rompillon 12-07-2004

De Brouage à Québec, en passant par La Rochelle : Le parcours d une famille de marchands Samantha Rompillon 12-07-2004 De Brouage à Québec, en passant par La Rochelle : Le parcours d une famille de marchands Samantha Rompillon 12-07-2004 Lier des espaces séparés par l Atlantique est l un des objectifs de l Inventaire.

Plus en détail

150 ans d'histoire, l'évolution d'un village LA PLACE DU MARCHE

150 ans d'histoire, l'évolution d'un village LA PLACE DU MARCHE 2/17 LA PLACE DU MARCHE ar un arrêté du 9 décembre 1882, la commune de VONNAS a acheté au Sieur BUSSOD, moyennant 4780 Francs, le pré dit «Des Vêpres» d une contenance de 20 ares 99 centiares en vue de

Plus en détail

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame 1- Hôpital des Sœurs grises Plusieurs classes de personnes viennent en mes murs. Qu elles soient riches ou pauvres elles ont, pour la majorité, un point en commun. Elles viennent se faire soigner par des

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

La naissance de guignol

La naissance de guignol Compréhension de lecture Andrée Otte La naissance de guignol D après Jean Guion Ce jour-là, Benoît Mourguet n était pas content du tout. Laurent, son fils aîné, avait encore joué avec ses marionnettes

Plus en détail

Transcription d un document manuscrit, rédigé par., le.., et comportant : *****

Transcription d un document manuscrit, rédigé par., le.., et comportant : ***** Transcription d un document manuscrit, rédigé par., le.., et comportant : Analyse des cahiers des charges de 1834 et de 1848, en vue de confirmer une servitude de passage de canalisations. ***** CAHIER

Plus en détail

La Presse des Tranchées.

La Presse des Tranchées. La Presse des Tranchées. Importance du phénomène Il dut y avoir au moins 500 journaux des tranchées et très certainement plus, car les journaux de «14» étaient de si mauvaise qualité et de si faible tirage

Plus en détail

Chronique familiale de Pierre LEFEBVRE

Chronique familiale de Pierre LEFEBVRE Chronique rédigée de descendance - 06/01/2015 - Fichier PIM_2015_01_31.heredis - page 1 Chronique familiale de Pierre LEFEBVRE L'histoire de Pierre et de ses descendants a été établie sur 13 générations.

Plus en détail

Caractéristiques des coordonnants

Caractéristiques des coordonnants DES MATÉRIEL COORDONNANTS POUR ALLOPHONES 1 Conjonctions coordonnants Caractéristiques des coordonnants On appelle coordonnant tout mot ou groupe de mots dont la fonction syntaxique 1 est de coordonner

Plus en détail

Trajectoires de vie. 17 février 2016 / par Gaspard d'allens

Trajectoires de vie. 17 février 2016 / par Gaspard d'allens Trajectoires de vie 17 février 2016 / par Gaspard d'allens De la ville au champ, ils ont défriché une longue route, goûté aux bonheurs simples, affronté les obstacles. Parole à ceux qui ont franchi le

Plus en détail

Migrants hors de la Corrèze. Originaires de : Mansac

Migrants hors de la Corrèze. Originaires de : Mansac Mansac Migrants hors de la Corrèze. Originaires de : Travaux de Catherine LAMONTHÉZIE BOUSQUET Marie Marie BOUSQUET, femme de chambre, le 11/4/1870, fille de Louis, forgeron, dmt à Mc, & +Pétronille LACHAMBRE,

Plus en détail

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains L histoire de Maria Tous les jours après l école, Maria vendait du pain au bord de la route pour contribuer au faible revenu familial. Lorsqu

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC 1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC HOMMAGE AU COUPLE BOLDUC-ROUETTE Mariette Bolduc Rouette. Mariette est aussi issue d une vieille famille

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

André Paris, Bulletin municipal de Corancy

André Paris, Bulletin municipal de Corancy André Paris, Bulletin municipal de Corancy Les cadres agraires : l utilisation du terroir crée le paysage. Avec le cadastre de la Constituante nous retrouvons à Corancy une organisation décrite pour tout

Plus en détail

Typologie des maisons traditionnelles

Typologie des maisons traditionnelles Typologie des maisons traditionnelles Histoire de la maison «paysanne» traditionnelle D e tout temps l homme a cherché à s abriter. A la préhistoire il vivait dans des grottes ou des abris naturels. Peu

Plus en détail

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre et Ozanne sont à l origine de tous les Tremblay d Amérique du Nord. Il est percheron, elle est aunisienne : ils sont le symbole de ces deux petites provinces françaises

Plus en détail

La rue Jean Bart à Hellemmes...

La rue Jean Bart à Hellemmes... La rue Jean Bart à Hellemmes... Au n 118, une maison sans prétention. Pourtant elle porte témoignage d un parcours d humanité qui mérite une attention particulière. UN PEU D HISTOIRE La rue Jean Bart et

Plus en détail

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 Aux origines : rigueur morale, Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 simplicité, nature. Dessins de Marius Berliet, v.1880 Marius Berliet en 1889 «Famille d origine terrienne :

Plus en détail

Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé

Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé L an mil huit cent trente huit, le dix neuf décembre, par devant nous, Jean-Baptiste François Erault, maire officier de l état civil de la commune

Plus en détail

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Dossier n 5 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Sabine, Conductrice de travaux dans le BTP dans le 9 ème

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

Liste de mots à copier (4 mots à copier 3 fois) Attention, écris «un» ou «une» devant le mot quand c est possible

Liste de mots à copier (4 mots à copier 3 fois) Attention, écris «un» ou «une» devant le mot quand c est possible Série 1 maison papa porte rue Série 2 avec deux terre été Série 3 maman pipe pour table Série 4 école jardin mal bébé Série 5 carte cheminée livre nature Série 6 rouge sucre tête vache Série 7 achat barbe

Plus en détail

Jacques Cœur. Marie Desmares

Jacques Cœur. Marie Desmares Jacques Cœur Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac Observe cet extrait vidéo : est-ce un bâtiment

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

Le carnet de croquis. de Paul Antuszewicz (septembre 1876 octobre 1877)

Le carnet de croquis. de Paul Antuszewicz (septembre 1876 octobre 1877) Le carnet de croquis de Paul Antuszewicz (septembre 1876 octobre 1877) 1 INTRODUCTION Paul Antuszewicz est entré à l Ecole centrale des arts et Manufactures en septembre 1876, après avoir été en classes

Plus en détail

Le portrait du villégiateur. ! Âgé de 52 ans! Revenu familial après impôt : 55 000 $ (environ 100 000$ avant impôt)

Le portrait du villégiateur. ! Âgé de 52 ans! Revenu familial après impôt : 55 000 $ (environ 100 000$ avant impôt) Août-septembre 2002 RÉSIDENCE SECONDAIRE 1ERE PARTIE C est à 52 ans que l on est le plus susceptible d acheter une résidence secondaire, d une valeur moyenne de 88 000 $. Source : Statistique Canada, Enquête

Plus en détail

UN CLASSEMENT INDICIAIRE... EN 1695

UN CLASSEMENT INDICIAIRE... EN 1695 282 REVUE FORESTIÈRE FRANÇAISE UN CLASSEMENT INDICIAIRE... EN 1695 Pendant les trente-cinq premières années du règne personnel de Louis XIV, les Finances Publiques furent alimentées par les seuls impôts

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Génération 4. Génération 5

Génération 4. Génération 5 Afn de protéger la vie privée des personnes vivantes, je commence cette liste d'ascendants par la quatrième génération (mes arrières-grands-parents). Vous pouvez retrouver tous ces ancêtres sur mon arbre

Plus en détail

Petit guide touristique de l Histoire de Beauval.

Petit guide touristique de l Histoire de Beauval. Petit guide touristique de l Histoire de Beauval. Beauval est un quartier situé à l est du centre-ville de Meaux. C est une *cité. Les habitants de Beauval sont des Meldois car ils vivent à Meaux. 1 -

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Recherches à Paris Racines, 2010

Recherches à Paris Racines, 2010 Recherches à Paris Recherches à Paris 1. Particularités parisiennes 2. Les Archives de Paris 3. L état civil parisien 4. Autres sources 5. Quelques cas pratiques 6. Bibliographie Particularités parisiennes

Plus en détail

Deuxième Guerre mondiale

Deuxième Guerre mondiale Musée de la Défense aérienne de Bagotville Premier cycle du primaire Nom : Deuxième Guerre mondiale FICHES D HISTOIRE Cher élève, Je m appelle Charles. Je vis au Canada avec ma soeur Charlotte et nos parents.

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Enquête OIP 2007 : Master 2 Droit et gestion de l entreprise (PME PMI)

Enquête OIP 2007 : Master 2 Droit et gestion de l entreprise (PME PMI) Enquête OIP 2007 : Master 2 Droit et gestion de l entreprise (PME PMI) En 2004-2005, 7 étudiants ont suivi le Master 2 Droit et gestion de l entreprise. 6 ont répondu au questionnaire soit 94%. Il y avait

Plus en détail

Mission de Développement économique Juillet 2013

Mission de Développement économique Juillet 2013 Mission de Développement économique Juillet 2013 Notre objectif ce mois ci était le développement de la coopérative agricole qui se compose de la coopérative de café/cacao, du groupement d avocat et du

Plus en détail

comestibles Question 7 : 6 Question 8 : 1907 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie -

comestibles Question 7 : 6 Question 8 : 1907 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie - Réponses aux questions :Question 1 : A-B Question 2 : 1912 Question 3 : N 5-18-30-36 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie - comestibles Question 7 :

Plus en détail

ATELIER SUR LES PROCURATIONS

ATELIER SUR LES PROCURATIONS ATELIER SUR LES PROCURATIONS REMERCIEMENTS À NOS PARTENAIRES Clinique juridique de l est d Ottawa du CSCV, 290, rue Dupuis, Ottawa, Ontario Justice Canada Le conseil sur le vieillissement d Ottawa FAFO,

Plus en détail

Histoire 2 e secondaire Dossier 4 : L industrialisation

Histoire 2 e secondaire Dossier 4 : L industrialisation Nom : foyer : Histoire 2 e secondaire Dossier 4 : L industrialisation École secondaire Jean-Grou 0 1- La révolution industrielle Avant la révolution industrielle, les produits étaient fabriqués dans de

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Jacques Cœur. Marie Desmares

Jacques Cœur. Marie Desmares Jacques Cœur Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac Observe cet extrait vidéo : quelle est la nature

Plus en détail

UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD

UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD GESTION BENOÎT DUMOULIN Dossier régional DEUX-MONTAGNES Benoît Dumoulin, président de GBD Construction UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD LAURÉATE DU PRIX LES GRANDS BÂTISSEURS

Plus en détail

Sur les traces de Pierre et Noël Simard en Nouvelle-France : de Sainte-Anne-de-Beaupré à Baie-Saint-Paul Samantha ROMPILLON

Sur les traces de Pierre et Noël Simard en Nouvelle-France : de Sainte-Anne-de-Beaupré à Baie-Saint-Paul Samantha ROMPILLON Sur les traces de Pierre et Noël Simard en Nouvelle-France : de Sainte-Anne-de-Beaupré à Baie-Saint-Paul Samantha ROMPILLON La Rochelle, mai 1657. Deux hommes s embarquent à bord du navire «Le Taureau»

Plus en détail

ALBERT LABERGE. Les Noces d or. Les Revenants

ALBERT LABERGE. Les Noces d or. Les Revenants Les Noces d or Les Revenants Albert Laberge (1871-1960) dessin par Émile Vézina, vers 1920 ada À Claude-Henri Grignon Il y aurait bientôt cinquante ans que les époux Mattier, fermiers dans le rang du Carcan,

Plus en détail

Historique de la denturologie

Historique de la denturologie Historique de la denturologie Patrice Deschamps d.d. Automne 2011 Patrice Deschamps D.D., M.Éd. Automne 2015 800 av. J.C. 476 ap J.-C. Les premières dents artificielles sont trouvées dans une tombe phénicienne

Plus en détail

Cela lui donna des envies de meurtre. «Ploucomobile!» pensa-t-il. Il sourit en se disant qu il pourrait déposer une marque avec çà.

Cela lui donna des envies de meurtre. «Ploucomobile!» pensa-t-il. Il sourit en se disant qu il pourrait déposer une marque avec çà. I C était son habitude de compter trop large ses trajets. Il finissait toujours par être en avance à ses rendez-vous. Telle était la marque d Henri Trappénil. Celui-ci n avait pas failli à la coutume.

Plus en détail

Le temps de l arbre généalogique

Le temps de l arbre généalogique Une ardoise et son boulier : outil de l élève en 1910 Un ordinateur portable : outil de l élève en 2010 Des événements importants ont eu lieu au 20 e siècle : les premiers transports de voyageurs en avion,

Plus en détail

Voici les textes écrits par les cm2 de madame Bégard. pour le devoir de mémoire

Voici les textes écrits par les cm2 de madame Bégard. pour le devoir de mémoire Voici les textes écrits par les cm2 de madame Bégard pour le devoir de mémoire Pour moi un monument aux morts c est se souvenir des personnes qui se sont sacrifiées pour notre vie, et cela dans des conditions

Plus en détail

Un profil des familles au Canada

Un profil des familles au Canada Familles Un profil des familles au Canada Il y avait 8,4 millions de familles au Canada en 2001. Les ménages de couples mariés forment la majorité des familles canadiennes. En 2001, 70,4% des familles

Plus en détail

Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans

Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans - Fils de Joseph PHILIPPE (charretier) et de Marie LEMBERT (blanchisseuse), domiciliés au 3 rue de Paris - Marié à Victorine BERTOUILLE le 23 janvier 1909 au Pecq - Domicilié

Plus en détail

Numéro 6 11 Janvier 2007

Numéro 6 11 Janvier 2007 Numéro 6 11 Janvier 2007 MOT DE LA PRESIDENTE Chers adhérents, chers amis, Qu il me soit permis avant toute chose, en mon nom ainsi qu au nom de tous les membres du bureau de vous souhaiter à toutes et

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Caylus : Magna Carta - Règles d initiation. Il était une fois... But du Jeu. Préparation

Caylus : Magna Carta - Règles d initiation. Il était une fois... But du Jeu. Préparation Caylus : Magna Carta - Règles d initiation Un jeu de William Attia Illustrations d Arnaud Demaegd Design de Cyril Demaegd FAQ et forum : http://www.ystari.com Bienvenue dans la version d initiation des

Plus en détail

Groupe N 1 rencontré le 04/10/2011

Groupe N 1 rencontré le 04/10/2011 Groupe N 1 rencontré le 04/10/2011 HENINTSOA, 3 femmes 50, 1er cycle, le prêt date du 07/09/2011 soit pas tout à fait un mois RAHARIMANGA HANTASOA, 1 enfant 2 ans, mariée Ventes de vêtements neufs au marché

Plus en détail

Une année. La nourriture p.83. La famille. Les métiers. L école. La vie politique p.100. Les modes de déplacement p.103. Les vacances p.

Une année. La nourriture p.83. La famille. Les métiers. L école. La vie politique p.100. Les modes de déplacement p.103. Les vacances p. Une année enfrance La famille p.76 Les animaux de compagnie p.79 La nourriture p.83 s venez d arriver en France pour une année scolaire complète. V ous fait ites con onna nais issa sanc nce avec la fa

Plus en détail

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire ASSEMBLÉE PERMANENTE DES CHAMBRES DE MÉTIERS - GUILDE EUROPÉENNE DU RAID - PROGRAMME COSAME Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo Mission de compagnonnage artisanal vannerie «Il faut continuer le

Plus en détail

Les châteaux-forts Fiche pédagogique 1 / 5

Les châteaux-forts Fiche pédagogique 1 / 5 Fiche pédagogique 1 / 5 Histoire du château-fort Le sais-tu? Aux IXème et Xème siècle, les Vikings, les Hongrois et les Sarrasins font régner l insécurité. Chaque seigneur défend ses terres par un petit

Plus en détail

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830.

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830. Quels progrès techniques voit-on apparaitre au XIXème siècle? Une première phase de la Révolution Industrielle. 1769 : James Watt invente la machine à vapeur. La machine à vapeur est l une des plus importantes

Plus en détail

envisagez-vous d exercer?

envisagez-vous d exercer? Quelle activité envisagez-vous d exercer? UN DES PARAMÈTRES IMPORTANTS dans le choix d un statut juridique est la nature même de l activité. Est-elle commerciale, artisanale, industrielle ou civile? Certaines

Plus en détail

Marie-Anne Barbel ou l exemple d une femme d affaires du XVIIIe siècle Samantha ROMPILLON

Marie-Anne Barbel ou l exemple d une femme d affaires du XVIIIe siècle Samantha ROMPILLON Marie-Anne Barbel ou l exemple d une femme d affaires du XVIIIe siècle Samantha ROMPILLON Quand on pense aux femmes de la Nouvelle-France, on songe à Marie de l incarnation, à Marguerite Bourgeoys, aux

Plus en détail

N d inscription:186 C.F.G. Session 2010/2011

N d inscription:186 C.F.G. Session 2010/2011 Établissement d'enseignement Spécialisé et de Rééducation pour Handicapés Moteurs Maurice COUTROT 15/17 Avenue de Verdun - 93140 Bondy N d inscription:186 C.F.G. Session 2010/2011 Rédigé par Noman Sarfraz

Plus en détail

La Batterie de l Aber

La Batterie de l Aber La Batterie de l Aber RESTAURATION ET MISE EN VALEUR S O M M A I R E Face aux Anglais... 2 Une conservation exceptionnelle 3 Le projet 4 La restauration : l AILC et les Ouvriers de paix 5 L affût : de

Plus en détail

A travers la ville. Une histoire écrite par les 2PISE Projet Arts et Archives 2011-2012

A travers la ville. Une histoire écrite par les 2PISE Projet Arts et Archives 2011-2012 A travers la ville Une histoire écrite par les 2PISE Projet Arts et Archives 2011-2012 Gare de l Ouest-Etat n 3 Il y a des années avant moi grand-père arriva à la gare de Saint-Brieuc. Il est exactement

Plus en détail

La vie rurale en Flandre - Ghyvelde Texte de Mme Slove Transcrit et mis en page par Jean-Marie Muyls

La vie rurale en Flandre - Ghyvelde Texte de Mme Slove Transcrit et mis en page par Jean-Marie Muyls La vie rurale en Flandre - Ghyvelde Texte de Mme Slove Transcrit et mis en page par Jean-Marie Muyls La vie à la campagne Mon père est né en septembre 1876, ma mère en Juillet 1879, et je suis née en Janvier

Plus en détail

VILLEBRUMIER SEPTEMBRE 2000 1

VILLEBRUMIER SEPTEMBRE 2000 1 VILLEBRUMIER SEPTEMBRE 2000 1 Le Mot du Maire, (discours prononcé lors de l'inauguration de la fontaine) "Tout d'abord, permettez-moi de vous adresser au nom de la municipalité, mes meilleurs vœux pour

Plus en détail

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire?

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire? Programme de seconde Bac Pro Sujets d étude Une situation au moins Orientations et mots-clés 3- Le premier empire colonial français XVIè- XVIIIè siècles - La compagnie des Indes Orientales - Nantes ou

Plus en détail

Les cahiers des corporations de la ville du Havre Mars 1789

Les cahiers des corporations de la ville du Havre Mars 1789 ARCHIVES MUNICIPALES DU HAVRE Groupe 3 SERVICE EDUCATIF NOMS : 2012-2013 Les cahiers des corporations de la ville du Havre Mars 1789 Avant la Révolution Française, les habitants des villes étaient réunis

Plus en détail

Pascal Garnier. L Année sabbatique. Nouvelles. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Pascal Garnier. L Année sabbatique. Nouvelles. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Pascal Garnier L Année sabbatique Nouvelles P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e L ANNÉE SABBATIQUE Ils n avaient nulle part où aller, alors, ils y allèrent. Ils partirent le 28 février vers 9

Plus en détail

TAT CIVIL DE 1807 PAROISSE DE SAINT QUENTIN LA MOTTE CROIX AU BAILLY 27 Baptêmes ; 4 Mariages ; 23 Décès Le 22 janvier 1807, mariage de Louis Antoine DUPUTEL, cultivateur, 54 ans, fils majeur de défunt

Plus en détail

Saint-Omer. Sur les traces du Moyen Âge. Mes impressions. Villes et Pays d art et d histoire. Ecris ce que tu penses de cette visite :

Saint-Omer. Sur les traces du Moyen Âge. Mes impressions. Villes et Pays d art et d histoire. Ecris ce que tu penses de cette visite : Ce livret appartient à : Villes et Pays d art et d histoire Mes impressions Ecris ce que tu penses de cette visite : Parmi ce que tu as vu, dessine ce qui t a plu : Sur les traces du Moyen Âge Saint-Omer

Plus en détail

La vie pratique. Les batiments publics Les monuments Le plan de la ville

La vie pratique. Les batiments publics Les monuments Le plan de la ville La vie pratique Liffol, ville pratique? Pas d embouteillages aux heures de pointe, la ville est suffisamment petite. Pas de problèmes pour effectuer ses achats, la ville est suffisamment grande. Les batiments

Plus en détail

Je me présente, je suis guide à la forge-menuiserie Cauchon. J ai appris que tu allais venir nous visiter bientôt.

Je me présente, je suis guide à la forge-menuiserie Cauchon. J ai appris que tu allais venir nous visiter bientôt. FORGE-MENUISERIE CAUCHON PROGRAMME SCOLAIRE : ALLONS CHEZ LE FORGERON! GUIDE DE L ÉLÈVE Photo : Céline Lapointe Bonjour, Je me présente, je suis guide à la forge-menuiserie Cauchon. J ai appris que tu

Plus en détail

La cantatrice chauve, Eugène Ionesco. Scène VIII

La cantatrice chauve, Eugène Ionesco. Scène VIII La cantatrice chauve, Eugène Ionesco. Scène VIII «Le Rhume» : Mon beau-frère avait, du côté paternel, un cousin germain dont un oncle maternel avait un beau-père dont le grand-père paternel avait épousé

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire. Mme COULIBALY Date de l entretien : 28/01/2009

Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire. Mme COULIBALY Date de l entretien : 28/01/2009 Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire Mme COULIBALY Date de l entretien : 28/01/2009 Age 33 Ans Niveau d Etude Brevet de Technicien Supérieur (BTS) Statut marital Mariée, un enfant (4ans et demi)

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FAMILLE PITHOU

PRESENTATION DE LA FAMILLE PITHOU PRESENTATION DE LA FAMILLE PITHOU 1. Généalogie des Pithou 2. Notices biographiques (Dossier réalisé par le service éducatif de la MGT)! 1 1. Généalogie des Pithou Marguerite Bazin = première épouse Pierre

Plus en détail

JARDINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Céline, jardinière dans le Vaucluse

JARDINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Céline, jardinière dans le Vaucluse Dossier n 10 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» JARDINIERE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Céline, jardinière dans le Vaucluse C est en participant à un forum sur

Plus en détail

Formation complète. à distance professionnelle. Le monde de la généalogie s ouvre à vous. 47 rue d Auvergne 41000 Blois. www.formation-genealogie.

Formation complète. à distance professionnelle. Le monde de la généalogie s ouvre à vous. 47 rue d Auvergne 41000 Blois. www.formation-genealogie. 47 rue d Auvergne 41000 Blois Formation complète à distance professionnelle www.formation-genealogie.com 47 rue d'auvergne 41 000 Blois Le monde de la généalogie s ouvre à vous tel 09 52 39 57 67 : courriel

Plus en détail

Sépultures et décès, commune de BOURGANEUF

Sépultures et décès, commune de BOURGANEUF Sépultures et décès, commune de BOURGANEUF La généalogie partagée et gratuite Retranscriptions faites par Bernard COUDERT avec les photos de Sylvie DUSSOT. Sépulture du 20/11/1692 de: Catherine NICOU Lieu

Plus en détail

Ritterhude 1. Photo : Léa

Ritterhude 1. Photo : Léa Ritterhude 1 Durant le voyage en Allemagne qui s est passé du 04 au 11 décembre 2014, nous avons entre autre, visité 4 villes, Ritterhude, ville, où nous avons été hébergés chez nos correspondants, Brême,

Plus en détail