Une offre Internet et un réseau d agences physiques : une synergie gagnante

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une offre Internet et un réseau d agences physiques : une synergie gagnante"

Transcription

1 By Laure Schneegans 1er février 2006 Données boursières (01/02/06) MEILLEURTAUX FR ALMEX FAIR VALUE : 37,96 Compte de résultat, M e 2006 e Dern. Cours 34 Chiffre d'affaires 10,4 26,00 46,28 Vol moyen (3m) 5362 Résultat net 0,48 1,26 2,65 Cap. Boursiere, M 115,0 3 Marge nette 4,6% 4,8% 5,7% Nombre d'actions Résultat d exploitation 0,75 1,94 4,05 Var. sur 1 an : 12,11 35,28 Marge d exploitation 7,2% 7,5% 8,8% Disponib. Milliers (31/12/2004) 552 BNA 0,16 0,37 0,78 Dettes fin. Milliers (31/12/2004) 714 P/E 212,5 91,8 43,6 Source : fr.finance.yahoo.com, nos estimations Une offre Internet et un réseau d agences physiques : une synergie gagnante NOTRE OPINION EN UTILISANT LA METHODE PSR (Price to Sales Ratio), NOUS AVONS OBTENU UNE FAIR VALUE DE 37,96 PAR ACTION, 11,65% AU-DESSUS DU DERNIER COURS. RESUME - CONCLUSION Nous utilisons la méthode PSR (Price to Sales Ratio), la plus pertinente pour valoriser cette société. Depuis sa création, Meilleurtaux surfe sur la vague de l immobilier et parallèlement, se diversifie et développe de nouvelles activités très porteuses telles que «patrimoine défiscalisation», «assurance emprunteur», «assurance IARD». En quelques années, Meilleurtaux a démontré l efficacité d un modèle de réseau de distribution faisant coexister une offre Internet avec la présence d agences physiques. En effet, ces deux canaux de distribution complémentaires contribuent au développement, à la notoriété de Meilleurtaux. Ainsi, le chiffre d affaires atteint 26 M en croissance de 150 %. Et Meilleurtaux compte poursuivre cette forte croissance en 2006 en s appuyant notamment sur le déploiement d une deuxième plateforme Internet à compter de mars 2006, sur l ouverture de nouvelles agences, le développement de nouvelles activités. Notons tout de même que parallèlement à cette croissance substantielle du chiffre d affaires, cette entreprise a créé de nombreuses agences, renforcé son pôle Internet, ce qui n a pas été sans grever le montant des charges courantes. 1

2 POINTS FORTS Développement d un réseau d agences physiques : objectif de proximité Avec l ouverture de 14 nouvelles agences en 2005, Meilleurtaux dispose d un réseau de 32 agences à travers la France. L objectif 2006 étant d en ouvrir 16 nouvelles. Le choix des implantations se porte prioritairement sur les grandes villes de plus de habitants. Mais une nouvelle idée a germé : lancer un réseau d agences en franchise dans les villes de moins de habitants. L objectif recherché étant de couvrir une large population. Poursuivant une politique de proximité, Meilleurtaux souhaite accroître son rythme de développement de son réseau d agences et prévoit donc de disposer d ici la fin de l année 2007 d un réseau de 60 agences. Evolution du nombre d'agences Notons que ce réseau d agences physiques contribue au développement des partenariats. En effet, cela permet de répondre aux attentes spécifiques de chaque banque, certaines souhaitant privilégier le canal Internet, d autres préférant recevoir le dossier monté et ainsi réduire leur effort commercial. Un grand réseau de partenaires bancaires Meilleurtaux a développé des partenariats avec nombre de banques actives dans le domaine du prêt immobilier. Parmi les partenariats les plus actifs, on trouve BNP Paribas, Caisse d Epargne, Crédit Lyonnais, Crédit Mutuel, Société Générale Et ce nombre de partenaires croît chaque année. En effet, Meilleurtaux leur permet de recevoir des demandes de crédit qualifiées et correspondant à leurs critères. Nombre de partenariats bancaires

3 Plus proche du conseil que de la vente : une réponse aux attentes des futurs emprunteurs En effet, l offre de Meilleurtaux consiste à proposer gratuitement diverses solutions de financement à ses clients, l organisme financier rémunérant la société. Cela répond bien à une forte demande des particuliers désireux d obtenir rapidement des propositions de crédits immobiliers détaillées et personnalisées. Ainsi, on constate une augmentation du nombre de dossiers de demande de prêt déposés. Meilleurtaux a même franchi la barre des dossiers de demande de crédit traduisant une augmentation du nombre de dossiers reçus de 66 % par rapport à Evolution du nombre de dossiers déposés L Assurance : la relève du marché immobilier Meilleurtaux souhaite en effet élargir son offre à d autres produits financiers proposés par les établissements bancaires. Ainsi, la société développe de nouvelles activités telle que l assurance vie, l assurance des emprunteurs, l assurance des biens et l assurance santé, les produits d épargne PER PERP Cet élargissement vers le secteur de l assurance est une bonne stratégie eu égard à l évolution de ce marché. Ainsi, par exemple, si l on s intéresse à l assurance vie et capitalisation, les cotisations en affaires directes sont estimées à 120,2 milliards d euros en 2005, en progression de 14 %. Cette évolution est la conséquence d une hausse de 45 % des cotisations versées sur les supports en unités de compte (27,1 milliards d euros), tandis que les cotisations versées sur les supports en euros (93,1 milliards d euros) augmentent de 8 %. Depuis le mois de janvier 2005, la collecte nette, quant à elle, s établit à 52 milliards s accroissant de 19%. L encours des contrats d assurance vie et de capitalisation atteint 951 milliards d euros fin 2005, en progression de 11 % 1. Au cours de l année 2005, nouveaux plans d épargne retraite populaire (PERP) ont été souscrits auprès des sociétés d assurances portant à 1,7 millions le nombre de PERP en cours à la fin Notons également l existence d une étude quantitative réalisée en 2005 par la Fédération Française des Sociétés d Assurance, étude dont l objectif était de réaliser un «bilan d image de l assurance en France». Il ressort de cette étude que 72 % des français ont une «bonne image» des sociétés d assurance en générale, ceci reposant sur le caractère indispensable des assurances, la qualité des relations avec l interlocuteur et la satisfaction générée par les services. 1 Fédération Française des Sociétés d Assurance 3

4 RISQUES Une dépendance vis-à-vis du marché de l immobilier, marché susceptible de se «tasser» ou «se retourner» Depuis la création de Meilleurtaux, l environnement du secteur de l immobilier est favorable. En effet, nous assistons à une croissance substantielle du marché du crédit immobilier, situation incontestablement favorisée par les taux d intérêt très faibles. Ce marché de l immobilier est donc à l heure actuelle caractérisé par une très forte hausse des prix et du nombre de crédits accordés, mais pourrait bien se ralentir dans l avenir. En effet, la remontée des taux d intérêt aura nécessairement une influence négative en réduisant le pouvoir d achat des emprunteurs. Toutefois elle peut également s avérer positive pour le marché du courtage, les particuliers étant plus sensibles à l économie apportée par Meilleurtaux dans un contexte de taux d intérêt élevés. Ces derniers devraient donc recourir davantage aux services de la société. Un secteur très concurrentiel avec risque de pression sur les commissions Sur le marché du courtage de crédits immobiliers, Meilleurtaux est confronté à diverses formes de concurrence, à savoir les acteurs traditionnels de courtage, les acteurs internet et les professionnels de l immobilier. Les acteurs traditionnels Les principaux concurrents sont des réseaux d agences de courtage. Les deux principaux bénéficiant de nombreuses implantations à travers le territoire sont Capfi et Ace. Ainsi, par exemple, Capfi a été créée il y a plus de 30 ans et comprend 60 agences et près de 70 partenariats auprès des banques. Cette société a également pris le virage Internet via une offre de crédits immobiliers en ligne votreprêt.com On trouve également un grand nombre d acteurs de plus petite taille bénéficiant d implantations réduites le plus souvent à l échelon régional. Les acteurs Internet Ils sont très nombreux mais seul un petit nombre d intervenants bénéficie d une notoriété. Ainsi, par exemple, on trouve : - Initialement dédié aux crédits immobiliers, Discountis dispose également d une offre en matière d assurances automobile et habitation. Ce courtier a été racheté par Empruntis en septembre AB Courtage intervient exclusivement sur les crédits immobiliers et dispose de plus de 30 partenariats bancaires. Site abcourtage.com - Panoranet / empruntis.com : Panoranet développe une activité de courtage en ligne de services financiers couvrant le crédit immobilier, le crédit à la consommation, l assurance dommages et santé -. Les professionnels de l immobilier En effet, ces derniers joue un rôle significatif dans la distribution de prêts immobiliers en adressant aux banques les coordonnées de clients en phase d achat d un bien. Et lorsqu un particulier signe un compromis de vente, il n est pas rare que l agence immobilière lui propose d adresser ses coordonnées à ses banques partenaires. Ce professionnel percevra alors une rémunération si le prêt est mis en place. Meilleurtaux propose donc à ces professionnels d établir des relations de partenariat. Ces derniers percevant une rétrocession de la part de Meilleurtaux dont le montant unitaire est moindre mais où le taux de concrétisation s accroît. 4

5 De plus, l attractivité de ce marché provoque l apparition de nouveaux acteurs qui, pour conquérir des parts de marché, pourraient accepter des niveaux de commissionnement moindre. VALORISATION En utilisant la méthode PSR, nous avons obtenu une fair value de 37,96 par action, 11,65% audessus du dernier cours. Fair Value Valorisation P/ S 37,96 Fair Value 37,96 Croissance 20/1/2006 Price, Cap. K P/ S 05 Trim. du CA Bankrate Inc ,61 30,70 % Accredite Home Lenders Holding Co ,97 19,8 % Popular Inc ,72 11,6 % Alliance Leicester ,28 1,5% E Loan * 2,02 Lending Tree ** 6,06 MEDIANE 4,94 Source: fr.finance.yahoo.com, boursier.com *E loan : rachetée par Popular Inc pour 2,02 CA **Lending Tree rachetée par USA Interactiv pour 6,06 CA PROFIL ET ACTIVITE Fondé en 1999, Meilleurtaux est spécialisé dans le courtage en crédit immobilier à destination des particuliers. Le groupe développe son activité au travers d'une plate-forme Internet et d'un réseau d'agences. Il y a donc deux canaux de distribution intégrés et complémentaires : - le site qui offre gratuitement aux particuliers la possibilité d obtenir rapidement des propositions de crédits immobiliers détaillées et personnalisées ainsi qu un éventail d informations dans le domaine du financement immobilier - les agences Meilleurtaux, qui permettent de répondre à une forte demande des particuliers souhaitant obtenir un conseil personnalisé en s appuyant sur des spécialistes du crédit immobilier Indépendante de tout groupe bancaire, la société agit en tant qu intermédiaire et apporte des solutions de financement en fonction des spécificités du projet. Meilleurtaux a établi des partenariats avec la quasi-totalité des réseaux bancaires (plus de 100 banques fin février 2005) afin de permettre à chaque projet de trouver la solution financière la plus attractive. Chaque demande de prêt est analysée en appliquant les critères propres à chaque banque en terme géographique, marketing, risque et de type de projet. Et si le dossier répond aux critères de la banque, une proposition de financement est émise. A cette étape, le particulier pourra être soit mis en contact direct avec la banque partenaire, soit rencontrer un conseiller Meilleurtaux en agence. 5

6 A noter également le fait que Meilleurtaux tire sa rémunération d une commission de 1% versée par l organisme financier sur le montant du crédit octroyé. En fonction des partenaires, ce montant est parfois plafonné. ANALYSE FINANCIÈRE Une croissance à 3 chiffres Evolution du chiffre d'affaires (en millions d'euros) 10 8, , ,5 2,8 7,2 3,3 0 T1 T2 T3 T4 Chiffre d'affaires 2004 Chiffre d'affaires 2005 Avec un chiffre d affaires de 8,8 M, en augmentation de 168 % par rapport au T4 2004, Meilleurtaux a poursuivi sa forte croissance au T Sur l ensemble de l année, le chiffre d affaires marque une croissance de 150 %, atteignant 26 M. Ce résultat est supérieur aux prévisions annoncées lors de l introduction sur Alternet le 17 mai 2005, qui tablaient sur un chiffre d affaires de 22 M 2. Meilleurtaux devrait poursuivre cette forte croissance avec en 2006 en s appuyant notamment sur le déploiement d une deuxième plateforme Internet à compter de mars 2006, sur l ouverture de nouvelles agences, le développement de nouvelles activités Un petit aperçu «historique» En milliers d euros 31-Dec Dec Dec-04 Ecarts d acquisition ,9 Actif circulant 3286,3 4185,4 4660,8 Clients et comptes rattachés 907,4 1348,9 2099,9 Disponibilités 391,2 376,1 552,0 Total de l actif 3710,9 4634,6 6800,2 Capitaux propres Emprunts et dettes financières 89,6 76,6 713,7 Actif immobilisé 369,3 363,7 1861,4 Comptes de régularisation 55,4 85,5 278 Clients et comptes rattachés, comme % du total de l actif 24,5% 29,1% 30,9% Disponibilités et VMP, comme % du total de l actif 14,1% 28,4% 18,8% 2 Chiffre révisé à 24 M le 21 octobre 2005 lors de la publication du CA du T

7 Les indicateurs de rentabilité financière Indicateurs de rentabilité financière Résultat d'exploitation/ca en % 7,16% 20,90% Résultat courant/ca en % 7,15% 20,91% Résultat net/ca en % 4,77% 13,34% Résultat net/capital en % 101,12% 156,37% Résultat net/capitaux permanents 10,77% 20,96% Parallèlement à une croissance substantielle du chiffre d affaires, les indicateurs de rentabilité financière sont en diminution relative. En effet, cette entreprise a créé de nombreuses agences, renforcé son pôle Internet, ce qui n a pas été sans grever le montant des charges courantes. L augmentation de l activité en 2005, avec un réseau porté à 32 agences, une augmentation du nombre de dossiers de crédit déposés devrait permettre une amélioration de la rentabilité. NOTRE MODELE E 2006E 2007E 2008E CA % CA 61,0% 89,9% 149,2% 78,0% 39,0% 19,5% Autres produits Autres achats et charges externes Impôts et Taxes Charges de personnel Dotations Amortissements Dotations aux provisions Autres charges Achats Consommés -20,0% -26,8% -26,5% -26,0% -25,6% -25,3% Charges de personnel -54,7% -59,1% -58,8% -58,4% -58,1% -57,9% Impôts et Taxes -3,5% -4,3% -5% -5% -5% -5% RESULTAT D'EXPLOITATION marge d'exploitation% 20,9% 7,2% 7,5% 8,8% 9,8% 10,6% RESULTAT FINANCIER RESULTAT COURANT avant IS Résultat exceptionnel Impôts sur les bénéfices Taux de impôt -33,8% -32,7% -34,3% -34,3% -34,3% -34,3% RESULTAT NET avant amort.écarts acqui Amort écarts d'acquisition RESULTAT NET (part du groupe) marge nette % 13,2% 4,6% 4,9% 5,7% 6,4% 6,9% Résultat par action 0,24 0,16 0,37 0,78 1,22 1,57 Actions, milliers

8 GRAPHIQUE: MEILLEURTAUX CONTRE INDEX CAC40 Source : Boursier.com Nexgen Finance est une société d analyse et d ingénierie financière dont les analystes adhèrent à l'éthique et aux normes du CFA Institute. Les informations exprimées dans cette étude sont soumises seulement à titre informatif et ne sont en aucune façon une offre ou une sollicitation d acheter ou de vendre les instruments financiers mentionnés ci-dessus. Les informations exposées dans ces analyses et/ou études sont issues de sources dignes de foi. La responsabilité de Nexgen Finance ne saurait être engagée, directement ou indirectement, en cas d erreur ou d omission. Chaque utilisateur s engage à effectuer de façon indépendante sa propre vérification des données ainsi que sa propre évaluation de l opportunité et de l adaptation à ses besoins des opérations proposées, notamment en ce qui concerne les aspects juridiques, fiscaux et/ou comptables. L utilisateur reste ainsi seul maître de l opportunité de ses propres investissements et dégage la société Nexgen Finance de toute responsabilité pour les informations, analyses, recommandations, tendances et/ou idées de produits d investissement que cette étude a pu exposer. Ni les analystes, ni Nexgen ne possèdent de valeurs mobilières émises par les sociétés sujettes à nos analyses. Vous pouvez trouver plus d information sur notre site Internet En applications des règlements de l AMF et du codes des sociétés et des marchés financiers, nous publions les information suivantes : Montages d opérations financières : néant, intérêt personnel de l analyste : néant, prestations de conseils : néant, communications préalable a l émetteur : non.ce document ne peut pas être distribué au Royaume Unis, sauf aux personnes autorisées ou exemptées sous le UK Financier Securities Act 186 et l article 11 (13) du Financial Securities Act.Ce document ne peut pas être distribué ou disséminé aux États Unis ou dans ses possessions. Les valeurs mobilières sujettes de cette étude non pas été enregistrées avec le Securities and Exchange Commission et envoyer cette étude à un résident des États Unis est interdit. 8

MAXIMILES FR0004174233 ALMAX FAIR VALUE : 12,7

MAXIMILES FR0004174233 ALMAX FAIR VALUE : 12,7 By Laure Schneegans laure@nexgenfinance.fr Assistant : Alex Vozian 20 février 2006 MAXIMILES FR0004174233 ALMAX FAIR VALUE : 12,7 Données boursières (20/02/06) Compte de résultat, M 2004 2005e 2006 e Dern.

Plus en détail

MEILLEURTAUX FR0010187096 MEX FAIR VALUE: 35,1

MEILLEURTAUX FR0010187096 MEX FAIR VALUE: 35,1 Marina Ilieva marina@nfinance.fr www.nexresearch.fr 21 novembre 2006 MEILLEURTAUX FR0010187096 MEX FAIR VALUE: 35,1 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours, 36,61 Chiffre d'affaires 26

Plus en détail

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Guy Cohen guy@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 30 août 2006 A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Données boursières Compte de résultat, M 2005 2006 e 2007 e 2008e Dern. Cours 7,70 Chiffre

Plus en détail

GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63

GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63 Marc Sétin marc@nexgenfinance.fr 13 mars, 2006 GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63 Données boursières Compte de résultat 10-Feb-06 Milliers d'euros 2004 2005 2006e 2007e Symbole GNX Revenu 16,2

Plus en détail

MONEYLINE FR0000054298 MOL FAIR VALUE: 39.96

MONEYLINE FR0000054298 MOL FAIR VALUE: 39.96 Julien Méha julien@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 4 mai 2006 MONEYLINE FR0000054298 MOL FAIR VALUE: 39.96 Données boursières K 2004 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 36,94 Chiffre d'affaires 27 314

Plus en détail

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 9,6 EUROS

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 9,6 EUROS Guy Cohen guy@nexfinance.fr 18 mai 2006 Données boursières 17/05/2006 A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 9,6 EUROS Compte de résultat, M 2004 2005 2006e 2007e Dern. Cours 5,82 Chiffre d

Plus en détail

Acadomia FR0000075699 - MLACA ACHAT. FV: 52.5

Acadomia FR0000075699 - MLACA ACHAT. FV: 52.5 n NexResearch Acadomia FR0000075699 - MLACA ACHAT. FV: 52.5 Analyste : Ali Dhaloomal ali@nexresearch.fr 10 Juillet 2007 Données boursières M 2006 2007e 2008e 2009e 2010e 2011e Dern. Cours, 34,50 Chiffre

Plus en détail

EMAILVISION FR0004168045 - ALEMV FAIR VALUE : 3,1

EMAILVISION FR0004168045 - ALEMV FAIR VALUE : 3,1 Laure Schneegans laure@nex finance.fr 2 mai 2006 Données boursières (28/04/06) EMAILVISION FR0004168045 - ALEMV FAIR VALUE : 3,1 Compte de résultat, M 2004 2005 2006 e 2007e Dern. Cours 2,9 Chiffre d'affaires

Plus en détail

MGI Digital Graphic FR0010353888 ALMDG ACHAT. FV: 9.33

MGI Digital Graphic FR0010353888 ALMDG ACHAT. FV: 9.33 n NexResearch MGI Digital Graphic FR0010353888 ALMDG ACHAT. FV: 9.33 Analyste : Maxime Dugast maxime@nexresearch.fr 16 Mars 2007 Données boursières K 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Dern. Cours, 8,50 Produits

Plus en détail

L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE

L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE chiffres clés decp 2013 ÉPARGNE patrimoniale L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE Une plate-forme d expertise Une offre complète de produits patrimoniale et services La Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

LINEDATA FR0004109197 LIN FAIR VALUE: 29

LINEDATA FR0004109197 LIN FAIR VALUE: 29 Guillaume Cauchoix guillaume@nexgenfinance.fr www.nexgenresearch.fr Assistant: Alex Vozian 4 avril 2006 LINEDATA FR0004109197 LIN FAIR VALUE: 29 Données boursières K 2004 2005e 2006e 2007e Dern. Cours,

Plus en détail

3. Des données financières globalement positives en 2010

3. Des données financières globalement positives en 2010 3. Des données financières globalement positives 3.1 Une nouvelle progression du bilan À fin 2010, le total de bilan agrégé de l ensemble des organismes d assurance et de réassurance contrôlés par l Autorité

Plus en détail

ELIT GROUP FR0000072852 ELIT FAIR VALUE: 6,94

ELIT GROUP FR0000072852 ELIT FAIR VALUE: 6,94 Julien Meha Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexgenresearch.fr ELIT GROUP FR0000072852 ELIT FAIR VALUE: 6,94 Données boursières K 2004-2005 2005-2006e 2006-2007e 2007-2008e Dern. Cours 6,25 Chiffre

Plus en détail

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m Rapport Annuel 2005 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m ... The Marketingroup La relation client est aujourd hui plurimédia. Pour leurs actions de conquête et de fidélisation, les marques doivent

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 31 Juillet 2014 RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients Forte

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

Décision n 10-DCC-138 du 19 octobre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de MFPrévoyance par CNP Assurances

Décision n 10-DCC-138 du 19 octobre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de MFPrévoyance par CNP Assurances RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-138 du 19 octobre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de MFPrévoyance par CNP Assurances L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé

Plus en détail

NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6

NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6 Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 6 septembre 2006 NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 5,72 Chiffre d'affaires 8 901

Plus en détail

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Dans un contexte difficile depuis le début de la crise de 2008, les encours de crédits accordés par les banques françaises ont

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances

Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances L Autorité de la concurrence, Vu

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

le point sur l assurance française

le point sur l assurance française 2014 le point sur l assurance française conférence de presse de la FFSA maison de l assurance / mercredi 25 juin 2014 2014 le point sur l assurance française le bilan les perspectives 2 1/ La situation

Plus en détail

CBo Territoria FR0010193979- ALCBO Fair Value: 10.23

CBo Territoria FR0010193979- ALCBO Fair Value: 10.23 n NexResearch CBo Territoria FR0010193979- ALCBO Fair Value: 10.23 18 Janvier 2010 Données boursières M 2008 2009 2010e 2011e 2012e Dern. Cours, 4,29 Chiffre d'affaires 20,3 42,6 64,0 92,4 127,8 Nombre

Plus en détail

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Paris, le 17 mai 2006 Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Résultat brut d exploitation : 1 502 millions d euros (+ 46,7 %) Résultat net part du groupe : 1 385 millions d euros (+ 53,0 %) Coefficient

Plus en détail

L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne

L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne Nelly MONGOSSO O BAKANG Administrateur et Directeur Général Adjoint Allianz Cameroun Assurances Vie Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence. Legal & General. (France)

Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence. Legal & General. (France) es plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence (France) Un des plus grands groupes financiers européens en France Au service des Particuliers et des Entreprises 1836-2012 : plus de 175 ans d expertise

Plus en détail

Vincent Lemaire Président du Directoire Tél : 01 55 80 58 58 Email : vincent.lemaire@empruntis.com

Vincent Lemaire Président du Directoire Tél : 01 55 80 58 58 Email : vincent.lemaire@empruntis.com Vincent Lemaire Président du Directoire Tél : 01 55 80 58 58 Email : vincent.lemaire@empruntis.com Maël Resch Attachée de Presse Tél : 01 55 80 58 66 Email : mael.resch@empruntis.com CRÉDIT OU ASSURANCE

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL 17 parazit - Fotolia.com Étape 3 > Mes prévisions financières > Mon plan de financement > Mon compte de résultat prévisionnel > Mon seuil de rentabilité > Mon

Plus en détail

Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10

Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10 Julien Méha julien@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 1 Août 2006 Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10 Données boursières K 2005 2006 E 2007 E 2008 E Dern. Cours 8,83 Chiffre d'affaires 3 884

Plus en détail

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE DES RESULTATS EN PROGRES UN MODELE STRATEGIQUE SOLIDE DES POSTIERS ASSOCIES A LA QUALITE DE SERVICE ET A LA PERFORMANCE Réuni

Plus en détail

ÉPARGNE PAtRimoNiAlE ChIffRES CLÉS

ÉPARGNE PAtRimoNiAlE ChIffRES CLÉS ÉPARGNE patrimoniale chiffres clés 2012 LE GROUPE AG2R LA MONDIALE* Un groupe d assurance de protection sociale, paritaire et mutualiste Un assureur complet de la personne : Prévoyance, Santé, Épargne,

Plus en détail

FONCIERE INEA FR0010341032- INEA FAIR VALUE: 48,4

FONCIERE INEA FR0010341032- INEA FAIR VALUE: 48,4 n NexResearch FONCIERE INEA FR0010341032- INEA FAIR VALUE: 48,4 25 Mars 2010 Données boursières K 2008 2009 2010e 2011e 2012e Dern. Cours, 38,53 Chiffre d'affaires 15 115 19 495 27 500 30 200 33 000 Cap.

Plus en détail

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER Chapitre 25 Mankiw 08/02/2015 B. Poirine 1 I. Le système financier A. Les marchés financiers B. Les intermédiaires financiers 08/02/2015 B. Poirine 2 Le système

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-172 du 29 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Crédit Foncier et Communal d Alsace et de Lorraine Banque par la société Crédit Mutuel

Plus en détail

Structure du marché Vie & Capi en 2013 selon le mode de distribution -Source : FFSA Autres 3%

Structure du marché Vie & Capi en 2013 selon le mode de distribution -Source : FFSA Autres 3% La place de l assurance chez les bancassureurs Depuis de nombreuses années, on sait que les bancassureurs se sont accaparés plus de 60 % du marché de l assurance vie. Cette part de marché est maintenant

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

Retrait du statut d établissement de crédit accordé par l Autorité de Contrôle Prudentiel en juin 2013

Retrait du statut d établissement de crédit accordé par l Autorité de Contrôle Prudentiel en juin 2013 COFITEMCOFIMUR CHANGE DE NOM ET DEVIENT COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JUILLET 2013 Résultats de l exercice clos au 30 juin 2013 PARIS, le 30 juillet 2013 Le Conseil d administration de CofitemCofimur s est réuni

Plus en détail

Symposium du STTP sur les services bancaires postaux Ottawa, les 26 et 27 avril 2014

Symposium du STTP sur les services bancaires postaux Ottawa, les 26 et 27 avril 2014 «L offre de marché des Postes Italiennes : principaux produits et résultats économiques» Communication sous la direction de SLP CISL Italie (deuxième partie) Symposium du STTP sur les services bancaires

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan.

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan. CHAPITRE 13 L ANALYSE DU BILAN : STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse

Plus en détail

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Faits marquants en 2008-2009 - La rentabilité économique recule mais demeure satisfaisante - L investissement ralentit

Plus en détail

Legal & General (France) Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Legal & General (France) Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence (France) Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Un des plus grands groupes financiers européens...p3 en France Au service des Particuliers et des Entreprises...p4 en quelques

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N ÉNONCÉ 1 Analyse globale Créée en N-5, la société Armand est devenue sous-traitante d une entreprise qui gère une librairie électronique. Armand assure la logistique de cette entreprise : elle achète,

Plus en détail

LEXIBOOK FR0000033599 - LEX FAIR VALUE: 14,6

LEXIBOOK FR0000033599 - LEX FAIR VALUE: 14,6 Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 1 er Juin 2006 LEXIBOOK FR0000033599 - LEX FAIR VALUE: 14,6 Données boursières K 2005 2006E 2007E 2008E Dern. Cours 13,80 Chiffre d'affaires 42 568

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse Mardi 23 octobre 2007 Séminaire Schumann-bourse La Bourse : environnement économique et monétaire Définition de la bourse et de son rôle dans l'économie Influence des taux d'intérêts Déterminer les cycles

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

ADOMOS (ALADO, FR0000044752) FAIR VALUE: 8,1 (+17,4%)

ADOMOS (ALADO, FR0000044752) FAIR VALUE: 8,1 (+17,4%) Analyste : Maxime Dugast maxime@nexresearch.fr Associate: Gauthier Bily gauthier.bily @nfinance.fr 30 Janvier 2007 ADOMOS (ALADO, FR0000044752) FAIR VALUE: 8,1 (+17,4%) Données boursières K 2005 2006e

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

RAPPORT D'EVALUATION Exemple

RAPPORT D'EVALUATION Exemple RAPPORT D'EVALUATION Exemple Rapport d'évaluation 2/7 Nous souhaitons attirer l'attention sur le fait que les informations contenus dans ce rapport (chiffres, tableaux, hypothèses) ont été élaborées à

Plus en détail

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE BILANS COMPTES DE RESULTAT TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

La gestion financière de l assurance, clé du développement économique

La gestion financière de l assurance, clé du développement économique La gestion financière de l assurance, clé du développement économique Grâce aux placements qu elle doit effectuer en contrepartie de ses engagements envers les assurés, l assurance joue un rôle primordial

Plus en détail

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC SOMMAIRE Le dossier financier : Qu est ce que c est? Dans quel but? Les facteurs clés

Plus en détail

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye,

Plus en détail

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 :

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : Jacquet Metal Service - Rapport d activité 31 mars 2015 1 2 RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : 1 er trimestre 2015 Chiffre d affaires 316,5 m (+8,5% vs T1 2014) EBITDA +14,2

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 2 bis du 28 février 2008 C2007-165 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 2 janvier

Plus en détail

Étude du portefeuille de crédit des

Étude du portefeuille de crédit des Étude du portefeuille de crédit des caisses du réseau ANACAPH PROJET : «RENFORCEMENT DU RESEAU DE L ANACAPH DANS L ACCOMPAGNEMENT DU CREDIT ORIENTE VERS LES MPE» Mai 2009 Dorlus Jackson MBA, Comptable

Plus en détail

Conférence de Presse Groupama Banque

Conférence de Presse Groupama Banque Conférence de Presse Groupama Banque 22 mai 2014 Intervenants 2 Michel Lungart, Directeur Assurances, Banque et Services de Groupama Bernard Pouy, Directeur général de Groupama Banque Sommaire 3 Introduction

Plus en détail

Le PNB de la banque de détail ressort à 1 481 millions d euros au 30 juin 2009 contre 1 496 millions au 30 juin 2008.

Le PNB de la banque de détail ressort à 1 481 millions d euros au 30 juin 2009 contre 1 496 millions au 30 juin 2008. Evolution des métiers La priorité donnée au développement a permis, sur un an, au niveau de la banque de détail : - la conquête de 142 472 nouveaux clients : particuliers, professionnels et entreprises

Plus en détail

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES Comptes annuels au 31/12/2014 Sommaire Documents liminaires Attestation Documents de synthèse Bilan Compte de résultat Annexe DESIGNATION Principes, règles et méthodes

Plus en détail

La Garantie Financière CGCIPME RENCONTRE REGIONALE SUR LA MISE A NIVEAU DES ENTREPRISES

La Garantie Financière CGCIPME RENCONTRE REGIONALE SUR LA MISE A NIVEAU DES ENTREPRISES La Garantie Financière CGCIPME RENCONTRE REGIONALE SUR LA MISE A NIVEAU DES ENTREPRISES MOSTAGANEM JEUDI 30 JUIN 2011 Mesdames Messieurs ; C est avec un réel plaisir et beaucoup d intérêt que nous participons

Plus en détail

Les assurances de personnes en 2013

Les assurances de personnes en 2013 Club Est-France 18 octobre 2013 1 Situation fin août 2013 Une collecte nette vie de 9,7 Mds (cotisations en hausse de 8 %, prestations en baisse de 13 %) Un encours de 1 436 Mds (+ 4 % sur un an) Des prestations

Plus en détail

Toutes les banques... une seule adresse. www.credifinn.fr

Toutes les banques... une seule adresse. www.credifinn.fr Toutes les banques... une seule adresse CREDIFINN, 1 ère plateforme 100% dédiée aux professionnels de l immobilier Spécialiste du financement de l immobilier locatif et de la résidence principale, CREDIFINN

Plus en détail

Résultats du 2 ème trimestre 2011

Résultats du 2 ème trimestre 2011 Résultats du 2 ème trimestre 2011 Des résultats en croissance, soutenus par l activité bancaire RNPG T2 2011 : 11,7 M, +21 % RNPG S1 2011 : 22,8 M, +27 % Produit net bancaire 52,9 55,4 5 % 100,8 112,2

Plus en détail

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 12981 DIGITECH Société anonyme au capital de 408 000 e. Siège social avenue Fernand Sardou, Z.A.C. de Saumaty, 13016 Marseille. B 384 617 031 R.C.S. Marseille. Passif 2003 Produits constatés d avance..............

Plus en détail

Première partie LE SYSTÈME D INFORMATION COMPTABLE

Première partie LE SYSTÈME D INFORMATION COMPTABLE Première partie LE SYSTÈME D INFORMATION COMPTABLE 1 Chapitre 1 OBJECTIFS ET PRINCIPES DE LA COMPTABILITE Application Partenaires Entrepreneurs ou dirigeants (PDG, gérant) Apporteurs de capitaux Tiers

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

PRESENTATION SFAF. 21 février 06. Code ISIN FR00000 44752 Bloomberg : ALADO

PRESENTATION SFAF. 21 février 06. Code ISIN FR00000 44752 Bloomberg : ALADO PRESENTATION SFAF 21 février 06 Code ISIN FR00000 44752 Bloomberg : ALADO Adomos étant cotée sur Alternext et les résultats 2005 audités étant communiqués le 26 avril 2006, cette présentation se limitera

Plus en détail

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? La Société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour objet l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif

Plus en détail

Résultats annuels 2012

Résultats annuels 2012 11/02/2013 Résultats annuels 2012 Le Groupe Cafom, acteur européen de la distribution traditionnelle et du e-commerce d équipement de la maison, annonce ses résultats annuels de l exercice clos le 30 septembre

Plus en détail

Natixis Factor en bref. Factor de sérénité, booster de croissance. Mai 2012

Natixis Factor en bref. Factor de sérénité, booster de croissance. Mai 2012 Natixis Factor en bref Mai 2012 Factor de sérénité, booster de croissance banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Chiffres clés 4 e 7000 509 factor en france*

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 8 mars 2012 RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE L EXERCICE 2011 CONFIRME LA ROBUSTESSE DE LA STRATEGIE ET DU MODELE MULTIMETIER

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS

RÉSULTATS SEMESTRIELS RÉSULTATS SEMESTRIELS 7 octobre 2 Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Chiffres clés Activité commerciale financiers Coût du risque Fonds propres Conclusion Annexe 3 Faits marquants Acquisition en décembre 2003 de Banque

Plus en détail

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 1 GENERALITES SUR LE CAPITAL INVESTISSEMENT LE CAPITAL DEVELOPPEMENT ET LE CAPITAL TRANSMISSION 17-18 FEVRIER 2007 2 2 DEFINITIONS

Plus en détail

BILAN A MI-PARCOURS SUR L APPLICATION DE LA CONVENTION AERAS «s assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé»

BILAN A MI-PARCOURS SUR L APPLICATION DE LA CONVENTION AERAS «s assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé» BILAN A MI-PARCOURS SUR L APPLICATION DE LA CONVENTION AERAS «s assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé» Comité consultatif du secteur financier Paris, mardi 18 novembre 2008 Assurance emprunteur

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultats du troisième trimestre 2009 Chiffre d affaires de 979,5 M (- 39% par rapport au T3 2008) RBE de 174,0 M, soit 17,8% du chiffre d affaires (26,7% au T3 2008) Important flux

Plus en détail

Comparaison : cession entreprises et cessions immobilières

Comparaison : cession entreprises et cessions immobilières Table des matières Comparaison : cession entreprises et cessions immobilières... 1 Incidences de l imposition sur la transmission d entreprise... 3 2.1 La situation du marché... 3 2.2 La valorisation des

Plus en détail

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGE

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2009 SÉRIE: SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE SPÉCIALITÉ: COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGE Ce dossier présente

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Leçon 3 - Les transformations de l industrie bancaire française

Leçon 3 - Les transformations de l industrie bancaire française Leçon 3 - Les transformations de l industrie bancaire française Sommaire I - La mutation permanente du secteur bancaire français 1.1 - Le poids économique du secteur bancaire et financier 1.2 - L indispensable

Plus en détail

RECRUTEMENT. IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé. Courtier de proximité en réseau

RECRUTEMENT. IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé. Courtier de proximité en réseau RECRUTEMENT IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé Courtier de proximité en réseau en crédit immobilier, assurance de prêt, rachat de crédit, crédit pro et réméré immobilier Vous avez envie d entreprendre?

Plus en détail

MEILLEURTAUX.MA 2 0 O C T O B R E 2 0 1 5 C O N F É R E N C E D E P R E S S E

MEILLEURTAUX.MA 2 0 O C T O B R E 2 0 1 5 C O N F É R E N C E D E P R E S S E MEILLEURTAUX.MA 2 0 O C T O B R E 2 0 1 5 C O N F É R E N C E D E P R E S S E I - LES GRANDES ÉTAPES DE MEILLEURTAUX.COM II LE MARCHÉ IMMOBILIER MAROCAIN III LE POTENTIEL DE MEILLEURTAUX AU MAROC IV VALEUR

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail