ANNUAIRE DES OPERATIONS DE TERRAIN EN MILIEU URBAIN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANNUAIRE DES OPERATIONS DE TERRAIN EN MILIEU URBAIN"

Transcription

1 Ministère de la Culture -Direction du Patrimoine Sous-direction de l'archéologie CENTRE NATIONAL D'ARCHEOLOGIE URBAINE Château de Tours, Logis des Gouverneurs, 25 Quai d'orléans TOURS - Tél , Fax ANNUAIRE DES OPERATIONS DE TERRAIN EN MILIEU URBAIN 1992 Informations réunies et présentées par Marie-Christine DEROFF Réalisation des cartes : Alain FONQUERNIE TOURS 1993

2

3 S O M M A I R E Avant-propos... p. 5 Projets collectifq de recherche... p. 7 Notices... p. 13 Bibliographie... p. 85 Annexes graphiques... p. 91 Index chronologique et thématique... p. 105 Index des termes utilisés... p. 125 Index des villes citées... p. 149 Index géographique... p. 153 Index des noms de responsables... p

4 Pour la réalisation de l'annuaire 1992, des listes (au total 570 sites, fouilles et sauvetages programmés, sauvetages urgents, sondages, prospections) ont été envoyées au C.N.A.U. par les Services régionaux de l'archéologie. 414 réponses nous ont été faites. 378 questionnaires ont été pris en compte pour cet annuaire ; 36 questionnaires n'ont pu être intégrés, 4 non urbains, 12 reportés ou annulés, 20 résultats négatifs. Pour la première fois cette année, deux projets collectifs ont été inclus, hors notices, afin de compléter notre information sur la recherche urbaine en France. Comme les années précédentes, il a semblé utile de ne pas sérier sur des critères trop rigides l'inscription des sites dans l'annuaire et de tenir compte de milieux divers qu'ils aient été urbanisés anciennement, récemment ou seulement temporairement. Ainsi les 378 notices de 1992 concernent-elles 169 "villes". 4

5 5

6

7 P R O J E T S C O L L E C T I F S D E R E C H E R C H E 7

8 8

9 LUGDUNUM DES CONVENES (Saint-Bertrand-de-Comminges) Une ville et son terroir pendant l'antiquité et le Haut Moyen-Age Ce projet collectif, agréé en 1990 par le Ministère de la Culture pour une durée de trois ans, a pour vocation de rassembler les membres de toutes les équipes qui sont à l'oeuvre sur le site de Saint-Bertrand/Valcabrère et le terroir alentour, pour des fouilles programmées ou des prospections aériennes et terrestres. Pour bien marquer son caractère collectif, le responsable est choisi pour une période de trois ans non renouvelable : Jean Guyon pour l'exercice , Jean-Marie Pailler depuis Le groupe de travail réunit ainsi des chercheurs de tous horizons : étudiants de diverses disciplines, agents du Service régional de l'archéologie, universitaires de Bordeaux, Toulouse et Pau, membres du C.N.R.S. Il est en outre ouvert à la coopération internationale : il compte depuis l'origine une équipe franco-canadienne et devrait accueillir en 1993 une équipe anglaise. Enfin, il a délibérément placé son programme sous le signe de la longue durée, afin d'avoir la vision la plus complète possible de la ville et de son terroir. L'objectif qu'il s'est fixé est triple : - définir un programme d'ensemble pour le site ; - préparer les publications et assurer la meilleure diffusion des résultats ; - étoffer la coordination entre les différentes équipes. La définition d'un programme d'ensemble touche d'abord la recherche archéologique proprement dite. Il a été choisi d'achever l'enquête sur les monuments anciennement fouillés avant de l'étendre à des objectifs immédiatement accessibles, parce que des collectivités publiques en avaient la propriété (site de Couperé) ou souhaitaient l'acquérir (site de Tranquistan, que la fouille a révélé être un camp romain du début du IIIe siècle). Les résultats acquis renouvellent sensiblement notre vision de Lugdunum : pour plus de détails, voir les notices des sites des Annuaires des opérations de terrain en milieu urbain, ainsi que les publications de synthèses mentionnées infra. La programmation concerne également la présentation et la mise en valeur du site, selon les modalités qui ont été élaborées par le Service régional de l'archéologie après une large concertation au sein du collectif. Ce programme, dont le principe a été agrée en 1990 par le Commission supérieure des Monuments Historiques, connaît un début de réalisation depuis 1992, avec la restauration d'un premier monument et la mise en place d'une signalisation encore sommaire sur l'ensemble des monuments visibles. L'ensemble de ces actions commande enfin une politique d'acquisitions foncières. La définition d'une telle politique est une affaire de longue haleine. Le secteur concerné par les objectifs sont cependant clairement définis désormais et le classement des parcelles non construites, dont le processus a été engagé dès 1993, devrait aboutir à terme à une totale maîtrise de l'état sur l'ensemble de l'agglomération antique telle que les prospections aériennes et terrestres permettent de la définir. La préparation des publications, d'autre part, a passé d'abord par la définition de normes et d'un support communs : la revue Aquitania pour les monographies de la taille d'un article, comme l'étude sur le camp romain de Tranquistan publiée en 1990 par D. Schaad et G. Soukiassian : la collection des Documents d'archéologie française pour celles qui ont la taille d'un ouvrage. Le comité régional des D.A.F. a ainsi retenu en 1992, comme premier volume, les manuscrits conjoints de R. Sablayrolles sur le temple et J.L. Schenck sur le "monument à enceinte circulaire". Elle s'est traduite ensuite par l'élaboration de synthèses collectives, comme celle publiée en anglais en 1991 dans le Journal of Roman Archaeology ou encore la contribution du collectif au congrès de Bordeaux d'aquitania en 1990, publiée en 1992 dans le 6ème supplément à Aquitania. Dans le même esprit, le groupe de travail achève la rédaction d'un guide du site, destiné à la collection des Guides archéologiques de la France et dont le manuscrit sera remis à l'éditeur en Plus largement enfin, la diffusion des résultats vers le grand public s'est traduite par la participation du groupe de travail aux expositions organisées chaque année par le conservateur du musée archéologique départemental (autels votifs en 1990, monuments chrétiens en 1991, quadrivium en 1992) et, depuis 1992, par l'édition d'une plaquette d'information gratuite qui porte le sigle de l'association réunissant les fouilleurs, R.P.C.C. Infos. Le renforcement de la coopération entre les équipes de fouille, enfin, a naturellement passé par l'instauration de réunions régulières de concertation trois fois par an et par la diffusion d'un bulletin interne à l'équipe ; ceci sans préjudice de réunions exceptionnelles, à caractère scientifique, par exemple pour confronter les résultats sur des secteurs de la ville communs à plusieurs équipes, telle la voirie du centre monumental. Il a également eu pour effet la constitution, à Saint-Bertrand-de-Comminges, dans les locaux des Olivétains affectés au musée archéologique départemental, d'un centre de documentation assorti à la bibliothèque. Ce centre constitue un outil précieux, non seulement pour les équipes elles-mêmes, mais aussi pour tous les chercheurs, les étudiants en thèse en particulier, qui viennent sur place étudier le matériel des fouilles anciennes et récentes. 9

10 10

11 TOPOGRAPHIE URBAINE DE GAULE MERIDIONALE Ce projet collectif, agréé en 1990 par le Ministère de la Culture, est né d'une initiative du centre Camille-Jullian, laboratoire de l'université de Provence (centre d'aix) associé au C.N.R.S. Il a pour vocation de rassembler les chercheurs, amateurs ou professionnels de l'archéologie, qui oeuvrent sur les villes du Midi. Le responsable en est pour l'instant Jean Guyon, chercheur C.N.R.S. au centre Camille-Jullian. Son objectif est de réaliser un Atlas topographique dont les fascicules présenteront de façon uniforme, pour chaque ville, la documentation archéologique disponible sur les fouilles anciennes et récentes. L'aire géographique retenue est celle des provinces augustéennes de Narbonnaise et des Alpes maritimes ; la période couverte va de la conquête romaine à l'entrée des villes dans le regnum Francorum (sans préjudice, s'il y a lieu, de développements sur l'agglomération protohistorique). Deux types de plan seront utilisés : - un plan général de présentation à échelle 1/5000e ; - des feuilles à échelle 1/1000e, de format A3, sur lesquelles une impression en couleurs mettra en évidence les vestiges de la ville du Haut-Empire représentés sur le fond cadastral simplifié (en cas d'évolution importante de l'urbanisme avec le temps, plusieurs feuilles seront consacrées à un même secteur). Pour chacune des feuilles, un commentaire fournira un bref rappel, par ordre chronologique, des interventions archéologiques, une bibliographie sélective et enfin un résumé des acquis de la recherche dans le secteur concerné. Une illustration complémentaire, à échelle variable (1/500e ou 1/200e par exemple), accompagnera si besoin est ce commentaire dont la visée restera essentiellement topographique. En fin de volume, une synthèse générale sera consacrée à l'histoire de la ville et à l'évolution de l'urbanisme. Pour faciliter les comparaisons entre les fascicules, cette synthèse suivra un ordre uniforme, également adopté pour le commentaire de chaque feuille : enceinte ou périmètre urbain, voirie, monuments publics, habitat privé, artisanat, nécropoles. Les notices sont discutées collectivement lors des réunions du groupe de travail (cinq par an en moyenne), mais leur élaboration définitive est de la responsabilité de chaque équipe. Sont pour l'instant associés au projet : l'atelier du Patrimoine de Marseille, le Centre de documentation archéologique du Var, l'institut de recherche sur l'architecture antique (bureau d'aix), l'institut de recherche sur la Provence antique d'arles ; les musées archéologiques d'apt, Nice-Cimiez et Toulouse (Saint-Raymond) ; les services archéologiques d'aix, Fréjus, Nîmes et du département du Vaucluse ; les services régionaux de l'archéologie des régions concernées ; des chercheurs individuels, enfin, pour Agde, Antibes, Béziers et Narbonne. Cette énumération n'épuise pas pour autant, tant s'en faut, la liste des cités antiques visées par l'entreprise. De même l'état d'avancement de la recherche est inégal selon les villes. Ont pour l'instant été rédigées une ou plusieurs feuilles pour Arles, Aix, Alba, Avignon, Béziers, Fréjus, Nîmes, Toulon et Vaison. Des études préliminaires ont été présentées pour Antibes, Apt, Marseille ou Cimiez par exemple. L'achèvement des premiers manuscrits est prévu pour l'horizon 1995 ; les premiers fascicules à paraître concerneront vraisemblablement Aix-en-Provence et les villes antiques du Vaucluse, à l'exclusion d'orange. 11

12 12

13 N O T I C E S

14 14 Carte des opérations de terrain en milieu urbain 1992

15 1- AGEN (47) 2- AIX-EN-PROVENCE (13) 3- ALBA (07) 4- ALERIA (20) 5- ALISE-SAINTE-REINE (21) 6- AMIENS (80) 7- ANGERS (49) 8- ANGOULEME (16) 9- ANNECY-LE-VIEUX (74)) 10- ANTIBES (06) 11- ARGENTON-SUR-CREUSE (36) 12- ARLES (13) 13- ARMENTIERES (59) 14- ARRAS (62) 15- AURILLAC (15) 16- AUTUN (71) 17- AUXERRE (89) 18- AVESNE-LE-COMTE (62) 19- AVIGNON (84) 20- BAVAY (59) 21- BAYEUX (14) 22- BEAUVAIS (60) 23- BESANÇON (25) 24- BETHUNE (62) 25- BLAYE (33) 26- BLIESBRUCK (57) 27- BLOIS (41) 28- BORDEAUX (33) 29- BOURBONNE-LES-BAINS (52) 30- BOURGES (18) 31- BOURGHEIM (67) 32- BOURG-EN-BRESSE (01) 33- CAEN (14) 34- CARCASSONNE (11) 35- CARPENTRAS (84) 36- CAVAILLON (84) 37- CHALONS-SUR-MARNE (51) 38- CHARTRES (28) 39- CHATEAUBLEAU (77) 40- CHATEAU-THIERRY (02) 41- CHELLES (77) 42- CHINON (37) 43- CLERMONT-FERRAND (63) 44- CLUNY (71) 45- COCHEREN (57) 46- COLMAR (68) 47- CORMEILLES-EN-PARISIS (95) 48- COSNE-SUR-LOIRE (58) 49- DEOLS (36) 50- DIGNE (04) 51- DIJON (21) 52- DINAN (22) 53- DOMFRONT (61) 54- DOUAI (59) 55- EPINAL (88) 56- EVREUX (27) 57- FEURS (42) 58- FREJUS (83) 59- FREVENT (62) 60- GAILLAC (81) 61- GAP (05) 62- GRENOBLE (38) 63- GUEBWILLER (68) 64- GUINGAMP (22) 65- HAGUENAU (67) 66- HARFLEUR (76) 67- HORBOURG-WIHR (68) 68- IVRY-SUR-SEINE (94) 69- JUBLAINS (53) 70- LA ROCHELLE (17) 71- LAVAL (53) 72- LE BLANC (36) 73- LE MANS (72) 74- LENS (62) 75- LES ANDELYS (27) 76- LESCAR (64) 77- LIMOGES (87) 78- LOUDUN (86) 79- LUXEUIL-LES-BAINS (70) 80- LYON (69) 81- MACON (71) 82- MALAIN (21) 83- MANDEURE (25) 84- MARMOUTIER (67) 85- MARSEILLE (13) 86- MARTIGUES (13) 87- MATHAY (25) 88- MEAUX (77) 89- MEHUN-SUR-YEVRE (18) 90- MELLE (79) 91- MELUN (77) 92- METZ (57) 93- MILLAU (12) 94- MIMIZAN (40) 95- MONTANS (81) 96- MONTBELIARD (25) 97- MONTBRISON (42) 98- MONTELIMAR (26) 99- MONTPELLIER (34) 100- MONTREUIL-SUR-MER (62) 101- MUNSTER (68) 102- NANCY (54) 103- NANTES (44) 104- NARBONNE (11) 105- NESLE (80) 106- NEVERS (58) 107- NICE (06) 108- NIEDERBRONN-LES-BAINS (67) 109- NIMES (30) 110- NIORT (79) 111- NOYON (60) 112- OLLIOULES (83) 113- OLORON-SAINTE-MARIE (64) 114- ORANGE (84) 115- ORLEANS (45) 116- PAMIERS (09) 117- PARIS (75) 118- PARTHENAY (79) 119- PERIGUEUX (24) 120- PITHIVIERS-LE-VIEIL (45) 121- POITIERS (86) 122- PONTOISE (95) 123- PROVINS (77) 124- QUIMPER (29) 125- REDON (35) 126- REMIREMONT (88) 127- RENNES (35) 128- REZE (44) 129- ROANNE (42) 130- RODEZ (12) 131- ROGNES (13) 132- ROSHEIM (67) 133- ROUEN (76) 134- SAINTES (17) 135- SAINT-ANDRE-DE-CUBZAC (33) 136- SAINT-AVOLD (57) 137- SAINT-BERTRAND-DE- COMMINGES (31) 138- SAINT-DENIS (93) 139- SAINT-EMILION (33) 140- SAINT-MARCEL (36) 141- SAINT-MARCEL (71) 142- SAINT-MAXIMIN-LA-SAINTE- BAUME (83) 143- SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX (26) 144- SAINT-PIERRE-DE-LA- MARTINIQUE (972) 145- SAINT-REMY-DE-PROVENCE (13) 146- SAINT-ROMAIN-EN-GAL (69) 147- SARGE-LES-LE-MANS (72) 148- SECLIN (59) 149- SEES (61) 150- SENLIS (60) 151- SENS (89) 152- SOISSONS (02) 153- STRASBOURG (67) 154- TONNERRE (89) 155- TOUL (54) 156- TOULON (83) 157- TOULOUSE (31) 158- TOURCOING (59) 159- TOURNUS (71) 160- TOURS (37) 161- TROYES (10) 162- VAISON-LA-ROMAINE (84) 163- VALENCE (26) 164- VALENCIENNES (59) 165- VANNES (56) 166- VERDUN (55) 167- VIENNE (38) 168- VIEUX (14) 169- VILLENEUVE-SUR-LOT (47) 15

16 16

17 AGEN (47) - Aquitaine Cathédrale Saint-Caprais SU - 12 semaines, 200 m 2, 5 fouilleurs (Cf. Annuaire 1991, notice 1) Anne METOIS Habitation, mur en petits moellons, pièce d'habitation avec cheminée construite. IVe-VIe s Bâtiments conventuels ou monastiques Couvent, galerie sud du cloître. XIIIe-XVIIIe s. Pièce dallée, guichet du cloître (?). XIVe s. Cimetière paroissial et claustral. VIIIe-XVIe s. Caveaux en brique, cercueil, coffres de pierre, sépultures en pleine terre, sarcophages monolithes. Habitat IVe-VIe siècle. Apparition d'un cimetière VIIIe- XIIIe siècle. Construction de l'église collégiale du XIIIe siècle et du couvent. Cimetière paroissial et claustral du XIIIe siècle au XVIIIe siècle. Destruction du cloître, abandon du cimetière AGEN (47) - Aquitaine Ermitage FP - 7 semaines, 1500 m 2, 20 fouilleurs (Cf. Annuaire 1990, notice 2 ; Annuaire 1991, notice 2) Poursuite de l'opération prévue en 1993 Richard BOUDET Fossés de limites de parcelles probables. Haut Moyen- Age. 4 - Aménagements du relief Terrasses non datées. 6 - Adductions d'eau Puits incomplètement fouillés. Ier s. av. J.-C. Puits. VIIe/VIIIe s. 8 - Système défensif urbain Rempart massif avec puissant fossé de 15 m de long sur 4 m de haut creusé dans le roc. Ier s. av. J.-C. Une maison carrée de 6m x 6m sur poteaux porteurs et parois de torchis à surface lissée. Silos. Ier s. av. J.-C. Epandage de sol d'habitats. VIIe/VIIIe s. Silos et une cave. VIIe/VIIIe s. et XIIe s Cultes païens Puits cultuel probable (incomplètement fouillé). Ier s. av. J.-C. Indices architecturaux d'un sanctuaire antique. Ier s. ap. J.-C Edifices cultuels catholiques Eglise peu éloignée (hors fouille). Cimetière paroissial, quelques sépultures à inhumation en pleine terre, sans mobilier. Moyen-Age indéterminé. Deux fours de potiers avec fosses d'extraction d'argile. Ier s. av. J.-C. Indices de travail du bois et production de vases (céramique). VIIe/VIIIe s Extraction Fosses d'extraction d'argile. Ier s. av. J.-C. Oppidum du Ier s. av. J.-C. avec un puissant rempart (60 m d'épaisseur) de fermeture nord avec levée et fossé. Structures d'occupation (bâtiment, mobiliers quotidiens) artisanales (fours de potiers, fosses d'extraction d'argile) et religieuse (puits à offrande probable). Paroisse médiévale avec église, cimetière, structures d'habitat, de stockage de céréales. Bibliographie : BOUDET 1992 ; CAILLAT AIX-EN-PROVENCE (13) - Provence-Alpes- Côte d'azur Impasse du Galet-Cantan, lycée Vauvenargues SOND - 1 semaine, 3500 m 2, 2 fouilleurs Raymonde KOPF 26 - Agriculture, élevage Champ. XVIIIe s. Vergers. XIXe s. Pas de trace d'occupation antique, ni médiévale. Terrain mis en culture à une période assez tardive, XVIIIe et XIXe siècles (vergers). Réutilisation après nivellement pour terrain de sport AIX-EN-PROVENCE (13) - Provence-Alpes- Côte d'azur La Parade SOND - 2 semaines, 100 m 2, 2 fouilleurs Bernard SILLANO 6 - Adductions d'eau Canalisation empierrée. Gallo-romain AIX-EN-PROVENCE (13) - Provence-Alpes- Côte d'azur Rue des Magnans (18) SU - 5 semaines, 14 m 2, 2 fouilleurs Poursuite de l'opération prévue en 1993 Andréas NICOLAIDES Pièce de réception d'une domus tapissée d'une mosaïque polychrome et ornée de peintures murales. Fin du Ier s. ou début du IIe s. ap. J.-C. Partie septentrionale d'une pièce de réception ou triclinium d'une domus fouillée partiellement en avec un sol mosaïqué d'excellente facture (emblema avec composition historiée) et avec des peintures murales. La pièce reçut également un traitement d'isolation contre l'humidité AIX-EN-PROVENCE (13) - Provence-Alpes- Côte d'azur Rue Peyresc, Maison d'arrêt Reconnaissance archéologique - 9 semaines, 70 m 2, 5 fouilleurs Poursuite de l'opération prévue en 1993 Andréas NICOLAIDES 17

18 Restes du cardo maximus. Ier s. ap. J.-C. Passage composé d'un radier recouvert de terre et de chaux dans le chantier de construction. Vers Adductions d'eau Puits et noria. Après l'an mil Pouvoir civil, justice Prisons (projet de Claude-Nicolas Ledoux) : les fondations Habitat privé : cave caladée et cuves à vin à carrelage vernissé. Avant (date de destruction). Découverte essentielle de cette fouille : les fondations des prisons bâties entre Puis sont apparues des traces d'habitations, préexistant au parcellaire des prisons, abattues entre La présence de nombreuses céramiques identifiées à des godets de noria, datés après l'an mil, laisse supposer l'existence des norias et puits. Ont été identifiés, enfin, des blocs appartenant au cardo maximus AIX-EN-PROVENCE (13) - Provence-Alpes- Côte d'azur ZAC Sextius-Mirabeau Reconnaissance archéologique - 12 semaines, m 2, 10 fouilleurs Poursuite de l'opération prévue en 1993 Nuria NIN Deux chemins en terre. Antique. Deux incinérations. Une stèle funéraire avec inscription D.M. COR. FUSCAE. Peut-être un ustrinum. IIe s. Artisanat de l'os Agriculture, élevage Zones de cultures avec nombreux aménagements : drains/fossés. Ier-IIIe s. de notre ère. La ZAC Sextius-Mirabeau couvre une superficie de 20 ha dans une zone immédiatement péri urbaine à la ville antique. Les sondages de reconnaissance ont mis en évidence sur les 12 ha sondés un niveau de fossés et de drains témoignant de la mise en culture des sols dès l'antiquité romaine et certainement de leur découpage : traces de parcellaires fossiles datables du Ier au IIIe siècle de notre ère. Présence d'une zone de nécropole qui semble succéder à un petit établissement (artisanal?, agricole?) sans doute établi en bordure d'une voie. Très importante zone d'épandages de mobilier céramique des IIe-IIIe siècles (dépotoirs de la ville?). Bibliographie : NIN ALBA (07) - Rhône-Alpes Palais, aires A et B FP - 5 semaines, 800 m 2, 12 fouilleurs (Cf. Annuaire 1990, notice 12 ; Annuaire 1991, notice 8) Poursuite de l'opération prévue en 1993 Jean-Claude BEAL 4 - Aménagements du relief Aménagement du relief en deux terrasses. Fin Ier-début IIe s. 6 - Adductions d'eau Bassin au centre de l'aire A. Fin Ier-début IIe s. 7 - Collecteurs, évacuations Evacuation du bassin. Fin Ier-début IIe s Espaces publics aménagés Espace public entouré d'un portique. Fin Ier-début IIe s. Petite métallurgie du fer. IIIe s. La fouille de 1992, complétant les résultats antérieurs, a fait apparaître au centre de l'aire A, déjà connue, un bassin allongé avec son système de vidange. La vidange de la galerie sanitaire qui contourne l'aire par l'est a également été étudiée, ainsi que l'espace de circulation compris entre les aires A et B ALERIA (20) - Corse Colonie romaine FP - 5 semaines, 120 m 2 Jean JEHASSE Cailloutis IIe siècle. Trajan/début Hadrien. 8 - Système défensif urbain Rempart romain (vers 50 av. J.-C.) accolé à un rempart hellénistique en appareil isodome à bossages. Une tour quadrangulaire Spectacle, sport Amphithéâtre à pans coupés installé sur rempart hellénistique et romain du Ier siècle av. J.-C. Trajan/début Hadrien ALISE-SAINTE-REINE (21) - Bourgogne Alésia, cimetière Saint-Pierre SP - 5 semaines, 100 m 2, 7 fouilleurs Poursuite de l'opération prévue en 1993 Albéric OLIVIER Portique sur forum. Ier s. ap. J.-C. Ruelle longeant l'îlot. Ier-IIe s. ap. J.-C. 7 - Collecteurs, évacuations Drain. Ier s. ap. J.-C Espaces publics aménagés Forum : stratigraphie. Fin Ier av. J.-C.-Ier et IIe ap. J.-C. Fouille nécessitée par un projet de restauration des M.H. dans une zone très prospectée antérieurement. Le portique sur le forum n'avait pas été vu ni fouillé par conséquent ; quatre fondations pour les quatre piliers de la façade de ce monument installé dans un habitat préexistant. Recherche des structures antérieures en relation avec le forum fin Ier av. J.-C.- Ier/IIe ap. J.-C. Bibliographie : OLIVIER AMIENS (80) - Picardie Parking de l'hôtel-de-ville SU - 6 semaines, 1500 m 2, 15 fouilleurs Tahar BEN REDJEB Voie du cardo. Ruelle secondaire. IIIe s. 7 - Collecteurs, évacuations Fossés latéraux du cardo. Canalisations d'évacuation. IIIe s. 18

19 17 - Commerce, échanges Habitations privées (4 alignées le long de la voie) avec échoppes (?) et atelier. IIIe s. Habitations privées (4 alignées le long de la voie) avec échoppes (?) et atelier. Fours domestiques, puits, dépotoirs. IIIe s. Atelier textile (?). Cette fouille de sauvetage n'a concerné que les 56 cm supérieurs des niveaux archéologiques (fin IIe-première moitié du IIIe siècle). Bibliographie : BEN REDJEB, GEMEHL AMIENS (80) - Picardie Rue Thédié, palais des sports SP - 14 semaines, 1200 m 2, 20 fouilleurs (Cf. Annuaire 1990, notice 16) Poursuite de l'opération prévue en 1993 Eric BINET Voies : recharges de silex et matériaux de récupération. Ier au IIIe s. ap. J.-C. 2 - Espaces libres Cours. Ier au IIIe s. ap. J.-C. 7 - Collecteurs, évacuations Fossés attenant à la voirie. Ier au IIIe s. ap. J.-C Garnisons, casernements Caserne Pouvoir civil, justice Edifice public hypothétique (secteur non encore fouillé). Période gallo-romaine Bains Bassin hypothétique (secteur non encore fouillé). Période gallo-romaine Commerce, échanges Bâtiment à usage commercial ou artisanal. Première moitié du second siècle. Habitations avec caves, puits, foyers, dépotoirs... Domus hypothétique (secteur non fouillé). Ier au IIIe s. ap. J.-C. Tombes isolées. IVe s. ap. J.-C. Bâtiment à usage commercial ou artisanal. Première moitié du second siècle. Traces de travail du textile. Epoque gallo-romaine. Moules à cloche. Atelier de tabletterie et de bronzier (dépotoir). Epoque moderne (XVIe s.) Extraction Fosses d'extraction de limon. Ier s. Fouille d'une partie d'insula gallo-romaine sur une superficie d'environ un hectare, avec la possibilité d'obtenir les plans complets d'habitats et leur stratigraphie complète du Ier au IIIe siècle ap. J.-C ANGERS (49) - Pays de la Loire Château d'angers, promenade du Bout-du- Monde SP - 24 semaines, 250 m 2, 3 fouilleurs Poursuite de l'opération prévue en 1993 Jean BRODEUR 4 - Aménagements du relief Installation du site sur un promontoire naturel. Un mur de terrasse antique. Haut-Empire. 8 - Système défensif urbain Enceinte urbaine du Bas-Empire. Courtine. Bas-Empire. 9 - Structures fortifiées Entrée fortifiée du château comtal. XIe-XIIe s. Talus d'artillerie de 1594 renforçant le rempart sud de la forteresse de Pouvoir civil, justice Aula du palais comtal. XIe s. De juillet à novembre 1992, des sondages ont été entrepris le long du rempart sud de la forteresse de Saint- Louis et à l'intérieur du quadrilatère de la galerie de l'apocalypse. Ils ont permis de mettre en évidence l'enceinte de la ville du Bas-Empire, l'entrée fortifiée du château comtal et des structures médiévales malheureusement très perturbées par les travaux de Cette fouille permettra de suivre l'évolution de la ville à un endroit privilégié (promontoire) des origines à nos jours ANGERS (49) - Pays de la Loire Montée Saint-Maurice (17 bis), Maison canoniale Saint-Michel SU - 5 semaines, 2 fouilleurs Mireille ANGELESCU, François COMTE 8 - Système défensif urbain Le mur nord-ouest s'appuie sur la courtine de l'enceinte du Bas-Empire. IIIe-IVe s. Etude de la façade latérale gauche d'une maison canoniale. XIIIe-XVIIIe s Bâtiments conventuels ou monastiques Etude de la façade latérale gauche d'une maison canoniale. XIIIe-XVIIIe s. Le relevé détaillé de cette façade a permis de cerner les différentes phases de construction. On a pu mettre ainsi en évidence le décor d'origine avec de grandes baies et leur remplage gothique, transformées en fenêtres à meneau au XVIe s. puis réagrandies à la fin de l'ancien Régime ANGERS (49) - Pays de la Loire Pont de Verdun SU - 10 semaines, 800 m 2, 2 fouilleurs (Cf. Annuaire 1990, notice 24 ; Annuaire 1991, notice 16) François COMTE 5 - Franchissements Piles en pierre avec leurs fondations sur pieux de bois. XIe s. (4), XIIIe-XVIe s. (4), XVIIe s. (1), XIXe s. (3) Commerce, échanges Fondations sur pieux de bois des boutiques en rez-dechaussée de maisons. Moyen-Age-fin XVIIe s. Fondations sur pieux de bois des boutiques en rez-dechaussée de maisons. Moyen-Age-fin XVIIe s. Longues piles en schiste, assises de moulins à roues pendantes. Vers XIIIe-XVIe s Agriculture, élevage Pieux sous arches rétrécissant le cours de la Maine (pêcheries). Moyen-Age-Epoque moderne. 19

20 Achèvement sur la rive droite de la dernière phase de consolidation des piles des anciens grands ponts, reconstruits en On connaît désormais mieux l'implantation des ponts qui se sont succédé au même endroit depuis le XIe siècle et notamment leur système de fondation sur pieux ainsi que les constructions annexes : protections de piles, maisons, moulins et pêcheries. Bibliographie : COMTE, MESQUI ANGERS (49) - Pays de la Loire Rue Saint-Georges, îlot Saint-Georges SOND - 2 semaines, 60 m 2, 2 fouilleurs Jean BRODEUR Passage pavé en petits grès normands. XVIIe-XVIIIe s.? 8 - Système défensif urbain Parcelle située à l'emplacement hypothétique de la seconde enceinte urbaine de la ville. Xe s. Fosses-dépotoir. Médiévales et modernes. Substruction d'un hôtel particulier. XVIe s. Parcelle située en périphérie de la ville antique à l'emplacement présumé de l'enceinte urbaine du Xe siècle. Un bourg se développe à partir du XIe s. De grands hôtels particuliers s'y implantent au XVIe s. L'enceinte n'a pas été retrouvée. Son tracé très hypothétique est sans doute à revoir. L'urbanisation moderne a fait disparaître les traces médiévales ANGOULEME (16) - Poitou-Charentes Boulevard du Colonel-Campagne SOND - 1 jour, 6500 m 2, 2 fouilleurs Brigitte BOISSAVIT-CAMUS Maisons avec jardins. 1930/1950 Réalisés avant la construction d'un vaste projet, ces sondages avaient pour objectif de vérifier la nature de l'occupation dans un secteur périphérique de la ville d'angoulême. Ils ont montré que les constructions et l'urbanisation ne sont pas antérieures aux années I ANGOULEME (16) - Poitou-Charentes Rempart du Midi (16 bis-18) SU - 11 semaines, 28 m 2, 3 fouilleurs Jean-Louis DESTABLE 2 - Espaces libres Terrain vague-jardin. Moyen-Age (lu en coupe/ non fouillé). Terrain vague-jardin. XVIe au XVIIIe s. 4 - Aménagements du relief Utilisation des diaclases dans le calcaire pour aménager les trous de poteau. Bronze final/début 1er Age du Fer. Fosse dépotoir contenant du résiduel chalcolithique. Foyer (soles d'argile rubefiée). Age du Bronze. Trous de poteau. Bronze final/début du 1er Age du Fer. Quelques traces, mobiliers. 1er Age du Fer. Trous de poteau/foyer. La Tène. Trous de poteau/foyer/solins. Gallo-romain précoce. Présence d'ossements humains (crâne, maxillaire inférieur). La Tène. Fragments de loupe de fourneau de métallurgiste. Niveaux protohistoriques. La Tène (perturbée). Moule de cloche. Scories et fragments de bronze. Fin XIIe-début XIIIe s. Traces d'habitat certaines à l'age du Bronze, au Bronze final ou début du 1er Age du Fer (Bronze III A), durant la période de La Tène (céramique peinte du IIIe siècle av. J.- C.) ainsi qu'à La Tène finale et durant les débuts de la romanité. Ensuite disparition des traces d'habitat et perturbation au XIIe-XIIIe siècle par l'installation d'un saintier ANGOULEME (16) - Poitou-Charentes Rue Jean-Jaurès (1), passage Marengo SOND - 1/2 jour, 43 m 2, 1 fouilleur Brigitte BOISSAVIT-CAMUS 6 - Adductions d'eau Citerne. XXe s. Le terrain situé à l'intérieur de l'ancien cimetière paroissial de Saint-Martial avait été presque entièrement perturbé par des citernes et cuves à mazout récentes. La moitié sud, plus préservée, a montré que le cimetière avait été nettoyé. Le rocher y apparaissait entre -0,65 m et -0,73 m ANNECY (74) - Rhône-Alpes Chemin des Fins-Sud (18) SU - 12 semaines, 200 m 2, 4 fouilleurs Cécile RAMPONI Habitation. Bases de mur en pierres et élévation en torchis. Cour intérieure. Ier au IVe s. Atelier de bronzier. Ier s. ap. J.-C. Atelier de bronzier dès la première moitié du Ier s. de notre ère, supplanté par un habitat de terre et de bois à la fin du même siècle. Deux incendies, à la fin du IIe s. et au cours du IIIe ou IVe s., entraînent des modifications dans la construction ANNECY (74) - Rhône-Alpes Rue Jean-Mermoz (19) SU - 3 jours, 18 m 2, 2 fouilleurs Poursuite de l'opération possible en 1993 Joël SERRALONGUE Habitat : quatre murs parallèles, orientés est-ouest, en blocs de calcaire, deux sols de terrazzo, un sol de tuileau, un niveau de défournement de foyer. Haut-Empire. Nombreuses inhumations marquant l'emprise de l'ancien cimetière paroissial et ayant perturbé les structures romaines. Haut-Moyen-Age (?)-XVIe s. 20

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie Maquette à construire La domus de Vieux Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie 2005 Service Départemental d Archéologie du Calvados, édition 2005. Présentation de la domus de Vieux

Plus en détail

Séquence 3 : «Le site archéologique de la Bourse»

Séquence 3 : «Le site archéologique de la Bourse» Séquence 3 : «Le site archéologique de la Bourse» Placé à l est de la ville antique, ce site présente les résultats de la première grande fouille archéologique urbaine. Les vestiges, classés Monument historique,

Plus en détail

MMES et MM les Directeurs des Unions Régionales des Caisses d'assurance Maladie

MMES et MM les Directeurs des Unions Régionales des Caisses d'assurance Maladie l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale &LUFXODLUH&1$076 Date : 15/12/2000 Origine : DDRE Réf. : DAR n 14/2000 n / n / n / MMES et MM les Directeurs des Caisses Primaires d'assurance

Plus en détail

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k )

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k ) DRG 2016 Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE Prestation de base (en k ) Gares ou Segments de Gares montant total dont rémunération de l'actif (WACC) dont rétrocession du résultat

Plus en détail

Facturation de la délivrance du Kit Anti-Grippe A (H1 N1)

Facturation de la délivrance du Kit Anti-Grippe A (H1 N1) Pharmaciens CDC 1.31 / 1.40 Fiche n 05_FR74 septembre 2009 Contexte Dans le cadre de la pandémie de la grippe A, les pharmaciens sont rémunérés spécifiquement pour effectuer la délivrance des kits gratuits

Plus en détail

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises)

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) 17octobre 2012 Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) Il est compétent pour vous aider à résoudre vos litiges persistants avec les

Plus en détail

Aucun document n est autorisé

Aucun document n est autorisé MINISTÈRE DE L'EGALITE DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION MINISTERE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE CONCOURS EXTERNE ET INTERNE Épreuve

Plus en détail

Amboise : la ville gauloise et gallo-romaine

Amboise : la ville gauloise et gallo-romaine ATLAS ARCHÉOLOGIQUE DE TOURAINE IV LES LIEUX Amboise : la ville gauloise et gallo-romaine Conseil général d Indre-et-Loire Loire et de l Amasse, a été occupée de manière continue depuis la Protohistoire.

Plus en détail

La Pierre d'appel. L'extrémité du promontoire de la Pierre d'appel

La Pierre d'appel. L'extrémité du promontoire de la Pierre d'appel La Pierre d'appel La Pierre d'appel est le nom donné à l'extrémité du promontoire rocheux dominant Etival-Clairefontaine dans les Vosges. L'ensemble du massif porte le nom de Côte de Repy. Le promontoire

Plus en détail

LES FOUILLES DE LA ZAC DEMENITROUX

LES FOUILLES DE LA ZAC DEMENITROUX LES FOUILLES DE LA ZAC DEMENITROUX Le site archéologique de la rue Déménitroux a été découvert en juin 2000 lors de la construction par la S.A. H.L.M. pour Paris & sa région d immeubles locatifs. Alerté

Plus en détail

Collection Histoire & Patrimoine. en Haute-Marne. Les Gallo-Romains. Sur les traces des Lingons. www.tourisme-hautemarne.com

Collection Histoire & Patrimoine. en Haute-Marne. Les Gallo-Romains. Sur les traces des Lingons. www.tourisme-hautemarne.com Collection Histoire & Patrimoine Les Gallo-Romains en Haute-Marne Sur les traces des Lingons www.tourisme-hautemarne.com L E S G A L L O -RO M A I N S LES LI N G O N S O N T P R O G R E S S I V E M E N

Plus en détail

Dossier pédagogique Découverte du patrimoine lors de la venue du Centre Pompidou Mobile

Dossier pédagogique Découverte du patrimoine lors de la venue du Centre Pompidou Mobile Dossier pédagogique Découverte du patrimoine lors de la venue du Centre Pompidou Mobile Cambrai Ville d'art et d'histoire Du 15 février au 15 mai 2012, Cambrai accueille le Centre Pompidou Mobile. Pour

Plus en détail

Les églises et chapelles anciennes en voiture

Les églises et chapelles anciennes en voiture I D E E D E V I S I T E VILLE ET CULTURE Les églises et chapelles anciennes en voiture Niederbronn les Bains Reichshoffen Uttenhoffen avec la plus petite église à colombages d Alsace Pfaffenhoffen Bouxwiller

Plus en détail

PRIME D INTERESSEMENT 2007 CPAM

PRIME D INTERESSEMENT 2007 CPAM Branche maladie PRIME D INTERESSEMENT 2007 CPAM Bourg en Bresse 65,19% 86,38% 75,79% 170,75 226,25 397,00 Laon 85,39% 86,38% 85,89% 223,66 226,25 449,91 St Quentin 91,73% 86,38% 89,06% 240,27 226,25 466,52

Plus en détail

dossier de presse le musée qui anime le cœur de la ville de toulouse

dossier de presse le musée qui anime le cœur de la ville de toulouse dossier de presse le musée qui anime le cœur de la ville de toulouse le bâtiment Le musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse est classé monument historique en 1975. Il a connu plusieurs états

Plus en détail

Circuit «Au fil de la Lézarde»

Circuit «Au fil de la Lézarde» Circuit «Au fil de la Lézarde» Carte d identité Départ : Parvis de l Office de Tourisme d Harfleur «La Forge» - Rue Fréderic Chopin - Harfleur Distance : 19,5 km Durée : 5h Feuille de route Prendre l impasse

Plus en détail

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Un déficit important dû pour une large part aux migrations des familles Entre et, la Champagne-Ardenne a perdu beaucoup

Plus en détail

Département : 77 Référence : IA77000414

Département : 77 Référence : IA77000414 Département : 77 Référence : IA77000414 Aire d'étude Commune Adresse : Melun : Melun : Notre-Dame (place) Titre courant Dénomination : église paroissiale Saint-Etienne : église paroissiale Cartographie

Plus en détail

L'Hôpital-sous-Rochefort Dossier IA42001157 réalisé en 2000. Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel.

L'Hôpital-sous-Rochefort Dossier IA42001157 réalisé en 2000. Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel. Village L'Hôpital-sous-Rochefort Dossier IA42001157 réalisé en 2000 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Auteurs Guibaud Caroline Monnet Thierry Désignation

Plus en détail

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14.

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Organisme signataire Type TP Organisme AMC Libellé 01011 CPAM BOURG EN BRESSE RO T Néant 01021 CPAM LAON RO T Néant 01022 CPAM ST QT RO T

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage DEVENIR PARTENAIRE Courtage L EXPERTISE Depuis 2006, AG2R LA MONDIALE a signé la charte de déontologie du courtage avec la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances (C.S.C.A.) Selon l évolution de la

Plus en détail

Maison dite Hôtel de voyageurs Notre-Dame

Maison dite Hôtel de voyageurs Notre-Dame Commune : Lieu-dit : Adresse : Titre de l œuvre : Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Marienthal Basilique (rue de la) 6 Maison dite Hôtel de voyageurs Notre-Dame Référence: IA00062025 Cartographie :

Plus en détail

B. WAGON C. JAFFRE, A. ROGES Novembre 2008

B. WAGON C. JAFFRE, A. ROGES Novembre 2008 1 B. WAGON C. JAFFRE, A. ROGES Novembre 2008 SOMMAIRE 2 INTRODUCTION A- ANALYSES A.1 - PRESENTATION GENERALE DU SITE A.2 - SYNTHESE HISTORIQUE A.3. PROTECTIONS ACTUELLES DU SITE III.1- LES MONUMENTS HISTORIQUES

Plus en détail

à Salins-Les-Bains 3 P (parcours patrimonial et pédagogique) dans le Jura Par le Service Educatif du Musée d Archéologie du Jura

à Salins-Les-Bains 3 P (parcours patrimonial et pédagogique) dans le Jura Par le Service Educatif du Musée d Archéologie du Jura 3 P (parcours patrimonial et pédagogique) dans le Jura à Salins-Les-Bains Par le Service Educatif du Musée d Archéologie du Jura Texte et organisation : Aurore Alix Avec l aide : «De la promenade à travers

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 23 décembre 2013 modifiant l arrêté du 18 avril 2011 portant liste et classification en deux catégories des emplois de greffier

Plus en détail

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE Au I er siècle après Jésus-Christ, la ville romaine d Arles (photo ci-dessous) est entourée de remparts. Elle comporte de grandes rues principales appelées Cardo et Decumanus.

Plus en détail

TREIZIEME FESTIVAL DU FILM D'ARCHEOLOGIE D'AMIENS. 15-19 mars 2016. PRESELECTION n 10

TREIZIEME FESTIVAL DU FILM D'ARCHEOLOGIE D'AMIENS. 15-19 mars 2016. PRESELECTION n 10 TREIZIEME FESTIVAL DU FILM D'ARCHEOLOGIE D'AMIENS 15-19 mars 2016 PRESELECTION n 10 Pour accéder aux vidéos ou podcasts, cliquer sur les illustrations Titre : Les fouilles de l'aéroport de Siem Reap, Cambodge,

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Mmes et MM les Directeurs Date : des Caisses Primaires d'assurance Maladie 28/03/90 des Caisses Générales

Plus en détail

Cyril PARLANT Directeur Associé Avocat en Droit Social

Cyril PARLANT Directeur Associé Avocat en Droit Social Neuilly, le 2 février 2009 Objet : Aménagement régime Retraite - Prévoyance Madame, Monsieur, Votre entreprise va - si ce n'est pas déjà le cas - être confrontée à des aménagements de ses régimes de retraite

Plus en détail

maison de villégiature ; villa balnéaire

maison de villégiature ; villa balnéaire Maison de villégiature (villa balnéaire) dite Fedala 7 traverse de l' Angeline boulevard Bellevue Sainte-Maxime Dossier IA83001565 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

CHAPELLE NOTRE-DAME DU PEUPLE (ANCIENNE EGLISE)

CHAPELLE NOTRE-DAME DU PEUPLE (ANCIENNE EGLISE) DU PEUPLE (ANCIENNE EGLISE) Cadastre de 1981, section F, parcelle 141 Cadastre de 1841, section F, parcelle 200 Coordonnées : Lambert zone 3, x = 982,63 y = 178,21 DESCRIPTION DESCRIPTION GENERALE EXTERIEURE

Plus en détail

L'habitat a t-il évolué au cours des siècles?

L'habitat a t-il évolué au cours des siècles? L'habitat a t-il évolué au cours des siècles? Préhistoire Antiquité - Moyen Age - Temps modernes - Monde contemporain Habitat nomade. Besoin : un abri vite installé pour se protéger des intempéries et

Plus en détail

L apport des fouilles archéologiques extensives.

L apport des fouilles archéologiques extensives. L apport des fouilles archéologiques extensives. L exemple de la fouille de Leslouc h à Plouédern. Par Stéphane Blanchet Ingénieur de Recherche à l I.N.R.A.P. (Institut national de recherches archéologiques

Plus en détail

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter 1 SOMMAIRE Vues générales des toits 3 Type de charpentes, de la plus simple à la plus sophistiquée quelques coupes transversales

Plus en détail

Immeuble : Hôtel de Magnieu

Immeuble : Hôtel de Magnieu Immeuble : Hôtel de Magnieu 22 rue Martin-Bernard 4 rue Pasteur Montbrison Dossier IA42001987 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Plus en détail

GÉOTECHNIQUE ET CATHÉDRALES

GÉOTECHNIQUE ET CATHÉDRALES Jean-Pierre MAGNAN - IFSTTAR Page 1 PRÉAMBULE La géotechnique a toujours été la partie cachée de la construction. Il n y a nulle trace des fondations dans les représentations de ponts, de maisons, de monuments

Plus en détail

MAGASINS OUVERTS JOURS FERIES

MAGASINS OUVERTS JOURS FERIES MAGASINS OUVERTS JOURS FERIES LISTE DES MAGASINS 21 AVRIL 1er MAI 8 MAI 29 MAI ALSACE Colmar Haguenau Illzach (Mulhouse) AQUITAINE Agen Bergerac Biganos Bouliac Langon Lescar (Pau) Lormont Marmande Saint

Plus en détail

LA VERRERIE DE TRINQUETAILLE :

LA VERRERIE DE TRINQUETAILLE : LA VERRERIE DE TRINQUETAILLE : ETAT DE CONSERVATION 1- Situation Vue aérienne de l'est du quartier de Trinquetaille avec localisation du site L'ancienne verrerie est inscrite dans un enclos irrégulier

Plus en détail

parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements

parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements 25 avenue Sainte-Lorette quartier Sainte-Lorette Grasse Dossier IA06001597 réalisé en 2008 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'azur - Inventaire général

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'azur - Inventaire général entrepôts agricoles Dossier IA04000610 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Provence-Alpes-Côte d'azur - Inventaire général Laurent Alexeï Désignation Dénominations Aires d'études Localisations

Plus en détail

FDP. Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves

FDP. Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves FDP Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves Carte des projets présentés dans l'exposition J'entoure le nom des villes les plus proches de mon école : Pour m'aider, je scanne ce code :

Plus en détail

Le stage céramique. (maximum 1 classe)

Le stage céramique. (maximum 1 classe) (maximum 1 classe) artisanat / archéologie Sites associés Le Fâ Talmont sur Gironde Saintes Le stage céramique sensibilise l élève à l approche de la matière (toucher, sentir), au respect de la terre et

Plus en détail

CAHORS. Palais d Arnaud de Via

CAHORS. Palais d Arnaud de Via 1 Pierre GARRIGOU GRANDCHAMP Société Archéologique du Midi de la France & Société Française d Archéologie CAHORS Palais d Arnaud de Via Un monument insigne du début du XIV e siècle L administration pénitentiaire

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 TABLEAU REPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 Préconisation du Ministère (Guillaume BOUDY secrétaire général du MCC) dans ses modèles de statuts types : article 8.6 dans sa note aux préfets et aux DRAC

Plus en détail

Ancien couvent d'ursulines de Noyon, devenu petit séminaire, puis collège (détruit)

Ancien couvent d'ursulines de Noyon, devenu petit séminaire, puis collège (détruit) Ancien couvent d'ursulines de Noyon, devenu petit séminaire, puis collège (détruit) rue Paul-Bert ancienne rue des Ursulines ancienne rue du Petit-Séminaire Noyon Dossier IA00049508 réalisé en 1986 Copyrights

Plus en détail

RECHERCHES D'ARCHÉOLOGIE AÉRIENNE EN COTE-D'OR EN 1982-1983

RECHERCHES D'ARCHÉOLOGIE AÉRIENNE EN COTE-D'OR EN 1982-1983 RECHERCHES D'ARCHÉOLOGIE AÉRIENNE EN COTE-D'OR EN 1982-1983 H. Goguey. Les recherches d'archéologie aérienne ont été intensifiées en 1983-84 sur la Bourgogne grâce à l'aide conjuguée du Ministère de la

Plus en détail

CSF AGENCE D'ARRAS CSF - MAIRIE DE MONTREUIL SUR MER CSF - MAIRIE D'ARQUES CSF AGENCE DE BEAUVAIS CSF - MAIRIE DE COMPIEGNE CSF VERNEUIL EN HALATTE

CSF AGENCE D'ARRAS CSF - MAIRIE DE MONTREUIL SUR MER CSF - MAIRIE D'ARQUES CSF AGENCE DE BEAUVAIS CSF - MAIRIE DE COMPIEGNE CSF VERNEUIL EN HALATTE Agence de rattachement BOBIGNY BOBIGNY BOBIGNY CERGY CERGY CERGY CERGY CRETEIL CRETEIL CRETEIL EVRY EVRY EVRY EVRY Agence et point rencontre CSF AGENCE D' CSF LENS CSF CALAIS CSF - MAIRIE DE MONTREUIL

Plus en détail

Venerque Eglise Saint-Pierre

Venerque Eglise Saint-Pierre Venerque Eglise Saint-Pierre Observations faites à l occasion d un nettoyage partiel sur l extrados de la voûte de l abside Mars 2010 Diane Joy Maurice Scellès Service de la connaissance du patrimoine

Plus en détail

L'habitat à Poitiers-Sud

L'habitat à Poitiers-Sud les articles... de l'inventaire du patrimoine de l'agglomération de Poitiers L'habitat à Poitiers-Sud L'enquête d'inventaire du patrimoine du secteur de Poitiers Sud a pris en compte les constructions

Plus en détail

PARCOURS DECOUVERTE TRAVAIL DE LA PIERRE

PARCOURS DECOUVERTE TRAVAIL DE LA PIERRE PARCOURS DECOUVERTE TRAVAIL DE LA PIERRE LES MATERIAUX UTILISES DANS LA CONSTRUCTION À VIEUX-LA-ROMAINE Salle : Vitrine «Matériaux et techniques de construction». ) Voici les matériaux utilisés pour construire

Plus en détail

maison dite Petit Château Saint-Pierre

maison dite Petit Château Saint-Pierre Provence-Alpes-Côte d'azur, Var Hyères 1ère maison rue Saint-Pierre Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 1987 Date(s) de rédaction : 2001 Cadre de l'étude : inventaire

Plus en détail

COMMUNE DE MOUSSON. Église dite des templiers Confortation et restauration des ruines PROGRAMME

COMMUNE DE MOUSSON. Église dite des templiers Confortation et restauration des ruines PROGRAMME COMMUNE DE MOUSSON Église dite des templiers Confortation et restauration des ruines PROGRAMME PRÉAMBULE Les ruines du château de Mousson sont classées au titre des monuments historiques par arrêté du

Plus en détail

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 64 ÈME CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LES CENTRES D INFORMATION SUR LA PRÉVENTION DES DIFFICULTÉS DES ENTREPRISES ENTREPRISE EN DIFFICULTÉS : ANTICIPATION, ACCOMPAGNEMENT ET FINANCEMENT CE ET

Plus en détail

COURSES URGENTES LIVRAISONS

COURSES URGENTES LIVRAISONS COURSES URGENTES LIVRAISONS PARIS FRANCE EUROPE 06.27.48.52.84 fredexpress93@gmail.com dimensions de nos différents véhicules volume palettes poids maxi dimensions véhicule en m3 «Euro» marchandise long.

Plus en détail

archéologiques et les études récentes

archéologiques et les études récentes Vue aérienne de la zone fouillée dans la partie agricole du site, cl. P. Millot Les fouilles archéologiques et les études récentes La longue interruption des fouilles sur le site entre 1992 et 2007 et

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNE DE RODEZ CESSION LOT B1- PROGRAMME IMMOBILIER RESIDENTIEL CONSULTATION DE PROMOTEURS ET D ARCHITECTES PHASE 1- CANDIDATURES

Plus en détail

Rigny : Gray (4km) : Beaujeu (6 km) : Champlitte (20 km) :

Rigny : Gray (4km) : Beaujeu (6 km) : Champlitte (20 km) : Rigny : Eglise du 18 ème siècle avec son retable et ses boiseries d époque. Deux toiles originales de Prud hon datées de 1794. Gisants. Gray (4km) : Hôtel de ville renaissance (1556) Musée Baron Martin

Plus en détail

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : Le parc des immeubles en copropriété : un échantillon

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE PONTIVY PLAN LOCAL D'URBANISME RÉVISION APPROBATION E.A.D.M. Le Ténénio Rue du docteur AUDIC B.P. 55 56002 VANNES Cédex 6.1. TABLEAU DES SERVITUDES D'UTILITÉ PUBLIQUE ET FICHES ANNEXES Vu pour

Plus en détail

ANNUAIRE HISTOIRE DES ARTS : FORMULAIRE DE LA NOTICE. [titre de la ressource]

ANNUAIRE HISTOIRE DES ARTS : FORMULAIRE DE LA NOTICE. [titre de la ressource] ANNUAIRE HISTOIRE DES ARTS : FORMULAIRE DE LA NOTICE [titre de la ressource] Titre 1 : Description : Domaine artistique 2 : Période historique :Primaire : Collège : Lycée : Thématique :Collège : Lycée

Plus en détail

S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació.

S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació. S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació. Sabadell, del 5 al 6 de juliol de 2007 Observatori de la mobilitat. El cas de França. Marie-Odile Gascon, Observation de la mobilité,

Plus en détail

Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement

Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement ateliers municipaux 63 avenue de Saint-Simond Franklin Roosevelt-Lafin Aix-les-Bains Dossier IA73001367 réalisé en 2005

Plus en détail

DES PEINTURES MURALES ROMAINES

DES PEINTURES MURALES ROMAINES VOUS TROUVEZ DES PEINTURES MURALES ROMAINES PAS DE PANIQUE! Vous fouillez des vestiges galloromains : vous avez toutes les chances de trouver des éléments de l enduit qui recouvrait les murs et les plafonds.

Plus en détail

Manuel d animation Eclipse partielle de Soleil 20 Mars 2015

Manuel d animation Eclipse partielle de Soleil 20 Mars 2015 Manuel d animation Eclipse partielle de Soleil 20 Mars 2015 Table des matières Qu est-ce qu une éclipse partielle de soleil?... 2 Dans la zone de pénombre, l éclipse est partielle pour l observateur 2,

Plus en détail

CETE de l'ouest DLRC d'angers. communal. Description générale

CETE de l'ouest DLRC d'angers. communal. Description générale CETE de l'ouest DLRC d'angers Contexte général Broc Visite du 29 novembre 2012 La réunion s'est tenue avec M. Chevallier, maire de la commune. Le Maire est présent sur la commune depuis près de 70 ans,

Plus en détail

Face à l insécurité urbaine, laissons parler les chiffres

Face à l insécurité urbaine, laissons parler les chiffres Cofely Ineo en bref filiale de GDF SUEZ 15 500 collaborateurs 300 implantations en France 2,3 Md de CA en 2012 génie électrique (45%) intégration de systèmes (30%) BEAUVAIS AMIENS ROUEN LE HAVRE CAEN CHERBOURG

Plus en détail

SITE ARCHÉOLOGIQUE D'OSTIA ANTICA GELMAR NOVAMUSA LAZIO

SITE ARCHÉOLOGIQUE D'OSTIA ANTICA GELMAR NOVAMUSA LAZIO SITE ARCHÉOLOGIQUE D'OSTIA ANTICA Viale dei Romagnoli, 717-00119 - Ostia Antica - Roma Visites guidées: Tél./Fax 06/56352830 (de l'extérieur 0039 6 56352830) Guichet: Tél. 06/56350215 (de l'extérieur 0039

Plus en détail

URL analysées. www.accor.com www.alliance-hospitality.com www.elior.fr www.hiexpress.com www.holidayinn.com www.hyatt.com

URL analysées. www.accor.com www.alliance-hospitality.com www.elior.fr www.hiexpress.com www.holidayinn.com www.hyatt.com 1 sur 5 VRDCI 10, rue Augereau 75007 Paris - FRANCE Tel : 01 45 35 00 80 Email : vrdci@vrdci.com - Référencement naturel avec paiement aux résultats - Ingénierie et design de sites web, intranet et applicatifs

Plus en détail

MILLAU. Rue du Temple (AVEYRON) TEMPLE PROTESTANT. Étude complémentaire

MILLAU. Rue du Temple (AVEYRON) TEMPLE PROTESTANT. Étude complémentaire MILLAU. Rue du Temple (AVEYRON) TEMPLE PROTESTANT Étude complémentaire Le temple protestant se situe dans le centre de la ville, à l ancien emplacement du couvent des dominicains (probablement achevé vers

Plus en détail

R A P P O R T D ' A C T I V I T E S D E L A P R O V I N C I A L E D E N A M U R P O U R L ' A N N E E 2 0 0 9

R A P P O R T D ' A C T I V I T E S D E L A P R O V I N C I A L E D E N A M U R P O U R L ' A N N E E 2 0 0 9 R A P P O R T D ' A C T I V I T E S D E L A C H A M B R E P R O V I N C I A L E D E N A M U R P O U R L ' A N N E E 2 0 0 9 REUNIONS : Suite à la réforme de la CRMSF, la nouvelle CPMSF-Namur a été installée

Plus en détail

Nombre de logements 3747. Nombre de stationnement 1907

Nombre de logements 3747. Nombre de stationnement 1907 Nombre de logements 3747 Nombre de stationnement 1907 Type Stationnements fermes batterie de garages 62 garage individuel 362 parking souterrain 12 Porche 75 Emplacement stationnements exterieurs coeur

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

Champagne-Ardenne - agence Reims Vesle 18, rue de Vesle 51100 REIMS

Champagne-Ardenne - agence Reims Vesle 18, rue de Vesle 51100 REIMS agences labellisées solutions handicap Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne - agence Strasbourg Schiltigheim 54, rue de Bischwiller 67300 SCHILTIGHEIM - agence Mulhouse Europe 22, bd de l Europe

Plus en détail

Double cardo et decumanus. Topographie de Paris. lignes de niveaux dans la partie centrale de Paris. Les grandes étapes de la formation de Paris

Double cardo et decumanus. Topographie de Paris. lignes de niveaux dans la partie centrale de Paris. Les grandes étapes de la formation de Paris Topographie de Paris Les grandes étapes de la formation de Paris lignes de niveaux dans la partie centrale de Paris La carte des voies «naturelles» qui par leur tracé ont marqué la formation de Paris Lutèce

Plus en détail

EVENEMENTIEL ARBITRAGE PARTENARIAT BUT/LA POSTE 2007 / 2008

EVENEMENTIEL ARBITRAGE PARTENARIAT BUT/LA POSTE 2007 / 2008 Commission Centrale d Arbitrage EVENEMENTIEL ARBITRAGE PARTENARIAT BUT/LA POSTE 2007 / 2008 PRESENTATION 8 - 1 - Contexte Evènementiel Arbitrage Partenariat But/La Poste 2007-2008 La Fédération Française

Plus en détail

CAUTERETS - HAUTES PYRENEES

CAUTERETS - HAUTES PYRENEES CAUTERETS Dessin d E. PARIS, extrait de l album «Touriste pyrénéen» - 1841 - Coll. Musée pyrénéen, Lourdes CAUTERETS - HAUTES PYRENEES Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager

Plus en détail

JORF n 0236 du 11 octobre 2009. Texte n 5

JORF n 0236 du 11 octobre 2009. Texte n 5 JORF n 0236 du 11 octobre 2009 Texte n 5 DECRET Décret n 2009-1205 du 9 octobre 2009 fixant le siè ge et le ressort des juridictions en matière de propriété intellectuelle NOR: JUSB0921871D Le Premier

Plus en détail

ANALYSE URBAINE INSERTION INTERCALAIRE RAPPORT DE PRÉSENTATION

ANALYSE URBAINE INSERTION INTERCALAIRE RAPPORT DE PRÉSENTATION INSERTION INTERCALAIRE ANALYSE URBAINE ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 21 ANALYSE URBAINE Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

Restaurant traditionnel

Restaurant traditionnel Restaurant traditionnel GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE Restaurant traditionnel GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE 4ème édition Editions MCBG 2009 ISBN 2-84759-017-X Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER

Plus en détail

infos : www.dax.fr - tél. : 0 558 909 909

infos : www.dax.fr - tél. : 0 558 909 909 infos : www.dax.fr - tél. : 0 558 909 909 Itinéraire de découverte GRAND BAYONNE Itinéraire de visite Sens de l'itinéraire Itinéraire de découverte adapté aux personnes à mobilité réduite, dans le quartier

Plus en détail

Ecole primaire protestante, actuellement maison

Ecole primaire protestante, actuellement maison Ecole primaire protestante, actuellement maison 3 impasse du Puits Morisset Saint-Dizant-du-Gua Dossier IA17043976 réalisé en 2010 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire

Plus en détail

ANNEXE 8.5-1 Caractérisation patrimoniale du Pont des Trous, évaluation des impacts des différents tracés proposés pour sa traversée et

ANNEXE 8.5-1 Caractérisation patrimoniale du Pont des Trous, évaluation des impacts des différents tracés proposés pour sa traversée et ANNEXE 8.5-1 Caractérisation patrimoniale du Pont des Trous, évaluation des impacts des différents tracés proposés pour sa traversée et recommandations Le Pont des Trous constitue un des rares exemples

Plus en détail

hôpital marin dit Institut Notre-Dame et villa ou maison Notre-Dame

hôpital marin dit Institut Notre-Dame et villa ou maison Notre-Dame hôpital marin dit Institut Notre-Dame et villa ou maison Notre-Dame avenue Francis-Tattegrain avenue Marianne-Toute-Seule Berck-Plage Berck Dossier IA62001230 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs

Plus en détail

L hôtel particulier du 3, rue Béranger

L hôtel particulier du 3, rue Béranger Dossier descriptif L hôtel particulier du 3, rue Béranger Forcalquier, Alpes-de-Haute-Provence Philippe Bertone Les Ateliers du Paysage 6 place Vieille 04300 Forcalquier Situation géographique Hôtel urbain,

Plus en détail

L ENCEINTE FORTIFIEE DE SAINT-FELIX DE SORGUES

L ENCEINTE FORTIFIEE DE SAINT-FELIX DE SORGUES L ENCEINTE FORTIFIEE DE SAINT-FELIX DE SORGUES Comme beaucoup de commune du Rouergue Méridional, Saint-Félix de Sorgues se dota d un fort au XVème siècle, venant protéger les habitations qui s étaient

Plus en détail

LA RUE DE RIVOLI ET L ILOT CONSTITUE PAR LES RUES DE (BATIMENT 4 DE LA SAMARITAINE) Les origines du quartier (fig. 1 et 2)

LA RUE DE RIVOLI ET L ILOT CONSTITUE PAR LES RUES DE (BATIMENT 4 DE LA SAMARITAINE) Les origines du quartier (fig. 1 et 2) LA RUE DE RIVOLI ET L ILOT CONSTITUE PAR LES RUES DE L ARBRE-SEC, DE LA MONNAIE ET BAILLET (BATIMENT 4 DE LA SAMARITAINE) Les origines du quartier (fig. 1 et 2) Bien que légèrement périphérique, le quartier

Plus en détail

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves C est Pas Sorcier Aux origines de Paris S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves Le bassin parisien Les Hommes se sont installés

Plus en détail

Par$e III : Rome. Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION. Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps?

Par$e III : Rome. Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION. Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps? Par$e III : Rome Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps? 1 Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION CAPACITÉS Connaître

Plus en détail

résidence creisker Pornichet L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes selon Soigner et prendre soin.

résidence creisker Pornichet L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes selon Soigner et prendre soin. résidence creisker Pornichet L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes selon Soigner et prendre soin. Vous êtes au cœur de nos attentions Soigner et prendre soin, au quotidien Au service

Plus en détail

Fig. 40. Carte de répartition des établissements religieux dans le Jura à l époque gallo-romaine Fig. 41. Plan du temple/mausolée de Pupillin Fig.

Fig. 40. Carte de répartition des établissements religieux dans le Jura à l époque gallo-romaine Fig. 41. Plan du temple/mausolée de Pupillin Fig. Liste des figures Fig. 1 : La cité des Séquanes, en Province Germanie supérieure Fig. 2 : Extension supposée du territoire de la cité des Séquanes vers 100 de notre ère Fig. 3 : Base de statue dédiée au

Plus en détail

Travaux de conservation et de mise en valeur LOT N 3 Maçonnerie. CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

Travaux de conservation et de mise en valeur LOT N 3 Maçonnerie. CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Département des Alpes de Haute Provence Sécurisation et mise en valeur, de la source sulfureuse Travaux de conservation et de mise en valeur LOT N 3 Maçonnerie CCTP Maîtrise d ouvrage Communauté de communes

Plus en détail

1 - Présentation du site

1 - Présentation du site PALEOBIOS, 14 / 2007 [publié en 2008] / Lyon-France ISSN 0294-121 X Etude préliminaire des individus mis au jour sur le site de la chapelle de Notre Dame de Bonne Nouvelle ou de l Annonciation (Les Laurons,

Plus en détail

«No Limit» Table ronde sur les limites et périphéries de Saintes antique. Bilan de 20 ans d archéologie préventive à Saintes. Saintes 30-31 mai 2013

«No Limit» Table ronde sur les limites et périphéries de Saintes antique. Bilan de 20 ans d archéologie préventive à Saintes. Saintes 30-31 mai 2013 L Inrap, l Atelier du Patrimoine de Saintonge et la Ville de Saintes vous proposent : Saintes 30-31 mai 2013 «No Limit» Bilan de 20 ans d archéologie préventive à Saintes Table ronde sur les limites et

Plus en détail

Les arc-boutant Un peu de vocabulaire

Les arc-boutant Un peu de vocabulaire La cathédrale d Amiens Classée au patrimoine mondial de l'unesco depuis 1981, la cathédrale gothique d'amiens s'élève en plein centre de la ville. Sa flèche s'élève à 112 mètres du sol. Pour une longueur

Plus en détail

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Bourg en Bresse, Lyon et Saint Etienne Les charges de l année 2005 L Observatoire National de Charges de Copropriété de la CNAB s est assigné trois

Plus en détail

Maison, puis hôtel de voyageurs, Hôtel-

Maison, puis hôtel de voyageurs, Hôtel- Maison, puis hôtel de voyageurs, Hôtel- Restaurant Bonjour 1 boulevard de Russie 21 rue de la Cité Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA731299 réalisé en 25 Copyrights Copyrights Auteurs Région

Plus en détail

MARTINIQUE MONUMENTS HISTORIQUES EN CHANTIER

MARTINIQUE MONUMENTS HISTORIQUES EN CHANTIER MARTINIQUE MONUMENTS HISTORIQUES EN CHANTIER CARBET MAISON TAILAME édifice inscrit au titre des Monuments historiques par arrêté en date du 08/12/2009 1 CARBET, Maison Taïlamé, Monument historique en chantier.

Plus en détail

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive Les étapes de l archéologie préventive LE DIAGNOSTIC Lorsque l on aménage un terrain à des fins publiques ou privées (pour construire une route ou un immeuble par exemple), le sol est remanié. Bien avant

Plus en détail