du Mesnil-le-Roi JOURNAL MUNICIPAL D INFORMATIONS MARS 2014 Suite de l édito en page 3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "du Mesnil-le-Roi www.lemesnilleroi.com JOURNAL MUNICIPAL D INFORMATIONS MARS 2014 Suite de l édito en page 3"

Transcription

1 du Mesnil-le-Roi JOURNAL MUNICIPAL D INFORMATIONS MARS 2014 N 91 Le Maire Marc Demeure en 1995 Chères Mesniloises, Chers Mesnilois, Voici le 69 ème et dernier édito de la Lettre du Mesnil que j écris. Durant les 19 années de mes mandats de maire, 112 éditoriaux sont parus dans les différentes publications municipales : 69 Lettre du Mesnil, 29 Vivre Au Mesnil et 14 Guides pratiques culturels. Je voudrai, sans faire un bilan exhaustif des trois équipes que j ai conduites, situer notre action sur le long terme. Monsieur Michel Jamot, maire de 1947 à 1971 fut un bâtisseur. Pendant ses 24 ans de mandats la population passe de à habitants. Nous sommes dans la période d après-guerre. Puis Monsieur Henri Dupret, maire de 1971 à 1995 entreprend de freiner si ce n est d arrêter ce que l on appelait alors le bétonnage à tout vent tout en construisant des logements sociaux. Le nombre d habitants passe alors de à Les premiers équipements collectifs sont construits, par exemple la première crèche, le centre Georges Brassens. En 1995, lorsque nous sommes élus, notre ambition n était pas de construire à tout va mais bien au contraire d aménager les espaces publics et de fournir des équipements pour rendre la ville agréable à vivre. L environnement était tout aussi important, comme préserver les espaces verts, améliorer le cadre de vie, conserver cet aspect village où fleurs et arbres se côtoyaient en ville. La ville change d aspect au fil de ces 19 années. Elle devient plus résidentielle tout en protégeant les maraîchages existants et en construisant, conformément à la loi de l époque, les logements sociaux nécessaires (21,7 % actuellement). La population va croître mais lentement et passe de habitants à actuellement. Des bâtiments à usage social, associatif et culturel apparaissent. Celui qui accueillait autrefois le collège du Mesnil se transforme en Centre Culturel et Sportif André Malraux. Doté aujourd hui de nombreuses grandes salles spécifiques et adaptées, il accueille de nombreuses activités culturelles, sportives et sociales : centre de loisirs, dessin, peinture, théâtre, danse, gymnastique, foyer des anciens, Secours Catholique Le complexe sportif se développe : deux grandes salles multisports, des vestiaires, un dojo, une salle de musculation, deux cafeterias, un boulodrome, un local pour le club cycliste. Le terrain de football de la rue du Général Leclerc est acquis, aménagé avec éclairage et vestiaires. Les cours extérieurs de tennis rue de Bellevue se dotent d un tennis couvert. Des bâtiments existants sont réhabilités et agrandis : l école du clos de la Salle, la crèche, la mairie. Suite de l édito en page 3 1, rue du Général Leclerc Le Mesnil-le-Roi Téléphone Télécopie Courriel :

2 JANVIER Le jeudi 9, la cérémonie des vœux Un public fidèle, pour la dernière cérémonie des vœux de Marc Demeure, maire depuis C est empreint d émotion qu il aborde son discours et relate en détail les moments forts de l année 2013, les projets qui se réalisent, ceux qui n avancent pas toujours aussi rapidement qu il le voudrait Il donne rapidement son opinion sur la politique nationale rappelant que l avenir ne sera pas simple en s appuyant sur cette phrase Il faudrait un remède de cheval, mais le malade peut-il le supporter, et le médecin le courage de lui administrer! mais rajoute qu il faut garder l espoir d une France Forte et d un Mesnil sans complexe avec son caractère rural et résidentiel. Trois des personnalités présentes prennent le devant de la scène et à tour de rôle mettent à l honneur le maire, mais aussi l homme, lui reconnaissant sa ténacité, sa valeur, ses actions, son intégrité. Tout en soulignant qu il était un gestionnaire exceptionnel, un homme de caractère mais plein d humanité, il était un ami pour tous les trois. Les Mesnilois ne peuvent qu être fiers et pleins de reconnaissance sur la façon dont il a géré leur ville. Selon le protocole, c est le Sénateur Alain Gournac qui prend la parole et lui décerne la médaille du Sénat une très haute distinction que peu de personne reçoive. Puis c est le Conseiller Général Joël Desjardins qui lui offre un beau livre des Yvelines ainsi que la cravate aux couleurs du Conseil Général et un foulard pour Madame. Le députémaire Jacques Myard qui lui avait remis la médaille de la ville de Maisons-Laffitte lors de ses vœux, clôture ces discours élogieux et amicaux. Les applaudissements furent vifs et nombreux. > Remise de la médaille de la ville. Benoit Jacobs pour son implication, depuis plus de 20 ans sa motivation, ses dons de décorateur dans les associations. Yamina et Dobrica Millevic, des commerçants très appréciés des clients du Tabac presse du centre commercial du Haut de la Girouette. Frédéric Granotier, jeune entrepreneur, créateur de l entreprise Lucibel qui conçoit et fabrique des ampoules basse consommation. Sylvain Septier, pour son action et son énergie comme président du Tennis club depuis La Lettre du Mesnil-le-Roi N 91 Mars 2014

3 > Mes équipes en 1995, 2001 et Édito, suite La voirie se transforme, les réseaux sont enterrés, les rues réaménagées, l éclairage public modernisé, les places et les carrefours repensés. La sécurité des piétons, des automobilistes a été le point fort à chaque fois que des travaux ont été réalisés. Certes, il reste encore des rues à terminer, et surtout entretenir celles qui ont été faites. Par mandat, il est effectué une moyenne de 500 mètres par an de travaux de voirie. Les services aux familles se développent : l agrandissement de la crèche, celui des restaurants scolaires, la création d un centre de loisirs maternel et primaire. Pour les anciens, les activités se multiplient en proposant des petits et grands voyages très appréciés. Le mouvement associatif qu il soit culturel, sportif, social connaît un développement rapide grâce aux nouveaux locaux qui lui sont ouverts gratuitement. Nous avons acquis l Orangerie près de l église et après des travaux assez impressionnants, elle accueille depuis 2008 la bibliothèque municipale Émile Littré. Malgré toutes ces réalisations, les finances de la ville sont saines. Vous pouvez vous en rendre compte en allant sur le site internet Les Contribuables Associés, Argus des Maires : Le Mesnil-le-Roi est deuxième, dans sa catégorie du classement des villes les mieux gérées des Yvelines avec la note de 17/20 et la mention Maire économe. Nous avons également préparé l avenir avec l Intercommunalité et le Plan Local d Urbanisme. L intercommunalité a démarré avec la création d une communauté de communes avec Maisons-Laffitte. Le législateur va faire avancer cette structure. Souhaitons que notre village n y perde pas son âme. Quant au P.L.U, il a été prescrit, il reste maintenant à le rédiger. Il devra prendre en compte le développement des maraichages et de l agriculture périurbaine, la sauvegarde des espaces verts et du vieux pays (église et place de Strasbourg). Il assurera une continuité verte entre la forêt et la Seine (corridor écologique). Je conclurai en soulignant que mes trois mandats ont été une aventure exaltante que j ai partagée avec tous les Mesniloises et Mesnilois, avec mes équipes municipales successives. Je remercie les élus qui ont soutenu mon action, j associe à ces remerciements ceux de l opposition avec lesquels j ai toujours entretenu des relations les plus courtoises. Je remercie les fonctionnaires territoriaux de la ville sous la Direction de Chantal Chadeau, Directeur Général des Services et de Martine Haramant son adjointe. Au moment où je cesse mes fonctions, je vous souhaite une vie heureuse dans notre village, que chaque jeune et moins jeune trouve sa place loin des turpitudes d une urbanisation trop rapide. Je souhaite à mes successeurs réussite et plaisir dans leur nouvelle mission. Bonne route à tous, et au plaisir de vous retrouver dans notre Mesnil. Bien à vous. Mars 2014 La Lettre du Mesnil-le-Roi N 91 3

4 Sécurité Une délinquance avec usage de fausse qualité Vols par ruse escroqueries Mesniloises, Mesnilois Attention! Vous avez pu le lire dans les journaux, l apprendre par divers médias Dans notre région, dans des communes proches, et voici quelques semaines dans la nôtre, des équipes d individus ont usé de fausse qualité pour s introduire chez des personnes, essentiellement âgées ou vulnérables, pour les voler ou, en les induisant en erreur, les amener à payer très cher des prestations illusoires, inutiles, ou sans aucun rapport avec le prix exigé. Des faux policiers Ils ne sont généralement pas en tenue, n ont pas de voiture sérigraphiée mais arborent des brassards police et une carte professionnelle vaguement ressemblante à celle des vrais policiers. Ils prétendent avoir interpellé un individu qui sortirait de chez vous et vous aurait volé ; voire ils interpellent un individu complice qui est présent à un titre quelconque à proximité ou dans votre propriété depuis quelques minutes. Ils sollicitent, exigent de visiter votre domicile pour s assurer avec vous que rien n a été dérobé. Ce faisant, alors que l un d entre eux détourne votre attention, le ou les autres font main basse sur l argent liquide ou les bijoux qu ils repèrent. Il existe d autres variantes à ce scénario dont le but, toujours le même, est de pénétrer dans votre domicile et de vous voler. Ils pratiquent avec beaucoup d autorité pour vous impressionner! De faux postiers, plombiers, agents Edf, ramoneurs, chercheurs de termites ou autres insectes nuisibles Le risque est double : le vol ou se voir soutirer de l argent pour des prestations inutiles ou inexistantes. Leur objectif est d entrer chez vous pour détourner votre attention et vous voler ou effectuer, voire simuler des travaux qui vous seront indûment facturés un maximum. Leur technique, le plus souvent est d invoquer l accord ou le mandat qui leur a été donné par la mairie, le département ou la grande administration dont ils prétendent faire partie ; ou encore la soi-disant obligation légale nouvelle et à laquelle vous devez vous plier, la fausse fuite d eau entraînant une surconsommation etc... é é é é é é Si vous doutez, si vous avez peur, appelez sans hésiter le 17 Soyez vigilants et réagissez! Ne laissez entrer personne chez vous, en l absence de rendez-vous préalable, sans vérifier attentivement la carte professionnelle recto-verso. En cas de doute appelez immédiatement le 17 surtout s il s agit de gens, notamment en civil, se réclamant de la police dans les conditions précitées, N hésitez pas après l appel reçu à vérifier son authenticité auprès de l administration ou de l organisme concerné, si vous êtes avisés d un passage d agents, Différez tout accord pour prendre le temps de faire des vérifications, en cas de doute sur cet appel ou un démarchage suspect, N hésitez jamais à solliciter l assistance de la mairie pour ce faire. Elle agira immédiatement. Cette précaution a déjà permis avec l intervention de la police de faire échec à des entreprises douteuses sur la commune, Ne quittez pas des yeux l individu que vous avez laissé pénétrer chez vous et qui vous paraît à postériori suspect et exigez qu il quitte votre domicile, Ne divulguez jamais l endroit où vous mettez votre argent, vos bijoux ou objets de valeur. 4 La Lettre du Mesnil-le-Roi N 91 Mars 2014

5 CONSEIL INTERCOMMUNAL DE SÉCURITÉ ET DE PRÉVENTION DE LA DÉLINQUANCE CONSTAT > La délinquance Le 4 février dernier ce conseil intercommunal s est réuni pour faire le point sur l évolution de la délinquance sur nos deux communes en 2013 et les problématiques de sécurité à prendre en compte pour l année qui démarre. > Les problématiques de sécurité pour 2014 Pour ce qui concerne notre commune, le bilan 2013 après une année 2012 préoccupante s avère encourageant : u L ensemble des atteintes aux biens est en régression de 15,48 %. u Les cambriolages d habitation, source principale d inquiétude pour la population sont en régression de 31,4 % avec 37 faits constatés contre 54 en u L ensemble des dégradations délictuelles est en diminution : 15 faits contre 36 en u L ensemble de la délinquance de voie publique, avec 115 faits contre 129 en 2012, est donc en baisse de 10,85 %. Mais les vols dans les véhicules ont augmenté soit 37 contre 19, et 12 véhicules ont fait l objet de vol ou de tentative de vol contre 10 en u Aucun acte de violence crapuleuse en 2013, mais 23 faits d atteinte à l intégrité physique dont 9 affaires de coups et blessures volontaires. Ces faits sont essentiellement afférents à des différends ou à des mésententes intrafamiliales, les 5 autres constituant des maltraitances sur mineurs. Pour l ensemble de ces faits, la Police Nationale a mis en cause 71 personnes dont 33 étrangères à la commune. Enfin, en matière d ordre public, aucun désordre n a nécessité l intervention de la force publique. Les constats locaux, et plus encore l évolution de la délinquance au plan départemental (+ 14 % de cambriolages) et national (+ 6 % des mêmes faits en zone police ) dictent les priorités pour l année en cours, tant pour la police nationale que les communes et leur police municipale : la lutte sous toutes ses formes contre les cambriolages tant redoutés par nos concitoyens et contre les vols ou escroqueries par ruse et usage de fausse qualité au détriment principalement de la population la plus âgée et la plus vulnérable. L enjeu est d autant plus complexe qu une grande part de cette criminalité est le fait de délinquants organisés, itinérants et pour beaucoup originaires de l Europe de l Est. La police nationale est en pleine restructuration pour y faire front, avec tous les moyens juridiques, humains et techniques nécessaires. > La sécurité routière Il n y a eu aucun accident corporel entrainant 8 jours ou davantage d Incapacité Temporaire Totale I.T.T. sur le territoire communal. En revanche, 17 accidents matériels ou avec blessures légères ont justifié l intervention de la Police Nationale. Il est à noter que la plupart d entre eux sont dus à des pertes de contrôle suite à une erreur humaine ou à une défaillance mécanique sans tiers en cause ou victime mais ni l état de la chaussée, ni la topographie des lieux, ni la signalisation ne sont mis en cause. Mars 2014 La Lettre du Mesnil-le-Roi N 91 5

6 TROIS VOLETS D ACTION > La répression que seule la Police Nationale peut mettre en œuvre et qu elle vise à renforcer. > L accompagnement de la Police Nationale et la prévention. Les communes y ont un rôle important à jouer. Notamment par la coordination de leurs efforts avec la Police Nationale dans la surveillance des secteurs sensibles, la mise en œuvre des opérations tranquillité vacances, la transmission d informations relatives aux faits délictueux à la police, la sensibilisation des habitants de résidences collectives mais surtout pavillonnaires et des rues résidentielles à la nécessité d une vigilance solidaire et d un appel systématique au 17 pour tout fait, toute présence, tout comportement suspects dans leur environnement. Rappelons, qu à cet effet, le maire de notre commune a signé avec Monsieur le Préfet des Yvelines une convention de coopération avec les forces de sécurité de l État le 13 septembre dernier. Une sensibilisation régulière des personnes vulnérables aux risques d être abusées, volées ou escroquées par des individus prétendant à une fausse qualité et les aider au plan municipal à rejeter les démarchages sont autant d actions déjà mises en œuvre par la commune. > La vidéo-surveillance Une application ciblée de la vidéo-surveillance a montré son utilité dissuasive et répressive. Elle aura déjà permis au centre commercial du Haut de la Girouette des interpellations intéressantes. Presque toutes les arrestations partent de ce type de signalement et cette collaboration est essentielle pour les services de police. LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE > Contrôles La police nationale a réalisé en 2013 comme en 2012 un travail remarquable en densifiant et ciblant ses contrôles. La commune y a fortement participé à la fois dans la détermination des objectifs géographiques et par la participation quasi-systématique du policier municipal aux contrôles effectués dans la commune. L axe privilégié actuellement et qui mérite de continuer à l être est celui de la RD 157 et de la RD 159, à savoir Jules Rein/Boulevard Paymal, Jules Rein/Le Pecq. > Éducation, prévention Enfin, la participation du policier municipal à l enseignement de la sécurité routière aux élèves dans les écoles élémentaires est à noter comme un apport très positif à la sécurité des élèves dans ce domaine. Ces deux problématiques ne sont pas exclusives de l ensemble des autres mesures que nécessite la sécurité de nos concitoyens. Celles-ci se traduisent par l action concertée de notre policier municipal et de la Police Nationale contre toutes les formes de délinquance, à la fois au plan préventif et répressif. Elles étaient au centre de l action des élus et devront l être demain, dans tous les chantiers, dans toutes les réalisations dont ils auront la charge. Ces actions se complètent également par l assistance apportée aux victimes de la délinquance. C est ce qui aura permis au cours de ce mandat et dans ce domaine de faire front à une évolution difficile tant sur le plan national que dans notre environnement immédiat. 6 La Lettre du Mesnil-le-Roi N 91 Mars 2014

7 Projet de construction rue des Écoles Immobilier La commune possède un terrain de 799 m2 rue des Écoles où s élèvent actuellement deux bâtiments séparés qui ont accueilli pendant de nombreuses années, le photo-club La Salamandre, l Association des cyclistes et le Secours Catholique. La vétusté et l insalubrité des locaux ont conduit la mairie à les fermer. Depuis septembre dernier, le Secours Catholique et les cyclistes sont accueillis dans des locaux neufs, agréables et mieux adaptés aux activités. La Salamandre a cessé d exister. La ville s est alors tournée vers des promoteurs avec le même objectif : permettre aux jeunes mesnilois d accéder à une première propriété de 2 ou 3 pièces et aux personnes âgées habitant dans des maisons ou des appartements devenus trop grands de conserver une attache au Mesnil, dans un environnement plus petit, mais proche des commerçants et des arrêts de bus. Le 26 septembre 2013, le Conseil Municipal décidait de mettre en vente ce terrain avec un cahier des charges très précis et un appel à candidatures par les voies habituelles. Le promoteur retenu Sepimo et Silber Promotion a présenté un projet de construction de 17 appartements, répartis sur 2 niveaux (R+1+ combles), de 35 à 75m 2 avec 18 parkings souterrains : 14 T2 en duplex, 1 T3 et 2 T4 La vente du terrain sera effective une fois le permis de construire définitivement accordé. L objectif de livraison des appartements, annoncé par le promoteur, serait fin Depuis 2 ou 3 ans, le maire a tenté de trouver un bailleur pour construire des logements destinés plus particulièrement aux jeunes et aux personnes âgées. Les nombreux contacts qu il a pu avoir ont été vains, les bailleurs sociaux n étant pas intéressés par un programme aussi petit. Il s agit bien entendu d un programme privé qui ne concerne pas la mairie mais les Mesnilois auront une information préalable qui leur permettra, s ils le désirent, de prendre une option pour acquérir un logement avant une commercialisation plus ouverte. Renseignement : Christian Silber au Mars 2014 La Lettre du Mesnil-le-Roi N 91 7

8 Patrimoine Une richesse qu il faut préserver Le patrimoine communal appartient à tous les Mesnilois : Les bâtiments, dont l église du XVI ème siècle, la mairie, les écoles, les équipements sportifs et culturels. Les terrains communaux : prairie de bord de Seine, les parcs, les jardins familiaux, les espaces verts, les chemins vicinaux, etc. Des objets et tableaux anciens, les archives municipales. Ce patrimoine est entretenu régulièrement, restauré, enrichi et mis en valeur. Les interventions sont réalisées en fonction de nos capacités financières et, dans certains cas, sur instruction et sous le contrôle des organes de tutelle de l État, de la Région ou du Département. Ces derniers mois, nous avons procédé à la restauration de deux objets issus de l église Saint-Vincent : n Le mécanisme de la 1 ère horloge de l église Datant du XVII ème siècle et découvert sous la fiente de pigeon lors de la réhabilitation du clocher! Il porte une inscription qui retrace son histoire : Cette horloge a été rétablie et perfectionnée par les bontés de Charles Philippe, Comte d Artois, fils de France, frère du roi, dirigée sous l inspection de Mr Bellanger son premier architecte et Mathias Flint étant curé de cette paroisse par les Sieurs Lepaute oncle et neveux horlogers de roi et de son altesse royale en En 1875, cette horloge a été réparée et perfectionnée et réinstallée dans le clocher de l église de Mesnil Carrières par Henry Lepaute Frères, horlogers de la ville de Paris et domiciliés au château du Belloy en cette commune. Le premier Lepaute, Jean-André ( ), fut horloger de Louis XV. Ses successeurs, devenus Henry-Lepaute en 1851, ont poursuivi et développé la technique et l art de l horloger à son plus haut point et nombre de bâtiments publics portent encore leur œuvre. En 1849, Augustin Henry-Lepaute achète le château du Belloy que la famille cèdera en En 1952, les ateliers Lepaute brûlent à Paris et sont alors installés au Mesnil, Bd Littré, où ils resteront jusqu en Le mécanisme restauré de l horloge est désormais déposé en mairie. En décembre 2013, la commune a acquis une horloge de parquet Lepaute, numérotée et datée de 1875 qui permet de conserver la trace de ces grands maîtres horlogers, ayant vécu quelques décennies au Mesnil, et dont certains membres reposent dans notre cimetière. n Le Christ en croix du chœur de l église Saint-Vincent Classé à l Inventaire des Monuments Historiques, ce Christ est une statue en bois polychrome, datée du XVI ème siècle, sans doute lors de la consécration de l église (1687), qui avait souffert des siècles, de la fumée des cierges, de l attaque d insectes et de quelques dégradations (perte de phalanges des doigts). Sur recommandation de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), la commune a fait procéder, en octobre 2013, à sa restauration ainsi qu à une protection du bois par anoxie statique. Le Christ a retrouvé sa place en janvier dernier. 8 La Lettre du Mesnil-le-Roi N 91 Mars 2014

9 n La rénovation de la statue de Sainte-Barbe est programmée Cette statue en pierre, nichée dans un pilier du transept, est également inscrite à l Inventaire des Monuments Historiques. Les travaux sont mineurs et consistent en un simple nettoyage de la pierre pour une mise en valeur. Pourquoi la présence de cette statue dans l église? Sainte-Barbe est la patronne des pompiers mais aussi des artificiers. Elle l est également des carriers. Nul doute que les carriers du Mesnil, qui ont extrait les bancs de pierre des sous-sols de notre commune pour construire l église Saint-Vincent, ont tenu à rendre hommage à leur patronne comme il était d usage au XVI ème siècle. n Une donation Fin 2010, M. Rodrigues a fait don à la commune d une table de jardin en ardoise provenant du jardin d Émile Littré sur laquelle le célèbre lexicographe, philosophe et sénateur (!), écrivit certainement de nombreuses pages de son fameux dictionnaire de la langue française. Rappelons que Littré ( ) avait acquis en 1848, au Mesnil, une petite et vieille maison, jardin d un tiers d hectare, bien planté, productif de fruits et légumes, située chemin des Vaches (aujourd hui rue des Poilus). Il entendait fuir Paris en révolution et trouver le calme à la campagne pour entamer la rédaction de son œuvre principale. Il y était ardemment pressé par l éditeur Hachette, son ami et pourvoyeur de subsides. En 1865, il écrit enfin : Aujourd hui, j ai fini mon dictionnaire : feuillets rangés dans sa cave, par paquets de mille feuilles dans des caisses! Sa fille, Sophie, résidera régulièrement au Mesnil jusqu en La maison disparue depuis des lustres, le jardin loti, la table de jardin reste le dernier symbole de l un des maîtres de notre langue. Mars 2014 La Lettre du Mesnil-le-Roi N 91 9

10 Travaux Après les travaux La rue du Général Leclerc en travaux Pourquoi ces travaux? En 2013, le bureau municipal avait jugé que l état de la couche de roulement de la portion de la rue du Géneral Leclerc, entre la résidence de la Pointe Sulle et l Allée du Manège, justifiait une réhabilitation plus importante que la traditionnelle opération de reprise des nids de poule. Le budget avait été validé par le Conseil Municipal lors du vote du budget supplémentaire, en septembre dernier. Cette voie communale, très fréquentée (circulation estimée à plus de véhicules/jour) possédait des fondations de qualité médiocre et s appuyait sur un sol instable. La présence de nombreux affaissements, fissurations et faïençages s accentuant, il était devenu nécessaire d envisager une opération de réhabilitation adaptée. Après l installation du chantier, les travaux démarrés lundi 3 février se sont terminés le 11 février. Ils portaient sur un rabotage sur environ 20 cm d épaisseur. Les zones insuffisamment résistantes ont été purgées. Une remise en état de la structure de chaussée et un reprofilage ont été réalisés par de la grave-bitume d environ 12 cm. Les tampons d assainissement ont été remplacés, les bouches à clef des branchements d eau remises à niveau. La réalisation des enrobés constituant la couche de roulement proprement dite de 6 cm d épaisseur en béton bitumineux prévue sur toute la largeur de la chaussée, en une seule passe, a été réalisée dès le début de la deuxième semaine, alors que le planning prévoyait une durée de travaux sensiblement plus importante. Pourquoi cette date? Certains d entre vous s étonneront que les travaux n aient pas été prévus pendant les vacances de février ou repoussés au printemps. C est un choix financier : les entreprises de travaux publics ont des prix beaucoup plus attractifs à cette période de commandes relativement faibles. Comme nous devons impérativement contenir nos dépenses, la décision s imposait car la commune a encore de nombreuses voies à rénover et des réseaux à enfouir. COMMUNICATION Des lettres d information ont été distribuées dans les boîtes des riverains, Une signalisation spécifique a été mise en place, Des panneaux à destination des usagers des transports en commun ont été apposés par l entreprise Eurovia, la société Veolia-Transport et les services techniques municipaux. Une déviation a été organisée pour le bus et les véhicules des particuliers. Cette voie dessert de nombreuses résidences : La Pointe Sulle, le Clos de la Forêt (également appelée résidence du stade), le Haut de Vaux (Efidis et Bouygues Immobilier), le centre équestre et le Centre de Secours Départemental (caserne des pompiers). La fermeture de la voie à toute circulation était nécessaire. Seuls les riverains ont été autorisés à l utiliser en dehors des horaires de chantier soit de 17h00 à 8h00 et le week-end. Nous avons pu constater le civisme et la compréhension de presque tous les riverains et les en remercions sincèrement. L entretien de la voirie est en effet une action permanente compte tenu de l usure du temps, des dégradations liées aux intempéries, de l augmentation du trafic, de la mise aux normes de certains équipements et surtout des préoccupations de sécurité 10 La Lettre du Mesnil-le-Roi N 91 Mars 2014

11 La rue Gambetta en chantier Si huit jours ont suffi pour réaliser les travaux de la rue du Général Leclerc pourquoi ceux effectués dans la rue Gambetta s étalent-ils sur une période bien plus longue? Découvrez ci-dessous les raisons les plus importantes. Pourquoi cette différence? Les réalisations de ces deux chantiers ne sont pas de même nature, celui de la rue du Général Leclerc portait uniquement sur la réfection de la chaussée, celui de la rue Gambetta comportait plusieurs phases de travaux avec de nombreux intervenants : Le Syndicat des Eaux d Ile de France S.E.D.I.F. a financé, a réalisé le changement de la canalisation d adduction d eau datant de L enfouissement des réseaux aériens EDF, éclairage public, France-Telecom, câble, ont entrainé de nombreux travaux de raccordements électriques et téléphoniques en zone privative, chez les riverains. Des fourreaux ont été posés en attente de la future fibre optique. La société Bourgeois en charge de la réfection totale de la chaussée y compris les fondations, les bordures et les trottoirs s est vue confrontée aux problèmes posés par les différences d alignement des propriétés. L entreprise Taquet a assuré la dépose des anciens lampadaires et la pose des nouveaux dont les délais d approvisionnement sont toujours très longs. Les vérifications des branchements par ERDF avant le basculement des alimentations à partir des réseaux enterrés doivent être planifiées à l avance ce qui pose problème lorsque les dates prévues sont reportées. L intervention de Numéricâble pour le câble et de France Telecom pour le téléphone a permis de déceler un dysfonctionnement dans les raccordements de certains abonnés. Le décaissement, la pose de la sous-couche en gravebitume et surtout la couche de roulement, spécialité de la société Eurovia a enfin permis aux automobilistes d accéder à nouveau, à leurs emplacements de stationnements habituels. La coordination de ces différentes phases n a pas été aisée. Chaque entreprise ayant des priorités, des agendas différents, des effectifs plus ou moins appropriés. Ajoutons à tout cela quelques anomalies ou imprévus en cours de chantier qui expliquent ces délais plus longs que prévu. Après les travaux Nombre de Mesnilois ont pu s étonner de tels délais. Mais les habitants de cette voie passante, qui étaient aux premières loges, ont entretenu des contacts directs et fréquents avec les ouvriers et les élus. Ils ont pu ainsi comprendre les difficultés à surmonter tout en appréciant parfois le calme de leur rue. Les travaux se sont achevés mi-mars. La rue Gambetta qui répond, nous l espérons, aux attentes des riverains, participe à l embellissement du quartier et de la commune. Mars 2014 La Lettre du Mesnil-le-Roi N 91 11

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 7 SEPTEMBRE 2012. *************

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 7 SEPTEMBRE 2012. ************* REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 7 SEPTEMBRE 2012. ************* ETAIENT PRESENTS : Mrs VIAULT G., Maire ; Mrs OLLAR Ph., ROUSSEAU Ch., DUFOUR T., Adjoints BOURBONNAIS O., Mmes NOBLET Ch.,

Plus en détail

Règlement intérieur. I - Conditions générales. 1. Conditions d admission et de séjour

Règlement intérieur. I - Conditions générales. 1. Conditions d admission et de séjour MODÈLE TYPE DE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES TERRAINS DE CAMPING OU DE CARAVANAGE AINSI QUE DES PARCS RÉSIDENTIELS DE LOISIRS I - Conditions générales 1. Conditions d admission et de séjour Règlement intérieur

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée par la collectivité

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

COMPTE RENDU REUNION PUBLIQUE SECTEUR B

COMPTE RENDU REUNION PUBLIQUE SECTEUR B COMPTE RENDU REUNION PUBLIQUE SECTEUR B Jeudi 18 octobre 2012 20h Salle Saint Joseph La Madeleine INTRODUCTION DE MONSIEUR LE MAIRE «Notre volonté de répondre aux besoins des Guérandais en matière de proximité,

Plus en détail

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les... 1 sur 2 2008-09-18 13:54 Sujet : Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives De : Guy Guilbert

Plus en détail

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes Le dix octobre deux mil treize à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Monsieur MORIN Loïc Maire Etaient présents : Ms ALIX PICHOUX REBILLARD Mme POULAIN (Adjoints) Ms KPALMA KRUGLER-

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Vignes-Benettes Grandchamp

Vignes-Benettes Grandchamp Conseil de Quartier Vignes-Benettes Grandchamp COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU 17 FÉVRIER 2010 Présents : Pauline AMADEI, Présidente du Conseil de quartier, Pascal SIMONNET, Vice-Président du Conseil de

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT Expositions Jusqu au lundi 12, A partir de 17h La Magie de Noël SAINT-PAIR-SUR-MER, Eglise La neige, les congères et les stalactites vous plongeront dans l univers d un décor montagnard pour un Noël féérique

Plus en détail

L été arrive et les grandes vacances

L été arrive et les grandes vacances www.narbonne.fr L été arrive et les grandes vacances s annoncent. Durant cette période, il est important de proposer aux jeunes des activités et séjours leur permettant de vivre des expériences collectives

Plus en détail

Une commune où il fait bon vivre

Une commune où il fait bon vivre Maire : M. François CARRIERE Nombre d habitants : 539 habitants (recensement en 2011) Superficie : 1 792 ha Altitude : 630 mètres Les habitants : Boussacois, Boussacoises Communauté de communes du Pays

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56 bre m e c é du 5 d r vie n a j 4 au re i o n i t Pa entre-ville en c l i e Ru l ë e fêt No March du Mondeé Place d e l Égli 12, 13, 14 se décemb re 2014 Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Apprenti-Sage Info Numéro 1 4 septembre 2015. Lire, ça fait grandir! Merci à la famille Vézeau. Dates à retenir

Apprenti-Sage Info Numéro 1 4 septembre 2015. Lire, ça fait grandir! Merci à la famille Vézeau. Dates à retenir Apprenti-Sage Info Numéro 1 4 septembre 2015 Dates à retenir Lundi 7 septembre Mercredi 9 septembre à 19 h Jeudi 10 septembre à 19 h Lundi 14 septembre 2015 à 19 h 15 Lundi 21 septembre Congé de la fête

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas Numéro 4 mai juin 2014 Au menu de votre gazette : 1. Les animations mises en place sur les temps de midi/2 et de pré et post-scolaire. 2. Les animations

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

VENDREDI 13 JUIN 2014

VENDREDI 13 JUIN 2014 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE LA BOITE A MALICE VENDREDI 13 JUIN 2014 SALLE BARBARA ST MARTIN DU FOUILLOUX RAPPORT MORAL Difficile de résumer l année 2013 en quelques mots Du côté des administrateurs

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le deux avril à 20H30, le conseil municipal de la commune d URY, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER

Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER SOMMAIRE Chapitre 1 : Inscription 3 Article 1 : Organisation de la restauration scolaire... 3 Article 2 : Fréquentation. 3 Article 3 :

Plus en détail

CONSEILS ET RECOMMANDATIONS

CONSEILS ET RECOMMANDATIONS CONSEILS ET RECOMMANDATIONS POUR LA PRÉVENTION ET LA SÉCURITÉ DES SENIORS VILLE DE L ISLE-ADAM Page 1 Conseils pratiques de prudence Prudence contre les cambriolages Protégez vos fenêtres et vos ouvertures

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Prades-le-Lez. Le Domaine del Prada. Imaginez une vie faite de soleil et de sérénité L AVENIR VOUS APPARTIENT

Prades-le-Lez. Le Domaine del Prada. Imaginez une vie faite de soleil et de sérénité L AVENIR VOUS APPARTIENT Prades-le-Lez Imaginez une vie faite de soleil et de sérénité L AVENIR VOUS APPARTIENT Imaginez un véritable havre de paix En bordure du Lez, au nord de Montpellier, Prades-le-Lez est une ville calme,

Plus en détail

NOTRE COMMUNE. 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie. Nom de la commune : Géderlak

NOTRE COMMUNE. 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie. Nom de la commune : Géderlak NOTRE COMMUNE 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie Nom de la commune : Géderlak Siège, adresse: 6334 Géderlak, Kossuth u. 95 Téléphone/télécopie : +36 78/417058 Emplacement : a)

Plus en détail

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT Chers parents, Plus vite, plus haut, plus fort! L année 2014-2015 réserve assurément de beaux défis aux élèves, aux parents et à l ensemble du personnel de l école. Notre première mission sera de développer

Plus en détail

C R É A T E U R D É M O T I O N S

C R É A T E U R D É M O T I O N S CRÉATEUR D ÉMOTIONS Notre agence De vous à nous L organisation d évènements. Pink Event est une équipe de spécialistes de l évènementiel, qualifiés et expérimentés, convaincus et passionnés. Parce que

Plus en détail

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012 Rendez-vous urbain Quartier Calmette Tilleuls 6 Juin 2012 le 6 Juin 2012 1. Parcours réalisé 1 2 Pour ce troisième rendez-vous urbain, seulement trois personnes étaient présentes sur les douze convoquées.

Plus en détail

LE PÔLE DE PRÉVENTION DE LA DÉPENDANCE VOUS INFORME. Sécurité au domicile. En partenariat avec le commissariat d Argenteuil

LE PÔLE DE PRÉVENTION DE LA DÉPENDANCE VOUS INFORME. Sécurité au domicile. En partenariat avec le commissariat d Argenteuil 01 39 12 36 50 www.maisons-repas-services.fr 01 34 10 30 30 www.bastide-argenteuil.com 01 39 12 11 10 www.transportsadaptesfranciliens.fr LE PÔLE DE PRÉVENTION DE LA DÉPENDANCE VOUS INFORME Sécurité au

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

X k RAPPORT DE PRESENTATION DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU SAMEDI 24JANVIER2015. Ordre du jour. Installation d un nouveau conseiller municipal

X k RAPPORT DE PRESENTATION DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU SAMEDI 24JANVIER2015. Ordre du jour. Installation d un nouveau conseiller municipal X k v.ville-chamblyfr RAPPORT DE PRESENTATION DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU SAMEDI 24JANVIER2015 Ordre du jour : Installation d un nouveau conseiller municipal + Compte rendu des décisions prises

Plus en détail

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte.

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte. Séance du lundi 8 septembre 2014 Convocation du Conseil Municipal le 2 septembre 2014 (affichage ce même jour), à effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant : - Redevances d occupation du domaine public

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

La rigole d Hilvern, encore plus belle

La rigole d Hilvern, encore plus belle DÉVELOPPEMENT CÔTES D ARMOR D Randonnée et Espaces naturels La rigole d Hilvern, encore plus belle Le détail de 5 ans de chantier Votre Conseil général le développement, favoriser l essor de tous 1 2 1

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION)

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION) REPUBLIQUE FRANÇAISE M A I R I E DE P O N T H E V R A R D 5, PLACE DE LA MAIRIE 78730 PONTHEVRARD TELEPHONE : 01.30.41.22.13 - TELECOPIE : 01.30.88.20.26 EMAIL : PONTHEVRARD@ORANGE.FR REGLEMENT DES SERVICES

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors]

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball ORGANISATION DES FINALES REGIONALES CREDIT MUTUEL Catégories U13 à U17 (Gr.B)

Plus en détail

Conseil Municipal du 12 décembre 2014

Conseil Municipal du 12 décembre 2014 Conseil Municipal du 12 décembre 2014 Le Conseil Municipal, sur convocation écrite du 4 décembre 2014, s est réuni salle de la mairie, le vendredi 12 décembre 2014 à 20 heures, sous la présidence du Maire,

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

Suzanne Buisson. Centre de loisirs éducatifs maternel PROGRAMME D ACTIVITÉ. Du mercredi 6 novembre au mercredi 18 décembre 2013. L équipe d animation

Suzanne Buisson. Centre de loisirs éducatifs maternel PROGRAMME D ACTIVITÉ. Du mercredi 6 novembre au mercredi 18 décembre 2013. L équipe d animation Centre de loisirs éducatifs maternel Suzanne Buisson L équipe d animation Nicolas FOUBERT, directeur Cindy LEROY, directrice adjointe Groupe des Petits Éliana OSSARD Gwanaël RAMANANTSOA Karima ZAZOUN Groupe

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE

Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE 3 ÈME PÉRIODE 2014/2015 Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE À LA DÉCOUVERTE DU FITNESS Favoriser le bien être de l enfant. Découvrir des techniques

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 AVRIL 2014 -------------------- Etaient présents : MMES CONNETABLE, GONNORD, GUIRAUD, PUYGUIRAUD, RAFFAULT, VIEILLY, ZANNIER et Melle WETZ MM. ALLIRAND, ANSART,

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

01-APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 10 JANVIER 2014 02-DECISIONS PRISES PAR DELEGATION DECLARATIONS D INTENTION D ALIENER

01-APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 10 JANVIER 2014 02-DECISIONS PRISES PAR DELEGATION DECLARATIONS D INTENTION D ALIENER EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS SÉANCE DU 21 Février 2014 Nombre de conseillers en exercice... : 15 Nombre de présents... : 12 Vote par procuration... : 2 Nombre de votants... : 14 Date de convocation

Plus en détail

L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0

L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0 Communiqué de presse Paris, le 25 mars 2015 L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0 SUR L ÎLE-SAINT-DENIS (93), L ARCHE EN L ÎLE INVENTE UN MODÈLE POUR L HABITAT DE DEMAIN EN RUPTURE AVEC

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

Le Centre de loisirs Colin Maillard

Le Centre de loisirs Colin Maillard SERVICES DIVERS Le Centre de loisirs Colin Maillard L e Centre de loisirs Colin Maillard accueille les enfants de 3 à 11 ans, le mercredi et les vacances scolaires sur l ensemble du territoire Gencéen

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR LE

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR LE LUGNY-CHAMPAGNE DOSSIER DE CANDIDATURE POUR LE «RECUEIL DES BELLES PRATIQUES ET BONS USAGES EN MATIERE D ACCESSIBILITE DE LA CITE» Mairie 10 Route d Herry 18140 Lugny-Champagne Tel/Fax : 02 48 72 93 24

Plus en détail

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son Ecole privée Saint Joseph La butte 85700 Les Châtelliers Châteaumur ecolepriveelabutte@wanadoo.fr Chers Parents, Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR OBJET Le restaurant scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux, sous la responsabilité du Maire. ACCES AU RESTAURANT

Plus en détail

STAGES ET SORTIES ÉTÉ

STAGES ET SORTIES ÉTÉ STAGES ET SORTIES ÉTÉ 2015 Madame, Monsieur, EDITO Toute l année, les centres d animation proposent une gamme large et diversifiée d activités sportives, culturelles ou de loisirs, fréquentées par plusieurs

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

2.12 LOISIRS. Préambule

2.12 LOISIRS. Préambule 2.12 LOISIRS Préambule L espace ouvert naturel et aménagé d une ville et ses installations récréatives ne sont pas simplement souhaitables, mais ils s avèrent essentiels au bien-être général d une communauté.

Plus en détail

Intervention de Monsieur le Préfet de police Réunion «Ambassadeurs visibles» Seul le prononcé fait foi

Intervention de Monsieur le Préfet de police Réunion «Ambassadeurs visibles» Seul le prononcé fait foi Intervention de Monsieur le Préfet de police Réunion «Ambassadeurs visibles» Seul le prononcé fait foi Madame la Maire du 8 ème arrondissement, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames, Messieurs, Bonjour

Plus en détail

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR DEPARTEMENT DE LA GIRONDE COMMUNE DE BORDEAUX Enquête publique du 1 er juillet 2013 au 31 juillet 2013 inclus : Demande de permis de construire déposée à la mairie de Bordeaux et concernant le projet d

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY Emploi du temps Élémentaires 2 JEAN-ZAY ÉMILE-ZOLA NOS ÉCOLES S ORGANISENT POUR NOS ENFANTS Afin d offrir à nos enfants des journées plus régulières et équilibrées, la ville des Mureaux a souhaité mettre

Plus en détail

ADMINISTRATION. Conseils!

ADMINISTRATION. Conseils! Juin 2014 ADMINISTRATION COMMUNALE Rue du Collège 14 Tél. 024/441.46.43 Fax 024/441.46.42 Courriel : greffe@bavois.ch Site : www.bavois.ch GREFFE : Mardi et jeudi 9h00-11h30 et 13h30-16h30 CONTROLE DES

Plus en détail

APPROUVE APPROUVE AUTORISE

APPROUVE APPROUVE AUTORISE L an deux mille treize, le 3 décembre, à vingt heures trente, le conseil municipal de la commune de LABASTIDE-MURAT, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la présidence de

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE A/ LA STRUCTURE D ACCUEIL I La localisation II L Accueil de loisirs sans hébergement : LES LOULOUS DU PIC I La localisation L accueil de Loisirs se trouve dans la ville de Saint

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail