Santé. I Alimentation/ Santé L'ABC de la boîte à lunch 286^38! CONSOMMATION/TÊTES D'AFFICHE/ DÉCÈS/PETITES ANNONCES/ALIMENTATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Santé. I Alimentation/ Santé L'ABC de la boîte à lunch 286^38! CONSOMMATION/TÊTES D'AFFICHE/ DÉCÈS/PETITES ANNONCES/ALIMENTATION"

Transcription

1 anté Montréal, dmanche septembre 999 lmentaton/ anté 'BC de la boîte à lunch 86^38! J - GUYCO.PON.MD page C CONOMMON/Ê D'FFCH/ DÉCÈ/P NNONC/MNON r e * "V.» - ««- a * -» « é m - es poumons sont roses quand ls resprent benmas les méandres des voes respratores consttuent un réseau sensble à toutes sortes d'agressons. l'asthme s e développe, les bronchodlatateurs et les antnflammatores sont de mraculeux outls de tratement. e- NN CH ès la nassance, l'ar entre e n force dans les poumons. gne de ve. e premer cr. nspraton, expraton, au prx r\e» V\. -5 U r\r\ *» î r U V U V U m ô r n n V.V.. l. V or» 3 k mpératf que le pett respre. Urgent. Chaque seconde qu passe scande notre propre angosse. 'angosse éternelle et jusqu'à la mort du souffle coupé. 'enfant qu naît, pour appartenr au monde des vvants, dot resprer. Pour beaucoup d'asthmatques cette malade qu les afflge peut devenr l'horreur d'une respraton anarchque. Des fos ou, des fos non. ncontrôlée. D'autres a s t h m a t q u e s plus ou mons ben sognés, ont connu un jour ou l'autre la panque du souffle coupé: p a r coup de vent frod et traître, un effort physque mprévu, un allergène volent. Certans asthmatques ont peut-être traversé les grandes palptatons du bord de l'évanoussement par manque d'ar et rétrécssement des voes respratores aérennes. e bronchodlatateur est le grand sauveur des souffles coupés. out porte à crore que la ve tent réellement dans ce pett tube bleu dont une seule presson du dogt sufft habtuellement à remettre le souffle à l'endrot. a sensaton de resprer à nouveau est une des expérences humanes les plus...rassurantes. es accès de dyspnée expratore ont tenu révellées des génératons de malades, pâles et sfflants, au balcon de leurs nuts blanches. ans médcaments effcaces, que fasaent donc les asthmatques autrefos? ls se langussaent, souffraent, sfflaent. s'étouffaent. ls survvaent (parfos longtemps) en ménageant leur souffle dans un quotden ralent. Dre que les témons, famlle, ams, passants, collègues osaent dre (le font encore?) que l'asthme: «C'est une malade psychosomatque»! out dans la tête. J'a le souvenr d'une pette flle q u hurlat à bout de souffle: «Je m'époumone à vous dre que je sus malade!» Une malade qu a d u souffle elon l'ssocaton p u l m o n a r e canadenne «l'asthme est une malade nflammatore chronque uc voes aérennes assocée à une dmnuton d u passage de l'ar dans les bronches, c'est-à-dre une nflammaton des bronches et le rétrécssement de celles-c... Cette malade peut se présenter à n'mporte quel âge. De cause exacte encore nconnue, la malade semble lée à d e s facteurs g é n é t q u e s et envronnementaux, H De façon clare, l'asthme est une malade qu ntéresse beaucoup d e monde, les médecns certes, mas auss le gouvernement, parce qu'elle coûte cher, et les compagnes pharmaceutques parce que volà un beau gros marché. Vor HM en C Gaphsme Catherne Bernard es quanttés étant lmtées, commandez dès mantenant (5) nterurban (sans fras) :...» m '

2 C P, MONÉ, DMNCH PMB 999 anté Hut mlle enfants aux urgences es enfants sont deux fos plus affectés par Vasthme que les adultes NN CH l«y a proportonnellement deux fos plus d'enfants que d'adultes affectés par la malade respratore qu'est l'asthme. n 995, l y avat enfants malades sur sx mllons d'enfants de 0 à ans. nvron 8000 enfants se retrouvent aux urgences chaque année à cause de l'asthme et 500 d'entre eux sont hosptalsés. Cette année, on a pu basser ce nombre à 875 grâce à une melleure prse en charge à la mason. 'asthme peut être déclenché par des facteurs génétques, des rrtants envronnementaux, pollens, mosssures, gramnées, anmaux domestques, fumée de cgarette, certans produts nettoyants, etc. l Y a beaucoup à fare pour évter la souffrance des asthmatques et leur donner des condtons de ve sanes. Mas le pett qu respre mal mérte ce qu'l y a de meux. Car en dépt de tout, l n'est pas certan qu'l pusse retrouver son souffle orgnel. «a mason et la mauvase qualté de l'ar ntéreur sont les plus mportants des déclencheurs de crses d'asthme», déclare le docteur obert hverge. ntre 0 et 5 ans, les petts enfants souffrent d'un nombre ncalculable d'nfectons vrales. C'est lé à un phénomène socal, selon le drecteur de la Clnque d'asthme de l'hôptal ante-justne, le Dr obert hverge. Notamment au traval des parents et à la nécessté de fare garder les enfants à l'extéreur de la mason. «Depus les années soxantedx, avec la venue des garderes, les enfants vvent une promscuté qu les contamne malgré eux. Malgré toutes les mesures d'hygène, on se transmet par la salve, les échanges de suces et de jouets, une sére de mcrobes. Ce bassn de populaton va avor côtoyé en 5 ans 80 % de tous les mcrobes qu'l va connaître tout au long de sa ve.» es vrus, les allerges, vont fare s'nstaller ce chodlatateurs. es parents dovent prendre au séreux un enfant dont les symptômes des grppes et allerges ont provoqué une toux récurrente, essoufflement, respraton sfflante, (MM* etc, que l'on fnt par accepter comme étant chronque. Un médecn s'mpose dans le dagnostc exact de ce qu oppresse l'enfant. t ben avant qu'l ne sot trop tard. 'asthme ne dot plus fare de vctmes. C'est le premer objectf de tous les ntervenants qu unssent leurs efforts pour que la préventon, l'éducaton et la responsablsaton des malades portent fruts. es malades ont désormas derrère eux, pour les ader, une vértable équpe d'experts. Des partenares dans le processus de guérson. «On assoce souvent l'asthme à une malade d'enfant. l ne faut pas oubler que 5 à 0 % d'adultes seront dagnostqués après 0 ans alors que pluseurs autres le seront m après 65 ans. On confond parfos leurs symptômes avec d'autres malades», ndque le Dr O. Olvensten, de la clnque de l'nsttut thoracque de Montréal, spécalsé dans le tratement des problèmes PHOO MN CHMBN0. a Presse 0 respratores. e dagnostc des problèmes d'ordre respratore s'effectue de nos Jours avec des apparels à la fne Ce sont les 5 à 3 ans qu sont ponte de la technologe. le plus à rsque de mourr des sutes d'une crse d'asthme volente. e Dr. hverge les décrt comme que l'on reconnaît comme déclen- s'exclame le médecn sans l'ombre succès. u leu de se lasser terras- des personnes dont le comportecheur d'asthme : l'nflammaton d'une héstaton. Jouer, fare du ser et domner par la malade : user ment, chez les jeunes hommes surdes bronches. t c'est cette nflam- sport, vor ses ams, toutes les cho- de ratonalté, de contrôle. t fare tout, «lasse crore qu'ls sont nmaton, paradoxalement, qu est la ses de son âge, une ve normale. tranqullement reculer la quantté vncbles». ls se sognent avec le clef de voûte du contrôle de la ma- ur le nombre total d'asthmat- de médcaments. C'est le secret non bronchodlatateur d'urgence unlade. ques, 5 % vont avor beson de pas de la guérson, on ne guért pas quement qu, dans les cas graves, de l'asthme, mas d'une melleure ne sufft plus, n'agt plus. Us u cours de leur enfance, plus médcaments quotdens.» de garçons que de flles seront atn'alertent pas la bande d'ams. ls a nataton est le sport le plus maîtrse, et d'une ve melleure. tents de problèmes respratores. ndqué. lle donne de l'assurance Un enfant dot apprendre le plus ajoutent d'autres substances toxplus tard, les deux sexes se rejo- et développe une melleure capa- tôt possble à gérer son asthme et à ques en nahalaton. Us supportent gnent. cté respratore. 'athlète ylve reconnaître les dangers potentels et mnmsent. e temps passe et Berner en a mpressonné plus d'allergènes ou des condtons at- l'événement devent dramatque. es rsques d e l'asthme s é v è r e d'un par sa persévérance. es en- mosphérques. l dot auss connaî- Bref, le médecn décrt la mentalté Comment dot vvre un enfant fants proftent de cette vctore en tre le rôle des médcaments qu'l par une expresson : No fear, hgh avec son asthme? «Normalement, reprenant les mêmes recettes de ngère : ant-nflammatores, bron- parte. m Vvre avec l'asthme NN CH On grave sur ces bjoux des nformatons médcales essentelles. Medclert, un bjou pour la ve NN CH Un bracelet, un pendentf, de l'or, de l'argent, le luxe d'un bjou qu sauve la ve. Medclert a offert, depus sa fondaton en 96, cette bouée de qualté aux personnes qu souffrent du dabète. e sont ajoutés à elles: les gens attents de problèmes cardaques, d'allerges de tous genres, d'asthme ou de dvers états de santé partculers. Un asthmatque est parm les malades qu peuvent le plus profter des servces d'urgence de heures, accessbles partout dans le monde, en 0 langues. e Dr Dens Bérubé de l'hôptal ante-justne n'héste pas à recommander Medclert dans le cas d'asthme sévère chez les enfants. De même que ceux qq souffrent d'allerges graves. Un smple pett bracelet peut donner aux ntervenants de préceuses ndcatons. Qu'y trouve-t-on? ur le bracelet apparassent les données médcales essentelles en cas d'urgence. ur une carte portefeulle sont ndqués les médcaments spécfques. Votre dosser est mmédatement accessble aux ntervenants et professonnels de la santé. 'urgence est rédute consdérablement, quand on sat tout de sute à quel sorte de patent on a affare, surtout s'l est dans l'ncapacté de parler. 'asthme reste encore une malade complexe. Chez un même ndvdu autant que chez les asthmatques en général. es hosptalsatons étaent nombreuses, les tratements de choc auss en cas de crse. 'absence dç cohérence dans les tratements avat pour effet de lasser les malades à l'abandon, le plus souvent au fond d'un coulor, le masque de l'nhalothérapeute sur la bouche et le nez. l y avat surtout de l'ncompréhenson, de la peur. Ben des malades en crse ont reprs la route de leur mason sans savor ce qu les attendat dans l'avenr, sans savor quo fare. 'asthme aujourd'hu est devenue une malade sophstquée. 'arsenal des sons s'est raffné, les équpes d'urgence, y comprs les ntervenants à tous les nveaux, ont réalsé que la cohérence, l'unformsaton des tratements, un message unque de la part de tous les professsonnels, qu'ls appartennent à un CC h un centre hosptaler ou à un centre d'accuel, sont les melleurs atouts pour contrôler les asthmatques. e Dr obert hverge précse que depus les années quatre-vngt-dx, l'ensegnement sur l'asthme aux quatre cons de la provnce vse à créer un vértable réseau de support à l'asthmatque qu peut y avor recours jour et nut, smplement avec le numéro de téléphone de sa clnque ou de son CC. Fnes les panques! «l faut répondre à la détresse des malades!» «Un moyen de fare chuter la morbdté chez les enfants, ndque le Dr hverge, est l'mplcaton des parents.» es congrès dans le monde tratent de préventon chez les adultes auss. Par quels moyens? «vant, la personne se reposat sur le médecn. ujourd'hu, l faut qu'elle sot plus autonome. On dot arrver à rédure les vstes à l'hôptal et par conséquent les hosptalsatons. elon les experts de anté Canada, le coût annuel des hosptalsatons pour l'asthme se stue aux alentours de 0 mllons de dollars par année. Medclert, organsme de charté natonal, protège près d'un ml- M é d c a m e n t s p e r f o r m a n t s lon de Canadens. Pour plus de rensegnements: «Même s nous avons des médcate nternet : ments très effcaces pour trater l'asthme, l faut réalser que plus de 0 % des asth- PH00 MN CHMBNO. UtPmseO À gauche, lexandre Joubert nfrmer, et le Dr ONvensten, pneumologue, tous deux de Nnsttut thoracque de Montréal. f manques ne savent pas comment réagr face à une aggravaton de leurs symptômes.» C'est là qu'ntervent le plan d'acton rédgé par le médecn tratant et qu comprend quelle dose de médcament augmenter pour régler l'nflammaton des bronches, quand consulter son médecn et au pre se rendre aux urgences. Ces remarques du Dr Perre arvée, en collaboraton avec se anctôt, nfrmère à l'ssocaton pulmonare du Québec, consttuent l'essentel du programme v sant à permettre au malade de meux v vre avec sa malade. 'opératon prend le taureau par les cornes : prévenr les décès, rendre les asthmatques plus conscents et plus autonomes, leur donner les melleurs médcaments et amélorer la qualté de leur ve. «Même s nous avons des médcaments très effcaces pour trater l'asthme, l faut réalser que 0 % des asthmatques ne savent pas comment réagr face à une aggravaton de leurs symptômes. ujourd'hu les asthmatques sont conves à une Journée Plen r ntée par l'ssocaton pulmonare du Québec, à compter de 9h, au ac des Castors, sur le mont oyal. (5) 'asthme à apprvoser HM / ute de la page Cl u pays, 0 à 5 % des enfants et à 7 % des adultes sont touchés par cette malade. Chaque année, 300 personnes en meurent. On note que chez les enfants de 0 à ans au Québec, l'asthme est à la hausse. bsences scolares par conséquent, absences au traval pour les autres, au nons journées d'hosptalsaton. À quo ressemble l'asthme? oux, essoufflement, dffculté à resprer, respraton sfflante, serrement dans la potrne, oppresson, s c relons bronchques. out cela de façon temporare ou contnue. Un enfant qu est afflgé de l'un ou l'autre de ces symptômes a beson d'ade. l va de so que pratquer un sport peut aggraver son cas, s'l n'a pas été sogné. n parlant des enfants, l est bon de soulgner que 75 à 80 % des jeunes asthmatque* sont allergques. Voc les prncpaux élémentl allergcnes : les pollens (arbres, gazon et mauvases herbes), le clmat (la poussère et les acarens), les phanères anmaux (chats, chens, chevaux, oseaux, etc.), les spores des champgnons, les mosssures, cenans alments, etc. l est un malheureux pont sur lequel tout le monde s'entend : on ne peut pas guérr l'asthme. De temps en temps, des enfants guérssent avec l'âge, mas on ne sat pas à quel rythme ont leu ces rémssons, «'âge des vrus passe, c'est plus tranqulle après l'âge de cnq ans ; 70 % des enfants vont aller meux», selon le docteur obert hverge. l'asthme n'est pas contageux, on le retrouve souvent chez les membres d'une même famlle. On dot parler de génétque. Une hstore d'asthme tre souvent son orgne d'un parent, le plus souvent la mère, selon le docteur hverge. «Une mère qu fat déjà de l'asthme joue un rôle plus mportant que le père. lle a une chance sur deux d'avor un enfant asthmatque.» Heureuse- ment, 75 % des asthmatques font de l'asthme léger. ujourd'hu, l exste une battere de médcaments et plus seulement des médcaments de secours, mas des médcaments de préventon (ant-nflammatores). Des comprmés, des lqudes, des poudres, un arsenal complété par un horare ndvdualsé. Un chox qu s'adressse à chaque asthmatque selon sa malade. Car c on ne se permet pas d'être stéréotypé. l faut donner à chacun une éducaton à la responsablté, à la prse en charge de son tratement, à la préventon, à la prse correcte des médcaments. chacun son asthme, son tratement : comme chaque être est unque et ressemble à son souffle.

3 C3 P, MONÉ DMNCH PMB 999 anté C O G D M É D C N VOU N F O M angossant qu'l pusse être pour celu qu en souffre, le mal de dos est une affecton très répandue et souvent sans gravté. Une actvté physque modérée et régulère sufft souvent à le fare battre en retrate, et une bonne hygène de la posture peut empêcher des récdves. On estme que 80 % des gens sont attents d'un mal de dos à un moment ou l'autre de leur ve. e plus fréquemment, l s'agt d'une lombalge, c'est-à-dre d'une gêne, d'une lourdeur ou d'une radeur dans le bas du dos. lle est le plus souvent occasonnée par le soulèvement ou le transport de charges et le manten des postures assse ou debout prolongées, surtout lorsque ces dernères mplquent une nclnason du dos. «e traval des muscles et les pressons sur les dsques ntervertébraux sont beaucoup plus grands s on fonctonne le dos nclné ou s on transporte des charges lon du corps», explque le Dr ous Patry, de la Drecton de la santé publque de Montréal-centre. rente pour cent des vctmes de maux de dos présentent auss des douleurs dorsales ou cervcales. «Dans la grande majorté des cas, ces maux vont guérr d'eux-mêmes en mons de quatre semanes, poursut le médecn. ls sont rarement assocés à une herne dscale ou à une malade séreuse.» n fat, ls vennent le plus souvent de ce que les efforts répétés et les postons mantenues sur une longue pérode stmulent certans récepteurs de la douleur. ls sgnalent généralement de la fatgue musculare. l exste cependant des sgnes susceptbles de révéler un problème plus grave : une douleur ntense ne dmnuant pas avec le temps, des engourdssements, un pcotement dans les jambes, la dffculté de se tenr debout ou celle de contrôler ses mctons, autant de symptômes pour lesquels une vste au médecn s'mpose. Mas les melleurs remèdes passent dans la majorté des cas par la poursute des actvtés ordnares et par l'exercce. «e dos est fat pour bouger et le mouvement lu fat du ben», explque le Dr Patry. On peut se mettre au lt au début d'un épsode de mal de dos s les déplacements accentuent la douleur, mas l vaut meux ne pas y rester plus de deux jours. c'est nécessare, des ant-nflammatores non stéroïdens faclteront la reprse de la ve normale. l faut savor écouter les messages envoyés par le corps et dmnuer ses actvtés, mas auss rester actf. e Dr Patry précse que les dsques ntervertébraux agssent normalement comme des dos : meux vaut rester actf coussnets et absorbent les chocs, mas que, lorsqu'exposés à des pressons répétées, ls peuvent s'assécher et perdre leur capacté d'amortsseurs, d'où l'apparton de certanes douleurs. e fat de bouger, en renforçant les muscles et permettant une melleure almentaton des dsques, dmnue ce rsque. À l'nverse, une mmoblsaton prolongée peut favorser l'nstallaton d'un mal chronque. a marche, la nataton, un peu de bcyclette, bref l'exercce physque d'ntensté modérée, est donc consellé, en plus du vaet-vent quotden. Une recommandaton qu vaut d'alleurs auss dans le domane de la préventon. «es gens régulèrement actfs ont mons de maux de dos et ceux qu'ls présentent guérssent plus rapdement.» u traval, le fat d'évter les stuatons propces au mal de dos a son mportance tant pour guérr que pour prévenr. es travalleurs qu, en rason de leurs tâches, dovent rester mmobles, ont ntérêt à nclure des pauses à leur agenda et adapter leur poste de traval. «Hut heures sans bouger, c'est une stuaton à rsque», estme le Dr Patry, qu recommande de s'actver cnq mnutes après chaque heure de traval. es flexons, les rotatons, les extensons sont bénéfques, spécfe-t-l, recommandant auss de varer les actvtés professonnelles dans la mesure du possble. 'aménagement de l'équpement de traval peut auss avor un effet postf : déalement, l'écran de l'ordnateur devrat être à la hauteur des yeux, et le claver ans que la sours à la hauteur des coudes. Dans le cas de maux dus à la manutenton, l'adaptaton des leux et un changement dans la cadence d'exécuton peuvent fare une dfférence. Ceux qu ont à soulever des charges peuvent enfn prendre des précautons judceuses : «On dot essayer de s'élogner le mons possble de son centre de gravté, en gardant les objets près du corps, et évter les torsons», dt ous Patry, précsant que les mouvements fats au-dessus des épaules et en bas des genoux sont partculèrement éprouvants pour le dos. e Dr Patry nvte ceux dont le dos fat des sennes à rester actfs, tout en voyant à l'améloraton de leur hygène de ve. COÈG D MÉDCN DU QUÉBC Cette chronque qu paraît toutes la deux semanes est préparée par le Colllge des médecns du Québec, en collaboraton avec le Collège québécos des médecns de famlle et avec le Consel des drecteurs de santé publque de la Conférence des réges régonales. e dos est fat pour bouger et le mouvement lu fat du ben. Un médcament pour prévenr la nroncholte bentôt en vente en urope gence France-Presse P Un médcament destné à prévenr les nfectons respratores d'orgne vrale, comme la broncholte, qu oblgent souvent à hosptalser des nourrssons très fragles, sera commercalsé au cours des prochans jours en urope, selon la frme amércane bbott. e palvzumad, vendu sous le nom de ynags par bbott, vent d'obtenr le feu vert pour sa mse sur le marché, dans les qunze pays de l'unon européenne. l vse à prévenr la survenue, chez les nourrssons à haut rsque, d'nfectons respratores dues à un vrus appelé V (vrus respratore syncytal). v Ce tratement préventf, le premer en urope, s'admnstre par njectons ntramuscu- lares (en prncpe cnq), à la sason de crculaton du vrus, habtuellement de novembre à avrl en urope. «n général, un tratement sufft, la premère année de ve de l'enfant», a ndqué le D chard enclen, pédatre réanmateur en néonataloge à l'hôptal de Possy (régon parsenne) à l'occason d'un symposum nternatonal sur les nfectons à V, à sbonne, au Portugal. a préventon concerne les bébés nés prématurés (35 semanes de grossesse ou mons) ou souffrant d'une nsuffsance respratore sévère, la dysplase bronchopulmonare chronque. 'nfecton entraîne une mortalté de à 3 %. Parm les enfants hosptalsés, de 0 à 5 % dovent être ms sous ventlaton assstée. r ux États-Uns, où le ynags a été com- m 'éplaton au laser Proftez de l'automne et de l'hver pour élmner les pols ndésrables! Découvrez l'éplaton au laser : douce, rapde et effcace, fate par une femme médecn. CNQU UC 575. rue eury st bureau 03 Montréal (5) Demandez notre Forfat vantageplus! uss offerts :. e aserpeel ratement du ronflement au laser mercalsé en 998, patents ont été tratés lors de la dernère sason épdémque. Dans l'ensemble, le tratement permet de rédure de 55 % les hosptalsatons des nourrssons à haut rsque (0 % pour ceux souffrant d'attentes chronques pulmonares préalables), selon la pédatre amércane Jesse Groothus. e médcament sera mmédatement dsponble m-septembre en utrche, llemagne et Grande-Bretagne; dans d'autres pays la délvrance se fera sur la base de programme nomnatf, a précsé à l'fp le D aurence Welford, d'bbott. n France, une autorsaton temporare d'utlsaton (U) dte de «cohorte» permet déjà l'accès des hôptaux au médcament. é tratement coûte 570 euros envron CHUM Nous recherchons des volontares pour partcper à des études clnques sur l'asthme. Êtes-vous? - asthmatque connu -âgé entre et 75 arts - fumeur, non fumeur ou ex-fumeur Médecn responsable: Docteur Paolo enz, pneumologue HOP NO-DM PYCHOHP pour tous et toutes st-ce que l'hormonothérape vous cause des problèmes? HOMONOHP D MPCMN standard ne vous convent pas? Formules sur mesure préparées avec des hormones bo-dentques naturelles DÉVÉ D PN (crème transdermque). Don Pemrson,.PH., Mol Pharmacens préparateurs Mercred U: Unversté du Québec a Montréal Pavllon De r v r alle O 830 N O el (!>0,66 3 / 9 "^PHŒNX CHCH - HM CN D CHCH DU CHUM Par l'encouragement t t r- souten du GKOUfl. cet lotreet ont pour but e vout **der «touuçor d*«souffrance» t t attendre un MHUX-f pour un bébé de tros klos, selon les spéca «lstes. e V est la cause la plus commune d'n fectons respratores parm les nourrsson* et les enfants dans le monde. l est à l'orgn d'épdémes annuelles de pneumones et d< broncholtes préoccupantes surtout chez l e nourrssons de mons de tros mos. es prématurés dont le système mmun tare est mmature, les enfants souffrant d< malades cardaques congéntales, d'nsufî sances respratores chronques ou d'mmunodéfcence sont partculèrement vulnéra bles. l n'exste toujours pas de vaccn contre lt V, près de cnquante ans après sa décou verte. e laver les mans est un bon moyen por évter de propager l'nfecton, rappellent le* spécalstes. CN D CHCH Pour plus de rensegnements contacter Guyane ebeuf ou Monk Méthot au (5) poste 803 g» r ltor., MDC BDG rue herbrooke Ouest, bureau 08 (angle Guy) OUFFZ-VOU D'HM? Phoenx nternatonal cences de la Ve, stuée à t-aurent, est une socété de recherche contractuelle au servce des ndustres pharmaceutques et botechnologques. Nous sommes présentement à la recherche de partcpantes chez qu l'on a dagnostqué un asthme de moyen à séreux et qu prennent actuellement un médcament sur ordonnance. fn de partcper à cette étude portant sur un médcament contre l'asthme, les canddat(e)s dovent répondre aux crtères suvants : Présenter des symptômes quotdens, tels que respraton sfflante, oppresson de la potrne et révels nocturnes de 3 à fos par semane; Être âgé entre 8 et 50 ans; Non fumeur; n bonne santé, ne souffrant d'aucune autre condton chronque; Dsponble pour au mons 5 séjours de 36 heures à notre centre. Pour de plus amples rensegnements, appelez-nous dès aujourd'hu! (5)333-6 Du lund au vendred De9hà7h N'héstez pas à lasser vos coordonnées sur notre boîte vocale. Nos agents communqueront avec vous. él.: [5] * t Vous aurez drot à une compensaton.

4 C P, M O N É, D M N C H PMB 999 anté 'actvté sexuelle est le secret pour rester jeune réparts dans pluseurs pays. a recherche s'applquat à détermner pourquo certanes personnes parassaent beaucoup plus jeunes que leur âge chronologque. a majorté de ses sujets étaent âgés entre 0 et 70 ans. Mas la personne la plus âgée ntervewée avat 0 ans. Cela est pour nous tous une lueur d'espor. M D C N Dr Kenneth Walker collaboraton spécale a-t-l un moyen de paraître plus jeune que vos ams? erat-ce en s'nscrvent à un club de culture physque? n suvant un régme almentare rche en proténes? n prenant un scotch ou deux à la fn de la journée? n réglant les conflts avec votre patron? Ou ben en augmentant votre actvté sexuelle? e Dr Davd Weeks, membre honorare de l'unversté d'dmbourg et chef du département de psychologe applquée à la gératre au oyal dnburgh Hospta a constaté que le plus sûr moyen de lutter contre le vellssement est de mantenr une ve sexuelle actve. on étude, rapportée dans he Médcal Post, portat sur 3500 sujets Pour assurer la valdté des résultats obtenus, les partcpants n'avaent pas été ms au courant du fat qu'l s'agssat d'une étude sur le comportement sexuel. ls croyaent tous que c'état plutôt une étude psychologque. es résultats fnals ont montré qu'un nombre mportant d'hommes et de femmes parassaent 0 à ans plus jeunes que leur âge offcel. Qu'avaent en commun toutes ces personnes? U n e actvté sexuelle 50 % plus élevée et d'une durée plus longue que les autres sujets qu parassaent leur âge ou qu donnaent l'mpresson d'être plus âgées. «Ces gens, selon le Dr Weeks, avaent établ des relatons bologques et émotonnelles, une combnason d'amour romantque et d'actvté sexelle sur une longue durée.» Mas comment l'actvté sexuelle contrbue-t-elle à rajeunr le corps? Nous savons que l'actvté sexuelle s'accompagne de mouve- ments accélérés, le rythme du coeur attent 80 pulsatons par mnute. Ce qu n'est pas une mauvase façon de se donner de l'exercce sur le plan cardovasculare! n partculer, s l'on consdère que les grands athlètes attegnent à l'effort de 80 à 0 pulsatons par mnute. Mas ne vous mettez pas martel en tête s à l'heure actuelle vous n'avez pas de partenare. ros marches supplémentares de,5 km par semane au-dessus de la norme donnaent également une physonome plus jeune à un grand nombre des sujets étudés. 'exercce, en a dédut le Dr Weeks, lbère l'hormone de crossance masculne et les bêta endorphnes. Ces deux substances chmques contrbuent à garder le coeur jeune. On a déjà dt également que le melleur moyen de vellr rapdement c'est de se tenr avec des personnes âgées. 'étude l'a confrmé. Certanes des personnes que l'on classat plus jeunes avaent des relatons sexuelles avec des partenares plus jeunes de coeur. Pour les femmes qu refusent toujours l'hormonothérape, l'étude a révélé qu'elles facltent ce fasant un vellssement plus rapde. es chercheurs ont constaté que l'absorpton d'oestrogènes après la ménopause adat à rester jeune. C'est une bonne nouvelle pour les fem- mes qu croent à la prse de Premarn ou d'autres types d'oestrogènes. outefos, l est ntéressant de vor qu'aucun des hommes suvs dans cette étude nternatonale ne prenat de l'hormone mâle! Mas l y a des preuves grandssantes que ce qu est bon pour les femmes l'est auss pour les hommes. t je cros que dans l'avenr, plus d'hommes vellssants, en partculer ceux qu éprouvent des problèmes d'ordre sexuel, se verront prescrre de la testostérone. e comprmé ndrol est vendu au Canada, mas non aux États-Uns. Comme on peut s'y attendre, les sujets qu avaent une almentaton équlbrée parassaent souvent plus jeunes. Ceux qu avaent le mons de rdes mangeaent de grandes quanttés de dverses proe nés et 0 % suvaent une régme végétaren. Comment ceux qu avaent l'ar plus jeunes se comportaent-ls face au stress? ls consdéraent ce déf comme un exercce consstant à résoudre un problème qu élmnerat le stress de leur ve. Mas s'ls n'y parvenaent pas, ls devenaent conclants et essayaent de trouver un terran d'entente avec la personne source du stress afn d'amélorer une stuaton désagréable. t s cette façon de procéder échouat également, ls essayaent tout smplement d'évter la personne en queston. 'étude du Dr Weeks est également encourageante pour ceux qu ament prendre un verre avant le repas. l y avat très peu d'abstnents parm ceux qu parassaent plus jeunes que leur âge. a majorté de ceux qu avaent l'oel vf eteent des personnes qu prenaent un verre ou deux à l'occason. Vous sentez-vous un peu découragé d'avor toujours eu des ams plus âgés, de n'avor jamas fat d'exercce, et d'avor plasanté avec votre patron en lu dsant que ( état un veux cheval, d'avor toujours mangé ce qu vous plasat et jamas consommé d'alcool? t pensez-vous qu'avant longtemps vous entendrez néanmons quelqu'un vous dre : «Oh! je pensas que vous étez beaucoup plus veux!» tel est le cas, ne désespérez pas trop. e Dr Weeks sgnale que certans des sujets observés enfregnaent toutes les règles reconnues et gardaent malgré tout leur apparence jeune. t sans avor eu re^ cours à la chrurge plastque. Comment y parvenaent-ls? e Dr Weeks n'apportat pas de réponse. Mas dans de tels cas, tout est queston de gènes. a lecture de ce rapport me déprme-t-elle? Pas vrament. Mas j'ameras que quelqu'un me demande une pèce d'dentté pour attester de mon-âge la prochane fos que je me rendra dans un bar. Hélas, cela n'arrvera pas! COMPM roubles obsessonnels compulsfs es genoux de Barbe dans les dogts e mécansme qu sert à pler les Un groupe d'entrade est offert jambes de la poupée Barbe vent cet automne aux personnes attentes de troubles obsessonnels comde trouver un autre débouché : le pulsfs. l se tent tous les deux remplacement de dogts perdus par mards au pavllon Gullaume-aune prothèse d'apparence très na- hase de l'hôptal ous-h. afonturelle. Volà la dernère trouvalle tane. trctement nformatf, l ne de Jane Barber, qu travalle depus fat pas de thérape. Cependant, un 0 ans au Centre médcal de l'un- expert chercheur sera présent pour versté Duke, à Durham, Carolne répondre aux questons technques du Nord. M m e Barber s'efforce de au cours de la rencontre. e trouble remplacer dfférentes partes du obsessonnel compulsf attent encorps manquantes à la sute d'une vron à % de la populaton quéamputaton. Une des patentes du bécose. es obsessons peuvent centre médcal leur a posé un déf prendre la forme de pensées répétpartculer : elle avat beson d'un tves et déplasantes pouvant porter sur la contamnaton, le doute, les dogt d'apparence très naturelle erreurs, l'agressvté, la sexualté, pour poursuvre sa carrère de les blasphèmes, les scrupules, etc. mannequn. es quelques patents es compulsons sont des gestes réqu ont bénéfcé de ces dogts art- péttfs relatfs au nettoyage, à la fcels peuvent mantenant les pler vérfcaton, au rangement, à l'accuà leur convenance, un subterfuge mulaton. Pour nformatons : Car qu n'est pas remarqué par la majo- Bouchard, au poste rté des gens. es mpatents : encan mard Étude: femmes de 35 à 70 ans l reste encore aujourd'hu et mard pour aller contempler les oeuvres pentures, sculptures et objets pents exposées à la galere es mpatents, du Centre d'expresson et d'nterprétaton de l'art thérapeutque et de l'art brut, au 00, rue herbrooke st. es «mpatents» sont des personnes connassant ou ayant connu des dffcultés d'ordre psychatrque. eur producton artstque, qu ne man- que pas d'être émouvante, exprme la ve ntéreure et le désr de lberté qu les anment. es oeuvres seront mses à l'encan mard à 9 h. 'événement marquera le coup d'envo de la premère campagne de fnancement de la Fondaton pour l'art thérapeutque et l'art brut au Québec. es heures d'ouverture pour l'exposton sont, ce dmanche, entre 3 h et 6 h et, mard, entre h et 7 h. Vous partez au Mexque, dans les Caraïbes, en mérque latne, en frque, en se, au MoyenOrent? Dans le bassn médterranéen ou au sud de l'urope? Vérfez s vous êtes ben protégé contre l'hépatte. Cette malade sévt dans les pays en développement. Un gude complet et détalle des médcaments contre l'arthrte vent d'être publé par he rthrts Foundaton, cette organsaton amércane vouée aux ben-être des personnes attentes d'arthrte. nttulée rthrts oday's drug gude Get smart about the dngs you take, la brochure passe en revue tous les médcaments susceptbles d'être utlsés par les arthrtques. lle les répartt en dx catégores : les N (ant-nflammatores non stérodens), les salcylates, les analgésques, les glucocortcoïdes, les modulateurs de la réponse bologque, les drogues antrhumatsmales à acton lente, les médcaments contre l'ostéoporose, ceux contre la fbromyalge, ceux contre la goutte et les vscosuppléments (njectés dans les jontures). On peut se procurer gratutement cette brochure en téléphonant au (réponse automatsée, en anglas ou en espagnol). a sécurté des pétons Chaque année, au Québec, près de 000 pétons sont vctmes d'un accdent de la route. nvron 600 sont blessés gravement et une centane sont tués. es accdents mortels touchent partculèrement les jeunes de cnq à neuf ans et les personnes de plus de 55 ans. C'est en automne qu'on recense le plus d'accdents. C'est pourquo la océté de l'assurance automoble de Québec chost ce moment de l'année pour rappeler aux pétons ces règles de sécurté : respecter les feux de pétons et de crculaton; traverser aux ntersectons et aux passages pour pétons; céder le passage aux véhcules s'l n'y a pas de passage pour pétons ou d'ntersectons à proxmté; crculer sur le trottor qu borde la chaussée. Pour obtenr plus de rensegnements, consultez notre ste nternet ou communquez avec la océté de l'assurance automoble du Québec : Montréal : (5) Québec : (8) lleurs au Québec : CN DU ONFMN D MONÉ (5) Douleurs d'estomac MN U Centre de gastro-entérologe de Montréal 35, boul. ené-évesque st, bureau 607, Montréal P D OO-HNO-YNGOOG élélédhone: ( ou ( après 7 h P r o g r a m m e s de tratements préventfs et actfs c o n t r e les douleurs d'estomac causées par la prse d'ant-nflammatores non stéroïdens (..N..) chez les patents porteurs de malades arthrtques (arthrte rhumatoïde ou ostéoarthrte). g Centre de echerche Clnque a médaton famlale ors d'une rupture, les couples avec enfants peuvent bénéfcer de sx séances de médaton gratute pour les ader à négocer une entente équtable relatvement à une demande de séparaton, de dvorce, de garde des enfants, de penson almentare ou de partage des bens. De toutes façons, la lo exge mantenant des couples qu'ls assstent au mons à une séance d'nformaton sur la médaton famlale avant que leur cause sot entendue par le trbunal. de auo PONN DBÉQU l CDD * Ptm*uw échecs Vous voulez comprendre pourquo Vous voulez MOK enfn réussr. Une équpe de proressormes voue attend Clnque de Médecne et de o u s a v e v c u (50) psychothérspe (5) es problèmes et les troubles de sommel chez les tout-petts, des dées pour remplr la boîte à lunch vte fat et une rencontre avec l'anmatrce Hélène aurendeau. O o w t w w n du Quabat lnluéll 6m ftr : H Dl NDÉMO {- m*. < t a P r e s s e r m «Ut n t r a t a n t. ^ enfants t a r & u c j «: Oc»**»' JUD nn **6 P M B B* CN VNC U * a c u Health Canada POU U CONF O OÉ DCO MOU* DGN QUÉBÉCO BOU NO, GÉDN H vr, NlN< HK, FftDDY J M, KlM C H O U N, Gl CONNXXON JMlNCX ^3 du OmUf, anté Canada 'étude ae fera en accord vous d é s r e z a n n o n c e r dans c e t t e r u b r q u e, c o m m u n q u e z avec n n e De Cubells a u (5) o u l'émsson samed prochan - âgées de 8 à 70 ans - présentant des douleurs ou des engourdssements aux membres (ncuropathe dabétque) - ntéressées à partcper à un projet de recherche sur un nouveau médcament - téléphoner au Centre de echerche Clnque de aval MGMN.do C.»n c t j étévnon amed 6 h a ado-canada ONFMN Ï. V où les condtons d'hygène sont précares. On peut la contracter en buvant de l'eau ou en consommant des alments contamnés. Un nouveau vaccn ssus de chez PasteurMéreux-Connaught offre une protecton plus rapde que les vaccns précédents. n fat, 90 % des personnes qu en bénéfcent ont développé des antcorps protecteurs après jours seulement. rthrte : un gude des médcaments Étes-vous une femme âgée de 35 à 70 ans qu a sub une hystérectome totale depus au mons deux ans? Voulez-vous partcper à une étude de recherche? Une rémunératon sera offerte aux partcpantes qualfées. ppelez le , poste 03 ou 09, lund au vendred, entre 9 h -et 7 h. Du nouveau contre l'hépatte? 9 9 OMBON MCK FOÎ v 9 ( 5 ) 79Q- 5 CKC730 - tdo Jr nt>wm*uga-

Accessibilité aux md de famille. Objectif: Créer une modalité par agence avec application par CSSS et la publiciser

Accessibilité aux md de famille. Objectif: Créer une modalité par agence avec application par CSSS et la publiciser Accessblté aux md de famlle Objectf: Créer une modalté par agence avec applcaton par CSSS et la publcser But: Mettre fn aux démarches multples des patents et rédure le déla d'accès Prncpes: 1. reconnaître

Plus en détail

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

Demande d insertion au registre de l état civil du Québec d un acte d état civil fait hors du Québec

Demande d insertion au registre de l état civil du Québec d un acte d état civil fait hors du Québec Demande d nserton au regstre de l état cvl du Québec d un acte d état cvl fat hors du Québec IMPORTANT Lsez les rensegnements généraux et les drectves Remplssez le formulare en caractères d mprmere, à

Plus en détail

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER 24 Adjont de drecton F/H Votre formaton BTS Hôtellere-restauraton BTS Management des untés commercales BTS Assstant de geston PME-PMI Lcence Management d untés de restauraton Vos mssons Vous anmez, formez

Plus en détail

SmartView d EH. Vue d ensemble des risques et des occasions. Surveillance de l assurance-crédit. www.eulerhermes.ca/fr/smartview

SmartView d EH. Vue d ensemble des risques et des occasions. Surveillance de l assurance-crédit. www.eulerhermes.ca/fr/smartview SmartVew d EH Servces en lgne Euler Hermes Vue d ensemble des rsques et des occasons Survellance de l assurance-crédt www.eulerhermes.ca/fr/smartvew Les avantages du SmartVew d EH Prenez plus de décsons

Plus en détail

une garde d Enfant a votre domicile

une garde d Enfant a votre domicile GUIDE A DESTINATION DES PARENTS Ce gude pratque a été réalsé par la CDAJE du Nord (Commsson Départementale de l Accuel des Jeunes Enfants). A retrouver sur www.cdaje59.fr PAO - CAF DU NORD 06/2012 EmploYEr

Plus en détail

Brochure d @ccueil 09 10

Brochure d @ccueil 09 10 unté A4, C7 & B42 brochure d accuel 2009-2010 Brochure d @ccuel 09 10 (pour étudants) Clnque Sant-Jean Bruxelles 1 / 10 A4C7B42_FULL_0910_FR unté A4, C7 & B42 brochure d accuel 2009-2010 1. Sommare : 1.

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

cavité RsIoSutQerrUainEe RIcaS vité Q soute U rraine E

cavité RsIoSutQerrUainEe RIcaS vité Q soute U rraine E RISQUE cavté souterrane cavté souterrane ntercalare cavte souterrane recto verso:mse en page 1 10/07/13 11:21 Page 2 RISQUE cavté souterrane Le rsque cavté souterrane fat parte des rsques de mouvement

Plus en détail

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide Enterprse Agreement True-Up Gude Accord Entreprse Le Gude du True-Up Enterprse Agreement True - Up Gude Le gude du True-Up dans l Accord Entreprse Table des matères Le True-Up des lcences on premse et

Plus en détail

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité Rev. 07/2012 Ton domane réservé Organsaton Smplcté Effcacté www.vstos.t Ton La tua domane area rservata réservé 1 MyVstos MyVstos est une plate-forme nformatque réservée aux revendeurs Vstos qu permet

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

Guide d'installation rapide

Guide d'installation rapide Gude d'nstallaton rapde Calbrer le capteur avant toute utlsaton La calbraton se fat par un appu sur le bouton ON de la télécommande, porte fermée, après nstallaton du capteur et de l'amant. Bonjour! Merc

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7 Premère parte Proportonnalté 1 Reconnaître des stuatons de proportonnalté....... 7 2 Trater des stuatons de proportonnalté en utlsant un rapport de lnéarté........................ 8 3 Trater des stuatons

Plus en détail

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros Édton Pays de la Lore Parlons La lettre aux retratés du régme général de la Sécurté socale 2012 retrate L Assurance retrate en chffres* 12,88 mllons de retratés 17,58 mllons de cotsants 346 000 bénéfcares

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

MARIAGE ou UNION CIVILE Demande de certificat ou de copie d acte

MARIAGE ou UNION CIVILE Demande de certificat ou de copie d acte POUR LE DEMANDEUR. Secton 1 : Rensegnements sur le demandeur 1. Nom de famlle du demandeur MARIAGE ou UNION CIVILE Demande de certfcat ou de cope d acte 3. Adresse de domcle (numéro, rue) Appartement 2.

Plus en détail

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN Chaptre V page V-1 V FORMTION DES IMGES DNS L EXEMPLE DU MIROIR PLN Le but de ce chaptre est d ntrodure la noton d mage { travers l exemple du mror plan. Vous vous êtes sûrement déjà regardé(e) dans un

Plus en détail

Les risques des pesticides mieux les connaître pour les réduire

Les risques des pesticides mieux les connaître pour les réduire Les rsques des pestcdes meux les connaître pour les rédure Des outls à votre portée pour rédure les rsques des pestcdes Vous avez mantenant accès à des outls d ade pour meux connaître les rsques des pestcdes

Plus en détail

Gestion et stratégie Utilisateur

Gestion et stratégie Utilisateur Geston et stratége Utlsateur GESTION ET STRATEGIE UTILISATEUR...2 1.) Comment gérer des utlsateurs?...2 1.1) Geston des utlsateurs en groupe de traval...2 1.2) Geston des utlsateurs par domane...2 Rôle

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles Electronque applquée B2150 Cycle 1 Bloc 2 Quadrmestre 2 Pondératon 4 Nombre de

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

L Evénement en images

L Evénement en images Rédactrce en chef: Edth Defaux L Evénement en mages P a S s o n DYnamsme EchaNge TransparEnce S o l d a R REspect ProfessIonnalsme EnGagement t é Notre Assemblée Générale s est déroulée le 6 févrer derner

Plus en détail

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Mars 2014] Ce mois-ci on vous parle de. Loi ALUR : quelle incidence pour les diagnostiqueurs?

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Mars 2014] Ce mois-ci on vous parle de. Loi ALUR : quelle incidence pour les diagnostiqueurs? Ce mos-c on vous parle de Lo ALUR : Quelle ncdence pour les dagnostqueurs? Lo ALUR : quelle ncdence pour les dagnostqueurs? La lo ALUR (Accès au Logement et un Urbansme Rénové) a défntvement été adoptée

Plus en détail

Editions ENI. Excel 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Excel 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Excel 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Tableau crosé dynamque Tableau crosé dynamque Excel 2010 Créer un tableau crosé dynamque Un tableau crosé dynamque permet de résumer, d analyser,

Plus en détail

- donc n explique pas très bien le commerce entre pays industrialisés en particulier le commerce intraeuropéen

- donc n explique pas très bien le commerce entre pays industrialisés en particulier le commerce intraeuropéen Le commerce nternatonale en stuaton de concurrence mparfate: ros problèmes essentels des modèles théorques Rcardo, HOS, Standard: - fondés sur la CPP: le commerce n augmente pas la concurrence - pas d

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 1. Pondération 4. Nombre de crédits 4

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 1. Pondération 4. Nombre de crédits 4 Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de Inttulé Code ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles Outls de communcaton B2050 Cycle 1 Bloc 2 Quadrmestre 1 Pondératon

Plus en détail

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

Les stages en entreprise sont une pratique historique des établissements

Les stages en entreprise sont une pratique historique des établissements L INTÉRÊT D UN STAGE EN ENTREPRISE À L ÉTRANGER Les stages en entreprse sont une pratque hstorque des établssements de formaton des Chambres de Commerce et d Industre. Généralement ntégrés dans les cursus

Plus en détail

EXEMPLES D UTILISATION DE LA TECHNIQUE DES OBSERVATIONS INSTANTANÉES.

EXEMPLES D UTILISATION DE LA TECHNIQUE DES OBSERVATIONS INSTANTANÉES. EXEMPLES D UTILISATIN DE LA TECHNIQUE DES BSERVATINS INSTANTANÉES. Chrstan Fortn, ng., Ph.D. Ergonome et hygénste du traval Centre of santé et servces socaux de la Montagne, Montréal. Résumé La technque

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 1-2. Pondération 5. Nombre de crédits 5

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 1-2. Pondération 5. Nombre de crédits 5 Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton ECAM Cursus de Bacheler en Scences ndustrelles Informatque et communcaton B1030 Cycle 1 Bloc 1 Quadrmestre 1-2 Pondératon 5 Nombre de crédts 5 Nombre d heures

Plus en détail

Installation & Guide de démarrage WL510 Adaptateur sans fil /Antenne

Installation & Guide de démarrage WL510 Adaptateur sans fil /Antenne Installaton & Gude de démarrage WL510 Adaptateur sans fl /Antenne Informaton mportante à propos du WL510 Adresse IP = 192.168.10.20 Nom d utlsateur = wl510 Mot de passe = wl510 QUICK START WL510-01- VR1.1

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

PLANS. Sommaire. Infos pratiques p. 4. MéDIA. p. 6-8. THèQUE. Visite guidée p. 7-9 - 10. Les animations. p. 11. Le fonctionnement p.

PLANS. Sommaire. Infos pratiques p. 4. MéDIA. p. 6-8. THèQUE. Visite guidée p. 7-9 - 10. Les animations. p. 11. Le fonctionnement p. Sommare Infos pratques p. 4 MéDIA PLANS p. 6-8 Le fonctonnement p. 5 THèQUE Vste gudée p. 7-9 - 10 Les anmatons p. 11 Infos pratques Le fonctonnement Espace de culture et de socablté, la médathèque vous

Plus en détail

Le Prêt Efficience Fioul

Le Prêt Efficience Fioul Le Prêt Effcence Foul EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté : CNI Passeport Ttre de séjour N : Salaré Stuaton

Plus en détail

pour des résultats minceur eff icaces et durables.

pour des résultats minceur eff icaces et durables. Mnceur - Légèreté - ben-être Technologe 100% mans lbres pour des résultats mnceur eff caces et durables. Plus de 10 années d expérence au servce des professonnels de l esthétque. Offrez-leur le corps de

Plus en détail

à 8 p à Métro Maison M-M OUchy Plus d info sur www.liguesdelasante.ch

à 8 p à Métro Maison M-M OUchy Plus d info sur www.liguesdelasante.ch M-M Métro Mason! p s a y J Collne de Montrond X DélceS hy ur Pscne/patnore de Montchos Ae nu uc de Co e le lysé e 1 7 A en 6 Aen ue do Pscne de Bellere ue X 12 Grancy rpe p ou élo 8 Ha Aenue de la 15 Lausanne

Plus en détail

L environnement Windows 10 sur tablette

L environnement Windows 10 sur tablette L envronnement Wndows 10 sur tablette L envronnement Wndows 10 sur tablette Wndows 10 - Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Actver/désactver le mode Tablette Contnuum est une nouvelle fonctonnalté

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

Les stages DÉCOUVRIR L'ÉCOLE DE CYCLISME...

Les stages DÉCOUVRIR L'ÉCOLE DE CYCLISME... DÉCOUVRIR L'ÉCOLE DE CYCLISME... L Ecole de Cyclsme du Road Team Val de Moder est une assocaton sportve d accuel pour jeunes compétteurs ayant pour but de fare découvrr et de fare amer le vélo à travers

Plus en détail

i Ce pictogramme vous renvoie à

i Ce pictogramme vous renvoie à Demande de changement de nom d une personne de 18 ans ou plus FO 1218 F C 20140415 Pour le demandeur Lsez les rensegnements généraux et drectves Remplssez Écrvez en caractères toutes les d mprmere, sectons

Plus en détail

* Notre savoir au service de votre réussite

* Notre savoir au service de votre réussite * Notre savor au servce de votre réusste * Vsualser les ndcateurs clés de performance de votre portefeulle clents sur un tableau de bord Analyser le taux d acceptaton de vos demandes d agréments par notaton

Plus en détail

Prêt. servir. Des fromages de marques en portions et en pièces. Fin de repas, petit-déjeuner et collation. www.belfoodservice.fr

Prêt. servir. Des fromages de marques en portions et en pièces. Fin de repas, petit-déjeuner et collation. www.belfoodservice.fr Prêt à servr Des fromages de marques en s et en pèces Fn de repas, pett-déjeuner et collaton www.belfoodservce.fr La gamme de s Bel Foodservce Fondus Mns ronds La vache qu rt est connue par 98% des Franças!

Plus en détail

Méthodologie quiestlemoinscher de comparaison de prix entre magasins

Méthodologie quiestlemoinscher de comparaison de prix entre magasins Méthodologe questlemonscher de comparason de prx entre magasns Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaCE Consel, socété d études et d analyses statstques ndépendante. Le cabnet FaCE

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de Inttulé ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles fnalté électromécanque Concepton et producton M3050 Cycle 1 Bloc 3 Quadrmestre

Plus en détail

Fi chiers. Créer/ouvrir/enregistrer/fermer un fichier. i i

Fi chiers. Créer/ouvrir/enregistrer/fermer un fichier. i i Fchers F chers Offce 2013 - Fonctons de base Créer/ouvrr/enregstrer/fermer un fcher Clquez sur l onglet FICHIER. Pour créer un nouveau fcher, clquez sur l opton Nouveau pus, selon l applcaton utlsée, clquez

Plus en détail

La théorie de la rente foncière, la spéculation et le cash flow spéculatif immobilier (*)

La théorie de la rente foncière, la spéculation et le cash flow spéculatif immobilier (*) COMPAGNIE NATIONALE DES EXPERTS IMMOBILIERS * * Assocaton rége par la lo du 1 er Jullet 1901, enregstrée à la préfecture de polce sous le n 91/1743 Alan MANZON Expert Immobler-Consultant N d agrément -

Plus en détail

La gestion des déchets radioactifs dans les pays en développement

La gestion des déchets radioactifs dans les pays en développement Perspectves La geston des déchets radoactfs dans les pays en développement De nouvelles dspostons sont prses pour répondre aux besons et résoudre les problèmes par K.T. Thomas, W. Baehr et G.R. Plumb Pratquement

Plus en détail

ACCORD GENERAL DE COOPERATION. entre Ie Gouvernement du Grand-Duche de. Luxembourg

ACCORD GENERAL DE COOPERATION. entre Ie Gouvernement du Grand-Duche de. Luxembourg ACCORD GENERAL DE COOPERATON entre e Gouvernement du Grand-Duche de, Luxembourg et e Gouvernement de la Republque Democratque Populare Lao 2 Le Gouvernement du Grand-Duche de Luxembourg et e Gouvernement

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Support de table

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Support de table 1a Déballage du système vdéo MX200 oîte du support de table MX200 La boîte du support de table MX200 content le support de table équpé d un pvot et un cache arrère. Placez le support de table sur une surface

Plus en détail

La formation débute en octobre.

La formation débute en octobre. CERTIFICAT UNIVERSITAIRE EN PLANIFICATION PATRIMONIALE Sous la drecton de Xaver BOCQUET, Estate Planner, André CULOT, Consel fscal, Professeur à l EFP, Collaborateur scentfque à l ULg, Chargé d ensegnement

Plus en détail

INTERNET. Initiation à

INTERNET. Initiation à Intaton à INTERNET Surfez sur Internet Envoyez des messages Téléchargez Dscutez avec Skype Découvrez Facebook Regardez des vdéos Protégez votre ordnateur Myram GRIS Table des matères Internet Introducton

Plus en détail

Livret pédagogique. 5 e à 3 e. A bientôt à l Airborne Museum!

Livret pédagogique. 5 e à 3 e. A bientôt à l Airborne Museum! Réalse un croqus sute à ta vste. Dessne ce qu t a le plus touché, marqué, ou un objet que tu as partculèrement apprécé : A bentôt à l Arborne Museum! 14, rue Esenhower - 50480 Sante-Mère-Eglse Tél. 02

Plus en détail

Livret pédagogique. 5 e à 3 e. A bientôt à l Airborne Museum!

Livret pédagogique. 5 e à 3 e. A bientôt à l Airborne Museum! Réalse un croqus sute à ta vste. Dessne ce qu t a le plus touché, marqué, ou un objet que tu as partculèrement apprécé : A bentôt à l Arborne Museum! 14, rue Esenhower - 50480 Sante-Mère-Eglse Tél. 02

Plus en détail

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette WINDOWS 10 Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Table des matères Wndows 10 L envronnement Wndows 10 sur un ordnateur Wndows 10 : les nouveautés................................ 7 Démarrer Wndows

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

Mesurer la qualité de la prévision

Mesurer la qualité de la prévision Mesurer la qualté de la prévson Luc Baetens 24/11/2011 www.mobus.eu Luc Baetens 11 ans d expérence Planfcaton Optmsaton des stocks Organsaton de la Supply Chan Performance de la Supply Chan Geston de la

Plus en détail

écrans de sous-toiture

écrans de sous-toiture écrans de sous-toture Les règles de bonne pratque # défnton Un écran souple de sous-toture est une feulle déroulée sur la charpente, sur un solant thermque ou sur un support contnu ventlé, avant la mse

Plus en détail

Les règles applicables en matière de santé et de sécurité

Les règles applicables en matière de santé et de sécurité Gude pratque 3 / 6 MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, MINISTÈRE MINISTÈRE DU BUDGET, DE DU LA BUDGET, FONCTION DES COMPTES DES COMPTES PUBLIQUE PUBLICS, PUBLICS, ET DE LA RÉFORME DE L ETAT DE LA

Plus en détail

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus.

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus. Unversté Perre & Mare Cure (Pars 6) Lcence de Mathématques L3 UE LM364 Intégraton 1 Année 2011 12 TD4. Trbus. Échauffements Exercce 1. Sot X un ensemble. Donner des condtons sur X pour que les classes

Plus en détail

Economie Ouverte. Economie ouverte. Taux de change et balance courante. Le modèle Mundell-Fleming. Définition du taux de change

Economie Ouverte. Economie ouverte. Taux de change et balance courante. Le modèle Mundell-Fleming. Définition du taux de change Econome Ouverte Econome ouverte Taux de change et balance courante Taux de change et balance courante Modèle Mundell-Flemng Campus Moyen Orent Médterranée Défnton du taux de change Le taux de change est

Plus en détail

Chapitre 5. Menu de SUPPORT

Chapitre 5. Menu de SUPPORT 155 Chaptre 5. Menu de SUPPORT Ce que vous apprendrez dans ce chaptre Ce chaptre vous présentera des routnes supplémentares susceptbles de vous ader dans les analyses de données présentées dans le chaptre

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES I. Concepts généraux. Le référentel précse : Cette parte du module M4 «Acquérr des outls mathématques de base nécessares à l'analyse de données économques» est en relaton avec

Plus en détail

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D Sommare 1 2 2.1 2.2 2.3 3 3.1 3.2 3.3 4 4.1 4.2 4.3 4.4 4.5 4.6 5 6 7 7.1 7.2 7.3 8 8.1 8.2 8.3 8.4 8.5 8.6 Contenu du carton... 4 Paramétrage... 4 Connexon

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

Les collectors. Médaille Futuroscope - Arena fun Xperiences - 2016. Médaille Futuroscope - Aérobar - 2016

Les collectors. Médaille Futuroscope - Arena fun Xperiences - 2016. Médaille Futuroscope - Aérobar - 2016 Les collectors Médalle Futuroscope - Arena fun Xperences - 2016 Médalle Futuroscope - Aérobar - 2016 Médalle Futuroscope - Lapn Crétn Astronaute - 2015 Médalle Futuroscope - Lapn Crétn Inden- 2015 Médalle

Plus en détail

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D Fscalté Recherche unverstare et crédts d mpôt pour R-D Le 27 novembre 2001 Nancy Avone, CA Inctatfs fscaux à la R-D très généreux dsponbles Étude du Conference Board du Canada en 1998 Québec Jurdcton au

Plus en détail

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Sur pied

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Sur pied 1a Déballage du système vdéo MX200 oîte de la base du ped de support MX200 La boîte de la base du ped de support MX200 content la colonne du ped de support, deux caches et la base du ped de support, ans

Plus en détail

Le Prêt Efficience Gaz

Le Prêt Efficience Gaz Le Prêt Effcence Gaz (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT EMPRUNTEUR M. Mme Mlle CO-EMPRUNTEUR M. Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Nom : Prénom : Nom de jeune flle (pour les femmes marées)

Plus en détail

- Année Universitaire 2011 -

- Année Universitaire 2011 - DEMANDE D OBTENTION D UNE CHAMBRE EN RESIDENCE UNIVERSITAIRE Photo d dentté à coller c - Année Unverstare 2011 - PREMIERE DEMANDE RENOUVELLEMENT INSCRIPTION UNIVERSITAIRE EN (Précser l année et la dscplne)

Plus en détail

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Juin 2015] Ce mois-ci on vous parle de

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Juin 2015] Ce mois-ci on vous parle de [Jun 2015] Ce mos-c on vous parle de Lo ALUR : toujours pas de décret d applcaton pour les dagnostcs gaz et électrcté Du retard dans la publcaton de la Norme C 16-600 Sources radoactves scellées usagées

Plus en détail

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM.

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM. Exercce n 1 Cet exercce propose de détermner l équlbre IS/LM sur la base d une économe dépourvue de présence étatque. Pour ce fare l convent, dans un premer temps de détermner la relaton (IS) marquant

Plus en détail

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau GEA I Mathématques nancères Poly de révson Lonel Darondeau Intérêts smples et composés Voc la lste des exercces à révser, corrgés en cours : Exercce 2 Exercce 3 Exercce 5 Exercce 6 Exercce 7 Exercce 8

Plus en détail

La fin du domicile ou la fin à domicile?

La fin du domicile ou la fin à domicile? L E P A TIENT ATTEINT DE DÉMENCE, UN DÉFI POUR LE MÉDECIN DE FAMILLE La fn du domcle ou la fn à domcle? par Guy Béland Et volà, c est fat: la flle de M. Légaré est assse devant vous et vous pose la queston:

Plus en détail

Interfaces Windows 8 et Bureau

Interfaces Windows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître sur son écran la toute

Plus en détail

Définition des tâches

Définition des tâches Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf du projet. Elles représentent de ce fat, les éléments

Plus en détail

Exercices d algorithmique

Exercices d algorithmique Exercces d algorthmque Les algorthmes proposés ne sont pas classés par ordre de dffculté Nombres Ecrre un algorthme qu renvoe la somme des nombre entre 0 et n passé en paramètre Ecrre un algorthme qu renvoe

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE. CARPORT AVEC COUVERTURE Polycarbonate CA6011 544 x 709 cm H273/261 cm

NOTICE DE MONTAGE. CARPORT AVEC COUVERTURE Polycarbonate CA6011 544 x 709 cm H273/261 cm CARPORT AVEC COUVERTURE Polycarbonate CA6011 544 709 cm H273/261 cm 1/ Introducton Le carport avec remse que vous avez acheté a été élaboré pour un usage domestque, destné, à l ecluson de toute affectaton

Plus en détail

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33 Termnal numérque TM 13 raccordé aux nstallatons Integral 33 Notce d utlsaton Vous garderez une longueur d avance. Famlarsez--vous avec votre téléphone Remarques mportantes Chaptres à lre en prorté -- Vue

Plus en détail

DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS

DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS GUICHET D ÉCHANGES DE FICHIERS SUR INTERNET GFIN TABLE DES MATIÈRES 1 1. PRINCIPES GÉNÉRAUX... 3 1.1 GÉNÉRALITÉS... 3 1.2 ÉLÉMENTS TECHNIQUES... 3 1.3 SPÉCIFICITÉS

Plus en détail

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE L og c el s de D agnos t c s I mmob l er s Cont ac t eznous 32BddeS t r as bougcs3010875468 Par scedex10tel. 0253354064Fax0278084116 ma l : s er v c e. c l ent @l c el. f r Pourquo LICIEL? Implanté sur

Plus en détail

CAMPUS CENTRE-VILLE. Plan A. Hall d'entrée (UFR de Médecine & UFR de Pharmacie) 1 rue G. Veil

CAMPUS CENTRE-VILLE. Plan A. Hall d'entrée (UFR de Médecine & UFR de Pharmacie) 1 rue G. Veil CAMPUS CENTRE-VILLE Tram lgne 1, staton Commerce Tram lgnes 2 et 3, staton Hôtel-Deu Bus lgnes 42, 52, 56 Plan A 1 rue Gaston Vel 1 place Alexs Rcordeau Accuel des vsteurs Médecne Pharmace Odontologe Sage-femme

Plus en détail

Le Prêt Efficience Gaz

Le Prêt Efficience Gaz Le Prêt Effcence Gaz EMPRUNTEUR M. Mme (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉCONOMIQUE PAR ERIC LÉVESQUE JANVIER

Plus en détail

B0352463741. CHAMBRE DES DePUTES. Entrée le: ''1,2-74

B0352463741. CHAMBRE DES DePUTES. Entrée le: ''1,2-74 JEU/02/AVR/2009 7:08 de greng W FAX:0035246374 p 00 B035246374 groupe d '. parlementare greng el Monseur Lucen Weler Présdent de la Chambre des Député-e-s CHAMBRE DES DePUTES Entrée le: o 2 livr. 2009

Plus en détail

La réadaptation de l épaule l art d éviter le laisser-aller

La réadaptation de l épaule l art d éviter le laisser-aller L E M O N D E F A S C I N A N T D E L É P A U L E La réadaptaton de l épaule l art d évter le lasser-aller par Dane Lambert 5 G. Desgrosbras vous consulte à votre cabnet pour une douleur à l épaule ayant

Plus en détail

TRANSPORTS URBAINS ET CALCUL ÉCONOMIQUE

TRANSPORTS URBAINS ET CALCUL ÉCONOMIQUE TRANSPORTS URBAINS ET CALCUL ÉCONOMIQUE Mnstère de l Equpement, du Logement, des Transports et du Toursme Consel général des Ponts et Chaussées Mnstère de l Econome et des Fnances Drecton de la Prévson

Plus en détail

Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et histoire autour de Mondoubleau

Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et histoire autour de Mondoubleau Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et hstore autour de Mondoubleau Thème de la cache : NATURE ET CULTURE Départ : Parkng Campng des Prés Barrés à Mondoubleau Dffculté : MOYENNE Dstance

Plus en détail

Mobilité à Téhéran. Sous trois angles : Comme un objet de recherche Comme un support d apprentissage Comme une opportunité commerciale

Mobilité à Téhéran. Sous trois angles : Comme un objet de recherche Comme un support d apprentissage Comme une opportunité commerciale Moblté à Téhéran Sous tros angles : Comme un objet de recherche Comme un support d apprentssage Comme une opportunté commercale INRETS/GRETIA MDP 1 GRETIA (Géne des Réseaux de Transport et Informatque

Plus en détail

Paramétrer le diaporama

Paramétrer le diaporama PowerPont 2013 - Fonctons avancées Daporama Daporama PowerPont 2013 - Fonctons avancées Paramétrer le daporama Le daporama est la projecton de la présentaton à l écran. Ouvrez la présentaton à projeter.

Plus en détail

LE MAGAZINE DE LA VILLE DE CONCARNEAU

LE MAGAZINE DE LA VILLE DE CONCARNEAU Sllage LE MAGAZINE DE LA VILLE DE CONCARNEAU Janver 2010 - n 75 FINANCES Prévsons budgétares 2010 AMÉNAGEMENTS URBAINS Une révson qu s'mpose REGARD HISTORIQUE Le comblement du bassn Pénéroff Déplacements

Plus en détail

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes :

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes : Ste: http://gene.ndustrel.aa.free.fr LES POMPES Les pompes sont des apparels permettant un transfert d énerge entre le flude et un dspostf mécanque convenable. Suvant les condtons d utlsaton, ces machnes

Plus en détail

22 environnement technico-professionnel

22 environnement technico-professionnel 22 envronnement technco-professonnel CYRIL SABATIÉ Drecteur du servce jurdque FNAIM Ouverture du ma IMMOBILIER, OÙ 1 Artcle paru également dans la Revue des Loyers, jullet à septembre 2007, n 879, p. 314

Plus en détail

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux :

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux : Réformer en profondeur la protecton socale des TNS pour la rendre plus effcace Résumé de notre proposton : Fare des régmes TNS les laboratores de la protecton socale de deman appelle des évolutons à deux

Plus en détail

Proposition d'une solution au problème d initialisation cas du K-means

Proposition d'une solution au problème d initialisation cas du K-means Proposton d'une soluton au problème d ntalsaton cas du K-means Z.Guelll et L.Zaou, Unversté des scences et de la technologe d Oran MB, Unversté Mohamed Boudaf USTO -BP 505 El Mnaouer -ORAN - Algére g.zouaou@gmal.com,

Plus en détail