Interprétation du certificat d'ascendance et de performances (CAP) Etat: Août 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Interprétation du certificat d'ascendance et de performances (CAP) Etat: Août 2011"

Transcription

1 Interprétation du certificat d'ascendance et de performances (CAP) Etat: Août 2011

2 I. Introduction Le certificat d'ascendance et de performances (CAP) comprend toutes les informations importantes concernant l'animal. Au cours de la vie de l'animal, il est régulièrement réimprimé afin que les performances soient actualisées. Seule la version la plus récente est valable. Le CAP est remis après l enregistrement, pour les veaux d élevage (contre une taxe) après chaque clôture de lactation (gratuitement) après chaque épreuve d aptitude à la traite (gratuitement) à tout moment sur demande (contre une taxe). Les explications ci-après servent d'aide à l'interprétation des nombreuses informations figurant sur le CAP. II. Recto du CAP renseignements sur l animal Le recto du CAP des femelles (ci-dessous) contient le logo de la race A, des indications sur le propriétaire et l éleveur B, les indications générales sur l animal C, l appréciation morphologique D et les valeurs d élevage lait E. Sur le CAP des femelles sont également indiqués les rendements laitiers F, les pesées mensuelles G de la dernière lactation et de la lactation en cours, les résultats de l épreuve d aptitude à la traite H ainsi que le dernier accouplement I. A B C D E F G H I 1/8

3 Le CAP des mâles (ci-dessous) contient, comme celui des vaches, le logo de la race A, les informations sur l éleveur et le propriétaire B, les informations générales sur l animal C, son appréciation morphologique D et les valeurs d élevage lait E. Les valeurs d élevage morphologiques basées sur l évaluation des filles par DLC complètent l appréciation morphologique propre du taureau. Les valeurs d'élevage pour les performances des femelles sont remplacées chez les mâles par les valeurs d'élevages estimées sur la base des données recueillies à partir des résultats de leurs descendances. Ainsi, les résultats des descendants pour l aptitude à la traite J, la performance carnée K, la fécondité L, le déroulement du vêlage M et pour la durée d utilisation des vaches N sont inscrits sur le CAP. La valeur d élevage globale (VEG) combine les valeurs d élevage pour le rendement laitier, la performance carnée, la morphologie et différents critères de fitness selon une pondération définie O. A B C D E J O K N L M 2/8

4 A Logo de la race Pour les races suivantes, le logo de la race est imprimé sur le CAP : Red Holstein / Holstein Swiss Fleckvieh Simmental Montbéliarde Normande Buffles d asie B Indications concernant l exploitation Adresses de l éleveur et du propriétaire, numéros du syndicat d élevage (9999) et de l exploitation (899) Numéro BDTA du propriétaire ( ) C Informations générales sur l animal Nom de l animal (HANSA) avec préfixe (Muster) et nom du taureau (Hecht) Numéro BDTA de l animal (CH ), nom du SE (Zollikofen) Informations complémentaires : ascendance contrôlée au moyen d un test génétique (GT), famille d élevage (F) et sexe ( ) Race (Swiss Fleckvieh), section et code racique (SF), classe de herd-book (HB-A ou HB-C) 3/8

5 D Appréciation morphologique Pour apprécier la morphologie des vaches, deux méthodes différentes peuvent être utilisées : l appréciation cantonale (quatre notes de position et une note globale) ou la description linéaire et classification (DLC). Les taureaux d élevage sont appréciés selon le système cantonal. Les taureaux jusqu à 12 mois et les génisses (portantes de 5 mois) ne sont pas appréciés en détail ; ils sont enregistrés au herd-book (mention H). Les taureaux d IA sont décrits linéairement et classifiés Appréciation cantonale (pointage) (P) (cf. chapitre IV) Notes de la DLC (L) (cf. chapitre IV) Mesures effectuées lors de la DLC Caractères jugés séparément lors de la DLC Notes effectives (de 1 à 9) Les extrêmes possibles de la grille d évaluation pour la DLC Représentation de la description sur le graphique (1 à 9) (note identique à ) 4/8

6 E Valeurs d élevage lait Base Swiss Fleckvieh 2010 (10SF), date de la dernière mise en valeur ( ) et type de mise en valeur (N = nationale, A = ascendance, I = Interbull, C = convertie) Sûreté (B%), valeur d élevage (VE) lait, VE matière grasse, VE protéine, VE persistance, VE cellules somatiques, ILM et VEG pour les vaches (ILM, IFI, IME, IVF et VEG pour les taureaux) Signification des abréviations : ILM Valeur d élevage partielle lait IFI Valeur d élevage partielle fitness IME Valeur d élevage partielle morphologique IVF Valeur d élevage partielle viande VEG Valeur d élevage globale En raison des valeurs d élevage manquantes pour la morphologie, la viande et les critères de fitness, on ne calcule que l ILM et la VEG pour les vaches. Les autres valeurs sont données pour les taureaux si les résultats sont disponibles. F Données sur la production laitière Description des lactations : numéro de lactation (01-06), méthode de contrôle (A4), date de vêlage, âge au vêlage (02.08, année.mois), intervalle entre les vêlages (IV) Résultats des lactations standard : jours de lactation (max. 305 pour une lactation standard), kg de lait, matière grasse kg + %, protéine kg + %, zone de production, persistance de la lactation Nombre total de jours de la lactation, résultats des lactations complètes Moyenne de production sur le total des lactations standard et la performance de vie, dans ce cas 41'787 kg de lait en 6 lactations (6L) et 3'022 jours de vie 5/8

7 G Résultats de la lactation actuelle Dates des contrôles laitiers Méthode de contrôle Quantité de lait pesée et teneurs des échantillons analysés H Aptitude à la traite 24 Résultats de l épreuve d aptitude à la traite avec la date de contrôle, le débit laitier moyen par minute (DMM), l indice antéro-postérieur (IAP%) et le lait d égouttage à la main (LE) I Inséminations / saillies 25 Date de la dernière saillie ou insémination effectuée avec le nom et l identité du taureau 6/8

8 III. Verso du CAP ascendance de l animal Le verso du CAP contient des informations sur l animal R, ainsi que des indications sur les ascendances du père Q et de la mère P de l animal sur trois générations, complétées par leurs valeurs d élevage, résultats de production et/ou appréciation morphologique. Il est structuré de façon identique pour les femelles et pour les mâles. Les informations zootechniques et les données de performances sont représentées selon la même systématique que sur le recto du CAP Nom, pourcentage de sang en fonction de la race / des races, identité, code racique, syndicat d élevage (SE) et date de naissance Valeurs d élevage du taureau, résultats des épreuves d aptitude à la traite des filles et, si disponible, son appréciation morphologique Appréciation morphologique (seulement cantonale dans ce cas), valeurs d élevage lait (07.10) et épreuve d aptitude à la traite (n a pas été contrôlée chez HASI) Résumé de toutes les lactations disponibles (01-06), performance de vie (LL) et moyenne de l ensemble des lactations (Ø) 7/8

9 IV. Divers Définitions des sections Les animaux sont répartis en sections en fonction de leur race : Race Section CR Signification Simmental SI 60 Simmental avec trois générations d ascendants de race pure élevés en Suisse. Part de sang étranger en aucun cas supérieur à 1 %. 70 Simmental y compris autres tachetés rouges étrangers avec au moins 87 % de sang Simmental et Montbéliard, mais au total au max. 49 % de sang Montbéliard Montbéliarde MO MO Animaux rouges avec 50 % de sang MO et < 50 % de sang NO Swiss Fleckvieh SF SF Animaux rouges ayant entre 14 et 87 % de sang Holstein, < 50 % de sang MO et < 50 % de sang NO Holstein RH RH Animaux rouges avec 88 % de sang Holstein HO RF Porteurs du facteur rouge (animaux noirs) avec 50 % de sang Holstein HO HO Animaux noirs avec 50 % de sang Holstein et < 50 % de sang Normand Normande NO NO Animaux avec 50 % de sang Normand Pinzgau PZ PZ Animaux avec 50 % de sang Pinzgau Buffles d Asie BF BF Animaux avec sang de buffles d Asie Autres races (par ex. Jersey, brune) NH NH Tous les animaux qui ne peuvent être attribués à aucune section du programme d élevage (par ex. animaux noirs avec < 50 % de sang Holstein). Les deux méthodes d appréciation morphologique et de classification L appréciation cantonale (méthode P) Les taureaux (âgés de plus de 12 mois) et les vaches sont pointés en fonction du type et des membres resp. du type, des membres, du pis et des trayons. L appréciation des souspositions doit être faite indépendamment de toutes les autres données zootechniques. Pour le pointage global, les résultats des épreuves de productivité laitière et de l aptitude à la traite peuvent respectivement doivent être pris en considération. Le pointage maximum est limité par catégorie d âge, aussi faut-il veiller à l âge auquel la bête a été appréciée. Exemple : DESSERT Muster Hecht HANSA Pointage Type Membres Global Type Membres Pis Trayons Global La description linéaire et classification (DLC) (méthode L) Pour la description linéaire, 26 critères sont tout d abord mesurés resp. décrits selon leur expression biologique (chiffres 1 à 9). De plus, les éventuels défauts sont notés. Ensuite, une note est décernée aux quatre positions type, membres, pis et trayons. La note maximale dépend de la lactation : 1 re lactation 87, 2 e lactation 89, 3 e lactation et suivantes 99. Sur la base des quatre notes de position, la note globale est calculée (pondérations : pour SI, RH et HO : type 40 %, membres 20 %, pis 30 %, trayons 10 % ; pour SF : type 35 %, membres 25 %, pis 30 %, trayons 10 %). 8/8

Explications concernant le certificat d ascendance et de

Explications concernant le certificat d ascendance et de Explications concernant le certificat d ascendance et de performances (CAP) Etat : mai 06 Genossenschaft swissherdbook Zollikofen I Société coopérative swissherdbook Zollikofen I Schützenstrasse 0 I CH-05

Plus en détail

But d élevage de la race Holstein (sections RH et HO)

But d élevage de la race Holstein (sections RH et HO) But d élevage de la race Holstein (sections RH et HO) Etat 2013 Quantité de lait par lactation standard sous des conditions favorables 7 000 kg 8'500 kg 10'000 kg Teneurs du lait matière grasse 4.00 %

Plus en détail

Informations sur l élevage de herd-book

Informations sur l élevage de herd-book Informations sur l élevage de herd-book Un programme d'élevage efficace, un herd-book flexible et des prestations de service modernes Vu la situation actuelle de l élevage bovin et de l exploitation laitière,

Plus en détail

Estimation des valeurs d élevage

Estimation des valeurs d élevage Estimation des valeurs d élevage Table des matières 1. Le principe de l estimation des VE... 3 2. Estimation valeurs d élevage lait... 6 3. Estimation VE cellules somatiques... 11 4. Estimation valeurs

Plus en détail

L évaluation génétique de la fertilité chez les bovins laitiers en France

L évaluation génétique de la fertilité chez les bovins laitiers en France L évaluation génétique de la fertilité chez les bovins laitiers en France Anne Barbat, Armelle Gion,Vincent Ducrocq INRA, Station de Génétique Quantitative et Appliquée, 78 352 Jouy en Josas Rappel du

Plus en détail

ET La CLASSIFICATION I/ ENUMERATION DES CRITERES

ET La CLASSIFICATION I/ ENUMERATION DES CRITERES Les CRITÈRES DE SELECTION en race AUBRAC ET La CLASSIFICATION des ANIMAUX I/ ENUMERATION DES CRITERES Les différents critères de sélection pris en compte en race Aubrac peuvent être répartis en 3 groupes

Plus en détail

Règlement pour la tenue du herd-book. Société coopérative swissherdbook Zollikofen

Règlement pour la tenue du herd-book. Société coopérative swissherdbook Zollikofen Règlement pour la tenue du herd-book Société coopérative swissherdbook Zollikofen Etat au 24 avril 2017 4101.01_2017-04-24 Table des matières I. Dispositions générales... 4 Art. 1 Champ d application...

Plus en détail

Règlement pour la tenue du herd-book. Société coopérative swissherdbook Zollikofen

Règlement pour la tenue du herd-book. Société coopérative swissherdbook Zollikofen Règlement pour la tenue du herd-book Société coopérative swissherdbook Zollikofen Etat au 5 juillet 2016 4101.01_2016-07-05 Table des matières I. Dispositions générales... 4 Art. 1 Champ d application...

Plus en détail

Informations sur l élevage de herd-book

Informations sur l élevage de herd-book Informations sur l élevage de herd-book Un programme d élevage efficace, un herd-book flexible et des prestations de service modernes Vu la situation actuelle de l élevage bovin et de l exploitation laitière,

Plus en détail

Listes "Données d'entreprise" "chiffres techniques vaches

Listes Données d'entreprise chiffres techniques vaches Listes "Données d'entreprise" "chiffres techniques vaches Explications liste «chiffres techniques vaches» Grâce à cette liste, vous faites à la fois une analyse sur la fertilité, sur certaines maladies

Plus en détail

Estimation des valeurs d'élevage

Estimation des valeurs d'élevage Estimation des valeurs d'élevage Etat en avril 2010 Explications concernant les valeurs d élevage de swissherdbook ZWS_10_f.doc TABLE DES MATIERES 1 PRINCIPE DE L'ESTIMATION DES VALEURS D'ELEVAGE... 3

Plus en détail

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4 Bovins viande Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013 Chif Régions Nbre de Nbre de Nbre de troupeaux troupeaux troupeaux adhérents adhérents suivis en en VA4 en VA0 engraissement Nbre de troupeaux

Plus en détail

5 Enregistrement des animaux

5 Enregistrement des animaux 5 Enregistrement des animaux... 36 5.1 Annonce du cheptel à Vache mère Suisse... 36 5.2 Annonce de naissance ou d achat... 37 5.3 Veaux de remplacements... 38 5.4 Contrôle des saillies... 39 5.5 Contrôle

Plus en détail

du lait à un coût maîtrisé un investissement rentable Pour AméLiorer DurAbLement Le résultat technico-économique De mon AteLier LAit

du lait à un coût maîtrisé un investissement rentable Pour AméLiorer DurAbLement Le résultat technico-économique De mon AteLier LAit La génétique, pari gagnant le pour pari produire gagnant du pour lait produire à un coût maîtrisé du lait à un coût maîtrisé un investissement rentable Pour AméLiorer DurAbLement Le résultat technico-économique

Plus en détail

sur l estimation des valeurs d élevage et le testage chez swissherdbook Etat au 24 mai 2016; la version allemande du règlement fait foi.

sur l estimation des valeurs d élevage et le testage chez swissherdbook Etat au 24 mai 2016; la version allemande du règlement fait foi. Règlement sur l estimation des valeurs d élevage et le testage chez swissherdbook Etat au 24 mai 2016; la version allemande du règlement fait foi. Genossenschaft swissherdbook Zollikofen I Société coopérative

Plus en détail

Ce certificat généalogique relatif à un bovin contient les indications conformes à celles du modèle suivant :

Ce certificat généalogique relatif à un bovin contient les indications conformes à celles du modèle suivant : Annexe CHAPITRE I er. Conditions zootechniques pour le taureau dont le sperme est collecté, traité ou stocké en qualité de sperme de bovin reproducteur de race pure dans un centre de collecte agréé A.

Plus en détail

Calcul de la marge brute en production laitière

Calcul de la marge brute en production laitière Mode d emploi : Calcul de la marge brute en production laitière Calculez la marge brute en production laitière sur votre exploitation et comparez-la avec celle d autres exploitations du même type. Utilisation

Plus en détail

Schweiz Switzerland Suisse Svizzera Suiza Svizra Швейцарская. Génétique suisse. succès mondial. voir adorer. acheter profiter! Suisse. Naturellement.

Schweiz Switzerland Suisse Svizzera Suiza Svizra Швейцарская. Génétique suisse. succès mondial. voir adorer. acheter profiter! Suisse. Naturellement. Schweiz Switzerland Suisse Svizzera Suiza Svizra Швейцарская Génétique suisse succès mondial Suisse. Naturellement. voir adorer acheter profiter! 2 Génétique suisse Succès mondial pour production, fonctionnalité

Plus en détail

LA FROMAGEABILITÉ DU LAIT

LA FROMAGEABILITÉ DU LAIT ALP forum 2004, Nr. 17 f LA FROMAGEABILITÉ DU LAIT Groupes de discussion La fromageabilité du lait 1 Introduction Résumé Le présent document destiné à la formation continue des fromagers donne un aperçu

Plus en détail

Intervention de Didier ODEN

Intervention de Didier ODEN Intervention de Didier ODEN Bovins Croissance de l Aisne Les Différents Postes de Pointage Les postes du développement musculaire Les postes du développement squelettique Les postes d'aptitudes fonctionnelles

Plus en détail

Ordonnance concernant la banque de données sur le trafic des animaux

Ordonnance concernant la banque de données sur le trafic des animaux Ordonnance concernant la banque de données sur le trafic des animaux (Ordonnance sur la BDTA) Modification du 25 juin 2008 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 23 novembre 2005 sur la BDTA

Plus en détail

Génétique et génomique Pierre Martin

Génétique et génomique Pierre Martin Génétique et génomique Pierre Martin Principe de la sélections Repérage des animaux intéressants X Accouplements Programmés Sélection des meilleurs mâles pour la diffusion Index diffusés Indexation simultanée

Plus en détail

Calcul de la marge brute en production laitière

Calcul de la marge brute en production laitière Mode d emploi : Calcul de la marge brute en production laitière Calculez la marge brute en production laitière sur votre exploitation et comparez-la avec celle d autres exploitations du même type. Utilisation

Plus en détail

4 Directives générales pour la production animale. 4.3 Sélection

4 Directives générales pour la production animale. 4.3 Sélection 4 Directives générales pour la production animale 4.3 Sélection La santé et la productivité des animaux agricoles doivent être stimulées par des systèmes d élevage conformes à leurs besoins, ainsi que

Plus en détail

ValLait, OptiVal et OptiVal+ Valoriser les données du contrôle des performances

ValLait, OptiVal et OptiVal+ Valoriser les données du contrôle des performances 18 ème Carrefour des Productions animales 20 février 2013, Gembloux ValLait, OptiVal et OptiVal+ Valoriser les données du contrôle des performances Bastin C. 1*, Gillon A. 1,2, Abras S. 2, Laloux L. 2,

Plus en détail

Table de description Prim Holstein

Table de description Prim Holstein Table de description Prim Holstein Photo : A. Meekma PRIM HOLSTEIN FRANCE Le Montsoreau 49480 Saint Sylvain d Anjou Tel : 02 41 37 66 66 Fax : 02 41 43 23 96 www.primholstein.com email : upra@primholstein.com

Plus en détail

Règlement sur la gestion du herd-book

Règlement sur la gestion du herd-book FÉDÉRATION SUISSE D'ÉLEVAGE OVIN Règlement sur la gestion du herd-book dans les syndicats et les associations d élevage ovin Mis en vigueur au 1 er août 2005 Adopté par le comité de la Fédération suisse

Plus en détail

Nouveaux Documents Généalogiques Par Michel Mottet, Président de la Commission Elevage et Secrétaire Général de la SCC

Nouveaux Documents Généalogiques Par Michel Mottet, Président de la Commission Elevage et Secrétaire Général de la SCC Nouveaux Documents Généalogiques Par Michel Mottet, Président de la Commission Elevage et Secrétaire Général de la SCC Lorsque le projet «Pedigrees enrichis» a été lancé, l objectif était d ajouter aux

Plus en détail

Le colostrum : pour un veau en bonne santé

Le colostrum : pour un veau en bonne santé Le colostrum : pour un veau en bonne santé Le colostrum et son importance Le veau à la naissance est sans immunité : pas de passage placentaire des protéines Le seul moyen de protection : colostrum Constat

Plus en détail

Un élevage basé sur des vaches durables

Un élevage basé sur des vaches durables Un élevage basé sur des vaches durables 7 e journée suisse des vaches laitières 2016 25 octobre 2016 Le Crêt-près-Semsales Andreas Bigler Swissgenetics 1 Programme 1. Introduction: la tendance est au fitness

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUE DU SYSTEME NATIONAL D APPELLATION DE CHEPTEL EN MATIERE DE VISNA-MAËDI

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUE DU SYSTEME NATIONAL D APPELLATION DE CHEPTEL EN MATIERE DE VISNA-MAËDI CAHIER DES CHARGES TECHNIQUE DU SYSTEME NATIONAL D APPELLATION DE CHEPTEL EN MATIERE DE VISNA-MAËDI REF. : CC/VM/01 révision A Date de Création : 08/12/2003 Date de Révision : 07/12/2004 Rédaction : Mme.

Plus en détail

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION 1 Introduction Conception d une base de données Domaine d application complexe : description abstraite des concepts indépendamment de leur implémentation sous

Plus en détail

Boviclic WEB. Descriptif des fonctionnalités de la version 5.05. Version 1.10

Boviclic WEB. Descriptif des fonctionnalités de la version 5.05. Version 1.10 Boviclic WEB Descriptif des fonctionnalités de la version 5.05 Version 1.10 1 Nom Date Sommaire 1. Principales évolutions... 4 a. Nouvelles impressions... 4 «Mes délais de notification»... 4 Liste des

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS USAGES DES INDEX

LES DIFFÉRENTS USAGES DES INDEX LES DIFFÉRENTS USAGES DES INDEX Les index servent d abord à comparer la valeur génétique des animaux, donc à les classer pour choisir les meilleurs en tant que reproducteurs. Mais ils peuvent avoir des

Plus en détail

Une offre de taureaux toujours en augmentation sur GENIVAL. Nombre de taureaux inscrits sur GENIVAL. novembre. mars 2011 mai 2011 2010

Une offre de taureaux toujours en augmentation sur GENIVAL. Nombre de taureaux inscrits sur GENIVAL. novembre. mars 2011 mai 2011 2010 Le GIE Elevage envoie aux partenaires GENIVAL une lettre d information sur l évolution de l outil et l offre en taureaux d élevage. Merci de la diffuser auprès de tous les techniciens et éleveurs de votre

Plus en détail

Rapport de gestion 2011

Rapport de gestion 2011 Rapport de gestion 2011 Bild: 21 x 9 cm Braunvieh Schweiz Chamerstrasse 56 6300 Zoug Tel. 041 729 33 11 Fax 041 729 33 77 info@braunvieh.ch www.braunvieh.ch Table des matières 1 Introduction... 4 2 Organisation...

Plus en détail

Les outils d aide à la décision

Les outils d aide à la décision Les outils d aide à la décision Jean-Denis Vermette, agronome Responsable du développement des services 1 Plan L information génotypique par rapport au phénotypique Les outils d aide à la décision Strat@gen

Plus en détail

swissherdbookbulletin

swissherdbookbulletin ACTUALITES DE L ELEVAGE BOVIN, No 8/2014 swissherdbookbulletin E l e v a g e Nouveaux taureaux dans l offre R e n d e z - v o u s Inscription aux concours de familles d élevage 2015 L élevage passionne

Plus en détail

Exploitation 9 : Système allaitant en agriculture biologique

Exploitation 9 : Système allaitant en agriculture biologique Exploitation 9 : Système allaitant en agriculture biologique Carte de visite : 1 personne + 1 salarié 1/3 temps 85 ha 47 PMTVA (60 vaches nourrices) Signe particulier : Système naisseur en plein air. Des

Plus en détail

Ordonnance concernant la lutte contre la rhinotrachéite infectieuse et la vulvovaginite pustuleuse infectieuse des bovidés (IBR-IPV)

Ordonnance concernant la lutte contre la rhinotrachéite infectieuse et la vulvovaginite pustuleuse infectieuse des bovidés (IBR-IPV) - 1-916.401 Ordonnance concernant la lutte contre la rhinotrachéite infectieuse et la vulvovaginite pustuleuse infectieuse des bovidés (IBR-IPV) du 9 novembre 1983 Le Conseil d'etat du canton du Valais

Plus en détail

PORCIPAC s organise en plusieurs modules :

PORCIPAC s organise en plusieurs modules : La nouvelle gamme de logiciels de Gestion de Troupeaux développée par BioSoft concerne toutes les espèces : bovins lait et viande, ovins lait et viande, caprins, porcs, volailles. Elle bénéficie à la fois

Plus en détail

Notice de lecture du tableau de bord «Diffusion des IA» Version 4.0 Novembre 2015

Notice de lecture du tableau de bord «Diffusion des IA» Version 4.0 Novembre 2015 Notice de lecture du tableau de bord «Diffusion des IA» Version 4.0 Novembre 2015 L objectif de ce tableau de bord est d élaborer un bilan permettant de suivre la mise en place des IA des taureaux déclarés

Plus en détail

Interventions sanitaires, affections, prophylaxies, produits, médicaments, interventions sur les bâtiments d élevage.

Interventions sanitaires, affections, prophylaxies, produits, médicaments, interventions sur les bâtiments d élevage. La nouvelle gamme de logiciels de Gestion de Troupeaux développée par BioSoft concerne toutes les espèces : bovins lait et viande, ovins lait et viande, caprins, porcs, volailles. Elle bénéficie à la fois

Plus en détail

Prescriptions pour les concours centraux de vaches

Prescriptions pour les concours centraux de vaches Prescriptions pour les concours centraux de vaches Valables pour l année de concours 2017 1 Exigences requises de la place de concours - 2 exploitations et 25 vaches en cas de plusieurs races - 2 exploitations

Plus en détail

Photo couverture Sheila Sundborg; design Caroline Pelletier

Photo couverture Sheila Sundborg; design Caroline Pelletier Photo couverture Sheila Sundborg; design Caroline Pelletier Photo Mathieu Larose Economic Analysis of Dairy Breeds Elliott Currie, Associate Professor, Department of Business; Jeff James, MSc. Candidate,

Plus en détail

Règlement du Sport Poney (RSP)

Règlement du Sport Poney (RSP) (RSP) Edition 2011 Etat 01.01.2015 Modifications ordinaires au 01.01.2015 en rouge Table des matières Contenu 1 Généralités... 4 1.1 Bases et champ d application... 4 1.2 Caractère obligatoire et subordination...

Plus en détail

Version n 1.3 du 18 janvier 2008. CC Apport IA aux SNIG Bovin et Caprin v1.3.doc - réf. 010878005-18 janvier 2008 1 / 15

Version n 1.3 du 18 janvier 2008. CC Apport IA aux SNIG Bovin et Caprin v1.3.doc - réf. 010878005-18 janvier 2008 1 / 15 Cahier des charges relatif à l apport des inséminations artificielles de monte publique dans les Systèmes Nationaux d Information Génétique (S.N.I.G) bovin et caprin (visé à l article 10 de l'arrêté du

Plus en détail

S E R V I C E S. Nactus La nature en action dans votre élevage OFFRES DE

S E R V I C E S. Nactus La nature en action dans votre élevage OFFRES DE OFFRES DE S E R V I C E S Nactus La nature en action dans votre élevage H O M E O P A T H I E L E S F O N D A M E N T A U X Vous êtes le premier témoin de votre élevage, devenez le premier acteur de sa

Plus en détail

Rapport de gestion 2012

Rapport de gestion 2012 Rapport de gestion 2012 Bild: 21 x 9 cm Braunvieh Schweiz Chamerstrasse 56 6300 Zoug Tel. 041 729 33 11 Fax 041 729 33 77 info@braunvieh.ch www.braunvieh.ch 1 Braunvieh Schweiz rapporto di gestione 2011

Plus en détail

BioSoft Gestion de Troupeaux 1

BioSoft Gestion de Troupeaux 1 La nouvelle gamme de logiciels de Gestion de Troupeaux développée par BioSoft concerne toutes les espèces : bovins lait et viande, ovins lait et viande, caprins, porcs, volailles. Elle bénéficie à la fois

Plus en détail

Visite de la ferme pédagogique du Bessy. Valérie et Christian LALEUF

Visite de la ferme pédagogique du Bessy. Valérie et Christian LALEUF Visite de la ferme pédagogique du Bessy Valérie et Christian LALEUF L'exploitation agricole est principalement laitière, avec 50 vaches de race Prim'Holstein, 40 génisses et des veaux de boucherie. La

Plus en détail

Influence de l âge au premier Vêlage sur la carrière d une vache en race Montbéliarde

Influence de l âge au premier Vêlage sur la carrière d une vache en race Montbéliarde Influence de l âge au premier Vêlage sur la carrière d une vache en race Montbéliarde 1 Introduction Pas d études spécifiques MO (relation âge / extériorisation du potentiel laitier) Relative stagnation

Plus en détail

S A N I T R A C E NOTIFICATION DE CHANGEMENT. Version 5

S A N I T R A C E NOTIFICATION DE CHANGEMENT. Version 5 S A N I T R A C E NOTIFICATION DE CHANGEMENT Version 5 4 novembre 2008 1 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif général... 3 2. Type de changement : Changement animal... 4 2.1. Différents articles peuvent être

Plus en détail

Guide de l utilisateur. du site. www.eleveursduhautdoubs.com

Guide de l utilisateur. du site. www.eleveursduhautdoubs.com Guide de l utilisateur du site www.eleveursduhautdoubs.com Préambule. Cette documentation, vous permet de suivre pas les étapes nécessaires à la saisie des inscriptions sur le site web www.eleveursduhautdoubs.com.

Plus en détail

La description linéaire et la classification en Suisse

La description linéaire et la classification en Suisse La description linéaire et la classification en Suisse De meilleurs accouplements La description linéaire et classification (DLC) permet de chiffrer la morphologie des vaches. La classification a plusieurs

Plus en détail

Autorisations constituant un droit

Autorisations constituant un droit Inspection Académique de l Yonne AUTORISATIONS D ABSENCES POUR LES ENSEIGNANTS DU PREMIER DEGRE Liées à des événements familiaux Autorisations constituant un droit MOTIF DUREE REGIME REMUNERATION PIECES

Plus en détail

Directive pour le calcul et la publication du Total Expense Ratio (TER) pour les placements collectifs de capitaux

Directive pour le calcul et la publication du Total Expense Ratio (TER) pour les placements collectifs de capitaux Directive Directive pour le calcul et la publication du Total Expense Ratio (TER) pour les placements collectifs de capitaux 16 mai 2008 (état au 20 avril 2015) I Bases, objectifs et caractère obligatoire

Plus en détail

Guide utilisateurs SYNel WEB MOBILE Version V100

Guide utilisateurs SYNel WEB MOBILE Version V100 Page 1 sur 25 Guide utilisateurs SYNel WEB MOBILE Version V100 1 INTRODUCTION... 3 2 ACCES A SYNEL WEB MOBILE... 4 3 AUTHENTIFICATION... 4 3.1 CONNEXION... 4 3.2 MULTI-CHEPTELS... 4 4 ACCUEIL... 5 5 IDENTIFICATION...

Plus en détail

Guide de la notation 2014

Guide de la notation 2014 Guide de la notation 2014 Saint Martin d Hères, le 31 décembre 2014 Note d information n 14.43 Nos réf. : SF/SA Contact : carrieres@cdg38.fr Nous vous transmettons la procédure concernant la notation au

Plus en détail

Enregistrement étape par étape

Enregistrement étape par étape 1/6 Enregistrement étape par étape 1. Enregistrement sur le portail agricole Agate Veuillez saisir l adresse www.agate.ch dans votre navigateur. La page d accueil du portail Agate s affiche. Cliquez en

Plus en détail

I. LA VARIABILITE AU SEIN DES POPULATIONS

I. LA VARIABILITE AU SEIN DES POPULATIONS I. LA VARIABILITE AU SEIN DES POPULATIONS La notion de population recouvre un concept difficilement réductible à une définition unique. Au sens de la génétique, une population représente une entité de

Plus en détail

CHAPITRE 1 Données à saisir avant la mise en route du robot

CHAPITRE 1 Données à saisir avant la mise en route du robot CHAPITRE 1 Données à saisir avant la mise en route du robot 1.1 Paramétrage des données de l exploitation & des vaches Pour optimiser l'utilisation du robot Astronaut, vous devrez impérativement saisir

Plus en détail

Oct. Déc. SMP PSL www.swissmilk.ch/prixdulait. Nov.

Oct. Déc. SMP PSL www.swissmilk.ch/prixdulait. Nov. Janv. Janv. Lait de centrale PER 23 juillet 2015 page 1 Dans le cadre de la surveillance du prix du lait, la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL a calculé pour le mois sous rapport les prix

Plus en détail

Évaluation génétique des bovins laitiers au Canada

Évaluation génétique des bovins laitiers au Canada Évaluation génétique des bovins laitiers au Canada Responsabilité Le calcul et la publication des évaluations génétiques des bovins laitiers au Canada sont la responsabilité du Réseau laitier canadien.

Plus en détail

Avis de changement : Nouveaux Manuel de référence et Cahier de travail

Avis de changement : Nouveaux Manuel de référence et Cahier de travail Avis de changement : Nouveaux Manuel de référence et Cahier de travail Juin 2010 Nouveaux documents : Manuel de référence et Cahier de travail du LCQ, juin 2010 (Remplacent les versions de novembre 2003)

Plus en détail

Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège. La Pie Rouge mixte

Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège. La Pie Rouge mixte Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège La Pie Rouge mixte Origine de la race La situation géographique de la Belgique au milieu de l Europe Occidentale a toujours favorisé un brassage important tant

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DE LA PRODUCTION BOVINE

TABLEAU DE BORD DE LA PRODUCTION BOVINE TABLEAU DE BORD DE LA PRODUCTION BOVINE Mars 2015 Points clés Au 1 er janvier 2015, le cheptel bovin en Pays de la Loire compte 2.599.805 têtes. Si la dynamique sur les effectifs de femelles laitières

Plus en détail

Indice de sélection pour les fermes laitières biologiques en Ontario. Paola Rozzi, Ph. D.

Indice de sélection pour les fermes laitières biologiques en Ontario. Paola Rozzi, Ph. D. Indice de sélection pour les fermes laitières biologiques en Ontario Paola Rozzi, Ph. D. 1. Production laitière dans les fermes biologiques ontariennes...2 1.1 Moyennes en régie biologique et à l échelle

Plus en détail

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie Capacité d adaptation des systèmes en Agriculture Biologique aux épisodes de sécheresse AUTONOMIE ALIMENTAIRE Maître d œuvre : Chambres d Agriculture

Plus en détail

Corrigé du guide d exercices

Corrigé du guide d exercices Corrigé du guide d exercices Situation 1 Outils de recherche a. 2008*10 (Utiliser l outil de recherche global) b. 2011*6 (Utiliser l outil de recherche global) 2. 34 (Utiliser l outil de recherche par

Plus en détail

Enquêtes auprès des éleveurs laitiers ayant installé un pré-refroidisseur dans le cadre du programme régional "éco énergie lait"

Enquêtes auprès des éleveurs laitiers ayant installé un pré-refroidisseur dans le cadre du programme régional éco énergie lait Enquêtes auprès des éleveurs laitiers ayant installé un pré-refroidisseur dans le cadre du programme régional "éco énergie lait" Juillet 2014 Rapport de résultats Avec le soutien et le partenariat de :

Plus en détail

Données numériques des exemples et des exercices

Données numériques des exemples et des exercices Statistique théorique et appliquée Tome 1 et tome 2 Pierre Dagnelie Données numériques des exemples et des exercices Les données numériques des exemples et des exercices des deux tomes de Statistique théorique

Plus en détail

Règlement du Studbook

Règlement du Studbook Schweizer Zuchtgenossenschaft für Arabische Pferde Syndicat Suisse d'élevage des chevaux arabes Consorzio Svizzero per l'allevamento dei cavalli arabi Règlement du Studbook 1. Bases Le présent règlement

Plus en détail

BILAN GÉNÉTIQUE SYNTHÈSE ÉLEVAGE. Composition du cheptel. Date d'édition: Référence des index : 1230 Cheptel n

BILAN GÉNÉTIQUE SYNTHÈSE ÉLEVAGE. Composition du cheptel. Date d'édition: Référence des index : 1230 Cheptel n BILAN GÉNÉTIQUE Date d'édition: 30-01-2013 Référence des index : 1230 Cheptel n SYNTHÈSE ÉLEVAGE Elevage Evolution Adhérents OS Département Nombre VL 64 +9 10834 453 % de L1 26-4 34 37 Age au 1 er vêlage

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION. LOGICIEL DE GESTION LOCATIVE Version PRO

MANUEL D UTILISATION. LOGICIEL DE GESTION LOCATIVE Version PRO MANUEL D UTILISATION LOGICIEL DE GESTION LOCATIVE Version PRO www.lockimmo.com 1 Table des matières Compte gérant...3 Numérotation des comptes locataires... 4 Numérotation des contrats de baux... 4 Définition

Plus en détail

EXPOSITION DES VACHES ET DES GENISSES DES JEUNES ELEVEURS FRIBOURGEOIS HOLSTEIN ET RED-HOLSTEIN. REGLEMENT DE BASE (membres JEF)

EXPOSITION DES VACHES ET DES GENISSES DES JEUNES ELEVEURS FRIBOURGEOIS HOLSTEIN ET RED-HOLSTEIN. REGLEMENT DE BASE (membres JEF) JUNIOR BULLE EXPO EXPOSITION DES VACHES ET DES GENISSES DES JEUNES ELEVEURS FRIBOURGEOIS HOLSTEIN ET RED-HOLSTEIN REGLEMENT DE BASE (membres JEF) 1. DATE L'exposition a lieu à ESPACE GRUYERE BULLE les

Plus en détail

Monitoring sur la situation de la classe moyenne en Suisse

Monitoring sur la situation de la classe moyenne en Suisse Monitoring sur la situation de la classe moyenne en Suisse Mise à jour des données SILC pour l année 2010 (Traduction du rapport allemand 2012) Sur mandat d Employés Suisse : Hansjörg Schmid, communication

Plus en détail

Croisement de vaches laitières pour la production améliorée de lait sur les fermes laitières

Croisement de vaches laitières pour la production améliorée de lait sur les fermes laitières Croisement de vaches laitières pour la production améliorée de lait sur les fermes laitières Bradley J. Heins Université du Minnesota West Central Research and Outreach Center Morris, MN 1 Aperçu Pourquoi

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES

MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES VERSION 6.03 1, rue de la Martinerie 78610 LE PERRAY EN YVELINES SUPPORT TECHNIQUE Tél. : +33-(02).99.73.52.06 Adresse e-mail : support@euroid.fr Site

Plus en détail

Téléchargement des données des descendants vendus (TEDV)

Téléchargement des données des descendants vendus (TEDV) Téléchargement des données des descendants vendus (TEDV) Manuel de fonctionnement et d utilisation du TEDV Devis technique 2013 Direction des ressources informationnelles Octobre 2013 Table des matières

Plus en détail

DIRECTION DE LA SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS ALIMENTAIRES

DIRECTION DE LA SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS ALIMENTAIRES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DIRECTION DE LA SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS ALIMENTAIRES N DSSA/DSA Rabat le, 13/08/09 CODE DE PROCEDURE POUR LE CONTROLE PAR VACCINATION

Plus en détail

La génomique fonctionnelle

La génomique fonctionnelle Marc Noël, B.Sc. Agr. Chargé de comptes principal Merial Canada Inc. Journée bovine de l Estrie 2006 25 novembre 2006 All animals are equal but some animals are more equal than others. George Orwell -

Plus en détail

QCM chapitre 1 (cf. p. 24 du manuel) Pour bien commencer

QCM chapitre 1 (cf. p. 24 du manuel) Pour bien commencer QCM chapitre 1 (cf. p. 24 du manuel) Pour bien commencer Pour chaque question, il y a une ou plusieurs bonnes réponses. Exercice 1. 20 % de 120 est égal à : A 240 B 24 C 144 D 96 Réponse juste : B 20 %

Plus en détail

VI. L APPORT DES MARQUEURS MOLECULAIRES. A. Définitions

VI. L APPORT DES MARQUEURS MOLECULAIRES. A. Définitions VI. L APPORT DES MARQUEURS MOLECULAIRES Comme nous l avons vu précédemment, l étude des caractères quantitatifs est fondée sur l analyse statistique des performances mesurées des individus. Il en est de

Plus en détail

SOMMAIRE. 1.1 Standard et localisation.page 2. 1.2 La sélection des deux races Lacaune page 3

SOMMAIRE. 1.1 Standard et localisation.page 2. 1.2 La sélection des deux races Lacaune page 3 0 LES RACES LACAUNE SOMMAIRE 1. LES RACES LACAUNE : GENERALITES 1.1 Standard et localisation.page 2 1.2 La sélection des deux races Lacaune page 3 2. LA RACE LACAUNE LAIT 2.1 Le système d élevage dans

Plus en détail

Le point de vue Suisse: mise en place d un troupeau HFNZ. Peter Thomet, Haute école suisse d agronomie, Zollikofen

Le point de vue Suisse: mise en place d un troupeau HFNZ. Peter Thomet, Haute école suisse d agronomie, Zollikofen Le point de vue Suisse: mise en place d un troupeau HFNZ Peter Thomet, Haute école suisse d agronomie, Zollikofen Pin au Haras, Commission des Recherches Bovines INRA, 27 Janvier 2010 Les bases pour la

Plus en détail

INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE

INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE INDICATEUR 1 INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE Mesurer la fréquence des accidents de service survenus dans l année. Renseigner sur la sinistralité dans le domaine des accidents de service entrainant

Plus en détail

Dossier de demande 2014-2015

Dossier de demande 2014-2015 Dossier de demande en prévision d une admission au programme de l école d application pour l année scolaire 2014-2015 (Nom de l élève- D.D.N.) Programme pour élèves ayant des difficultés d apprentissage

Plus en détail

Guide d utilisation. pour producteur laitier. Section. Lait Canadien de Qualité

Guide d utilisation. pour producteur laitier. Section. Lait Canadien de Qualité Guide d utilisation pour producteur laitier Section Lait Canadien de Qualité 1 Table des matières Introduction 3 Les assistants à la saisie des traitements 3 L entrée de données 4 Les différentes sorties.

Plus en détail

La vache normande : une signature régionale

La vache normande : une signature régionale Données Une publication de la Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt La vache normande : une signature régionale La Basse-Normandie a le plus grand cheptel de vaches de

Plus en détail

chiffre de contrôle IBAN IPI International Payment Instruction Amount to be paid EUR **3421,00

chiffre de contrôle IBAN IPI International Payment Instruction Amount to be paid EUR **3421,00 06/03 International Payment Instruction Amount to be paid Calcul Montant du à payer EUR **3421,00 Currency / Amount Monnaie / Montant Charges to be paid by Frais à la charge du chiffre 0 = ordering customer

Plus en détail

Règlement pour les épreuves d aptitude à la traite. Société coopérative swissherdbook Zollikofen

Règlement pour les épreuves d aptitude à la traite. Société coopérative swissherdbook Zollikofen Règlement pour les épreuves d aptitude à la traite Société coopérative swissherdbook Zollikofen Etat au 30 septembre 2014 Table des matières I. Champs d application...4 II. But et objectif...4 III. Bases

Plus en détail

Manuel Gestion des salaires

Manuel Gestion des salaires Manuel Date Qui Description 01/02/10 Carrupt Laurence Nouvelle version Page 1 / 28 Table des matières 1. DESCRIPTIF DU PROGRAMME... PAGE 2 2. PARAMETRAGES... PAGE 3 2.1 Création de l'adresse financière

Plus en détail

L élevage bovin biologique en France : des éclairages de la recherche et des références

L élevage bovin biologique en France : des éclairages de la recherche et des références L élevage bovin biologique en France : des éclairages de la recherche et des références 06 octobre 2016 Co-organisés par : Avec le soutien financier de : Les élevages de bovins bio en France : choix de

Plus en détail

PRÉCISION DES INDEX : LE COEFFICIENT DE DÉTERMINATION

PRÉCISION DES INDEX : LE COEFFICIENT DE DÉTERMINATION PRÉCISION DES INDEX : LE COEFFICIENT DE DÉTERMINATION L index est l estimation d une valeur génétique la plus probable en fonction des informations disponibles à un moment donné. Cette valeur génétique

Plus en détail

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7.

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. BACCALAURÉAT GENÉRAL Session 2011 MATHÉMATIQUES Série ES Enseignement de Spécialité Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 7 Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. L utilisation d une calculatrice

Plus en détail

Utilisation du logiciel Excel pour des analyses simples de bases données

Utilisation du logiciel Excel pour des analyses simples de bases données Utilisation du logiciel Excel pour des analyses simples de bases données Catherine Raux (interne Santé Publique) et Benoît Lepage (AHU), Service d Epidémiologie du CHU de Toulouse Version 1.1 Avril 2012

Plus en détail

Manuel Cartes ristournes

Manuel Cartes ristournes Manuel Cartes ristournes 26 octobre 2006 OmegaSoft Wallonie Rue Camille Hubert 23 5032 Les Isnes Tel. 081/40.70.00 Fax 081/40.70.70 information@omegasoft.be www.omegasoft.be Page 1/17 1. TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

L évolution de la génétique au Québec

L évolution de la génétique au Québec L évolution de la génétique au Québec Testage, évaluation génétique et facteurs influençant la génétique Alan Bryson, CIAQ Collaborateur : Robert Chicoine, L Alliance Semex 1 L évolution de la génétique

Plus en détail

A-1 8 : Etiquetage et information du consommateur

A-1 8 : Etiquetage et information du consommateur A-1 8 : Etiquetage et information du consommateur Mise à jour : Septembre 201 2 Références réglementaires et infra réglementaires : Directive 2000/1 3/CE du 20 mars 2000 modifiée relative au rapprochement

Plus en détail