Nouveaux acteurs, atout ou menace pour les banques?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouveaux acteurs, atout ou menace pour les banques?"

Transcription

1 Page 1/5 Nouveaux acteurs, atout ou menace pour les banques? 18 milliards de transactions par an! C'est ce que représente le marché français des cartes et moyens de paiements qu'analyse pour nous Gilbert Arira, BNP Paribas (photo). Un marché en pleine mutation avec l'arrivée de nouveaux acteurs qui viennent concurrencer directement les banques et les mastodontes Visa et Mastercard sur leur propre terrain. Le marché français des cartes et moyens de paiement représente près de 18 milliards de transactions qui correspondent à Md en valeur à fin Aujourd'hui, le paysage concurrentiel du marché est protéiforme et très complexe à décrypter vu la multiplicité des promesses de valeur et les positionnements adoptés. Une seule certitude : entre les banques, les géants du Net, la grande distribution ou les opérateurs télécoms, la concurrence promet d'être rude. D'ailleurs, Nicolas Chatillon, directeur de la coordination banque commerciale et assurance chez BPCE, a souligné, lors de la conférence Banque/Assurance des Échos du 28 mai 2013, que «l'arrivée de nouveaux entrants fait partie des grandes structures des moyens de paiements aujourd'hui. Ils sont porteurs de mutations qu'il ne faut ni surestimer ni sous estimer». Les offres des géants du Net comme E-wallet de Google ou Microsoft, seulement disponibles aujourd'hui outre-atlantique, sont surveillées de près à la fois par les banques et les nouveaux opérateurs. Le nombre de portefeuilles électroniques actifs dans l'hexagone a pour sa part augmente de 80 % entre 2005 et 2011 et le montant des paiements de près de 135 %, en lien avec la hausse à deux chiffres des achats en ligne. Face à la prolifération des initiatives, les banques ne sont pas forcément en position de force et leurs projets dans les moyens de paiement ont souvent rencontre des succès mitigés à l'image de Kwixo. Elles doivent faire face à une double menace : les moyens de paiement alternatifs qui concurrencent directement les cartes de paiement traditionnelles et les revenus afférents, et la perte du contact client si elles se laissent «intermédier» par de nouvelles solutions qui intègrent leurs moyens de paiement dans des solutions plus vastes. Un constat appuyé par Nicolas Chatillon qui a conscience qu'il ne faut pas «sous estimer la concurrence de ces nouveaux acteurs sur le marché car ils apportent des usages inédits et beaucoup d'innovation dans les domaines des paiements et cette concurrence se joue aussi au niveau de la relation client». Le leadership des banques remis en cause En décidant de lancer en 2013 chacun leur wallet, Visa et Mastercard cherchent à reprendre la main sur les moyens de paiement de demain et à consolider leur position dans la filière du paiement. «Le marché des moyens de paiements a été protége pendant des années par sa lourdeur même. Mais aujourd'hui, nous devons proposer des solutions. Nous allons créer un wallet qui n'aura pas une utilisation purement locale, mais développera bien une vocation universelle, explique Gérard Nebouy, directeur général France de Visa Europe. Le client a confiance dans le lien qui existe entre Visa et la marque de la banque, et cette confiance va pousser la réussite de notre wallet.» Mais le risque pour les banques se complexifie par l'accès direct que d'autres acteurs du paiement ont, seuls, aux data client. Gilbert Arira, directeur monde des cartes chez BNP Paribas retail banking, insiste : «La menace se fonde sur la mauvaise protection de la donnée client et sur la noncréation d'un cadre suffisamment clair pour protéger les utilisateurs.» Et à ce jeu, les opérateurs télécoms sont eux aussi déc!-

2 Page 2/5 dés à jouer un rôle actif. Ils collaborent activement pour faire du smartphone un outil incontournable au paiement de demain. Et même si les résultats des initiatives NFC sont aujourd'hui décevants, ils ne doivent pas occulter le potentiel du mobile dans le paiement à distance et sa capacité à embarquer tous les outils et services essentiels pour enrichir l'acte d'achat comme la géolocalisation, la dématérialisation des coupons de réductions, des programmes de fidélité ou encore l'accès aux réseaux sociaux et aux avis des consommateurs. Gilbert Anra : «On ne peut pas parler du wallet de façon isolée, mais il existe tout un écosystème qui se développe où le traitement de la donnée client doit être pris en compte. Cet outil doit se révéler plus puissant qu'une carte bancaire. Si nous ne sommes pas capables de donner à ce nouveau moyen de paiement de la valeur d'usage, le client ne changera pas.» Nouer des partenariats avec les nouveaux entrants Si les projets se multiplient aux États-Unis, les initiatives des géants du Net se font pour le moment plus discrètes en Europe. Les difficultés des portefeuilles électroniques de Google et de Microsoft montrent en outre qu'il n'est pas si facile de s'imposer dans la filière du paiement. Ces acteurs devront aussi tenir compte d'un contexte réglementaire et concurrentiel plus difficile en Europe. S'il faudra compter avec eux, la bataille n'est pour autant pas gagnée d'avance pour ces acteurs. Cependant, les partenariats se développent entre les banques et les nouveaux acteurs, à l'instar de Paypal et de BNP Paribas. Alors nouvel acteur sur les moyens de paiements, Paypal avait signé sept ans plus tôt un partenariat avec la banque aux étoiles qui avait trouvé la solution proposée par l'opérateur originale. «Chaque fois que les nouveaux entrants développent des choses positives, c'est intéressant pour les banques, souligne Gilbert Arira. Nous naviguons au gré des opportunités et nous ne devons pas perdre de vue l'intérêt client.» Sous cet angle, le wallet pourrait ne pas devenir une menace pour les banques, mais un atout. Lin argument encore plus convaincant si l'on en juge les apparitions incessantes de nouveaux moyens de paiement «révolutionnaires», la multiplication des initiatives des acteurs historiques, l'armada de nouveaux entrants venus de tous les horizons... Bref, un marché qui n'a jamais connu une telle frénésie. Cependant, le marché du paiement ne pourra pas «absorber» toutes les offres. Line étude Xerfi-Precepta parue le 8 avril 2013 sur les cartes privatives et les nouveaux moyens de paiement anticipe un taux de mortalité élevé dans le secteur à l'horizon «Les banques peuvent donc développer leurs propres moyens de paiements ou trouver des partenariats pour convertir ce monde de l'innovation, souligne Nicolas Chatillon. II faut rester très pragmatiques et garder à l'esprit que les banques et Paypal n'ont pas le même fonctionnement. Surtout, que les clients restent très attachés aux moyens de paiements actuels. Même si une substitution entre les filières reste possible, c'est le client qui donnera le "la" au développement de nouveaux moyens de paiements.»

3 «L'innovation est un besoin vital!» C'est par cette affirmation que Cyrille Chaudoit, directeur social média chez G et A Links, a entamé la réunion du club BPA de l'adetem consacré à " l'apport innovant des start-up bancaire dans le monde et assuranciel. Si l'on regarde dans l'histoire, les crises ont souvent été porteuses d'innovations : en témoigne celle de 1929 où les industriels ont sorti la tête de l'eau en tablant sur les inventions et les révolutions qui allaient bouleversé le XX e siècle. Et la liste est longue : développement des matières plastiques, invention de la radio de masse et du cinéma populaire, de la télévision (1926), progrès spectaculaire dans l'aviation, invention de la pénicilline (1929), du nylon (1930), du radar (1934). Retour au XXI e siècle. Le mobile est devenu en quèlques années l'objet de référence qui, contre toute attente, s'étend à toutes les générations. Car comme le souligne Cyrille Chaudoit, «le téléphone est l'objet que l'on regarde en premier et en dernier dans une journée». De même que les réseaux sociaux ont remplacé d'autres modes d'expression. Ainsi, les nouvelles générations ne «mailent» plus, elles twittent. L'être humain sera de plus en plus connecté au cloud et les données qui transiteront de machine en machine permettront de connaître les habitudes du consommateur via la manne du big data qui est considérée aujourd'hui comme l'or noir des années Le contexte des banques est précisément celui-ci. «Aujourd'hui, le consommateur est défiant et les start-up apparaissent comme une bouffée d'oxygène, observe Cyrille Chaudoit. Elles défient la règle dans la dynamisation des services financiers.» Une dynamisation qui Scan pay, la «petite» qui veut décomplexer le m-commerce Paribas a mis au point le programme Esprit d'innovation pour créer cle la valeur, notamment en matière de responsabilité sociale et environ- Selon Forrester, Le marché du commerce depuis un mobile ou une tablette - ou m-commerce - a bondi de 129 % en 2012 à 8 Md$, soit 3 % des ventes en ligne et I % du commerce en général. L'Europe n'est pas en reste. Toujours selon Forrester, les revenus du m- commerce devraient passer de 1,4 Md en 2011 à 19,2 Md en Le m-commerce doit pourtant encore faire face à certains freins qui ralentissent son essor, notamment les questionnements au sujet de la protection des informations personnelles et la sécurité. La start-up française Scanpay a choisi de mettre à la disposition des m- consommateurs une technologie rassurante et ergonomique. Le système est d'une simplicité redoutable : l'application scanne avec l'appareil photo la carte de paiement de l'utilisateur et ses informations, le formulaire de paiement pour réaliser l'achat en ligne sera rempli automatiquement. L'utilisateur n'a plus qu'à confirmer l'achat en entrant le cryptogramme de sécurité. «Pour numériser une carte de crédit, l'utilisateur doit simplement tenir la carte de crédit brièvement devant la caméra», explique Kevin Guieu, fondateur de Scanpay. «Notre application reconnaît automatiquement les numéros et la date d'expiration de la carte de crédit. Grâce à ce procédé, nous pensons être capables de doubler le taux de transformation au moment du paiement lors du processus d'acquisition de nouveaux clients pour les m-commerçants», poursuit-il Pour le moment, le système est associé à certains services de paiement comme Paybox (Groupe VeriFone), qui collabore avec plus de marchands. II est utilisable dans toute application mobile qui a intégré la technologie, ce qui exclut donc les sites Web. «Nous essayons d'anticiper le SEPA qui va introduire des changements pour le paiement en ligne, précise Kevin Guieu. Nous pouvons être un recours de partenariat pour les banques et donc nous montrer complémentaires car notre ambition est d'imposer ce mode de paiement sur mobile comme un vrai standard». s'est d'abord propagée par l'effet révolution apporté par des entreprises comme Amazon. Les banques sont-elles innovantes? Dans cet environnement, les banques restent innovantes. Et les exemples de La Banque Postale, du Crédit Mutuel ou de la Société Générale en sont l'illustration. De même, BNP nementale. De leur côté, les start-up cheminent toujours sur leur chemin d'agitateurs de l'innovation qu'elles se sont tracé bien avant Internet et les réseaux sociaux. Déjà à l'époque du Minitel, de grandes activités ont été prises d'assaut par les startup comme le courtage ou la banque en ligne. Par exemple, la société de courtage électronique Fimatex était une création à 100 % de Société Générale, mais comme en té- Page 3/5

4 moigne Raphael Krivine, directeur de la clientèle directe chez Axa Banque, qui faisait alors partie de l'équipe : «On était une petite équipe, maîs nous avancions un peu masques car on avait peur de se laisser noyer au sein de la banque» Ensuite, Fimatex a racheté Boursorama qui elle, était une start-up d'étudiants. «En bref, le socle bancaire traditionnel n'a pas bougé, précise Antoine Wmtrebert, responsable marketing crédit et épargne à la Macif. En fait, l'innovation se fait souvent à Bercy avec la création du nouveau produit d'assurance-vie, relativise-t il. Les banques connaissent des freins pour innover car il existe de nombreuses régulations auxquelles s'ajoute le besoin primordial de sécurité qui ne facilite pas l'agilité en innovation.» Dans ce contexte même, les choses sont rendues encore plus difficiles car les start-up qui, elles, n'ont pas de freins à l'innovation, se méfient des banques : ces dernières traînent la réputation sulfureuse de commander des projets qui n'aboutissent jamais. Pour rassurer ces start-up, des banques ont mis en place des programmes comme le partenariat de BNP Paribas avec Le Camping, un incubateur de jeunes pousses. Comment réconcilier les start-up et les banques? Aujourd'hui, c'est acte, de plus en plus de start up menacent les banques et les assurances. C'est le cas - ou ce le sera sera car le service est encore réserve à un nombre limité «d'invités» - d'mitiatives comme Moven qui propose un service révolutionnaire offrir dès l'ouverture d'un compte une personnalisation très poussée de ce compte afin de proposer les produits et services les mieux adaptés au client. Le client est invité a repondre à une quinzaine de questions qui vont servir à établir un profil type : sa «personnalité financière» Celle-ci, qui tient plus d'une analyse de l'attitude de la personne vis-à-vis de ses finances, va commencer, sans aucune donnée comportementale, à orienter les interactions offertes par les outils en ligne et mobile. Prise directe L'ère de l'industrialisation à tous crins et des produits qui tombent de l'usine, tous identiques les uns aux autres, vitelle ses dernières heures "> En tout cas, comme le souligne Patrice Bernard, consultant chez Comix Consulting, «ces nouvelles sociétés financières développent des offres bancaires et des axes très différents des banques historiques et ne parlent plus de produits maîs d'expériences utilisateurs.» En Belgique, New B. se propose de réinventer la banque coopérative. Ainsi, plus de 60 organisations (ONG, syndicats, associations, Raphaël Krivine, directeur dè la clientèle directe chez Axa Banque «Avec les technologies mobiles, les idées foisonnent, mais la grande difficulté est de savoir si elles peuvent se développer à grande échelle» «Dans les grandes organisations, l'innovation n'est pas facile. Les managers sont parfois plus soucieux de leurs carrières que de leurs business et la capacité créatrice est souvent étouffée. Sans compter que ces mêmes managers sont souvent éloignés du terrain Dans ces conditions, il est intéressant de travailler avec les start-up car leur stratégie est justement proche du terrain. Sommes-nous innovants chez Axa? Avec du recul, certaines choses ont été réalisées, comme Family Protect ou encore Agipi, une association d'assurés pour la retraite, l'épargne et la prévoyance qui a été développée par un de nos agents généraux. Lesquels sont proches du terrain, et cette proximité est favorable à des réalisations proches des besoins des clients. Et nous avons donc deux leviers d'innovations : celui créé par les agents généraux, l'autre très lom du siège, fomenté par les startup Et le moins que l'on puisse dire est qu'avec les technologies mobiles les idées foisonnent maîs la grande difficulté est de savoir si elles peuvent se développer à grande échelle. C'est pour favoriser ces initiatives que nous avons décidé d'ouvrir un concours à des développeurs externes à la société qui vont créer des applis bancaires. Pour nous, ce type de démarche est un accélérateur». Page 4/5

5 Page 5/5 coopératives) se sont rassemblées au sein de la coopérative New B. dont l'objectif est de créer une banque coopérative qui soit participative, transparente, sobre et simple et qui investisse dans l'économie réelle, locale et durable. «Pour les banques, il est nécessaire d'attirer les gens qui ont des idées, mais ensuite le challenge est de pouvoir les rentabiliser en termes de monétisation», souligne Patrice Bernard. Certaines banques ont ainsi lancé des Hackathons comme le Battlehack de la Caixa. Ce sont des manifestations qui réunissent pendant 48 heures des jeunes professionnels de la finance qui vont développer pendant ce temps restreint des applications bancaires et même des prototypes. «Aujourd'hui, la banque doit être perçue comme un monde d'expérience utilisateurs car nous sommes vraiment dans une nouvelle conception de cet univers bancaire qui consiste à observer en premier les besoins des clients et à seulement créer ensuite les produits, conclut Patrice Bernard. Dans cette nouvelle dimension, les start-up ont l'avantage de pouvoir réagir très rapidement et c'est cela que les banques classiques doivent arriver à faire.»

CONFÉRENCE DE PRESSE

CONFÉRENCE DE PRESSE CONFÉRENCE DE PRESSE Marie-Claire Capobianco, Membre du Comité Exécutif de BNP Paribas et Directeur des Réseaux France Bernard Roy, Directeur de la Stratégie de La Banque Postale Laurent Goutard, Directeur

Plus en détail

Les échanges transactionnels

Les échanges transactionnels CHAPITRE 1 Les échanges transactionnels Le commerce électronique (ou virtuel) est sans doute le domaine qui offre le plus de potentiel au développement de l'internet. Il constitue également un défi majeur

Plus en détail

Big Data : se préparer au Big Bang

Big Data : se préparer au Big Bang Big Data : se préparer au Big Bang Initialement confinées au cœur des moteurs de recherche et des réseaux sociaux, les technologies du Big Data s'exportent désormais avec succès dans de nombreux secteurs

Plus en détail

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE 4 novembre 2015 Les Echos Business - 04/11/2015 http://business.lesechos.fr/directions-numeriques/digital/transformation-digitale/021450570757-s-adapter-ou-se-transformer-les-hesitations-des-entreprises-pre-numeriques-204380.php

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

Les wallets en Europe

Les wallets en Europe Les wallets en Europe 3 juin 2014 Transform to the power of digital Définition : qu est-ce qu un wallet? Un «wallet», ou portefeuille électronique, se définit par tous ou partie des points suivants : Enregistrer

Plus en détail

Comment révolutionner la banque grâce au digital? Raphaël KRIVINE Directeur digital @AXA_Banque @RKrivine

Comment révolutionner la banque grâce au digital? Raphaël KRIVINE Directeur digital @AXA_Banque @RKrivine Comment révolutionner la banque grâce au digital? Raphaël KRIVINE Directeur digital @AXA_Banque @RKrivine Atelier Frenchweb Soon 04/04/2014 AXA : la transformation Digitale Ambition Risques Distrib. HR

Plus en détail

Historique du coaching en entreprise

Historique du coaching en entreprise Historique du coaching en entreprise Aux Etats-Unis dans les années 80, le coaching des sportifs a beaucoup de succès. L entreprise, soucieuse d une plus grande performance va adapter le coaching afin

Plus en détail

Transformation digitale

Transformation digitale La plateforme bancaire internationale. Pour chaque métier. décembre 2015 Transformation digitale Les défis de la distribution bancaire Par Olivier Cruanès, Responsable Marketing SOMMAIRE 1 La révolution

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Crédit Mutuel Arkéa annonce son intention de rejoindre Paylib, aux côtés de BNP Paribas, La Banque Postale et Société Générale. De gauche à droite : Frédéric COLLARDEAU (Directeur

Plus en détail

COMPTE RENDU CONFERENCE FF2I

COMPTE RENDU CONFERENCE FF2I COMPTE RENDU CONFERENCE FF2I Faits marquants et tendances du marché de l'internet immobilier Antoine Krier Ubiflow Page 1/5 1. Présentation UBIFLOW 1.1. Ubiflow : un statut d observateur du marché et une

Plus en détail

Étude de cas: Les banques françaises sur Twitter. Performance des médias sociaux dans le secteur bancaire français

Étude de cas: Les banques françaises sur Twitter. Performance des médias sociaux dans le secteur bancaire français Étude de cas: Les banques françaises sur Twitter Performance des médias sociaux dans le secteur bancaire français L'étude Aujourd'hui, (25 Août 2013), 678 banques opèrent en France. Mais 5 banques dominent

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

Position paper. 10 facteurs. de réussite. pour la mise en œuvre. d'une solution de wallet

Position paper. 10 facteurs. de réussite. pour la mise en œuvre. d'une solution de wallet Position paper 10 facteurs de réussite pour la mise en œuvre d'une solution de wallet Document de synthèse Worldline a identifié les dix points les plus importants à prendre en considération pour donner

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

Interview de M. Eric Majois

Interview de M. Eric Majois Interview de M. Eric Majois Quel est votre poste à la Banque Populaire? Je travaille à la Banque Populaire de l Ouest en tant que chef de produit monétique. Je m'occupe de tout ce qui est offre, mise en

Plus en détail

DEMAIN, LA BANQUE SANS PAPIERS!

DEMAIN, LA BANQUE SANS PAPIERS! COMMUNIQUÉ DE PRESSE DEMAIN, LA BANQUE SANS PAPIERS! Le Crédit Agricole Toulouse,ère banque de Haute-Garonne à déployer la signature électronique dans toutes ses agences. LA SIGNATURE ÉLECTRONIQUE Le Crédit

Plus en détail

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat 2014 Edition Spéciale 3 Intelligence Applied 1 Le e-commerce a dominé la croissance des entreprises ces dernières années. Mais les marques et les distributeurs devraient lui en demander plus. Voici pourquoi...

Plus en détail

L avenir du commerce est en ligne

L avenir du commerce est en ligne chapitre 1 L avenir du commerce est en ligne A llons-nous perdre l habitude «d aller» faire nos courses? Succomberons-nous plus facilement à l achat d impulsion au hasard de notre navigation sur le Web

Plus en détail

ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION. Mars 2011

ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION. Mars 2011 ETUDE ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION Mars 2011 Contexte & enjeux Avec l accélération des évolutions concurrentielles, technologiques

Plus en détail

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps Conférence 9 Vendre partout, tout le temps MODÉRATEUR Clotilde BRIARD - Journaliste LES ECHOS INTERVENANTS Michaël AZOULAY Fondateur- Directeur Général AMERICAN VINTAGE Grégoire BRESSOLLES - Responsable

Plus en détail

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public Joseph Bradley Christopher Reberger Amitabh Dixit Vishal Gupta L Internet of Everything (IoE) permet

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais

Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais Synthèse de l étude régionale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE Editeur de logiciel pour centre de contacts DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE Violaine BRENEZ : marketing executive Boulevard de la Woluwe, 62 1200 Bruxelles Tel : +32 (0)2.307.00.00 Email : v.brenez@nixxis.com

Plus en détail

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France COMMUNIQUE DE PRESSE (V1.10 au 24 août 2012) Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France (réalisé sur les comptes arrêtés fin 2010) Analyse stratégique du marché et Mise en

Plus en détail

Assurance Avec l acquisition de deux nouveaux cabinets Roederer assure aussi sa position de leader

Assurance Avec l acquisition de deux nouveaux cabinets Roederer assure aussi sa position de leader par Antoine Latham, publié le 09/10/2012 à 05:00 Assurance Avec l acquisition de deux nouveaux cabinets Roederer assure aussi sa position de leader Geoffroy Roederer veut une taille suffisante pour investir

Plus en détail

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour «Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour Table des matières I. Le sujet de l article... 2 II. Réflexion sur les nouvelles menaces technologiques d aujourd hui... 2 A. Android, victime

Plus en détail

PROGRAMME. Dès 13h45 : retrouvez l Espace Démo. Analyse des bonnes pratiques sur les réseaux sociaux

PROGRAMME. Dès 13h45 : retrouvez l Espace Démo. Analyse des bonnes pratiques sur les réseaux sociaux Partager un taxi, un appartement, ou du matériel devient banal. Depuis quelques années, des startup, toujours plus innovantes, surfent sur le succès de l économie digitale et bousculent les acteurs économiques

Plus en détail

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle La Carte d Achat et la Carte Virtuelle BNP Paribas Découvrez la Carte d Achat BNP Paribas! Pour simplifier et optimiser la gestion de vos achats, découvrez la Carte d Achat de BNP Paribas une solution

Plus en détail

Newsletter Septembre 2015

Newsletter Septembre 2015 Newsletter Septembre 2015 Objets Connectés La monétique, secteur en devenir de cette révolution? 2015 sera incontestablement «l année 1» des objets connectés. Depuis quelques mois, il ne se passe pas une

Plus en détail

Protection des données et e-commerce: Aide à la mise en pratique et propositions présentées par le préposé fédéral à la protection des données

Protection des données et e-commerce: Aide à la mise en pratique et propositions présentées par le préposé fédéral à la protection des données Le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence Protection des données et e-commerce: Aide à la mise en pratique et propositions présentées par le préposé fédéral à la protection des

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

BANQUE ET ASSURANCE Innovation et nouvelles technologies : comment réinventer la relation client?

BANQUE ET ASSURANCE Innovation et nouvelles technologies : comment réinventer la relation client? 6 ème conférence annuelle BANQUE ET ASSURANCE Innovation et nouvelles technologies : comment réinventer la relation client? En partenariat avec : Vendredi 8 avril 2011 Pavillon Gabriel Paris En association

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Paris, mars 2013 page 1 ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Analyse de Guillaume Weill, Directeur Général MetrixLab France 5 CLÉS DE SUCCÈS POUR L E-TOURISME EN 2013 Les enseignements présentés dans ce document

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Introduction aux moyens de paiement

Introduction aux moyens de paiement Introduction aux moyens de paiement Un marché en pleine reconfiguration stratégique Réalisé par Matthias LAVALEE & Anatole de LA BROSSE Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com

Plus en détail

Étude sur la monnaie numérique

Étude sur la monnaie numérique Étude sur la monnaie numérique Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et Opérations Association des banquiers canadiens Prononcée devant le Comité sénatorial des banques et

Plus en détail

Les questions stratégiques pour La Poste aujourd hui

Les questions stratégiques pour La Poste aujourd hui Les questions stratégiques pour La Poste aujourd hui 1 Une entreprise singulière Une grande entreprise, présente dans la vie des Français, et dans l inconscient national Mais assez méconnue Forte dimension

Plus en détail

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards)

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Avant propos sur les tableaux de bord Le tableau de bord est l instrument sans qui tout démarche de progrès est impensable, comment assurer un jugement

Plus en détail

Les entreprises ne veulent plus acheter leur site internet

Les entreprises ne veulent plus acheter leur site internet Les entreprises ne veulent plus acheter leur site internet Aujourd'hui lorsqu'on démarre un projet, personnel ou professionnel, les prises de risques sont tellement élevées que l'on ne souhaite pas mobiliser

Plus en détail

L'expertise pour structurer L'innovation pour exceller

L'expertise pour structurer L'innovation pour exceller L'expertise pour structurer L'innovation pour exceller LA BANQUE POSTALE STRUCTURED ASSET MANAGEMENT : ACTEUR MAJEUR DE LA GESTION STRUCTURÉE 2007 a été l année d une nouvelle impulsion dans la vie de

Plus en détail

L INNOVATION AU POINT D ENCAISSEMENT

L INNOVATION AU POINT D ENCAISSEMENT L INNOVATION AU POINT D ENCAISSEMENT Une vision avant-gardiste Depuis trois décennies, VeriFone est le leader mondial en matière de technologies de paiement. Précurseur et chef de file du secteur, VeriFone

Plus en détail

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application mobile to store à destination des acheteurs de presse Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse Imaginée par Presstalis, disponible le 2 Juin sur App Store et Google play, Zeens

Plus en détail

Crelan sort renforcée de sa fusion: le bénéfice du Groupe augmente de 36%

Crelan sort renforcée de sa fusion: le bénéfice du Groupe augmente de 36% B r u x e l l e s, l e 2 6 f é v r i e r 2015 Crelan sort renforcée de sa fusion: le bénéfice du Groupe augmente de 36% Crelan récolte 200 millions EUR de capital coopératif et accueille plus de 25.000

Plus en détail

LES CARTES DE PAIEMENT DANS UN NOUVEL ENVIRONNEMENT MULTICANAL ET CONCURRENTIEL :

LES CARTES DE PAIEMENT DANS UN NOUVEL ENVIRONNEMENT MULTICANAL ET CONCURRENTIEL : LES CARTES DE PAIEMENT DANS UN NOUVEL ENVIRONNEMENT MULTICANAL ET CONCURRENTIEL : Comment adapter les processus de distribution et de services en France? Étude GM Consultants & Associés Document de Présentation

Plus en détail

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015 Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France Les enseignements

Plus en détail

La méthode avant la notoriété

La méthode avant la notoriété La méthode avant la notoriété Proxica, fraîchement lancé en licence de marque, souhaite s imposer dans l univers déjà très concurrentiel des agences immobilières. Plusieurs arguments plaident en sa faveur,

Plus en détail

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE Etat des lieux et perspectives Contexte de l étude Plus de 30 000 courtiers et agents généraux en France sont au cœur des transformations en cours dans le secteur de l

Plus en détail

Impact de l Apparition de l Hyper-Connectivite sur la Banque de De tail

Impact de l Apparition de l Hyper-Connectivite sur la Banque de De tail Impact de l Apparition de l Hyper-Connectivite sur la Banque de De tail 2012 Financial Breakthroughs - Ver-2012-02-06 - Document sous licence CC-BY-NC-ND I FICHE RESUME DE CE LIVRE BLANC... 1 II INTRODUCTION...

Plus en détail

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com Mode & tendances en matière de commerce en ligne Un nouveau tremplin pour les marques de mode tradedoubler.com Les consommateurs réinventent leur façon de vivre la mode et d acheter des articles de mode

Plus en détail

«Créer sa propre entreprise avec ses propres économies et moyens» : les cartes gagnantes de la jeunesse africaine. BCG. Bio Café Globe-Contact

«Créer sa propre entreprise avec ses propres économies et moyens» : les cartes gagnantes de la jeunesse africaine. BCG. Bio Café Globe-Contact BCG Bio Café Globe-Contact Conférence/Plan d'action Africaine sur l Entrepreneuriat (CAFE) Organisée par AG-Associates, Globe Contact International et Thème : Créer sa propre entreprise avec ses propres

Plus en détail

Cycle Innovation & Connaissance 67 petit déjeuner

Cycle Innovation & Connaissance 67 petit déjeuner En quoi le digital transforme t-il le business et les entreprises? L exemple de SMC Cycle Innovation & Connaissance 67 petit déjeuner Sylvain GUEROULT SMC 15 avril 2014 8h30-10h Sophia Antipolis Animatrice

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

M-Payment : Les critères de choix de l opérateur financier

M-Payment : Les critères de choix de l opérateur financier M-Payment : Les critères de choix de l opérateur financier Gilles Blanc Directeur d études, CCM Benchmark Yvon Moysan Manager, csaconsulting Salon Online Mobile, le 14 juin 2012, Paris Porte de Versailles

Plus en détail

Claude Le Brize. Fondateur & CEO Télécom Bretagne, 135 rue Claude Chappe, 29280 Plouzané Port : 06 98 72 93 94 Twitter @claudelebrize

Claude Le Brize. Fondateur & CEO Télécom Bretagne, 135 rue Claude Chappe, 29280 Plouzané Port : 06 98 72 93 94 Twitter @claudelebrize Claude Le Brize Fondateur & CEO Télécom Bretagne, 135 rue Claude Chappe, 29280 Plouzané Port : 06 98 72 93 94 Twitter @claudelebrize Contexte et éco-enjeux adressés Des enjeux d adaptation des commerces

Plus en détail

Introduction. 2012, Pearson France, Christine Balagué et Loïc Bodin, Les succès du web à la française

Introduction. 2012, Pearson France, Christine Balagué et Loïc Bodin, Les succès du web à la française Introduction 1 Introduction Cessons de croire que les réussites économiques sur Internet sont l apanage des seuls Américains! Il se crée aussi dans notre Hexagone des entreprises qui connaissent un grand

Plus en détail

Réunion d actionnaires Strasbourg, 9 octobre 2014

Réunion d actionnaires Strasbourg, 9 octobre 2014 Réunion d actionnaires Strasbourg, 9 octobre 2014 Sommaire 1. Les métiers 2. La stratégie 3. Les résultats du premier semestre 2014 4. La politique de distribution, l action 5. Le dispositif de communication

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

Partie I L Allemagne

Partie I L Allemagne Partie I L Allemagne Avant-propos L Allemagne est le premier partenaire économique de la France, le plus grand marché de consommateurs en Europe et, selon la banque mondiale, c est le pays qui est actuellement

Plus en détail

Le contexte : quelques constats

Le contexte : quelques constats Le contexte : quelques constats Nous assistons à une transformation digitale sans précédent quelque soit le secteur entrainant des changements sociétales irréversibles. Internet, E Commerce, l'ensemble

Plus en détail

Club Etablissements Financiers & Assurances

Club Etablissements Financiers & Assurances Club Etablissements Financiers & Assurances Enquête sur le thème «PME banque : vers une recomposition de l équilibre relationnel liée aux évolutions réglementaires Bâle III» Présentation des résultats,

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE EN ASSURANCES COLLECTIVES

VOTRE PARTENAIRE EN ASSURANCES COLLECTIVES VOTRE PARTENAIRE EN ASSURANCES COLLECTIVES QUATREM, votre partenaire en assurances collectives Entamer une collaboration avec QUATREM, c'est d'abord choisir l'expertise en assurances collectives. Dans

Plus en détail

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON AMBITIVE Station Pizza- 1 Presentation de votre ApplicatiON 2 - Qui sommes-nous - 3 Sommaire Qui sommes-nous? Objectifs Intérêts du client Quelques fonctions phares Accueil & Vue Principale Menus & Carte

Plus en détail

Fédération des NTIC «AIDONS LE DEVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET CREONS DE L'EMPLOI» Paris Mercredi 28 Janvier 2009

Fédération des NTIC «AIDONS LE DEVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET CREONS DE L'EMPLOI» Paris Mercredi 28 Janvier 2009 Fédération des NTIC «AIDONS LE DEVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET CREONS DE L'EMPLOI» Paris Mercredi 28 Janvier 2009 Président: Pierre Violo Secrétaire Générale: Gisèle Mary-Dugue FPNTIC Une Equipe Secteur

Plus en détail

LA RÉSERVATION EN LIGNE NOUS PERMET, D UN POINT DE VUE TECHNIQUE AVEC LES API, DE POUVOIR DISTRIBUER L ENSEMBLE DE NOTRE CONTENU SUR D AUTRES

LA RÉSERVATION EN LIGNE NOUS PERMET, D UN POINT DE VUE TECHNIQUE AVEC LES API, DE POUVOIR DISTRIBUER L ENSEMBLE DE NOTRE CONTENU SUR D AUTRES LA RÉSERVATION EN LIGNE NOUS PERMET, D UN POINT DE VUE TECHNIQUE AVEC LES API, DE POUVOIR DISTRIBUER L ENSEMBLE DE NOTRE CONTENU SUR D AUTRES PLATES-FORMES. NOUS AVONS LEVÉ UNE BARRIÈRE ET CONCLU DES PARTENARIATS

Plus en détail

LA COMMUNICATION FINANCIERE

LA COMMUNICATION FINANCIERE LA COMMUNICATION FINANCIERE La communication financière s adresse ou se fait à l intention d entreprises cotées en bourse. Une action est un produit. A ce titre, elle a besoin de communication. I- FONDEMENTS

Plus en détail

et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat

et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat 1 Messieurs les membres du gouvernement, Monsieur le gouverneur de la banque centrale, Honorables invités, chers amis. L Agence Française de Développement est l opérateur pivot de la politique française

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

Le secteur bancaire après la crise. Forum financier Verviers 2010. Filip Dierckx Vice-Président du Comité de Direction

Le secteur bancaire après la crise. Forum financier Verviers 2010. Filip Dierckx Vice-Président du Comité de Direction Le secteur bancaire après la crise Forum financier Verviers 2010. Filip Dierckx Vice-Président du Comité de Direction 1 Les cinq moteurs du secteur bancaire. Le secteur bancaire s adapte. Une banque du

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010 Les entreprises et le Développement durable FEDERE 23 mars 2010 Fiche technique Mode de recueil Échantillon Dates du terrain Enquête par téléphone (sur système CATI) 200 décideurs en entreprises > 500

Plus en détail

Les FinTech à l'assaut de la gestion de patrimoine

Les FinTech à l'assaut de la gestion de patrimoine Les FinTech à l'assaut de la gestion de patrimoine Dans un environnement en pleine mutation dans lequel le monde bancaire se voit confronté aux nouvelles attentes de la clientèle en matière de digital

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Le conseil autrement. La force de l engagement

Le conseil autrement. La force de l engagement Le conseil autrement La force de l engagement Conjuguer nos talents Forts d une expérience de plus de quinze ans de conseil en management et en technologies, nous avons résolument pris le parti de favoriser

Plus en détail

the assets dossier de presse La première place de marché internationale des actifs d entreprise

the assets dossier de presse La première place de marché internationale des actifs d entreprise the assets dossier de presse La première place de marché internationale des actifs d entreprise pour les entreprises souhaitant monétiser leurs actifs A chaque étape de son cycle de vie, toute entreprise

Plus en détail

Le Crédit Agricole Toulouse 31 renforce son réseau de proximité : Ouverture de 3 nouvelles agences au printemps 2013

Le Crédit Agricole Toulouse 31 renforce son réseau de proximité : Ouverture de 3 nouvelles agences au printemps 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Toulouse, le 15 avril 2013 Le Crédit Agricole Toulouse 31 renforce son réseau de proximité : Ouverture de 3 nouvelles agences au printemps 2013 Muret Nord Saint-Alban Toulouse-Pradettes

Plus en détail

Bienvenue sur le premier annuaire belge interactif de produits et services durables 29/08/2008 - REE

Bienvenue sur le premier annuaire belge interactif de produits et services durables 29/08/2008 - REE Bienvenue sur le premier annuaire belge interactif de produits et services durables 29/08/2008 - REE 1 Agenda Présentation du projet Greenbazaar Partenariat Qui sommes-nous? Modèle économique 2 Agenda

Plus en détail

Conférence de Presse Groupama Banque

Conférence de Presse Groupama Banque Conférence de Presse Groupama Banque 22 mai 2014 Intervenants 2 Michel Lungart, Directeur Assurances, Banque et Services de Groupama Bernard Pouy, Directeur général de Groupama Banque Sommaire 3 Introduction

Plus en détail

Les liaisons dangereuses de la monnaie et de la finance

Les liaisons dangereuses de la monnaie et de la finance Dominique Plihon Alternatives Economiques Hors-série n 105 - avril 2015 Les liaisons dangereuses de la monnaie et de la finance Depuis trois décennies, les marchés financiers connaissent une montée en

Plus en détail

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN DÉFINITION l'ensemble des moyens dont dispose une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable LA CONCEPTION TRADITIONNELLE

Plus en détail

Les colloques de l ARCEP. Paris, mercredi 4 mai 2011. «Croissance, innovation et régulation»

Les colloques de l ARCEP. Paris, mercredi 4 mai 2011. «Croissance, innovation et régulation» Les colloques de l ARCEP Paris, mercredi 4 mai 2011 «Croissance, innovation et régulation» * Discours de Stéphane Richard Président-directeur général, France Télécom - Orange L internet a déjà transformé

Plus en détail

LE MARKETING ET L ENVIRONNEMENT

LE MARKETING ET L ENVIRONNEMENT LE MARKETING ET L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE I. Les forces du macro environnement et leur évolution 1. L environnement démographique 2. L environnement économique 3. L environnement naturel 4. L environnement

Plus en détail

L assurance face aux défis Internet :

L assurance face aux défis Internet : Conférence du 27 septembre 2007 Par Sabine Gräfe sgrafe@xerfi.fr L assurance face aux défis Internet : Quel modèle économique performant? Les dispositifs Internet des groupes présents sur le marché de

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

Théorie keynésienne : le reste du monde

Théorie keynésienne : le reste du monde Théorie keynésienne : le reste du monde Le modèle keynésien en économie ouverte Le modèle keynésien est valide uniquement dans le cadre d'une économie fermée, c'est-à-dire sans échanges extérieurs. Dans

Plus en détail

La fin de l âge d or des réseaux d agences bancaires?

La fin de l âge d or des réseaux d agences bancaires? La fin de l âge d or des réseaux d agences bancaires? Synthèse de l étude européenne Quel futur pour la banque de détail? réalisée par Equinox Consulting et l EFMA Paris, 17décembre 2012 L étude publiée

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée de consultation : Loyauté dans l environnement numérique Junior ESSEC 09/01/2015

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée de consultation : Loyauté dans l environnement numérique Junior ESSEC 09/01/2015 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 2ème journée Compte-rendu de l atelier 4 : Loyauté entre acteurs économiques Thème de la journée de consultation : Loyauté

Plus en détail

Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014

Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014 Dossier semestriel Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014 BILAN DE L ANNÉE 2013 : Evolution mensuelle des taux en 2013 : baisse de 0,10% du taux d intérêt sur 20 ans Evolution des taux depuis

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011 Observatoire des courtiers d assurance Point 0 - Avril 2011 APRIL Courtage Un réseau de 11 sociétés grossistes spécialistes. Une large gamme de plus de 140 produits sur tous les segments de marché et toutes

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

Active et dynamique, en mouvement permanent, au rythme de chacun.

Active et dynamique, en mouvement permanent, au rythme de chacun. Nous vivons une époque passionnante : jamais le monde n a changé aussi vite, aussi souvent. Rarement autant d opportunités ont été à portée de main. Jamais les notions de rythme et d agilité n ont été

Plus en détail

La transformation digitale en entreprise. Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels

La transformation digitale en entreprise. Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels La transformation digitale en entreprise Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels Septembre 2015 2 Fiche technique Dates de terrain Du 29 juin au 17 août 2015 Echantillon 82 cadres opérationnels

Plus en détail

BPCE et Visa Europe proposent la «Technologie micro SD», pour un paiement sans contact accessible aux smartphones

BPCE et Visa Europe proposent la «Technologie micro SD», pour un paiement sans contact accessible aux smartphones Paris, le 23 juin 2011 BPCE et Visa Europe proposent la «Technologie micro SD», pour un paiement sans contact accessible aux smartphones Le Groupe BPCE et Visa Europe lancent une nouvelle solution de paiement

Plus en détail