Autant par leur poids sanitaire, social et économique, que par leur médiatisation et leur retentissement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Autant par leur poids sanitaire, social et économique, que par leur médiatisation et leur retentissement"

Transcription

1 VIOLENCES ET ACCIDENTS ACCIDENTS DE LA CIRCULATION Contexte Autant par leur poids sanitaire, social et économique, que par leur médiatisation et leur retentissement dans la vie quotidienne, les accidents constituent en France une préoccupation majeure de santé publique. Les conséquences des accidents pèsent lourd en termes économiques (soins, rééducation, arrêts de travail, indemnités...), en termes sociaux (réinsertion sociale et professionnelle), et en termes humains (vie familiale et professionnelle bouleversée, projets personnels abandonnés...). Les accidents de la circulation sont définis comme les accidents survenant sur une voie ouverte à la circulation publique et impliquant un véhicule. Les accidents de la circulation, premier sujet de crainte des Français (interrogés dans le cadre du Baromètre Santé 2005 de l INPES), sont à l origine de près de décès en En baisse régulière (-57 % entre 1990 et 2006), ce chiffre ne place plus la France parmi les pays européens enregistrant les taux de mortalité sur la route les plus élevés. C est la classe d âge des ans qui est la plus exposée au risque d accident de la circulation, avec un taux de tués 2,2 fois plus élevé que la moyenne de la population et un risque d être blessé 2,4 fois plus élevé. Les excès de vitesse et la conduite en état alcoolique sont les principales causes des accidents, même si de nombreux autres facteurs interviennent (conditions météo, nuit, fatigue, nonrespect du code de la route...). La loi relative à la politique de santé publique du 9 août 2004 s est fixée comme objectif d ici à 2008 de réduire fortement, en tendance régulière et permanente, le nombre de décès et de séquelles lourdes secondaires à un traumatisme par accident de la circulation. En matière de prévention des accidents, l éventail des ressources mobilisées est très large, comportant à la fois des mesures législatives et répressives et des actions d éducation du public. L essentiel à retenir en Languedoc-Roussillon En 2007, la région a enregistré accidents corporels dont 273 décès à 30 jours et blessés. Elle occupe la 4 ème place des régions avec 11 tués à 30 jours pour habitants contre 9 tués pour au niveau national. Malgré ce constat, depuis 2000, la gravité des accidents en terme de tués continue de se réduire en Un sur-risque de 20 % d être tué sur les réseaux routiers de la région est observé par rapport à la moyenne nationale. Le nombre de décès par accidents de la circulation en est 3 fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes. Dans le thème «Violences et accidents» Suicides. Accidents de la vie courante. Une spécificité en Languedoc-Roussillon... Programme régional de santé publique (PRSP) : programme jeunes enfants, programme adultes La lutte contre l insécurité routière est une des priorités de santé publique en région comme au niveau national au travers de nombreuses mesures politiques et réformes mises en place ces dernières années pour lutter contre l insécurité routière. Elle entre dans un des objectifs du plan régional de santé publique sous l axe suivant : développer une approche préventive commune santé et sécurité routière avec un pilotage institutionnel fort et l articuler avec les politiques d éducation (estime de soi, respect de l autre, citoyenneté,...) et de répression, développer les programmes de formation aux gestes de premier secours dans une perspective de promotion d une démarche citoyenne et solidaire, cibler les actions de prévention des accidents de la route (15/20 ans, autour des lieux festifs, accidents de trajet et auprès des professionnels des transports), proposer des dispositifs d accompagnement individualisé ciblé chez certaines personnes infractionnistes. 1

2 ACCIDENTS DE LA CIRCULATION En 2007, accidents corporels ont été enregistrés en région En 2007, la région enregistre accidents corporels la situant à la 7 ème place des 22 régions. Ces accidents ont été à l origine de 273 décès à 30 jours et de blessés dont 46 % ont nécessité une hospitalisation. Ramené à la population, la région présente un taux de personnes tuées sur la route important : elle occupe la 4 ème place des régions avec 11 tués à 30 jours pour habitants contre 9 tués pour au niveau national. Par rapport à 2006, la gravité des accidents de la route ne s est pas affaiblie : elle est toujours de 8 tués à 30 jours pour 100 accidents corporels. Au sein des départements, près de la moitié (47 %) des accidents corporels de la région surviennent dans l Hérault. Vient ensuite le Gard avec un tiers des accidents corporels de la région. L Hérault occupe également un poids élevé dans la région en terme de personnes tuées à 30 jours par accident de la circulation ainsi que de personnes blessées hospitalisées : il représente 39 % des tués et 42 % des blessés hospitalisés enregistrés en région. Les principaux résultats sur les accidents de la route en 2007 Unité : effectif Aude Gard Hérault Lozère Pyrénées- Orientales Languedoc- Roussillon France métropolitaine Accidents corporels Dont : tués à 30 jours blessés hospitalisés blessés non hospitalisés Source : ONISR - Bilan annuel 2007 Depuis 2000, de réelles améliorations sont à noter Même si le bilan 2007 de la région en terme d accidents de la circulation ne montre pas de réelles améliorations, comme cela avait pu être constaté pour les années 2003 et 2004 (-14 % des accidents entre 2002 et 2003 et -10 % entre 2003 et 2004), la situation régionale ne se dégrade pas pour autant. C est la septième année consécutive que le nombre de tués à 30 jours diminue même si la baisse de cette année 2007 est moins probante (-0,4 %) que celle de 2006 (-14,1 %). Par rapport à 2000, la gravité des accidents avec 8 tués à 30 jours pour 100 accidents corporels continue de se réduire (10 tués pour 100 accidents en 2000) malgré une légère hausse du nombre d accidents corporels de 0,2 % en Cette légère hausse se traduit uniquement par une augmentation du nombre de blessés (+0,7 %). Évolution des accidents, des tués et des blessés en Languedoc-Roussillon de 2000 à 2007 Unité : effectif Blessés Accidents corporels Tués à 30 jours Source : ONISR - Bilans annuels 2005 et Exploitation ORS L-R 2

3 Nombre d accidents corporels en 2007 France métropolitaine : France métropolitaine : Source : ONISR - Bilan 2007 Taux de mortalité par accidents de la circulation à 30 jours en 2007 Unité : taux pour un million d habitants ACCIDENTS DE LA CIRCULATION Source : ONISR - Bilan 2007 Insee 3

4 ACCIDENTS DE LA CIRCULATION Plus de tués chez les usagers de véhicules légers Les victimes d accidents de la circulation sont le plus souvent des usagers de véhicules légers. Ils représentent 57 % des tués à 30 jours, 51 % des blessés hospitalisés et 61 % des blessés légers. Viennent ensuite les usagers de deux roues (27 % des tués, 35 % des blessés hospitalisés et 27 % des blessés légers) puis les piétons et les usagers d autres véhicules. Les victimes d accidents de la circulation selon le mode de transport en 2007 Unité : effectif 70,0 60,0 50,0 40,0 30,0 20,0 10,0 0,0 61,0 56,8 50,8 30,9 25,3 23,7 12,5 11,7 9,8 4,2 1,8 3,1 3,7 2,4 2,4 Voitures Motocyclettes Piétons Bicyclettes Autres Tués Blessés hospitalisés Blessés non hospitalisés Source : ONISR - Accidentologie 2007 Plus de blessés et de tués chez les ans En Languedoc-Roussillon, les victimes d accidents de la circulation sont le plus souvent des personnes âgées de 25 à 59 ans. Ils représentent 46 % des tués, 48 % des blessés hospitalisés et 50 % des blessés légers. Viennent ensuite les ans pour les blessés (31 % blessés pour les deux niveaux de gravité). Cette tranche d âge a un nombre de tués aussi important que celui recensé pour les personnes âgées de 60 ans et plus (1 tué sur 4). Les plus jeunes sont moins touchés. Ils représentent 2 % des tués et 6 % des blessés et sont souvent accidentés en tant que piétons. Répartition des victimes d accidents de la circulation selon l âge en 2007 Unité : En % 60,0 50,0 40,0 30,0 20,0 10,0 1,8 3,9 7,0 30,6 30,9 24,9 50,3 48,2 46,5 26,7 17,4 11, ans ans ans 60 ans et + Tués Blessés hospitalisés Blessés non hospitalisés Source : ONISR - Accidentologie

5 Un sur risque d être tué sur les réseaux routiers de la région de 20 % par rapport à la moyenne nationale Depuis 2001, l Observatoire national interministériel de sécurité routière publie des comparaisons inter régionales basées sur un indicateur d accidentologie locale (IAL), calculé en moyenne annuelle sur 5 ans. Cet indicateur prend en compte les particularités des réseaux et des trafics respectifs de chaque département. Il permet ainsi d apprécier par rapport à la référence constituée par les données du niveau national, le risque d être tué en fonction des parcours. En région, trois départements présentent un sur-risque de plus de 20 % : l Aude (1,45), le Gard (1,30) et l Hérault (1,25). Dans les départements de l Aude et de l Hérault, le risque d être tué sur les réseaux urbains a augmenté de plus de 80 % par rapport au niveau national. Le Gard présente un sur risque sur les routes nationales et départementales de plus de 40 % par rapport au risque de la métropole. De façon générale, la région Languedoc-Roussillon fait partie des régions les plus mal classées en terme d accidentologie avec un sur risque de plus de 20 % par rapport au risque du niveau national. Le risque d être tué en fonction des parcours par département en Unité : indicateur d accidentologie local calculé sur 5 ans Autoroutes RN et RD Urbains Global Aude 1,16 1,53 1,85 1,45 Gard 0,59 1,47 1,09 1,30 Hérault 0,94 1,23 1,83 1,25 Lozère 0,25 1,18 0,49 1,11 Pyrénées-Orientales 1,12 0,91 0,92 0,97 Languedoc-Roussillon 0,92 1,28 1,45 1,24 France métropole 1,00 1,00 1,00 1,00 France métropolitaine : 1,0 L accidentologie des régions IAL Source : ONISR - Bilans annuels 2007 ACCIDENTS DE LA CIRCULATION 1,15-1,60 1,01-1,14 0,90-1,00 0,78-0,89 Source : ONISR - Bilan 2007 Insee 5

6 ACCIDENTS DE LA CIRCULATION Plus de personnes décédées sur la route chez les hommes de ans Entre 2003 et 2005, la région Languedoc-Roussillon a enregistré 296 décès par accident de la circulation en moyenne par an dont 23 % sont survenus chez les ans. Ramené à la population, des taux de mortalité élevés sont observés entre 20 et 24 ans et entre 30 et 34 ans chez les hommes. À partir de 35 ans, ce taux diminue jusqu à 69 ans. Puis il augmente pour atteindre son maximum de 26,3 décès pour entre 80 et 84 ans. Au niveau des départements, la Lozère présente le taux de mortalité par accident de la circulation le plus élevé de la région : 72,5 décès pour Vient ensuite le Gard avec 65,5 décès pour puis l Aude (59,1 décès pour ). Chez les femmes, les taux de mortalité par accident de la circulation sont nettement moins élevés par rapport à ceux observés chez les hommes : un taux de décès trois fois moins élevé est observé. Languedoc- Roussillon Taux de mortalité par accident de la circulation en en Languedoc-Roussillon Unité : taux pour habitants du même sexe Aude Gard Hérault Lozère Pyrénées- Orientales France métropolitaine Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes <15 ans 2,0 1,3 0,0 4,8 3,2 1,1 1,9 0,4 0,0 0,0 1,9 1,0 2,0 1, ans 29,0 7,8 33,9 18,8 28,7 8,1 29,5 5,0 15,2 0,0 26,7 8,2 23,2 6, ans 46,5 7,8 59,1 11,6 65,5 12,3 31,8 6,5 72,5 16,4 42,7 0,0 33,2 6, ans 28,8 12,2 47,3 21,4 39,9 21,1 18,3 6,0 14,6 0,0 30,8 12,3 22,2 4, ans 31,2 5,3 23,0 3,2 35,8 1,5 33,9 6,9 12,1 0,0 26,9 10,0 16,4 3, ans 24,5 4,6 18,7 14,7 21,6 2,7 32,5 3,9 25,1 0,0 15,0 2,4 14,1 3, ans 15,3 6,7 15,3 5,7 22,7 6,6 14,8 9,5 12,0 0,0 9,6 2,2 12,1 3, ans 14,8 4,6 14,8 2,8 11,4 5,3 17,6 5,0 12,2 0,0 12,6 4,6 11,8 3, ans 15,6 4,2 15,6 2,8 16,5 6,8 12,9 4,9 0,0 0,0 17,2 0,0 10,7 3, ans 13,4 4,3 13,4 5,7 21,3 5,8 12,2 3,1 12,2 0,0 5,0 4,5 9,0 3, ans 12,8 8,4 11,4 7,4 14,4 5,8 13,4 8,4 35,1 18,3 6,4 11,6 9,9 4, ans 9,4 4,8 12,0 0,0 13,3 4,1 4,9 5,9 17,1 16,3 9,2 5,4 9,5 5, ans 17,6 6,6 15,8 3,3 21,1 11,8 20,5 7,0 36,3 0,0 6,1 2,5 13,0 6, ans 20,1 11,2 33,4 10,7 21,3 15,2 15,4 11,0 42,6 0,0 11,7 8,6 18,6 8, ans 26,3 10,9 20,3 17,3 35,2 8,0 27,6 13,2 0,0 0,0 22,3 7,0 23,1 9,9 85 ans ou plus 19,4 9,4 26,4 12,0 18,0 11,4 6,2 13,3 0,0 0,0 41,4 0,0 24,7 7,9 Source : Inserm CépiDc, Insee Données domiciliées 6

7 Une surmortalité par accident de la circulation pour les deux sexes À structure par âge comparable, en , la mortalité par accident de la circulation en région est supérieure à la moyenne nationale. On relève 19 décès chez les hommes pour contre 14 décès pour au niveau national et pour les femmes, 6 décès pour contre 4 décès pour au niveau national. Évolution des taux comparatifs de mortalité par accident de la route de 1992 à 2001 en Languedoc-Roussillon Unité : personnes Taux comparatif de mortalité par accident de la circulation en (en moyenne annuelle) Unité : taux pour habitants France métropolitaine : 8,9 1994* 1995* 1996* 1997* 1998* 1999* 2000* 2001* 2002* 2003* 2004* Languedoc-Roussillon France métropolitaine *Année centrale utilisée pour le calcul de données lissées sur 3 ans Source : Inserm CépiDc, Insee - Exploitation ORS L-R Données domiciliées ACCIDENTS DE LA CIRCULATION 12,5-16,0 10,2-12,4 8,0-10,1 5,0-7,9 Données lissées sur 3 ans Source : Inserm CépiDc, Insee - Exploitation ORS L-R 7

8 ACCIDENTS DE LA CIRCULATION FÉVRIER 2009 Méthodologie Accident corporel (mortel ou non mortel) de la circulation routière : c est un accident qui provoque au moins une victime, c est-à-dire un usager ayant nécessité des soins médicaux, qui survient sur une voie ouverte à la circulation publique et qui implique au moins un véhicule. Sont donc exclus tous les accidents matériels ainsi que les accidents corporels qui n impliquent pas de véhicule en circulation ainsi que les accidents survenus suite à un acte volontaire (homicides volontaires, suicides,...) et les catastrophes naturelles. Tués : sont comptées comme «tuées» les victimes d accidents décédées sur le coup ou dans les 30 jours qui suivent l accident. Avant le 1er janvier 2005, le délai retenu n était que de six jours. Blessés : sont comptées comme «blessées» les victimes d accidents ayant subi un traumatisme nécessitant un traitement médical (avec ou sans hospitalisation). Blessés hospitalisés : sont comptées comme «blessées hospitalisées» les victimes d accidents admises comme patients dans un hôpital plus de 24 heures. Blessés non hospitalisés (ou blessés légers) : sont comptées comme «blessées non hospitalisées» les victimes d accidents ayant fait l objet de soins médicaux mais n ayant pas été admises comme patients à l hôpital plus de 24 heures. Indicateurs d accidentologie locale : l IAL compare les résultats d un département à ce qu ils seraient si ce département avait eu les mêmes taux de risque d accident que la France entière sur ses différents réseaux. Il prend en compte l importance du trafic et de sa répartition entre les différentes catégories de réseaux (autoroutes, rase campagne, zones urbaines). Un indicateur d accidentologie locale supérieur à 1 traduit une exposition au risque accrue. Décès par accident de la circulation : ils correspondent aux accidents classés entre V01 et V89 selon la dixième classification internationale des maladies (CIM10). Taux de mortalité par accident de la circulation par tranche d âge quinquennale chez les hommes (resp chez les femmes) est égal au nombre de décès masculins (resp féminins) par accident de la circulation rapporté à la population masculine (resp féminine) du même âge. Taux comparatif de mortalité par accident de la circulation (ou taux standardisé direct) est le taux que l on observerait dans la région ou le département si elle avait la même structure par âge que la population de référence (population de France métropolitaine au recensement de 1990). Précisions Changement de définition : la définition du «tué» et celle du «blessé grave» ont changé en France au 1 er janvier 2005, afin de s aligner sur les définitions internationales. Jusqu au 31/12/2004, les tués étaient les personnes décédées sur le coup ou dans les 6 jours qui suivaient ; à partir du 1 er janvier 2005 les tués sont les personnes décédées sur le coup ou dans les 30 jours qui suivent l accident. Ce changement de définition conduit à une légère rupture de séries entre 2004 et 2005, la comparaison des données avant et après le 1 er janvier 2005 restant possible grâce à un coefficient multiplicateur de 1,057. En ce qui concerne la définition du «blessé grave» : jusqu au 31/12/2004 les blessés graves étaient les personnes dont l état nécessitait plus de 6 jours d hospitalisation ; à partir du 1 er janvier 2005 les blessés graves sont les personnes hospitalisées plus de 24 heures. Ce changement de définition conduit à une complète rupture de séries entre 2004 et 2005, la comparaison des données avant et après le 1 er janvier 2005 étant impossible. Les données fournies par l Observatoire national de la sécurité routière concernent des données enregistrées (comptabilisées sur le lieu de l accident) et non domiciliées (comptabilisées au lieu de domicile de l accidenté). Modalités d élaboration et limites des statistiques médicales de décès. Voir fiche «Mortalité générale et espérance de vie» dans le thème «Pathologie». Pour en savoir plus : Base nationale des causes médicales de décès , Inserm CépiDc Base Score santé, Fnors La sécurité routière en France : bilan de l année ONISR, 2008, 258 p. Observatoire Régional de la Sécurité Routière. La sécurité routière en Languedoc- Roussillon : bilan annuel Montpellier : ORSR LR, p. L état de santé de la population en France en 2007 : indicateurs associés à la loi relative à la politique de santé publique. Drees, 2008, 244 p. Les accidents les plus fréquents sont ceux de la vie courante. In : Baromètre santé Bourdessol H., Thélot B., Inpes, 2007,.pp Sites Internet Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire-sécurité routière Direction régionale de l Equipement LR-Sécurité routière Cette fiche a été réalisée dans le cadre de l élaboration d un atlas de santé Languedoc-Roussillon, projet financé par le conseil régional et l État (Drass). Comité de relecture : Sylvia Maille (Drass L-R), Béatrice Rougy (Conseil régional L-R), les responsables des programmes du PRSP et les experts régionaux. Rédaction de la fi che : Inca Ruiz, chargée d études (ORS L-R) sous la direction du Dr Bernard Ledésert, directeur (ORS L-R). Conseil régional Hôtel de Région 201 avenue de la Pompignane Montpellier cedex 2 Observatoire régional de la santé du Languedoc-Roussillon Parc Euromédecine 209 rue des Apothicaires Montpellier cedex 5 Direction régionale des affaires sanitaires et sociales du Languedoc-Roussillon 28 Parc-Club du Millénaire 1025, rue Henri Becquerel CS Montpellier cedex 2 8

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse mardi 9 décembre 0 Forum IDSR source Google (intervenants départementaux de sécurité routière) Observatoire Départemental de Sécurité Routière Direction

Plus en détail

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique.

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique Observatoire départemental de sécurité routière les données 29 Bilan annuel des accidents corporels Sommaire I - LE BILAN GLOBAL...4

Plus en détail

Contexte Un fort accroissement des besoins en modes d accueil de la petite enfance se fait

Contexte Un fort accroissement des besoins en modes d accueil de la petite enfance se fait ENFANTS - ADOLESCENTS (1 À 14 ANS) MODES DE GARDE ET SCOLARISATION DES MOINS DE 6 ANS Contexte Un fort accroissement des besoins en modes d accueil de la petite enfance se fait ressentir en France depuis

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires)

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) janvier 2013 L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) Sommaire 1. Les résultats provisoires de 2012 2. Perspectives longues 3. L image globale de l année 2012 4. L année

Plus en détail

Extrait du Guide d aide à la codification du BAAC. Document réalisé par l ONISR et le SETRA Avec la collaboration du CETE du Sud-Ouest

Extrait du Guide d aide à la codification du BAAC. Document réalisé par l ONISR et le SETRA Avec la collaboration du CETE du Sud-Ouest Extrait du Guide d aide à la codification du BAAC Document réalisé par l ONISR et le SETRA Avec la collaboration du CETE du Sud-Ouest Décembre 2012 Définition de l accident corporel de la circulation routière

Plus en détail

Calcul du coût moyen d un type d accidents donné

Calcul du coût moyen d un type d accidents donné Calcul du coût moyen d un type d accidents donné L ONISR fournit chaque année dans son bilan de la sécurité routière en France les coûts actualisés des victimes et des dégâts matériels résultant de l insécurité

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Les accidents de la route en lien avec le travail Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Sources de données pour l étude des accidents de la route liés au travail Régimes

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

PORTER A CONNAISSANCE SECURITE ROUTIERE SCoT SAMBRE - AVESNOIS

PORTER A CONNAISSANCE SECURITE ROUTIERE SCoT SAMBRE - AVESNOIS Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Service Sécurité Risques et Crises Cellule Sécurité Routière et Gestion de Crises PORTER A CONNAISSANCE SECURITE ROUTIERE SCoT SAMBRE - AVESNOIS

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Avril 2014 Le nombre d'accidents corporels survenus en avril 2014 ainsi que le nombre de personnes blessées ont baissé par rapport à la même période de l année 2013.

Plus en détail

Les accidents corporels de la route 2008-2012

Les accidents corporels de la route 2008-2012 Les accidents corporels de la route 2008-2012 Editorial Depuis 2002, la lutte contre l insécurité routière est une priorité du Gouvernement. Une forte mobilisation nationale et un programme d actions ambitieux

Plus en détail

Coutances Étude d'accidentologie 2008-2012

Coutances Étude d'accidentologie 2008-2012 SERVICE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 23 Coutances Étude d'accidentologie 28-22 Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Manche . DONNÉES GÉNÉRALES

Plus en détail

Les conduites addictives

Les conduites addictives Les conduites addictives Depuis 2006, l alcool est le premier facteur d accidents au niveau national et est responsable de plus de 29 % des accidents mortels il est présent dans 9% des accidents corporels

Plus en détail

TRAFIC ROUTIER ET ACCIDENTOLOGIE

TRAFIC ROUTIER ET ACCIDENTOLOGIE TRAFIC ROUTIER ET ACCIDENTOLOGIE I II Le trafic routier sur la Communauté d Agglomération du Calaisis Les chiffres de l accidentologie Les chiffres clés de la Communauté d Agglomération du Calaisis Carrefour

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne SECURITE ROUTIERE Les données sont issues de l exploitation des Bulletins d Analyse d Accidents Corporels (BAAC) 24.Source : SETRA-DREIF 2 Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 Observatoire national interministériel de sécurité routière La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 10 mai 2005 Jean CHAPELON, secrétaire général de l ONISR 0 La sécurité routière en France

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3 Préambule C e document d information conçu par l Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) présente la synthèse

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 ans" Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu jeunes de moins de 25 ans Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014 SERVICE EXPERTISE TERRITORIALE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 2014 DGO 2013-2017 Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 " Période d'étude : 2009-2013 Direction Départementale

Plus en détail

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24 Accidents de la route dans le département de la Marne Bilan et évolution 202 20 DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE /24 2/24 Quelques données sur les radars dans le département En 202,

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Octobre 2015 Le nombre d'accidents corporels survenus en octobre 2015 sur les routes du Bas-Rhin, ainsi que le nombre de personnes blessées, ont augmenté, par rapport

Plus en détail

Les accidents de la route dans le Rhône 2008-2012

Les accidents de la route dans le Rhône 2008-2012 Les accidents de la route dans le Rhône 2008-2012 Nombre d'accidents corporels Rhône-Alpes Année 2012 Le département du Rhône concentre plus de 40% des accidents de la région en raison de son caractère

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

Baromètre mensuel avril 2015

Baromètre mensuel avril 2015 SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel avril 2015 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de l

Plus en détail

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013 Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013 Dr Patricia Saraux-Salaün Xavier Samson Mission santé publique, Ville de Nantes Dr Anne

Plus en détail

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE PRÉFET DE LA LOIRE PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE Année 2015 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION...3 1. BILAN 2014...4 1.1. Accidentologie dans le département de la Loire

Plus en détail

Accidents à un seul véhicule sans piéton

Accidents à un seul véhicule sans piéton Accidents à un seul véhicule sans piéton Synthèse Les données utilisées pour cette fiche sont plus particulièrement issues de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) dont

Plus en détail

INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE

INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE INDICATEUR 1 INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE Mesurer la fréquence des accidents de service survenus dans l année. Renseigner sur la sinistralité dans le domaine des accidents de service entrainant

Plus en détail

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation BILAN ROUTIER Portrait de la sécurité routière et de la circulation 2010 UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! Le partage de la route en milieu urbain est l enjeu qui pose le plus grand défi autant aux usagers

Plus en détail

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Direction des Services du Cabinet de la Préfecture Direction Départementale de l Équipement et de l Agriculture Aveyron P Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Bilan décembre

Plus en détail

Poids lourds en 2007

Poids lourds en 2007 Poids lourds en 2007 Avertissements : Toutes les données contenues dans ce document concernent uniquement la métropole. A compter du 1 er janvier 2005, le «tué» est la personne décédée dans les trente

Plus en détail

Baromètre mensuel janvier 2015

Baromètre mensuel janvier 2015 SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel janvier 2015 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de

Plus en détail

8.4. Les accidents. La santé observée dans les régions de France

8.4. Les accidents. La santé observée dans les régions de France La santé observée dans les régions de France Les accidents 8.4 Le contexte Les accidents, souvent générateurs de handicaps sévères et de décès ont un coût à la fois humain, économique et social très lourd.

Plus en détail

LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS Les accidents du trport routier de voyageurs Chapitre 6 LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS En 2000, le trport routier de voyageurs est une activité où le risque d'accident de travail avec

Plus en détail

RISQUES et ENJEUX HUMAINS

RISQUES et ENJEUX HUMAINS Définitions et familles de risques RISQUES et ENJEUX HUMAINS Le risque, c est l exposition à un danger. C est la combinaison de deux composantes : - la probabilité qu intervienne un dommage - la gravité

Plus en détail

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE INTRODUCTION Les accidents de la circulation sont

Plus en détail

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage TEST D'ACCÈS AU DALF CO. ÉPREUVE ÉCRITE 1 : COMPRÉHENSION ÉCRITE Lisez attentivement le document ci-dessous, puis répondez aux questions : Sécurité routière : les Français amorcent un virage Systématisation

Plus en détail

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels Les informations qui suivent sont extraites des bilans établis par : la Gendarmerie Nationale, Groupement de Nouvelle-Calédonie, la Police Nationale,

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

Atlas de la fragilité du Languedoc-Roussillon

Atlas de la fragilité du Languedoc-Roussillon SYNTHESE Atlas de la fragilité du Languedoc-Roussillon Retraités de 55 à 74 ans du régime général Exercice 2010 La mise en œuvre d un observatoire des situations de fragilité traduit la volonté forte de

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Juin 2015 Dans le Bas-Rhin, le nombre de personnes décédées et le nombre de personnes blessées dans un accident de la route en juin 2015 ont baissé, par rapport à

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

Contexte Selon le Baromètre Santé de l Inpes de 2010, 90,2 % des femmes métropolitaines âgées de 15

Contexte Selon le Baromètre Santé de l Inpes de 2010, 90,2 % des femmes métropolitaines âgées de 15 AUTOUR DE LA NAISSANCE Dans le thème «Autour de la naissance» Naissances. Mortalité foetoinfantile. Fiche 5.3 Décembre 2011 Contexte Selon le Baromètre Santé de l Inpes de 2010, 90,2 % des femmes métropolitaines

Plus en détail

REPÈRES. Les mineures mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2009. n 13. Septembre 2010

REPÈRES. Les mineures mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2009. n 13. Septembre 2010 n 13 REPÈRES Septembre 2010 Directeur de la publication : André-Michel VENTRE, Directeur de l INHESJ Rédacteur en chef : Christophe SOULLEZ, chef du département de l ONDRP Les mineures mises en cause pour

Plus en détail

Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière

Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière Période 2012-2014 Direction Principale des Routes Sous Direction des Politiques de l Entretien et de la Sécurité Routière CG 77 - SDPESR -SCSR Service

Plus en détail

Contexte Le cancer de la trachée, des bronches et du poumon a vu sa fréquence augmenter de façon

Contexte Le cancer de la trachée, des bronches et du poumon a vu sa fréquence augmenter de façon PATHOLOGIES CANCERS DU POUMON Contexte Le cancer de la trachée, des bronches et du poumon a vu sa fréquence augmenter de façon considérable depuis les années 1950 dans la plupart des pays industrialisés,

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail

Les grandes données de l accidentologie. Caractéristiques et causes des accidents de la route

Les grandes données de l accidentologie. Caractéristiques et causes des accidents de la route Les grandes données de l accidentologie Caractéristiques et causes des accidents de la route Mai 24 SÉCURITÉ ROUTIÈRE - LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE Préambule Ce document d information conçu

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Février 2014 Le nombre d'accidents corporels survenus en février 2014 ainsi que le nombre de personnes blessées, et particulièrement le nombre de personnes blessées

Plus en détail

Synthèse générale de l année 2004

Synthèse générale de l année 2004 Synthèse générale de l année 2004 Pour la première fois cette année, le bilan France entière inclut les résultats enregistrés dans les quatre départements d outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion).

Plus en détail

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 Rapport statistique des accidents du travail de 2006 1 Introduction La déclaration d accident du travail constitue le socle de la collecte des données relatives

Plus en détail

Quelle efficacité en 35 ans? Forum France Traumatisme Crânien. Évolution de la mortalité routière 03/12/2009. Les choix du CISR du 18/12/2002

Quelle efficacité en 35 ans? Forum France Traumatisme Crânien. Évolution de la mortalité routière 03/12/2009. Les choix du CISR du 18/12/2002 Quelle efficacité en 35 ans? Forum France Traumatisme Crânien 9 juin 2006 Claude GOT Deux ruptures brutales ont été observées Elles ont toutes les deux été provoquées par des décisions politiques Juillet

Plus en détail

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière 1 Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière Introduction L Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)

Plus en détail

Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A.

Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A. Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A. INTRODUCTION Moyens de transport = élément clé de expansion économique; Certains effets

Plus en détail

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance Définition Un accident corporel (mortel ou non mortel) de

Plus en détail

Première problématique. Quel programme de prévention et de gestion des risques pour l équilibre de la branche automobile?

Première problématique. Quel programme de prévention et de gestion des risques pour l équilibre de la branche automobile? Première problématique Quel programme de prévention et de gestion des risques pour l équilibre de la branche automobile? Introduction Problématique Méthodologie : Plan de communication - Recueil des textes

Plus en détail

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE PREFECTURE DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Le 17 janvier 2011 PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE par Monsieur Jean DAUBIGNY, préfet de la région Pays de la Loire,

Plus en détail

Bilan sécurité routière 2014

Bilan sécurité routière 2014 CABINET DU PREFET BUREAU DE LA COMMUNICATION INTERMINISTERIELLE PREFECTURE DE L'AUDE Bilan sécurité routière 2014 Conférence de presse du 6 février 2015 Sommaire 1) L'accidentalité en 2014 2) Les actions

Plus en détail

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière Sécurité routière Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu de la Sécurité Routière ETE 2003 Sécurité routière Sommaire Communiqué d actualité A l occasion du second chassé croisé de l été 2003, la Sécurité

Plus en détail

Relevé et évolution des accidents corporels en. Seine-et-Marne

Relevé et évolution des accidents corporels en. Seine-et-Marne Sommaire Pages Eléments de contexte...2 Comparatif régional de l accidentalité...3 Bilan et évolution de l accidentalité 2012-...4 Évolution de l accidentalité en sur 20 ans...5 La politique de contrôle

Plus en détail

Jeunes adultes (18 à 24 ans)

Jeunes adultes (18 à 24 ans) Jeunes adultes (18 à 24 ans) Synthèse Les données utilisées pour cette fiche sont plus particulièrement issues de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) dont le fichier

Plus en détail

Contexte SIDA PATHOLOGIES. Dans le thème «Pathologies» Mortalité générale et espérance de vie. Mortalité prématurée. Maladies cardiovasculaires.

Contexte SIDA PATHOLOGIES. Dans le thème «Pathologies» Mortalité générale et espérance de vie. Mortalité prématurée. Maladies cardiovasculaires. PATHOLOGIES SIDA Dans le thème «Pathologies» Mortalité générale et espérance de vie. Mortalité prématurée. Maladies cardiovasculaires. Cancers : vue d ensemble. Cancers du poumon. Cancers du sein. Cancers

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 24 DOSSIER DE PRESSE Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction Lundi 2 octobre 24 à 5h Sur la RD

Plus en détail

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44 ORST Charentes - Baromètre régional Santé au travail 14. Synthèse Cette analyse, à visée descriptive, met en évidence la diversité dans le recueil comme dans l exploitation des données des accidents du

Plus en détail

Insécurité routière et délinquance routière en 2014

Insécurité routière et délinquance routière en 2014 Sanctions pénales Sous la direction de Rapport annuel 2015 de l ONDRP Insécurité routière et délinquance routière en 2014 Observatoire national interministériel de la sécurité routière La criminalité en

Plus en détail

BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE

BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE > Retour accueil BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE SEINE-SAINT-DENIS - 2006 Bilan et évolution de l accidentologie Répartition des accidents selon le type de conflit

Plus en détail

Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013

Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013 Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 213 www.haute-savoie.gouv.fr Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Bilan

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2004-2013 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2004-2013 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2004-2013 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

La Nouvelle tarification des risques professionnels Accidents du travail et maladies professionnelles

La Nouvelle tarification des risques professionnels Accidents du travail et maladies professionnelles La Nouvelle tarification des risques professionnels Accidents du travail et maladies professionnelles 1 La nouvelle tarification ne change pas dans son principe mais elle est plus simple à comprendre et

Plus en détail

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER -1 Édition #2014 < ALLO > UN COUP DE FIL AU VOLANT, UN

Plus en détail

Bilan de l'accidentologie

Bilan de l'accidentologie La Sécurité Routière dans le Département du Pas-de-Calais Bilan de l'accidentologie provisoire 2014 En attente des données validées par l ONISR (Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière

Plus en détail

Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention

Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention Indicateur n 2-3 : Indicateurs sur le dépistage du cancer 1 er sous-indicateur : taux de participation au

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel FEVRIER 211 7/3/11 Données de l'observatoire départemental 211 21 Variation 21/211 Aisne National 23 3-7 -23,3% +1,6% Tués 3 4-1 -25,% +7,5% Blessés

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie»

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Contrôle 2 roues-motorisés et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» le vendredi 24 mai 2013 au Grand Travers à Carnon Le Préfet de l Hérault

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES. Réunion PDASR. Mardi 3 février 2015

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES. Réunion PDASR. Mardi 3 février 2015 Réunion PDASR Mardi 3 février 2015 1 Accidentologie Données 2014 et évolutions 2010/2014 (source ODSR de la Meuse, données consolidées) 2 3 Département de la Meuse Direction Départementale des Territoires

Plus en détail

Bilan 2010 des accidents corporels en Alsace

Bilan 2010 des accidents corporels en Alsace RAPPORT Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Service Transports Février 22 Bilan 2 des accidents corporels en Avis aux lecteurs Définitions Accident corporel : accident

Plus en détail

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013 La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre Majeurs et mineurs par les services de Police en 2013 Antoine le graët, Chargé d études statistiques à l ONDRP 2 Principaux enseignements

Plus en détail

Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire national interministériel de la sécurité routière Baromètre du mois de embre 2015 Bilan du mois 262 personnes 262 personnes seraient édées seraient sur édées les routes sur en les embre routes

Plus en détail

3. Analyse exploratoire

3. Analyse exploratoire Bilan de l étude de faisabilité «prévention des traumatismes d origine accidentelle» Mouloud Haddak, INRETS-UMRESTTE 1 / Handicap International 1. Préambule Il faut d abord souligner que cette étude de

Plus en détail

G- Annexe. du plan. départemental. de contrôles routiers

G- Annexe. du plan. départemental. de contrôles routiers G- Annexe du plan départemental de contrôles routiers 2013 Annexe 1 : répartition des accidents mortels en Morbihan en 2012 Annexe 2 : répartition des accidents mortels en Morbihan sur la période 2008-2012

Plus en détail

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier Observatoire Régional de Sécurité Routière Ministère de l Egalité des Territoires et du Logement - Ministère de l'ecologie,

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012 Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau Paris, le 24 janvier 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Manuel VALLS, ministre de l'intérieur, annonce un bilan de l accidentalité routière

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré CONFÉRENCE DE PRESSE Jeudi 19 janvier 2015 Préfecture salle Michel Debré LA SÉCURITÉ EN MAINE-ET-LOIRE BILAN 2014 PERSPECTIVES 2015 SÉCUTITÉ ROUTIÈRE BILAN et PERSPECTIVES Le bilan 2014 de l'insécurité

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE Novembre 2013 I. INTRODUCTION : L obligation d assurance automobile, apparue en 1958 -durant l ère coloniale-, a été reconduite après l indépendance. C est en 1974 que le législateur

Plus en détail

Les Français sur les routes

Les Français sur les routes Les Français sur les routes Institut CSA pour RTL et Auto Plus Décembre 2013 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA / RTL / AUTO PLUS réalisé par Internet du 17 au 19 décembre 2013. Echantillon

Plus en détail

Trafic, véhicules et réseaux routiers

Trafic, véhicules et réseaux routiers Les transports représentent une composante fondamentale de l économie, en soi et en tant que facteur de production pour la plupart des autres activités économiques. Ils ont de nombreux d effets sur l environnement

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE -------------------------

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres DIRECTIVE N 14/2009/CM/UEMOA PORTANT INSTITUTION ET ORGANISATION D UN SYSTEME D INFORMATION SUR LES ACCIDENTS

Plus en détail

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez Janvier 2014 Tableaux de bord annuels sur les

Plus en détail

L enfant et l accident de la route en Franche-Comté étude de la période 1999-2003

L enfant et l accident de la route en Franche-Comté étude de la période 1999-2003 direction régionale de l Équipement Franche-Comté observatoire régional de la sécurité routière Illustrations : «La rue de tous les dangers» S. Girardet et P. Rosado - Collection «Citoyens en herbe» -

Plus en détail

Les violences et les incivilités recensées dans le football amateur. lors de la saison 2013-2014. La criminalité en France

Les violences et les incivilités recensées dans le football amateur. lors de la saison 2013-2014. La criminalité en France La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Les violences et les incivilités recensées dans le football amateur lors de la saison 2013-2014 Antoine LE GRAET, Chargé d études à l ONDRP Pour

Plus en détail