Des actions pour protéger les mares

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des actions pour protéger les mares"

Transcription

1

2

3 Des actions pour protéger les mares L intérêt porté aux mares temporaires est récent et résulte d une prise de conscience provoquée par leur destruction accélérée aux cours des dernières décennies. Celle-ci a motivé une réflexion générale sur leur gestion et leur conservation qui s est traduite par le lancement de nombreuses actions pour la conservation de ces milieux : Programme européen Life «Conservation des habitats naturels et des espèces d intérêt communautaire prioritaire de la Corse» ( ) : amélioration des connaissances sur la flore d une vingtaine de mares Programme européen Life Nature «Conservation des mares temporaires» ( ) 7 sites (3 en Languedoc-Roussillon, 3 en PACA, 1 seul site en Corse) Objectifs : Parvenir à une bonne gestion des 7 sites étudiés et développer des outils et des méthodes de gestion qui soient transférables aux autres mares temporaires du bassin méditerranéen

4 Des actions pour protéger les mares Création de la Réserve Naturelle des Tre Padule de Suartone par décret du 11 décembre 2000 (1 gestionnaire : l OEC, 4 mares, 217 hectares) Programme complémentaire ( ) sur 4 sites de Corse : Capandola (3), Tre Padule de Suartone (4), Chevanu, Tour d Olmeto Etudes, suivis scientifiques, aménagements, actions de sensibilisation Programme d action pour la conservation des mares temporaires de Corse : 20 sites pilotes, 6 volets : inventaire, gestion, animation d un réseau d acteurs, recherche, échanges et communication

5 Le programme d action pour la conservation des mares temporaires de Corse Afin de prendre en compte l ensemble des mares temporaires de Corse, l Office de l Environnement de la Corse en collaboration avec l Agence de l Eau RM&C et la DREAL a lancé un programme d action pour la conservation des mares temporaires. L objectif est d établir dans un futur proche une politique de gestion globale de cet habitat, selon les orientations suivantes : - Inventorier - Connaître (suivis scientifiques, études,...) - Protéger (aménagements, surveillance, ) - Expérimenter et transférer les mesures de gestion - Animer un réseau d acteurs - Informer et sensibiliser le grand public, les élus, les propriétaires et les scolaires

6 Les contenus de ce projet ont été déclinés en fonction des programmes de cycle 3 et sont à la croisée de plusieurs pôles retenus par le ministère de l éducation nationale : la biodiversité, l évolution des paysages (facteurs naturels et humains), la gestion des environnements (mise en valeur, risque de dommages) Il a pour objectif de permettre aux élèves d acquérir : - des connaissances (biodiversité, cycle de l eau, chaîne alimentaire, actions de l homme et ses impacts, histoire et usages des mares) - des capacités (lecture de paysage, mesure de différents paramètres physiques, expérimentations) - des attitudes (travailler en équipe, manipuler les animaux avec précautions, déranger le milieu naturel le moins possible, etc.) Il s agit donc de proposer aux élèves des méthodes et des approches intéressantes pour les inviter à une responsabilisation et un plus grand respect de cet écosystème singulier

7 Il s appuie sur divers outils complémentaires (fascicule pédagogique, posters avec magnets, carnet terrain, maquette) et comprend 8 séances d animation : trois assurées par l animateur * (deux sorties sur le terrain et une rencontre en classe), les autres par l enseignant. Les animations pédagogiques menées sur site (Barcaggio, E Cannucciole, Canusellu, Réserve Naturelle des Tre Padule de Suartone) et organisées autour d ateliers aux approches variées (scientifique, naturaliste, ludique ou encore sensorielle) sont complétées par des interventions en classe. Elles sont assurées par : - l Office de l Environnement de la Corse - le Conseil Général de Corse du Sud - le Syndicat Elisa - le Conservatoire des Espaces Naturels de Corse

8 Les outils à disposition Fascicule pédagogique : élaboré à partir de l outil pédagogique issu du programme life «mares temporaires»

9 Les outils à disposition Posters avec magnets : 2 visuels, 30 espèces

10 Les outils à disposition Posters avec magnets : 2 visuels, 30 espèces

11 Les outils à disposition Maquette avec médaillons représentant les différentes espèces, les menaces et le cycle hydrologique

12 Les outils à disposition Maquette avec médaillons représentant les différentes espèces, les menaces et le cycle hydrologique

13 Les outils à disposition Maquette avec médaillons représentant les différentes espèces, les menaces et le cycle hydrologique

14 Les outils à disposition Carnet terrain Matériel divers : boîte loupe, loupes, bacs, mètre ruban, tarière, etc.

15 Les outils à disposition Carnet terrain Matériel divers : boîte loupe, loupes, bacs, mètre ruban, tarière, etc.

16 Les sites d animation

17 Contenu des séances d animation Le projet tel qu il a été conçu se compose de 8 séances : 5 assurées par l enseignant et 3 par l animateur * - Séance 1 : représentations sur les mares temporaires et préparation de la première sortie Objectifs pédagogiques : - Recueil de représentations (définir une mare temporaire, se familiariser avec la faune et la flore des mares) - S initier à la lecture d une carte et apprendre à s orienter - Préparer la sortie (matériel à emporter, méthode pour recenser les espèces, )

18 Contenu des séances d animation - Séance 2 *: sortie en phase sèche (début Octobre) 1 journée Objectifs pédagogiques : Lire une carte et s orienter ; Rechercher la mare

19 Contenu des séances d animation - Séance 2 *: sortie en phase sèche (début Octobre) 1 journée Objectifs pédagogiques : Découvrir l habitat mare temporaire, observer ce milieu et le caractériser ; Réaliser des mesures (dimensions)

20 Contenu des séances d animation - Séance 2 *: sortie en phase sèche (début Octobre) 1 journée Objectifs pédagogiques : Découvrir la flore des mares temporaires et s initier à une technique de suivi scientifique

21 Contenu des séances d animation - Séance 2 *: sortie en phase sèche (début Octobre) 1 journée Objectifs pédagogiques : Associer les espèces et leurs habitats ; Reconstituer une chaîne alimentaire ; Mettre en évidence les inter-dépendances entre les êtres vivants

22 Contenu des séances d animation - Séance 2 *: sortie en phase sèche (début Octobre) 1 journée Objectifs pédagogiques : Examen de l évolution des usages et de l occupation du sol ; Analyse de la situation actuelle (traces de l homme, )

23 Contenu des séances d animation - Séance 3 : Bilan de la sortie, l écosystème «Mare temporaire» et les relations entre espèces. Présentation des fiches du jeu de rôle Objectifs pédagogiques : - Positionner les espèces en fonction de leur milieu de vie - Explorer un exemple de relations entre espèces : qui mange qui? - Développer avec les élèves une première approche de la notion de biodiversité - Mettre en évidence l influence de l homme dans la protection des mares temporaires

24 Contenu des séances d animation - Séance 4 *: Rencontre en classe avec le responsable technique, gestionnaire des sites (½ journée, 3 h avec pause) Objectifs pédagogiques : - Préciser les enjeux de préservation et la spécificité de ces écosystèmes - Identifier les menaces pesant sur ces écosystèmes - Mettre en évidence le rôle de l homme dans ces menaces et les actions bénéfiques ou raisonnées qu il est capable d entreprendre - Faire découvrir les moyens de protéger les mares (jeu de rôle) et responsabiliser les élèves à leur protection

25 Contenu des séances d animation - Séance 4 *: Rencontre en classe avec le responsable technique du projet, gestionnaire des sites (½ journée, 3 h avec pause)

26 Contenu des séances d animation - Séance 5 : Bilan de l intervention du gestionnaire et préparation de la dernière sortie Objectifs pédagogiques : - Mettre en évidence l influence de l homme dans la protection des mares temporaires - Synthétiser les contenus de l intervention de l animateur (biodiversité, nuisances, risques, rôle de l homme) - Illustrer le fonctionnement hydrologique d une mare temporaire - Préparer la deuxième sortie sur le terrain (espèces de la phase inondée notamment)

27 Contenu des séances d animation - Séance 6 *: deuxième sortie sur le terrain (Avril-Mai) 1 journée Objectifs pédagogiques : - Découvrir l habitat mare temporaire, Observer ce milieu et le caractériser ; Réaliser des mesures (niveau d eau) ; - Illustrer le cycle annuel et comprendre le fonctionnement hydrologique d une mare temporaire

28 Contenu des séances d animation - Séance 6 *: deuxième sortie sur le terrain (Avril-Mai) 1 journée Objectifs pédagogiques : Mettre en évidence le rôle de l argile dans l imperméabilité du sol et la formation de la mare temporaire

29 Contenu des séances d animation - Séance 6 *: deuxième sortie sur le terrain (Avril-Mai) 1 journée Objectifs pédagogiques : Découvrir la flore et la faune ; reconstituer un cycle biologique (amphibiens, libellules)

30 Contenu des séances d animation - Séance 6 *: deuxième sortie sur le terrain (Avril-Mai) 1 journée Objectifs pédagogiques : Découvrir la flore et la faune ; reconstituer un cycle biologique (amphibiens, libellules)

31 Contenu des séances d animation - Séances 7 et 8 : Bilans, évaluations des élèves et réalisation des différentes actions de communication du savoir acquis Objectifs pédagogiques : - Evaluer les élèves - Valoriser le savoir acquis (compte rendus, exposés, article dans le journal de l école, poster,.

32 Financement du projet Les outils pédagogiques (posters avec magnets et maquette) ont été cofinancés par l OEC, l Agence de l Eau RM&C et la DREAL Corse De 2007 à 2011 : financement des transports et des animations par l OEC (convention OEC / CEN Corse pour les animations des classes de Haute-Corse) Pour : Cofinancement de l ensemble du projet (animations, transports, petit matériel d animation) par l OEC et l Agence de l Eau à hauteur de TTC

33 Mettre en place une fiche d évaluation de l outil à destination des enseignants Difficulté à récupérer les productions des écoles en fin d année Sorties sur site conditionnées par les conditions hydrologiques Certaines notions et jeu de rôle difficiles à appréhender pour les CE2 (privilégier les CM1, CM2 ou les classe mixtes) Etablir une passerelle entre le cycle 3 et le collège (6 e, 5 e ) Mettre à jour le fascicule pédagogique (chaîne alimentaire, liste des espèces présentes sur les sites)

34 Objectif Créer un outil de sensibilisation pour les scolaires, coordonné à l échelle régionale, sur la thématique des zones humides pour mettre l enfant en position d acteur et le sensibiliser à la complexité de la gestion de ces milieux Groupe de travail : OEC, DREAL, Agence de l Eau RM&C, Education Nationale, Gestionnaires et acteurs des zones humides (Conservatoire du Littoral, Conseils Généraux, CAUE 2B, Associations d éducation à l Environnement, PNRC, Syndicat Elisa, ) Jeu de plateau avec une double entrée : - Globale : autour d un bassin versant - Spécifique : par type de zone humides (lagunes, mares temporaires, lacs, ) Les fascicules pédagogiques : Réalisés par l Education Nationale en collaboration avec le groupe de travail pour répondre au mieux aux exigences des programmes scolaires (biodiversité, évolution des paysages et gestion des environnements)

35 Le jeu de plateau Objectif : Encadrer le rendu du travail des élèves à partir de la mise en œuvre d un projet d école qui s appuie sur les fascicules pédagogiques dédiés à un type de zone humide (lagunes et mares temporaires )

36 Le jeu de plateau 2 niveaux de lecture : - Jeu de rôle à l échelle du bassin versant - Jeu de l oie et jeu contre la montre pour chaque type de zone humide

37 Il s appuie sur un fascicule pédagogique et comprend 8 séances d animation : - Séance 1 : positionnement du problème - Séance 2 : positionnement du problème - Séance 3 : Sortie sur le terrain - Séance 4 : Synthèse de la sortie - Séance 5 : Les «rôles» des lagunes - Séance 6 : Rencontre avec les gestionnaires - Séances 7 et 8 : Synthèse

38 Perspectives Jeu de plateau : phase test terminée, phase de correction en cours puis duplication Rédiger les fascicules pédagogiques pour les autres types de zones humides rencontrées en Corse : - Vallées alluviales (CEN Corse en charge du projet) - Tourbières, lacs et pozzines (lancement prévu courant 2013)

Convention-cadre de partenariat entre

Convention-cadre de partenariat entre D O S S I E R D E P R E S S E Convention-cadre de partenariat entre le Syndicat intercommunal de rivière du Calavon-Coulon, le Conservatoire d espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d Azur et le Parc

Plus en détail

Plateforme recherche - gestion

Plateforme recherche - gestion Plateforme recherche - gestion en faveur des lagunes méditerranéennes Sept. 14 I. En préambule Objectifs La plateforme recherche - gestion en faveur des lagunes méditerranéennes est un espace d échanges

Plus en détail

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Contexte La Lagune de Bouin se trouve sur un polder créé à dans les années 1960. Il s'agit d'une propriété

Plus en détail

Les Parcs naturels régionaux

Les Parcs naturels régionaux Les Parcs naturels régionaux Des collectivités territoriales engagées pour la préservation de la biodiversité Thierry MOUGEY - Fédération des PNR de France DÉFINITION D UN PARC NATUREL RÉGIONAL Peut être

Plus en détail

Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne

Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne Montant du projet : 6617 Montant du soutien du projet : 2300 MPT MJC HARTELOIRE 39 AVENUE CLEMENCEAU BP 18311 29283 BREST CEDEX TEL :

Plus en détail

Programme éducatif à l environnement

Programme éducatif à l environnement Ti Forestié 1 Programme éducatif à l environnement Ti Forestié! Ti Forestié 2 AUX QUESTIONS TOUTES NATURELLES Comment grâce à la découverte de la forêt sensibiliser les enfants à l importance des espaces

Plus en détail

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA 20 juin 2011 Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA Annabelle Jaeger, Conseillère régionale déléguée à la Biodiversité 24 novembre 2011 Eléments de contexte Le constat : au rythme actuel,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 25 mai 2016. Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 25 mai 2016. Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières DOSSIER DE PRESSE Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières Mercredi 25 mai 2016 Maison de la réserve Naturelle de la tourbière des Dauges à Saint-Léger-la-Montagne

Plus en détail

Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique

Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique Gilles PINAY Président du CRESEB Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique Retours d expériences Contact : Laurent Grimault laurent.grimault@region-bretagne.fr 02.22.93.98.04

Plus en détail

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique 1. Responsable du projet Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière Centre administratif Ile de

Plus en détail

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Coordinateur : Sylvie VARRAY -Fédération des Conservatoires d espaces naturels Avec le soutien de : Séminaire du Centre de

Plus en détail

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Contact presse : Murielle THERMED Directrice du Développement et de la Communication Parc Naturel Régional de la Martinique Tél. : 06

Plus en détail

Scenario pour un Observatoire de la biodiversité de Midi-Pyrénées

Scenario pour un Observatoire de la biodiversité de Midi-Pyrénées Scenario pour un Observatoire de la biodiversité de Midi-Pyrénées Contexte La région Midi-Pyrénées bénéficie d un patrimoine naturel exceptionnel. Il faut toutefois constater un déficit de connaissance

Plus en détail

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012 Zones humides De la connaissance à...... La gestion Mercredi 25 avril 2012 - Présentation Forum des Marais Atlantiques - Prélocalisation - Inventaire - Les zones humides prioritaires Le Forum des Marais

Plus en détail

Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France

Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France Paris, 22 septembre 2010 SIFEE Delphine MORANDEAU Chargée de mission biodiversité Ministère de l écologie, de l énergie, du développement

Plus en détail

Animé par le Syndicat Mixte Camargue Gardoise

Animé par le Syndicat Mixte Camargue Gardoise 11 11 ème Conseil des Marais Le réseau des Ambassadeurs du patrimoine- Biodiversité et Paysage Animé par le Syndicat Mixte Camargue Gardoise Intervention de Pauline Constantin (chargée de mission au SMCG)

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Natura 2000, qu est ce que c est? Définition : Natura 2000 est un réseau européen de sites naturels résultant de l application de deux directives européennes : la

Plus en détail

Plan Loire Grandeur Nature

Plan Loire Grandeur Nature Plan Loire Grandeur Nature 2007/2013 Réunion des Plateformes «Patrimoine» et «Eau, espaces, espèces» éducation/sensibilisation à l environnement mercredi 09 décembre 2009 la Fédération, Élaboration du

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Centre de ressources Loire nature

Centre de ressources Loire nature Centre de ressources Loire nature Stéphanie Hudin Fédération des Conservatoires d espaces naturels Coordinateur : Avec le soutien de Contexte de mise en œuvre Loire nature Plan Loire Grandeur Nature Schéma

Plus en détail

Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan)

Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan) Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan) Ce voyage est organisé pour les élèves de soit élèves, parents nous accompagneront. Le lieu

Plus en détail

Formation 2015 «Stage d initiation à l écologie»

Formation 2015 «Stage d initiation à l écologie» Présentation de la formation / stage Cette formation d'une semaine permet de s'initier concrètement aux méthodes de suivis faunistiques et floristiques utilisées pour la gestion du patrimoine naturel de

Plus en détail

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 novembre 2009 Les partenaires Rectorat de l Académie de la Guadeloupe Direction de l Agriculture et de la Forêt

Plus en détail

Le réseau des lacs alpins

Le réseau des lacs alpins François TRUSSON Chargé de mission «montagne», Conseil régional Rhône-Alpes Le réseau des lacs alpins L es montagnes occupent une place importante dans la maîtrise et à la réduction des pollutions, mais

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD -

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - - Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - 1 . Comment à son niveau et avec ses moyens peut-on initier et contribuer à une gestion de l

Plus en détail

STRATEGIE GLOBALE POUR LA BIODIVERSITE EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR. CRB 3 juin 2014

STRATEGIE GLOBALE POUR LA BIODIVERSITE EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR. CRB 3 juin 2014 STRATEGIE GLOBALE POUR LA BIODIVERSITE EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR CRB 3 juin 2014 Une démarche de co-construction depuis 2010 : 1 - Diagnostic partagé (état de la biodiversité, relations homme-nature,

Plus en détail

Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et. de valorisation de la biodiversité Aquitaine

Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et. de valorisation de la biodiversité Aquitaine Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et de valorisation de la biodiversité Aquitaine Samedi 15 février 2014 Le site Le domaine de Certes-Graveyron

Plus en détail

Séminaire sur l évaluation environnementale des documents d urbanisme. 5 novembre 2013 DREAL F. Nassiet. Études urbaines

Séminaire sur l évaluation environnementale des documents d urbanisme. 5 novembre 2013 DREAL F. Nassiet. Études urbaines Séminaire sur l évaluation environnementale des documents d urbanisme 5 novembre 2013 DREAL F. Nassiet 1 La TVB de l agglomération de la Rochelle : Une première étape, le schéma prospectif des liaisons

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

BTS Gestion et Protection de la Nature Par apprentissage. La nature vous passionne, faîtes en votre métier!

BTS Gestion et Protection de la Nature Par apprentissage. La nature vous passionne, faîtes en votre métier! BTS Gestion et Protection de la Nature Par apprentissage La nature vous passionne, faîtes en votre métier! Une formation tournée vers l étude, la gestion et la valorisation de la biodiversité 10 h de matières

Plus en détail

Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE

Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE Journées d échanges sur les espèces exotiques envahissantes

Plus en détail

RENATURA. et la protection de la mangrove en République du Congo. Rapport d activité : Journée mondiales des zones humides - 2011

RENATURA. et la protection de la mangrove en République du Congo. Rapport d activité : Journée mondiales des zones humides - 2011 Rapport d activité : Journée mondiales des zones humides - 2011 RENATURA et la protection de la mangrove en République du Congo Guichel Bisty, Givley Bokaka, Sophie Dupille 1 www.renatura.asso.eu.org /

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE COLLEGE ANTOINE DE SAINT EXUPERY DE BRAY SUR SOMME LE POLE HYDRAULIQUE ET MECANIQUE D ALBERT (P.H.M.A.

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE COLLEGE ANTOINE DE SAINT EXUPERY DE BRAY SUR SOMME LE POLE HYDRAULIQUE ET MECANIQUE D ALBERT (P.H.M.A. CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE COLLEGE ANTOINE DE SAINT EXUPERY DE BRAY SUR SOMME ET LE POLE HYDRAULIQUE ET MECANIQUE D ALBERT (P.H.M.A.) CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : Le Collège

Plus en détail

Éducation civique et Éducation pour un Développement Durable à l école primaire

Éducation civique et Éducation pour un Développement Durable à l école primaire Éducation civique et Éducation pour un Développement Durable à l école primaire Istanbul mars 2008 Evelyne Touchard Conseillère pédagogique Inspection académique de l Isère Objectifs de la formation Connaître

Plus en détail

CLE Groupe «Biodiversité»

CLE Groupe «Biodiversité» CLE Groupe «Biodiversité» AUTEUR/ÉMETTEUR COMPTE RENDU DE RÉUNION DATE DE LA RÉUNION Mission Développement Durable 17/01/2011 PARTICIPANTS Ville d Angers/ Angers Loire Métropole/ groupe projet (en interne)

Plus en détail

CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE

CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE BIODIVERSITÉ ET MILIEU FERROVIAIRE CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE En amont d une séance en classe, la fiche d information

Plus en détail

Agissons ensemble pour la préservation de la nature

Agissons ensemble pour la préservation de la nature GREAT Med 6 novembre 2014 Le CEN PACA acteur régional reconnu Agissons ensemble pour la préservation de la nature Le CEN PACA et la préservation des milieux littoraux «Conservatoire d Espaces Naturels

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015

JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015 10 ème édition JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015 DANS MA NATURE Communauté de Communes du Sud-Est du Pays Manceau Brette-les-Pins Challes Changé Parigné-l Évêque Saint-Mars-d Outillé Depuis 2006, la

Plus en détail

Module P1 Code Descriptif Type d activités Niveaux. La diversité des insectes aquatiques

Module P1 Code Descriptif Type d activités Niveaux. La diversité des insectes aquatiques Module P1 Co Descriptif Type d activités Niveaux P1 Le Module P1 est composé 2 ateliers: La diversité s insectes aquatiques Par la Société Entomologique France Association s Coléoptéristes Français A l'ai

Plus en détail

Séminaire régional LandLife : «Repenser et fonder l'intendance du territoire en France»

Séminaire régional LandLife : «Repenser et fonder l'intendance du territoire en France» Montpellier SupAgro, 22 avril 2013 Le projet LandLife : Avec la collaboration du : Jacques LEPART Président - Conservatoire d'espaces naturels du Languedoc-Roussillon MOT D'ACCUEIL - INTRODUCTION Le projet

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

AU CŒUR RÈGLES DU JEU. C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme

AU CŒUR RÈGLES DU JEU. C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme RÈGLES DU JEU C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme Présentation et règles du jeu de cartes «La cohésion sociale au cœur du développement durable» Un jeu pour travailler ensemble sur

Plus en détail

LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER

LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER Responsables : Université de Nice Sophia Antipolis - Monsieur Ricardo Gonzalez, Professeur d'histoire et Archéologie antiques. Lycée Technique de l Hôtellerie

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin

Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin Les différents temps de travail se sont déroulés avec des méthodes en démarche participative (

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction mobilité, emplois,carrières. Note de mobilité SG/SRH/SDMEC/2015-758

Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction mobilité, emplois,carrières. Note de mobilité SG/SRH/SDMEC/2015-758 Secrétariat général Service des ressources humaines Sousdirection mobilité, emplois,carrières 78, rue de Varenne 75349 PARIS 07 SP 0149554955 Note de mobilité SG/SRH/SDMEC/2015758 09/09/2015 Date de mise

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES Les Réserves Naturelles Régionales en Région Pays de la Loire Références juridiques Définition Code de l environnement, art. L. 332-1 à L. 332-27, intégrant : Loi n 2002-276 du 27 février 2002 relative

Plus en détail

Formation sur les milieux humides Laignes 5 octobre 2015

Formation sur les milieux humides Laignes 5 octobre 2015 Formation sur les milieux humides Laignes 5 octobre 2015 Contacts utiles: Syndicat Intercommunal des Cours d Eau Châtillonnais Contrat SEQUANA Pauline GERMANAUD 21 bd Gustave Morizot, 21400 Châtillon sur

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN INFORMATIQUE

STAGE : TECHNICIEN EN INFORMATIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012 REGION POITOU-CHARENTES GESTION DE LA FUTURE RESERVE NATURELLE REGIONALE DU BOCAGE DES ANTONINS APPEL A MANIFESTATION D'INTERET CAHIER DES CHARGES REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000

Plus en détail

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay,

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay, FICHE DE SYNTHESE Contexte : Les zones humides sont des milieux rares à l échelon national (4% du territoire) et fortement menacés par les activités anthropiques. La publication, en France en 1994, de

Plus en détail

JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE 2013

JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE 2013 Structures porteuses du Pôle-relais : www.pole-lagunes.org APPEL A PROJETS JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE 2013 «1913-2013 : cent ans de protection» En Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d Azur

Plus en détail

Convention Agriculture en zones humides

Convention Agriculture en zones humides Convention Agriculture en zones humides Programme d actions territoriaux 07/04/11 Stéphanie GILARD, en charge de l animation de la convention Contexte et objectif Première convention signée entre le MEDDTL

Plus en détail

PRIX DU POLE-RELAIS LAGUNES MEDITERRANEENNES 2013

PRIX DU POLE-RELAIS LAGUNES MEDITERRANEENNES 2013 Structures porteuses du Pôle-relais : www.pole-lagunes.org APPEL A PROJETS PRIX DU POLE-RELAIS LAGUNES MEDITERRANEENNES 2013 «Culture et création artistique en territoire lagunaire» En Languedoc-Roussillon,

Plus en détail

PREAMBULE CPIE Pays gersois propose Apprendre à mieux respecter notre milieu de vie.

PREAMBULE CPIE Pays gersois propose Apprendre à mieux respecter notre milieu de vie. PREAMBULE Le CPIE Pays gersois propose aux classes de primaire un projet pédagogique en 3 phases. L objectif général est : Apprendre à mieux respecter notre milieu de vie. A l intérieur de chaque phase,

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

LES FORMATIONS SUR SITE À LA DEMANDE

LES FORMATIONS SUR SITE À LA DEMANDE LES FORMATIONS SUR SITE À LA DEMANDE Cette dernière partie présente les formations qui peuvent être organisées et menées dans votre centre ou votre association, à l attention d un groupe de bénévoles et/

Plus en détail

Fiches action 0 / ANIMATION DU SITE NATURA 2000

Fiches action 0 / ANIMATION DU SITE NATURA 2000 0 / ANIMATION DU SITE NATURA 2000 Objectif : Mise en œuvre des fiches action, veille, gestion administrative Résultats : Meilleure protection des espèces et des habitats Description : Mise en œuvre des

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE

COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE EC 1 : Documentation scientifique et technique COURS N : 1 PAR : Sahbi SIDHOM MCF. Université de Lorraine & Lab. LORIA / KIWI CONTENU PÉDAGOGIQUE DE L UE EC

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

Fiche technique. Réservations Thème Public : Hors écoles Public : Écoles et collèges. Objectifs»Amener le public à prendre conscience des conséquences

Fiche technique. Réservations Thème Public : Hors écoles Public : Écoles et collèges. Objectifs»Amener le public à prendre conscience des conséquences Réservations Thème Public : Hors écoles Public : Écoles et collèges Présentation de l atelier éducatif Aménagement urbain, développement durable. Agriculture urbaine. Créez et entretenez votre propre jardin

Plus en détail

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007 La charte pour l environnement au niveau local : enjeux et rôles des actions de communication et de sensibilisation CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011 VARENIO

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

à l environnement et au développement durable

à l environnement et au développement durable Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement éducation à l environnement et au développement durable Offre pédagogique nature & jardin 2016 pour les groupes scolaires du cycle 1 au cycle 3 à la

Plus en détail

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM]

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] Entre La commune (ou autre collectivité) de [nom de la collectivité], propriétaire du site [nom du site] représentée par son maire

Plus en détail

Plan national d action pour les milieux humides - Pôles-Relais et CESP -

Plan national d action pour les milieux humides - Pôles-Relais et CESP - Plan national d action pour les milieux humides - Pôles-Relais et CESP - COMOR Pôle-relais lagunes méditerranéennes 20 novembre 2014 Ghislaine FERRERE Chargé de mission milieux humides et convention de

Plus en détail

Chiroptères et routes: Cas concrets, études et perspectives. Gestion raisonnée des bords de route, biodiversité et continuités écologiques,

Chiroptères et routes: Cas concrets, études et perspectives. Gestion raisonnée des bords de route, biodiversité et continuités écologiques, LOGO DE L'ORGANISME Gestion raisonnée des bords de route, biodiversité et continuités écologiques, Journée technique interrégionale sous l'égide de la CoTITA du 23 novembre 2010 Chiroptères et routes:

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

Plan de restauration des tortues marines en Guyane 2007-2012

Plan de restauration des tortues marines en Guyane 2007-2012 Plan de restauration des tortues marines en Guyane 2007-2012 La tortue olivâtre Lepidochelys olivacea et la tortue verte Chelonia mydas. Qu est ce qu un plan de restauration? la tortue luth Dermochelys

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché?

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? 3 Principaux objectifs de l atelier Partager les ambitions de l axe Innovation technologique, transfert et KET de la SRI SI visant à

Plus en détail

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Exemple de la Réserve Naturelle des îlet de Petite Terre Formation «structuration de la gestion des sites du conservatoire

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE L EAU DANS LE BASSIN VERSANT DES NIVES

PROJET PEDAGOGIQUE L EAU DANS LE BASSIN VERSANT DES NIVES PROJET PEDAGOGIQUE L EAU DANS LE BASSIN VERSANT DES NIVES «Sensibilisation à une gestion citoyenne de la ressource en eau» Projet pédagogique proposé par le Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Nive

Plus en détail

RIVES DE GARONNE - ENTRE-DEUX-MERS PROGRAMME LOCAL DE FORMATION CAHIER DES CHARGES ANNEE 2 (2009)

RIVES DE GARONNE - ENTRE-DEUX-MERS PROGRAMME LOCAL DE FORMATION CAHIER DES CHARGES ANNEE 2 (2009) RIVES DE GARONNE - ENTRE-DEUX-MERS PROGRAMME LOCAL DE FORMATION CAHIER DES CHARGES ANNEE 2 (2009) 1. Contexte Les 5 Offices de Tourisme bénéficiaires du Programme Local de Formation se sont accordés pour

Plus en détail

Le site participatif qui veille sur la biodiversité

Le site participatif qui veille sur la biodiversité Le site participatif qui veille sur la biodiversité : le Web 2.0 au service de la biodiversité quotidienne 2010 : année mondiale de la biodiversité > Une mobilisation planétaire majeure, mais des menaces

Plus en détail

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Leila Maziz & Thomas Fondjo UNESCO Centre du patrimoine mondial Zone d intervention 7 sites du

Plus en détail

Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique

Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique Programme ATEnEE 2007-2008 du Pays du Mans Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique - 1 - Année 3 du contrat ATEnEE du Pays du Mans Le comité de pilotage du contrat ATEnEE,

Plus en détail

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent Ateliers Sur la conservation des milieux naturels / 16 et 17 mars 2007, Montréal Par Catherine

Plus en détail

«CENT ANS DE PROTECTION DES ETANGS»

«CENT ANS DE PROTECTION DES ETANGS» Bilan des Journées européennes du patrimoine 2013 Les 14 & 15 septembre 2013 «CENT ANS DE PROTECTION DES ETANGS» «à la découverte des sites lagunaires Siel, étangs palavasiens (34) Eolia, étang de Sales-Leucate

Plus en détail

Communes concernées par le Contrat de Rivière

Communes concernées par le Contrat de Rivière Contrat de Rivière Ouvèze UNE OPERATION DE RENATURATION DU LIT DE L OUVEZE «Gestion des milieux aquatiques et préservation de la faune : deux approches à concilier pour l atteinte du bon état» Les 12 et

Plus en détail

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Connaissance et gestion des zones humides : Lagunes et marais Formation ATEN / Pôle lagunes

Plus en détail

LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE

LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE Présentation d un dispositif pour une Education au Développement Durable Pour informer Faire le point Echanger Développer des projets 1 PARCE QUE LES DOCUMENTALISTES

Plus en détail