Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay"

Transcription

1 Soleil et peau UV, vieillissement & cancers cutanés

2 L exposition solaire : définition Toutes les façons de recevoir les rayons du soleil sur sa peau. Pour les patients "s'exposer au soleil" = bronzage volontaire (plage, terrasse, jardin ) Pour le dermatologue, signification plus large volontaire ou non, inconsciente ou non sport, loisirs, cours de récréation etc. profession en l'extérieur, en voiture derrière une vitre etc.

3 «Capital soleil» Dans tous les cas, La peau garde la mémoire de nos contacts avec le soleil L'exposition cumulée aux UV conduit à l'apparition des cancers de la peau au vieillissement cutané,

4 LES EFFETS DU SOLEIL Chronologie des effets du soleil SUR LA PEAU Sensation de chaleur Pigmentation immédiate Coup de soleil Bronzage Epaississement de l épiderme Vieillissement cutané Cancers cutanés Court terme Long terme

5 Les Ultraviolets UV-C UV-B UV-A Les UV-A (320 à 400 nm) 95 % des UV solaires parvenant à la surface de la Terre, Les UV-B (280 à 320 nm) 5 % restants, Les UV-C (100 à 280 nm) = les plus agressifs, arrêtés par la couche d ozone Terre

6 UV et vieillissement UVB UVA Les UVA (responsables en grande partie du vieillissement cutané ont aussi un effet important dans l apparition des cancers Les UVB responsables du coup de soleil et de l apparition du bronzage jouent un rôle majeur dans l apparition des cancers

7 Soleil et vieillissement cutané Rides Ridules Taches pigmentées

8 Vieillissement Que se passe t-il dans l épiderme? Epaississement de la couche cornée (couche la plus superficielle) Teint terne Taches pigmentées : visage, dos des mains, décolleté, épaule Syndicat National des Dermato-Vénérologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay

9 Attention ces taches sur la peau montrent que vous avez utilisé une grande partie de votre «capital soleil» Syndicat National des Dermato-Vénérologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay

10 Vieillissement Que se passe t-il dans le derme? Le derme peut être comparé à un matelas : Le molleton = Les glycanes (substance fondamentale) Syndicat National des Dermato-Vénérologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay

11 UV UV Le matelas s affaisse Le molleton Les glycanes Les coutures Les fibres de collagène Les ressorts Les fibres d élastine

12 UV et Cancers UVB UVA Les UVA (responsables en grande partie du vieillissement cutané ont aussi un effet important dans l apparition des cancers Les UVB responsables du coup de soleil et de l apparition du bronzage jouent un rôle majeur dans l apparition des cancers

13 Les cancers de la peau

14 Les cancers de la peau Carcinomes à partir des cellules constitutives de l épiderme (Kératinocytes) Carcinome basocellulaire Carcinome épidermoïde Mélanomes à partir des cellules qui fabrique la mélanine (mélanocytes)

15 Carcinome Basocellulaire Le plus fréquent des cancers de l espèce humaine Favorisé par les coup de soleil et l exposition solaire intermittente (loisirs) 70 cas pour habitants/an en France Soit en France nouveaux cas par an.

16 Carcinome Basocellulaire «Petit bobo qui ne guérit pas» sur le visage ou le cou. Extension lente. Ne donne pas de métastase. La guérison obtenue par l ablation du carcinome Plus il est découvert tôt, plus simple sera le traitement

17 Carcinomes Epidermoïdes Moins fréquents 20 cas / hab en France (soit nouveaux cas par an) Surviennent souvent sur des peaux déjà porteuses de lésions précancéreuses : kératoses actiniques Très fréquentes Petites taches un peu rugueuse rosée, indolore, de quelques mm de diamètre siègant dans les régions exposées au soleil

18 Carcinomes Epidermoïdes Essentiellement sur les régions découvertes Favorisé par l'exposition solaire chronique : marins, agriculteurs, BTP, montagnards, sportifs, professeurs de sport Peuvent évoluer assez rapidement Possibilité de métastases ganglionnaires (surtout pour les CE des oreilles, et des lèvres), autres métastases rares Les traitement est aussi l ablation du carcinome

19 Mélanomes A partir des cellules de l épiderme fabriquant le pigment (mélanocytes) 20% des cas sur un grain de beauté 80% des cas en dehors de tout grain de beauté Taux d accroissement le plus élevé des cancers (x 2 tous les 10 ans) 7400 nouveaux cas/an en France, (42 % H., 58%F.)

20 Mélanomes L aspect le plus fréquent est une tache brune ou noire, irrégulière, à plusieurs couleurs, s étendant progressivement sur la peau. D abord en surface Puis après quelques mois d évolution, en profondeur Cependant: Ils ne sont pas tous pigmentés (couleur chair ou couleur rouge). D'autres ne répondent pas aux critères ABCDE Il peut s agir d un «bouton» noir de couleur homogène de forme ronde qui grandit rapidement Ces deux catégories de mélanomes sont les plus dangereuses. Tout "bouton" d'apparition récente qui augmente de taille doit faire l'objet d'un diagnostic précis.

21 Mélanomes Il existe d autres formes plus rares où l évolution est plus rapide et des formes d évolution plus lentes sur le visage Toute lésion brune ou noire de la peau qui semble inhabituelle ou qui se modifie doit être montrée au dermatologue ++

22 Mélanomes Métastases fréquentes, Ganglions Mais aussi foie, os cerveau 1/3 des cas d évolution mortelle Traitement chirurgical La détection précoce augmente les chances de guérison

23 Ce qui doit alerter L apparition soudaine d une nouvelle tache pigmentée (noire brune) (Rappel : 8 fois sur 10 les mélanomes apparaissent en dehors de tout grain de beauté préexistant) La modification en taille couleur ou épaisseur d un grain de beauté préexistant

24 La méthode ABCDE Comment faire la différence entre une lésion suspecte et un grain de beauté banal? Asymétrie Bords Couleurs Diamètre Evolutivité

25 Le vilain petit canard Comment faire la différence entre une lésion suspecte et un grain de beauté banal? Mélanome

26 Facteurs de risque des cancers de la peau Peau, yeux et cheveux clairs Antécédents familiaux de cancer de la peau Non respect des règles de bonne conduite face au soleil

27 Facteurs génétiques Certaines maladies génétiques rares prédisposent à l apparition de cancers cutanés La plus fréquente est le xeroderma pigmentosum («enfants de la lune») Les cellules sont incapables de réparer l ADN altéré par les UV du soleil Carcinomes et mélanomes peuvent apparaître très tôt dans la vie Les enfants doivent être protégés complètement du soleil. Mélanomes familiaux : on peut mettre en évidence des mutations de gènes de prédisposition

28 Les facteurs de risque du mélanome

29 L auto-surveillance Examen de la totalité du revêtement cutané pratiqué par le patient Peut se faire une fois par trimestre Soit à l aide d un miroir Soit avec l aide d un proche Utile chez les sujets à risque pour repérer l apparition d une nouvelle lésion pigmentée suspecte, ou la modification d un grain de beauté

30

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénérologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénérologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay Soleil et peau UV, vieillissement & cancers cutanés L exposition solaire : définition Toutes les façons de recevoir les rayons du soleil sur sa peau. Pour les patients "s'exposer au soleil" : restrictif

Plus en détail

Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau

Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau 1 Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau Ce sont les cancers les plus fréquents, mais aussi les plus guérissables s ils sont détectés et traités assez tôt. Il en existe deux formes principales

Plus en détail

CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME

CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME Carcinome spinocellulaire Carcinome basocellulaire Kératose actinique Cette brochure a été réalisée avec l'aimable contribution des Docteurs Jean-Michel AMICI et Rafat MESSIKH,

Plus en détail

Le cancer de la peau. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer

Le cancer de la peau. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer de la peau Causes Symptômes Diagnostic Traitement Pronostic Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer de la peau Les cancers de la peau se présentent sous diverses formes.

Plus en détail

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR PROFITEZ DU SOLEIL EN TOUTE SÉCURITÉ Nous profi tons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise

Plus en détail

bronzer oui... mais se protéger!

bronzer oui... mais se protéger! du grain de beauté au mélanome! Le grain de beauté est une tache pigmentée qui apparaît sur la peau dans l enfance. Il est développé à partir de mélanocytes. Chez l adulte on retrouve environ une vingtaine

Plus en détail

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR PROFITEZ DU SOLEIL EN TOUTE SÉCURITÉ Nous profitons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise

Plus en détail

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau Un été de prévention gustaveroussy.fr Suivez-nous sur ET VOUS, COMBIEN DE GRAINS DE BEAUTÉ AVEZ-VOUS DANS LE DOS? QU EST-CE QUE LE MÉLANOME? Le mélanome est une tumeur de la peau de l adulte (rare chez

Plus en détail

Peau et soleil. Prévention et comportement. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires Vichy

Peau et soleil. Prévention et comportement. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires Vichy Peau et soleil Prévention et comportement La peau : un organe vital La Peau en chiffres Organe le plus lourd du corps humain : 4,5 kilos Surface : 2 m 2 Nombre de poils sur le corps : 200 000 à 1 million

Plus en détail

Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation

Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation Introduction On diagnostique chaque année en France plus de 9 000 nouveaux cas de mélanome. Traité à temps, ce cancer de la peau peut généralement

Plus en détail

Prévention et détection du MÉLANOME. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés

Prévention et détection du MÉLANOME. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés Prévention et détection du MÉLANOME Réseau mélanome Canada Soyez vigilants. Soyez bien informés Qu est-ce que le mélanome? Le mélanome est un cancer de la peau très grave. Il s agit d un cancer des mélanocytes

Plus en détail

LE SOLEIL. Un danger pour la santé. Léa Fagard & Chloë Laurent.

LE SOLEIL. Un danger pour la santé. Léa Fagard & Chloë Laurent. LE SOLEIL Un danger pour la santé Léa Fagard & Chloë Laurent. SOMMAIRE I. Composition du rayonnement solaire II. Certains rayons sont nuisibles 1. Cancer de la peau 2. Le bronzage : une réaction de défense

Plus en détail

LE RAYONNEMENT SOLAIRE LA COUCHE D OZONE L INDEX UV LES EFFETS DES UV BÉNÉFIQUES NÉFASTES IMMÉDIATS NÉFASTES RETARDÉS LE CAPITAL SOLAIRE LES

LE RAYONNEMENT SOLAIRE LA COUCHE D OZONE L INDEX UV LES EFFETS DES UV BÉNÉFIQUES NÉFASTES IMMÉDIATS NÉFASTES RETARDÉS LE CAPITAL SOLAIRE LES LE RAYONNEMENT SOLAIRE LA COUCHE D OZONE L INDEX UV LES EFFETS DES UV BÉNÉFIQUES NÉFASTES IMMÉDIATS NÉFASTES RETARDÉS LE CAPITAL SOLAIRE LES PHOTOTYPES LES PROTECTIONS SOLAIRES LA PROTECTION PHYSIQUE LA

Plus en détail

Bien profiter des rayons du soleil D ES CONSEILS DE PRÉVENTION POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL

Bien profiter des rayons du soleil D ES CONSEILS DE PRÉVENTION POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL Bien profiter des rayons du soleil D ES CONSEILS DE PRÉVENTION POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL Le soleil joue un rôle important dans notre vie et participe à notre bien-être physique et moral Il aide également

Plus en détail

LES RISQUES DU SOLEIL

LES RISQUES DU SOLEIL le site médical de référence sur les dommages induits par les UV Quels sont les dangers associés aux rayons UV? Tout le monde peut développer un cancer de la peau ou mélanome, assurez-vous d avoir toutes

Plus en détail

Rayonnement solaire: connaissez-vous les risques?

Rayonnement solaire: connaissez-vous les risques? Rayonnement solaire: connaissez-vous les risques? Information destinée aux personnes travaillant en plein air Le soleil est beau, mais dangereux Le soleil, c est la vie. La chaleur de ses rayons stimule

Plus en détail

CANCERS DE LA PEAU. Les cancers de la peau se divisent en deux catégories principales : les mélanomes malins et les non mélanomes.

CANCERS DE LA PEAU. Les cancers de la peau se divisent en deux catégories principales : les mélanomes malins et les non mélanomes. CANCERS DE LA PEAU Définition Les cancers de la peau se divisent en deux catégories principales : les mélanomes malins et les non mélanomes. Les mélanomes Ces tumeurs se développent dans les mélanocytes,

Plus en détail

Exposition au rayonnement solaire. Forum santé sécurité 24/4/2012

Exposition au rayonnement solaire. Forum santé sécurité 24/4/2012 Exposition au rayonnement solaire Forum santé sécurité 24/4/2012 Règlement grand-ducal du 26 juillet 2010 La durée minimale d exposition déclenchant les mesures : 240 heures/an. L employeur est tenu de

Plus en détail

vous pouvez faire plus Une belle peau commence à l intérieur

vous pouvez faire plus Une belle peau commence à l intérieur vous pouvez faire plus Une belle peau commence à l intérieur Pourquoi et comment notre peau vieillit-elle? Les dermatologues pensent que le vieillissement de la peau est dû pour 90 % à des facteurs externes.

Plus en détail

Soleil : mode d emploi. Dr Roquet-Gravy P-P Dermatologue

Soleil : mode d emploi. Dr Roquet-Gravy P-P Dermatologue Soleil : mode d emploi Dr Roquet-Gravy P-P Dermatologue Soleil Indispensable à la vie : énergie lumineuse et thermique Sa lumière joue un rôle bénéfique sur notre moral et notre bien-être Il permet la

Plus en détail

Les ondes. Chapitre V : Rayonnements électromagnétique

Les ondes. Chapitre V : Rayonnements électromagnétique Les ondes Chapitre V : Rayonnements électromagnétique Objectifs : Indiquer que l énergie associée au photon W = hv augmente avec la fréquence Présenter les sources de lumières naturelles et artificielles,

Plus en détail

DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! INSTITUT FRANÇAIS SOLEIL & SANTÉ. www.ifss.fr

DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! INSTITUT FRANÇAIS SOLEIL & SANTÉ. www.ifss.fr DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! Association de médecins, de scientifiques et de spécialistes des UV, l Institut Français Soleil & Santé (IFSS) a pour vocation de

Plus en détail

Une peau protégée Une peau saine.

Une peau protégée Une peau saine. Une peau protégée Une peau saine. Une protection complète contre le soleil, pour l amour de votre peau. Puissant: le soleil et ses rayons. Le soleil est une de nos principales sources de vie; sans lui,

Plus en détail

La lumière pulsée. L'épilation à la lumière pulsée qu'est-ce que c'est?

La lumière pulsée. L'épilation à la lumière pulsée qu'est-ce que c'est? La lumière pulsée L'épilation à la lumière pulsée qu'est-ce que c'est? L'épilation à la lumière pulsée est réalisée au moyen d'une lampe flash qui dispense de la lumière intense pulsée (en anglais Intense

Plus en détail

STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE

STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE Service évaluation médico-économique et santé publique Octobre 2006 SYNTHÈSE ET PERSPECTIVES État de la question Le mélanome

Plus en détail

Les cancers de la peau I N F O R M A T I O N & P R É V E N T I O N

Les cancers de la peau I N F O R M A T I O N & P R É V E N T I O N Les cancers de la peau I N F O R M A T I O N & P R É V E N T I O N Les cancers de la peau Ce sont les cancers les plus fréquents, mais aussi les plus guérissables. Ils peuvent se révéler sous deux formes

Plus en détail

Recherche Information - prévention - dépistage Actions pour les malades et leurs proches. Les cancers de la peau

Recherche Information - prévention - dépistage Actions pour les malades et leurs proches. Les cancers de la peau Recherche Information - prévention - dépistage Actions pour les malades et leurs proches Les cancers de la peau G R A N D P U B L I C Mars 2009 Les cancers de la peau Ce sont les cancers les plus fréquents,

Plus en détail

LE SPECTRE SOLAIRE PLUS LA LONGUEUR D ONDE EST COURTE, PLUS L UV EST DANGEREUX. LUMIÈRE BLANCHE Elle est composée de toutes les couleurs VISIBLE

LE SPECTRE SOLAIRE PLUS LA LONGUEUR D ONDE EST COURTE, PLUS L UV EST DANGEREUX. LUMIÈRE BLANCHE Elle est composée de toutes les couleurs VISIBLE LE SPECTRE SOLAIRE UV - LUMIÈRE VISIBLE - IR PLUS LA LONGUEUR D ONDE EST COURTE, PLUS L UV EST DANGEREUX ULTRAVIOLETS Ils provoquent les coups de soleil LUMIÈRE BLANCHE Elle est composée de toutes les

Plus en détail

PROFITER DU SOLEIL EN TOUTE SÉRÉNITÉ. Les bons réflexes de prévention solaire

PROFITER DU SOLEIL EN TOUTE SÉRÉNITÉ. Les bons réflexes de prévention solaire PROFITER DU SOLEIL EN TOUTE SÉRÉNITÉ Les bons réflexes de prévention solaire LE SOLEIL et notre vitalité Rien ne vaut un rayon de soleil pour retrouver le sourire. C est un fait établi, le soleil joue

Plus en détail

PRODUCTION RESSOURCES- SVT RESSOURCES MUTUALISABLES SUR LE SITE ACADEMIQUE S.V.T 2012

PRODUCTION RESSOURCES- SVT RESSOURCES MUTUALISABLES SUR LE SITE ACADEMIQUE S.V.T 2012 PRODUCTION RESSOURCES- SVT RESSOURCES MUTUALISABLES SUR LE SITE ACADEMIQUE S.V.T 2012 24/02/2012 F.ANTOINE M.BELFROY PREMIERE S Frédérique et Martine ACTIVITES PRATIQUES Activité préparant l ECE en Première

Plus en détail

Recherche Information - prévention - dépistage Actions pour les malades et leurs proches. Les cancers de la peau

Recherche Information - prévention - dépistage Actions pour les malades et leurs proches. Les cancers de la peau Recherche Information - prévention - dépistage Actions pour les malades et leurs proches Les cancers de la peau G R A N D P U B L I C Les cancers de la peau Ce sont les cancers les plus fréquents, mais

Plus en détail

Dossier de presse Juin 2006. La campagne de prévention du mélanome de l été 2006 «Soleil : mode d emploi»

Dossier de presse Juin 2006. La campagne de prévention du mélanome de l été 2006 «Soleil : mode d emploi» Dossier de presse Juin 2006 La campagne de prévention du mélanome de l été 2006 «Soleil : mode d emploi» Contacts presse : - Sophie Decroix INCa Tel. 01 41 10 14 44 / 06 29 99 20 79 Email : sdecroix@institutcancer.fr

Plus en détail

secrets de beauté #5 préparez votre peau à l été!

secrets de beauté #5 préparez votre peau à l été! préparez votre peau à l été! à plus ou moins fortes expositions, et sans protection, les rayons ultraviolets sont extrêmement nocifs pour les cellules profondes de l épiderme car ils entraînent des lésions

Plus en détail

Rayonnement solaire: connaissez-vous les risques?

Rayonnement solaire: connaissez-vous les risques? Rayonnement solaire: connaissez-vous les risques? Information destinée aux personnes travaillant en plein air Le soleil est beau, mais dangereux Le soleil, c est la vie. La chaleur de ses rayons stimule

Plus en détail

Diagnotic différentiel

Diagnotic différentiel CEC Labial Lésion ulcérée plus ou moins infiltrante, saignotante persistante: biopsie+++ 90% de cancers de la lèvre Plus fréquent sur la lèvre inférieure H>F Après 60 ans 2 étiologies Chéliite actinique

Plus en détail

Thème 4 : LA PROTECTION SOLAIRE. Votre protection solaire devra impérativement être SELECTIVE, minimisant ainsi tout risque péjoratif.

Thème 4 : LA PROTECTION SOLAIRE. Votre protection solaire devra impérativement être SELECTIVE, minimisant ainsi tout risque péjoratif. Thème 4 : LA PROTECTION SOLAIRE Votre protection solaire devra impérativement être SELECTIVE, minimisant ainsi tout risque péjoratif. LE SOLEIL OUI MAIS! Non,ce n est pas encore une interdiction,mais une

Plus en détail

La prévention contre le risque UV

La prévention contre le risque UV Dossier La prévention contre le risque UV «Une nouvelle étape dans la démarche de Prévention Santé et Sécurité d Eurovia» Routes, autoroutes, lignes de train, de tramway ou de métro, plates-formes aéroportuaires

Plus en détail

et le rayonnement UV

et le rayonnement UV page 1/6 Source : Bancs Solaires CSPC (2006) et le rayonnement UV Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - En plus de la lumière naturelle du soleil, les utilisateurs de bancs solaires en quête d un teint

Plus en détail

thera Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION JUIN 2011

thera Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION JUIN 2011 JUIN 2011 thera N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été thera Edito Chères clientes, chers clients, L été arrive Coups de soleil, vieillissement

Plus en détail

1, 2, 3 Soleil... Toutes les règles du jeu pour profiter au mieux du soleil!

1, 2, 3 Soleil... Toutes les règles du jeu pour profiter au mieux du soleil! 1, 2, 3 Soleil... Toutes les règles du jeu pour profiter au mieux du soleil! Tes parents ont-ils les bons réflexes pour se protéger du soleil? Teste-les et calcule leur note! Voici 10 questions à poser

Plus en détail

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Coordonné par l Institut europeén de la santé des femmes www.eurohealth.ie Cancer et Génétique Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez

Plus en détail

L été est arrivé et les vacances aussi.

L été est arrivé et les vacances aussi. L été est arrivé et les vacances aussi. Toute la famille se prépare pour aller à la plage, es-tu prêt à en profiter avec eux? Hélios et Hélia ont hâte de retrouver leurs amis et surtout de profiter de

Plus en détail

CARCINOME BASO CELLULAIRE

CARCINOME BASO CELLULAIRE CARCINOMES CARCINOME BASO CELLULAIRE Développé au dépend des kératinocytes En France :70 cas/100 000 hab/an.facteur causal= exposition solaire+++, 85% surviennent sur des zones photoexposées Ne métastase

Plus en détail

Peau et transplantation d organe. Emmanuel Laffitte Service de Dermatologie CHUV, Lausanne

Peau et transplantation d organe. Emmanuel Laffitte Service de Dermatologie CHUV, Lausanne Peau et transplantation d organe Emmanuel Laffitte Service de Dermatologie CHUV, Lausanne La structure: Trois tissus: Epiderme, Derme, Hypoderme Annexes: Poils, Cheveux, Glandes sudorales, Glandes sébacées

Plus en détail

QUIZ 260-81512-B SE PROTÉGER DU SOLEIL, C EST PROTÉGER SA SANTÉ

QUIZ 260-81512-B SE PROTÉGER DU SOLEIL, C EST PROTÉGER SA SANTÉ QUIZ? 260-81512-B SE PROTÉGER DU SOLEIL, C EST PROTÉGER SA SANTÉ Testez vos enfants 10 questions pour jouer avec vos enfants 2. Nous sommes tous sensibles au soleil. VRAI! Le soleil est dangereux pour

Plus en détail

Traitement chirurgical des tumeurs cutanées Pr. Philippe PELISSIER

Traitement chirurgical des tumeurs cutanées Pr. Philippe PELISSIER Traitement chirurgical des tumeurs cutanées Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Tumeurs cutanées Mélanome Carcinome basocellulaire

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés - décembre 2009 - CARCINOMES BASOCELLULAIRES La chirurgie : traitement de référence et de 1 ère intention Classification clinique et histologique

Plus en détail

Un bon usage du soleil

Un bon usage du soleil INFORMATION & PRÉVENTION Un bon usage du soleil G R A N D P U B L I C Les effets du soleil Augmentation du temps des vacances, recherche de destinations ensoleillées, développement des sports de plein

Plus en détail

Exposition solaire : risques et précautions

Exposition solaire : risques et précautions Exposition solaire : risques et précautions Jeudi 05 juin2012, ERI CHU de Nîmes Durée : 2h Intervenant : Pr Laurent MEUNIER, chef du service dermatologie au CHU de Nîmes. Modérateur : Anne GRANGEON, psychologue

Plus en détail

Apprivoisons le soleil!

Apprivoisons le soleil! Apprivoisons le soleil! une initiative de la Communauté française 1. Sommaire soleil et plaisir, bien-être soleil et risques pour la santé soleil et prévention baignades et bains de soleil activités sportives

Plus en détail

Culture PREVENTION SOLEIL ET RISQUES POUR LA SANTÉ. Comprendre et se protéger. Juillet 2012 - N 8

Culture PREVENTION SOLEIL ET RISQUES POUR LA SANTÉ. Comprendre et se protéger. Juillet 2012 - N 8 Culture PREVENTION SOLEIL ET RISQUES POUR LA SANTÉ Comprendre et se protéger Juillet 2012 - N 8 La» Culture Prévention «Ce numéro de «culture prévention» traite des risques et des dangers liés à au soleil.

Plus en détail

Atout santé. n 15. Le soleil. Faites le plein de vitamines. asbl. www.univers-sante.be

Atout santé. n 15. Le soleil. Faites le plein de vitamines. asbl. www.univers-sante.be Atout santé n 15 Le soleil Faites le plein de vitamines asbl www.univers-sante.be Introduction Table des matières Introduction...3 Le soleil, source de vie....4 Les effets nocifs du soleil...4 La lucite

Plus en détail

Item 149 Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques : carcinomes cutanés

Item 149 Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques : carcinomes cutanés 1 Item 149 Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques : carcinomes cutanés COMPLICATIONS INDUITES PAR L'EXPOSITION REPETEE AUX UV CARCINOME BASOCELLULAIRE CARCINOME ÉPIDERMOÏDE Objectifs pédagogiques

Plus en détail

*Test sur 20 femmes présentant des taches de sénescence sur les 2 mains et sur le visage. Age moyen 59 ± 1 an. Test par colorimétrie.

*Test sur 20 femmes présentant des taches de sénescence sur les 2 mains et sur le visage. Age moyen 59 ± 1 an. Test par colorimétrie. WHITE RESOLUTION SOIN ÉCLAIRCISSANT ANTI-TÂCHES, ANTI-ÂGE AU WHITESPHERE TM PREMIUM ET IPARZINE -4A PERFORMANCE PRODUIT Ce soin est une formule ultra-active qui permet de lutter efficacement contre les

Plus en détail

WALGER Victor. ROAN NGUEDIA Jordy. Thème Santé. Années 2013 14 1 S4. Lycée CLAUDE NICOLAS LEDOUX

WALGER Victor. ROAN NGUEDIA Jordy. Thème Santé. Années 2013 14 1 S4. Lycée CLAUDE NICOLAS LEDOUX WALGER Victor ROAN NGUEDIA Jordy 1 S4 Thème Santé Lycée CLAUDE NICOLAS LEDOUX Années 2013 14 1 THEME DE LA SANTE SOMMAIRE PAGE 4 INTRODUCTION PROBLÉMATIQUE : Quel est le lien entre les ultraviolets et

Plus en détail

SUN. Écran Solaire aqua-résistant SPF 25 ÉMULSION DE PROTECTION SOLAIRE AQUA-RÉSISTANTE POUR LE VISAGE ET LE CORPS AVEC FPS 25.

SUN. Écran Solaire aqua-résistant SPF 25 ÉMULSION DE PROTECTION SOLAIRE AQUA-RÉSISTANTE POUR LE VISAGE ET LE CORPS AVEC FPS 25. LA GAMME SUN OFFRE UNE PROTECTION SOLAIRE MESURABLE ET UN SOIN CUTANÉ EN PROFONDEUR. PRODUITS NR. DE RÉFÉRENCE CONTENU Écran Solaire aqua-résistant SPF 25 8825 100 ml Écran Solaire SPF 30 8830 150 ml Écran

Plus en détail

GUIDE DE L INFIRMIER(IÈRE) Programme 4 e, 5 e et 6 e années

GUIDE DE L INFIRMIER(IÈRE) Programme 4 e, 5 e et 6 e années GUIDE DE L INFIRMIER(IÈRE) Programme 4 e, 5 e et 6 e années Nous remercions les personnes et les organismes suivants de leur précieuse collaboration au contenu pédagogique ou scientifique de ce programme

Plus en détail

LE DÉPARTEMENT DU NORD VOUS AIDE À PRÉSERVER VOTRE SANTÉ

LE DÉPARTEMENT DU NORD VOUS AIDE À PRÉSERVER VOTRE SANTÉ LE DÉPARTEMENT DU NORD VOUS AIDE À PRÉSERVER VOTRE SANTÉ 2 Bien protégé du soleil, vous profiterez mieux de vos vacances. Vous le savez, le soleil est bon pour la santé : il est bénéfique pour le moral,

Plus en détail

Facteurs de retard au diagnostic. du mélanome cutané

Facteurs de retard au diagnostic. du mélanome cutané Rapport d orientation sur les facteurs de retard au diagnostic du Mélanome cutané RAPPORT D ORIENTATION Facteurs de retard au diagnostic du mélanome cutané Juillet 2012 SYNTHESE Ce rapport d orientation

Plus en détail

Les tumeurs cutanées: les carcinomes

Les tumeurs cutanées: les carcinomes Les tumeurs cutanées: les carcinomes Le site du Docteur Marie Deprez Adresse du site : www.docvadis.fr/marie-deprez Les carcinomes sont les cancers de peau les plus fréquents. iils doivent être dépistés

Plus en détail

Les carcinomes cutanés, basocellulaires et épidermoïdes,

Les carcinomes cutanés, basocellulaires et épidermoïdes, Mesure 17 DÉPISTAGE Détection précoce des cancers de la peau C O L L E C T I O N Fiches repère ÉTAT DES CONNAISSANCES EN DATE DU 07 NOVEMBRE 2011 Les carcinomes cutanés, basocellulaires et épidermoïdes,

Plus en détail

Devoir maison n 1 : La relation entre phénotypes et protéines

Devoir maison n 1 : La relation entre phénotypes et protéines Devoir maison n 1 : La relation entre phénotypes et protéines Une maladie génétique : Le Xeroderma pigmentosum A partir des informations tirées des documents 1 à 4, présentez les divers niveaux de phénotypes

Plus en détail

INFORMATION CHAPITRE 3 GÉNÉTIQUE CE QUE JE SAIS...

INFORMATION CHAPITRE 3 GÉNÉTIQUE CE QUE JE SAIS... GÉNÉTIQUE CHAPITRE 3 INFORMATION Fœtus de trois mois (il mesure environ 10 cm). La division cellulaire est indispensable au développement embryonnaire mais aussi à la croissance de l enfant, de l'adolescent

Plus en détail

Le mélanome. Comprendre La maladie et son traitement. Le mélanome. généralités

Le mélanome. Comprendre La maladie et son traitement. Le mélanome. généralités Le mélanome Comprendre La maladie et son traitement Le mélanome généralités Mieux comprendre votre maladie, pour mieux vivre avec Conseil scientifique en dermatologie J Dr Stéphane Dalle J Pr Luc Thomas

Plus en détail

Les carcinomes cutanés, basocellulaires et épidermoïdes,

Les carcinomes cutanés, basocellulaires et épidermoïdes, Mesure 17 DÉPISTAGE Détection précoce des cancers de la peau C O L L E C T I O N Fiches repère ÉTAT DES CONNAISSANCES EN DATE DU 07 NOVEMBRE 2011 Les carcinomes cutanés, basocellulaires et épidermoïdes,

Plus en détail

LE SUJET EST A RENDRE DANS SON INTEGRALITE. L épreuve EP3 comprend plusieurs questions portant sur des parties des programmes suivants : Biologie /20

LE SUJET EST A RENDRE DANS SON INTEGRALITE. L épreuve EP3 comprend plusieurs questions portant sur des parties des programmes suivants : Biologie /20 Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : n du candidat (le

Plus en détail

Le cancer colorectal et son dépistage

Le cancer colorectal et son dépistage Qu est-ce-que c est? Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum. Le côlon et le rectum constituent la dernière partie du tube digestif. La majorité des cancers colorectaux

Plus en détail

EPREUVE N 7 LA MATIERE ET LE VIVANT

EPREUVE N 7 LA MATIERE ET LE VIVANT EPREUVE N 7 LA MATIERE ET LE VIVANT (Coefficient : 4 - Durée : 3 heures30) Matériel autorisé : calculatrice Rappel : Au cours de l épreuve, la calculatrice est autorisée pour réaliser des opérations de

Plus en détail

Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques

Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques Examen National Classant Module transdisciplinaire 10 : Cancérologie, onco-hématologie Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques Mélanomes NOUVEAU P. SAIAG (Ambroise Paré, Boulogne Billancourt), J.-J.

Plus en détail

Un nouveau traitement existe dés lors, s'offrant de résoudre de nombreuses situations de vieillissement facial : Le Photorajeunissement.

Un nouveau traitement existe dés lors, s'offrant de résoudre de nombreuses situations de vieillissement facial : Le Photorajeunissement. Photorajeunissement Au long des années, la peau vieillie, influencée par plusieurs facteurs. Les signes de l'âge et les dégâts solaires sont plus visibles sur le visage des individus. Plusieurs traitements

Plus en détail

Recommandations de bon usage. des produits de protection solaire à l attention des utilisateurs. Recommandations de bon usage. www.afssaps.

Recommandations de bon usage. des produits de protection solaire à l attention des utilisateurs. Recommandations de bon usage. www.afssaps. Recommandations de bon usage Recommandations de bon usage des produits de protection solaire à l attention des utilisateurs Juillet 2011 Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé 143-147

Plus en détail

UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE FLUIDES 2 EN 1. RoC VOUS PROTÈGE

UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE FLUIDES 2 EN 1. RoC VOUS PROTÈGE UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE FLUIDES 2 EN 1 RoC VOUS PROTÈGE Dossier de presse février 2014 Plus de 50% des femmes belges utilisent le même produit de protection solaire pour le visage et le corps RoC, un

Plus en détail

No Mélanome, une opération d envergure pour favoriser le dépistage à l arrivée de l été

No Mélanome, une opération d envergure pour favoriser le dépistage à l arrivée de l été Dossier de Presse - Juin 2014 No Mélanome, une opération d envergure pour favoriser le dépistage à l arrivée de l été Avec la présence de P.3 P.4 P.6 P.8 P.10 P.12 No Mélanome Le dépistage, c est l affaire

Plus en détail

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR PROFITEZ DU SOLEIL EN TOUTE SÉCURITÉ Nous profitons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise

Plus en détail

Guide de l'éducateur sur le cancer de la peau. (Informations sur les outils) DÉCOUVREZ LES DERNIÈRES TENDANCES DE LA RECHERCHE BIOMÉDICALE

Guide de l'éducateur sur le cancer de la peau. (Informations sur les outils) DÉCOUVREZ LES DERNIÈRES TENDANCES DE LA RECHERCHE BIOMÉDICALE DÉCOUVREZ LES DERNIÈRES TENDANCES DE LA RECHERCHE BIOMÉDICALE Guide de l'éducateur sur le cancer de la peau (Informations sur les outils) AUTEURS : FINANCÉ PAR : Table des matières Table des matières...

Plus en détail

Dermatologie Délai d'apparition des différentes toxidermies

Dermatologie Délai d'apparition des différentes toxidermies ü Délai d'apparition des différentes toxidermies Quelques minutes à quelques heures : urticaire De 24 à 48h : - Pustulose éxanthémateuse aiguë généralisée - Erythème pigmenté fixe J7-J21 : - Exanthème

Plus en détail

GROUPE MELANOME. Solarium et Mélanome, une zone d ombre. Rapport d activité juillet 2004. Immersion communautaire

GROUPE MELANOME. Solarium et Mélanome, une zone d ombre. Rapport d activité juillet 2004. Immersion communautaire page 1 GROUPE MELANOME Solarium et Mélanome, une zone d ombre Rapport d activité juillet 2004 Immersion communautaire Cédric DeBourgknecht, Sébastien Zumbe et Sébastien Rohner page 2 Solarium et Mélanome,

Plus en détail

Peau Grasse. Le tempérament Sanguin

Peau Grasse. Le tempérament Sanguin Peau Grasse Le tempérament Sanguin L Aspect extérieur La peau est épaisse L aspect luisant Les pores sont dilatés, présence de points noirs Les rides seront peu nombreuses mais profondes Les Dangers Acné,

Plus en détail

Bon sens sous le soleil

Bon sens sous le soleil Bon sens sous le soleil Prévenir le cancer de la peau Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Photos : Getty Images S amuser au soleil connaître les risques Bien que les activités de

Plus en détail

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire Pour un bronzage sage Guide pour un utilisateur averti de banc solaire -18 C est surtout durant les longs mois d hiver que le manque de soleil incite les amateurs de soleil à aller le chercher ailleurs

Plus en détail

peau collection comprendre et agir

peau collection comprendre et agir les cancers de la peau collection comprendre et agir La Fondation ARC pour la recherche sur le cancer emploie ses ressources, issues exclusivement de la générosité du public, au financement des projets

Plus en détail

www.drarthurswift.com Déridage au laser

www.drarthurswift.com Déridage au laser Déridage au laser Le déridage au laser, que l'on nomme aussi peeling au laser et le Resurfacing laser, est une technique de rajeunissement faciale efficace qui peut produire des résultats durables. Au

Plus en détail

10conseils. pour profiter en toute sécurité du soleil

10conseils. pour profiter en toute sécurité du soleil 10conseils pour profiter en toute sécurité du soleil Edition 2013/2014 Edito Oui, vous préparez vos vacances, votre maillot de bain, votre bodyboard et masque de plongée... Mais avez-vous pensé à la protection

Plus en détail

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau Un été de prévention gustaveroussy.fr Suivez-nous sur ET VOUS, COMBIEN DE GRAINS DE BEAUTÉ AVEZ-VOUS DANS LE DOS? Qu est-ce que le mélanome? Le mélanome est une tumeur de la peau de l adulte (rare chez

Plus en détail

Le xeroderma pigmentosum

Le xeroderma pigmentosum Le xeroderma pigmentosum La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer

Plus en détail

Cancer de la peau Risques et dépistage. Une information de la Ligue contre le cancer

Cancer de la peau Risques et dépistage. Une information de la Ligue contre le cancer Cancer de la peau Risques et dépistage Une information de la Ligue contre le cancer Table des matières La peau 3 Les six types de peau 4 Le cancer de la peau 6 Causes et facteurs de risque 11 Dépistage

Plus en détail

Je prends conscience du réel danger d un bronzage en cabine

Je prends conscience du réel danger d un bronzage en cabine Je prends conscience du réel danger d un bronzage en cabine Centre François BACLESSE - CAEN Adresse du site : www.docvadis.fr/oncologie-baclesse Validé par le Comité Scientifique Dermatologie - vénérologie

Plus en détail

Les cancers de la peau non-mélanome

Les cancers de la peau non-mélanome Les cancers de la peau non-mélanome Carcinome basocellulaire Carcinome spinocellulaire Lésions précancéreuses Une information de la Ligue contre le cancer pour les personnes concernées et leurs proches

Plus en détail

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires.

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Environ 300 hommes par an sont diagnostiqués comme ayant un cancer du sein. L'âge moyen

Plus en détail

Table des matières 3. I - Rayonnements solaire 7. A.Spectre solaire...7

Table des matières 3. I - Rayonnements solaire 7. A.Spectre solaire...7 PEAU ET SOLEIL Table des matières Table des matières 3 I - Rayonnements solaire 7 A.Spectre solaire...7 1.Radiations ionisantes...7 2.Rayonnement optique:...7 3.Ondes hertziennes...7 B.Arrivée au sol

Plus en détail

La creme solaire. Quels sont les facteurs predisposant aux cancers de la peau?

La creme solaire. Quels sont les facteurs predisposant aux cancers de la peau? La creme solaire Une crème solaire est une crème ou une lotion dont la fonction est de protéger la peau de certains effets nuisibles dus aux rayonnements ultraviolets du soleil. Elle constitue un des moyens

Plus en détail

Tumeurs cutanées bénignes et malignes 21/11/07

Tumeurs cutanées bénignes et malignes 21/11/07 Tumeurs cutanées bénignes et malignes 1 Motif fréquent de consultation : constatation d une tumeur cutanée Apparition récente? Connue depuis longtemps mais qui se modifie? Connue depuis longtemps mais

Plus en détail

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite)

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) UE Revêtement Cutané (2010-2011) Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Lésions

Plus en détail

Tumeurs malignes cutanées

Tumeurs malignes cutanées Tumeurs malignes cutanées Carcinomes Carcinomes épidermoïdes cutanés (spino-cellulaires) Carcinomes baso-cellulaires Carcinomes annexiels Mélanomes Carcinomes neuroendocrines Sarcomes Angiosarcomes Les

Plus en détail

EXPOSITION AU rayonnement

EXPOSITION AU rayonnement FR Prévention des risques EXPOSITION AU rayonnement solaire 2012 stm Service de santé au travail multisectoriel Exposition au soleil DÉFINITION DES ULTRAVIOLETS Un grand nombre de salariés sont régulièrement

Plus en détail

VOTRE PEAU : UNE SIMPLE

VOTRE PEAU : UNE SIMPLE Page 1 sur 7 VOTRE PEAU : UNE SIMPLE ENVELOPPE? LIGUE SUISSE CONTRE LE CANCER SURVEILLEZ VOTRE PEAU Vous ressentez le chaud et le froid, la douleur et le bien-être grâce à votre peau. Elle protège votre

Plus en détail

Protocole Dépistage précoce des Cancers chez le personnel hospitalier exposé aux rayonnements ionisants. Service de Médecine du Travail CHU Oran

Protocole Dépistage précoce des Cancers chez le personnel hospitalier exposé aux rayonnements ionisants. Service de Médecine du Travail CHU Oran Protocole Dépistage précoce des Cancers chez le personnel hospitalier exposé aux rayonnements ionisants YOUCEF K. Pr. TEBBOUNE C.B. Service de Médecine du Travail CHU Oran INTRODUCTION Le cancer est une

Plus en détail

Les rayons ultraviolets et le rôle de notre ozone

Les rayons ultraviolets et le rôle de notre ozone La couche d'ozone L'ozonosphère de l'atmosphère située entre 32 et 48 km environ. Les grandes concentrations d'ozone empêchent la plupart des rayons solaires ultraviolets de pénétrer dans la basse atmosphère.

Plus en détail

Vous pouvez les photocopier à loisir ou les télécharger sur le site de la Société Française de Dermatologie (www.sfdermato.net) au format PDF.

Vous pouvez les photocopier à loisir ou les télécharger sur le site de la Société Française de Dermatologie (www.sfdermato.net) au format PDF. PHOTODERMATOL OGIE Cher(e) ami(e), La Société Française de Dermatologie travaille conjointement avec divers groupes et sociétés thématiques pour mettre au point des fiches d information aux patients. Vous

Plus en détail