La mise en place d une force de vente. Leçon 7 Commercialisation de la mode au gros MV

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La mise en place d une force de vente. Leçon 7 Commercialisation de la mode au gros. 571-342-MV"

Transcription

1 La mise en place d une force de vente Leçon 7 Commercialisation de la mode au gros MV 1

2 Tableau des sujets P.3-8- P.9- P.10- P.11- P.12- P.13- P.14- P.15- P.16- Estimation du marché potentiel et prévision des ventes L établissement des territoires L organisation des territoires La fixation des quotas Le classement des comptes ABC selon Pareto Les itinéraires de visite Itinéraires en boucle Itinéraire pour visiter des clients dans un même secteur Médiagraphie 2

3 Estimation du marché potentiel et prévision des ventes La première étape de la mise en place d une force de vente consiste à Évaluer les ventes potentielles pour un marché donné. Prévoir les ventes que le manufacturier devrait réaliser. Pour faire des prédictions de vente adéquates Il faut considérer la concurrence établie dans ce marché Le nombre de détaillants à désservir. Notre offre de produits pour le marché visé Notre capacité de production Les ventes prévues sont évaluées en fonction : De la part de marché recherchée 3

4 La part de marché Les ventes potentielles sont la part de marché escomptée; ce que le fournisseur pense obtenir (en pourcentage) multiplié par le potentiel des ventes de l industrie 3

5 Estimation du marché potentiel pour un territoire Répertorier le nombre de commerces visés par notre offre de produits, par ville. Etablir le potentiel de ventes par détaillant Trouver le potentiel de ventes pour la ville...ici pour simplifier nous avons des potentiels égaux, donc nous pouvons: Multiplier le potentiel de ventes de chaque détaillant par le nombre de commerces dans la même ville Calculer notre % de part de marché de ce total obtenu Par exemple, à Alma: 4 détaillants X $25,000 = $100,000 Pour trouver notre part de marché de 30% on calcule $100,000 X 30 = $100,000 X 30 = $3,000,000/100 = $30,

6 Estimation du marché potentiel Comme cette part de marché est estimée au détail, On la ramène au prix de gros selon la marge accordée. Dans le tableau la marge indiquée est de 50% $30,000 X50 = $30,000 X50 = $1,500,000/100 =$15, Ce montant représente la marge accordée; on le soustrait du prix de détail pour obtenir le prix de gros $30,000 - $15,000 = $15,000 le prix de gros payé On additionne les totaux au gros pour chaque ville Cette somme va nous donner notre marché estimé pour le territoire 6

7 Estimation du marché potentiel s: Alma Jonquière Chicoutimi St-Félicien Roberval Détaillants pour hommes Potentiel de vente par détaillant ,00 $ ,00 $ ,00 $ ,00 $ ,00 $ Potentiel du marché (nombre boutiques x ventes potentielles) ,00 $ ,00 $ ,00 $ ,00 $ ,00 $ Part de marché estimée 30% ,00 $ ,00 $ ,00 $ 5 700,00 $ ,00 $ Chiffre d'affaires estimé (part de marché estimée Moins 50 % de marge bénéficiaire) ,00 $ ,00 $ ,00 $ 2 850,00 $ 6 600,00 $ Marché potentiel global ; total des 5 marchés ,00 $ 7

8 Processus d estimation du marché potentiel et de la prévision des ventes Analyse de l environnement commercial Estimation du marché potentiel Prévision des ventes selon la part de marché recherchée Établissement des territoires de ventes Établissement des quotas pour chaque territoire 8

9 L établissement des territoires L estimation du marché potentiel jouera un rôle dans le découpage du marché en territoires Pourquoi établir des territoires? C est la façon la plus efficace de visiter et de rencontrer tous les clients actuels et potentiels (les prospects) C est la façon la plus efficace de contrôler la performance du représentant Cela favorise une meilleure compréhension des problèmes de chaque territoire Cela permet d exercer un meilleur contrôle des coûts 9

10 L organisation des territoires Types d'organisation de la direction des ventes Estimé du marché potentiel Répartition géographique, par type de produits, catégorie de clients ou volume de ventes Choix du type de représentant.. agent de vente ou représentant de commerce Détermination des territoires et des quotas Préparation des itinéraires en maximisant la gestion du temps 10

11 La fixation des quotas Survient après le processus de délimitation des territoires, ils Donnent un sens à l activité du représentant Agissent comme élément motivateur Fournissent une norme afin d'évaluer sa performance 1. Quotas de volume des ventes; calculés en dollars, en unités vendues par ligne de produits, par catégorie de clients 2. Quotas d activités; compilation de nouvelles visites, découverte de nouveaux clients potentiels, ajout de nouveaux comptes 3. Quotas financiers; calculés en marge brute obtenue par catégorie de clients, ou en profit net par catégorie de clients 11

12 Le classement des comptes clients selon la méthode ABC de Pareto Pour atteindre les quotas fixés on répartit notre temps entre nos clients Activité A= impératif; rencontrer les comptes clés, qui sont les clients les plus rentables, leur accorder notre priorité Activité B= ce qui est à faire, rencontrer les comptes courants, les clients établis de moindre importance Activité C= qui est utile comme la prospection de nouveaux clients ou qui est plaisante et nécessaire pour se détendre mais qui est accomplie lorsque les activités A et B sont faites

13 Les itinéraires de visite 1- Établir un itinéraire de visite pour élaborer un trajet afin de réaliser toutes les visites inscrites dans les délais prévus selon une méthode de gestion du temps efficace 2- Réduire le temps passé en voiture pour développer plus de temps de rencontre 3- Planifier un parcours logique qui permet +++ de visites 4- Considérer les caractéristiques géographiques du secteur; visiter tous les clients lors d un même voyage 5- Considérer les contraintes des clients, les heures et les jours de réceptions des clients ajouter des rendez-vous aux alentours 13

14 2 itinéraires en boucle possibles pour un voyage de plus d une journée Aller vers la ville la plus proche en progressant vers la plus éloignée de départ Aller vers la ville la plus éloignée pour revenir à la plus proche de départ la plus loin la plus proche la plus proche la plus loin suivante suivante suivante suivante 14

15 Itinéraire en rayonnement pour visiter des clients dans un même secteur Si des clients sont regroupés dans un même secteur, il est possible de revenir au point de départ pour rayonner vers une autre voisine direction peu éloignée, en considérant la densité de la circulation voisine de départ voisine voisine 15

16 Médiagraphie ROCK Gilbert et COUTURIER Gérard consultant; TURGEON Vincent (2007). Communication et représentation commerciale, 2 ième édition Montréal, Chenelière/McGraw-Hill Notes personnelles de Monique Vaillancourt Outils de vente de Monique Vaillancourt 16

La vente en gros et ses particularités. Introduction au cours de Commercialisation de la mode au gros 571-342-MV

La vente en gros et ses particularités. Introduction au cours de Commercialisation de la mode au gros 571-342-MV La vente en gros et ses particularités Introduction au cours de Commercialisation de la mode au gros 571-342-MV Table des sujets présentés! P.3- Particularités de chaque marché! P.4- Types de marchés!

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

PLAN D'ACTIONS COMMERCIALES

PLAN D'ACTIONS COMMERCIALES PLAN D' COMMERCIALES Entreprise.. Période du. au. Notre vision de l entreprise à 5 ou 10 ans Cette vision est souvent exprimée sous forme d'un "mot du dirigeant". (exemple : "Nous serons le leader rhône-alpin

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

L EFFICACITÉ DU COMMERCIAL

L EFFICACITÉ DU COMMERCIAL René Moulinier L EFFICACITÉ DU COMMERCIAL LES 14 CLÉS DE LA RÉUSSITE Quatrième édition 2008, 2003, 2008 ISBN : 978-2-212-54139-7 Sommaire Présentation........................................... 1 Le vendeur

Plus en détail

BTS Négociation et Relation Client

BTS Négociation et Relation Client BTS Négociation et Relation Client Contenu de la formation Présentation générale Au centre de formation des Monts du Lyonnais, le BTS Négociation et Relation Client est un BTS en alternance, préparé en

Plus en détail

GESTION DES VENTES - ECARTS SUR VENTES

GESTION DES VENTES - ECARTS SUR VENTES GESTION DES VENTES - ECARTS SUR VENTES Objectif(s) : o Analyse des écarts sur chiffre d'affaires : Pré requis : o Modalités : o o écart sur prix de vente, écart sur quantité. évaluation du chiffre d'affaires.

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Chapitre 3 : Les secteurs

Chapitre 3 : Les secteurs Chapitre 3 : Les secteurs Le Découpage des secteurs. Un secteur de vente correspond au territoire octroyé à un vendeur par son entreprise pour commercialiser ses produits. Il doit être clairement défini

Plus en détail

Connaissez-vous votre prix de revient?

Connaissez-vous votre prix de revient? Connaissez-vous votre prix de revient? 15 avril 2014 Producteurs-transformateurs J o u r n é e d i n f o r m a t i o n Votre conférencier Ghyslain Cadieux Directeur principal Tél. : 514 954-4643 cadieux.ghyslain@rcgt.com

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE La notion de prix de vente Les objectifs financiers Les objectifs commerciaux Les remises et rabais Exercice et corrigé Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial

Plus en détail

IND N ICA C TEURS S CL C ES

IND N ICA C TEURS S CL C ES INDICATEURS CLES LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Un indicateur est : - Une donnée c'est-à-dire un élément ou un ensemble d éléments d information significative, ex un taux. - un indice

Plus en détail

Extrait de : Aide pour le commerce 2009 : Panorama Entretenir l'élan. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264069107-fr

Extrait de : Aide pour le commerce 2009 : Panorama Entretenir l'élan. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264069107-fr Extrait de : Aide pour le commerce 2009 : Panorama Entretenir l'élan Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264069107-fr Introduction Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE/OMC

Plus en détail

ANALYSE FINANCIERE DES ENTREPRISES DU BTP

ANALYSE FINANCIERE DES ENTREPRISES DU BTP ANALYSE FINANCIERE DES ENTREPRISES DU BTP Performances financières des entreprises de BTP en 2011 Modalités de l étude Depuis 2008, BTP Banque réalise une étude de l évolution du marché du BTP au travers

Plus en détail

GRETA du VELAY. Conseiller en formation continue : Catherine ESPENEL c.espenel@velay.greta.fr

GRETA du VELAY. Conseiller en formation continue : Catherine ESPENEL c.espenel@velay.greta.fr Conseiller en formation continue : Catherine ESPENEL c.espenel@velay.greta.fr Référent pédagogique : Fabienne VIDAL f.vidal@velay.greta.fr Assistante administrative : Annie NAVELET a.navelet@velay.greta.fr

Plus en détail

LA FORCE DE VENTE Chapitre 1 : Introduction

LA FORCE DE VENTE Chapitre 1 : Introduction LA FORCE DE VENTE Chapitre 1 : Introduction 1. Présentation de la force de vente 1-1. Définition et objectifs de la force de vente 1-1-1. Définition de la force de vente Force de vente : l'ensemble du

Plus en détail

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I L étude de marché Le marché d une entreprise est composé de la clientèle, de la concurrence et de l environnement externe. Il est important de distinguer le marché potentiel (individus ou entreprises susceptibles

Plus en détail

Association de la Performance et du Lead sur Internet

Association de la Performance et du Lead sur Internet TECHNOLOGIES, MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS Association de la Performance et du Lead sur Internet Baromètre 2015 de la génération de Leads sur Internet 5 novembre 2015 I. Présentation du Baromètre Il s agit

Plus en détail

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu Calcul du prix & Indicateurs Pour la gestion économique de l'entreprise, il est essentiel que les prix des biens et services soient soigneusement calculés en tenant compte de tous les facteurs internes

Plus en détail

Simulation Entreprise - Tecstrat

Simulation Entreprise - Tecstrat Simulation Entreprise - Tecstrat Compte-rendu Univers C Entreprise 4 Clémence AITELLI Benoît SIJOBERT Maxime ROBERT Ségolène PEIGNET Tuteur : malek.bouhaouala@ujf-grenoble.fr Introduction Durant deux jours,

Plus en détail

Votre Partenaire depuis 1987. CLE Location. Intégré de gestion. Un seul logiciel pour tout gérer! Contacter. Louer. Planifier.

Votre Partenaire depuis 1987. CLE Location. Intégré de gestion. Un seul logiciel pour tout gérer! Contacter. Louer. Planifier. C L E Votre Partenaire depuis 1987 CLE Location Intégré de gestion Un seul logiciel pour tout gérer! Contacter Louer Planifier Vendre & Acheter Une solution adaptée à vos besoins Une Solution Adaptée La

Plus en détail

Description et Organisation de la formation «COMMERCIAL(E)»

Description et Organisation de la formation «COMMERCIAL(E)» Description et Organisation de la formation «COMMERCIAL(E)» Le Commercial(e) prospecte un secteur de vente et vend à des entreprises ou des particuliers des produits ou prestations de services référencés.

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

Collection Manuels EO/FP dirigée par Armand Dayan. Ingénieur chimiste (ESCIL) FORCE DE VENTE DIRECTION ORGANISATION GESTION

Collection Manuels EO/FP dirigée par Armand Dayan. Ingénieur chimiste (ESCIL) FORCE DE VENTE DIRECTION ORGANISATION GESTION Collection Manuels EO/FP dirigée par Armand Dayan Alfred ZEYL Ingénieur chimiste (ESCIL) MBA Northwestern University Docteur en Gestion Professeur Émérite à l ESC Dijon-Bourgogne Consultant. Armand DAYAN

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE 1/9

MESURE DE LA PERFORMANCE 1/9 On peut dénombrer 8 fonctions : Commercial Production & Recherche et développement Achats Logistiques et approvisionnements Service après-vente Informatique Ressources humaines Direction générale Les indicateurs

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

Table des cas d entreprise et enquêtes. Avant-propos Nos choix d adaptation Visite guidée La 4 e édition Remerciements

Table des cas d entreprise et enquêtes. Avant-propos Nos choix d adaptation Visite guidée La 4 e édition Remerciements Table des matières Table des cas d entreprise et enquêtes Avant-propos Nos choix d adaptation Visite guidée La 4 e édition Remerciements xiii xiii xiv xv xv Première partie Les fondements de la comptabilité

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale La vente est devenue actuellement une activité très importante, c est même la force motrice de toute entreprise. Ainsi, une bonne stratégie marketing doit avoir comme vocation : vendre

Plus en détail

Organisation et fonctionnement de l'entreprise Séance 4: Analyse stratégique - suite

Organisation et fonctionnement de l'entreprise Séance 4: Analyse stratégique - suite Organisation et fonctionnement de l'entreprise Séance 4: Analyse stratégique - suite Introduction Objectif de la séance Présenter un deuxième modèle d aide à l analyse stratégique Appliquer ce modèle Plan

Plus en détail

L observatoire de conjoncture et de compétitivité de l industrie alimentaire

L observatoire de conjoncture et de compétitivité de l industrie alimentaire Conseil National du Commerce Extérieur L observatoire de conjoncture et de compétitivité de l industrie alimentaire Anticiper Partager Agir 2005 www.cnce.org.ma CHAPITRE I : Sommaire LES INDICATEURS DE

Plus en détail

Analyse Financière Les ratios

Analyse Financière Les ratios Analyse Financière Les ratios Présenté par ACSBE Traduit de l anglais par André Chamberland andre.cham@sympatico.ca L analyse financière Les grandes lignes Qu est-ce que l analyse financière? Que peuvent

Plus en détail

Sur quels critères un banquier évalue-t-il votre dossier de. Les Jeudis du FCM Jeudi 28 février 2013

Sur quels critères un banquier évalue-t-il votre dossier de. Les Jeudis du FCM Jeudi 28 février 2013 Sur quels critères un banquier évalue-t-il votre dossier de financement Les Jeudis du FCM Jeudi 28 février 2013 1 Préambule : Bien choisir sa banque et son interlocuteur Etre sélectif sur son choix de

Plus en détail

Les questions stratégiques pour La Poste aujourd hui

Les questions stratégiques pour La Poste aujourd hui Les questions stratégiques pour La Poste aujourd hui 1 Une entreprise singulière Une grande entreprise, présente dans la vie des Français, et dans l inconscient national Mais assez méconnue Forte dimension

Plus en détail

Introduction à la solution Business Intelligence (BI) pour l industrie automobile

Introduction à la solution Business Intelligence (BI) pour l industrie automobile Introduction à la solution Business Intelligence (BI) pour l industrie automobile Votre bulletin d information quotidien. Votre solution pour chaque service. Prenez des décisions plus avisées pour développer

Plus en détail

Statistiques. Faisons le tour des possibilités offertes par Veto_win pour piloter au mieux votre activité :

Statistiques. Faisons le tour des possibilités offertes par Veto_win pour piloter au mieux votre activité : Statistiques Elles sont accessibles à tout moment sans recherche particulière (C.A. et marge par client, animal, article, famille d'articles, fournisseur...), résultats de la société (Panier moyen, répartition

Plus en détail

L ORGANISATION DES TOURNEES DE VISITES :

L ORGANISATION DES TOURNEES DE VISITES : L ORGANISATION DES TOURNEES DE VISITES : On part du principe qu un plan d action bien préparé fait gagner du temps, des clients et permet d économiser son énergie et des kms. Le temps consacré à la préparation

Plus en détail

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Programme de formations et de conférences Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Outils concrets, actualisés et flexibles pour professionnels, gestionnaires,

Plus en détail

www.commercesolidaire.com

www.commercesolidaire.com www.commercesolidaire.com et Commerce solidaire est un organisme à but non lucratif regroupant des entreprises d économie sociale de tout secteur d activités, partout au Québec. Il a pour mission de soutenir

Plus en détail

Le S.I.M. Le S.I.M. Définition a. S.I.M. ou S.I.C. S.I.M. S.I.C. Le S.I.M. Définition a. S.I.M. ou S.I.C. Définition

Le S.I.M. Le S.I.M. Définition a. S.I.M. ou S.I.C. S.I.M. S.I.C. Le S.I.M. Définition a. S.I.M. ou S.I.C. Définition Le S.I.M. Définition a. S.I.M. ou S.I.C. b. Utilisation commerciale c. Contenu Forme Méthode Sources d information a. S.I.M. ou S.I.C. ou S.I.M. S.I.C. Système d Information Marketing Système d Information

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Présentation générale Plus qu un CRM, la relation client au cœur de votre entreprise LP consultant 9 rue du moulin à poudre 76150 Maromme. 02.35.69.91.55 info@lpconsultant.com Gestion 4 Modules Indispensables

Plus en détail

PRESENTATION de la COMPTABILITE ANALYTIQUE

PRESENTATION de la COMPTABILITE ANALYTIQUE PRESENTATION de la COMPTABILITE ANALYTIQUE ou COMPTABILITE de GESTION Objectif(s) : o Découverte de la Comptabilité de gestion, o Présentation d'une terminologie. Pré requis : o Les charges de la comptabilité

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE I. Contexte Contextes variés Acquisition, cession, recherche d associés, fusion, Succession, partage entre héritiers, transmission

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise

NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise Nom du promoteur Terminé le : insérer DATE TABLE DES MATIÈRES NOTE AU LECTEUR...4 1. LE PROJET...5 1.1 RÉSUMÉ DU PROJET...5

Plus en détail

Le géomarketing - Page 1 sur 7

Le géomarketing - Page 1 sur 7 Le géomarketing - Page 1 sur 7 LES DOSSIERS MADWATCH.net méthodes Le Géomarketing Novembre 2003 Nb de pages : 7 Le géomarketing - Page 2 sur 7 Créé dans les années 80, la plupart des applications du géomarketing

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Achat-Vente Fiche pédagogique Activité

Plus en détail

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE Nom :.. Prénom :. Date de naissance :. Adresse :.. Tél :.Mail :.. Activité principale : (description succincte de votre projet) : Nature de votre projet :

Plus en détail

La vente, le marketing et l entreprise

La vente, le marketing et l entreprise La vente, le marketing et l entreprise Chapitre 1 On peut donner une première impulsion aux affaires; après, elles vous entraînent. Napoléon 1 er, cité par Las Cases dans le Mémorial de Sainte-Hélène Communication

Plus en détail

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Permet de voir les occasions de marché c est-à-dire les places qui restent sur la carte perceptuelle. Enables to see

Plus en détail

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise :

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise : FICHE MÉTIER CHEF D ENTERPRISE Il définit et pilote l activité de l entreprise sur le plan technique, économique, commercial et financier. Il manage le personnel de l entreprise. En fonction de la taille

Plus en détail

LE FINANCEMENT D UN PROJET DE BIOMASSE : L ANALYSE DU BANQUIER

LE FINANCEMENT D UN PROJET DE BIOMASSE : L ANALYSE DU BANQUIER LE FINANCEMENT D UN PROJET DE BIOMASSE : L ANALYSE DU BANQUIER Colloque AQPER 2013 GÉRARD MOUNIER Directeur principal, Énergie et infrastructures Secteur Commercial 28 février 2013 SOMMAIRE La Banque Laurentienne

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

MARKETING. Denis Pettigrew D. Se. gestion Professeur titulaire de marketing Université du Québec à Trois-Rivières

MARKETING. Denis Pettigrew D. Se. gestion Professeur titulaire de marketing Université du Québec à Trois-Rivières MARKETING 6 e édition Denis Pettigrew D. Se. gestion Professeur titulaire de marketing Université du Québec à Trois-Rivières Normand Turgeon Ph. D. (Marketing) Professeur titulaire Service de l'enseignement

Plus en détail

MODULE 3 : LE MARCHE. CHAPITRE 9 : L analyse et la prévision de la demande. Non consommateurs relatifs (NCR)

MODULE 3 : LE MARCHE. CHAPITRE 9 : L analyse et la prévision de la demande. Non consommateurs relatifs (NCR) MODULE 3 : LE MARCHE CHAPITRE 9 : L analyse et la prévision de la demande. I. Les différents niveaux d analyse de la demande. La demande d un bien ou d un service est l expression correspond aux intentions

Plus en détail

Situation actuelle : Sommaire d une recommandation Page 1 de 5

Situation actuelle : Sommaire d une recommandation Page 1 de 5 Le but de l entreprise est d offrir la meilleure qualité de service dans la vente de pièces automobiles. Les clients de Pintendre on besoin de se procurer les pièces automobiles rapidement afin de changer

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

Guide d élaboration du business plan

Guide d élaboration du business plan Guide d élaboration du business plan Vous avez un projet d'entreprise innovante, Sherpa Finance, structure du Groupe SAHAM, dédiée à l'accompagnement des porteurs de projet et à la promotion de la création

Plus en détail

PUBLIC Porteurs de projets réels à court et moyen terme de création ou reprise d entreprise

PUBLIC Porteurs de projets réels à court et moyen terme de création ou reprise d entreprise PUBLIC Porteurs de projets réels à court et moyen terme de création ou reprise d entreprise OBJECTIFS Aider le porteur de projet à évaluer sa capacité à entreprendre dans l activité envisagée, Présenter

Plus en détail

Le contrôle de gestion des PME

Le contrôle de gestion des PME Le contrôle de gestion des PME Thierry POLACK Gérard RANCHON L expert-comptable, contrôleur de gestion des PME? Plan 1 ère partie : Paysage professionnel 1/ Projets de simplifications et risques de déréglementation

Plus en détail

COMPTABILITE DE GESTION

COMPTABILITE DE GESTION COMPTABILITE DE GESTION UNC S4 1 Introduction Définitions «La comptabilité analytique (ou comptabilité de gestion) est un mode de traitement des données qui doit fournir tous les éléments de nature à éclairer

Plus en détail

Financer la transmission de votre entreprise

Financer la transmission de votre entreprise Financer la transmission de votre entreprise Laurent Genest Directeur principal, Transfert d entreprises Banque Nationale Claude Lafond Directeur principal, Investissements Caisse de dépôt et placement

Plus en détail

Panorama économique & financier des entreprises du secteur. du Commerce en Vendée

Panorama économique & financier des entreprises du secteur. du Commerce en Vendée Panorama économique & financier des entreprises du secteur du en Structure et évolution du vendéen - 28 906 emplois soit 17,2% des emplois du département - 3 583 établissements soit 22,1% des établissements

Plus en détail

COMMERCIAL PUBLICITÉ

COMMERCIAL PUBLICITÉ Activités commerciales publicitaires COMMERCIAL PUBLICITÉ Le ou la commercial(e) Publicité a pour fonction essentielle de prospecter et rencontrer les annonceurs, les agences média et les agences de publicité,

Plus en détail

CONCOURS DE LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE Challenge 3B

CONCOURS DE LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE Challenge 3B CONCOURS DE LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE Challenge 3B Dossier de candidature N : Nom et Prénom du Porteur de Projet : Sexe : Homme Femme Activité de l entreprise : Date d immatriculation : / / Structure

Plus en détail

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY 1. ETATS FINANCIERS Bilan au 01/09/N Actif immobilisé Fonds commercial 1 Bâtiment Equipement Actif Actif circulant Stocks voitures neuves Stocks voitures d occasion Stock essence,

Plus en détail

Le système d information marketing

Le système d information marketing Le système d information marketing Denis Pettigrew Normand Turgeon Gilbert Rock 2001 Chapitre 4 Adapté par Guy Grégoire - Automne 2002l Sommaire Les composantes du SIM (système d information d marketing)

Plus en détail

Crédit-bail d équipement agricole

Crédit-bail d équipement agricole Services financiers à l entreprise Crédit-bail d équipement agricole Un moyen rapide et souple d équiper votre entreprise. Qu est-ce que le crédit-bail? n Le crédit-bail est une solution de financement

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

Mise sur pied d un regroupement d achats

Mise sur pied d un regroupement d achats Mise sur pied d un regroupement d achats Présenté Au Conseil Économique et Coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) 30 mars 2016 Table des matières Introduction - But de la conférence - Objectif Présentation

Plus en détail

CONSTATATIONS DÉTAILLÉES GOSSELIN

CONSTATATIONS DÉTAILLÉES GOSSELIN 9 Partie neuf CONSTATATIONS DÉTAILLÉES GOSSELIN 9.1 Description de l'entreprise Gosselin Communications Stratégiques Inc. («Gosselin Communications») a été constituée en société par Gilles-André Gosselin

Plus en détail

FICHE SYNTHETIQUE DE CANDIDATURE

FICHE SYNTHETIQUE DE CANDIDATURE FICHE SYNTHETIQUE DE CANDIDATURE IMPORTANT Merci de nous faire parvenir en 2 exemplaires papiers et une version électronique ce document dûment complété (et de manière lisible), accompagné de votre dossier

Plus en détail

PRÉSENTATION ESC CHAMBÉRY - CESNI. Manager son merchandising

PRÉSENTATION ESC CHAMBÉRY - CESNI. Manager son merchandising PRÉSENTATION ESC CHAMBÉRY - CESNI Manager son merchandising Manager son merchandising > Sommaire Rappel des objectifs du merchandising Satisfaire les clients Contribuer à la rentabilité Comment atteindre

Plus en détail

IDRRIM 2014. Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation

IDRRIM 2014. Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation IDRRIM 2014 Optimod Lyon, une coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation Quelques données clés sur l agglomération Un constat commun aux grandes agglomérations européennes 220 000

Plus en détail

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER GACO S TP : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER Cas n : SELECTION DES MARCHES CIBLES : AQUALUX / Pour appréhender ces marchés, les critères généraux et spécifiques

Plus en détail

LE CHÂTEAU PUBLIE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET SES RÉSULTATS DE FIN D EXERCICE

LE CHÂTEAU PUBLIE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET SES RÉSULTATS DE FIN D EXERCICE COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE CHÂTEAU PUBLIE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET SES RÉSULTATS DE FIN D EXERCICE Montréal, le 1 er mai 2015 Chef de file au Canada, Le Château (TSX : CTU.A), une marque de

Plus en détail

Résultat du sondage sur la mesure de la performance du credit manager

Résultat du sondage sur la mesure de la performance du credit manager Résultat du sondage sur la mesure de la performance du credit manager Ce sondage a été réalisé durant le mois de Janvier 2010 auprès de 118 credit managers. 1. La structure de l échantillon interrogé 1.1.

Plus en détail

10 Yield Management. Figure 1. Système de Yield Management (d après [JON 00]) Enquêtes de consommateurs. Processus de

10 Yield Management. Figure 1. Système de Yield Management (d après [JON 00]) Enquêtes de consommateurs. Processus de INTRODUCTION Le Yield Management est apparu lors de la déréglementation des transports aériens aux Etats-Unis, à la fin des années 1970. Dans un contexte de concurrence exacerbée, les compagnies aériennes

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

RÈGLES ET PRATIQUES EN COMPTABILITÉ DE GESTION FACTURATION INTERNE Août 2000

RÈGLES ET PRATIQUES EN COMPTABILITÉ DE GESTION FACTURATION INTERNE Août 2000 A Hydro-Québec Requête R-3401-98 RÈGLES ET PRATIQUES EN COMPTABILITÉ DE GESTION FACTURATION INTERNE Original : 2000-11-21 HQT-13, Document 1.1.2 (En liasse) 1 1. PRINCIPES ET RÈGLES DE FACTURATION INTERNE

Plus en détail

Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 6 & 7 avril 2016

Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 6 & 7 avril 2016 Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 6 & 7 avril 2016 Présentation générale de la formation Créer une boutique dans un site culturel ou touristique conduit tout d abord

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 24 & 25 mars 2015

Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 24 & 25 mars 2015 Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 24 & 25 mars 2015 Présentation générale de la formation Créer une boutique dans un site culturel ou touristique conduit tout d

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

«GESTION DES PETITES ENTREPRISES»

«GESTION DES PETITES ENTREPRISES» PROGRAMME DE FORMATON «GESTION DES PETITES ENTREPRISES» 1 Module 1 : Les principes de gestion Durée : 1 séance (4 heures) Objectif : Acquérir et comprendre les principes de base qui permettent de gérer

Plus en détail

GROUPE SYNERGIE PME INC. 800, boul. René-Lévesque O., #161, Stn B, Montréal, QC, H3B 3J5 Tél. : 514.805.8448

GROUPE SYNERGIE PME INC. 800, boul. René-Lévesque O., #161, Stn B, Montréal, QC, H3B 3J5 Tél. : 514.805.8448 GROUPE SYNERGIE PME INC. Société spécialisée en développement des affaires AUGMENTATION DES VENTES 800, boul. René-Lévesque O., #161, Stn B, Montréal, QC, H3B 3J5 Tél. : 514.805.8448 AUGMENTATION DES VENTES

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

Les variables contrôlables et l environnement l marketing

Les variables contrôlables et l environnement l marketing Les variables contrôlables et l environnement l du marketing Denis Pettigrew Normand Turgeon Chapitre 2 Réalisé par Gilbert Rock et adapté par Guy Grégoire Sommaire Le marketing mix Le produit Le prix

Plus en détail

Comment remplir son dossier de demande de prêt d honneur CREATION/REPRISE/CROISSANCE GUIDE IP2.0

Comment remplir son dossier de demande de prêt d honneur CREATION/REPRISE/CROISSANCE GUIDE IP2.0 Comment remplir son dossier de demande de prêt d honneur CREATION/REPRISE/CROISSANCE GUIDE IP2.0 Initiative Performance 2.0 Qu est-ce que c est? Initiative performance 2.0 (IP2.0) est un outil de gestion

Plus en détail

formation des prix I - Etude d une situation : II - Formation des prix :

formation des prix I - Etude d une situation : II - Formation des prix : formation des prix I - Etude d une situation : - Retrouver et souligner dans le texte les nouveaux termes. - Mettre sous forme d expressions mathématiques les indications du texte. Un commerçant achète

Plus en détail

POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT

POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT * POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ADOPTÉE LE : 6 décembre 1997 AMENDÉE LE : 18 avril 1998 AMENDÉE LE : 2 mai 1998 AMENDÉE LE : 30 avril 2000 AMENDÉE LE : 15 juin 2002 AMENDÉE LE : 14 juin 2003 AMENDÉE

Plus en détail

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente?

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Approvisionnement et gestion des stocks : des quantités vendues dans un Du stock initial, final et des livraisons, des commandes

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011 www.aliendoit.com Active CRM Solution intégrée de téléprospection 04/10/2011 Alien Technology 3E Locaux Professionnels Km 2.5 Route de Kénitra 11005 SALÉ MAROC Tél. : +212 537 84 38 82 Fax : +212 537 88

Plus en détail

LES ACTIVITES COMMERCIALES AU SEIN DES ASBL. Fabio Ciarrocchi, fci@oxfamsol.be 17 octobre 2008

LES ACTIVITES COMMERCIALES AU SEIN DES ASBL. Fabio Ciarrocchi, fci@oxfamsol.be 17 octobre 2008 LES ACTIVITES COMMERCIALES AU SEIN DES ASBL Fabio Ciarrocchi, fci@oxfamsol.be 17 octobre 2008 Oxfam-Solidarité ASBL: Types d activités commerciales: Produits de deuxième main: vêtements, ordinateurs, livres,

Plus en détail