OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE"

Transcription

1 OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE

2 Dépistage 4 ans 9 ans B.R.E.V : Batterie rapide d évaluation fonctions cognitives (C. Billard) Evaluation fonctions cognitives en«écart-type», langagières et non langagières avec 17 subtests, 2 versions (15 mn ou 30 mn) Domaine verbal : Mémoire des chiffres, phonologie, lexique et évocation lexicale, expression syntaxique, fluence verbale, compréhension syntaxique Domaine non verbal et visuospatial : graphisme, attention visuelle soutenue, fonctions exécutives et planification, discrimination visuelle, complétion de formes Mémoire et attention sélective motrice Calcul et traitement des nombres +/- lecture, métaphonologie, orthographe

3 BILAN NEUROPSYCHOLOGIQUE Indispensable au diagnostic, qualitatif et quantitatif Différence significative, ICV/IRP/IVT/IMT de plus de 15points -WPPSI <6 ans 6 mois : labyrinthes, dessins géométriques et maison des animaux -Jeux d encastrements -WISC III/ IV : indice compréhension verbale, raisonnement perceptif, mémoire de travail et vitesse de traitement, QIT assemblage d objets, cubes, labyrinthes, symboles, matrices, code -K ABC : mouvements de main, fonctionnement simultané -Figure de REY(copie et mémoire), -NEPSY : Attention et fonctions exécutives, sensori-motrices, langage, traitements visu spatiaux, mémoire et apprentissage -D10, tests d attention TEACH -Tests projectifs de personnalité : diagnostic différentiel dysharmonie évolutive psychotique -Profil psychologique : volontaire, faible estime de soi, lenteur Compensation verbale

4 WISC III, Épreuve du labyrinthe

5 Figure de REY (Modèle)

6

7

8

9

10 D. 10

11 INDICATIONS DU BILAN ORTHOPTIQUE DANS LES TSA Toujours après une consultation ophtalmologique et un examen sous skiacol si nécessaire Champ visuel à analyser si doute clinique Troubles spécifiques du Langage écrit quand il y a une atteinte du domaine visuospatial Dysgraphie Troubles d acquisition de la coordination et/ou des praxies visuoconstructives Atteinte de la perception visuo-spatiale et/ou = ICV/IRP (IRP<<)

12 BILAN ORTHOPTIQUE ET TSA Bilan Optomoteur : Capacité à orienter le regard Motilité oculaire (chaque muscle oculomoteur) Motricité conjuguée : - Fixation - Poursuites (lisses, non lisses, peu endurantes, douloureuse, perturbée, perte de fixation) - Saccades(peu endurantes, normales, douloureuse - PPC tonic Latéralité : œil viseur, œil directeur Attitude de tête

13 BILAN ORTHOPTIQUE ET TSA Bilan Orthoptique Sensoriel : Capacité à distinguer, discriminer, à voir simple et net Vergences PPA (ponctum proximum accomodation) Acuité visuelle avec et sans correction Diplopie physiologique Vision des contrastes Vision des couleurs

14 BILAN ORTHOPTIQUE ET TSA Bilan fonctionnel : Etude de l interaction Vision-Action Capacités fusionnelles Capacités accomodatives Disparité accomodation-convergence Vision-Mouvement-Posture? Discrimination visuelle Organisation du geste localisation visuelle (pointe à côté de la cible ) Lecture et test de lecture comparée (œil dt/g)??

15 BILAN ORTHOPTIQUE ET TSA BILAN NEUROVISUEL Nécessité d une collaboration étroite entre les orthoptistes et autres thérapeutes orthophonistesergothérapeutes-neuropsychologues, tests peuvent être communs pour analyser la perception visuospatiale Paricipation active de l enfant nécessaire Si trouble optomoteur et/ou sensoriel, orthoptie en 1ére intention, 1 séance /semaine, 10 à 15 séances et réévaluer à distance et à associer rapidement à une autre rééducation Si trouble fonctionnel, débuter par l orthoptie à associer à une autre rééducation Discuter les priorités de prise en charge

16 BILAN EN PSYCHOMOTRICITÉ EN FONCTION DE L EXAMEN CLINIQUE Jeune enfant et/ou troubles de la coordination, de l organisation des gestes, et motricité globale prédominants et/ou hyperactivité, instabilité psychomotrice associées, fragilité psychoaffective Motricité globale et fine Coordination Schéma corporel Structuration spatiale par rapport à l espace corporel(non verbal et verbal) et l espace extracorporel(tridimensionnel et bidimensionnel) Latéralisation

17 BILAN ERGOTHÉRAPIE EN FONCTION EXAMEN CLINIQUE Troubles de la motricité fine, gestes quotidiens,utilisation des outils scolaires, mise en place de compensations (ordinateurs, matériel scolaire adapté, plan de travail..) La motricité fine, globale La coordination motrice La discrimination tactile,les praxies constructives (puzzles), idéatoires, idéomotrices en référence corporelle et extra corporelle Les systèmes vestibulaires et proprioceptifs Les systèmes visuels (forme, espace, coordination visuomotrice et l habilité constructive) L utilisation des outils scolaires, le dessin et graphisme

18 ERGOTHÉRAPIE Prise en charge et compensation des gestes de la vie quotidienne (habillage, repas, outils scolaires) Méthodologie et organisation Coordination bi-manuelle Dextérité fine Coordination oculo-manuelle Compensations : - ordinateur (traitement texte, logiciels spécifiques et organisation) - outils scolaires adaptés (règles alourdies, compas, bouliers )

19 BILAN ORTHOPHONIQUE Qualitatif et quantitatif Langage oral Langage écrit Raisonnement Logicomathématique

20 CONCLUSIONS Equipe pluridisciplinaire Coordination indispensable

Troubles Acquisition de la coordination et Dyspraxie de Développement C.Fossoud Centre référent des troubles d Apprentissage

Troubles Acquisition de la coordination et Dyspraxie de Développement C.Fossoud Centre référent des troubles d Apprentissage Troubles Acquisition de la coordination et Dyspraxie de Développement C.Fossoud Centre référent des troubles d Apprentissage T.A.C. et Dyspraxie de Développement Définitions PRAXIES : coordination motrice

Plus en détail

LA DYSPRAXIE, trouble du geste. Caroline FOURNIER, ergothérapeute Laetitia VINCENT, ergothérapeute

LA DYSPRAXIE, trouble du geste. Caroline FOURNIER, ergothérapeute Laetitia VINCENT, ergothérapeute LA DYSPRAXIE, trouble du geste Caroline FOURNIER, ergothérapeute Laetitia VINCENT, ergothérapeute PLAN Ergothérapie : quelques rappels Les praxies La dyspraxie L évaluation Le diagnostic de dyspraxie développementale

Plus en détail

FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON

FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON DYSPRAXIES / TAC FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON Diaporama réalisé par Julie LAPREVOTTE, ergothérapeute - D.U. en Neuropsychologie - Certificat Post Grade en Intégration Sensorielle - D.U. PATA

Plus en détail

La dyspraxie visuo-spatiale

La dyspraxie visuo-spatiale 1 La dyspraxie visuo-spatiale 2 Définition Dyspraxie visuo-spatiale Introduction La plus fréquente des dyspraxies Association d un trouble du geste de nature dyspraxique et d un trouble visuo-spatial Pathologie

Plus en détail

«Évaluation et prise en charge orthoptique précoce des enfants à risque de troubles neurovisuels»

«Évaluation et prise en charge orthoptique précoce des enfants à risque de troubles neurovisuels» «Évaluation et prise en charge orthoptique précoce des enfants à risque de troubles neurovisuels» Prise en charge précoce et globale des enfants atteints de maladie rare. 3è journée organisée par le réseau

Plus en détail

Les praxies. Une fois acquise, une praxie ne s oublie pas.

Les praxies. Une fois acquise, une praxie ne s oublie pas. Les praxies Ce sont les fonctions de gestion et de pré-programmation des gestes intentionnels. Elles se situent à un niveau supérieur. Elles sont différentes de la commande motrice. Une praxie, c est le

Plus en détail

Ce qu est la neuropsychologie

Ce qu est la neuropsychologie Neuropsychologie et troubles d apprentissage Francine Lussier Ph.D., neuropsychologue CÉNOP-FL et CRAN 858-6484 cenopfl@cenopfl.com Ce qu est la neuropsychologie La neuropsychologie est l étude de la relation

Plus en détail

Comportement de l enfant. Observation jeux libres OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS

Comportement de l enfant. Observation jeux libres OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION Deux séances d une heure chacune sont aménagées pour le bilan psychologique Linda Harré Psychologue CIERA Bilan

Plus en détail

LE BILAN DU JEUNE ENFANT RÉINVENTÉ!

LE BILAN DU JEUNE ENFANT RÉINVENTÉ! LE BILAN DU JEUNE ENFANT RÉINVENTÉ! LA REVOLUTION Plus qu'une simple révision, la WPPSI -IV est une évolution majeure pour l'examen psychologique : l évaluation est à la fois plus écologique et rigoureuse

Plus en détail

Analyse et Interprétation du WISC IV

Analyse et Interprétation du WISC IV Analyse et Interprétation du WISC IV Les Indices du WISC IV ICV Habilités verbales Intelligence Culture générale, Riche en contenu Dépendante de la culture Fondée sur l expérience IRP Intelligence Cristallisée

Plus en détail

DYSPRAXIE ET TROULES VISUO-SPATIAUX

DYSPRAXIE ET TROULES VISUO-SPATIAUX DYSPRAXIE ET TROULES VISUO-SPATIAUX À l école c est dysfficile Journée des pédiatres de maternité 4 juin 2009 P DWORZAK (Centre Hospitalier de Courbevoie Neuilly-sur-Seine) DYSPRAXIE Trouble de la programmation,

Plus en détail

Quel rôle pour le pédiatre face aux troubles des apprentissages de l enfant?

Quel rôle pour le pédiatre face aux troubles des apprentissages de l enfant? Quel rôle pour le pédiatre face aux troubles des apprentissages de l enfant? Journée de formation PLURADYS 26 novembre 2010 Dr Jean-Louis GUIMAS Pédiatre Dijon Le pédiatre, médecin de l enfance Dès la

Plus en détail

L aphasie progressive primaire. Évaluation neuropsychologique

L aphasie progressive primaire. Évaluation neuropsychologique L aphasie progressive primaire Évaluation neuropsychologique S. Bioux, E. Bliaux, D. Pouliquen Service de neurologie CMRR / CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 DEFINITION «détérioration isolée et progressive

Plus en détail

La dyspraxie développementale

La dyspraxie développementale La dyspraxie développementale Formation sur les DYS 10 décembre 2013 Version réduite de la présentation Orianne COSTINI Psychologue spécialisée en neuropsychologue, Doctorante en psychologie Laboratoire

Plus en détail

L ergothérapie Les troubles de l écriture chez l enfant maladroit

L ergothérapie Les troubles de l écriture chez l enfant maladroit L ergothérapie Les troubles de l écriture chez l enfant maladroit Nathalie BEAUREZ, ergothérapeute Réseau DYS 42 Mardi 24 mars 2015 L enfant maladroit et l ergothérapie Premier contact Un enfant présentant

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

ERGOTHERAPIE DYSPRAXIES quelles interventions?

ERGOTHERAPIE DYSPRAXIES quelles interventions? ERGOTHERAPIE DYSPRAXIES quelles interventions? Pluri et interdisciplinarités PLAN Déf de l ergothérapie Supports conceptuels Les dyspraxies Les troubles du geste Le bilan en ergothérapie Grandes lignes

Plus en détail

Troubles des apprentissages et du développement. La démarche diagnostique

Troubles des apprentissages et du développement. La démarche diagnostique Troubles des apprentissages et du développement 1 La démarche diagnostique 1.Eliminer une origine sensorielle, neurologique, médicale 2.Evaluer le fonctionnement et les répercussions fonctionnelles 3.Coordonner

Plus en détail

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm La dyspraxie Théorie et aménagements Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014 CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm Qu est-ce qu une praxie? Une praxie est un programme

Plus en détail

La vision. Rôle de première ligne. Approche multidisciplinaire. Geneviève Provost Francine Gaulin optométristes

La vision. Rôle de première ligne. Approche multidisciplinaire. Geneviève Provost Francine Gaulin optométristes La vision Geneviève Provost Francine Gaulin optométristes Rôle de première ligne Premier examen visuel entre 6 mois et 1 an Deuxième examen visuel à partir de 3 ans. Troisième examen visuel avant l entrée

Plus en détail

La maladresse. L enfant maladroit. Trouble spécifique. Trouble spécifique. Prévalence 6% concerne 2 à 4 fois plus souvent les garçons que les filles

La maladresse. L enfant maladroit. Trouble spécifique. Trouble spécifique. Prévalence 6% concerne 2 à 4 fois plus souvent les garçons que les filles La maladresse L enfant maladroit J.Mancini DIU neuropédiatrie mars 2007 multiples circonstances qui varient selon l'intensité du trouble et sa spécificité. pathologique quand elle retentit de manière négative

Plus en détail

Fiche pratique «Adaptation de tests» L2MA C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL

Fiche pratique «Adaptation de tests» L2MA C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL Fiche pratique «Adaptation de tests» C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL 1. 2. et 8. FLUENCES PHONETIQUES ET SEMANTIQUES, ANTONYMES Objectifs Evaluer le stock phonologique de

Plus en détail

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage ASH/Document Béatrice DDEC Gard 1 Quelques précisions 3 à 5 % des enfants en âge scolaire souffrent de troubles du langage de type expressif

Plus en détail

Troubles des apprentissages et psychomotricité

Troubles des apprentissages et psychomotricité Troubles des apprentissages et psychomotricité Annie Bachelard Avril 2008 Rappel historique _ 1947 le prof. Julian de AJURRIAGUERRA (Neurologue - neuropsychiatre - psychologue - psychanalyste) et son équipe

Plus en détail

Troubles spécifiques des apprentissages

Troubles spécifiques des apprentissages Troubles spécifiques des apprentissages 1 La démarche diagnostique Dr Chouchane Pédiatre Mme Vinet Psychologue Dr Dulieu Médecin rééducateur Dr Guimas Pédiatre Mme Saltarelli Orthophoniste Mme Laprevotte

Plus en détail

DÉFINITIONS. Motricité. Robert Rigal ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS

DÉFINITIONS. Motricité. Robert Rigal ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS Robert Rigal DÉFINITIONS Motricité Ensemble des fonctions qui assurent les mouvements autogénérés d un organisme; Étude des mouvements humains et de leurs caractéristiques

Plus en détail

Définition de la dyspraxie

Définition de la dyspraxie E.BINTZ Définition de la dyspraxie Dys : manque en grec Praxie : action, mouvement, adaptation du mouvement au but recherché C est un trouble de la planification et de la coordination des mouvements qui

Plus en détail

D S Y P S R P A R XI X E

D S Y P S R P A R XI X E ZOOM sur la DYSPRAXIE 1 Les praxies : «Une bibliothèque de gestes tout prêts» L automatisation des praxies représente une économie d énergie, ce qui permet de faire une autre tâche en même temps. L élève

Plus en détail

Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la

Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la personne âgée. Ils s'occupent des troubles du mouvement et du

Plus en détail

Marie-Laure Kaiser Ergothérapeute cheffe du CHUV. Aigle, le 10 novembre

Marie-Laure Kaiser Ergothérapeute cheffe du CHUV. Aigle, le 10 novembre La dyspraxie ou le Trouble de l Acquisition de la Coordination : un trouble si peu connu! «Comment l identifier et quels sont les moyens d intervention?» Marie-Laure Kaiser Ergothérapeute cheffe du CHUV

Plus en détail

Dysphasies : Aspects rééducatifs. Rééducation des Dysphasies. Principes de la rééducation des dysphasies. Grands axes de la rééducation

Dysphasies : Aspects rééducatifs. Rééducation des Dysphasies. Principes de la rééducation des dysphasies. Grands axes de la rééducation Dysphasies : Aspects rééducatifs des Dysphasies Florence George : Orthophoniste CERTA CHU Timone - Marseille Précoce préserver l appétence à la communication Intensive : au moins 3 fois par semaine Accompagnement

Plus en détail

I - Les grandes lignes de la prise en charge

I - Les grandes lignes de la prise en charge I - Les grandes lignes de la prise en charge Lors de l annonce du diagnostic de la pathologie oculaire et/ou neurologique responsable de la déficience visuelle, la guidance de l enfant et de ses parents

Plus en détail

L APPORT DE L INFORMATIQUE DANS LE PARCOURS DE RÉÉDUCATION ET DE COMPENSATION DES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES

L APPORT DE L INFORMATIQUE DANS LE PARCOURS DE RÉÉDUCATION ET DE COMPENSATION DES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES L APPORT DE L INFORMATIQUE DANS LE PARCOURS DE RÉÉDUCATION ET DE COMPENSATION DES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES Le 10 décembre 2010 Organisateur: EPI PROVENCE Sébastien Verjux Ergothérapeute

Plus en détail

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Brigitte BRUNEL, professeur de SVT, collège Delalande (Athis Mons, 91) Bénédicte PONCHON, ergothérapeute, cabinet CABEX Essonne (Brétigny,

Plus en détail

BILAN NEUROPSYCHOLOGIQUE DANS L EVALUATION DU TROUBLE DEFICITAIRE DE L ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITE (TDA/H)

BILAN NEUROPSYCHOLOGIQUE DANS L EVALUATION DU TROUBLE DEFICITAIRE DE L ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITE (TDA/H) 3 Square Stalingrad 13001 Marseille Siret : 53429751000016 BILAN NEUROPSYCHOLOGIQUE DANS L EVALUATION DU TROUBLE DEFICITAIRE DE L ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITE (TDA/H) Aline Miquée, Psychologue,

Plus en détail

«Les troubles visuels d origine centrale chez l enfant et l adulte : sémiologie, dépistage et prise en charge»

«Les troubles visuels d origine centrale chez l enfant et l adulte : sémiologie, dépistage et prise en charge» PROGRAMME DE LA FORMATION : «Les troubles visuels d origine centrale chez l enfant et l adulte : sémiologie, dépistage et prise en charge» Vendredi matin : Rappels : sémiologie a)amputations du champ visuel

Plus en détail

EVALO 2-6 Evaluation du développement du langage oral

EVALO 2-6 Evaluation du développement du langage oral EVALO 2-6 Evaluation du développement du langage oral Coquet Françoise, Ferrand Pierre et Roustit Jacques Batterie pour l évaluation du développement du langage oral chez l enfant de 2 ans 3 mois à 6 ans

Plus en détail

L orthoptiste et le patient diabétique

L orthoptiste et le patient diabétique L orthoptiste et le patient diabétique Céline FIZAINE Complications oculaires du diabète: La Rétinopathie Diabétique (RD) La rétine est un tissu nerveux, constituée de deux zones : la macula qui permet

Plus en détail

TDAH et psychomotricité vendredi 11 Octobre 2013

TDAH et psychomotricité vendredi 11 Octobre 2013 TDAH et psychomotricité vendredi 11 Octobre 2013 Liza PUJOL, psychomotricienne CRTLA Sandrine DELHORBE, psychomotricienne SMPRe, CHU Pontchaillou RENNES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Implication

Plus en détail

LES TROUBLES NEUROVISUELS

LES TROUBLES NEUROVISUELS LES TROUBLES NEUROVISUELS CHEZ L ENFANT : CÉCITÉ CORTICALE ET DÉFICIENCE VISUELLE S A R A H G U I L L E M A I N P SYC H O L O G U E - N E U R O P SYC H O L O G U E Séjour d échanges Québec 30 octobre 2014

Plus en détail

Troubles des apprentissages et rôle du neuropsychologue

Troubles des apprentissages et rôle du neuropsychologue Troubles des apprentissages et rôle du neuropsychologue Formation PLURADYS Mathilde MIGNON mathilde-mignon@club-internet.fr La neuropsychologie : spécialité de la psychologie qui fournit une compréhension

Plus en détail

Le WISC IV: théorie et études de cas

Le WISC IV: théorie et études de cas Le WISC IV: théorie et études de cas Réseau TAP- le 25 septembre 2012 Stéphanie IANNUZZI Psychologue - Neuropsychologue Centre de Référence des Troubles des Apprentissages CHU Bicêtre Lucie HANNEQUIN Psychologue-

Plus en détail

Approche clinique: que faire devant une suspicion de retard mental?

Approche clinique: que faire devant une suspicion de retard mental? Approche clinique: que faire devant une suspicion de retard mental? Dr Nathalie MEÏER, CH Carcassonne. Soirée de la SOFOMEC «Le handicap mental : de l enfant à l adulte», 3 Juin 2010 Les approches cliniques

Plus en détail

Son rôle dans les troubles des apprentissages et / ou du développement. Diaporama réalisé par Sophie Saltarelli, membre de l ERR 21 de PLURADYS

Son rôle dans les troubles des apprentissages et / ou du développement. Diaporama réalisé par Sophie Saltarelli, membre de l ERR 21 de PLURADYS Son rôle dans les troubles des apprentissages et / ou du développement Les domaines de compétence Prévention Diagnostic Rééducation De la communication, verbale et non verbale Des retards ou troubles de

Plus en détail

Petit manuel de survie du dyspraxique en milieu scolaire à l'usage des enseignants...

Petit manuel de survie du dyspraxique en milieu scolaire à l'usage des enseignants... Petit manuel de survie du dyspraxique en milieu scolaire à l'usage des enseignants... Savez-vous ce qu'est la dyspraxie? Beaucoup d'enfants doués en sont atteints. BB, qui a un enfant très dyspraxique

Plus en détail

ÉVALUATION A L ÂGE DE 7 ANS

ÉVALUATION A L ÂGE DE 7 ANS ÉVALUATION A L ÂGE DE 7 ANS Feuillet blanc à destination du réseau Feuillet rose à conserver par le médecin qui a fait l examen Feuillet bleu reste dans le classeur de l enfant N inclusion Nom de l enfant

Plus en détail

Les troubles des apprentissages

Les troubles des apprentissages Les troubles des apprentissages (dyslexie, dysphasie, dyspraxie, dysorthographie, dysgraphie, dyscalculie) Avril 2009 ASH 04 1 Les différents troubles dys Dys.. lexie Trouble du langage écrit Dys. phasie

Plus en détail

La Prise en Charge de Nathan au SESSAD E.Zola. octobre 2005 - juin 2007

La Prise en Charge de Nathan au SESSAD E.Zola. octobre 2005 - juin 2007 La Prise en Charge de Nathan au SESSAD E.Zola octobre 2005 - juin 2007 Anamnèse et diagnostic 1999 Naissance en décembre 1998 2000 2001 2002 2003 2004 2005 PSM MSM MSM GSM/CP CE1 bilans psychologiques

Plus en détail

Compensation informatique et troubles des apprentissages

Compensation informatique et troubles des apprentissages Compensation informatique et troubles des apprentissages Pourquoi? Libérer les ressources de l enfant afin de le rendre disponible pour acquérir de nouvelles connaissances, les restituer, raisonner, argumenter

Plus en détail

Troubles visuo-spatiaux de l enfant né prématurément. Un peu d histoire. Plus récemment. Les praxies. Une définition de la dyspraxie

Troubles visuo-spatiaux de l enfant né prématurément. Un peu d histoire. Plus récemment. Les praxies. Une définition de la dyspraxie Troubles visuo-spatiaux de l enfant né prématurément Valérie Niel-Bernard Marseille Réseau Naître et Devenir Un peu d histoire Maladresse congénitale (Collier 1900) Débilité motrice (Dupré 1907) Maladresse

Plus en détail

POPULATION ACCUEILLIE

POPULATION ACCUEILLIE POPULATION ACCUEILLIE Service de soins de suite pédiatriques (secteur sanitaire) Vocation régionale (PACA) 40 enfants âgés de 6 à 16 ans présentant des troubles sévères des apprentissages 25 places d hospitalisation

Plus en détail

Syndrome d Asperger: Bilan diagnostique au. CRA de Picardie

Syndrome d Asperger: Bilan diagnostique au. CRA de Picardie Syndrome d Asperger: Bilan diagnostique au CRA de Picardie Pr C Mille, Dr M Bon Saint Come, (Pédopsychiatres), Dr A Simonot (neuropédiatre) H Bué, C Moulin (Psychologues), V Bury (Psychomotricienne), A-L

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES ET TROUBLES DU DÉVELOPPEMENT

TROUBLES DES APPRENTISSAGES ET TROUBLES DU DÉVELOPPEMENT TROUBLES DES APPRENTISSAGES ET TROUBLES DU DÉVELOPPEMENT CAUSES DES DIFFICULTÉS D APPRENTISSAGE SCOLAIRE INSTRUMENTALES PSYCHOLOGIQUES Troubles perceptifs Déficience globale : 2 à 3 % Troubles spécifiques

Plus en détail

Des troubles aux adaptations pédagogiques? Vignettes cliniques

Des troubles aux adaptations pédagogiques? Vignettes cliniques Vendredi 13 Juin Marseille Plan de l exposé Dyspraxie visuo-spatiale : Point théorique Des troubles aux adaptations pédagogiques? Vignettes cliniques Virginie DAFFAURE Psychologue-Neuropsychologue Adaptations

Plus en détail

Troubles d apprentissage scolaire

Troubles d apprentissage scolaire Troubles d apprentissage scolaire DCEM, Module III Pr Vincent des Portes Neuropédiatre Faculté de médecine Lyon Sud Université Claude Bernard, Lyon I Inhibition Psychique : «mauvaise utilisation des moyens»

Plus en détail

APPRENDRE À LIRE Compétences linguistiques Compétences perceptives : Faire le lien entre oral et écrit :

APPRENDRE À LIRE Compétences linguistiques Compétences perceptives : Faire le lien entre oral et écrit : APPRENDRE À LIRE Compétences linguistiques : - articulation - parole - langage (vocabulaire et syntaxe) Compétences perceptives : - visuelles - auditives Faire le lien entre oral et écrit : - conscience

Plus en détail

http://creativecommons.org/licenses/by nc nd/2.0/fr/

http://creativecommons.org/licenses/by nc nd/2.0/fr/ Creative commons : Paternité - Pas d Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France (CC BY- NC-ND 2.0) http://creativecommons.org/licenses/by nc nd/2.0/fr/ INSTITUT DES SCIENCES ET TECHNIQUES

Plus en détail

De la méthodologie à l interprétation

De la méthodologie à l interprétation Le bilan neuropsychologique dans les troubles des apprentissages De la méthodologie à l interprétation E. PEIFFER D. LASSUS-SANGOSSESANGOSSE Neuropsychologue Centre de Diagnostic des Troubles du Langage

Plus en détail

LES TROUBLES DU LANGAGE ORAL DE L ENFANT

LES TROUBLES DU LANGAGE ORAL DE L ENFANT LES TROUBLES DU LANGAGE ORAL DE L ENFANT 1 Troubles du langage oral diagnostic et prise en charge 1. ORTHOPHONISTE LIBERALE Médecin et Psychologue scolaires (5 à 10 % des élèves scolarisés présentent des

Plus en détail

Lara van der Horst Orthophoniste, Paris 13 Université P. et M. Curie, Paris 6

Lara van der Horst Orthophoniste, Paris 13 Université P. et M. Curie, Paris 6 Lara van der Horst Orthophoniste, Paris 13 Université P. et M. Curie, Paris 6 Principes généraux La rééducation s adapte au patient (ses motivations, sa personnalité, ses difficultés spécifiques) sur la

Plus en détail

Formation pédagogique La précocité intellectuelle.

Formation pédagogique La précocité intellectuelle. Formation pédagogique La précocité intellectuelle. IEN Metz Sud 23 novembre 2011 Le bilan psychologique dans la prise en charge de la précocité L INTELLIGENCE? Un concept flou Capacité d'un organisme à

Plus en détail

SIGNES D APPEL LES DIFFICULTES DE L ÉLÈVE DYSLEXIQUE DIFFICULTES EN LECTURE DIFFICULTES EN ECRITURE

SIGNES D APPEL LES DIFFICULTES DE L ÉLÈVE DYSLEXIQUE DIFFICULTES EN LECTURE DIFFICULTES EN ECRITURE LES DIFFICULTES DE L ÉLÈVE DYSLEXIQUE DIFFICULTES EN LECTURE Il ne parvient pas à lire comme les élèves de son âge Il est très lent Il se fatigue très vite SIGNES D APPEL 1 Il est en difficulté lorsque

Plus en détail

EVALAD évaluation du langage écrit et des compétences transversales Adolescents de 1ère et de terminale ou Adultes.

EVALAD évaluation du langage écrit et des compétences transversales Adolescents de 1ère et de terminale ou Adultes. EVALAD évaluation du langage écrit et des compétences transversales Adolescents de 1ère et de terminale ou Adultes. Catherine Pech-Georgel, Florence George évaluation du langage écrit et justification

Plus en détail

DU de Neuropsychologie Paris VI: Approches théoriques & cliniques 2006-2007 l apraxie gestuelle

DU de Neuropsychologie Paris VI: Approches théoriques & cliniques 2006-2007 l apraxie gestuelle DU de Neuropsychologie Paris VI: Approches théoriques & cliniques 2006-2007 l apraxie gestuelle Valérie Hahn-Barma Psychologue-Neuropsychologue Définitions de l apraxie «perturbation située au niveau des

Plus en détail

Psychométrie qualitative

Psychométrie qualitative Psychométrie qualitative Benoît Virole Résumé Nous présentons une méthode d exploration du développement de l enfant et de l adolescent. Les tests psychométriques, (Figure de Rey, WISC-IV, WPPSI-III, WNV,

Plus en détail

Les troubles spécifiques des apprentissages

Les troubles spécifiques des apprentissages Les troubles spécifiques des apprentissages www.apedys78-meabilis.fr En collaboration avec L. Denariaz, psychologue cognitiviste Points clefs Définitions et repérage Quelle est l origine du trouble? Vers

Plus en détail

Capacité Domaine Sciences, Technologies, Santé Certificat de capacité d'orthoptiste

Capacité Domaine Sciences, Technologies, Santé Certificat de capacité d'orthoptiste Capacité Domaine Sciences, Technologies, Santé Certificat de capacité d'orthoptiste Objectifs Publics Débouchés Le métier d'orthoptiste est une formation paramédicale effectuée en 3 ans. Elle consiste

Plus en détail

DYSPRAXIE. ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage

DYSPRAXIE. ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage DYSPRAXIE DIFFICULTES POSSIBLES ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage Difficulté pour utiliser les instruments de géométrie

Plus en détail

3-Qu entend on par analyse modulaire? C est l identification des domaines de compétence mis en jeu dans une tâche.

3-Qu entend on par analyse modulaire? C est l identification des domaines de compétence mis en jeu dans une tâche. 1-Titre 2-En tant qu ergothérapeute, nous avons été fréquemment sollicité pour de jeunes enfants présentant des difficultés graphiques. Parallèlement, sous l influence des neurosciences, nous avons fait

Plus en détail

Le bilan neuropsychologique chez l enfant

Le bilan neuropsychologique chez l enfant Le bilan neuropsychologique chez l enfant Michèle Mazeau Ed. Masson, mars 2008. I. INTRODUCTION... 6 A. Quelques précisions.... 6 1. Le bilan neuropsychologique n est pas :... 6 a) un examen psychologique

Plus en détail

Les Troubles du Langage oral et écrit

Les Troubles du Langage oral et écrit Les Troubles du Langage oral et écrit Elisabeth Schweitzer Neurologie pédiatrique Centre de Référence des troubles du Langage et des Apprentissage - Tours AG Piller, E Sizaret, A Galloux, G Turlotte, MA

Plus en détail

Les «DYS» M B Dehouck CH Lens JAMA 01/2013

Les «DYS» M B Dehouck CH Lens JAMA 01/2013 Les «DYS» M B Dehouck CH Lens JAMA 01/2013 Place du médecin généraliste dans le suivi des enfants avec troubles des apprentissages scolaires Les troubles des apprentissages Langage oral et écrit Trouble

Plus en détail

Dyslexie et Trouble Déficitaire de l Attention Cas cliniques

Dyslexie et Trouble Déficitaire de l Attention Cas cliniques Dyslexie et Trouble Déficitaire de l Attention Cas cliniques Chloé DEFFRENNES Psychologue Formation CRDTA Décembre 2014 Cas clinique n 1 : Ismaël 9 ans et 4 mois CM1 Etude de cas : Ismaël Seul enfant du

Plus en détail

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Syndrome de Déficience Posturale Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Définitions : Posture : position particulière du corps et son maintien (se tenir debout par exemple). Proprioception

Plus en détail

HANDICAP COGNITIF. Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr

HANDICAP COGNITIF. Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr HANDICAP COGNITIF Mieux prendre en compte les aspects neuropsychologiques et cognitifs dans le Guide d évaluation multidimensionnelle

Plus en détail

LES OUTILS DE DEPISTAGE

LES OUTILS DE DEPISTAGE LES OUTILS DE DEPISTAGE D.P.L.3 Françoise Coquet, Bruno Maetz 3 ans - 3 ans 1/2 enseignants et médecins repérage des difficultés de communication et langage 4 domaines: socialisation graphisme compréhension

Plus en détail

Le Développement Psychomoteur

Le Développement Psychomoteur Le Développement D Psychomoteur Pr Patrick Berquin CHU Amiens berquin.patrick@chu chu-amiens.fr Associe: Développement moteur La marche La préhension La motricité «fine» Développement des fonctions cognitives

Plus en détail

VISION ET HANDICAPS CHEZ L'ENFANT

VISION ET HANDICAPS CHEZ L'ENFANT DIPLOME UNIVERSITAIRE - PARIS DIDEROT PROGRAMME COMPLET 2015-2016 VISION ET HANDICAPS CHEZ L'ENFANT Vision, perception & action chez l'enfant ayant des troubles développementaux Responsables pédagogiques

Plus en détail

Mme B., comptable, âgée de 58 ans, a perdu. Trouble postural et déséquilibre binoculaire, relations et répercussions fonctionnelles.

Mme B., comptable, âgée de 58 ans, a perdu. Trouble postural et déséquilibre binoculaire, relations et répercussions fonctionnelles. 35 Trouble postural et déséquilibre binoculaire, relations et répercussions fonctionnelles Article Title Diane Mathieu (1) (1) Orthoptiste, Paris (75) dianemathieu@noos.fr Abstract Introduction > en anglais

Plus en détail

DYSPRAXIES. Dr. M. Mazeau, LADAPT, 75011, FRANCE. Répercussions sur les apprentissages scolaires

DYSPRAXIES. Dr. M. Mazeau, LADAPT, 75011, FRANCE. Répercussions sur les apprentissages scolaires DYSPRAXIES Dr. M. Mazeau, LADAPT, 75011, FRANCE Répercussions sur les apprentissages scolaires MONDE EXT CERVEAU A C T I O N S Organes moteurs Organes sensoriels Organes sensitifs moteurs Attention - Motivation

Plus en détail

Evolution de la terminologie. Le Trouble de l Acquisition de la Coordination (TAC)

Evolution de la terminologie. Le Trouble de l Acquisition de la Coordination (TAC) Evolution de la terminologie Le Trouble de l Acquisition de la Coordination (TAC) Jean-Michel ALBARET albaret@cict.fr Maladresse (i.e. Collier, 1900 env.) Débilité motrice (Dupré, 1927) Dyspraxie de développement

Plus en détail

Influence des troubles sensoriels sur les apprentissages des enfants (avec paralysie cérébrale)

Influence des troubles sensoriels sur les apprentissages des enfants (avec paralysie cérébrale) Enseignement National DES DIU de Médecine Physique et de Réadaptation Séminaire Médecine physique et de Réadaptation Déficiences sensorielles Influence des troubles sensoriels sur les apprentissages des

Plus en détail

L évolution du langage chez les jeunes enfants

L évolution du langage chez les jeunes enfants L évolution du langage chez les jeunes enfants De la difficulté au trouble Animation pédagogique-brigitte Lavallée 1 Avant-propos La maîtrise du langage, élément fondamental de la réussite scolaire de

Plus en détail

Ministère de la Communauté française COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EDUCATION PHYSIQUE HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES

Ministère de la Communauté française COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EDUCATION PHYSIQUE HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES Ministère de la Communauté française COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS en EDUCATION PHYSIQUE HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES HUMANITES PROFESSIONNELLES ET TECHNIQUES 2000 PREAMBULE Les compétences

Plus en détail

Par José Morais (Université Libre de Bruxelles ULB)

Par José Morais (Université Libre de Bruxelles ULB) RAPPORT ADDITIONNEL SUR LES BONNES PRATIQUES DE REEDUCATION RENCONTREES DANS CERTAINS CENTRES EN FRANCE, SUITE A LA DIFFUSION DU QUESTIONNAIRE DE DI, PREPARATOIRE AU FORUM MONDIAL DE LA DYSLEXIE (UNESCO,

Plus en détail

Déroulement détaillé pour une évaluation neuropsychologique

Déroulement détaillé pour une évaluation neuropsychologique Déroulement détaillé pour une évaluation neuropsychologique Les neuropsychologues de notre équipe se distinguent par leurs nombreuses années d expérience ainsi que par la qualité reconnue de leurs évaluations

Plus en détail

LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR?

LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR? LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR? BUJWID Alexandra Ergothérapeute SMPRE CRTLA CHU RENNES Octobre 2012 L écriture est un geste complexe L écriture est une

Plus en détail

Guide pratique. Avec le soutien de la Direction Générale de la Santé

Guide pratique. Avec le soutien de la Direction Générale de la Santé Guide pratique Avec le soutien de la Direction Générale de la Santé Pourquoi s intéresser aux troubles du langage chez l enfant? Parce que la maîtrise du langage est un élément fondamental du développement

Plus en détail

DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE

DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE - TABLEAU RECAPITULATIF, p. 2 à 5 «Les différentes formes de dyslexie» - LES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ECRIT, p. 6 à 7 «Les signes d alerte» 1 TABLEAU

Plus en détail

La Dyspraxie. Qui? Ce n est pas une fatalité ni une tare, pas même une maladie. Parlez-en!

La Dyspraxie. Qui? Ce n est pas une fatalité ni une tare, pas même une maladie. Parlez-en! La Dyspraxie Qui? Trouble de l acquisition de la coordination,maladresse motrice Réalisé par Martine Rouèche, Anne-Marie Guye et de Liza Morandi Enfant maladroit, peu organisé Peu autonome pour les activités

Plus en détail

Journée des DYS 2012, le samedi 13 octobre 2012, Faculté de médecine de Dijon

Journée des DYS 2012, le samedi 13 octobre 2012, Faculté de médecine de Dijon Les adaptations scolaires Docteur Hélène LILETTE et Sabine de Meester Journée des DYS 2012, le samedi 13 octobre 2012, Faculté de médecine de Dijon Objectifs des adaptations scolaires en cas de trouble

Plus en détail

Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire»

Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire» Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire» Par le Dr Stéphane BURLOT Plan : Les chiffres de l échec scolaire La spirale de l echec Les points d appels des difficultés scolaires Les Origines «médicales»

Plus en détail

L INTELLIGENCE CHEZ L ENFANT (Bases neurologiques, Déficience, Précocité) 1 er et 2 octobre 2015

L INTELLIGENCE CHEZ L ENFANT (Bases neurologiques, Déficience, Précocité) 1 er et 2 octobre 2015 Le Centre Régional de Diagnostic des Troubles d'apprentissage organise, dans le cadre de son activité de formation universitaire, cinq sessions de 2 jours et deux sessions d une journée dédiées aux troubles

Plus en détail

EN GUISE D INTRODUCTION

EN GUISE D INTRODUCTION EN GUISE D INTRODUCTION "Nous sommes ce que le regard des autres fait de nous. Quand le regard des autres nous méprise, nous devenons méprisables. Et quand le regard des autres nous rend merveilleux, eh

Plus en détail

Delphine DECHAMBRE, Cabinet La Main Tendue, http:/delphinedechambre.fr. Grille d aide à l évaluation Grille indicative Elaborée par Delphine DECHAMBRE

Delphine DECHAMBRE, Cabinet La Main Tendue, http:/delphinedechambre.fr. Grille d aide à l évaluation Grille indicative Elaborée par Delphine DECHAMBRE Grille d aide à l évaluation Grille indicative Elaborée par Delphine DECHAMBRE COMPORTEMENT Moteur : Visuel : Verbal : Emotionnel : Relationnel : ATTENTION Visuelle Auditive Conjointe SENSORIEL Proprioception

Plus en détail

LA DYSPRAXIE. Un enfant dyspraxique Il s agit d un enfant d intelligence normale qui présente des difficultés de l organisation gestuelle et spatiale.

LA DYSPRAXIE. Un enfant dyspraxique Il s agit d un enfant d intelligence normale qui présente des difficultés de l organisation gestuelle et spatiale. LA DYSPRAXIE Qu est-ce qu une praxie? C est un geste intentionnel qui suppose au préalable l élaboration d un programme moteur avec un but à atteindre. Cela demande une coordination volontaire et résulte

Plus en détail

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques.

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. En noir : des pistes. En bleu : des composantes pour ces pistes. En vert : des exemples. En général : Créer un climat de

Plus en détail

IV Prévention. et prise en charge

IV Prévention. et prise en charge IV Prévention et prise en charge Introduction : Du repérage à la prise en charge à l école et à la pratique clinique La principale attente de la société concernant les troubles des apprentissages est

Plus en détail

«YOUPLA GO! 9 TRAITS POUR TOUT ECRIRE» UNE METHODE D APPRENTISSAGE DE LA CONSTRUCTION GRAPHIQUE EN

«YOUPLA GO! 9 TRAITS POUR TOUT ECRIRE» UNE METHODE D APPRENTISSAGE DE LA CONSTRUCTION GRAPHIQUE EN «YOUPLA GO! 9 TRAITS POUR TOUT ECRIRE» UNE METHODE D APPRENTISSAGE DE LA CONSTRUCTION GRAPHIQUE EN ERGOTHERAPIE Anne-Laure GUILLERMIN Ergothérapeute D.E. Sophie LEVEQUE-DUPIN Ergothérapeute D.E. Avril

Plus en détail

Document test AP-TSA

Document test AP-TSA ACADEMIE D'ORLEANS TOURS Inspection Académique d'indre et Loire Promotion de la Santé en faveur des Elèves Document test AP-TSA AMENAGEMENTS PEDAGOGOGIQUES POUR UN ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE

Plus en détail