Pour commander ce guide d utilisation et le guide de cotation sur EXCEL qui génère des bilans de façon automatique:

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour commander ce guide d utilisation et le guide de cotation sur EXCEL qui génère des bilans de façon automatique:"

Transcription

1 ÉCHELLE DES COGNITIONS LIÉES AU JEU Guide d utilisation Auteurs : Marie Grall-Bronnec a), Gaëlle Bouju, Véronique Sébille-Rivain, Philip Gorwood, Claude Boutin b), Jean-Luc Vénisse, Jean-Benoit Hardouin Traduction validée* de : Raylu, N. & Oei, T.P.S. (2004). The Gambling Related Cognitions Scale (GRCS) : development, confirmatory factor validation and psycholmetric properties. Society for Study of Addiction. Vol. 99 ; p Pour commander ce guide d utilisation et le guide de cotation sur EXCEL qui génère des bilans de façon automatique: a) En France Centre de référence sur le jeu excessif. Service d Addictologie. Pavillon Louis Philippe. Hôpital Saint-Jacques 85, rue Saint-Jacques Nantes cedex 1. France Tél. : 33 (0) Fax : 33 (0) b) Au Canada La Maison Jean Lapointe Programme Jeu Pathologique 111, rue Normand Montréal, Québec H2Y 2K6 Mtl : Autres régions du Québec: Fax : *Article scientifique démontrant les qualités psychométriques de l ÉCJ en français: GRALL-BRONNEC, M., et al. (2012). A French adaptation of the Gambling Related Cognitions Scale (GRCS). Journal of Gambling Issues. Issue 27.

2 TABLE DES MATIÈRES 1 À L INTENTION DE L INTERVENANT Description.... p.3 Cotation du score global.....p.4 Score global : zones (feu rouge, feu jaune, feu vert).....p.5 Interprétation du score global....p.6 Cotation des sous-échelles.. p.7 Sous-échelles : zones (feu rouge, feu jaune, feu vert) p.8 Interprétation par sous-échelle...p.9 Grille de cotation du score global. p.10 Grille de cotation des sous-échelles......p.11 Présentation de l exercice... p.12 À L INTENTION DU RÉPONDANT Échelle des cognitions liées au jeu - ÉCJ......p.14 ÉCJ-bilan.....p.15 ÉCJ-exercice p.16

3 À L INTENTION DE L INTERVENANT 2

4 DESCRIPTION 3 L échelle des cognitions liées au jeu (ÉCJ) est un instrument traduit et validé du «Gambling Related Cognitions Scale (GRCS)» de Raylu, N. & Oei, T.P.S.. L ÉCJ possède de bonnes qualités psychométriques et comprend 23 items qui identifient une variété de cognitions liées au jeu. Cette échelle met en relief plusieurs types de pensées liées au jeu, dont certaines idées erronées. Elle permet de déceler les attentes du répondant quant au jeu, ses illusions de contrôle, le pouvoir de prédiction qu il croit détenir sur le jeu, sa perception quant à sa capacité de résister à une envie de jouer et les interprétations qu il entretient dans le but de motiver sa poursuite du jeu. Une forte présence de cognitions liées au jeu est reconnue comme étant associée à une plus grande fréquence de jeu, des problèmes de jeu probables et divers états psychologiques négatifs comme la dépression et l anxiété. Administrée en pré et post intervention, l ÉCJ permet d en apprécier l impact : cette échelle s avère donc un allié puissant dans l évaluation d une thérapie cognitive ou d une campagne de sensibilisation au jeu. Enfin, l ÉCJ est une échelle utile afin d identifier des individus susceptibles de présenter des habitudes de jeu problématique. L ÉCJ est un ajout important pour tout clinicien qui désire identifier diverses cognitions liées au jeu (dont certaines idées erronées) d un joueur en traitement ou pour tout intervenant qui désire repérer des cognitions liées au jeu chez un groupe d individus en contexte de prévention. L ÉCJ est une échelle utile afin d identifier des individus susceptibles de présenter des habitudes de jeu problématique. L ÉCJ est un questionnaire (voir page 14) que le répondant remplit rapidement et facilement par luimême. Un intervenant peut toutefois s assurer que le répondant a répondu à toutes les questions, et les a bien comprises. L intervenant peut également choisir de lui faire compléter lors d une entrevue face à face. Chacune des 23 questions se répond en noircissant le cercle approprié pour décrire à quel point le répondant est d accord avec la proposition.

5 COTATION DU SCORE GLOBAL 4 Comment obtenir le score global à l ÉCJ? Le score global s obtient en additionnant la cote donnée par le répondant à chacune des 23 questions. Le score global se situe entre 23 et 161.

6 SCORE GLOBAL : ZONES (FEU ROUGE, FEU JAUNE, FEU VERT) 5 La compréhension de l explication suivante n est pas essentielle à l utilisation de l ÉCJ À partir des répondants présentant des habitudes probables de jeu problématique dans l étude de validation de l ÉCJ (Grall-Bronnec et al., 2012), nous avons déterminé 3 zones (feu rouge, feu jaune, feu vert) pour un score global à l ÉCJ. L utilisation de l écart-type pour définir les points de coupure est une mesure fiable (Bailey, 1993 ; Stanford-Binet, 1986) et fut celle utilisée dans la détermination des feux rouge, jaune et vert de l ÉCJ. Zones : Feu rouge (zone de danger) Un répondant se retrouve dans la zone rouge lorsque son score est à la moyenne retrouvée chez les répondants présentant des habitudes probables de jeu problématique dans l étude de validation de l ÉCJ. Feu jaune (zone à risque) Un répondant se retrouve dans la zone jaune lorsque son score se situe dans l intervalle déterminé en soustrayant l écart type de la moyenne et la moyenne retrouvée chez les répondants présentant des habitudes probables de jeu problématique dans l étude de validation de l ÉCJ. Feu vert (zone de confort) Un répondant se retrouve dans la zone verte lorsque son score est en deçà du score déterminé en soustrayant l écart type de la moyenne retrouvée chez les répondants présentant des habitudes probables de jeu problématique dans l étude de validation de l ÉCJ. Score moyen - 1 écart- type +1 écart- type Feu vert Feu rouge Feu jaune

7 INTERPRÉTATION DU SCORE GLOBAL 6 Le score global à l ÉCJ distingue un joueur aux habitudes de jeu probablement non problématique d un joueur aux habitudes de jeu probablement problématique. Il permet également d offrir une mesure d impact relative à une intervention clinique ou préventive lorsque l ÉCJ est complétée avant et après une telle intervention. Zones : Feu rouge (zone de danger) Un feu rouge indique qu un répondant présente des cognitions liées au jeu partagées par des joueurs aux habitudes de jeu probablement problématique. Feu jaune (zone à risque) Un feu jaune indique des cognitions liées au jeu partagées par des joueurs à la frontière d un jeu occasionnel probable et d un jeu problématique probable. Feu vert (zone de confort) Un feu vert indique qu un répondant présente des cognitions liées au jeu partagées par des joueurs aux habitudes de jeu probablement non problématique.

8 COTATION DES SOUS-ÉCHELLES 7 Calcul du score pour chacune des 5 sous-échelles de l ÉCJ : Le score de chacune des sous-échelles s obtient en additionnant simplement la cote donnée par le répondant à chacune des questions relatives à la sous-échelle. 1. Les attentes liées au jeu Exemple : «Jouer me rend plus heureux» Questions 1, 6, 11, 16 Ces questions évaluent la perception quant aux effets espérés du jeu Le score à cette sous-échelle varie entre 4 et L illusion de contrôle Exemple : «Prier m aide à gagner» Questions 3, 8, 13, 18 Ces questions évaluent la perception de pouvoir contrôler le résultat d un jeu Le score à cette sous-échelle varie entre 4 et Le pouvoir de prédiction Exemple : «Lorsque je gagne une fois, je gagnerai sûrement encore» Questions 4, 9, 14, 19, 22, 23 Ces questions évaluent la perception de pouvoir prédire l issue d un jeu Le score à cette sous-échelle varie entre 6 et L incapacité de s abstenir de jouer Exemple : «Mon désir de jouer est tellement plus fort que moi» Questions 2, 7, 12, 17, 21 Ces questions évaluent la perception d être incapable de résister à une envie de jouer Le score à cette sous-échelle varie entre 5 et Les interprétations favorables à la poursuite du jeu Exemple : «Relier mes gains à mon adresse me fait continuer à jouer» Questions 5, 10, 15, 20 Ces questions évaluent les biais d interprétation en faveur de la poursuite du jeu Le score à cette sous-échelle varie entre 4 et 28

9 SOUS-ÉCHELLES : ZONES (FEU ROUGE, FEU JAUNE, FEU VERT) 8 La compréhension de l explication suivante n est pas essentielle à l utilisation de l ÉCJ À partir des répondants présentant des habitudes probables de jeu problématique dans l étude de validation de l ÉCJ (Grall-Bronnec et al., 2012), nous avons déterminé 3 zones (feu rouge, feu jaune, feu vert) pour chacune des 5 sous-échelles. Zones : Feu rouge (zone de danger) Un répondant se retrouve dans la zone rouge pour une sous-échelle lorsque son score est à la moyenne retrouvée chez les répondants présentant des habitudes probables de jeu problématique dans l étude de validation de l ÉCJ sur cette même sous-échelle. Feu jaune (zone à risque) Un répondant se retrouve dans la zone jaune pour une sous-échelle lorsque son score se situe dans l intervalle déterminé en soustrayant l écart type de la moyenne et la moyenne retrouvée chez les répondants présentant des habitudes probables de jeu problématique dans l étude de validation de l ÉCJ sur cette même sous-échelle. Feu vert (zone de confort) Un répondant se retrouve dans la zone verte pour une sous-échelle lorsque son score est en deçà du score déterminé en soustrayant l écart type de la moyenne retrouvée chez les répondants présentant des habitudes probables de jeu problématique dans l étude de validation de l ÉCJ sur cette même sous-échelle. Score moyen - 1 écart- type +1 écart- type Feu vert Feu rouge Feu jaune

10 INTERPRÉTATION PAR SOUS-ÉCHELLE 9 Zones : Feu rouge (zone de danger) Pour une sous-échelle donnée, un feu rouge indique qu un répondant présente des cognitions liées au jeu partagées par des joueurs aux habitudes de jeu probablement problématique. Une attention particulière doit être mise sur ces cognitions en thérapie ou en prévention. Feu jaune (zone à risque) Pour une sous-échelle donnée, un feu jaune indique des cognitions liées au jeu partagées par des joueurs à la frontière d un jeu occasionnel probable et d un jeu problématique probable. Une attention particulière doit être mise sur ces cognitions en thérapie ou en prévention. Feu vert (zone de confort) Pour une sous-échelle donnée, un feu vert indique qu un répondant présente des cognitions liées au jeu partagées par des joueurs aux habitudes de jeu probablement non problématique.

11 GRILLE DE COTATION DU SCORE GLOBAL 10 Score global à l ÉCJ Score global (entre 23 et 161) Feu rouge (73 à 161) Feu jaune (47 à 72) Feu vert (23 à 46)

12 GRILLE DE COTATION DES SOUS-ÉCHELLES 11 Sous-échelle 1 : Les attentes liées au jeu Question 1 Score total Feu rouge (13 à 28) Question 6 Feu jaune (7 à 12) Question 11 Feu vert (4 à 6) Question 16 Le correcteur coche ensuite le feu correspondant sur le bilan du répondant (p.15) Sous-échelle 2 : L illusion de contrôle Question 3 Score total Question 8 Feu rouge (8 à 28) Question 13 Feu jaune (5 à 7) Question 18 Feu vert (4) Le correcteur coche ensuite le feu correspondant sur le bilan du répondant (p.15) Sous-échelle 3 : Le pouvoir de prédiction Question 4 Score total Feu rouge (18 à 42) Question 9 Feu jaune (10 à 17) Question 14 Feu vert (6 à 9) Question 19 Question 22 Question 23 Le correcteur coche ensuite le feu correspondant sur le bilan du répondant (p.15) Sous-échelle 4 : L incapacité de s abstenir de jouer Question 2 Score total Feu rouge (19 à 35) Question 7 Feu jaune (11 à 18) Question 12 Feu vert (5 à 10) Question 17 Question 21 Le correcteur coche ensuite le feu correspondant sur le bilan du répondant (p.15) Sous-échelle 5 : Les interprétations favorables à la poursuite du jeu Question 5 Score total Feu rouge (14 à 28) Question 10 Feu jaune (8 à 13) Question 15 Feu vert (4 à 7) Question 20 Le correcteur coche ensuite le feu correspondant sur le bilan du répondant (p.15)

13 PRÉSENTATION DE L EXERCICE 12 L ÉCJ-exercice (voir page 16) peut être proposé à tout répondant désireux de modifier ses cognitions liées au jeu qui le mettent à risque de développer des habitudes de jeu problématique. L ÉCJ-exercice invite le répondant à inscrire les cognitions spécifiques liées au jeu qu il a lorsqu il ressent la montée d une impulsion de jouer. Le répondant inscrit ensuite les idées qu il pourrait entretenir et qui seraient en lien avec son objectif de diminution ou d abstinence quant au jeu. Enfin, l ÉCJ-exercice propose au répondant de faire un choix éclairé en indiquant une alternative au jeu impulsif. L intervenant incite le répondant à compléter la grille ÉCJ-exercice en insistant sur les cognitions liées au jeu marquées d un feu jaune ou rouge. Il invitera par la suite le répondant à identifier les idées ou cognitions qu il entretient dès qu il a une impulsion de jouer. Exemple : Si le répondant présente un feu jaune ou rouge à la sous-échelle des attentes liées au jeu, l intervenant l invitera à surveiller les idées qu il entretient avec l apparition d un désir de jouer en lien avec ses attentes. Le répondant pourrait alors inscrire dans la case correspondante les cognitions qu il a quand il ressent un désir de jouer. Directement dans la colonne intitulée Pensées qui me donnent l envie de jouer, le répondant pourrait y écrire par exemple, «Je me dis que le jeu est la seule façon de me calmer, de faire le vide». Ensuite, le répondant complète la case suivante Pensées qui m aident à atteindre mon objectif en y inscrivant une cognition plus adaptée à la réalité des jeux ou davantage en lien avec son objectif quant au jeu. Il pourrait écrire, par exemple, «Il vaudrait mieux me dire que le calme ne sera que temporaire et qu il y a des façons plus adaptées de retrouver mon calme». Enfin, le répondant fait un choix éclairé en indiquant ce qu il peut choisir de faire au lieu d aller jouer sous le coup d une impulsion. Il complète la dernière case Au lieu de jouer par impulsion, je choisis de en y inscrivant l action concrète qui l éloigne d un jeu impulsif. Il pourrait inscrire, par exemple, «Un massage me calmerait vraiment. Je vais plutôt me faire masser».

14 À L INTENTION DU RÉPONDANT 13

15 ÉCHELLE DES COGNITIONS LIÉES AU JEU - ÉCJ 14 Pour les questions 1 à 23, merci de noircir le cercle approprié pour décrire à quel point vous êtes d accord avec la proposition indiquée à chaque ligne. NB : par jeu, on entend les jeux de hasard et d argent, tels que les jeux de cartes, de dés, les machines à sous, ou tous les types de jeux pour lesquels vous misez de l argent ou faites des paris. Vous ne devez choisir qu une seule réponse et vous avez le choix entre les propositions suivantes : Désaccord total Désaccord fort Désaccord moyen Ni accord, ni désaccord Accord moyen Accord fort Accord total (1) (2) (3) (4) (5) (6) (7) 1. Jouer me rend plus heureux. 2. Je ne peux pas fonctionner sans jouer. 3. Prier m aide à gagner. 4. Les pertes au jeu doivent être suivies par une série de gains. 5. Relier mes gains à mon adresse et mes capacités me fait continuer à jouer. 6. Jouer améliore l apparence des choses. 7. Il m est difficile d arrêter de jouer étant donné que je perds le contrôle. 8. Des nombres ou des couleurs particulières peuvent aider à augmenter mes chances de gagner. 9. Une série de pertes me procurera un apprentissage qui m aidera à gagner par la suite. 10. Relier mes pertes à de la malchance ou de mauvaises circonstances me fait continuer à jouer. 11. Jouer rend l avenir plus prometteur. 12. Mon désir de jouer est tellement plus fort que moi. 13. Je collectionne des objets particuliers qui aident à augmenter mes chances de gagner. 14. Lorsque je gagne une fois, je gagnerai sûrement encore. 15. Relier mes pertes aux probabilités me fait continuer à jouer. 16. Ëtre en train de jouer aide à réduire la tension et le stress. 17. Je ne suis pas suffisamment fort pour arrêter de jouer. 18. J ai des rituels et des comportements particuliers qui augmentent mes chances de gagner. 19. Il y a des moments où je me sens chanceux(se) et je ne joue qu à ces moments-là. 20. Me souvenir de la somme que j ai gagnée la dernière fois me fait continuer à jouer. 21. Je ne serai jamais capable d arrêter de jouer. 22. Je possède une certaine capacité à prédire mes gains au jeu. 23. Si je change tout le temps mes numéros, j ai moins de chance de gagner que si je conserve les mêmes numéros à chaque fois. Tiré de GRALL-BRONNEC, M., et al. (2012). A French adaptation of the Gambling Related Cognitions Scale (GRCS). Journal of Gambling Issues. Issue 27.

16 -BILAN 15 Suite aux réponses que vous avez données à l ÉCJ, voici les idées auxquelles il serait préférable que vous portiez attention : Les feux jaunes ou rouges marqués d un crochet indiquent des idées liées au jeu susceptibles de vous poser problème. Rouge Jaune Vert Les attentes liées au jeu! Vos attentes par rapport au jeu exagèrent-elles ses effets positifs? Rouge Jaune Vert L illusion de contrôle! Vous arrive-t-il de croire que vous contrôlez le résultat du jeu? Rouge Jaune Vert Le pouvoir de prédiction...! Vous arrive-t-il de croire que vous pouvez prédire le résultat du jeu? Rouge Jaune Vert L incapacité de s abstenir de jouer..! Vous arrive-t-il de croire que vous êtes incapable de résister à une envie de jouer? Les interprétations favorables à la poursuite du jeu Vous arrive-t-il d interpréter le jeu de façon à justifier la poursuite du jeu? Rouge Jaune Vert! GRALL-BRONNEC, M., et al. (2012). A French adaptation of the Gambling Related Cognitions Scale (GRCS). Journal of Gambling Issues. Issue 27.

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Nom : # Dossier : Date : QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Dans le questionnaire suivant, nous nous intéressons à votre propre vision de votre condition actuelle,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005)

QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005) QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005) Nom : Date : VOTRE VISION DE LA MALADIE DE VOTRE ENFANT Ci-dessous

Plus en détail

LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR

LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR SAVOIR POUR CHOISIR Si vous aimez jouer aux machines à sous ou aux appareils de loterie vidéo, cette publication est pour vous. Elle pourrait vous aider à limiter

Plus en détail

Jeu Responsable. Pour que le jeu reste un jeu, fixez vos limites!

Jeu Responsable. Pour que le jeu reste un jeu, fixez vos limites! Jeu Responsable Pour que le jeu reste un jeu, fixez vos limites! INTRODUCTION Garantir une offre sécurisée pour jouer en toute sérénité La Loterie Nationale vous garantit une offre sécurisée de jeux attractifs

Plus en détail

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Table des matières Quoi savoir avant de débuter?... 3 Comment utiliser le plan d entraînement?... 4 Comment éviter

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AUX ÉTUDIANTS COTES

QUESTIONNAIRE AUX ÉTUDIANTS COTES ÉVALUATION DE LA PREMIÈRE ANNÉE DE FORMATION EN QUESTIONNAIRE AUX ÉTUDIANTS Le questionnaire est anonyme; n inscrivez votre nom sur aucune des pages du questionnaire ni sur la feuille-réponses. Les réponses

Plus en détail

Questionnaire de l investisseur

Questionnaire de l investisseur Questionnaire de l investisseur La somme que vous décidez d allouer aux actions, aux obligations et à une réserve à court terme est un élément important qui déterminera le rendement et la volatilité à

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE COGNITIVE ET COMPORTEMENTALE DU JOUEUR PATHOLOGIQUE (Jeux de hasard et d argent)

LA PRISE EN CHARGE COGNITIVE ET COMPORTEMENTALE DU JOUEUR PATHOLOGIQUE (Jeux de hasard et d argent) LA PRISE EN CHARGE COGNITIVE ET COMPORTEMENTALE DU JOUEUR PATHOLOGIQUE (Jeux de hasard et d argent) Colloque Européen et International THS 10, le 14 octobre 2011 Marthylle LAGADEC Marie GRALL-BRONNEC,

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Au cours de votre vie. Au cours des 12 derniers mois Moins d une fois par mois. Plus d une fois par semaine. Une fois par mois. Une fois par semaine

Au cours de votre vie. Au cours des 12 derniers mois Moins d une fois par mois. Plus d une fois par semaine. Une fois par mois. Une fois par semaine Le SOGS (South Oaks Gambling Screen) (American Journal of Psychiatry, 1987) 1.Indiquez quel (s) type (s) de jeu vous avez déjà pratiqué au cours de votre vie et pour chaque jeu spécifiez combien de fois

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Guide de répartition de l actif

Guide de répartition de l actif Le présent document est conçu pour les investisseurs qui ont des objectifs de sécurité financière à long terme. Si votre horizon de placement est de moins de cinq ans, ou si vous n êtes pas à l aise avec

Plus en détail

Outil Tri de cartes de SCALES

Outil Tri de cartes de SCALES Outil Tri de cartes de SCALES Le projet SCALES de CONNECT : Supporting the Canadian Advancement of Literacy and Essential Skills Comment utiliser le Tri de cartes des compétences essentielles L outil Tri

Plus en détail

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie Questionnaire (Perception) Guide pratique Section Technopédagogie 01/08/2007 1. QU EST CE QUE QUESTIONNAIRE? Il s agit une application web de création et de publication de questionnaires en ligne, également

Plus en détail

LES CROYANCES LIMITANTES

LES CROYANCES LIMITANTES 1998 Séminaire de Robert DILTS LES CROYANCES LIMITANTES Les 3 domaines les plus courants de croyances limitantes sont ceux qui concernent le manque d espoir (ce n est pas possible), le manque de confiance

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

PROFIL D EXPEDITION!: MODE D EMPLOI

PROFIL D EXPEDITION!: MODE D EMPLOI PROFIL D EXPEDITION: MODE D EMPLOI A QUOI ÇA SERT? A VOUS FACILITER LA VIE Lorsque vous mettez en ligne un article vous devez définir les frais de port pour chaque article. Les tarifs de livraison sont

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

10 Chevaux au Multi 7?

10 Chevaux au Multi 7? La Gazette du Turf Comment Jouer 10 Chevaux au Multi 7? Sans Base Sans Condition!! E L I FAC ULTRA ÉCONOMIQUE! Les astuces pour Gagner plus et plus souvent au Multi! Découvrez comment bien jouer au multi!

Plus en détail

APB QUESTION RÉPONSES ADMISSION POST BAC Partie 2 : Les phases d admissions et la procédure complémentaire Les phases d admission

APB QUESTION RÉPONSES ADMISSION POST BAC Partie 2 : Les phases d admissions et la procédure complémentaire Les phases d admission APB QUESTION RÉPONSES ADMISSION POST BAC Partie 2 : Les phases d admissions et la procédure complémentaire Les phases d admission Comment savoir si je suis accepté dans les formations que j ai demandées?

Plus en détail

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario.

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario. À TITRE D INFORMATION : Le présent document vous est fourni à seul titre d information. Un lien URL unique utilisable une seule fois sera fourni aux directions des écoles élémentaires financées par les

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Guide imagé et simplifié de l utilisateur de Word Q

Guide imagé et simplifié de l utilisateur de Word Q Service des ressources éducatives Guide imagé et simplifié de l utilisateur de Word Q Pour l élève, les parents, les enseignants et les autres intervenants Comité d aide technologique de la CSOB. Janvier

Plus en détail

Alain Ollier Tony Rochon 10+ 2-6 20 /60

Alain Ollier Tony Rochon 10+ 2-6 20 /60 Alain Ollier Tony Rochon 10+ 2-6 20 /60 Un jeu d Alain Ollier Illustré par Tony Rochon A partir de 10 ans - 20 à 60-2 à 6 joueurs MATERIEL 32 cartes «ville» 9 cartes «personnage» 5 cartes «police» 1 «double»,

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Introduction. Comment actualiser des montants d argent? Pour en savoir. Pour quitter. Introduction. La mécanique des intérêts

Introduction. Comment actualiser des montants d argent? Pour en savoir. Pour quitter. Introduction. La mécanique des intérêts Comment Est ce que ça pourrait vouloir dire par exemple que je serais capable de planifier l achat d une voiture? Objectifs Connaître l impact des intérêts dans le temps Savoir trouver la valeur actuelle

Plus en détail

Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden

Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden Unité de Psychopathologie et Neuropsychologie Cognitive, Université de Genève Jeu problématique / pathologique:

Plus en détail

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An 25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An Une nouvelle année apporte de nouvelles possibilités, de nouveaux choix et un nouvel espoir pour l'avenir. C'est pourquoi, chaque Nouvel

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

Parler positif pour gagner en énergie

Parler positif pour gagner en énergie Parler positif pour gagner en énergie Fais pas ci, fais pas ça Fais pas ci, fais pas ça Viens ici, mets toi là Attention prends pas froid Ou sinon gare à toi Cette chanson de Dutronc est représentative

Plus en détail

8 Chevaux au Quinté +?

8 Chevaux au Quinté +? La Gazette du Turf Comment Jouer 8 Chevaux au Quinté +? Sans Base Sans Condition! INCROYABLE! FACILE! Les astuces pour Gagner plus et plus souvent au Quinté! Découvrez comment bien jouer au quinté! 1 AVERTISSEMENT

Plus en détail

ÉVALUATION FONCTIONNELLE ET PLAN D INTERVENTION sg.friedman@usu.edu

ÉVALUATION FONCTIONNELLE ET PLAN D INTERVENTION sg.friedman@usu.edu 1. Observer le comportement cible et en énoncer une définition opératoire. a. Qu est- ce qui, dans le comportement de l animal, peut être observé et mesuré? 2. Cerner les antécédents matériels, physiques

Plus en détail

Projet de programmation Java Puissance 4

Projet de programmation Java Puissance 4 Projet de programmation Java Puissance 4 Juliusz Chroboczek et Gabriel Scherer Version du 13 novembre 2014 Le but de ce projet est d implémenter en Java un jeu de plateau qui s appelle Puissance 4. Votre

Plus en détail

Manuel d utilisation du Guichet électronique V2

Manuel d utilisation du Guichet électronique V2 Service Informatique (D443) Equipe du Guichet Manuel d utilisation du Guichet Version 1.0 Alpha 0 du 18/02/2011 Classification : Peu sensible Objet : Ce document est un manuel d utilisation du portail

Plus en détail

QMP-7. Questionnaire de Motivation à la réussite en situation Professionelle RÉSULTATS. Yann FORNER U55MA65U 08/01/2014 MIAOU. Masculin.

QMP-7. Questionnaire de Motivation à la réussite en situation Professionelle RÉSULTATS. Yann FORNER U55MA65U 08/01/2014 MIAOU. Masculin. Questionnaire de Motivation à la réussite en situation Professionelle Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 08/01/2014 Masculin Âge: 37 Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation Professionnelle

Plus en détail

a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs)

a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs) a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs) 1. Veuillez indiquer auxquels des types de jeux suivants vous avez déjà joué dans votre vie. Pour chacun, répondez «pas du tout», «moins d une fois

Plus en détail

LETTRE DE PRÉSENTATION

LETTRE DE PRÉSENTATION LETTRE DE PRÉSENTATION 100 Portsmouth Avenue Kingston, ON K7L 5A6 (613) 545-3949 Ext. 1674 employmentservice.sl.on.ca KINGSTON KINGSTON OTTAWA OTTAWA SHARBOT LAKE Services d emploi 785 Midpark Drive 71

Plus en détail

28. Chez la voyante. Fiche «enseignant» Niveau : A1

28. Chez la voyante. Fiche «enseignant» Niveau : A1 28. Chez la voyante Fiche «enseignant» Niveau : A1 Objectifs communicatifs : Exprimer une prévision Exprimer une probabilité Exprimer une certitude Faire des projets Exprimer une intention Objectifs linguistiques

Plus en détail

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Psychologue du travail, coach et conférencière Tél: 819 849-9016 Courriel: pierretted@lincsat.com Site internet: www.pierrettedesrosiers.com Plan: Atteindre

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION CPAExtra

GUIDE D UTILISATION CPAExtra GUIDE D UTILISATION CPAExtra OCTOBRE 2014 DL Le guide d utilisation du «Rapport mensuel en ligne» du CPA Québec vise à rendre sa compréhension plus simple et plus rapide. Vous pourrez, à l aide de ce guide,

Plus en détail

Qu est-ce que la Médiation Animale ou Zoothérapie?

Qu est-ce que la Médiation Animale ou Zoothérapie? Je suis Valérie SERRETTE. Mon expérience d éducatrice spécialisée m a amenée à côtoyer différents publics, et à mettre en place de nombreuses activités avec l aide d animaux. J ai pu, ainsi, observer les

Plus en détail

Note aux élèves. Une deuxième situation d'évaluation, à travers une production personnelle écrite de 15 pages maximum (annexes non comprises).

Note aux élèves. Une deuxième situation d'évaluation, à travers une production personnelle écrite de 15 pages maximum (annexes non comprises). 1 Note aux élèves L un des objectifs de l enseignement de la Prévention Santé Environnement (PSE) en classe de Baccalauréat Professionnel est de former des acteurs de prévention responsables et autonomes.

Plus en détail

Votre avis est très important, c est pourquoi nous vous remercions de votre participation. Nous vous garantissons l'anonymat de vos réponses.

Votre avis est très important, c est pourquoi nous vous remercions de votre participation. Nous vous garantissons l'anonymat de vos réponses. Riom Communauté s intéresse à la qualité de vie de ses seniors et plus particulièrement à leurs besoins et à leurs attentes en matière de logement. A l heure actuelle, plusieurs possiblités de logement

Plus en détail

Pour trouver des articles de revues ou de journaux

Pour trouver des articles de revues ou de journaux Pour trouver des articles de revues ou de journaux Si vous désirez, vous avez l information nécessaire pour une autoformation sur le site internet de la bibliothèque : http://www.clevislauzon.qc.ca/biblio/

Plus en détail

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale ont souvent un triste état de santé buccodentaire.. Selon certains

Plus en détail

VOLET II GUIDE D ÉTUDE DES CANDIDATS SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE

VOLET II GUIDE D ÉTUDE DES CANDIDATS SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE VOLET II GUIDE D ÉTUDE DES CANDIDATS SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE Introduction L objectif de ce guide est de fournir au candidat une compréhension du format utilisé pour le volet II de l Examen National des

Plus en détail

Guide de conception d une épreuve écrite sous la forme d un questionnaire à choix multiples

Guide de conception d une épreuve écrite sous la forme d un questionnaire à choix multiples Guide de conception d une épreuve écrite sous la forme d un questionnaire à choix multiples Aspects pratiques Aspects pédagogiques Conseils de conception 1 Introduction Terminologie spécifique à l IEP

Plus en détail

Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel

Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel www.uni-presse.fr/pro UNI-Presse 112 rue Réaumur, 75080 Paris Cedex 02 France Tél : 01 42 78 37 72 Fax : 01 42 78 06 57 E-mail : servicepro@uni-presse.fr

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants TRANSCRIPTION BALADO # 1 Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants d immersion en français, produite par des professeurs de l Institut des langues

Plus en détail

NEUROSCIENCES, LEADERSHIP ET EMPATHIE

NEUROSCIENCES, LEADERSHIP ET EMPATHIE NEUROSCIENCES, LEADERSHIP ET EMPATHIE Une approche innovante pour développer un leadership efficace et une véritable empathie grâce aux neurosciences. Nous sommes nombreux à désirer développer des relations

Plus en détail

Comprendre ma façon d apprendre 1

Comprendre ma façon d apprendre 1 1 de 2 Comprendre ma façon d apprendre 1 Bref questionnaire pour connaître mon profil d apprentissage Mise en situation pour répondre à ce bref questionnaire : Choisissez un endroit calme et faites une

Plus en détail

Outil d autoévaluation pour améliorer la qualité d un service de garde en milieu scolaire

Outil d autoévaluation pour améliorer la qualité d un service de garde en milieu scolaire Outil d autoévaluation pour améliorer la qualité d un service de garde en milieu scolaire Matériel disponible et marche à suivre Description des questionnaires Il y a six types de questionnaires d évaluation

Plus en détail

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard Aides aux personnes concernées et à leurs proches Pour une consultation professionnelle, veuillez vous adresser à un centre de consultation ou à un groupe de parole proche de chez vous. Avec un carnet

Plus en détail

Le bonheur au travail

Le bonheur au travail Programme d aide aux employés Jacques Lamarre et associés Le bonheur au travail Présenté par Anne Gauvin et Marie-Véronique Matte «Le plus beau destin que puisse connaître un être humain, c est d être

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

Concordance entre le SOGS-RA et les critères du jeu pathologique du DSM-IV chez les jeunes

Concordance entre le SOGS-RA et les critères du jeu pathologique du DSM-IV chez les jeunes Résumé de recherche Concordance entre le SOGS-RA et les critères du jeu pathologique du DSM-IV chez les jeunes Robert Ladouceur, Ph.D. 1 Francine Ferland, Ph.D. Christiane Poulin, M.D., M.Sc., F.R.C.P.C.

Plus en détail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail Stratégie Générale du Succès en Ligne Livret de travail Par Dushan Jancik Remarque : Ce livret est un outil de travail utilisé dans les coachings en stratégie Internet proposés par Dushan Jancik. Vous

Plus en détail

PROVOQUEZ DES ÉTINCELLES AIDEZ LES FILLES À ÊTRE AUDACIEUSES, FORTES, BRILLANTES ET LIBRES.

PROVOQUEZ DES ÉTINCELLES AIDEZ LES FILLES À ÊTRE AUDACIEUSES, FORTES, BRILLANTES ET LIBRES. PROVOQUEZ DES ÉTINCELLES AIDEZ LES FILLES À ÊTRE AUDACIEUSES, FORTES, BRILLANTES ET LIBRES. La Fondation filles d action est un organisme sans but lucratif qui appuie les démarches des filles et des jeunes

Plus en détail

Questionnaire sur le profil d investisseur. Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15

Questionnaire sur le profil d investisseur. Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15 Questionnaire sur le profil d investisseur Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15 Questionnaire 1. Quand aurez-vous besoin de toucher à ce portefeuille de placement,

Plus en détail

Je peux voter! Un guide simple sur le vote au Canada

Je peux voter! Un guide simple sur le vote au Canada Je peux voter! Un guide simple sur le vote au Canada J e p e u x v o t e r! Un guide simple sur le vote au Canada Pour tout renseignement, veuillez vous adresser au : Centre de renseignements Élections

Plus en détail

LA PARTIE CLASSIQUE par Amandine Stock & Maxime Lemaire

LA PARTIE CLASSIQUE par Amandine Stock & Maxime Lemaire LA PARTIE CLASSIQUE par Amandine Stock & Maxime Lemaire La partie classique est la base du jeu de dames pour les débutants. La stratégie est la suivante : jouer de telle manière qu en fin de partie, l

Plus en détail

Qu est-ce qui provoque le stress?

Qu est-ce qui provoque le stress? 1 Qu est-ce qui provoque le stress? Le stress n épargne personne. On vit tous, à un moment ou à un autre, des situations stressantes qui, dans votre cas, pourraient se produire : à votre retour d un déploiement;

Plus en détail

SUITE AFFAIRE+ Guide du logiciel de gestion de la qualité Version 2. Créé par : www.rif-innotech.ca

SUITE AFFAIRE+ Guide du logiciel de gestion de la qualité Version 2. Créé par : www.rif-innotech.ca SUITE AFFAIRE+ Guide du logiciel de gestion de la qualité Version 2 Créé par : www.rif-innotech.ca Le 20 Mars 2012 Table des matières Avant de commencer à utiliser le logiciel... 3 Démarrer le logiciel...

Plus en détail

Proposé par : L ASSOCIATION CANADIENNE POUR LA SANTÉ MENTALE FILIALE CHAUDIÈRE-APPALACHES

Proposé par : L ASSOCIATION CANADIENNE POUR LA SANTÉ MENTALE FILIALE CHAUDIÈRE-APPALACHES Proposé par : L ASSOCIATION CANADIENNE POUR LA SANTÉ MENTALE FILIALE CHAUDIÈRE-APPALACHES 5935, St-Georges, bureau 310 Lévis (Québec) G6V 4K8 Tél. : (418) 835-5920 Télec. : (418) 835-1850 Courriel : info@acsm-ca.qc.ca

Plus en détail

Tous pour un... un pour tous!

Tous pour un... un pour tous! Tous pour un... un pour tous! Activités de développement de la solidarité Élèves du primaire GUIDE D ANIMATION À L INTENTION DES ENSEIGNANTS proposé par 5935, St-Georges, bureau 310 Lévis (Québec) G6V

Plus en détail

Poker. A rendre pour le 25 avril

Poker. A rendre pour le 25 avril Poker A rendre pour le 25 avril 0 Avant propos 0.1 Notation Les parties sans * sont obligatoires (ne rendez pas un projet qui ne contient pas toutes les fonctions sans *). Celles avec (*) sont moins faciles

Plus en détail

Développement. l enfant

Développement. l enfant Développement de l enfant No : 1 Vinaigre ou miel : Dans ce livre, il plaide en faveur de méthodes actives et positives qui favorisent chez l enfant la confiance, l estime de soi et le sentiment de compétence.

Plus en détail

Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013. Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice

Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013. Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013 2013 Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice Proposition d ordre du jour Temps Sujets Contexte, invité, but Préparation suggérée 30 60 15 75 45

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Plateforme Catalog OPCALIM GUIDE UTILISATEURS «ORGANISMES DE FORMATION»

Plateforme Catalog OPCALIM GUIDE UTILISATEURS «ORGANISMES DE FORMATION» Plateforme Catalog OPCALIM GUIDE UTILISATEURS «ORGANISMES DE FORMATION» Version du 14/10/2015 1. Accédez à la plateforme Pour accéder à la plateforme Catalog d OPCALIM veuillez saisir l adresse suivante

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 24 et 29 avril 2015 Présentateur : Michel Gagné

Club informatique Mont-Bruno Séances du 24 et 29 avril 2015 Présentateur : Michel Gagné Club informatique Mont-Bruno Séances du 24 et 29 avril 2015 Présentateur : Michel Gagné La gestion de la sécurité dans Outlook Choses à comprendre avant de commencer o L hameçonnage de comptes Outlook

Plus en détail

LibreOffice Draw. Découvrir. Sommaire LV08001

LibreOffice Draw. Découvrir. Sommaire LV08001 Découvrir LibreOffice Draw LV08001 Sommaire 1. Dessiner une forme...3 2. Changer la couleur ou la ligne d'une forme...7 3. Insérer une image...8 4. Redimensionner une image ou une forme...16 5. Aligner

Plus en détail

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Protocole de passation questionnaire parents lien complet : http://ppe.orion.education.fr/academie/itw/answer/j5he1yww4tzy1stg9ozhfa lien raccourci : http://goo.gl/6laokl

Plus en détail

Enthousiasme? «Pour mon argent, j ai mon mot à dire» Helvetia Plan de garantie. Optimiser garantie et rendement de manière individuelle.

Enthousiasme? «Pour mon argent, j ai mon mot à dire» Helvetia Plan de garantie. Optimiser garantie et rendement de manière individuelle. Enthousiasme? «Pour mon argent, j ai mon mot à dire» Helvetia Plan de garantie. Optimiser garantie et rendement de manière individuelle. Votre assureur suisse. Voilà comment ça marche la garantie. Construire

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Véracité des information / Tout n est pas toujours vrai sur Internet»

Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Véracité des information / Tout n est pas toujours vrai sur Internet» Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Véracité des information / Tout n est pas toujours vrai sur Internet» Surf, moteurs de recherche OBJECTIF L objectif de cet atelier est de sensibiliser les élèves

Plus en détail

Les objectifs du bilan de compétences.

Les objectifs du bilan de compétences. Les objectifs du bilan de compétences. Qu est ce qu un bilan de compétences? Pourquoi faire un bilan de compétences? Comment se déroule un bilan de compétences? Quelle est la méthodologie utilisée? Le

Plus en détail

ANNEXE A. Décision du CCNR 11/12-1452+ V concernant L instant gagnant

ANNEXE A. Décision du CCNR 11/12-1452+ V concernant L instant gagnant ANNEXE A Décision du CCNR 11/12-1452+ V concernant L instant gagnant L instant gagnant est une émission télé-tirelire. Un animateur ou une animatrice présente des quizz et casse-têtes à l écran et invite

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager!

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager! La gestion d une équipe vie scolaire Quelques petits conseils pour être un super manager! Les facteurs de stress Dans une équipe, on peut repérer différents facteurs de stress Une direction trop autoritaire

Plus en détail

Les grands reliefs du Canada

Les grands reliefs du Canada Les grands reliefs du Canada Aperçu général Dans cette leçon, les élèves identifient, décrivent et expliquent les processus qui ont formé les grands reliefs du Canada. Ils dressent une carte de ces grands

Plus en détail

Projet Addictions sans substance. Questionnaire

Projet Addictions sans substance. Questionnaire Projet Addictions sans substance Questionnaire Ce projet a pour objectif d établir un état des lieux de l accueil et de l accompagnement dans les structures du secteur médico-social, des addictions sans

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Comment engager une personne durablement dans une activité physique

Comment engager une personne durablement dans une activité physique Comment engager une personne durablement dans une activité physique Christine LE SCANFF «PSYCHOLOGIE DES PRATIQUES PHYSIQUES» Université Paris-Sud 11, UFR STAPS OBJECTIFS Quels sont les modèles théoriques

Plus en détail

Sondage sur la sécurité urbaine Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve

Sondage sur la sécurité urbaine Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve Sondage sur la sécurité urbaine Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve Préparé par Tandem Mercier Hochelaga-Maisonneuve Novembre 2012 4375, rue Ontario Est H1V 1K5 514 254-3155 info@tandemmhm.org

Plus en détail

La définition La méthode. Les échelles de mesure L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE

La définition La méthode. Les échelles de mesure L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE La définition La méthode Le questionnaire Les biais La passation du questionnaire La validité des réponses Les échelles de mesure Les échelles d évaluation Les échelles

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur Guide de l'utilisateur Version 1.0 Mars 2013 1 / 19 Table des matières Envoyer ma première Newsletter avec Hydremail Connexion au service Téléchargement de votre base de données Création de votre segment

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Défendre contre les ouvertures de 4 Cœurs et 4 Piques

Défendre contre les ouvertures de 4 Cœurs et 4 Piques Défendre contre les ouvertures de 4 Cœurs et 4 Piques Les grands principes : Ce palier élevé va singulièrement nous compliquer la tâche. A ce niveau, on ne peut pas dire que le contre est purement d appel,

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

8 Chevaux au Tiercé +?

8 Chevaux au Tiercé +? La Gazette du Turf Comment Jouer 8 Chevaux au Tiercé +? 100% Ordre ou Désordre! FACILE! ULTRA ÉCONOMIQUE! Les astuces pour Gagner plus et plus souvent au Tiercé! Découvrez comment bien jouer au tiercé!

Plus en détail

VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION

VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION Prénom, nom, âge Thérapeute Date Explication à l usage du patient Ce document vous permet d évaluer l importance et les effets éventuels

Plus en détail