Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015"

Transcription

1 Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Vice- rectrice associée aux études et aux ac%vités interna%onales

2 Présenta%on Quelques données sur l UL Défis de l ère du numérique pour les universités Stratégie numérique de l Université Laval

3 L Université Laval: une situation géographique unique Ville de Québec: Ø Berceau de la civilisation française en Amérique du Nord Ø Ville patrimoine de l UNESCO Université Laval: Ø Première institution d enseignement supérieur au Canada (1663) Ø Plus ancienne université francophone des Amériques

4 Université complète 17 Facultés Plus de 400 programmes de formation dans tous les domaines du savoir Université bimodale Quelques données sur l Université Laval Au 1 er rang en formation à distance au Québec 799 cours (dont 236 au 2e et 3e cycles) et 75 programmes en ligne Université de recherche, ouverte sur le monde Des échanges d étudiants reconnus et financés: 800 à étudiants par an en mobilité sortante

5 Une communauté universitaire de près de personnes étudiants 26% aux cycles supérieurs (année ) étudiants originaires de près de 90 pays Plus de employés de l Université, dont professeurs-chercheurs chargés de cours et assistants d enseignement

6 Campus UL: une ville dans la ville Campus à l américaine de 1,8 km2 40 édifices reliés par un réseau de plus de 5 km de couloirs souterrains 4 résidences (2400 chambres) Un des plus grands centres spor%fs du Canada Une forêt, deux fermes, un brise- glace,

7 Défis de l ère du numérique pour l enseignement supérieur Défis communs à toutes les universités l environnement change les étudiants changent l université doit changer

8 L environnement change Évolu%on rapide et con%nue des TICs À l ère du numérique, l université n a plus le monopole de la recherche et de la forma%on supérieure Forma%on en ligne: sans limite géographique, ni temporelle En 2011, aux USA, 6.7 million (32%) d étudiants de collège ont suivi au moins un cours en ligne (Allen & Seaman, 2013) Forma%on massive ouverte: Mooc (Massive Open Online Courses) EdEX (MIT- Harvard), Coursera (Stanford, FUN, etc.

9 En formation, les attentes de la société changent Connaissances + compétences Compétences du 21e siècle Social, culturel, global et responsabilité environnementale Collabora8on et leadership Forma8on con8nue Compétences numériques et technologiques Créa8vité et innova8on Communica8on Pensée cri8que, solu8on de problème et prise de décision Source : Alberta Educa8on.

10 Les étudiants changent: l homo numericus Les NATIFS du numérique ( digital na%ve ) Students walk into classrooms with more compu%ng power in their pockets than the computers that sent astronauts to the Moon. IdeaScale Contributor Accès WiFi n est pas un privilège: c est un droit (au delà du campus: Eduroam) Les IMMIGRANTS du numérique ont dû s adapter aux techonlogies plus tard dans leur vie

11 Les étudiants changent Grande MOBILITÉ interna%onale Plus d ADULTES Étudiants adultes (25 +) cons8tuent autour de 50% des effec8fs étudiants dans l enseignement supérieur Étudiants non tradi8onnels (parents avec jeunes enfants, en emploi, etc.) avec des besoins différents o Horaires des cours: jour/soir, fin de semaine, semestres/intensifs o Études temps complet/par8el, etc. Forma%on con%nue nécessaire pour maintenir leurs compétences professionnelles

12 L université doit changer Pour rester per%nent socialement et économiquement, il faut : De nouvelles approches d enseignement et d appren%ssage Des infrastructures de classe mondiale L agilité organisa%onnelle pour faire face au changement rapide et con%nue de l environnement

13 Et si une université voulait devenir une «smart campus», à l instar des «smart ci%es»?

14 Objec%fs des communautés et villes intelligentes La ville intelligente vise une intégra8on op8male des ou8ls numériques pour accroitre l efficience des services, garan%r le bien- être des citoyens, favoriser un développement économique durable ainsi qu une gouvernance intégrée. Transforma8on d un milieu en «ville ou communauté intelligente» est un processus de planifica8on global, un chan8er de travail s échelonnant sur plusieurs années. Les «Smart Ci8es» 8rent profit des technologies de l informa8on pour intégrer des solu8ons innovantes et durables qui améliorent la qualité de vie au quo%dien. Kenza Kbabra Marie- Andrée Doran

15 TIC à l université: vers un «campus intelligent» («smart campus») 1. Efficience des services 2. Bien- être des citoyens = les membres de la communauté universitaire Qualité de l expérience étudiante Qualité de vie au travail 3. Développement durable 4. Gouvernance intégrée: finance et ges%on

16 !

17 TIC: l université en mouvement À l Université Laval: Numérique = projet d'envergure inscrit dans le temps, appuyé par une forte détermina%on poli%que Inves8ssement: moins dans le béton et davantage dans les technologies de pointe et la modernisa%on de l offre de forma%on pour l adapter aux nouvelles réalités Approche globale qui prend racine dans les pra8ques des enseignants : Implica%on ac%ve du personnel enseignant dans le choix des orienta%ons et des ou%ls numériques déployés

18 Les TIC à l Université Laval Démarche de planifica8on globale et intégrée But: me]re en place un environnement technologique de pointe et évolu8f au service de plus de u%lisateurs poten%els et de leurs besoins: d appren8ssage d enseignement de collabora8on de recherche de ges8on Stratégie orientée en 3 volets: 1. Numérique au service de la forma8on 2. Accès à des infrastructures et équipements de qualité 3. Modernisa8on des systèmes d informa8on

19 Numérique: appren%ssage et enseignement Le numérique en appui à l améliora8on con8nue et à l innova8on en pédagogie universitaire: ENÉ: l environnement numérique d études Approches pédagogiques novatrices et diversifiées: classe, distance et hybride Mise en œuvre de nouvelles stratégies pédagogiques en classe (pédagogie inversée) et à distance Forma%on, perfec%onnement et accompagnement des enseignants Présen%el Hybride À distance + contraintes - contraintes

20 Numérique: appren%ssage et enseignement OUTILS TECHNOPÉDAGOGIQUES Simulateur Laboratoire virtuel

21 Jeux sérieux (serious game) Logiciel qui combine une inten8on «sérieuse» - de type pédagogique avec des ressorts ludiques But: rendre a]rayante la dimension sérieuse par une forme, une interac8vité, des règles et éventuellement des objec8fs ludiques Jeux d entraînement et simula%on: de perme]re à l u8lisateur de s entraîner à exécuter une tâche ou une manœuvre donnée d étudier un phénomène s inspirant du réel qui a été reproduit dans un environnement virtuel Ex. Live Retail: plateforme de simula8on de chaîne de demandes et d approvisionnement Réalité augmentée: des environnements 3D au service de la pédagogie

22 Numérique: accès à des infrastructures et équipements de qualité. Les espaces d appren%ssage changent à l UL Espaces innovants d appren%ssage Vers une complémentarité entre les espaces numériques et les espaces physiques d'appren8ssage : Améliorer les espaces physiques de forma8on en prenant en considéra8on les nouvelles réalités d appren8ssage Campus sans fil, avec accès wifi partout, ce qui transforme l usage des lieux Ex. cafétérias, bibliothèques Adapter les espaces pour soutenir les enseignant dans la mise en œuvre de nouvelles stratégies pédagogiques en classe (ex. pédagogie inversée)

23 Groupe de travail sur les espaces physiques d appren%ssage 23

24 Impact des changements pédagogiques sur les infrastructures: nouvelle classe à l UL

25 PLATEFORME D ENSEIGNEMENT SYNCHRONE

26 ENÉ, une plateforme unique En appui aux ac8vités de: forma8on en classe / forma8on hybride / forma8on à distance par Internet /stages Rassemble les aspects: Pédagogiques: support et matériel de cours (dont ressources média8sées) Collabora8fs: agenda partagé. Fichiers, forums, rencontres virtuelles, etc. Personnels: dossier académique, courrier électronique, etc.

27 Environnement numérique d études (ENÉ)

28 ENÉ et dépistage préventif des étudiants en difficulté -Nouveaux outils facilitant le dépistage préventif des étudiants en situation de difficulté (dans l ENÉ) -Mesure des facteurs de l engagement dans les études 28

29 UL: 4 étudiants sur 5 suivent au moins un cours qui utilise l environnement numérique d apprentissage *82% des étudiants - Automne

30 39 % sont inscrits à au moins un cours à distance* De ce nombre, 73 % combinent classe et distance et 27% sont exclusivement à distance *Estimations - Hiver

31 Numérique: la forma%on en ligne Favorise l accessibilité aux études universitaires : Flexibilité : horaire et appren8ssage à son rythme Concilia8on travail, famille et études Accès en région: pas de déplacement requis (sauf pour l examen final) Favorise les collabora%ons interna%onales et les délocalisa%ons virtuelles de programmes de forma8on

32 Numérique: la forma%on en ligne UL est aujourd hui une université BIMODALE Posi%onnement en FAD: 1 er rang au Québec 2 e rang Canada : derrière Athabasca

33 Numérique: l ampleur du changement en forma%on Forma%on à distance à l UL en Inscrip%ons Crédits- étudiants = 15% des crédits étudiants totaux de l UL Hiver cours à distance 70 programmes

34 Crédits- étudiants en FAD ,4 %

35 Cours à distance! = Cours en classe

36 Poli%que de la FAD En vigueur depuis 1 er janvier 2012 Art : encadrement pédagogique pour s assurer que les étudiants ne sont jamais laissés à eux- mêmes Art : «.. doit accuser récep8on des travaux, des messages courriels ou téléphoniques dans les deux jours ouvrables.» Art. 4.4: Au moins une ac8vité d évalua%on somma8ve en présen8el, sous surveillance, avec contrôle d iden8té

37 Numérique: les services universitaires changent Le numérique pour bonifier l expérience étudiante: Bibliothèque numérique Sou8ent les nouveaux modes d enseignement et de recherche Guichet unique numérique Intégra8on des services dans l ENÉ Meilleur accès aux services aux étudiants Services transac8onnels en ligne eportefolio Appren8ssage et expériences compilés dans le eportefolio pour reconnaissance par les employeurs WEBFOLIO permet à l étudiant de bâ8r un projet professionnel en ligne tout en faisant des choix stratégiques quant à son inser8on professionnelle. U%liser les données pour appuyer la réussite des étudiants Système de dépistage précoce des étudiants à risques (Learning analy8cs)

38 Numérique: les services changent Ariane 2.0 interface de recherche en bibliothèque Banner pour la ges8on des études SÈVE (Système d Évalua8on de l Enseignement) Capsules d autoforma8on en ligne Défi d intégra8on et d interac8ons entre les systèmes: Plateforme de support de cours ENÉ et ressources numériques de la bibliothèque Système RH et SPLA CRM étudiant

39 Projet de Services numériques monportail.ulaval.ca Espaces physiques Cibles pour le guichet unique : 80 % des étudiants complètent leurs tâches en ligne, 20 % ont besoin de contact humain 39

40 En lien avec les membres de la communauté universitaire: ARCHIMÈDE Une solu%on logicielle canadienne pour le dépôt ins%tu%onnel système de dépôt ins8tu8onnel pour les pré- publica8ons, les post- publica8ons et autres publica8ons de recherche provenant des facultés et groupes de recherche. Se basant sur une analyse exhaus8ve des solu8ons logicielles disponibles, incluant E- prints et D- Space, la bibliothèque a opté pour le développement de sa propre solu8on personnalisée. ARCHIMÈDE: orienté vers les communautés de recherche et en8èrement développé en «open source».

41 TIC En lien avec la gouvernance et le développement durable Choix de technologies «vertes» Actualisa8on de la structure de gouvernance des TI Modernisa8on des systèmes d informa8on et de ges8on des ressources humaines (MSIGRH)

42 Pour conclure: facteurs de succès du virage numérique Volonté ins8tu8onnelle affirmée Vision globale des TIC alliant dimensions physique et virtuelle, guider par le rôle des TIC dans la rela8on professeur- étudiant (pédagogique) et administra8on- étudiant (ges8on) et dans l accessibilité aux services Structure claire de gouvernance des TIC Planifica%on et suivi pour le développement d infrastructures technologiques de concert avec la communauté universitaire Adhésion du corps professoral et du personnel Forma8on du personnel Sou8en techno- pédagogique aux enseignants Reconnaissance du développement numérique dans la charge de travail Financement: Campus physique/ campus virtuel Coût important du développement en FAD et des infrastructures technologiques Historiquement, l État finance l immobilier: changement nécessaire

43 Questions et discussion Vice- rectrice associée aux études et aux ac%vités interna%onales

Catalogue de FORMATIONS 2015

Catalogue de FORMATIONS 2015 Catalogue de FORMATIONS 2015 Qui sommes nous? î SmartView est un cabinet de conseil et de forma1on, basé à Montpellier et Paris, qui accompagne ses clients professionnels, grands comptes ou PME innovantes,

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques Sarah Landry, Ph. D. Professeure- chercheuse Faculté des sciences de l éduca*on Université de Montréal Courriel: sarah.landry@umontreal.ca

Plus en détail

LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE?

LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE? LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE? UNESCO Mobile Learning Week 2014 Aurélien Fievez et Thierry Karsenti

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de 2 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre pour modifier les styles du texte du masque Titre tableau Troisième Quatrième» Cinquième Les MOOC dans l entreprise Historique Le MOOC est d abord une idée d universitaire pour(modifier lesonline stylescourse

Plus en détail

Michael Power, professeur agrégé, Université Laval. of Technology (UOIT)

Michael Power, professeur agrégé, Université Laval. of Technology (UOIT) Michael Power, professeur agrégé, Université Laval of Technology (UOIT) Au menu Le mobile learning (ou l apprentissage à l aide de moyens mobiles ou apprentissage assisté par ordinateur ou téléphone mobile)

Plus en détail

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015 Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3 Année universitaire 2014-2015 Intervenants de la présenta3on Responsables de la forma/on Bogdan Cau/s, bogdan.cau/s@u- psud.fr Jean-

Plus en détail

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING BENCHMARKING TRAINING CONSULTING Basé en Bretagne, à Rennes, DataMaster dédie son ac4vité aux mé4ers de la Bureau4que depuis plus de quatre ans. Véritable partenaire des distributeurs en solu4ons d impression,

Plus en détail

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE COLLOQUE INTERNATIONAL «LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER AUTREMENT» 27 ET 28 JUIN 2014 UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER

Plus en détail

Exemple de scénario : Simulation Jeux d entreprise. Jean Christophe Duflanc

Exemple de scénario : Simulation Jeux d entreprise. Jean Christophe Duflanc Exemple de scénario : Simulation Jeux d entreprise Jean Christophe Duflanc LA SIMULATIONS ET LES JEUX SÉRIEUX AU COEUR DES ENSEIGNEMENTS DE STMG 2 Extraits du programme de première STMG Sciences de gestion

Plus en détail

Lettre de prospective n 48 janvier 2015

Lettre de prospective n 48 janvier 2015 FriedlandPapers Lettre de prospective n 48 janvier 2015 LA TRANSFORMATION DIGITALE DES ENTREPRISES : DE LA STRATÉGIE À L ORGANISATION Henri Hamon Économiste à la CCI Paris Ile-de-France I l ne fait aucun

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS THINK BIG, START SMALL, MOVE FAST : COMMENT OPTIMISER L'AGILITÉ ET LA PERFORMANCE DE VOS CAMPAGNES GRÂCE AU TAG MANAGEMENT? > Quels sont les retours

Plus en détail

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1 Présenta6on Isatech ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux Isatech Tous droits réservés Page 1 L offre globale Couvrir l intégralité de la chaîne du SI Isatech Tous droits réservés Page 2 Isatech

Plus en détail

Speed up your business

Speed up your business Speed up your business 1 Sommaire 1. Un concept innovant de communica3on cross media 2. Les Ou3ls UpMyCom a. Plateforme de Blog b. Plateforme de Quiz - Communica3on externe - Communica3on interne c. Jeux

Plus en détail

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010 Sage et TICPME2010 Une forte implica:on dans certains projets TICPME de par un posi:onnement dédié aux PME Base installée en France de 500 000 entreprises), 5 000 d'appels clients traités par jour Des

Plus en détail

e santé santé connectée - cabinet médical innovant Sébas2en Robineaux JMGIF Bichat 30 mai 2015

e santé santé connectée - cabinet médical innovant Sébas2en Robineaux JMGIF Bichat 30 mai 2015 e santé santé connectée - cabinet médical innovant Sébas2en Robineaux JMGIF Bichat 30 mai 2015 les probléma2ques 2 les jeunes médecins: proposi2on la plus vraie? l intervalle moyen entre thèse et installa2on

Plus en détail

Compétences bureau0que. Passez à l illimité.

Compétences bureau0que. Passez à l illimité. Présenta)on Vodeclic : Les enjeux de la forma)on bureau)que en 2014 Compétences bureau0que. Passez à l illimité. ORDRE DU JOUR 1 2 3 4 Présenta)on de Vodeclic Démonstra)on de la plate- forme Retour d expérience

Plus en détail

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD Séminaire ARISTOTE 7 Février 2013 ALTETIA 183 avenue Georges Clémenceau 92024 Nanterre 0155692121 www.alteca.com dominique.mouchet@ alteca.com Plan

Plus en détail

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PARTENAIRES ENTREPRISE & TRANSFORMATION DIGITALE : TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PROGRAMME Dans des environnements de plus en plus

Plus en détail

Présentation AGILEA Octobre 2014

Présentation AGILEA Octobre 2014 Présentation AGILEA Octobre 2014 AGILEA est une société regroupant des experts au service de la performance supply chain. Créée en 2009, AGILEA propose en France et à l interna?onal du conseil et de la

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014. Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille

Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014. Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014 Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille ISO 9001 2015 7.1.6 GesGon des connaissances L'organisme doit déterminer les connaissances nécessaires

Plus en détail

FORMATION GOOGLE ANALYTICS

FORMATION GOOGLE ANALYTICS FORMATION GOOGLE ANALYTICS L OBJECTIF DE LA FORMATION : Paramétrer par rapport à ses objec0fs, lire les performances de son site, gérer et op0miser ses sources de trafic Comprendre les fondamentaux de

Plus en détail

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents Christine SORLI Déléguée régionale Groupe AFNOR Le groupe Afnor Opérateur central

Plus en détail

Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile

Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile MARIO PARADA, MARÍA INÉS ROMERO, FABIÁN MORAGA Diego Muñoz, Marcela Gómez, Denisse Arellano Ecoles de Médecine au Chili Le Chili,

Plus en détail

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PARTENAIRES MOBILITE LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PROGRAMME Le mobile B2B est un sujet extrêmement large qui recouvre de nombreux thèmes. Nous aborderons les probléma(ques liées aux offres

Plus en détail

La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives

La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives Forum UNESCO Online, Open and Flexible Higher Education for the future we want, 9-11 juin 2015, Paris Catherine Mongenet, Chargée de mission FUN, MENESR

Plus en détail

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Le BTS SP3S forme les étudiants à des fonc8ons de rela0on et de communica0on, de ges0on de la

Plus en détail

Nom du client. Date. Client Logo or project name

Nom du client. Date. Client Logo or project name Nom du client Date Client Logo or project name Presenta7on 7tle client name Date Linalis speaker Speaker 7tle Le Groupe Linalis Historique Crée en 2002 Présent en Suisse, France, au Royaume Uni et en Espagne

Plus en détail

Professionnalisa+on des acteurs de l'éduca+on prioritaire à par+r du développement de pra+ques collabora+ves

Professionnalisa+on des acteurs de l'éduca+on prioritaire à par+r du développement de pra+ques collabora+ves RENCONTRE INTER- ACADEMIQUE CRETEIL- PARIS- VERSAILLES DES REP+ La Sorbonne, le 10 avril 2015 Professionnalisa+on des acteurs de l'éduca+on prioritaire à par+r du développement de pra+ques collabora+ves

Plus en détail

DONNEES DE LA RECHERCHE. F.André DIRBUIST 2014

DONNEES DE LA RECHERCHE. F.André DIRBUIST 2014 1 0 DONNEES DE LA RECHERCHE Evolu9ons des pra9ques de recherche Science numérique La science n échappe pas aux transforma9ons de la société : technologies, instantanéité de la communica9on, automa9sa9on,

Plus en détail

Active Asset Allocation

Active Asset Allocation Active Asset Allocation Designer de Solu.ons d Inves.ssement We protect, You perform www.active-asset-allocation.com Qui sommes- nous? Ac.ve Asset Alloca.on est un concepteur de solu.ons d inves.ssement

Plus en détail

Mubawab.ma: Services de communica4on pour les professionnels de l immobilier au Maroc - 2015

Mubawab.ma: Services de communica4on pour les professionnels de l immobilier au Maroc - 2015 Mubawab.ma: Services de communica4on pour les professionnels de l immobilier au Maroc - 2015 Mubawab, le site immobilier du monde Arabe - Mubawab.com une holding crée en 2011 et avec plusieurs sites immobilier

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Les méthodes Agiles Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Défini)on de base Les méthodes Agiles sont des procédures de concep)on de logiciel qui se veulent plus pragma)ques que les méthodes tradi)onnelles

Plus en détail

Solutions et Services. d'analyse prédictive

Solutions et Services. d'analyse prédictive ProbaYes Mastering Uncertainty Solutions et Services d'analyse prédictive Mai 2013 Copyright 2013 Probayes All Rights Reserved 1 Présenta)on Probayes Créée en 2003 Basée en France (Grenoble) Spin-off de

Plus en détail

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION - 21, rue d Assas 75270 Paris Cedex 06 Tél. : +33(1) 42 22 33 16 Fax : +33 (1) 45 44 17 67 forma!on.con!nue@isit-paris.fr - www.isit-paris.fr Etablissement

Plus en détail

ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES

ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES Positionnement / Stratégie de communication ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES SYNTHÈSE 9 MARS 2013 LE DIAGNOSTIC Les grandes observations La qualité et le travail, des exigences absolues La qualité de la programma;on

Plus en détail

Coopération Textile dans la Zone EuroMed

Coopération Textile dans la Zone EuroMed Conférence de clôture du projet TEMP Coopération Textile dans la Zone EuroMed Jeudi 4 Octobre, TEXMED 2012 Parc des Exposi

Plus en détail

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Le calcul intensif Un ou&l stratégique pour la compé&&vité q Aux Etats- Unis (1er top500 juin 2012), au Japon (1er

Plus en détail

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Sommaire 1) Présenta/on du GCS Télésanté Midi- Pyrénées 2) Dossier Médical

Plus en détail

L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises

L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises Les Programmes européens 2014-2020 Le contenu des programmes Les axes d interven-on Les chiffres Les nouveautés La méthode de sélec-on Les mesures Une

Plus en détail

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Marylène COPPI / Alexandre VASSELIN OBJECTIFS POUR LA PICARDIE

Plus en détail

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE!

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE! SOLIDARITE L AVENTURE CONTINUE! ESPRIT D EQUIPE La Fédéraon Terre de Talents (F.T.D.T.) a été créée dans l intenon de permere à chacun de révéler ses talents et de s épanouir dans un projet professionnel

Plus en détail

MOOCs: une innovation de rupture?

MOOCs: une innovation de rupture? Congrès des milieux documentaires du Québec MOOCs: une innovation de rupture? Jean Talbot Professeur titulaire, Département des technologies de l information Directeur, Apprentissage et innovation pédagogique

Plus en détail

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) 1 Sommaire Objec&fs généraux Contenu POEB Approche générique Animateurs Partenaires 2 Objectifs généraux Enjeux de la forma1on Réconcilier la forma&on

Plus en détail

Une organisa+on rigoureuse, une offre complète et innovante

Une organisa+on rigoureuse, une offre complète et innovante Une organisa+on rigoureuse, une offre complète et innovante Seraing, 18 octobre 2013 SOMMAIRE 1. 1I. Les Chiffres d Ogeo 1. Chiffres clés 2. Ogeo évolu+on Le Modèle Ogeo 1. Un fonds de pension novateur

Plus en détail

Vision, Stratégie Changement Leadership

Vision, Stratégie Changement Leadership Cabinet de Conseil et de Développement des Hommes et des Organisations Vision, Stratégie Changement Leadership Accompagnement humain des réorganisations Optimisation managériale et relationnelle Cohésion

Plus en détail

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Guide pour les entreprises de Home Staging 1 L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est responsable du marke@ng sur internet et fondateur de

Plus en détail

Les formations. calipia. novembre 2014 à mai 2015

Les formations. calipia. novembre 2014 à mai 2015 calipia Les formations novembre 2014 à mai 2015 nov. déc. janv. fév. mars avril mai Briefing Calipia (p. 3) FC1501 : Smartphones et Tablettes (p. 5) 15 17 10 FC1502 : Licences Microsoft (p. 7) 29 19 21

Plus en détail

Service de Messagerie Enseignement et Recherche

Service de Messagerie Enseignement et Recherche Service de Messagerie Enseignement et Recherche ESUP Days Juillet 2013 Didier Benza RENATER Jean-François Guezou RENATER Agenda Présenta)on du service Point d étape et consulta)on Modèle économique Sécurité

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE PROGRAMME Il y a quelques mois, Facebook annonçait une croissance exceponnelle de ses résultats sur terminaux mobiles, laissant entendre que le réseau social avait enfin compris comment générer des revenus

Plus en détail

Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux

Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux en partenariat avec : Pe1t- déjeuner du 13 janvier 2015 2014 Harris Interac1ve Inc. All rights reserved. SOMMAIRE > Méthodologie d enquête

Plus en détail

STAGE CHEZ Gaétan GENTILE, MD à Puyricard- 13540 (Nord Aix en Provence) gaetan.gen'le@univmed.fr

STAGE CHEZ Gaétan GENTILE, MD à Puyricard- 13540 (Nord Aix en Provence) gaetan.gen'le@univmed.fr STAGE CHEZ Gaétan GENTILE, MD à Puyricard- 13540 (Nord Aix en Provence) Docteur Gaétan GENTILE Bonjour! Installé depuis Novembre 1983 Médecin généraliste et médecin du sport. Village banlieue Nord d Aix

Plus en détail

INNOVEZ EN RECOMPOSANT VOTRE CHAINE DE VALEUR

INNOVEZ EN RECOMPOSANT VOTRE CHAINE DE VALEUR INNOVEZ EN RECOMPOSANT VOTRE CHAINE DE VALEUR 8h30 ACCUEIL / FOCUS ESSCA Les ac'vités de Recherche, projets & collabora'ons avec les entreprises 8h45 INNOVER PAR LA CHAINE DE VALEUR - Témoignage OCTAVE,

Plus en détail

Me#re le Big Data sur la carte : défis et avenues rela6fs à l exploita6on de la localisa6on

Me#re le Big Data sur la carte : défis et avenues rela6fs à l exploita6on de la localisa6on Me#re le Big Data sur la carte : défis et avenues rela6fs à l exploita6on de la localisa6on Thierry Badard, PhD, ing. jr Centre de Recherche en Géoma6que Conférence ITIS - Big Data et Open Data au coeur

Plus en détail

CPL HS du 14 mai 2014 Cession des locaux, réaménagement et déménagement d une partie des équipes

CPL HS du 14 mai 2014 Cession des locaux, réaménagement et déménagement d une partie des équipes CPL HS du 14 mai 2014 Cession des locaux, réaménagement et déménagement d une partie des équipes 1 Le contexte u Une nécessaire rationalisation du patrimoine immobilier, dans le cadre du plan de redressement,

Plus en détail

Focus: Les projets pour le renforcement des compétences

Focus: Les projets pour le renforcement des compétences Focus: Les projets pour le renforcement des compétences Delphine Richard, Chargée de mission projets interna7onaux, Agrocampus Ouest Radhouane Gdoura, Coordinateur du projet Tempus Développement de partenariats

Plus en détail

Les bibliothèques et les centres de documentation de l'enseignement tertiaire

Les bibliothèques et les centres de documentation de l'enseignement tertiaire Réunion d'experts sur Les bibliothèques et les centres de documentation de l'enseignement tertiaire organisée par le Programme pour la construction et l'équipement de l'éducation et le Programme pour la

Plus en détail

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Sommaire >>>> Notre vocation >> p.3 >>>> Notre projet pédagogique >> p.6 >>>> Notre offre produits >> p.11 >>>> L équipe et ses références >>

Plus en détail

ÉVOLUTION DES RÉSEAUX DÉFIS D UN DISTRIBUTEUR. Jacques Mauron Directeur Distribution Energie

ÉVOLUTION DES RÉSEAUX DÉFIS D UN DISTRIBUTEUR. Jacques Mauron Directeur Distribution Energie ÉVOLUTION DES RÉSEAUX DÉFIS D UN DISTRIBUTEUR Jacques Mauron Directeur Distribution Energie Sommaire Grands axes politiques initiateurs La production décentralisée, une actualité Raccordement des producteurs

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants. Catalogue 2012-2013

Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants. Catalogue 2012-2013 Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants Catalogue 2012-2013 1 PARTI PRIS PÉDAGOGIQUE : THÈMES DES STAGES! Tous les stages que nous proposons sont bâfs en intégrant

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité?

L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? 1 L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? Prof. Gérard CLIQUET Président de la CIDEGEF IGR-IAE, Université de Rennes 1, FRANCE L année

Plus en détail

CATALOGUE DES OFFRES 2014

CATALOGUE DES OFFRES 2014 CATALOGUE DES OFFRES 2014 GM_Oct 2014 Sommaire P9 DIAGNOSTIQUER Etat des lieux de l entreprise P3 REPRESENTER La défense des entrepreneurs P7 Sécurisaon des impayés P7 Projet à l international P7 Assistantes

Plus en détail

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Sites Internet : les tendances pour 2014 Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Inaa$v, une agence de communica$on avec des spécificités CONSEiL EN COMMUNICATION FoRmatiOns WEBMARKETING

Plus en détail

Première Business School online de France

Première Business School online de France Première Business School online de France Avril 2011 Contact presse RP carrées Vanessa Vazzaz Tel : 03.28.52.07.42 vanessa.vazzaz@rp-carrees.com La première école de commerce en mode XXI ème siècle ENACO,

Plus en détail

COMMENT INTÉGRER L APPROCHE LEAN ET LA GESTION DU CHANGEMENT AU SEIN DE VOS ORGANISATIONS

COMMENT INTÉGRER L APPROCHE LEAN ET LA GESTION DU CHANGEMENT AU SEIN DE VOS ORGANISATIONS COMMENT INTÉGRER L APPROCHE LEAN ET LA GESTION DU CHANGEMENT AU SEIN DE VOS ORGANISATIONS MODÈLE INTÉGRATEUR LEAN ET GESTION DU CHANGEMENT LEGENTIL- MALETTO 2014 Comment intégrer l approche LEAN et la

Plus en détail

Les bases du SEO (référencement naturel)

Les bases du SEO (référencement naturel) Les bases du SEO (référencement naturel) CCI Limoges Juin 2015 45 minutes LES BASES DU SEO 1 INTRODUCTION 2 MOTS CLES 3 OPTIMISATION IN SITE 4 NETLINKING LES BASES DU SEO 1 INTRODUCTION 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Les ins'tu'ons du livre face à la "Culture numérique" des "Digitals na'ves"

Les ins'tu'ons du livre face à la Culture numérique des Digitals na'ves Les ins'tu'ons du livre face à la "Culture numérique" des "Digitals na'ves" Le cas de la région PACA Laurent Collet, Michel Durampart, Maud Pélissier Introduc'on Relecture d une série de recherche Usage

Plus en détail

Édition partagée de documents

Édition partagée de documents Édition partagée de documents ì 1 Brigi&e Denis b.denis@ulg.ac.be Perrine Fontaine pfontaine@ulg.ac.be 2 Introduction théorique Mar:n, S. (2011) h&p://tel.archives- ouvertes.fr/tel- 00684778/ Les éditeurs

Plus en détail

LES MATINÉES DE L IMMOBILIER. Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée. Daniel Rousselot / SEMAPA

LES MATINÉES DE L IMMOBILIER. Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée. Daniel Rousselot / SEMAPA LES MATINÉES DE L IMMOBILIER Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée Daniel Rousselot / SEMAPA 22 octobre 2013 Les Matinées de l Immobilier 22/10/13 SFL Programme «Valeur d usage,

Plus en détail

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Gouvernance des données et ges1on des données de référence 1 La gouvernance des données Défini1on: «Processus de supervision et de décision qui permet

Plus en détail

Jérémie Grodziski. Architecte Logiciel. Présenta2on Domaines et Compétences Contact Références Modes d interven2ons Exper2se Technologique

Jérémie Grodziski. Architecte Logiciel. Présenta2on Domaines et Compétences Contact Références Modes d interven2ons Exper2se Technologique Jérémie Grodziski Architecte Logiciel Présenta2on Domaines et Compétences Contact Références Modes d interven2ons Exper2se Technologique Janvier 2015, page 1 sur 16 Présentation Jérémie Grodziski possède

Plus en détail

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Stéphane Gasch Directeur des études informa:ques du CSOEC

Plus en détail

Fiche&pra3que&1& & Le&compte&personnel&de& forma3on&

Fiche&pra3que&1& & Le&compte&personnel&de& forma3on& Fichepra3que1 Lecomptepersonnelde forma3on Lecomptepersonneldeforma0on Documentnoncontractuel octobre2014q Fafiec Principesfondamentaux C estuncompteuniversela7achéàlapersonnependantles périodesdetravailoudechômage.

Plus en détail

BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS

BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS PARTENAIRES E-COMMERCE BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS PROGRAMME Alors que le taux d équipement d appareils numériques explose, les consommateurs passent de

Plus en détail

Version Février 2014

Version Février 2014 Version Février 2014 Qui sommes-nous? Un think tank opéra,onnel et pragma,que qui débat et défend ses convic'ons autour des réalités du management des hommes dans l'entreprise. Un réseau ac,vement solidaire

Plus en détail

Les Français, l épargne et l assurance vie Une enquête Ipsos pour la Fédéra;on Française des Sociétés d Assurances. Janvier 2013

Les Français, l épargne et l assurance vie Une enquête Ipsos pour la Fédéra;on Française des Sociétés d Assurances. Janvier 2013 Les Français, l épargne et l assurance vie Une enquête Ipsos pour la Fédéra;on Française des Sociétés d Assurances Janvier 2013 Fiche technique Sondage effectué pour : La Fédéra;on Française des Sociétés

Plus en détail

GESTION DE CONTENUS (ECM) Ges1on de l informa1on. Nicolas Bürki, Senior Analyst

GESTION DE CONTENUS (ECM) Ges1on de l informa1on. Nicolas Bürki, Senior Analyst GESTION DE CONTENUS (ECM) Ges1on de l informa1on Nicolas Bürki, Senior Analyst AGENDA Entreprises: les tendances & les projets Les offres ECM / GED : les tendances du marche La réalité / retour d expérience

Plus en détail

Services complémentaires en Outaouais

Services complémentaires en Outaouais Services complémentaires en Outaouais La réalisa4on et le succès d un main4en à domicile d une personne âgée en perte d autonomie est un travail d équipe. Les acteurs de ce=e équipe sont d abord la personne

Plus en détail

OFFRE MIX MARKETING : créateur de consommateurs. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

OFFRE MIX MARKETING : créateur de consommateurs. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 OFFRE MIX MARKETING : créateur de consommateurs A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Créateur de consommateurs Générateur de leads Offre & Ou@ls Azimut Inbound & Outbound Marke@ng. Méthodologie.

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire DES VALEURS CHARGÉES D HISTOIRE Les premières organisa.ons de l économie sociale sont en effet nées au XIX ème siècle, en réponse à la brutalité de la révolu.on industrielle.

Plus en détail

L écoute des signaux porteurs d une d innova&on

L écoute des signaux porteurs d une d innova&on Journée d étude Mercredi 28 novembre 2012 Innova&on et changement dans les ins&tu&ons sociales : une perspec&ve de développement durable L écoute des signaux porteurs d une d innova&on Conférenciers Mar&ne

Plus en détail

Qu est- ce que Bien- être@travail? Copyright Quo.ent Factor Inc., 2011

Qu est- ce que Bien- être@travail? Copyright Quo.ent Factor Inc., 2011 Qu est- ce que Bien- être@travail? Copyright Quo.ent Factor Inc., 2011 Et vous, le Bien- être@travail? Le bonheur est une chose fugace. Le bien- être suppose des condi1ons au- delà de la simple survivance,

Plus en détail

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme 22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011 Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme Grand Dole (Pdt : Claude Chalon) Créé en 2008, issu d une fusion, 41 communes, 53

Plus en détail

COMPÉTENCES ET PROFILS AVANCÉ DES SOINS INFIRMIERS pour améliorer les résultats d'accès et de santé

COMPÉTENCES ET PROFILS AVANCÉ DES SOINS INFIRMIERS pour améliorer les résultats d'accès et de santé COMPÉTENCES ET PROFILS AVANCÉ DES SOINS INFIRMIERS pour améliorer les résultats d'accès et de santé Granada, 4-6 de septiembre Susana Rodríguez Gómez Plan Integral de Cuidados. Servicio Andaluz de Salud

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

Compte rendu de créa/on : Hupareel, un projet géolocalisé en réalités alternées?

Compte rendu de créa/on : Hupareel, un projet géolocalisé en réalités alternées? Compte rendu de créa/on : Hupareel, un projet géolocalisé en réalités alternées? Défini'on ini'ale du projet Extrait du scénario de mai 2013 : «Hupareel est le projet d'un jeu en réalités alternées entre

Plus en détail

services de visioconférence professionnelle

services de visioconférence professionnelle services de visioconférence professionnelle Votre cloud de visioconférence pro INTRODUCTION w w w. w i s i o. f r www.wisio.fr Les solu3ons de visioconférence se basant sur des infrastructures réseau (

Plus en détail

Influences de la Banque mondiale sur les poli3ques éduca3ves en Afrique de l Ouest

Influences de la Banque mondiale sur les poli3ques éduca3ves en Afrique de l Ouest February, 22, 2011 Influences de la Banque mondiale sur les poli3ques éduca3ves en Afrique de l Ouest Thibaut Lauwerier Université de Genève 1 Plan 1. L éduca*on en Afrique de l Ouest 2. La Banque mondiale

Plus en détail

DESCRIPTION DES CONFÉRENCES

DESCRIPTION DES CONFÉRENCES DESCRIPTION DES CONFÉRENCES L innovation pédagogique dans l enseignement aux adultes et la réalité de demain du 31 octobre au 2 novembre 2012 à l Université de Moncton HAROLD JARCHE Les raisons de l innovation

Plus en détail