Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015"

Transcription

1 Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Vice- rectrice associée aux études et aux ac%vités interna%onales

2 Présenta%on Quelques données sur l UL Défis de l ère du numérique pour les universités Stratégie numérique de l Université Laval

3 L Université Laval: une situation géographique unique Ville de Québec: Ø Berceau de la civilisation française en Amérique du Nord Ø Ville patrimoine de l UNESCO Université Laval: Ø Première institution d enseignement supérieur au Canada (1663) Ø Plus ancienne université francophone des Amériques

4 Université complète 17 Facultés Plus de 400 programmes de formation dans tous les domaines du savoir Université bimodale Quelques données sur l Université Laval Au 1 er rang en formation à distance au Québec 799 cours (dont 236 au 2e et 3e cycles) et 75 programmes en ligne Université de recherche, ouverte sur le monde Des échanges d étudiants reconnus et financés: 800 à étudiants par an en mobilité sortante

5 Une communauté universitaire de près de personnes étudiants 26% aux cycles supérieurs (année ) étudiants originaires de près de 90 pays Plus de employés de l Université, dont professeurs-chercheurs chargés de cours et assistants d enseignement

6 Campus UL: une ville dans la ville Campus à l américaine de 1,8 km2 40 édifices reliés par un réseau de plus de 5 km de couloirs souterrains 4 résidences (2400 chambres) Un des plus grands centres spor%fs du Canada Une forêt, deux fermes, un brise- glace,

7 Défis de l ère du numérique pour l enseignement supérieur Défis communs à toutes les universités l environnement change les étudiants changent l université doit changer

8 L environnement change Évolu%on rapide et con%nue des TICs À l ère du numérique, l université n a plus le monopole de la recherche et de la forma%on supérieure Forma%on en ligne: sans limite géographique, ni temporelle En 2011, aux USA, 6.7 million (32%) d étudiants de collège ont suivi au moins un cours en ligne (Allen & Seaman, 2013) Forma%on massive ouverte: Mooc (Massive Open Online Courses) EdEX (MIT- Harvard), Coursera (Stanford, FUN, etc.

9 En formation, les attentes de la société changent Connaissances + compétences Compétences du 21e siècle Social, culturel, global et responsabilité environnementale Collabora8on et leadership Forma8on con8nue Compétences numériques et technologiques Créa8vité et innova8on Communica8on Pensée cri8que, solu8on de problème et prise de décision Source : Alberta Educa8on.

10 Les étudiants changent: l homo numericus Les NATIFS du numérique ( digital na%ve ) Students walk into classrooms with more compu%ng power in their pockets than the computers that sent astronauts to the Moon. IdeaScale Contributor Accès WiFi n est pas un privilège: c est un droit (au delà du campus: Eduroam) Les IMMIGRANTS du numérique ont dû s adapter aux techonlogies plus tard dans leur vie

11 Les étudiants changent Grande MOBILITÉ interna%onale Plus d ADULTES Étudiants adultes (25 +) cons8tuent autour de 50% des effec8fs étudiants dans l enseignement supérieur Étudiants non tradi8onnels (parents avec jeunes enfants, en emploi, etc.) avec des besoins différents o Horaires des cours: jour/soir, fin de semaine, semestres/intensifs o Études temps complet/par8el, etc. Forma%on con%nue nécessaire pour maintenir leurs compétences professionnelles

12 L université doit changer Pour rester per%nent socialement et économiquement, il faut : De nouvelles approches d enseignement et d appren%ssage Des infrastructures de classe mondiale L agilité organisa%onnelle pour faire face au changement rapide et con%nue de l environnement

13 Et si une université voulait devenir une «smart campus», à l instar des «smart ci%es»?

14 Objec%fs des communautés et villes intelligentes La ville intelligente vise une intégra8on op8male des ou8ls numériques pour accroitre l efficience des services, garan%r le bien- être des citoyens, favoriser un développement économique durable ainsi qu une gouvernance intégrée. Transforma8on d un milieu en «ville ou communauté intelligente» est un processus de planifica8on global, un chan8er de travail s échelonnant sur plusieurs années. Les «Smart Ci8es» 8rent profit des technologies de l informa8on pour intégrer des solu8ons innovantes et durables qui améliorent la qualité de vie au quo%dien. Kenza Kbabra Marie- Andrée Doran

15 TIC à l université: vers un «campus intelligent» («smart campus») 1. Efficience des services 2. Bien- être des citoyens = les membres de la communauté universitaire Qualité de l expérience étudiante Qualité de vie au travail 3. Développement durable 4. Gouvernance intégrée: finance et ges%on

16 !

17 TIC: l université en mouvement À l Université Laval: Numérique = projet d'envergure inscrit dans le temps, appuyé par une forte détermina%on poli%que Inves8ssement: moins dans le béton et davantage dans les technologies de pointe et la modernisa%on de l offre de forma%on pour l adapter aux nouvelles réalités Approche globale qui prend racine dans les pra8ques des enseignants : Implica%on ac%ve du personnel enseignant dans le choix des orienta%ons et des ou%ls numériques déployés

18 Les TIC à l Université Laval Démarche de planifica8on globale et intégrée But: me]re en place un environnement technologique de pointe et évolu8f au service de plus de u%lisateurs poten%els et de leurs besoins: d appren8ssage d enseignement de collabora8on de recherche de ges8on Stratégie orientée en 3 volets: 1. Numérique au service de la forma8on 2. Accès à des infrastructures et équipements de qualité 3. Modernisa8on des systèmes d informa8on

19 Numérique: appren%ssage et enseignement Le numérique en appui à l améliora8on con8nue et à l innova8on en pédagogie universitaire: ENÉ: l environnement numérique d études Approches pédagogiques novatrices et diversifiées: classe, distance et hybride Mise en œuvre de nouvelles stratégies pédagogiques en classe (pédagogie inversée) et à distance Forma%on, perfec%onnement et accompagnement des enseignants Présen%el Hybride À distance + contraintes - contraintes

20 Numérique: appren%ssage et enseignement OUTILS TECHNOPÉDAGOGIQUES Simulateur Laboratoire virtuel

21 Jeux sérieux (serious game) Logiciel qui combine une inten8on «sérieuse» - de type pédagogique avec des ressorts ludiques But: rendre a]rayante la dimension sérieuse par une forme, une interac8vité, des règles et éventuellement des objec8fs ludiques Jeux d entraînement et simula%on: de perme]re à l u8lisateur de s entraîner à exécuter une tâche ou une manœuvre donnée d étudier un phénomène s inspirant du réel qui a été reproduit dans un environnement virtuel Ex. Live Retail: plateforme de simula8on de chaîne de demandes et d approvisionnement Réalité augmentée: des environnements 3D au service de la pédagogie

22 Numérique: accès à des infrastructures et équipements de qualité. Les espaces d appren%ssage changent à l UL Espaces innovants d appren%ssage Vers une complémentarité entre les espaces numériques et les espaces physiques d'appren8ssage : Améliorer les espaces physiques de forma8on en prenant en considéra8on les nouvelles réalités d appren8ssage Campus sans fil, avec accès wifi partout, ce qui transforme l usage des lieux Ex. cafétérias, bibliothèques Adapter les espaces pour soutenir les enseignant dans la mise en œuvre de nouvelles stratégies pédagogiques en classe (ex. pédagogie inversée)

23 Groupe de travail sur les espaces physiques d appren%ssage 23

24 Impact des changements pédagogiques sur les infrastructures: nouvelle classe à l UL

25 PLATEFORME D ENSEIGNEMENT SYNCHRONE

26 ENÉ, une plateforme unique En appui aux ac8vités de: forma8on en classe / forma8on hybride / forma8on à distance par Internet /stages Rassemble les aspects: Pédagogiques: support et matériel de cours (dont ressources média8sées) Collabora8fs: agenda partagé. Fichiers, forums, rencontres virtuelles, etc. Personnels: dossier académique, courrier électronique, etc.

27 Environnement numérique d études (ENÉ)

28 ENÉ et dépistage préventif des étudiants en difficulté -Nouveaux outils facilitant le dépistage préventif des étudiants en situation de difficulté (dans l ENÉ) -Mesure des facteurs de l engagement dans les études 28

29 UL: 4 étudiants sur 5 suivent au moins un cours qui utilise l environnement numérique d apprentissage *82% des étudiants - Automne

30 39 % sont inscrits à au moins un cours à distance* De ce nombre, 73 % combinent classe et distance et 27% sont exclusivement à distance *Estimations - Hiver

31 Numérique: la forma%on en ligne Favorise l accessibilité aux études universitaires : Flexibilité : horaire et appren8ssage à son rythme Concilia8on travail, famille et études Accès en région: pas de déplacement requis (sauf pour l examen final) Favorise les collabora%ons interna%onales et les délocalisa%ons virtuelles de programmes de forma8on

32 Numérique: la forma%on en ligne UL est aujourd hui une université BIMODALE Posi%onnement en FAD: 1 er rang au Québec 2 e rang Canada : derrière Athabasca

33 Numérique: l ampleur du changement en forma%on Forma%on à distance à l UL en Inscrip%ons Crédits- étudiants = 15% des crédits étudiants totaux de l UL Hiver cours à distance 70 programmes

34 Crédits- étudiants en FAD ,4 %

35 Cours à distance! = Cours en classe

36 Poli%que de la FAD En vigueur depuis 1 er janvier 2012 Art : encadrement pédagogique pour s assurer que les étudiants ne sont jamais laissés à eux- mêmes Art : «.. doit accuser récep8on des travaux, des messages courriels ou téléphoniques dans les deux jours ouvrables.» Art. 4.4: Au moins une ac8vité d évalua%on somma8ve en présen8el, sous surveillance, avec contrôle d iden8té

37 Numérique: les services universitaires changent Le numérique pour bonifier l expérience étudiante: Bibliothèque numérique Sou8ent les nouveaux modes d enseignement et de recherche Guichet unique numérique Intégra8on des services dans l ENÉ Meilleur accès aux services aux étudiants Services transac8onnels en ligne eportefolio Appren8ssage et expériences compilés dans le eportefolio pour reconnaissance par les employeurs WEBFOLIO permet à l étudiant de bâ8r un projet professionnel en ligne tout en faisant des choix stratégiques quant à son inser8on professionnelle. U%liser les données pour appuyer la réussite des étudiants Système de dépistage précoce des étudiants à risques (Learning analy8cs)

38 Numérique: les services changent Ariane 2.0 interface de recherche en bibliothèque Banner pour la ges8on des études SÈVE (Système d Évalua8on de l Enseignement) Capsules d autoforma8on en ligne Défi d intégra8on et d interac8ons entre les systèmes: Plateforme de support de cours ENÉ et ressources numériques de la bibliothèque Système RH et SPLA CRM étudiant

39 Projet de Services numériques monportail.ulaval.ca Espaces physiques Cibles pour le guichet unique : 80 % des étudiants complètent leurs tâches en ligne, 20 % ont besoin de contact humain 39

40 En lien avec les membres de la communauté universitaire: ARCHIMÈDE Une solu%on logicielle canadienne pour le dépôt ins%tu%onnel système de dépôt ins8tu8onnel pour les pré- publica8ons, les post- publica8ons et autres publica8ons de recherche provenant des facultés et groupes de recherche. Se basant sur une analyse exhaus8ve des solu8ons logicielles disponibles, incluant E- prints et D- Space, la bibliothèque a opté pour le développement de sa propre solu8on personnalisée. ARCHIMÈDE: orienté vers les communautés de recherche et en8èrement développé en «open source».

41 TIC En lien avec la gouvernance et le développement durable Choix de technologies «vertes» Actualisa8on de la structure de gouvernance des TI Modernisa8on des systèmes d informa8on et de ges8on des ressources humaines (MSIGRH)

42 Pour conclure: facteurs de succès du virage numérique Volonté ins8tu8onnelle affirmée Vision globale des TIC alliant dimensions physique et virtuelle, guider par le rôle des TIC dans la rela8on professeur- étudiant (pédagogique) et administra8on- étudiant (ges8on) et dans l accessibilité aux services Structure claire de gouvernance des TIC Planifica%on et suivi pour le développement d infrastructures technologiques de concert avec la communauté universitaire Adhésion du corps professoral et du personnel Forma8on du personnel Sou8en techno- pédagogique aux enseignants Reconnaissance du développement numérique dans la charge de travail Financement: Campus physique/ campus virtuel Coût important du développement en FAD et des infrastructures technologiques Historiquement, l État finance l immobilier: changement nécessaire

43 Questions et discussion Vice- rectrice associée aux études et aux ac%vités interna%onales

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine?

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? La Conférence Maghrébine de l'appren)ssage Numérique et l'innova)on dans l'educa)on 08-10 Décembre 2014 Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? Pr. Rachida AJHOUN r.ajhoun@um5s.net.ma

Plus en détail

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

Robin Gagnon, votre conseiller RÉCIT à la FGA, vous présente dans ce document son offre de formation pour l'année 2013 2014.

Robin Gagnon, votre conseiller RÉCIT à la FGA, vous présente dans ce document son offre de formation pour l'année 2013 2014. Robin Gagnon, votre conseiller RÉCIT à la FGA, vous présente dans ce document son offre de formation pour l'année 2013 2014. Pour faire une demande de formation, vous pouvez vous adresser à votre conseiller

Plus en détail

Catalogue de FORMATIONS 2015

Catalogue de FORMATIONS 2015 Catalogue de FORMATIONS 2015 Qui sommes nous? î SmartView est un cabinet de conseil et de forma1on, basé à Montpellier et Paris, qui accompagne ses clients professionnels, grands comptes ou PME innovantes,

Plus en détail

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans

Plus en détail

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014.

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014. Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL Les projets et Démarches de dématérialisa3on Séminaire de restitution 29 Mars 2014! M2M Group Dématérialisa+on: Défini+on et Impacts Directs Dématérialisa+on

Plus en détail

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur Accompagnement Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa;vité Approches collabora;ves Intelligence collec;ve Devenir & Etre Entrepreneur Marie-Christine Cornou Consultante - Coach

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE?

LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE? LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE? UNESCO Mobile Learning Week 2014 Aurélien Fievez et Thierry Karsenti

Plus en détail

Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY

Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY Présentation aux conseils centraux de l Université Paris-Sud, 15/9/2014 Nelly Bensimon, Directrice Contrat pluriannuel d Objec3fs

Plus en détail

Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous!

Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous! Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous! Présentateur Joël Villeneuve Vice- président, Vente et Marke:ng Josée Boudreault Directrice stratégique L internet n a pas changé que les TIC,

Plus en détail

D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014

D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014 D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014 Nathalie Salles, Professeur CHU de Bordeaux pôle gérontologie, Vice-présidente Association Agir Pour La Télémédecine Mickaël Chaleuil, Président Association

Plus en détail

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques Sarah Landry, Ph. D. Professeure- chercheuse Faculté des sciences de l éduca*on Université de Montréal Courriel: sarah.landry@umontreal.ca

Plus en détail

Stratégies d accélération de l adoption de la formation à distance dans les systèmes universitaires. Christian Blanchette Luc Comeau

Stratégies d accélération de l adoption de la formation à distance dans les systèmes universitaires. Christian Blanchette Luc Comeau Stratégies d accélération de l adoption de la formation à distance dans les systèmes universitaires Christian Blanchette Luc Comeau NOTRE RECHERCHE Objectifs: Identifier les modèles d initiatives d accélération

Plus en détail

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Révélateur de nouvelles mobilités modifiant le travail Quelques «idées» sur l évolu=on du travail vers plus ou moins de mobilité au service de la créa=on d avantages

Plus en détail

LA CITÉ PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 AN 3 MISSION VISION 2018 PERTINENCE + QUALITÉ INNOVATION + COLLABORATION RÉUSSITE ÉTUDIANTE PÉRENNITÉ + VITALITÉ

LA CITÉ PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 AN 3 MISSION VISION 2018 PERTINENCE + QUALITÉ INNOVATION + COLLABORATION RÉUSSITE ÉTUDIANTE PÉRENNITÉ + VITALITÉ LA CITÉ PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 AN 3 MISSION de La Cité Dans un milieu de vie francophone, La Cité forme une main-d œuvre compétente, engagée et créative, capable de contribuer au développement économique,

Plus en détail

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS accompagne les entreprises vers la performance durable en combinant 3 dimensions

Plus en détail

FRANCAIS LANGUE ETRANGERE COMME OUTIL D INTEGRATION

FRANCAIS LANGUE ETRANGERE COMME OUTIL D INTEGRATION FRANCAIS LANGUE ETRANGERE COMME OUTIL D INTEGRATION Perspec'ves d ac'ons au sein des asbl montoises d aide à l intégra'on des personnes d origine étrangère Désiré NKIZAMACUMU desire.nkizamacumu@condorcet.be

Plus en détail

Agence interactive spécialisée santé. La simulation par le serious game

Agence interactive spécialisée santé. La simulation par le serious game Agence interactive spécialisée santé La simulation par le serious game Agence interactive spécialisée santé Sites Internet Simulation médicale Applications interactives Serious games La complémentarité

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE COLLOQUE INTERNATIONAL «LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER AUTREMENT» 27 ET 28 JUIN 2014 UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

PMO et Ges)on axée sur les Résultats

PMO et Ges)on axée sur les Résultats PMO et Ges)on axée sur les Résultats Les nouveaux ou)ls du management de la performance Mohammed M HAMDI. Caciopee Pression Augmenta)on des besoins, des dépenses Evolu)on démographique Elargissement Exigences

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre pour modifier les styles du texte du masque Titre tableau Troisième Quatrième» Cinquième Les MOOC dans l entreprise Historique Le MOOC est d abord une idée d universitaire pour(modifier lesonline stylescourse

Plus en détail

Speed up your business

Speed up your business Speed up your business 1 Sommaire 1. Un concept innovant de communica3on cross media 2. Les Ou3ls UpMyCom a. Plateforme de Blog b. Plateforme de Quiz - Communica3on externe - Communica3on interne c. Jeux

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1 Présenta6on Isatech ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux Isatech Tous droits réservés Page 1 L offre globale Couvrir l intégralité de la chaîne du SI Isatech Tous droits réservés Page 2 Isatech

Plus en détail

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier.

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La référence en achat et vente d entreprises Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La vente d une entreprise ne s improvise pas. Elle nécessite une planifica>on rigoureuse

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de 2 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé

La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé Dr Brigi?e Séroussi Déléga&on à la Stratégie des Systèmes d Informa&on de Santé (DSSIS)

Plus en détail

Michael Power, professeur agrégé, Université Laval. of Technology (UOIT)

Michael Power, professeur agrégé, Université Laval. of Technology (UOIT) Michael Power, professeur agrégé, Université Laval of Technology (UOIT) Au menu Le mobile learning (ou l apprentissage à l aide de moyens mobiles ou apprentissage assisté par ordinateur ou téléphone mobile)

Plus en détail

Employé/e de commerce CFC «Services et administra8on»

Employé/e de commerce CFC «Services et administra8on» Employé/e de commerce CFC «Services et administra8on» Monica Sarni et Evelyne Allegro Team pédagogique écoles de commerce Valais romand David Valterio Secrétaire patronal 1 Présentation CIFC! 2 Rôles de

Plus en détail

AE-SCM. Ae-SCM Newsletter. Sommaire. La lettre d information officielle sur le esourcing Capability Model

AE-SCM. Ae-SCM Newsletter. Sommaire. La lettre d information officielle sur le esourcing Capability Model Ae-SCM Newsletter La lettre d information officielle sur le esourcing Capability Model Sommaire Edito Pourquoi l association Ae-SCM... p 2 Dires d experts Pourquoi escm?... p 3 Retour d expérience escm

Plus en détail

MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier. 11/10/2013 MyCloud3D FF2i 1

MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier. 11/10/2013 MyCloud3D FF2i 1 MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier 1 MyCloud3D en un clin d oeil : une jeune pousse innovante Créée en Mars 2013, MyCloud3D est une société spécialisée dans la créa3on de contenus 3D diffusés

Plus en détail

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015 Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3 Année universitaire 2014-2015 Intervenants de la présenta3on Responsables de la forma/on Bogdan Cau/s, bogdan.cau/s@u- psud.fr Jean-

Plus en détail

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010 Sage et TICPME2010 Une forte implica:on dans certains projets TICPME de par un posi:onnement dédié aux PME Base installée en France de 500 000 entreprises), 5 000 d'appels clients traités par jour Des

Plus en détail

Choisir son prestataire de services en Outplacement

Choisir son prestataire de services en Outplacement Choisir son prestataire de services en Outplacement Pascal L Favre Eva von Rohr Jacques Bussy Salon RH Genève 30 septembre 2015 ACF Switzerland Fondée en 2004, Associa1on à but non lucra1f inscrite au

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS THINK BIG, START SMALL, MOVE FAST : COMMENT OPTIMISER L'AGILITÉ ET LA PERFORMANCE DE VOS CAMPAGNES GRÂCE AU TAG MANAGEMENT? > Quels sont les retours

Plus en détail

Présentation AGILEA Octobre 2014

Présentation AGILEA Octobre 2014 Présentation AGILEA Octobre 2014 AGILEA est une société regroupant des experts au service de la performance supply chain. Créée en 2009, AGILEA propose en France et à l interna?onal du conseil et de la

Plus en détail

Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance

Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance Annick Jaton Université Laval Québec, Canada Séminaire d évaluation des besoins en formation des géomètres en Afrique de

Plus en détail

Compétences bureau0que. Passez à l illimité.

Compétences bureau0que. Passez à l illimité. Présenta)on Vodeclic : Les enjeux de la forma)on bureau)que en 2014 Compétences bureau0que. Passez à l illimité. ORDRE DU JOUR 1 2 3 4 Présenta)on de Vodeclic Démonstra)on de la plate- forme Retour d expérience

Plus en détail

Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable

Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable Equalto et Evalto deux familles d outils innovants pour la conduite de projets touristiques durables Bruno Carlier Président de la Cité de

Plus en détail

Quels besoins en forma/on pour assurer les transi/ons agricoles, alimentaires et énergé/ques. Gilles TRYSTRAM/ 10 juin 2015

Quels besoins en forma/on pour assurer les transi/ons agricoles, alimentaires et énergé/ques. Gilles TRYSTRAM/ 10 juin 2015 Quels besoins en forma/on pour assurer les transi/ons agricoles, alimentaires et énergé/ques. Gilles TRYSTRAM/ 10 juin 2015 Un contexte de transi/ons Transi(on agricole (Agroécologie, mais de fait une

Plus en détail

Aires métropolitaines: les rôles de l enseignement supérieur et de la recherche en faveur de l innova9on

Aires métropolitaines: les rôles de l enseignement supérieur et de la recherche en faveur de l innova9on MIoIR Aires métropolitaines: les rôles de l enseignement supérieur et de la recherche en faveur de l innova9on Philippe Larédo, Comite consulta9f ESRI de Bordeaux Métropole 23 octobre 2015 Préambule Les

Plus en détail

Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes. Dr. Daniel PAGONIS

Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes. Dr. Daniel PAGONIS Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes Dr. Daniel PAGONIS Sommaire de la présentation 1. Exper5se de la mutualisa5on IFSI/ Université en région Rhône- Alpes 2. La plateforme d e- learning

Plus en détail

Plan Etudiants Pour l Innova1on, le Transfert, l Entrepreneuriat (PEPITE) dans l Enseignement Supérieur

Plan Etudiants Pour l Innova1on, le Transfert, l Entrepreneuriat (PEPITE) dans l Enseignement Supérieur Plan Etudiants Pour l Innova1on, le Transfert, l Entrepreneuriat (PEPITE) dans l Enseignement Supérieur Impossible d'afficher l'image liée. Le fichier a peut-être été déplacé, renommé ou supprimé. Vérifiez

Plus en détail

Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience

Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience Diane Reinhard, Femmes PME Suisse, 5 décembre 2014, AGC Suisse, Bienne La VAE et Femmes PME Suisse Objec2f général

Plus en détail

Mubawab.ma: Services de communica4on pour les professionnels de l immobilier au Maroc - 2015

Mubawab.ma: Services de communica4on pour les professionnels de l immobilier au Maroc - 2015 Mubawab.ma: Services de communica4on pour les professionnels de l immobilier au Maroc - 2015 Mubawab, le site immobilier du monde Arabe - Mubawab.com une holding crée en 2011 et avec plusieurs sites immobilier

Plus en détail

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD Séminaire ARISTOTE 7 Février 2013 ALTETIA 183 avenue Georges Clémenceau 92024 Nanterre 0155692121 www.alteca.com dominique.mouchet@ alteca.com Plan

Plus en détail

LES START-UPS AU SERVICE DE LA DIGITALISATION INTERNE DES ENTREPRISES LE CO-DÉVELOPPEMENT START-UPS / GRANDS GROUPES

LES START-UPS AU SERVICE DE LA DIGITALISATION INTERNE DES ENTREPRISES LE CO-DÉVELOPPEMENT START-UPS / GRANDS GROUPES PARTENAIRES : COMMISSION START-UPS LES START-UPS AU SERVICE DE LA DIGITALISATION INTERNE DES ENTREPRISES LE CO-DÉVELOPPEMENT START-UPS / GRANDS GROUPES PROGRAMME La Digitalisaon interne des organisaons

Plus en détail

Exemple de scénario : Simulation Jeux d entreprise. Jean Christophe Duflanc

Exemple de scénario : Simulation Jeux d entreprise. Jean Christophe Duflanc Exemple de scénario : Simulation Jeux d entreprise Jean Christophe Duflanc LA SIMULATIONS ET LES JEUX SÉRIEUX AU COEUR DES ENSEIGNEMENTS DE STMG 2 Extraits du programme de première STMG Sciences de gestion

Plus en détail

e santé santé connectée - cabinet médical innovant Sébas2en Robineaux JMGIF Bichat 30 mai 2015

e santé santé connectée - cabinet médical innovant Sébas2en Robineaux JMGIF Bichat 30 mai 2015 e santé santé connectée - cabinet médical innovant Sébas2en Robineaux JMGIF Bichat 30 mai 2015 les probléma2ques 2 les jeunes médecins: proposi2on la plus vraie? l intervalle moyen entre thèse et installa2on

Plus en détail

Nom du client. Date. Client Logo or project name

Nom du client. Date. Client Logo or project name Nom du client Date Client Logo or project name Presenta7on 7tle client name Date Linalis speaker Speaker 7tle Le Groupe Linalis Historique Crée en 2002 Présent en Suisse, France, au Royaume Uni et en Espagne

Plus en détail

REPORT DAY 3 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS

REPORT DAY 3 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS REPORT DAY 3 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS 2015 HUBinstitute.com LE MOBILE WORLD CONGRESS La mobilité : un objec1f stratégique pour les entreprises Nous entamons la troisième journée du plus gros

Plus en détail

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING BENCHMARKING TRAINING CONSULTING Basé en Bretagne, à Rennes, DataMaster dédie son ac4vité aux mé4ers de la Bureau4que depuis plus de quatre ans. Véritable partenaire des distributeurs en solu4ons d impression,

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

Lettre de prospective n 48 janvier 2015

Lettre de prospective n 48 janvier 2015 FriedlandPapers Lettre de prospective n 48 janvier 2015 LA TRANSFORMATION DIGITALE DES ENTREPRISES : DE LA STRATÉGIE À L ORGANISATION Henri Hamon Économiste à la CCI Paris Ile-de-France I l ne fait aucun

Plus en détail

La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives

La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives Forum UNESCO Online, Open and Flexible Higher Education for the future we want, 9-11 juin 2015, Paris Catherine Mongenet, Chargée de mission FUN, MENESR

Plus en détail

Accompagner les généra/ons futures par le coaching

Accompagner les généra/ons futures par le coaching Accompagner les généra/ons futures par le coaching Elèves, étudiants, jeunes diplômés : les aider à s orienter, se mo/ver, trouver du sens à ce qu ils font. Accompagner les généra/ons futures par le coaching

Plus en détail

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir

Plus en détail

Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps.

Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. À propos de Texidium Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. Kivuto,

Plus en détail

ARCHITECTURE DES LICENCES «ENTRAÎNEMENT FOOTBALL» Direc&on Technique Na&onale de la Fédéra&on Ivoirienne de Football

ARCHITECTURE DES LICENCES «ENTRAÎNEMENT FOOTBALL» Direc&on Technique Na&onale de la Fédéra&on Ivoirienne de Football ARCHITECTURE DES LICENCES «ENTRAÎNEMENT FOOTBALL» Direc&on Technique Na&onale de la Fédéra&on Ivoirienne de Football Forma&ons réalisées à l étranger sur un site forma&on CAF Sélec&ons Na&onales Licence

Plus en détail

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PARTENAIRES ENTREPRISE & TRANSFORMATION DIGITALE : TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PROGRAMME Dans des environnements de plus en plus

Plus en détail

Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile

Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile MARIO PARADA, MARÍA INÉS ROMERO, FABIÁN MORAGA Diego Muñoz, Marcela Gómez, Denisse Arellano Ecoles de Médecine au Chili Le Chili,

Plus en détail

FORMATION GOOGLE ANALYTICS

FORMATION GOOGLE ANALYTICS FORMATION GOOGLE ANALYTICS L OBJECTIF DE LA FORMATION : Paramétrer par rapport à ses objec0fs, lire les performances de son site, gérer et op0miser ses sources de trafic Comprendre les fondamentaux de

Plus en détail

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PARTENAIRES MOBILITE LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PROGRAMME Le mobile B2B est un sujet extrêmement large qui recouvre de nombreux thèmes. Nous aborderons les probléma(ques liées aux offres

Plus en détail

LE VENT DANS LES VOILES

LE VENT DANS LES VOILES rapport annuel 2010-2011 LE VENT DANS LES VOILES L UNIVERSITÉ À VOTRE PORTÉE Mot du président et de la directrice 4 Mission, vision, valeurs 6 Équipe et comité exécuf 8 Conseil d administraon 10 Membres

Plus en détail

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Priorités et programme de travail du MSC pour 2015 Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Processus : Les priorités et le programme de travail du MSC ont été définis à par.r : Des discussions et des consulta.ons

Plus en détail

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise Reprise d entreprise Check- list RH en 12 étapes en bref Ce document a la modeste ambi9on de vous aider à prendre en compte des critères humains lorsque vous envisagerez de reprendre une entreprise, qu

Plus en détail

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Le BTS SP3S forme les étudiants à des fonc8ons de rela0on et de communica0on, de ges0on de la

Plus en détail

Moodle - Mahara - Elgg Trilogie open- source pour bâ6r un SI pédagogique

Moodle - Mahara - Elgg Trilogie open- source pour bâ6r un SI pédagogique Moodle - Mahara - Elgg Trilogie open- source pour bâ6r un SI pédagogique Bruno Bouret Yann Sallou Mohamed Lamaachi Thierry Koscielniak Valéry Frémaux 12 déc. 2013 La plateforme de cours en ligne doit fonc6onner

Plus en détail

Simula'on virtuelle appliquée aux industries pharmaceu'ques. nouvelles manières d enseigner les GMP

Simula'on virtuelle appliquée aux industries pharmaceu'ques. nouvelles manières d enseigner les GMP Simula'on virtuelle appliquée aux industries pharmaceu'ques 6 nouvelles manières d enseigner les GMP Le Contexte Former et évaluer les personnels de ZAC est complexe. Les sujets à traiter sont souvent

Plus en détail

Présenta)on et le droit d auteur Comment s en sor)r. 6 décembre 2013 Richard Ratelle

Présenta)on et le droit d auteur Comment s en sor)r. 6 décembre 2013 Richard Ratelle Présenta)on et le droit d auteur Comment s en sor)r 6 décembre 2013 Richard Ratelle Déclara)on des conflits d intérêts poten)els Membre du comité aviseur MIS Canada Ethicon endosurgery 2009-2013 Objec)fs

Plus en détail

Temps d échange sur le Lean

Temps d échange sur le Lean Temps d échange sur le Lean Comité d orienta7on de l Itmd Atelier collec7f 3 février 2015 Atelier animé et res7tué par Elsa Bonal Déjà- là Table des ma7ères 1. La démarche de cet atelier collec7f 2. Repères

Plus en détail

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP Fiche pra*que 3 Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP La loi vise à favoriser la négocia2on collec2ve et l informa2on des instances représenta2ves du personnel (IRP) sur la forma2on

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

10 avril 2014 Journée thématique sur les MOOCs Paris 7

10 avril 2014 Journée thématique sur les MOOCs Paris 7 Le CUME a été créé en 1983, à l initiative du Ministère et du CICB de Rennes, comme association des utilisateurs de Micral9050, à l occasion du premier marché national d équipement en micro-informatique

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET

TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET 10 étapes pour TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET Une publica,on L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est directeur et fondateur de Neocamino. Neocamino accompagne plus de 100 PME et TPE dans la réalisa,on

Plus en détail

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

Actualisation du Baro Métropole

Actualisation du Baro Métropole Actualisation du Baro Métropole Jeudi 4 avril 2013 www.rennes- metropole.fr 1 Pourquoi un Baro Métropole? Disposer d un ou0l transversal de suivi et de pilotage de la stratégie de développement durable

Plus en détail

Ressources & Business Innova0on. Au service des talents de l entreprise

Ressources & Business Innova0on. Au service des talents de l entreprise Ressources & Business Innova0on Au service des talents de l entreprise Notre mé0er Ressources & Business Innova0on est un cabinet de conseil en management pour la performance durable et le développement

Plus en détail

L orienta*on après la terminale

L orienta*on après la terminale L orienta*on après la terminale Présenta)on aux parents Isabelle Vézina, M.Ed., c.o., CCC 16 octobre 2014 Sommaire de la présenta*on Comparaison des systèmes scolaires Forma*ons et diplômes post- bac Forma*ons

Plus en détail

Comité de Pilotage 2 18 Septembre 2012

Comité de Pilotage 2 18 Septembre 2012 Comité de Pilotage 2 18 Septembre 2012 Ordre du jour Présenta/on et discussion autour des territoires d innova/on Défis urbains Tendances Territoires d innova/on Prépara/on de la seconde phase de l expédi/on

Plus en détail

La poli(que municipale sous l emprise de la finance

La poli(que municipale sous l emprise de la finance La poli(que municipale sous l emprise de la finance Louis Gaudreau École de travail social Université du Québec à Montréal Colloque Les conséquences de la crise financière pour les collec3vités territoriales

Plus en détail

Object de la présenta0on

Object de la présenta0on Object de la présenta0on A par&r de la présenta&on de l ini&a&ve de la ville de Colomiers pour me4re en place une démarche de préven0on des Troubles musculosquele9ques (TMS), nous vous proposons : à la

Plus en détail

Projets et esprit d entrepreneuriat

Projets et esprit d entrepreneuriat Projets et esprit d entrepreneuriat Deux expériences de mise en rela1on étudiants, entreprises et territoires JC Peronnet Docteur en Li:érature- Chef de département TC Moulins C Roussat - MCF en Sciences

Plus en détail

Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014. Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille

Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014. Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014 Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille ISO 9001 2015 7.1.6 GesGon des connaissances L'organisme doit déterminer les connaissances nécessaires

Plus en détail

Principes de concep,on et ges,on d un cours de langue en modalité hybride : l ini%a%ve GramFlex

Principes de concep,on et ges,on d un cours de langue en modalité hybride : l ini%a%ve GramFlex Principes de concep,on et ges,on d un cours de langue en modalité hybride : l ini%a%ve GramFlex Marie- Josée Hamel - Chaire de recherche de l ILOB, Université d OEawa marie- josee.hamel@uoeawa.ca; hep://www.olbi.uoeawa.ca/hamel

Plus en détail

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Les méthodes Agiles Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Défini)on de base Les méthodes Agiles sont des procédures de concep)on de logiciel qui se veulent plus pragma)ques que les méthodes tradi)onnelles

Plus en détail

Un an d open data à Montpellier

Un an d open data à Montpellier Un an d open data à Montpellier De la mise en ligne à la réu/lisa/on en passant par l anima/on Jean Marie Bourgogne Jérémie Valen/n Journées SIG La Le

Plus en détail

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents Christine SORLI Déléguée régionale Groupe AFNOR Le groupe Afnor Opérateur central

Plus en détail

Solutions et Services. d'analyse prédictive

Solutions et Services. d'analyse prédictive ProbaYes Mastering Uncertainty Solutions et Services d'analyse prédictive Mai 2013 Copyright 2013 Probayes All Rights Reserved 1 Présenta)on Probayes Créée en 2003 Basée en France (Grenoble) Spin-off de

Plus en détail

Service de Messagerie Enseignement et Recherche

Service de Messagerie Enseignement et Recherche Service de Messagerie Enseignement et Recherche ESUP Days Juillet 2013 Didier Benza RENATER Jean-François Guezou RENATER Agenda Présenta)on du service Point d étape et consulta)on Modèle économique Sécurité

Plus en détail

Coopération Textile dans la Zone EuroMed

Coopération Textile dans la Zone EuroMed Conférence de clôture du projet TEMP Coopération Textile dans la Zone EuroMed Jeudi 4 Octobre, TEXMED 2012 Parc des Exposi

Plus en détail

Avis sur la formation à distance à l Université Laval. Caucus des associations Adopté lors de la séance du 18 septembre 2015

Avis sur la formation à distance à l Université Laval. Caucus des associations Adopté lors de la séance du 18 septembre 2015 Avis sur la formation à distance à l Université Laval Caucus des associations Adopté lors de la séance du 18 septembre 2015 Session d automne 2015 Table des matières Table des matières... 1 Mise en contexte...

Plus en détail

DONNEES DE LA RECHERCHE. F.André DIRBUIST 2014

DONNEES DE LA RECHERCHE. F.André DIRBUIST 2014 1 0 DONNEES DE LA RECHERCHE Evolu9ons des pra9ques de recherche Science numérique La science n échappe pas aux transforma9ons de la société : technologies, instantanéité de la communica9on, automa9sa9on,

Plus en détail

Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain

Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain Présenta1on des ou1ls régionaux de financement de la PI Présenta1on des ou1ls de financement na1onaux de la PI Q&A Réflexion collabora1ve

Plus en détail

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a Annexe 3 Présenta4on de l organisa4on du mouvement Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée 3 principes Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a fonctionné, et on corrige ce

Plus en détail