Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22"

Transcription

1 Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 1. Schéma de l installation 2. Critéres du bon fontionnement CONDENSEUR Valeurs de référence Valeurs mesurées Evaporateur à air/condenseur à air θ air = θ sortie air Condenseur - θ entrée air Condenseur 6-10 C 8 C C 15 C EVAPORATEUR θ air = θ entrée air Evaporateur - θ sortie air Evaporateur 6-10 C 8 C C 20 C 5-8 C 7 C 4-7 C 5 C θ LL = [θ sortie Condenseur - θ entrée Détendeur] < 1 C < 1 C 0 C Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 1

2 1.Schémadel installation Obstruction sur la ligne liquide θ air = θ entrée air Evaporateur - θ sortie air Evaporateur 6 C (plutôt faible) 31 C (BP Faible) 10 C (HP faible) 15 C (élevée) 7 C (correct) θ LL = [θ sortie Condenseur - θ entrée Détendeur] < 1 C 7 C 3. Conséquences : Le θ total Evap est grand : la BP est faible Le θ air est faible : manque de la puissance frigorifique La surchauffe est élevée Le θ LL = 7 C : Perte de charge sur la ligne liquide La température de condensation est faible Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 2

3 4. Les causes d une obstruction sur la ligne liquide La vanne liquide est étranglée. Le filtre déshydrateur est bouché. Le dénivelé maximum n a pas été respecté. La ligne liquide traverse un endroit chaud. 5. Interprétation Les différentes causes provoquent une perte de charge sur la ligne liquide, donc un débit du fluide plus faible que d habitude. Une perte de charge importante se traduit par une pré-détente (une partie du fluide s évapore). On parle aussi du flash gaz sur la ligne liquide. La baisse de température sur la ligne liquide est la principale conséquence d une telle panne. Baisse de température sur la ligne liquide entraîne une perte de charge (perte de pression), donc la quantité du fluide qui arrive au détendeur est faible : la puissance frigorifique baisse (l air se refroidit moins) et la surchauffe augmente. Le condenseur recevant moins de puissance frigorifique à évacuer, il devient surpuissant et le fluide frigorigène est bien refroidi et la pression de condensation baisse. Moins de fluide dans l évaporateur se traduit par plus de liquide dans le condenseur : Le sous refroidissement est bon. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 3

4 Détendeur trop petit 1. Schéma de l installation θ air = θ entrée air Evaporateur - θ sortie air Evaporateur 6 C (plutôt faible) 31 C (BP faible) 10 C (HP faible) 15 C (élevée) 7 C (correct) θ LL = [θ sortie Condenseur - θ entrée Détendeur] < 1 C 0 C 3. Conséquences : Le θ total Evap est grand : la BP est faible Le θ air est faible : manque de la puissance frigorifique La surchauffe est élevée Le θ LL = 0 C : Pas de perte de charge sur la ligne liquide La température de condensation est faible Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 4

5 4. Les causes d une telle panne Le détendeur capillaire est mal dimensionné. Le détendeur capillaire est partiellement bouché. Le détendeur capillaire est partiellement écrasé. Remarque : Dans le cas ou j ai besoin de pr oduire du froid pendant l hiver et la demi saison (salle de machines, salle d informatique,.). La température extérieur est faible, la HP baisse et le débit du fluide injecté par le capillaire est faible : l installation donne tous les symptômes d un détendeur petit. Dans ce cas il faut prévoir une régulation de la HP. 5. Interprétation La quantité du fluide qui arrive à l évaporateur est faible : la puissance frigorifique baisse (l air se refroidit moins) et la surchauffe augmente. Le condenseur recevant moins de puissance frigorifique à évacuer, il devient surpuissant et le fluide frigorigène est bien refroidi et la pression de condensation baisse. Moins de fluide dans l évaporateur se traduit par plus de liquide dans le condenseur : Le sous refroidissement est bon. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 5

6 Manque de charge 1. Schéma de l installation θ air = θ entrée air Evaporateur - θ sortie air Evaporateur 6 C (plutôt faible) 31 C (BP faible) 10 C (HP faible) 15 C (élevée) 1 C (trop faible) θ LL = [θ sortie Condenseur - θ entrée Détendeur] < 1 C 0 C 3. Les causes Fuite dans le circuit. Charge insuffisante 4. Interprétation La quantité du fluide qui arrive à l évaporateur est faible : la puissance frigorifique baisse (l air se refroidit moins) et la surchauffe augmente. Le condenseur recevant moins de fluide frigorigène, la pression de condensation baisse et il n y a pas d accumulation du fluide : le sous refroidissement est trop faible. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 6

7 1. Schéma de l installation Evaporateur Trop petit (puissance insuffisante à l évaporateur) 31 C (BP faible) 10 C (HP faible) 3 C (Faible) 5 C (Correct) θ LL = [θ sortie Condenseur - θ entrée Détendeur] < 1 C 0 C 3. Interprétation (deux cas possibles) : Premier cas (D t air grand > 12 C) : la panne est provoquée par un débit d air faible (la turbine du ventilateur patine). La vitesse de l air faible et ce dernier reste beaucoup plus longtemps en contact avec l évaporateur. Deuxième cas (D t air petit < 5 C) : la cause de la panne est l encrassement de l évaporateur (aussi des filtres sales ou des ailettes écrasées), l échange d énergie entre l air et le fluide frigorigène se fait très mal, l air est moins refroidi. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 7

8 Condenseur trop petit (condenseur de faible puissance) 1. Schéma de l installation 14 C (BP élevée) 26 C (HP élevée) 4 C (plutôt faible) 2 C (faible) 3. Interprétation La HP augmente et la capacité du compresseur baisse, donc la puissance frigorifique baisse et l intensité absorbée par le moteur augmente. La HP étant élevée, le détendeur injecte plus du fluide dans l évaporateur et le surchauffe est plutôt faible. Le sous refroidissement est faible, dans ce cas le condenseur est sale ou le débit d air est faible. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 8

9 Excès de charge 1. Schéma de l installation 14 C (BP élevée) 26 C (HP trop élevée) 4 C (plutôt faible) 10 C (peu élevée) 3. Les conséquences d une panne d excès de charge La HP augmente car la surface utilisée pour la condensation est réduite. Le sous refroidissement est plutôt élevé. La capacité du compresseur baisse, donc la puissance frigorifique baisse et l intensité absorbée par le moteur augmente. Le détendeur injecte plus du fluide dans l évaporateur, la BP augmente et la surchauffe est plutôt faible. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 9

10 Présence des incondensables dans le circuit 1. Schéma de l installation 14 C (BP élevée) 26 C (HP trop élevée) 4 C (plutôt faible) 10 C (peu élevée) 3. Les conséquences de la présence des incondensables La HP augmente car la surface utilisée pour la condensation est réduite, et le sous refroidissement est plutôt élevé. La HP augmente et la capacité du compresseur baisse, donc la puissance frigorifique baisse et l intensité absorbée par le moteur augmente. La HP étant élevée, le détendeur injecte plus du fluide dans l évaporateur, la BP augmente et le surchauffe est plutôt faible. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 10

11 4. Les incondensables Si des gaz incondensables (air et azote) se trouvent à l intérieur d un circuit frigorifique, la pression partielle de ces gaz s additionne à la pression normale du fluide frigorigène, pour donner une pression totale anormalement élevée. Les causes : - Tirage au vide mal réalisé (vérifier que les vannes sont ouvertes pendant le tirage au vide). - Introduction de l air suite à la pose du manifold. - Introduction de l air dans le circuit après une intervention sur l installation 5. Test des incondensables / Mode opératoire Ramener tout le fluide à la bouteille. La BP baisse et le pressostat BP coupe le compresseur. Forcer le ventilateur du condenseur pour équilibrer la température de l air avec celle du fluide. Si les indications du manomètre (température du fluide) et du thermométre (température de l air) coïncident à 2 C près, on peut dire qu il n ya pas d incondensables dans le circuit. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 11

12 1. Schéma de l installation Compresseur trop petit θ air = θ entrée air Evaporateur - θ sortie air Evaporateur 6 C (plutôt faible) 14 C (BP élevée) 10 C (HP faible) 10 C (peu élevée) 7 C (correct) θ LL = [θ sortie Condenseur - θ entrée Détendeur] < 1 C 0 C 3. Interprétation Le compresseur est petit, il aspire moins de vapeurs que l évaporateur n en produit. C est pourquoi la BP augmente. La puissance frigorifique baisse. La quantité de chaleur évacuée au condenseur baisse et la HP baisse. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 12

13 Conclusions générales A. On distinguera généralement trois grandes catégories de pannes : A1. Pannes provoquant une chute de la basse pression, - détendeur de puissance insuffisante, - manque de charge, - prédétente sur la ligne liquide, - évaporateur de puissance insuffisante. A2. Pannes provoquant une augmentation de la basse pression, - compresseur de puissance insuffisante. A3. Pannes provoquant une élévation de la haute pression. - excès de charge, - présence d incondensables, - puissance du condenseur insuffisante. B. Les principales pannes et leurs symptômes : B1. Détendeur défectueux (obstruction partielle ), - basse pression faible - surchauffe élevée - bon sous refroidissement - pas de perte de charge sur la ligne liquide B2. Charge insuffisante en fluide frigorigène, - basse pression faible - surchauffe élevée - faible sous refroidissement B3. Obstruction sur ligne liquide, - Basse pression faible - grande surchauffe - bon sous refroidissement - perte de charge sur la ligne liquide Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 13

14 B4. Puissance insuffisante à l évaporateur (encrassement, faible débit d air,..), - basse pression faible - surchauffe normale ou faible B5. Puissance insuffisante au compresseur, - basse pression élevée - haute pression pas élevée B6. Excès de charge en fluide frigorigène, - basse pression plutôt élevé - haute pression plutôt élevée - bon sous refroidissement - pas d incondensables. B7. Présence d incondensables dans le circuit, - basse pression plutôt élevée - haute pression plutôt élevée - bon sous refroidissement B8. Condenseur de faible puissance (encrassé, faible débit d air). - basse pression élevée - haute pression élevée - mauvais sous refroidissement Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 14

Pannes. Généralités MDF_M2 TIFCC_M2 TIFI_M2 A.F.P.A. 2001 DEAT - DSBTP 1/4

Pannes. Généralités MDF_M2 TIFCC_M2 TIFI_M2 A.F.P.A. 2001 DEAT - DSBTP 1/4 Pannes Généralités MDF_M2 TIFCC_M2 TIFI_M2 A.F.P.A. 2001 DEAT - DSBTP 1/4 --- Maintenance Pannes Généralités 2/6 Dans le cadre de la maintenance préventive des installations frigorifiques le technicien

Plus en détail

CAP FROID ET CLIMATISATION EPREUVE EP2 Préparation et Mise en Oeuvre PARTIE PRATIQUE 8h

CAP FROID ET CLIMATISATION EPREUVE EP2 Préparation et Mise en Oeuvre PARTIE PRATIQUE 8h Académie : : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du candidat (le numéro est

Plus en détail

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin).

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin). TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR Tâche T3.3 : câblage et raccordement électrique des appareils. Compétence C1.2 : s informer, décider, traiter. Thème :S2 : communication technique. Séquence

Plus en détail

Le compresseur : Le support compresseur :

Le compresseur : Le support compresseur : Conditionnement d air des véhicules est les différents organes que l on peut trouver suivant la marque le type et le modèle de véhicule, ainsi que sur les véhicules de TP. L été, dans les véhicules, la

Plus en détail

Fascicule de Travaux Pratiques

Fascicule de Travaux Pratiques Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université de Sousse Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse Fascicule de Travaux

Plus en détail

CONTROLE : EFFICACITE D'UN CIRCUIT DE CLIMATISATION

CONTROLE : EFFICACITE D'UN CIRCUIT DE CLIMATISATION Outillage EXXOTest Outillage VALEO Exxoclim N OPR : 9776.EA Clim test 2 : 4372-T. Mode d emploie : Voir notice constructeur Mode d emploie : Voir notice constructeur E5AP2N4D E5AP2N5D 404 Procédure de

Plus en détail

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs.

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs. Présentation Professeur agrégé de mécanique, j enseigne la conception des installations frigorifiques depuis 1989 en B.T.S. Fluides Énergies Environnement option Génie Frigorifique. Lors de sa dernière

Plus en détail

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE A : partie écrite EP1 A : Dossier de travail 1 ère partie : Etude de l installation 2 ème partie : Electrique 3 ème partie : Etude de l électrovanne

Plus en détail

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Cycle frigorifique Le principe de la pompe à chaleur est ancien (Thomson 1852), mais il a fallu attendre 1927 pour voir da première pompe à chaleur fonctionner

Plus en détail

LE DIAGRAMME ENTHALPIQUE

LE DIAGRAMME ENTHALPIQUE LE DIAGRAMME ENTHALPIQUE L expression cycle vient de la thermodynamique. En effet lorsqu une masse de fluide se retrouve après diverses transformations dans le même état (pression, volume, température)

Plus en détail

Compresseur scroll. Fluide Frigorigène R407C CDN. Groupes de condensation à refroidissement par air Modèles 205 à 905. de 19.0 à 83.

Compresseur scroll. Fluide Frigorigène R407C CDN. Groupes de condensation à refroidissement par air Modèles 205 à 905. de 19.0 à 83. Compresseur scroll Fluide Frigorigène R407C CDN Groupes de condensation à refroidissement par air Modèles 205 à 905 de 19.0 à 83.0kW Spécifications Les groupes de condensation à refroidissement par air

Plus en détail

BAC PRO CARROSSERIE LYCEE ETIENNE MIMARD LA CLIMATISATION

BAC PRO CARROSSERIE LYCEE ETIENNE MIMARD LA CLIMATISATION Page 1 sur 11 LA CLIMATISATION DÉFINITION : La climatisation est la technique qui consiste à modifier, contrôler et réguler les conditions climatiques (température, humidité, niveau de poussières, etc.)

Plus en détail

CENTRE DE MAINTENANCE DU TRAMWAY DU MANS

CENTRE DE MAINTENANCE DU TRAMWAY DU MANS BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2013 ÉPREUVE E4.2 CENTRE DE MAINTENANCE DU TRAMWAY DU MANS PRÉSENTATION ET DOSSIER TECHNIQUE Sommaire : Présentation générale et synoptique page

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Variantes du cycle à compression de vapeur

Variantes du cycle à compression de vapeur Variantes du cycle à compression de vapeur Froid indirect : circuit à frigoporteur Cycle mono étagé et alimentation par regorgement Cycle bi-étagé en cascade Froid direct et froid indirect Froid direct

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle CARROSSERIE-PEINTURE (Contrat de Professionnalisation)

Certificat de Qualification Professionnelle CARROSSERIE-PEINTURE (Contrat de Professionnalisation) Certificat de Qualification Professionnelle CARROSSERIE-PEINTURE (Contrat de Professionnalisation) ETUDE DE CAS Validation du module «MECANIQUE COLLISION» CORRIGE Date : Nom du candidat : Signature : Session

Plus en détail

Forane 427A : reconversion d un dépôt frigorifique basse température chez MODENA TERMINAL à Modène, Italie

Forane 427A : reconversion d un dépôt frigorifique basse température chez MODENA TERMINAL à Modène, Italie Forane 427A : reconversion d un dépôt frigorifique basse température chez MODENA TERMINAL à Modène, Italie 1/10 Le R22 a été interdit d utilisation pour la maintenance des installations de froid depuis

Plus en détail

III PRODUCTION DE FROID, POMPE A CHALEUR. Machine à gaz permanent (sans changement de phase) Fonctionne suivant un cycle de Joule inverse

III PRODUCTION DE FROID, POMPE A CHALEUR. Machine à gaz permanent (sans changement de phase) Fonctionne suivant un cycle de Joule inverse III PRODUCION DE FROID, POMPE A CHALEUR Un cycle frigorifique est un système thermodynamique qui permet de transférer de la chaleur d un milieu vers un autre à température plus élevée. D après le second

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques Solide, simple, intelligent. Fiabilité accrue de l air comprimé. facilité D ENTRETIEN facilité D ENTRETIEN Les atouts de notre gamme Installation simple - Conception peu

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

SUMMIT-INVERTER POUR CAVES À VIN

SUMMIT-INVERTER POUR CAVES À VIN SUMMIT-INVERTER POUR CVES À VIN 7 Climatiser et chauffer pour températures jusqu à C Évaporateur mural et unité extérieure, réglée par inverter compris Unité intérieure RS Châssis châssis en plastique

Plus en détail

Codes défauts Pompes à chaleur

Codes défauts Pompes à chaleur Codes défauts Pompes à chaleur 10734_SDuval_PAC_A5V2_EXE.indd 1 19/11/13 12:03 10734_SDuval_PAC_A5V2_EXE.indd 2 19/11/13 12:03 Application : Ancienne Gamme (2004-2010) 2008-2012 Genia Air 5 2012-2013 Genia

Plus en détail

LA CLIMATISATION. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS

LA CLIMATISATION. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LES BALAIS ESSUIE-VITRES LA BATTERIE LA CONTREFAÇON L ÉCHAPPEMENT L ÉCLAIRAGE LE FILTRE À PARTICULES LE FREINAGE LA GAMME PEUGEOT DE PIÈCES D ORIGINE LES LUBRIFIANTS

Plus en détail

Groupe froid négatif Système de conservation de produits à température négative (A assembler ou Clé-en-main)

Groupe froid négatif Système de conservation de produits à température négative (A assembler ou Clé-en-main) Groupe froid négatif Système de conservation de produits à température négative (A assembler ou Clé-en-main) Le Groupe froid négatif en un clin d œil Sections Energétique. Points Forts & Activités Clés

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

MANUTENTION ET REPARATION

MANUTENTION ET REPARATION MANUTENTION ET REPARATION Famille: Groupe: Marques: Modèles: CONDITIONNEURS MUR (Split) ARISTON/SIMAT/RADI MW07CBN MW09CBN MW12CBN MW07HBN MW09HBN MW12HBN MW07HAX MW09HAX MW12HAX Edition mars 2004 MT2004CDA012401002

Plus en détail

Ce chapitre est divisé en quatre parties :

Ce chapitre est divisé en quatre parties : Dépannage Ce chapitre est divisé en quatre parties : Page Instruments de mesure.......................................................................... 135 Défauts détectés (commandes frigorifiques commerciales

Plus en détail

SET-FREE Climatiseur cassette à 2-voies RCD

SET-FREE Climatiseur cassette à 2-voies RCD 6 SET-FREE Climatiseur cassette à -voies RCD Climatisation et chauffage par pompe à chaleur Evaporateur encastré dans le plafond du type cassette -voies pour des unités extérieures SET-FREE Plusieures

Plus en détail

Pompes à chaleur. J y mets les photos de la gammes + WWK 300

Pompes à chaleur. J y mets les photos de la gammes + WWK 300 Pompes à chaleur 1 Pompes à chaleur J y mets les photos de la gammes + WWK 300 2 Principe d une pompe à chaleur Energie Electrique Compresseur AIR Energie primaire Gaz BP Gaz HP Chauffage Maison EAU Evaporateur

Plus en détail

OFPPT RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ROYAUME DU MAROC INSTALLATION FRIGORIFIQUE SECTEUR : FROID ET GENIE THERMIQUE

OFPPT RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ROYAUME DU MAROC INSTALLATION FRIGORIFIQUE SECTEUR : FROID ET GENIE THERMIQUE ROYAUME DU MAROC OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N 12: ENTRETIEN

Plus en détail

Technical Information

Technical Information Date of last update: Oct 12 Ref: Application Engineering Europe REMPLACEMENT DE FLUIDE HFC R404A OU R507 PAR DU HFC R407F AVERTISSEMENT Utiliser uniquement les fluides frigorigènes et lubrifiants approuvés

Plus en détail

Les solutions pour le refroidissement de l eau pour les condenseurs à eau

Les solutions pour le refroidissement de l eau pour les condenseurs à eau Les solutions pour le refroidissement de l eau pour les condenseurs à eau Généralités o Pour les condenseurs à eau de moyenne et grosse puissance on est amené à prévoir des dispositifs spéciaux permettant

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois

GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois LE GUIDE DU CHAUFFAGE GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois Deuxième édition 2011 2009, 2011 pour la présente édition, Groupe Eyrolles, ISBN : 978-2-212-13242-7 SOMMAIRE Z SOMMAIRE AVANT-PROPOS 5 ÉLÉMENTS DE

Plus en détail

CSCF 208 / 308 / 408 LL CLIMATISEURS SPLIT CONSOLE POUR LOCAUX BASSE TEMPÉRATURE

CSCF 208 / 308 / 408 LL CLIMATISEURS SPLIT CONSOLE POUR LOCAUX BASSE TEMPÉRATURE NOTICE TECHNIQUE CSCF 208 / 308 / 408 LL CLIMATISEURS SPLIT CONSOLE POUR LOCAUX BASSE TEMPÉRATURE R 410 A Froid CSCF 208 LL - 1,84 kw CSCF 308 LL - 2,61 kw CSCF 408 LL - 3,72 kw / 3,82 kw * * monophasé

Plus en détail

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»).

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»). Exercice 1.12 Pose de l unité de condensation et de l évaporateur Durée : But : 2 heures 30 minutes Apprendre à faire l installation des composants frigorifiques. Préalable : Avoir complété les exercices

Plus en détail

Améliorer l électricité spécifique

Améliorer l électricité spécifique Roger Cadiergues Améliorer l électricité spécifique L24. SOMMAIRE 1. Avant-propos p. 3 1.01. L organisation du sujet 1.02. Les principes de base 1.03A. Exemple : les couvertures de nuit 1.03B. Exemple

Plus en détail

Fascicule de Travaux Pratiques

Fascicule de Travaux Pratiques Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université de Sousse Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse Fascicule de Travaux

Plus en détail

ARRET TECHNIQUE 2016 DU N/O ANTEA A3 - TRAVAUX FRIGO ET CLIMATISATION

ARRET TECHNIQUE 2016 DU N/O ANTEA A3 - TRAVAUX FRIGO ET CLIMATISATION ARRET TECHNIQUE 2016 DU N/O ANTEA A3 - TRAVAUX FRIGO ET CLIMATISATION Sommaire 1. INSTALLATION FRIGO-VIVRES... 2 1.1. Visite complète du compresseur inférieur (éventuellement)... 3 1.2. Remplacement du

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles Compresseur croll Inverter Fluide Frigorigène R410a ycroll 20-30 ir EVO Pompes à chaleur réversibles De 20.0 à 34.0 kw De 20.0 à 35.0 kw 1 ycroll 20-30 ir EVO Les unités ycroll 20-30 ir EVO sont des pompes

Plus en détail

LE GUIDE CLIMATISATION

LE GUIDE CLIMATISATION LE GUIDE CLIMATISATION MIEUX CONNAITRE POUR MIEUX ENTRETENIR CRÉATIVE TECHNOLOGIE MIEUX CONNAITRE POUR MIEUX ENTRETENIR LA CLIMATISATION EST UN ÉLÉMENT ESSENTIEL DE VOTRE CONFORT MAIS AUSSI DE VOTRE SÉCURITÉ.

Plus en détail

GEOTHERMIE OCEA EAU/EAU POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPERATURE GROUP

GEOTHERMIE OCEA EAU/EAU POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPERATURE GROUP GEOTHERMIE OCEA POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPERATURE EAU/EAU A OCEA 800-000-200-500 LA MAÎTRISE DES ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIES RENOUVELABLES GÉOTHERMIE Eau, terre et air sont sources d énergies inépuisables

Plus en détail

Pompes à chaleur Manuel du technicien

Pompes à chaleur Manuel du technicien 10 1992 Pompes à chaleur Manuel du technicien Table des matières 1. Généralités............................................................................ 4 2. Constitution du circuit frigorifique........................................................

Plus en détail

Climatisation. Climatiseur split system. Généralités. Montage. Mise en service MDF M3 TIFCC M3 A.F.P.A. 2001 DEAT 1/33

Climatisation. Climatiseur split system. Généralités. Montage. Mise en service MDF M3 TIFCC M3 A.F.P.A. 2001 DEAT 1/33 Climatisation Climatiseur split system Montage Mise en service MDF M3 TIFCC M3 A.F.P.A. 2001 DEAT 1/33 Climatiseur à éléments séparés Le concept SPLIT SYSTEM Les composants (compresseur, échangeurs, détendeur)

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le groupe de production d eau glacée Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le groupe de production d eau glacée Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T3.1 : Implantation et mise en place des ensembles et sous-ensembles Compétence C1.3 : Concevoir, dimensionner, choisir une solution technique Thème

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS CONCEVOIR UNE INSTALLATION CONDUIRE UNE INSTALLATION MAINTENIR UNE INSTALLATION EXPLOITER ET OPTIMISER UNE INSTALLATION

CATALOGUE FORMATIONS CONCEVOIR UNE INSTALLATION CONDUIRE UNE INSTALLATION MAINTENIR UNE INSTALLATION EXPLOITER ET OPTIMISER UNE INSTALLATION CATALOGUE FORMATIONS L E I R T S U D N I D I O FR CONCEVOIR UNE INSTALLATION CONDUIRE UNE INSTALLATION MAINTENIR UNE INSTALLATION EXPLOITER ET OPTIMISER UNE INSTALLATION INTRODUCTION Clauger est centre

Plus en détail

Les machines frigorifiques à absorption

Les machines frigorifiques à absorption Conférence - débat du Vendredi 15 novembre 2002 Astech Genève Les machines frigorifiques à absorption Denis Perrin - Rémy Pittet R.Pittet Presentation absorption ASTECH GE nov. 02 1 Principe de l absorption

Plus en détail

Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet :

Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet : Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet : www.becsa.fr La consommation électrique Le cycle frigorifique

Plus en détail

Plan d'études pour l enseignement en entreprise

Plan d'études pour l enseignement en entreprise Plan d'études pour l enseignement en entreprise Monteur frigoriste CFC Monteuse frigoriste CFC Utilisation du plan d'étude pour l enseignement en entreprise Le présent plan d'étude pour l enseignement

Plus en détail

1 Principales. composantes d une pompe à chaleur

1 Principales. composantes d une pompe à chaleur Bruno Béranger Les pompes à chaleur ON 3e ÉDITI ÊG roupeêe yrolles,ê 2006,Ê 2013Ê pourê laê présenteê édition,ê ISBNÊ :Ê 978-2-212-13656-2 1 Principales composantes d une pompe à chaleur Le principe est

Plus en détail

CONTROLE COMPRESSEUR DE REFRIGERATION

CONTROLE COMPRESSEUR DE REFRIGERATION Outillages [1] Coffret Exxoclim (voir notice constructeur) : Flash équipement 2.4.2-1) [2] Station de récupération, recyclage, tirage au vide, charge [3] Kit bouchons (climatisation) : (-).1701-HZ Contrôle

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail

Schémas vus chez les installateurs : Doc 1

Schémas vus chez les installateurs : Doc 1 Chez Mr Y Chez Mr Z Chez Mr T Schémas vus chez les installateurs : Doc 1 Schémas vus chez les installateurs : Doc 2 Schémas vus chez les installateurs : Doc 3 1. Présentation générale 2. Présentation de

Plus en détail

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La basse pression flottante

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La basse pression flottante Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La basse pression flottante Aout 2011/White paper par Christophe Borlein membre de l AFF et de l IIF-IIR Make the most of your energy Sommaire Avant-propos

Plus en détail

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Octobre 2010/White paper par Christophe Borlein membre de l AFF et de l IIF-IIR Make the most of your energy Sommaire Avant-propos

Plus en détail

Notice d utilisation WAC-2000 Unité automatique de service pour A/C Art.-No. W050200002 W050200005

Notice d utilisation WAC-2000 Unité automatique de service pour A/C Art.-No. W050200002 W050200005 Notice d utilisation WAC-2000 Unité automatique de service pour A/C Art.-No. W050200002 W050200005 2109_ITA / Versione:06/03/2012 WOW! GmbH Künzelsau se réserve le droit de modifier les données et les

Plus en détail

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf:

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf: RECUPERATION D'ENERGIE I. PRINCIPE La réglementation sanitaire impose l introduction d un minimum d air neuf dans les locaux ce qui implique le rejet d air se trouvant proche des conditions de l ambiance

Plus en détail

Groupe et Split system

Groupe et Split system HFC Groupe et plit system Heatcraft se réserve le droit d'apporter toute modification sans préavis - Photos non contractuelles Gamme MINI La version groupe de condensation à air carrossé, composée de 9

Plus en détail

Opteon XP40. Manuel de conversion pour systèmes fixes. Conversion des systèmes chargés en R-404A/R-507 au fluide frigorigène. Opteon XP40 (R-449A)

Opteon XP40. Manuel de conversion pour systèmes fixes. Conversion des systèmes chargés en R-404A/R-507 au fluide frigorigène. Opteon XP40 (R-449A) Opteon XP40 Manuel de conversion pour systèmes fixes Conversion des systèmes chargés en R-404A/R-507 au fluide frigorigène Opteon XP40 (R-449A) Opteon XP40 2 Sommaire Introduction...4 Informations de sécurité

Plus en détail

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS E.3 ÉTUDE DES INSTALLATIONS - OPTION C

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS E.3 ÉTUDE DES INSTALLATIONS - OPTION C BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS E.3 ÉTUDE DES INSTALLATIONS - OPTION C Session : 2014 Durée : 4 heures Coefficient : 4 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices

Plus en détail

SyScroll 40-75 Air. Groupes froids Pompes à chaleur réversibles. Compresseur Scroll. Fluide Frigorigène R410a. De 40.0 à 77.0 kw. De 40.0 à 76.

SyScroll 40-75 Air. Groupes froids Pompes à chaleur réversibles. Compresseur Scroll. Fluide Frigorigène R410a. De 40.0 à 77.0 kw. De 40.0 à 76. Fans ir Handling Units ir Distribution Products Fire afety ir Conditioning ir Curtains and Heating Products Tunnel Fans Compresseur croll Fluide Frigorigène R410a ycroll 40-75 ir Groupes froids Pompes

Plus en détail

cussons Gamme d assemblage REFRIGERATION ET AIR CONDITIONNE RECOMMANDATIONS DE CUSSONS TECHNOLOGY TECHNOLOGY

cussons Gamme d assemblage REFRIGERATION ET AIR CONDITIONNE RECOMMANDATIONS DE CUSSONS TECHNOLOGY TECHNOLOGY REFRIGERATION ET AIR CONDITIONNE RECOMMANDATIONS DE CUSSONS Les laboratoires de réfrigération de Cussons sont conçus pour l enseignement à différents niveaux de formation. L enseignement du principe de

Plus en détail

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Comment monter son installation?...3 Procédé...3 Planification...3 Positionnement des

Plus en détail

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance NT 1166 C 1 /16 20/11/2008 MANUEL D INSTALLATION NORMES DE SECURITE ET MARQUAGE CE Nos techniciens sont régulièrement engagés dans la recherche et le développement de produits de plus en plus efficace

Plus en détail

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7 Le livre bla nc d e la eàc mp po haleur SOMMAIRE PRESENTATION DU PRODUIT Présentation du produit...p. 1 AVANTAGES CONCURRENTIELS Tansfert d énergie p. 5 Une plage de fonctionnement tout terrain p. 5 Une

Plus en détail

La production de froid par sorption. (absorption liquide)

La production de froid par sorption. (absorption liquide) La production de froid par sorption (absorption liquide) Licence Professionnelle Génie Civil et Construction option Génie Climatique ; Qualité Environnementale Institut Universitaire de Technologie IUT

Plus en détail

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération GUIDE DU FROID Date : 01/2008 Rév. : 0 Par : PARTNERS 18, rue Nelson Mandela2045 L Aouina-Tunis Tél. : (00 216) 71 724 032/760

Plus en détail

Josy, bases du refroidissement. Efficacité des régimes minceurs de votre facture de climatisation

Josy, bases du refroidissement. Efficacité des régimes minceurs de votre facture de climatisation Josy, bases du refroidissement Efficacité des régimes minceurs de votre facture de climatisation 1 Objectifs et déroulement Etudier 3 techniques de base pour refroidir Refroidir avec une circulation d

Plus en détail

Catalogue pieces detachées MC1210

Catalogue pieces detachées MC1210 Catalogue pieces detachées MC1210 1 - ENS. CARROSSERIE 2 - CIRCUIT FRIGORIFIQUE REFROID. A AIR - JUSQU'A N.S. 3665 3 - CIRCUIT FRIGORIFIQUE REFROID. A AIR - A PARTIR DU N.S. 3666 4 - CIRCUIT FRIGORIFIQUE

Plus en détail

Bousso Niang Ingénieure BioMédicale, RNL

Bousso Niang Ingénieure BioMédicale, RNL République du Sénégal Ministère de la Santé et de l Action Sociale Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * REFRIGERATEURS ET CONGELATEURS Bousso Niang Ingénieure BioMédicale, RNL RESAOLAB Convention

Plus en détail

La Climatisation Automobile Principes Généraux

La Climatisation Automobile Principes Généraux La Climatisation Automobile Principes Généraux LES ETATS DE LA MATIERE - solide - liquide - gazeux Changement d'état: Diagramme enthalpique: Le point critique est le point à partir duquel aucune transformation

Plus en détail

Gamme Pompes à chaleur. PAC eau/eau Réversibles CWP

Gamme Pompes à chaleur. PAC eau/eau Réversibles CWP Gamme Pompes à chaleur PAC eau/eau Réversibles CWP GAMME VIVRÉLEC L eau et le sol emmagasinent naturellement toute l année des calories grâce au rayonnement solaire, à la pluie et au vent. Ces éléments

Plus en détail

Nouvelle solution de chauffage et d eau chaude sanitaire

Nouvelle solution de chauffage et d eau chaude sanitaire Nouvelle solution de chauffage et d eau chaude sanitaire à chaleur AIR/EAU bi-bloc - inverter crédit d impôt éligilible aux crédits d impôts dédié au développement durable et aux économies d énergie. Nouvelle

Plus en détail

Programme minimal d entretien des systèmes de climatisation. Tableau des fréquences. Version du juillet 2013

Programme minimal d entretien des systèmes de climatisation. Tableau des fréquences. Version du juillet 2013 Programme minimal d entretien des systèmes de climatisation Tableau des fréquences Version du juillet 03 Plus d infos : www.bruxellesenvironnement.be Professionnels Performance Energétique des Bâtiments

Plus en détail

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Juillet 2011/White paper par Christophe Borlein membre de l AFF et de l IIF-IIR Make the most of your energy Sommaire Avant-propos

Plus en détail

Recommandations importantes pour la sécurité

Recommandations importantes pour la sécurité Manuel d utilisation du kit «TOP DRIVE SYSTEM» Version AC Réf. 583301 Recommandations importantes pour la sécurité ATTENTION : pour éviter tout risque de choc électrique ou électrocution Ne démontez pas

Plus en détail

Dossier de maintenance

Dossier de maintenance Les climatiseurs Fujitsu figurent dans l annuaire Eurovent des produits certifiés Gamme Bisplit Inverter Fujitsu Dossier de Maintenance Bisplit Inverter Fujitsu Dossier de Maintenance Bisplit Inverter

Plus en détail

Récupérateurs de chaleur thermodynamiques. Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques

Récupérateurs de chaleur thermodynamiques. Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques Récupérateurs de chaleur thermodynamiques Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques Stop au gaspillage! La consommation d énergie des chauffe-eaux représente une part croissante

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com LA POMPE A CHALEUR Les pompes à chaleur ou PAC sont capables d'assurer seules, c'est-à-dire sans autre générateur d'appoint, la totalité du chauffage et de la production d'eau chaude d'un bâtiment. Elles

Plus en détail

Les bonnes pratiques énergétiques en réfrigération industrielle. Vincent Harrisson, ing. M.Sc. Patrick Letarte, ing. CIMCO Refrigeration

Les bonnes pratiques énergétiques en réfrigération industrielle. Vincent Harrisson, ing. M.Sc. Patrick Letarte, ing. CIMCO Refrigeration Les bonnes pratiques énergétiques en réfrigération industrielle Vincent Harrisson, ing. M.Sc. Patrick Letarte, ing. CIMCO Refrigeration Buts & Objectifs Survol des techniques, des options «sensibiliser»

Plus en détail

CLIMATISEURS DE CAVE À VINS SPC SPLIT SYSTEMS. Faire de votre cave un paradis sous terre

CLIMATISEURS DE CAVE À VINS SPC SPLIT SYSTEMS. Faire de votre cave un paradis sous terre CLIMATISEURS DE CAVE À VINS SPC SPLIT SYSTEMS Faire de votre cave un paradis sous terre R Pour Pourla lacave SPLIT systems LA CLIMATISATION CINQ ÉTOILES Au fil des années Friax Industrie a étoffé sa gamme

Plus en détail

POURQUOI VOUS PRIVER DE L EXPERTISE CITROËN? CLIMATISATION

POURQUOI VOUS PRIVER DE L EXPERTISE CITROËN? CLIMATISATION POURQUOI VOUS PRIVER DE L EXPERTISE CITROËN? GUIDE CLIMATISATION UNE CLIMATISATION EN BON ÉTAT CONTRIBUE À BIEN PLUS QUE VOTRE CONFORT Votre système de climatisation est réversible. Chaud ou froid, il

Plus en détail

Département Aérospatiale et mécanique.

Département Aérospatiale et mécanique. Département Aérospatiale et mécanique. Laboratoire de Thermodynamique Université de Liège Campus du Sart-Tilman - Bâtiment B49 Parking P33 B-4000 LIEGE (Belgium) tel : +32 (0)4 366 48 00 fax : +32 (0)4

Plus en détail

Chapitre 4 : Les machines dynamothermiques (MF et PAC)

Chapitre 4 : Les machines dynamothermiques (MF et PAC) Objectifs Lahrouni, A. hap 4 Thermo 2 FSSM hapitre 4 : Les machines dynamothermiques (MF et PA) La connaissance du principe de fonctionnement des machines frigorifiques à compression et l application des

Plus en détail

Refrigeration and Air Conditioning Controls. Guide du monteur. Conseils pratiques Contraintes relatives au montage

Refrigeration and Air Conditioning Controls. Guide du monteur. Conseils pratiques Contraintes relatives au montage Refrigeration and Air Conditioning Controls Guide du monteur Conseils pratiques Contraintes relatives au montage R E F R I G E R A T I O N A N D A I R C O N D I T I O N I N G Conseils pratiques - Contraintes

Plus en détail

systèmes à air Roomtop RTC-RTH 15 à 30 - L

systèmes à air Roomtop RTC-RTH 15 à 30 - L systèmes à air Roomtop RTC-RTH 15 à 30 - L produits de climatisation york Roomtop RTC-RTH 15 à 30 - L Une gamme complète de 14,6 kw à 27,0 kw YKN2open Caractéristiques Nouvelle platine YKN2open Possibility

Plus en détail

Guide du monteur. Dépannage des installations 2 Dépannage des défauts

Guide du monteur. Dépannage des installations 2 Dépannage des défauts Guide du monteur Guide du monteur Dépannage des installations 2 Dépannage des défauts Mai 1999 RZ.0Z.H1.04 Guide du monteur Dépannage des installations 2 Dépannage des défauts Dépannage des installations

Plus en détail

Section Énergies et Environnement. SYSTEM» Étude théorique Étude de cas

Section Énergies et Environnement. SYSTEM» Étude théorique Étude de cas Section Énergies et Environnement 2007 CLIMATISATION «SPLIT-SYSTEM SYSTEM» Étude théorique Étude de cas 1 INTRODUCTION...4 CONTRAINTES...5 DÉMARCHE PRÉSENTATION DU PROJET...6 REMERCIEMENTS...7 NOTIONS

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

Une forme durable de chauffage domestique

Une forme durable de chauffage domestique Une forme durable de chauffage domestique Ingénieur Geert Matthys VCB (Confédération flamande de la Construction) 1. Réduire la demande (économie d énergie) 2. Utiliser des sources d énergie durables 3.

Plus en détail

4.1 COMPOSANTS DE BASE

4.1 COMPOSANTS DE BASE sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh jgbjgbbs bbsghhhf ;y dpi CHAPITRE 4 LES COMPOSANTS D UN CIRCUIT FRIGORIFIQUE Introduction Dans ce chapitre, la théorie portera sur les composants de base d un circuit frigorifique.

Plus en détail

Groupes d eau glacée Arcoa

Groupes d eau glacée Arcoa Groupes d eau glacée Arcoa groupes de production d eau glacée de 45 à 160 kw - Échangeurs côté eau : à plaques en inox avec isolation en mousse polyuréthane expansée à cellules fermées, équipés de pressostat

Plus en détail

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR 1) Introduction : DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR Respect de l environnement : Les réserves de combustibles fossiles comme le gaz naturel et le pétrole sont limitées. La conscience

Plus en détail

AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION

AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION Formation L énergie dans les bâtiments durables Bruxelles Environnement AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION Jonathan FRONHOFFS CENERGIE Objectifs de la présentation Identifier les principaux

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

RTRA 107-110. Refroidisseurs de liquide à condensation par air à ventilateurs centrifuges et compresseur à vis D20 CA 001 FR

RTRA 107-110. Refroidisseurs de liquide à condensation par air à ventilateurs centrifuges et compresseur à vis D20 CA 001 FR RTRA 107-110 Refroidisseurs de liquide à condensation par air à ventilateurs centrifuges et compresseur à vis 4 Tailles - Puissances frigorifiques nominales, de 160 à 270 kw (R22-50 Hz). Compresseur à

Plus en détail

INSTRUCTION DE MONTAGE

INSTRUCTION DE MONTAGE Société Nouvelle De Climatisation 274, chemin des Agriés 31860 LABARTHE SUR LEZE Tél. : 05 34 480 480 - Fax : 05 34 480 481 AUTAN HD UNITE MONOBLOC DE TOIT Code SNDC VOIR TABLEAU PAGE 2 Ce document est

Plus en détail