Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22"

Transcription

1 Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 1. Schéma de l installation 2. Critéres du bon fontionnement CONDENSEUR Valeurs de référence Valeurs mesurées Evaporateur à air/condenseur à air θ air = θ sortie air Condenseur - θ entrée air Condenseur 6-10 C 8 C C 15 C EVAPORATEUR θ air = θ entrée air Evaporateur - θ sortie air Evaporateur 6-10 C 8 C C 20 C 5-8 C 7 C 4-7 C 5 C θ LL = [θ sortie Condenseur - θ entrée Détendeur] < 1 C < 1 C 0 C Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 1

2 1.Schémadel installation Obstruction sur la ligne liquide θ air = θ entrée air Evaporateur - θ sortie air Evaporateur 6 C (plutôt faible) 31 C (BP Faible) 10 C (HP faible) 15 C (élevée) 7 C (correct) θ LL = [θ sortie Condenseur - θ entrée Détendeur] < 1 C 7 C 3. Conséquences : Le θ total Evap est grand : la BP est faible Le θ air est faible : manque de la puissance frigorifique La surchauffe est élevée Le θ LL = 7 C : Perte de charge sur la ligne liquide La température de condensation est faible Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 2

3 4. Les causes d une obstruction sur la ligne liquide La vanne liquide est étranglée. Le filtre déshydrateur est bouché. Le dénivelé maximum n a pas été respecté. La ligne liquide traverse un endroit chaud. 5. Interprétation Les différentes causes provoquent une perte de charge sur la ligne liquide, donc un débit du fluide plus faible que d habitude. Une perte de charge importante se traduit par une pré-détente (une partie du fluide s évapore). On parle aussi du flash gaz sur la ligne liquide. La baisse de température sur la ligne liquide est la principale conséquence d une telle panne. Baisse de température sur la ligne liquide entraîne une perte de charge (perte de pression), donc la quantité du fluide qui arrive au détendeur est faible : la puissance frigorifique baisse (l air se refroidit moins) et la surchauffe augmente. Le condenseur recevant moins de puissance frigorifique à évacuer, il devient surpuissant et le fluide frigorigène est bien refroidi et la pression de condensation baisse. Moins de fluide dans l évaporateur se traduit par plus de liquide dans le condenseur : Le sous refroidissement est bon. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 3

4 Détendeur trop petit 1. Schéma de l installation θ air = θ entrée air Evaporateur - θ sortie air Evaporateur 6 C (plutôt faible) 31 C (BP faible) 10 C (HP faible) 15 C (élevée) 7 C (correct) θ LL = [θ sortie Condenseur - θ entrée Détendeur] < 1 C 0 C 3. Conséquences : Le θ total Evap est grand : la BP est faible Le θ air est faible : manque de la puissance frigorifique La surchauffe est élevée Le θ LL = 0 C : Pas de perte de charge sur la ligne liquide La température de condensation est faible Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 4

5 4. Les causes d une telle panne Le détendeur capillaire est mal dimensionné. Le détendeur capillaire est partiellement bouché. Le détendeur capillaire est partiellement écrasé. Remarque : Dans le cas ou j ai besoin de pr oduire du froid pendant l hiver et la demi saison (salle de machines, salle d informatique,.). La température extérieur est faible, la HP baisse et le débit du fluide injecté par le capillaire est faible : l installation donne tous les symptômes d un détendeur petit. Dans ce cas il faut prévoir une régulation de la HP. 5. Interprétation La quantité du fluide qui arrive à l évaporateur est faible : la puissance frigorifique baisse (l air se refroidit moins) et la surchauffe augmente. Le condenseur recevant moins de puissance frigorifique à évacuer, il devient surpuissant et le fluide frigorigène est bien refroidi et la pression de condensation baisse. Moins de fluide dans l évaporateur se traduit par plus de liquide dans le condenseur : Le sous refroidissement est bon. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 5

6 Manque de charge 1. Schéma de l installation θ air = θ entrée air Evaporateur - θ sortie air Evaporateur 6 C (plutôt faible) 31 C (BP faible) 10 C (HP faible) 15 C (élevée) 1 C (trop faible) θ LL = [θ sortie Condenseur - θ entrée Détendeur] < 1 C 0 C 3. Les causes Fuite dans le circuit. Charge insuffisante 4. Interprétation La quantité du fluide qui arrive à l évaporateur est faible : la puissance frigorifique baisse (l air se refroidit moins) et la surchauffe augmente. Le condenseur recevant moins de fluide frigorigène, la pression de condensation baisse et il n y a pas d accumulation du fluide : le sous refroidissement est trop faible. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 6

7 1. Schéma de l installation Evaporateur Trop petit (puissance insuffisante à l évaporateur) 31 C (BP faible) 10 C (HP faible) 3 C (Faible) 5 C (Correct) θ LL = [θ sortie Condenseur - θ entrée Détendeur] < 1 C 0 C 3. Interprétation (deux cas possibles) : Premier cas (D t air grand > 12 C) : la panne est provoquée par un débit d air faible (la turbine du ventilateur patine). La vitesse de l air faible et ce dernier reste beaucoup plus longtemps en contact avec l évaporateur. Deuxième cas (D t air petit < 5 C) : la cause de la panne est l encrassement de l évaporateur (aussi des filtres sales ou des ailettes écrasées), l échange d énergie entre l air et le fluide frigorigène se fait très mal, l air est moins refroidi. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 7

8 Condenseur trop petit (condenseur de faible puissance) 1. Schéma de l installation 14 C (BP élevée) 26 C (HP élevée) 4 C (plutôt faible) 2 C (faible) 3. Interprétation La HP augmente et la capacité du compresseur baisse, donc la puissance frigorifique baisse et l intensité absorbée par le moteur augmente. La HP étant élevée, le détendeur injecte plus du fluide dans l évaporateur et le surchauffe est plutôt faible. Le sous refroidissement est faible, dans ce cas le condenseur est sale ou le débit d air est faible. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 8

9 Excès de charge 1. Schéma de l installation 14 C (BP élevée) 26 C (HP trop élevée) 4 C (plutôt faible) 10 C (peu élevée) 3. Les conséquences d une panne d excès de charge La HP augmente car la surface utilisée pour la condensation est réduite. Le sous refroidissement est plutôt élevé. La capacité du compresseur baisse, donc la puissance frigorifique baisse et l intensité absorbée par le moteur augmente. Le détendeur injecte plus du fluide dans l évaporateur, la BP augmente et la surchauffe est plutôt faible. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 9

10 Présence des incondensables dans le circuit 1. Schéma de l installation 14 C (BP élevée) 26 C (HP trop élevée) 4 C (plutôt faible) 10 C (peu élevée) 3. Les conséquences de la présence des incondensables La HP augmente car la surface utilisée pour la condensation est réduite, et le sous refroidissement est plutôt élevé. La HP augmente et la capacité du compresseur baisse, donc la puissance frigorifique baisse et l intensité absorbée par le moteur augmente. La HP étant élevée, le détendeur injecte plus du fluide dans l évaporateur, la BP augmente et le surchauffe est plutôt faible. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 10

11 4. Les incondensables Si des gaz incondensables (air et azote) se trouvent à l intérieur d un circuit frigorifique, la pression partielle de ces gaz s additionne à la pression normale du fluide frigorigène, pour donner une pression totale anormalement élevée. Les causes : - Tirage au vide mal réalisé (vérifier que les vannes sont ouvertes pendant le tirage au vide). - Introduction de l air suite à la pose du manifold. - Introduction de l air dans le circuit après une intervention sur l installation 5. Test des incondensables / Mode opératoire Ramener tout le fluide à la bouteille. La BP baisse et le pressostat BP coupe le compresseur. Forcer le ventilateur du condenseur pour équilibrer la température de l air avec celle du fluide. Si les indications du manomètre (température du fluide) et du thermométre (température de l air) coïncident à 2 C près, on peut dire qu il n ya pas d incondensables dans le circuit. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 11

12 1. Schéma de l installation Compresseur trop petit θ air = θ entrée air Evaporateur - θ sortie air Evaporateur 6 C (plutôt faible) 14 C (BP élevée) 10 C (HP faible) 10 C (peu élevée) 7 C (correct) θ LL = [θ sortie Condenseur - θ entrée Détendeur] < 1 C 0 C 3. Interprétation Le compresseur est petit, il aspire moins de vapeurs que l évaporateur n en produit. C est pourquoi la BP augmente. La puissance frigorifique baisse. La quantité de chaleur évacuée au condenseur baisse et la HP baisse. Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 12

13 Conclusions générales A. On distinguera généralement trois grandes catégories de pannes : A1. Pannes provoquant une chute de la basse pression, - détendeur de puissance insuffisante, - manque de charge, - prédétente sur la ligne liquide, - évaporateur de puissance insuffisante. A2. Pannes provoquant une augmentation de la basse pression, - compresseur de puissance insuffisante. A3. Pannes provoquant une élévation de la haute pression. - excès de charge, - présence d incondensables, - puissance du condenseur insuffisante. B. Les principales pannes et leurs symptômes : B1. Détendeur défectueux (obstruction partielle ), - basse pression faible - surchauffe élevée - bon sous refroidissement - pas de perte de charge sur la ligne liquide B2. Charge insuffisante en fluide frigorigène, - basse pression faible - surchauffe élevée - faible sous refroidissement B3. Obstruction sur ligne liquide, - Basse pression faible - grande surchauffe - bon sous refroidissement - perte de charge sur la ligne liquide Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 13

14 B4. Puissance insuffisante à l évaporateur (encrassement, faible débit d air,..), - basse pression faible - surchauffe normale ou faible B5. Puissance insuffisante au compresseur, - basse pression élevée - haute pression pas élevée B6. Excès de charge en fluide frigorigène, - basse pression plutôt élevé - haute pression plutôt élevée - bon sous refroidissement - pas d incondensables. B7. Présence d incondensables dans le circuit, - basse pression plutôt élevée - haute pression plutôt élevée - bon sous refroidissement B8. Condenseur de faible puissance (encrassé, faible débit d air). - basse pression élevée - haute pression élevée - mauvais sous refroidissement Climatisati on / Les différentes pannes M. Lakhsassi Date : 14

CONTROLE : EFFICACITE D'UN CIRCUIT DE CLIMATISATION

CONTROLE : EFFICACITE D'UN CIRCUIT DE CLIMATISATION Outillage EXXOTest Outillage VALEO Exxoclim N OPR : 9776.EA Clim test 2 : 4372-T. Mode d emploie : Voir notice constructeur Mode d emploie : Voir notice constructeur E5AP2N4D E5AP2N5D 404 Procédure de

Plus en détail

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs.

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs. Présentation Professeur agrégé de mécanique, j enseigne la conception des installations frigorifiques depuis 1989 en B.T.S. Fluides Énergies Environnement option Génie Frigorifique. Lors de sa dernière

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

Variantes du cycle à compression de vapeur

Variantes du cycle à compression de vapeur Variantes du cycle à compression de vapeur Froid indirect : circuit à frigoporteur Cycle mono étagé et alimentation par regorgement Cycle bi-étagé en cascade Froid direct et froid indirect Froid direct

Plus en détail

Climatisation. Climatiseur split system. Généralités. Montage. Mise en service MDF M3 TIFCC M3 A.F.P.A. 2001 DEAT 1/33

Climatisation. Climatiseur split system. Généralités. Montage. Mise en service MDF M3 TIFCC M3 A.F.P.A. 2001 DEAT 1/33 Climatisation Climatiseur split system Montage Mise en service MDF M3 TIFCC M3 A.F.P.A. 2001 DEAT 1/33 Climatiseur à éléments séparés Le concept SPLIT SYSTEM Les composants (compresseur, échangeurs, détendeur)

Plus en détail

CENTRE DE MAINTENANCE DU TRAMWAY DU MANS

CENTRE DE MAINTENANCE DU TRAMWAY DU MANS BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2013 ÉPREUVE E4.2 CENTRE DE MAINTENANCE DU TRAMWAY DU MANS PRÉSENTATION ET DOSSIER TECHNIQUE Sommaire : Présentation générale et synoptique page

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Comment monter son installation?...3 Procédé...3 Planification...3 Positionnement des

Plus en détail

Opteon XP40. Manuel de conversion pour systèmes fixes. Conversion des systèmes chargés en R-404A/R-507 au fluide frigorigène. Opteon XP40 (R-449A)

Opteon XP40. Manuel de conversion pour systèmes fixes. Conversion des systèmes chargés en R-404A/R-507 au fluide frigorigène. Opteon XP40 (R-449A) Opteon XP40 Manuel de conversion pour systèmes fixes Conversion des systèmes chargés en R-404A/R-507 au fluide frigorigène Opteon XP40 (R-449A) Opteon XP40 2 Sommaire Introduction...4 Informations de sécurité

Plus en détail

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Juillet 2011/White paper par Christophe Borlein membre de l AFF et de l IIF-IIR Make the most of your energy Sommaire Avant-propos

Plus en détail

REPÈRE DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L UTILISATION DES FLUIDES FRIGORIGÈNES ATTESTATION D APTITUDE

REPÈRE DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L UTILISATION DES FLUIDES FRIGORIGÈNES ATTESTATION D APTITUDE REPÈRE DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L UTILISATION DES FLUIDES FRIGORIGÈNES ATTESTATION D APTITUDE 1 SOMMAIRE 1)- CHAMP DE L ÉTUDE 2)- EVOLUTION DE LA LEGISLATION 3) CATEGORIES D ATTESTATIONS

Plus en détail

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»).

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»). Exercice 1.12 Pose de l unité de condensation et de l évaporateur Durée : But : 2 heures 30 minutes Apprendre à faire l installation des composants frigorifiques. Préalable : Avoir complété les exercices

Plus en détail

SUMMIT-INVERTER POUR CAVES À VIN

SUMMIT-INVERTER POUR CAVES À VIN SUMMIT-INVERTER POUR CVES À VIN 7 Climatiser et chauffer pour températures jusqu à C Évaporateur mural et unité extérieure, réglée par inverter compris Unité intérieure RS Châssis châssis en plastique

Plus en détail

Refrigeration and Air Conditioning Controls. Guide du monteur. Conseils pratiques Contraintes relatives au montage

Refrigeration and Air Conditioning Controls. Guide du monteur. Conseils pratiques Contraintes relatives au montage Refrigeration and Air Conditioning Controls Guide du monteur Conseils pratiques Contraintes relatives au montage R E F R I G E R A T I O N A N D A I R C O N D I T I O N I N G Conseils pratiques - Contraintes

Plus en détail

SET-FREE Climatiseur cassette à 2-voies RCD

SET-FREE Climatiseur cassette à 2-voies RCD 6 SET-FREE Climatiseur cassette à -voies RCD Climatisation et chauffage par pompe à chaleur Evaporateur encastré dans le plafond du type cassette -voies pour des unités extérieures SET-FREE Plusieures

Plus en détail

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles Compresseur croll Inverter Fluide Frigorigène R410a ycroll 20-30 ir EVO Pompes à chaleur réversibles De 20.0 à 34.0 kw De 20.0 à 35.0 kw 1 ycroll 20-30 ir EVO Les unités ycroll 20-30 ir EVO sont des pompes

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf:

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf: RECUPERATION D'ENERGIE I. PRINCIPE La réglementation sanitaire impose l introduction d un minimum d air neuf dans les locaux ce qui implique le rejet d air se trouvant proche des conditions de l ambiance

Plus en détail

CLIMATISEURS DE CAVE À VINS SPC SPLIT SYSTEMS. Faire de votre cave un paradis sous terre

CLIMATISEURS DE CAVE À VINS SPC SPLIT SYSTEMS. Faire de votre cave un paradis sous terre CLIMATISEURS DE CAVE À VINS SPC SPLIT SYSTEMS Faire de votre cave un paradis sous terre R Pour Pourla lacave SPLIT systems LA CLIMATISATION CINQ ÉTOILES Au fil des années Friax Industrie a étoffé sa gamme

Plus en détail

Groupe et Split system

Groupe et Split system HFC Groupe et plit system Heatcraft se réserve le droit d'apporter toute modification sans préavis - Photos non contractuelles Gamme MINI La version groupe de condensation à air carrossé, composée de 9

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail

Guide du bon contrôle de fuite

Guide du bon contrôle de fuite Projet ZERO émissions et fuite de fluide frigorigène Guide du bon contrôle de fuite Traduit et adapté à la France par l www.afce.asso.fr Page 0 Guide du bon contrôle de fuite L Institut de Réfrigération

Plus en détail

Monobloc. Split. Groupe seul

Monobloc. Split. Groupe seul Monobloc Monobloc Plafonnier SB p 4-5 Monobloc Vertical GM p 6-7 Monobloc Pour Container AS-R p 8-9 Monobloc Pour Remorque AS-R p 10-11 Monobloc Vertical AS p 12-13 Split Split vertical GS p 14-15 Split

Plus en détail

Dossier de maintenance

Dossier de maintenance Les climatiseurs Fujitsu figurent dans l annuaire Eurovent des produits certifiés Gamme Bisplit Inverter Fujitsu Dossier de Maintenance Bisplit Inverter Fujitsu Dossier de Maintenance Bisplit Inverter

Plus en détail

Guide du monteur Thermostats

Guide du monteur Thermostats Refrigeration and Air Conditioning Controls Guide du monteur R E F R I G E R A T I O N A N D A I R C O N D I T I O N I N G Contenu Page Montage... 3 Thermostat KP avec sonde d ambiance... 4 Thermostat

Plus en détail

VOUS AVEZ CHOISI D INSTALLER UNE CLIMATISATION PERFORMANTE ET ECONOME EN ENERGIE

VOUS AVEZ CHOISI D INSTALLER UNE CLIMATISATION PERFORMANTE ET ECONOME EN ENERGIE VOUS AVEZ CHOISI D INSTALLER UNE CLIMATISATION PERFORMANTE ET ECONOME EN ENERGIE. CE BON CHOIX VOUS PERMETTRA D OBTENIR UN CONFORT CONSTANT, SUR LA DUREE ET A MOINDRE COUT,TOUT EN PARTICIPANT A LA PRESERVATION

Plus en détail

ENTRETIEN CLIMATISATION REMPLACEMENT DU COMPRESSEUR ET RINÇAGE DU SYSTÈME DE CLIMATISATION THERMO MANAGEMENT

ENTRETIEN CLIMATISATION REMPLACEMENT DU COMPRESSEUR ET RINÇAGE DU SYSTÈME DE CLIMATISATION THERMO MANAGEMENT ENTRETIEN CLIMATISATION REMPLACEMENT DU COMPRESSEUR ET RINÇAGE DU SYSTÈME DE CLIMATISATION THERMO MANAGEMENT Entretien Climatisation - Remplacement du compresseur Remplacement du compresseur Vue d ensemble

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Guide illustré de 13 fuites courantes

Guide illustré de 13 fuites courantes Projet ZERO émissions et fuite de fluide frigorigène Guide illustré de 13 fuites courantes Traduit et adapté à la France par l www.afce.asso.fr Page 1 Guide illustré de 13 fuites courantes L Institut de

Plus en détail

Précision pour les professionnels: Service de climatisation Bosch R-134a

Précision pour les professionnels: Service de climatisation Bosch R-134a Précision pour les professionnels: Service de climatisation Bosch R-134a 1 ACS 511, 611, 810 Service de climatisation Bosch pour R134a ACS 511 La solution d'entrée de gamme ACS 611 Automatique : service

Plus en détail

FICHE DE LECTURE DU PROJET DE FIN D'ETUDE

FICHE DE LECTURE DU PROJET DE FIN D'ETUDE Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE DU PROJET DE FIN D'ETUDE EVALUATION TECHNICO-ECONOMIQUE D'UNE SOLUTION DE CHAUFFAGE- CLIMATISATION

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Olivier Palardy - Chambre d Agriculture de Vendée Sources: Ferme Expérimentale de Derval Institut de l élevage Deux gros consommateurs!!! Répartition

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE EVOLUTION DES REGLEMENTATIONS QUELQUES DEFINITIONS

Plus en détail

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs 1. Bases 1.1. Fonctionnement du chauffe-eau à pompe à chaleur (CEPAC) Comme son nom l indique, un chauffe-eau pompe à chaleur

Plus en détail

Le traitement de l air des piscines publiques. Séminaire Facilitateur URE Comment limiter les consommations d énergie des piscines?

Le traitement de l air des piscines publiques. Séminaire Facilitateur URE Comment limiter les consommations d énergie des piscines? Le traitement de l air des piscines publiques PLAN Introduction au traitement de l air Le rôle de la centrale de traitement d air (CTA) Les composants d une CTA Le dimensionnement Les procédés de déshumidification

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7 Le livre bla nc d e la eàc mp po haleur SOMMAIRE PRESENTATION DU PRODUIT Présentation du produit...p. 1 AVANTAGES CONCURRENTIELS Tansfert d énergie p. 5 Une plage de fonctionnement tout terrain p. 5 Une

Plus en détail

Recommandations importantes pour la sécurité

Recommandations importantes pour la sécurité Manuel d utilisation du kit «TOP DRIVE SYSTEM» Version AC Réf. 583301 Recommandations importantes pour la sécurité ATTENTION : pour éviter tout risque de choc électrique ou électrocution Ne démontez pas

Plus en détail

Guide du monteur. Dépannage des installations 2 Dépannage des défauts

Guide du monteur. Dépannage des installations 2 Dépannage des défauts Guide du monteur Guide du monteur Dépannage des installations 2 Dépannage des défauts Mai 1999 RZ.0Z.H1.04 Guide du monteur Dépannage des installations 2 Dépannage des défauts Dépannage des installations

Plus en détail

POMPE A CHALEUR POUR PISCINES (THP 55, THP 100, THP 120, THP 170)

POMPE A CHALEUR POUR PISCINES (THP 55, THP 100, THP 120, THP 170) POMPE A CHALEUR POUR PISCINES (THP 55, THP 100, THP 120, THP 170) INSTALLATION ET MODE D EMPLOI i Veuillez lire le mode d emploi Sommaire I. La liste de produits a l emballage... 3 II. Puissance et propriétés...

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

CONCEPTION - MISE EN SERVICE - MAINTENANCE - DÉPANNAGE

CONCEPTION - MISE EN SERVICE - MAINTENANCE - DÉPANNAGE u n i v e r s a l c o m f o r t CONCEPTION - MISE EN SERVICE - MAINTENANCE - DÉPANNAGE Climatisation Réfrigération Géothermie Aérothermie Traitement de l air Gestion des régulations N 07.94 B Le Centre

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

Plan d'études pour l enseignement en entreprise

Plan d'études pour l enseignement en entreprise Plan d'études pour l enseignement en entreprise Monteur frigoriste CFC Monteuse frigoriste CFC Utilisation du plan d'étude pour l enseignement en entreprise Le présent plan d'étude pour l enseignement

Plus en détail

Hotline du lundi au vendredi de 08:00 à 17:00 Téléphone: +41 27 346 46 63» service@enomatic.ch

Hotline du lundi au vendredi de 08:00 à 17:00 Téléphone: +41 27 346 46 63» service@enomatic.ch Résolution de problèmes» Enoline série 1 (8» 4+4» 4» bouteilles) Ce guide doit être consulté en premier en cas de problème sur l utilisation d un système enomatic. MERCI DE VOUS REFERER A CE GUIDE AVANT

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

Un silence d avance! Innovation TECUMSEH. 7dB(A) de réduction sonore * Installation et SAV facilités. Performances optimisées

Un silence d avance! Innovation TECUMSEH. 7dB(A) de réduction sonore * Installation et SAV facilités. Performances optimisées nouvel silence Un silence d avance! Innovation TECUMSEH 7dB(A) de réduction sonore * Installation et SAV facilités Performances optimisées * moyenne arithmétique mesurée sur l ensemble de la gae le nouvel

Plus en détail

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF information produit édition 04/2011 Une source de chaleur nouvelle Les nouvelles normes énergétiques BBC (Bâtiment Basse

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique split

Le chauffe-eau thermodynamique split Le chauffe-eau thermodynamique split Les chauffe-eau eau thermodynamiques : La famille s agrandit! Le positionnement Qualité et simplicité d installation Performances et économies d énergie Interface intuitive

Plus en détail

Super chauffage. MFZ-KJ / MUFZ-KJ L énergie est notre avenir, économisons-la!

Super chauffage. MFZ-KJ / MUFZ-KJ L énergie est notre avenir, économisons-la! Console Hyper Heating Super chauffage 1 MFZ-KJ / MUFZ-KJ L énergie est notre avenir, économisons-la! 1 Performance énergétique La pompe à chaleur Air/Air MFZ-KJ est constituée d un groupe extérieur et

Plus en détail

Le Casino de Montréal & les installations à multiples compresseurs

Le Casino de Montréal & les installations à multiples compresseurs 2014-12-02 Le Casino de Montréal & les installations à multiples compresseurs Luc Simard, ing. M.Sc Directeur de département, Réfrigération-Plomberie-Chauffage Refroidissement WSP Canada 2 Contenu de la

Plus en détail

50AZ/UZ Climatiseurs de toiture rooftop - froid seul et pompes à chaleur

50AZ/UZ Climatiseurs de toiture rooftop - froid seul et pompes à chaleur 50AZ/UZ Climatiseurs de toiture rooftop - froid seul et pompes à chaleur Carrier participe au programme de certification EUROVENT. Les produits figurent dans l Annuaire EUROVENT des produits certifiés.

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE POUR L EQUIPEMENT DES CHAUFFERIES ET DES SOUS STATIONS

VOTRE PARTENAIRE POUR L EQUIPEMENT DES CHAUFFERIES ET DES SOUS STATIONS VOTRE PARTENAIRE POUR L EQUIPEMENT DES CHAUFFERIES ET DES SOUS STATIONS Réchauffage de l eau d un circuit de chauffage Chaudières gaz à condensation PRESTIGAZ Chaudières gaz basse température EFFIGAZ Echangeurs

Plus en détail

CLIMATISATION DE CONFORT

CLIMATISATION DE CONFORT Théorie Définitions Détermination des débits d air neuf et soufflage tude des évolutions fondamentales de l air : Mélange, Chauffage, Refroidissement Déshumidification Humidification CLIMATIATION D CONFORT

Plus en détail

Refroidisseurs de liquide à condensation par air AquaStream 3G

Refroidisseurs de liquide à condensation par air AquaStream 3G Catalogue produit Refroidisseurs de liquide à condensation par air AquaStream 3G Modèle CGAM CG-PRC019-FR Introduction L excellence qui caractérise la société Trane dans les domaines de la conception et

Plus en détail

INSTRUCTION DE MONTAGE

INSTRUCTION DE MONTAGE Société Nouvelle De Climatisation 274, chemin des Agriés 31860 LABARTHE SUR LEZE Tél. : 05 34 480 480 - Fax : 05 34 480 481 AUTAN HD UNITE MONOBLOC DE TOIT Code SNDC VOIR TABLEAU PAGE 2 Ce document est

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

Fluide Frigorigène R410A HAN. de 12.1 à 30.5kW. Unités de toiture - Versions réversible Modèles 13 à 31. de 13.0 à 31.0kW

Fluide Frigorigène R410A HAN. de 12.1 à 30.5kW. Unités de toiture - Versions réversible Modèles 13 à 31. de 13.0 à 31.0kW Fluide Frigorigène R410A Unités de toiture - Versions réversible Modèles 13 à 31 de 12.1 à 30.5kW de 13.0 à 31.0kW Codes de produits finis Modèles Alimentation électrique Codes de produits finis Standard

Plus en détail

Mode chauffage. Mode refroidissement ou dégivrage par inversion de cycle (Vanne quatre voies active)

Mode chauffage. Mode refroidissement ou dégivrage par inversion de cycle (Vanne quatre voies active) Documentation technique Pompes à chaleur piscine Polytropic, une société du groupe CTA Polytropic Créée en 2003, Polytropic met à profit le savoir-faire industriel et commercial du groupe CTA pour proposer

Plus en détail

MSZ-HJ / MUZ-HJ. * la culture du meilleur ** Changeons pour un environnement meilleur 1 : Classe énergétique saisonnière Froid / Chaud (Taille 50)

MSZ-HJ / MUZ-HJ. * la culture du meilleur ** Changeons pour un environnement meilleur 1 : Classe énergétique saisonnière Froid / Chaud (Taille 50) ** * Pompe à chaleur Air / AIR Mural INVERTER 1 MSZ-HJ / MUZ-HJ * la culture du meilleur ** Changeons pour un environnement meilleur 1 : Classe énergétique saisonnière Froid / Chaud (Taille 50) Pompe à

Plus en détail

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LE CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LES PERFORMANCES DE TANÉO C EST L ASSURANCE : > DE 75 % D ÉNERGIE GRATUITE > D UN FONCTIONNEMENT

Plus en détail

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 PLANS DE MAINTENANE DU OMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 Sami Bellalah 29 1- Présentation de la machine : Pour générer l air comprimé on fait appel à des compresseurs qui portent l air à la pression

Plus en détail

FROID ET CLIMATISATION

FROID ET CLIMATISATION SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

LA CLIMATISATION DOSSIER TECHNIQUE

LA CLIMATISATION DOSSIER TECHNIQUE LA CLIMATISATION DOSSIER TECHNIQUE 1. Présentation du système 2 1.1. Schéma de principe du climatiseur 2 1.2. Les entrées d air 4 1.3. Le réglage de la température 5 1.4. Schéma de principe du système

Plus en détail

Déshumidification de l air

Déshumidification de l air Déshumidification de l air Gérard Chassériaux Institut National d Horticulture - Angers INH De la science du végétal à la culture du paysage Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier

Plus en détail

Mural ESSENTIEL. Bien-être accessible. MSZ-HJ / MUZ-HJ L énergie est notre avenir, économisons-la! POMPE À CHALEUR AIR / AIR

Mural ESSENTIEL. Bien-être accessible. MSZ-HJ / MUZ-HJ L énergie est notre avenir, économisons-la! POMPE À CHALEUR AIR / AIR ** * POMPE À CHALEUR AIR / AIR Mural ESSENTIEL Bien-être accessible 1 MSZ-HJ / MUZ-HJ L énergie est notre avenir, économisons-la! * la culture du meilleur ** Changeons pour un environnement meilleur 1

Plus en détail

Contrat de Maintenance Climatisation Froid commercial Contrat N :

Contrat de Maintenance Climatisation Froid commercial Contrat N : Contrat de Maintenance Climatisation Froid commercial Contrat N : Entre les soussignés : d une part Raison sociale : Nom, prénom : Agissant en qualité de : Adresse : Code postal : Ville : Téléphone : Fax

Plus en détail

DETAIL DES PRINCIPALES OPERATIONS DE MAINTENANCE ET CONTRÔLE

DETAIL DES PRINCIPALES OPERATIONS DE MAINTENANCE ET CONTRÔLE Ville de Charly Exploitation des installations thermiques des bâtiments communaux Annexe n 3 au CCTP DETAIL DES PRINCIPALES OPERATIONS DE MAINTENANCE ET CONTRÔLE 1 INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE 2 INSTALLATIONS

Plus en détail

RCABZ - Pompe à chaleur MODÈLES: 1001, 1201, 1402, 1502, 1602, 2002, 2302, 2402. PUISSANCES FRIGORIFIQUES de 29,7 kw à 70,0 kw.

RCABZ - Pompe à chaleur MODÈLES: 1001, 1201, 1402, 1502, 1602, 2002, 2302, 2402. PUISSANCES FRIGORIFIQUES de 29,7 kw à 70,0 kw. CLIMATISEURS DE TOITURE TYPE ROOFTOP VENTILATEURS CENTRIFUGES COTÉ EXTERIEUR. POMPE A CHALEUR. RCABZ VENTILATEURS CENTRIFUGES COTÉ EXTERIEUR. SEUL FROID. RCAZ SÉRIE: RCABZ - Pompe à chaleur MODÈLES:,,

Plus en détail

AQUASNAP TOUT INTÉGRÉ RIEN À AJOUTER 30RY/30RYH REFROIDISSEURS DE LIQUIDE / POMPES À CHALEUR GAINABLES

AQUASNAP TOUT INTÉGRÉ RIEN À AJOUTER 30RY/30RYH REFROIDISSEURS DE LIQUIDE / POMPES À CHALEUR GAINABLES AQUASNAP TM REFROIDISSEURS DE LIQUIDE / POMPES À CHALEUR GAINABLES 30RY/30RYH TOUT INTÉGRÉ RIEN À AJOUTER S INTÉGRER SANS ÊTRE VU UN VÉRITABLE CONCEPT URBAIN INVISIBLE! Invisible, inaudible, discret, l

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

FROID ET CLIMATISATION

FROID ET CLIMATISATION SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air

Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air Le défi des Familles Eco-Engagées Engagées Guide de la ventilation ventilation et de l étanchéité à l air La ventilation d un bâtiment permet : - d évacuer l air vicié, chargé en humidité et en polluants

Plus en détail

Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006

Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006 Ingénierie Véhicule Direction de la Recherche Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006 Robert YU, Gérard OLIVIER, Pascal ARCHER Sommaire! 1 Introduction!

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

La solution 3-en-1 en maison individuelle

La solution 3-en-1 en maison individuelle La solution 3-en-1 en maison individuelle Ventilation double flux Chauffage* Rafraîchissement MyDATEC, la solution 3-en-1 pour maiso En hiver En été 2 C Air extrait 2 C Air rejeté 27 C Air extrait 46 C

Plus en détail

Outillage d atelier. Consommables

Outillage d atelier. Consommables Outillage d atelier Consommables Equiper son atelier pour la climatisation Détection de fuite par rayon UV Coffret Lampe ultraviolet sans fil Ref : 420A58 Kit de détection de fuites air conditionné véhicule.

Plus en détail

FORMATIONS. IDC PRO FORMATION 2012 Page 1 CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT

FORMATIONS. IDC PRO FORMATION 2012 Page 1 CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT 2012 FORMATIONS CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT Z.A du Libraire 24100 BERGERAC Tél. : 05 53 73 32 57 / Fax : 05 53 22 77 89 www.idcpro.fr Numéro RCS : 453 989 626 - SARL A CAPITAL DE 8000 EUROS - N TVA intracommunautaire

Plus en détail

Plans API pour Garnitures Mécaniques

Plans API pour Garnitures Mécaniques Plans API pour Garnitures Mécaniques Garnitures Simples plans 01, 02, 11, 13, 14, 21, 23, 31, 32, 41 Garnitures Duales plans 52, 53A, 53B, 53C, 54 Garnitures avec Quench plans 62, 65 Garnitures Gaz plans

Plus en détail

Traitement d air et d eau Gestion des énergies

Traitement d air et d eau Gestion des énergies Traitement d air et d eau Gestion des énergies ECOENERGIE Av Jean MONNET ZI DOMITIA 30300 BEAUCAIRE Tél. 04 66 59 19 19 FAX 04 66 59 00 06 informations@ecoenergie.com LE TRAITEMENT D AIR DES PATINOIRES

Plus en détail

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Intel e B60H 1/00

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Intel e B60H 1/00 (19) (12) Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN EP 0 780 254 A1 (43) Date de publication: 25.06.1997 Bulletin 1997/26 (51) Intel e B60H 1/00

Plus en détail

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 1. Etat actuel de la situation - Cahier des charges et besoins utilisateurs prédéfinis - Parmi les différentes variantes techniques proposées, un concept a été

Plus en détail

T.Flow Hygro. Chauffe-eau thermodynamique & Ventilation hygroréglable

T.Flow Hygro. Chauffe-eau thermodynamique & Ventilation hygroréglable T.Flow Hygro Chauffe-eau thermodynamique & Ventilation hygroréglable T.Flow Hygro Jusqu à 75% d eau chaude et ventilation ultra-performant POUR MAISON INDIVIDUELLE ET HABITAT COLLECTIF Production d eau

Plus en détail

Exolia. Stratéa. Pompes à chaleur aérothermiques de 6 à 18 kw. Pompes à chaleur géothermiques de 10 à 22 kw. Crédit d impôts 50%*

Exolia. Stratéa. Pompes à chaleur aérothermiques de 6 à 18 kw. Pompes à chaleur géothermiques de 10 à 22 kw. Crédit d impôts 50%* Exolia Pompes à chaleur aérothermiques de 6 à 18 kw Stratéa Pompes à chaleur géothermiques de 10 à 22 kw Crédit d impôts 50%* * Selon conditions énumérées dans la Loi de Finances 2006 Pompes à chaleur

Plus en détail

boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable

boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable 1 boilers pompe à chaleur Midea est au niveau mondial un des plus important producteur de pompe à chaleur et de climatiseur

Plus en détail

Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur

Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur Table des Matières A. Utilisations de la vapeur et terminologie Chaleur latente,chaleur sensible La boucle vapeur Le prix de la vapeur B. Optimisation de

Plus en détail

Chaudières à vapeur à combustible

Chaudières à vapeur à combustible 1 Objectif Chaudières à vapeur à combustible Connaître les principes des chaudières à combustible. 2 Introduction La chaudière est un dispositif permettant de chauffer l'eau et de produire de la vapeur

Plus en détail

Solutions frigorifiques prêtes à l emploi à usage industriel

Solutions frigorifiques prêtes à l emploi à usage industriel Solutions frigorifiques prêtes à l emploi à usage industriel Glen Dimplex Deutschland Division refroidissement RIEDEL La division Refroidissement de RIEDEL compte plus de 40 ans d expérience dans la réfrigération

Plus en détail

L'INTERPRÉTATION DE L'ATTESTATION DE CONTRÔLE D'UNE CHAUDIÈRE

L'INTERPRÉTATION DE L'ATTESTATION DE CONTRÔLE D'UNE CHAUDIÈRE L'INTERPRÉTATION DE L'ATTESTATION DE CONTRÔLE D'UNE CHAUDIÈRE Dernière révision du document : janvier 2013 CONTEXTE En Wallonie, une nouvelle réglementation est d application depuis le 29 mai 2009 1 et

Plus en détail

!!!! Air comprimé! Michel HIRAUX! + 32 496 58 12 04! michel.hiraux@ellipse-ise.eu

!!!! Air comprimé! Michel HIRAUX! + 32 496 58 12 04! michel.hiraux@ellipse-ise.eu Michel HIRAUX + 32 496 58 12 04 michel.hiraux@ellipse-ise.eu ELLIPSE - ISE sprl rue de la Justice 47 7190 MARCHE-LEZ-ECAUSSINNES D140403A - Rev 0 Table des matières CONTEXTE ENERGETIQUE ET TECHNIQUE 6

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale STATION METEO TERMINAL EXPLOITATION (local technique) POSTE SUPERVISION (local pôle maintenance) AFFICHAGE PEDAGOGIQUE (Accueil) ACCES WEB GESTION CVC LOCAL TECHNIQUE GESTION EAU GESTION SERRE GESTION

Plus en détail

Maîtrise de l énergie dans les entreprises artisanales

Maîtrise de l énergie dans les entreprises artisanales NOTE DE VEILLE TECHNIQUE N 05 2007 SERVICE ENVIRONNEMENT Maîtrise de l énergie dans les entreprises artisanales Rédacteur :Sylvain AVRIL Approbateur : D. GOUTTEBEL Date : 03/09/07 SOURCE D INFORMATION

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

BASE / MAINTENANCE DE LA CLIMATISATION

BASE / MAINTENANCE DE LA CLIMATISATION DIAGNOSTIC Boîte de vitesses CLIMATISATION automatiques Juillet 2011 AT6 BASE / MAINTENANCE DE LA CLIMATISATION Réf : P12204_F 1 Suivi des modifications Date Page Objet de la modification 2 FORMATION TECHNIQUE

Plus en détail

SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005

SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005 SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005 1 / 13 SOMMAIRE CLASSIFICATION DES APPAREILS 3 TUYAUTERIE 4 ACCESSOIRES ET ROBINETTERIE 5 APPAREILS DE SEPARATION 6 COLONNES ET REACTEURS 7 ECHANGEURS DE CHALEUR 8 MANUTENTION

Plus en détail

Chaudières traditionnelles

Chaudières traditionnelles Gamme Chaudières Traditionnelles et Récupérateur à condensation TOTALECO Chaudières traditionnelles ATLANTIC GUILLOT offre une large gamme de chaudières acier à équiper de brûleur gaz ou fioul pour une

Plus en détail

C L I M A T I S A T I O N

C L I M A T I S A T I O N L A C L I M A T I S A T I O N La climatisation Page 1 / 22 Sarl Bac Les quatre fonctions majeures de la climatisation : Pour être efficace, le système d air conditionné d un véhicule doit contrôler quatre

Plus en détail