JOURNAL GÉNÉRAL Page : 89

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JOURNAL GÉNÉRAL Page : 89"

Transcription

1 112 Il ne faut pas oublier que les coûts réels de garantie doivent être appliqués contre la provision. Ainsi, lorsque des coûts sont engagés afin d honorer la garantie offerte à des clients, ils ne sont pas enregistrés comme une charge d exploitation. Ils sont débités contre la provision qui a été créée. C est lors de la création de la provision pour garantie qu une charge est comptabilisée. La provision étant une estimation, il se peut que les coûts réels engendrés afin de respecter les clauses de la garantie soient supérieurs ou inférieurs à ce qui avait été prévu. Afin de tenir compte de ces renseignements, l entreprise devra utiliser un grand livre auxiliaire ou avoir un compte de grand livre différent pour chaque provision qui s applique aux ventes d une année donnée. La provision pour garantie Les frais de garantie sont estimés avec le plus grand degré de précision possible en fonction de l expérience passée. À la fin de l exercice financier se terminant le 31 décembre 20X3, Motomarine atlantique inc. a inscrit une provision pour garantie de $ concernant les ventes de cet exercice financier. La provision est égale à 1 % des ventes de chaque exercice financier. La garantie est de deux ans sur les pièces et la main-d œuvre. Au cours de l exercice financier se terminant le 31 décembre, l entreprise a engagé des coûts de $ afin d honorer les garanties accordées à ses clients ayant fait des achats en 20X3. En 20X5, les coûts engagés pour ces mêmes ventes ont été de $. De plus, en 20X5 les coûts engagés pour les ventes de ont été de $ en salaires et de $ en pièces de rechange. Les ventes de l exercice terminé le 31 décembre ont été de $. M me Amélie Savard vous demande de rédiger les écritures nécessaires afin d enregistrer ces transactions. 20X3 Déc. 31 Frais de garantie ,00 Provision pour garantie (20X3) ,00 (pour enregistrer la provision pour garantie sur les ventes de l exercice) JOURNAL GÉNÉRAL Page : 89 Débit Crédit Au cours de l exercice, des frais de garantie ont dû être engagés par l entreprise.

2 118 PAR EXEMPLE Voici un exemple d une note tirée des états financiers d une entreprise du groupe Aviation inc. : Garanties de produits Les garanties de produits s échelonnent habituellement sur 1 à 5 ans, à l exception des garanties portant sur la structure des avions, qui se prolongent jusqu à 20 ans. Les variations de la provision pour garantie de produits se présentent ainsi pour les exercices 20X7 et 20X8 : Solde au 31 janvier 20X6 Charge de l exercice Variations des estimations Paiements Solde au 31 janvier 20X7 Charge de l exercice Variations des estimations Paiements Solde au 31 janvier 20X $ (27 000) ( ) $ (97 000) ( ) $ Les promotions Afin de fidéliser leurs clients, certaines entreprises leur offrent un bon de réduction applicable lors d un futur achat. Accessoires du Nord inc., dont les données font partie des états financiers consolidés de la Compagnie Transamérique inc., vend des séchoirs à cheveux, des fers plats ainsi que des appareils pour l épilation. Comme promotion, afin que les clients paient comptant plutôt que d utiliser leur carte de crédit, l entreprise accorde un bon de réduction équivalant à 2,5% des ventes lorsque l achat est payé comptant ou par carte de débit. Ces bons de réduction sont applicables lors d un prochain achat. L entreprise estime que 70% des clients utilisent leur bon de réduction et ces bons sont assimilables à de l argent comptant. Dans les secteurs d activité très concurrentiels, les entreprises mettent sur pied des campagnes de promotion : elles offrent à leurs clients des primes en argent ou en nature. Ces promotions sont souvent des points ou des bons que les clients peuvent convertir en réduction sur d autres achats. Il est alors certain qu une portion importante de ces points ou bons sera utilisée par les clients. Ce qui est incertain, ce sont le moment où ces primes seront utilisées et le montant exact de la charge qui est liée à ces activités promotionnelles. L entreprise doit assumer une charge pour ces activités. Selon le principe du rapprochement des produits et des charges, ces charges promotionnelles sont comptabilisées dans le même exercice financier que celui

3 119 LE PASSIF ESTIMATIF, LES ÉVENTUALITÉS ET LES ÉVÉNEMENTS POSTÉRIEURS À LA DATE DU BILAN des ventes. Lorsqu elles sont importantes et qu il est possible d en déterminer le montant par une estimation raisonnable, on doit inscrire un passif, c est-à-dire une provision pour promotion. Cette provision correspond au montant des coûts promotionnels estimatifs que l entreprise aura à payer. L estimation de la provision promotionnelle est souvent fondée sur les frais promotionnels des exercices antérieurs. Au cours de l exercice financier se terminant le 31 décembre, Accessoires du Nord inc. a réalisé des ventes au comptant pour une somme de $ plus les taxes applicables. Lors de ces ventes, des clients ont utilisé pour $ de bons de réduction. Le solde de la provision pour promotion au 31 décembre 20X3 était de ,50 $. Nous allons donc enregistrer, en une seule écriture, les ventes de l exercice. 3 SAVIEZ-VOUS QUE Lorsqu un achat est réglé en partie avec des bons de réduction, la somme en cause est considérée comme de l argent comptant, et les taxes à la consommation sont calculées sur le montant total de la vente. Les frais de promotion sont enregistrés lors de la régularisation de fin d exercice. JOURNAL GÉNÉRAL Page : 32 Débit Crédit Déc. 31 Banque opérations ,84 Provision pour promotion ,00 TPS à payer ,80 TVQ à payer ,04 Ventes ,00 (pour enregistrer les ventes au comptant de l exercice financier) En ce qui a trait aux ventes de l exercice, un certain nombre de bons de réduction ont été accordés aux acheteurs : $ 2,5 % = ,90 $. Comme 70 % de ces bons seront éventuellement présentés afin d obtenir la réduction proposée, nous devons enregistrer cette dette en date de la fin de l exercice financier de l entreprise.

4 120 Déc. 31 Frais de promotion ,23 Provision pour promotion ,23 (pour enregistrer la provision pour frais de promotion : $ 2,5 % 70 % = ,23 $) JOURNAL GÉNÉRAL Page : 34 Débit Crédit Voyons maintenant l impact de ces transactions dans le compte de passif Provision pour promotion: PROVISION POUR PROMOTION ,50 20X3 Déc. 31 Déc , , ,73 Déc. 31 Déc. 31 La provision pour promotion Pendant certaines campagnes de promotion, Ski et planche extrêmes inc. vend des ensembles de ski ou de planche à neige, et offre aux clients qui achètent pour 500$ et plus, une réduction de 50$ applicable sur un achat subséquent de plus de 200$. Les clients disposent d un an pour utiliser ce coupon donnant droit à une réduction du prix de vente. La distribution des coupons aux clients s est terminée le 31 décembre. Ainsi, chaque fois que l entreprise réalise une vente de 500 $ et plus, elle contracte une dette de 50 $ si les conditions précisées sont remplies. À la fin de l exercice se terminant le 31 décembre, l entreprise connaît déjà une partie des coûts liés à cette promotion étant donné que certains clients ont déjà utilisé leur coupon de réduction. Lorsqu ils les utilisent dans l exercice où ils ont été attribués on débite alors la charge Frais de promotion. Depuis le début de la promotion jusqu au 31 décembre, 210 clients de Ski et planche extrêmes inc. ont déjà profité de leur coupon de réduction sur des ventes totales, avant la réduction et avant les taxes, de 89245,67$. Nous allons donc enregistrer, en une seule écriture, les ventes de l exercice terminé le 31 décembre pour lesquelles le client a utilisé le coupon de réduction. Les ventes sont comptabilisées normalement lorsque le client ne présente pas de coupon de réduction.

5 121 LE PASSIF ESTIMATIF, LES ÉVENTUALITÉS ET LES ÉVÉNEMENTS POSTÉRIEURS À LA DATE DU BILAN SAVIEZ-VOUS QUE Lorsqu un achat est réglé en partie avec des coupons de réduction, la TPS et la TVQ sont calculées sur le montant de la vente diminué du coupon de réduction. La vente de l article est comptabilisée au prix courant. Les 50 $ applicables sont alors considérés comme des frais de promotion. JOURNAL GÉNÉRAL Page : 35 Débit Crédit Déc. 31 Banque opérations ,17 Frais de promotion ,00 TPS à payer 3 937,28 TVQ à payer 6 201,22 Ventes ,67 (pour enregistrer les ventes sur lesquelles des bons de réduction ont été accordés ; Provision pour promotion : $ = $ ; TPS à payer : [89 245,67 $ $] 5 % = 3 937,28 $; TVQ à payer : [89 245,67 $ $ ,28 $] 7,5 % = 6 201,22 $) 3 Depuis le début de la promotion jusqu au 31 décembre, 856 coupons ont été distribués aux clients qui ont fait des achats de plus de 500 $. Comme 210 coupons ont déjà été présentés, il y en a encore 646 en circulation. L entreprise évalue que seulement 55 % des coupons encore en circulation seront présentés. La régularisation ci-dessous sera inscrite au journal général en date du 31 décembre. Cette écriture permet d enregistrer les coupons de réduction qui seront probablement utilisés au cours de l exercice subséquent. JOURNAL GÉNÉRAL Page : 36 Débit Crédit Déc. 31 Frais de promotion ,00 Provision pour promotion ,00 (pour enregistrer la provision pour promotion relative aux bons de réduction de 50 $ : = $ 55 % = $)

6 122 À VOUS DE JOUER! 1 Enregistrez La société Alpha ltée distribue des bons de réduction (des dollars Alpha) équivalant à 3 % du prix des biens achetés au comptant. Par expérience, la société sait que les clients utilisent 85 % des bons. Le 1 er mai, Alpha ltée avait réalisé des ventes au comptant de $ plus les taxes, et remis des bons de réduction pour une valeur de 1 513,50 $. Une partie de ces ventes, soit 450 $, avait été payée avec des bons. d abord cette transaction en date du 1 er mai. JOURNAL GÉNÉRAL Page : 134 Débit Crédit 2 Vous devez de plus enregistrer la provision pour garantie relative aux ventes de cette journée. JOURNAL GÉNÉRAL Page : 134 Débit Crédit

7 128 Il existe différentes situations où une entreprise devrait comptabiliser un passif éventuel en lien avec une incidence environnementale. Nous n en nommerons que quelques-unes : L achat d un terrain contaminé ; Une poursuite engagée contre l entreprise relativement à un site contaminé ; Un ordre de décontaminer un bâtiment ; Des travaux à exécuter pour éviter la migration de contaminants ; Des travaux à exécuter afin d éviter la dispersion de contaminants dans l air ; La décontamination d une décharge lors de sa fermeture. M me Amélie Savard constate que la Compagnie Transamérique inc. vient de se porter acquéreur d un site d enfouissement. Selon les ententes prises avec les différents gouvernements et le contrat, le site devra être totalement décontaminé lors de sa fermeture, dans 20 ans. Les spécialistes consultés évaluent les coûts de décontamination à environ cinq millions de dollars. Une charge relative aux coûts de décontamination devra alors être comptabilisée chaque année, et il en résultera la création d un passif éventuel. L écriture au 31 décembre sera la suivante et, à moins que les coûts soient réévalués à la hausse, l écriture annuelle demeurera la même: JOURNAL GÉNÉRAL Page : 59 Débit Crédit Déc. 31 Frais de décontamination ,00 Passif environnemental ,00 (pour enregistrer la décontamination après 20 ans du site d enfouissement : $ 20 ans = $) MISE EN GARDE Lorsqu on constate que les coûts de décontamination seront plus élevés que prévu, à cause entre autres de l inflation, on doit ajuster le passif éventuel. Lorsque les coûts de décontamination seront effectivement engagés, on débitera le compte Passif environnemental. Lors de la fermeture du site d enfouissement dans 20 ans, 5 $ M aura été considéré comme Frais de décontamination.

8 135 LE PASSIF ESTIMATIF, LES ÉVENTUALITÉS ET LES ÉVÉNEMENTS POSTÉRIEURS À LA DATE DU BILAN 02 Les Véhicules récréatifs Perrier inc. fabriquent un véhicule tout-terrain à six roues motrices dont la conduite est hélicoïdale. Le prix de vente de ce véhicule, selon l équipement choisi par l acheteur, se situe entre $ et $. La garantie offerte est de deux ans sur les pièces et la main-d œuvre. La garantie moyenne pour chaque unité vendue coûte à l entreprise 450 $ en pièces et maind œuvre. Au cours de l année, Les Véhicules récréatifs Perrier inc. ont vendu unités. Les ventes de 20X5 ont été de unités, et de pour 20X6. Les coûts de garantie ci-après ont dû être engagés pour ces unités. Pièces Main-d œuvre Total (ventes de ) $ $ 20X5 (ventes de ) $ $ 20X5 (ventes de 20X5) $ $ 20X6 (ventes de ) $ $ 20X6 (ventes de 20X5) $ $ 20X6 (ventes de 20X6) $ $ 3 TRAVAIL À FAIRE a) Rédiger l écriture pour enregistrer la provision de garantie sur les ventes de, 20X5 et 20X6. b) Enregistrer les écritures nécessaires à la comptabilisation des frais de garantie pour les années, 20X5 et 20X6 en tenant compte du fait que la maind œuvre a été comptabilisée dans le compte Salaires et que l entreprise a suffisamment de pièces de rechange en stock. Les promotions 03 Métrobec inc. distribue de porte en porte, dans certains quartiers, des coupons de réduction de 1 $ applicables à l achat d un poulet cuit sur place au prix de 6,50 $ (plus les taxes). Au début du mois de mai 20X5, le solde Provision pour promotion était de 425 $. Au cours du mois de mai, on a distribué pour $ de coupons de réduction, mais, par expérience, on peut affirmer que seulement 15 % des clients présentent leur coupon lors d un achat. Au cours de ce mois, on a vendu 565 poulets, et des clients ont présenté pour 325 $ de coupons. Note On vous demande de tenir compte des taxes à la consommation. TRAVAIL À FAIRE Enregistrer les écritures nécessaires pour le mois de mai et présenter le compte en T de la provision pour promotion en tenant pour acquis que les ventes sont au comptant. 04 Québec Pneus inc. remet à ses clients qui paient comptant un bon équivalant à 2,5 % de leur achat. Le bon de réduction est applicable lors d un prochain achat et est valide pour un an. L entreprise estime que 55 % des bons seront présentés dans le délai prescrit. Au début du mois de septembre 20X6, le solde Provision pour promotion était de $. Au cours de ce mois, on a effectué pour $ de ventes au comptant, plus les taxes ; durant le même mois, des bons valant 1 865,42 $ ont été présentés. TRAVAIL À FAIRE Enregistrer les écritures nécessaires pour le mois de septembre et présenter le compte en T de la provision pour promotion en tenant compte du fait que les ventes sont au comptant.

9 137 LE PASSIF ESTIMATIF, LES ÉVENTUALITÉS ET LES ÉVÉNEMENTS POSTÉRIEURS À LA DATE DU BILAN Les événements postérieurs à la date du bilan 07 La compagnie Les Enfouissements sanitaires Desmarais inc. vous fournit les renseignements ci-dessous avant de dresser ses états financiers en date du 31 décembre 20X7 ; elle vous demande votre avis sur le traitement approprié pour chaque situation : a) Le 15 janvier 20X8, vous apprenez que Lavalon ltée, un important client du site d enfouissement, vient de déclarer faillite. Au 31 décembre 20X7, la provision pour créances douteuses ne tenait pas compte de la créance de $ de Lavalon ltée. L entreprise ne prévoit pas récupérer plus de 10 % de la créance. b) Le 21 janvier 20X8, un incendie a complètement détruit le garage d entretien des véhicules et aucune assurance incendie ne couvrait cet actif. Le coût de ce garage était de $ et son amortissement cumulé était de $. Il en coûtera $ pour le reconstruire. c) Le 15 janvier 20X8, le conseil d administration a pris la décision d acheter un nouveau centre d enfouissement, et, pour ce faire, l entreprise procédera à une émission d actions privilégiées afin de faire l achat d un nouveau site d enfouissement. d) L entreprise a commandé, aux États-Unis, les tracteurs nécessaires au compactage des déchets. L achat de $ est payable en dollars américains, et, lorsque la commande a été placée et reçue en 2007, le taux de change était de 1,0125. Lors de la réception de la facture, payable à la livraison, le taux de change était descendu à 99,345. e) Le 31 janvier, tout juste avant la fermeture du dossier de vérification, l entreprise a été avisée qu un recours collectif de 25 millions de dollars avait été déposé afin d obtenir des compensations pour les résidants du quartier limitrophe, qui, semble-t-il, sont incommodés par le bruit et l odeur émanant du site d enfouissement. Le conseiller juridique de l entreprise étudie le dossier, mais, à l heure actuelle, il semble que l entreprise n aura pas à verser de compensation puisqu elle avait obtenu tous les permis nécessaires à l implantation du site d enfouissement TRAVAIL À FAIRE Enregistrer un passif éventuel ou rédiger une note à joindre aux états financiers de la compagnie Les Enfouissements sanitaires Desmarais inc., en date du 31 décembre 20X7, concernant les situations mentionnées ci-dessus. Il est à noter que le vérificateur a terminé la préparation de son dossier de vérification le 4 février 20X8. La compagnie Ressources renouvelables inc. fait de la recherche afin de mettre au point des substituts à l essence et au diesel pour favoriser le fonctionnement écologique des véhicules à moteur. Elle vous fournit les renseignements ci-dessous avant de dresser ses états financiers en date du 31 décembre 20X3 ; elle vous demande votre avis sur le traitement approprié pour chaque situation : a) Le laboratoire de recherche a subi un incendie le 3 janvier. Le bâtiment était suffisamment assuré, mais le responsable des assurances avait oublié de souscrire une assurance pour le matériel de recherche. L entreprise n est pas à même actuellement d évaluer le coût de remise en fonction de ce matériel. b) Un avis de poursuite de $ a été reçu le 22 janvier. Un concurrent affirme que l entreprise a copié un de ses brevets. Le conseiller juridique affirme qu une telle preuve est difficile à faire et que la poursuite devrait être déboutée lors d un procès. c) Une émission d obligations de 2,5 millions de dollars a été approuvée par le conseil d administration lors de sa réunion mensuelle du 24 janvier.

9 Le passif à long terme

9 Le passif à long terme 9 Le passif à long terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments qui composent le passif à long terme 1 Les emprunts obligataires

Plus en détail

Guide de comptabilité

Guide de comptabilité Guide de comptabilité Copyright 2006 Sage Accpac International, Inc. Tous droits réservés. Le logo Sage Software, le logo Simple Comptable, Simple Comptable, SimplyCARE et SimplyNet sont des marques de

Plus en détail

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas.

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas. Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 8 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 134 Remplacer l exercice E6 par le suivant. E6. L écriture d ajustement à partir de l information tirée du rapprochement bancaire Le comptable

Plus en détail

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif)

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) Plans comptables PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) ACTIF Actif à court terme Banque opérations 1010 Dépôts à terme 1040 Titres négociables 1050 Placements temporaires obligations

Plus en détail

2LES CRÉANCES ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCE

2LES CRÉANCES ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCE 2LES CRÉANCES Après l étude de ce chapitre, l étudiant pourra définir les créances et évaluer les comptes clients. Il saura établir les différentes façons de financer les créances, c est-à-dire d obtenir

Plus en détail

8 Le passif à court terme

8 Le passif à court terme 8 Le passif à court terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments composant 1 le passif à court terme Les dettes dont le montant

Plus en détail

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats,

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Comptabilité Générale - Résumé blocus 08 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Fonds de tiers = Provisions + Dettes. Fonds de tiers à long terme = Provisions + Dettes à plus d un an. Capitaux

Plus en détail

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 1 2.10 Le Bon Vieux Temps inc 2 Fondée par M. Honoré Tremblay le 1 er octobre 20-2, la société Le Bon Vieux Temps inc. est une entreprise qui se spécialise dans la vente de meubles

Plus en détail

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères RÉSUMÉ DU MODULE 8 La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères Le module 8 porte sur la conversion et la consolidation des états financiers d une filiale résidente d

Plus en détail

1 La régularisation des comptes

1 La régularisation des comptes 1 La régularisation des comptes Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le principe de l indépendance 1 des exercices L exercice comptable et

Plus en détail

Exercice 3.21. Événements postérieurs à la date du bilan. Problèmes et solutions

Exercice 3.21. Événements postérieurs à la date du bilan. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 3.21 Événements postérieurs à la date du bilan Q.1- Quel est le traitement comptable approprié pour un événement qui se produit après la fin d un exercice financier? Q.2- Quel

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

Les sociétés par actions

Les sociétés par actions CHAPITRE 9 Les sociétés par actions chap. 9, n o 1 a) ARCOBEC INC. 20X5 Juill. 01 Banque opérations 100 000,00 ordinaire 100 000,00 (pour enregistrer l émission de 1 000 actions ordinaires à Annie Lavoie)

Plus en détail

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE chap. 2, n o 13 (suite) 19 20X4 01 21 Comptes fournisseurs 4 8 0 80 Fournitures de bureau utilisées 41800 TPS à recevoir 2926 TVQ à recevoir 3354 (retour de fournitures

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

6 Les immobilisations

6 Les immobilisations 6 Les immobilisations Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Quelques notions relatives à l ensemble 5 des immobilisations Les immobilisations

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Présenté par: Marylène Paquet Caisse Centrale Desjardins 418-634-5775 poste 235 Sophie Fortin, M.Sc., CA Samson Bélair/Deloitte

Plus en détail

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas Mise à jour 2008 1 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 325 Remplacer l exercice E1, no. 5. par le suivant. E1. Choix multiples 5. Lors de la restructuration d une dette à long terme au moyen de la remise d éléments

Plus en détail

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 COMMUNIQUÉ QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 TSX-SMF PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 Montréal, Québec, le 21 avril 2004 SEMAFO (TSX SMF)

Plus en détail

5 La comptabilisation des opérations

5 La comptabilisation des opérations 5 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Une vue d ensemble des états financiers

Plus en détail

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme consiste à améliorer la pertinence, la fiabilité et la comparabilité de l information

Plus en détail

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE À la fin de l'exercice financier, il faut examiner tous les comptes de la balance de vérification afin de déterminer lesquels nécessitent un ajustement.

Plus en détail

7 Les titres de placement

7 Les titres de placement 7 Les titres de placement Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les caractéristiques 1 des titres de placement de l entreprise Le traitement

Plus en détail

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES 1 - DISPOSITIONS GENERALES 2 - COMPTABILISATION DE L ENGAGEMENT 3 - COMPTABILISATION AU BILAN 4 - CONVERSION DES OPERATIONS EN DEVISES 5 - COMPTABILISATION DES RESULTATS

Plus en détail

Comptabilité-Notes théoriques, problèmes et solutions (Version 2.15, le 12 janvier 2015)

Comptabilité-Notes théoriques, problèmes et solutions (Version 2.15, le 12 janvier 2015) Ce document est sur le Web dans l'espoir qu'il aidera à mieux faire comprendre la comptabilité. Comptabilité-Notes théoriques, problèmes et solutions (Version 2.15, le 12 janvier 215) Pierre Véronneau,

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3 3 L encaisse Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments constitutifs 1 de l encaisse La gestion de l encaisse 1 Le contrôle interne

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC.

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. Premier trimestre terminé le 30 novembre 2005 Les états financiers consolidés joints ont été préparés par la direction de Alphinat Inc. et n ont pas été examinés

Plus en détail

Fusion et consolidation RFC - Réflexion -comptabilité - Décembre 2010-438 p. 44-48

Fusion et consolidation RFC - Réflexion -comptabilité - Décembre 2010-438 p. 44-48 Fusion et consolidation RFC - Réflexion -comptabilité - Décembre 2010-438 p. 44-48 Résumé de l article Les regroupements d entreprises peuvent se traduire en comptabilité par une fusion régie par le règlement

Plus en détail

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 12 : IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse)

Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse) CHAPITRE 2 L encaisse chap. 2, n o 1 LES PUBLICITÉS TRANS-QUÉBEC Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse)

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

GMF. Guide comptable et fiscal. Pour techniciens comptables des GMF. Équipe des GMF

GMF. Guide comptable et fiscal. Pour techniciens comptables des GMF. Équipe des GMF GMF Guide comptable et fiscal Pour techniciens comptables des GMF Équipe des GMF NOTE POUR LES LECTEURS Ceci n est un guide et ne remplace pas toute information qui pourrait émaner du ministère du Revenu

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Les normes IFRS et PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre de

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Concours d entrée en Economie, printemps 2010 Nom: Prénom: Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Points Obtenus Points Maximum Exercice 1 27 Exercice 2 15 Exercice 3 10 Exercice 4

Plus en détail

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients :

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients : LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES I. Les ventes A) La facture de doit La facture de doit est établie par un fournisseur pour constater la créance sur le client, suite à une vente. C est donc la traduction d

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES COURS DE GESTION ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 INTERVENANT : Isabelle Kei Boguinard THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT SENS ET PORTEE DE L ETUDE

Plus en détail

Notes complémentaires aux états financiers consolidés

Notes complémentaires aux états financiers consolidés Notes complémentaires aux états financiers consolidés Note 1 Description des activités Pour les exercices terminés les 30 septembre 2010, 2009 et 2008 (les montants des tableaux sont en milliers de dollars

Plus en détail

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC.

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. États financiers consolidés de GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 États consolidés des résultats Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 2013 2012 $ $ Produits

Plus en détail

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères 11 170.511 Annexe 1: Plan comptable: bilan Les groupes de matières de 1 à 4 chiffres ont une portée obligatoire générale. Les groupes de matières de 5 chiffres indiqués ci-dessous sont obligatoires. 5

Plus en détail

COMPTABILITÉ Édition Collégiale

COMPTABILITÉ Édition Collégiale COMPTABILITÉ Édition Collégiale Table des matières Introduction... 1 Mandat... 1 Amortissement... 2 Recherche et développement... 2 De petits travaux de menuiserie... 2 Attribuer des bonis... 3 Un nouveau

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

Modalités du programme de remises de la carte Cartomobile MD CIBC à l intention des titulaires de la carte Cartomobile CIBC World MasterCard MC

Modalités du programme de remises de la carte Cartomobile MD CIBC à l intention des titulaires de la carte Cartomobile CIBC World MasterCard MC Modalités du programme de remises de la carte Cartomobile MD CIBC à l intention des titulaires de la carte Cartomobile CIBC World MasterCard MC 1. COMMENT PEUT ON OBTENIR DES REMISES DE LA CARTE CARTOMOBILE?

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

Le présent chapitre se divise en deux parties. Dans la première (A), nous nous intéresserons

Le présent chapitre se divise en deux parties. Dans la première (A), nous nous intéresserons Chapitre 14 A. Réévaluation intégrale des actifs et des passifs B. Faillite et mise sous séquestre Objectifs d apprentissage Après avoir étudié ce chapitre, l étudiant devrait pouvoir : décrire les conditions

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Objectif L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des impôts sur le résultat. La question principale en matière

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

PLAN COMPTABLE ET ÉTATS FINANCIERS POUR COMPTABILITÉ DE GESTION

PLAN COMPTABLE ET ÉTATS FINANCIERS POUR COMPTABILITÉ DE GESTION PLAN COMPTABLE ET ÉTATS FINANCIERS POUR COMPTABILITÉ DE GESTION Direction du développement des entreprises Préparé par Louis Faucher et Jacques Villeneuve Conseillers en gestion Publié par la Direction

Plus en détail

États financiers. du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014

États financiers. du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014 États financiers du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014 KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (613) 212-KPMG (5764) Bureau 1800 Télécopieur (613) 212-2896 150, rue Elgin Internet www.kpmg.ca

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Intervenants Janin AUDAS, vice-président de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Ouvrage collectif d un groupe de travail de l Association nationale des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion.

Ouvrage collectif d un groupe de travail de l Association nationale des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion. Ouvrage collectif d un groupe de travail de l Association nationale des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion Normes IAS/IFRS Que faut-il faire? Comment s y prendre?, 2004 ISBN : 2-7081-3063-3

Plus en détail

CREANCES ET DETTES EN MONNAIES ETRANGERES

CREANCES ET DETTES EN MONNAIES ETRANGERES CREANCES ET DETTES EN MONNAIES ETRANGERES Objectif(s) : o o o Evaluation des créances et dettes libellées en monnaies étrangères, Traitements comptables : facturation, fin d'exercice, règlement, Conséquences

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS L AUTORITÉ CANADIENNE POUR LES ENREGISTRE MENTS INTERNET

ÉTATS FINANCIERS L AUTORITÉ CANADIENNE POUR LES ENREGISTRE MENTS INTERNET ÉTATS FINANCIERS L AUTORITÉ CANADIENNE POUR LES ENREGISTRE MENTS INTERNET Exercices clos les 31 mars 2014 et 2013 États financiers Page Rapport des auditeurs indépendants 1-2 État de la situation financière

Plus en détail

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7//09 7:31 PM Page 475 Chapitre : Les placements Les placements Les sujets abordés pour chacun des travaux suggérés Dans tous les exercices et problèmes, nous calculons

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen Porrentruy Gestion financière - SED3 EXAMEN Session Juin 2013 Gestion financière Donnée de l examen Nom : Prénom : Durée : 160 minutes (2 heures 40 minutes) Matériel autorisé : Calculatrice non programmable

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES V2.0 Page 1 sur 117 DESTINATAIRES Nom Direction M. Litvan FCE 6 ème Sous-direction M. Soulié FCE 7 ème Sous-direction

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.)

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) 31 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des revenus et dépenses et de l actif net... 3 État de

Plus en détail

FINANCIERS CONSOLIDÉS

FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ET NOTES ANNEXES RESPONSABILITÉ À L ÉGARD DE LA PRÉSENTATION DE L INFORMATION FINANCIÈRE 102 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 103 Comptes consolidés de résultat 103 États consolidés

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL STATISTIQUE CANADA 15 FÉVRIER 2002 1 MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

GAZIFÈRE INC. NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS DE L EXERCICE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2001

GAZIFÈRE INC. NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS DE L EXERCICE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2001 1. SOMMAIRE DES CONVENTIONS COMPTABLES IMPORTANTES La société est une entreprise de services publics à taux de rendement réglementé qui assure la distribution de gaz naturel à une clientèle formée de clients

Plus en détail

NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Exercices clos les 31 décembre 2014 et 2013 1. ENTITÉ PRÉSENTANT L INFORMATION FINANCIÈRE

NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Exercices clos les 31 décembre 2014 et 2013 1. ENTITÉ PRÉSENTANT L INFORMATION FINANCIÈRE 1. ENTITÉ PRÉSENTANT L INFORMATION FINANCIÈRE Société DH («D+H»), anciennement Société Davis + Henderson, est une société domiciliée au Canada. Son siège social est situé au 939, Eglinton Avenue East,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS La classe 1 comprend les comptes du capital propre, des réserves et provisions, et ceux des avances et emprunts à plus d un an, dont

Plus en détail

INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers

INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers POUR LES EXERCICES TERMINÉS LES 31 DÉCEMBRE 2012 ET 2011 1 RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION RELATIVEMENT AUX ÉTATS FINANCIERS Les états financiers d'intema Solutions

Plus en détail

L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT

L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT La plupart des actifs immobilisés se déprécient avec le temps, l'usage ou le changement des techniques Ces diminutions de valeur ne peuvent être saisies que globalement une fois par an,

Plus en détail

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS POUR UNE PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (PME) préparé par François BROUARD, DBA, CA Eric Sprott School of Business Carleton University 1125 Colonel By Drive,

Plus en détail

Relatif au traitement comptable des obligations imposées par le règlement européen n 1907/2006 REACH

Relatif au traitement comptable des obligations imposées par le règlement européen n 1907/2006 REACH CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION DE L AVIS N 2009-13 DU 1 er OCTOBRE 2009 Relatif au traitement comptable des obligations imposées par le règlement européen n 1907/2006 REACH Sommaire

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Service de fourniture de gaz naturel Service de gaz de compression

Service de fourniture de gaz naturel Service de gaz de compression Les services de fourniture et de gaz de compression de gaz naturel et de gaz de compression EN BREF Service de fourniture de gaz naturel Le service de fourniture de gaz naturel correspond à la fourniture

Plus en détail

Notes afférentes aux états financiers consolidés pour l exercice terminé le 31 mars 2014

Notes afférentes aux états financiers consolidés pour l exercice terminé le 31 mars 2014 Notes afférentes aux états financiers consolidés pour l exercice terminé le 31 mars 2014 (En milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) 1. Renseignements généraux À titre de radiodiffuseur

Plus en détail

ÉCRITURES COMPTABLES...3 POSTES COMPTABLES DES AGENTS...6. 1 Montant fixe...7 2 À Pourcentage fixe...8 3 Rétribution variable...8 FACTURE...

ÉCRITURES COMPTABLES...3 POSTES COMPTABLES DES AGENTS...6. 1 Montant fixe...7 2 À Pourcentage fixe...8 3 Rétribution variable...8 FACTURE... LUCIE ET SIMPLE COMPTABLE...2 ÉCRITURES COMPTABLES...3 POSTES COMPTABLES COMPAGNIE...4 POSTES COMPTABLES DES AGENTS...6 GESTION DES RÉTRIBUTIONS...7 1 Montant fixe...7 2 À Pourcentage fixe...8 3 Rétribution

Plus en détail

PROJET REGROUPEMENTS D ENTREPRISES PHASE II

PROJET REGROUPEMENTS D ENTREPRISES PHASE II PROJET REGROUPEMENTS D ENTREPRISES PHASE II Ces transparents sont fondés sur les conclusions préliminaires de l IASB telles qu elles ont été rendues publiques sur le site de l IASB. Le Board peut à tout

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée»)

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») 31 décembre 2014 Table des matières Rapport de l auditeur indépendant... 2 États consolidés de la situation financière...

Plus en détail

SECTION 3 : OPERATIONS DE CESSION D ELEMENTS D ACTIF

SECTION 3 : OPERATIONS DE CESSION D ELEMENTS D ACTIF SECTION 3 : OPERATIONS DE CESSION D ELEMENTS D ACTIF 1 - DEFINITIONS DES OPERATIONS DE CESSION D ELEMENTS D ACTIF 2 - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX CESSIONS PARFAITES 3 - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX PENSIONS

Plus en détail

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2013 ÉTATS FINANCIERS TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE L AUDITEUR INDÉPENDANT 3 et 4 ÉTATS FINANCIERS État de la situation financière 5 État des résultats 6 État de la variation

Plus en détail

Comprendre les frais sur remboursement anticipé

Comprendre les frais sur remboursement anticipé Comprendre les frais sur remboursement anticipé Pour choisir un type d hypothèque, vous devez tenir compte de nombreux facteurs. Voulez-vous une hypothèque à court ou à long terme? À taux fixe ou variable?

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 OBJECTIF 01 - La Norme Comptable Tunisienne NC 15 relative aux opérations en monnaies étrangères définit les règles

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition RÉSUMÉ DU MODULE 4 La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition Le module 4 porte sur l utilisation de la méthode de l acquisition pour comptabiliser et présenter les filiales entièrement

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration.

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration. TROCCA Table Régionale des Organismes Communautaires Chaudière - Appalaches Politique de gestion Voici une liste de points jugés importants pour la gestion de l organisme. La plupart se rapportent à la

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement

Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement Dans le cadre des efforts soutenus du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA I- La comptabilisation de la tva collectée C est une facture normale. Pour indiquer la TVA collectée, le fournisseur utilise le compte 44571 TVA collectée. II- TVA déductible

Plus en détail