Direction et organisation Comité de placement Distribution du revenu net en Politique d investissement Commissions...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Direction et organisation... 2. Comité de placement... 2. Distribution du revenu net en 2009... 3. Politique d investissement... 4. Commissions..."

Transcription

1 SYNCHRONY INSTITUTIONAL FUND Synchrony Finest of LPP Bonds A, B Rapport annuel au 30 juin 2009 Table des matières Direction et organisation Comité de placement Distribution du revenu net en Politique d investissement Commissions Offices de dépôt Calcul et évaluation de la valeur nette d inventaire GIPS Informations générales Rapport de performance Attestation de conformité aux GIPS Rapport de l organe de révision Direction de fonds depuis 1970 Quai de l Ile 17 Case postale 2251 CH-1211 Genève 2 Rue du Maupas 2 Case postale 6249 CH-1002 Lausanne

2 Unité de compte du fonds: CHF Page 2 Direction et organisation Conseil d administration Christopher PRESTON Président Président de la Direction générale Banque Piguet & Cie SA Christian PELLA Vice-président Premier conseiller juridique, BCV Jean-Daniel JAYET Membre Directeur, BCV Christian BEYELER Membre Directeur, Gérifonds SA Christian CARRON Membre Directeur adjoint, Gérifonds SA Organe de révision KPMG SA 14, chemin De-Normandie, 1206 Genève Comité de placement Pierre Weiss, président, BCGE Asset Management Christian Carron, vice-président, Gérifonds SA Anick Baud-Woodtli, membre, BCGE Asset Management Marc Riou, membre, BCGE Asset Management Samuel Fauche, membre, BCGE Asset Management (jusqu au ) Sylvain Rossier, membre, BCGE Asset Management (depuis le ) Société de direction Gérifonds SA Rue du Maupas 2, case postale Lausanne Christian BEYELER, directeur Christian CARRON, directeur adjoint Nicolas BIFFIGER, sous-directeur Bertrand GILLABERT, sous-directeur Banque dépositaire BCV, Lausanne Distributeurs Banque Cantonale de Genève, Genève Banque Cantonale Vaudoise, Lausanne Toutes les autres banques cantonales AAM Privatbank SA, Berne Adler & Co Privatbank SA, Zurich Banque Coop SA, Bâle Banque Franck, Galland & Cie SA, Genève Banque Heritage, Genève Banque Leumi (Suisse) SA, Zurich Banque Maerki Baumann & Co SA, Zurich Banque Pasche SA, Genève Banque Piguet & Cie SA, Yverdon-les-Bains Banque Privée Espirito Santo SA, Lausanne Banque Sal. Oppenheim jr. & Cie (Suisse) SA, Zurich Cornèr Banca SA, Lugano Crédit Agricole (Suisse) SA, Genève Credit Suisse, Zurich Hyposwiss Private Bank Genève SA, Genève Hyposwiss Privatnank SA, Zurich Hypothekarbank Lenzburg, Lenzburg IFP Fund Management SA, Pully Lienhardt & Partner Privatbank Zurich SA, Zurich PKB Privatbank SA, Lugano Privatbank Bellerive SA, Zurich Privatbank Von Graffenried SA, Berne Swisscanto Gestion de Fonds SA, Berne Domiciles de souscription et de paiement Banque Cantonale de Genève, Genève BCV, Lausanne Gestion du fonds Gérifonds SA a délégué la gestion du fonds SYNCHRONY INS- TITUTIONAL FUND à la Banque Cantonale de Genève.

3 Unité de compte du fonds: CHF Page 3 Distribution du revenu net en 2009 Date ex: 21 octobre 2009 Date de paiement: 26 octobre 2009 Distribution des revenus aux porteurs de parts domiciliés en Suisse à Fiscalité l étranger européenne N o de Coupon Monnaie Montant 35% impôt Montant Montant TID-CH TID-UE valeur N o brut anticipé net brut/net Finest of LPP Bonds A CHF Finest of LPP Bonds B CHF

4 Unité de compte du fonds: CHF Page 4 Politique d investissement Rétrospective Le 15 septembre 2008, la communauté financière apprenait avec stupeur la faillite d une des plus grandes banques d affaires américaines, Lehman Brothers. Cela a déclenché une paralysie des crédits bancaires, provoquant une récession sévère. Face à cette crise, les gouvernements et les banques centrales ont mis en œuvre des moyens exceptionnels pour stabiliser le système financier et relancer l économie. Des montants colossaux ont été injectés pour recapitaliser les institutions financières, garantir le refinancement des banques et créer des structures de «portage» d actifs invendables sur le marché. Les taux d intérêt ont également été abaissés de manière drastique, proche de zéro, pour encourager le crédit et l investissement. Malgré tous ces efforts, les économies des pays développés sont entrées en récession au second semestre Les licenciements ont fortement augmenté et la consommation a chuté. La conséquence a été un fort recul du prix des matières premières, notamment celui du pétrole. Après avoir atteint des sommets en juillet dernier, le cours du baril s est écroulé, passant de plus de 140 à moins de 30 dollars en décembre. Avec la baisse du prix des matières premières, les risques inflationnistes ont disparu, permettant aux Banques centrales de mener des politiques expansives agressives. Depuis le début 2009, les investisseurs semblent retrouver un certain optimisme suite à la publication de statistiques économiques qui font penser que le pire est peut-être derrière nous. Les trois derniers mois ont vu les marchés financiers fortement rebondir après avoir atteint les plus bas niveaux observés en Cependant, il faut rester prudent car la tendance pourrait à nouveau s inverser à la moindre mauvaise nouvelle. Evolution du compartiment Durant la période sous revue, la VNI de la classe A a enregistré une hausse de 7.43%, celle de la classe B de 7.14% tandis que l indice de référence (SBI AAA-A) progressait de 7.14%. Sur la période, les emprunts des débiteurs étrangers en francs suisses ont largement sous-performé les emprunts des débiteurs suisses +9.38% pour le SBI Domestic AAA-A contre % pour le SBI Foreign AAA-A. Malgré la sous-pondération des emprunts de débiteurs étrangers dans le fonds (30% vs 50% dans l indice), le fonds réalise une performance proche de son indice, grâce à la sélection rigoureuse des obligations qui le constituent. Evolution du nombre de parts Entre le 30 juin 2008 et le 30 juin 2009, le nombre de parts (A + B) a reculé de à parts, ce qui représente une diminution d environ 19%. Perspectives Taux courts La situation économique de la Suisse (récession profonde et inflation négative) amène la Banque Nationale Suisse à mener une politique monétaire extrêmement accommodante. Aucun danger d inflation ne se profile à l horizon pour l instant et à moyen terme. Dans ce contexte, le Libor 3 mois en francs suisses devrait se maintenir aux alentours de 0.3% durant l ensemble de l année 2009 et probablement aussi durant une partie de l année Une remontée graduelle des taux courts en francs suisses pourrait avoir lieu à partir du second semestre 2010, lorsque le danger de déflation sera écarté. Une normalisation des taux courts suisses, entre 1.5% et 2%, n est pas attendue avant fin Taux longs La pente de la courbe des rendements en Suisse s est fortement accentuée depuis le début de l année 2009, avec des taux courts en baisse et une remontée nette des taux longs sur la dette publique. Le rendement des emprunts longs de la Confédération est remonté de 0.5% depuis le mois de mars 2009, atteignant 2.5% le 10 juin Les taux suisses ont suivi depuis le mois de mars l évolution observée sur les marchés internationaux des capitaux, où une remontée des rendements sur la partie longue de la dette publique résulte de l augmentation massive des émissions d emprunts de certains Etats. De plus, les investisseurs à la recherche de rendements ont retrouvé un certain appétit pour le risque et se sont détournés en partie des obligations gouvernementales au profit des obligations de débiteurs privés. Cette remontée des rendements de la dette publique ne signale en aucun cas le risque, à notre avis inexistant, d une accélération prochaine de l inflation en Suisse. Au total, nous n attendons pas de forte hausse des taux longs en Suisse. Le rendement des emprunts de la Confédération suisse devrait évoluer entre 2% et 2.8% durant les douze prochains mois. L écart de rendement entre les emprunts de débiteurs privés et les titres de la dette publique va continuer à reculer.

5 Unité de compte du fonds: CHF Page 5 Aperçu Période comptable (Lancement du fonds) Fortune nette du fonds à la fin de la période comptable consolidée Portfolio Turnover Rate (PTR) 1.42% 6.79% 5.92% Fortune nette du fonds à la fin de la période comptable classe A Parts en circulation à la fin de la période comptable classe A Valeur nette d inventaire d une part à la fin de la période comptable classe A Distribution par part classe A Total Expense Ratio (TER) classe A 0.54% 0.56% 0.58% Période comptable (Lancement du fonds) Fortune nette du fonds à la fin de la période comptable classe B Parts en circulation à la fin de la période comptable classe B Valeur nette d inventaire d une part à la fin de la période comptable classe B Distribution par part classe B Total Expense Ratio (TER) classe B 0.90% 0.92% 0.94% Le TER et le PTR ont été calculés conformément à la «Directive pour le calcul et la publication du TER et du PTR de placements collectifs de capitaux» publiée par la Swiss Funds Association SFA le 16 mai Les chiffres et indications mentionnés dans ce rapport font référence à des événements passés et n offrent aucune garantie quant aux résultats futurs. Compte de fortune (Valeurs boursières) Avoirs en banque à vue CHF CHF Valeurs mobilières Obligations, obligations convertibles CHF CHF Autres actifs CHF CHF Fortune totale du fonds à la fin de la période comptable CHF CHF Autres engagements CHF CHF Fortune nette du fonds à la fin de la période comptable CHF CHF Les explications des légendes se trouvent à la fin du rapport.

6 Unité de compte du fonds: CHF Page 6 Evolution du nombre de parts de la classe A Période comptable Position au début de la période comptable Parts émises Parts rachetées Position à la fin de la période comptable Valeur nette d inventaire d une part à la fin de la période comptable CHF CHF Evolution du nombre de parts de la classe B Période comptable Position au début de la période comptable Parts émises Parts rachetées Position à la fin de la période comptable Valeur nette d inventaire d une part à la fin de la période comptable CHF CHF Variation de la fortune nette du fonds (consolidée) Fortune nette du fonds au début de la période comptable CHF CHF Distribution CHF CHF Solde des mouvements de parts Afflux de capital générés par des émissions de parts CHF CHF Sorties de capital provenant de rachats de parts CHF CHF Résultat total CHF CHF Fortune nette du fonds à la fin de la période comptable CHF CHF Variation de la fortune nette de la classe A Fortune nette du fonds au début de la période comptable CHF CHF Distribution CHF CHF Solde des mouvements de parts Afflux de capital générés par des émissions de parts CHF CHF Sorties de capital provenant de rachats de parts CHF CHF Résultat total CHF CHF Fortune nette du fonds à la fin de la période comptable CHF CHF Variation de la fortune nette de la classe B Fortune nette du fonds au début de la période comptable CHF CHF Distribution CHF CHF Solde des mouvements de parts Afflux de capital générés par des émissions de parts CHF CHF Sorties de capital provenant de rachats de parts CHF CHF Résultat total CHF CHF Fortune nette du fonds à la fin de la période comptable CHF CHF Les explications des légendes se trouvent à la fin du rapport.

7 Unité de compte du fonds: CHF Page 7 Compte de résultats Période comptable Revenus Revenus des avoirs en banque à vue CHF CHF Revenus des valeurs mobilières Obligations, obligations convertibles CHF CHF Participation des souscripteurs aux revenus nets courus CHF CHF Total des revenus CHF CHF Charges Bonifications réglementaires Commission forfaitaire de gestion CHF CHF Banque dépositaire CHF CHF Participation des porteurs de parts sortants aux revenus nets courus CHF CHF Total des charges CHF CHF Résultat net CHF CHF Gains et pertes de capital réalisés CHF CHF Résultat réalisé CHF CHF Gains et pertes de capital non réalisés Classe A CHF CHF Classe B CHF CHF Résultat total CHF CHF Utilisation du résultat de la classe A Résultat net CHF CHF Report de l année précédente CHF CHF Participation des porteurs entrants et sortants aux revenus nets des exercices précédents CHF CHF Résultat disponible pour être réparti CHF CHF Résultat prévu pour être distribué aux investisseurs CHF CHF Report à compte nouveau CHF CHF Total CHF CHF Utilisation du résultat de la classe B Résultat net CHF CHF Report de l année précédente CHF CHF 4.65 Participation des porteurs entrants et sortants aux revenus nets des exercices précédents CHF CHF Résultat disponible pour être réparti CHF CHF Résultat prévu pour être distribué aux investisseurs CHF CHF Report à compte nouveau CHF CHF Total CHF CHF Les explications des légendes se trouvent à la fin du rapport.

8 Unité de compte du fonds: CHF Page 8 Inventaire de la fortune du fonds à la fin de la période comptable No de valeur Désignation Nombre/Nominal Monnaie Cours Valeur boursière en % Valeurs mobilières cotées en bourse Obligations / 4 % Abu Dhabi Commercial Bank NT CHF 98.5% Emirats Arabes Unis / 8 % Province of Quebec NT CHF 96.5% Canada / 2 % Credit Suisse Group CHF 100% % BCV CHF 101.9% / 4 % BEKB CHF % % Basler KB CHF 102.4% / 4 % Kanton Basel CHF % / 4 % Centr. LdG Bques Cant. CH Serie CHF 104.2% / 4 % Kanton Zuerich CHF 105% / 4 % Eurofima CHF 103.1% / 4 % Canton de Vaud CHF % / 8 % Banque LdG Ets CH Credit Hypoth Serie CHF % % Raiffeisen Schweiz CHF % / 4 % Givaudan CHF 105% / 4 % Confédération Suisse CHF 98.09% % Eurofima CHF 96.6% / 4 % Centr. LdG Bques Cant. CH Serie CHF % / 4 % Sika CHF 101.1% / 8 % Banque Coop CHF 98.1% / 2 % Centr. LdG Bques Cant. CH Serie CHF % / 8 % Thurgauer KB CHF 102.5% / 8 % PSP Swiss Property CHF 101.5% / 8 % Valiant Bank CHF 101% % Baloise Bank SoBa CHF 100.3% / 4 % Swisscom CHF 101.9% / 8 % Grande Dixence CHF 101% / 4 % Swisscom CHF 102.4% / 8 % Raiffeisen Schweiz CHF 105% / 8 % Canton de Genève CHF % Suisse / 4 % Jackson National Life Funding CHF 90% Caimans (îles) / 8 % CFF NT CHF 91.9% / 8 % SNCF NT CHF 94.2% France / 4 % BP Capital Markets NT CHF % Grande-Bretagne / 8 % Kyushu Electric Power CHF 101.7% Japon Les explications des légendes se trouvent à la fin du rapport.

9 Unité de compte du fonds: CHF Page 9 No de valeur Désignation Nombre/Nominal Monnaie Cours Valeur boursière en % / 2 % Erste Europ. Pfandbrief- und Kommunalbank CHF 100.8% / 2 % EIB NT CHF 98% Luxembourg / 8 % ABN AMRO Bank NT CHF % Pays-Bas / 2 % GECC CHF 77.5% / 4 % Pacific Life Global Funding NT CHF 92.7% % GECC CHF 95.5% Etats-Unis Avoirs en banque à vue CHF Obligations, obligations convertibles CHF Autres actifs CHF Fortune totale du fonds à la fin de la période comptable CHF Autres engagements CHF Fortune nette du fonds à la fin de la période comptable CHF Les explications des légendes se trouvent à la fin du rapport.

10 Unité de compte du fonds: CHF Page 10 Informations supplémentaires Dérivés: Commitment I Total augmentant l engagement 0.00 Total réduisant l engagement 0.00 Genre d instrument FI (Futures indices) OI (Options indices) DT (Devises à terme) FT (Futures taux) OA (Options actions) WA (Warrants actions) Valeurs mobilières prêtées pour une durée illimitée à la date du bilan: 0.00 Valeurs mobilières mises en pension à la date du bilan: 0.00 Montant du compte prévu pour être réinvesti: 0.00 Indication sur les Soft Commission Agreements: La direction du fonds n a pas conclu de Soft Commission Agreements et ne reçoit pas de Soft Commissions. Liste des transactions pendant la période comptable No de valeur Désignation Achats 2) Ventes 3) Positions ouvertes à la fin de la période comptable Obligations / 4 % BEKB / 4 % Kanton Zuerich / 4 % Eurofima / 2 % Erste Europ. Pfandbrief- und Kommunalbank / 4 % Givaudan / 4 % Centr. LdG Bques Cant. CH Serie / 4 % Sika / 2 % Centr. LdG Bques Cant. CH Serie / 8 % Kyushu Electric Power / 8 % Province of Quebec NT % Baloise Bank SoBa / 4 % Swisscom / 8 % Raiffeisen Schweiz / 4 % BP Capital Markets NT / 8 % Canton de Genève Positions fermées en cours de période comptable Obligations / 8 % St.Galler KB / 4 % Banque Cantonale de Genève / 8 % Aargauische KB / 8 % DekaBank Deutsche Girozentrale / 2 % St.Galler KB ) Arrondi ou non selon le contrat de fonds en vigueur à la date de clôture 2) Les achats englobent entre autres les transactions suivantes: achats / titres gratuits / conversions / changements de raisons sociales / splits / dividendes en actions/en espèces / répartitions des titres / transferts / échanges entre sociétés / distributions droits de souscription et d options 3) Les ventes englobent entre autres les transactions suivantes: ventes / tirages au sort / sorties après échéance / exercices de droits de souscription et d options / conversions / reverse-splits / remboursements / transferts / échanges entre sociétés 4) Selon une communication de l'administration fédérale des contributions 5) En pour-cent de la fortune nette du fonds

11 Unité de compte du fonds: CHF Page 11 Commissions Commission d émission en faveur des distributeurs Commission de rachat Commission de direction forfaitaire annuelle Synchrony Finest of LPP Bonds A aucune aucune 0.55% Synchrony Finest of LPP Bonds B aucune aucune 0.90% La direction du fonds peut verser des indemnités de distribution aux distributeurs et partenaires de distribution (distributeurs autorisés, directions de fonds, banques, négociants en valeurs mobilières, compagnies d assurances, gestionnaires de fortune, partenaires de distribution plaçant les parts de fonds exclusivement auprès d investisseurs institutionnels dont la trésorerie est gérée à titre professionnel). La direction du fonds peut en outre accorder des rétrocessions aux investisseurs institutionnels détenant des parts du fonds pour des tiers d un point de vue économique (compagnies d assurances-vie, caisses de pensions et autres institutions de prévoyance, fondations de placement, directions et sociétés suisses de fonds, directions et sociétés étrangères de fonds, sociétés d investissement). La direction du fonds n a pas conclu de Soft Commission Agreements. Office de dépôt Au Synchrony Finest of LPP Bonds A, B SIX SIS AG, Zurich Calcul et évaluation de la valeur nette d inventaire Les placements négociés en bourse ou sur un autre marché réglementé ouvert au public sont évalués selon les cours du marché principal. D autres placements ou les placements pour lesquels aucun cours du jour n est disponible sont évalués au prix qui pourrait en être obtenu s ils étaient vendus avec soin au moment de l évaluation. Pour la détermination de la valeur vénale, la direction du fonds utilise dans ce cas des modèles et des principes d évaluation appropriés et reconnus dans la pratique. Les placements collectifs ouverts sont évalués à leur prix de rachat ou à la valeur nette d inventaire. S ils sont négociés régulièrement à une bourse ou sur un autre marché réglementé ouvert au public, la direction du fonds peut les évaluer selon le paragraphe ci-dessus. Les avoirs en banque sont évalués avec leur montant plus les intérêts courus. En cas de changements notables des conditions du marché ou de la solvabilité, la base d évaluation des avoirs en banque à terme est adaptée aux nouvelles circonstances. La valeur nette d inventaire de la part d une classe résulte de la quote-part à la valeur vénale de la fortune du compartiment revenant à la classe en question, réduite d éventuels engagements du compartiment attribués à cette classe, divisée par le nombre de parts en circulation de cette même classe.

12 Unité de compte du fonds: CHF Page 12 Global Investment Performance Standards (GIPS) Informations générales Gérifonds SA a établi et présente ce rapport conformément aux normes Global Investment Performance Standards (GIPS). Description Les Global Investment Performance Standards (GIPS) sont des recommandations du CFA Institute qui ont pour but la présentation uniformisée et moderne des performances. Il s agit d un ensemble de règles qui ont été conçues en vue d améliorer la transparence et de permettre la comparaison des performances entre les gérants de fortune. Les Global Investment Performance Standards (GIPS) ont été introduits en En février 2005, le CFA Institute a adopté une nouvelle version des normes GIPS qui a remplacé celle de 1999 ainsi que les différentes versions locales, telles que les Swiss Performance Standards (SPPS) précédemment appliqués par Gérifonds SA. Bien que l entrée en vigueur de cette nouvelle version des GIPS ait été fixée le 1 er janvier 2006, Gérifonds SA a appliqué ces nouvelles normes de manière anticipée, dès 2005, comme recommandé par le CFA Institute. Définitions Firme: la firme Gérifonds SA, créée en 1970, est composée de tous les fonds dont Gérifonds est la société de direction. Cependant, Gérifonds a signé des conventions de délégation de gestion avec les sociétés suivantes pour les fonds: BCV, Lausanne, BCV FONDS STRATÉGIQUE, AMC PROFESSIONAL FUND, AMC ALTERNATIVE FUND et AMC EXPERT FUND Banque Cantonale de Genève, Genève, BCGE RAINBOW FUND, BCGE SYNCHRONY MARKET FUND et SYNCHRONY INSTITU- TIONAL FUND Banque Heritage, Genève, HERITAGE ALTERNATIVE FUND IFP Fund Management SA, Pully, IFP FUND PKB Privatbank SA, Lugano, PLANETARIUM ALTERNATIVE STRATEGIES Dynagest SA, Genève, DFF PRIME BOND EXPO Composite: chaque fonds de placement, respectivement chaque compartiment, représente un composite dans le sens des GIPS. Il existe 54 composites totalisant une fortune de millions de CHF au La liste exhaustive des composites, ouverts ou fermés, est disponible auprès de la Direction. Méthodologie 1. Les titres sont évalués au cours du marché, en date de comptabilisation. 2. La performance est calculée sur la valeur nette d inventaire (VNI) des fonds en tenant compte de la distribution. 3. La fréquence de calcul de la performance des fonds est journalière. 4. La performance est calculée frais de gestion et d opérations déduits. 5. Les rendements sont chaînés géométriquement (méthode «time-weighted return»). 6. Les mesures de risque présentées (corrélation, volatilité, tracking error, bêta et ratio de Sharpe) sont calculées par année civile entière par le gestionnaire du fonds sur une base mensuelle. Les mesures antérieurement publiées par Gérifonds sur une base journalière ont été modifiées dans ce sens. En cas de changement de fréquence en cours d année de la série analysée, les mesures sont calculées comme la moyenne des différentes sous-séries annualisées. 7. Corrélation: corrélation entre la performance du fonds et celle de son indice. 8. Volatilité: écart-type annualisé de la série de rendements. 9. Tracking Error: écart-type annualisé de la différence de la performance du fonds et de son indice. 10. Bêta: pente résultante d une régression linéaire entre la performance du fonds et celle de son indice. 11. Ratio de Sharpe: moyenne des rendements annualisés du fonds moins le taux sans risque divisé par la volatilité de la performance du fonds. 12. Annualisation: multiplication par la racine de 250 pour une série journalière, 52 pour une série hebdomadaire et 12 pour une série mensuelle. 13. Les frais et commissions d émissions ou de rachats des parts ne sont pas pris en compte dans le calcul des performances. 14. Les impôts anticipés récupérables sur les revenus des placements sont provisionnés à la date ex. 15. Des informations complémentaires sur les politiques de calcul et de présentation des performances sont disponibles sur demande.

13 Unité de compte du fonds: CHF Page 13 SYNCHRONY INSTITUTIONAL FUND Synchrony Finest of LPP Bonds Date de création classe A: Date de création classe B: Caractéristiques: Fonds de placement de droit suisse pour investisseurs institutionnels, investi dans des obligations qui font partie de l indice suisse Swiss Bond Index (SBI ). Ce com- partiment n est ouvert qu aux deux Fondations de libre passage et de prévoyance (Epargne 3) de la Banque Cantonale de Genève. Rapport de performance 2006 depuis le 22 novembre au 30 juin Performance en CHF Rendement total net (VNI) Classe A (depuis le ) Classe B (depuis le ) % % % Nom de l indice Swiss Bond Index Total Rendement de l indice % Fortune nette du fonds mio CHF En % du total de la firme % Fortune totale de la firme mio CHF Mesures externes de risque Corrélation Volatilité Risque actif (tracking error) Bêta Ratio de Sharpe Taux de placement hors risque % % % Notes 1. La fréquence de calcul de la performance de l indice est hebdomadaire. 2. Aucun effet de levier significatif n existe dans les fonds de la firme. 3. Pourcentage du compartiment investi dans des régions non couvertes par l indice: non significatif. 4. La performance est calculée sur la valeur nette d inventaire, après déduction de l ensemble des commissions et frais prévus aux articles 18 et 19 du règlement du fonds. 5. Gérifonds SA a confié la gestion du fonds SYNCHRONY INSTITUTIONAL FUND à la Banque Cantonale de Genève. La performance historique ne représente pas un indicateur de performance courante ou future. Les données de performance ne tiennent pas compte des commissions et frais perçus lors de l émission ou du rachat des parts.

14 Unité de compte du fonds: CHF Page 14 Attestation de conformité aux Global Investment Performance Standards (GIPS) En qualité d'organe de contrôle indépendant, KPMG SA a vérifié pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2008 la conformité de Gérifonds SA aux Global Investment Performance Standards (GIPS). La définition de la firme Gérifonds SA au sens des GIPS inclut tous les fonds dont Gérifonds SA est la société de direction. Gérifonds SA est responsable de l établissement, de la présentation et du calcul de la performance, alors que notre mission consiste à vérifier les calculs, leur présentation et à émettre une appréciation les concernant. sondages. Nous estimons que notre vérification constitue une base suffisante pour former notre opinion. Selon notre appréciation, le calcul de la performance des composites de Gérifonds SA est établi et présenté conformément aux GIPS. Gérifonds SA a respecté toutes les exigences des GIPS relatives à la construction des composites sur l ensemble de la firme. Les processus et procédures de Gérifonds SA ont été définis de façon à calculer et présenter les mesures de performance selon les exigences des GIPS. Notre vérification a été effectuée selon les Normes d audit suisses (NAS) et les dispositions de vérification des GIPS section III. Ces normes requièrent de planifier et de réaliser la vérification de manière telle que des anomalies significatives dans la présentation et le calcul de la performance puissent être constatées avec une assurance raisonnable. Nous avons vérifié les données de l établissement et la présentation dans son ensemble en procédant à des analyses et à des examens par KPMG SA Yvan Mermod Expert-comptable diplômé Genève, le 7 avril 2009 Nicolas Moser Expert-comptable diplômé

15 Unité de compte du fonds: CHF Page 15 Rapport succinct de la société d audit selon la loi sur les placements collectifs (LPCC) pour SYNCHRONY INSTITUTIONAL FUND En notre qualité de société d audit selon la loi sur les placements collectifs, nous avons effectué l audit du rapport annuel du fonds SYNCHRONY INSTITUTIONAL FUND, comprenant les compartiments suivants: Synchrony Finest of LPP Bonds Synchrony Finest of LPP 25 Synchrony Finest of LPP 40 Synchrony Finest of LPP 40 SRI Synchrony Small and Mid Caps CH comprenant les comptes annuels et les autres indications selon l art. 89 al. 1 let. a-h de la loi sur les placements collectifs pour l exercice arrêté au 30 juin Responsabilité du Conseil d administration La responsabilité de l établissement du rapport annuel, conformément aux dispositions de la loi sur les placements collectifs, incombe au Conseil d administration de la société de direction de fonds. En outre, le Conseil d administration de la société de direction de fonds est responsable du choix et de l application de méthodes comptables appropriées, ainsi que des estimations comptables adéquates. procédures d audit relève du jugement de l auditeur, de même que l évaluation des risques que le rapport annuel puisse contenir des anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d erreurs. Un audit comprend, en outre, une évaluation de l adéquation des méthodes comptables appliquées, du caractère plausible des estimations comptables effectuées ainsi qu une appréciation de la présentation du rapport annuel dans son ensemble. Nous estimons que les éléments probants recueillis constituent une base suffisante et adéquate pour former notre opinion d audit. Opinion d audit Selon notre appréciation, le rapport annuel pour l exercice arrêté au 30 juin 2009 est conforme à la loi suisse sur les placements collectifs, aux ordonnances y relatives, ainsi qu au contrat de fonds. Rapport sur d autres dispositions légales Nous attestons que nous remplissons les exigences légales d agrément conformément à la loi sur la surveillance de la révision (LSR) et d indépendance (art. 728 CO et art. 11 LSR) et qu il n existe aucun fait incompatible avec notre indépendance. Responsabilité de la société d audit Notre responsabilité consiste, sur la base de notre audit, à exprimer une opinion sur le rapport annuel. Nous avons effectué notre audit conformément à la loi suisse et aux Normes d audit suisses. Ces normes requièrent de planifier et réaliser l audit pour obtenir une assurance raisonnable que le rapport annuel ne contienne pas d anomalies significatives. Un audit inclut la mise en œuvre de procédures d audit en vue de recueillir des éléments probants concernant les valeurs et les informations fournies dans le rapport annuel. Le choix des KPMG SA Yvan Mermod Expert-réviseur agréé Réviseur responsable Genève, le 21 octobre 2009 Marc Schmid

Direction du fonds et organisation... 2. Politique d investissement... 3. Chiffres comptables... 4. Inventaire et transactions...

Direction du fonds et organisation... 2. Politique d investissement... 3. Chiffres comptables... 4. Inventaire et transactions... BCGE SYNCHRONY MARKET FUNDS - BCGE Synchrony Small & Mid Rapport semestriel au 15 septembre 2015 Table des matières Direction du fonds et organisation... 2 Politique d investissement... 3 Chiffres comptables...

Plus en détail

BCGE SYNCHRONY MARKET FUND BCGE Synchrony Swiss Government Bonds

BCGE SYNCHRONY MARKET FUND BCGE Synchrony Swiss Government Bonds Rapport annuel au 15 mars 2014 Table des matières Direction et organisation.......................................................................... 2 Informations aux investisseurs.....................................................................

Plus en détail

BCGE SYNCHRONY MARKET FUND BCGE Synchrony US Equity

BCGE SYNCHRONY MARKET FUND BCGE Synchrony US Equity Rapport annuel au 15 mars 2014 Table des matières Direction et organisation.......................................................................... 2 Informations aux investisseurs.....................................................................

Plus en détail

BCGE SYNCHRONY MARKET FUNDS - BCGE Synchrony All Caps CH

BCGE SYNCHRONY MARKET FUNDS - BCGE Synchrony All Caps CH BCGE SYNCHRONY MARKET FUNDS - BCGE Synchrony All Caps CH Rapport annuel au 15 mars 2015 Table des matières Direction du fonds et organisation... 2 Information(s) aux investisseurs..... 3 Politique d investissement...

Plus en détail

BCVs / WKB (CH) FUNDS - BCVs / WKB (CH) Equity Switzerland

BCVs / WKB (CH) FUNDS - BCVs / WKB (CH) Equity Switzerland Rapport semestriel au 30 juin 2015 Table des matières Direction du fonds et organisation... 2 Politique d investissement... 3 Chiffres comptables... 4 Inventaire et transactions... 6 Notes aux états financiers.....

Plus en détail

Direction et organisation... 2. Comité de surveillance... 2. Aperçu... 3. Compte de fortune... 3. Compte de résultats... 4

Direction et organisation... 2. Comité de surveillance... 2. Aperçu... 3. Compte de fortune... 3. Compte de résultats... 4 Rapport semestriel au 30 novembre 2012 Table des matières Direction et organisation.......................................................................... 2 Comité de surveillance...........................................................................

Plus en détail

Direction et organisation... 2. Comité de placement... 2. Information aux investisseurs... 3. Distribution du revenu net en 2008...

Direction et organisation... 2. Comité de placement... 2. Information aux investisseurs... 3. Distribution du revenu net en 2008... SYNCHRONY INSTITUTIONAL FUND Synchrony Finest of LPP 40 A, B Rapport annuel au 30 juin 2008 Table des matières Direction et organisation..........................................................................

Plus en détail

Direction et organisation... 2. Comité de placement... 2. Distribution du revenu net en 2009... 3. Politique d investissement... 4. Commissions...

Direction et organisation... 2. Comité de placement... 2. Distribution du revenu net en 2009... 3. Politique d investissement... 4. Commissions... SYNCHRONY INSTITUTIONAL FUND Synchrony Finest of LPP 40 A, B Rapport annuel au 30 juin 2009 Table des matières Direction et organisation..........................................................................

Plus en détail

Rapport semestriel au 15 septembre 2015

Rapport semestriel au 15 septembre 2015 BCGE SYNCHRONY (CH) FUNDS BCGE Synchrony (CH) World Equity () Rapport semestriel au 15 septembre 2015 Table des matières Direction du fonds et organisation... 2 Politique d investissement... 3 Chiffres

Plus en détail

Direction et organisation 2. Informations aux investisseurs 3. Chiffres comptables 4. Inventaire et transactions 6. Notes aux états financiers 8

Direction et organisation 2. Informations aux investisseurs 3. Chiffres comptables 4. Inventaire et transactions 6. Notes aux états financiers 8 Rapport de clôture de liquidation au 7 août 2014 Table des matières Direction et organisation 2 Informations aux investisseurs 3 Chiffres comptables 4 Inventaire et transactions 6 Notes aux états financiers

Plus en détail

Direction et organisation... 2. Comité de placement... 2. Information aux investisseurs... 3. Distribution du revenu net en 2008...

Direction et organisation... 2. Comité de placement... 2. Information aux investisseurs... 3. Distribution du revenu net en 2008... SYNCHRONY INSTITUTIONAL FUND Synchrony Finest of LPP 25 A, B Rapport annuel au 30 juin 2008 Table des matières Direction et organisation..........................................................................

Plus en détail

Direction du fonds et organisation... 2. Information(s) aux investisseurs... 3. Politique d investissement... 3. Utilisation du revenu net...

Direction du fonds et organisation... 2. Information(s) aux investisseurs... 3. Politique d investissement... 3. Utilisation du revenu net... PIGUET FUND - Actions Suisses Rapport annuel au 31 mai 2015 Table des matières Direction du fonds et organisation... 2 Information(s) aux investisseurs..... 3 Politique d investissement... 3 Utilisation

Plus en détail

Patrimonium Swiss Real Estate Fund

Patrimonium Swiss Real Estate Fund La traduction française est conforme au texte original allemand, la version originale en allemand faisant foi en toutes circonstances. Prospectus simplifié d octobre 2010 au prospectus d octobre 2010 Patrimonium

Plus en détail

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers»

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» POLYMEN FONDS IMMOBILIER Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Août 2015 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Banque dépositaire

Plus en détail

Prospectus simplifié

Prospectus simplifié (Fonds de placement contractuel de droit suisse, de la catégorie «Fonds Immobiliers») Prospectus simplifié Direction Banque dépositaire Société pour la gestion de placements collectifs GEP SA Rue du Maupas

Plus en détail

LO FUNDS II (CH) BALANCED ALLOCATION (CHF)

LO FUNDS II (CH) BALANCED ALLOCATION (CHF) www.lombardodier.com LO FUNDS II (CH) BALANCED ALLOCATION (CHF) Prospectus simplifié Mars 2011 Direction Lombard Odier Funds (Switzerland) SA Banque dépositaire Lombard Odier Darier Hentsch & Cie Fonds

Plus en détail

STREETBOX REAL ESTATE FUND PROSPECTUS SIMPLIFIE. Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» Août 2015.

STREETBOX REAL ESTATE FUND PROSPECTUS SIMPLIFIE. Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» Août 2015. STREETBOX REAL ESTATE FUND Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Août 2015 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Gestionnaire

Plus en détail

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers»

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» POLYMEN FONDS IMMOBILIER Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Février 2016 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Gestionnaire

Plus en détail

Tarification gestion de fortune clientèle privée

Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarifs en vigueur dès le 01.01.2013 S informer Index Page 1. Mandats de gestion discrétionnaires 2 2. Administration des dépôts titres 6 3. Achats et ventes

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de janvier 2014)

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de janvier 2014) Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle (Édition de janvier 2014) 2 Règlement de placement Sommaire 1. Bases 3 2. Gestion de la fortune 3 3. Objectifs

Plus en détail

I. Regroupement des fonds BCV STRATEGIC FUND et BCV DYNAMIC FUND dans le fonds BCV FUND (LUX)

I. Regroupement des fonds BCV STRATEGIC FUND et BCV DYNAMIC FUND dans le fonds BCV FUND (LUX) BCV FUND (LUX) BCV Forex Alpha (CHF) BCV Cluster Equity Alpha BCV Cluster Equity Opportunity BCV Liquid Alternative Beta BCV STRATEGIC FUND BCV (LUX) Strategy Income (CHF) / (EUR) BCV (LUX) Strategy Yield

Plus en détail

Mandat d audit confié à l expert-réviseur

Mandat d audit confié à l expert-réviseur Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Annexe au ch. 2.1.4 des directives de la CHS PP «D 01/2014 Habilitation des gestionnaires de fortune actifs dans la prévoyance professionnelle»

Plus en détail

ANNEXE 5. Rapport du contrôleur des comptes indépendant. accompagné des états financiers au 31 décembre 2013 de la

ANNEXE 5. Rapport du contrôleur des comptes indépendant. accompagné des états financiers au 31 décembre 2013 de la ANNEXE 5 Rapport du contrôleur des comptes indépendant accompagné des états financiers au 31 décembre 2013 de la Fédération internationale de judo, Lausanne Ernst & Young Ltd Téléphone +41 58 286 51 11

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Directives CHS PP D 05/2013. Chiffres-clés déterminants et autres renseignements devant être fournis par les fondations de placement

Directives CHS PP D 05/2013. Chiffres-clés déterminants et autres renseignements devant être fournis par les fondations de placement français Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives CHS PP D 05/2013 Chiffres-clés déterminants et autres renseignements devant être fournis par les fondations

Plus en détail

BCGE SYNCHRONY (CH) FUNDS BCGE Synchrony (CH) Balanced (EUR)

BCGE SYNCHRONY (CH) FUNDS BCGE Synchrony (CH) Balanced (EUR) Rapport annuel au 15 mars 2014 Table des matières Direction et organisation.......................................................................... 2 Informations aux investisseurs.....................................................................

Plus en détail

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Gestion de Placements TD FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Période close le 30 juin 2015 Table des matières Responsabilité de la direction en matière d information financière.................................

Plus en détail

Mandat d audit confié à une entreprise soumise à la surveillance de l État (ci-après: entreprise de révision )

Mandat d audit confié à une entreprise soumise à la surveillance de l État (ci-après: entreprise de révision ) Oberaufsichtskommission Berufliche Vorsorge OAK BV Annexe 2 Mandat d audit confié à une entreprise soumise à la surveillance de l État (ci-après: entreprise de révision ) 1 Objectif La Commission de haute

Plus en détail

CCR FLEX CROISSANCE. Fonds Commun de Placement de droit français «FCP» RAPPORT SEMESTRIEL POUR LA SUISSE AU 30 JUIN 2014

CCR FLEX CROISSANCE. Fonds Commun de Placement de droit français «FCP» RAPPORT SEMESTRIEL POUR LA SUISSE AU 30 JUIN 2014 CCR FLEX CROISSANCE Fonds Commun de Placement de droit français «FCP» RAPPORT SEMESTRIEL POUR LA SUISSE AU 30 JUIN 2014 LA SOCIÉTÉ DE GESTION : LE REPRÉSENTANT EN SUISSE : CCR Asset Management Carnegie

Plus en détail

Directive pour le calcul et la publication du Total Expense Ratio (TER) pour les placements collectifs de capitaux

Directive pour le calcul et la publication du Total Expense Ratio (TER) pour les placements collectifs de capitaux Directive Directive pour le calcul et la publication du Total Expense Ratio (TER) pour les placements collectifs de capitaux 16 mai 2008 (état au 20 avril 2015) I Bases, objectifs et caractère obligatoire

Plus en détail

BCGE SYNCHRONY (CH) FUNDS BCGE Synchrony (CH) Dynamic (CHF)

BCGE SYNCHRONY (CH) FUNDS BCGE Synchrony (CH) Dynamic (CHF) Rapport annuel au 15 mars 2014 Table des matières Direction et organisation.......................................................................... 2 Informations aux investisseurs.....................................................................

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

Ordonnance sur les fonds de placement

Ordonnance sur les fonds de placement Ordonnance sur les fonds de placement (OFP) Modification du 25 octobre 2000 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 19 octobre 1994 sur les fonds de placement 1 est modifiée comme suit: Art.

Plus en détail

Prospectus simplifié

Prospectus simplifié Octobre 2006 Prospectus simplifié Robeco Capital Growth Funds - Robeco Health Care Equities Présentation succincte Politique et objectif d investissement Profil de risque du Sous- Fonds Ce prospectus simplifié

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 31 octobre 2013 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013 La Banque

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 24 mars 2004 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail

Rapport de gestion Assura, assurance maladie et accident 2012

Rapport de gestion Assura, assurance maladie et accident 2012 Rapport de gestion Assura, assurance maladie et accident Présentation de l assureur Assura, assurance maladie et accident est une fondation au sens des articles 80ss CC dont le siège est à Pully. Le Conseil

Plus en détail

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens)

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens) Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets États financiers 31 décembre 2014 Le 5 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Au fiduciaire de Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets

Plus en détail

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande.

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. CHAPITRE 17 Opérations relatives aux titres - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. - Il y a par ex: o Bourses des valeurs pour le commerce des

Plus en détail

Rapport semestriel (non révisé) au 30 septembre 2013

Rapport semestriel (non révisé) au 30 septembre 2013 2013 Rapport semestriel (non révisé) au 30 septembre 2013 FORTUNA INVEST Long Term Bond Fund CHF FORTUNA Investment AG, Adliswil Rapport semestriel non révisé au 30 septembre 2013 Table des matières Page

Plus en détail

N ISIN CH0201975338 RAPPORT ANNUEL N 2 AU 31 DÉCEMBRE 2014

N ISIN CH0201975338 RAPPORT ANNUEL N 2 AU 31 DÉCEMBRE 2014 N ISIN CH0201975338 RAPPORT ANNUEL N 2 AU 31 DÉCEMBRE 2014 Sommaire Introduction 2 Organisation 3 Rapport de gestion sur l exercice 2014 4 Compte de fortune 5 Compte de résultat 6 Engagements hypothécaires

Plus en détail

Tarif. Placements et conseils financiers

Tarif. Placements et conseils financiers Tarif Placements et conseils financiers Tables des matières 4/5 Mandat de conseil «BCVs Supervision» 6/7 Mandat de gestion «BCVs Star Select» 8/9 Mandat de gestion «BCVs Active Portfolio» 10 Mandat de

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) Modification du 7 mai 2014 La Banque nationale suisse arrête: I L ordonnance du 18 mars 2004

Plus en détail

Fonds Mutuels. Rapport financier annuel 2009

Fonds Mutuels. Rapport financier annuel 2009 Fonds Mutuels Rapport financier annuel 2009 Fonds mutuels TD Rapport financier annuel de 2009 2 Responsabilité de la direction en matière d information financière 3 Rapport des vérificateurs États financiers

Plus en détail

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA États financiers de la FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société.

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Glossaire Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Alpha Alpha est le terme employé pour indiquer la surperformance d un placement après l ajustement

Plus en détail

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS POUR UNE PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (PME) préparé par François BROUARD, DBA, CA Eric Sprott School of Business Carleton University 1125 Colonel By Drive,

Plus en détail

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2 Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS, Bilan consolidé condensé (en millions de dollars canadiens) 04 03 0 0 ACTIF Trésorerie et autres 46 554 $ 3 64 $ 5 8 $ 4 $ Prêts, valeurs mobilières

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

FIT FUND BOND SICAV autogérée à compartiments multiples de droit luxembourgeois

FIT FUND BOND SICAV autogérée à compartiments multiples de droit luxembourgeois FIT FUND BOND SICAV autogérée à compartiments multiples de droit luxembourgeois PROSPECTUS SIMPLIFIE COMPARTIMENT FIT FUND BOND Décembre 2011 Le 10 janvier 2012 FIT FUND BOND PRESENTATION DE LA SICAV Date

Plus en détail

REALSTONE DEVELOPMENT FUND N ISIN CH0109058716 RAPPORT ANNUEL N 3

REALSTONE DEVELOPMENT FUND N ISIN CH0109058716 RAPPORT ANNUEL N 3 REALSTONE DEVELOPMENT FUND N ISIN CH0109058716 RAPPORT ANNUEL N 3 AU 31 décembre 2012 Sommaire Introduction 3 Organisation 4 Rapport de l exercice 2012 5 Compte de fortune 6 Compte de résultat 7 Méthode

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie (Ordonnance sur l assurance dommages, OAD) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 8 septembre

Plus en détail

Le Parti libéral du Canada. États financiers cumulés 31 décembre 2010

Le Parti libéral du Canada. États financiers cumulés 31 décembre 2010 États financiers cumulés Le 23 juin 2011 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l. Comptables agréés 99, rue Bank, Bureau 800 Ottawa, Ontario Canada K1P 1E4 Téléphone +1 613 237 3702 Télécopieur +1

Plus en détail

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 6 mars 2015 Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 La Banque nationale suisse (BNS) a

Plus en détail

Compte du régime de pension des Forces canadiennes

Compte du régime de pension des Forces canadiennes 30 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration du Compte du régime de pension de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Nous avons vérifié le bilan et l état du portefeuille

Plus en détail

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Suite à la publication du 1 er juin 2015 relative au repositionnement

Plus en détail

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014 États financiers de La Fondation du Grand Montréal Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats et de l évolution des soldes de fonds... 3 État de la situation financière... 4 État des flux

Plus en détail

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Pologne Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

Règlement de placement

Règlement de placement Règlement de placement Valable dès le 1 er mars 2014 Page 1 de 7 A. Table des matières A. Table des matières 2 B. But et contenu 3 Art. 1 But 3 Art. 2 Objectifs et principes du placement de la fortune

Plus en détail

CCR VALEUR. Fonds Commun de Placement de droit français «FCP» RAPPORT SEMESTRIEL POUR LA SUISSE AU 30 JUIN 2015

CCR VALEUR. Fonds Commun de Placement de droit français «FCP» RAPPORT SEMESTRIEL POUR LA SUISSE AU 30 JUIN 2015 CCR VALEUR Fonds Commun de Placement de droit français «FCP» RAPPORT SEMESTRIEL POUR LA SUISSE AU 30 JUIN 2015 LA SOCIETE DE GESTION : LE REPRESENTANT EN SUISSE : CCR Asset Management Carnegie Fund Services

Plus en détail

Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006

Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006 Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006 Introduction : Dans le but d accroître la transparence et la comparabilité des rapports

Plus en détail

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015 13 février 2015 Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015 Laupenstrasse 27, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00,

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

Modèles et exemples pour le contrôle restreint et l examen succinct volontaire

Modèles et exemples pour le contrôle restreint et l examen succinct volontaire Modèles et exemples pour le contrôle restreint et l examen succinct volontaire Sommaire 1. Rapports succincts de l organe de révision ainsi que rapports de l auditeur établis en vertu d un contrat de mandat

Plus en détail

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.)

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) 31 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des revenus et dépenses et de l actif net... 3 État de

Plus en détail

Unigest-Swiss Minimum Variance. Fonds de placement en valeurs mobilières de droit suisse

Unigest-Swiss Minimum Variance. Fonds de placement en valeurs mobilières de droit suisse Fonds de placement en valeurs mobilières de droit suisse RAPPORT SEMESTRIEL NON RÉVISÉ - 30 JUIN 2004 ORGANISATION DU FONDS DIRECTION DU FONDS BANQUE DÉPOSITAIRE ET DOMICILE DE PAIEMENT Unigestion Fund

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

Conditions applicables aux affaires de placement VP Bank SA, en vigueur à partir du 1 er octobre 2015

Conditions applicables aux affaires de placement VP Bank SA, en vigueur à partir du 1 er octobre 2015 Conditions applicables aux affaires de placement VP Bank SA, en vigueur à partir du 1 er octobre 2015 La VP Bank SA est une banque domiciliée au Liechtenstein et est soumise à la Finanzmarktaufsicht (FMA)

Plus en détail

Rapport sur les rémunérations 2014

Rapport sur les rémunérations 2014 Rapport sur les rémunérations 2014 109 Rapport sur les rémunérations Les informations sur les rémunérations qui suivent respectent le principe de la transparence ancré dans les standards de la directive

Plus en détail

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD Façon d utiliser le présent document Cet outil est fourni pour aider les candidats aspirant au titre de (CIM MD ) à évaluer la pertinence de leurs activités de formation continue en ce qui a trait aux

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner

je connais mon banquier je connais mon banquier Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner Constituez je connais mon banquier je connais votre mon banquier épargne Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner Vous disposez d un capital à placer? Vous avez régulièrement

Plus en détail

Avril 2014 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Avril 2014 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2014 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Crédit contre titres. Financer. Un financement avantageux et flexible garanti par vos titres. je connais mon banquier je connais mon banquier

Crédit contre titres. Financer. Un financement avantageux et flexible garanti par vos titres. je connais mon banquier je connais mon banquier Crédit contre titres Un financement avantageux et flexible garanti par vos titres Financer Vous envisagez de réaliser un projet ou un investissement et souhaitez mobiliser des liquidités? Vous entendez

Plus en détail

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Communiqué de presse 6 mai 2011 Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Cet instrument financier, qui est une alternative à un placement risqué en actions, n est

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

Introduction aux fonds de placement

Introduction aux fonds de placement Introduction aux fonds de placement Christian Carron CEO, Gérifonds S.A. 20.12.2013 Table des matières (1) Introduction aux fonds de placement suisses définition selon la loi (LPCC) conséquence de la définition

Plus en détail

VARENNE VALEUR DOCUMENT D INFORMATION PERIODIQUE SUR LE SEMESTRE. au 30 juin 2015

VARENNE VALEUR DOCUMENT D INFORMATION PERIODIQUE SUR LE SEMESTRE. au 30 juin 2015 VARENNE VALEUR DOCUMENT D INFORMATION PERIODIQUE SUR LE SEMESTRE au 30 juin 2015 Fonds Commun de Placement Société de gestion : VARENNE CAPITAL 50 avenue Montaigne 75008 PARIS Dépositaire :RBC Investor

Plus en détail

Loi sur les placements collectifs Traitement fiscal de la Société en commandite de placements collectifs (SCPC)

Loi sur les placements collectifs Traitement fiscal de la Société en commandite de placements collectifs (SCPC) Loi sur les placements collectifs Traitement fiscal de la Société en commandite de placements collectifs (SCPC) Petit-déjeuner PME & start-up du 23 mars 2007 Me Marc-Etienne Pache Docteur en droit, Avocat,

Plus en détail

Règlement d'investissement

Règlement d'investissement SCHWEIZERISCHE BÄUERLICHE BÜRGSCHAFTSGENOSSENSCHAFT C A I S S E A G R I C O L E S U I S S E D E G A R A N T I E F I N A N C I È R E Règlement d'investissement SCHWEIZERISCHE BÄUERLICHE BÜRGSCHAFTSGENOSSENSCHAFT

Plus en détail

États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society

États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society 31 août 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4

Plus en détail

PLANETARIUM ALTERNATIVE STRATEGIES PAS European Markets

PLANETARIUM ALTERNATIVE STRATEGIES PAS European Markets Rapport semestriel au 30 juin 2014 Fonds de fonds de droit suisse à risque particulier, à compartiments multiples investissant dans des fonds sousjacents alternatifs qui recourent à des techniques de placement

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 13 août 2010 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 La Banque nationale

Plus en détail

Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015

Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015 Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015 Sommaire 1 Principes généraux 3 2 Actions 4 2.1 Actions monde hedged, gestion indexée 2 4 2.2 Actions monde, gestion indexée

Plus en détail

Suisse. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Suisse. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars)

BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars) BIAT Etats financiers arrêtés au 31 décembre 2013 Page ~ 1~ BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars) Note 31/12/2013 31/12/2012 Retraité Variation En % ACTIF Caisse et avoir auprès de la

Plus en détail

Millesimo Richelieu 1

Millesimo Richelieu 1 Millesimo Richelieu 1 - Rapport semesteriel 30.06.2011-1 / 5 Rapport semesteriel 30.06.2011 Millesimo Richelieu 1 Table des matières 1. Définition...2 2. Politique d'investissement du Millesimo Richelieu

Plus en détail

TwinStar Règlement de gestion des fonds d investissement

TwinStar Règlement de gestion des fonds d investissement DESCRIPTION Les fonds d investissement internes de TwinStar (voir annexe 1) sont gérés par AXA Belgium, appelée ci-après la compagnie d assurance, dans l intérêt exclusif des souscripteurs et bénéficiaires

Plus en détail

UBS SA. Media Relations Tél. +41-44-234 85 00. www.ubs.com. 30 mars 2007. Communiqué de presse

UBS SA. Media Relations Tél. +41-44-234 85 00. www.ubs.com. 30 mars 2007. Communiqué de presse Communiqué de presse UBS SA Tél. +41-44-234 85 00 www.ubs.com UBS communique le dividende ainsi que la valeur d inventaire de trois UBS Real Estate Funds et annonce une augmentation de capital avec droit

Plus en détail

Déclaration de responsabilité de la direction pour la présentation de l information financière

Déclaration de responsabilité de la direction pour la présentation de l information financière Déclaration de responsabilité de la direction pour la présentation de l information financière L établissement, la présentation et l intégrité des états financiers consolidés ci-joints, du rapport de gestion

Plus en détail

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Fonds de placement en Suisse Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Table des matières Page Avant-propos 3 Définitions 4 Fonctionnement d un fonds de placement 6 Caractéristiques des fonds

Plus en détail

DM Swiss Equity Asymmetric. Rapport annuel au 31 août 2009. CACEIS Fastnet (Suisse) SA

DM Swiss Equity Asymmetric. Rapport annuel au 31 août 2009. CACEIS Fastnet (Suisse) SA DM Swiss Equity Asymmetric Rapport annuel au 31 août 29 CACEIS Fastnet (Suisse) SA Chemin de Précossy 7/9 - Case postale 2259 CH-126 Nyon 2 Tél. +41 2236 94 - Fax +41 2236 94 6 www.caceis.com 2 Fonds de

Plus en détail

2 3 4 AUtre 26 Colombie- Britannique 160 Provinces DE L ATLANTIQUE 68 PROVINCES DES PRAIRIES 223 ONTARIO 656 QUÉBEC 1 217 0 5 10 15 20 25 30 0 5 10 15 20 25 30 35 0 10 20 30 40 50 60 ATTEINTE D UN RÈGLEMENT

Plus en détail

Renseignements. Additionnels

Renseignements. Additionnels Renseignements Additionnels au Rapport annuel 2007 Renseignements additionnels au Rapport annuel 2007 I. Tableaux des rendements 1 Rapport des vérificateurs... 1 2 Notes générales... 2 3 Valeurs à court

Plus en détail

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Le Conseil canadien des consultants États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Contenu Rapport d un vérificateur indépendant 2 États financiers Bilan 3 État

Plus en détail