Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010"

Transcription

1 Exrcic 1 : Répartition t disprsion ds salairs Soint ls salairs dans trois ntrpriss A, B t C : ) Calculr dans chaqu cas l salair moyn t l salair médian 2) Qull st la part n pourcntag ds salariés gagnant plus qu la moynn? qu la médian? 3) Calculr pour chaqu ntrpris l étndu t l intrvall intrquartil d la séri ds salairs. 4) Ls résultats sont-ils cohérnts? Exrcic 2 : Indic d mass corporll Un nquêt a été mné auprès d un échantillon d 1000 prsonns (600 homms t 400 fmms) afin d étudir un ds facturs prédisposant aux affctions cardiovasculairs. Pour chaqu prsonn, on définit l indic d mass corporll noté qui s calcul d la manièr suivant : = P où P st la mass (n kg) t T la taill (n m) d la prsonn. T² Pour un strictmnt supériur à 22 chz la fmm t strictmnt supériur à 23 chz l homm, la prsonn st déclaré «à risqu». Pour un supériur ou égal à 27, la prsonn st déclaré «à risqu élvé». 1) Dans ctt qustion, on s intérss à 5 homms t 5 fmms d l échantillon initial. Ls tablaux 1 t 2 donnnt ls msurs obtnus pour cs 5 homms t cs 5 fmms d l échantillon. a) Complétr cs dux tablaux (ls résultats sront arrondis à l unité) b) Combin d fmms puvnt êtr déclarés «à risqu»? Mass n kg Mass n kg 1

2 2) Dans ctt qustion, on s intérss au group ds 600 homms d l échantillon initial. L diagramm n boît, ci-dssous, corrspond à la séri ds ds 600 homms. a) Donnr l étndu, la médian t ls quartils d ctt séri. b) Au vu du diagramm t n justifiant chaqu répons, répondr par vrai ou faux à chacun ds dux affirmations suivants : A : moins d 50 % ds homms sont déclarés «à risqu élvé» B : au moins 25 % ds homms sont déclarés comm n étant pas «à risqu». 3) Dans ctt qustion, on s intérss aux ds 400 fmms d l échantillon initial. On a obtnu l tablau suivant : a) Détrminr la médian t ls quartils d ctt séri. Tracr un diagramm n boît pour ctt séri. b) Put-on affirmr, au vu ds résultats qu l pourcntag ds fmms déclarés comm n étant pas «à risqu» st supériur à clui ds homms? Justifir. Barèm : Ex 1 : 7 points ( ) Ex 2 : 13 points ( ) 2

3 Exrcic 1 : Répartition ds salairs Soint ls salairs dans trois ntrpriss A, B t C : ) Calculr dans chaqu cas l salair moyn t l salair médian 2) Qull st la part n pourcntag ds salariés gagnant plus qu la moynn? qu la médian? 3) Calculr pour chaqu ntrpris l étndu t l intrvall intrquartil d la séri ds salairs. 4) Ls résultats sont-ils cohérnts? Q Q Moynn Médian 1662, Plus qu la moynn 30% 40% 40% Plus qu la médian 50% 50% 40% Etndu Ecart-intrquartil ) Ls séris A t B sont plus disprsés qu la séri C. 3

4 Exrcic 3 : Indic d mass corporll Un nquêt a été mné auprès d un échantillon d 1000 prsonns (600 homms t 400 fmms) afin d étudir un ds facturs prédisposant aux affctions cardio-vasculairs. Pour chaqu prsonn, on définit l indic d mass corporll noté qui s calcul d la manièr suivant : = P où P st la mass (n kg) t T la taill (n m) d la prsonn. T² Pour un strictmnt supériur à 22 chz la fmm t strictmnt supériur à 23 chz l homm, la prsonn st déclaré «à risqu». Pour un supériur ou égal à 27, la prsonn st déclaré «à risqu élvé». 2) Dans ctt qustion, on s intérss à 5 homms t 5 fmms d l échantillon initial. Ls tablaux 1 t 2 donnnt ls msurs obtnus pour cs 5 homms t cs 5 fmms d l échantillon. a) Complétr cs dux tablaux (ls résultats sront arrondis à l unité) b) Combin d fmms puvnt êtr déclarés «à risqu»? Mass n kg Mass n kg ) Dans ctt qustion, on s intérss au group ds 600 homms d l échantillon initial. L diagramm n boît, ci-dssous, corrspond à la séri ds ds 600 homms. a) Donnr l étndu, la médian t ls quartils d ctt séri. b) Au vu du diagramm t n justifiant chaqu répons, répondr par vrai ou faux à chacun ds dux affirmations suivants : A : moins d 50 % ds homms sont déclarés «à risqu élvé» B : au moins 25 % ds homms sont déclarés comm n étant pas «à risqu». 3) Dans ctt qustion, on s intérss aux ds 400 fmms d l échantillon initial. On a obtnu l tablau suivant : b) Détrminr la médian t ls quartils d ctt séri. Tracr un diagramm n boît pour ctt séri. b) Put-on affirmr, au vu ds résultats qu l pourcntag ds fmms déclarés comm n étant pas «à risqu» st supériur à clui ds homms? Justifir. 1) a) 4

5 Mass n kg Mass n kg b) 2 fmms sont déclarés «à risqu» (dont un à risqu élvé) 2) a) étndu = = 9 Médian = 24 prmir quartil Q1 = 22 troisièm quartil Q3 = 27 b) A : Faux (car plus d 25 % sont à «risqu élvé» : Q3 = 27) B : Vrai (car Q1 = 22 < 23 donc au moins 25% ont un indic infériur à 23) 3) a) Fréqunc Fréqunc cumulé croissant 5,8% 9,3% 26,6% 23,1% 9,5% 9,8% 4,0% 3,0% 3,8% 3,3% 1,8% 5,8% 15,1% 41,7% 64,8% 74,4% 84,2% 88,2% 91,2% 95,0% 98,2 % 100,0 % On complèt l tablau avc l calcul ds fréquncs cumulés croissants. On n déduit ls valurs suivants : Médian = 22 Q1 = 21 Q3 = 24 b) Oui, l pourcntag ds fmms n étant pas à risqu ( <= 22) st égal à 64,8% tandis qu pour ls homms l pourcntag «sans risqu» ( <=23) st compris ntr 25 % t 50%. 5

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie BTS - groupmnt B - novmbr 8 - Nouvll Calédoni Ercic Ls partis A, B t C sont indépndants. points Un ntrpris produit n grand séri ds véhiculs élctriqus équipés d battris au nicklcadmium. On s propos d étudir

Plus en détail

Mois J F M A M J J A S O N D Masse (en kg) 40 25 20 15 24 30 32 28 36 24 35 51

Mois J F M A M J J A S O N D Masse (en kg) 40 25 20 15 24 30 32 28 36 24 35 51 Statistiques e Exercice n : Lors d un stage de basket, on a mesuré les adolescents. Les tailles sont données en cm. On obtient la série suivante : 65 ; 75 ; 87 ; 65 ; 70 ; 8 ; 74 ; 84 ; 7 ; 66 ; 78 ; 77

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013 Baccalauréat S Métropol 0 juin 0 EXERCICE Commun à tous ls candidats 4 points Puisqu l choix d l arbr s fait au hasard dans l stock d la jardinri, on assimil ls proportions donnés à ds probabilités.. a.

Plus en détail

Fonction logarithme exercices corrigés

Fonction logarithme exercices corrigés Trminal S Fonctions Logarithms Vrai-Fau Fonction ln, EPF 6 Equation, Franc 4 4 Dérivés t ln 4 5 Primitivs t ln 6 Calcul d limits 5 6 7 Résolution (in)équations 7 8 Avc ROC 8 9 Dérivation t ncadrmnt 9 Fonction+équation,

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

chap S1 : Statistiques descriptives Eléments de correction des exercices

chap S1 : Statistiques descriptives Eléments de correction des exercices 2ndes chap S1 : Statistiques descriptives Eléments de correction des exercices Objectifs : mieux comprendre les notions de moyenne et médiane utiliser des statistiques pour prendre des décisions Moyenne

Plus en détail

Merck Santé animale 16750 ROUTE TRANSCANADIENNE, KIRKLAND, QC, H9H 4M7

Merck Santé animale 16750 ROUTE TRANSCANADIENNE, KIRKLAND, QC, H9H 4M7 6750 ROUTE TRANSCANADIENNE, KIRKLAND, QC, H9H 4M7 Command par téléphon: 54-428-703 Contactz-nous sans frais au: 866-683-7838 Fax: Command par téléphon 888-498-4444 Sit Wb: www.mrck-sant-animal.ca Tous

Plus en détail

jean-marc.routoure@unicaen.fr

jean-marc.routoure@unicaen.fr n u u xq u i m ut a v s r o u o c id s i v d Un long VERS UN ENSEIGNEMENT MIXTE : PARTAGE D EXPÉRIENCES! EXEMPLE D UN DISPOSITIF D ENSEIGNEMENT MIXTE JEAN-MARC ROUTOURE, CORENTIN JOREL, DIDIER ROBBES,

Plus en détail

Acquisition, analyse et traitement de signaux : bruit et mesures

Acquisition, analyse et traitement de signaux : bruit et mesures Acquisition, analys t traitmnt d signaux : bruit t msurs Rédaction du cours t travail xpérimntal associé : Jan-Baptist Dsmoulins (P.R.A.G.) mail : dsmouli@physiqu.ns-cachan.fr Notions fondamntals abordés

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER 4 : THERMODYNAMIQUE 3 F.Duhaml CFA-Lns- B.T.S S.C.B.H Pag N 1/8 I. Mod d propagation d la chalur. a) Par convction: il y a déplacmnt d matièr. Thrmodynamiqu (III) : Transfrt thrmiqu t isolation.

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE Sssion 200 Brvt d Tchnicin Supériur CONTRÔLE INDUSTRIEL t RÉGULATION AUTOMATIQUE U4 Instrumntation t Régulation Duré : 3 hurs Cofficint : 4 L utilisation d un calculatric réglmntair st autorisé. Calculatric

Plus en détail

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T Efft d l échantillonnag t d la troncation sur l spctr d un signal Ls signaux réls utilisés n physiqu sont d plus n plus souvnt traités d façon numériqu. Pour cla, il st nécssair d échantillonnr l signal.

Plus en détail

SERIE D EXERCICES 25 : THERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE

SERIE D EXERCICES 25 : THERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE Séri d xrcics 5 SERIE D EXERCICES 5 : HERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE ravail mécaniqu ds forcs xtériurs d rssion. Exrcic : cas d un gaz. Soit un mol d gaz subissant un comrssion quasi statiqu t isothrm

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

Exercice 1 : sur 2,5 points 1) Lire graphiquement les équations des droites D 1, D 2 et D 3 tracées dans le repère ci-dessous

Exercice 1 : sur 2,5 points 1) Lire graphiquement les équations des droites D 1, D 2 et D 3 tracées dans le repère ci-dessous NOM : Seconde A B C H J Mardi 19 janvier 010 Exercice 1 : sur,5 points 1) Lire graphiquement les équations des droites D 1, D et D tracées dans le repère ci-dessous ) Dans le même repère, tracer la droites

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

Statistiques avec la graph 35+

Statistiques avec la graph 35+ Statistiques avec la graph 35+ Enoncé : Dans une entreprise, on a dénombré 59 femmes et 130 hommes fumeurs. L entreprise souhaite proposer à ses employés plusieurs méthodes pour diminuer, voire arrêter,

Plus en détail

Estimation expérimentale des propriétés acoustiques de surfaces végétalisées : influences de la variabilité spatiale et de la configuration de mesure

Estimation expérimentale des propriétés acoustiques de surfaces végétalisées : influences de la variabilité spatiale et de la configuration de mesure CFA 14 Poitirs 22-25 Avril 14, Poitirs Estimation xpérimntal ds propriétés acoustiqus d surfacs végétalisés : influncs d la variabilité spatial t d la configuration d msur G. Guillaum, B. Gauvrau t P.

Plus en détail

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire A Nous avons dmandé à ds millirs d élèvs canadins comm toi d répondr à ctt important nquêt, qui prmttra à Santé Canada d miux comprndr la consommation d tabac chz ls juns. Nous t rmrcions d nous aidr dans

Plus en détail

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS Automat d états finis (vu dans d autr nsignmnt? ) Spécification très utilisé n Informatiqu (Circuits, Résaux, Pruv...) Réalisation matérill d un automat à l aid d circuits

Plus en détail

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1 P* / P* / P DEVOI SUVEILLE DE PHYSIQUE N 6 sptmbr 4 POBLEME : ASSOIATION DE IUITS On analys, à laid dun oscilloscop, l circuit ci-contr comportant un génératur d tnsion E,r ( ), rprésnté dans l cadr pointillé,

Plus en détail

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine.

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine. EXERCICE 5 points Commun tous ls candidats Au rayon «imag t son» d'un grand magasin, un télévisur t un lctur d DVD sont n promotion pndant un smain. Un prsonn s présnt : T st l'évènmnt : «la prsonn achèt

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

AP24 : NUMERISATION DE L INFORMATION.

AP24 : NUMERISATION DE L INFORMATION. 24 : NUMERISTION DE L INFORMTION. Donné : octt = 8 bit ; Ko = 24 octt ; Mo = 24 Ko L atténuation d un tranmiion t :.log avc t n watt (W), n décibl (db) L cofficint d atténuation d un câbl t : L avc L n

Plus en détail

Première L juin 2008 A B C D E F G

Première L juin 2008 A B C D E F G Première L juin 2008 Liban 1. Exercice 1 (10 points) On fournit ci-dessous un tableau statistique relatif aux accidents de la route avec des piétons en France. Ce tableau est obtenu à l'aide d'un tableur,

Plus en détail

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises Allégz la charg! Soulvr t portr ds chargs Présntation PowrPoint pour ntrpriss 1 Plan d la présntation 1 r parti: Bass, constitution du dos Transmission ds connaissancs d bas 2 parti: Facturs influnts lors

Plus en détail

On donne le circuit suivant avec une source de tension continue V 1 et une source de tension alternative v 2 (t) sinusoïdale.

On donne le circuit suivant avec une source de tension continue V 1 et une source de tension alternative v 2 (t) sinusoïdale. T d élctroniqu analogiqu A : iods Ex : Analys statiqu / dynamiqu d un circuit On donn l circuit suiant ac un sourc d tnsion continu V t un sourc d tnsion altrnati (t) sinusoïdal. 0 V = 0 V A 0 B = sin(

Plus en détail

Terminale ES DS n 4 Vendredi 14 décembre 2012

Terminale ES DS n 4 Vendredi 14 décembre 2012 Trminal ES DS n Vndrdi décmbr Ercic. Sur points Ls qustions sont indépndants.. Résoudr ls équation t inéquation suivants. a) b). Etudir l sign d a) b). Pour chacun ds fonctions suivants, calculr sa fonction

Plus en détail

Cadre de la Méthode Complexe

Cadre de la Méthode Complexe Supplént XS 5 / M5 égi Sinusoïdal Forcé Fuill /3 adr d la Méthod oplx xrcic : ircuit n Sinus Forcé Soit l circuit séri suivant :. tud tporll n régi continu : On sout l circuit à un sourc d tnsion constant..

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Baccalauréat Mathématiques informatique corrigé Polynésie 10 juin 2010

Baccalauréat Mathématiques informatique corrigé Polynésie 10 juin 2010 Baccalauréat Mathématiques informatique corrigé Polynésie 10 juin 2010 EXERCICE 1 11 points Un institut de recherche désire relever des informations sur l état de l enneigement dans un massif montagneux.

Plus en détail

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013 Mathématiqus Bac Blanc TES du judi 8 mars 03 (3 hurs) Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi t la précision ds raisonnmnts ntrront

Plus en détail

Physique Durée : 3h30

Physique Durée : 3h30 Banqu «Agro - Véto» A - 38 Physiqu Duré : 3h3 L usag d un calculatric st autorisé pour ctt épruv. Si, au cours d l épruv, un candidat rpèr c qui lui smbl êtr un rrur d énoncé, il l signal sur sa copi t

Plus en détail

Catégorie P3 13 e, 14 e et 15 e championnats

Catégorie P3 13 e, 14 e et 15 e championnats Catégori P3 13, 14 t 15 championnats Considération pour la résolution ds problèms 9 à 11 Pour qu'un problèm soit complètmnt résolu, vous dvz donnr l nombr d ss solutions t donnr la solution s'il n'n a

Plus en détail

AIR SEC, AIR HUMIDE ET AIR SATURE. L'air sec. L'air saturé. 20 La Météorologie 8 e série - n 2 - juin 1993

AIR SEC, AIR HUMIDE ET AIR SATURE. L'air sec. L'air saturé. 20 La Météorologie 8 e série - n 2 - juin 1993 La Météorologi 8 séri - n 2 - juin 199 19 L'HUMIDITE DE L'AIR ; MESURES HYGROMETRIQUES AU SOL Christian Prrin d Brichambaut Société Météorologiqu d Franc, 2 avnu Rapp 7540 Paris Cdx 07 OBSERVATION GENERALITES

Plus en détail

STATISTIQUES A UNE VARIABLE EXERCICES CORRIGES

STATISTIQUES A UNE VARIABLE EXERCICES CORRIGES STATISTIQUES A UNE VARIALE EXERCICES CORRIGES Exercice n Les élèves d une classe ont obtenu les notes suivantes lors d un devoir : Note 4 5 8 0 4 5 8 0 Effectif 4 7 6 4 ) Déterminer l étendue et le mode

Plus en détail

Corrigé des exercices

Corrigé des exercices THEME : STATISTIQUES Corrigé des exercices Exercice n : Détermine la valeur médiane des listes de valeurs suivantes : a) 6 8 6 9,5 8 7,5 b) 6,5,5 9 9,5 c) 5, 9,7 5, 8,5 50, 9, 5,8 d) 5, 7 9,6, 6,6 9,,5

Plus en détail

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3.

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3. CARACTERISATION DE LA CROISSANCE TUMORALE D UN MODELE DE GREFFE ORTHOTOPIQUE DE NEUROBLASTOME METASTATIQUE PAR ECHOGRAPHIE DE CONTRASTE ET BIOLUMINESCENCE. E. Daudigos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Claytt 4,

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Antills-Guyan juin 05 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous ls candidats 6 POINTS. On put calculr par xmpl ls ordonnés ds points d absciss d cs différnts courbs : f ()=ln =0< g 0,05

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

TD3- Analyse Factorielle des Correspondances

TD3- Analyse Factorielle des Correspondances M1 AGP, EFP t SLEB TD d Analys d donnés Kadar Abdi TD3- Analys Factorill ds Corrspondancs Exrcic 1 : Donnés Conjoint Ls donnés sont à téléchargr sur votr ENT : l fichir xcl : Donnés.conjoints xls L tablau

Plus en détail

TP 8 Spectroscopie infrarouge

TP 8 Spectroscopie infrarouge TP 8 Spctroscopi infraroug Chap4 : Analys spctral Objctifs: Idntification d liaisons l aid du nombr d ond corrspondant; détrmination d groups caractéristiqus. Mis n évidnc d la liaison hydrogèn. Exploitr

Plus en détail

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009 Encomb Crtification ds tabls après Solvncy II Dauvill 18 sptmbr 2009 1 Institut ds Actuairs SACEI Christoph MUGNIER ids Sommair 1 L contxt réglmntair t démographiqu 03 2 L xpérinc AXA Franc 08 r l g 3

Plus en détail

Tuyaux en Polyéthylène

Tuyaux en Polyéthylène L Polyéthylèn Caractéristiqus générals Légèrté t flxibilité élvés; Excllnt résistanc aux chocs; Étanchéité absolu aux gaz t aux vapurs; Fort résistanc aux agnts atmosphériqus t aux altérations provoqués

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

ARRETE N 005/MINESUP/F120

ARRETE N 005/MINESUP/F120 ARRE N 005/MINESUP/F120 28 janvir 1993 Fixant ls Domains d Formation t ls Conditions d Admission à l Institut Univrsitair d Tchnologi d l Univrsité d Douala. LE MINSTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR VU la

Plus en détail

Thème 5. Corps purs et changements d état physique

Thème 5. Corps purs et changements d état physique hè 5 Cors urs t changnts d état hysiqu Qustionnair On chauff un élang d au t d glac à C : la tératur du élang augnt la tératur diinu la tératur n vari as On cori un élang d au t d vaur d au initialnt à

Plus en détail

Les calculatrices sont interdites

Les calculatrices sont interdites CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES Ls calculatrics sont intrdits L épruv st composé d dux problèms indépndants décrivant ls princips physiqus d dispositifs vibrants (microphons t sismograph). Il st consillé

Plus en détail

COURS ING1035 - MATÉRIAUX

COURS ING1035 - MATÉRIAUX PROGRAMME DE GÉNIE DES MATÉRIAUX Not inal: /50 NOM (n majusculs): Vrsion modiié PRÉNOM : 11/12/02 ; 18h00 SIGNATURE : MATRICULE : SECTION : COURS ING1035 - MATÉRIAUX Examn inal du 10 décmbr 2002 d 9h30

Plus en détail

Statistiques à une variable

Statistiques à une variable Statistiques à une variable Objectif : connaissances des termes et formules statistiques Acquis : Programme de seconde professionnelle. 1/ Généralités : Exploitation d une base de données. Vie économique

Plus en détail

partenaires de l'habitat

partenaires de l'habitat COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Modalités du dispositif à l'usag ds partnairs d l'habitat + POUR LE PROPRIÉTAIRE + POUR LE LOCATAIRE + POUR LE PROPRIÈTAIRE + POUR LE LOCATAIRE ds aids

Plus en détail

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé ycé François Arago Prpignan M.P.S.I. 2012-2013 TD d élctrocinétiqu n o 4 ircuits linéairs n régim sinusoïdal forcé Exrcic 1 - Détrmination ds modèls d Thévnin t d Norton. A Détrminr l modèl d Thévnin t

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À remettre à l'hôtesse, à l'accueil de l'office de tourisme

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À remettre à l'hôtesse, à l'accueil de l'office de tourisme ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À rmttr à l'hôtss, à l'accuil d l'offic d tourism Grâc à vous, notr offic d tourism s'amélior. Souciux d l amélioration continu d nos prstations, t afin d répondr au miux

Plus en détail

TS Bac blanc n 5 Mai 2016

TS Bac blanc n 5 Mai 2016 TS Bac blanc n 5 Mai 6 Ls raisonnmnts doivnt êtr justifiés t ls calculs détaillés. L barèm st indicatif. La calculatric st autorisé mais ls échangs ntr élèvs sont intrdits. Exrcic 5 pts Parti A : Conditionnmnt

Plus en détail

Couleur Effectif Grise 18 Blanche 7 Bleue 5 Rouge 2 32 (total)

Couleur Effectif Grise 18 Blanche 7 Bleue 5 Rouge 2 32 (total) I. Définir t rprésntr un séri statistiqu 1. Vocabulair Population La population st un nsmbl d prsonns ou d'objts, applés individus, sur lsquls port l étud statistiqu. Par xmpl, ls élèvs d la class d scond.

Plus en détail

DEA de physique subatomique Corrigé de l examen d analyse statistique des données et de modélisation session de février - année 2002-2003

DEA de physique subatomique Corrigé de l examen d analyse statistique des données et de modélisation session de février - année 2002-2003 DEA d physqu subatomqu Corrgé d l xamn d analys statstqu ds donnés t d modélsaton ssson d févrr - anné 22-23 Jérôm Baudot sur 45 ponts I- Errur sur la msur d un asymétr avant-arrèr ponts I-a La formul

Plus en détail

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson Ls Nombrs n Coulurs L s d jux Labuchtt J an Husson Nots méthodologiqus L matéril 1. Ls régltts sont évidmmnt l matéril cntral qui doit prmttr à l nfant d jour d abord t d calculr surtout. Ells ont subi

Plus en détail

Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75

Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75 Elémnts d toitur n éton (TT) Willy Nassns 75 Dscription énéral Pourquoi choisir ls lmnts d toitur n éton s élémnts d toitur n éton précontraint sont formés par 3 nrvurs spacés d 800 mm d ax n ax, rliés

Plus en détail

1ES Février 2013 Corrigé

1ES Février 2013 Corrigé 1ES Février 213 Corrigé Exercice 1 Le tableau ci-dessous renseigne sur les besoins en eau dans le monde : Population mondiale (Milliards d habitants) Volume moyen par habitant ( ) 195 2,5 4 1 197 3,6 5

Plus en détail

Céline Arnold, Michèle Lelièvre*

Céline Arnold, Michèle Lelièvre* Dossir L nivau d vi ds prsonns âgés d 1996 à 2009 : un progrssion moynn n lign avc cll ds prsonns d âg actif, mais ds situations individulls t générationnlls plus contrastés Célin Arnold, Michèl Llièvr*

Plus en détail

Atomic Absorption. Spectroscopy

Atomic Absorption. Spectroscopy Chimi Analytiqu Atomic Absorption Spctroscopy Crost Elliott - Frnandz Samul - Tissot Guillaum (Group 2) Univrsité d Gnèv, Scincs II 17 Janvir 29 Résumé L but du laboratoir consist dans un prmir tmps à

Plus en détail

ANNEXE A : MATRICES DE MAC

ANNEXE A : MATRICES DE MAC Annx ANNEXE A : MARICES DE MAC La matrc d MAC (Modal Auranc Crtron) au applé matrc d corrélaton modal t ouvnt utlé pour la comparaon ntr dux nmbl d mod propr [Y ] t [Y ]. Sont : [{ } { k} { N } ] { } {

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. Mat-4104

MATHÉMATIQUES. Mat-4104 MATHÉMATIQUES Pré-test D Mat-404 Questionnaire e pas écrire sur le questionnaire Préparé par : M. GHELLACHE Mai 009 Questionnaire Page / 0 Exercice ) En justifiant votre réponse, dites quel type d étude

Plus en détail

Ch6 : Statistiques descriptives - analyse des données

Ch6 : Statistiques descriptives - analyse des données Ch6 : Statistiques descriptives - analyse des données 1. Caractéristiques de position : moyenne, médiane 2. Caractéristiques de dispersion : étendue, écart et intervalle inter-quartile 3. Utilisation de

Plus en détail

Structure et évolution des PEA bancaires au quatrième trimestre 2004

Structure et évolution des PEA bancaires au quatrième trimestre 2004 t évolution ds PEA bancairs au quatrièm trimstr Sur la bas ds résultats d la drnièr nquêt trimstrill mné par la Banqu d Franc auprès ds établissmnts bancairs, la valur ds titrs déposés sur ds compts PEA

Plus en détail

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations L.E.G.T.A. L Chsnoy TB2 21-211 D. Blottièr Mathématiqus Corrction du dvoir d vacancs Ls suits dans plusiurs situations Exrcic 1 : Un pas vrs ls fractals On considèr un carré F 1 d côté d longuur 1. Au

Plus en détail

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes.

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes. EXERIES 3 La duré T, n minuts, d un convrsation téléphoniqu suit un loi xponntill d moynn 4 minuts. ) alculr P(T>5) ) alculr P( < T < 8). Pour un variabl T, xprimé n minuts, qui rprésnt un duré d vi t

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Initiation aux problèmes de télécommunications

Initiation aux problèmes de télécommunications Initiation aux problèms d télécommunications. Etud d un outil fondamntal : la boucl à vrrouillag d phas (P.L.L.). La boucl à vrrouillag d phas (P.L.L. Phas Lock Loop) st un systèm qui prmt d assrvir la

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT Société : COCHEBAT DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Srvic CLT Division HTO -FL/CR Dat 2006 N affair : Clint sul Vrsion 1

Plus en détail

Baccalauréat Mathématiques-informatique Polynésie juin 2007

Baccalauréat Mathématiques-informatique Polynésie juin 2007 Durée : 1 h 30 La calculatrice est autorisée. Le candidat doit traiter les DEUX exercices L annexe 1 est rendre avec la copie Baccalauréat Mathématiques-informatique Polynésie juin 2007 EXERCICE 1 10 points

Plus en détail

MECANIQUE QUANTIQUE Chapitre 1: Bases de la mécanique quantique

MECANIQUE QUANTIQUE Chapitre 1: Bases de la mécanique quantique MECANIQUE QUANTIQUE Chapitr 1: Bass d la mécaniqu quantiqu Pr. M. ABD-LEFDIL Univrsité Mohammd V-V Agdal Faculté ds Scincs Départmnt d Physiqu, LPM Anné univrsitair 007-08 08 Filièrs SM 3-SMI 3 3 1 Introduction

Plus en détail

EPM RT 2005-05 COMPORTEMENT DYNAMIQUE DES PLAQUES RECTANGULAIRES SUBMERGÉES

EPM RT 2005-05 COMPORTEMENT DYNAMIQUE DES PLAQUES RECTANGULAIRES SUBMERGÉES EPM RT 5-5 COMPORTEMENT DYNMIQUE DES PLQUES RECTNGULIRES SUBMERGÉES Y. Krboua,.. Lakis, M. Thomas t L. Marcouillr Départmnt d Géni mécaniqu Écol Polytchniqu d Montréal oût 5 EMP-RT-5-5 COMPORTEMENT DYNMIQUE

Plus en détail

REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES

REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES COMMUNE DE BELFAUX REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES L'assmblé communal d Blfaux Vu : La loi du 27 sptmbr 1990 sur la prophylaxi t ls soins dntairs; l règlmnt

Plus en détail

Evolution de l étanchéité des enceintes de confinement en béton dans les centrales nucléaires.

Evolution de l étanchéité des enceintes de confinement en béton dans les centrales nucléaires. ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Parti D TITRE : Evolution d l étanchéité ds ncints d confinmnt n béton dans ls cntrals nucléairs. Tmps d préparation :...2 h 15 minuts Tmps d présntation dvant l jury :.10 minuts

Plus en détail

Correction du bac blanc de mathématiques

Correction du bac blanc de mathématiques Corrction du bac blanc d mathématiqus Exrcic (commun à tous ls candidats, point) Rstitution organisé d connaissancs :. Démontrr par récurrnc l inégalité d Brnoulli : pour tout x >, pour n N, (+x) n +nx.

Plus en détail

Organisation et gestion de données

Organisation et gestion de données - Mathématiques - Niveau 3 ème Organisation et gestion de données Remerciements à Mesdames Hélène Clapier et Dominique Halperin, professeures de mathématiques de collège et Monsieur Gilles Damamme, maître

Plus en détail

Structure et évolution des PEA bancaires au deuxième trimestre 2003

Structure et évolution des PEA bancaires au deuxième trimestre 2003 t évolution ds PEA bancairs au duxièm trimstr 23 D après ls résultats d la drnièr nquêt trimstrill mné par la Banqu d Franc auprès ds établissmnts bancairs, la valur ds titrs déposés sur ds compts PEA

Plus en détail

Statistique : Résumé de cours et méthodes

Statistique : Résumé de cours et méthodes Statistique : Résumé de cours et méthodes 1 Vocabulaire : Population : c est l ensemble étudié. Individu : c est un élément de la population. Effectif total : c est le nombre total d individus. Caractère

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013 OBSERVATOIRE du LOGEMENT t d l'habitat d PARIS Outil d prévntion d la dégradation ds immubls ancins à Paris Résultats 2013 Juillt 2013 À la suit ds travaux d mêm natur déjà réalisés dpuis 2008, la list

Plus en détail

Formations, études, conseils. Le catalogue 2016. Ne jouez pas aux des avec vos donnees. www.anastats.fr

Formations, études, conseils. Le catalogue 2016. Ne jouez pas aux des avec vos donnees. www.anastats.fr Formations, étuds, consils L catalogu 2016 N jouz pas aux ds avc vos donns www.anastats.fr - - Statistiqus Formations 2016 SOMMAIRE Notr équip p. 3 Ls Etuds d donnés t consil p. 5 14 formations dispnsés

Plus en détail

Le sujet comporte 8 pages numérotées de 2 à 9 Il faut choisir et réaliser seulement trois des quatre exercices proposés EXERCICE I

Le sujet comporte 8 pages numérotées de 2 à 9 Il faut choisir et réaliser seulement trois des quatre exercices proposés EXERCICE I L sujt comport 8 pags numérotés d 2 à 9 Il faut choisir t réalisr sulmnt trois ds quatr xrcics proposés Parti A EXERCICE I Donnr ls réponss à ct xrcic dans l cadr prévu à la pag 3 On considèr la fonction

Plus en détail

1S DS 4 Durée :?mn. 2. La courbe ci-dessous est la représentation graphique de la fonction g, définie sur I = [ 1; 3].

1S DS 4 Durée :?mn. 2. La courbe ci-dessous est la représentation graphique de la fonction g, définie sur I = [ 1; 3]. 1S DS 4 Durée :?mn Exercice 1 ( 5 points ) Les trois questions sont indépendantes. 1. Soit f la fonction définie par f(x) = 3 x. a) Donner son ensemble de définition. Il faut 3 x 0 3 x donc D f =] ; 3]

Plus en détail

Le tableau ci-dessous donne la répartition des notes obtenues à un contrôle de mathématiques par les 27 élèves de troisième.

Le tableau ci-dessous donne la répartition des notes obtenues à un contrôle de mathématiques par les 27 élèves de troisième. EXERCICE 1: Brevet Ouest 2 CORRIGE EXERCICES DE STATISTIQUES BREVET 211 Le tableau ci-dessous donne la répartition des notes obtenues à un contrôle de mathématiques par les 27 élèves de troisième. Notes

Plus en détail

Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité

Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité NOM : Prénom : Exercice 1 : Elections régionales 1999 Le tableau ci-dessous donne les pourcentages des voix obtenues par le

Plus en détail

Fournisseur Produit Produit Type de contrat Durée du % énergie verte Prix annuel. OCTA+ http://www.octap OCTA+ WEB variable 3 An(s) 100,00 823,70

Fournisseur Produit Produit Type de contrat Durée du % énergie verte Prix annuel. OCTA+ http://www.octap OCTA+ WEB variable 3 An(s) 100,00 823,70 Mon profil d consommation d élctricité J suis un clint résidntil Mon comptur: Monohorair Consommation élctricité total (kwh): 4311 Dat d la simulation 10-10-2013 20:25 Tous ls prix affichés sont tva compris

Plus en détail