Quelles perspectives de croissance en 2014 et 2015? 23 octobre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelles perspectives de croissance en 2014 et 2015? 23 octobre 2014"

Transcription

1 Quelles perspectives de croissance en 214 et 215? 23 octobre 214 1

2 Quelles perspectives de croissance en 214 et 215? 1. Croissance mondiale contrastée 2. ZE : croissance et inflation revues en baisse 3. y compris en FR, qui ne semble toutefois pas connaître de rationnement du crédit 23/1/214 2

3 La croissance du commerce mondial est stable L indice PMI Monde reste au dessus du seuil d expansion (5) et confirme la fin du cycle de ralentissement du commerce mondial 6 Commerce mondial et PMI août juin PMI new exports orders(-1) (EG) 3 Commerce mondial en vol.- ga% (ED) Source : CPB, PMI Markit Economics /1/214 3

4 La croissance mondiale est mitigée La croissance du PIB chinois toujours est stable à 7,5% (en ga) au T2 214 alors que la croissance brésilienne a chuté -,9%. La croissance aux États-Unis se redresse un peu (2,4% ga) tandis qu elle est nulle au Japon 23/1/214 4

5 L écart de croissance entre les pays émergents et les pays avancés se réduirait un peu en Pays émergents PIB (% an) Prévisions WEO (update juillet 214) Monde 6 4 Pays avancés Source : FMI /1/214 5

6 L écart de croissance se refermerait également un peu entre les États-Unis et l Europe, la zone euro sortant de récession Etats-Unis UK Zone euro PIB (% an) Prévisions WEO (update juillet 214) 6, 4, 2,, -2-2, -4 Japon -4, -6-6, -8 Source : FMI , 23/1/214 6

7 Les politiques monétaires restent accommodantes Taux directeurs données quotidiennes, en pourcentage /1/97 1/1/99 1/1/1 1/1/3 1/1/5 1/1/7 1/1/9 1/1/11 1/1/13 dernière valeur : 1/9/214 Zone euro Sources : nationales, Banque centrale européenne C1 Eurosystème Eurosystème du 28/6/2 au 8/1/28 États-Unis Royaume-Uni Japon Données disponibles le 2 septembre /1/214 7

8 Inflation mondiale tend à se redresser, sauf en ZE où elle baisse dans un contexte de faible croissance 23/1/214 8

9 Quelles perspectives de croissance en 214 et 215? 1. Croissance mondiale contrastée 2. ZE : croissance et inflation revues en baisse 3. y compris en FR, qui ne semble toutefois pas connaître de rationnement du crédit 23/1/214 9

10 Les disparités de croissance depuis la sortie de récession restent importantes PIB en volume (28T1=1) 14 Données au T2 214 (sauf IE : T1) Zone euro France base SEC 21) Allemagne (base SEC 21) Italie 88 Espagne Portugal Irlande (base SEC 21) Pays-Bas (base SEC21) /1/214 1

11 L indice PMI en zone euro baisse depuis 214 T1 mais son niveau reste au dessus du seuil d expansion Indice PMI manufacturier dernier point : août 214 Zone euro Allemagne France Italie Espagne /1/214 11

12 Le sentiment économique général fléchit aussi depuis quelque mois restant néanmoins en ligne avec un retour à la croissance au second semestre 214 L Indice ESI (CE) est en baisse en août : 1,6 après 12,1 en juillet (moyenne de LT 1) 5 Croissance et climat des affaires en zone euro PIB en ga (%, éch. G) Indicateur du sentiment économique (ESI, enq. CE, éch. D) -5 NB : changement de nomenclature des activités économiques survenu en mai 21, pouvant Source: Eurostat, CE affecter l'ampleur (mais non la tendance) de l'évolution de l'indicateur synthétique du climat des affaires Derniers à cette points date: T2 214 (PIB),août 214 (ESI) /1/214 12

13 La baisse du taux d épargne engagée fin 29 a, en général, permis un lissage de la consommation mais pourrait évoluer à l avenir de façon plus différenciée selon les pays (IT) 18% Zone euro Allemagne France Italie Taux d'épargne des ménages (% du Revenu Disponible Brut, Eurostat) Espagne 18% 16% 16% 14% 14% 12% 12% 1% 1% Dernier point : T1 214 (sauf FR T4 213) 8% 8% /1/214 13

14 Endettement des ménages Hétérogénéité significative en ZE, à la fois en termes de niveaux d endettement (Espagne : 116% du RDB, Italie : 64%) et d évolution ( en Allemagne et en Espagne, en France, stabilisation en Italie) Taux d'endettement des ménages (source BdF) en % du revenu disponible brut derniers points : T Taux d'endettement des ménages (source BdF) en % du revenu disponible brut Zone euro Allemagne France Italie Espagne derniers points : T Zone euro Etats-Unis Japon Royaume-Uni /1/214 14

15 Les ménages ont réduit leurs dépenses les moins urgentes, telles les achats de voitures, mais il y a des signes de stabilisation depuis début Immatriculations des véhicules neufs (en milliers, cvs-cjo) Dernier point : juin 214 France Allemagne Italie Espagne Portugal (éch. G) Source BCE /1/214 15

16 La production industrielle est stable au 2 e trimestre en ligne avec la stabilisation du PIB Les divergences de niveau entre l Allemagne et le reste de la zone euro sont notables Production industrielle (28T1=1, cvs-cjo, Eurostat) derniers points : juillet Zone euro France Allemagne Italie Espagne Portugal (mm3m) 23/1/214 Grèce (mm3m) Irlande (mm3m) 16

17 1 5 ga en % L investissement est retombé au T2 214 mais devrait se redresser graduellement avec la reprise cyclique de l activité Zone euro : investissement et perspectives d'activité dans l'industrie Derniers points : enquête CE août 214 FBCF : T2 214 solde d'opinions FBCF total (ga, cvs-cjo, volume, Eurostat, G) Perspectives d'activité dans l'industrie (Enquête mensuelle CE, D) /1/214 17

18 L utilisation des capacités de production demeure basse, même si elle se redresse un peu récemment 95 9 Taux d'utilisation des capacités de production (enquête trimestrielle dans l'industrie de la CE) % capacités de production, cvs, dernières données : T Zone euro 7 France Allemagne Italie 65 Espagne ZE (moyenne de long terme) /1/214 18

19 Les conditions de financement des États les plus fragiles se normalisent, ceux de la France sont toujours très favorables Spreads de taux dans la zone euro par rapport au Bund 1 ans allemand (en points de base, données en moyenne mensuelle) 1,4 1,2 1, France Italie Espagne Portugal Obligations SNF BBB Zone euro derniers points : août 214 1,4 1,2 1, /1/214 19

20 Les efforts de consolidation budgétaire doivent se poursuivre 4 Solde public (en % du PIB) Source : Eurostat Zone euro Allemagne France Italie Espagne Grèce Portugal /1/214 2

21 notamment en termes structurels 5 Solde public ajusté du cycle (% du PIB potentiel) ZE DE FR IT ES IE GR PT Source : CE (Ameco) /1/214 21

22 face à la hausse de la dette publique qui reste à renverser 2 18 Dettes publiques, % PIB - évolution Allemagne Espagne France Grèce Irlande Italie Zone Euro Source : Commission Européenne (prévisions du 5 mai 214) 23/1/214 22

23 Les critères d octroi de crédit aux entreprises de la ZE deviennent plus souples et la demande de crédits se renforce Zone euro - Crédits aux SNF Critères d'octroi des crédits Demande de crédits Solde des réponses en % Solde des réponses en % Réalisé Prévu 7 4 Réalisé Attendu 6 + Resserrement 3 T2 14 : -3% T3 14 : -3% Augmentation Source : BCE - Assouplissement Diminution Source : BCE T2 14 : 4% T3 14 : 25% /1/214 23

24 Les entreprises ont aussi recours aux émissions de titres pour assurer leur financement Zone euro - Financement des sociétés non financières par source 8 6 Dernierspoints : juin Crédits Titres Total Source: BCE /1/

25 Les conditions d octroi de crédits sont légèrement plus favorables au T2 214 pour les ménages de la ZE et leur demande de crédits progresse aussi Zone euro - Crédit aux ménages Critères d'octroi des crédits à la consommation Demande de crédits à la consommation Solde des réponses en % Solde des réponses en % 5 Réalisé Prévu 5 4 Réalisé Attendu Resserrement 2 + Augmentation T2 14 : -2% 2 T3 14 : -2% Source : BCE - Assouplissement Diminution Source : BCE T2 14 : 17% T3 14 : 16% /1/214 25

26 125 Un rééquilibrage au sein de la ZE est engagé, avec une baisse notable des CUT en Espagne et Irlande, mais dans une moindre mesure en France et Italie Coût unitaire du travail A JOUR 25 = 1 25 = Zone euro Allemagne France Italie Espagne Irlande Source : Eurostat /1/214 26

27 La baisse des coûts du travail en Espagne favorise la dynamique des exportations qui se place parmi les meilleures de la zone euro Exportation de biens et services en volume (28 T1=1) Derniers points: T2 214 (sauf DE : T1) Zone Euro France Allemagne Italie Espagne /1/214 27

28 8 Les déséquilibres de comptes courants devraient se résorber progressivement, l excédent de la ZE étant déjà confortable Solde courant (en % du PIB) Source : Commission européenne (Ameco) Zone euro Allemagne France Italie Espagne 23/1/214 28

29 Dernières projections macroéconomiques du staff BCE (septembre 214) La prévision de croissance pour 214 est légèrement abaissée et celle pour 215 légèrement augmentée, par rapport aux prévisions de juin. La prévision d'inflation pour 214 est révisée à la baisse et la prévision pour 215 inchangée. Projections macroéconomique BCE/Eurosystème (variation annuelle, %) PIB réel sept juin IPCH sept juin /1/214 29

30 Quelles perspectives de croissance en 214 et 215? 1. Croissance mondiale contrastée 2. ZE : croissance et inflation revues en baisse 3. y compris en FR, qui ne semble toutefois pas connaître de rationnement du crédit 23/1/214 3

31 En France, le PIB est stable au T2 (+,%), le soutien de l activité par la consommation des ménages compensant le recul de l investissement et le déstockage. 23/1/214 31

32 La production manufacturière diminue légèrement en juillet (-,3%) après avoir augmenté en juin (+1,6%). L acquis du 3 e trimestre est nul (+,%). France, Indice de la production industrielle (cvs-cjo, 1=21, Insee) 12 derniers points : juillet Industrie manufacturière Biens d`équipement et machines Industrie automobile Construction Industries extractives, énergie, eau 23/1/

33 Les indicateurs conjoncturels dans l industrie donnent des signaux contrastés en ce qui concerne l activité au mois d août et les perspectives de septembre. France : indicateurs du climat des affaires dans l'industrie (variables centrées réduites) Soldes des perspectives (centrés-réduits) dans les enquêtes INSEE, BDF et PMI dans l industrie INSEE : Indicateur synthétique industrie BDF: ICA industrie PMI : Indice dans l industrie INSEE Perspectives personnelles de production (CR) BDF Production prévue (CR) PMI Nouvelles commandes (CR) /1/214 33

34 Le niveau du climat des affaires dans l enquête de conjoncture BdF amène à prévoir une croissance modérée en fin d année. PIB (ga %) et climat des affaires dans l'industrie, les services et le bâtiment 1 = moyenne de 1981 (industrie), 1987 (services) et 29 (bâtiment) au dernier point 13 derniers points : PIB (T2 214), ICA (août 214) PIB (ga, %, éch. gauche) ICA industrie, éch. droite ICA service, éch. droite ICA bâtiment, éch. droite /1/214 34

35 Pour le 3e trimestre, l ISMA prévoit un rebond modéré de l activité (+,2%, 2 e estimation), porté par la légère amélioration entrevue dans les EMC BdF de juillet et août ISMA (2e estimation du trimestre, vt en %) Croissance du PIB (premiers résultats INSEE,vt en %) /1/214 35

36 L enquête INSEE sur les investissements dans l'industrie ne permet pas d anticiper un rebond marqué de l investissement des SNF au 2 nd semestre derniers points : T2 214 (FBCF) et S2 214 (2ème estim., enq. inv. de juillet) Source : Insee France, FBCF des sociétés non financières (%, ga, valeur, G) Enquête INSEE invest. (évolution prévue, solde d'op., en % des réponses, D) 23/1/214 36

37 même si le solde des livraisons de biens d équipement de l EMC BdF se redresse un peu récemment. 6 4 derniers points : T2 214 (inv), août 214 (enq. BdF) Investissement des SNF (v.t.), éch. G EMC BdF : Evolution des livraisons de biens d`équipement, éch. D -4 23/1/214 37

38 Les conditions d octroi de crédits aux entreprises sont stables ; la demande de crédits augmente. France, BLS, crédits aux entreprises, critères d octroi, (solde des réponses en %) France, BLS, crédits aux entreprises, demande de crédits (solde des réponse en %) Source : Banque de France Direction générale des Statistiques 23/1/214 38

39 La part des émissions de titres dans le financement des grandes entreprises se stabilise à un niveau historiquement élevé sur la période récente. 15 France - financement des SNF par source (flux nets, cvs, en Mds EUR) Derniers points : juillet Titres Crédits Total Source: Banque de France - Direction générale des Statistiques -1 23/1/214 39

40 La confiance des ménages progresse mais reste faible. Il est encore trop tôt pour prévoir une reprise durablement plus forte de la consommation ga, % Opportunité d'acheter (enquête ménages INSEE) et glissement annuel de la consommation des ménages en France Soldes d'opinions Opportunité de faire des achats importants (D) juillet 214 : Conso. privée -4 (comptes trim., G) Source : INSEE T2 214 : +,1% /1/214 4

41 Le taux d épargne des ménages a fortement augmenté au T1 214 en raison probablement d une confiance dégradée et d un taux de chômage qui continue de progresser. 6 5 Taux d'épargne des ménages (%, éc. D) RDB des ménages (vt, %, éch. G) dernier point : 214Q /1/214 41

42 Les conditions d octroi des crédits à la consommation sont stables, face à une demande de crédits qui ralentit. France, BLS, critères d octroi, crédits à la consommation Solde des réponses en % France, BLS, demande, crédits à la consommation Solde des réponses en % Source : Banque de France Direction générale des Statistiques 23/1/214 42

43 Les perspectives de mises en chantier ne laissent pas entrevoir un rebond de la construction résidentielle, malgré une stabilisation des flux de nets de crédits à l habitat. Enquête INSEE dans la promotion immobilière (soldes d'op. en %) 4 4 Source : Insee (enquêtre de juillet 214) 24 Données à : juillet 214 Flux de crédits à l'habitat (mds d'euros) Crédits nouveaux Flux nets (mm3m) Demande de logements Perspectives de mises en chantier Source : Banque de France Direction générale des Statistiques 23/1/214 43

44 Conclusions Perspectives de croissance contrastées entre les économies avancées et émergentes Révisions à la baisse sur la croissance et l inflation en ZE, notamment en France Des risques orientés à la baisse sur l activité Principalement : momentum plus faible après la surprise négative du deuxième trimestre, tensions géopolitiques, consolidations budgétaires additionnelles; Malgré, dans le sens inverse, un effet des mesures de politique monétaire 23/1/214 44

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? juin KBC Groupe CONJONCTURE : situation internationale Retour de la confiance dans les pays développés, hésitations en Chine Indice de confiance de l industrie

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Conjoncture et perspectives économiques mondiales

Conjoncture et perspectives économiques mondiales Conjoncture et perspectives économiques mondiales Association des économistes québécois ASDEQ 4 décembre 2012 Marc Lévesque, Vice-président et économiste-en-chef, Investissements PSP Ralentissement de

Plus en détail

Conjoncture de l industrie française à l automne 2015

Conjoncture de l industrie française à l automne 2015 Conjoncture de l industrie française à l automne 2015 Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode 26 Novembre 2015 Agenda 1 3 faits marquants du paysage économique mondial pour l industrie 2 L activité

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Développements. Internationaux

Développements. Internationaux Développements Internationaux Pétrole et matières premières Le cours de l or noir a baissé à nouveau Au quatrième trimestre 2015, le cours du Brent a fluctué autour de 45 $ par baril en moyenne. L offre

Plus en détail

Quel contexte financier pour les marchés immobiliers dans les années à venir?

Quel contexte financier pour les marchés immobiliers dans les années à venir? Quel contexte financier pour les marchés immobiliers dans les années à venir? Club Notarial de Immobilier 28 mai 2015 Exposé de Denis Ferrand Les faits marquants de la conjoncture économique mondiale 2

Plus en détail

La crise des dettes souveraines*

La crise des dettes souveraines* La crise des dettes souveraines* ANTON BRENDER, FLORENCE PISANI & EMILE GAGNA (*) La découverte 1. Table des matières I Dette souveraine, dette privée II D une crise à l autre III Le piège japonais IV

Plus en détail

Note mensuelle de conjoncture wallonne

Note mensuelle de conjoncture wallonne Note mensuelle de conjoncture wallonne Août 2012 L IWEPS est un institut scientifique public d aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics. Par sa mission scientifique transversale,

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

Informations Rapides ISSN 0151-1475 11 février 2009 - n 44 INSEE 2009

Informations Rapides ISSN 0151-1475 11 février 2009 - n 44 INSEE 2009 INSEE CONJONCTURE Informations Rapides ISSN 151-14 11 février 9 - n 44 INSEE 9 Enquêtes européennes trimestrielles de conjoncture* Janvier 9 Thème «International» DANS L'INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE** Au quatrième

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 192 Semaine du 2 au 6 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 192 Semaine du 2 au 6 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 192 Semaine du 2 au 6 février 2015 SOMMAIRE FRANCE 1. Forte révision à la hausse des budgets d investissement dans l industrie manufacturière : +2% pour 2014 et +3% pour 2015 2. Dépenses

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Taux de change... page 1 2- Taux d intérêt... 2 3- Crédits aux sociétés non financières... 3 4- Matières premières et pétrole... 4 5- Croissance... 5 6- Activité industrielle...

Plus en détail

Zone euro : panorama conjoncturel

Zone euro : panorama conjoncturel Prévisions Mensuel n 1/1 27 janvier 21 Zone euro : panorama conjoncturel Le cycle des économies avancées s est renforcé en fin d année 214 et la production industrielle dans la zone euro est annoncée en

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Les banques françaises peuvent-elles encore financer l économie? Faculté des Sciences économiques de Poitiers

Les banques françaises peuvent-elles encore financer l économie? Faculté des Sciences économiques de Poitiers Les banques françaises peuvent-elles encore financer l économie? Faculté des Sciences économiques de Poitiers Intervention de Jacques Fournier Directeur général des Statistiques Banque de France 16 janvier

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES FRANCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES FRANCE PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES FRANCE Juin 5 Selon les projections macroéconomiques pour la France effectuées dans le cadre de l Eurosystème, après trois années de croissance atone, le PIB croîtrait en moyenne

Plus en détail

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 ACTUALITE ECONOMIQUE L activité mondiale devrait poursuivre son affermissement. L impulsion est donnée par les pays avancés, bien que leurs redressements restent inégaux.

Plus en détail

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014 Conjoncture économique - 2 e trimestre 214 PIB PIB et Baromètre EUR PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Poursuite

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 3 au 7 décembre 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Prix des appartements anciens au 3 ème trimestre 212 : -,5% sur un an, première baisse depuis fin 29, tensions persistantes à Paris 2. Crédits

Plus en détail

DIVERGENCES DES PERFORMANCES EUROPÉENNES DÉCEMBRE 2013

DIVERGENCES DES PERFORMANCES EUROPÉENNES DÉCEMBRE 2013 DIVERGENCES DES PERFORMANCES EUROPÉENNES DÉCEMBRE 2013 MONDE PIB 108 106 Pays développés début 2007 = 100 104 États-Unis 102 100 98 96 94 92 Japon Royaume-Uni Zone euro 90 2007 2008 2009 2010 2011 2012

Plus en détail

La reprise se grippe Au cours de l été 2011, le climat conjoncturel s est nettement

La reprise se grippe Au cours de l été 2011, le climat conjoncturel s est nettement INSEE CONJONCTURE POINT DE CONJONCTURE La reprise se grippe Au cours de l été 2011, le climat conjoncturel s est nettement détérioré dans l ensemble des économies avancées. Ainsi, en France, le climat

Plus en détail

Lente amélioration de la conjoncture

Lente amélioration de la conjoncture Conjoncture économique - 1 e trimestre 214 USA JPN EUR PIB PIB et Baromètre PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Lente

Plus en détail

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 L économie belge s est raffermie de manière significative durant la première moitié de l année. Grâce au dynamisme de l économie américaine,

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Décembre 211 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 21 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

Solde public et dette publique : Banque de France Indicateurs conjoncturels 3 octobre (en % du PIB)

Solde public et dette publique : Banque de France Indicateurs conjoncturels 3 octobre (en % du PIB) Indicateurs conjoncturels france 3 octobre 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels en bref 20 mai 2016

Indicateurs conjoncturels en bref 20 mai 2016 Indicateurs conjoncturels en bref 20 mai 2016 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées des

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

Publication du Bulletin BCL 2014/1

Publication du Bulletin BCL 2014/1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Luxembourg, le 20 mars 2014 Publication du Bulletin BCL 2014/1 Le présent communiqué comporte un survol de la situation macroéconomique, une brève présentation des projections d inflation

Plus en détail

CONJONCTURE INTERNATIONALE

CONJONCTURE INTERNATIONALE CONJONCTURE INTERNATIONALE Chute des cours des matières premières Le marché boursier chinois a plongé de façon spectaculaire ces dernières semaines. Cette correction fait suite à plusieurs trimestres d

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

Crise financière et perspectives économiques

Crise financière et perspectives économiques Crise financière et perspectives économiques Genval, le 26 janvier 2009 Guy QUADEN Gouverneur de la Banque nationale de Belgique 2/ 19 La crise financière en bref Première phase (jusque septembre 2008)

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels france

Indicateurs conjoncturels france Indicateurs conjoncturels france 26 septembre 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail

EN NORD PAS-DE-CALAIS

EN NORD PAS-DE-CALAIS FÉVRIER 2015 LES ENTREPRISES EN NORD PAS-DE-CALAIS BILAN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 Sommaire CONTEXTE CONJONCTUREL... 3 SYNTHÈSE... 4 INDUSTRIE... 5 RAPPEL DU CONTEXTE CONJONCTUREL RÉGIONAL 2013 ET 2014...

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée INSEE CONJONCTURE POINT DE CONJONCTURE OCTOBRE 2015 La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée solide au deuxième trimestre 2015. L

Plus en détail

Prévisions de printemps pour 2011-2012: confirmation de la reprise en Europe malgré de nouveaux risques

Prévisions de printemps pour 2011-2012: confirmation de la reprise en Europe malgré de nouveaux risques IP/11/565 Bruxelles, le 13 mai 2011 Prévisions de printemps pour 2011-2012: confirmation de la reprise en Europe malgré de nouveaux risques La reprise progressive de l'économie européenne tend à se confirmer

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels france

Indicateurs conjoncturels france Indicateurs conjoncturels france 9 mai 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées des

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

CONJONCTURE FRANÇAISE

CONJONCTURE FRANÇAISE CONJONCTURE FRANÇAISE Faiblesse de l investissement L amélioration récente du climat des affaires peine à se traduire par une augmentation de l activité. Dans le secteur industriel, la production reste

Plus en détail

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015 L a situation économique de Taiwan au ème semestre 1 Résumé L économie taiwanaise subit un ralentissement prononcé au ème trimestre, qui conduit le gouvernement à diviser par deux sa prévision de croissance

Plus en détail

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL L activité économique mondiale en 2013 s est caractérisée par une reprise progressive dans les pays avancés, bien qu à des degrés variables selon les pays. Dans

Plus en détail

Bulletin du FMI. France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité

Bulletin du FMI. France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité Bulletin du FMI BILAN DE SANTÉ ÉCONOMIQUE France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité Kevin C. Cheng et Erik de Vrijer Département Europe du FMI 27 juillet 2011 Vendanges dans le

Plus en détail

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE ENQUÊTES DE CONJONCTURE 115 moyenne de long terme = 100 3.00 58 110 variation sur un an en % 2.50 56 105 100 95 PIB (échelle de droite) 2.00

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels en bref 18 mars 2016

Indicateurs conjoncturels en bref 18 mars 2016 Indicateurs conjoncturels en bref 18 mars 2016 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

Dissertation. Comment les politiques conjoncturelles européennes peuvent-elle soutenir la croissance dans la zone euro?

Dissertation. Comment les politiques conjoncturelles européennes peuvent-elle soutenir la croissance dans la zone euro? Dissertation. Comment les politiques conjoncturelles européennes peuvent-elle soutenir la croissance dans la zone euro? Document 1. L évolution des taux d intérêt directeurs de la Banque centrale européenne

Plus en détail

POLITIQUES DE SORTIE DE CRISE : L ALLEMAGNE ET LA FRANCE. Patrick ARTUS (*)

POLITIQUES DE SORTIE DE CRISE : L ALLEMAGNE ET LA FRANCE. Patrick ARTUS (*) POLITIQUES DE SORTIE DE CRISE : L ALLEMAGNE ET LA FRANCE par Patrick ARTUS (*) Incertitudes sur la croissance future, cependant plus de crise aussi violente qu en 2009 On ne peut pas dire aujourd hui que

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour les années 2014 et 2015 Mai 2014 1/14 Situation financière de l Assurance chômage pour les années 2014 et 2015 22 mai 2014 Cette note présente la prévision

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les principaux indicateurs économiques Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Août 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Comptes financiers des agents non financiers. France Zone euro

Comptes financiers des agents non financiers. France Zone euro ANALYSE Comptes financiers des agents non financiers 3ème trimestre 213 mise à jour 28/2/214 Contact : DGS-DSMF sesof@banque-france.fr Sociétés non financières : financement Les flux nets d emprunts bancaires

Plus en détail

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Daniel Denis kpmg.ca L environnement externe ÉCONOMIE CONSOMMATEUR TECHNOLOGIE DÉMOGRAPHIE Secteur de l assurance

Plus en détail

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3 BulletinMensuel Directeur de publication : Anthony Requin Rédaction : Agence France Trésor Disponible en français et en anglais n M a i h t t p : / / w w w. a f t. g o u v. f r B l o o m b e r g T R E

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai 25-5-27 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - mai 25 La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai Le baromètre de

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Konjunkturforschungsstelle KOF Swiss Economic Institute ETH Zurich LEE G 6 Leonhardstrasse 89 Zurich Tél.: + 6 9 kofcc@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich, juin, 9h Prévisions d été : relance dans

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

C E R O M. Tableau de bord économique de la Polynésie française INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION INDICATEUR DU CLIMAT DES AFFAIRES

C E R O M. Tableau de bord économique de la Polynésie française INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION INDICATEUR DU CLIMAT DES AFFAIRES C E R O M Tableau de bord économique de la Polynésie française Juin 2013 APERÇU STRUCTUREL Population : 268 270 (RP 2012) PIB : 577,4 Mds F CFP (2007) PIB/hab. : 2,23 M F CFP (2007) Poids des secteurs

Plus en détail

La situation économique espagnole est très préoccupante et le

La situation économique espagnole est très préoccupante et le FICHE PAYS ESPAGNE : VERS UNE DÉCENNIE PERDUE? Danielle Schweisguth Département analyse et prévision La situation économique espagnole est très préoccupante et le spectre de la décennie perdue japonaise

Plus en détail

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février 25-2-24 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - février 25 Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février Le baromètre

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

Note mensuelle de conjoncture wallonne

Note mensuelle de conjoncture wallonne Note mensuelle de conjoncture wallonne Mai 2014 L IWEPS est un institut scientifique public d aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics. Par sa mission scientifique transversale, il

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

Tableau de bord économique et démographique

Tableau de bord économique et démographique Ville de Lausanne 1er trimestre 2 Service des études générales et des relations extérieures Tableau de bord économique et démographique Données lausannoises et suisses Date d'impression : 26 avril 2 Sommaire

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Juillet 2013

Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2013» Pour toute question technique

Plus en détail

La situation économique

La situation économique La situation économique Assemblée Générale U.N.M.I Le 2 octobre 2013 J-F BOUILLON Directeur Associé La situation économique en 2013 3 AG UNMI 2 Octobre 2013 La croissance Les chiffres des principaux pays

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION LA CONJONCTURE DU BÂTIMENT Activité en baisse en 2003, vive reprise fin 2003 et début 2004 Activité prévue Activité passée Enquête INSEE : l opinion des chefs d entreprise

Plus en détail

Les Enquêtes de Conjoncture de la Banque de France. Novembre 2010

Les Enquêtes de Conjoncture de la Banque de France. Novembre 2010 1 Les Enquêtes de Conjoncture de la Banque de France Novembre 2010 1 INTRODUCTION 2 Les enquêtes de conjoncture visent à établir un diagnostic conjoncturel et à fournir des informations précoces au profit

Plus en détail

Petits déjeuners investisseurs

Petits déjeuners investisseurs Résolument actifs Résolument actifs Petits déjeuners investisseurs Juin 28 Perspectives économiques Mars 27 Petits déjeuners investisseurs Juin 28 2 2 Petits déjeuners investisseurs Juin 28 Résolument

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Faits marquants en 2008-2009 - La rentabilité économique recule mais demeure satisfaisante - L investissement ralentit

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

La France et surtout l Italie devront-elles sortir de la zone euro?

La France et surtout l Italie devront-elles sortir de la zone euro? er juillet N - La et surtout l devront-elles sortir de la zone euro? Nous ne voulons pas ici faire de la provocation inutile mais nous demander si l évolution à moyen terme de la situation économique de

Plus en détail

La situation économique et financière de Taiwan en 2015

La situation économique et financière de Taiwan en 2015 La situation économique et financière de Taiwan en 215 Résumé L économie taiwanaise a progressé de 3,74% en 214, plus forte croissance des économies avancées en Asie. Le commerce extérieur, la consommation

Plus en détail

La fièvre tombe, le rétablissement sera lent

La fièvre tombe, le rétablissement sera lent Vue d ensemble La fièvre tombe, le rétablissement sera lent Face au regain de tensions dans la zone euro à l automne 2011, la banque centrale européenne a apporté massivement des liquidités au système

Plus en détail

ZONE EURO : PIERRE ET PAPIER À LA CORBEILLE * Scénarios 2008-2009 pour l économie européenne

ZONE EURO : PIERRE ET PAPIER À LA CORBEILLE * Scénarios 2008-2009 pour l économie européenne PRÉVISION ZONE EURO : PIERRE ET PAPIER À LA CORBEILLE * Scénarios 2008-2009 pour l économie européenne Prise dans le tourbillon d'un triple choc (inflationniste, financier et immobilier), la zone euro

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Executive summary. Observatoire du crédit aux sociétés non financières 2016-05-27. observatoire du crédit. Liens:

Executive summary. Observatoire du crédit aux sociétés non financières 2016-05-27. observatoire du crédit. Liens: Observatoire du crédit aux sociétés non financières boulevard de Berlaimont 14 BE-1000 Bruxelles Tel. +32 2 221 26 99 Fax +32 2 221 31 97 TVA BE 0203.201.340 RPM Bruxelles 2016-05-27 Liens: observatoire

Plus en détail

Quelles semblent être les meilleures stratégies pour réduire le chômage? Un hommage au vice et à la patience

Quelles semblent être les meilleures stratégies pour réduire le chômage? Un hommage au vice et à la patience 3 mars 6 N 6-134 Quelles semblent être les meilleures stratégies pour réduire le chômage? Un hommage au vice et à la patience On sait que les pays ont des stratégies de croissance très différentes : développement

Plus en détail