Chapitre IV. Le cadre législatif.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre IV. Le cadre législatif."

Transcription

1 Chapitre IV Le cadre législatif.

2 Introduction : Les impositions légales et réglementaires en matière de désamiantage sont plutôt strictes et ce avec raison car il ne s agit pas seulement de se protéger soi-même en tant que travailleur mais il faut également tenir compte de la protection des collègues et des tiers, des personnes qui se trouvent à proximité ainsi que de la sauvegarde de l environnement. L asbeste n étant pas biodégradable il ne peut être question de la répartir dans la nature. Celui qui ne respecte pas la bonne procédure constitue un danger pour les autres!

3 Les instances compétentes : Si l on parle de la réglementation relative à l asbeste en Belgique, il faut tenir compte de la structure du pays. La réglementation concernant la protection des travailleurs et la santé publique relève du niveau fédéral et est donc d application sur tout le territoire. Tandis que la réglementation relative aux déchets et à l environnement est le domaine des régions avec pour conséquence des réglementations différentes et des procédures spécifiques. Le contrôle du bien-être au travail est compétent au niveau fédéral. Son rôle est d'assurer dans le secteur privé comme dans le secteur public le respect de la mise en œuvre des politiques en matière de bien-être au travail en jouant un rôle de conseil, de prévention et de répression. En région bruxelloise, l institut bruxellois de gestion de l environnement (IBGE) effectue le contrôle des travaux de désamiantage.

4 Aperçu de la réglementation fédérale (Quelques dates) : : Apparition du R.G.P.T : Première législation sur l amiante (juste 1 paragraphe) : Apparition de la directive européenne 83/477/CEE concernant la protection des travailleurs contre les risques liés à une exposition à l amiante sur les lieux de travail : Transposition en droit Belge par l art. 148 décies 2.5 du R.G.P.T. (A.R. 28/08/1986) c est LA réglementation amiante : Modification de la directive 83/477/CEE par la directive 91/382/CEE et actualisation de l art. 148 décies : 1998 ; 2001 & 2003 : Modifications de la réglementation : Parution de l Arrêté Royal du 16 mars 2006 (M.B. 23 mars 2006) entretemps modifié par un A.R. du 08/06/2007

5 Structure de l Arr l Arrêté Royal du 16 mars 2006 : Section I (Art. 1 à 4) - Champ d application & définitions. Section II (Art. 5 à 11) - L inventaire amiante Section III (Art. 12 à 13) - Programme de gestion Section IV (Art. 14 à 15) - Interdictions Section V (Art. 16 à 17) - Evaluation des risques Section VI (Art. 18 à 27) - Mesurages Section VII (Art. 28 à 40) - Mesures générales lors de l exposition à l amiante Sous-section I (Art. 28 à 29) : Notification Sous-section II (Art. 30 à 32) : Registre Sous-section III (Art. 33 à 36) : Surveillance de la santé Sous-section IV (Art. 37) : Information des travailleurs Sous-section V (Art. 38) : Formation des travailleurs Sous-section VI (Art. 39) : Mesures techniques générales de prévention

6 Section VIII (Art. 41) - Mesures de prévention en cas d exposition très limitée à l amiante. Section IX (Art. 42 à 50) - Mesures techniques de prévention spécifiques lors de travaux de réparation ou d entretien Section X (Art. 51 à 71) - Mesures techniques de prévention spécifiques pour les travaux de démolition et de retrait Sous-section II (Art. 54 à 55) : Techniques à appliquer Sous-section III (Art. 56) : Traitements simples Sous-section IV (Art. 57 à 62) : La méthode du sac à manchons Sous-section V (Art. 63 à 68) : La zone fermée hermétiquement Sous-section VI (Art. 69 à 71) : Formation spécifique pour les travailleurs chargés de la démolition du retrait de l amiante ou de matériaux contenant de l amiante Sous-section I (Art. 51 à 53 ) : Organisation des travaux

7 En outre, les chantiers de décontamination étant considérés comme des chantiers temporaires, ils doivent répondrent à la législation suivante : L Arrêté Royal du 25 janvier 2001 (M.B. du 07 février 2001) concernant les chantiers temporaires ou mobile. L arrêté royal du 19 janvier 2005 (M.B. du 27 janvier 2005) modifiant l arrêté royal du 25 janvier 2001 concernant les chantiers temporaires ou mobiles. Et bien entendu à la loi suivante : La loi du 4 août 1996 (M.B. du 18 septembre 1996) relative au bien-être des travailleurs lors de l exécution de leur travail.

8 Dans le code du bien-être au travail nous trouvons également trois réglementations concernant l amiante : La réglementation concernant les agents chimiques, cancérigènes et mutagènes (Titre V, chapitre I & II) cette réglementation est d application pour les travaux de désamiantage. Dans la réglementation concernant les jeunes au travail (Titre VIII, chapitre II) il est stipulé que les jeunes ne peuvent pas être exposés à des substances cancérogènes. Le terme «jeunes» ne comprend pas seulement ceux en dessous de 18 ans mais aussi les jobistes, les apprentis, etc. parfois plus âgés. La réglementation en matière de travail intérimaire (Titre VIII, chapitre IV) interdit l occupation d intérimaires aux travaux de désamiantage.

9 Aperçu de la réglementation régionale : La région de Bruxelles-Capitale : En ce qui concerne l assainissement des bâtiments & ouvrages d arts contenant de l amiante, un permis d environnement est nécessaire. Ordonnance du 30 juillet 1992 (M.B. du 29 août 1992) relative au permis d environnement, modifiée par l ordonnance du 23 novembre 1993 (M.B. du 26 novembre 1993) L ordonnance du 5 juin 1997 (M.B. du 26 juin 1997) relative au permis d environnement. L arrêté du Gouvernement de la région de Bruxelles-Capitale du 23 mai 2001 (M.B. du 12 juillet 2001) relatif aux conditions applicables aux chantiers de décontamination de bâtiments ou d ouvrages d art contenant de l amiante et aux chantiers d encapsulation d amiante.

10 La région Flamande : La réglementation Flamande (VLAREM - VLAams REglement Milieu) comporte les articles suivants : Vlarem Art Transcription de la directive européenne 87/217/EEG du 19 mars 1987 concernant l emploi de l amiante et le travail avec des matériaux contenant de l amiante et réglementant l émission d amiante dans l environnement. Vlarem Annexe Valeur limites d émission dans l air.

11 La Région Walonne : En ce qui concerne l assainissement des bâtiments & ouvrages d arts contenant de l amiante, un permis d environnement est également nécessaire. Décret du 11 mars 1999 (M.B. du 8 juin 1999 err. du 22 décembre 1999) relatif au permis d environnement. Arrêté du Gouvernement wallon du 4 juillet 2002 (M.B. du 21 septembre 2002) relatif à la procédure et à diverses mesures d exécution du décret du 11 mars 1999 relatif au permis d environnement. Décret du 18 décembre 2003 (M.B. du 29 janvier 2004) modifiant le décret du 11 mars 1999 relatif au permis d environnement.

12 Interdiction des produits à base d amiante : 1980 : interdiction des flocages à base d amiante à partir du 1er janvier (Arrêté Royal du 15 décembre 1978) 1998 : interdiction de produire, stocker et vendre des produits à base d amiante sauf quelques exceptions concernant certains joints en chrysotile 2000 : nouveaux patins de freins sans amiante 2001 : interdiction totale des joints à base de chrysotile (d application au 1er janvier 2002) 2005 : interdiction de l amiante dans l UE 2013 : interdiction d amiante dans les patins de freins d ascenseurs (future directive ascenseur) 2018 : enlèvement ou encapsulation des applications d amiante dans les trémies ascenseurs (idem)

13 La législation défini également qui est considéré comme exposé à l amiante : Enleveurs d asbeste Ouvriers du bâtiment Démolisseurs Plombiers Électriciens Isolateurs Equipes d entretien Rien n est par contre prévu pour les particuliers qui ne sont pas considérés comme des travaileurs au yeux du code du bien-être au travail.

14 Valeurs limites d exposition (VLE) : La valeur limite d exposition est le seuil à ne pas dépasser sans prendre de protections adéquates (filtration de l air, port du masque ) par rapport à une période de référence de huit heures. - Serpentines : 0.1 f/cc (ml) anciennement 0.5 f/cc - Amphiboles : 0.1 f/cc (ml) anciennement 0.15 f/cc 0.1 f/cm³ = fibres par mètre cube Ces valeurs sont ramenées à f/cc (ml) dans le cas des mesures effectuées pour du personnel exposé (chantier de désamiantage, traitements simples etc) L organisation mondiale de la santé (OMS) recommande quant à elle un seuil de 0,001 f/cc (ou f/ml) soit 1000 fibres d amiante par mètre cube (toute nature confondue)

15 Les entreprises agr agréé éées es : Actuellement l agrément fait l objet d un Arrêté Ministériel daté du et est géré par le service public fédéral emploi travail et concertation sociale, division du contrôle des risques chimiques, physiques et biologiques. Cet agrément est délivré pour une période déterminée (3 ou 5 ans) Il peut être prolongé sur simple demande écrite. Des sanctions sont possible si les prescriptions légales ne sont pas respectées - suspention, retrait ou non prolongation en cas de PV pour infraction à la législation (sans appel ) La liste des entreprises agréées est disponible sur le site du ministère fédéral emploi, travail & concertation sociale à la rubrique amiante

16 La préparation paration des travaux : Toute intervention sur des matériaux amiantés doit être réalisée selon le shéma suivant : Elaboration du cahier des charges. Elaboration d un plan de travail. Notification du chantier. Communication interne entre les divers intervenants (maître d oeuvre, maître de l ouvrage, architecte, coordinateur, organisme de surveillance etc)

17 Le plan de travail : Le plan de travail doit prévoir : Les mesures générales de protection collectives. Les moyens de protection individuels L emballage et écartement des déchêts. Les mesures de la teneur en fibres dans l air. Les techniques conseillées ( travail à sec ou à l humide)

18 La notification du chantier : Cette notification doit comprendre au moins : - Les coordonnées du chantier. - Les types et quantités de matériaux manipulés. - Les procédures mise en œuvre. - Le nombre de travailleurs impliqués. - La date de commencement & la durée des travaux. - Les mesures prises pour limiter l exposition des travailleurs

19 Elle s effectue : A la direction générale du bien-être au travail de la région concernée. Au minimum 14 jours avant le début des activités. Une copie de la notification est remise au conseiller en prévention médecin du travail de l entreprise ou se déroule les travaux. Si un changement intervient en cours de travaux (modification des quantités de déchets, changement de technique etc) une nouvelle notification est à effectuer.

20 Le registre de chantier : Pendant toute la durée du chantier, un registre de chantier doit être tenu à jours, il comprend au moins les données suivantes : Le nom et les coordonnées du responsable. Une copie des fiches d examen médical du personnel. Les remarques concernant le test fumigène. Les mesures particulières prises. Les PV des mesures d air. Les noms des travailleurs présents sur le chantier. Le noms des différents visiteurs. Les remarques des divers inspecteurs.

L Amiante. Législation fédérale et régionale. Sécurité - santé Gestion des déchets Autorisations environnementales. Plan de la présentation

L Amiante. Législation fédérale et régionale. Sécurité - santé Gestion des déchets Autorisations environnementales. Plan de la présentation L Amiante Législation fédérale et régionale Sécurité - santé Gestion des déchets Autorisations environnementales 14 octobre 2014 - Atelier Amiante à destination des métiers de la construction - UCM - CCW

Plus en détail

L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé

L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé CCW_DD02 L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé De nombreuses entreprises sont confrontées à des matériaux amiantés lors de rénovations ou de démolition de bâtiments. Ces matériaux,

Plus en détail

La protection des travailleurs contre les risques liés à l exposition à l amiante

La protection des travailleurs contre les risques liés à l exposition à l amiante La protection des travailleurs contre les risques liés à l exposition à l amiante Elke De Vits Inspectrice sociale Contrôle du bien-être au travail (CBE) Direction Bruxelles-Capitale 1. Cadre légal q Loi

Plus en détail

L'AMIANTE : RÉGLEMENTATION

L'AMIANTE : RÉGLEMENTATION L'AMIANTE : RÉGLEMENTATION Dernière révision du document : juillet 2012 L'amiante (asbeste) est à l origine une roche naturelle composée de minéraux fibreux. Pour ses nombreuses propriétés, dont la résistance

Plus en détail

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Destiné aux entreprises réalisant des travaux susceptibles d'être en présence d'amiante

Plus en détail

ANNEXE : INFORMATIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LA LÉGISLATION AMIANTE 1 COMMENT PEUT-ON DETERMINER SI UN MATERIAU CONTIENT DE L AMIANTE?

ANNEXE : INFORMATIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LA LÉGISLATION AMIANTE 1 COMMENT PEUT-ON DETERMINER SI UN MATERIAU CONTIENT DE L AMIANTE? ANNEXE : INFORMATIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LA LÉGISLATION AMIANTE 1 COMMENT PEUT-ON DETERMINER SI UN MATERIAU CONTIENT DE L AMIANTE? Certains matériaux contiennent de l amiante de façon évidente, comme

Plus en détail

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique.

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique. FORMATION DES TRAVAILLEURS A LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L AMIANTE POUR LES INTERVENTIONS SUSCEPTIBLE DE PROVOQUER L EMISSION DE FIBRES D AMIANTE DES ACTIVITES DEFINIES A L ARTICLE R.4412-139 DU CODE

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : DECHETS DE CONSTRUCTION

Formation Bâtiment Durable : DECHETS DE CONSTRUCTION Formation Bâtiment Durable : DECHETS DE CONSTRUCTION Bruxelles Environnement CHANTIERS: AMIANTE ET DECHETS DANGEREUX Evy TROGH BRUXELLES ENVIRONNEMENT IBGE, Division Autorisations et partenariats Objectifs

Plus en détail

Législation amiante dans les milieux scolaires. Différents types d amiante Inventaire légal Inventaire immobilier Gestion des déchets

Législation amiante dans les milieux scolaires. Différents types d amiante Inventaire légal Inventaire immobilier Gestion des déchets Législation amiante dans les milieux scolaires Différents types d amiante Inventaire légal Inventaire immobilier Gestion des déchets Différentes variétés d amiante Serpentines: Chrysotile (amiante blanc.)

Plus en détail

CIRCULAIRE N 1202 DU 16/08/2005

CIRCULAIRE N 1202 DU 16/08/2005 CIRCULAIRE N 1202 DU 16/08/2005 Objet : Gestion de la problématique amiante (asbeste) dans les bâtiments scolaires. A l'attention de(s) : Pour information : Mesdames et Messieurs les Directeurs des établissements

Plus en détail

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES Fiche pratique DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE - ordonnance n 2005-655 du 8 juin 2005 : mise en place du dossier de diagnostic technique - décret n 2006-1114

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments INTRODUCTION Nécessité d'une vigilance particulière dans la gestions des bâtiment depuis 1997, date de l'interdiction de l'amiante en

Plus en détail

IMPOSE L INSTAURATION D UN PROGRAMME DE GESTION EN CAS DE PRESENCE D AMIANTE SUR LES LIEUX DE TRAVAIL

IMPOSE L INSTAURATION D UN PROGRAMME DE GESTION EN CAS DE PRESENCE D AMIANTE SUR LES LIEUX DE TRAVAIL 2007/03 La correspondance doit être adressée au Directeur général Vos références : / Nos références à rappeler : 451/AJ/DVDH/VL/MJ/FL Circulaire aux Sociétés de Logement de Service Public Annexes : 3 Charleroi,le

Plus en détail

Viaduc Reyers. Permis d environnement pour l enlèvement de l amiante(02/07/2015). Abstract FR pour information du public riverain

Viaduc Reyers. Permis d environnement pour l enlèvement de l amiante(02/07/2015). Abstract FR pour information du public riverain Article 1 : objet du permis Viaduc Reyers Permis d environnement pour l enlèvement de l amiante(02/07/2015). Abstract FR pour information du public riverain Rubrique n Quantité estimée Classe 271 b Travaux

Plus en détail

Circulaire du 28 juillet 2015 relative aux dispositions applicables en matière de la fonction publique NOR : RDFF1503959C

Circulaire du 28 juillet 2015 relative aux dispositions applicables en matière de la fonction publique NOR : RDFF1503959C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 28 juillet 2015 relative aux dispositions applicables en matière de la fonction publique NOR : RDFF1503959C

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014 Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments Présentation aux CHSCT Septembre 2014 PLAN I - HISTORIQUE II - GESTION COURANTE DES BÂTIMENTS III - GESTION DES OPERATIONS DE TRAVAUX

Plus en détail

1. Risques liés aux situations de co-activité

1. Risques liés aux situations de co-activité A LA CHARGE DE L EMPLOYEUR EN Annexe 1 MATIERE D EVALUATION DES RISQUES 1. Risques liés aux situations de co-activité Il s agit d articuler le document unique avec les instruments prévus par : - le décret

Plus en détail

Archiver dans une entreprise privée commerciale Fiche 4 : au moins 5 ans

Archiver dans une entreprise privée commerciale Fiche 4 : au moins 5 ans Sécurité Livre de paie (applicable jusqu au 31/07/1998) art. L. 143-5). Déclarations préalables à l embauche L. 320). Relevé mensuel des contrats de travail art. R. 320-1-1). Tous documents, en général,

Plus en détail

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE IBGE SITE DE TOUR & TAXIS AVENUE DU PORT 86 C, boite 3000 1000 BRUXELLES REGION DE BRUXELLES-CAPITALE FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS D'ENVIRONNEMENT CHANTIER TEMPORAIRE D ENCAPSULATION ET/OU DE RETRAIT

Plus en détail

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER Où trouve-t-on de l amiante? Interdit en France depuis 1997, l'amiante est toujours présente dans les bâtiments construits avant cette date. Des dizaines de millions de mètres

Plus en détail

Amiante Protection des travailleurs

Amiante Protection des travailleurs P/DN/IJ 7/7/2006 Amiante Protection des travailleurs Le décret n 2006-761 du 30 juin 2006 modifie le Code du travail et introduit de nouvelles règles pour la protection des travailleurs contre les risques

Plus en détail

HAUT PROCEDURE DE GESTION DES CHANTIERS DE TRAITEMENT DE L AMIANTE. A.R. du 16/03/2006 (MB : 23.03.2006).

HAUT PROCEDURE DE GESTION DES CHANTIERS DE TRAITEMENT DE L AMIANTE. A.R. du 16/03/2006 (MB : 23.03.2006). DERNIERE MISE A JOUR : V1.1/JCA/CS/19.02.2007 HAUT PROCEDURE DE GESTION DES CHANTIERS DE TRAITEMENT DE L AMIANTE. A.R. du 16/03/2006 (MB : 23.03.2006). SOMMAIRE : 1 PROCEDURE GENERALE DE GESTION DES CHANTIERS

Plus en détail

L amiante Confédération Construction 10 septembre 2009

L amiante Confédération Construction 10 septembre 2009 Confédération Construction 10 septembre 2009 Evy TROGH Division Autorisations 1 1. et ses applications 2. 3. Détermination de la classe d un chantier 4. 5. 6. amiante 7. 8. 1. 1.1. Qu est-ce que l amiante?

Plus en détail

exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants

exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants a exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs Services de santé au travail que doivent faire Les

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières CONSEIL GENERAL DE LA SOMME DIRECTION DES BATIMENTS DEPARTEMENTAUX 3 RUE BEAUREGARD BP 326-15 80026 AMIENS CEDEX 1 Travaux de désamiantage de la sous-toiture des bureaux de la Direction Informatique du

Plus en détail

Surveillance dosimétrique Note législative

Surveillance dosimétrique Note législative VL/NB Bruxelles, le 17 mars 2014 Surveillance dosimétrique Note législative 1 Un nouveau texte de loi vient de paraître. Il s agit de : Loi du 26 janvier modifiant la loi du 15 avril 1994 relative à la

Plus en détail

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Éléments de contexte : - Évolution de la réglementation avec décret du 4 mai 2012 et

Plus en détail

FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4)

FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4) AMIANTE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 74 FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4) Durée de formation et recyclage

Plus en détail

FORMATIONS AMIANTE. Encadrement technique. Encadrement de chantier/opérateur de chantier

FORMATIONS AMIANTE. Encadrement technique. Encadrement de chantier/opérateur de chantier Formateur amiante, plomb, moisissure, qualité de l air dans toute la France Email : contact@consultant-polluants-dubatiment.com Durée 1. Retrait amiante friable et non friable à risques particuliers (milieu

Plus en détail

RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE - Tableaux récapitulatifs de l AR du 16/03/2006

RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE - Tableaux récapitulatifs de l AR du 16/03/2006 Amiante - Récapitulatif 1 RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE - Tableaux récapitulatifs de l AR du 16/03/2006 Protection des travailleurs AR 16/03/2006 Exposition très limitée Section VIII Réparation Entretien Section

Plus en détail

Gestion des déchets et élimination de l'amiante

Gestion des déchets et élimination de l'amiante Page 1 of 5 Gestion des déchets et élimination de l'amiante L'inventaire amiante. Inventaire d'amiante et programme de gestion (document pfd) L'élimination des déchets. En pratique Si vous avez des doutes

Plus en détail

Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle?

Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle? Conférence 2014 Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle? Page 1 Introduction Jardinière en fibrociment Page

Plus en détail

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE FORMULAIRE DE DECLARATION CHANTIER TEMPORAIRE D ENCAPSULATION ET/OU DE RETRAIT D AMIANTE DE CLASSE I.

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE FORMULAIRE DE DECLARATION CHANTIER TEMPORAIRE D ENCAPSULATION ET/OU DE RETRAIT D AMIANTE DE CLASSE I. IBGE SITE DE TOUR &TAXIS AVENUE DU PORT 86 C, boite 3000 1000 BRUXELLES REGION DE BRUXELLES-CAPITALE FORMULAIRE DE DECLARATION CHANTIER TEMPORAIRE D ENCAPSULATION ET/OU DE RETRAIT D AMIANTE DE CLASSE I.C

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Décret n o 2013-301 du 10 avril 2013 portant diverses dispositions relatives aux déchets

Plus en détail

Quel est le rôle de l inspecteur du travail? Quelles sont les missions de l inspecteur du travail?

Quel est le rôle de l inspecteur du travail? Quelles sont les missions de l inspecteur du travail? Quel est le rôle de l inspecteur du travail? L inspecteur du travail, assisté de contrôleurs du travail, est chargé d assurer le respect de la législation du travail ainsi que des conventions et accords

Plus en détail

La ges durable des risques de l amiante. Charleroi - Juin 2013

La ges durable des risques de l amiante. Charleroi - Juin 2013 La ges durable des risques de l amiante Charleroi - Juin 2013 Contexte: l amiante en Belgique Minéral fibreux Propriétés: ininflammable et résistant à la chaleur chimiquement inerte (acides/bases) inusable

Plus en détail

Arrêté royal du 15 décembre 2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires (M.B. 28.12.2010)

Arrêté royal du 15 décembre 2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires (M.B. 28.12.2010) Arrêté royal du 15 décembre 2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires (M.B. 28.12.2010) Section 1 re. - Champ d application et définitions Article 1 er.- Le présent arrêté

Plus en détail

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au Code de la Santé Publique

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au Code de la Santé Publique ½ journée amiante Dreal Bourgogne Dijon, le 20 novembre 2014 La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au Code de la Santé Publique Énora PARENT, Cerema Ministère de l'écologie,

Plus en détail

SAFETY DAY. Prévention du risque Amiante

SAFETY DAY. Prévention du risque Amiante SAFETY DAY Prévention du risque Amiante / / Le cadre des obligations de recherche et de contrôle Conformément au Code de la santé publique, les propriétaires (publics ou privés) des immeubles bâtis sont

Plus en détail

1 le Ministre: le Ministre qui a le Bien-être au travail dans ses attributions;

1 le Ministre: le Ministre qui a le Bien-être au travail dans ses attributions; Arrêté royal du 28 mars 2007 relatif à l agrément des entreprises et employeurs qui effectuent des travaux de démolition ou d enlèvement au cours desquels de grandes quantités d amiante peuvent être libérées

Plus en détail

BELAC 7-05 Rev 2 2012

BELAC 7-05 Rev 2 2012 BELAC 7-05 Rev 2 2012 Lignes directrices pour la certification des entreprises qui effectuent des travaux de démolition ou d enlèvement au cours desquels de grandes quantités d amiante peuvent être libérées

Plus en détail

L Amiante. Autorisations environnementales & Gestion des déchets. Hélène Delloge Conseillère Environnement environnement@ccw.be 02/545.56.

L Amiante. Autorisations environnementales & Gestion des déchets. Hélène Delloge Conseillère Environnement environnement@ccw.be 02/545.56. L Amiante Autorisations environnementales & Gestion des déchets Hélène Delloge Conseillère Environnement environnement@ccw.be 02/545.56.48 1 Plan de la présentation Rappel : Amiante friable ou non friable?

Plus en détail

ENTRE : ET : Organisations Syndicales CFE-CGC CFDT INTERCO ETANT EXPOSE :

ENTRE : ET : Organisations Syndicales CFE-CGC CFDT INTERCO ETANT EXPOSE : ACCORD DE BRANCHE relatif à la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante Branche des entreprises de services d Eau et d Assainissement ENTRE : La Fédération Professionnelle

Plus en détail

La Prévention du risque AMIANTE

La Prévention du risque AMIANTE La Prévention du risque AMIANTE Lors des interventions de maintenance sur les bâtiments et ouvrages existants LES RISQUES CMR L'ensemble des constructions antérieures au 1er juillet 1997 sont susceptibles

Plus en détail

L AMIANTE DANS VOTRE LOGEMENT: CONSEILS PRATIQUES

L AMIANTE DANS VOTRE LOGEMENT: CONSEILS PRATIQUES L AMIANTE DANS VOTRE LOGEMENT: CONSEILS PRATIQUES 1. INTRODUCTION La présente fiche a pour but de répondre aux questions qu un particulier peut se poser concernant l amiante. Sans que nous nous en rendions

Plus en détail

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique Colloque Amiante mars 2015 Cadre réglementaire Décret du 3 juin 2011 relatif à la protection de la population

Plus en détail

Travailler au contact de l amiante

Travailler au contact de l amiante Travailler au contact de l amiante 20 SOURCES D INFORMATION Décret n 20-629 du 3 juin 20 relatif à la protection de la population contre les risques sanitaires liés à une exposition à l'amiante dans les

Plus en détail

Amiante dans les bâtiments au Québec Nouvelles exigences règlementaires

Amiante dans les bâtiments au Québec Nouvelles exigences règlementaires Amiante dans les bâtiments au Québec Nouvelles exigences règlementaires Van Hiep Nguyen, ing., M.Sc.A., M.A Vanhiep.nguyen@exp.com Les Services exp. Inc. Ordre de la présentation Historique de l amiante

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 21 novembre 2006 définissant les critères de certification des compétences des personnes

Plus en détail

Vous êtes propriétaire d un immeuble bâti, autre qu un immeuble d habitation. Que devez-vous faire?

Vous êtes propriétaire d un immeuble bâti, autre qu un immeuble d habitation. Que devez-vous faire? Vous êtes propriétaire d un immeuble bâti, autre qu un immeuble d habitation. Que devez-vous faire? 1. D une manière générale Vous devez fournir un repérage des matériaux et produits de la liste A et de

Plus en détail

L amiante en entreprise, quelles obligations?

L amiante en entreprise, quelles obligations? L amiante en entreprise, quelles obligations? DG Contrôle du bien-être au travail Direction de Namur-Luxembourg-Brabant wallon UWE Cellule Conseillers Environnement Wavre, 24 sept. 2013 1 I. Introduction

Plus en détail

L amiante, un polluant fortement réglementé

L amiante, un polluant fortement réglementé L amiante, un polluant fortement réglementé Journée technique CoTITA «Prise en compte de la qualité sanitaire dans les 28/03/2014 bâtiments» 27 mars 2014 3 codes principaux Code de la santé publique Code

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de produits en amiante-ciment à l air libre VISA DE L ITM REQUIS

PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de produits en amiante-ciment à l air libre VISA DE L ITM REQUIS GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG ITM-SST 1915.1. PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de produits en amiante-ciment à l air libre VISA DE L ITM REQUIS Le présent document comporte 6 pages Sommaire Article

Plus en détail

Approche de la coordination de sécurité sur les chantiers de bâtiment et travaux publics. Rencontre AGREPI Loudun le 11 décembre 2014

Approche de la coordination de sécurité sur les chantiers de bâtiment et travaux publics. Rencontre AGREPI Loudun le 11 décembre 2014 Approche de la coordination de sécurité sur les chantiers de bâtiment et travaux publics Rencontre AGREPI Loudun le 11 décembre 2014 Le contexte Diminuer l accidentologie sur les chantiers de bâtiment

Plus en détail

Décret n o 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante

Décret n o 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante Dr CROUZET Amiante decret 040512.doc Page 1 sur 8 Décret n o 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante Publics concernés : employeurs et travailleurs qui réalisent des travaux

Plus en détail

Quelles sont les conséquences de l'évolution de la réglementation pour les mesures d'empoussièrement amiante?

Quelles sont les conséquences de l'évolution de la réglementation pour les mesures d'empoussièrement amiante? Quelles sont les conséquences de l'évolution de la réglementation pour les mesures d'empoussièrement amiante? 7 novembre 2013 Mélanie JOURDAIN Référente nationale amiante Michel TOURON Chef de projets

Plus en détail

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT Evaluer les risques avant toute intervention, notamment le risque amiante par tout moyen approprié Informer et former le personnel d encadrement et opérateurs

Plus en détail

Guide de bonne pratique sous section 4 amiante

Guide de bonne pratique sous section 4 amiante Guide de bonne pratique sous section 4 amiante Orienter, organiser, construire sa démarche de prévention dans le cadre d interventions susceptibles de provoquer l émissions de fibres d amiante ACERFS Formation

Plus en détail

Amiante. Législation et impact sur la santé (AR 16 mars 2006)

Amiante. Législation et impact sur la santé (AR 16 mars 2006) Amiante Législation et impact sur la santé (AR 16 mars 2006) PROGRAMME Amiante en bref Rappel Législation Qu est-ce que l amiante? Impact sur la santé Programme de gestion de l amiante (AR 16 mars 2006)

Plus en détail

ADAPTATION DES OBLIGATIONS RELATIVES AU BIEN-ETRE DES INTERIMAIRES

ADAPTATION DES OBLIGATIONS RELATIVES AU BIEN-ETRE DES INTERIMAIRES 1/5 ADAPTATION DES OBLIGATIONS RELATIVES AU BIEN-ETRE DES INTERIMAIRES L arrêté royal du 15 décembre 2010 fixant des mesures relatives au bien être au travail des intérimaires a paru au Moniteur belge

Plus en détail

Février Mars 2012. Repérage avant travaux

Février Mars 2012. Repérage avant travaux Repérage avant travaux Repérage avant travaux (de rénovation, de réhabilitation et d entretien/maintenance) Il n y a pas encore de règlementation spécifique (code du travail ou code de la santé publique)

Plus en détail

INVENTAIRE AMIANTE. (CONFIDENTIEL) Objet: Evere Partie III Appartements DOSSIER: D08-1551 INVENTAIRE: P08-983

INVENTAIRE AMIANTE. (CONFIDENTIEL) Objet: Evere Partie III Appartements DOSSIER: D08-1551 INVENTAIRE: P08-983 DOSSIER: D08-1551 INVENTAIRE: P08-983 INVENTAIRE AMIANTE (CONFIDENTIEL) Objet: Evere Partie III Appartements Le Home Familial Bruxellois Appartements et Maisons - Evere Novembre 2008 FIBRECOUNT nv Page.1

Plus en détail

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage DOSSIER PRATIQUE BTP Evaluation des risques professionnels EDITIONS TISSOT Textes à jour au 1 er septembre 2006 Plan général de l ouvrage 1 re partie : A propos d évaluation des risques... 101 2 e partie

Plus en détail

Direction Générale du Travail. Décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante

Direction Générale du Travail. Décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante Direction Générale du Travail Décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante 21juin 2012 Bureau des risques chimiques, physiques et biologiques Comparaison des structures

Plus en détail

Direction générale de la Santé

Direction générale de la Santé Présentation du décret d n n 2011-629 du 3 juin 2011 relatif à la protection de la population contre les risques sanitaires liés à une exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis Commission de l hygiène,

Plus en détail

Alerte amiante : Tous concernés (1/7)

Alerte amiante : Tous concernés (1/7) Alerte amiante : Tous concernés (1/7) Un nouvel arrêté du 23 février 2012 (entré en vigueur le 8 mars) fixe de nouvelles et plus nombreuses obligations de formation des salariés susceptibles d être exposés

Plus en détail

En complément des mesures

En complément des mesures La Sécurité sociale au service de la prévention R381 Le risque amiante dans les industries chimiques Recommandations adoptées par le Comité technique national des Industries chimiques le 10 juin 1998.

Plus en détail

NOR : RDFF1503959C. La ministre de la décentralisation et de la fonction publique

NOR : RDFF1503959C. La ministre de la décentralisation et de la fonction publique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 28 juillet 2015 relative aux dispositions applicables en matière de prévention du risque d exposition à l

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de plaques en amiante-ciment à l air libre au bâtiment non-occupés par du public lors des travaux

PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de plaques en amiante-ciment à l air libre au bâtiment non-occupés par du public lors des travaux GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG ITM-SST 1916.1. PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de plaques en amiante-ciment à l air libre au bâtiment non-occupés par du public lors des travaux VISA DE L ITM NON-REQUIS

Plus en détail

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 Novembre 2011 Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 La réglementation sur l amiante a fait l objet depuis de nombreuses années de plusieurs

Plus en détail

REPERAGES AMIANTE EVALUATION DES RISQUES. Laurent ROUBIN Contrôleur de Sécurité Expert Amiante Colloque Amiante GIPHISE du 17 décembre 2015

REPERAGES AMIANTE EVALUATION DES RISQUES. Laurent ROUBIN Contrôleur de Sécurité Expert Amiante Colloque Amiante GIPHISE du 17 décembre 2015 REPERAGES AMIANTE & EVALUATION DES RISQUES Laurent ROUBIN Contrôleur de Sécurité Expert Amiante Colloque Amiante GIPHISE du 17 décembre 2015 Amiante et Travail Ce qu il faut retenir. MPCA SUPPORT du MPCA

Plus en détail

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

EXAMEN DES RÈGLEMENTATIONS PEB APPLICABLES DANS LES TROIS RÉGIONS

EXAMEN DES RÈGLEMENTATIONS PEB APPLICABLES DANS LES TROIS RÉGIONS Introduction 5 PREMIÈRE PARTIE EXAMEN DES RÈGLEMENTATIONS PEB APPLICABLES DANS LES TROIS RÉGIONS TITRE 1 HISTORIQUE ET PRÉSENTATION TRANSVERSALE DES RÈGLEMENTATIONS EN VIGUEUR DANS LES TROIS RÉGIONS 9

Plus en détail

85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015

85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015 L amiante 85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015 I. Définition L amiante est un composé d origine

Plus en détail

CAHIER SPECIAL DES CHARGES MARCHE DE SERVICES D ARCHITECTURE DANS LE CADRE DE LA DEMOLITION D IMMEUBLES A APPARTEMENTS SITUES. A. N..

CAHIER SPECIAL DES CHARGES MARCHE DE SERVICES D ARCHITECTURE DANS LE CADRE DE LA DEMOLITION D IMMEUBLES A APPARTEMENTS SITUES. A. N.. CAHIER SPECIAL DES CHARGES MARCHE DE SERVICES D ARCHITECTURE DANS LE CADRE DE LA DEMOLITION D IMMEUBLES A APPARTEMENTS SITUES. A. N.. TABLE DES MATIERES PREMIERE PARTIE CLAUSES ADMINISTRATIVES... 4 1.

Plus en détail

Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement

Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement Réglementation ICPE Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement Législation applicable En France, 500 000 établissements relèvent actuellement de la législation

Plus en détail

Obligations RÉGLEMENTAIRES en matière d information et de formation des travailleurs à la prévention des risques à l amiante

Obligations RÉGLEMENTAIRES en matière d information et de formation des travailleurs à la prévention des risques à l amiante Obligations RÉGLEMENTAIRES en matière d information et de formation des travailleurs à la prévention des risques à l amiante Partie réglementaire nouvelle QUATRIÈME PARTIE : SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

Plus en détail

Améliorer la sécurité et la protection de la santé sur les chantiers

Améliorer la sécurité et la protection de la santé sur les chantiers Améliorer la sécurité et la protection de la santé sur les chantiers Mathieu Lefebvre Expert Transversal Infrastructures CTB Burundi Financé par : Gouvernement du Burundi Constats au Burundi Equilibristes

Plus en détail

LES OBLIGATIONS SST DECLINÉES SELON LE CONTEXTE. 1 Conférence EXPOPROTECTION - 05 novembre 2014 www.prevention-risquespro.fr

LES OBLIGATIONS SST DECLINÉES SELON LE CONTEXTE. 1 Conférence EXPOPROTECTION - 05 novembre 2014 www.prevention-risquespro.fr Intitulé Conférence Philippe de FAUCAMBERGE au salon EXPOPROTECTION PARIS 05 11 2014 Manager la Sécurité et la Santé au Travail et améliorer les performances de l Entreprise en utilisant le Document Unique

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 159 24 août 2007. S o m m a i r e PROGRAMMES DE FORMATION POUR COORDINATEURS DE SECURITE ET DE SANTE

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 159 24 août 2007. S o m m a i r e PROGRAMMES DE FORMATION POUR COORDINATEURS DE SECURITE ET DE SANTE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2955 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 159 24 août 2007 S o m m a i r e PROGRAMMES DE FORMATION POUR COORDINATEURS

Plus en détail

Dispositions pénales Loi du Bien-être et Code Code pénal social 1/5

Dispositions pénales Loi du Bien-être et Code Code pénal social 1/5 Dispositions pénales Loi du Bien-être et Code Code pénal social 1/5 Code pénal social Application sur la Loi et le Code du Bien-être au travail Dispositions pénales de la Loi du Bien-être de 1996 Les articles

Plus en détail

DIRECTIVE 2009/148/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

DIRECTIVE 2009/148/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL L 330/28 Journal officiel de l Union européenne 16.12.2009 DIRECTIVE 2009/148/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 30 novembre 2009 concernant la protection des travailleurs contre les risques liés

Plus en détail

RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ

RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ Amiante page 22 Utiliser des échafaudages de pied 10068 - page 23 Monter et démonter des échafaudages de pied de type multidirectionnels 10085 - page 23 Monter et démonter des échafaudages

Plus en détail

Le cadre réglementaire des générateurs aérosols : réglementations belges et européennes

Le cadre réglementaire des générateurs aérosols : réglementations belges et européennes Le cadre réglementaire des générateurs aérosols : réglementations belges et européennes Ariane Van Cutsem Wendy Van Aerschot Service Sécurité des Consommateurs Session d information aérosols 26.11.2014

Plus en détail

Réunion d information amiante DIRECCTE/CARSAT/DREAL/OPPBTP

Réunion d information amiante DIRECCTE/CARSAT/DREAL/OPPBTP Réunion d information amiante DIRECCTE/CARSAT/DREAL/OPPBTP DIRECCTE Bretagne L actualité réglementaire amiante 3 3 DEFINITIONS Sous-section 3 Dispositions spécifiques aux activités d encapsulage et de

Plus en détail

Préambule. Précisions supplémentaires

Préambule. Précisions supplémentaires Préambule Les prescriptions de sécurité préconisées dans ces fiches ne concernent que les risques liés à la présence d amiante non friable. Elles visent uniquement les matériaux non dégradés dans lesquels

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS (Décret du 5 Novembre 2001) LE DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS PROLEGIS est une société de Conseil en entreprises. Notre

Plus en détail

A chaque déchet des solutions

A chaque déchet des solutions Page 1 sur 7 A Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Domaines d'intervention / Déchets / A chaque déchet des solutions / Déchets amiantés A chaque déchet des solutions Données générales

Plus en détail

L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE

L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE 1 Principe Le Service Public Fédéral Mobilité et Transports a sa propre réglementation (AR du 23/03/1998) qui impose non seulement la réussite d un examen théorique

Plus en détail

ENJEUX ET METHODOLOGIE

ENJEUX ET METHODOLOGIE REPERAGE AMIANTE AVANT TRAVAUX ENJEUX ET METHODOLOGIE Intervenant : Hugues HARTMANN Gérant de la société Diagnostics, repérage et conseils en gestion de polluants 19, rue de la Victoire 68490 CHALAMPE

Plus en détail

par Bernard Estivals

par Bernard Estivals Fiches de médecine nucléaire n 9-1- Médecine nucléaire par Bernard Estivals Fiche n 9 : L évaluation des risques professionnels en médecine nucléaire Le document unique. L évaluation des risques professionnels

Plus en détail

Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce

Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le dans l industrie, l artisanat et le commerce du 9 novembre 1978 L Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu la loi

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P. .P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS

CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P. .P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P.P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS Commande du Maître d'ouvrage au Maître d'oeuvre Déchets de Chantiers

Plus en détail

La réglementation. Conférence amiante CDG 87 20 janvier 2015. 20 janvier 2015 DIRECCTE Limousin - Pôle Travail Maud MALEK DEDIEU

La réglementation. Conférence amiante CDG 87 20 janvier 2015. 20 janvier 2015 DIRECCTE Limousin - Pôle Travail Maud MALEK DEDIEU La réglementation MIANTE Conférence amiante CDG 87 20 janvier 2015 20 janvier 2015 DIRECCTE Limousin - Pôle Travail Maud 1 Collectivité territoriale = 2 rôles Première étape indispensable EMPLOYEUR UNE

Plus en détail

Conférence sur l amiante

Conférence sur l amiante Conférence sur l amiante Mardi 14 août 2012 Saint-Denis Le métier de désamianteur Pascal Grondin VP ENVIRONNEMENT Quelques rappels 1) Propriétés physico-chimiques exceptionnelles Incombustible, très résistant

Plus en détail

PERMIS DE TRAVAIL A, B, C. Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013

PERMIS DE TRAVAIL A, B, C. Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013 PERMIS DE TRAVAIL A, B, C Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013 Loi du 30 avril 1999 relative à l occupation des travailleurs étrangers Arrêté royal du 9 juin 1999 portant exécution de la

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

La gestion de l amiante sur chantier. Geoffroy Bekkers Expert en construction durable

La gestion de l amiante sur chantier. Geoffroy Bekkers Expert en construction durable La gestion de l amiante sur chantier Geoffroy Bekkers Expert en construction durable Et sur chantier, comment faire? 1. Anticiper 2. Communiquer 3. Prendre ses précautions 1/ Anticiper Procédures établies

Plus en détail