Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES RAPPORT DU DIRECTEUR GENERAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES RAPPORT DU DIRECTEUR GENERAL"

Transcription

1 Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris C 29 C/43 18 juillet 1997 Original anglais Point 9.14 de l'ordre du jour provisoire CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES RAPPORT DU DIRECTEUR GENERAL PRESENTATION Source : Article 14 (a) des Statuts de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies. Antécédents : La Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies a été créée en 1949 par une résolution de l'assemblée générale des Nations Unies. L'accord d'adhésion de l'unesco à la Caisse des pensions remonte au 1er janvier Objet : Le présent rapport est soumis pour information à la Conférence générale conformément aux dispositions de l'article 14 (a) susmentionné. Il décrit les principaux faits nouveaux intervenus dans le régime des pensions depuis la présentation du précédent rapport du Directeur général à la vingt-huitième session en 1995, et présente un résumé du fonctionnement de la Caisse pendant l'année financière terminée le 31 décembre 1995 ainsi que des placements de la Caisse. Décision requise : Le présent rapport n'appelle pas de décision.

2 29 C/43 Introduction 1. La Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies a été créée par l'assemblée générale des Nations Unies en 1949 pour assurer le versement de prestations de retraite, de décès ou d'invalidité et de prestations connexes au personnel de l'organisation des Nations Unies et des autres organisations du système des Nations Unies affiliées à la Caisse. Pour ce qui est de l'unesco, son accord d'adhésion à la Caisse des pensions remonte au 1er janvier Les organisations affiliées administrent la Caisse conjointement par l'intermédiaire du Comité mixte de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies qui compte 33 membres représentant les 18 organisations affiliées. Ce Comité est un organisme tripartite composé : (a) pour un tiers, de représentants élus de l'assemblée générale des Nations Unies et des organes délibérants des autres organisations membres, (b) pour un tiers, de représentants désignés des chefs de secrétariat et (c) pour un tiers, de représentants élus des participants. 3. C'est l'assemblée générale des Nations Unies qui décide des modifications à apporter aux statuts de la Caisse commune des pensions et au système d'ajustement des pensions. Le Comité mixte présente régulièrement à l'assemblée générale des Nations Unies un rapport sur le fonctionnement de la Caisse et sur le placement de ses avoirs. Il recommande, si besoin est, d'apporter des amendements aux articles des statuts, notamment ceux qui régissent le taux de cotisation des participants (actuellement fixé à 7,9 % de la rémunération considérée aux fins de la pension) et celui des organisations (le double du taux précédent, soit 15,8 % de la rémunération considérée aux fins de la pension des participants) ainsi que les conditions requises pour acquérir la qualité de participant et les prestations auxquelles les fonctionnaires et leurs ayants droit peuvent prétendre. Objet du rapport 4. Le présent rapport est soumis pour information à la Conférence générale conformément aux dispositions de l'alinéa (a) de l'article 14 des Statuts de la Caisse des pensions, qui stipule : "Le Comité mixte, tous les deux ans au moins, présente à l'assemblée générale et aux organisations affiliées un rapport, assorti d'un bilan, sur le fonctionnement de la Caisse ; il informe chaque organisation affiliée de toute mesure prise par l'assemblée générale comme suite à ce rapport." 5. En raison de la récente biennalisation des travaux de la cinquième Commission de l'assemblée générale, l'assemblée n'examine plus le régime des pensions du personnel des Nations Unies que les années paires (années non budgétaires). 6. Depuis le rapport que le Directeur général a présenté à la Conférence générale à sa vingthuitième session en novembre 1995 (28 C/71), le Comité mixte a soumis à l'assemblée générale un rapport en Ce rapport (supplément A/51/9) est à la disposition des délégations qui souhaiteraient le consulter.

3 29 C/43 - page 2 Fonctionnement de la Caisse 7. Le fonctionnement de la Caisse pendant l'année financière qui a pris fin le 31 décembre 1995 peut être récapitulé comme suit : - de 1994 à 1995, le nombre des participants est passé de à , soit une augmentation de 7,7 % ; - pendant la même période, le capital de la Caisse est passé de à dollars des Etats-Unis, soit une augmentation de 5,9 % ; - pour 1995, le produit des placements de la Caisse s'est élevé à dollars provenant, pour dollars, d'intérêts et de dividendes et, pour dollars des bénéfices nets réalisés sur la vente de titres ; - en 1995, les recettes totales de la Caisse comprenant les cotisations perçues et le produit des placements, se sont chiffrées à dollars ; - au 31 décembre 1995, la Caisse servait prestations périodiques, se répartissant comme suit : pensions de retraite ordinaires pensions de retraite anticipées pensions de retraite différées pensions de réversion du conjoint survivant pensions d'enfant 717 pensions d'invalidité 51 pensions de personnes indirectement à charge Au cours de l'année, la Caisse a effectué versements de départ au titre de la liquidation des droits et autres règlements. Placements de la Caisse 8. La valeur de réalisation des avoirs de la Caisse a augmenté pour atteindre millions de dollars au 31 mars 1996, contre millions un an plus tôt. Pendant cette période, le rendement total des placements a été de 14,6 %, soit un rendement "réel" ou corrigé de l'inflation de 11,5 %. La Caisse a ainsi enregistré un rendement positif pour la quatorzième année consécutive. 9. La raison d'être de la Caisse étant de pourvoir au financement de pensions de retraite et de prestations connexes à longue échéance, l'objectif à long terme de la Caisse est tout d'abord de préserver le capital puis d'obtenir un rendement optimisé tout en évitant les risques injustifiés. La gestion des avoirs de la Caisse vise à maintenir un équilibre judicieux entre le risque encouru et le rendement attendu à moyen et à long terme, plutôt que d'encourir les risques inhérents à la recherche de hauts rendements. Tous les fonds sont placés en fonction de critères spécifiques de sécurité, de rentabilité, de liquidité et de convertibilité.

4 29 C/43 - page Les 15,5 milliards de dollars d'avoirs ont été répartis en actions, obligations, placements immobiliers et placements à court terme (actions 65,6 %, obligations 26,1 %, immobilier 4,9 % et placements à court terme 3,4 %). Les avoirs ont été placés dans 48 pays (y compris les marchés émergents), auprès d'institutions régionales, d'institutions internationales et de sociétés institutionnelles de placement ; en ce qui concerne les monnaies, 47 % des placements étaient libellés en dollars des Etats-Unis et les 53 % restants dans 31 autres monnaies. Situation actuarielle de la Caisse 11. Une évaluation actuarielle de la Caisse au 31 décembre 1995 a été effectuée par l'actuaire-conseil de la Caisse et ses résultats ont été examinés par le Comité d'actuaires, le Comité mixte et l'assemblée générale. Les évaluations actuarielles, qui sont normalement effectuées tous les deux ans, ont essentiellement pour objet de déterminer si les avoirs actuels et le montant estimatif des avoirs futurs de la Caisse seront suffisants pour faire face à ses obligations actuelles et à ses engagements futurs. Pour ce, différentes hypothèses actuarielles d'ordre économique et démographique sont utilisées. 12. Des modifications importantes ont été apportées aux hypothèses actuarielles : augmentation de 3 à 3,5 % du taux de rendement réel des placements ; réduction de 6 à 5 % du taux d'inflation ; introduction d'une hypothèse explicite quant au coût à long terme du système de la double filière ; utilisation d'une nouvelle méthodologie pour déterminer la répartition des nouveaux participants (diminution des taux de croissance future du nombre des participants) ; augmentation des taux de départs à la retraite anticipée. 13. L'"évaluation ordinaire" au 31 décembre 1995 a révélé un déséquilibre ou déficit actuariel à long terme de 1,46 % de la masse des rémunérations considérées aux fins de la pension (contre un déficit de 1,49 % au 31 décembre 1993). 14. Le Comité d'actuaires a conclu : "qu'il n'y avait pas lieu, à ce stade, de prendre des mesures visant à réduire le déséquilibre actuariel. Plus précisément, il a estimé qu'il n'était pas nécessaire de modifier le taux de cotisation actuel, en attendant le réexamen de la question à l'occasion de la prochaine évaluation". Modifications du régime des pensions 15. Conformément aux demandes de l'assemblée générale, le Comité mixte a examiné un certain nombre d'études sur divers aspects du régime des pensions. Sur la base des recommandations formulées par le Comité mixte et, sur certaines questions, par la Commission de la fonction publique internationale (CFPI), l'assemblée générale a approuvé plusieurs modifications des Statuts et règlements de la Caisse et du système d'ajustement des pensions : (a) les alinéas (d) et (g) de l'article 28 des Statuts de la Caisse, définissant le montant maximal de la somme en capital résultant de la conversion d'une partie de la pension annuelle et le montant maximal de la pension annuelle elle-même, ont été modifiés afin de refléter le changement, au 1er juillet 1995, de la durée

5 29 C/43 - page 4 maximale de la période d'affiliation ouvrant droit à pension et son effet progressif sur le taux d'accumulation, dont le maximal a été porté à 70 % ; (b) (c) (d) sur la base des résultats de la révision complète des méthodes à suivre pour déterminer le barème de la rémunération considérée aux fins de la pension pour toutes les catégories de fonctionnaires effectuée par la Commission de la fonction publique internationale, agissant en étroite coopération avec le Comité mixte, l'assemblée générale a décidé de maintenir le principe du remplacement du revenu et les méthodes connexes et de continuer à appliquer la procédure d'ajustement intérimaire actuellement utilisée entre deux révisions complètes. L'Assemblée a par ailleurs approuvé, avec effet au 1er janvier 1997, le barème commun des contributions du personnel recommandé par la Commission en vue de déterminer la rémunération considérée aux fins de la pension de toutes les catégories de fonctionnaires ; en ce qui concerne les administrateurs et les fonctionnaires de rang supérieur, le barème révisé de la rémunération considérée aux fins de la pension a été établi au moyen du barème commun des contributions du personnel qui a pris effet le 1er janvier Ce barème révisé reflète les décisions de l'assemblée générale d'augmenter le barème des traitements de cette catégorie de fonctionnaires par (i) l'incorporation dans le traitement de base de 5,26 points d'ajustement de poste (multiplicateur), selon le principe "ni gain ni perte", (ii) l'augmentation de la rémunération de base en termes réels de 0,4 % et (iii) l'application du barème commun des contributions du personnel à la rémunération nette révisée (rémunération de base plus l'ajustement de poste applicable à New York) ; en ce qui concerne les fonctionnaires de la catégorie des services généraux et des catégories apparentées, la rémunération considérée aux fins de la pension, telle que définie dans les Statuts de la Caisse, représente l'équivalent en dollars de la somme du traitement brut, des primes et autres indemnités, considérés aux fins de la pension. Ces divers éléments étant établis dans la monnaie du lieu d'affectation, il n'existe donc pas de barème universel de revenus considérés aux fins de la pension pour cette catégorie de fonctionnaires. L'Assemblée générale a approuvé les recommandations suivantes formulées par la Commission de la fonction publique internationale pour l'application du nouveau barème commun des contributions du personnel : (i) (ii) pour chaque lieu d'affectation, le barème du traitement brut considéré aux fins de la pension en vigueur au 31 décembre 1996 demeurera en application jusqu'à la révision du barème des traitements nets intervenant à la suite d'une enquête approfondie sur les traitements des agents des services généraux ou d'un ajustement intermédiaire ; le barème commun des contributions du personnel sera alors appliqué aux nouveaux traitements nets considérés aux fins de la pension, en utilisant la méthodologie actuellement en vigueur pour déterminer les traitements bruts considérés aux fins de la pension ;

6 29 C/43 - page 5 (iii) si le barème des traitements bruts considérés aux fins de la pension mentionné à l'alinéa (ii) ci-dessus était égal ou supérieur à celui en vigueur au 31 décembre 1996, le barème révisé des traitements bruts considérés aux fins de la pension serait utilisé. Cependant, si le barème mentionné en (ii) cidessus était inférieur à celui en vigueur au 31 décembre 1996, c'est ce dernier qui continuerait à être utilisé jusqu'à ce que la procédure visée à l'alinéa (ii) ci-dessus produise un barème égal ou supérieur à celui en vigueur au 31 décembre 1996.

PRÉSENTATION. Source : Articles 14 (a) et 6 (c) des Statuts de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies.

PRÉSENTATION. Source : Articles 14 (a) et 6 (c) des Statuts de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies. 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/42 30 juillet 2015 Original anglais Point 10.3 de l ordre du jour provisoire CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES ET DÉSIGNATION DE REPRÉSENTANTS

Plus en détail

CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES Comité des pensions du personnel de l'icito/gatt

CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES Comité des pensions du personnel de l'icito/gatt personnel des Nations Unies CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES Comité des pensions du personnel de l'icito/gatt Le Comité mixte de la Caisse commune des pensions s'est réuni du

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED Spec(81)23 1 mai 1981 QUESTIONS ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES Rémunération du personnel des services généraux et autres dépenses de personnel

Plus en détail

N o 13. Août 2004. Gestion des placements

N o 13. Août 2004. Gestion des placements N o 13 Résumé des travaux de la 52 e session du Comité mixte de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies (CCPPNU) (Montréal, 13-23 juillet 2004) Août 2004 La délégation de l OIT à

Plus en détail

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session 195 EX/13.INF PARIS, le 10 octobre 2014 Anglais et français seulement Point 13 de l'ordre du jour provisoire PROPOSITIONS PRÉLIMINAIRES DE LA DIRECTRICE

Plus en détail

Cent quinzième session. Rome, 25-29 septembre 2006

Cent quinzième session. Rome, 25-29 septembre 2006 Août 2006 F COMITÉ FINANCIER Cent quinzième session Rome, 25-29 septembre 2006 Recommandations et décisions de la Commission de la fonction publique internationale et du Comité mixte de la Caisse commune

Plus en détail

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale 18 SOIXANTE-TROISIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A63/41 Point 17.3 de l ordre du jour provisoire 25 mars 2010 Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale Rapport du Secrétariat

Plus en détail

C 2015/3 Plan à moyen terme 2014-2017 (révisé) et Programme de travail et budget 2016-2017. Note d'information n 1 mars 2015

C 2015/3 Plan à moyen terme 2014-2017 (révisé) et Programme de travail et budget 2016-2017. Note d'information n 1 mars 2015 C 2015/3 Plan à moyen terme 2014-2017 (révisé) et Programme de travail et budget Note d'information n 1 mars 2015 Hypothèses et estimations sur l'augmentation des coûts informations supplémentaires et

Plus en détail

Octobre 2013. Food and. Agricultura. Organization of the United Nations. Cent cinquante et unième session. Rome, 11-15 novembre 2013

Octobre 2013. Food and. Agricultura. Organization of the United Nations. Cent cinquante et unième session. Rome, 11-15 novembre 2013 Octobre 2013 Food and Agriculture Organization of the United Nations Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Продовольственная и cельскохозяйственная организация Объединенных

Plus en détail

Cent soixante-huitième session REGLEMENTS FINANCIERS PARTICULIERS PRESENTES CONFORMEMENT A L'ARTICLE 6.7 DU REGLEMENT FINANCIER DE L'UNESCO RESUME

Cent soixante-huitième session REGLEMENTS FINANCIERS PARTICULIERS PRESENTES CONFORMEMENT A L'ARTICLE 6.7 DU REGLEMENT FINANCIER DE L'UNESCO RESUME ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent soixante-huitième session 168 EX/4 Paris, 15 octobre 2003 Original anglais Point 8.1 de l'ordre du jour

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED Spec(86)24 7 mai 1986 CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES Evolution récente et répercussions pour le personnel du

Plus en détail

Retraite additionnelle

Retraite additionnelle Direction Logistique et Prospective Unité Conseil Juridique Référence :. Loi n 2003-775 du 21 août 2003 portant réforme des retraites (article 76).. Décret n 2003-1306 du 26 décembre 2003 relatif au régime

Plus en détail

Cent dixième session. Rome, 19-23 septembre 2005. Financement des obligations relatives aux coûts de l assurance maladie après cessation de service

Cent dixième session. Rome, 19-23 septembre 2005. Financement des obligations relatives aux coûts de l assurance maladie après cessation de service Juillet 2005 F COMITÉ FINANCIER Cent dixième session Rome, 19-23 septembre 2005 Financement des obligations relatives aux coûts de l assurance maladie après cessation de service I. Introduction 1. Le Comité

Plus en détail

Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 VOTE DE LA RESOLUTION PORTANT OUVERTURE DE CREDITS POUR 1998-1999

Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 VOTE DE LA RESOLUTION PORTANT OUVERTURE DE CREDITS POUR 1998-1999 Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 29 C 29 C/77 12 novembre 1997 Original anglais Point 3.4 de l'ordre du jour VOTE DE LA RESOLUTION PORTANT OUVERTURE DE CREDITS POUR 1998-1999 Rapport

Plus en détail

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale SOIXANTE-CINQUIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A65/35 Point 18.2 de l ordre du jour provisoire 29 mars 2012 Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale Rapport du Secrétariat 1.

Plus en détail

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A66/37 Point 23.2 de l ordre du jour provisoire 8 mai 2013 Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale Rapport du Secrétariat 1. Conformément

Plus en détail

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5 Section du programme, du budget et de l administration PFA POUR INFORMATION Décisions de

Plus en détail

Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 PFA POUR DÉCISION

Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 PFA POUR DÉCISION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION DOUZIÈME QUESTION À L

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture Conseil exécutif ex

Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture Conseil exécutif ex Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture Conseil exécutif ex Cent vingt et unième session 121 EX/31 PARIS, le 5 avril 1985 Original anglais Point 8.3 de l'ordre du jour

Plus en détail

Cent soixante-deuxième session

Cent soixante-deuxième session ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent soixante-deuxième session 162 EX/37 PARIS, le 10 septembre 2001 Original anglais Point 7.12 de l'ordre

Plus en détail

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti...

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... FONCTIONNAIRES : FICHE 44 44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... Le principe de calcul de la pension de retraite repose sur trois éléments principaux : le nombre

Plus en détail

Informations relatives à des éléments de rémunération du Directeur Général déterminés par le Conseil d Administration du 24 février 2015

Informations relatives à des éléments de rémunération du Directeur Général déterminés par le Conseil d Administration du 24 février 2015 24 février 2015 Informations relatives à des éléments de rémunération du Directeur Général déterminés par le Conseil d Administration du 24 février 2015 Après avis du Comité des Nominations, des Rémunérations

Plus en détail

véhicules de 3,5 % et une augmentation de 1 % du nombre de véhicules assurés. La Régie a trouvé ces hypothèses raisonnables.

véhicules de 3,5 % et une augmentation de 1 % du nombre de véhicules assurés. La Régie a trouvé ces hypothèses raisonnables. Sommaire Le 18 juin 2003, la Société d'assurance publique du Manitoba («la SAPM») a déposé auprès de la Régie des services publics («la Régie») une demande d'approbation des primes d'assurance-automobile

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 21 mai 2013 Français Original: anglais IDB.41/19 Conseil du développement industriel Quarante et unième session Vienne, 24-27

Plus en détail

Orchestres Canada 27 Octobre 2010

Orchestres Canada 27 Octobre 2010 Orchestres Canada 27 Octobre 2010 1 Orchestres Canada Présentateurs Ellen Versteeg-Lytwyn, Gestionnaire de la caisse Humbert Martins, Directeur, Prestations de retraite Présidente et modératrice, Katherine

Plus en détail

de l Organisation de l aviation civile internationale

de l Organisation de l aviation civile internationale TRIBUNAL ADMINISTRATIF Jugement No 859 Affaire No 956 : CARROLL Contre : Le Secrétaire général de l Organisation de l aviation civile internationale LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DES NATIONS UNIES, Composé

Plus en détail

Генеральная конферeнция 34-я сессия, Париж 2007 г. 大 会 第 三 十 四 届 会 议, 巴 黎,2007 年

Генеральная конферeнция 34-я сессия, Париж 2007 г. 大 会 第 三 十 四 届 会 议, 巴 黎,2007 年 General Conference 34th session, Paris 2007 Conférence générale 34 e session, Paris 2007 Conferencia General 34 a reunión, París 2007 Генеральная конферeнция 34-я сессия, Париж 2007 г. א א א א א א ٢٠٠٧

Plus en détail

Cent dixième session. Rome, 19-23 septembre 2005. Coûts des régimes d assurance maladie. I. Introduction

Cent dixième session. Rome, 19-23 septembre 2005. Coûts des régimes d assurance maladie. I. Introduction Août 2005 F COMITE FINANCIER Cent dixième session Rome, 19-23 septembre 2005 Coûts des régimes d assurance maladie I. Introduction 1. À sa cent quatrième session, le Comité financier a examiné trois questions

Plus en détail

Sensibilité du rendement actuariel au nombre de trimestres rachetés

Sensibilité du rendement actuariel au nombre de trimestres rachetés IV.B.2.c. Sensibilité du rendement actuariel au nombre de trimestres rachetés L étude de sensibilité est réalisée pour les profils cadre et non-cadre n entrainant pas de réversion et n ayant élevé aucun

Plus en détail

UNEP/OzL.Conv.10/4. Programme des Nations Unies pour l environnement

UNEP/OzL.Conv.10/4. Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP UNEP/OzL.Conv.10/4 Distr. : générale 5 août Français Original : anglais Programme des Nations Unies l environnement Conférence des Parties à la Convention de Vienne la protection de la

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1

Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1 CONSEIL EXÉCUTIF EB133/12 Cent trente-troisième session 14 mai 2013 Point 8.2 de l ordre du jour provisoire Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1 Rapport du Secrétariat 1. Les

Plus en détail

Modalités et conditions de prêt du FIDA conditions durcies

Modalités et conditions de prêt du FIDA conditions durcies Cote du document: EB 2010/100/R.10 Point de l ordre du jour: 11 Date: 11 août 2010 Distribution: Publique Original: Anglais F Modalités et conditions de prêt du conditions durcies Note pour les représentants

Plus en détail

Cent. vingtième session

Cent. vingtième session Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif ex Cent. vingtième session 120 EX/26 PARIS, le 16 août 1984 Original anglais Point 7.2 de l'ordre du iour txovisoire

Plus en détail

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail ORDONNE

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail ORDONNE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail ORDONNE Ordonnance n 2012 03. du 11 janvier 2012 modifiant les articles 22,50, 95, 149 a 163 ter et complétant l'article

Plus en détail

Norme comptable internationale 26 Comptabilité et rapports financiers des régimes de retraite

Norme comptable internationale 26 Comptabilité et rapports financiers des régimes de retraite Norme comptable internationale 26 Comptabilité et rapports financiers des régimes de retraite Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée aux états financiers présentés par les régimes

Plus en détail

Les mesures de recettes prévues dans le cadre de la réforme. des retraites de 2010. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les mesures de recettes prévues dans le cadre de la réforme. des retraites de 2010. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 février 2011-9h30 «Rappel des principales mesures de la réforme de 2010 Préparation du rapport sur les transferts de compensation démographique»

Plus en détail

RAPPORT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE SUR LA SITUATION DE LA CAISSE D ASSURANCE-MALADIE. Résumé

RAPPORT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE SUR LA SITUATION DE LA CAISSE D ASSURANCE-MALADIE. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-sixième session 186 EX/26 Rev. PARIS, le 3 mai 2011 Original anglais Point 26 de l'ordre du jour provisoire RAPPORT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE SUR LA SITUATION DE LA CAISSE

Plus en détail

Règlement sur le plan complémentaire pour les médecins-cadres (RMed)

Règlement sur le plan complémentaire pour les médecins-cadres (RMed) Etat au 28 juin 2012 Règlement sur le plan complémentaire pour les médecins-cadres (RMed) Version validée par l expert le 19 octobre 2011 et adoptée par le Conseil d administration le 3 novembre 2011 CHAPITRE

Plus en détail

PROPOSITION POUR LE FINANCEMENT DE L ASSURANCE-MALADIE APRÈS LA CESSATION DE SERVICE (ASHI) Résumé

PROPOSITION POUR LE FINANCEMENT DE L ASSURANCE-MALADIE APRÈS LA CESSATION DE SERVICE (ASHI) Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-onzième session 191 EX/29 PARIS, le 25 mars 2013 Original anglais Point 29 de l'ordre du jour provisoire PROPOSITION POUR LE FINANCEMENT DE L ASSURANCE-MALADIE APRÈS

Plus en détail

CALCUL ET OPTIMISATION DE VOTRE RETRAITE

CALCUL ET OPTIMISATION DE VOTRE RETRAITE CALCUL ET OPTIMISATION DE VOTRE RETRAITE RETRAITE EXEMPLE Etude réalisée le 05/02/2014 1 AVANT-PROPOS Les règles régissant le système de retraite sont complexes et les différentes modifications les affectant

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

Retraite Etudes & Optimisation

Retraite Etudes & Optimisation Retraite Etudes & Optimisation Pension de réversion Lorsque l un des conjoints disparaît, son veuf ou sa veuve bénéficie d une partie de sa retraite : la pension de réversion. Ses conditions d attribution

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale pour 2015

Plafond de la sécurité sociale pour 2015 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Règles RH Destinataires Diffusion narionale Tous services Contact Tél :

Plus en détail

ARTICLE 39 DU CGI : ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX

ARTICLE 39 DU CGI : ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX ARTICLE 39 DU CGI : ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX OBJET DU CONTRAT SOUSCRIT DANS LE CADRE DE L'ARTICLE 39 CGI Sous forme d'un contrat d'assurance collective régi par le Code des assurances, il permet aux

Plus en détail

REUNION DU 10 DECEMBRE 2013 GERANT MAJORITAIRE : LA NOUVELLE DONNE FISCALE 2013

REUNION DU 10 DECEMBRE 2013 GERANT MAJORITAIRE : LA NOUVELLE DONNE FISCALE 2013 REUNION DU 10 DECEMBRE 2013 GERANT MAJORITAIRE : LA NOUVELLE DONNE FISCALE 2013 Timing de la réunion 1. Tour de table 2. Présentation 3. Questions 4. Une clôture conviviale 2 Sommaire 1. Quels avantages

Plus en détail

Cent treizième session. Rome, 8 12 mai 2006. Évaluation actuarielle des obligations de dépenses liées au personnel. I.

Cent treizième session. Rome, 8 12 mai 2006. Évaluation actuarielle des obligations de dépenses liées au personnel. I. Avril 2006 F COMITE FINANCIER Cent treizième session Rome, 8 12 mai 2006 Évaluation actuarielle des obligations de dépenses liées au personnel I. Introduction 1. Ces dernières années, le Comité a examiné

Plus en détail

REGLEMENT DE GESTION mode de placement "Fonds rendement garanti+"

REGLEMENT DE GESTION mode de placement Fonds rendement garanti+ REGLEMENT DE GESTION mode de placement "Fonds rendement garanti+" CONTENU 1. INTRODUCTION... 3 2. TAUX D INTERET... 3 3. PARTICIPATION BENEFICIAIRE... 3 3.1. Participation bénéficiaire annuelle... 4 3.2.

Plus en détail

SÉNAT PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE

SÉNAT PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE N 22 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 Annexe au procès-verbal de la séance du 15 octobre 2008 PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE pour le financement de l économie, ADOPTÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE,

Plus en détail

Etudes, Actuariat et statistiques

Etudes, Actuariat et statistiques Etudes, Actuariat et statistiques Mots clés Pension de réversion CNRACL Octobre 2014 Résumé La Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL) est un régime de retraite complet

Plus en détail

Circulaire n 2008/41 du 25 juillet 2008 Caisse nationale d'assurance vieillesse

Circulaire n 2008/41 du 25 juillet 2008 Caisse nationale d'assurance vieillesse 1 sur 5 Direction de la retraite et du contentieux Département réglementation et études juridiques Circulaire n 2008/41 du 25 juillet 2008 Caisse nationale d'assurance vieillesse Destinataires Mesdames

Plus en détail

Tribunal administratif

Tribunal administratif Nations Unies AT/DEC/1089 Tribunal administratif Distr. limitée 30 janvier 2003 Français Original: anglais TRIBUNAL ADMINISTRATIF Jugement No 1089 Affaire No 1197 : ROMAN Contre : Le Secrétaire général

Plus en détail

Assemblées des États membres de l OMPI

Assemblées des États membres de l OMPI F A/51/18 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 16 SEPTEMBRE 2013 Assemblées des États membres de l OMPI Cinquante et unième série de réunions Genève, 23 septembre 2 octobre 2013 FINANCEMENT DES PRESTATIONS À LONG

Plus en détail

MEF-DPC. Mme. Marie-Zemyr JEUNE. Les fonds de pension du secteur public dans le financement de l Economie. Réalités et Perspectives

MEF-DPC. Mme. Marie-Zemyr JEUNE. Les fonds de pension du secteur public dans le financement de l Economie. Réalités et Perspectives MEF-DPC Mme. Marie-Zemyr JEUNE Les fonds de pension du secteur public dans le financement de l Economie. Réalités et Perspectives Segmenté (ONA, DPC, APN, NATCOM, EDH, BNC..) Non réglementé Absence de

Plus en détail

Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Swiss Life, Zurich

Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Swiss Life, Zurich Swiss Life SA, General-Guisan-Quai 40, Case postale, 8022 Zurich Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Swiss Life, Zurich (fondation) Règlement relatif à la détermination des provisions

Plus en détail

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia Évaluation actuarielle du Régime de rentes du Québec au 31 décembre 2012, une œuvre de science-fiction? Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Georges Langis Actuaire

Plus en détail

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2015

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2015 L atome pour la paix Conférence générale GC(58)/7 15 août 2014 Distribution générale Français Original : anglais Cinquante-huitième session ordinaire Point 12 de l ordre du jour provisoire (GC(58)/1, Add.1

Plus en détail

Convention concernant l'égalité de traitement des nationaux et des non-nationaux en matière de sécurité sociale

Convention concernant l'égalité de traitement des nationaux et des non-nationaux en matière de sécurité sociale C118 Convention sur l'égalité de traitement (sécurité sociale), 1962 Convention concernant l'égalité de traitement des nationaux et des non-nationaux en matière de sécurité sociale Date d'entrée en vigueur:

Plus en détail

Loi coordonnée - Fonds de vieillissement

Loi coordonnée - Fonds de vieillissement Loi du 5 septembre 2001 portant garantie d'une réduction continue de la dette publique et création d'un Fonds de vieillissement (Moniteur belge du 14 septembre 2001), modifiée par la loi du 20 décembre

Plus en détail

Régime de retraite pour les employés de la Ville de Mascouche

Régime de retraite pour les employés de la Ville de Mascouche Rapport de la situation financière Présenté au conseil municipal le 19 janvier 2015 Numéro d enregistrement auprès de l Agence du revenu du Canada 0395541 Numéro d enregistrement auprès de la Régie des

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

MODALITÉS DE TRANSFERT

MODALITÉS DE TRANSFERT 14 novembre 2003. ARRÊTÉ ROYAL portant exécution de la loi du 28 avril 2003 relative aux pensions complémentaires et au régime fiscal de celles-ci et de certains avantages complémentaires en matière de

Plus en détail

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants 1 Les prestations 2 Les prestations maladie-maternité 1/2 Les prestations maladie en nature (médicaments, honoraires ) sont les mêmes que les

Plus en détail

PROJETS DE DÉCISION RECOMMANDÉS PAR LA COMMISSION FINANCIÈRE ET ADMINISTRATIVE (FA)

PROJETS DE DÉCISION RECOMMANDÉS PAR LA COMMISSION FINANCIÈRE ET ADMINISTRATIVE (FA) Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quatorzième session 194 EX/34 PARIS, le 11 avril 2014 Original anglais PROJETS DE DÉCISION RECOMMANDÉS PAR LA COMMISSION FINANCIÈRE ET ADMINISTRATIVE (FA) 194 EX/34 1.

Plus en détail

PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT AUCUNES RECOMMENDATIONS À CE STADE-CI. Université de Moncton

PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT AUCUNES RECOMMENDATIONS À CE STADE-CI. Université de Moncton PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Étape 3 Évaluation des coûts Préparé par Conrad Ferguson

Plus en détail

Indicateur n 14 : Pension moyenne

Indicateur n 14 : Pension moyenne Programme «Retraites» 47 Indicateur n 14 : Pension moyenne Sous-indicateur n 14-1 : de l ensemble des retraités Les évolutions des pensions moyennes (avantage principal de droit direct) brutes en euros

Plus en détail

Cotisations et contributions sociales sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014

Cotisations et contributions sociales sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014 et contributions sociales sur les salaires au 1 er janvier 2014 Tableaux n 1 : taux de droit commun Les cotisations sociales légales de sécurité sociale Assurances sociales agricoles maladie, 1 vieillesse

Plus en détail

Règlement sur la constitution de provisions et de réserves de fluctuations

Règlement sur la constitution de provisions et de réserves de fluctuations STIFTUNG ABENDROT Die nachhaltige Pensionskasse Case postale 4002 Bâle Güterstrasse 133 Tél. 061 269 90 20 Fax 061 269 90 29 www.abendrot.ch stiftung@abendrot.ch Règlement sur la constitution de provisions

Plus en détail

États Financiers Pour L'Exercice Terminé Le 31 DÉCEMBRE 2008

États Financiers Pour L'Exercice Terminé Le 31 DÉCEMBRE 2008 RÉGIME DE PENSION POUR LE PERSONNEL DE SOUTIEN, LES TECHNICIENS ET TECHNICIENNES ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF OU PROFESSIONNEL États Financiers Pour L'Exercice Terminé Le 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT DU VÉRIFICATEUR

Plus en détail

Food and Agriculture Organization of the United Nations. Cent trente-huitième session. Rome, 21-25 mars 2011

Food and Agriculture Organization of the United Nations. Cent trente-huitième session. Rome, 21-25 mars 2011 Mars 2011 农 联 粮 业 合 食 组 国 及 织 Food and Agriculture Organization of the United Nations Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture FC 138/25 Organización de las Naciones Unidas para

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 11 octobre 2012 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarantième session Vienne, 20-22 novembre

Plus en détail

PROJET DE LOI surlacaissedepensionsdel ÉtatdeVaud

PROJET DE LOI surlacaissedepensionsdel ÉtatdeVaud PROJET DE LOI surlacaissedepensionsdel ÉtatdeVaud LEGRANDCONSEILDUCANTONDEVAUD vu la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité(lpp) vuleprojetdeloiprésentéparleconseild'etatdevaud

Plus en détail

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité Nations Unies ST/SGB/2003/16 Secrétariat 21 novembre 2003 Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité En application de la

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE C

PLAN DE PRÉVOYANCE C PLAN DE PRÉVOYANCE C RÈGLEMENT, 1 re partie Valable à partir du 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009 Le présent plan de prévoyance s applique à toutes les personnes

Plus en détail

PARIS, le 21 mars 2008 Original anglais

PARIS, le 21 mars 2008 Original anglais Conseil exécutif Cent soixante-dix-neuvième session 179 EX/33 PARIS, le 21 mars 2008 Original anglais Point 33 de l'ordre du jour provisoire RAPPORT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL SUR L'EMPLOI DE CONTRATS DE CONSULTANT

Plus en détail

Comparaison entre dispositifs réglementant le CET Avant et après parution du décret n 2009-1065

Comparaison entre dispositifs réglementant le CET Avant et après parution du décret n 2009-1065 Comparaison entre dispositifs réglementant le CET Avant et après parution du décret n 2009-1065 Décret n 2002-634 du 29 avril 2002, modifié, version du 6 novembre 2008 Art. 1 Il est institué dans la fonction

Plus en détail

Statuts des dirigeants mandataires sociaux (décisions des conseils d administration du 18&19 juin et du 24 octobre 2013) Le conseil d administration

Statuts des dirigeants mandataires sociaux (décisions des conseils d administration du 18&19 juin et du 24 octobre 2013) Le conseil d administration Statuts des dirigeants mandataires sociaux (décisions des conseils d administration du 18&19 juin et du 24 octobre 2013) Le conseil d administration sur proposition du comité de rémunérations-ressources

Plus en détail

TEXTE ADOPTE n 796 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2001-2002 21 février 2002 PROPOSITION DE LOI tendant à la création d un régime

Plus en détail

Annexe au règlement d assurance Valable dès 2011

Annexe au règlement d assurance Valable dès 2011 Annexe au règlement d assurance Valable dès 211 A. Tableaux 5 1. Plans de cotisations de la Caisse de pension 5 2. Montant des cotisations de risque 5 3. Montant du taux de conversion 51 4. Valeur de compensation

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement.

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L assurance de groupe I QU EST UNE ASSURANCE DE GROUPE? Pour

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE Feuille officielle numéro 87, du 11 novembre 2005 Délai référendaire: 3 janvier 2006 Loi portant révision de la loi concernant la Caisse de pensions de

Plus en détail

Règlement sur le plan complémentaire pour les médecins-cadres (RMed)

Règlement sur le plan complémentaire pour les médecins-cadres (RMed) Etat au 24.06.2014 Règlement sur le plan complémentaire pour les médecins-cadres (RMed) Version validée par l expert le 19 octobre 2011 et adoptée par le Conseil d administration le 3 novembre 2011. CHAPITRE

Plus en détail

Principes régissant les travaux du GIEC PROCÉDURES FINANCIÈRES DU GROUPE D'EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SUR L'ÉVOLUTION DU CLIMAT (GIEC)

Principes régissant les travaux du GIEC PROCÉDURES FINANCIÈRES DU GROUPE D'EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SUR L'ÉVOLUTION DU CLIMAT (GIEC) Principes régissant les travaux du GIEC Appendice B PROCÉDURES FINANCIÈRES DU GROUPE D'EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SUR L'ÉVOLUTION DU CLIMAT (GIEC) Adoptées à la douzième session du GIEC (Mexico, 11-13

Plus en détail

INTRODUCTION Événements importants survenus au cours de l année

INTRODUCTION Événements importants survenus au cours de l année RÉGIME DE RETRAITE À L INTENTION DU GROUPE MANOEUVRES, HOMMES DE MÉTIER ET DE SERVICES DES DISTRICTS SCOLAIRES DU NOUVEAU-BRUNSWICK Rapport de l administrateur pour l année 2006 Décembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

IDB.42/17 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

IDB.42/17 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Avantages sociaux futurs

Avantages sociaux futurs Avantages sociaux futurs Traitement comptable des obligations émises en vertu du projet de loi (PL) 54 État de la situation L article 255 du PL 54 (voir l annexe A) permet l émission d une obligation municipale

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012)

REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012) REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012) Le Conseil général de la Ville de Neuchâtel, Vu l article 88 du Règlement général,

Plus en détail

Caisse de pension du groupe d assurances Zurich. Règlement Plan de capital 1 Valable à partir du 1er janvier 2015

Caisse de pension du groupe d assurances Zurich. Règlement Plan de capital 1 Valable à partir du 1er janvier 2015 Caisse de pension du groupe d assurances Zurich Règlement Plan de capital Valable à partir du er janvier 05 Table des matières DISPOSITIONS GÉNÉRALES 3 AVOIR 3 3 ÉCHELLES DE PRÉVOYANCE 3 4 APPORTS VOLONTAIRES

Plus en détail

CAISSE DE PENSION FREELANCE

CAISSE DE PENSION FREELANCE Caisse de pension Freelance CAISSE DE PENSION FREELANCE du syndicat des médias comedia RÉSUMÉ DU RÈGLEMENT 2007 Valable dès le 01.01.2007 Caisse de pension Freelance 1/6 RESUME DES DISPOSITIONS LES PLUS

Plus en détail

RÈGLEMENTS FINANCIERS DES COMPTES SPÉCIAUX. Résumé

RÈGLEMENTS FINANCIERS DES COMPTES SPÉCIAUX. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-onzième session 191 EX/30 PARIS, le 25 mars 2013 Original anglais Point 30 de l'ordre du jour provisoire RÈGLEMENTS FINANCIERS DES COMPTES SPÉCIAUX Résumé Conformément

Plus en détail

Décision de caractère général n 65-05

Décision de caractère général n 65-05 Décision de caractère général n 65-05 Le Conseil National du Crédit Vu la loi du 13 juin 1941 relative à la réglementation et à l'organisation de la profession bancaire, et notamment ses articles 32, 33,

Plus en détail

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS)

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) Raj K. Chawla La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) est entrée en vigueur en 1991. Contrairement à la taxe sur les ventes des fabricants qu elle a remplacée, laquelle était perçue seulement

Plus en détail

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux Bureau du surintendant des institutions financières Bureau de l actuaire en chef Office of the Superintendent of Financial Institutions Des régimes de retraite mieux financés dans un système équilibré

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 31 octobre 2013 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013 La Banque

Plus en détail

Modification de la loi sur la Caisse de prévoyance du personnel de l'etat de Fribourg

Modification de la loi sur la Caisse de prévoyance du personnel de l'etat de Fribourg Pensionskasse des Staatspersonals PKSPF Rue St-Pierre 1, 1701 Fribourg T +41 026 305 32 62, F +41 026 305 32 69 www.cppef.ch Modification de la loi sur la Caisse de prévoyance du personnel de l'etat de

Plus en détail

La convention collective EC Indemnité de cessation d emploi Article 25

La convention collective EC Indemnité de cessation d emploi Article 25 La convention collective EC Indemnité de cessation d emploi Article 25 1 La sentence arbitrale Fin de l accumulation des années de service pour le calcul de l indemnité de cessation d emploi pour la retraite

Plus en détail

Cent vingt-sixième session. Rome, 11 15 mai 2009. Évaluation actuarielle des obligations relatives au personnel pour 2008

Cent vingt-sixième session. Rome, 11 15 mai 2009. Évaluation actuarielle des obligations relatives au personnel pour 2008 Avril 2009 F COMITE FINANCIER Cent vingt-sixième session Rome, 11 15 mai 2009 Évaluation actuarielle des obligations relatives au personnel pour 2008 Le tirage du présent document est limité pour réduire

Plus en détail