SPORT ET PSYCHIATRIE. Michel BERENGUER Psychiatre des Hôpitaux Médecin du CDOS Commission médicale FFA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SPORT ET PSYCHIATRIE. Michel BERENGUER Psychiatre des Hôpitaux Médecin du CDOS Commission médicale FFA"

Transcription

1 SPORT ET PSYCHIATRIE Michel BERENGUER Psychiatre des Hôpitaux Médecin du CDOS Commission médicale FFA

2 INTRODUCTION Sport = Santé ( Mens sana in corpore sano) Excès liés au sport / avatars de la pratique de haute performance - Blessure physique - Blessure psychologique - Troubles du comportement - Troubles psychologiques et/ou psychopathologiques

3 PSYCHOPATHOLOGIE ET SPORT Troubles psychopathologiques les plus fréquemment rencontrés Syndrome du «sportif de pointe» - variabilité thymique - variabilité sociale (comportement // autres) - variabilité somatique Peur du succès - incapacité de mener à bien un projet - peur de ne plus avoir d objectif - sujet peu confiant

4 PSYCHOPATHOLOGIE ET SPORT Surentraînement et burn-out. réactionnel aux efforts constants, à une pression émotionnelle répétée, à un surentraînement physique avec forte implication sur une longue période. symptômes: perte d intérêt et de motivation, diminution du désir de jeu, de l attention, de l estime de soi et augmentation de l anxiété, des troubles du sommeil, de l instabilité de l humeur et du risque dépressif.. mesurable par tests (P.Fleurance)

5 PSYCHOPATHOLOGIE ET SPORT TCA : Aspects cliniques (1/2) Anorexie mentale Refus alimentaire et/ou vomissements et/ou laxatifs et/ou diurétiques Amaigrissement rapide et important (15 à 25% du poids initial) Aménorrhée ou retard pubertaire Hyperactivité physique et intellectuelle Insomnie ou diminution du sommeil Perturbation de l image du corps avec dysmorphophobie Déni Anorexie mentale atypique ou légère Peu de symptômes

6 PSYCHOPATHOLOGIE ET SPORT Aspects cliniques (2/2) Boulimie Hyperphagie suivie de vomissements et accompagnée parfois de laxatifs ou diurétiques Hyperphagie boulimique à l origine d obésité Boulimie atypique Peu de symptômes Anorexia athletica (ou anorexie athlétique) Tableau sub-clinique où manquent la rapidité de la perte de poids et la perturbation de l image du corps mais où figurent anorexie, aménorrhée, et ostéoporose

7 PSYCHOPATHOLOGIE ET SPORT Facteurs de personnalité Perfectionnisme Insatisfaction envers l image de son corps Doutes sur ses propres capacités Approches théoriques diverses: théories cognitivocomportementales, théories psychodynamiques Hypothèses biologiques,psychologiques et socioculturelles

8 PSYCHOPATHOLOGIE ET SPORT Facteurs d environnement Sports à valeur esthétique Sports nécessitant légèreté et puissance Sports à catégories de poids Culturisme

9 PSYCHOPATHOLOGIE ET SPORT

10 PSYCHOPATHOLOGIE ET SPORT

11 PSYCHOPATHOLOGIE ET SPORT

12 PSYCHOPATHOLOGIE ET SPORT (? )

13 Facteurs d environnement Prévalence des TCA Enquête PACA 2009/2010 Cohorte 137 sportifs/ves Esthétique : 50% Catégorie de poids : 43% Athlétisme : 27%

14 PSYCHOPATHOLOGIE ET SPORT La blessure - Blessure physique et/ou psychologique? - Blessure psychologique et/ou physique? La blessure n arrive jamais par hasard. Il y a donc des CAUSES, à l origine de perturbations psychiques et/ou physiques. La blessure entraîne des CONSEQUENCES physiques et/ ou psychiques. La gestion globale de la blessure devra donc respecter des STRATEGIES REPARATRICES mais aussi des STRATEGIES PREVENTIVES.

15 CAUSES - Blessures à répétition: signe de souffrance psychique? Ados: 2 accidents importants à moins de 18 mois d intervalle = 83% anxiété sévère, 25% épisodes dépressifs majeurs ( EMC) - Environnement et blessures: Familles désunies = davantage de blessures Evénements de vie augmentent = blessures augmentent.

16 - Prédisposition à la blessure :.Motivation: motivation = blessure motivation ++ = blessure motivation optimale = blessure et performance.blessure et personnalité: masochisme, phobies avec conduites contra-phobiques, et conduites d évitement,.blessure-alibi avec arrêt de l activité «sans rendre de comptes» quand l ambivalence ou les motivations incompatibles sont devenues insupportables

17 . Blessure et personnalité à risque : - En fait il s agit de conduites de prise de risque (sport à risques, conduite véhicules à risques, TS, toxicomanies, conduites sexuelles à risques) - Ces conduites sont «transnosographiques» - Elles sont toujours le témoin d une souffrance psychique - Elles concernent surtout des adolescents - Le sport de haute performance n est pas pathologique en lui-même, mais fait donc courir des risques à l adolescent en raison de la limite ténue entre haut-niveau et hors-norme

18 CONSEQUENCES : Impact psychologique de la blessure:. sur l état psychologique lui-même:. risque de syndrome de deuil: l arrêt temporaire ou définitif de la pratique devra être sujet d attention dans ce moment si particulier, où le passage à l acte paraît être au sujet la seule voie possible d un traitement du deuil de son activité sportive (TS, addictions, dopage)

19 . risque d état dépressif par renforcement des sentiments d incapacité, de culpabilité, de mauvaise estime de soi.. risque du renforcement de l anxiété (aggravé par les importants enjeux économiques).sur la récupération: augmentation du temps et mauvaise qualité de récupération si l impact psychologique est trop important

20 STRATEGIES D INTERVENTION Les protocoles de prise en charge de la blessure sont trop souvent centrés sur le soin physique, alors que celleci engage l être dans sa globalité. Une prise en charge psychologique de l athlète blessé est donc indispensable. La blessure entraîne déception, diminution de la confiance en soi et développement de pensées négatives.

21 Il faut donc inclure la dimension psychologique dans tous les protocoles pour: - aider l athlète à prendre conscience et à exprimer sa frustration - proposer des objectifs «visualisables» - lutter contre l investissement exclusif pour proposer une ouverture au monde par d autres investissements psychiques (scolarité, autres activités sportives ou culturelles)

22 - développer le soutien social (coéquipiers, entraîneurs, dirigeants, parents, amis) - impliquer l athlète dans le maintien d une activité - l aider à diminuer la tension anxieuse (relaxation?) - lui permettre la visualisation de la guérison (imagerie mentale)

23 Il faudra toujours prioriser les stratégies positives par rapport aux stratégies négatives. Au total, trois types de stratégies: - individuelles (dialogue interne positif, engagement actif dans la rééducation, fixation d objectifs, défi personnel) - relationnelles (négociations charges de travail, non participation à une compétition, recherche de soutien social) - préventives: recherche de signal-symptôme

24 . PREVENTION Rôle du suivi psychologique - il s intéresse à l origine et au sens du symptôme - il a pour objectif le dépistage précoce des troubles psychiques en rapport avec la pratique - il proposera des soins à l athlète, une formation à l entraîneur et à la famille du jeune compétiteur - il sera assuré par psychiatre/psychologue

25 PSYCHOPATHOLOGIE ET SPORT Dopages Addictions Anxiété Dépression

26 Anxiété et Sport Plan de l exposé 1/2 Définitions Relation entre Sport de performance et Anxiété Influences admises Liens anxiété-performance Anxiété et types de sport Anxiété et âges Anxiété et confiance en soi

27 Plan de l exposé (2/2) Effets du sport sur l anxiété Etudes expérimentales Hypothèses Conclusions Conclusions

28 Définitions (1/3) Stress : Phénomène normal = réaction physiologique et psychologique lors d une agression de l environnement (3 phases : alarme, adaptation, épuisement) Anxiété : Conséquence normale d un stress Capacité à amplifier, à anticiper, ou à créer, soi-même, un stress

29 Définitions (2/3) Du stress à l anxiété : une perte progressive des capacités adaptatives? Stress : «pourvu que je puisse faire face.» Anxiété : «et si je n arrivais pas à faire face?» Dépression : «je ne suis plus capable de faire face» exemple de modélisation pédagogique pour les patients 29

30 Définitions (3/3) Le stress est une réponse L anxiété est une anticipation négative Stress précède toujours l anxiété Anxiété trait (personnalité) Anxiété état (passager)

31 Les grandes familles de troubles anxieux (DSM-IV) Anxiété généralisée. Trouble panique avec agoraphobie. Phobie sociale. Phobies spécifiques. (non abordés ici : Troubles obsessionnels-compulsifs et Troubles de stress post-traumatique)

32 TAG et handicap Extrait de : Je surmonte mes peurs et mes angoisses, André & Muzo, Points Seuil

33 Attaques de panique Extrait de : Je surmonte mes peurs et mes angoisses, André & Muzo, Points Seuil

34 Peurs sociales Extrait de : Je surmonte mes peurs et mes angoisses, André & Muzo, Points Seuil

35 Claustrophobie Extrait de : Je surmonte mes peurs et mes angoisses, André & Muzo, Points Seuil

36 Relation entre sport de performance et anxiété (1/6) Lien général anxiété-performance Anxiété cognitive augmente = performance diminue Stress augmente = performance s améliore Anxiété et stress = facilitateur ou inhibiteur

37 Relation entre sport de performance et anxiété (2/6) Influences admises Recherche performance est génératrice d anxiété Évaluation Concurrence Jugement Défi Rivalité Etudes Personnalité Pratique intense Facteurs environnementaux (enjeux, parents, entraîneurs)

38 Relation entre sport de performance et anxiété (3/6) Anxiété et types de sport Favorisante dans les sports collectifs Défavorisante dans les sports individuels Favorisante dans les sports duels Défavorisante dans les sports et les disciplines jugées Anxiété et types de tâches à accomplir Favorisante dans les sports à motricité explosive Défavorisante dans les sports à motricité fine

39 Relation entre sport de performance et anxiété (4/6) Anxiété et âges Etude de jeunes athlètes (9/12 ans) Mesure anxiété-état, optimale, de pré-compétition 26% enfants rôle favorisant anxiété//performance Manque d expérience et compétition haut-niveau = augmentation de l anxiété chez l enfant //adulte Anxiété et confiance en soi Capacité à faire face Confiance en soi augmente = anxiété diminue Athlètes haut-niveau //niveau régional = confiance en soi augmente et anxiété diminue

40 Relation entre sport de performance et anxiété (5/6)

41 Relation entre sport de performance et anxiété (6/6)

42 Effet du sport sur l anxiété (1/2) Etudes expérimentales Effets positifs du sport sur l anxiété, même le sport intense Hypothèses Physiologiques Thermogéniques Endorphiniques Neuro-transmissions monoaminergiques Cognitives Estime de soi Distraction

43 Effet du sport sur l anxiété (2/2) Conclusions Condition physique liée positivement au bien-être Activité physique diminue les émotions Activité physique au long terme diminue l anxiété Activité physique diminue les tensions musculaires Activité physique resynchronise

44 Conclusions Anxiété-Sport Anxiété fait partie intégrante de la haute compétition La bonne gestion de celle-ci est le gage d une bonne santé psychique mais aussi des meilleures performances (zone optimale de fonctionnement) Le sport est bénéfique pour l anxiété modérée Les sports les plus efficaces dans l anxiété modérée sont le vélo, le jogging, et la marche rapide

45 PSYCHOPATHOLOGIE ET SPORT Prévalence

46 Résultats représentativité démographique 2067 bilans obtenus = 13% de la population des SHN et Espoirs Psychologues: 62 % Médecins: 38 % Bilans Territoire Effectifs, n Démographie Liste Hommes, % Femmes, % Age moyen 18.5 ± ± 5.3 Haut niveau, % Espoir, % Schaal et al. PLoS ONE 2011 Région, % Ile-de-France Nord-Est Nord-Ouest Sud-Est Sud-Ouest DOM-TOM

47 Résultats- représentativité des sports Schaal et al. PLoS ONE 2011

48 Troubles psychologiques et associations % Prévalence des troubles en cours (6 derniers mois) Troubles anxieux Troubles du comportement alimentaire Episodes dépressifs Troubles psychotiques % Troubles du sommeil Abus de substances ou dépendence (vie entière) Violences subies Violences portées Idées suicidaires Tentatives de suicide Schaal et al. PLoS ONE 2011

49 Schaal et al. PLoS ONE Les troubles anxieux 7.5 Anxiété Généralisée, Population générale: % Hommes Femmes Femmes 7 à 15% Hommes 3 à 11% (1,2) Ratio Femme : Homme = 3:2 à 3: Anxiété généralisée Troubles obsessionels et compulsifs Troubles paniques Agoraphobie Phobie sociale 1. Leray et al. (2010) Eur. Psychiatry. In press. 2. Chan-Chee et al. (2009) Enquête ANADEP 2005: INPES, coll. Etudes santé.

50 % dépression en cours Les épisodes dépressifs Episode dépressif mineur 1. Leray et al. (2010) Eur. Psychiatry. 3. Alonso et al. (2004) Acta Psychiatr Scand Suppl. 4. Lopez et Penet (2007). Regards sur la santé des Franciliens. INSEE Ile-de-France Hommes Femmes Episode dépressif majeur % EDM en cours Depression MAJEURE Sportifs: < 1 % Population générale: 6 à 12 % (1,3,4) chez les ans Ratio Femme:Homme = 2:1 Age et épisode dépressif majeur 1.28 * moins de 18 ans 18 à 21 ans plus de 21 ans

51 Type de sport pratiqué, anxiété et dépression Anxiété généralisée (% sur vie entière) % # 39% Hommes Femmes # Sports esthétiques Sports de précision / tir Sports de course Sports de raquette Sports d'équipe / de balle Sports de combat Sports à risques Episodes dépressifs (% sur vie entière) # # # 5 0 Sports esthétiques Sports de précision / tir Sports de raquette Sports d'équipe / de balle Sports de course #: différence significative par rapport aux autres groupes de sports, p <0.05 Sports de combat Sports à risque Schaal et al. PLoS ONE 2011

52 Les troubles du comportement alimentaire (TCA) 7 % TCA en cours Hommes Femmes TCA mineurs Anorexie Boulimie Population générale: ANOREXIE et BOULIMIE ~ 1 % Ratios Femme : Homme jusqu à 10:1 Association au type de sport pratiqué: Sports de combat Sports de course (femmes) Différence H-F significative; +, p < 0.1 Preti et al. J Psychiatr Res. 2009; 43(14): Schaal et al. PLoS ONE 2011

53 Les aspects socio-environnementaux Non satisfaisant %des sportifs Vie personnelle Environnement sportif Vie scolaire/ prof. Santé physique 0.8 Vie sociale Moyennement satisfaisant Satisfaisant Très satisfaisant Pour les sportifs avec des facteurs socio-environnementaux non satisfaisants (en rouge): 2 à 3 fois plus de risque de psychopathologie: 60 à 70% avec 1 TPP Schaal et al. PLoS ONE 2011

54 Conclusions La santé psychologique des sportifs suit les mêmes tendances que la population du même âge, variant selon: Le sexe et l âge, Leur environnement personnel et social Sur certains critères, les sportifs semblent même moins à risque que le reste de la population (dépression) Cette étude confirme l importance d évaluer régulièrement, par ces entretiens annuels, la santé psychologique de chaque sportif les risques socio-environnementaux Afin d encourager une prise en charge si nécessaire, Et les aider à gérer de manière appropriée des difficultés ou contraintes particulières Schaal et al. PLoS ONE 2011

55 Merci de votre attention

Troubles psychiques et travail

Troubles psychiques et travail Troubles psychiques et travail Dr Dominique PHAM Médecin-chef SDIS 29 ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE BURNOUT RISQUES PSYCHOSOIAUX ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

Plus en détail

Les Angoisses du normal au pathologique. Dr Cyrille Guillaumont Chef de Pôle de Psychiatrie Adulte Centre Hospitalier Philippe Pinel Amiens

Les Angoisses du normal au pathologique. Dr Cyrille Guillaumont Chef de Pôle de Psychiatrie Adulte Centre Hospitalier Philippe Pinel Amiens Les Angoisses du normal au pathologique Dr Cyrille Guillaumont Chef de Pôle de Psychiatrie Adulte Centre Hospitalier Philippe Pinel Amiens Quelques éléments de définition Stress : Anxiété : Angoisse :

Plus en détail

Comment prévenir le syndrome du Burn-out?

Comment prévenir le syndrome du Burn-out? Comment prévenir le syndrome du Burn-out? 1 Qui suis-je? Je suis analyste transactionnel certifié, formateur et superviseur spécialisé en prévention et gestion des risques psychosociaux. Ma mission : «Etre

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Introduction L anxiété fait partie du registre émotionnel normal de l être humain Le caractère pathologique doit être évalué à partir de critères diagnostiques aussi

Plus en détail

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15 Table des matières CHAPITRE 1: LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE 13 D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module

Plus en détail

Préparation Mentale appliquée à la performance sportive

Préparation Mentale appliquée à la performance sportive Préparation Mentale appliquée à la performance sportive Lamugnière Julien 38 avenue du Limousin 63100 Clermont-Ferrand 06-59-79-14-67 http://mentalup.free.fr La Préparation Mentale «Faire ce que l on sait

Plus en détail

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous :

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : «Former des champions capables de vaincre toutes les difficultés, montrant un bon état d esprit, de vraies valeurs et

Plus en détail

STAGES DE FORMATION A L UTILISATION DE LA SOPHROLOGIE APPLIQUEE AU SPORT

STAGES DE FORMATION A L UTILISATION DE LA SOPHROLOGIE APPLIQUEE AU SPORT STAGES DE FORMATION A L UTILISATION DE LA SOPHROLOGIE APPLIQUEE AU SPORT Sophro Parenthese Matthieu Wiart, Sophrologue 95 rue Pierre Audry 69009 Lyon wiartmatthieu@yahoo.fr / 06 27 79 15 49 www.sophro-parenthese.com

Plus en détail

Troubles des conduites alimentaires

Troubles des conduites alimentaires Troubles des conduites alimentaires Dr S Guillaume Service de Psychologie Médicale s-guillaume@chu-montpellier.fr Introduction Un problème fréquent en pratique clinique i Trois types de trouble identifiés:

Plus en détail

Phobies: IFSI Nice 2008. Emmanuel Mulin

Phobies: IFSI Nice 2008. Emmanuel Mulin Phobies: IFSI Nice 2008 Emmanuel Mulin PLAN: I. Définition II. Formes cliniques II.a agoraphobie II.b phobies sociales II.c phobies spécifiques VI. Evolution VII. Complications VIII. Traitement Définition:

Plus en détail

LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Présentation des différents RPS et de leurs mécanismes La prévention collective des RPS: étapes, objectifs, ressources Sur le plan physique Migraines, maux d'estomac,

Plus en détail

Stress des soignants et Douleur de l'enfant

Stress des soignants et Douleur de l'enfant 5e rencontre francophone Suisse et France voisine de la douleur chez l enfant Stress des soignants et Douleur de l'enfant Céline ROUSSEAU-SALVADOR Psychomotricienne - Psychologue Clinicienne Service d

Plus en détail

La prévention des conduites addictives en collectivité

La prévention des conduites addictives en collectivité Colloque SANTE SECURITE AU TRAVAIL Les collectivités territoriales face aux conduites addictives Alcool, drogues, médicaments,... Comment prévenir et gérer les consommations et addictions des agents? Laurent

Plus en détail

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE:

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: I) LES TECHNIQUES DE RELAXATION: le training autogène de Schultz et la relaxation progressive de Jacobson. Toutes les deux s appuient sur la régulation tonique musculaire

Plus en détail

Olivier GRONDIN, Maître de Conférences Psychologie Clinique, Psychologue clinicien. Département de Psychologie

Olivier GRONDIN, Maître de Conférences Psychologie Clinique, Psychologue clinicien. Département de Psychologie Olivier GRONDIN, Maître de Conférences Psychologie Clinique, Psychologue clinicien. Département de Psychologie 1. Anxiété de séparation 2. Phobie spécifique 3. Phobie sociale 4. Anxiété généralisée 5.

Plus en détail

Les TCA «extra-ordinaires»

Les TCA «extra-ordinaires» Les TCA «extra-ordinaires» Particularités des Troubles du Comportement Alimentaire (TCA) Atypiques M.Chabrier (Interne), Dr S.Levallois Troubles des conduites alimentaires Centre Diocésain Mardi 29 juin

Plus en détail

NEVROSES. -Troubles obsessionnels compulsifs - Névroses phobiques. Dr C. Agbokou Hôpital Pitié-Salpêtrière IFSI 2009

NEVROSES. -Troubles obsessionnels compulsifs - Névroses phobiques. Dr C. Agbokou Hôpital Pitié-Salpêtrière IFSI 2009 NEVROSES -Troubles obsessionnels compulsifs - Névroses phobiques Dr C. Agbokou Hôpital Pitié-Salpêtrière IFSI 2009 Troubles obsessionnels compulsifs Généralités Trouble peu fréquent Sex ratio = 1 Début

Plus en détail

YOPI: 11.06.2013, La Roche sur Yon. TCA et parentalité. Repérage des TCA pendant la grossesse.

YOPI: 11.06.2013, La Roche sur Yon. TCA et parentalité. Repérage des TCA pendant la grossesse. YOPI: 11.06.2013, La Roche sur Yon TCA et parentalité Repérage des TCA pendant la grossesse. Anne CHASSEVENT Psychiatre, ELSA service d Addictologie CHU Nantes Epidémiologie. Epidémiologie. TCA 5 à 7%

Plus en détail

Comment ai-je géré mon suivi médical pendant ma carrière?

Comment ai-je géré mon suivi médical pendant ma carrière? Comment ai-je géré mon suivi médical pendant ma carrière? Tony ESTANGUET Triple champion olympique de Canoë-kayak, co-président de la Commission nationale des athlètes de haut niveau du CNOSF Tony Estanguet

Plus en détail

TDAH. Le TDAH et les troubles concomitants chez l enfant

TDAH. Le TDAH et les troubles concomitants chez l enfant TDAH Le TDAH et les troubles concomitants chez l enfant LE TDAH ET LES ENFANTS Le trouble déficitaire de l attention avec hyperactivité (TDAH) est une affection médicale reconnue qui demande souvent l

Plus en détail

Savoir optimiser la relation entraîneur-athlète: un travail continu. Madeleine Hallé Novembre 2014

Savoir optimiser la relation entraîneur-athlète: un travail continu. Madeleine Hallé Novembre 2014 Savoir optimiser la relation entraîneur-athlète: un travail continu Madeleine Hallé Novembre 2014 Relation? Lien, rapport ò Entre au moins 2 personnes, ò Qui prend différentes natures, ( amitié, performance,

Plus en détail

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement LES TROUBLES ANXIEUX CHEZ L ENFANT ET L ADOLESCENT DR PAULE GARROS PLAN 1. Introduction 2. Clinique des troubles anxieux 3. Evaluation clinique 4. Traitement 1. INTRODUCTION 1.1. Points de repère 1.2.

Plus en détail

ASPECTS PSYCHOPATHOLOGIQUES DE L OBESITE COMMUNE DE L ADOLESCENT

ASPECTS PSYCHOPATHOLOGIQUES DE L OBESITE COMMUNE DE L ADOLESCENT ASPECTS PSYCHOPATHOLOGIQUES DE L OBESITE COMMUNE DE L ADOLESCENT Dr Hélène LE BOURDONNEC Pédopsychiatre Responsable de l Unité Médicopsychologique Institut SAINT PIERRE 34250 PALAVAS LES FLOTS Aspects

Plus en détail

Manuel du phobique et de l anxieux

Manuel du phobique et de l anxieux Edmund J. Bourne Manuel du phobique et de l anxieux Traduit de l anglais par Brigitte Vadé, 2011 ISBN : 978-2-212-54862-4 Table des matières Remerciements... 4 Préface à la cinquième édition... 11 Introduction...

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

Comment engager une personne durablement dans une activité physique

Comment engager une personne durablement dans une activité physique Comment engager une personne durablement dans une activité physique Christine LE SCANFF «PSYCHOLOGIE DES PRATIQUES PHYSIQUES» Université Paris-Sud 11, UFR STAPS OBJECTIFS Quels sont les modèles théoriques

Plus en détail

Place de l anorexia athletica chez la jeune sportive intensive Questions posées La pratique sportive est-elle elle un facteur de risque ou de protection? L engagement sportif serait-il il un moyen de mettre

Plus en détail

Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source.

Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source. Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source. Ma famille, mon milieu, mes amis et ce que je suis, cela compte aussi! Alain Marchand

Plus en détail

Les balafrés du corps Comment se reconstruire? Exemple du cancer du sein

Les balafrés du corps Comment se reconstruire? Exemple du cancer du sein Les balafrés du corps Comment se reconstruire? Exemple du cancer du sein Dr Reich Michel Équipe de Psycho-Oncologie Centre Oscar Lambret (Lille) Congrès AFSOS, Paris 17 septembre 2010 Introduction Dans

Plus en détail

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Marie-Josée Filteau, MD, FRCP(C) Patricia Gravel Clinique Marie-Fitzbach Plan Stress au travail Burnout Trouble de l adaptation Dépression majeure Troubles

Plus en détail

Evaluation et prise en charge psychologique de l'enfant obèse. Nicole Florentiny Psychologue

Evaluation et prise en charge psychologique de l'enfant obèse. Nicole Florentiny Psychologue Evaluation et prise en charge psychologique de l'enfant obèse Quelques dessins... Dessinés par les enfants Lors des premières consultations Premier contact Dialogue amorcé par le dessin Son sens sa signification

Plus en détail

FARAP 2011 SAINT-ETIENNE

FARAP 2011 SAINT-ETIENNE Qu attendre d une consultation de gérontopsychiatrie? FARAP 2011 SAINT-ETIENNE Dr Dorey JM CHS le Vinatier, BRON Pôle EST (Pr d Amato) Gérontopsychiatrie: définition Discipline médicale qui s intéresse:

Plus en détail

C est quoi les T.C.A??

C est quoi les T.C.A?? C est quoi les T.C.A?? Par T.C.A : Trouble du Comportement Alimentaire ou Trouble de la Conduite Alimentaire, on désigne l Anorexie, la Boulimie et l Hyperphagie. Ils parlent d une histoire difficile avec

Plus en détail

Atelier SPH Psychiatrie Infanto Juvénile sous Contraintes (II) Marc Bétrémieux Fabienne Roos Weil Bertrand Welniarz Marseille 2006

Atelier SPH Psychiatrie Infanto Juvénile sous Contraintes (II) Marc Bétrémieux Fabienne Roos Weil Bertrand Welniarz Marseille 2006 Atelier SPH Psychiatrie Infanto Juvénile sous Contraintes (II) Marc Bétrémieux Fabienne Roos Weil Bertrand Welniarz Marseille 2006 Psychiatrie Infanto Juvénile sous Contraintes (II) 1- dépistage individuel

Plus en détail

Personnes avec un problème de toxicomanie et de santé mentale

Personnes avec un problème de toxicomanie et de santé mentale Intervention de réadaptationr Personnes avec un problème de toxicomanie et de santé mentale Équipe d appariement d toxico/santé mentale Le plan d action d ministériel en dépendanced Le cheminement d un

Plus en détail

LE STRESS COMME CAUSE D ABSENTEISME

LE STRESS COMME CAUSE D ABSENTEISME 1 LE STRESS COMME CAUSE D ABSENTEISME Dr. Jean-Pol PIRONET chef du service Qualité Médicale Medex 2 Dr. Hans Selye (1907-1982) Syndrome de stress ou S.G.A. (Syndrome général d adaptation) Le stress de

Plus en détail

Sémiologie Psychiatrique

Sémiologie Psychiatrique Sémiologie Psychiatrique Troubles de personnalité Source principale: Collège national des enseignants de Psychiatrie Personnalité Définition: Résultat, chez un sujet donné, de l intégration dynamique de

Plus en détail

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Les Troubles Psychiatriques Majeurs Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Objectif D apprendre à reconnaître certains troubles de santé mentale et de toxicomanie dans un contexte de concomitance. Qu est-ce qu un

Plus en détail

La gestion du stress chez le cavalier de compétition

La gestion du stress chez le cavalier de compétition La gestion du stress chez le cavalier de compétition Colloque Fédération Équestre du Québec Madeleine Hallé Psychologue en performance Octobre 2013 Savoir gérer son stress c est Bien le comprendre Bien

Plus en détail

Au bout du rouleau: Comprendre le burnout et la dépression

Au bout du rouleau: Comprendre le burnout et la dépression Au bout du rouleau: Comprendre le burnout et la dépression Camillo Zacchia, Ph.D. Psychologue Conseiller principal Bureau d éducation en santé mentale Institut Douglas 6 décembre, 2011 À l agenda C est

Plus en détail

Addictions sexuelles Les stratégies thérapeutiques pour réajuster une sexualité compulsive

Addictions sexuelles Les stratégies thérapeutiques pour réajuster une sexualité compulsive Addictions sexuelles Les stratégies thérapeutiques pour réajuster une sexualité compulsive PARIS CSAPA BIZIA Dr Daulouède (Bayonne) lagadecaddiction@gmail.com Marthylle LAGADEC Psychologue clinicienne

Plus en détail

TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM Q 19. Dr N. Lafay, Dr Nathalie Papet, Dr Cyril Manzanera, Pr Jean Louis Senon

TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM Q 19. Dr N. Lafay, Dr Nathalie Papet, Dr Cyril Manzanera, Pr Jean Louis Senon TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM Q 19 Dr N. Lafay, Dr Nathalie Papet, Dr Cyril Manzanera, Pr Jean Louis Senon TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM... 1 Introduction

Plus en détail

Référence : Henri Piéron, Vocabulaire de psychologie, PUF. 1979. LES TROUBLES ANXIEUX

Référence : Henri Piéron, Vocabulaire de psychologie, PUF. 1979. LES TROUBLES ANXIEUX 1 Anxiété : «Malaise à la fois physique caractérisé par une crainte diffuse, un sentiment d insécurité, de malheur imminent. On réserve plutôt le nom d angoisse aux sensations physiques qui accompagnent

Plus en détail

TROUBLES ANXIEUX. Filipe Galvão interne DES psychiatrie

TROUBLES ANXIEUX. Filipe Galvão interne DES psychiatrie TROUBLES ANXIEUX Filipe Galvão interne DES psychiatrie PLAN Historique du concept de trouble anxieux Attaque de panique - Trouble panique Trouble anxieux généralisé Les troubles phobiques : Agoraphobie

Plus en détail

INSTITUT BVA ACTUALITÉ AVRIL 2001 LA PSYCHOTHÉRAPIE. Cette enquête est réalisée pour. et la Fédération Française de Psychothérapie

INSTITUT BVA ACTUALITÉ AVRIL 2001 LA PSYCHOTHÉRAPIE. Cette enquête est réalisée pour. et la Fédération Française de Psychothérapie INSTITUT BVA ACTUALITÉ AVRIL 2001 LA PSYCHOTHÉRAPIE Cette enquête est réalisée pour et la Fédération Française de Psychothérapie Publiée dans du mois de Mai 2001 Vous personnellement, avez-vous suivi une

Plus en détail

«PERSONNALITES» ADDICTIVES. Dr C. BOY, Pr L. SCHMITT CSAPA Maurice DIDE, Hôpital La Grave Journée du CLUD 22/10/2010

«PERSONNALITES» ADDICTIVES. Dr C. BOY, Pr L. SCHMITT CSAPA Maurice DIDE, Hôpital La Grave Journée du CLUD 22/10/2010 «PERSONNALITES» ADDICTIVES Dr C. BOY, Pr L. SCHMITT CSAPA Maurice DIDE, Hôpital La Grave Journée du CLUD 22/10/2010 Le concept d addiction Plan L histoire naturelle des addictions La construction des traits

Plus en détail

Titel. Subtitel + auteur

Titel. Subtitel + auteur Titel Subtitel + auteur 1 Les nouvelles obligations en matière de prévention du stress, du burnout, de la violence et du harcèlement au travail 2 Introduction Les risques psychosociaux étaient auparavant

Plus en détail

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale 19 Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale RENCONTRE, TRANSFERT ET CONTRE-TRANSFERT La notion de transfert découle des travaux de la psychanalyse (S. Freud) où ont été décrits des mouvements

Plus en détail

AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1)

AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1) AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1) Responsables scientifiques et pédagogiques : Jérôme Palazzolo et Galina Iakimova Jérôme Palazzolo Psychiatre - Psychothérapeute (MD, PhD, HDR)

Plus en détail

Risques psychosociaux: regards croisés

Risques psychosociaux: regards croisés Risques psychosociaux: regards croisés Dr Danzin Psychiatre - PH hôpital Charcot (Plaisir) - Attachée à la consultation «souffrance et travail» du service de Pathologie Professionnelle de l hôpital Raymond

Plus en détail

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants Laurent Michel Délégué Général de l USEM Marie Portal Etudiante en Master 2 Promotion de la santé, ISPED Stagiaire à l USEM L USEM et les SMERS

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

Troubles du comportement alimentaire

Troubles du comportement alimentaire Troubles du comportement alimentaire Les troubles des conduites alimentaires Il n est pas rare que les vicissitudes de la vie, les inquiétudes et le stress induisent chez l adolescent des perturbations

Plus en détail

L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM

L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM Tenero, 25-26.01.2013 Prof. Philippe Sarrazin Laboratoire Sport et Environnement Social Université

Plus en détail

Patricia Garel. Patricia Garel. Plan et objectifs

Patricia Garel. Patricia Garel. Plan et objectifs Plan et objectifs Synthèse de la conférence CAO2010 (l imparfait au présent) Les trois grandes raisons pour lesquelles un enfant semble ne pas apprendre De qui parle-t-on: Quelques histoires Que peut apporter

Plus en détail

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Journée Régionale sur le Suicide et les Aînés de Laval Jeudi 6 Février 2014 Atelier de Sensibilisation offert en partenariat

Plus en détail

Stress un nouveau risque à gérer

Stress un nouveau risque à gérer Stress un nouveau risque à gérer Le stress au travail en Suisse SECO: Etude sur les conditions de travail, 2010 Une image contrastée: Satisfaction au travail Mais Plus de 90% des collaborateurs sont satisfaits

Plus en détail

Stress et burnout au travail : identifier, prévenir, guérir

Stress et burnout au travail : identifier, prévenir, guérir Élisabeth GREBOT Stress et burnout au travail : identifier, prévenir, guérir Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54014-7 Sommaire Introduction... 1 Partie 1 D où vient le stress? Chapitre 1 Le stress

Plus en détail

Trois protocoles pour rester zen

Trois protocoles pour rester zen Lilyane Clémente Trois protocoles pour rester zen Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

LES PSYCHOTHÉRAPIES. Filipe Galvão

LES PSYCHOTHÉRAPIES. Filipe Galvão LES PSYCHOTHÉRAPIES Filipe Galvão PLAN Introduction / définitions Psychothérapie de soutien Thérapies comportementales et cognitives Psychanalyse Hypnose Thérapies à médiation corporelle Thérapies collectives

Plus en détail

L anxiété chez les enfants et les adolescents: De l émotion normale à la pathologie

L anxiété chez les enfants et les adolescents: De l émotion normale à la pathologie L anxiété chez les enfants et les adolescents: De l émotion normale à la pathologie Caroline Berthiaume, Ph.D. Psychologue clinicienne Coordonnatrice clinique Introduction Domaine d étude relativement

Plus en détail

Les troubles du comportement alimentaire TCA

Les troubles du comportement alimentaire TCA Les troubles du comportement alimentaire TCA Quelques définitions : Boulimie, anorexie, hyperphagie, obésité, orthorexie Le Binge eating disorder ou l hyperphagie boulimique A. Épisodes répétés de binge-eating

Plus en détail

Évaluation du stress au travail chez le Personnel du Service d Anesthésie-Réanimation au CHU de Monastir. - Tunisie -

Évaluation du stress au travail chez le Personnel du Service d Anesthésie-Réanimation au CHU de Monastir. - Tunisie - Évaluation du stress au travail chez le Personnel du Service d Anesthésie-Réanimation au CHU de Monastir - Tunisie - Abdelmajid LARIBI Cadre infirmier Évaluation du stress au travail chez le personnel

Plus en détail

La psychologie scientifique au service de l humain

La psychologie scientifique au service de l humain THERAPIES COGNITIVO COMPORTEMENTALES La psychologie scientifique au service de l humain Ces techniques interviennent à 3 niveaux COMPORTEMENT -COGNITIF- EMOTIONNEL Environnement Comportement Cognition

Plus en détail

LA PREPARATION MENTALE. «Aller vers l efficience»

LA PREPARATION MENTALE. «Aller vers l efficience» LA PREPARATION MENTALE «Aller vers l efficience» Sommaire Préambule: Mon parcours Introduction La Démarche Les Méthodes/Les Outils Le Fonctionnement Conclusion Mon Parcours Stéphane LIMOUZIN : - Entraîneur

Plus en détail

Adolescence et pratiques sportives

Adolescence et pratiques sportives Adolescence et pratiques sportives Pr Grégory MICHEL Directeur du laboratoire Psychologie, Santé et Qualité de vie Auteur : «La prise de risque à l adolescence : pratiques sportives et usage de substances

Plus en détail

Maîtrise mentale et comportementale

Maîtrise mentale et comportementale Maîtrise mentale et comportementale Conception et animation Fabrice De Ré Formation, coaching Maîtrise mentale et comportementale +33 (0) 618 951 340 - contact@aikievolutis.com Formation pour les métiers

Plus en détail

BURN-OUT Prise en charge spécifique Conséquences sur le travail Pistes de prévention PRÉVENTION DU BURNOUT

BURN-OUT Prise en charge spécifique Conséquences sur le travail Pistes de prévention PRÉVENTION DU BURNOUT BURN-OUT Prise en charge spécifique Conséquences sur le travail Pistes de prévention Le vécu intérieur du burn-out Le plus terrible peut-être sur le burn-out, c est le côté insidieux, c est comme des sables

Plus en détail

Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress. Dr N. Lafay

Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress. Dr N. Lafay Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress Dr N. Lafay Introduction Stress = événements de vie Stress, bases physiologiques Événements de vie, bases épidémiologiques Adaptation du sujet à une

Plus en détail

Partie 1: La relation psyche-soma. Illustrations de la place des interactions corps-esprit

Partie 1: La relation psyche-soma. Illustrations de la place des interactions corps-esprit Partie 1: La relation psyche-soma Illustrations de la place des interactions corps-esprit A. L APPROCHE PSYCHOSOMATIQUE 1. Origines de l approche psychosomatique Le terme psychosomatique est développé

Plus en détail

Expertis. Étude Stress. Stress. sur le Éléments statistiques. Dr Brigitte Lanusse-Cazalé. Production : Le Laussat.

Expertis. Étude Stress. Stress. sur le Éléments statistiques. Dr Brigitte Lanusse-Cazalé. Production : Le Laussat. Expertis Étude Stress Stress sur le Éléments statistiques Dr Brigitte Lanusse-Cazalé Production : Le Laussat. Les réactions au stress Les phases de stress + le stress dure, + le capital d adaptation s

Plus en détail

Introduction. Pourquoice livre?... Comment utiliser ce livre?... Que contient ce manuel?... Chapitre 1

Introduction. Pourquoice livre?... Comment utiliser ce livre?... Que contient ce manuel?... Chapitre 1 " Table des matières Introduction Pourquoice livre?... Comment utiliser ce livre?... Que contient ce manuel?... 7 8 8 Chapitre 1 Connaître les bases de l'affirmation de soi et de la communication Les comportements

Plus en détail

Le burn out : un concept flou?

Le burn out : un concept flou? Centre de recherche sur les Risques et les Crises Le burn out : un concept flou? Nice, 13 mars 2015 Philippe Zawieja philippe.zawieja@mines-paristech.fr 1 Objectifs 1. Comment situer le burn out dans la

Plus en détail

Mise en garde 418 523-1502

Mise en garde 418 523-1502 Mise en garde Afin de compléter ce questionnaire, nous te recommandons d être accompagné d un adulte afin de pouvoir valider certaines informations. Sinon, nous t invitons à contacter les intervenants

Plus en détail

et boulimie 496. Anorexie mentale Définition Épidémiologie Étiologie Psychiatrie pathologies

et boulimie 496. Anorexie mentale Définition Épidémiologie Étiologie Psychiatrie pathologies TROUBLES DES CONDUITES ALIMENTAIRES 496. Anorexie mentale et boulimie Définition Les troubles des conduites alimentaires regroupent l anorexie mentale, associant une anorexie, une aménorrhée (chez la femme,

Plus en détail

Les Migraines et les céphalées. Dr G.Hinzelin Migraines et Céphalées Migraines et Céphalées La migraine représente entre 5 à 18% de la population française selon le sexe et en fonction des études. Est

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

Tabac et Anxiété. Mélina FATSEAS Université Bordeaux CNRS, USR 3413 Pôle Addictologie CH Charles Perrens

Tabac et Anxiété. Mélina FATSEAS Université Bordeaux CNRS, USR 3413 Pôle Addictologie CH Charles Perrens Tabac et Anxiété Mélina FATSEAS Université Bordeaux CNRS, USR 3413 Pôle Addictologie CH Charles Perrens Comorbidité des troubles psychiatriques NCS-R (1994) Prévalence vie entière % Trouble psychiatrique

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Névroses Q266. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire 2002-2003

Névroses Q266. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire 2002-2003 Névroses Q266 Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire 2002-2003 Plans et objectifs Hystérie Névrose d angoisse Phobies TOC PTSD Diagnostic d une conversion hystérique Diagnostic

Plus en détail

Compte rendu de la conférence sur la prévention des conduites à risques chez l adolescent (05/12/2003)

Compte rendu de la conférence sur la prévention des conduites à risques chez l adolescent (05/12/2003) Compte rendu de la conférence sur la prévention des conduites à risques chez l adolescent (05/12/2003) INTERVENTION DE MARIE CHOQUET Le suicide est la 2 ième cause de mortalité des 16/25 ans. On compte

Plus en détail

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II:

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: Thème: Le Coaching Sommaire: Introduction général Partie I: 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: 1.Caractéristiques du coaching 2.Rôle et mission du coach 3.La

Plus en détail

BURN OUT Il comporte trois dimensions : un épuisement émotionnel une tendance à dépersonnaliser ses patients

BURN OUT Il comporte trois dimensions : un épuisement émotionnel une tendance à dépersonnaliser ses patients BURN OUT Le burn out est un syndrome touchant les personnes impliquées auprès d'autrui et tout particulièrement dans une relation de soin. Il comporte trois dimensions : un épuisement émotionnel qui se

Plus en détail

S entraîner efficacement. Fred Grappe

S entraîner efficacement. Fred Grappe S entraîner efficacement Fred Grappe Programme d entraînement Gestion optimale des charges d entraînement Entraînement Compétitions Performance Caractéristiques de la charge d entraînement Elle est constituée

Plus en détail

Grand Reportage. Le mal de vivre

Grand Reportage. Le mal de vivre Grand Reportage Caroline Béliveau Thérapeute en santé mentale Annie Lafrance Co-propriétaire de Naturo 2 Sport Avec l approbation de TOCK, ce texte a été revu et corrigé par Caroline Béliveau, thérapeute

Plus en détail

Les névroses, les psychoses et les troubles narcissiques Comité éditorial de l'uvmaf

Les névroses, les psychoses et les troubles narcissiques Comité éditorial de l'uvmaf Les névroses, les psychoses et les troubles narcissiques Comité éditorial de l'uvmaf 2014 1 Table des matières Introduction... 3 1. Les névroses... 3 1.1. Eléments essentiels de définition...3 1.2. Classification

Plus en détail

Faire face aux inquiétudes excessives

Faire face aux inquiétudes excessives TOUT D UN COUP QUE Faire face aux inquiétudes excessives Pascale Harvey, psychologue, Clinique des troubles anxieux et de l humeur, IUSMM Vedrana Ikic, doctorante en psychologie à l UQAM, projets de recherche

Plus en détail

Troubles du comportement alimentaire

Troubles du comportement alimentaire Troubles du comportement alimentaire DEFINITION Le DSM-IV est le Diagnostic and Statistical Manual, un outil de classification des troubles mentaux, créé par l'association américaine de psychiatrie. Ce

Plus en détail

Déterminants de la réintégration au travail des personnes en situation de handicap psychique

Déterminants de la réintégration au travail des personnes en situation de handicap psychique 2 ème journée d étude de l Observatoire Régional des Risques Psychosociaux en Aquitaine Risques psychosociaux: tous préventeurs? Bordaux, 6 décembre 2012 Déterminants de la réintégration au travail des

Plus en détail

- Marché de services -

- Marché de services - I. PREAMBULE A. Introduction générale Dans le cadre de la Clinique Psychologique et Logopédique Universitaire (CPLU), l Université de Liège a décidé de recourir à des psychologues extérieurs indépendants

Plus en détail

Séminaire d intégration

Séminaire d intégration Séminaire d intégration Le processus de transition, d un milieu de vie à un autre, chez la personne âgée. Présenté par : Joanie Dufour Marc-André Fleurent Audrey Hébert-Semco Audrey Lanoie Marie-Pier Martel

Plus en détail

Incapacité de travail et processus de réadaptation

Incapacité de travail et processus de réadaptation Incapacité de travail et processus de réadaptation Certificat médical : contexte et exemples Congrès «Focus sur le certificat médical», 8 juin 2013, Berne Nathalie Girardet Chollet, coordinatrice OAI SMR

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ PRESTATIONS D INVALITITE

LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ PRESTATIONS D INVALITITE LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ PRESTATIONS D INVALITITE Page 1 of 9 CPM 03000 CIM-9 300.02 CIM-10 41.1 DÉFINITION Le Trouble d anxiété généralisée est caractérisé par une anxiété et des soucis

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX 1. Définition Les risques psychosociaux (RPS) recouvrent des risques d origine et de nature variées et sont admis comme des : «risques pour la santé, mentale mais aussi

Plus en détail

UNE BOÎTE À OUTILS POUR FAIRE FACE À LA DEPRESSION

UNE BOÎTE À OUTILS POUR FAIRE FACE À LA DEPRESSION UNE BOÎTE À OUTILS POUR FAIRE FACE À LA DEPRESSION PRÉSENTATION: M. KOFFI AGBEMADON, INTERVENANT EN RELATION D AIDE M. LAURENT QUINT, INTERVENANT EN RELATION D AIDE CONFÉRENCE DU 14 JUIN 2011 1 PLAN 1.

Plus en détail

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL 15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS Dr Albane CHAILLOT Service de santé au travail 27/03/2015 Introduction Evaluation Prise en charge Traitement Conclusion

Plus en détail

DEUXIÈME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Objectif 283 TROUBLES DE L HUMEUR ET TROUBLES BIPOLAIRES A L ADOLESCENCE

DEUXIÈME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Objectif 283 TROUBLES DE L HUMEUR ET TROUBLES BIPOLAIRES A L ADOLESCENCE DEUXIÈME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES Objectif 283 TROUBLES DE L HUMEUR ET TROUBLES BIPOLAIRES A L ADOLESCENCE Rédaction : Jean-Philippe RAYNAUD Objectifs : Connaître les différentes formes de

Plus en détail

Réseau suisse d écoles en santé Manque de temps Gestion du temps Gestion du stress

Réseau suisse d écoles en santé Manque de temps Gestion du temps Gestion du stress Réseau suisse d écoles en santé Manque de temps Gestion du temps Gestion du stress Leïla Ksontini: psychologue du travail Plan de l atelier Actualité Définition - Stress + et Source de stress Réponse au

Plus en détail

Expérimenter pour prévenir les risques! HES-SO Valais S Alberti & E Pitarelli

Expérimenter pour prévenir les risques! HES-SO Valais S Alberti & E Pitarelli Expérimenter pour prévenir les risques! HES-SO Valais S Alberti & E Pitarelli La conscience du soi corps pour éduquer Expériences en HEDS Prendre soin de soi et techniques d autoprotection COMMENT : Sentir

Plus en détail