LA GESTION DE TRÉSORERIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA GESTION DE TRÉSORERIE"

Transcription

1 LA GESTION DE TRÉSORERIE GUIDE DE CONTRÔLE FINANCIER POUR LES PROPRIÉTAIRES DE PETITES ENTREPRISES UNE GRACIEUSETÉ DE

2 LA TRÉSORERIE LE CARBURANT QUI FAIT MARCHER VOTRE ENTREPRISE L ES R ENTRÉES et les sorties de fonds de votre entreprise constituent ce qu on appelle les mouvements de trésorerie. Pour réussir en affaires, il est essentiel d acquérir la maîtrise financière de votre entreprise; et pour ce faire, vous devez comprendre en quoi consiste la trésorerie. Bien des entrepreneurs s imaginent que les affaires roulent bien dans la mesure où leurs rentrées de fonds excèdent leurs sorties de fonds. Cette conception peut affaiblir la stabilité à court terme et la croissance à long terme d une entreprise. Vous devriez pouvoir disposer en permanence de liquidités pour faire face à vos besoins quotidiens et être en mesure de payer ponctuellement vos dépenses. Mais comment gérer le manque de fonds lorsque vous devez payer vos factures avant d avoir perçu les sommes dues à votre entreprise? Et que faire en cas d imprévus tels que les réparations d équipement? TABLE DES MATIÈRES PAGE 4 Maximisez votre trésorerie PAGE 6 L état des flux de trésorerie À défaut d une bonne gestion de trésorerie, même les entreprises prospères risquent l échec. Imaginez que votre entreprise est un cordon composé de trois cordes entremêlées. L une correspond à vos ventes (de produits et de services); la deuxième illustre vos gains et la troisième, vos dépenses. Si l une de ces cordes devient faible, c est l ensemble de la structure qui s en ressent. Vous découvrirez le fonctionnement de chacun de ces éléments au fil de votre lecture. PAGE 8 Si le solde de trésorerie est négatif PAGE 10 Si le solde de trésorerie est positif Il n est pas dans notre propos de dispenser des conseils financiers ou des avis juridiques ni de nous substituer à des conseillers financiers ou juridiques professionnels. Pour tout conseil, veuillez faire appel à un gestionnaire financier, un consultant, un comptable ou un avocat. Mise à jour le 26/06/02 Conception et texte : Karen Couto, NewGround Publications (téléphone : (800) ). Tous droits réservés. Il est interdit par la loi de photocopier une partie quelconque de ce document. Celui-ci ne peut être reproduit sous quelque forme que ce soit, xérographie ou autre moyen électronique ou mécanique dont les systèmes de stockage et d extraction de l information, sans l autorisation écrite préalable de l éditeur. 2

3 Maximisez votre trésorerie T E R M E S C L É S ACOMPTE Entente selon laquelle le client accepte de vous verser des frais forfaitaires chaque mois en échange d une quantité de travail prédéterminée. Le versement d acomptes est habituellement effectué dans le cadre de projets à long terme. AGENCES DE RECOUVREMENT Entreprises dont le mandat consiste à tenter de percevoir les factures échues de votre entreprise. Les frais associés à ce service varient. N hésitez donc pas à vous renseigner à ce sujet. COTE DE SOLVABILITÉ Solvabilité des clients, compte tenu de leurs antécédents d emprunt et de remboursements. DEMANDE DE CRÉDIT Formulaire sur lequel figure l information financière d un client, tels que ses coordonnées bancaires et les renseignements relatifs à son crédit. ÉVALUATION DE CRÉDIT COMMERCIAL Aperçu des antécédents financiers d une entreprise. Dun & Bradstreet ( ou fait partie des entreprises qui produisent des évaluations POLITIQUES DE CRÉDIT Conditions ou règles auxquelles votre entreprise souhaite assujettir ses clients lorsque vous leur permettez d effectuer leurs paiements à une date ultérieure. Par exemple, les clients doivent respecter un délai de paiement de 30 jours. RÉFÉRENCES Liste d organisations ayant consenti du crédit à ce client. PLUS UNE ENTREPRISE DISPOSERA DE FONDS ET D EXCÉDENT DE CAPITAUX, PLUS ELLE SERA STABLE ET FORTE. En quoi consistent les comptes débiteurs? Les comptes débiteurs (aussi appelés comptes clients ou comptes à recevoir) représentent les sommes que vous doivent vos clients. Vos mouvements de trésorerie dépendent directement de ces comptes de sorte qu il est bon de les percevoir le plus rapidement possible. Le recouvrement des fonds requiert, de votre part, un engagement à tenir vos livres avec exactitude et à respecter vos échéances. OUTILS POUR ACCÉLÉRER LA PERCEPTION DE VOS COMPTES Exiger un dépôt à la conclusion d une vente. Diviser les factures. Par exemple, demander au client un versement initial représentant le tiers, un autre tiers en cours d exécution des travaux et le solde à leur achèvement. Exiger un acompte dans la mesure du possible. Lorsqu un travail s échelonne sur plus d un mois, émettre une facture. Ventiler les travaux exécutés à ce jour et faire un devis des travaux à venir. Réviser vos politiques de crédit il peut être bon de les imprimer directement sur vos factures. Faire une demande de marge de crédit et ne pas hésiter à utiliser le crédit. > TÉLÉPHONER à la banque du client et demander les renseignements suivante : la date d ouverture du compte, le solde moyen des 12 derniers mois et si des chèques ont été refusés au cours des six derniers mois. > ENVOYER votre demande de crédit aux personnes nommées à titre de références par le client ou remplir cette demande lors de votre conversation téléphonique avec ces personnes. Demander à chacune de ces personnes depuis combien de temps elle traite avec l entreprise en question, la limite de crédit, le crédit le plus élevé accordé et la date de la dernière vente. Enfin, demander toute autre information utile que vous pouvez obtenir pour vous assurer que le client vaut le risque associé au crédit. Vérifier la cote de solvabilité du client en demandant une évaluation de crédit. Envoyer la facture dès l achèvement du travail. Offrir des réductions de tarif pour les paiements anticipés afin d encourager la promptitude (voir Termes clés en page 5). QUE FAIRE LORSQUE DES FACTURES SONT ÉCHUES? Trier les factures en retard en fonction du montant et percevoir en priorité celles dont les soldes sont les plus élevés. Envoyer une lettre ainsi qu une copie de la facture échue, puis relancer le client par téléphone. S il s avère impossible d obtenir le règlement intégral de la facture, établir un échéancier de paiements plus légers. Si vos efforts sont infructueux, recourir à une agence de recouvrement. TROIS OUTILS POUR FACILITER LA PERCEPTION DE VOS COMPTES CLIENTS 1. SERVICE DE PERCEPTION DES CRÉANCES PAR BOÎTE POSTALE - Une boîte postale spéciale utilisée par les banques pour accélérer les paiements. Les chèques de votre boîte postale sont ramassés et enregistrés dans le système de perception de la banque, d où l élimination du délai postal, soit les jours écoulés avant la réception et le dépôt des chèques. 2. COMPTE DE COMMERÇANT - Permet d accepter des cartes de crédit en paiement de produits et de services par la voie d une entente avec une banque qui traite les cartes. 3. PAIEMENTS PRÉAUTORISÉS - Processus consistant à prélever des paiements périodiques auprès de vos clients. Les fonds sont retirés électroniquement du compte du client et déposés dans le vôtre. 3

4 Il vous faut des disponibilités de caisse pour les dépenses journalières et pour : UN FONDS D URGENCE Les dépenses non planifiées peuvent nuire à votre trésorerie. Qu adviendrait-il si le chauffe-eau tombait en panne? Et s il vous fallait faire une demande de règlement à votre assureur et décaisser des milliers de dollars pour couvrir la franchise? Il est prudent de mettre de côté une partie des revenus de l entreprise pour des dépenses de cette nature. En quoi consistent les comptes créditeurs? UN FONDS D IMMOBILISATIONS L équipement doit un jour être remplacé. Une partie des coûts est périodiquement mise de côté dans un compte pour que les fonds soient disponibles advenant la nécessité de remplacer un appareil. Les comptes créditeurs (aussi appelés comptes fournisseurs) représentent les fonds que doit votre entreprise. Par exemple, vous avez acheté de l équipement et des services, mais vous ne les avez pas encore payés. Pour maintenir une bonne cote de solvabilité, vous devez payer ponctuellement vos factures, et vous disposez de moyens pour vous y aider : OUTILS POUR RALENTIR VOS DÉPENSES Faire des prévisions réalistes de vos ventes afin de pouvoir déterminer vos dépenses avec exactitude. N acheter aucun article inutile ou superflu. Dans la mesure du possible, acheter des articles d occasion. Maîtriser vos frais généraux. Minimiser vos coûts fixes dans la mesure du possible. Vos dépenses variables devraient tenir compte de vos revenus. Si vos revenus chutent, réduisez ces dépenses. LES PLACEMENTS Si l état des flux de trésorerie indique un solde positif, l une de vos pires erreurs serait de laisser dormir les fonds dans votre compte alors qu ils pourraient vous rapporter (voir en page 10). T E R M E S C L É S COÛTS FIXES Dépenses qui demeurent fixes, plutôt que de changer en fonction du volume des ventes. DÉPENSES VARIABLES Coûts qui augmentent ou diminuent en fonction du volume des ventes. Ces dépenses comprennent les matières premières, les factures de services publics, la maind œuvre, les commissions de vente et la publicité. FRAIS GÉNÉRAUX Dépenses d exploitation d une entreprise telles que le loyer. QUATRE MOYENS D ACQUITTER PLUS FACILEMENT VOS COMPTES 1. Utiliser un service de paie pour calculer les charges salariales et payer les impôts qui s y rapportent. 2. Envisager l importation d équipement et de services. Calculer les coûts pour vérifier si la devise est favorable au dollar canadien. 3. Tirer parti des réductions provenant des paiements anticipés. 4. Ne pas hésiter à négocier avec vos fournisseurs. Lorsque vous faites un achat, demander une prolongation de paiement. LOUER OU NE PAS LOUER? Souvent, vous pouvez réduire vos décaissements en louant l équipement plutôt qu en l achetant. La location permet de payer un montant mensuel fixe, ordinairement pendant une période étendue, pour l utilisation de l équipement. Faites des calculs pour déterminer s il est préférable pour votre entreprise de louer ou d acheter. Comparez le coût de location (frais initiaux, majorés des frais mensuels) au coût d achat (n oubliez pas d inclure les intérêts). Il existe plusieurs types de contrats de location, soit : CRÉDIT-BAIL - Un prêteur achète l équipement, en devient propriétaire et vous accorde le droit de l utiliser en contrepartie de frais mensuels. CESSION-BAIL - Une entreprise de location achète votre équipement, puis vous accorde un contrat de cession-bail moyennant des frais. PROLONGATION DES PAIEMENTS Échelonnement des dépenses sur une période plus longue que la durée standard. RÉDUCTIONS AU TITRE DE PAIEMENTS ANTICIPÉS Incitatif visant à recouvrer rapidement des paiements en réduisant le montant de la facture. Par exemple, la facture est réduite de 1 % si elle est réglée dans les 10 jours. SERVICE DE LA PAIE Une entreprise qui calcule les charges salariales en effectuant les retenues d usage au titre des impôts fédéraux et provinciaux, des caisses de retraite, de l assurance de soins médicaux, etc. 4

5 L état des flux de trésorerie Votre main droite VOTRE ENTREPRISE DOIT ACQUITTER DES RÉPARATIONS COÛTEUSES DÈS VENDREDI. Et les primes de Noël ne tarderont pas. De combien d argent exactement aurez-vous besoin, et quand? L état des flux de trésorerie vous indique clairement quand vos rentrées de fonds auront lieu et combien d argent il vous faut pour vos dépenses. Dans un premier temps, déterminez vos dépenses en les ventilant sur une base mensuelle. À la fin du mois, soustrayez vos dépenses de vos revenus; vous obtiendrez le solde de trésorerie qui peut être positif ou négatif. Vous saurez alors si vos liquidités sont suffisantes pour : COUVRIR VOS ACTIVITÉS QUOTIDIENNES; REMBOURSER PONCTUELLEMENT VOS DETTES; PRENDRE DE L EXPANSION DANS VOS AFFAIRES. FAITES UN DIAGNOSTIC Avec le temps, vous peaufinerez votre état des flux de trésorerie. Assurezvous que les chiffres utilisés sont réalistes. Dans la négative, révisez-les. Vérifiez l état des flux de trésorerie chaque mois. Une fois que vous aurez maîtrisé l interprétation des chiffres, ce document deviendra un «système de pré-alerte» : vous aurez le temps de vous procurer des liquidités avant que cela ne soit nécessaire. OUT SPÉCIMEN D ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE : RENTRÉES DE FONDS SORTIES DE FONDS Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc. Total A. Disponibilités de caisse (en début de mois) B. Encaissements 1. Ventes au comptant Recouvrements de comptes de crédit Emprunts ou apport d autres liquidités (précisez) C. Encaissements totaux (B1+B2+B3) D. Encaisse totale disponible (A+C, avant les décaissements) E. Décaissements 1. Achats (par ex. : marchandises) Charges salariales brutes (retraits non compris) Dépenses associées à la paie (impôts, etc.) Services externes Fournitures (de bureau et d exploitation) Réparations et entretien Publicité Véhicules, livraison et déplacements Services professionnels (comptabilité, services juridiques, etc.) Loyers Téléphone Services publics Assurances Taxes (immeubles, etc.) Intérêts (sur prêts) Autres/dépenses diverses (précisez) ) Total partiel F. Autres charges d exploitation 1. Remboursement du capital des emprunts Acquisitions d immobilisations (par ex. : achat d un ordinateur) Autres frais de premier établissement (précisez) Réserves ou compte de garantie bloqué (par ex. : pour rembourser un emprunt de $) Retraits par le propriétaire G. Décaissements totaux (E17 + F1 jusqu à F5) H. Position de trésorerie (en fin de mois, D moins G) SOLDE Cette entreprise a toujours des flux de trésorerie positifs. 5

6 SI LE SOLDE EST NÉGATIF REVENUS $ DÉPENSES $ SOLDE - négatif de $ SI LE SOLDE EST POSITIF REVENUS DE $ DÉPENSES $ SOLDE positif de $ UNE AFFAIRE RISQUÉE Il est hasardeux de disposer d un excédent de trésorerie peu élevé. Une entreprise ayant une trésorerie négative est ingérable. Avant que vos liquidités deviennent dangereusement basses, vous devez prendre des dispositions pour injecter des fonds en : augmentant vos ventes; accélérant la perception des comptes (voir en page 4); ralentissant vos dépenses (voir en page 5); mobilisant des liquidités auprès des propriétaires de l entreprise; obtenant du financement (voir en page 8). EXEMPLE : UNE ENTREPRISE EN EXPANSION S ESSOUFFLE. La Bijouterie Gemmes a reçu de nouvelles commandes lors d un salon commercial, mais lorsque l entreprise a accru sa production pour exécuter ces commandes, voici ce qui est arrivé : Gemmes avait assez d argent pour payer la main-d œuvre. Les comptes fournisseurs ont augmenté : Gemmes achète son matériel à crédit. Les comptes clients ont augmenté : Gemmes vend ses produits à crédit Avant d encaisser le produit de ses ventes, l entreprise a pris du retard dans le paiement de ses factures. Ainsi, 60 jours après avoir rempli ses nouvelles commandes, elle était à court de liquidités. QUELLE LEÇON FAUT-IL EN TIRER? Une croissance rapide a pour effet d absorber les liquidités de l entreprise plus rapidement qu elle n en génère. Un état des flux de trésorerie aurait indiqué à l entreprise qu elle manquait de liquidités trois fois dans l année. Depuis, Gemmes a obtenu une marge de crédit (voir en page 8) pour faire face à ses dépenses pendant les mois de vaches maigres. D ANS LA COLONNE PLUS Si votre entreprise affiche des flux de trésorerie positifs, félicitezvous-en, mais attention. Rappelez-vous que les résultats peuvent varier d un mois à l autre. Cependant, efforcez-vous d augmenter vos bénéfices en plaçant l excédent de trésorerie (voir en pages 10 et 11). EXEMPLE : UNE PETITE ENTREPRISE AYANT LE DESSEIN DE RÉUSSIR Claire Velleca et Max Smith ont démarré une entreprise de design d intérieur avec leur épargne personnelle de $. Leurs objectifs étaient d attirer de gros clients, de percevoir rapidement des fonds et de réinvestir les bénéfices dans l entreprise. En trois ans, leur chiffre d affaires annuel est passé à cinq millions de dollars. Mais les deux propriétaires étaient tellement absorbés dans la gestion de leur entreprise qu ils manquaient de temps pour placer leur excédent de trésorerie. Il n était pas inhabituel que à dollars dorment dans leur compte-chèques. QUELLE LEÇON FAUT-IL EN TIRER? Après avoir établi un état des flux de trésorerie, ils ont commencé à placer des fonds mensuellement dans un compte d épargne et dans des fonds communs de placement. De plus, ils ont ouvert des comptes d épargne-retraite. PRINCIPAUX TERMES AMORTISSEMENT Mis à part les terrains, les éléments d actif perdent leur valeur. Cette perte de valeur est amortie (échelonnée dans le temps). Par exemple, si un appareil est acquis au prix de $ et sert pendant cinq ans, l amortissement comptable annuel est de $. CAPITAL L avoir d une entreprise, soit les placements des propriétaires et les bénéfices non répartis (les fonds amassés qui ne sont pas distribués). INTÉRÊTS L argent versé pour l utilisation d une somme d argent. LE SUPER TRIO DES ÉTATS FINANCIERS DE PRÉCIEUX OUTILS DE GESTION DE TRÉSORERIE ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE (ÉFT) Indique les rentrées et les sorties de fonds. (Explications détaillées en page 6) Comprend seulement les opérations au comptant. Indique les encaissements et les décaissements (ne pas confondre avec les comptes débiteurs et créditeurs. Comprend les dépenses prépayées telles que : primes d assurance et fournitures. Indique la ventilation des remboursements de prêt entre le capital et les intérêts. ÉTAT DES RÉSULTATS C est la fiche de présence de votre entreprise : elle représente le rendement. Indique les revenus et les dépenses pour une période donnée. Indique le bénéfice (ou la perte) net(te) pour une période donnée. Indique les versements d intérêts seulement (principal non compris) au titre des prêts. BILAN Il s agit d un cliché de votre entreprise, d un moment figé dans le temps. Le bilan rend compte de votre situation financière globale, mais les chiffres varient quotidiennement. Comprend les comptes débiteurs et créditeurs et l amortissement. Indique l actif (ce que vous possédez), le passif (ce que vous devez) et le capital. PRINCIPAL Le montant d un prêt, abstraction faite des intérêts. QUE MANQUE-T-IL DANS L ÉFT? Ces quatre catégories ne figurent pas dans l état des flux de trésorerie, mais devraient être calculées à la fin de chaque mois : Comptes débiteurs Comptes créditeurs Stocks Mauvaises créances 6

7 Si le solde trésorerie est négatif REVENUS $ DÉPENSES $ SOLDE - négatif de $ SI LE SOLDE EST NÉGATIF... LE FINANCEMENT PEUT AIDER Si l état des flux de trésorerie de votre entreprise indique un solde négatif ou peu élevé, le financement est un moyen d injecter des fonds dans votre entreprise. Prenez soin de bien vous renseigner et comparez les taux d intérêt applicables aux cartes de crédit, aux prêts et aux marges de crédit. Ne commencez pas le processus de financement avant d avoir sérieusement réfléchi à certaines questions clés : Quelle sera l importance du prêt dont vous aurez besoin? Comment le prêt sera-t-il utilisé? Comment le prêt sera-t-il remboursé? Assurez-vous de pouvoir assumer les dépenses mensuelles additionnelles. Il est crucial que vous ajoutiez le remboursement du prêt dans l état des flux de trésorerie (voir les sections E et F en page 6). Quel sera le montant des garanties subsidiaires requises? La valeur des garanties subsidiaires devrait concorder avec le montant du prêt que vous demandez. Les prêteurs peuvent exiger des évaluations de vos garanties subsidiaires et, ne l oubliez pas, ils réduiront la valeur de vos actifs. Combien de temps vous faudra-t-il pour rembourser votre prêt? Cette période est le terme du prêt. QUATRE SOLUTIONS DE FINANCEMENT À COURT TERME Le financement à court terme est assorti d un terme de moins de un an, et il sert généralement de fonds de roulement rendre positifs des flux de trésorerie négatifs, acheter des stocks et prépayer des dépenses. 1. MARGE DE CRÉDIT (MC) - Le prêteur déterminera le montant maximal dont vous pouvez disposer, puis vous emprunterez selon vos besoins. Vous verserez des mensualités dont le montant ne sera pas fixe : il variera selon les fonds que vous avez utilisés. Les intérêts sont calculés sur le solde exigible. Une fois par an, votre marge de crédit doit être ramenée à zéro et est révisée par le prêteur. 2. CARTES DE CRÉDIT D ENTREPRISE - Il s agit d une carte de crédit émise à l intention de votre entreprise et, comme vous le savez, elle est acceptée partout. Avant de l utiliser, assurez-vous que la limite de votre carte de crédit est suffisante pour vos besoins. Les soldes doivent être remboursés en l espace de quelques mois, sinon les paiements mensuels cumulatifs, qui peuvent inclure des frais financiers substantiels, risquent d affecter votre trésorerie. 3. FINANCEMENT DES COMPTES DÉBITEURS - Les comptes débiteurs de votre entreprise sont vendus à un prêteur ou à un tiers, la société d affacturage. Vos rentrées de fonds sont rapides. À partir de là, les paiements sont directement envoyés à la société d affacturage, qui touche un pourcentage des comptes débiteurs. Si l un d eux devient irrécouvrable, la société d affacturage assume le risque. Donner des comptes débiteurs en nantissement est différent : dans ce cas, votre entreprise est responsable du remboursement des factures irrécouvrables. 4. FINANCEMENT GARANTI PAR DES STOCKS - Cette méthode vous procure des fonds, en fonction de vos stocks. Le financement garanti par des STOCKS DE COUVERTURE repose en partie sur la totalité de vos stocks. Vous êtes libre d utiliser ces stocks et de les vendre. Les stocks faisant l objet d un RÉCÉPISSÉ DE TRANSITAIRE sont gardés séparément pour le prêteur. Si une partie est vendue, l entreprise verse les fonds au prêteur. Dans les cas où les stocks font l objet d un RÉCÉPISSÉ D ENTREPÔT, ils sont gardés dans une aire ou un entrepôt distinct, sous la surveillance d un tiers. 7

8 T E R M E S C L É S FINANCEMENT À TERME INTERMÉDIAIRE D une durée de un à cinq ans, ces prêts sont destinés à un usage précis, par exemple l achat d équipement. L entreprise reçoit le montant du prêt sous forme de versement forfaitaire, après quoi elle effectue des remboursements mensuels pendant la durée du prêt. Les intérêts sont imputés à l encours du prêt. FINANCEMENT À LONG TERME Un prêt à long terme comporte un terme de six ans ou plus, et il porte habituellement sur d importantes dépenses telles qu un immeuble commercial ou de l équipement coûteux. PRÊTS SUR DES IMMEUBLES COMMERCIAUX - Ces prêts servent à des constructions neuves ainsi qu à l achat (ou au refinancement) d immeubles industriels commerciaux ou de propriétés acquises à des fins de placements. PRÊTS SUR L AVOIR NET - En utilisant votre avoir net dans un immeuble comme garantie, vous pouvez emprunter des sommes plus élevées pendant une plus longue période. LE CRÉDIT DE VOTRE ENTREPRISE Lorsque vous sollicitez du financement, les antécédents financiers de votre entreprise ne sont pas secrets. Cette information aide les prêteurs à déterminer le montant à financer et le taux d intérêt. Une bonne cote de crédit n est pas forcément synonyme de non-recours au crédit. Il est bon que vous ayez eu des prêts ou que vous ayez effectué des achats par carte de crédit. Les prêteurs sont intéressés à savoir si votre entreprise a été ponctuelle dans ses remboursements. Ils vérifieront le montant du crédit qui vous a été accordé dans le passé et la part utilisée. Soyez prêt à divulguer vos charges réelles ou vos procédures de faillite. Mettez de l ordre dans vos documents financiers. VOTRE CRÉDIT PERSONNEL En tant que propriétaire d entreprise, votre santé financière personnelle sera également scrutée lorsque vous demanderez du financement commercial. Il serait sage de demander des évaluations de votre crédit personnel pour vous-même et les copropriétaires. Assurez-vous qu il n y a pas d erreurs dans vos évaluations, de paiements en retard ni d autres problèmes, et préparez-vous à en discuter avec les prêteurs. L évaluation de crédit personnelle est cotée selon une échelle. Pour ce faire, les prêteurs vérifient un grand nombre d éléments, soit : le nombre de cartes de crédit et de prêts que vous détenez; le montant moyen des soldes; la ponctualité de vos paiements; le nombre d années que vous détenez ces comptes. ACTIF Vos biens ont une valeur monétaire. Ils comprennent votre épargne, vos placements, vos comptes débiteurs, votre équipement et vos immeubles. ÉVALUATION La valeur monétaire attribuée à un élément d actif tel que l équipement ou une propriété. ÉVALUATION DE CRÉDIT PERSONNEL Une vue d ensemble de vos antécédents financiers. Les entreprises qui émettent ces documents sont les suivantes : Equifax, au (800) ou à Canadian Credit Report allez à FONDS DE ROULEMENT La différence entre l actif à court terme et le passif à court terme (les éléments qui peuvent être convertis ou payés en l espace d un an). Cela indique les «liquidités» disponibles et votre capacité de rembourser vos dettes à court terme. GARANTIE SUBSIDIAIRE Actif donné en nantissement pour garantir un prêt. Si le prêt n est pas remboursé, cet actif sera vendu et le produit de la vente sera affecté à cette fin. ESCOMPTE DE CAISSE L actif est évalué à une valeur inférieure à sa valeur marchande afin de pouvoir être vendu rapidement. 8

9 Si le solde de trésorerie est positif REVENUS $ DÉPENSES $ SOLDE positif de $ SI LE SOLDE EST POSITIF...LE PLACER EST UN CHOIX AVISÉ. L une de vos pires erreurs consisterait à laisser dormir votre excédent de trésorerie alors qu il pourrait vous rapporter. Il est important de travailler de pair avec des conseillers financiers compétents lorsque vous planifiez d investir. Leur expertise peut faire toute la différence. Tenez compte de quatre facteurs lorsque vous pensez à effectuer un placement : 1. RENDEMENT - Le taux que vous obtenez sur un placement est capital. Certains produits, tels que les obligations, rapportent un rendement fixe, garanti. D autres procurent un rendement supérieur, mais non garanti $ placés pendant % = $ ÉCART DE RENDEMENT = $ }DE $ 2. SÉCURITÉ - Quel est le facteur de risque? Les investisseurs prudents pourraient opter pour des certificats de placement garantis (CPG) parce que le placement est assuré et le rendement est garanti. Les investisseurs audacieux privilégieront peut-être les fonds communs de placement, mais leurs fonds ne sont pas assurés et le rendement n est pas garanti. 3. LIQUIDITÉS - Si votre entreprise a besoin des fonds investis, à quelle rapidité y aurez-vous accès? Les comptes du marché monétaire et les comptes d épargne sont considérés comme des éléments d actif liquides parce qu ils peuvent rapidement être convertis en argent comptant. Les produits dont les dates d échéance sont échelonnées vous donnent accès à vos fonds à différentes dates. 4. DIVERSITÉ - Un moyen judicieux de réduire le risque consiste à répartir votre argent entre plusieurs types de produits de placement. Par exemple, vous pourriez détenir à la fois des CPG (qui sont sûrs) et des parts de fonds communs de placement (qui offrent des rendements supérieurs). UNE FOULE D OPTIONS POUR FAIRE FRUCTIFIER VOTRE ARGENT Prenez le temps de vous renseigner sur les options avant d investir. Définissez des modalités d épargne, soit des retraits mensuels automatiques ou un compte de passage (compte de placements liquides). Voici quelques-unes des façons dont votre excédent de caisse peut être investi : COMPTES D ÉPARGNE ET DE CHÈQUES - Comparez les taux d intérêt que ces comptes rapportent. COMPTES DU MARCHÉ MONÉTAIRE - Comptes en argent liquide qui rapportent généralement un taux d intérêt supérieur à celui des comptes d épargne, mais qui requièrent un solde minimal. CPG (CERTIFICATS DE PLACEMENT GARANTIS) - Comptes dont les fonds sont placés pendant une période préétablie (allant de 3 mois à 10 ans), à un taux d intérêt fixe. À l échéance, vous récupérez votre placement initial majoré des intérêts, qui sont garantis. 9

10 T E R M E S C L É S BONS DU TRÉSOR - Les bons du Trésor sont émis par le Trésor fédéral et comportent des termes allant de plusieurs mois à environ un an. Vous achetez des bons du Trésor à un prix escompté et le rendement correspond à la différence entre ce prix et la valeur nominale à l échéance. PAPIER COMMERCIAL - Instrument du marché monétaire non garanti, à très court terme. Le terme, ou durée de l instrument, peut varier de quelques jours à plus de 250 jours. VALEURS MOBILIÈRES >OBLIGATIONS - Il existe de nombreux types d obligations, mais en général ce sont des prêts consentis à de grandes sociétés ou des administrations publiques. Les obligations rapportent aux investisseurs des intérêts périodiques. >ACTIONS - Les investisseurs sont propriétaires d actions ou de parts d une société dont la valeur varie quotidiennement. FONDS COMMUNS DE PLACEMENT ET FONDS D OBLIGATIONS - Au lieu de servir à l acquisition d un seul type d action ou d obligation, les fonds sont mis en commun et gérés par des spécialistes qui les placent dans de nombreuses actions ou obligations. IMMEUBLES - Qu il s agisse d immeubles commerciaux ou de terrains, les biens immobiliers génèrent un avoir au fil du temps. Cet avoir peut servir de garantie subsidiaire pour obtenir du financement. Faites preuve de prudence lorsque vous investissez dans l immobilier parce que le temps requis pour convertir votre placement en argent liquide est plus long que pour les autres types de placement et, si le marché tombe, vous risquez de subir des pertes. FAITES EN SORTE QUE VOTRE ÂGE D OR LE SOIT VRAIMENT Dans le domaine de l épargne-retraite, les propriétaires de petites entreprises sont livrés à euxmêmes. Quel que soit votre âge, la planification est essentielle. Rappelez-vous que l horizon temporel des placements de retraite devrait être long. Si vous retirez des fonds avant l âge de la retraite, vous serez probablement pénalisé. Une approche judicieuse consiste à investir dans des fonds de retraite, puis à les laisser fructifier. Les règles auxquelles sont assujettis les produits de retraite changent souvent, et les renseignements que vous devriez connaître au sujet de chacun sont trop détaillées pour que nous puissions vous en faire part dans ces pages. Nous vous recommandons de consulter un planificateur financier compétent qui vous expliquera les options en détail. AVOIR NET Différence entre la juste valeur marchande d un bien et le solde du prêt. Par exemple, vous êtes propriétaire d un bâtiment évalué à $, le solde de votre prêt hypothécaire est de $. Votre avoir net se chiffre à $. BÉNÉFICE Différence entre le prix de vente et le coût d un placement. ÉCHÉANCE Date à laquelle un instrument de placement et les fonds amassés (tant le principal que les intérêts) sont dûs à l investisseur. GARANTIE Promesse que fait le prêteur de restituer un placement, majoré des intérêts. LIQUIDITÉS Actif pouvant être converti en argent liquide dans un délai d un an. COMPTE DE PASSAGE (POUR LES PLACEMENTS LIQUIDES) Lorsqu un compte présente un excédent de trésorerie (au-delà d un montant prédéterminé), les fonds sont automatiquement transférés dans un autre compte (compte de passage). RENDEMENT Taux que rapporte un placement. 10

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

Planifier la trésorerie

Planifier la trésorerie Planifier la trésorerie SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Prévision de la trésorerie Gestion de la trésorerie SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Planifier les flux de trésorerie Situation L argent file et on se

Plus en détail

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise.

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Lexique financier Actif Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Actif circulant Partie de l actif du bilan qui comprend des actifs temporaires induits par l

Plus en détail

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient Cartes de crédit à vous de choisir Choisir la carte de crédit qui vous convient À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL Le bilan comptable renseigne sur l état du patrimoine de l entreprise. Il peut être défini comme étant la «photographie comptable de l entreprise à une date donnée». Le bilan

Plus en détail

Rapport des auditeurs indépendants. Aux membres du conseil d administration de l Institut canadien d information sur la santé

Rapport des auditeurs indépendants. Aux membres du conseil d administration de l Institut canadien d information sur la santé Parlons chiffres États financiers Exercice clos le 31 mars Rapport des auditeurs indépendants Aux membres du conseil d administration de l Institut canadien d information sur la santé Nous avons effectué

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur :

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : Avoir un commerce : Avoir un immeuble à revenus : mais cela sous-entend aussi gérer des troubles,

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Orientation Monsieur Lindenbluth est le propriétaire d un magasin spécialisé dans la vente de jouets et de trains miniatures. Votre fiduciaire a reçu le mandat de le conseiller

Plus en détail

Faire équipe avec votre banquier

Faire équipe avec votre banquier Faire équipe avec votre banquier SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le fonctionnement du système bancaire Les attentes de votre banquier L établissement de bonnes relations avec votre banquier SÉRIE PARTENAIRES

Plus en détail

LA TRÉSORERIE ET SES MODALITÉS D ÉQUILIBRAGE

LA TRÉSORERIE ET SES MODALITÉS D ÉQUILIBRAGE UNIVERSITE MOHAMMED V FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, JURIDIQUES ET SOCIALES -RABAT- LA TRÉSORERIE ET SES MODALITÉS D ÉQUILIBRAGE Réalisé par: [Tapez un texte] Page 1 Introduction SOMMAIRE : Première

Plus en détail

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan.

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan. CHAPITRE 13 L ANALYSE DU BILAN : STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

Plan d affaires. 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000

Plan d affaires. 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000 Plan d affaires 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000 info@cldavignon.com - www.cldavignon.com Ce document est disponible en version

Plus en détail

Introduction à la comptabilité

Introduction à la comptabilité Introduction à la comptabilité L activité économique consiste à produire des biens et des services utiles et suffisamment rares susceptibles d être vendus. Cette production se déroule au sein des entreprises.

Plus en détail

Mountain Equipment Co-operative. États financiers consolidés 30 décembre 2007 (en milliers de dollars)

Mountain Equipment Co-operative. États financiers consolidés 30 décembre 2007 (en milliers de dollars) États financiers consolidés Le 14 mars 2008 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l. Comptables agréés PricewaterhouseCoopers Place 250 Howe Street, Suite 700 Vancouver, British Columbia Canada V6C

Plus en détail

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Le CDSPI peut vous aider à le faire fructifier Vous investissez présentement dans vous-même en faisant des études en dentisterie,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 QU EST-CE QUE LA COMPTABILITÉ?... 2 Les grandes fonctions de la comptabilité... 2 La distinction

Plus en détail

Glossaire de rédaction de plan de gestion Scotia

Glossaire de rédaction de plan de gestion Scotia Achat de marchandises ou de stock Montant payé pour l achat de matières premières, de produits semi-finis et de produits finis en vue de les vendre ultérieurement. Achats Prix versé à des fournisseurs

Plus en détail

L état des flux de trésorerie

L état des flux de trésorerie CHAPITRE 2 L état des flux de trésorerie 9 RECUEIL DE SOLUTIONS POUR ÉTUDIANTS CHAPITRE 2 LIBRAIRIE LACOSTE INC. chap. 2, n o 1 CHIFFRIER DE L ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE pour l exercice terminé le 31

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

Épargner et investir Acétates

Épargner et investir Acétates Douzième leçon Épargner et investir Acétates Payez-vous d abord (Petit train va loin!) Exemple 1 : Si vous épargnez Taux Dans 10 ans chaque semaine d intérêt vous aurez 7 $ 5 % 4 720 $ 14 $ 5 % 9 440 21

Plus en détail

Énoncé de la politique régissant l acquisition et la gestion des actifs financiers pour les besoins du bilan de la Banque du Canada

Énoncé de la politique régissant l acquisition et la gestion des actifs financiers pour les besoins du bilan de la Banque du Canada 1 er octobre 2015 Énoncé de la politique régissant l acquisition et la gestion des actifs financiers pour les besoins du bilan de la Banque du Canada 1 Table des matières 1. Objet de la politique 2. Objectifs

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

À l intention exclusive des membres de la Fédération canadienne de l entreprise indépendante

À l intention exclusive des membres de la Fédération canadienne de l entreprise indépendante À l intention exclusive des membres de la Fédération canadienne de l entreprise indépendante Ce que vous trouverez à l intérieur : Services bancaires courants pour entreprise 3 Comptes d opérations courantes

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 9

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 9 Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 9 RSC/MAJ 2008 MGLBD Page 266 Les principales caractéristiques des travaux mis à jour Question de révision N o 14 Exercices 11. La comptabilisation des créances 19. La

Plus en détail

Votre indemnité de départ et vous : Faites fructifier votre argent. Planification fiscale et successorale Mackenzie

Votre indemnité de départ et vous : Faites fructifier votre argent. Planification fiscale et successorale Mackenzie Votre indemnité de départ et vous : Faites fructifier votre argent Planification fiscale et successorale Mackenzie 1 2 Faites-vous face à un changement dans votre emploi? Indemnité de départ, retraite

Plus en détail

Institutions de dépôts - Recueil d instructions Relevé des prêts (nouveaux et existants) (A4)

Institutions de dépôts - Recueil d instructions Relevé des prêts (nouveaux et existants) (A4) RELEVÉ DES PRÊTS (NOUVEAUX ET EXISTANTS) OBJET Le présent relevé a pour objet de fournir de l information sur les taux d intérêt imputés et les fonds avancés à l égard des nouveaux prêts comptabilisés

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

512 Bq 1196 4151 avances et acompte reçu 1196. 44580 TVA à régulariser 196 44571 TVA collectée 196

512 Bq 1196 4151 avances et acompte reçu 1196. 44580 TVA à régulariser 196 44571 TVA collectée 196 K = 50 000 euros Vente prestation et entretien = 4 000 euros 15/03/n+1 Acompte du 25 15/034/n+1 Facturation 15/04/n+1 Règlement 30 jours fin de mois Réception de l acompte : 512 Bq 1196 4151 avances et

Plus en détail

Le financement de l entreprise

Le financement de l entreprise Le financement de l entreprise Lors de sa création, puis au cours de son développement, l entreprise au moment opportun, doit détenir les ressources financières nécessaires pour faire face à ses échéances,

Plus en détail

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n Un seul compte pour votre retraite M a n u v i e u n Avant de prendre leur retraite, la plupart des Canadiens prennent les mesures qui s imposent pour se garantir un revenu mensuel stable. Ils peuvent

Plus en détail

Q et R. Questions et réponses sur le financement de second rang. En quoi consiste le financement de second rang?

Q et R. Questions et réponses sur le financement de second rang. En quoi consiste le financement de second rang? Q et R Questions et réponses sur le financement de second rang En quoi consiste le financement de second rang? Le financement de second rang est un emprunt hypothécaire que contracte votre coopérative

Plus en détail

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) en termes simples Présenté par ept notions simples pour mieux comprendre le REER : 1 2 3 4 5 6 7 Qu est-ce qu un REER? Combien pouvez-vous verser

Plus en détail

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période Voici les définitions de quelques mots clés utilisés dans le cadre du programme Connaissances financières de base. Ces mots peuvent avoir des sens différents ou refléter des notions distinctes dans d autres

Plus en détail

Principes et Techniques Comptables 1 er degré

Principes et Techniques Comptables 1 er degré Principes et Techniques Comptables 1 er degré Thème 1601... 4 Séquence thématique 1...4 Séquence thématique 1 > Exercice 1... 4 Séquence thématique 1 > Exercice 1 > Consigne 1... 4 Séquence thématique

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION DE LA DETTE

STRATÉGIE DE GESTION DE LA DETTE STRATÉGIE DE GESTION DE LA DETTE 2007-2008 Stratégie de gestion de la dette 2007-2008 Objet L objet de la Stratégie de gestion de la dette est d énoncer les objectifs, la stratégie et les plans du gouvernement

Plus en détail

Annexe 91-501A3 OBLIGATIONS COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION

Annexe 91-501A3 OBLIGATIONS COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION Annexe 91-501A3 OBLIGATIONS COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION Nous sommes tenus par la réglementation en valeurs mobilières provinciale de vous remettre

Plus en détail

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Déterminer et financer le cycle d exploitation Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Définition du : C est l'ensemble des opérations réalisées, de l'achat (matières premières, fournitures,

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie JUIN 2013 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le

Plus en détail

L éduca onfinancière. Manuelduparticipant Lacotedecrédit. Unedivisionde

L éduca onfinancière. Manuelduparticipant Lacotedecrédit. Unedivisionde L éduca onfinancière Manuelduparticipant Lacotedecrédit Unedivisionde 1 DOCUMENT 7-1 Les bureaux de crédit Les bureaux de crédit sont des agences qui recueillent des renseignements sur la façon dont nous

Plus en détail

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi.

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi. Glossaire des prêts Acompte : Montant en espèces que l'acheteur doit verser au vendeur pour prouver sa bonne foi. Si l'offre est acceptée, l'acompte est affecté à la mise de fonds. Si l'offre est subséquemment

Plus en détail

RENOUVELER ET RENÉGOCIER VOTRE PRÊT HYPOTHÉCAIRE

RENOUVELER ET RENÉGOCIER VOTRE PRÊT HYPOTHÉCAIRE SÉRIE L ABC DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES RENOUVELER ET RENÉGOCIER VOTRE PRÊT HYPOTHÉCAIRE Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques TABLE DES MATIÈRES Aperçu 1 Le processus de renouvellement

Plus en détail

Mises de fonds et documentation requise

Mises de fonds et documentation requise Mises de fonds et documentation requise VÉRIFICATION DE L AVOIR PROPRE L avoir propre est le montant que l emprunteur verse à titre de mise de fonds à l achat de cette propriété. Les exigences relatives

Plus en détail

Gestion de la trésorerie 3-211-02

Gestion de la trésorerie 3-211-02 Gestion de la trésorerie 3-211-02 Séance 1 Introduction aux cours Qu est que la gestion de trésorerie???? Notion peu enseignée dans les écoles de gestion au Canada. Néanmoins, il s agit d un sujet d une

Plus en détail

Cours orienté vers la pratique Finances et placements

Cours orienté vers la pratique Finances et placements Cours orienté vers la pratique Finances et placements La présente note vise à donner aux candidats des détails sur l approche suivie dans la section du Cours orienté vers la pratique (COP) portant sur

Plus en détail

Une stratégie structurée de financement des entreprises Partie 2 : La proposition de financement

Une stratégie structurée de financement des entreprises Partie 2 : La proposition de financement Une stratégie structurée de financement des entreprises Partie 2 : La proposition de financement Par MARK EIKELAND, CGA Assembler les pièces du puzzle Utilisation et sources des fonds Garantie proposée

Plus en détail

États financiers de La Fondation de l Hôpital de Montréal pour enfants

États financiers de La Fondation de l Hôpital de Montréal pour enfants États financiers de La Fondation de l Hôpital de Montréal pour enfants Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats et de l évolution des soldes de fonds... 3 État de la situation financière...

Plus en détail

États financiers de DIANOVA CANADA INC. 31 décembre 2012

États financiers de DIANOVA CANADA INC. 31 décembre 2012 États financiers de DIANOVA CANADA INC. 31 décembre 2012 États financiers au 31décembre 2012 Table des matières Rapport de l auditeur indépendant... 1 Résultats... 2 Évolution des actifs nets... 3 Bilan...

Plus en détail

INTRODUCTION AU CRÉDIT-BAIL

INTRODUCTION AU CRÉDIT-BAIL INTRODUCTION AU CRÉDIT-BAIL Adapté avec l autorisation de l Institut canadien des comptables agréés, Toronto, Canada. Octobre 1998 GLOSSAIRE DU CRÉDIT-BAIL Voici la définition de certaines expressions

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

Formation Atmansoft :

Formation Atmansoft : La particularité de la mise en place d une gestion de trésorerie, c'est-à-dire afin de devancer ses engagements, de connaître ses besoins et de respecter ses lignes d autorisations de découvert est devenu

Plus en détail

Votre guide des hypothèques résidentielles

Votre guide des hypothèques résidentielles Votre guide des hypothèques résidentielles Votre guide des hypothèques résidentielles 1 Table des matières Comprendre vos choix 1 Nous sommes là pour vous aider 2 Votre conseiller en prêts hypothécaires

Plus en détail

ÉtatS 2FinanCieRS consolidés

ÉtatS 2FinanCieRS consolidés 2 États financiers consolidés États financiers consolidés Responsabilité de la direction à l égard des états financiers consolidés de la SADC Le 10 juin 2015 La direction répond des états financiers consolidés

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION Nous sommes tenus par la réglementation en valeurs mobilières provinciale de vous remettre ce document

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

Comprendre les frais sur remboursement anticipé

Comprendre les frais sur remboursement anticipé Comprendre les frais sur remboursement anticipé Pour choisir un type d hypothèque, vous devez tenir compte de nombreux facteurs. Voulez-vous une hypothèque à court ou à long terme? À taux fixe ou variable?

Plus en détail

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT Aide-mémoire 1 Solutions de la Banque Manuvie pour des contrats d assurance permanente donnés en garantie

Plus en détail

VOTRE GUIDE HYPOTHÉCAIRE DE PLANIFICATION. Stéphane Bruyère

VOTRE GUIDE HYPOTHÉCAIRE DE PLANIFICATION. Stéphane Bruyère VOTRE GUIDE DE PLANIFICATION HYPOTHÉCAIRE GracieusetÉ DE Stéphane Bruyère VOTRE GUIDE DE PLANIFICATION HYPOTHÉCAIRE TABLE DES MATIÈRES LE PRÉSENT GUIDE DE PLANIFICATION HYPOTHÉCAIRE EXPLIQUE QUATRE ÉTAPES

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital Vente de la ferme et l exonération des gains en capital RBC Banque Royale Vente de la ferme et l exonération des gains en capital 2 L article suivant a été écrit par Services de gestion de patrimoine RBC.

Plus en détail

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif Annexe 1 Stratégie de gestion de la dette 2014 2015 Objectif La Stratégie de gestion de la dette énonce les objectifs, la stratégie et les plans du gouvernement du Canada au chapitre de la gestion de ses

Plus en détail

Communiqué de presse pour publication immédiate

Communiqué de presse pour publication immédiate Communiqué de presse pour publication immédiate Cominar Expansion et performance records en 2007 Augmentation de 43,7 % des produits d exploitation et 42,5 % du bénéfice d exploitation net Un bénéfice

Plus en détail

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25 Organisation de votre guide pratique du trésorier CE... 3 Guide de première connexion... 5 Accéder à votre publication sur : mode d emploi... 7 Rechercher un modèle sur www.editions-tissot.fr... 8 Sommaire

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC Mars 2005 Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC La majeure partie des avoirs financiers des propriétaires de petite entreprise est souvent immobilisée dans les actions d

Plus en détail

Guide de comptabilité

Guide de comptabilité Guide de comptabilité Copyright 2006 Sage Accpac International, Inc. Tous droits réservés. Le logo Sage Software, le logo Simple Comptable, Simple Comptable, SimplyCARE et SimplyNet sont des marques de

Plus en détail

LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ

LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ SÉRIE L ABC DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques À propos de l Agence de la consommation en matière

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015

ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015 ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015 Pages Bilan 2 Etat des engagements hors bilan 3 Etat de résultat 4 Etat des flux de trésorerie 5 Notes aux états financiers 6 Bilan Arrêté au 30 JUIN 2015 (Unité

Plus en détail

1 Introduction à la comptabilité des entreprises et à la lecture des états financiers 1.1 Préambule : la formation des comptes annuels

1 Introduction à la comptabilité des entreprises et à la lecture des états financiers 1.1 Préambule : la formation des comptes annuels 1 Introduction à la comptabilité des entreprises et à la lecture des états financiers 1.1 Préambule : la formation des comptes annuels L objectif principal de ce premier chapitre est de vous initier à

Plus en détail

États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society

États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society 31 août 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4

Plus en détail

Brochure. Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information

Brochure. Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information Brochure Réservé aux conseillers à titre d information Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS Prêt REE C est un concept simple : le plutôt vous commencez à épargner, plus vos placements

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Publication du ministère des Finances Faits saillants 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars a été enregistré en décembre 2008, comparativement

Plus en détail

É T A T S F I N A N C I E R S de la CAISSE D ASSISTANCE AU PERSONNEL DES FORCES CANADIENNES Pour l exercice clos le 31 DÉCEMBRE 2013

É T A T S F I N A N C I E R S de la CAISSE D ASSISTANCE AU PERSONNEL DES FORCES CANADIENNES Pour l exercice clos le 31 DÉCEMBRE 2013 É T A T S F I N A N C I E R S de la CAISSE D ASSISTANCE AU PERSONNEL DES FORCES CANADIENNES Pour l exercice clos le 31 DÉCEMBRE 2013 RAPPORT DU VÉRIFICATEUR Au conseil des Biens non publics Nous avons

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

MODULE 6 - États financiers

MODULE 6 - États financiers - Introduction. 103 Résultats visés. 104 Notes à l intention du formateur. 105 Qu est-ce que la comptabilité?. 105 L «équation comptable»... 106 Terminologie comptable 107 Actif 107 Passif.. 107 Avoir

Plus en détail

Passif à court terme : Tout compte, dette ou taxe payable dans l année.

Passif à court terme : Tout compte, dette ou taxe payable dans l année. Bilan Voici quelques points à retenir lorsque vous établissez votre bilan : Actifs à court terme : Les liquidités et les instruments qui seront convertis en espèces durant l année, dont les fonds en caisse,

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

GUIDE REER. Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER

GUIDE REER. Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER GUIDE REER Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER Sommaire Équilibre entre dépenses et épargne...3 REER...4 Foire aux questions...5 Votre liste de vérification REER...7

Plus en détail

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif)

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) Plans comptables PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) ACTIF Actif à court terme Banque opérations 1010 Dépôts à terme 1040 Titres négociables 1050 Placements temporaires obligations

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

BILAN. (Exprimé en dinars)

BILAN. (Exprimé en dinars) BILAN (Exprimé en dinars) ACTIFS 31/12/2012 ACTIFS NON COURANTS Actifs immobilisés Immobilisations incorporelles 28 872,800 28 872,800 28 872,800 Moins : amortissement -28 872,800-28 872,800-28 872,800

Plus en détail

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011 Notes complémentaires des états financiers 1. Nature de la Commission La Commission de l énergie de l Ontario (la «Commission») est l autorité de réglementation des industries du gaz naturel et de l électricité

Plus en détail

Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants

Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants Les fonds de placement structurés en catégorie de société offrent de multiples avantages

Plus en détail

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Bulletin fiscal Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois, peu de

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois,

Plus en détail

Sommaire détaillé (1) «Guide Pratique du Trésorier CE»

Sommaire détaillé (1) «Guide Pratique du Trésorier CE» Sommaire détaillé (1) «uide Pratique du Trésorier CE» Référence Partie 1 - Le mandatdutrésorierce... 25 1.1 - La désignation du trésorier CE... 27 A-DésignerletrésorierduCE... TCE.11.A 28 B-LaduréedumandatdutrésorierCE...

Plus en détail

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements

Plus en détail